Nombre de battements de coeur fœtal par semaine: un tableau récapitulatif et est-il possible de déterminer le sexe de l’enfant par fréquence cardiaque à 12 ou 20 semaines de grossesse?

Ni la génération plus âgée, ni le personnel médical intelligent ne comprendront le désir des jeunes familles de planifier un fils ou une fille ou de connaître le sexe d'un enfant le plus rapidement possible. Ceci est justifié sauf s'il existe un risque de transmission d'une maladie héréditaire à des enfants d'un certain sexe. Mais de tels cas sont extrêmement rares.

Sans entrer dans les raisons de l'intérêt accru pour déterminer le sexe de l'enfant par battement de coeur à 12 semaines ou un peu plus tard, nous dirons ce que les médecins disent à ce sujet. Peut-être que l'opinion des experts ne coïncide pas avec vos informations sur la façon de déterminer le sexe d'un enfant par battement de coeur, mais à qui pouvez-vous faire confiance en tant que non-professionnel? Considérons le fait que le XXIe siècle est dans la cour et que les contes de fées de grand-mère sont tout simplement indignes à croire.

Est-il possible de déterminer le sexe de l'enfant par battement de coeur?

Il existe des limites aux valeurs maximales et minimales autorisées du pouls pour la détermination des pathologies du développement périnatal:

  • bradycardie intra-utérine - fréquence cardiaque inférieure à 110 battements / minute;
  • tachycardie - fréquence cardiaque de 180 battements par minute ou plus.

Il existe des données telles que la fréquence cardiaque fœtale chaque semaine dans le tableau. Le sexe de l'enfant dans ces données n'est pas non plus pris en compte. L'explication est très simple.

La fréquence cardiaque est un indicateur individuel et non permanent, qui dépend de diverses causes, notamment la santé maternelle et les anomalies congénitales du fœtus.

Par conséquent, l'un des futurs bébés a une fréquence cardiaque de 80-85 battements par minute, et quelqu'un - 150-170.

Quand le coeur du fœtus commence-t-il à battre?

Des questions telles que "pouvez-vous déterminer le sexe d'un enfant par battement de coeur" se posent en raison du manque ordinaire d'alphabétisation et du manque de compréhension de la physiologie du développement fœtal. Mais c'est assez réparable. Si vous voulez sincèrement donner naissance à un enfant en bonne santé, vous aurez sûrement le temps de vous renseigner sur les caractéristiques du déroulement de la grossesse, sur le moment où le sexe du futur bébé est posé, sur le cœur à peine formé et sur la façon dont le sexe du bébé peut être connu par battement de coeur.

Les paramètres du pouls du futur homme sont régulièrement mesurés dans la clinique prénatale dans le cadre de la «gestion de la grossesse». Ceci est fait non pas pour connaître le sexe de l'enfant par battement de cœur, mais pour suivre l'activité vitale du fœtus et le dépistage rapide de problèmes de santé. Cela est particulièrement vrai chez les femmes à risque de pathologies cardiovasculaires et autres (troubles de la performance cardiaque, hypertension, etc.).

Déterminer de manière fiable le sexe de l'enfant à naître n'est pas une tâche facile.

En obstétrique, le début de la contraction du myocarde de l'embryon est considéré comme la 3ème semaine de conception. Mais l'entendre à ce moment, et plus encore, déterminer le sexe de l'enfant par battement de coeur à 12-14 semaines ou à un autre moment - est impossible.

L'écoute du pouls du fœtus n'est possible qu'au début de la 6e semaine de grossesse (ce que l'on appelle l'obstétrique, calculé à partir de la date de la dernière menstruation) au cours de la procédure échographique. Pendant cette période, le pouls du bébé doit correspondre au pouls de la mère (la valeur normale est de 83 ± 3 battements / minute). Est-il possible de déterminer le sexe de l'enfant par rythme cardiaque fœtal? C'est impossible, mais vous pouvez calculer son âge gestationnel, sachant que la fréquence cardiaque augmente toutes les 24 heures de 3 battements avec un développement optimal.

Tableau de fréquence cardiaque fœtal par semaine

Comme il ressort de ce qui précède, le pouls du fœtus change régulièrement, ce qui est associé à sa croissance intensive dans l’utérus. Pendant toute la période de procréation, cet indicateur est mesuré périodiquement dans la clinique prénatale et comparé aux indicateurs optimaux, dont les lignes directrices sont indiquées ci-dessous.

Mais ces chiffres ne sont que des plages - dans quels nombres les paramètres de fréquence cardiaque peuvent-ils être localisés. Ces battements de cœur se produisent chez les garçons et les filles, le sexe de l'enfant se transmettant par le cœur à 12 semaines ou à un autre moment impossible à déterminer.

Les paramètres du pouls du nourrisson pendant la période périnatale sont corrélés (en corrélation) avec de nombreux facteurs:

  • fond hormonal de la mère;
  • caractéristiques individuelles de l'innervation et de la conduction du myocarde;
  • activité du mouvement fœtal;
  • la quantité d'hémoglobine dans le sang de l'enfant et de la mère;
  • l'état de veille ou de sommeil du bébé pendant l'étude;
  • pathologies périnatales possibles - conflit Rh, saignements, gestose sévère, hypoxie fœtale.

Par conséquent, toutes les questions sur le sujet - comment déterminer le sexe d’un enfant par battement de coeur à 12 semaines ou à 20 ans - sont intenables.

Comment savoir - un garçon ou une fille - par battement de coeur?

Afin de dissiper enfin le mythe de l'existence d'une telle technique, comment déterminer le sexe d'un enfant à naître par battements de coeur, même une petite étude a été réalisée avec un groupe de femmes qui attendent un enfant.

Les chercheurs ont essayé de déterminer le sexe d'un enfant par battement de coeur à 20 semaines et plus, mais les résultats ont montré que la valeur prédictive de cette technique n'était que de 50%. Que signifie ce chiffre? Identique à la déclaration des personnages de contes de fées: «L'une des deux choses est que le patient est en vie ou qu'il ne respire plus." Il n’ya donc pas de réponse positive à la question de savoir s’il est possible de déterminer le sexe d’un enfant par son rythme cardiaque.

Testez vous-même la technique

La meilleure solution consiste à attendre le moment où il sera possible de reconnaître le sexe d'un enfant non pas par battement de coeur à 15 semaines, mais par échographie. Mais si vous ne pouvez pas attendre autant, vous pouvez vérifier de façon indépendante comment déterminer le sexe d’un enfant en fonction de sa fréquence cardiaque. Pour ce faire, retournez au tableau de fréquence cardiaque par semaine.

Bien sûr, cette méthode ne peut pas être prise au sérieux, mais comme un divertissement supplémentaire pendant la grossesse et que vous pouvez essayer. En fin de compte, vous ne perdrez rien si l'échographie coïncide avec vos prévisions ou, au contraire, indique un résultat différent.

Ainsi, le tableau nous donne pour chaque semaine deux valeurs de fréquence cardiaque - minimum et maximum autorisés. Les partisans de la méthode sont convaincus que le cœur bat plus vite chez les filles (oh, comment peuvent-ils ne pas attendre pour apparaître dans ce monde!).

Déterminons quelles valeurs de notre tableau «peuvent» être considérées comme des filles et lesquelles sont des garçons. Pour cela, il est nécessaire de rappeler l'arithmétique.

  1. Lors du calcul de la détermination du sexe de l'enfant par battement de coeur fœtal à 12 semaines, calculez dans le tableau les valeurs de FC pour la 12ème semaine: 150-174 battements / minute.
  2. Calculez maintenant la différence entre les valeurs les plus élevées et les valeurs les plus basses - 24 battements par minute.
  3. Divisez la différence en deux - obtenez 12.
  4. Ajoutez maintenant 12 à la fréquence cardiaque minimale: 150 + 12 = 162 battements.

Donc, vous pouvez écouter le battement de coeur du fœtus

Eh bien, nous avons trouvé la valeur maximale de l’impulsion, inhérente aux futurs hommes de la 12e semaine - pas plus de 162 battements. Toutes les lectures de HR supérieures à cette valeur signifieront que la future femme vit dans votre ventre (n'oubliez pas, cette méthode n'a pas été scientifiquement confirmée).

Exactement de tels calculs sont effectués pour chaque terme suivant. Examinons pour plus de clarté une autre semaine.

  1. Pour calculer comment déterminer - le futur enfant est un garçon ou une fille - par battement de coeur à 13 semaines, regardez dans le tableau des taux de RH de la 13ème semaine, ceux-ci seront de 147 à 171 battements.
  2. Soustrayez de 171 (plus grande norme) 147 (plus faible), obtenez 24 à nouveau.
  3. Divisez 24 en deux = 12 et ajoutez ce nombre à la valeur minimale de la norme: 147 + 12 = 159.

Dans ce cas, il s'avère que si la fréquence cardiaque fœtale est supérieure à 159 battements par minute, cela signifie que vous aurez une fille et si moins de 159 battements, il y aura un garçon.

Félicitations, vous savez maintenant comment déterminer le sexe d’un enfant en fonction du rythme cardiaque du fœtus par une méthode d’origine inconnue.

Étonnamment, malgré la variété d'articles médicaux sur le thème de la détermination du sexe, apportant une réponse nuancée au sexe d'un bébé, de nombreux parents cherchent encore des moyens sournois et décontenancent les médecins.

Les plus populaires sont:

  • comment connaître le sexe d'un enfant en battant son cœur à 13 semaines (le plus tôt sera le mieux!);
  • comment déterminer le sexe d'un enfant par battement de coeur à 20 semaines (pour une raison quelconque, cette période est considérée comme la plus appropriée pour calculer le sexe par battement de coeur).

Il y a aussi de tels jeunes parents qui essaient de calculer le sexe de l'enfant pour actualiser le sang de leurs parents. Pour un médecin, une formulation un peu étrange, mais il suffit de regarder et de lire les soi-disant «forums de mères» pour voir à quel point la question est populaire: comment calculer le sexe de l'enfant en actualisant le sang de ses parents.

Mais nous savons tous qu’il est possible de déterminer de manière fiable le sexe du fœtus uniquement dans le cabinet du médecin - ou après la naissance d’un bébé tant attendu. Voulez-vous vous débarrasser du bébé si son sexe ne vous convient pas?

Comment déterminer le rythme cardiaque fœtal: garçon ou fille attendu?

S'attendant à la naissance d'un enfant, les futurs parents cherchent à connaître rapidement son sexe. Vous pouvez supposer écouter le rythme cardiaque du fœtus, un garçon ou une fille, lequel d'entre eux est à l'intérieur. Le cœur de l'embryon commence à battre au deuxième mois de la grossesse. Le rythme cardiaque est surveillé régulièrement par une gynécologue enceinte observante.

Les sages-femmes et les gynécologues expérimentés sont en mesure, avec une probabilité élevée, de déterminer le sexe de l'enfant à naître par la nature de son rythme cardiaque:

  1. 1. fréquence cardiaque. Chez le fœtus masculin, le muscle cardiaque se contracte moins souvent que chez la fille. Si au bout d'une minute, le cœur s'est contracté moins de 140 fois, le garçon est probablement en train de se développer dans l'utérus. Lorsque le muscle cardiaque se contracte plus de 140 fois par minute, la femme enceinte porte la fille. La fiabilité de ces tests est maximale vers la 20e semaine de grossesse. En fin de grossesse, une fréquence cardiaque supérieure à 150 battements par minute est un signe fiable du développement d'une fillette. Avec des taux inférieurs à 130 battements par minute, vous pouvez vous préparer à la naissance d'un fils. Cependant, si la valeur de la fréquence cardiaque fœtale est comprise entre 130 et 150, la probabilité d'être un garçon ou une fille est de 50%. La différence dans le nombre de battements de coeur par minute entre garçons et filles persiste jusqu'à la naissance même.
  2. 2. Le rythme des battements de coeur. Chez les garçons, le muscle cardiaque est réduit calmement, de façon monotone et claire. On pense que le rythme cardiaque fœtal masculin rappelle celui de sa mère. Le rythme de la fille n’est pas aussi prononcé que celui des garçons. Il peut y avoir des ralentissements et des accélérations du rythme cardiaque à peine perceptibles.
  3. 3. Les gynécologues expérimentés déterminent le sexe du fœtus en fonction du lieu où les sons sont les mieux entendus. Il est préférable d’entendre le battement de cœur à proximité du cœur de l’enfant - la source des ondes sonores. Si le cœur bat clairement sur le côté gauche de l'abdomen d'une femme enceinte, elle porte un garçon. Si les sons sont plus prononcés du côté droit de l'abdomen, une fille va naître.
  4. 4. Le ton des sons du battement de coeur. Le son d'un battement de coeur chez un fœtus de sexe masculin est plus sonore et distinct. Le rythme cardiaque de la fille est accompagné de sons légèrement atténués et moins distincts.

À différents stades de développement, la fréquence cardiaque du bébé change.

Les premiers battements de coeur peuvent être fixés à la cinquième semaine de grossesse.

Immédiatement après sa formation, le muscle cardiaque n’obéit pas au système nerveux de l’enfant. Le rythme cardiaque peut donc être chaotique. Aux 5e et 6e semaines de grossesse, le cœur du fœtus est réduit à environ 80 battements par minute. Vers la 7ème et la 8ème semaine, le rythme des battements cardiaques augmente progressivement jusqu'à 150-170 battements par minute. À la semaine 9, le taux de contraction peut atteindre 195 battements par minute.

À partir de la 10e semaine, le muscle cardiaque commence à recevoir des signaux du nerf vague. Sous leur influence, l'activité du corps est ralentie et rationalisée. La fréquence cardiaque ne dépasse généralement pas 120-140 battements par minute.

Déterminer le sexe de l'enfant par battement de coeur à 12 semaines et plus est difficile. Au stade initial de développement, les différences d'activité du muscle cardiaque de fœtus de sexes différents sont insignifiantes.

Après la 18ème semaine, le cœur accélère et commence à battre à une vitesse moyenne de 130-150 battements par minute. L'accélération est associée au développement du système nerveux autonome fœtal. Après la 27e semaine, la formation de l'innervation sympathique du cœur prend fin. À partir de ce moment, le rythme cardiaque peut s’accélérer légèrement.

Fréquence cardiaque du fœtus pendant la grossesse

La fréquence cardiaque (FC) est un indicateur important qui permet aux médecins de déterminer la santé de l’enfant à naître.

Les battements cardiaques fœtaux peuvent être entendus dans le mois qui suit la conception, mais à ce stade, il est impossible de compter le nombre de battements sans équipement spécial. La fréquence cardiaque diffère selon les périodes de la grossesse. En conséquence, les normes de fréquence cardiaque sont déterminées par semaine.

Méthodes de mesure de la fréquence cardiaque:

  • Ultrasons (ultrasons). Le moyen le plus courant d’évaluer la taille du fœtus, la durée de la grossesse, l’état du placenta, etc. À l’aide des ultrasons, écoutez les bruits du cœur, examinez sa structure, détectez les anomalies;
  • auscultation. Cela implique d'écouter le rythme cardiaque avec un stéthoscope. Détermine la fréquence cardiaque approximative, la clarté des tons et la présentation de l'enfant Le dispositif peut être utilisé même par une personne sans formation médicale, mais il n'est efficace qu'à partir du 3ème trimestre. Dans certains cas, l'auscultation n'est pas possible. Par exemple, en cas de surcharge pondérale chez les femmes enceintes, de petites ou de grandes quantités de liquide amniotique;
  • cardiographie (CTG). Méthode informative pour déterminer le rythme cardiaque du bébé, sa privation en oxygène et prendre des mesures rapides. L'appareil CTG est équipé de capteurs de contractions utérines, de mouvements foetaux. Ils enregistrent l'activité de l'utérus, explorent les phases de veille et de sommeil de l'embryon. Le premier CTG est réalisé après 32 semaines. La seconde est juste avant la naissance. Dans de rares cas, le CTG est fabriqué pour la durée de la grossesse selon les indications;
  • échocardiographie. Conduit à 2-3 trimestres avec suspicion de malformations cardiaques chez l'embryon. EchoCG est une échographie avec étude de la structure du bébé et de la circulation sanguine.

Soins auto

Tableau de fréquence cardiaque d'embryon par semaine

Le rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse est vérifié pour chaque femme inscrite. Cet indicateur vous permet de:

  • confirmer le fait de la grossesse. Après le premier délai, la femme est envoyée au diagnostic. À partir de la 3ème semaine, vous pouvez entendre un battement de coeur à l’échographie. Si l'activité cardiaque du fœtus n'est pas observée, faites une échographie après un certain temps. Un manque de rythme cardiaque indique un avortement raté;
  • évaluer l'état du fœtus. Le cœur de l'enfant est sensible aux changements. Le stress, les maladies maternelles, la quantité d'oxygène dans l'espace environnant, les phases de sommeil et de repos affectent immédiatement le rythme cardiaque. Si le cœur bat trop souvent pendant longtemps, l'irrigation sanguine du fœtus est perturbée. S'il est ralenti, cela indique une détérioration de l'état du bébé. Les méthodes d'édition dépendent en grande partie de la durée pendant laquelle le rythme cardiaque est devenu pathologique;
  • contrôle du fœtus pendant l'accouchement. Au cours de l'accouchement, l'enfant subit une forte charge et manque d'oxygène. Le contrôle de la fréquence cardiaque vous permet d'identifier les difficultés telles que le clampage du cordon ombilical, le décollement du placenta et de prendre des mesures d'urgence pour éliminer les conséquences. À la naissance, le rythme cardiaque de l’enfant est vérifié après chaque contraction.

Il existe une croyance selon laquelle le fœtus peut déterminer le sexe de l'enfant. Soi-disant, les filles ont un rythme cardiaque de 150-170 battements par minute, alors que les garçons ont un rythme cardiaque de 130-150. Par conséquent, beaucoup de gens pensent que si une échographie montre une fréquence cardiaque fœtale de 146 battements par minute ou de 137, 143, un garçon naîtra. Et qui sera à 167 battements, ou 158, 172 - un garçon.

Cette hypothèse n’est pas étayée par des scientifiques. Le sexe par fréquence cardiaque ne peut être déterminé qu’avec une précision de 50%. La fréquence cardiaque chez les garçons et les filles reflète la capacité de lutter contre le manque d'oxygène. Et le genre n'a aucune influence sur cette capacité.

Si vous voulez connaître le sexe du futur enfant, contactez un spécialiste en échographie. Il est possible de déterminer le sexe à partir de 15-16 semaines.

La fréquence des contractions du cœur varie non seulement selon les phases d'activité du bébé, mais également selon la durée de la grossesse.

  • à la semaine 7, le taux est de 115 coupes;
  • au 8ème battement de coeur peut sauter jusqu'à 170 battements par minute;
  • pendant 11 semaines, la fréquence cardiaque est généralement maintenue à 150 battements. Les écarts mineurs vers le haut ou vers le bas sont autorisés.

À partir de la treizième semaine, les médecins et le rythme cardiaque en continu sur l'échographie vérifient la nature et le rythme, l'emplacement du cœur.

À partir du deuxième trimestre, la fréquence des contractions se stabilise et atteint 140-160 battements. Si le pouls est rapide, par exemple 170-180, cela indique un manque d'oxygène. Si faible, moins de 120 - sur l'hypoxie.

Observation du docteur

Le contrôle du rythme cardiaque est nécessairement effectué lors de l'accouchement, en particulier en présence de toute pathologie. Le rythme cardiaque est de 140 battements. Mais parfois, cela peut aller jusqu'à 155.

Quel devrait être le rythme cardiaque du fœtus en début de grossesse?

Le cœur d'un homme nouveau commence à battre l'un des premiers organes déjà après un mois de grossesse, alors que d'autres organes et membres en sont à leurs balbutiements. La fréquence des AVC, du rythme et d'autres indicateurs varient selon le rythme cardiaque fœtal par semaine de gestation. L'écoute des contractions cardiaques fœtales permet aux obstétriciens de juger de la santé du futur bébé. Il est possible d'apprendre dès le début des obstétriciens expérimentés qui naissent en 9 mois - un garçon ou une fille.

La médecine ne peut pas expliquer pourquoi un certain groupe de cellules commence à se contracter à un moment donné et le rythme cardiaque apparaît. Le rythme cardiaque est le seul indicateur en termes de 4-12 semaines, qui permet de déterminer qu'une nouvelle vie se développe à l'intérieur d'une femme. Des perturbations bien notables du fœtus, des chocs, des chocs commencent après 16-20 semaines de gestation.

Comment déterminer le rythme cardiaque du futur bébé

À différents moments, le rythme cardiaque de l'embryon peut être déterminé par les méthodes suivantes:

  • Échographie - de 4 à 20 semaines;
  • écoute au phonendoscope - à partir de 20 semaines. avant la naissance;
  • écoute téléphonique - à partir de 20 semaines. avant la naissance;
  • échocardiographe - en fin de grossesse;
  • cardiotocographe - utilisé pendant l'accouchement.

Aux premiers stades de la grossesse, le rythme cardiaque de l'embryon est indiqué par un appareil à ultrasons. L’étude est sans danger pour le fœtus, elle vous permet d’identifier les éventuels écarts par rapport à la norme. Échographie réalisée selon le plan:

  • 10-13 semaines - le premier (échographie transvaginale);
  • 20-22 semaines - le second (transabdominal);
  • 32-34 (7-8 mois) - le troisième.

Lors de l'accouchement ou lorsque le futur karapuz a diagnostiqué des anomalies, un carditocographe ou un échocardiographe est utilisé. Une ceinture spéciale avec des capteurs est fixée au ventre d'une femme enceinte pendant le travail. La sage-femme écoute les chocs et détermine la manière dont l'utérus se contracte, comment l'enfant subit l'accouchement, s'il manque de nourriture en oxygène.

Fréquence cardiaque

Les premières contractions du cœur de l'embryon apparaissent déjà à 4-6 semaines de gestation. Certains médecins disent que les cellules du cœur commencent à battre chez le fœtus 12 à 14 jours après la conception. À l'aide d'un équipement sensible lors d'un examen externe, il est possible de calculer des réductions à 2 mois.

En battant dans les premiers mois, un obstétricien expérimenté déterminera facilement la durée de la gestation et même le sexe de l'enfant. Jusqu'à 12-13 semaines, un petit moteur fonctionne de différentes manières, en fonction de la période, en modifiant le rythme et la fréquence des contractions. Un gynécologue professionnel sera en mesure de dire avec une grande certitude si la mère aura un garçon ou une fille en fonction du rythme cardiaque de l'embryon. Une prévision plus précise peut être donnée après 20 semaines. gestation

Ainsi, jusqu’à 6 à 8 semaines, le corps principal de l’enfant produit entre 110 et 130 bpm. 9-10 semaines - les coupes augmentent à 170-190 battements. De 11 à 13 - les réductions diminuent, font 140-160 battements / min. De 12-13 semaines. le rythme et la fréquence sont normalisés, réglés entre 140 et 160 battements jusqu'à la naissance. À partir de la semaine 13, un obstétricien-gynécologue passe à la forme d'auscultation.

Le taux de développement fœtal est déterminé par la fréquence cardiaque:

  • 7 semaines - devrait être 110-130 coupes par minute;
  • 12-13 semaines - de 140 à 160 battements par minute.

Tableau de fréquence cardiaque d'embryon

En cas d'écart par rapport à la norme, il convient de veiller à fournir de l'oxygène au fœtus, en tant qu'indicateur des maladies associées à la femme enceinte. Les déviations par rapport à la norme peuvent être le résultat de l'apparition de pathologies embryonnaires, mais il est difficile de juger cela sans recherches supplémentaires.

Les tonalités sourdes pouvant être entendues lors de l'examen peuvent être dues à:

  • niveau d'eau élevé;
  • la présence d'un excès de poids chez une femme enceinte;
  • attacher un siège bébé sur la paroi antérieure de l'utérus.

L'absence de poussée cardiaque parle de la mort du fœtus et nécessite une intervention chirurgicale, une stimulation artificielle du travail.

Détermination précoce du sexe

La médecine officielle nie la possibilité de déterminer le sexe d'un enfant en fonction du rythme cardiaque. De nombreuses expériences ont été menées dans le monde entier, selon les résultats desquels il est possible de prédire avec une précision de 60 à 70% si elle doit naître - un garçon ou une fille. Chez les garçons, le cœur bat plus souvent, chez les filles, la fréquence des contractions est légèrement inférieure à 140. Le rythme cardiaque des futurs garçons après 12 semaines est supérieur à 140 battements / min.

La prédiction du sexe est rendue difficile par d'autres facteurs déterminant la vitesse du rythme cardiaque. Un garçon ou une fille peut se déplacer activement tout en écoutant, ou inversement, pour se reposer.

Comme alternative ou en plus de la méthode de comptage du rythme cardiaque, il existe des signes populaires qui aident à déterminer le sexe du futur karapuz. S'il y a un garçon, la femme a une forte toxémie, un estomac pointu, si la mère préfère manger sucré, il y aura une fille. Ils seront nombreux et, malgré la pratique séculaire, il y a aussi des ratés ici.

La méthode de comptage de la fréquence cardiaque dans l'embryon est pertinente après 12-13 semaines, lorsque les organes génitaux sont formés. Aux premiers stades de la détermination du sexe, il est difficile de déterminer le rythme irrégulier. Mais après 20 semaines, il est possible de déterminer avec une probabilité de 100% qu'un garçon ou une fille vit dans le ventre de ma mère en utilisant une échographie.

Entendre les premiers battements de coeur de votre futur bébé est le rêve de chaque femme. De manière générale, la future mère n'a pas d'importance, naître garçon ou fille, tant que le bébé est en bonne santé et plein. Et pourtant, la méthode permettant de déterminer le sexe d'un enfant par le rythme cardiaque reste terriblement intéressante pour les jeunes parents. Bien qu’il reste des prévisions pour une période de 9 mois, il deviendra évident qu’un garçon ou une fille se développe dans l’estomac de la mère.

Déterminer le sexe de l'enfant par fréquence cardiaque.

«On pense que les obstétriciens et les gynécologues expérimentés - ceux qui ont la vieille école et qui sont endurcis - sont capables de« calculer »le sexe d'un bébé en fonction de la fréquence du cœur qui bat, à partir de la 10e ou de la 11e semaine, moment où cet organe le plus important est presque complètement formé. Selon cette théorie, le rythme cardiaque des filles est supérieur à celui des garçons et se situe dans la plupart des cas entre 140 et 150 battements par minute. Pour les garçons, les chiffres sont plus bas - 120-130 battements de coeur. Toutefois, si la fréquence cardiaque se situe entre 120 et 150 battements, la probabilité de déterminer le sexe du bébé est de 50/50.

Des spécialistes de la gynécologie moderne soutiennent toutefois que cette méthode n'est rien de plus qu'un non-sens médiéval et qu'il n'existe pas d'autre moyen de déterminer le sexe d'un enfant, si ce n'est à l'aide d'un appareil à ultrasons. "

Bien sûr, je fais également plus confiance à l'échographie, mais ma patience est brisée.

Sooooo nous voulons une fille, parce que premier garçon

Lors du dépistage à 12 semaines, le pouls fœtal était de 166 battements / minute. À en juger par cet article, nous sommes plus susceptibles que cela! Je me souviens qu'avec le premier fils, le pouls était d'environ 130-144 battements / minute.

Les filles! Qui a déjà accouché et est enceinte maintenant, partagez vos pensées! Surtout ceux qui connaissent déjà le sexe exact par échographie et connaissent le rythme cardiaque de l'enfant.

Battement de coeur fœtal: normes, recherches, indicateurs

Le battement de coeur est l'indicateur le plus important contrôlé tout au long de la période de gestation. Après tout, c’est le rythme cardiaque qui montre l’état de l’embryon et qui change, si quelque chose ne va pas avec le futur bébé, si certaines pathologies apparaissent, etc.

Pourquoi surveiller le rythme cardiaque?

Le contrôle du rythme cardiaque de l'enfant est effectué par chaque femme occupant ce poste, car il vous permet:

  1. Tout d'abord, confirmez ou niez le fait de la grossesse. En utilisant des méthodes de recherche par ultrasons, le rythme cardiaque peut être détecté littéralement dès les premières semaines de grossesse, et son absence indique souvent un avortement oublié.
  2. Pour contrôler l'état du fœtus. Des déviations du rythme et de la fréquence cardiaque peuvent indiquer des troubles circulatoires, une mauvaise santé, un manque d'oxygène, une maladie quelconque de la mère, une femme en situation de stress.
  3. Surveillez ce que ressent le bébé pendant l'accouchement. Pour un bébé, c'est une charge énorme, il ressent un manque d'oxygène, donc la fréquence cardiaque est surveillée en permanence. C'est cet indicateur qui permet de savoir s'il y a eu emmêlement du cordon ou décollement du placenta.

À la 5e semaine d'obstétrique, le fœtus commence tout juste à former un cœur et, dès le 7e muscle cardiaque, il commence à se contracter distinctement.

Quelles sont les méthodes de recherche?

La fréquence cardiaque et la fréquence cardiaque font partie des indicateurs les plus importants, dont les valeurs peuvent en dire long sur la santé de l’enfant à naître. Par conséquent, ils sont surveillés régulièrement tout au long de la période de gestation. À cette fin, diverses techniques de recherche sur le matériel sont utilisées:

  1. Échographie. C'est la première méthode utilisée pour déterminer la fréquence cardiaque. Dès la 7e semaine de grossesse, le son du cœur du bébé peut être entendu à l'aide d'un capteur à ultrasons que le spécialiste passe à travers l'abdomen de la femme ou est inséré dans le vagin.

Si les résultats de l'étude ont posé des questions au médecin ou si tous les indicateurs ne correspondent pas à la norme, il enverra un examen supplémentaire à la femme enceinte.

  1. Auscultation Vous écoutez un petit cœur avec un stéthoscope - un tube spécial en plastique, en bois ou en aluminium. La procédure est effectuée lors de chaque visite prévue de la femme enceinte chez le gynécologue.

Une femme est allongée sur un canapé sur le dos. Le médecin applique un stéthoscope muni d'un large entonnoir sur son abdomen nu et de l'autre côté de son oreille.

Commencez la procédure à partir de 18-20 semaines. Auparavant, cela n’a aucun sens, puisqu’il n’est pas possible d’entendre le battement de coeur de cette façon.

Un spécialiste expérimenté par l'auscultation peut déterminer la clarté des sons, le lieu de leur meilleure écoute, la fréquence cardiaque approximative, la position du fœtus. Bien que le rythme cardiaque à la maison puisse écouter une personne sans formation médicale, par exemple sa mère, son mari, sa petite amie, etc.

Entendre le battement de coeur d'un enfant est impossible dans les situations suivantes:

  • eau haute ou basse;
  • naissances multiples;
  • l'enfant a une activité motrice élevée;
  • le placenta est situé sur la paroi frontale de l'utérus;
  • femme enceinte est en surpoids.
  1. Échocardiographie (EchoCG). Habituellement, il est prescrit entre 18 et 28 semaines de grossesse. Bien sûr, la procédure peut être effectuée plus tard, mais le fœtus est alors beaucoup plus gros et la quantité de liquide amniotique est moindre, ce qui rend la visualisation difficile.

Les indications pour sa mise en œuvre sont:

  • la femme la plus enceinte a des défauts du myocarde;
  • la femme avait déjà des enfants atteints de troubles du fonctionnement du cœur;
  • retard de croissance intra-utérine de l'enfant;
  • par échographie, des pathologies d'autres organes ont été détectées;
  • maladies infectieuses dont une femme enceinte a souffert (surtout au cours du premier trimestre);
  • une femme a le diabète;
  • détection d'une augmentation de la fréquence cardiaque, d'une insuffisance du rythme cardiaque, d'une fréquence cardiaque anormale lors d'une échographie;
  • détection de maladies génétiques pouvant provoquer des violations du travail du muscle cardiaque;
  • l'âge de la femme enceinte dépasse 38 ans.

EchoCG est un type spécial d'échographie utilisé pour analyser uniquement les fonctionnalités du myocarde. En plus des ultrasons bidimensionnels, des ultrasons monodimensionnels (mode M) sont utilisés pour examiner le système cardiovasculaire et le mode Doppler pour examiner le flux sanguin dans différentes parties du cœur.

L'échocardiographie permet d'étudier les fonctions du myocarde, sa structure, ainsi que la structure et la fonctionnalité des gros vaisseaux.

  1. Cardiotocographie (CTG). L'appareil utilisé est un capteur à ultrasons dont la tâche principale est de transmettre et de capter les signaux du cœur de l'enfant. CTG est utilisé à partir de la 32ème semaine de gestation et vous permet d’évaluer correctement non seulement le rythme cardiaque, mais également la contraction utérine.

Il existe de nouveaux modèles de moniteurs cardiaques, à l'aide desquels il est devenu possible d'enregistrer les phases d'activité et de sommeil du bébé.

Pour enregistrer CTG sur une cassette, une femme enceinte prend position assise ou couchée sur le côté ou sur le dos. Le capteur est attaché à son estomac dans un endroit où les sons du cœur sont mieux entendus. La procédure ne dure pas plus d'une heure (généralement entre 10 et 50 minutes), après quoi les experts estiment le rythme cardiaque de l'enfant à naître, en fonction des résultats enregistrés.

La cardiotocographie est souhaitable pour toutes les femmes enceintes inscrites, mais une attention particulière devrait être accordée à la procédure dans les cas suivants:

  • retard de croissance intra-utérine;
  • des dysfonctionnements de la fréquence et de la nature des contractions cardiaques, détectés par l'auscultation;
  • violations du flux sanguin artériel;
  • eau basse, eau vive;
  • vieillissement du placenta à l'avance;
  • faible activité professionnelle nécessitant l'induction de l'accouchement;
  • la présence de cicatrices sur l'utérus;
  • accouchement prématuré ou post-terme;
  • état fébrile avec fièvre supérieure à 38 degrés;
  • prééclampsie sévère;
  • l'hypertension;
  • diabète sucré.

Et comment procéder à la cardiographie, et ce qu’elle montre, vous pouvez voir sur la photo ci-dessous.

Toutes les méthodes de mesure de la fréquence des contractions du myocarde sont généralement mises en œuvre selon les plans ou par un médecin. Mais si une femme enceinte est trop inquiète de l'état de son enfant, elle peut subir de sa propre initiative les mesures de diagnostic envisagées dans n'importe quel établissement médical où elles sont effectuées.

Les indicateurs sont normaux

La fréquence cardiaque fœtale varie avec l’âge gestationnel, c’est-à-dire que différents indicateurs sont définis au cours de l’examen et sont considérés comme la norme. Ils dépassent considérablement les valeurs normales chez les enfants et les adultes déjà nés.

Normalement, la fréquence cardiaque a les indicateurs suivants (ils sont les mêmes pour les deux sexes):

Fréquence cardiaque fœtale par semaine: le cas échéant, normes, déviations possibles

L'auteur de l'article: Nivelichuk Taras, chef du département d'anesthésiologie et de soins intensifs, expérience de travail de 8 ans. Enseignement supérieur dans la spécialité "Médecine générale".

Vous apprendrez de cet article: à quel moment le fœtus commence à avoir un battement de coeur, quel devrait être le taux de fréquence cardiaque (HR) au cours des différentes périodes de développement intra-utérin et si le sexe de l’enfant l’affecte. Déviations possibles de la norme et de leur signification.

Le cœur est l’un des premiers organes non seulement posés, mais aussi pleinement fonctionnel dès les premières semaines du développement intra-utérin. Par conséquent, l'enregistrement des battements de coeur est utilisé comme critère fiable pour évaluer l'état du fœtus:

  • si le cœur se contracte, cela signifie que le fœtus est vivant;
  • la fréquence cardiaque (fréquence cardiaque) correspond-elle aux paramètres normaux pour différentes périodes de grossesse?
  • déterminer la pathologie intra-utérine en fonction de la nature des écarts par rapport au rythme cardiaque normal et prendre des mesures pour préserver la vie de l'enfant.
Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La fréquence cardiaque fœtale est l’un des indicateurs les plus importants de sa santé et de son développement, de la gestation à l’âge de 5 à 6 semaines, jusqu’à l’accouchement. L'avantage le plus important de ce paramètre est qu'il peut être évalué non seulement par un spécialiste utilisant des méthodes spéciales (auscultation, échographie, cardiotocographie). Même une future mère ou toute autre personne peut écouter le rythme cardiaque d'un enfant en attachant une oreille, un stéthoscope ou un capteur portable connecté à un smartphone ou à un autre gadget aux points de l'abdomen droit. Mais il vaut mieux ne confier l'évaluation finale de ce paramètre qu'à un spécialiste - obstétricien-gynécologue.

Lorsque vous entendez le premier battement de coeur et à quel point c'est important

Le moment du début de la formation du cœur et l'apparition de ses contractions diffèrent. Le premier correspond à 2–3 semaines, le second à 4–5 semaines de développement intra-utérin, quel que soit le sexe de l'enfant. Toutefois, pour résoudre le problème des pulsations cardiaques (HR) et, plus encore, pour prendre en compte le cœur, il vous faut un appareil à ultrasons spécial de haute précision. Par conséquent, jusqu'à 5–6 semaines de grossesse, la fréquence cardiaque fœtale n'est pas un paramètre approprié pour évaluer son développement.

Si la grossesse se déroule normalement, il suffit de procéder à une échographie standard à travers la paroi abdominale après 5 à 6 semaines pour voir où se situe l'embryon (dans l'utérus ou à l'extérieur de sa cavité) et s'assurer de sa viabilité en présence de battements cardiaques. Il n’est pas nécessaire de les compter, car cette information à ce stade précoce de développement n’a aucune valeur. Cela devient pertinent à partir de 10 semaines jusqu'à la fin de la grossesse et de l'accouchement.

Si la grossesse se déroule avec des anomalies ou s’il est nécessaire d’évaluer le rythme cardiaque au tout début de la grossesse, cela peut être fait en 4 semaines à l’aide de la méthode transvaginale (échographie vaginale). Mais une méthode plus appropriée dans une telle situation est considérée comme une analyse de sang ou d'urine pour déterminer le niveau d'une hormone de grossesse spéciale - la gonadotrophine chorionique humaine (hCG). Si un fœtus de tout sexe se développe normalement, sa concentration doublera deux fois tous les 2-3 jours à 10 semaines (la norme de 5 à 6 semaines est de 1 000 à 33 100 mIU / ml).

Fréquence cardiaque fœtale

Le rythme cardiaque d'un fœtus en bonne santé, quel que soit son sexe, peut être caractérisé par les signes suivants:

Battement de coeur fœtal: normes, recherches, indicateurs

Le battement de coeur est l'indicateur le plus important contrôlé tout au long de la période de gestation. Après tout, c’est le rythme cardiaque qui montre l’état de l’embryon et qui change, si quelque chose ne va pas avec le futur bébé, si certaines pathologies apparaissent, etc.

Pourquoi surveiller le rythme cardiaque?

Le contrôle du rythme cardiaque de l'enfant est effectué par chaque femme occupant ce poste, car il vous permet:

  1. Tout d'abord, confirmez ou niez le fait de la grossesse. En utilisant des méthodes de recherche par ultrasons, le rythme cardiaque peut être détecté littéralement dès les premières semaines de grossesse, et son absence indique souvent un avortement oublié.
  2. Pour contrôler l'état du fœtus. Des déviations du rythme et de la fréquence cardiaque peuvent indiquer des troubles circulatoires, une mauvaise santé, un manque d'oxygène, une maladie quelconque de la mère, une femme en situation de stress.
  3. Surveillez ce que ressent le bébé pendant l'accouchement. Pour un bébé, c'est une charge énorme, il ressent un manque d'oxygène, donc la fréquence cardiaque est surveillée en permanence. C'est cet indicateur qui permet de savoir s'il y a eu emmêlement du cordon ou décollement du placenta.

À la 5e semaine d'obstétrique, le fœtus commence tout juste à former un cœur et, dès le 7e muscle cardiaque, il commence à se contracter distinctement.

Quelles sont les méthodes de recherche?

La fréquence cardiaque et la fréquence cardiaque font partie des indicateurs les plus importants, dont les valeurs peuvent en dire long sur la santé de l’enfant à naître. Par conséquent, ils sont surveillés régulièrement tout au long de la période de gestation. À cette fin, diverses techniques de recherche sur le matériel sont utilisées:

  1. Échographie. C'est la première méthode utilisée pour déterminer la fréquence cardiaque. Dès la 7e semaine de grossesse, le son du cœur du bébé peut être entendu à l'aide d'un capteur à ultrasons que le spécialiste passe à travers l'abdomen de la femme ou est inséré dans le vagin.

Si les résultats de l'étude ont posé des questions au médecin ou si tous les indicateurs ne correspondent pas à la norme, il enverra un examen supplémentaire à la femme enceinte.

  1. Auscultation Vous écoutez un petit cœur avec un stéthoscope - un tube spécial en plastique, en bois ou en aluminium. La procédure est effectuée lors de chaque visite prévue de la femme enceinte chez le gynécologue.

Une femme est allongée sur un canapé sur le dos. Le médecin applique un stéthoscope muni d'un large entonnoir sur son abdomen nu et de l'autre côté de son oreille.

Commencez la procédure à partir de 18-20 semaines. Auparavant, cela n’a aucun sens, puisqu’il n’est pas possible d’entendre le battement de coeur de cette façon.

Un spécialiste expérimenté par l'auscultation peut déterminer la clarté des sons, le lieu de leur meilleure écoute, la fréquence cardiaque approximative, la position du fœtus. Bien que le rythme cardiaque à la maison puisse écouter une personne sans formation médicale, par exemple sa mère, son mari, sa petite amie, etc.

Entendre le battement de coeur d'un enfant est impossible dans les situations suivantes:

  • eau haute ou basse;
  • naissances multiples;
  • l'enfant a une activité motrice élevée;
  • le placenta est situé sur la paroi frontale de l'utérus;
  • femme enceinte est en surpoids.
  1. Échocardiographie (EchoCG). Habituellement, il est prescrit entre 18 et 28 semaines de grossesse. Bien sûr, la procédure peut être effectuée plus tard, mais le fœtus est alors beaucoup plus gros et la quantité de liquide amniotique est moindre, ce qui rend la visualisation difficile.

Les indications pour sa mise en œuvre sont:

  • la femme la plus enceinte a des défauts du myocarde;
  • la femme avait déjà des enfants atteints de troubles du fonctionnement du cœur;
  • retard de croissance intra-utérine de l'enfant;
  • par échographie, des pathologies d'autres organes ont été détectées;
  • maladies infectieuses dont une femme enceinte a souffert (surtout au cours du premier trimestre);
  • une femme a le diabète;
  • détection d'une augmentation de la fréquence cardiaque, d'une insuffisance du rythme cardiaque, d'une fréquence cardiaque anormale lors d'une échographie;
  • détection de maladies génétiques pouvant provoquer des violations du travail du muscle cardiaque;
  • l'âge de la femme enceinte dépasse 38 ans.

EchoCG est un type spécial d'échographie utilisé pour analyser uniquement les fonctionnalités du myocarde. En plus des ultrasons bidimensionnels, des ultrasons monodimensionnels (mode M) sont utilisés pour examiner le système cardiovasculaire et le mode Doppler pour examiner le flux sanguin dans différentes parties du cœur.

L'échocardiographie permet d'étudier les fonctions du myocarde, sa structure, ainsi que la structure et la fonctionnalité des gros vaisseaux.

  1. Cardiotocographie (CTG). L'appareil utilisé est un capteur à ultrasons dont la tâche principale est de transmettre et de capter les signaux du cœur de l'enfant. CTG est utilisé à partir de la 32ème semaine de gestation et vous permet d’évaluer correctement non seulement le rythme cardiaque, mais également la contraction utérine.

Il existe de nouveaux modèles de moniteurs cardiaques, à l'aide desquels il est devenu possible d'enregistrer les phases d'activité et de sommeil du bébé.

Pour enregistrer CTG sur une cassette, une femme enceinte prend position assise ou couchée sur le côté ou sur le dos. Le capteur est attaché à son estomac dans un endroit où les sons du cœur sont mieux entendus. La procédure ne dure pas plus d'une heure (généralement entre 10 et 50 minutes), après quoi les experts estiment le rythme cardiaque de l'enfant à naître, en fonction des résultats enregistrés.

La cardiotocographie est souhaitable pour toutes les femmes enceintes inscrites, mais une attention particulière devrait être accordée à la procédure dans les cas suivants:

  • retard de croissance intra-utérine;
  • des dysfonctionnements de la fréquence et de la nature des contractions cardiaques, détectés par l'auscultation;
  • violations du flux sanguin artériel;
  • eau basse, eau vive;
  • vieillissement du placenta à l'avance;
  • faible activité professionnelle nécessitant l'induction de l'accouchement;
  • la présence de cicatrices sur l'utérus;
  • accouchement prématuré ou post-terme;
  • état fébrile avec fièvre supérieure à 38 degrés;
  • prééclampsie sévère;
  • l'hypertension;
  • diabète sucré.

Et comment procéder à la cardiographie, et ce qu’elle montre, vous pouvez voir sur la photo ci-dessous.

Toutes les méthodes de mesure de la fréquence des contractions du myocarde sont généralement mises en œuvre selon les plans ou par un médecin. Mais si une femme enceinte est trop inquiète de l'état de son enfant, elle peut subir de sa propre initiative les mesures de diagnostic envisagées dans n'importe quel établissement médical où elles sont effectuées.

Les indicateurs sont normaux

La fréquence cardiaque fœtale varie avec l’âge gestationnel, c’est-à-dire que différents indicateurs sont définis au cours de l’examen et sont considérés comme la norme. Ils dépassent considérablement les valeurs normales chez les enfants et les adultes déjà nés.

Normalement, la fréquence cardiaque a les indicateurs suivants (ils sont les mêmes pour les deux sexes):

Le battement de la vie. Contrôle du rythme cardiaque fœtal

Études du rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse: échographie, échocardiographie, auscultation fœtale, CTG

Le rythme cardiaque fœtal est le principal indicateur de la viabilité du fœtus, qui reflète son état et change dès que survient une situation défavorable. C’est la raison pour laquelle les médecins contrôlent le travail du cœur du bébé tout au long de la grossesse et en particulier lors de l’accouchement.

Le rythme cardiaque fœtal est l’un des indicateurs importants d’une grossesse en développement normal. Tout au long de la grossesse, et particulièrement pendant le travail, les médecins surveillent attentivement les contractions du cœur du bébé, car la fréquence et la nature du rythme cardiaque reflètent son état général.

Le développement du coeur est un processus très complexe. Le cœur fœtal du fœtus est posé à la 4e semaine de grossesse et consiste en un tube creux. Vers la 5ème semaine, les premières contractions palpitantes apparaissent et, au bout de 8 à 9 semaines, le cœur devient à quatre cavités (deux oreillettes et deux ventricules), c'est-à-dire comme un adulte. En raison du fait que le fœtus ne respire pas de manière indépendante, mais reçoit de l'oxygène de la mère, son cœur a ses propres caractéristiques - la présence d'une fenêtre ovale (ouverture entre les oreillettes droite et gauche) et du canal artériel (Botallova) (le vaisseau reliant l'aorte à l'artère pulmonaire). Cela distingue le cœur du fœtus du cœur d'un adulte. Ces caractéristiques de la structure du cœur contribuent au fait que l'oxygène pénètre dans tous les organes et systèmes du fœtus. Après l'accouchement, la fenêtre ovale se ferme et le canal artériel s'abaisse.

L'échographie (échographie), l'échoCG (échocardiographie) sont utilisés pour évaluer l'activité cardiaque fœtale. auscultation (écoute) du fœtus, CTG (cardiotocographie).

Échographie cardiaque fœtale

En début de grossesse, le rythme cardiaque fœtal peut être déterminé par échographie (US). Normalement, avec une échographie transvaginale (un capteur est inséré dans le vagin), des contractions du cœur de l'embryon sont détectées à 5-6 semaines de grossesse et une échographie transabdominale (le capteur est situé sur l'abdomen) - à 6-7 semaines. Au cours du premier trimestre de la grossesse (jusqu'à 13 semaines), le rythme cardiaque de l'embryon varie avec la durée de la grossesse. À 6-8 semaines, la fréquence cardiaque est de 110-130 battements par minute, à 9-10 semaines - 170-190 battements par minute, à partir de la 11e semaine de grossesse jusqu'à l'accouchement - 140-160 battements par minute. Ces modifications de la fréquence cardiaque sont associées au développement et à la formation de la fonction du système nerveux autonome (la partie du système nerveux responsable du fonctionnement des organes internes du fœtus). La fréquence cardiaque est un indicateur important de la viabilité de l'embryon. Ainsi, les signes pronostiques défavorables sont une diminution de la fréquence cardiaque à 85-100 battements par minute et une augmentation de plus de 200 battements. Dans ce cas, il est nécessaire d’effectuer un traitement visant à éliminer les causes des modifications de la fréquence cardiaque. L'absence de contractions cardiaques avec une longueur d'embryon de plus de 8 mm est le signe d'une grossesse non en développement. Afin de confirmer une grossesse en cours de développement, une échographie répétée est effectuée dans les 5 à 7 jours, dont les résultats établissent le diagnostic final.

Au cours des trimestres II-III de la grossesse, lors d'une échographie, on examine l'emplacement du cœur dans la poitrine (le cœur est situé à gauche et prend environ 1/3 de la poitrine en balayage transversal), la fréquence cardiaque (la norme est 140-160 battements par minute), la nature des contractions (rythme rythmique). ou non rythmique). La fréquence cardiaque tardive dépend de nombreux facteurs (mouvements du fœtus, activité physique de la mère, effets de divers facteurs sur la mère: chaleur, froid, maladies diverses). En cas de manque d'oxygène, la fréquence cardiaque augmente tout d'abord pour compenser plus de 160 battements par minute (cette affection s'appelle tachycardie), puis, lorsque le fœtus se détériore, il tombe en dessous de 120 battements par minute (bradycardie).

Pour identifier les malformations cardiaques, une soi-disant «coupe à quatre chambres» est étudiée. Il s’agit d’une image ultrasonore du cœur dans laquelle vous pouvez voir les quatre cavités du cœur en même temps - deux oreillettes et deux ventricules. Avec une échographie cardiaque classique à quatre cavités, environ 75% des anomalies cardiaques peuvent être détectées. Selon les indications, des recherches supplémentaires sont en cours - échocardiographie fœtale.

Échocardiographie fœtale

L'échocardiographie / échocardiographie est une échographie spéciale dans laquelle toute l'attention est portée sur le cœur. EchoCG est une méthode complexe dans laquelle, en plus de l'échographie bidimensionnelle (classique), d'autres modes de fonctionnement du scanner à ultrasons sont utilisés: mode M (ultrason monodimensionnel, utilisé uniquement pour l'examen du système cardiovasculaire) et mode Doppler (utilisé pour étudier le flux sanguin dans différentes parties du cœur). Cette étude permet d'étudier la structure et la fonction du cœur et des gros vaisseaux et est réalisée uniquement en fonction des indications.

Les indications pour l'échocardiographie fœtale sont:

  • l'âge de la femme enceinte est supérieur à 38 ans;
  • avec le diabète chez les femmes enceintes;
  • maladies infectieuses transmises pendant la grossesse;
  • cardiopathie congénitale (CHD) chez une femme enceinte;
  • la naissance d'enfants plus tôt atteints de coronaropathie;
  • retard de croissance intra-utérine;
  • détection de modifications du cœur lors d'une échographie fœtale (perturbation du rythme du rythme cardiaque, hypertrophie du cœur, etc.);
  • détection d'autres maladies congénitales ou génétiques, souvent associées à une maladie cardiaque.

Le moment optimal pour l'échographie foetale est de 18 à 28 semaines de gestation. À une date ultérieure, la visualisation du cœur est gênée par la diminution de la quantité de liquide amniotique et l'augmentation de la taille du fœtus.

Auscultation

Une autre méthode d'évaluation du rythme cardiaque fœtal est l'auscultation (écoute) du cœur fœtal. L'auscultation du rythme cardiaque fœtal est la méthode la plus simple. Pour l'exécuter, il suffit d'un stéthoscope obstétrical - un petit tube. Le stéthoscope obstétrique diffère de l'entonnoir large habituel, qui est appliqué à une femme enceinte à l'estomac nu, l'obstétricien met l'oreille à l'autre bout.

Pendant de nombreuses années, la forme du stéthoscope n'a pas changé. Le stéthoscope obstétrical classique est en bois, mais on trouve maintenant des stéthoscopes en plastique et en aluminium.

Le rythme cardiaque fœtal, entendu à travers la paroi abdominale, est l’un des indicateurs les plus importants de la vie fœtale, car le fœtus peut être évalué de par sa nature.

Les sons cardiaques fœtaux sont enregistrés à partir du milieu de la grossesse, c'est-à-dire à partir de la 20e semaine et plus rarement à partir de la 18e semaine. Au fur et à mesure que la grossesse avance, les bruits du coeur sont de plus en plus clairement entendus. L’obstétricien-gynécologue écoute toujours le cœur du fœtus lors de chaque examen et lors de l’accouchement. L'auscultation des sons cardiaques du fœtus est réalisée dans la position de la femme enceinte allongée sur le canapé.

Lors de l'auscultation de l'abdomen d'une femme enceinte, en plus du rythme cardiaque fœtal, d'autres bruits sont déterminés: bruit intestinal (gargouillis et iridescents), contractions de l'aorte et des vaisseaux utérins (bruits qui coïncident avec le pouls de la femme elle-même). Lors de l'auscultation du rythme cardiaque fœtal, l'obstétricien-gynécologue détermine le point des meilleurs tonalités d'écoute, la fréquence cardiaque, le rythme et la fréquence cardiaque. Les sons cardiaques fœtaux sont entendus sous forme de doubles battements rythmiques avec une fréquence d’environ 140 battements par minute, c.-à-d. Deux fois plus souvent que ma mère. Le meilleur moment pour entendre les sons cardiaques dépend de la position du fœtus dans l'utérus. En cas de tête previa (lorsque l'enfant est tête baissée), le battement de coeur est clairement audible sous le nombril, à droite ou à gauche, en fonction de l'orientation du dos du fœtus. En position transversale du fœtus, le battement de coeur se fait bien entendre au niveau du nombril, à droite ou à gauche, en fonction de l'orientation de la tête de l'enfant. Et si l'enfant est dans la position pelvienne, son cœur sera mieux entendu au-dessus du nombril. Dans les grossesses multiples après 24 semaines, le rythme cardiaque est clairement défini dans différentes parties de l'utérus.

En écoutant les tonalités cardiaques du fœtus, un obstétricien détermine leur rythme: les tonalités peuvent être rythmiques, c'est-à-dire se produire à intervalles réguliers, et arythmiques (non rythmiques) - à intervalles inégaux. Les sons arythmiques sont caractéristiques des malformations cardiaques congénitales et de l'hypoxie intra-utérine (déficit en oxygène) du fœtus. Le caractère des sons est également déterminé par l'audition: il existe des sons clairs et sourds du coeur. Des tonalités claires sont clairement entendues et sont la norme. La surdité des tons indique une hypoxie intra-utérine.

Le rythme cardiaque fœtal peut être mal entendu en cas de:

  • emplacement du placenta sur la paroi antérieure de l'utérus;
  • polyhydramnios ou manque d'eau;
  • épaisseur excessive de la paroi abdominale antérieure avec obésité;
  • grossesse multiple;
  • augmentation de l'activité motrice fœtale.

Pendant l'accouchement (l'accouchement), l'obstétricien détermine le rythme cardiaque du fœtus toutes les 15 à 20 minutes environ. Dans ce cas, le médecin évalue le rythme cardiaque fœtal avant et après une contraction afin de déterminer la réaction du fœtus. Lors des tentatives, la sage-femme écoute le rythme cardiaque après chaque tentative car il s'agit d'une période très importante pour le fœtus: lors des tentatives, les muscles de l'utérus, la paroi abdominale et le plancher pelvien du contrat mère entraînent une compression des vaisseaux de l'utérus et une diminution de l'apport en oxygène au fœtus.

Cardiotocographie (CTG)

À partir de la 32e semaine de grossesse, une étude objective de la fréquence cardiaque fœtale par cardiotocographie (CTG) est possible. La cardiotocographie est l'enregistrement simultané des battements de coeur et des contractions utérines du fœtus. Les cardiomonitors modernes sont également équipés d'un capteur qui vous permet d'enregistrer l'activité motrice du fœtus.

L'enregistrement CTG est effectué dans la position d'une femme enceinte sur le dos, sur le côté ou assise. La cardiotocographie est réalisée avant et pendant l'accouchement. Le capteur est attaché à l'abdomen de la femme enceinte à la place de la meilleure écoute des tons cardiaques du fœtus. L'enregistrement est effectué pendant 1 heure, après quoi la fréquence cardiaque fœtale et son changement en réponse aux contractions et aux mouvements du fœtus sont évalués.

Dans plusieurs cliniques prénatales équipées de matériel CTG, cette étude est réalisée pour toutes les femmes enceintes, mais elle est nécessaire dans les cas suivants.

Côté de la mère:

  • prééclampsie sévère - complication de la grossesse qui augmente la pression artérielle, gonflement, protéines dans l'urine, car dans cet état, la circulation sanguine à travers les petits vaisseaux des organes internes de la mère est perturbée et, par conséquent, le flux sanguin fœtal et l'apport en oxygène au fœtus sont violés;
  • la présence d'une cicatrice sur l'utérus;
  • fièvre maternelle supérieure à 38 ° C;
  • la présence de maladies chroniques (diabète sucré, hypertension artérielle);
  • induction (induction) du travail ou stimulation rachidienne avec un travail faible;
  • accouchement dans la grossesse post-terme ou prématurée.

Du côté du foetus:

  • eau haute ou basse;
  • vieillissement prématuré du placenta;
  • retard de croissance intra-utérine;
  • violations du débit sanguin artériel, identifiées par Doppler;
  • changement de nature et de fréquence cardiaque pendant l'auscultation.

Après l'enregistrement du CTG, la fréquence cardiaque fœtale principale (moyenne) est normale (normalement 120 à 160 battements par minute), la variabilité de la fréquence cardiaque (une fréquence cardiaque normale peut varier de 5 à 25 battements par minute), le changement de la fréquence cardiaque en réponse à une contraction ou à un mouvement du fœtus, présence de fréquence cardiaque accrue (accélération) et de contractions (décélérations). La présence d'une augmentation de la fréquence cardiaque en réponse à la contraction utérine et aux mouvements du fœtus est considérée comme un signe de bon pronostic. La diminution de la fréquence cardiaque peut être une conséquence de l'insuffisance fœto-placentaire et de l'hypoxie fœtale, ainsi que de la présentation pelvienne du fœtus. Un signe de mauvais pronostic est une diminution de la fréquence cardiaque de moins de 70 battements par minute pendant plus d'une minute.

Si nécessaire (en violation de l'état du fœtus), le CTG est répété pendant la grossesse.

Ainsi, l’étude du rythme cardiaque fœtal à l’aide de diverses méthodes est nécessaire tout au long de la grossesse et de l’accouchement, car elle permet d’évaluer l’état du fœtus, de procéder rapidement au traitement nécessaire et de décider du mode et du moment de l’accouchement.