Fréquence cardiaque fœtale hebdomadaire

Au rythme du fœtus, les médecins déterminent la santé de l’enfant à naître. On entend le cœur du futur bébé environ un mois après la conception, mais il est impossible de compter le nombre de battements au début sans équipement spécial. La fréquence de ses contractions varie selon les périodes de la grossesse.

Les normes de la fréquence cardiaque fœtale à différentes périodes de gestation

Des changements radicaux dans les indicateurs sont dus au développement du département du système nerveux autonome responsable du fonctionnement des organes internes.

Les battements de coeur foetaux par semaine sont présentés dans le tableau ci-dessous:

À la cinquième semaine, le rythme cardiaque du futur bébé a la même valeur que celui de la mère et se situe entre 80 et 85 battements. Au cours du mois, cet indicateur augmentera de trois occurrences chaque jour. À la neuvième semaine, la fréquence cardiaque atteindra 175 battements.

Depuis la 15e semaine et la naissance de l'enfant, les médecins surveillent en permanence le rythme cardiaque, la nature des contractions, le rythme, la localisation du cœur à l'aide d'une échographie.

Au deuxième trimestre, la fréquence cardiaque devrait être comprise entre 140 et 160 battements. Si le pouls dépasse 160 battements, il indique le début de la privation d'oxygène, s'il est tombé en dessous de 120 - à propos de l'hypoxie aiguë. Dans le même temps, la fréquence cardiaque change constamment selon que le fœtus est endormi ou réveillé, bouge ou reste immobile.

Le contrôle du rythme cardiaque est également nécessaire lors de l'accouchement, en particulier en cas de phénomènes pathologiques. Si la femme enceinte a atteint l’échéance, la fréquence cardiaque fœtale pendant le travail est normalement égale à 140 battements; si elle n’est pas déclarée, ce chiffre peut atteindre 155.

La mesure continue de la fréquence cardiaque à la naissance est indiquée dans les cas suivants:

  • hypoxie chronique et retard de développement;
  • la naissance d'un prématuré ou la durée du portage est dépassée;
  • déclenchement du travail;
  • anesthésie épidurale;
  • prééclampsie;
  • grossesse multiple;
  • maladie maternelle chronique grave.

Manières d'écouter le coeur

Il existe plusieurs façons de déterminer le rythme cardiaque du fœtus. À différents moments, cela se fait par différentes méthodes.

  1. Échographie. Sur la période de 4 à 20 semaines, entendre le battement de coeur n'est possible qu'avec l'aide d'un appareil à ultrasons. Au début de la grossesse, à 5-6 semaines, déterminez la présence d’un battement de coeur ou son absence, ainsi que le nombre de battements. Aux deuxième et troisième trimestres, le médecin surveille l’emplacement du cœur et la structure de ses services. Avec cette méthode, plus de 70% des malformations cardiaques sont détectées.
  2. Un stéthoscope obstétrical est utilisé à partir de la 20e semaine jusqu'à l'accouchement. À la naissance, écoutez toutes les 20 minutes, évaluez la performance avant et après chaque contraction.
  3. Phonendoscope - à partir de la 20e semaine avant l'accouchement.
  4. L'échocardiographie est montrée dans les dernières étapes de la gestation.
  5. La cardiotocographie est principalement utilisée lors de l'accouchement. Pendant la grossesse, tenue pour toutes les femmes enceintes une fois, à partir de 28 semaines. En plus de la fréquence des accidents vasculaires cérébraux, les contractions utérines sont enregistrées et il est déterminé s'il y a des changements dans le rythme cardiaque, tels qu'une contraction ou une augmentation.

Pourquoi écouter les battements de coeur du fœtus

Avec l'aide de l'écoute pour établir la présence d'une grossesse. Les appareils à ultrasons vous permettent d’entendre les battements de cœur au tout début. S'ils n'apparaissent pas à temps, en présence de l'ovule, les médecins peuvent soupçonner un avortement manqué, qui est un avortement médicamenteux.

L'écoute vous permet d'évaluer et de surveiller l'état du fœtus tout au long de la période de gestation. Le cœur du fœtus réagit à tout changement, qu’il s’agisse de l’activité physique, du stress ou de la maladie d’une femme. La fréquence et la nature des battements cardiaques varient en fonction de la phase de repos ou de sommeil, du changement de la concentration d'oxygène dans l'air, qui respire sa future mère. Tous ces phénomènes entraînent des modifications temporaires du rythme cardiaque de l'enfant. Les médecins sont généralement préoccupés par les anomalies stables, par exemple lorsque le cœur bat souvent longtemps. En règle générale, ces violations indiquent une hypoxie ou une privation d'oxygène. Si le cœur d’un bébé commence à se contracter trop lentement, c’est le signe d’une détérioration de son état. Le traitement dépend de la durée de la grossesse. Parfois, il est nécessaire d'accoucher rapidement.

Le contrôle du rythme cardiaque est nécessaire directement dans le processus d'accouchement, afin de ne pas oublier l'hypoxie aiguë, de sorte que l'écoute est effectuée après chaque contraction. Le corps de l'enfant en travail est soumis à des charges énormes. Il s’agit d’hypoxie et de compression, et dans certains cas même de décollement placentaire et de clampage du cordon. Habituellement, dans de tels cas, une assistance immédiate est nécessaire.

À quoi faites-vous attention lorsque vous écoutez?

La formation du cœur du fœtus commence l’un des premiers et son travail est l’indicateur le plus important du développement du futur bébé et de son état général. L'écoute se fait pendant la grossesse et l'accouchement. C'est grâce au contrôle du rythme cardiaque que les pathologies du fœtus sont détectées à un stade précoce.

Le myocarde commence à se contracter vers la troisième semaine, mais le rythme cardiaque n'apparaît pas plus tôt que la cinquième ou la sixième semaine et n'est déterminé que par échographie. En même temps, le cœur du tube creux commence à se transformer en un organe à part entière, composé de quatre chambres - deux ventricules et deux oreillettes. À 5 semaines, vous ne pouvez écouter le cœur qu'avec l'aide d'un capteur transvaginal; de manière transabdominale, cela ne peut pas être fait avant 6 à 7 semaines.

Lorsque vous écoutez, faites attention aux indicateurs suivants:

  • HR - la fréquence des contractions du coeur. Tachycardie est un battement de coeur trop rapide (jusqu’à 200 battements par minute ou plus), trop rare (moins de 100): bradycardie. Ces deux conditions sont considérées comme pathologiques et nécessitent un examen, un diagnostic et des soins médicaux.
  • Tonalités de caractère. Dans un cœur en bonne santé, les battements sont clairs et sonores, avec le développement de la pathologie, ils deviennent sourds et flous.
  • Rythme A l'état normal, les battements de coeur sont répétés à intervalles réguliers. Dans les cas d'hypoxie aiguë et chronique (manque d'oxygène), ainsi que de malformations valvulaires, on observe une arythmie.

Vidéo sur les possibilités d'échographie aux premiers stades de la grossesse, y compris l'étude du rythme cardiaque:

Écoute hebdomadaire

Pour une période de 6 à 7 semaines, le seul moyen de calculer le nombre d’AVC est l’échographie. Si le rythme cardiaque au cours de cette période n'est pas audible, il est possible que l'avortement soit oublié. Au cours des premier et deuxième trimestres, à l’aide d’un appareil à ultrasons, déterminez non seulement le rythme cardiaque et la nature du rythme cardiaque, mais étudiez également la structure du cœur en détail, afin de déterminer s’il existe des défauts de développement.

Sur la période de 19 à 22 semaines, le rythme cardiaque est entendu d'une manière simple - stéthoscope obstétrical. Cette procédure s'appelle l'auscultation et est pratiquée à chaque visite chez une femme enceinte par un médecin. À l'aide d'un stéthoscope, l'écoute n'est pas toujours possible. Par exemple, cela est difficile à faire avec une future mère en surpoids, avec des grossesses multiples, la fixation du placenta sur la paroi avant, avec un polyhydramnios ou, au contraire, avec un manque d’eau. Dans de tels cas, l'écoute est prescrite par d'autres méthodes.

Si lors d'une échographie, qui est prescrite à toutes les femmes enceintes, des malformations cardiaques sont suspectées, une échocardiographie fœtale (échographie du coeur) est nécessaire, qui est généralement effectuée pendant une période allant de 18 à 28 semaines. Cette méthode vous permet d’explorer toutes les parties du cœur et la circulation sanguine. L'échocardiographie est généralement prescrite aux patientes de plus de 38 ans, si elles ont ou ont déjà des enfants atteints de malformations cardiaques, atteintes de diabète sucré chez la femme enceinte et également si elle a eu des maladies infectieuses pendant la grossesse. Une autre raison de l'échocardiographie est le retard du développement intra-utérin du fœtus.

En fin de période, en règle générale, au plus tôt 30 semaines par an, toutes les femmes enceintes reçoivent une cardiotocographie au cours de laquelle elles enregistrent les battements de cœur du futur bébé. Faire CTG n'a pas de sens auparavant, car il sera difficile d'analyser et de décrypter les enregistrements. La CGT peut également être prescrite plus tôt s'il est impossible de détecter les contractions cardiaques par d'autres moyens. Une telle enquête est requise à plusieurs reprises dans les cas suivants:

  • avec gestose tardive;
  • le rumen sur l'utérus après la chirurgie;
  • avec le vieillissement précoce du placenta;
  • maladies chroniques des femmes;
  • augmenter ou diminuer le volume de liquide amniotique;
  • avec développement retardé du fœtus dans l'utérus;
  • maladies de la future mère accompagnées de fièvre;
  • reconversion de l'âge gestationnel.

Évaluez le résultat de CTG en points:

  • de 9 à 12 ans - l'état est normal, rien ne menace le fœtus, les observations se poursuivent.
  • de 6 à 8 - hypoxie modérée, vous aurez peut-être besoin d'un traitement, vous devrez répéter le CTG le lendemain.
  • 5 points - hypoxie évidente, menace pour la vie du fœtus, indications pour la césarienne.

Pendant CTG, le rythme basal et sa variabilité sont déterminés. Le premier indicateur est la fréquence cardiaque, qui devrait normalement être comprise entre 110 et 160 battements au repos et pouvant atteindre 190 pendant les mouvements. La variabilité rythmique montre à quel point la fréquence cardiaque moyenne s'écarte de la fréquence de base et devrait normalement être égale à - 5-25 battements / min. Les déviations par rapport à la norme peuvent parler d’anomalies chez le fœtus, mais il est impossible de poser un diagnostic uniquement sur la base de ces paramètres. D'autres méthodes d'enquête sont nécessaires.

Puis-je écouter le coeur du fœtus par vous-même

Beaucoup de mères sont intéressées par le nombre de semaines d'entendre la contraction du cœur du futur bébé. À la maison, écouter ses coups est difficile, surtout en début de grossesse. L'utilisation d'un stéthoscope avant 25 semaines ne vaut pas la peine de commencer. Entendre le cœur de l’enfant, mettre son oreille contre l’estomac, cela se passera à partir de la 30e semaine. Au début de la période (de la 8 e à la 12 e semaine environ), cela se fait à l'aide d'un appareil moderne, le doppler fœtal. L'appareil est très facile à utiliser, il peut être utilisé sans assistant. En outre, il enregistre un battement de coeur et est invité à écouter ses proches.

Conférence vidéo sur le CTG fœtal (palpitations):

Qui va naître - une fille ou un garçon?

Certains futurs parents croient que le rythme cardiaque permet de connaître le sexe de l'enfant. Il existe cependant un avis non confirmé scientifiquement que le cœur du garçon bat moins souvent que celui de la fille. Dans ce cas, le garçon la frappe de manière rythmée et mesurée, tandis que la fille est chaotique. Par conséquent, on pense que la nature de la fréquence cardiaque et sa fréquence peuvent être déterminées, le garçon sera né ou la fille.

De cette manière, il est peu probable que vous puissiez prédire quel sera le sexe du bébé, et même si tout est réuni, il ne s'agit que d'une coïncidence.

Conclusion

Écouter le cœur du fœtus pendant des semaines est une partie intégrante et très importante du suivi de l’état du futur bébé pendant toute la période de gestation. Par la nature du rythme cardiaque et du rythme cardiaque, vous pouvez savoir ce qui lui arrive dans l’utérus et l’aider à temps, si nécessaire.

Fréquence cardiaque fœtale par semaine: le cas échéant, normes, déviations possibles

L'auteur de l'article: Nivelichuk Taras, chef du département d'anesthésiologie et de soins intensifs, expérience de travail de 8 ans. Enseignement supérieur dans la spécialité "Médecine générale".

Vous apprendrez de cet article: à quel moment le fœtus commence à avoir un battement de coeur, quel devrait être le taux de fréquence cardiaque (HR) au cours des différentes périodes de développement intra-utérin et si le sexe de l’enfant l’affecte. Déviations possibles de la norme et de leur signification.

Le cœur est l’un des premiers organes non seulement posés, mais aussi pleinement fonctionnel dès les premières semaines du développement intra-utérin. Par conséquent, l'enregistrement des battements de coeur est utilisé comme critère fiable pour évaluer l'état du fœtus:

  • si le cœur se contracte, cela signifie que le fœtus est vivant;
  • la fréquence cardiaque (fréquence cardiaque) correspond-elle aux paramètres normaux pour différentes périodes de grossesse?
  • déterminer la pathologie intra-utérine en fonction de la nature des écarts par rapport au rythme cardiaque normal et prendre des mesures pour préserver la vie de l'enfant.
Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La fréquence cardiaque fœtale est l’un des indicateurs les plus importants de sa santé et de son développement, de la gestation à l’âge de 5 à 6 semaines, jusqu’à l’accouchement. L'avantage le plus important de ce paramètre est qu'il peut être évalué non seulement par un spécialiste utilisant des méthodes spéciales (auscultation, échographie, cardiotocographie). Même une future mère ou toute autre personne peut écouter le rythme cardiaque d'un enfant en attachant une oreille, un stéthoscope ou un capteur portable connecté à un smartphone ou à un autre gadget aux points de l'abdomen droit. Mais il vaut mieux ne confier l'évaluation finale de ce paramètre qu'à un spécialiste - obstétricien-gynécologue.

Lorsque vous entendez le premier battement de coeur et à quel point c'est important

Le moment du début de la formation du cœur et l'apparition de ses contractions diffèrent. Le premier correspond à 2–3 semaines, le second à 4–5 semaines de développement intra-utérin, quel que soit le sexe de l'enfant. Toutefois, pour résoudre le problème des pulsations cardiaques (HR) et, plus encore, pour prendre en compte le cœur, il vous faut un appareil à ultrasons spécial de haute précision. Par conséquent, jusqu'à 5–6 semaines de grossesse, la fréquence cardiaque fœtale n'est pas un paramètre approprié pour évaluer son développement.

Si la grossesse se déroule normalement, il suffit de procéder à une échographie standard à travers la paroi abdominale après 5 à 6 semaines pour voir où se situe l'embryon (dans l'utérus ou à l'extérieur de sa cavité) et s'assurer de sa viabilité en présence de battements cardiaques. Il n’est pas nécessaire de les compter, car cette information à ce stade précoce de développement n’a aucune valeur. Cela devient pertinent à partir de 10 semaines jusqu'à la fin de la grossesse et de l'accouchement.

Si la grossesse se déroule avec des anomalies ou s’il est nécessaire d’évaluer le rythme cardiaque au tout début de la grossesse, cela peut être fait en 4 semaines à l’aide de la méthode transvaginale (échographie vaginale). Mais une méthode plus appropriée dans une telle situation est considérée comme une analyse de sang ou d'urine pour déterminer le niveau d'une hormone de grossesse spéciale - la gonadotrophine chorionique humaine (hCG). Si un fœtus de tout sexe se développe normalement, sa concentration doublera deux fois tous les 2-3 jours à 10 semaines (la norme de 5 à 6 semaines est de 1 000 à 33 100 mIU / ml).

Fréquence cardiaque fœtale

Le rythme cardiaque d'un fœtus en bonne santé, quel que soit son sexe, peut être caractérisé par les signes suivants:

Fréquence cardiaque du fœtus pendant la grossesse

La fréquence cardiaque (FC) est un indicateur important qui permet aux médecins de déterminer la santé de l’enfant à naître.

Les battements cardiaques fœtaux peuvent être entendus dans le mois qui suit la conception, mais à ce stade, il est impossible de compter le nombre de battements sans équipement spécial. La fréquence cardiaque diffère selon les périodes de la grossesse. En conséquence, les normes de fréquence cardiaque sont déterminées par semaine.

Méthodes de mesure de la fréquence cardiaque:

  • Ultrasons (ultrasons). Le moyen le plus courant d’évaluer la taille du fœtus, la durée de la grossesse, l’état du placenta, etc. À l’aide des ultrasons, écoutez les bruits du cœur, examinez sa structure, détectez les anomalies;
  • auscultation. Cela implique d'écouter le rythme cardiaque avec un stéthoscope. Détermine la fréquence cardiaque approximative, la clarté des tons et la présentation de l'enfant Le dispositif peut être utilisé même par une personne sans formation médicale, mais il n'est efficace qu'à partir du 3ème trimestre. Dans certains cas, l'auscultation n'est pas possible. Par exemple, en cas de surcharge pondérale chez les femmes enceintes, de petites ou de grandes quantités de liquide amniotique;
  • cardiographie (CTG). Méthode informative pour déterminer le rythme cardiaque du bébé, sa privation en oxygène et prendre des mesures rapides. L'appareil CTG est équipé de capteurs de contractions utérines, de mouvements foetaux. Ils enregistrent l'activité de l'utérus, explorent les phases de veille et de sommeil de l'embryon. Le premier CTG est réalisé après 32 semaines. La seconde est juste avant la naissance. Dans de rares cas, le CTG est fabriqué pour la durée de la grossesse selon les indications;
  • échocardiographie. Conduit à 2-3 trimestres avec suspicion de malformations cardiaques chez l'embryon. EchoCG est une échographie avec étude de la structure du bébé et de la circulation sanguine.

Soins auto

Tableau de fréquence cardiaque d'embryon par semaine

Le rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse est vérifié pour chaque femme inscrite. Cet indicateur vous permet de:

  • confirmer le fait de la grossesse. Après le premier délai, la femme est envoyée au diagnostic. À partir de la 3ème semaine, vous pouvez entendre un battement de coeur à l’échographie. Si l'activité cardiaque du fœtus n'est pas observée, faites une échographie après un certain temps. Un manque de rythme cardiaque indique un avortement raté;
  • évaluer l'état du fœtus. Le cœur de l'enfant est sensible aux changements. Le stress, les maladies maternelles, la quantité d'oxygène dans l'espace environnant, les phases de sommeil et de repos affectent immédiatement le rythme cardiaque. Si le cœur bat trop souvent pendant longtemps, l'irrigation sanguine du fœtus est perturbée. S'il est ralenti, cela indique une détérioration de l'état du bébé. Les méthodes d'édition dépendent en grande partie de la durée pendant laquelle le rythme cardiaque est devenu pathologique;
  • contrôle du fœtus pendant l'accouchement. Au cours de l'accouchement, l'enfant subit une forte charge et manque d'oxygène. Le contrôle de la fréquence cardiaque vous permet d'identifier les difficultés telles que le clampage du cordon ombilical, le décollement du placenta et de prendre des mesures d'urgence pour éliminer les conséquences. À la naissance, le rythme cardiaque de l’enfant est vérifié après chaque contraction.

Il existe une croyance selon laquelle le fœtus peut déterminer le sexe de l'enfant. Soi-disant, les filles ont un rythme cardiaque de 150-170 battements par minute, alors que les garçons ont un rythme cardiaque de 130-150. Par conséquent, beaucoup de gens pensent que si une échographie montre une fréquence cardiaque fœtale de 146 battements par minute ou de 137, 143, un garçon naîtra. Et qui sera à 167 battements, ou 158, 172 - un garçon.

Cette hypothèse n’est pas étayée par des scientifiques. Le sexe par fréquence cardiaque ne peut être déterminé qu’avec une précision de 50%. La fréquence cardiaque chez les garçons et les filles reflète la capacité de lutter contre le manque d'oxygène. Et le genre n'a aucune influence sur cette capacité.

Si vous voulez connaître le sexe du futur enfant, contactez un spécialiste en échographie. Il est possible de déterminer le sexe à partir de 15-16 semaines.

La fréquence des contractions du cœur varie non seulement selon les phases d'activité du bébé, mais également selon la durée de la grossesse.

  • à la semaine 7, le taux est de 115 coupes;
  • au 8ème battement de coeur peut sauter jusqu'à 170 battements par minute;
  • pendant 11 semaines, la fréquence cardiaque est généralement maintenue à 150 battements. Les écarts mineurs vers le haut ou vers le bas sont autorisés.

À partir de la treizième semaine, les médecins et le rythme cardiaque en continu sur l'échographie vérifient la nature et le rythme, l'emplacement du cœur.

À partir du deuxième trimestre, la fréquence des contractions se stabilise et atteint 140-160 battements. Si le pouls est rapide, par exemple 170-180, cela indique un manque d'oxygène. Si faible, moins de 120 - sur l'hypoxie.

Observation du docteur

Le contrôle du rythme cardiaque est nécessairement effectué lors de l'accouchement, en particulier en présence de toute pathologie. Le rythme cardiaque est de 140 battements. Mais parfois, cela peut aller jusqu'à 155.

Les battements de coeur foetaux chaque semaine pendant la grossesse: le son le plus cher au monde

Lorsqu'une femme porte un enfant, elle doit toujours subir divers examens et consulter un médecin pour s'assurer que la grossesse se déroule normalement et que le bébé se développe correctement.

Le rythme cardiaque du bébé est soumis à une surveillance constante particulière, grâce à laquelle les médecins peuvent évaluer l’état du fœtus, surveiller sa croissance et son développement.

Frapper un petit coeur est non seulement le son le plus attendu pour une jeune mère, mais également un excellent indicateur pour les médecins: en se concentrant sur sa fréquence, son caractère et son rythme, ils seront en mesure d'identifier d'éventuelles irrégularités ou déviations afin de prendre les mesures appropriées en temps utile.

Quelle est la signification et l'importance de la fréquence cardiaque?

La petite vie qui prend naissance dans votre corps est belle et unique. Déjà à 3-4 semaines de grossesse commence à développer le cœur minuscule de l'enfant, qui jusqu'à ce que ce sera comme un tube creux.

En même temps, ses premières abréviations commencent, mais ils ne pourront pas les écouter jusqu’à présent. À la fin de la 9e semaine, l'orgue sera déjà, comme le vôtre, à quatre chambres, mais continuera à améliorer et à améliorer son travail.

La fréquence des pulsations variera en fonction de nombreux facteurs:

  • sur combien le bébé est actif;
  • comment est son développement?
  • comment il se sent
  • votre stress ou votre nervosité;
  • votre exercice ou votre maladie;
  • la nutrition;
  • conditions extérieures (étouffantes, froides);
  • La différence la plus importante dans les changements de fréquence cardiaque est la durée de la grossesse.

Ainsi, la dynamique change constamment et correspond pleinement aux autres processus de la formation des organes et systèmes internes, et constitue également le principal indicateur de la viabilité du bébé.

Battement de coeur fœtal par semaine: que peut déterminer un médecin avec son aide?

L'écoute du battement de coeur a plusieurs objectifs principaux.

En plus des moyens improvisés (cessation ou retard de la menstruation, deux bandelettes sur le test et sensations physiologiques), afin de s'assurer de développer une grossesse, une femme doit subir un test de hCG et subir une échographie.

Parfois, la première visite au diagnostic échographique peut ne pas donner de résultat, mais après une semaine, le médecin pourra écouter un embryon légèrement développé. Cependant, des événements tragiques se produisent également: le rythme cardiaque n'apparaît pas (jusqu'à 9 semaines), ce qui signifie que le fœtus est probablement décédé et que la femme est diagnostiquée avec une grossesse gelée.

  • Évaluez l'état de l'enfant tout au long de la grossesse.

Tous les facteurs ci-dessus, qui peuvent affecter les changements de fréquence cardiaque, ne sont que temporaires.

Lorsque, par exemple, un diagnostic d’insuffisance placentaire est diagnostiqué, cela signifie que le système d’approvisionnement en sang de l’enfant est brisé et que son cœur peut battre à un rythme accéléré de manière presque constante.

Et si les médecins sont confrontés à un ralentissement de la fréquence, cela leur permet de déterminer à temps la détérioration de l’état du bébé et de trouver la raison de la pathologie. La tactique de traitement ou l’adoption de mesures d’urgence dépendra de la période à laquelle le problème a été identifié.

  • Évaluez l'état de l'enfant pendant le travail.

Lorsque les contractions commencent et que le processus d'accouchement se poursuit, le bébé ne fait pas moins bien que le vôtre: sur son petit corps et son corps affaibli, il y a un effondrement de l'oxygène, une pression énorme et un stress dû au passage par le canal de naissance.

La nature sage, cependant, prévu pour tout cela, donc le petit système cardiovasculaire fait face à tout. Cependant, le contrôle du rythme cardiaque est toujours effectué (après chaque contraction).

Les femmes enceintes doivent comprendre à quel point il est important de contrôler le rythme cardiaque du fœtus.

Le rythme cardiaque correct du bébé: les principales méthodes de contrôle

À différents moments, différentes méthodes sont utilisées pour déterminer la fréquence à laquelle le cœur de votre enfant à naître bat. Chacun d'entre eux doit fixer les indicateurs de certains des paramètres requis:

Si la tachycardie évolue avec des indicateurs supérieurs à 200 battements par minute ou la bradycardie avec des indicateurs inférieurs à 100, les médecins rechercheront alors les raisons pour lesquelles de telles conditions pathologiques sont en mesure de prescrire un traitement approprié ou de prendre des mesures préventives.

  • Le taux de contraction - un rythme clair.

En cas d’arythmie, on peut parler de malformation cardiaque congénitale ou de déficit chronique en oxygène.

  • Le dernier indicateur de médecins note la nature du rythme cardiaque.

Si le bébé va bien, les coups seront clairs et précis. L'apparition de sons sourds indique une hypoxie.

Diagnostic de l'échographie

Comme déjà mentionné, la toute première façon d’écouter le rythme cardiaque fœtal est une échographie. L'étude vous aidera également à vous assurer que votre grossesse est utérine.

Quelque part au milieu du deuxième mois de grossesse, le médecin sera déjà en mesure de voir et d’écouter tout ce dont il a besoin grâce à une échographie abdominale, en positionnant le capteur sur la paroi abdominale antérieure de la femme enceinte.

Les procédures ultérieures vous donneront, à vous et au personnel médical, l’occasion non seulement d’écouter la fréquence cardiaque, mais également d’examiner en détail le cœur de l’enfant à l’écran pour s’assurer qu’il est en bonne santé contre toutes sortes de vices et qu’il est correctement positionné dans la poitrine.

Cardiotocographie

Cette étude devrait réussir toutes les femmes enceintes. CTG permet non seulement d’enregistrer le rythme cardiaque du bébé, mais également de contracter les contractions utérines (ce qui est particulièrement utile pendant le travail), en fournissant les résultats sous forme de signaux graphiques sur une bande de calibration.

Après la procédure, l'appareil vous donnera deux images graphiques:

  • le premier s'appelle un tachogramme et affiche les changements qui se produisent avec une fréquence cardiaque (s'il accélère, la courbe graphique monte et, au contraire, elle ralentit - puis diminue);
  • un autre graphique, un hystérogramme, enregistre l'activité des contractions utérines.

Il existe des dispositifs capables de réparer même les mouvements du bébé. Si la grossesse se déroule normalement et que l'intégrité de la vessie fœtale n'est pas rompue, la femme aura un CTG externe ou indirect. Avec une intégrité altérée, les médecins sont obligés d'utiliser un CTG interne (direct).

La première procédure est généralement effectuée déjà après 32 semaines de gestation, car à ce moment-là un lien sera établi entre deux facteurs principaux: l'activité cardiaque et l'activité motrice du bébé. La prochaine fois que le médecin vous dirigera vers l’étude, juste avant la naissance.

Les données obtenues par CTG, vous ne pouvez pas lire indépendamment: ils ont besoin de relier les résultats du reste de votre analyse et diagnostic de l'échographie.

Échocardiographie ou échocardiographie

Cette étude, qui commence à être utilisée au cours du deuxième trimestre (de 18 à 28 semaines), est plus détaillée car elle permet de déterminer non seulement la fréquence cardiaque.

Grâce à cette méthode complexe (échographie unidimensionnelle et bidimensionnelle, mode Doppler), les médecins peuvent examiner la structure du cœur, ainsi que sa fonctionnalité, y compris, et examiner le flux sanguin dans diverses parties de l'organe.

La procédure est toujours effectuée avec certaines indications:

  • la présence d'anomalies cardiaques (la femme elle-même est malade, il y a des enfants plus âgés, l'hérédité);
  • plus de 38 ans;
  • anomalie évidente du développement prénatal ou de la croissance;
  • la présence de maladies chroniques (diabète) ou infectieuses (transférées au premier trimestre, sont actuellement présentes);
  • L'échographie montre que le cœur du bébé est agrandi ou que le rythme est perturbé.
  • maladies génétiques révélées ou défauts dans d'autres organes.

Auscultation ou audition stéthoscope

Lorsque le gynécologue à la réception écoute le rythme cardiaque de votre bébé à l'aide d'un stéthoscope obstétrique, sachez que cette méthode s'appelle scientifiquement l'auscultation.

C'est le plus simple, car sa mise en œuvre ne nécessite qu'un stéthoscope (petit tube en bois, aluminium ou plastique à large entonnoir). La méthode ne peut être appliquée qu'à partir de 18-20 semaines.

En règle générale, en plus de tous les indicateurs standard, le médecin peut déterminer par une méthode d'auscultation quelle est la position de l'enfant:

  • si le bébé est dans la tête, les sons du cœur seront plus clairement perçus à gauche ou à droite sous le nombril (selon l'endroit où il est retourné);
  • si la position des miettes est transversale, alors au niveau du nombril lui-même;
  • Eh bien, si l'enfant se trouve dans la présentation pelvienne, alors au-dessus du nombril.

Parfois, le battement de coeur peut ne pas être entendu. Il y a des raisons à cela:

  • une mauvaise écoute peut être observée quand il y a peu d'eau et peu d'eau;
  • complique également une grossesse multiple;
  • si le placenta est situé sur la paroi frontale de l'utérus;
  • si une femme souffre d'obésité (épaisseur excessive de la paroi abdominale antérieure);
  • si le bébé est trop actif pendant la procédure.

Un médecin expérimenté doit être capable de distinguer le rythme cardiaque du pouls de la femme enceinte elle-même, les bruits de contraction de ses vaisseaux utérins et de son aorte, ainsi que le bruit intestinal.

Dopant fœtal

À ce jour, il existe de petits détecteurs à ultrasons très pratiques qui peuvent être utilisés même indépendamment à la maison.

Ainsi, une femme pourra écouter le cœur de son bébé à tout moment.

Les médecins autorisent son utilisation, mais soulignent que cela ne doit pas remplacer les visites de routine à la clinique prénatale ou toute autre recherche obligatoire. En outre, les médecins insistent sur le fait que l’appareil n’a pas été utilisé avant la fin du premier trimestre et que la durée d’une séance n’est pas supérieure à 10 minutes.

Comment le rythme cardiaque du bébé change-t-il pendant la grossesse: un tableau de taux hebdomadaire

Au tout début de la grossesse, le rythme cardiaque de l'enfant change constamment. Au cours du premier ou du deuxième mois, le médecin peut déterminer son âge grâce à ces indicateurs. Mais déjà quelque part à partir de la semaine 14, le rythme cardiaque restera à un certain intervalle sans subir de changements importants (s’il n’ya pas de pathologies).

Tableau Fréquence cardiaque fœtale par semaine de grossesse

Comment la fréquence cardiaque fœtale change-t-elle en temps normal et quand la déviation

La fréquence cardiaque fait référence aux paramètres qui nécessitent une surveillance constante pendant toutes les semaines de la grossesse. Toutes les femmes enceintes doivent savoir que les paramètres physiologiques de la fréquence cardiaque indiquent l'utilité et l'harmonie du développement fœtal.

La première activité contractile du cœur du fœtus intervient à la 3ème semaine de grossesse. Malgré cela, il est possible de reconnaître les battements de coeur seulement à 6 semaines de développement, sous réserve de l'utilisation d'une technique à ultrasons. Pour les futures mères, des informations sur la fréquence cardiaque fœtale normale à chaque âge gestationnel, ainsi que sur les déviations probables et les raisons de leur développement seront pertinentes.

A quoi ressemble le tarif

Le moment d'apparition du développement du myocarde ne coïncide pas avec la période de son apparition. Au cours du déroulement physiologique de la grossesse, une échographie transabdominale est prescrite à la future mère à 5-6 semaines de grossesse. Cette mesure de diagnostic permet de connaître l'emplacement exact de l'embryon dans l'utérus et d'évaluer l'utilité du développement de son système cardiovasculaire.

Si la grossesse n’est pas aussi satisfaisante que nous le souhaiterions, il est recommandé à la femme de réaliser une échographie transvaginale, ainsi qu’une analyse sanguine de la gonadotrophine chorionique.

Ces activités sont généralement prescrites au plus tôt 4 semaines après la gestation.

Lors de l'évaluation de l'activité cardiaque fœtale, les médecins spécialistes tiennent compte des critères suivants pour déterminer les propriétés du pouls:

  • Rythme Dans le développement normal, les battements de coeur du fœtus se produisent à des intervalles de temps réguliers. Le myocarde d'un fœtus en bonne santé n'est pas toujours réduit de façon rythmique. Les médecins spécialistes peuvent noter une accélération ou un ralentissement du rythme à court terme, qui ne dépasse pas la norme physiologique. Il convient de rappeler que seules les interruptions uniques et à court terme ne doivent pas susciter d’inquiétude ni d’appréhension;
  • Fréquence Ce paramètre essentiel de l’activité cardiaque peut non seulement indiquer l’état du système cardiovasculaire fœtal, mais aussi caractériser l’ensemble du processus de développement du bébé.

Depuis le début de l'activité contractile du myocarde, le rythme cardiaque du fœtus est égal à celui de la mère et se situe à environ 83-84 battements par minute.

Tableau standard du taux d'augmentation du rythme cardiaque fœtal par semaine

Afin de se familiariser avec les options de la norme physiologique en détail, un tableau contenant des indicateurs de fréquence cardiaque fœtale et les modalités du développement intra-utérin sera proposé aux femmes enceintes.

Durée de la gestation en semaines

Taux physiologique de la fréquence cardiaque

Au cours du premier mois depuis le début de l'activité contractile du myocarde du foetus, les indicateurs de la fréquence cardiaque augmenteront en moyenne de 3 battements par minute, chaque jour.

C'est pourquoi, en 1 mois de grossesse, vous pouvez facilement déterminer la durée de la grossesse.

De la sixième à la huitième semaine de développement intra-utérin, une structure cardiaque à quatre cavités est formée chez le fœtus. Cette période s'accompagne d'une augmentation du rythme cardiaque à 125-130 battements par minute.

Entre 8 et 10 semaines de développement fœtal, le rythme cardiaque fœtal peut atteindre 170-180 battements par minute, ce qui indique l’immaturité de la régulation végétative du système cardiovasculaire de l’enfant.

À 11-12 semaines de gestation, la fréquence cardiaque fœtale peut atteindre 160 battements par minute, avec des écarts de moins de 30 unités. Cet indicateur est influencé par le degré d'activité physique de la future mère, l'effet du facteur de stress sur le corps, le niveau de saturation en oxygène du corps, le degré d'activité de l'enfant et la présence ou non de maladies chroniques chez une femme enceinte.

À partir de la 15e semaine de gestation jusqu'à la naissance du bébé, la fréquence cardiaque sera régulièrement enregistrée à l'aide de la méthode par ultrasons. Les professionnels de la santé prendront en compte la localisation du cœur de l'enfant, ainsi que le rythme, la régularité et la fréquence de ses contractions.

C'est important! Les indicateurs physiologiques de la fréquence cardiaque fœtale ne dépendent pas du sexe de l'enfant. Ce critère est influencé par la position et la position de l'enfant (pelvien ou de la tête).

Au deuxième (II) trimestre de la grossesse, la limite inférieure admissible de la fréquence cardiaque est de 85 battements par minute et la limite supérieure autorisée est de 200 battements par minute.

Si la fréquence cardiaque de l'enfant se situe en dehors des limites spécifiées, un tachycardie ou une bradycardie est diagnostiqué chez le bébé.

Table de pulsation augmentée avec le type de développement fœtal

Fréquence cardiaque fœtale par semaine de grossesse

Méthodes de mesure de la fréquence cardiaque

Afin de surveiller régulièrement l’activité cardiaque fœtale, les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées en pratique obstétricale et gynécologique:

  1. Échographie (échographie du coeur). Cette méthode de diagnostic la plus pratique et la plus informative permet non seulement de visualiser l'activité cardiaque fœtale, mais également d'enregistrer le résultat obtenu sur l'un des supports numériques. Il a été recommandé à chaque femme enceinte de subir trois fois une échographie cardiaque fœtale de 10 à 12 ans, de 21 à 23 ans et de 31 à 32 semaines de gestation. S'il existe des preuves, la future mère peut effectuer cette étude de manière imprévue.
  2. Technique d'auscultation. Cette méthode primitive d'évaluation de la fréquence cardiaque fœtale consiste à écouter directement à l'aide d'un stéthoscope obstétrical. Comme alternative au stéthoscope, on peut utiliser un stéthoscope ou une méthode d’application de l’oreille aux repères obstétriques situés sur l’abdomen de la mère. Avec la présentation de maux de tête, le battement de coeur se fait entendre au-dessous du niveau du nombril dans les sections droites. Si une femme a une présentation pelvienne, le rythme cardiaque du bébé est enregistré dans la moitié gauche de l’abdomen, au-dessus du nombril. Des difficultés particulières apparaissent chez les obstétriciens présentant une présentation oblique et transversale du fœtus, lorsque le point d’ouïe doit être examiné individuellement. En règle générale, il est situé à droite ou à gauche dans la région ombilicale. Comme inconvénient de la méthode auscultatoire, la possibilité de détecter le rythme cardiaque fœtal ne peut être constatée qu’à partir de 27 à 28 semaines de gestation, de même que la nécessité de la présence de compétences spéciales chez un obstétricien.
  3. Technique de cardiotocographie. C'est un autre type d'échographie qui vous permet de visualiser le rythme cardiaque fœtal et de l'enregistrer graphiquement. Dans le même temps, la cardiotocographie n'est pas capable de montrer le cœur d'un enfant. L'avantage incontestable de cette technique est la possibilité de l'utiliser pendant les contractions, ainsi que pendant la période d'activité active. La cardiotocographie est une mesure diagnostique obligatoire en présence d'indications telles que: haut niveau ou bas niveau d'eau, grossesse prolongée, diabète chez une femme enceinte, présence d'une cicatrice sur l'utérus, retard de la gestose et vieillissement prématuré du placenta.

Un autre moyen de surveiller l'activité cardiaque d'un fœtus en développement consiste en des appareils de mesure de la fréquence cardiaque portables. Chacun de ces appareils consiste en un doppler fœtal, un petit moniteur pour afficher les résultats de l’étude, ainsi qu’une sonde à ultrasons. Les appareils portables sont pratiques à utiliser et ne posent généralement pas de problèmes d’utilisation.

Quels sont les écarts par rapport à la norme et qu'indiquent-ils

En termes de prévalence, un changement de fréquence cardiaque fœtale à la hausse est plus courant qu'une diminution de cette fréquence. Si la fréquence des contractions du myocarde fœtal augmente au-delà de la norme physiologique admissible, alors cette condition indique un déficit chronique en oxygène dans le corps de l’enfant (hypoxie).

C'est important! Si la future mère en train de porter un enfant est obligée de prendre des médicaments du groupe des bêta-bloquants, une augmentation de la posologie thérapeutique ou de la durée de prise de ces substances peut entraîner une inhibition de l'activité cardiaque fœtale.

Le manque prénatal d’oxygène se développe sous l’influence de tels facteurs prédisposants:

  • Saignements et menace d'avortement spontané;
  • Malformations cardiaques chez un enfant;
  • Diminution des indices d'hémoglobine dans le corps de la future mère ou du fœtus;
  • Anomalies structurelles ou fonctionnelles dans la région du placenta, accompagnées du développement d’une insuffisance placentaire;
  • Allongement, raccourcissement ou torsion du cordon ombilical;
  • La présence d'un foyer infectieux-inflammatoire dans le corps d'une femme enceinte;
  • Changements pathologiques dans les structures cérébrales de l'enfant, à la suite desquels le bébé perturbe l'écoulement du liquide céphalorachidien (LCR) et augmente la pression intracrânienne.

La situation inverse consiste à réduire le rythme cardiaque de l'enfant pendant le développement du fœtus. Si cet indice physiologique est réduit par rapport à la limite inférieure de la norme, cela indique le développement de tels états:

  • Formation d'une pathologie intra-utérine sévère chez un enfant;
  • La présence de maladies aiguës ou chroniques, ainsi que de malformations du cœur du fœtus;
  • La gestose;
  • Pincement ou enchevêtrement du cordon ombilical;
  • Réduire la pression artérielle chez la future mère;
  • Déficit sévère en oxygène dans le corps de l'enfant (hypoxie).

La position d'une femme enceinte allongée sur le dos depuis longtemps peut être à l'origine d'un bref retard du rythme cardiaque chez l'enfant. Cette position entraîne une compression de la veine cave inférieure.

Il est recommandé aux femmes enceintes dont la grossesse est compliquée de surveiller en permanence les indicateurs du rythme cardiaque intra-utérin de l'enfant.

L'auteur de l'article: La gynécologue praticienne Ilona Valerievna Ganshina. Enseignement médical supérieur (université de médecine publique de Rostov, faculté de médecine et de prophylaxie en obstétrique et gynécologie).

Fréquence cardiaque normale chez le fœtus par semaine

L'origine d'une nouvelle vie est un grand mystère. Aujourd’hui, le personnel médical dispose d’appareils qui lui permettent d’explorer le monde intra-utérin. Pourtant, nous ne connaissons toujours pas toutes les subtilités du développement de la future personne et nous ne pouvons juger de l’état du bébé que par sa fréquence cardiaque. Les futures mamans s'écoutent d'angoisse et d'appréhension en attendant les résultats d'une échographie ou d'un CTG avec un cœur qui sombre - est-ce que tout va bien avec une miette? En règle générale, les protocoles de recherche contiennent différentes valeurs: le cœur de l'enfant évolue constamment, de sorte que les normes de fréquence cardiaque fœtale peuvent varier considérablement d'une semaine à l'autre.

Fréquence cardiaque fœtale au premier trimestre

Le cœur de l'embryon se forme à 4-5 semaines de gestation. Et déjà à 6 semaines, le rythme cardiaque fœtal peut être «entendu» à l'aide d'une sonde à ultrasons transvaginale. Pendant cette période, le cœur et le système nerveux du bébé sont encore immatures. Par conséquent, pendant le premier trimestre, il existe des normes de battement de coeur du foetus pendant des semaines, permettant au médecin de surveiller le développement et la condition de l'enfant. Les valeurs de fréquence cardiaque fœtale par semaine sont indiquées dans le tableau suivant:

Veuillez noter que les normes de fréquence cardiaque chez les enfants au début et à la fin de la semaine (augmentation de la fréquence cardiaque) et aux 9 semaines de gestation sont indiquées à partir de 5 à 8 semaines inclusivement - fréquence cardiaque moyenne et leurs tolérances. Par exemple, la fréquence cardiaque fœtale à 7 semaines sera de 126 battements par minute au début de la semaine et de 149 battements par minute à la fin. Et à 13 semaines, la fréquence cardiaque fœtale devrait en moyenne être de 159 battements par minute; les fréquences de 147 à 171 battements par minute seront considérées comme normales.

Fréquence cardiaque fœtale aux deuxième et troisième trimestres

On pense que de 12 à 14 semaines de grossesse et avant la naissance, le cœur du bébé devrait normalement atteindre 140 à 160 battements par minute. Cela signifie que le rythme cardiaque fœtal à 17 semaines, à 22 semaines, à 30 et même à 40 semaines devrait rester approximativement le même. Les déviations dans un sens ou dans l’autre indiquent le désavantage du bébé. En présence de battements cardiaques rapides (tachycardie) ou ralentis (bradycardie), le médecin soupçonnera tout d’abord une hypoxie fœtale. La tachycardie indique une légère privation d’oxygène du bébé, due au séjour prolongé de la mère dans une pièce sans air ou sans mouvement. La bradycardie parle d'hypoxie grave résultant d'une insuffisance foetoplacentaire. Dans ce cas, un traitement sérieux est nécessaire, et parfois un accouchement d'urgence avec une césarienne (si le traitement à long terme ne fonctionne pas et si l'état du fœtus se dégrade de manière stable).

À 32 semaines de grossesse et plus tard, la fréquence cardiaque fœtale peut être déterminée par cardiotocographie (CTG). En plus de l'activité cardiaque de l'enfant, le CTG enregistre les contractions de l'utérus et l'activité motrice du bébé. Aux dernières étapes de la grossesse, cette méthode de recherche vous permet de surveiller l’état de l’enfant, ce qui est particulièrement important pour les femmes enceintes souffrant d’insuffisance placentaire.

Les anomalies du rythme cardiaque fœtal ont d’autres causes: maladies de la femme enceinte, surstimulation émotionnelle ou nerveuse, activité physique (par exemple, gymnastique ou marche). De plus, le rythme cardiaque de l’enfant dépend de son activité physique: pendant les périodes d’éveil et de perturbations, le rythme cardiaque augmente et, pendant le sommeil, le petit cœur bat moins fréquemment. Ces facteurs doivent être pris en compte dans l’étude de l’activité cardiaque fœtale.

Le rythme cardiaque est un indicateur important du développement et de la condition normaux du fœtus; par conséquent, le travail du cœur de l'enfant est contrôlé de manière continue tout au long de la grossesse et de l'accouchement.

Un cœur fœtal commence à se former vers la quatrième semaine de grossesse et ressemble à un tube creux durant cette période. À la cinquième semaine, le cœur commence à fonctionner et les premiers battements se produisent. À la neuvième semaine, le cœur est déjà constitué de quatre chambres, comme chez un adulte (oreillette et ventricules).

Les principales méthodes d’écoute des battements de coeur fœtaux sont les suivantes:

  1. Auscultation (écouter le fœtus avec un tube spécial - un stéthoscope);
  2. Échographie;
  3. Cardiographie (CTG);
  4. Échocardiographie (EchoCG).

Fréquence cardiaque fœtale normale et déviations

Au cours de l'exécution de l'une des méthodes ci-dessus, les paramètres suivants du rythme cardiaque fœtal sont étudiés:

  1. Fréquence cardiaque;
  2. Rythme cardiaque;
  3. Fréquence cardiaque.

Valeurs normales de la fréquence cardiaque en termes de grossesse

La fréquence cardiaque est un indicateur important de l'état du fœtus. La tachycardie (fréquence cardiaque supérieure à 190-200 battements par minute) ou la bradycardie (diminution à 100 ou moins) sont un signe de développement d'un état pathologique et nécessitent un examen et un traitement obligatoires.

Normalement, les battements de coeur doivent être rythmés (répétés à intervalles réguliers). La survenue d'arythmies est caractéristique de l'insuffisance en oxygène fœtal (aiguë et chronique) et des malformations cardiaques congénitales.

La nature du rythme cardiaque est également un indicateur important. Normalement, les sons cardiaques doivent être clairs et précis. Des sons sourds apparaissent pendant l'hypoxie aiguë et chronique du fœtus.

Auscultation du rythme cardiaque fœtal

L'auscultation est la méthode la plus simple d'écoute des battements de coeur du fœtus, qui ne nécessite qu'un stéthoscope (un tube spécial avec un large entonnoir à une extrémité). Cette méthode est utilisée pour évaluer l'état du fœtus pendant la grossesse et pendant l'accouchement.

L'auscultation est réalisée dans la position d'une femme enceinte couchée sur le dos. Un stéthoscope est appliqué sur le ventre nu de la femme à l’aide d’un large entonnoir; le médecin écoute par l’autre bout du tube les tonalités du cœur avec l’oreille.

Pendant la grossesse, l’écoute du rythme cardiaque fœtal avec un stéthoscope n’est pas possible avant 18-20 semaines. Les sons du coeur doivent être entendus à chaque examen de la femme.

En plus d'importants indicateurs de rythme cardiaque pendant l'auscultation, l'emplacement du fœtus peut également être déterminé. Avec la présentation de la tête, les sons les plus chauds sont entendus à droite ou à gauche sous le nombril, avec le pelvien - au-dessus du nombril, avec le transversal - au niveau du nombril.

Dans certains cas, les sons cardiaques peuvent ne pas être entendus correctement (dans ce cas, des méthodes d'examen supplémentaires sont nécessaires):

  1. Changements dans la quantité de liquide amniotique (eau haute et basse);
  2. Foetus multiple;
  3. Surpoids enceinte (les cellules adipeuses sous-cutanées de la paroi abdominale antérieure ont une épaisseur excessive);
  4. L'emplacement du placenta sur le mur avant de la grossesse.

Pendant l'accouchement, l'écoute du cœur à l'aide d'un stéthoscope est effectuée toutes les 15 à 20 minutes (au premier stade du travail) et après chaque tentative au cours de la seconde période.

Échographie

Le rythme cardiaque fœtal peut être déterminé en début de grossesse par échographie: avec transvaginal - en 5-6 semaines, avec transamginal - à partir de 6-7 semaines. Le manque de fréquence cardiaque à un tel moment peut indiquer une grossesse non en développement.

Aux deuxième et troisième trimestres, lors d'une échographie, non seulement la fréquence cardiaque, mais également la structure détaillée et l'emplacement du cœur sont étudiés pour en exclure les malformations congénitales. Si vous soupçonnez un défaut, une autre méthode d'investigation est prescrite: l'échocardiographie.

Échocardiographie

L'échocardiographie est une méthode d'échographie dans laquelle seul le cœur du fœtus est étudié: sa structure détaillée et les caractéristiques de la circulation sanguine dans différents services. Le meilleur moment pour cette procédure est le milieu de la grossesse (18-28 semaines).

L'échocardiographie est réalisée non pas pour toutes les femmes enceintes, mais uniquement lorsque cela est indiqué:

  1. Malformations cardiaques congénitales de la femme elle-même;
  2. La naissance d'enfants plus tôt avec des malformations cardiaques;
  3. Âge des femmes de plus de 38 ans;
  4. Maladies infectieuses portées pendant la grossesse;
  5. Le diabète chez les femmes;
  6. Retard de croissance intra-utérin;
  7. Cardiopathie congénitale fœtale suspectée ou autre maladie d'organe, souvent associée à une altération du développement cardiaque.

Quelle est la signification et l'importance de la fréquence cardiaque?

La petite vie qui prend naissance dans votre corps est belle et unique. Déjà à 3-4 semaines de grossesse commence à développer le cœur minuscule de l'enfant, qui jusqu'à ce que ce sera comme un tube creux.

En même temps, ses premières abréviations commencent, mais ils ne pourront pas les écouter jusqu’à présent. À la fin de la 9e semaine, l'orgue sera déjà, comme le vôtre, à quatre chambres, mais continuera à améliorer et à améliorer son travail.

La fréquence des pulsations variera en fonction de nombreux facteurs:

  • sur combien le bébé est actif;
  • comment est son développement?
  • comment il se sent
  • votre stress ou votre nervosité;
  • votre exercice ou votre maladie;
  • la nutrition;
  • conditions extérieures (étouffantes, froides);
  • La différence la plus importante dans les changements de fréquence cardiaque est la durée de la grossesse.

Ainsi, la dynamique change constamment et correspond pleinement aux autres processus de la formation des organes et systèmes internes, et constitue également le principal indicateur de la viabilité du bébé.

Battement de coeur fœtal par semaine: que peut déterminer un médecin avec son aide?

L'écoute du battement de coeur a plusieurs objectifs principaux.

En plus des moyens improvisés (cessation ou retard de la menstruation, deux bandelettes sur le test et sensations physiologiques), afin de s'assurer de développer une grossesse, une femme doit subir un test de hCG et subir une échographie.

Parfois, la première visite au diagnostic échographique peut ne pas donner de résultat, mais après une semaine, le médecin pourra écouter un embryon légèrement développé. Cependant, des événements tragiques se produisent également: le rythme cardiaque n'apparaît pas (jusqu'à 9 semaines), ce qui signifie que le fœtus est probablement décédé et que la femme est diagnostiquée avec une grossesse gelée.

  • Évaluez l'état de l'enfant tout au long de la grossesse.

Tous les facteurs ci-dessus, qui peuvent affecter les changements de fréquence cardiaque, ne sont que temporaires.

Lorsque, par exemple, un diagnostic d’insuffisance placentaire est diagnostiqué, cela signifie que le système d’approvisionnement en sang de l’enfant est brisé et que son cœur peut battre à un rythme accéléré de manière presque constante.

Et si les médecins sont confrontés à un ralentissement de la fréquence, cela leur permet de déterminer à temps la détérioration de l’état du bébé et de trouver la raison de la pathologie. La tactique de traitement ou l’adoption de mesures d’urgence dépendra de la période à laquelle le problème a été identifié.

  • Évaluez l'état de l'enfant pendant le travail.

Lorsque les contractions commencent et que le processus d'accouchement se poursuit, le bébé ne fait pas moins bien que le vôtre: sur son petit corps et son corps affaibli, il y a un effondrement de l'oxygène, une pression énorme et un stress dû au passage par le canal de naissance.

La nature sage, cependant, prévu pour tout cela, donc le petit système cardiovasculaire fait face à tout. Cependant, le contrôle du rythme cardiaque est toujours effectué (après chaque contraction).

Les femmes enceintes doivent comprendre à quel point il est important de contrôler le rythme cardiaque du fœtus.

Le rythme cardiaque correct du bébé: les principales méthodes de contrôle

À différents moments, différentes méthodes sont utilisées pour déterminer la fréquence à laquelle le cœur de votre enfant à naître bat. Chacun d'entre eux doit fixer les indicateurs de certains des paramètres requis:

Si la tachycardie évolue avec des indicateurs supérieurs à 200 battements par minute ou la bradycardie avec des indicateurs inférieurs à 100, les médecins rechercheront alors les raisons pour lesquelles de telles conditions pathologiques sont en mesure de prescrire un traitement approprié ou de prendre des mesures préventives.

  • Le taux de contraction - un rythme clair.

En cas d’arythmie, on peut parler de malformation cardiaque congénitale ou de déficit chronique en oxygène.

  • Le dernier indicateur de médecins note la nature du rythme cardiaque.

Si le bébé va bien, les coups seront clairs et précis. L'apparition de sons sourds indique une hypoxie.

Diagnostic de l'échographie

Comme déjà mentionné, la toute première façon d’écouter le rythme cardiaque fœtal est une échographie. L'étude vous aidera également à vous assurer que votre grossesse est utérine.

Quelque part au milieu du deuxième mois de grossesse, le médecin sera déjà en mesure de voir et d’écouter tout ce dont il a besoin grâce à une échographie abdominale, en positionnant le capteur sur la paroi abdominale antérieure de la femme enceinte.

Les procédures ultérieures vous donneront, à vous et au personnel médical, l’occasion non seulement d’écouter la fréquence cardiaque, mais également d’examiner en détail le cœur de l’enfant à l’écran pour s’assurer qu’il est en bonne santé contre toutes sortes de vices et qu’il est correctement positionné dans la poitrine.

Cardiotocographie

Cette étude devrait réussir toutes les femmes enceintes. CTG permet non seulement d’enregistrer le rythme cardiaque du bébé, mais également de contracter les contractions utérines (ce qui est particulièrement utile pendant le travail), en fournissant les résultats sous forme de signaux graphiques sur une bande de calibration.

Après la procédure, l'appareil vous donnera deux images graphiques:

  • le premier s'appelle un tachogramme et affiche les changements qui se produisent avec une fréquence cardiaque (s'il accélère, la courbe graphique monte et, au contraire, elle ralentit - puis diminue);
  • un autre graphique, un hystérogramme, enregistre l'activité des contractions utérines.

Il existe des dispositifs capables de réparer même les mouvements du bébé. Si la grossesse se déroule normalement et que l'intégrité de la vessie fœtale n'est pas rompue, la femme aura un CTG externe ou indirect. Avec une intégrité altérée, les médecins sont obligés d'utiliser un CTG interne (direct).

La première procédure est généralement effectuée déjà après 32 semaines de gestation, car à ce moment-là un lien sera établi entre deux facteurs principaux: l'activité cardiaque et l'activité motrice du bébé. La prochaine fois que le médecin vous dirigera vers l’étude, juste avant la naissance.

Les données obtenues par CTG, vous ne pouvez pas lire indépendamment: ils ont besoin de relier les résultats du reste de votre analyse et diagnostic de l'échographie.

Échocardiographie ou échocardiographie

Cette étude, qui commence à être utilisée au cours du deuxième trimestre (de 18 à 28 semaines), est plus détaillée car elle permet de déterminer non seulement la fréquence cardiaque.

Grâce à cette méthode complexe (échographie unidimensionnelle et bidimensionnelle, mode Doppler), les médecins peuvent examiner la structure du cœur, ainsi que sa fonctionnalité, y compris, et examiner le flux sanguin dans diverses parties de l'organe.

La procédure est toujours effectuée avec certaines indications:

  • la présence d'anomalies cardiaques (la femme elle-même est malade, il y a des enfants plus âgés, l'hérédité);
  • plus de 38 ans;
  • anomalie évidente du développement prénatal ou de la croissance;
  • la présence de maladies chroniques (diabète) ou infectieuses (transférées au premier trimestre, sont actuellement présentes);
  • L'échographie montre que le cœur du bébé est agrandi ou que le rythme est perturbé.
  • maladies génétiques révélées ou défauts dans d'autres organes.

Auscultation ou audition stéthoscope

Lorsque le gynécologue à la réception écoute le rythme cardiaque de votre bébé à l'aide d'un stéthoscope obstétrique, sachez que cette méthode s'appelle scientifiquement l'auscultation.

C'est le plus simple, car sa mise en œuvre ne nécessite qu'un stéthoscope (petit tube en bois, aluminium ou plastique à large entonnoir). La méthode ne peut être appliquée qu'à partir de 18-20 semaines.

En règle générale, en plus de tous les indicateurs standard, le médecin peut déterminer par une méthode d'auscultation quelle est la position de l'enfant:

  • si le bébé est dans la tête, les sons du cœur seront plus clairement perçus à gauche ou à droite sous le nombril (selon l'endroit où il est retourné);
  • si la position des miettes est transversale, alors au niveau du nombril lui-même;
  • Eh bien, si l'enfant se trouve dans la présentation pelvienne, alors au-dessus du nombril.

Parfois, le battement de coeur peut ne pas être entendu. Il y a des raisons à cela:

  • une mauvaise écoute peut être observée quand il y a peu d'eau et peu d'eau;
  • complique également une grossesse multiple;
  • si le placenta est situé sur la paroi frontale de l'utérus;
  • si une femme souffre d'obésité (épaisseur excessive de la paroi abdominale antérieure);
  • si le bébé est trop actif pendant la procédure.

Un médecin expérimenté doit être capable de distinguer le rythme cardiaque du pouls de la femme enceinte elle-même, les bruits de contraction de ses vaisseaux utérins et de son aorte, ainsi que le bruit intestinal.

Dopant fœtal

À ce jour, il existe de petits détecteurs à ultrasons très pratiques qui peuvent être utilisés même indépendamment à la maison.

Ainsi, une femme pourra écouter le cœur de son bébé à tout moment.

Les médecins autorisent son utilisation, mais soulignent que cela ne doit pas remplacer les visites de routine à la clinique prénatale ou toute autre recherche obligatoire. En outre, les médecins insistent sur le fait que l’appareil n’a pas été utilisé avant la fin du premier trimestre et que la durée d’une séance n’est pas supérieure à 10 minutes.

Comment le rythme cardiaque du bébé change-t-il pendant la grossesse: un tableau de taux hebdomadaire

Au tout début de la grossesse, le rythme cardiaque de l'enfant change constamment. Au cours du premier ou du deuxième mois, le médecin peut déterminer son âge grâce à ces indicateurs. Mais déjà quelque part à partir de la semaine 14, le rythme cardiaque restera à un certain intervalle sans subir de changements importants (s’il n’ya pas de pathologies).

Tableau Fréquence cardiaque fœtale par semaine de grossesse

Pourquoi le rythme cardiaque peut-il être perturbé?

Les écarts peuvent être dus à diverses raisons. Seul un médecin peut déterminer les effets négatifs sur le rythme cardiaque de votre bébé et savoir comment y faire face.

  • une période encore trop courte pendant laquelle il est impossible d'entendre un battement de coeur;
  • la sonde à ultrasons est obsolète ou ne fonctionne pas correctement; un avortement spontané commence;
  • avortement raté.
  • le capteur CTG a des défauts;
  • le mauvais endroit pour l'auscultation a été choisi;
  • La mort fœtale prénatale est survenue.
  • le capteur CTG a des défauts;
  • le mauvais endroit pour l'auscultation a été choisi;
  • La mort fœtale prénatale est survenue.
  • une période encore trop courte pendant laquelle il est impossible d'entendre un battement de coeur;
  • le transducteur à ultrasons est obsolète ou ne fonctionne pas correctement;
  • la femme est obèse;
  • l'enfant a des malformations vasculaires et cardiaques congénitales.
  • la femme est obèse;
  • l'enfant a des malformations vasculaires et cardiaques congénitales;
  • diagnostic d'insuffisance féto-placentaire;
  • la présence d'eau haute et basse;
  • Un endroit inconfortable ou mauvais pour écouter est choisi (le fruit est inconfortable);
  • présence de placenta praevia.
  • il y a des combats actifs;
  • le fœtus souffre d'hypoxie.
  • court terme de la grossesse;
  • avec un état normal stable, la fréquence sera de 100-130 battements par minute, si elle tombe en dessous de 80, vous risquez de perdre l'enfant.
  • hypoxie infantile;
  • transféré au cordon ombilical.
  • le cordon ombilical a été transféré au moment du combat;
  • la présence d'une hypoxie aiguë.
  • cela peut généralement être la norme;
  • il y avait une violation de la placentation.
  • le bébé réagit à sa propre activité, à une nourriture savoureuse, au stress de la mère ou à ses efforts physiques, etc.
  • la présence d'une hypoxie chronique.
  • le bébé réagit au mouvement ou au combat;
  • la présence d'une hypoxie aiguë.

Au lieu de conclusion

Les cas de pathologies très graves se produisant assez rarement, il est donc préférable de ne pas s'inquiéter et de ne pas paniquer. Si vous consultez régulièrement un médecin et suivez ses recommandations, vous pourrez constater les éventuelles violations à temps.

Rappelez-vous que le petit cœur des miettes est relié à votre corps non seulement physiquement, mais aussi émotionnellement, alors surveillez attentivement votre santé et votre humeur.

Taux de fréquence cardiaque fœtale

Le rythme cardiaque fœtal peut être détecté immédiatement dès qu’il apparaît. Le développement intensif du système nerveux au cours des 12 premières semaines de grossesse a une incidence sur le rythme cardiaque. C'est donc au cours du premier trimestre que cet indicateur évolue constamment.

À partir de la 15e semaine de grossesse et avant la naissance, la position de l'organe, la fréquence cardiaque et leurs particularités sont régulièrement contrôlées par ultrasons.

Dans certains cas (grossesses multiples, prééclampsie, anesthésie épidurale, etc.), le rythme cardiaque fœtal peut être surveillé tout au long du processus d'accouchement. Pour un bébé né à terme, le taux est de 140 battements par minute, pour un prématuré - 155.

Que dit un trouble du rythme cardiaque?

Si le diagnostic d'un battement de coeur révèle son écart par rapport à la norme, la future mère et le médecin se demandent pourquoi cela se produit. Les causes de l'arythmie cardiaque peuvent être différentes, elles dépendent de la nature de la déviation et de la durée de la grossesse.

  • Période de gestation moins de 6 semaines
  • Norme pour le développement embryonnaire
  • Si la fréquence est inférieure à 80 battements / min - le risque d'interruption de grossesse
  • Manque chronique d'oxygène du fœtus
  • Cordon supprimé
  • Manque chronique ou aigu d'oxygène
  • Compression du cordon ombilical pendant les contractions
  • Le plus souvent c'est une variante extrême de la norme.
  • Parfois - un signe de violation de la placentation.
  • La réponse à l'état de stress de la mère
  • La réponse à leurs propres mouvements
  • Manque chronique d'oxygène du fœtus
  • Manque chronique ou aigu d'oxygène chez l'enfant
  • La réponse au combat ou à son propre mouvement
  • Trop tôt pour diagnostiquer
  • Transducteur d'ultrasons médiocre ou usé
  • Surpoids chez les femmes obèses
  • Maladie cardiaque ou vaisseaux sanguins chez le fœtus
  • Violation des fonctions du placenta (développement d'une insuffisance placentaire)
  • Surpoids chez les femmes obèses
  • Placenta praevia frontal
  • Manque d'eau
  • Polywater
  • Caractéristiques de la localisation du fœtus, ne permettant pas d'entendre le battement de coeur
  • Maladie cardiaque ou vaisseaux sanguins chez le fœtus
  • Oxygénation de l'enfant
  • La réponse aux combats actifs.
  • Trop tôt pour diagnostiquer
  • Transducteur d'ultrasons médiocre ou usé
  • Cessation du développement de l'embryon (décoloration de la grossesse)
  • Fausse couche naissante
  • Capteur CTG médiocre ou usé
  • Mauvais endroit pour écouter
  • Mort foetale
  • Capteur CTG médiocre ou usé
  • Mauvais endroit pour écouter
  • Mort foetale

Pourquoi étudier le rythme cardiaque d'un futur enfant?

La fréquence cardiaque est le principal indicateur de la viabilité du futur enfant.

Le diagnostic vise à résoudre trois problèmes:

  1. Confirme le développement de la grossesse. Le retard de la menstruation et un résultat de test positif sont les premiers signes de la grossesse. Mais ils ne donnent pas d'informations sur l'état de l'embryon. L'équipement médical moderne vous permet de déterminer le rythme cardiaque avant la fin du premier mois de grossesse. Lors de la première échographie, les données ne sont pas toujours disponibles, mais cela ne signifie pas qu'il y a des problèmes. Après quelques semaines, le re-diagnostic révèle un battement de coeur. Si ce n'est pas le cas, l'hypothèse d'une grossesse qui se termine est avancée.
  2. Estimation de l'état du fœtus. En outre, comme chez tout le monde, la FES chez le fœtus change lorsqu'elle est exposée au monde extérieur. Par conséquent, dans la période de stress, de maladie ou d'effort physique d'une femme, dans l'état de sommeil ou d'éveil du futur bébé, cet indicateur sera différent. Les fluctuations de ce type sont temporaires et se redressent d'elles-mêmes. Mais parfois, l’augmentation ou le ralentissement du rythme cardiaque est observé pendant longtemps et indique diverses pathologies, telles que troubles circulatoires, insuffisance placentaire, manque d’eau, polyhydramnios, etc. En fonction de la durée de la grossesse, le médecin choisit le traitement, dans les cas particulièrement graves et au cours des dernières semaines de gestation, une décision quant à l'accouchement d'urgence.
  3. L'état de l'enfant à la naissance est surveillé. Pendant la naissance du bébé éprouve une charge excessive, accompagnée d'un manque d'oxygène. En règle générale, son cœur et ses vaisseaux sanguins sont en mesure de faire face à ces facteurs, mais en cas de surtension du cordon ombilical, de décollement du placenta ou d'autres complications, la fréquence cardiaque commence à suivre entre les contractions. Cela aide à surveiller l'état de l'enfant, à temps pour répondre à un manque aigu d'oxygène.

Méthodes de diagnostic du rythme cardiaque fœtal

Le choix de la méthode de détermination du rythme cardiaque dépend de la durée de la grossesse et des objectifs du diagnostic:

  1. Échographie dans les premiers stades. Grâce à cette méthode, des diagnostics ont été effectués à partir de la 5ème semaine de grossesse. Tout d'abord, le capteur est inséré dans le vagin (transvaginal), après quelques semaines - à la surface de l'abdomen (transabdominal). Le médecin détecte la présence et la fréquence des battements de coeur. S'ils sont absents, une semaine plus tard, ils sont réexaminés, confirmant ou infirmant l'hypothèse de l'avortement manqué.
  2. Échographie aux deuxième et troisième trimestres. Par la suite, il est possible non seulement de suivre la présence du rythme cardiaque et sa fréquence, mais également de déterminer l’emplacement du cœur dans la poitrine du bébé. Pendant ces périodes, le pouls dépend en grande partie de facteurs externes temporaires (température, activité de la mère, maladie, etc.). Les malformations possibles sont déterminées en étudiant la structure des ventricules et des oreillettes.
  3. Auscultation À l’aide d’un stéthoscope obstétrical, le médecin écoute le rythme cardiaque. La méthode peut être utilisée à partir de la 20e semaine de grossesse. Une femme s’allonge sur un canapé, un obstétricien-gynécologue applique l’instrument à son estomac jusqu’à ce qu’elle détecte un battement de coeur. Il évalue ensuite la fréquence, le rythme et le caractère des battements. Ces caractéristiques aident à déterminer l'état du fœtus. Le meilleur point d'écoute indique le type de présentation (tête, bassin, transverse). La méthode d'auscultation peut être utilisée pendant l'accouchement lorsqu'il est nécessaire de déterminer la réaction de l'enfant au travail.
  4. Cardiotocographie (CTG). La méthode est appliquée à partir de la 28e semaine de grossesse et permet d’identifier non seulement le rythme cardiaque, mais également les contractions utérines. La procédure dure environ une heure, un capteur est installé sur l'estomac de la femme et l'équipement enregistre l'évolution des performances au fil du temps. En fonction des résultats de la méthode, le médecin détermine les caractéristiques de la réponse du fœtus aux contractions utérines.
  5. Échocardiographie (ECG). Utilisé le plus souvent entre 18 et 28 semaines, il aide à étudier la structure du cœur et les caractéristiques du débit sanguin dans différents départements. Cette méthode est prescrite dans l'hypothèse de la présence d'irrégularités dans le travail du cœur. Il est indiqué chez les femmes de plus de 38 ans, présentant un retard de croissance intra-utérin, la présence de malformations cardiaques chez la mère ou ses enfants nés plus tôt, ainsi que de maladies infectieuses ou de diabète sucré chez la femme enceinte.
  6. Détecteur à ultrasons. La méthode peut être appliquée à partir de la 8ème semaine de grossesse. Détermine le nombre et la nature du rythme cardiaque du fœtus. L'appareil est pratique et facile à utiliser, par conséquent, recommandé pour une utilisation à la maison.

Comment connaître le sexe d'un enfant en un clin d'oeil: moyens traditionnels

Renseignez-vous le plus tôt possible sur qui est né, un garçon ou une fille, ou presque toutes les futures mères. Il existe des moyens traditionnels de déterminer le sexe du bébé en fonction des caractéristiques du rythme cardiaque.

Le plus commun est d'écouter le battement de coeur, s'il est clair et rythmé, alors un garçon naîtra, et s'il est chaotique, ne coïncidant pas avec celui de ma mère, alors une fille. Une autre façon d’aider à déterminer le sexe en fonction de l’endroit où le battement de coeur se fait entendre: le côté gauche est une fille, le côté droit est un garçon.

La troisième option est liée au nombre de battements par minute. Cependant, il n’existe pas de données précises sur les indicateurs inhérents à des bébés de sexe différent. La plupart des sources s'accordent sur le fait que chez les filles, elles sont plus proches de la normale et que chez les garçons, elles «passent» plus vite de l'accéléré au retardé.

Ces méthodes de détermination du sexe sont amusantes, mais leur exactitude est discutable. Il a été scientifiquement prouvé que la fréquence cardiaque dépend du déroulement et de la durée de la grossesse, de la position du corps et de la santé de la future mère, des caractéristiques du développement du fœtus.

Comment détecter le rythme cardiaque d'un enfant sans l'aide d'un médecin?

Écouter ou sentir les rythmes cardiaques du fœtus est impossible, même en fin de grossesse. Cela peut être fait avec un stéthoscope, en le mettant sur l'estomac.

Parfois, les femmes enceintes disent ressentir une pulsation dans l'estomac ou dans le bas du dos et la considèrent comme un battement de coeur d'un enfant. En fait, ces sensations sont créées par une pression accrue dans l'aorte, due aux changements hormonaux dans le corps.

À l'heure actuelle, il existe un appareil spécial, le doppler fœtal, permettant de déterminer le rythme cardiaque pendant la grossesse. Il possède un capteur à ultrasons qui doit être installé sur l'estomac et, en se déplaçant lentement, pour trouver la projection du cœur fœtal.

À l'aide du rayonnement des ondes et de la réception du signal réfléchi par les organes de la mère et du bébé, l'appareil produit un battement de coeur. Le rythme est fixé, traité, déterminé par la fréquence cardiaque et affiché à l'écran. Des données précises peuvent être obtenues en suivant strictement les instructions à l’appareil.

L’étude du rythme cardiaque fœtal est l’une des méthodes de diagnostic les plus importantes pendant la grossesse et l’accouchement. Cela vous permet de déterminer l’état de l’enfant à naître, d’identifier les problèmes à temps et de commencer le traitement.

Auteur: Olga Khanova, médecin,
spécifiquement pour Mama66.ru