Que faire si le pouls est de 120 battements par minute et comment aider?

Le pouls est l'indicateur principal du fonctionnement normal du cœur. En règle générale, chaque rendez-vous chez le médecin est vérifié et, en fonction des indicateurs, il détermine les tactiques de traitement à suivre. Le pouls est mesuré au repos, parfois les médecins demandent au patient de se mettre debout pour des résultats plus précis.

Le rythme cardiaque moyen des adultes est de 60 à 90 battements par minute. Bien sûr, vous devez tenir compte du fait que cela devient plus ou moins pendant la journée, en fonction de l'effort physique, de la tension nerveuse et de la santé générale. Une telle augmentation du pouls est considérée comme normale si elle n’est pas permanente. Quel est l'indicateur de 120 résultats et que faire avec, nous comprendrons dans cet article.

Fréquence cardiaque normale moyenne et déviations à la hausse

Chaque âge a un indicateur médical du pouls (tableau 1). Par exemple, chez les nourrissons, c’est 130 battements, chez les enfants, 80, entre 60 et 90 ans et chez les 65 ans. Il faut également tenir compte de l’heure de la journée où les indicateurs sont mesurés.

Ainsi, le matin, après le réveil de l’organisme, le muscle cardiaque fonctionne à une fréquence de 50 à 60 battements. Pendant la journée, une personne en bonne santé a des valeurs normales, mais le soir, le cœur augmente son rythme et est fixé à 90.

Tableau 1 - Normes d’âge pour la fréquence cardiaque

Si la fréquence cardiaque du patient est constamment inférieure à 100, on peut parler de tachycardie, c’est-à-dire d’un pouls nettement accéléré par rapport aux valeurs normales. Cette maladie est diagnostiquée avec un dysfonctionnement du système cardiovasculaire. Chez ces patients, le muscle cardiaque sous l'influence de facteurs physiologiques ou pathologiques ne permet pas de faire pénétrer du sang dans les artères.

Le plus souvent, une augmentation du pouls est associée à une augmentation de la pression artérielle due à l'influence de facteurs externes ou en cas de pathologies internes. Mais il existe des cas où la pression reste dans la plage normale et que la valeur d'impulsion décroît en même temps.

Il s’agit là d’un signe d’anomalie grave de l’organisme qui, s’il n’est pas remarqué et prescrit à temps, doit entraîner une détérioration du muscle cardiaque, une crise cardiaque, une insuffisance cardiaque ou même la mort.

Dans la littérature médicale, il existe deux types de tachycardie:

  1. Physiologique - augmentation à court terme (jusqu’à 20 minutes) de la fréquence cardiaque associée à une activité physique. stress, état émotionnel, stress, surmenage nerveux.
  2. Pathologique - associé à des pathologies internes du corps: maladie cardiaque, intoxication, présence d'infection ou d'inflammation, maladies vasculaires et pulmonaires, troubles hormonaux.

Pulse 120 peut être diagnostiqué pour les raisons suivantes:

  • consommation d'alcool et de tabac;
  • trop manger;
  • augmentation de la température de l'air, de la chaleur et de l'étouffement, sous l'influence de la dyspnée;
  • sentiment de peur;
  • café et thé contenant de la caféine;
  • usage de drogues;
  • utilisation de l'énergie.

Avec une forte augmentation de l'indicateur à 127 battements et plus, vous devriez essayer de l'abaisser vous-même en utilisant les méthodes de premiers soins. À leur sujet seront discutés ci-dessous.

Si le tonomètre indique en permanence un pouls de 125 et plus, il est nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible, de subir un examen et de prescrire un traitement, car un traitement tardif est lourd de conséquences négatives pour le corps, pouvant même perturber le fonctionnement de ses systèmes principaux.

120 battements par minute dans différentes conditions physiologiques

Nous avons déjà dit que les indicateurs peuvent varier en fonction de la position du corps, de l'activité physique et d'autres facteurs. Chacun analysera plus en détail.

Au repos

Si une augmentation du pouls s'accompagne d'une détérioration de l'état de santé, vous devez immédiatement consulter un médecin pour éviter les conséquences négatives. Une impulsion de 120 battements par minute est diagnostiquée si le corps contient:

  • maladie cardiaque, y compris les malformations;
  • maladies respiratoires;
  • maladie de la thyroïde;
  • intoxication due à un empoisonnement;
  • déséquilibre hormonal.

Les indicateurs corporels en position horizontale et verticale sont significativement différents. Si vous mesurez le pouls d'une personne allongée, le plus souvent, il sera légèrement ralenti, mais sa valeur augmentera dès que le patient prendra la position debout. Ceci est dû à la sortie de sang du cerveau et peut être accompagné de légers vertiges et d'un assombrissement des yeux. Dans ce cas, le corps doit travailler plus vite pour reconstituer l'apport sanguin.

En marchant

L'augmentation du rythme cardiaque lors de la marche est associée à un effort physique sur le corps. En conséquence, la fréquence des battements de coeur augmente. Il s’agit là d’une augmentation absolument normale des performances, même jusqu’à 120-130 coups car le corps consacre beaucoup d’efforts à surmonter certains obstacles.

Si vous vous arrêtez et prenez une profonde respiration, reprenez votre respiration, le pouls reviendra à la normale. Pour que toute activité physique ne soit pas si douloureuse pour le corps, il est nécessaire de l'entraîner régulièrement et d'augmenter son endurance par le jogging, la natation et un mode de vie actif.

Pendant l'exercice

En entraînement ou en course active, vous pouvez observer une augmentation de 125 temps. Parfois, ce chiffre atteint 130-135 et est la norme.

Palpitations cardiaques avec stress physique

En raison de l'augmentation des charges, le corps est soumis au stress et est obligé d'accélérer tous les processus de la vie: respiration, circulation sanguine, transpiration. En conséquence, la charge sur le cœur augmente et la fréquence cardiaque augmente. Cela conduit à de tels indicateurs du pouls.

Symptomatologie

Il arrive souvent que les patients se tournent vers le médecin et se plaignent d'un choc constant à la poitrine en état de repos complet. Les symptômes suivants sont diagnostiqués:

  • des vertiges;
  • ténèbres dans les yeux;
  • perte d'orientation;
  • évanouissements fréquents;
  • se sentir faible;
  • essoufflement.

Causes et effets des palpitations cardiaques

Le rythme cardiaque d'une personne en bonne santé peut augmenter, mais aussi rapidement revenir à la normale. Si nous parlons de pathologie, les raisons de l'augmentation du pouls sont les suivantes:

  • la présence de saignements;
  • perte de sang importante;
  • fonctionnement anormal des glandes surrénales, dans lequel une grande quantité d'une hormone qui régule l'irritabilité du système nerveux est libérée dans le sang;
  • petite quantité d'hémoglobine dans le sang;
  • l'hyperthermie;
  • intoxication en cas d'empoisonnement avec des substances narcotiques ou alcooliques;
  • la déshydratation;
  • infection et processus inflammatoires;
  • l'emphysème des poumons, lorsque les tissus deviennent moins étirables.

Les palpitations cardiaques font constamment face à de graves conséquences. Si le problème n'est pas détecté à temps, le cerveau, le cœur, les reins et les glandes surrénales, les vaisseaux sanguins et les yeux peuvent en souffrir.

Cette maladie cause des troubles de la mémoire et est caractérisée par la maladie d’Alzheimer, une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral et la mort.

Événements médicaux

Augmenter le pouls à 120 et plus nécessite une correction immédiate. Il existe des méthodes médicales et traditionnelles de traitement des palpitations cardiaques. Parlons-en plus loin.

Premiers secours

Si un malaise survient et que le rythme cardiaque augmente, les thérapeutes vous conseillent de prendre les mesures suivantes:

  • mesurer le pouls;
  • assieds-toi;
  • prenez une profonde respiration et expirez;
  • boire un verre d'eau;
  • lave ton visage à l'eau froide;
  • encore une fois, prenez une profonde respiration jusqu'à une tranquillité totale;
  • mesurer à nouveau la fréquence des grèves.

Si les indicateurs sont revenus à la normale, alors tout est en ordre, vous ne pouvez pas prendre de mesures supplémentaires. Que faire si rien n'a changé ou si la diminution du pouls est insignifiante? Vous devez prendre une teinture de valériane ou d’origine mère, des gouttes de Corvalol ou dissoudre le comprimé de Valocordin, selon le contenu de la boîte à pharmacie.

Traitement de la toxicomanie

Si l'augmentation de la fréquence cardiaque se produit souvent, vous devez emporter un paquet d'extrait de Valocordin ou de valériane dans des comprimés. C’est le moyen le plus rapide de normaliser votre état, d’être dans un lieu public et de ne pas avoir recours à des drogues graves. Avec le maintien à long terme de niveaux élevés, les médicaments suivants doivent être pris:

La réception de tout médicament ne devrait être prescrite que par un médecin après un examen approfondi et sur la base des tests soumis.

Il est formellement interdit d'acheter et de prendre des médicaments de manière indépendante, car une posologie mal calculée ou une incompatibilité des composants d'un médicament peut entraîner une détérioration de la santé et des conséquences négatives pour une personne.

Remèdes populaires

Une courte augmentation de la fréquence cardiaque peut être stoppée par les méthodes à domicile suivantes:

  1. Un remède populaire bien connu pour diminuer le pouls est le miel. Si vous dissolvez une cuillère à thé de miel par jour, votre rythme cardiaque reviendra progressivement à la normale.
  2. Le cassis a un effet similaire. Le bouillon de cassis peut réduire le pouls.
  3. Vous pouvez recourir à des bouillons à base de plantes. Il est préférable d’utiliser la camomille, l’agripaume, la valériane et la citronnelle chinoise. Vous pouvez également faire des teintures à base d'alcool à partir de ces herbes et les prendre sous forme diluée avec de l'eau. Pour préparer le bouillon, versez une cuillerée de matière première dans de l'eau bouillante (deux verres) et insistez pour obtenir un bain-marie pendant 15 minutes. Une cuillère d'herbe est ensuite versée avec un verre d'alcool et vieillie pendant une semaine.

Prévention

Afin de prévenir le développement de maladies résultant de palpitations cardiaques, il est recommandé de reconsidérer radicalement votre mode de vie. Devrait:

  • abandonner les mauvaises habitudes, l'alcool et le tabac;
  • réduire la quantité de caféine consommée;
  • augmenter l'activité physique, marcher plus en plein air, faire des exercices matinaux;
  • refuser le travail stressant;
  • moins exposé aux émotions;
  • refuser les aliments gras et frits;
  • établir un sommeil complet;
  • boire plus d'eau;
  • manger des légumes verts et augmenter la quantité d'aliments naturels dans l'alimentation;
  • gardez une trace de votre corps.

Augmenter la fréquence cardiaque à 120 battements par minute dans un état calme n'est pas la norme et nécessite une assistance urgente ainsi qu'un traitement supplémentaire. Si cette augmentation est due à un effort physique, ne vous précipitez pas pour prendre de la drogue - vous devez vous détendre et mesurer votre pouls au fil du temps, il ne s'agit peut-être que d'une réaction temporaire du corps.

Qu'est-ce qui cause le pouls à 120 battements par minute au repos et que faire pour le réduire dans différentes situations?

Le pouls en repos complet est un indicateur très important. Sa valeur est utilisée pour identifier le développement de nombreuses maladies. La nature des modifications de la fréquence cardiaque au repos permet aux médecins de tirer des conclusions sur le travail du cœur et sur l’état général du corps.

Les utilisateurs sont intéressés, un signe de ce qu'est le pouls 120 battements par minute au repos? Que faire et qu'est ce qui affecte son changement de paix?

Quel devrait être le pouls au repos?

Le pouls normal moyen, mesuré par minute au repos, chez les adultes en bonne santé est de 60 à 80 battements. Cela dépend de:

  • état physique et psychologique;
  • mode de vie
  • heure de la journée.

Au repos, immédiatement après la naissance, le cœur du bébé bat très vite. Chaque année, le nombre de battements, mesuré à la minute, diminue progressivement. À l'âge de 15 ans, la fréquence cardiaque est réduite de moitié au repos et correspond au pouls d'un adulte. Le processus est absolument naturel et il n'y a pas besoin de faire quelque chose.

De tels changements au repos sont réguliers et sont associés à une augmentation du poids du coeur. À la naissance, l'organe ne pèse pas plus de 30 grammes et pousse environ 3,5 ml de sang d'un seul coup au repos. Avec l'âge, le poids du cœur augmente à 250 g et le volume de sang éjecté au repos absolu augmente à 70 ml par coup.

Outre les facteurs énumérés ci-dessus, le nombre de coups au repos est influencé même par la position du corps de la personne lors de la mesure. Par conséquent, il est recommandé de mesurer l’indice de fréquence cardiaque pendant une minute en appliquant un doigt sur un gros vaisseau sanguin. Il est préférable de faire cela le matin dans un état calme. Il est préférable de mesurer la fréquence des battements par minute plusieurs jours de suite, le chiffre sera alors plus informatif et fiable.

90 battements par minute - est-ce normal?

Et sous la condition de repos absolu, le pouls est un indicateur non constant, il est donc assez difficile pour lui de parler d'un standard spécifique.

Avant de tirer des conclusions, il est nécessaire de prendre en compte moins la valeur au repos à un moment donné que son rapport à la fréquence cardiaque moyenne d'une personne en particulier. Par exemple, si le pouls mesuré en une minute seulement est de 50 à 60 battements, on considère alors que 85 battements par minute sont élevés. Et avec une valeur moyenne de 70 à 80 coupes par minute, 90 battements ne constitueront pas un écart sous condition de repos absolu.

Un faible pouls au repos est caractéristique des sportifs. Cette figure confirme leur bon entraînement physique et leur entraînement du muscle cardiaque.

Avec une bonne santé et aucun soupçon de développement de pathologie, avec un écart par rapport à la moyenne des données, il n'est souvent pas nécessaire de faire quelque chose. Cet état est juste une caractéristique du corps.

Si la fréquence cardiaque est de 100 battements / min.

La tachycardie est l'état d'un pouls systématiquement augmenté au repos jusqu'à 100 battements ou plus.

Le rythme cardiaque, mesuré à la minute, est influencé par:

  • activité physique;
  • trop manger;
  • la peur, le stress;
  • boire du café fort, du thé ou de l'alcool;
  • fumer et autres mauvaises habitudes;
  • usage de drogues;
  • surmenage;
  • température élevée dans les maladies virales.

Si le pouls mesuré par minute a augmenté pour les raisons ci-dessus, ce changement sera temporaire. Il n'est pas nécessaire de faire quoi que ce soit avec cet état. Si vous vous assurez une paix absolue, le pouls reviendra bientôt à la normale.

Si la fréquence cardiaque est de 110 battements. / Min.

Chez un adulte au repos, une telle augmentation du nombre de battements cardiaques, mesurée à la minute, est souvent accompagnée d'une détérioration générale du bien-être. Nausée inquiète, commence à avoir la tête qui tourne et fait du bruit dans mes oreilles.

Il est obligatoire de prêter attention à la variation du nombre de battements de coeur au repos, si les raisons de son augmentation n'étaient pas les raisons susmentionnées liées aux processus physiologiques. Si vous ne faites rien dans les délais, une telle situation peut entraîner un accident vasculaire cérébral. Avec une fréquence cardiaque constamment accrue, mesurée par minute au repos, consultez un spécialiste qui vous indiquera quoi faire dans une telle situation.

Pulse 120

Un tel changement de fréquence des impacts, mesuré à la minute, indique la présence d'une pathologie. Dans des conditions de repos relatif, il est impératif de faire attention à l'augmentation du pouls 120. Que faire avec cela dépend directement du facteur qui a provoqué l'apparition d'un tel état.

Chez une personne en bonne santé, jusqu'à 120 battements par minute au repos, le pouls ne peut pas augmenter. Dans le cas d'un tel état, qui s'accompagne d'une détérioration de la santé, vous devez agir immédiatement. Le meilleur choix serait de refuser l’autotraitement et de consulter immédiatement un médecin.

Lieux pour déterminer le pouls

Qu'est ce que cela signifie?

Les patients demandent au thérapeute quelles sont les causes du pouls 120 battements par minute et ce que cela signifie. Sur la base du bien-être général d'une personne et de la fréquence d'apparition d'un tel état de repos, le spécialiste expliquera quoi faire si le pouls est de 120 battements par minute.

Au départ, nous devons déterminer ce qui a influencé le changement du nombre de battements de cœur. Si la raison de la modification de la fréquence du pouls, mesurée en 1 minute au repos, était sous l’influence de facteurs physiologiques, l’état ne durera pas longtemps. Le nombre de coups est normalisé 5 à 7 minutes après la fin de l'effet du stimulus. Si, en plus de l'impulsion fréquente, rien d'autre ne dérange, alors il n'est pas nécessaire de faire quelque chose dans cet état.

Raisons

Les experts identifient plusieurs causes du pouls 120 battements par minute au repos. Ceux-ci comprennent:

  • maladies du coeur et du système respiratoire;
  • anémie ferriprive;
  • intoxication quelle que soit l'origine;
  • malformations cardiaques;
  • déséquilibre hormonal;
  • dysfonctionnement thyroïdien;
  • hyper ou hypotension.

Le mécanisme de compensation est à l'origine de l'augmentation des battements de coeur, mesurée par minute, lors d'un changement de position. Lors du soulèvement ou de la transition abrupte d'une position horizontale à une position verticale, il se produit une diminution temporaire de la circulation sanguine du cerveau, ce qui peut "assombrir les yeux". Surtout souvent, cette condition survient chez les personnes âgées. Plus la pression artérielle est basse, plus ce symptôme est prononcé.

Afin de compenser un manque d'apport sanguin au cerveau, le cœur augmente la fréquence des accidents vasculaires cérébraux, ce qui entraîne une augmentation de la pression artérielle et une diminution de l'hypoxie du tissu cérébral.

Cependant, dans tous les cas, augmenter le pouls à 120 en position debout n'est pas considéré comme une tolérance par rapport à la norme. Avec une telle augmentation du rythme cardiaque, vous devez absolument faire quelque chose et consulter immédiatement un médecin.

En marchant

La marche la plus courante est l’activité physique, ce qui entraînera certainement une augmentation du pouls par minute. Cela est particulièrement vrai chez les personnes habituées au style de vie sédentaire et au travail.

Augmenter le pouls à 120 lors de la marche (à une vitesse de 5 à 6 km / h) est une condition normale, même pour une personne en bonne santé. Surtout quand il s'agit de mouvement continu.

Pour ramener le nombre de battements à la normale, vous devez ralentir, vous arrêter et reprendre votre souffle. Si l'état du système cardiovasculaire est satisfaisant, le pouls est normalisé après 5 à 7 minutes de repos.

La marche apportera plus de plaisir et d’avantages pour la santé si elle est faite correctement. Pour ce faire, vous devez faire du sport régulièrement, allonger progressivement l’itinéraire et effectuer systématiquement des mesures de la fréquence des battements de cœur par minute.

Après alcool

Augmenter le pouls à 120 après l'alcool suggère que vous ne pouvez pas boire d'alcool. Cette condition indique une détérioration extrême des vaisseaux sanguins.

Vous ne pouvez pas ignorer et ne rien faire avec une augmentation de la fréquence du pouls à 120 battements, mesurée pendant une minute, après avoir bu des boissons alcoolisées.

Si, avec une augmentation du pouls au repos, des baisses de pression, des vertiges et des acouphènes sont observés, les médecins recommandent fortement de ne rien faire d'eux-mêmes.

Pendant la grossesse

Le corps de la femme s'adapte aux besoins du bébé dès les premiers jours de la conception. La quantité de sang augmente de manière significative, le cœur doit travailler plus intensément pour délivrer de l'oxygène et d'autres substances nécessaires à la formation et au développement des miettes. Un peu de palpitations cardiaques (jusqu'à 90 battements) au repos est une condition normale. Il est permis de ne rien faire avec cela si la condition de la future mère est satisfaisante.

Toutefois, si le pouls augmente à 120 pendant la grossesse, ne fermez pas les yeux et ne faites rien. Un tel état menace la vie d'une femme et d'un enfant et nécessite donc une visite chez le médecin pour la prescription de médicaments.

Avoir un enfant

Le nombre de battements de coeur au repos est directement lié à l’âge de la personne. Plus il est jeune, plus son cœur bat vite.

Jusqu'à 6 ans, le pouls 120 chez un enfant seul est considéré comme un état complètement familier. Le cœur d'un bébé en contraction peut pomper une petite quantité de sang en raison de son poids. Par conséquent, il doit également battre plus souvent chaque minute pour fournir à tous les organes l'oxygène nécessaire. Au fil du temps, la fréquence du pouls, mesurée par minute, diminue progressivement. À l'âge de 16 ans, le chiffre au repos approche du niveau d'un adulte.

Les médecins sont autorisés à ne rien faire dans de telles conditions s'il n'y a pas de détérioration du comportement et du bien-être du bébé.

Quoi et comment abattre?

On demande souvent au thérapeute ce qu'il faut faire si le pouls est à 120, car une augmentation du rythme cardiaque à la minute jusqu'à un tel niveau au repos est souvent ressentie immédiatement. Avant de battre le pouls et de commencer à faire quelque chose, vous devez trouver la raison qui a provoqué cette affection. La séquence des actions en dépend.

Pour réduire le pouls est autorisé en créant un repos absolu ou avec l'aide de médicaments.

C’est ce que les thérapeutes proposent de faire lorsque la fréquence cardiaque augmente:

  • mesurer le nombre de battements de coeur par minute complète;
  • boire un verre d'eau froide;
  • asseyez-vous et mieux vous étendre;
  • assurer la paix patiente;
  • mesurer à nouveau la fréquence des frappes pendant une minute complète.

Que boire de la drogue si la pression est normale?

Très souvent, au repos, il existe des cas d'augmentation du pouls à 120, et la pression reste normale. Que recommandent les thérapeutes? Si, outre le nombre de battements de coeur mesurés par minute au repos, rien ne le dérange pas, il est permis de recourir à des médicaments. Par exemple, si la fréquence cardiaque de 120 battements par minute est autorisée à boire l’un des sédatifs:

  • Motherwort ou infusion de valériane;
  • Persen;
  • Note
  • Phyterelax;
  • Novo Passit.

Cependant, il est encore impossible de se faire prendre en auto-médication. Si au repos cet état se répète de plus en plus souvent, il est préférable de consulter un médecin, qui recherchera la raison du changement systématique de la fréquence des battements cardiaques, mesurée en une minute, et expliquera ce qu'il faut faire ensuite.

Que prendre pour l'hypertension?

Les utilisateurs sont également intéressés par ce qui peut battre la fréquence cardiaque de 120 battements, mesurée par minute, avec une pression accrue. Selon la recommandation d'un spécialiste, il est conseillé d'utiliser des sédatifs:

Vous ne pouvez pas faire un choix en faveur de l'un des médicaments seuls. Consultation médecin dans cette condition est nécessaire.

Que boire avec hypotension?

Traiter l'état de la tachycardie sur fond de basse pression est une tâche difficile. La plupart des médicaments permettant de stabiliser la fréquence des battements du cœur, mesurés à la minute, contribuent à abaisser encore la pression artérielle, ce qui entraînera une augmentation du nombre de battements par réflexe inverse. Par conséquent, les médicaments dans cet état sont inutiles et même dangereux.

Que proposent les thérapeutes hypotoniques dans cet état? Parfois, il suffit simplement de marcher, par exemple, de marcher 1 à 2 km.

Que faire d'autre que la médecine?

Le médecin doit souvent demander aux patients quoi faire avec un pouls de 120 seulement. Les recommandations des thérapeutes sont extrêmement simples. En plus de l'utilisation de médicaments pour réduire le pouls, ne diminuant pas pendant 5 minutes, il est conseillé de le faire:

  • dégagez le col, débarrassez-vous des vêtements et des chaussures embarrassants;
  • couchez-vous, mais de manière à ce que la tête soit au-dessus du corps entier;
  • fournir un flux d'air frais;
  • lavez votre visage avec de l'eau fraîche;
  • appuyez sur les paupières fermées: il faut le faire avec une extrême prudence.

Vidéo utile

Comment mesurer le pouls de l'artère radiale peut être trouvé dans la vidéo suivante:

Le pouls 120 est-il dangereux et comment le normaliser

Un pouls rapide, ou tachycardie, évoque des anomalies dans le fonctionnement normal du cœur et provoque en même temps le développement d'une arythmie cardiaque. On pense que normalement on entend entre soixante et quatre vingt chocs de pouls par minute, une tachycardie est diagnostiquée si ce nombre dépasse cent. Le processus se développe en raison de violations causées par une raison ou une autre, entraînant la perte de la capacité du myocarde à pousser le sang dans les artères avec une force suffisante. Si la valeur de l'indicateur est supérieure à 120, cela peut indiquer une exacerbation de la forme chronique de la pathologie.

Beaucoup de gens sont convaincus que la tachycardie est toujours associée à une augmentation de la pression artérielle. Cependant, ceci est erroné: un tel état peut se produire non seulement à la normale, mais même lorsque la pression artérielle est basse. Avec des valeurs de pression non anormales, la fréquence du pouls augmente dans une situation stressante, par la chaleur, dans une pièce bouchée.

Si une personne ressent non seulement un battement de coeur, mais aussi un mal de tête, des vertiges, une faiblesse, cela indique la présence d'une maladie cardiaque, d'intoxication, de troubles endocriniens. Avec une pression artérielle basse, un pouls est fréquemment observé chez des patients de différents groupes d’âge, y compris les jeunes. Une personne peut non seulement ressentir, mais aussi entendre clairement les battements de son cœur, souffrir de migraines, de vertiges, d'évanouissements. Tous ces symptômes peuvent indiquer le stade initial de l'ischémie et d'autres cardiopathologies.

Il existe deux formes de tachycardie:

  • Physiologique - ne dure pas longtemps et passe 15 à 20 minutes après l’élimination de la cause. C'est la réaction naturelle du corps à l'effort physique, à l'excitation psycho-émotionnelle, au stress. Une augmentation périodique de la fréquence du pouls jusqu'à cent vingt - cent soixante par minute se produit également pour ceux qui ne se plaignent pas de leur santé et même pour les athlètes professionnels.
  • Pathologique - continue pendant longtemps, se développe et progresse quelles que soient les conditions extérieures. Toujours en raison de la présence d'un processus pathologique: maladies du cœur, des vaisseaux sanguins, des poumons, troubles infectieux et inflammatoires, troubles endocriniens et hormonaux, intoxication.

Pourquoi le pouls d'une personne en bonne santé augmente-t-il?

Les causes de la tachycardie physiologique peuvent être:

  • Stress physique.
  • Stress émotionnel - expériences à la fois positives et négatives, peur, surprise, joie.
  • Facteurs externes - augmentation de la température de l'air, étouffement, maintien en altitude.
  • Repas - Cela arrive souvent après des repas copieux, en mangeant des repas trop riches en calories.
  • Boire de l'alcool, des boissons énergisantes.
  • Pauses trop fréquentes pour une tasse de café ou de thé.
  • Bouffées de chaleur pendant la ménopause.
  • Avitaminose.
  • Utilisation de substances narcotiques et hallucinogènes.

La tachycardie peut survenir aux tout premiers stades de la maladie, lorsque les autres symptômes caractéristiques n'apparaissent pas encore. C'est pourquoi, si votre pouls augmente régulièrement sans raison apparente, vous devez consulter le médecin et subir les examens prescrits par celui-ci.

Quelles maladies causent la tachycardie?

Le pouls rapide peut être dû à de telles pathologies:

  • Cardiopathologie - dystrophie du myocarde, troubles de la conduction impulsionnelle, ischémie, infarctus.
  • Troubles de la glande thyroïde (hyperthyroïdie).
  • Emphysème des poumons - avec cette maladie, l'élasticité des tissus des poumons est réduite, ce qui perturbe le flux sanguin et augmente le pouls.
  • Maladies infectieuses et inflammatoires.
  • Changements dans les niveaux hormonaux.
  • La pression artérielle monte en flèche - la tachycardie se développe aussi bien dans l'hypertension que dans l'hypotension.
  • Saignement massif.
  • Déshydratation causée par une diarrhée ou des vomissements.
  • Dystonie végétative.
  • Troubles névrotiques.
  • L'intoxication.
  • Médicaments - des effets secondaires similaires diffèrent des diurétiques (Diakarb, Lasix), des antiarythmiques (Kardiodaron, Dineksan), les glycosides cardiaques (digoxine Strofantin K) des gouttes vasoconstricteurs de la rhinite (Sanorin, Naphthyzinum), les antidépresseurs (Elivel, Amitriptyline).

Pourquoi le pouls monte à 120?

Si vous constatez que votre fréquence cardiaque augmente à 120, de plus, cela se produit soudainement, sans raison apparente, vous devriez absolument consulter un médecin. Vous ne pouvez pas différer la visite d’un spécialiste à plus tard, en le justifiant par un manque de temps, une «affection peu grave», etc. N'oubliez pas que si vous ne faites pas de travail physique pénible, ne faites pas d'exercice physique, êtes calme, la tachycardie signale des problèmes cardiaques ou des navires.

Comme vous le savez, les phases initiales de l'hypertension et de nombreuses autres maladies cardiovasculaires sont généralement asymptomatiques ou semblent insignifiantes par rapport aux symptômes à venir, notamment les pulsations fréquentes. Si vous vous adressez au médecin et aux examens prescrits par lui, vous pourrez identifier la pathologie à un stade précoce, lorsque le traitement est beaucoup plus simple et plus efficace.

Si une personne est en bonne santé, la tachycardie n’est jamais accompagnée de douleurs cardiaques. En l'absence de pathologies, une impulsion normale est rétablie quelques minutes après l'élimination de la cause.

Comment normaliser la condition?

Que faire lorsque le pouls est à 120 et que la pression est normale? Premièrement, ne paniquez pas, préférez-vous vous coucher, fournissez de l’air frais. Si, au bout de cinq à dix minutes, la situation ne revient pas à la normale, vous devez prendre les mesures suivantes:

  • Allongez le patient, desserrez le col de ses vêtements, ouvrez la fenêtre ou la fenêtre.
  • Lavez votre visage à l’eau froide, mettez une compresse rafraîchissante sur votre front.
  • Mesurez la pression et prenez, à des valeurs élevées, Verapamil, Furosemide ou Metoprolol, qui peuvent rapidement soulager la situation. Si des médicaments antihypertenseurs sont prescrits au patient, ils doivent être utilisés pour prévenir une chute brutale de la pression artérielle, susceptible de provoquer un accident vasculaire cérébral.
  • Si possible, remplacez les médicaments puissants par Valocordin, Corvalol, la teinture de valériane et l’agripaume.
  • Plusieurs fois avec un effort pour tousser.
  • Pendant quelques secondes, appuyez sur les yeux des yeux fermés, répétez cet exercice deux à trois fois.
  • Prenez une profonde respiration, retenez votre souffle et étirez-vous. Répétez l'exercice pendant trois à cinq minutes.

Pulse 120 battements par minute: ce que cela signifie, les causes et les premiers secours, le diagnostic et le traitement

Les athéologies du système cardiovasculaire s'accompagnent d'une impulsion altérée dans 85 à 90% des cas. Les anomalies spontanées de l'activité cardiaque se produisent dans 100% des situations, ce qui indique la prévalence absolue de dysfonctionnements de ce type.

L'option la plus évidente pour le patient lui-même est la tachycardie (augmentation du rythme cardiaque).

Il existe deux types de pathologie spécifiée:

  • Forme de sinus. Il est représenté par la perturbation de la génération normale d'une impulsion électrique par un stimulateur naturel (noeud sinusal) situé dans l'oreillette droite.
  • Paroxystique. Elle est déterminée par la formation de nouveaux foyers d’activité anormaux. Il se produit un peu moins fréquemment, coule plus dur et est généralement considéré comme plus en danger de mort.

Une fréquence cardiaque de 120 battements par minute n’est caractéristique que pour le type de sinus, pour le second les chiffres de 140 et plus sont pathognomoniques. Il n'y a pas de danger de ce type de déviation.

Est-ce que cela signifie que vous pouvez vous asseoir avec les bras croisés? Non, définitivement. D'une part, avec le temps, l'accélération de l'activité cardiaque peut progresser et se transformer en quelque chose d'autre: extrasystole ou fibrillation ventriculaire.

D'autre part, le pouls 120-125 est presque toujours secondaire et causé par d'autres maladies. On ne sait pas de quoi il s'agit, par conséquent, des complications mortelles sont assez probables.

Que signifient ces indicateurs?

Généralement rien de concret. Il est possible d'affirmer un fait: l'accélération du pouls. Le processus pathologique primaire ne se produit presque jamais.

Cela peut être dû à une maladie qui a débuté ou à des facteurs naturels. Si un diagnostic externe est à blâmer, les options sont nombreuses. Pas toujours d'anomalies cardiaques. Processus neurogènes possibles, dysfonctionnement des glandes.

Il est nécessaire de comprendre avec le médecin. Cela vaut la peine de commencer avec un cardiologue, puis, au besoin, de faire appel à d’autres spécialistes.

La tachycardie sinusale pour laquelle les indicateurs typiques sont de 100 à 130 maximum est tolérée relativement difficilement, mais le danger pour la vie à un stade précoce est minime.

Dans certains cas, il est impossible de déterminer la cause du développement de l'État, même après un examen approfondi. Ensuite, ils parlent de la forme idiopathique d'augmentation de l'indice.

Causes de l'augmentation de la fréquence cardiaque au repos

Les facteurs de développement peuvent être à la fois cardiaques et non cardiaques.

Problèmes musculaires

  • L'hypertension. Comme symptomatique, en raison, par exemple, de pathologies rénales et de la maladie proprement dite, de la dérégulation des vaisseaux sanguins et d'autres variétés.

L'essence est un. Le patient augmente régulièrement la pression artérielle. Jusqu'à quel nombre - dépend de nombreux facteurs. Y compris le sexe, l'âge, l'état des structures d'approvisionnement en sang, la durée du processus. Les étapes 2 à 3 entraînent une augmentation constante de l'indice de pouls.

La récupération est extrêmement difficile. Au fil du temps, le patient cesse de ressentir l’effet négatif de la pression artérielle à des niveaux maximaux. Symptomatique barbouillé, les gens s'habituent à l'état anormal.

Dans le même temps, la fréquence cardiaque de 120 battements par minute n’est pas directement liée à la pression artérielle. Nous parlons de facteurs indirects. Le même moment étiologique provoque une augmentation de deux indicateurs vitaux.

  • Myocardite Inflammation de la couche musculaire du coeur. C'est elle qui est responsable de l'état fonctionnel du corps. Il survient relativement rarement en tant que complication de pathologies tierces, telles que les rhumatismes. Ensuite, le discours sur la forme auto-immune ou les états infectieux, respectivement, parle de types viral, bactérien, fongique.

La tachycardie accompagne constamment le patient et ne recule pas une seconde, même la nuit. Le pouls 120 au repos et plus est la carte de la myocardite.

La restauration est effectuée d'urgence à l'hôpital. Durée de plusieurs jours à une semaine. Un traitement antibactérien est appliqué, des suppresseurs peuvent être prescrits.

  • Péricardite. Ou une inflammation du coeur. Le danger est dû à la probabilité de complications. Quoi exactement? La tamponnade comme principale menace. Il s'agit d'une compression de l'organe musculaire lui-même avec un épanchement accumulé.

Une intervention chirurgicale urgente est requise. Les effets de la drogue sont montrés dans les premiers stades, si les conséquences ne sont pas encore.

  • Malformations cardiaques. Congénital et acquis. On les trouve relativement rarement, surtout si l'état de santé ne pose pas de problème subjectif. Au fil des années, de nombreux processus se déroulent progressivement sans que les symptômes du corps soient exprimés. Parfois, le diagnostic est établi en fonction des résultats de l'autopsie.

La tachycardie est un client relativement rare de patients présentant des anomalies anatomiques. La récupération est possible, mais au bon moment. Si vous êtes en retard, rien ne pourra vous aider.

Le traitement principal est chirurgical. La fréquence des contractions est ajustée médicalement, après le fait, comme mesure secondaire.

  • Athérosclérose Conditionnellement peut être attribué à des pathologies cardiaques. Dans ce cas, souffrez d'artères coronaires, aorte.

La défaite des vaisseaux alimentant le myocarde peut entraîner une crise cardiaque ou une crise d'angine de poitrine aiguë avec une fréquence cardiaque de 120-140 battements par minute. Les deux options sont dangereuses. Accompagné d'une accélération du rythme persistante.

Une autre option est la dilatation du ventricule gauche, la sténose de la valve aortique et la réduction de l'hémodynamique globale. La tachycardie survient régulièrement, mais ne dure pas constamment.

Pathologies extracardiaques

  • Maladie pulmonaire obstructive chronique. Donne des violations prononcées de l'activité pulmonaire. Le ventricule droit souffre d’abord, puis l’organe musculaire dans son ensemble.

L'asthme bronchique donne les mêmes signes. Surtout dans le stade avancé de l'état. La récupération nécessite beaucoup d’ingéniosité, car les médicaments eux-mêmes peuvent provoquer une augmentation du rythme cardiaque. Cela est vrai pour les glucocorticoïdes et les bronchodilatateurs, ainsi que pour d’autres médicaments.

Les difficultés sont évidentes, compte tenu de la durée du traitement - toute la vie, vous devez choisir le schéma optimal. Relativement sûr.

  • L'anémie Habituellement déficient en fer. En raison d'une quantité insuffisante d'un élément dans le corps, un déficit en hémoglobine se produit. Il y a une anémie stable, une hypoxie tissulaire.

La condition traitée est relativement simple. D'une part, la cause fondamentale est en cours d'élimination. Ce sont des saignements mineurs persistants ou une insuffisance alimentaire.

D'autre part, une infusion de préparations à base de fer est présentée avec un dosage ajusté. Lequel - vous devez examiner la gravité de la maladie.

  • L'hyperthyroïdie. Ou une violation de la production normale d'hormones thyroïdiennes. Restauration sous la supervision d'un spécialiste. Les causes de la maladie sont multiples: il peut y avoir des tumeurs, une inflammation de nature infectieuse ou auto-immune, d'autres points.

Nécessite un traitement hormonal substitutif. La durée est relativement courte. Dans un trouble fonctionnel, le traitement est limité à cela. Il ne sert à rien de faire autre chose.

La tachycardie disparaît après l'élimination des substances en excès spécifiques de la thyroïde.

  • Maladies infectieuses et inflammatoires. Des rhumes, infections virales respiratoires aiguës à la tuberculose et autres conditions dangereuses. Un rythme cardiaque de 120 battements par minute est le résultat d'une intoxication par les déchets de la flore bactérienne, une stimulation excessive du cœur lui-même.

La principale méthode d’élimination de l’état pathologique consiste à organiser des événements spécialisés pour l’évacuation des substances nocives dans le sang.

Le moyen le plus efficace d'agir à l'hôpital. Si la maladie est bénigne, le rejet disparaît tout seul.

  • La cachexie. Elle est causée par des troubles de l'alimentation pour des raisons objectives (incapacité à se servir au quotidien, insuffisance), des moments subjectifs. Par exemple, avec un complexe appelé dysmorphophobie, insatisfaction à l’égard de son propre corps. Les deux options sont dangereuses.

Le premier est potentiellement arrêté par l'introduction de solutions nutritives. La seconde nécessite une longue étude avec un psychothérapeute. L’épuisement entraîne une utilisation stable de ses propres ressources.

La graisse vient en premier, puis le muscle. Pendant longtemps, le corps ne suffit pas. Le cœur commence à échouer, il manque de nutrition.

  • Violations de la régulation nerveuse du système cardiovasculaire. Les options de développement sont différentes. De l'ostéochondrose et la hernie intervertébrale à l'indignité vertébrobasilaire, aux tumeurs des structures cérébrales et à d'autres moments.

En règle générale, la tachycardie sinusale avec un pouls de 120-128 à l’état silencieux dure relativement peu de temps. L'épisode dure environ une demi-heure. Rarement plus.

Facteurs subjectifs

Une fréquence cardiaque de 125-127 battements par minute se développe à la suite de causes cardiaques et extracardiaques. Mais parfois, les facteurs sont subjectifs, le patient est capable de les corriger lui-même.

  • Le tabagisme Apparaît athérosclérose secondaire. Elle est causée par le rétrécissement des vaisseaux sanguins à la suite d'une consommation prolongée de nicotine. Les changements pathologiques commencent presque dès la première cigarette. Dans certains cas, la progression se fait rapidement, dans d'autres beaucoup plus longtemps, au fil des ans.
    Habit de l'alcool. L’alcool ne porte pas une charge utile dans la vie d’une personne. Consommer de l'éthanol est une habitude destructrice. Tous les mythes sur les avantages - rien de plus que des mensonges et des délires.
  • L'obésité. Le poids corporel ne joue aucun rôle principal. Les patients en surpoids souffrent d'anomalies lipidiques. Le facteur métabolique ne peut pas être complètement ajusté. En partie, il est associé à une génétique défavorable. Par conséquent, il est nécessaire de réviser votre régime alimentaire. Les pilules seules ne permettent pas.
  • Utilisation constante de café et de thé, de boissons énergisantes. Ce sont des produits psychoactifs, bien que minimes. Ils tonifient les vaisseaux, provoquent une sténose stable (rétrécissement) des structures d'approvisionnement en sang. Aussi, ne comportent aucun avantage pour le corps.
  • Utilisation constante de médicaments diurétiques. Une telle habitude pèche les jeunes femmes. C'est extrêmement dangereux. En effet, avec la libération de l'excès de liquide, on élimine un kilogramme ou deux. Mais les diurétiques ne sont pas des médicaments inoffensifs. À court terme, ils plantent des bourgeons. La récupération est presque impossible. Cela ne fera qu'empirer. La seule issue sera la transplantation. La probabilité d'un traitement réussi est illusoire.
  • Âge Plus le patient est âgé, plus le risque de développer une tachycardie stable est élevé en raison de l'usure banale des structures cardiaques. Il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente qui a entraîné des changements pathologiques.

Les causes sont prises en compte dans le système et exclues progressivement. En l'absence de données sur les phénomènes organiques, ils parlent d'une forme idiopathique ou naturelle.

En fin de compte, l'accélération du pouls à 120 battements et plus est possible en raison du stress, du stress émotionnel et physique. Prendre en compte tous les facteurs connus.

Que peut-on faire à la maison?

Pas beaucoup. Il n'est pas clair de quel état il s'agit. Il est nécessaire de faire le tri avec soin, puis d'agir. La règle principale - avec la durée de la tachycardie plus de 20 minutes pour appeler une ambulance.

Avant l'arrivée des médecins, l'algorithme est le suivant:

  • Mesurer la pression artérielle, la fréquence cardiaque.
  • Prenez une pilule Anaprilina ou la moitié, si la fréquence cardiaque est inférieure à 120, motherwort, valériane. Vous pouvez boire 10-30 gouttes de Corvalol.
  • Ouvrez la fenêtre ou la fenêtre pour assurer une ventilation adéquate.
  • Détendez-vous, calmez-vous. Au moment de la tachycardie peut développer une panique, la peur. Besoin de vous ressaisir.
  • Asseyez-vous, abaissez tous les membres.
  • Pour respirer normalement, le processus n'est pas nécessaire de contrôler.
Attention:

Il est strictement interdit de prendre d'autres drogues. Vous ne pouvez pas vous asseoir dans le bain, verser de l'eau, laver, manger, faire de l'activité physique. À leur arrivée, les médecins expliquent brièvement la situation.

Quand des soins médicaux urgents sont-ils nécessaires?

Si l'impulsion accélérée ne passe pas dans les 10 à 30 minutes, vous devez contacter les spécialistes. En plus d'une augmentation de la fréquence cardiaque, d'autres symptômes apparaissent.

Quel type de manifestations devrait causer de l'anxiété chez un patient:

  • Douleur à la poitrine. Habituellement pressante, brûlante. Faible et moyenne intensité. Dernière de 2 à 30 minutes. Si plus - il y a un risque de crise cardiaque.
  • Essoufflement. En état de repos complet. Découle d'une violation de l'échange de gaz. Dysfonctionnement possible des structures pulmonaires.
  • Pâleur de la peau.
  • Cyanose du triangle nasolabial.
  • Arythmies. Flux parallèle à l'accélération de la fréquence des contractions. C'est une fibrillation, une extrasystole. Subjectivement ressenti comme une transmission de coups, s'estompant dans la poitrine.
  • Sueurs froides Hyperhidrose.
  • Mal de tête Céphalgie
  • Vertige. Dans la mesure où une personne ne peut pas naviguer dans l'espace, elle est obligée de prendre une posture allongée.
  • Acouphène
  • Syncope et syncope. Peut se produire plusieurs fois en un jour. Mauvais signe pronostique.
  • Le sentiment de peur, de panique. Ou indifférence totale à tout ce qui se passe autour de vous. Les deux options sont dangereuses, une correction est nécessaire.

Les symptômes suggèrent une évaluation qualifiée par les médecins. Mieux en conditions stationnaires. Sans techniques spéciales, on peut tirer des conclusions superficielles.

Enquêtes nécessaires pour identifier la cause première

Sous la supervision d'un cardiologue. La liste approximative des événements est assez large:

  • Entretien oral du patient et recueil de l'anamnèse. Destiné à l'objectivation des symptômes, l'identification du tableau clinique.
  • Ensuite, mesurez la pression artérielle et la fréquence cardiaque. La déclaration du fait de déviation de la norme.
  • Surveillance quotidienne de Holter. Enregistrement des mêmes indicateurs pendant 24 heures. Cela donne l'occasion d'évaluer l'état des choses dans la dynamique, dans des conditions naturelles pour le patient.
  • Électrocardiographie. Montre l'état fonctionnel du système cardiovasculaire. Peut être attribué après l'exercice (ergométrie du vélo).
  • Échocardiographie. Technique d'imagerie des tissus par ultrasons. Tous les vices sont clairement visibles.

Au besoin, une tomographie du coeur, coronographie. Peut-être la nomination de vaisseaux sanguins Doppler (USDG).

Un cardiologue ne fait pas toujours face seul. Avec l'origine complexe du processus pathologique attirer des médecins tiers. Il est possible de convoquer toute une consultation en fonction de la complexité de l'affaire.

Quel traitement sera nécessaire

Méthodes médicales conduites. Relativement peu utilisé les méthodes chirurgicales de traitement. Schéma approximatif d'utilisation de prépraprates:

  • Glycosides cardiaques. Pour la correction de la contractilité du myocarde. Digoxine ou teinture de muguet. En quantités extrêmement limitées, dosages minimaux.
  • Bêta-bloquants. Métoprolol ou Carvedilol selon les indications.
  • Antiarythmique. Également dans les petits parcours, uniquement s’il existe des écarts importants par rapport à la norme. Amiodarone comme nom principal.
  • Antihypertenseur. Utilisé dans le contexte de l'augmentation constante actuelle de la pression artérielle.
  • Préparations sédatives et tranquillisants. Dans la période aiguë pour ramener l'état émotionnel et mental à la normale.

Le traitement chirurgical est effectué en présence d'indications: maladie cardiaque, athérosclérose avancée, etc. Les prothèses, la dilatation des vaisseaux par endoprothèse, l’élimination des plaques de cholestérol sont indiquées.

Il est possible d'installer un stimulateur cardiaque, cautérisant le nidus d'activité pathologique par ondes radio (ablation).

Changer de mode de vie implique de cesser de fumer, de boire, de corriger son régime alimentaire (tableau de traitement n ° 10 et ses variations). Minimiser l'activité physique. Salez pas plus de 7 grammes.

L'utilisation de méthodes de traitement traditionnelles est une décision très controversée. Leur efficacité non prouvée entraîne des risques élevés. Même avec une activité pharmaceutique, une sélection de dosage précise est requise. Des complications dangereuses sont possibles.

En conclusion

Pulse 120 battements. en quelques minutes Cela signifie que le cœur, le système nerveux ou la forme hormonale n'est pas en ordre. Un diagnostic minutieux est nécessaire, avec des attaques constantes mieux à l'hôpital, de toute urgence.

La tâche consiste à déterminer la cause première. C'est une garantie de traitement fondamental. Le pronostic dans tous les cas est relativement favorable.

Matériaux sur le sujet:

Spécialité: endocrinologue I catégorie de qualification. Education: Université de médecine de Lodz, Pologne, 2006, doctorat. Expérience professionnelle: 11 ans.

Pulse 120 battements par minute au repos: causes et quoi faire?

Avec l'accélération du nœud sinusal (tachycardie sinusale), une impulsion rapide est enregistrée. Son augmentation de 115 à 120 à 125 à 130 coups au repos est un signe de mal-être dans le corps; dans un tel état, on peut observer une pression artérielle basse et élevée. Nous faisons une exception uniquement pour les enfants âgés d'environ six mois pour qui cette fréquence cardiaque est la norme.

Sous charge, le pouls 115-130 est une réaction normale du corps.

Nous aborderons ensuite les différents états, accompagnés d’une telle augmentation du rythme cardiaque.

Quand le pouls de 115 à 130 - c'est la norme?

Avec une augmentation de la fréquence cardiaque à une telle valeur, il est recommandé de rechercher l'opportunité et d'enregistrer l'ECG. Une tachycardie sinusale sera détectée dans les conditions normales et dans certaines conditions.

Chez les personnes en bonne santé, une tachycardie sinusale pouvant atteindre 130 par minute peut survenir dans de telles conditions:

  • activité physique - marche, course facile;
  • chez les personnes non entraînées, en particulier les personnes âgées, une telle augmentation du rythme cardiaque peut être un signe de faible endurance, c'est-à-dire d'une faible tolérance à l'effort physique; en même temps, la tachycardie survient même lors de l'ascension d'un ou deux étages
  • une augmentation du pouls et provoquer des émotions fortes; cependant, la fréquence cardiaque dépasse rarement 110 - 120 par minute;
  • La consommation de grandes quantités de caféine ou de boissons énergisantes peut également entraîner une augmentation de la fréquence cardiaque.

Au repos, le pouls 115 - 120 est la norme chez les enfants de 6 mois; chez les enfants plus âgés, il est enregistré avec des pleurs, un effort physique.

Quand ai-je besoin de voir un médecin?

En cas de tachycardie, il est nécessaire de consulter un médecin si elle est accompagnée de tels symptômes au repos ou avec un léger effort (marche lente, remontée du 1er au 2ème étage):

  • essoufflement;
  • sensation d'essoufflement;
  • fatigue
  • l'insomnie;
  • diminution de l'appétit;
  • diminution de la capacité de travail;
  • douleur à la poitrine;
  • vertiges ou évanouissements;
  • mal de tête;
  • anxiété, peur.

Souvent, une augmentation du pouls s'accompagne d'une augmentation ou, au contraire, d'une baisse de la pression artérielle. Avec des palpitations prolongées, le débit urinaire diminue, les membres deviennent froids au toucher. Ce sont des signes d'un apport sanguin insuffisant aux tissus.

La gravité des symptômes dépend fortement de la maladie sous-jacente. En particulier, avec une IHD concomitante, une augmentation du pouls à 115 - 130 est souvent accompagnée par le développement d'une attaque d'angine de poitrine - une douleur à la poitrine.

La tachycardie sinusale se caractérise par un début et une fin progressifs. Si le patient sent que l'attaque commence soudainement et se termine également, il est possible qu'il ait des épisodes de rythme auriculaire accéléré, qui sont observés avec une maladie cardiaque.

La tachycardie sinusale se caractérise par un début et une fin graduels. Une diminution du volume de sang émis par le cœur en une réduction entraîne l’insuffisance en oxygène des tissus. Des vertiges, des évanouissements, des convulsions, des troubles de la sensibilité et des mouvements des membres, de la parole et de la vision sont possibles. La tachycardie sinusale constante s'accompagne d'une diminution de la quantité d'urine libérée, d'une diminution de la pression artérielle et d'un refroidissement de la peau des extrémités.

Quelles maladies peuvent être la cause?

Une tachycardie sinusale sévère avec une fréquence cardiaque augmentée au repos pouvant aller jusqu'à 120 battements peut être due à diverses maladies, notamment:

  • maladie cardiaque congénitale ou acquise;
  • insuffisance cardiaque chronique;
  • myocardite, endocardite, péricardite;
  • maladie pulmonaire (par exemple, maladie chronique obstructive);
  • fièvre
  • anémie sévère;
  • infarctus du myocarde;
  • thromboembolie (blocage) de l'artère pulmonaire;
  • phéochromocytome (tumeur surrénale);
  • l'hyperthyroïdie (augmentation de l'activité hormonale de la glande thyroïde);
  • perte de sang et déshydratation.

Quels tests de diagnostic sont nécessaires?

Avec une augmentation de la fréquence cardiaque de 115 - 120 à 125 - 130 par minute, vous devez d’abord confirmer cette violation - effectuez un ECG normal au repos. En outre, le médecin généraliste prescrit une numération globulaire complète pour écarter le risque d'anémie, d'infections, de tumeurs et d'autres causes non spécifiques de battements de coeur fréquents.

Test sanguin très utile pour le contenu en hormones TSH et T4 - dont le changement dans le contenu indique une violation de la fonction de la glande thyroïde. En outre, l'échographie surrénale, la radiographie des poumons, la spirométrie peuvent être prescrits.

Si les causes extracardiaques du pouls rapide sont exclues, un examen cardiaque approfondi est indiqué:

  • Surveillance ECG 24 heures sur 24 pour déterminer à quelle heure de la journée la tachycardie est plus prononcée, si elle est présente pendant le sommeil, est accompagnée de troubles du rythme ou de signes de manque d'oxygène dans le muscle cardiaque;
  • EchoCG, ou échographie du coeur pour déterminer les anomalies structurelles et les malformations, ainsi que pour diagnostiquer l'insuffisance cardiaque et les modifications cicatricielles du myocarde;
  • IRM du coeur.

Traitement du pouls élevé

La méthode de traitement est déterminée en fonction des causes de l’augmentation du rythme cardiaque. Un cardiologue, ainsi qu'un hématologue, un pneumologue, un endocrinologue, un oncologue, un spécialiste des maladies infectieuses, peuvent prescrire un traitement.

Avec une augmentation physiologique de la fréquence du pouls, il n'est pas nécessaire de prendre de 115 à 130 médicaments. Il est nécessaire d'éliminer les facteurs qui augmentent le rythme cardiaque:

  • consommation réduite d'alcool;
  • caféine et chocolat en quantités limitées;
  • cesser de fumer;
  • rejet des aliments épicés, épicés et salés;
  • élimination du stress physique et émotionnel lourd, prise de sédatifs.

Lorsque la tachycardie sinusale pathologique de 120 à 130 par minute de traitement vise à éliminer la maladie sous-jacente. Cela peut être un traitement médicamenteux ou une intervention chirurgicale, par exemple, pour les malformations cardiaques.

Pour les maladies non cardiaques, un traitement approprié est prescrit.

Si un pouls élevé est observé au repos avec:

Rappelez-vous: les symptômes graves et l’aggravation de la condition doivent être observés chez le médecin.

Faites le test: avez-vous une tachycardie?