Hypertension artérielle risque 2 degrés 3 hsn 0

NORMATEN ® - innovation dans le traitement de l'hypertension chez l'homme

• Élimine les problèmes de pression.

• Normalise la pression pendant 10 minutes
après avoir pris

Le risque d'hypertension de grade 2 3 est de plus en plus diagnostiqué chez les patients qui consultent un médecin généraliste, en se référant uniquement aux symptômes primaires indiquant une hypertension artérielle. Dans la plupart des cas, selon les résultats de l'examen, il est établi que le patient présente déjà un degré d'hypertension plus sévère, difficile à attribuer au stade initial de sa manifestation. Cette maladie est un risque d'hypertension de grade 2 sur 3. Cette maladie affecte les tissus vasculaires de personnes de tous âges, quels que soient leur statut social, leur richesse matérielle et leurs conditions de vie. Quel est le risque d'hypertension artérielle de grade 2 sur 3? Si les hommes et les femmes d’âge avancé étaient principalement atteints d’hypertension artérielle ou avaient déjà 55 ans, la maladie est beaucoup plus jeune et est régulièrement diagnostiquée chez des patients qui ont à peine 30 ans.

Hypertension 2 degrés de risque 3 - qu'est-ce que c'est?

Que signifie hypertension de niveau 2, risque 3? Cette question inquiète la majorité des patients qui, après avoir consulté un médecin généraliste, ont été diagnostiqués avec ce diagnostic. Il faut comprendre que la classification de l'hypertension dans cette catégorie avec un grade 2 et la survenue possible du risque de complications 3, prévoit un patient présentant un état pathologique du système cardiovasculaire humain, caractérisé par une présence stable d'hypertension artérielle à moins de 160 unités du tonomètre. Cela signifie la division supérieure de l'appareil de mesure.

Une telle pression artérielle est assez difficile à stabiliser à l’aide de médicaments traditionnels et de moyens de traitement traditionnels, qui sont utilisés dans la plupart des cas lorsqu’une crise hypertensive se déclare chez une personne. Les personnes ayant des parois solides de vaisseaux sanguins pendant une longue période peuvent ne pas ressentir de gêne importante du fait que la pression monte à 160 unités et ne se plaignent que de maux de tête graves. Le dernier symptôme peut être arrêté avec succès en prenant des analgésiques et des antispasmodiques. À mesure que les grands vaisseaux perdent leur élasticité, les signes d'hypertension s'aggravent et perturbent de plus en plus le patient. En fin de compte, tout cela aboutit à une crise d'hypertension grave avec l'hospitalisation du patient dans l'unité de traitement général pour patients hospitalisés.

Causes du risque d'hypertension de niveau 2 3

Les médecins sont d'avis que le principal groupe à risque de morbidité est constitué par les personnes âgées de 50 à 55 ans ayant acquis la détérioration naturelle des parois des vaisseaux sanguins tout au long de leur vie. Ils ont cessé de s’acquitter pleinement de leur fonction de transport du sang, leurs valvules ont perdu leur élasticité antérieure et la personne commence à souffrir d’hypertension du degré spécifié. En outre, il existe d'autres facteurs de causalité qui conduisent au développement d'une hypertension artérielle de grade 2 avec un risque de 3, et certains d'entre eux se retrouvent chez des patients de toutes les classes d'âge. Les causes de cette maladie du système cardiovasculaire sont associées à la présence des affections suivantes et des maladies associées du corps:

1. Athérosclérose des artères.

En bonne santé, les principaux vaisseaux sanguins, les artères, ont une élasticité naturelle. En cas de charge excessive sur leurs murs, ils se dilatent, puis, une fois les facteurs de stress éliminés, ils retrouvent leur position initiale. La personne ne ressent pratiquement aucun inconfort, ce qui est considéré comme la norme. Si, pour une raison quelconque, les parois du tissu vasculaire commencent à se décomposer et à subir des modifications athéroscléreuses, l'artère perd son élasticité et la pression artérielle augmente à partir de la moindre charge nerveuse ou physique.

Hypertension 2 degrés de risque 3 fait référence à un groupe de maladies qui peuvent affecter les vaisseaux sanguins d’une personne en raison de sa prédisposition génétique à la manifestation de cette maladie. Si le père ou la mère souffrait d'hypertension artérielle, la probabilité que l'enfant soit atteint de cette maladie est de 85%. Il s'agit d'un taux très élevé de développement possible de la maladie, qui ne peut être ignoré. La forme héréditaire d’hypertension de ce degré est très peu susceptible d’être affectée par des effets thérapeutiques, car la présence dans le corps d’une hypertension artérielle est due à un programme génétique pré-formé.

Chez les personnes en surpoids, le risque de tomber malade avec une hypertension de 2 degrés avec un risque de 3 est plusieurs fois supérieur à celui d'un homme de corpulence moyenne ou trop maigre. Le fait est qu'avec l’obésité, des acides gras sont libérés dans le sang, à partir desquels des plaques de cholestérol se forment. En fait, ce sont des fragments de cellules adipeuses qui se sont regroupés en formations denses, qui se déposent sur les parois des vaisseaux sanguins et compliquent le passage du sang dans le corps. Cela conduit au développement de l'hypertension.

4. Déséquilibre hormonal.

Le fond stable des hormones sexuelles mâles et femelles, ainsi que d'autres secrets produits par les glandes du système endocrinien, fournit non seulement une personne d'excellente humeur, mais également des indicateurs de pression artérielle normaux. Si le patient souffre de pathologies de la thyroïde, du pancréas ou de maladies du cortex surrénalien, il se produit alors une libération excessive, ou un déficit en synthèse hormonale, qui conduit au développement progressif d'une hypertension artérielle de 2 degrés avec un risque de 3.

5. Mauvaises habitudes.

La présence chez le patient de mauvaises habitudes telles que l’abus d’alcool, le tabagisme, la consommation de stupéfiants détruit également les vaisseaux sanguins et constitue un préalable indispensable au développement d’une hypertension d’un degré correspondant, lorsque la pression maximale dépasse 160 unités et plus. Plus la vie d'une personne est associée à ces habitudes néfastes, plus le risque d'apparition de cette maladie avec le développement de ses complications est élevé.

6. Education oncologique.

Nous parlons de formations malignes qui, sous l’influence de certains facteurs environnementaux négatifs, ont conduit à leur croissance dans le vaisseau principal. Les cancers apparaissent le plus souvent dans les artères. Lorsqu'un néoplasme indésirable se développe, un blocage naturel du flux sanguin stable se produit et, par conséquent, le patient commence à ressentir des symptômes indiquant la présence d'une hypertension artérielle. Après l'intervention chirurgicale et l'ablation du corps de la tumeur, les symptômes de l'hypertension artérielle disparaissent complètement.

Grand impact sur la manifestation d'un patient souffrant d'hypertension de 2 degrés avec un risque de 3, suit un régime et consomme quotidiennement. Lorsque les aliments gras d’origine animale, ainsi que la quantité excessive de sel de cuisine habituel, l’emportent sur la santé du cœur et des vaisseaux sanguins. Si une personne ne reconsidère pas ses préférences gastronomiques, après 5 à 7 ans, les premiers signes d'hypertension commencent à se manifester.

Handicap

Après un examen approfondi du corps du patient, le médecin traitant, s’il existe des motifs suffisants, décide de le renvoyer devant la commission médicale, qui comprend un conseil de médecins, qui est habilité à tirer des conclusions sur l’incapacité de la personne due à la présence d’une maladie chronique. L'hypertension 2 degrés de risque 3 appartient au groupe des pathologies similaires et le patient a vraiment le droit d'obtenir le statut de personne handicapée en matière de santé. Quel groupe d'invalidité pouvez-vous tirer de l'hypertension?

Le troisième groupe d'invalidité.

Dans la plupart des cas, les patients se voient attribuer un groupe d'invalidité 3, qui donne le droit de recevoir une assistance sociale de l'État sur la base du montant de la pension minimale. Il s’agit de paiements destinés aux hypertendus qui ont la possibilité d’acheter des médicaments qui leur permettent d’éliminer rapidement la crise hypertensive ou de la maintenir sous contrôle constant par des médicaments réguliers. Les patients du groupe 3 présentant un handicap et présentant un risque d'hypertension artérielle de grade 2 3 sont éligibles pour travailler, mais la liste des types d'emploi est considérablement limitée, car il existe une forte probabilité qu'une personne tombe soudainement malade, soit étourdie ou ait une pression artérielle élevée, puis une perte de conscience supplémentaire.

Par conséquent, après avoir reçu le statut de personne handicapée du 3ème groupe, les patients hypertendus ne peuvent pas être autorisés à travailler dans les domaines suivants:

  • installation de connexions métalliques et travail avec divers objets sur des immeubles et des structures de grande hauteur;
  • la gestion des véhicules, des machines, des équipements et des installations classés dans la catégorie de danger accru, et la perte de contrôlabilité qui en découle peut entraîner une situation d'urgence;
  • soudage à l'aide d'équipements électriques et à gaz;
  • emploi mental, impliquant une activité mentale intense tout au long de la journée de travail;
  • spécialités liées au surmenage psycho-émotionnel.

Il est recommandé aux patients présentant une hypertension de 2 degrés avec un risque 3, qui ont obtenu le statut de personne handicapée du groupe 3, de mener une vie mesurée et de travailler dans des positions qui combinent de manière équilibrée activité mentale et activité physique insignifiante.

Le deuxième groupe de handicap.

Ce groupe d'invalidité peut également être attribué à un patient présentant une hypertension artérielle de 2 degrés avec un risque de 3, mais uniquement si les résultats de l'examen ont révélé des modifications irréversibles dans les tissus des organes suivants:

  • les reins;
  • muscle cardiaque;
  • globe oculaire;
  • le cerveau;
  • parois vasculaires.

Dans le même temps, un lien de causalité devrait être établi, indiquant que la maladie est apparue précisément en raison de la présence d'hypertension. Il doit également exister une probabilité importante que le patient subisse à tout moment un accident vasculaire cérébral ischémique, un infarctus du myocarde, une vision floue et une insuffisance rénale. À propos de ces facteurs de risque, le médecin ou le cardiologue indique dans le dossier médical du patient et dans la liste des instructions à la commission médicale, établir l'invalidité du patient avec des recommandations pour l'octroi du statut d'invalide. La présence de 2 groupes de handicap élimine la possibilité de travailler et de mener une vie active. On pense qu'un patient de ce groupe ne peut effectuer que les actions les plus élémentaires. Le code ICD pour le risque d'hypertension de grade 2 3 est 10:11.

Histoire de cas

Une fois que le patient est entré dans le service de thérapie générale pour patients hospitalisés avec une crise hypertensive, un premier examen est effectué et, en fonction des symptômes présents, un historique du patient est établi sur le patient, ce qui indique la présence d'un diagnostic d'hypertension de grade 2, avec un risque de développer des complications. hospitalisation. En règle générale, il s'agit d'un mal de tête dans les tempes, d'une perturbation du rythme cardiaque, d'une tachycardie ou d'arythmie, de vertiges, de cernes sous les yeux, de nausées, de vomissements.

Pas exclu la perte de conscience à court terme. Au moment de la mesure de la pression artérielle, l’indicateur supérieur du tonomètre est égal ou supérieur à 160 unités. Dans la plupart des cas, la pression la plus basse est comprise entre 140 et 150 unités. La peau sous les yeux du patient est œdémateuse, obèse, frissons et fébrile, associée à une transpiration excessive. Après l'examen, le médecin prescrit une analyse biochimique du sang provenant d'une veine, l'urine. Ensuite, un schéma thérapeutique primaire est formé, visant à éliminer rapidement une crise hypertensive. Dans la plupart des cas, on attribue au patient des médicaments diurétiques et des médicaments qui soulagent les spasmes vasculaires.

Risque d'hypertension de grade 2 3 - causes, diagnostic et méthodes de traitement

Sous l’hypertension, les médecins supposent un état d’augmentation persistante de la pression artérielle. L’Organisation mondiale de la santé a défini des chiffres clairs: systolique ou supérieure à 140 mm. Hg Art., Et diastolique (inférieur) - plus de 90 mm. Hg Art. La plupart des gens ne reconnaissent la maladie qu’au 2e degré. Pourquoi est-ce dangereux?

L'étendue et les risques de l'hypertension

La classification la plus courante de cette maladie est la division en degrés en fonction des limites dans lesquelles la pression artérielle est située la plupart du temps. Une zone de 120/70 mm. Hg Art. jusqu'à 139/89 mm. Hg Art. Les médecins l'appellent «préhypertension», bien que pour l'hypotenseur (personnes dont l'état est normal à 90/60 mm Hg), ces chiffres sont une raison pour appeler une ambulance. La principale classification de l'hypertension:

  • 1 degré. Systolique - 140–159 mm. Hg Art., Diastolique - 90-99 mm. Hg Art. La probabilité d'un retour à la pression normale est élevée, avec des périodes pendant lesquelles le patient se sent complètement en bonne santé.
  • 2 degrés. Systolique - 160–179 mm. Hg Art., Diastolique - 100–109 mm. Hg Art. La pression ne revient presque jamais aux indicateurs normatifs, la pression sur les vaisseaux et le cœur est élevée, constante.
  • 3 degrés. La pression est supérieure à 180/110 mm. Hg Art. Même en l'absence de facteurs de risque externes, le patient développe des complications et une diminution soudaine de la pression indique des anomalies cardiaques.

La stratification du risque dépend fortement du degré d’hypertension, puisqu'un patient présentant 20 écarts de tonomètre par rapport aux valeurs normatives a moins de risques de complications pour le système cardiovasculaire qu’un écart de 60 unités. Les médecins distinguent les groupes de risque suivants:

  • 1 - faible. La probabilité de complications est de 15%.
  • 2 - modéré. Le risque s'élève à 15-20%. Au stade 2, l'hypertension existe toujours, même lorsque l'état de santé du patient est acceptable.
  • 3 - élevé. Les chances de survenue d'une maladie cardiaque - 20-30%. Chez les patients présentant une hypertension de grade 2, il existe 3 facteurs de risque ou une atteinte des organes cibles.
  • 4 - très haut. Il est indiqué lorsque la probabilité de complications est supérieure à 30%. Spécifique aux diabétiques avec 2 degrés d'hypertension et les autres catégories avec 3ème degré.

Causes de l'hypertension 2 degrés

Dans l'étiologie de la maladie (nature de l'apparition), l'hérédité joue un rôle important: s'il y a des parents proches atteints d'hypertension, le risque de la contracter est très élevé. Elle est causée par une mutation de gènes associés au système rénine-angiotensine qui contrôle la pression artérielle. Outre le facteur génétique, il existe un grand nombre de causes et de facteurs de risque, en particulier ceux associés aux troubles du système endocrinien et nerveux:

  • surpoids, obésité (augmenter la charge sur le cœur, épuiser rapidement le muscle cardiaque);
  • changements liés à l'âge dans l'élasticité des vaisseaux sanguins, la fonction cardiaque;
  • mauvaises habitudes (dépendance à l'alcool, nicotine);
  • hypodynamie (mode de vie sédentaire, manque d'activité physique régulière);
  • diabète (augmente le risque de complications cardiaques);
  • stress psycho-émotionnel constant, situations stressantes (entre le système nerveux et l'interrelation forte rénine-angiotensive);
  • augmentation du cholestérol, athérosclérose (lésion vasculaire sclérotique);
  • mauvaise alimentation (abus de sel, aliments gras, épicé);
  • carence en potassium et en magnésium dans l'organisme (risque de problèmes de fonctionnement du cœur).

Symptômes de GB 2 Risque en degré 3

Dans le contexte d'hypertension artérielle constante, les personnes chez qui on a diagnostiqué un risque d'hypertension artérielle de degré 2 sur 3 se plaignent de douleurs presque non tolérantes et pressantes au niveau du cœur dues à un apport sanguin insuffisant dans l'artère coronaire (angine), à ​​des vertiges fréquents, à une perte d'orientation dans l'espace. Dans un tableau clinique spécifique sont présents:

  • fatigue, perte de performance;
  • engourdissement des membres (surtout des doigts);
  • baisse de l'acuité visuelle;
  • la tachycardie;
  • troubles du sommeil;
  • acouphènes, troubles de la mémoire (symptômes de troubles circulatoires cérébraux).

Crise hypertensive

Un état pathologique d'urgence caractérisé par une augmentation excessive de la pression artérielle est l'un des symptômes les plus dangereux de l'hypertension de grade 2. Elle nécessite l’utilisation immédiate d’antihypertenseurs afin de limiter ou de prévenir les dommages causés aux organes cibles. Il existe une classification clinique globale de cette affection:

  • Une crise hypertensive compliquée, accompagnée d'un puissant coup aux reins, au cerveau, au cœur et aux yeux, nécessite une hospitalisation et un traitement hospitalier urgents.
  • Non compliqué - ne nécessite pas d'hospitalisation, les organes cibles ne sont pas affectés (ou peu affectés), ont besoin de soins médicaux pendant 24 heures.

La base de la pathogenèse (mécanisme de survenue) est une violation de la régulation vasculaire, à cause de laquelle spasme des artérioles, la fréquence cardiaque augmente fortement et la pression artérielle augmente. Les organes internes souffrent d'hypoxie (manque d'oxygène), ce qui augmente le risque de complications ischémiques (troubles circulatoires). Manifestations cliniques de crise hypertensive:

  • mal de tête aigu aigu;
  • essoufflement;
  • augmentation de la pression jusqu'à 200/140 mm. Hg Art. (valeurs rarement supérieures);
  • vomissements, convulsions;
  • confusion

Le risque de complications graves augmente chez les patients ayant des antécédents de maladie cardiaque, de pathologie cérébrale. Une crise hypertensive sans complications a un bon pronostic avec une assistance fournie en temps utile, tandis qu'une crise compliquée peut conduire à:

  • accident vasculaire cérébral
  • la paralysie;
  • décollement de la rétine;
  • hémorragie cérébrale;
  • infarctus du myocarde;
  • la mort;
  • gonflement du cerveau.

Lésion d'un organe cible

Le diagnostic «d'hypertension de 2 degrés, de risque 3» est dangereux, non pas en raison d'une affection grave caractérisée par des sauts de pression et des symptômes désagréables en général, mais plutôt par des modifications des organes cibles souvent irréversibles. Si les vaisseaux périphériques sont touchés, le patient présente une claudication intermittente, qui est incurable. En plus ils souffrent:

  • Le cœur est un organe cible dont la défaite est mortellement dangereuse en raison de l'infarctus du myocarde. La lésion augmente progressivement: épaississement du myocarde, apparition de stagnation dans le ventricule gauche. Le tableau clinique contient les symptômes d’une maladie ischémique (arythmie, angine de poitrine), d’une insuffisance cardiaque (œdème de la jambe, tachycardie, cyanose - cyanose de la peau, des muqueuses).
  • Reins - la croissance du tissu conjonctif devient une cause de violation de la fonction de filtration, l’aspiration inverse de substances qui devraient être éliminées. Le patient présente des symptômes d'insuffisance rénale: formation excessive d'urine, prurit, anémie, insomnie, azotémie (augmentation du métabolisme azoté dans le sang).
  • Cerveau - avec troubles circulatoires, troubles neurologiques observés, vertiges, perte d'orientation dans l'espace, diminution des performances, concentration. Avec la détérioration progressive de la nutrition des tissus et leur mort, l'intellect se détériore, la mémoire en souffre, une démence (démence) se développe.

Indicateurs de pression artérielle

Chez les patients chez qui on a diagnostiqué une «hypertension de 2 degrés, risque 3», le retour aux valeurs standard n’a pratiquement pas lieu: sur le tonomètre, la pression supérieure est constamment affichée entre 160 et 179 mm. Hg Art., Et le bas - 100-109 mm. Hg Art. L'augmentation des effectifs est progressive et durable. Certains médecins parlent de 2 degrés d’hypertension avec une augmentation de pression de 30 à 40 unités par rapport à la normale (pour des valeurs hypotensives de 130/95 mm. Hg. Art.).

Est-il possible de guérir l'hypertension de grade 2

Avec un traitement rapide chez le médecin et une adhésion stricte au schéma thérapeutique compilé, le pronostic est positif s’il n’ya pas de lésions graves des organes cibles. L'hypertension de niveau 2, où le risque est de 3 ou 4, est traitée pendant plusieurs années, car il est important non seulement de corriger la pression artérielle, mais également:

  • réduire les risques de complications et prévenir leur mort;
  • procéder à la correction des facteurs de risque (surcharge pondérale, cholestérol élevé, etc.);
  • éliminer les maladies concomitantes.

L’approche thérapeutique de l’hypertension est complexe. L'accent est mis sur la pharmacothérapie, dont le schéma est établi par le médecin sur la base de médicaments appartenant à différents groupes pharmacologiques. Ils suivent des cours avec de courtes pauses. En outre, le patient est prescrit un régime alimentaire, expliquer les caractéristiques d'un mode de vie approprié. En cas de crise hypertensive, les médicaments sont injectés par voie intraveineuse, puis transférés en comprimés.

Diagnostic en temps opportun

Les patients qui ont déjà été sous la surveillance d'un médecin avec un diagnostic "d'hypertension de 1 degré", avec l'inefficacité du traitement et l'apparition de nouveaux symptômes, 2 peuvent être délivrés automatiquement. Pour le reste, après avoir collecté les données de l'historique et analysé les plaintes, il est nécessaire de se soumettre à un diagnostic complet, qui commence par un examen physique:

  • mesure de la pression artérielle avec un tonomètre;
  • enquête sur l'état des navires périphériques;
  • examen de la peau pour hyperémie (rougeur), gonflement;
  • percussion (tapotement) du faisceau vasculaire;
  • examen du fundus avec des pupilles dilatées avec une préparation spéciale;
  • écouter la poitrine avec un stéthoscope (poumons, cœur);
  • déterminer la configuration du cœur en utilisant des percussions.

En outre, une surveillance de la tension artérielle pendant 2 semaines est requise, mesurée le matin après le réveil et le soir. Cela ne se fait pas immédiatement après un repas ou un effort physique (reposez-vous pendant une demi-heure), dans un état calme. Après le patient, il subit des analyses de sang et d'urine, et se soumet à plusieurs procédures de diagnostic instrumental afin de détecter les lésions des organes cibles caractéristiques de l'hypertension de 2 degrés:

  • Echographie du système endocrinien, rein, foie, pancréas.
  • ECG (échocardiogramme) avec évaluation de l'activité électrique des muscles cardiaques et / ou des ultrasons du cœur - une attention particulière à la possible dilatation (étirement), décompensation cardiaque.
  • Dopplerographie vasculaire - pour identifier la sténose de l'artère rénale.
  • Angiographie à fluorescence - Technique d’étude du contraste visant à détecter les modifications vasculaires du fond utérin.

Traitement médicamenteux

Pour les patients présentant un risque d'hypertension artérielle 2 sur 3, le traitement consiste en des médicaments qui abaissent la pression artérielle (hypotenseur), protègent les organes cibles (vitamines, antioxydants) et éliminent les symptômes désagréables (antiarythmiques, anticonvulsifs, analgésiques). Les outils les plus efficaces et nécessaires pour l'hypertension:

inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ACE)

Lisinopril, Captopril, Prinivil, Enalapril

inhiber l'activité de l'enzyme de conversion de l'angiotensine, par laquelle l'angiotensine-2 est formée (contribue à la vasoconstriction), ralentir la dégradation de la bradykinine (vasodilatateur, dilatation des vaisseaux sanguins), réduire la protéinurie (augmentation du taux de protéines dans l'urine), réduire le risque de décès par infarctus du myocarde

Inhibiteurs de l’ARB (antagonistes des récepteurs de l’angiotensine-2, sartans)

Lozap, Mikardis, Teveten, Valsakor

réduire le niveau d'adrénaline et d'aldostérone, la pression dans la circulation pulmonaire, stimuler l'effet diurétique, réduire la postcharge sur le cœur, améliorer la fonction rénale, provoquer la régression de l'hypertrophie ventriculaire gauche

bloqueurs des canaux calciques

Diltiazem, vérapamil, amlodipine, nifédipine, félodipine

inhiber la pénétration des ions calcium dans les cellules musculaires du cœur, dilater les artères coronaires et périphériques, soulager le vasospasme

Rasilez, Rasilam, Co-Rasilez (2 derniers - avec bloqueur des canaux calciques)

arrêter la chaîne de transformations de l'angiotensine (inhiber son activité), dilater les artères, réduire le risque de troubles circulatoires aigus

Bisoprolol, Concor, Sandonorm, Egilok, Corvitol

réduire la libération de rénine dans le sang, réduire le rythme cardiaque, réduire l'activité des centres d'excitation dans le système de conduction cardiaque, augmenter le tonus des artérioles

diurétiques thiazidiques

Furosémide, Hypothiazide, Indapamide

réduire la réabsorption du sodium, augmenter l'excrétion du potassium, réduire la résistance des vaisseaux périphériques, réduire le volume sanguin intravasculaire

antagonistes de l'aldostérone (diurétiques rénaux)

Veroshpiron, Aldacton, Vero-Spironolactone

diurétiques épargneurs de potassium qui augmentent l'excrétion de sodium, de chlore et d'eau, donnant un effet hypotenseur non persistant

Atorvastatine, Cardiostatine, Zovasticikor

réduire la concentration de lipoprotéines de basse densité dans le sang, réduisant ainsi le taux de cholestérol,

Aspekard, Cardiomagnyl, Atecardol

interférer avec l'agrégation plaquettaire (collage), perturber de manière irréversible la synthèse du thromboxane

Remèdes populaires

Prévenir l'hypertension de 2 degrés de progression, prévenir le développement d'une dysfonction rénale, réduire le risque de complications du cœur et des organes de la vision, soutenir le système nerveux, stabiliser le pouls - ces objectifs sont utilisés en phytothérapie par la médecine traditionnelle. Il est recommandé de les utiliser comme méthode de traitement supplémentaire, renforçant l’effet de la pharmacothérapie. Bon effet donne:

  • antihypertenseurs - aubépine, boucles, trèfle;
  • sédatifs (apaisants) - Agripaume, valériane, camomille, menthe;
  • diurétiques - ortie, busserole;
  • pour le coeur - aubépine;
  • hypolipidémique - tanaisie, feuilles de bouleau;
  • vasodilatateurs - millepertuis, fenouil, pissenlit.

Les herbes sont utilisées pour préparer des décoctions concentrées, du thé et même des bains, mais ces derniers affectent davantage le système nerveux que la pression. Complexes particulièrement efficaces qui inhibent le développement de processus pathologiques dans les organes cibles et contrôlent les indicateurs de pression:

  • Combinez aubépine, origan, dogrose, bigorneau et achillée millefeuille (1: 1: 1: 1: 2). Prendre 1 cuillère à soupe. l recueillir, verser de l'eau bouillante (250 ml). Insister une demi-heure, boire 50 ml pendant une demi-heure avant les repas 3-4 p / jour. Le traitement dure un mois.
  • Mélangez Agripaume, pastille, aubépine (fleurs), feuilles de bouleau, prêle (2: 2: 2: 1: 1), infusez 1 c. l un verre d'eau bouillante. Enveloppez une serviette, insister une heure. Pour un jour à boire, divisé par 5-6 fois. Le cours est conçu pour 4 semaines.

Thérapie de régime

Le respect des règles de nutrition clinique chez les personnes souffrant d'hypertension de grade 2 est supposé durer toute la vie, en particulier s'il existe une prédisposition génétique à cette maladie ou à ce diabète. Sur la base des antécédents d’un patient particulier, le médecin peut créer un régime alimentaire individuel (en tenant compte des pathologies chroniques du foie, des reins, etc.). Les principes généraux sont les suivants:

  • Limitez la quantité de sel consommée: taux journalier - 5 g, ce qui inclut non seulement l'auto-salage des plats pendant la cuisson, mais également la dose disponible dans les produits manufacturés. Au stade aigu, afin de réduire les risques de complications, le sel est complètement éliminé et, après prévention, il n’est pas utilisé dans le régime alimentaire avant 2 à 4 semaines.
  • Utilisation quotidienne de sources de potassium et de magnésium pour entretenir le cœur et les vaisseaux sanguins: bananes, abricots secs, raisins secs, sarrasin, flocons d'avoine, noix (les amandes, les noix sont préférées). Les sources d'acides gras seront également utiles: poisson, huile d'olive.
  • Contrôler les calories quotidiennes: cela aidera à prévenir la prise de poids. Assurez-vous de suivre le ratio BZHU. Il est particulièrement important d’observer les proportions de graisses animales et végétales - 3: 7, afin de prévenir l’augmentation du cholestérol.
  • S'en tenir à un régime fractionnaire: manger jusqu'à 6 fois par jour en petites portions.
  • Buvez de l'eau propre dans un volume de 1,2 litre / jour ou plus. L'eau minérale est autorisée, mais avec une quantité minimale de sodium. Si l'hypertension de 2 degrés de risque 3 est exacerbée, le taux de liquide libre est réduit à 800 ml / jour.

La ration alimentaire est basée sur le groupe de produits à base de légumes (légumes, fruits, baies, noix, céréales) avec un petit ajout de viande maigre, de poisson et de fruits de mer. Un patient souffrant d'hypertension de grade 2 doit retirer des aliments qui excitent le système nerveux central, provoquent des troubles endocriniens et surchargent les reins:

  • sources de sucres simples (confiseries, y compris le chocolat noir);
  • bouillon de poisson fort, viande, à base de légumineuses;
  • cornichons; cornichons;
  • viande fumée;
  • thé fort, café;
  • frit
  • le cacao;
  • les épices;
  • sauces, mayonnaise;
  • beurre, crème sure contenant plus de 15% de matières grasses;
  • abats: rognons, cœur, etc.
  • sablés;
  • Oignons, radis, ail, radis;
  • les champignons;
  • épinards, oseille;
  • pommes de terre, légumineuses (utilisation limitée à 1-2 p. / semaine);
  • bouillons de viande faibles (boeuf, veau - 1 p. / semaine).

Prévention des complications

La liste générale des mesures visant à prévenir le développement de l'hypertension est la même pour tous les degrés de la maladie - seule son efficacité change. Le risque de complications avec une gravité modérée de la maladie est considérablement réduit si vous suivez ces recommandations:

  • évitez l'inactivité physique - promenez-vous au grand air tous les jours, pratiquez le yoga, nagez;
  • exclure le tabagisme et l'alcool;
  • contrôler le poids (mais les régimes stricts ne sont pas recommandés pour les patients hypertendus - si nécessaire, tous les événements sont discutés avec un spécialiste);
  • suivez les recommandations du médecin traitant, ne modifiez pas vous-même la posologie des médicaments prescrits;
  • mesurez régulièrement votre tension artérielle - si vous présentez des symptômes de progression de la maladie, consultez un médecin;
  • éviter les situations stressantes, l'excitation excessive, les charges physiques et mentales lourdes;
  • respecter l'horaire de travail et de repos (sommeil sain - 8 heures, pendant le travail, de courtes pauses sont nécessaires).

Hypertension de grade 2: risques 2, 3 et 4

L'hypertension de grade 2 se caractérise par une augmentation de la pression artérielle à un niveau de 160 à 179 par 100 à 109 mm Hg. Art. Si ces chiffres persistent pendant longtemps, les soins médicaux nécessaires ne sont pas fournis au patient ou si le patient est mal rendu, la maladie progresse et des complications dangereuses peuvent survenir.

Qu'est-ce que c'est - hypertension 2 degrés

L’hypertension est caractérisée par une hypertension artérielle persistante, c’est-à-dire une augmentation de la pression artérielle au-dessus de 130/80 mm Hg. Art. En fonction du niveau d'excès de la norme, déterminez l'étendue de la maladie. La pathologie se poursuit de manière chronique, pendant plusieurs mois voire plusieurs années. Dans une telle dynamique à long terme, il est difficile de noter la progression de la maladie, mais cela se produit - lentement mais sûrement, les forces compensatoires du corps sont épuisées et la maladie passe à l'étape suivante.

Degré 2 signifie que la pression varie de 160 à 179 mm Hg. Art. pour la pression systolique supérieure et 100–109 mm Hg. Art. diastolique. Ce sont des nombres assez élevés, ce diagnostic nécessite donc la prévention des crises hypertensives, la correction du mode de vie, la surveillance régulière de la pression et le traitement médicamenteux.

Une condition importante pour l'efficacité du traitement est la modification du mode de vie - l'élimination de l'inactivité physique, le rejet des mauvaises habitudes, le stress physique et mental excessif, la normalisation du travail et du repos, une alimentation saine avec une consommation de sel limitée.

Hypertension artérielle

En fonction des lésions des organes internes à plus forte circulation sanguine (les organes cibles ou organes de choc, qui nécessitent plus que d'autres un pouvoir constant et ininterrompu), la maladie se divise en trois étapes:

  • Étape 1 - le patient se sent normal, une augmentation de la pression artérielle est enregistrée, mais aucun dommage aux organes et aux systèmes internes n'a été détecté, ainsi que leur insuffisance fonctionnelle;
  • Stade 2 - des changements pathologiques sont observés dans le stroma et le parenchyme des organes internes, le processus de dégénérescence des organes de choc - les reins, le foie, le cœur et le cerveau commence. Lors de la macropreparation, les hémorragies dans les organes sont visibles, leur efficacité fonctionnelle est réduite. Le deuxième stade est caractérisé par une lésion non critique d'un ou plusieurs organes cibles;
  • Stade 3 - on observe des complications graves des organes de choc, leur parenchyme, les centres de nécrose, qui sont remplacés par du tissu conjonctif. Les signes de dysfonctionnement de différents systèmes - cerveau, cœur, analyseur visuel. L'état du patient s'aggrave, le risque de crises hypertensives compliquées est élevé. Le patient à ce stade est obligé de prendre régulièrement des médicaments pour maintenir un fonctionnement normal.

Une cardiopathie hypertensive du deuxième degré peut se manifester à n’importe quel stade.

Pathologie Niveaux de danger

Il existe plusieurs niveaux de risque de maladie. Ils déterminent la probabilité de survenue de complications, ainsi que l'état de modification des organes importants et contribuent ainsi à la mise au point de tactiques de traitement adéquates.

Risque 1 signifie que le risque de complications est faible, inférieur à 15%. Les changements dans les organes de choc sont minimes ou ne se manifestent pas du tout. Les maladies chroniques et autres facteurs pouvant nuire à l'évolution de la maladie et compliquer son traitement sont absents.

Les symptômes cardiaques comprennent l'essoufflement, des palpitations cardiaques, des arythmies, une faiblesse et une anxiété, une sensation de pression à la poitrine, des douleurs à la poitrine et parfois une toux improductive.

Le risque d'hypertension de grade 2 2 est associé à la présence d'au moins trois facteurs de risque, tels que le tabagisme, l'obésité, un mode de vie sédentaire et le diabète sucré. Les organes internes souffrent. Les modifications affectent le système sanguin - une fois l'analyse effectuée, il est possible d'identifier les marqueurs des lésions de certains organes dans le sang. Il existe des symptômes distincts caractéristiques de l'hypertension artérielle.

Le risque de 3 maladies hypertensives 2 degrés - cette condition est répandue chez les personnes âgées. Ceci est dû à la perte d'élasticité des parois des vaisseaux sanguins. L'évolution de la maladie est compliquée par d'autres pathologies chroniques, par exemple la cardiopathie ischémique, qui, par ses effets négatifs, se résume à la dilatation ou à l'hypertrophie compensatoire des régions cardiaques. Une mauvaise circulation sanguine affecte toutes les fonctions du corps.

Le risque 4, le plus grave, est associé à des exacerbations expérimentées de la maladie ou à des pathologies chroniques à long terme, généralement reflétés dans les antécédents médicaux du patient. Ce degré de risque est typique chez les patients atteints d'athérosclérose vasculaire au stade de plaque et d'obstruction de la lumière, après un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral ou un accident ischémique transitoire. Risk 4 nécessite des visites régulières chez le médecin et un suivi médical.

Les causes

La maladie hypertensive est une maladie multifactorielle dont l’une des causes évidentes ne peut être établie. Sa pathogenèse affecte de nombreux systèmes. Cependant, il est connu que le principal mécanisme d'augmentation de la pression est la formation d'un cercle vicieux associé à une augmentation de la concentration de rénine dans le sang sécrété par les reins. La rénine dans les poumons est convertie en angiotensine I, puis en angiotensine II - l’un des plus puissants vasoconstricteurs (c’est-à-dire des substances vasoconstricteurs) d’origine biologique dans le corps humain. Il stimule la sécrétion d'aldostérone, affecte la sécrétion de vasopressine et la rétention d'eau. La dernière étape est le gonflement de l'endothélium vasculaire, où les ions sodium et l'eau se sont précipités.

Comme il est généralement impossible d'identifier la cause fondamentale d'une telle cascade de réactions, des facteurs de risque influençant le risque de pathologie ont été identifiés. Ceux-ci comprennent:

  • Tabagisme - les composants de la fumée de tabac provoquent non seulement une irritation locale de l’arbre bronchique, mais également un fort spasme des vaisseaux sanguins. Cela conduit à une ischémie, particulièrement dangereuse pour le cerveau et les vaisseaux périphériques. Des spasmes constants (plusieurs fois par jour) perturbent le travail du centre vasomoteur et les vaisseaux compensent moins bien l'impulsion cardiaque;
  • L'obésité - le surpoids est visible non seulement à l'extérieur, la graisse corporelle est également à l'intérieur du corps. Le système cardiovasculaire ne fait pas bien avec le volume de sang qui doit être pompé à travers les microvaisseaux dans le tissu adipeux, et connaît des surcharges constantes;
  • cholestérolémie - un taux élevé de cholestérol dans le sang entraîne la formation de taches et de ridules adipeuses, puis de plaques. La plaque viole l'intégrité de la paroi vasculaire, provoque un rétrécissement de la lumière du vaisseau, augmente localement la pression dans le lit vasculaire;
  • diabète sucré - viole tous les types de métabolisme et affecte donc négativement l'apport énergétique du muscle cardiaque ainsi que l'utilisation du cholestérol et d'autres substances affectant la pression artérielle;
  • âge et sexe - plus une personne est âgée, moins ses vaisseaux sanguins sont élastiques et plus elle peut supporter des battements de coeur sans poussées de pression. Les femmes bénéficient d’une protection naturelle sous la forme d’œstrogènes - elle réduit considérablement la pression; de ce fait, l’hypertension fait souvent ses débuts après la ménopause, lorsque la production d’œstrogènes diminue fortement. Les hommes sont plus tôt atteints d'hypertension parce que leurs vaisseaux ne bénéficient pas d'une protection hormonale;
  • Prédisposition génétique - plus de 20 gènes ont été découverts, liés d'une manière ou d'une autre à une augmentation de la pression et à une pathologie du système cardiovasculaire. Si un parent sanguin souffre d'hypertension, les chances de tomber malade sont considérablement augmentées.
Les dommages aux organes sont plus fréquents en 3e année, mais ils peuvent aussi se produire en 2e année lors de crises hypertensives, en particulier celles compliquées. Voir aussi:

Symptômes de l'hypertension au deuxième degré

Les manifestations de la maladie dépendent des organes et systèmes qui souffrent d’hypertension et de débit sanguin insuffisant. Les lésions cardiaques, cérébrales (cérébrales), rénales et rétiniennes sont distinguées. Cependant, le principal est élevé à 160–179 / 100–109 mm Hg. Art. Enfer.

Les symptômes cardiaques comprennent l'essoufflement, des palpitations cardiaques, des arythmies, une faiblesse et une anxiété, une sensation de pression à la poitrine, des douleurs à la poitrine et parfois une toux improductive.

Cérébrale: maux de tête persistants, troubles du sommeil, étourdissements, acouphènes, nausées (en période de crise - à des vomissements). Réduction possible de la mémoire, des performances, de l'apathie, du manque d'activité physique, de la fatigue.

On observe une dysurie (lésions trop fréquentes ou opposées, miction rare, nycturie), des modifications de la composition et de l'apparence de l'urine, un œdème rénal (léger, chaud, observé le matin après une nuit de sommeil).

Les dommages à la rétine se caractérisent par une diminution de la vision, des éclats de mouches ou l'apparition d'un brouillard devant les yeux, un assombrissement des yeux.

Diagnostics

Au cours de l'examen, le médecin détient un certain algorithme. Le diagnostic commence par la collecte de l'anamnèse et par un examen objectif du patient, après quoi la pression est mesurée trois fois en alternance sur les deux mains, sa valeur moyenne étant déterminée. Après cela, le patient est envoyé pour un diagnostic d'examen clarifiant - ECG et échographie du cœur pour déterminer la dilatation ou l'hypertrophie, examen du fond de l'œil pour détecter la présence de vaisseaux altérés et de lésions de la tête du nerf optique.

Les tests de laboratoire comprennent la numération globulaire complète et l'analyse de l'urine, l'analyse biochimique du sang, la détermination de la concentration en cholestérol libre, la détermination du taux de filtration glomérulaire, la clairance de la créatinine.

En cas d'hypertension de grade 2 à haut risque, l'invalidité peut être obtenue. Cette décision est prise par une commission spéciale sur la base d'une étude des documents fournis par le médecin traitant.

Traitement

L'hypertension de grade 2 nécessite généralement un traitement médicamenteux.

Les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • les diurétiques - éliminent les liquides du corps, réduisent le volume de sang en circulation, soulagent l'enflure, régulent le métabolisme eau-sel. Leur utilisation est strictement effectuée sous contrôle médical, car il existe un risque de troubles du métabolisme électrolytique. Ce groupe comprend le furosémide, le lasix, le mannitol, le veroshpiron, l'hypothiazide, l'indapamide;
  • ACE-bloquants - empêchent la conversion de la rénine en angiotensine, brisant ainsi la chaîne pathogénique de l'hypertension. Les médicaments efficaces de ce groupe sont le Captopril, le Lisinopril, le Hartil;
  • bêta-adrénobloquants - se lient aux récepteurs bêta-adrénergiques et les bloquent, normalisant ainsi l'activité contractile du cœur, entraînant une relaxation vasculaire. Outre l'effet hypotenseur, ils ont la capacité d'éliminer l'arythmie et de normaliser le cycle cardiaque. Ce groupe comprend l'aténolol, le bisoprolol, le nébivolol;
  • antagonistes du calcium - les éléments des muscles lisses de la paroi vasculaire sont réduits en raison de l'interaction avec les ions calcium. Les préparations qui bloquent les canaux calciques et ses antagonistes empêchent la contraction des vaisseaux sanguins, le rétrécissement de leur lumière et l’augmentation de la pression. Ce sont la nifédipine, l'amlodipine, le vérapamil;
  • médicaments d'un groupe supplémentaire - médicaments agissant sur le système nerveux central, sédatifs, sédatifs, tranquillisants et autres.

En outre, il existe de nombreux médicaments combinés pour réduire la pression, parmi lesquels plusieurs substances actives, produisant un effet complet.

Degré 2 signifie que la pression varie de 160 à 179 mm Hg. Art. pour la pression systolique supérieure et 100–109 mm Hg. Art. diastolique.

Une condition importante pour l'efficacité du traitement est la modification du mode de vie - l'élimination de l'inactivité physique, le rejet des mauvaises habitudes, le stress physique et mental excessif, la normalisation du travail et du repos, une alimentation saine avec une consommation de sel limitée.

Conséquences et handicap

Les conséquences de l'hypertension peuvent être très graves si vous ne faites pas le traitement à temps. Les dommages aux organes sont plus fréquents en 3e année, mais ils peuvent aussi se produire en 2e année lors de crises hypertensives, en particulier celles compliquées.

Peut-être le développement de maladies coronariennes, qui aboutissent tôt ou tard à un infarctus du myocarde, la survenue d’une insuffisance cardiaque aiguë ou chronique, d’un accident vasculaire cérébral aigu, le développement d’une insuffisance respiratoire rénale, hépatique ou respiratoire, l’apparition d’un anévrisme aortique ou d’une autre grande artère, sa rupture.

En cas d'hypertension de grade 2 à haut risque, l'invalidité peut être obtenue. Cette décision est prise par une commission spéciale sur la base d'une étude des documents fournis par le médecin traitant.

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le sujet de l'article.