Comment l'alcool affecte les navires: un examen de tous les cas

L'auteur de l'article: Alexandra Burguta, obstétricienne-gynécologue, formation médicale supérieure diplômée en médecine générale.

Dans cet article, vous recevrez la réponse à une question très fréquente: «Comment la consommation d'alcool affecte-t-elle le travail du cœur et du système vasculaire?». La plupart des gens pensent que l'alcool dilate les vaisseaux sanguins, mais ce n'est pas tout à fait vrai. La situation dépend de la dose, de l’état de santé et du niveau initial de pression artérielle.

La base de toutes les boissons alcoolisées est l’éthyle ou l’alcool de vin, qui provoque toutes les réactions biologiques de l’alcool dans le corps. Plus précisément, la consommation de boissons alcoolisées par un lien vasculaire a les conséquences suivantes:

  1. Il existe initialement une dilatation à court terme des vaisseaux sanguins, en particulier des artères et des artérioles. L'effet dure de quelques minutes à plusieurs heures.
  2. L’effet inverse se produit alors: une diminution de la pression artérielle due à la vasodilatation déclenche le système de régulation de l’organisme. Le cœur, le système vasculaire, les reins et le cerveau tentent, de différentes manières, de rétablir le niveau de pression initial. Il existe un spasme réflexe ou une vasoconstriction, parfois même plus prononcé qu’avant de prendre une boisson chaude.

L'effet principal de l'éthanol est dirigé sur les membranes cellulaires - les parois cellulaires, à travers lesquelles tous les processus métaboliques vitaux ont lieu. L'alcool endommage ou «dilue» la structure de la membrane. Étant donné que les membranes ont une structure similaire à celle des cellules de tous les organes et tissus, on peut affirmer sans crainte que l’alcool affecte tous les systèmes du corps humain, affectant le tonus vasculaire de différentes manières.

La structure de la membrane cellulaire

Ci-dessous, nous verrons comment le tonus vasculaire dépend de la dose de boisson alcoolisée et de divers états du corps humain.

Dose d'alcool

Les boissons alcoolisées ont été inventées il y a plusieurs siècles. Dans tous les cas, les boissons alcoolisées ne sont pas mauvaises et sont à l’origine de maladies. Leur effet dommageable est directement proportionnel à la dose et à la fréquence d'utilisation.

Des études mondiales sur les effets de l'alcool éthylique sur le corps humain ont montré que la prise de faibles doses d'alcool était un moyen de prévenir les maladies coronariennes et l'athérosclérose. Cette dose est environ égale à 1 ml d'éthanol pur par kilogramme de poids corporel d'une personne en bonne santé. Pour un adulte pesant environ 70 kg, cette quantité d'alcool éthylique équivaut à 100–150 grammes de vodka ou de cognac ou à un verre et demi à deux verres de vin. Cette règle fonctionne avec une utilisation peu fréquente - environ 1-2 fois par semaine.

C’est cette dose d’alcool et de vaisseaux sanguins qui s’étendra légèrement et qui aidera à traiter un petit nombre d’hypertension, de maux de tête, de surexcitation nerveuse ou de frissons, sans provoquer d’effet de sevrage suivi d’une augmentation du spasme vasculaire.

Avec l’utilisation de fortes doses, la vasoconstriction est prononcée au bout d’un certain temps, la pression artérielle augmente et même une crise hypertensive se produit. La déshydratation se produit dans le contexte d'une grande quantité de boissons fortes. Cela provoque non seulement le "syndrome de la gueule de bois", mais endommage également les reins et le foie, déclenchant les mécanismes de régulation de l'équilibre dans le corps. Par des chaînes complexes, le travail des reins, du foie et du coeur contribue également au rétrécissement des vaisseaux sanguins.

Alcoolisme chronique

Chez les alcooliques, les systèmes du corps "expérimentés", endommagés par l'alcool, réagissent de manière totalement différente à la réception. Son effet prononcé sur le tonus vasculaire chez ces patients est observé pendant la période de sevrage alcoolique, en particulier après une longue consommation excessive. Dans le cadre du syndrome de sevrage, les alcooliques ont une vasoconstriction prononcée, une crise hypertensive, un rythme cardiaque rapide. Supprimer le "syndrome de sevrage" de l'alcool, d'élargir les vaisseaux et de réduire la pression ne peut que boire à nouveau.

Les lésions hépatiques liées à la consommation fréquente et prolongée de boissons alcoolisées - cirrhose du foie - aggravent encore cette situation. La cirrhose contribue au développement de spasmes vasculaires incontrôlés, à l'apparition d'un œdème, à une augmentation de la pression et, dans ce contexte, à un saignement des vaisseaux altérés de l'estomac et de l'œsophage.

La présence de certaines maladies

Si l'alcool, même à petites doses «prophylactiques», affecte d'une certaine manière les vaisseaux d'une personne en bonne santé, il est alors difficile de prédire son effet sur un patient atteint de certaines maladies du cœur et du système vasculaire.

L'hypertension

Chez les personnes dont la pression artérielle est constamment élevée, les systèmes de régulation du tonus vasculaire sont altérés au début et l'utilisation simultanée d'alcool et de médicaments pour l'hypertension altère la régulation des niveaux de pression.

Chez les patients hypertendus, même de petites doses d'alcool entraînent généralement une dilatation extrêmement courte des vaisseaux avec ensuite un spasme aigu. Cela peut provoquer une poussée de pression incontrôlée et une crise hypertensive.

Maladie rénale chronique

Les reins sont l'un des principaux organes impliqués dans la régulation de la pression artérielle et du tonus vasculaire. Dans certaines maladies rénales, le tonus vasculaire devient incontrôlable et l'on parle d'hypertension rénale ou rénale:

  • Sténose ou rétrécissement des artères rénales - congénitale ou acquise.
  • Lésions rénales diabétiques dues à une glycémie élevée.
  • La glomérulonéphrite chronique est un groupe complexe de maladies rénales auto-immunes et toxiques.
  • Intoxication chronique avec des médicaments, des poisons et des métaux lourds.
  • Maladies inflammatoires chroniques des reins - hypertension, pyélonéphrite, urolithiase grave.
Pyélonéphrite - une contre-indication à l'alcool

La consommation d'alcool chez ces patients nuit aux reins de deux manières: par des effets toxiques directs sur le parenchyme rénal et à nouveau par le syndrome de déshydratation. Le lit vasculaire répond par un vasospasme rapide et prononcé et une pression artérielle soudaine.

Athérosclérose

L'athérosclérose affecte principalement le lien vasculaire artériel. La maladie est le dépôt de sels de cholestérol et de calcium dans la couche interne des artères. Ils deviennent denses, perdent leur élasticité et leur lumière se rétrécit. Ces navires perdent rapidement le contrôle et leur tonalité change peu sous l’influence du système nerveux et de substances biologiquement actives, y compris l’alcool.

Le problème, c'est que sous l'influence de l'alcool, la pression artérielle augmente. Une augmentation de la pression dans l'athérosclérose est dangereuse par la rupture d'un vaisseau inélastique ou par un rétrécissement critique de sa lumière. Le patient est plus susceptible d'avoir une crise cardiaque - la mort d'un site tissulaire. Les crises cardiaques (AVC), le foie, la rate, les intestins et le coeur sont les plus courantes.

Médicaments

La consommation simultanée de boissons alcoolisées et de certains groupes de drogues peut affecter de manière imprévisible le tonus des vaisseaux sanguins. Est-ce que l'alcool dilate ou contracte les vaisseaux sanguins dans ce cas?

Médicaments contre l'hypertension

Outre le fait que la consommation d'alcool, en particulier à fortes doses, aggrave en soi l'évolution de l'hypertension, elle peut également affaiblir l'effet des antihypertenseurs. Le fait est que l'alcool éthylique et les médicaments pour la pression sont convertis par le foie et les reins. L'alcool étant plus actif, il remporte sans équivoque la lutte pour la primauté du traitement par le foie et les reins. Les corps impliqués dans la transformation et la neutralisation de l'alcool n'effectuent pas les transformations médicamenteuses nécessaires - l'effet antihypertensif est réduit. De ce fait, les vaisseaux ne se dilatent pas correctement et ne contrôlent pas le niveau de pression artérielle.

Antidépresseurs et tranquillisants

L'action de beaucoup de ces médicaments (amitriptyline, melipramine) est basée sur les transformations de l'adrénaline et de la noradrénaline. L'alcool contribue en outre à la libération de ces hormones, ce qui peut provoquer une vasoconstriction non contrôlée et une perturbation du coeur.

Médicaments vasodilatateurs

Les médicaments qui ont un effet sur le tonus vasculaire, tels que la réserpine, la guanéthidine, la méthyldopa, les ganglioblocatoires, les antispasmodiques associés à l’alcool éthylique peuvent provoquer une forte expansion des vaisseaux sanguins et une chute de la pression artérielle. Cela peut contribuer à la perte de conscience et au développement des accidents vasculaires cérébraux. Les médicaments diurétiques et les glycosides cardiaques ont un effet similaire.

Conclusion

L'espoir de l'effet de dilatation vasculaire n'en vaut pas la peine. Cet effet est dépendant de la dose, exprimé uniquement chez les personnes en bonne santé et difficile à gérer. Par conséquent, le conseil «boire cent grammes de cognac pour agrandir les vaisseaux» ne concerne que peu de personnes. La plupart de ces méthodes de "traitement" peuvent avoir de tristes conséquences.

Qu'est-ce qui fait que l'alcool avec les vaisseaux: les dilate ou les rétrécit - une revue de 7 boissons alcoolisées

Il existe de nombreux mythes au sujet des boissons alcoolisées concernant leur utilité ou leurs effets nocifs sur les artères, les veines et le cerveau.

Qu'est-ce que l'alcool fait au système cardiovasculaire?

Certains pensent que si vous n'utilisez que des boissons de qualité supérieure, il ne peut en résulter aucun dommage. D'autres soutiennent que l'alcool peut être bu de temps en temps pour soulager les symptômes de l'hypertension. D'autres croient que l'alcool est bénéfique justement avec une utilisation régulière à petites doses. Les quatrièmes croient fermement en la propriété vasodilatatrice de certaines boissons alcoolisées. Il y a un élément de vérité dans chaque déclaration.

Mais en même temps, aucun d’entre eux ne donne une image complète de l’effet de l’alcool sur le cœur et les vaisseaux sanguins: cela peut avoir un effet positif sur eux, en faisant par exemple partie des teintures médicinales, mais peut causer de graves dommages à la santé et même à la vie humaine.

Le mécanisme d'action de l'alcool sur les vaisseaux

L'influence de l'alcool est une question difficile, ambiguë. L'action dépend de nombreux facteurs:

  • sur la quantité de boisson;
  • de son apparence;
  • de la forteresse;
  • sur l'âge de la personne;
  • fréquence d'utilisation;
  • de la génétique;
  • de l'état de santé d'origine, etc.

Toutefois, vous devez connaître certains mécanismes d’action généraux afin de ne pas endommager les navires mais, au contraire, d’apporter des avantages.

L'alcool est très rapidement absorbé dans le sang. Ceci est basé sur le fait que, dans la composition des teintures, l’absorption des préparations à base de plantes est très efficace.

Cette forme d'utilisation a un effet secondaire - l'apparition d'éthanol dans le sang - une substance nocive pour le corps. Mais le dosage des teintures, en règle générale, est minimal, de sorte que l'effet néfaste est également presque inexistant.

Une autre chose est l'alcool comme boisson. Son action passe par plusieurs étapes:

  1. L'expansion de la lumière des artères. L'éthanol réduit le tonus des vaisseaux sanguins, ils se dilatent et la pression diminue. D'où l'idée que les boissons alcoolisées sont aux prises avec l'hypertension.
  2. Troubles circulatoires. Avec l'entrée d'éthanol dans la pression artérielle diminue, et la pression artérielle n'est pas suffisante pour le fournir à la périphérie. En conséquence, la fréquence cardiaque augmente et le cœur, d’une part, reçoit une charge supplémentaire et, d’autre part, bien que le sang passe plus vite dans le cœur et le charge inutilement, il n’a pas le temps d’atteindre la périphérie en raison de la pression réduite. C'est pourquoi après un certain temps après avoir pris de l'alcool, les mains et les pieds gèlent. Pour la même raison, il est si dangereux de se réchauffer avec de l’alcool au froid: la sensation de chaleur ne dure que pendant un moment, puis la personne gèle. Ainsi manifesté une violation de la circulation sanguine.
  3. Vasoconstriction et augmentation de la pression artérielle. Environ une demi-heure après avoir pris de l'alcool, et en particulier lorsque son entrée dans le corps se poursuit, les vaisseaux sanguins se rétrécissent et la pression augmente inévitablement. Ainsi, une crise hypertensive peut facilement se produire.

Le schéma ci-dessus concerne l'utilisation de boissons alcoolisées en grande quantité et sans aucun additif. Les teintures à l'alcool agissent différemment parce que l'alcool y est contenu à des doses homéopathiques.

Qu'est-ce qui se passe quand consommé avec le cerveau?

En ce qui concerne les vaisseaux du cerveau, leur rétrécissement après la suppression de leur tonalité est semé de spasmes.

En outre, une telle "gymnastique" non naturelle sous l'influence de l'éthanol, les vaisseaux de la tête deviennent plus fragiles et perméables, le cerveau ne reçoit pas la quantité d'oxygène requise, les cellules du cerveau meurent en grand nombre.

De plus, l'alcool est très dangereux pour les globules rouges. Touchant les parois des artères et des veines, ils reçoivent une charge négative qui leur permet de se repousser et ne collent pas les uns aux autres.

L'alcool détruit la charge négative et les globules rouges commencent à se coller. Dans cet état, ils ne peuvent tout simplement pas pénétrer dans les capillaires.

Les capillaires ne fournissent pas d'oxygène aux cellules cérébrales, ils commencent à s'effondrer et à mourir - ceci se manifeste dans un état d'intoxication. Vous trouverez ci-dessous quel alcool dilate les lumières vasculaires et qui les rétrécit.

Vue d'ensemble des 7 boissons les plus populaires

L'utilisation de boissons spécifiques, dans lesquelles, en plus de l'alcool, il existe d'autres composants, présente encore plus de nuances.

1. vin rouge

Voici ce qui arrive aux bateaux qui boivent du vin rouge:

  1. le vin élargit les artères et réduit légèrement la pression;
  2. contient des antioxydants, la quercétine et le resvératrol, qui protègent contre le vieillissement prématuré et aident à la résorption des plaques de cholestérol et des caillots sanguins; les antioxydants ne se trouvent que dans les boissons peu alcoolisées;
  3. augmente la quantité de "bon" cholestérol dans le sang;
  4. selon l'une des versions permet de détruire certains types de cellules cancéreuses, grâce à l'acide ellagique;
  5. élimine l'inflammation et lutte contre les tumeurs, fluidifie le sang et empêche l'adhérence des plaquettes, aidant à protéger contre la thrombose, grâce au resvératrol;
  6. réduit les taux de sucre dans le sang et l'appétit pour perdre du poids, aide à prévenir l'apparition et le développement du diabète de type 2;
  7. dans la lutte contre les carences vitaminiques, l’anémie, les pertes de sang sont une source de fructose, d’acides organiques, de vitamines, ainsi que d’un grand nombre d’oligo-éléments essentiels; améliore le métabolisme glucidique, azoté et minéral;
  8. contrairement aux boissons sucrées, réduit le risque de calculs rénaux, les combat, s'ils existent déjà.

Les médecins ont longtemps remarqué que les Français, qui utilisent régulièrement du vin rouge, sont moins susceptibles de souffrir de maladies oncologiques ou autres. Mais les partisans de cette théorie ne mentionnent pas toujours deux facteurs importants:

  1. Il ne s'agit que de vin rouge naturel, non sucré artificiellement et non fortifié. Ce vin n’est pas du goût de tout le monde, mais, hélas, seul il possède des propriétés cicatrisantes.
  2. Parlant de l'utilisation "régulière" du "verre de vin", beaucoup ne tiennent pas compte de la génétique, de l'âge et des autres caractéristiques individuelles d'une personne. Régulièrement - cela ne signifie pas trois fois par jour: pour un Russe, par exemple, en fonction de la prédisposition génétique, du sexe et de l'âge, l'utilisation régulière est considérée comme une à trois fois par semaine. Un «verre» de vin ne représente pas 200 et 300 g, mais, selon des opinions divergentes, 50 à 150 g de vin à la fois.

2. Vin blanc

Contrairement au vin rouge, le blanc est fabriqué à partir de fruits et autres baies et ne présente pas toute la gamme des avantages du vin rouge. Cependant, dans l'arsenal de blanc, il existe un certain nombre de propriétés utiles pour le système cardiovasculaire, à condition, bien sûr, que le vin ne soit ni doux ni fort.

C'est ce que fait le vin blanc:

  1. améliore la fonction cérébrale, renforce la mémoire;
  2. prévient le développement de la maladie d'Alzheimer;
  3. diminue légèrement le cholestérol, renforce les parois des vaisseaux sanguins et du muscle cardiaque, réduit le risque de maladie cardiaque;
  4. retarder le vieillissement du coeur et des vaisseaux sanguins, selon certaines hypothèses, est préférable au rouge en raison du meilleur travail des antioxydants;
  5. contient tirasol et hydroxytirasol, qui favorisent le maintien de l'harmonie, ce qui est très important pour les maladies du système cardiovasculaire.

3. Cognac

Le cognac, comme le vin rouge, est fabriqué à partir de raisins. Mais il perd certaines propriétés utiles en raison de son degré de résistance élevé. Par exemple, la quantité d'antioxydants dans le brandy est bien moindre.

De plus, contrairement au vin, le cognac est bénéfique pour le cœur et les vaisseaux sanguins à une dose très minimale: seuls 30 à 50 g auront un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire. En particulier, le cognac à doses minimales:

  1. soulage les spasmes des vaisseaux sanguins, réduit le stress;
  2. Le cognac a des propriétés vasodilatatrices et abaisse la pression artérielle;
  3. dissout les caillots sanguins et les dépôts graisseux dans les artères, prévient le développement de l'athérosclérose;
  4. rend les navires plus élastiques;
  5. insistant dans les fûts de chêne, du fait de l’interaction des essences de cognac avec le bois, il devient une source de substances utiles qui réduisent la perméabilité des parois des vaisseaux;
  6. renforce l'immunité en raison des effets sur les organes hématopoïétiques, produisant des globules blancs ou des globules blancs responsables de l'immunité.
  7. améliore l'activité cérébrale, surtout lorsqu'il est combiné avec du café.

4. Vodka

La vodka est une boisson fortement alcoolisée. Sa composition est composée uniquement d'alcool éthylique et d'eau. Aucun autre composant ne peut être utile pour les vaisseaux. Par conséquent, la vodka ne possède pas les propriétés bénéfiques des vins et des eaux de vie.

Si nous considérons l'effet de la vodka sur les vaisseaux sanguins, alors, comme dans le cas de tout agent alcoolique, nous pouvons parler des avantages pour la santé de la vodka en quantités minimes, uniquement pour réduire la pression artérielle.

La quantité de plus de 30 à 50 g à la fois cesse d'avoir un effet cicatrisant et conduit à des effets opposés: augmentation de la pression, spasme vasculaire et provocation de l'athérosclérose.

L'utilisation régulière est généralement dangereuse. Par conséquent, en tant que médicament pour les vaisseaux, la boisson peut être utilisée une seule fois ou comme moyen d’extraire les propriétés bénéfiques des plantes, c’est-à-dire comme ingrédient de teintures médicinales. Mais les teintures sur l'alcool, la vodka et les vins n'appartiennent pas automatiquement aux boissons, mais deviennent des médicaments thérapeutiques, car ils sont utilisés goutte à goutte, et compte tenu du mélange avec d'autres ingrédients, le dosage est symbolique.

5. Whisky

Une boisson forte à base de malt et d'orge possède toutes les propriétés d'un produit alcoolique qui réduit la pression, aide le travail des vaisseaux cérébraux et se consomme à petites doses.

Utilisation périodique du whisky:

  1. réduit le taux de cholestérol dans le sang;
  2. interfère avec une augmentation de la coagulation du sang;
  3. en raison de l'acide ellagique, empêche le vieillissement, la probabilité de la maladie d'Alzheimer, réduit le risque de cancer;
  4. renforce les vaisseaux sanguins du cerveau;
  5. avec l'utilisation périodique dans la quantité de 30-50 ml prévient de nombreuses maladies cardiovasculaires.

6. rhum

L'effet du rhum sur le corps est proche de l'action du cognac. Cette boisson alcoolisée, préparée à base de sirop de canne à sucre et de mélasse, est fermentée et subit une phase de vieillissement.

Mais sa forteresse, ainsi que dans le cas de l’eau-de-vie, nécessite une manipulation minutieuse et une utilisation à petites doses. Ainsi, le rhum peut avoir un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire, notamment:

  1. maintenir la pureté de l'artère;
  2. éliminer l'anxiété et améliorer le sommeil;
  3. réduire le risque de tumeurs malignes et de la maladie d'Alzheimer.

7. Champagne

Champagne - boisson peu alcoolisée. Malgré cela, de nombreux médecins sont sceptiques quant à l'utilité de cette boisson pour les vaisseaux sanguins et le cœur.

Pourquoi La raison en est la teneur élevée en glucides et en dioxyde de carbone, ce qui augmente la capacité d'absorption de l'alcool éthylique et peut également nuire à l'état du foie, des reins et du tractus gastro-intestinal.

À petites doses et une utilisation irrégulière dans la quantité de 100-150 ml de champagne ne fera pas beaucoup de mal aux vaisseaux et au coeur, et facilitera même leur travail:

  1. vaisseaux dilatateurs;
  2. abaisser la pression artérielle;
  3. activer le cerveau;
  4. être une source d'antioxydants et rester jeune.

Consultez également l'infographie sur l'effet de l'alcool sur tout le corps:

Le cholestérol diminue-t-il?

L'alcool sous sa forme pure a réellement la capacité de dissoudre les excroissances de cholestérol sur les parois des artères. Toutefois, certaines boissons doivent être utilisées à des doses dangereuses pour les autres indicateurs de la santé des vaisseaux sanguins et du cerveau, ainsi que pour les autres organes.

Par exemple, en luttant contre l'athérosclérose à l'aide d'alcool, une personne provoque l'hypertension et tue les cellules de son cerveau.

Par conséquent, les boissons alcoolisées utilisées comme agent prophylactique contiennent, outre l’alcool éthylique, d’autres substances résistant à l’athérosclérose. Dans ces cas, il devient suffisant d'utiliser 30 à 50 g d'une boisson alcoolisée, ce qui ne devrait pas nuire à l'organisme.

En médecine traditionnelle, le traitement consiste également à utiliser activement des teintures nettoyantes à base d’alcool.

Il est beaucoup plus sûr d'utiliser des aliments pour nettoyer les vaisseaux, ainsi que de suivre un régime spécial.

Caractéristiques de la consommation pour diverses maladies cardiovasculaires

Les boissons contenant de l'alcool peuvent être non seulement la prévention des maladies cardiovasculaires. Ils peuvent causer des dommages même en quantités minimes dans certains cas, après quoi il sera difficile de rétablir la santé.

  1. Dystonie végétative-vasculaire. Avec cette pathologie, l'alcool est hautement indésirable, car avec cette maladie, il aggrave la tachycardie, provoque des maux de coeur et de la tête. Spasme, accident vasculaire cérébral, crise cardiaque peut survenir.
  2. L'hypertension. Avec un tel diagnostic, l’effet de l’alcool sur la réduction de pression n’a qu’un effet à court terme et, lorsque la dose est dépassée, il aggrave l’hypertension et peut avoir des conséquences désastreuses.
  3. Athérosclérose L'alcool dissout le cholestérol. Mais si c’est le seul moyen de lutter contre la maladie, il ne produira pas d’effet en soi s’il est utilisé aux doses recommandées. Et s'ils sont dépassés, cela provoquera une exacerbation de la maladie.
  4. Varices, hémorroïdes. Ces maladies excluent les boissons fortes, permettent une faible teneur en alcool, sauf le champagne.
  5. Crise cardiaque, accident vasculaire cérébral. L'alcool est interdit immédiatement après l'apparition de ces pathologies.

Vidéo intéressante

Nous vous invitons à vous familiariser avec ces vidéos:

Les boissons alcoolisées, et même les boissons fortes, peuvent être un moyen de maintenir la santé vasculaire. À condition qu'ils soient utilisés dans les dosages minimaux et que le mode d'utilisation soit observé. Mais s’il ne s’agit pas de drogues à base d’alcool, c’est-à-dire d’une boisson indépendante, c’est un moyen de prévenir les pathologies cardiovasculaires, mais pas un remède.

L'alcool dilate les vaisseaux sanguins ou resserre?

Publié: 30 mai 2018

L'alcool est l'une des boissons les plus anciennes. Il y a beaucoup d'histoires sur la façon dont les boissons alcoolisées ont guéri et tué des gens. Malheureusement, les deuxièmes cas sont beaucoup plus que le premier. Quoi qu’il en soit, l’alcool était, est et sera une composante de notre société. Beaucoup de gens boivent simplement en se basant sur l’opinion que l’alcool amène notre corps à se tonifier et nous permet de nous détendre. De plus, il a été récemment estimé que les boissons fortes développaient nos vaisseaux sanguins, ce qui signifie que l'utilisation à petites doses avait un effet positif sur l'état du système cardiovasculaire.

Mais est-ce vraiment? Y a-t-il des pièges qui peuvent bouleverser les croyances populaires? Devrions-nous avoir peur de la dépendance et de la consommation excessive? Dans cet article, nous parlerons des effets de l’alcool sur l’état de nos navires.

Est-il vrai que l'alcool dilate les vaisseaux sanguins?

Cette question est posée par de nombreuses personnes qui essaient de justifier leur consommation d'alcool. Si vous croyez l'opinion des médecins, alors cette affirmation est prouvée et vérifiée, néanmoins, il existe un gros "MAIS".

L'alcool ne dilate les vaisseaux sanguins que pendant une courte période, puis se rétrécit à nouveau. En outre, ils deviennent si étroits qu'ils ne l'étaient pas avant de prendre de l'alcool. Pensez-vous que c'est bon? La question est rhétorique.

Opinion du narcologue. Il convient de rappeler qu’en raison de l’expansion primaire des vaisseaux sanguins lorsqu’elle prend de l’alcool, une personne souffre d’euphorie. C'est à la poursuite de cette sensation que la dépendance commence à se développer, ce qui se traduit progressivement par des maladies des organes internes et par une diminution du temps de vie d'une personne.

Sans aucun doute, l’influence du vin, de la vodka, du brandy, etc. affecte l'état émotionnel de l'homme. De nombreux médecins considèrent les fluctuations émotionnelles, le retard de la parole, la perte de concentration comme des signes d'intoxication grave. Mais tout cela ne sont que des manifestations extérieures de l'action sur lesquelles il ne faut pas s'attarder.

Voyons ce qui arrive à notre corps lorsque nous prenons de l'alcool:

  • Après avoir pris une dose d'alcool, nos vaisseaux commencent à se dilater. Cette extension dure de quelques minutes à 2-3 heures.
  • Abaisser la pression artérielle. Le processus d'abaissement de la pression artérielle est dû au fait de l'expansion.
  • Exécutez les systèmes de régulation du corps. Notre cerveau tente de toutes ses forces de rétablir notre niveau primaire de pression.
  • La vasoconstriction, qui s'avère inévitablement plus forte que l'état d'origine.

L'utilisation d'alcool comme remède à la maison pour l'expansion des vaisseaux sanguins est une décision plutôt risquée, car ces «procédures» affectent leur état de manière extrêmement négative. En raison de la dilatation et de la contraction fréquentes des parois des vaisseaux sanguins lors de la prise d'alcool, il se produit une forte détérioration de celles-ci, puis du tissu cardiaque. Problème particulièrement aigu avec le changement constant du système cardiovasculaire dépend des personnes alcooliques. Notre calculatrice vous permet de déterminer le stade de l'alcoolisme en seulement quelques paramètres clés, ainsi que des drogues efficaces et rapides. Vous pouvez lire les commentaires des utilisateurs et décider de les acheter ou non.

Comment l'alcool affecte-t-il les navires: resserre ou se dilate?

L'effet de l'alcool sur le système cardiovasculaire

L'alcool est la base de toutes les boissons alcoolisées, ce qui provoque des réactions vasculaires dans le corps. Comment l'alcool les affecte-t-il?

Sur un corps sain

Après avoir bu un verre, les vaisseaux - les artères et les artérioles - se dilatent immédiatement, puis la pression sanguine commence à diminuer. Le cœur et les reins tentent de rétablir l'état optimal pour le corps, les spasmes commencent et les vaisseaux commencent à se rétrécir.

Si nous parlons de fortes doses d'alcool, les vaisseaux commencent à se rétrécir fortement, la pression commence à augmenter. Et la déshydratation frappe le système circulatoire, forçant le déclenchement de mécanismes de régulation, ce qui endommage considérablement le foie et les reins.

En présence de pathologies

Si une personne a des maladies le long du système cardiovasculaire (système CC), alors même une paire de lunettes peut provoquer une insuffisance coronaire. Quel est le diagnostic à surveiller pour l'alcool?

  • Cardiopathie hypertensive. Chez de tels patients, la régulation du tonus vasculaire est déjà fortement altérée, de sorte que même une petite dose d'alcool entraîne le rétrécissement instantané des vaisseaux, ce qui provoque "un spasme aigu". En conséquence, la pression monte soudainement, ce qui peut conduire à une crise hypertensive.
  • Maladie rénale chronique. Les reins sont activement impliqués dans la régulation de la pression et du tonus vasculaire. Par conséquent, si leur travail est perturbé, ce tonus est incontrôlable. Un verre d'alcool suffit à provoquer:

- rétrécissement des artères rénales;

- pyélonéphrite ou lithiase urinaire.

Athérosclérose des vaisseaux. Le cholestérol se dépose dans la couche interne des artères, elles perdent leur souplesse. Les vaisseaux fragiles ne peuvent pas supporter les coups d'alcool, certains peuvent éclater ou se rétrécir fortement, entraînant une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Dystonie végétative. Les personnes souffrant d'IRR ne prennent aucun plaisir à boire de l'alcool même après le début d'une petite dose:

- essoufflement et grande excitabilité.

Chez les patients avec un tel diagnostic, l'alcool ne provoque que le développement de la maladie. Mais le paradoxe est que les premiers symptômes de la consommation sont positifs, le corps se détend, la tension et le mal de tête disparaissent. Cet effet ne dure que peu de temps. Même après quelques verres, la pire gueule de bois survient, accompagnée de graves maux de tête et de nausées, associées à des interruptions de la contraction vasculaire. Lorsque vous essayez de gueule de bois, pour supprimer l'inconfort, les symptômes ne font qu'empirer.

Vasoconstriction ou dilatation

Après avoir consommé de l'alcool, les vaisseaux sanguins se dilatent, ce qui soulage tout le corps. Leurs parois se détendent, le sang circule plus librement dans le corps, ce qui est immédiatement perceptible: le visage d’une personne devient rouge et parfois le cou devient rouge. Mais alors, les parois des vaisseaux sanguins ont fortement rétréci, le métabolisme de l'oxygène est perturbé.

L'alcool contracte et dilate les vaisseaux sanguins de manière très chaotique; avec une telle réaction, les molécules d'éthanol détruisent les tissus, les vaisseaux commencent à s'affaiblir et ne «retiennent» pas les pertes de charge. Le risque de fibrillation auriculaire et de varices augmente. Le processus de "rétrécissement - expansion" commence à se répéter et s'accélère, ce qui provoque une accélération du rythme cardiaque, le "moteur" fonctionnant pour s'user.

Une baisse aussi importante de la contraction vasculaire provoque le développement des maladies suivantes:

  • l'anémie;
  • insuffisance coronaire aiguë;
  • renaissance du muscle cardiaque.

Les vaisseaux du cerveau souffrent également beaucoup, car ses centres qui régulent le tonus vasculaire sont affectés. La perméabilité des parois augmente, et avec elle le risque de gonflement du cerveau. La coagulabilité dans le sang augmente, les cellules échouent à cause des toxines. Par conséquent, l'abus d'alcool provoque souvent un accident vasculaire cérébral.

Cette vidéo présente un programme médical dont le thème est «L’effet de l’alcool sur le rétrécissement et l’expansion des vaisseaux sanguins».

L'effet d'un certain type d'alcool sur les navires

Toutes les boissons alcoolisées ont un effet différent sur le corps, bien qu'il y ait beaucoup de points communs. Considérez l'effet sur l'exemple des plus célèbres liquides contenant de l'alcool.

    Vodka L'alcool éthylique modifie instantanément le tonus des vaisseaux sanguins, le sang commence à circuler librement, ce qui affecte la pression. "L'eau de feu" est rapidement absorbée dans le sang par l'estomac, car l'alcool est très soluble dans les graisses et pénètre dans la membrane cellulaire. La pression diminue d'abord, puis augmente.

Si vous buvez un peu de vodka, la pression réduite reste, le spasme des vaisseaux disparaît, ainsi que le mal de tête, en raison de l'augmentation de la surface des vaisseaux, la chaleur se propage à travers le corps. Cet effet est souvent utilisé l'hypertension, mais la dose ne doit pas dépasser 50 grammes.

Le vin Les scientifiques ont montré que le vin rouge avait un effet positif sur le corps en ce que:

- diminue le cholestérol dans le sang;

- la vasoconstriction est bloquée, leurs parois sont renforcées;

Afin de préserver l'influence positive du vin, vous devez également choisir le bon grade. Les vins secs millésimés sont les mieux adaptés au traitement, leurs acides de fruits stabilisent la pression, le niveau d'oxyde nitrique augmente dans le sang.

Cognac. Cette boisson a également acquis une renommée thérapeutique, souvent les médecins recommandent aux patients de boire un verre par jour pour renforcer les vaisseaux sanguins. Des études ont montré que le cognac:

- régule le travail du coeur.

Cet effet n'est pas de l'alcool, mais des résines bronzantes favorables aux vaisseaux. La marque de cognac joue un rôle énorme, les médecins conseillent à des fins médicales d'acheter "Shabo", "Ararat" ou "Akhtamar". L'essentiel est d'éliminer le risque de contrefaçon, sinon l'action sera complètement opposée. Portion sécuritaire - 30 grammes par jour.

Recommandations utiles

L'alcool a un impact énorme sur l'état des vaisseaux sanguins, vous devez donc tenir compte de ces recommandations importantes:

  • Un spasme des vaisseaux sanguins dépend de la quantité d'alcool consommée. Plus le patient «prend la poitrine», plus le cœur commence à fonctionner rapidement, plus le pouls augmente, plus la pression augmente.
  • Le degré d'expansion des vaisseaux sanguins est déterminé par la dose et individuellement. Pour environ 100 grammes de cognac contribuent à l'expansion des vaisseaux sanguins et à l'amélioration du bien-être, pour d'autres, 30 grammes suffisent. Par conséquent, compter sur cet effet comme une panacée n'en vaut pas la peine.
  • Les patients avec un diagnostic de VSD préfèrent renoncer complètement à l'alcool. Si vous ne pouvez pas vous passer d’un verre, prenez juste une gorgée de vin, le festin se déroulera sans conséquences désagréables pour la santé.
  • Le vin en bénéficiera si vous n'utilisez pas plus d'un verre par jour.
  • Boire un verre de vodka pour "réchauffer" par temps froid devrait tenir compte de la différence de température. Dans le froid, l’intoxication est moins forte, mais dès que vous entrez dans une pièce chaude, l’alcool apparaît instantanément. La forte expansion des vaisseaux sanguins va entraîner le fait que l'alcool va frapper la tête et le faire tomber. Les conséquences peuvent être plus désagréables.

Les boissons contenant de l'alcool peuvent provoquer un rétrécissement et une dilatation des vaisseaux sanguins, en fonction du type d'alcool et de la quantité d'alcool consommée. Dans le même temps, s’ils sont victimes de violence, le risque de «casser» les navires et d’obtenir des conséquences irréversibles sur la santé est élevé.

Quel alcool dilate les vaisseaux sanguins et qui se rétrécit (vin, bière, vodka et autres)

Parmi les amateurs de vin, de bière ou de boisson, il y a beaucoup plus de personnes atteintes de pathologies vasculaires. Ils continuent à boire, sans penser aux dangers de l'alcool pour les navires. Beaucoup pensent que de petites doses d'alcool contribuent à l'amélioration du corps et agissent comme un vasodilatateur. Mais les médecins attribuent l'alcoolisme aux principaux facteurs de risque de développement de maladies vasculaires.

Mécanisme d'action

Les différends sur le sujet, les vaisseaux sanguins sont rétrécis ou dilatés sous l'influence de l'alcool, s'expliquent par la double action de l'éthanol. Il pénètre rapidement dans la circulation sanguine, les vaisseaux sanguins se dilatent, leurs parois se détendent, la pression artérielle chute. Mais au bout de quelques heures, il se produit un vasospasme qui se réduit fortement. Plus la dose d'alcool est élevée en termes d'alcool pur, plus l'expansion est remplacée rapidement par un rétrécissement. La pression augmente, le cœur est souvent obligé de se contracter pour fournir suffisamment de sang à tous les systèmes de l'organisme.

Améliorer le bien-être d'une petite dose de vodka ou de brandy grâce au fait que l'éthanol dilate les vaisseaux du cerveau. Mais à fortes doses d'alcool:

  • rétrécit la lumière des vaisseaux cérébraux en raison de la tension de leurs parois;
  • provoque un blocage avec des globules rouges détruits et collés;
  • viole le mécanisme de régulation du tonus vasculaire.

Le fonctionnement fréquent du système cardiovasculaire en mode stress provoque une violation du tonus vasculaire, une diminution de l'élasticité des parois, augmente le risque d'athérosclérose.

En fonction du type de boisson

La réaction du système vasculaire à l'alcool dépend du moment de la première dose et du type de boisson. Différents types d'alcool ont un effet non identique. Matières et réactions individuelles du corps humain.

La bière directement après la consommation contribue à la dilatation des vaisseaux sanguins et à la réduction de la pression. Avec le liquide qu'il contient, il déborde, étend le lit vasculaire. Cela conduit à la flaccidité des murs, à l'avenir - aux varices. La bière affecte les navires non seulement directement mais indirectement. Avec une forte dose augmente la charge sur les reins, ils commencent à produire une substance qui provoque un spasme vasculaire. La fréquence des accidents vasculaires cérébraux chez les personnes qui consomment un litre de bière chaque jour est deux fois plus élevée que chez les non-buveurs.

Vous ne pouvez pas boire de bière avec:

  • hypertension, maux de tête fréquents;
  • hypotension, tendance au vertige et évanouissement;
  • maladies cardiovasculaires chroniques;
  • varices.

L'effet du vin sur les navires dépend de la variété:

  • sec renforce les parois, prévient les spasmes, a un effet vasodilatateur, qui est plus prononcé dans les vins rouges;
  • actes fortifiés comme l'alcool fort - il se dilate pendant un moment, puis rétrécit fortement les vaisseaux sanguins;
  • L'effet vasodilatateur prononcé et à court terme des vins effervescents est moins causé par l'alcool que par le dioxyde de carbone qu'ils contiennent.

En l'absence de maladies cardiovasculaires à titre préventif, vous pouvez boire de 50 à 100 ml de vin sec millésimé sans colorants ni agents de conservation artificiels. Mais pour ceux qui souffrent de maladie coronarienne, même de petites doses d'alcool faible sont contre-indiquées. Les vins fortifiés ne peuvent pas boire avec l'hypertension. Le vin rouge appartient aux provocateurs de la migraine, mais tout le monde n’a pas une telle réaction.

Autre

La vodka contribue à l'expansion des vaisseaux sanguins, l'effet est préservé si vous ne buvez pas plus de 50 ml. L’excès de dose entraîne un net rétrécissement de la lumière vasculaire. Chez certaines personnes, la réaction se produit même avec l’utilisation de la dose minimale. Le cognac de marque de haute qualité se distingue de la vodka par la présence de tanins et d'huiles essentielles, qui contribuent au renforcement des vaisseaux sanguins. Par conséquent, avec une tendance à une augmentation épisodique de la pression, migraines, il est recommandé d'utiliser à des doses thérapeutiques (20-30 ml par jour).

Avec l'abus de tout type d'alcool fort augmente le risque de développer une hypertension avec crises, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral. La dépendance se développe imperceptiblement en alcoolisme. L’alcool et les hypotenseurs sont contre-indiqués - la dilatation des vaisseaux sanguins immédiatement après sa prise peut provoquer une chute de pression bien en dessous de la normale, un évanouissement. L'athérosclérose, la dystonie végétative-vasculaire, les maladies cardiaques, ainsi que les reins, le foie, le tractus gastro-intestinal, font également partie des contre-indications à la consommation d'alcool.

Conséquences et complications

L'abus d'alcool provoque des transitions brusques de la dilatation des vaisseaux au rétrécissement, leur usure rapide. Des changements fréquents et abrupts du diamètre de la lumière vasculaire entraînent le développement de:

  • Cardiopathie hypertensive.
  • Athérosclérose (se développe souvent sur le fond de l'hypertension artérielle, c'est-à-dire une augmentation chronique de la pression artérielle).
  • Coronaropathie, insuffisance coronarienne en présence de spasme vasculaire ou d’athérosclérose. Cette pathologie augmente le risque d'infarctus du myocarde.
  • Accidents vasculaires cérébraux dus à des spasmes, à un blocage ou à la rupture de vaisseaux cérébraux.
  • Les diverses conséquences de la détérioration de la circulation cérébrale et de la mort de cellules cérébrales - une violation des fonctions intellectuelles, des troubles psycho-émotionnels.
  • Varices.
  • Thrombose, occlusion des capillaires périphériques, débit sanguin réduit dans les membres, gangrène.

Tous les types d’alcool provoquent le complexe «expansion-contraction». La gravité de cet effet et la rapidité de sa manifestation dépendent directement de la quantité et de la force de la boisson. Des changements soudains du tonus vasculaire affectent extrêmement négativement l'état des vaisseaux et peuvent conduire au développement de maladies graves du système cardiovasculaire. Les personnes qui en souffrent déjà, l’alcool est contre-indiqué.

Comment l'alcool affecte les vaisseaux (se rétrécit ou se dilate) et pourquoi les alcooliques ont des vaisseaux clairs

L'alcool a un effet bénéfique sur les vaisseaux sanguins, car il favorise leur expansion. Mais en petites quantités! Selon l'OMS, environ 4% des décès chaque année sont imputables à l'alcool éthylique. Il se trouve que 2,5 millions de personnes meurent à cause de l'alcool. Cela est dû aux conséquences d'une consommation excessive d'alcool: cirrhose du foie, crise cardiaque et accident vasculaire cérébral.

Comment cela affecte

Recommandations des médecins aux patients hypertendus - combattre l’hypertension avec de petites doses d’alcool. Le meilleur de tous avec cette tâche face et balsam. Assez pour boire 30-50 ml. L'alcool réduit la pression de 20 mm Hg. Art. Si vous consommez plus d'alcool, l'effet inverse est possible.

L'alcool éthylique détend la paroi vasculaire, ce qui s'accompagne d'une expansion des vaisseaux sanguins. Après l'ingestion d'alcool dans le tractus gastro-intestinal, il se produit une absorption rapide dans le sang. C'est pourquoi il y a presque un effet instantané sur le corps.

Le principe de fonctionnement de l'éthanol:

  • Au tout début, les vaisseaux se dilatent (pendant 1 à 1,5 heure) dans les artérioles et les artères pendant une courte période. Ceci est accompagné d'une diminution de la pression artérielle.
  • En outre, le corps restaure l'état optimal, qui s'accompagne d'un spasme réflexe (les vaisseaux rétrécis) et, en conséquence, d'une augmentation de la pression.
  • Lorsque vous modifiez la pression artérielle, le pouls augmente - 100 battements / min. et au dessus. Le myocarde perd son ancien rythme, ce qui entraîne une altération de la circulation sanguine.

L'alcool éthylique endommage les cellules du myocarde, forçant le cœur à agir plus rapidement, ce qui constitue une violation de ses fonctions. Ceci est la cause des cicatrices, de la formation de tissu adipeux et d'une diminution du tonus.

L'alcool éthylique détruit la gaine protectrice des globules rouges - les globules rouges. Ceci est lourd de leur association et de la formation de caillots sanguins, qui sont très dangereux pour la santé, car ils contribuent à la formation de caillots sanguins et entraînent la mort des tissus. Le problème est le manque de la quantité nécessaire de nutriments et d'oxygène, car les fonctions des globules rouges sont violées.

L'effet négatif de l'alcool sur le corps est associé au type et à la quantité d'alcool consommé. La dose admissible est de 1 ml d'éthanol pour 1 kg de poids. La bière n'aura pas d'effet négatif sur le taux de consommation - 0,5 l pour les hommes et 0,33 l pour les femmes. Boire de l'alcool - pas plus de 1-2 fois par semaine.

Vaisseaux cérébraux

L'alcool éthylique est le plus accumulé dans les vaisseaux du cerveau. Après une chope de bière, il y a des changements indésirables dans la matière grise. Les personnes dépendantes de l'alcool développent l'athérosclérose 4 à 5 fois plus souvent.

L'alcool affecte les vaisseaux de la tête comme suit:

  • endommage les centres nerveux qui régulent le travail des vaisseaux;
  • rend les parois vasculaires perméables, augmentant le risque de gonflement du cerveau.

Les dommages alcooliques au foie développent une cirrhose, à l'origine de l'encéphalopathie. La pathologie cérébrale est caractérisée par la mort des cellules nerveuses en raison d'une quantité insuffisante d'oxygène dans le sang qui se produit dans le contexte d'une insuffisance hépatique. La pathologie du cerveau se manifeste à 35%, de sorte que tous les cas ne sont pas diagnostiqués.

En examinant le cerveau de personnes décédées des suites d'une intoxication à l'alcool, il a été constaté que l'alcool éthylique non seulement contracte les vaisseaux sanguins, mais provoque également des modifications du protoplasme et du noyau de la cellule. Des violations aussi vives que des empoisonnements causés par des poisons puissants. Dans ce cas, la partie sous-corticale est moins endommagée que le cortex.

Vaisseaux cutanés

Lorsque la dose d'alcool recommandée est dépassée, des modifications mécaniques et organiques se produisent dans les vaisseaux sanguins de la peau et de l'épiderme. La réaction des capillaires et des artères à l'alcool éthylique est la même - la mort des structures cellulaires des parois. La raison en est les multiples ruptures dans les connexions intercellulaires, qui se produisent dans un contexte de troubles métaboliques.

Les hépatocytes (cellules du foie) endommagés ne synthétisent plus une enzyme qui dégrade l'alcool. À cet égard, un mécanisme de protection est activé - des mastocytes sont produits, ce qui se manifeste de manière externe par une réaction allergique. Lorsqu’il est exposé à l’alcool éthylique, l’état se détériore progressivement: la peau cesse de se régénérer, devient grise, se ride et perd sa turgescence. Après avoir bu de l'alcool, il y a des taches rouges et une desquamation sur le visage. L'apparition d'un maillage capillaire.

Navires sur les jambes

L'alcool éthylique nuit aux membres inférieurs et a des effets néfastes sur les structures vasculaires. Après le festin, un œdème apparaît.

Effets de l'alcool éthylique sur les vaisseaux de la jambe:

  1. La circulation sanguine est ralentie et le débit de fluide est perturbé.
  2. L'hypoxie se développe dans les petits vaisseaux, ce qui affecte négativement les tissus mous.

Les personnes souffrant d'alcoolisme chronique développent souvent une gangrène, appelée ischémie. La cause de la nécrose tissulaire est une violation des processus de la circulation sanguine sur le fond des lésions vasculaires artérielles. La gangrène menace d'une amputation partielle et parfois complète du membre.

En cas de consommation prolongée d'alcool, les jambes peuvent faire défaut pour deux raisons. La polyneuropathie est une maladie du système nerveux périphérique qui touche 10 à 15% des alcooliques. L'alcool éthylique viole la conduction des signaux par les terminaisons nerveuses, entraînant une paralysie des membres inférieurs.

La deuxième raison de l'échec des jambes lors de la consommation d'alcool est un blocage des vaisseaux sanguins (thrombophlébite). Le processus pathologique commence par la destruction des enveloppes protectrices des érythrocytes par l'alcool éthylique. Les globules rouges se collent pour former des thrombi. Une fois dans le capillaire, ils ralentissent ou arrêtent les processus métaboliques, perturbant ainsi la sensibilité.

Artères

L'alcool provoque une expansion des artères coronaires et cérébrales, mais seulement pendant un certain temps (5-7 heures). En conséquence - le rétrécissement (spasme) de la lumière vasculaire et l'augmentation de la fréquence cardiaque. Le volume de sang éjecté augmente et la pression artérielle augmente. Des plaques d'athérosclérose se déposent sur les parois des vaisseaux sanguins, ce qui perturbe la circulation sanguine.

Avec l'abus d'alcool développer une arythmie et une cardiomyopathie. La raison en est non seulement le travail acharné de l'organe interne, mais aussi l'impact négatif des produits de décomposition de l'alcool éthylique sur les structures organiques qui violent les fonctions du myocarde.

L'alcool affecte négativement les structures vasculaires du cerveau, contractant les vaisseaux cérébraux et perturbant les processus de circulation sanguine. Les structures cellulaires manquent de nutriments et d'oxygène, source d'hypoxie et, par conséquent, d'encéphalopathie.

Le calcium et les sels se déposent sur les parois des artères dans l'athérosclérose sous l'influence de l'alcool. À cet égard, ils perdent leur élasticité et se compactent. Le résultat de l'alcool est la rupture de vaisseaux inélastiques. Il existe des risques de développer une crise cardiaque (nécrose des tissus intestinaux, myocarde, foie ou rate) et un accident vasculaire cérébral.

En présence de maladie

Dans les maladies hypertensives (hypertension artérielle), il s’agit de la violation initiale de l’élasticité des structures vasculaires. Si, en même temps, prenez de l'alcool en même temps que des médicaments, la régulation de la pression artérielle se détériorera. Même en petites quantités, l'alcool éthylique est la cause de la crise d'hypertension.

En présence de calculs rénaux, l’alcool est hautement indésirable. L'hypertension rénale et rénale se produit avec un rétrécissement des artères, une glomérulonéphrite chronique et une intoxication du corps par des médicaments. Les inflammations chroniques (pyélonéphrite, pyélite) et l'urolithiase peuvent entraîner de tels troubles. Tout alcool a un effet diurétique, mais ne contribue pas à la purification des toxines, mais est la cause de la déshydratation. Même les bières à faible teneur en alcool peuvent causer des dommages graves en présence de pathologies, car elles contribuent au développement de forts spasmes vasculaires.

Dans l'athérosclérose, l'alcool ne peut aider que si la personne a un corps en bonne santé. Le vin rouge (150 ml) et le brandy (50 ml) empêchent le développement du blocage des structures vasculaires, augmentant ainsi le niveau de lipoprotéines de haute densité. Ils éliminent les plaques d'athérosclérose en nettoyant les vaisseaux. Une consommation quotidienne de 25 ml d'alcool réduit de 20% le risque d'infarctus du myocarde.

Lors de la prise de médicaments

Vous trouverez ci-dessous des groupes de médicaments qu'il est inacceptable de prendre avec des boissons alcoolisées, sans quoi il y aura des complications graves:

  • Comprimés pour l'hypertension (Raunatin, Adelfan) + alcool - toxicité accrue de l'alcool éthylique, développement d'un collapsus ou d'un accident vasculaire cérébral avec une probabilité de 95%.
  • Antidépresseurs (Rexétine, Azaleptine, Alprazolam) + alcool - détérioration du processus de réflexion, effet hypnotique puissant, augmentation de la pression artérielle et des accidents vasculaires cérébraux.
  • Tranquillisants (Lamisil, Phenibut) + alcool - l’effet des drogues augmentera, ce qui entraînera un changement de conscience et une dépression respiratoire, pour qui.
  • Vasodilatateurs (vérapamil, Plendil, Nikoshpan) + alcool - la tension artérielle et la fréquence du pouls baissent, ce qui peut provoquer une issue fatale.

La consommation simultanée d'alcool et de drogues est inacceptable. Même de petites doses d'alcool éthylique peuvent entraîner l'apparition de troubles graves dans le corps.

Comment restaurer les vaisseaux sanguins après l'alcool

La récupération des navires endommagés après une consommation prolongée d'alcool comprend un ensemble de mesures:

  1. Normalisation de l'équilibre eau-sel (Regidron, Oralit, Hydrovit).
  2. Élimination des toxines (Polysorb, Atoxil, Chitosan).
  3. Recevoir des médicaments contenant des électrolytes (solution de Ringer, Chlosol, Addamel N).

La vitamine C doit être prise à fortes doses (jusqu'à 500 mg / jour) pour soutenir la fonction des artères. Pour rétablir l’activité cérébrale, vous pouvez prendre A Aspirin ou Piracetam en comprimés. Une bonne nutrition est d'une grande importance (manger des aliments sains, sujets à une cuisson douce).

Mythes sur les avantages

On entend souvent dire que les alcooliques ont des vaisseaux clairs. L'alcool éthylique serait utile, car il nettoie le sang du cholestérol nocif, qui est à l'origine des plaques d'athérosclérose. Les mythes selon lesquels l’alcool est un remède sont erronés et réfutés.

Les soi-disant effets positifs de l’alcool ne se trouvent pas dans le nettoyage des vaisseaux sanguins, mais dans le blocage de la production de cholestérol bénéfique dans le foie en raison de lésions de ses cellules. En conséquence, les avantages d'un tel processus seront nuls. Dans le foie, la synthèse des graisses augmente et les processus d'oxydation ralentissent. Ceci est accompagné d'hépatosis graisseux et de cirrhose du foie.