Valve aortique du coeur: fonctions et défauts

Toute maladie cardiaque est associée à une anomalie des valves. Les défauts de la valve aortique sont particulièrement dangereux, car l’aorte est l’artère la plus grande et la plus importante du corps. Et lorsque le travail de l'appareil qui fournit de l'oxygène à toutes les parties du corps et au cerveau est perturbé, la personne est pratiquement inutilisable.

La valve aortique est parfois formée in utéro avec des défauts. Et parfois, les malformations cardiaques s'acquièrent avec l'âge. Mais quelle que soit la cause de la violation de cette valvule, le médicament a déjà trouvé un traitement dans de tels cas - remplacement de la valvule aortique.

Anatomie du côté gauche du coeur. Fonctions de la valve aortique

La structure du cœur à quatre chambres doit fonctionner en parfaite harmonie pour remplir sa fonction principale: fournir au corps les nutriments et l'air véhiculés par le sang. Notre organe principal est constitué de deux oreillettes et de deux ventricules.

Les parties droite et gauche sont séparées par le septum interventriculaire. Également dans le cœur, il y a 4 valves qui régulent le flux sanguin. Ils s’ouvrent dans une direction et se ferment bien pour que le sang ne se déplace que dans une direction.

Le muscle cardiaque a trois couches: l'endocarde, le myocarde (couche musculaire épaisse) et l'endocarde (externe). Qu'est-ce qui se passe dans le coeur? Le sang épuisé, qui a abandonné tout l'oxygène, retourne dans le ventricule droit. Le sang artériel traverse le ventricule gauche. Nous ne considérons en détail que le ventricule gauche et le travail de sa valve principale - l'aorte.

Le ventricule gauche est en forme de cône. Il est plus mince et plus étroit que le bon. Le ventricule est relié à l'oreillette gauche par l'orifice auriculo-ventriculaire. Directement sur les bords de l'ouverture sont montés la valve mitrale. Valve mitrale bicuspide.

La valve aortique (valve aortae) est composée de 3 feuillets. Trois volets sont nommés: droit, gauche et arrière lunaire (valvulae semilunares dextra, sinistra, postérieur). Ceinture formée par duplication endocardique bien développée.

Les muscles des oreillettes des ventricules sont isolés par une plaque d'anneaux fibreux droit et gauche. L'anneau fibreux gauche (anulus fibrosus sinister) entoure le foramen auriculo-ventriculaire, mais pas complètement. Les parties antérieures de l'anneau sont attachées à la racine aortique.

Comment fonctionne le côté gauche du coeur? Le sang entre, la valve mitrale se ferme et une poussée se produit - contraction. La contraction des parois du cœur pousse le sang à travers la valve aortique dans l'artère la plus large - l'aorte.

À chaque contraction du ventricule, les valves sont pressées contre les parois du vaisseau, ce qui permet la libre circulation du sang oxygéné. Lorsque le ventricule gauche se détend pendant une fraction de seconde et que la cavité se remplit de sang, la valve aortique du cœur se ferme. C'est un cycle cardiaque.

Maladie valvulaire aortique acquise et congénitale

S'il y a des problèmes avec la valve aortique pendant le développement intra-utérin du bébé, il est difficile de s'en rendre compte. Habituellement, le défaut est observé après la naissance, car le sang de l’enfant contourne la valvule et pénètre immédiatement dans l’aorte par le canal artériel ouvert. Il est possible de noter des déviations dans le développement du cœur dues uniquement à l'échocardiographie et à partir de 6 mois.

L'anomalie valvulaire la plus courante est le développement de 2 valvules au lieu de 3. Cette maladie cardiaque est appelée valvule aortique bicuspide. L'anomalie ne menace pas l'enfant. Mais 2 ceintures s'usent plus vite. Et à l'âge adulte, une thérapie de soutien ou une intervention chirurgicale est parfois nécessaire. Moins souvent, il y a un défaut tel qu'une valve simple. Ensuite, la valve s'use encore plus vite.

Une autre anomalie est la sténose aortique congénitale. Les plis semi-lunaires ou croissent ensemble, ou l'anneau fibreux de la valve lui-même, auquel ils sont attachés, est excessivement étroit. Ensuite, la pression entre l'aorte et le ventricule est différente. Au fil du temps, la sténose augmente. Et les interruptions dans le travail du cœur empêchent l'enfant de s'épanouir pleinement, il lui est difficile d'avoir des charges sportives, même dans le gymnase de l'école. Une violation grave du flux sanguin dans l'aorte peut entraîner la mort soudaine de l'enfant.

Défauts acquis - une conséquence du tabagisme, du régime excessif, du style de vie sédentaire et stressant. Puisque tout est connecté dans le corps, après 45 à 50 ans, tous les maux mineurs se développent généralement en maladies. La valve aortique du coeur à la vieillesse s'use un peu, car il fonctionne en permanence. L'exploitation des ressources de votre corps, le manque de sommeil, porte plus rapidement ces parties importantes du cœur.

Sténose aortique

Qu'est-ce que la sténose en médecine? Sténose signifie rétrécissement de la lumière du vaisseau. La sténose aortique est un rétrécissement de la valve qui sépare le ventricule gauche du cœur de l'aorte. Distinguer insignifiant, modéré et lourd. Ce défaut peut affecter les valves mitrale et aortique.

Avec un défaut mineur de la valve, la personne ne ressent aucune douleur ni aucun autre symptôme signal, car le travail accru du ventricule gauche sera en mesure de compenser la mauvaise performance de la valve pendant un certain temps. Ensuite, lorsque la capacité de compensation du ventricule gauche est progressivement épuisée, la faiblesse et la mauvaise santé commencent.

Aorte - la principale "autoroute" circulatoire. Si la valve est altérée, tous les organes vitaux souffriront d'un manque d'approvisionnement en sang.

Les causes de la sténose des valves cardiaques sont:

  1. Maladie congénitale des valvules: film fibreux, valvule à deux feuilles, anneau étroit.
  2. Une cicatrice formée par le tissu conjonctif juste sous le lambeau.
  3. Endocardite infectieuse. Les bactéries piégées sur le tissu cardiaque modifient les tissus. En raison de la colonie de bactéries, le tissu conjonctif se développe sur le tissu et sur les valves.
  4. Ostéite déformante.
  5. Problèmes auto-immuns: polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux. En raison de ces maladies à l'endroit où la valve est attachée, le tissu conjonctif augmente. Des croissances se forment sur lesquelles le calcium se dépose davantage. Il y a une calcification, dont nous nous souvenons encore.
  6. Athérosclérose

Malheureusement, dans la plupart des cas, la sténose aortique est fatale si le remplacement de la valvule n’a pas été effectué à temps.

Stades et symptômes de la sténose

Les médecins distinguent 4 stades de sténose. Au début, il n'y a pratiquement pas de douleur ou de maux. Chaque étape correspond à un ensemble de symptômes. Et plus le stade de la sténose est grave, plus l'opération doit être rapide.

  • La première étape s'appelle l'étape de compensation. Le cœur fait face à la charge. Une légère déviation est reconnue lorsque la lumière de la valve est égale ou supérieure à 1,2 cm 2. Et la pression est de 10–35 mm. Hg Art. Les symptômes à ce stade de la maladie ne se manifestent pas.
  • Sous-compensations. Les premiers symptômes apparaissent immédiatement après l'effort (essoufflement, faiblesse, palpitations).
  • Décompensation. Caractérisé par le fait que les symptômes apparaissent non seulement après le chargement, mais également dans un état calme.
  • La dernière étape est appelée terminal. C'est à ce stade que de forts changements se sont déjà produits dans la structure anatomique du cœur.

Les symptômes de la sténose grave sont les suivants:

  • œdème pulmonaire;
  • essoufflement;
  • étouffement occasionnel, surtout la nuit;
  • la pleurésie;
  • toux de coeur;
  • douleur à la poitrine.

À l'examen, un cardiologue détecte habituellement les râles humides dans les poumons en écoutant. Le pouls est faible. Des bruits se font entendre dans le cœur, il y a une vibration créée par un tourbillon de sang.

La sténose critique se produit lorsque la lumière n’est que de 0,7 cm 2. La pression est supérieure à 80 mm. Hg Art. Actuellement, le risque de décès est élevé. Et même l'opération visant à éliminer le défaut est peu susceptible de changer la situation. Par conséquent, il est préférable de consulter un médecin pendant la période sous-compensatrice.

Développement de la calcification

Ce défaut se développe à la suite d'un processus dégénératif dans les tissus de la valve aortique. La calcification peut entraîner une insuffisance cardiaque grave, un accident vasculaire cérébral, une athérosclérose généralisée. Progressivement, les feuillets de la valve aortique se recouvrent de calcaire. Et la valve est calcinée. En d’autres termes, les volets cessent de se fermer complètement et s’ouvrent trop faiblement. Quand une valve aortique bicuspide se forme à la naissance, la calcification la rend inopérante plus rapidement.

Et aussi, la calcification se développe à la suite d'une perturbation du système endocrinien. Les sels de calcium, lorsqu'ils ne sont pas dissous dans le sang, s'accumulent sur les parois des vaisseaux sanguins et sur les valves du cœur. Ou un problème dans les reins. La néphrite polykystique ou rénale conduit également à la calcification.

Les principaux symptômes seront:

  • insuffisance aortique;
  • dilatation du ventricule gauche (hypertrophie);
  • interruptions dans le travail du coeur.

Une personne devrait surveiller leur santé. Une douleur à la poitrine et des crises d'angine de plus en plus fréquentes devraient être le signe d'un examen cardiologique. Sans chirurgie, calcification dans la plupart des cas, une personne meurt dans les 5-6 ans.

Régurgitation aortique

Au cours de la diastole, le sang du ventricule gauche est versé dans l'aorte sous pression. Ainsi commence le grand cercle de la circulation sanguine. Mais pendant la régurgitation, la valve "produit" du sang dans le ventricule.

La régurgitation valvulaire, ou l'insuffisance de la valve aortique, en d'autres termes, a les mêmes étapes que la sténose de la valve. Les raisons de cet état valvulaire sont soit un anévrisme, soit la syphilis, soit le rhumatisme aigu mentionné.

Les symptômes d'échec sont:

  • basse pression;
  • des vertiges;
  • évanouissements fréquents;
  • gonflement des jambes;
  • rythme cardiaque abattu.

Une insuffisance grave conduit à une angine de poitrine et à une augmentation du ventricule, comme dans la sténose. Et un tel patient doit également subir une intervention chirurgicale pour remplacer la valve dans un proche avenir.

Joint de valve

Une sténose peut se former du fait que des facteurs endogènes provoquent l’apparition de divers excroissances sur les feuillets de la valve. Il y a un sceau de la valve aortique, et commence à mal fonctionner. Les raisons qui ont conduit à l'induration de la valve aortique peuvent être de nombreuses maladies non cicatrisées. Par exemple:

  • Maladies auto-immunes.
  • Lésion infectieuse (brucellose, tuberculose, septicémie).
  • L'hypertension. En raison d'une hypertension prolongée, les tissus deviennent plus épais et plus rugueux. Par conséquent, avec le temps, la marge de sécurité diminue.
  • L'athérosclérose est l'encrassement des tissus avec des plaques lipidiques.

La compaction des tissus est également un signe de vieillissement. La conséquence de la compaction sera inévitablement une sténose et une régurgitation.

Diagnostics

Dans un premier temps, le patient doit fournir au médecin toutes les informations nécessaires à l'établissement d'un diagnostic sous la forme d'une description précise des affections. Sur la base des antécédents médicaux du patient, un cardiologue prescrit des procédures de diagnostic pour connaître des informations médicales supplémentaires.

  • Radiogramme L'ombre du ventricule gauche augmente. Ceci est vu dans l'arc du contour du coeur. Les signes d'hypertension pulmonaire sont également visibles.
  • ECG L'examen révèle une augmentation du ventricule et de l'arythmie.
  • Échocardiographie. Sur celui-ci, le médecin remarque s’il existe ou non des joints de valve et un épaississement des parois du ventricule.
  • Cavités sonores. Le cardiologue doit connaître la signification exacte: à quel point la pression dans la cavité aortique diffère de la pression exercée de l’autre côté de la valvule.
  • Phonocardiographie. Les bruits sont enregistrés lorsque le cœur fonctionne (bruit systolique et diastolique).
  • Ventriculographie. Il est prescrit pour détecter l'insuffisance mitrale.

Dans la sténose, l'électrocardiogramme montre des perturbations du rythme et de la conduction dans les biocourants. Le radiogramme montre clairement des signes d'assombrissement. Cela suggère une stagnation dans les poumons. On voit clairement comment l'aorte et le ventricule gauche sont dilatés. Et l'angiographie coronaire montre que la quantité de sang éjectée de l'aorte est moindre. C'est aussi un signe indirect de sténose. Mais l'angiographie n'est faite que pour les personnes de plus de 35 ans.

Le cardiologue est également attentif aux symptômes visibles sans appareil. Pâleur de la peau, symptôme de Musset, symptôme de Muller - de tels signes indiquent que le patient est susceptible de présenter une insuffisance de la valve aortique. De plus, la double valve aortique est plus susceptible de faire défaut. Le médecin doit tenir compte des caractéristiques congénitales.

Quels autres signes peuvent indiquer un diagnostic à un cardiologue? Lorsqu'il mesure la pression, le médecin constate que la pression supérieure est beaucoup plus élevée que la norme et que la pression inférieure (diastolique) est trop basse. C'est une raison pour envoyer le patient à un échocardiogramme et à une radiographie. Le bruit supplémentaire pendant la diastole, entendu à travers un stéthoscope, ne promet pas non plus de bonne nouvelle. C'est aussi un signe d'échec.

Traitement médicamenteux

Pour le traitement de l'insuffisance au stade initial, des médicaments de telles classes peuvent être prescrits:

  • les vasodilatateurs périphériques, qui incluent la nitroglycérine et ses analogues;
  • les diurétiques ne sont prescrits que pour certaines indications;
  • les bloqueurs des canaux calciques tels que Diltiazem.

Si la pression est très basse, les médicaments de la nitroglycérine sont combinés à la "dopamine". Mais les bêta-bloquants sont contre-indiqués en cas d'insuffisance de la valve aortique.

Lorsque la sténose est également recommandé de prendre de la dopamine ou de la dobutamine. Les vasodilatateurs sont également nécessaires. Si la cause de la sténose est une endocardite infectieuse (inflammation de la gaine externe), des antibiotiques, Cephalexin, sont prescrits.

Remplacement de la valve aortique

Les opérations de remplacement de la valve aortique sont maintenant assez réussies. Et avec un risque minimal.

Au moment de l'opération, le cœur est connecté à la machine cœur-poumon. En outre, le patient reçoit une anesthésie complète. Comment un chirurgien peut-il effectuer cette chirurgie mini-invasive? Il y a 2 façons:

  1. Le cathéter est inséré directement dans la veine fémorale et monte à l'aorte à contre-courant du sang. La valve est fixe et le tube est sorti.
  2. Une nouvelle valve est insérée à travers une incision dans la poitrine. Une valvule artificielle est insérée, elle se met en place, traverse la partie apicale du cœur et s’élève facilement du corps.

La chirurgie mini-invasive convient aux patients présentant des comorbidités et il est impossible d’ouvrir la poitrine. Et après une telle opération, la personne se sent immédiatement soulagée, puisque les défauts sont éliminés. Et s'il n'y a pas de plaintes sur le bien-être, il peut être déchargé en une journée.

Il convient de noter que les valvules artificielles nécessitent un apport constant d'anticoagulants. La mécanique peut causer la coagulation du sang. Par conséquent, après l'opération a immédiatement prescrit "warfarin". Mais il y a plus approprié pour les valves humaines à partir de matériaux biologiques. Si une valve est installée à partir du péricarde de porc, le médicament n'est prescrit que quelques semaines après l'opération, puis annulé, car le tissu prend bien racine.

Valvuloplastie par ballonnet aortique

Parfois, une valvuloplastie par ballonnet aortique est prescrite. C'est une opération sans douleur sur les derniers développements. Le médecin contrôle toutes les actions survenues à l'aide d'un équipement spécial à rayons X. Un cathéter avec un ballon est maintenu à la bouche de l'aorte, puis le ballon est installé à la place de la valve et se dilate. Ceci élimine le problème de sténose de la valve.

Qui est montré l'opération? Tout d'abord, une telle opération est réalisée pour les enfants atteints de malformations congénitales, lorsqu'une valve aortique simple ou bicuspide est formée à la place d'une valve à trois feuilles. Il est montré aux femmes enceintes et aux personnes avant un changement dans une autre valve cardiaque.

Après cette opération, la période de récupération n’est que de 2 jours à 2 semaines. Et il est très facile à transférer et convient aux personnes en mauvaise santé et même aux enfants.

Anatomie, fonctionnement et pathologie de la valve aortique

Le cœur humain est constitué de quatre sections entre lesquelles il n'y a pas de communication directe.

Le système cardiaque comprend également 4 valves: les valves mitrale, tricuspide, pulmonaire et aortique.

La structure

La valve aortique est un type spécial de septum, constitué de tissu conjonctif.

Il est situé à la frontière entre le ventricule gauche et l’aorte. Son objectif principal est d'empêcher le processus de régurgitation.

L'appareil valvulaire aortique comprend les composants suivants:

  • anneau fibreux, qui est la base de la valve. C'est l'anneau fibreux qui sépare le ventricule gauche et l'aorte;
  • écharpe AK est composé de 3 valves qui ont une forme semi-lunaire et sont attachées à l'anneau fibreux. Quand ils sont fermés ensemble, la lumière de l'aorte se ferme étroitement. Chacune des vannes a de telles parties: le corps, la surface et la base. De plus, les valves sont constituées de plusieurs couches: aortique, ventriculaire et spongieuse. La partie supérieure des moitiés est recouverte d'une couche d'endothélium. Du côté de l'aorte, les cuspides sont recouvertes de fibres d'élastine;
  • 3 sinus Valsavas, qui sont également connus comme les sinus. Ils sont situés derrière les poches semi-lunaires.

Les valvules aortiques, ainsi que trois autres types de valvules, sont formées au cours du processus de développement embryonnaire à partir du type tissulaire mésenchymateux des bourgeons embryonnaires.

Hémodynamique

La structure de la valve aortique est assez simple, mais malgré cela, l'efficacité du coeur dépend du fonctionnement normal de l'AK.

La fermeture et l'ouverture des demi-valves sont de nature passive et dépendent de la direction du flux sanguin, ainsi que de la pression du sang dans les cavités du cœur. La phase de fonctionnement de la vanne peut être divisée en les étapes suivantes:

  1. Ouverture Cette étape commence dans la phase de diastole. Il existe différents indicateurs de pression dans la cavité de l'aorte et dans le ventricule gauche, ce qui entraîne la formation d'une certaine tension dans les valves. En conséquence, la racine aortique est comprimée et son diamètre diminue. Le ventricule gauche est rempli de sang. Environ 25 à 35 ms avant que les portes de l'AK ne soient complètement ouvertes, sa racine s'agrandit de 12 à 15%. De plus, la pression dans le ventricule gauche augmente progressivement et la racine aortique se dilate. À la fin de cette étape, les valves s'ouvrent complètement et le niveau de résistance au flux sanguin devient minimal.
  2. Fermeture Cette étape est également connue sous le nom de théorie du tourbillon. Cela est dû au fait que le processus de poussée du sang se présente sous la forme de petits tourbillons, ce qui est associé à un ralentissement de la vitesse de circulation du sang. Pour la partie interne de la paroi aortique, ces vortex sont dirigés vers la racine de la base, dans laquelle la base du ventricule gauche et la racine aortique sont connectées, se dirigeant vers les sinus de Valsalva. À la fin de cette étape, le sang est complètement expulsé et les lambeaux rapprochés. Un trait distinctif de la scène est sa durée ne dépassant pas 30 ms.
  3. Rhéologie. Le sang se déplace dans un flux pulsant. La position spécifique des volets AK minimise le niveau de turbulence. Ceci a été rendu possible en normalisant le diamètre de la racine aortique et de l'aorte elle-même.

Tous les étages peuvent être attribués de manière conditionnelle au type de mécanisme d’amortissement, ce qui entraîne une diminution du risque de déformation ainsi que de la tension des volets de soupape.

Pathologies possibles

La valve aortique, ainsi que d’autres, peut présenter certaines pathologies. Parmi les plus communs sont:

  1. Insuffisance aortique. En règle générale, ce type de pathologie se développe principalement chez l'homme. Son essence réside dans la fermeture partielle des feuillets de la valve, ce qui conduit au retour du sang dans le ventricule gauche et à son augmentation de taille. Au fil du temps, ces processus entraînent une usure rapide des valves et le développement de l'hémodynamique cardiaque.

Lors de l'évaluation du degré d'insuffisance de la valve aortique, la quantité de sang qui est renvoyé est prise en compte. Il y a 4 degrés d'échec:

  • 1 degré - le niveau de régurgitation ne dépasse pas 15%;
  • 2 degrés - retourne entre 15 et 30% du sang pompé;
  • Grade 3 - environ 50% du sang retourne dans le ventricule gauche;
  • 4 degrés - le niveau de régurgitation dépasse 50%.

La valve aortique a un tel niveau de régurgitation, quelle est l'ampleur de la déformation de ses valves.

Cette pathologie peut être à la fois innée et acquise. L'insuffisance congénitale en AK se développe même pendant le développement fœtal. Le VNAK se manifeste par une asymétrie des cuspides de la valve aortique (absence du troisième cuspide, violation de la taille de l'un des cuspides, etc.).

Si nous parlons de déficience acquise, cela peut être dû au fait que le patient a contracté une maladie infectieuse ou auto-immune. En plus des raisons ci-dessus pour le développement de l'insuffisance de la valve aortique, vous pouvez également appeler l'hypertension artérielle, l'athérosclérose aortique, la formation d'une couche de calcium sur les parois de l'aorte.

L’insuffisance se manifeste par les symptômes suivants:

  • pâleur de la peau;
  • forte pulsation des artères;
  • la tachycardie;
  • développement d'une bosse cardiaque, augmentation du volume cardiaque, etc.

Aux premiers stades du développement de la pathologie, le patient peut ne ressentir la manifestation d'aucun symptôme.

  1. Sténose AK. Selon les statistiques, ce type de défaut auquel la valve aortique est susceptible est présent chez un neuvième patient de plus de 65 ans. L'essence de la sténose est que la lumière de l'aorte se rétrécit, provoquant une violation du processus de circulation sanguine.

Lorsque la sténose de la valve aortique, le sang n’a pas le temps de pomper du ventricule gauche à l’artère. En conséquence, le cœur grossit et la pression augmente dans toutes ses parties.

Avec le fonctionnement normal du cœur et de toutes ses parties, la surface totale de l’ouverture entre les feuillets de la valve aortique est d’environ 2,5 cm2. Lors de la classification du degré de sténose, on estime la zone de la bouche entre les valves:

  • lumière - 1,5 cm2;
  • modéré - dans la plage de 1,5 à 1 cm2;
  • lourd - 1 cm2 et moins.

L'intensité des symptômes de sténose dépend directement du degré de complexité de la pathologie.

La sténose de l'AC peut se développer même pendant la période de développement fœtal de l'enfant. Dans les premières années de la vie du bébé, les symptômes de la sténose sont bénins, voire pas du tout. Mais avec l'âge, l'intensité augmente progressivement.

L'AFPC peut se développer à la suite d'une maladie infectieuse ou auto-immune. En outre, les facteurs provoquant une sténose de la valve aortique du cœur sont également des modifications liées à l'âge (athérosclérose, sédimentation du sel de calcium, formation de plaques, etc.).

Parmi les symptômes les plus prononcés peuvent être identifiés comme suit:

  • fatigue
  • peau pâle;
  • la bradycardie;
  • écouter le son flou qui se produit lors de la fermeture des cuspides de la valve aortique;
  • toux
  • gonflement des membres, etc.

Étant donné que la valve aortique est cruciale dans le processus hémodynamique, il est important de déterminer la présence d'une pathologie le plus tôt possible.

Diagnostic et traitement

Établir le type exact de pathologie n’est possible qu’après un examen approfondi. Pour cela, les méthodes suivantes sont utilisées en médecine:

  1. Électrocardiogramme. Les résultats de l'ECG peuvent déterminer la gravité de la régurgitation.
  2. Radiographie Si la valvule aortique est sensible à une pathologie quelconque, une radiographie peut prendre en compte une augmentation de la taille du cœur, un flou des contours ou une accumulation de calcium sur les feuillets de la valvule.
  3. Échographie du coeur effectuée par la poitrine. Cette méthode permet aux spécialistes de considérer que les feuilles de la valve aortique ne sont pas complètement fermées, ainsi que leur nombre exact (3 ou 2). En outre, Echo-KG montre la présence d’une augmentation de l’épaississement des parois des valves, ainsi que d’une augmentation du volume du ventricule gauche.
  4. Recherche Doppler. Cette méthode est l’un des types d’échographie cardiaque permettant de déterminer la vitesse de pompage du sang d’un service à l’autre, de calculer le volume approximatif de sang pendant la régurgitation, de déterminer la fermeture incomplète de la valve aortique.
  5. Cathétérisme. Cette méthode implique l'utilisation d'un cathéter spécial qui est inséré dans la cavité cardiaque à travers les vaisseaux.

L'utilisation d'un examen complet permet non seulement de déterminer le type de pathologie de la valvule aortique de la manière la plus précise possible, mais également de déterminer le traitement.

Si la gravité de l'anomalie de la valve aortique est mineure, les experts choisiront d'améliorer le processus d'alimentation en oxygène du cœur, ce qui contribuera au maintien d'une fonction cardiaque et d'un flux sanguin normaux.

Avec une gravité modérée de la pathologie utilisé un traitement médicamenteux, qui comprend des médicaments tels groupes:

  • les diurétiques;
  • médicaments anti-angineux;
  • antibiotiques, etc.

Le traitement chirurgical est prescrit en présence d'indicateurs tels qu'une diminution de la capacité de travail du patient, une faiblesse générale et une fatigue rapide, un essoufflement grave, une réduction de la zone de la bouche entre les portes de l'AK de 1,5 cm2 et moins.

Il utilise plusieurs types d'opérations chirurgicales, parmi lesquelles sont les suivantes:

  • valvuloplastie à ballonnet - un ballon auquel est attaché un tuyau est inséré à travers une incision dans l'artère fémorale. Grâce à cela, à l'approche de l'AK, de l'hélium est fourni, augmentant ainsi l'écart entre les volets;
  • remplacement de la valve aortique - la valve affectée est remplacée par une prothèse. Dans ce cas, plusieurs types de membres artificiels peuvent être utilisés (artificiels, d’un animal, d’un patient décédé, de sa propre valve aortique).

Le choix de l'un ou l'autre type d'opération dépend de l'état général du patient, du type de pathologie et de l'âge du patient.

La valve aortique est essentielle au travail du cœur et à la circulation sanguine. Par conséquent, la détermination rapide de sa pathologie et le choix d'une méthode de traitement efficace sont extrêmement importants.

Anatomie de la valve aortique

La valve aortique (AK, valve aortique) comprend un anneau fibreux, trois sinus coronaires (sinus aortiques, sinus de Valsalva) et trois valves semi-lunaires (lambeaux). Les sinus aortiques sont des empreintes qui forment le bulbe aortique.

Les valvules semi-lunaires de la valvule aortique sont constituées de deux couches endocardiales et sont attachées à la paroi de l'aorte au bord inférieur des sinus près de l'anneau fibreux. L'anneau fibreux de la valve aortique (FKAK) est situé à l'intérieur de la jonction du cône aortique avec la paroi aortique. À droite et derrière elle, borde la partie membraneuse du MUP.

Chez les adultes, le diamètre de l'aorte au site de sa fixation au cône aortique du ventricule gauche est compris entre 1,5 et 3,0 cm, le diamètre du bulbe aortique est compris entre 2,7 et 3,7 cm, la hauteur du bulbe est de 17-25 cm, la 4,6 ± 1,1 cm2. Dans l'aorte ascendante, le diamètre de l'aorte diminue, le rapport du diamètre de l'aorte ascendante au diamètre de son bulbe est compris entre 0,6 et 0,8.

Les artères coronaires droite et gauche partent des sinus droit et gauche de l'aorte, ne s'écartent pas du sinus postérieur des artères coronaires. Par conséquent, les sinus sont les noms suivants: le sinus coronaire droit (coronaire), le sinus coronaire gauche (coronaire) et le sinus beznennechny (non coronarien). Le plus souvent par rapport au plan frontal, les sinus coronaires droit et gauche sont situés en avant du non-coronaire.

Les valves aortiques sont nommées en fonction du sinus dans lequel elles se trouvent. Ainsi, les valves coronaires droite et gauche et les valves non coronaires sont distinguées. La largeur des rabats à la place de leur fixation est légèrement supérieure à la largeur des sinus correspondants et sa longueur est inférieure à la longueur de ces derniers.

En raison de cet écart entre les tailles des valves et des sinus lors de l'ouverture de la valve, les valves ne couvrent pas la bouche des artères coronaires. Dans le bord libre des valves, il y a des nodules (nœuds Arantsi), contribuant à leur mouvement normal. Les volets fermés ne sont pas sur le bord libre, mais plutôt proximaux.

La valve valvulaire pulmonaire (valve de l'artère pulmonaire, CLA), ainsi que la valve aortique, possède un anneau fibreux, trois valves semi-lunaires fixées aux parois du tronc pulmonaire et des sinus du tronc pulmonaire. Les trois sinus du tronc pulmonaire (antérieur, gauche et droit) forment dans sa partie initiale une extension qui varie de 2,2 à 3,7 cm chez l'adulte, avec un diamètre de l'artère pulmonaire en avant de la partie élargie de 1,9 à 3,3 cm.

La valve semi-lunaire du tronc pulmonaire, ainsi que la valve aortique, se compose de deux couches de l'endocarde et part de l'anneau fibreux; leurs bords inférieurs sont raccordés aux bords du sinus correspondant. Aux extrémités des valves semi-lunaires, ainsi que dans la valve aortique, il y a des nodules (nodules de Morgagni).

Cardiologist - un site sur les maladies du coeur et des vaisseaux sanguins

Chirurgien cardiaque en ligne

Valve aortique

Bien que la valve aortique ait une structure simple, sa fonction normale est l’un des éléments critiques qui déterminent le fonctionnement effectif du cœur. Dans cet article, la valve aortique est considérée à plusieurs points de vue, ce qui permet de comprendre ses propriétés mécaniques et physiologiques. Des modifications de ces propriétés entraînent le développement de processus physiopathologiques qui affectent la fonction de tout le cœur.

Anatomie et structure de la valve aortique

Le développement embryologique de la valve aortique est associé au développement de la voie de sortie du ventricule gauche. Dans le processus d'embryogenèse, le tronc artériel se développe finalement dans l'artère pulmonaire et l'aorte.

Développement de la valve aortique
Le développement d'un septum, divisant troncoconal en l'aorte et l'artère pulmonaire, est schématisé. P, L - sinus droit et gauche; Et - une aorte; LA - artère pulmonaire.

La valve aortique sépare le tractus ventriculaire gauche de l'aorte. Étant donné que le tractus de sortie comporte des composants à la fois musculaires et fibreux, les trois cuspides aortiques ont également des parties et des attaches partiellement musculaires dans la structure des fibres. La valve aortique est antérieure et ascendante par rapport à la valve mitrale. Il se compose de trois valves semi-lunaires et d'un anneau fibreux. Les valves elles-mêmes sont situées dans les sinus aortiques étendus (sinus de Valsalva).

Comme les bouches des artères coronaires sont situées dans deux sinus, elles sont traditionnellement appelées sinus coronaires droit et gauche. La bouche des artères coronaires s'ouvre généralement dans la partie supérieure des sinus et la bouche coronaire gauche est généralement située en dessous de la droite. Les zones de fusion des volets semi-lunaires sont appelées commissures. La commissure entre les valvules coronaires gauche et non coronarienne se situe dans la zone de contact aortique-pacifique. À droite de cette commissure, le sinus non coronaire est directement connecté au mur parodal droit. La commissure entre le sinus coronaire non coronaire et droit est située au-dessus du ligament auriculo-ventriculaire et du septum membraneux. Une commissure située entre la commissure du sinus coronaire droit et gauche et située à proximité de la valve pulmonaire. Le côté du sinus coronaire gauche est la seule partie de la valve aortique qui n'est pas connectée aux autres chambres du cœur. La valve aortique, contrairement à la valve mitrale, est un mécanisme passif assurant la circulation du sang du ventricule gauche. À cet égard, sa structure doit garantir une perte d'énergie minimale tout en conservant une intégrité structurelle suffisante pour résister à la pression du système.

La connexion entre le tractus de sortie du ventricule gauche et l'aorte est définie comme la jonction artérielle ventriculaire. Il devrait être considéré comme un composé anatomique et physiologique. La connexion physiologique est limitée à la localisation des cuspides semi-lunaires, qui déterminent la séparation entre le tractus de sortie du ventricule gauche et l'aorte proximale. Cependant, il existe une différence entre la connexion anatomique physiologique en raison de la proximité étroite de la partie musculaire du tractus de sortie du ventricule gauche et de l'anneau de la valve mitrale. Les commissaires de la valve aortique sont situés au-dessus de la jonction anatomique à la base des cuspides semilunaires. Le squelette fibreux de la valve aortique constitue la paroi postérieure du tractus de sortie (contact mitral-aortique).

Représentation schématique des relations anatomiques et physiologiques dans la région de la valve aortique

Le lambeau est constitué de collagène, d'élastine et de glycosaminoglycanes. Ils sont les composants principaux des trois couches principales de la feuille: fibrosa, spongiosa et ventricularis. Les côtés artériel et ventriculaire de la cuspide sont associés à la surface aortique et ventriculaire correspondante. Il n'y a pas de limites entre les couches extérieures de la feuille et la surface correspondante.

Les couches externes de la valve forment un continuum avec un endothélium aortique ou ventriculaire.

Valve aortique. Continuité des composants intracardiaques et endothéliaux avec la valve aortique. L'insert illustre les axes radial et transversal (périphérique) de la valve aortique et les lignes d'application sur la paroi aortique.

Une représentation schématique des différentes couches de la valve aortique montre que la couche fibreuse est plissée, ce qui augmente la capacité d'étirement dans la direction radiale.

La surface ventriculaire de chaque feuille contient des fibres riches en élastine, orientées dans la direction radiale, perpendiculaires au bord libre. L'élastine est couplée mécaniquement au collagène. L'élastine maintient une configuration spécifique de fibres de collagène et ramène les fibres à leur état initial, une fois que les forces externes du flux sanguin ont diminué.

De plus, il existe un composant de l'arrangement de collagène parallèle au bord libre dans la direction périphérique. La face aortique contient une couche riche en collagène, appelée fibrose. Ces fibres sont situées dans la couche périphérique et, dans un état relâché, prennent la forme d’une onde. La couche intermédiaire, appelée spongiosa, est principalement constituée de mucopolysaccharides. Ces couches centrales de la cuspide aortique fournissent les propriétés biomécaniques nécessaires au bon fonctionnement de la valve.
Les propriétés mécaniques de la valve aortique devraient permettre à la valve de s'ouvrir avec un gradient de pression transvalvulaire minimal et de se fermer complètement avec un reflux minimal. De plus, les propriétés mécaniques doivent également assurer la durabilité, car les contraintes qui en résultent sont trop importantes pour les vannes et doivent être réparties sur toutes les structures de vannes.

La distribution de tension s'effectue dans deux directions: périphérique et radiale. Le vecteur radial est perpendiculaire au flux sanguin et le vecteur périphérique est dirigé le long du flux sanguin. La rigidité périphérique est accrue par rapport à la rigidité radiale, ce qui facilite l’adaptation de la guillotine à la fermeture pendant la diastole. La couche fibreuse de la valve valvulaire étant froissée, cette caractéristique lui permet de s’étirer dans le sens radial et d’assurer la coaptation des feuillets.
Le soutien mutuel des ouvrants fermés réduit les contraintes de chacun d'eux et est distribué uniformément sur leurs bords jusqu'aux commissures des valves.

La réduction de tension est également obtenue par l’interaction des sinus de Valsalva avec les feuilles de la valve aortique. Le sinus modifie le rayon de courbure de cette dernière de systole en diastole, le réduisant de 16%. Cette modification du rayon de courbure vous permet de répartir la tension dans le sinus conformément à la formule de Laplace. En diastole, la courbure interne de chaque sinus dans la zone des commissures provoque leur inclinaison vers l'intérieur de la lumière de l'aorte et la cavité du sinus vers l'extérieur. Le mécanisme de réduction des contraintes décrit est important pour la durabilité de la vanne. Le mécanisme normal de réduction du stress ne fonctionne pas en cas d'anomalies congénitales ou de développement de fibrose et de calcification dans le rhumatisme. L'incapacité à contrôler efficacement les contraintes explique pourquoi les changements de feuilles entraînent une détérioration progressive du fonctionnement de la valve.

Mécanique du mouvement

L'ouverture et la fermeture de la valvule aortique sont passives, respectivement, ce qui modifie la direction du flux sanguin et de la pression sanguine au cours du cycle cardiaque.

Découverte

Au cours de la diastole, la différence de pression entre l'aorte et le ventricule crée une tension sur les valves de la valve. Cette tension comprime la racine aortique. De plus, les propriétés élastiques de la racine aortique contribuent également à la réduction de son diamètre. Pendant la diastole, environ 20 à 40 millisecondes avant l'ouverture de la valve aortique lors du remplissage avec le sang du ventricule, une expansion de 12% de la racine aortique se produit. Une seule expansion de la racine aide à ouvrir les feuilles de 20%. En fait, les lambeaux commencent à s'ouvrir avant que la pression dans le ventricule gauche ne dépasse la pression dans l'aorte, uniquement sous l'effet de l'expansion de la racine aortique. Au fur et à mesure que la pression augmente, la racine aortique se dilate pour permettre à la valve de s'ouvrir rapidement au début de l'expulsion. Ces mécanismes permettent à la vanne de s'ouvrir rapidement et offrent une résistance minimale à l'éjection.

Fermeture

La fermeture de la valve aortique est l’un des mécanismes les plus élégants de l’appareil à valve.

La théorie principale expliquant la fermeture est la théorie du vortex. Comme le mouvement du sang ralentit dans le processus d'exil, de petits tourbillons se créent au bord du ruisseau. Ces vortex le long de la paroi aortique se déplacent progressivement vers la base de la jonction artérielle ventriculaire, les bords des valves et des sinus de Valsalva. À la fin de l'expulsion et avant la fermeture de la valve, les vortex situés dans le sinus de Valsalva créent l'effet d'un ballon et poussent les lambeaux au centre de l'aorte. La fermeture des vannes est rapide. Les volets de la valve agissent comme une membrane élastique, produisant un son - II tone.

Rhéologie

Le flux sanguin dans l'aorte est pulsé et diffère du laminaire classique. L'analyse de flux est difficile car les composants structurels situés au-dessus et au-dessous de la valve aortique diffèrent d'un patient à l'autre. De plus, les forces motrices du mécanisme de soupape et les forces d'expulsion varient considérablement. Cependant, avec la reconnaissance de ces limitations, certaines caractéristiques de la rhéologie aortique normale peuvent être décrites.

Positionnez les cuspides aortiques à la fin de la diastole et de la systole et déplacez les cuspides individuelles de la position fermée (position) (0) à la pleine ouverture (26) au cours de l’expulsion. La cuspide complètement ouverte forme un diamètre uniforme au-dessus de la jonction artérielle-ventriculaire, réduisant la turbulence dans le sinus de Valsalva.

Le trajet de sortie du ventricule gauche agit comme un tube qui augmente la vitesse du flux sanguin, à l'endroit le plus étroit - l'anneau de la valve aortique, tout en maintenant le flux laminaire. Ce profil de vitesse devient plus rectiligne à la fin de l'exil. Étant donné que l'orifice de la valve efficace est généralement plus petit que l'aorte, la caractéristique d'écoulement évolue vers le développement de turbulences, dont l'ampleur est proportionnelle à la vitesse d'expulsion du sang et à l'interaction entre le sang expulsé et le sang relativement stagnant dans l'aorte.

La figure montre qu'après avoir expulsé le sang par l'ouverture de la valve, la position des valves aide à réduire les turbulences, masquant ainsi la dilatation des sinus, en alignant les diamètres de la racine et de l'aorte. Dans des conditions normales, l'alésage effectif de la valve est légèrement plus petit que l'aorte. Dès que le profil de flux atteint la paroi aortique, l'interaction entre le sang stagnant dans l'aorte et le flux à grande vitesse dans la voie de sortie du ventricule gauche est nivelée et la turbulence est éteinte. Lorsqu'un flux à haute vitesse rencontre une faible vitesse à cet endroit, la densité d'énergie augmente de 14 fois. Cette énergie est transmise aux tissus environnants et peut entraîner des dommages à l'endothélium, la destruction des plaquettes et une thrombose ultérieure.

Valve aortique et ses défauts

Le site fournit des informations générales. Un diagnostic et un traitement adéquats de la maladie sont possibles sous la surveillance d'un médecin consciencieux. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation requise

Valvule aortique

La valve aortique est située à la frontière du ventricule gauche du cœur et de l'aorte, la plus grande artère du corps. Sa tâche principale est d'éviter que le sang ne retourne dans le ventricule qui, lors de sa contraction, s'est dirigé vers l'aorte.
La valve aortique comprend les éléments suivants:

  • L'anneau fibreux est la base de la valve. Un anneau de tissu conjonctif qui sépare le ventricule gauche et l'aorte.
  • Trois valves semi-lunaires - "poches", qui sont étroitement fermées, bloquant la lumière de l'aorte.
  • Les sinus de Valsalva sont les sinus aortiques situés derrière les feuilles des valves semi-lunaires.
La base de la valve est l'anneau fibreux de tissu conjonctif élastique et dense. Il est situé à la frontière du ventricule gauche et de l'aorte. À cet endroit, l'aorte se dilate et derrière chaque feuille de la valve se trouve un sinus du petit sinus de Valsalva. Les artères coronaires droite et gauche partent de deux d'entre elles.

Les portes elles-mêmes ressemblent à trois poches arrondies, qui sont disposées en cercle sur l'anneau fibreux. En s'ouvrant, ils bloquent complètement la lumière de l'aorte. Les valves sont constituées de tissu conjonctif et d'une fine couche de fibres musculaires. De plus, les fibres conjonctives de collagène et d'élastine sont groupées. Cette structure vous permet de redistribuer la charge des feuillets valvulaires sur les parois de l'aorte.

Mécanisme de fonctionnement de la vanne

La valve aortique, contrairement à la mitrale, peut être qualifiée de passive. Il s'ouvre et se ferme sous l'action du débit sanguin et de la différence de pression dans le ventricule gauche et l'aorte. Il n'y a pas de muscles papillaires ni d'accords tendineux dans cette valve.

Ouverture de la vanne

  • Les fibres d'élastine, situées du côté du ventricule, aident les lambeaux à reprendre leur position d'origine: appuyez contre les parois de l'aorte et ouvrez le passage du sang dans l'aorte.
  • La racine aortique (expansion au tout début de cette artère) se contracte et resserre les lambeaux.
  • Lorsque la pression dans le ventricule dépasse la pression dans l'artère, le sang est poussé dans l'aorte et presse les lambeaux contre ses parois.
Fermeture de la valve
Après que le ventricule se soit contracté, le flux sanguin ralentit. En même temps, près des parois de l'aorte, dans les sinus, se forment de petits tourbillons semblables à des tourbillons. On pense que ces tourbillons déplacent les feuilles de la valve des parois au centre de l'aorte. Cela arrive très vite. Les valves élastiques ferment étroitement la lumière dans le ventricule. Cela crée un son assez fort. On peut l'entendre avec un stéthoscope.

La lumière de la valve aortique est significativement plus étroite que celle de la mitrale. Par conséquent, chaque fois pendant la contraction du ventricule, il ressent une charge importante et s'use progressivement. Ceci conduit à l'apparition de défauts de valvule artérielle acquis.

Insuffisance de la valve aortique

L'insuffisance de la valve aortique ou l'insuffisance aortique est une maladie cardiaque dans laquelle les feuilles de la valve mitrale ne recouvrent pas complètement la valve aortique. Entre eux, il y a un fossé. Une partie du sang retourne dans le ventricule gauche par cette lumière. L'estomac est plein, tendu et commence à travailler de pire en pire. Le sang des poumons, qui doit être pompé à travers le cœur vers tous les organes, stagne dans les vaisseaux pulmonaires. Toutes les manifestations de la maladie sont associées à ces processus.

L'insuffisance de la valve aortique est la deuxième maladie cardiaque la plus fréquente après la maladie de la valve mitrale. Habituellement, cette pathologie se produit dans une paire avec une sténose - le rétrécissement de la lumière de l'aorte. Les hommes sont plus susceptibles que les femmes de souffrir d'insuffisance aortique.

Raisons

Une insuffisance de la valve aortique peut apparaître même au cours de la période de développement intra-utérin ou déjà après la naissance. Par conséquent, la cause du développement de ce défaut est une pathologie ou une maladie congénitale.
Les malformations congénitales se développent à cause de ces défauts:

  • deux feuilles de valve se développent au lieu de trois;
  • une feuille est plus grande que l'autre, étirée et affaissée;
  • ouvertures dans les feuilles de la valve;
  • sous-développement d'une des vannes.
Habituellement, les défauts congénitaux de l'aorte entraînent des modifications mineures du débit sanguin, mais avec le temps, la valve peut se détériorer et un traitement sera nécessaire.

La maladie de la valve aortique acquise provoque de telles maladies.

Maladies infectieuses:

  • la syphilis
  • la septicémie
  • maux de gorge
  • pneumonie
Les maladies infectieuses entraînent des complications cardiaques - endocardite infectieuse. Cette maladie provoque une inflammation de la paroi interne du cœur, dont sont composées les valves. Sur les valves de la valve s'accumulent des bactéries, le plus souvent des streptocoques, des staphylocoques et des chlamydia. Ils forment des colonies. De plus, ces bosses sont recouvertes de protéines sanguines et recouvertes de tissu conjonctif. En conséquence, des excroissances ressemblant à des verrues apparaissent dans les poches de la valve aortique. Ils affaissent et ne leur permettent pas de fermer étroitement au bon moment.

Maladies auto-immunes

  • rhumatisme
  • lupus érythémateux
Les rhumatismes provoquent 80% d'insuffisance de la valve aortique. Dans les maladies auto-immunes, les cellules du tissu conjonctif se multiplient rapidement. Par conséquent, il existe des surcroissances et des épaississements sur les feuillets des valves. Après tout, il est basé sur beaucoup de cellules connectées. En conséquence, les poches sont écrasées et déformées, comme un tissu synthétique, repassées au fer chaud.

Autres raisons

  • athérosclérose aortique
  • dépôts de calcium sur la valve
  • l'hypertension
  • rebondir dans la poitrine
  • changements liés à l'âge - expansion de la racine aortique.
Ces facteurs peuvent provoquer une déformation, voire la rupture de l’un des feuillets de la valve. Dans ce dernier cas, la détérioration de la santé se produit rapidement. Mais pour la plupart des gens, l’insuffisance aortique se développe progressivement, avec l’aggravation progressive de la maladie.

Symptômes de la régurgitation valvulaire aortique

Données d'examen instrumentales

Examen aux rayons X - aorte élargie, ventricules gauche et droit élargis.

Électrocardiographie - signes d'augmentation du ventricule gauche. Certaines personnes sur le cardiogramme présentent des contractions non planifiées des ventricules qui sortent du rythme normal du cœur - des extrasystoles ventriculaires.

Phonocardiography - entendre des bruits dans le coeur.

  1. Le souffle systolique se produit pendant la contraction ventriculaire (systole). Il apparaît lorsque le sang passe dans l'aorte après les cuspides de la valvule modifiée. Leurs bords déchiquetés créent une turbulence dont le son est audible.
  2. Un bruit diastolique se produit lorsque les ventricules se détendent (diastole) et la pression dans ceux-ci chute. Une partie du sang revient de l'aorte lorsque la valve n'est pas bien fermée. En même temps, il passe bruyamment par une ouverture étroite.
L'échocardiographie ou l'échographie cardiaque vous permet d'identifier:
  • Violations dans les feuillets de la valve aortique;
  • Tremblement de la valve mitrale entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche;
  • Augmentation du ventricule gauche.
Dopplerographie (l'un des types d'échographie cardiaque) - sur l'écran, vous pouvez voir comment le sang s'infiltre à travers un petit trou de la valve aortique dans le ventricule gauche.

Diagnostics

Traitement

Souvent, l'insuffisance de la valve aortique progresse lentement et un traitement approprié aide à enrayer la progression de la maladie.

Antagonistes du calcium: vérapamil
Ne permet pas aux ions calcium d'entrer dans les cellules. De ce fait, le cœur n’est pas tellement réduit, il a moins besoin d’oxygène et a la possibilité de se reposer. Le médicament est nécessaire si vous êtes occasionnellement dérangé par des poussées de rythme cardiaque irrégulier et une augmentation de la pression artérielle. Les premiers jours prennent 40-80 mg 3 fois par jour. Ensuite, la dose est ajustée en fonction de l'état de santé.

Diurétiques: Furosémide
Les médicaments diurétiques sont prescrits à presque toutes les personnes atteintes de cette maladie. Ils réduisent la charge sur le cœur, soulagent le gonflement, éliminent les sels et réduisent la pression. Dans les premiers jours de traitement, 20 à 80 mg / jour sont prescrits. Augmentez progressivement la dose pour améliorer votre état de santé. Le médicament peut être pris pendant une longue période: tous les jours ou tous les deux jours, selon les directives du médecin.

Bêta-bloquants: Propranolol
Vous aurez besoin de ce médicament si l'insuffisance aortique est accompagnée d'une expansion de la racine aortique, d'un trouble du rythme cardiaque et d'une augmentation de la pression. Il bloque les bêta-adrénorécepteurs et les empêche d'interagir avec l'adrénaline. En conséquence, le cœur est mieux alimenté en sang, la pression diminue. Prendre 1 comprimé 40 mg 2 fois par jour. En l'absence d'effet, le médecin peut augmenter la dose. Mais s'il existe des maladies chroniques du foie, vous devez prendre le médicament en plus petites quantités. Par conséquent, n'oubliez pas d'informer votre médecin de votre état de santé et des médicaments que vous buvez déjà.

Vasodilatateurs: Hydralazine
Ce médicament aide à réduire la tension dans les parois des vaisseaux sanguins, à soulager les spasmes des petites artères et à améliorer la circulation sanguine. La charge sur le ventricule gauche est réduite et la pression diminue. Prenez Hydralazine 10-25 mg 3 à 4 fois par jour. La dose est augmentée progressivement pour éviter les effets indésirables. Vous ne pouvez pas utiliser ce médicament si le pouls est rapide, s'il y a un défaut de la valve mitrale, de l'athérosclérose ou si le cœur n'est pas bien alimenté en sang (maladie ischémique). La dose et la durée du traitement sont déterminées par le médecin. Ce médicament est souvent prescrit aux personnes contre-indiquées en chirurgie.

Traitement chirurgical

L’opération de la valve aortique sera nécessaire pour les personnes dont le ventricule gauche ne peut plus faire face au volume important de sang qu’il doit pomper.

En cas de maladie congénitale de la valve aortique, qui provoque dans la plupart des cas de légères irrégularités, l'opération est réalisée après 30 ans. Mais si la situation se détériore rapidement, elle peut être conservée plus tôt.
L'âge auquel cette opération est recommandée lors de l'acquisition du défaut dépend des modifications apportées à la vanne. L'opération est généralement effectuée pour les personnes âgées de 55 à 70 ans.

Indications pour la chirurgie

  • troubles du ventricule gauche;
  • augmentation du ventricule gauche à 6 cm ou plus;
  • un volume important de sang (25%) retourne de l'aorte au ventricule pendant sa relaxation (diastole) et la personne souffre de manifestations de la maladie;
  • la maladie est asymptomatique, il n’ya pas de problèmes de santé, mais environ 50% du sang retourne dans le ventricule.
Contre-indications à la chirurgie.
  • plus de 70 ans, mais ce problème est résolu individuellement;
  • plus de 60% du sang revient de l'aorte au ventricule;
  • maladies chroniques graves.
Types d'opérations:
  1. Contre-pulsation intra-aortique
Cette opération est réalisée avec la forme initiale de régurgitation de la valve aortique. Dans l'artère fémorale, entrez la taille du cylindre de 2 à 50 ml et fixez-y un tuyau d'alimentation en hélium. Lorsque le ballon atteint la valve aortique, il est gonflé. Cela aide à aplatir la valve aortique, et ils se ferment plus étroitement.

Indications pour ce type d'opération

  • changements mineurs dans les feuillets de la valve;
  • flux sanguin inverse 25-30%.
Ses vertus
  • ne nécessite pas une grande incision;
  • vous permet de récupérer plus rapidement après la chirurgie;
  • plus facile à transporter.
Opération désavantages
  • il est impossible de procéder s'il y a des violations dans les tissus de l'aorte: athérosclérose, anévrisme, dissection;
  • il n'y a aucun moyen de corriger des changements majeurs dans les feuillets de la valve;
  • Il y a un risque de re-développement de l'insuffisance aortique sur 5-10 ans.
  1. Implantation artificielle de valvule
C'est la chirurgie la plus courante pour la régurgitation de la valve aortique. Il est soumis à de lourdes charges et a donc presque toujours mis une valve artificielle en silicone et en métal, qui ne s'use pas. Les prothèses biologiques et la restauration des cuspides valvulaires ne sont pratiquement pas pratiquées.

Indications pour ce type d'opération

  • flux sanguin inversé de 25 à 60%, si le pourcentage est supérieur, le risque que le fonctionnement du ventricule gauche ne s'améliore pas après l'opération augmente;
  • manifestations fortes et nombreuses de la maladie;
  • élargissement du ventricule gauche de plus de 6 cm.
Ses vertus
  • donne de bons résultats à tout âge de moins de 70 ans et avec des lésions de la valve;
  • la majorité absolue des gens tolèrent bien la chirurgie;
  • la santé est grandement améliorée;
  • Vous pouvez simultanément vous débarrasser de l'insuffisance artérielle.
Opération désavantages
  • nécessite une dissection de la poitrine et un appareil de fixation pour une circulation sanguine artificielle;
  • il faut 2 mois pour récupérer;
  • la chirurgie n'est pas efficace en cas d'insuffisance circulatoire grave.
N'oubliez pas que seule une intervention chirurgicale peut soulager complètement l'insuffisance de la valve aortique. Par conséquent, si les médecins vous recommandent ce type de traitement, ne tardez pas. Plus tôt vous mettez une nouvelle valve, plus vous avez de chances de vivre pleinement et en bonne santé.

Sténose aortique

Raisons

La sténose de la valve aortique peut être le résultat d’anomalies dans le développement du fœtus ou être la conséquence de maladies antérieures.

Défauts de naissance

  • la valve est composée de deux valves au lieu de trois
  • la valve se compose d'une feuille
  • sous la valve est une membrane avec un trou
  • rouleau musculaire au dessus de la valve aortique

Maladie valvulaire acquise à la suite de diverses maladies:

Maladies infectieuses

  • la septicémie
  • pharyngite
  • pneumonie
Au cours de maladies infectieuses, des bactéries (principalement des streptocoques et des staphylocoques) pénètrent dans le sang et se propagent dans le cœur. Ici, ils se déposent sur la paroi interne et provoquent son inflammation - endocardite infectieuse. Il en résulte des accumulations de micro-organismes sur l'endocarde et les feuillets valvulaires - des excroissances similaires aux verrues qui rétrécissent la lumière à l'intérieur de la valvule ou font croître les valvules ensemble.

Maladies systémiques

  • rhumatisme
  • lupus érythémateux disséminé
  • sclérodermie
Les maladies systémiques provoquent des perturbations dans la division des cellules du tissu conjonctif constituant la valve. Ses cellules se divisent et forment des excroissances sur les feuillets de la valve. Les poches peuvent pousser ensemble, ce qui empêche la vanne de s'ouvrir complètement.

Changements d'âge

  • Calcification de la valve aortique - dépôts de sels de calcium le long des bords des valves.
  • L'athérosclérose est le dépôt de plaques de cholestérol sur la surface interne de l'aorte et la valve.
Après 50 ans, des plaques de calcium ou de graisses commencent à se déposer sur les bords de la valve. Ils forment des excroissances, empêchent les volets de se fermer et bloquent partiellement la lumière lorsque les volets sont ouverts. Par conséquent, la sténose de la valve aortique est souvent accompagnée d'une défaillance.

Avec des changements mineurs de symptômes ne se produit pas. S'ils apparaissent, cela indique que le remplacement de la vanne est nécessaire.

Les symptômes

Les symptômes de la sténose de la valve aortique dépendent du stade de la maladie. Le stade est déterminé sur la base de la taille de l'ouverture de la valve aortique.

  • Surface normale 2-5 cm 2
  • Sténose facile, surface d’ouverture supérieure à 1,5 cm 2
  • Sténose modérée 1-1,5 cm 2
  • Trou de sténose sévère inférieur à 1 cm 2
Habituellement, les premières manifestations de la maladie apparaissent lorsque la surface du trou a diminué à 1 cm 2.

Bien-être

  • Douleur et sensation de lourdeur dans la poitrine - angine de poitrine. Cela semble dû au fait que la pression dans le ventricule gauche augmente et que le sang presse sur ses parois;
  • Évanouissement Ceci est le résultat du manque de sang entrant dans l'aorte à travers l'ouverture étroite. La pression diminue et les organes manquent de sang et d'oxygène. C'est le cerveau qui ressent le premier. Lorsqu'il manque d'oxygène, la personne se sent faible, étourdie et perd conscience.
  • Oedème des membres inférieurs causé par une défaillance circulatoire et une circulation sanguine veineuse réduite;
  • Les symptômes d'insuffisance cardiaque résultent d'un dysfonctionnement du ventricule gauche:
  • Essoufflement à l'effort;
  • Essoufflement; couché;
  • Toux nocturne
  • Fatigue accrue.
Signes objectifs ou ce que le médecin trouve
  • Pâleur de la peau due à un apport sanguin insuffisant dans les petits vaisseaux;
  • Pouls lent (bradycardie) et faible;
  • En écoutant le coeur, un bruit caractéristique est entendu. Il se produit entre les contractions ventriculaires. Son apparition est due au fait que la pression dans le ventricule gauche augmente et que le sang se précipite dans l'ouverture étroite de la valve aortique. Plus la pression dans le ventricule est élevée, plus le bruit qui crée une turbulence dans le sang est puissant;
  • La fermeture de la valve aortique est mal audible. Cela est dû au fait que les vannes accrétées claquent très fort et pas assez vite.

Données d'examen instrumentales

Un électrocardiogramme aide à identifier le degré de sténose. Avec un léger rétrécissement de la valve, cela reste normal. Dans un autre cas, apparaissent:

  • signes d'augmentation du ventricule gauche et d'épaississement de sa paroi
  • troubles du rythme cardiaque
Les rayons X peuvent être normaux ou montrer:
  • élargissement de l'oreillette gauche et du ventricule
  • les contours du coeur ressemblent à une chaussure
  • accumulations de calcium sur la valve ou dans la partie inférieure de l'aorte
EchoCG transthoracique (échographie du coeur à travers la poitrine) peut révéler:
  • élargissement du ventricule gauche et épaississement de ses parois
  • agrandissement de l'oreillette gauche
  • membrane sous la valve
  • rouleau au-dessus de la valve dans l'aorte
  • fermeture incomplète des vannes
  • nombre de feuilles
  • orifice étranglé
L'échocardiogramme transoesophagien est inséré dans l'œsophage et se situe très près du cœur. Vous permet de mesurer la surface du trou dans la valve aortique.

La recherche Doppler est l’un des types d’échographie cardiaque qui permet de:

  • voir la direction du flux sanguin
  • mesurer le débit
  • déterminer la quantité de sang qui passe dans la valve aortique
  • voir l'étranglement au dessus de la valve
  • détecter une insuffisance de la valve aortique - fermeture incomplète de ses cuspides

Le cathétérisme cardiaque est l'étude de l'état du cœur à l'aide d'un cathéter spécial, inséré dans sa cavité par de gros vaisseaux. Il est prescrit uniquement aux personnes âgées de plus de 50 ans qui ne disposent pas des mêmes données EchoCG et des résultats d'autres examens. Avec cette méthode, déterminez la pression dans les cavités cardiaques et les caractéristiques du mouvement du sang dans la valvule aortique.

Après l'apparition des premiers symptômes de sténose de la valve aortique, l'opération doit être effectuée pendant 3 à 5 ans. Si la maladie est asymptomatique et n'entraîne pas de troubles significatifs dans le travail du ventricule gauche, le médecin vous prescrira les médicaments nécessaires et l'heure du prochain examen. Il est généralement suffisant de subir une échographie du cœur une fois par an.

Traitement de la sténose aortique

Si le médecin détermine que vous avez un léger rétrécissement de la valve aortique, il vous prescrira un traitement qui améliorera l'apport en oxygène au muscle cardiaque et aidera à maintenir un rythme normal de contractions et de pression artérielle.

Diurétiques ou diurétiques: Torasemide
Vous avez besoin du médicament si le médecin a révélé une congestion dans les poumons. Le torasémide réduit la quantité d'eau dans le corps et le volume de sang circulant dans les vaisseaux. Mais le diurétique est prescrit avec prudence et à petites doses. Sinon, il pourrait en résulter une diminution de la pression dans les artères, qui reçoivent déjà une quantité de sang insuffisante. La dose recommandée de 2,5 mg 1 heure / jour. A consommer le matin, quel que soit le repas.

Antirangineux: Sustac, Nitrong
Ils améliorent l'apport sanguin au cœur et soulagent la douleur et la lourdeur derrière le sternum. Ils réduisent le besoin en oxygène du cœur et améliorent l’approvisionnement en sang du cœur. Appliquez 2-3 fois par jour avec une petite quantité d'eau. Les comprimés ne doivent pas être mâchés ou cassés. La dose prescrite par le médecin. Même un léger excès peut provoquer une détérioration et un évanouissement dus à une diminution de la pression.

Antibiotiques: Bicilline-3
Affecter à la prévention de l'endocardite infectieuse dans toute exacerbation de maladies chroniques: amygdalite, pyélonéphrite. Et avant diverses interventions pouvant entraîner une infiltration de bactéries dans le sang: extraction dentaire, avortement. Appliquez le médicament 1 fois pour 1 000 000 UI, si le médecin n’a pas nommé de régime.

Chirurgie pour sténose de la valve aortique

Indications pour la chirurgie

  • il y avait des signes de la maladie qui réduisaient l'aptitude au travail: faiblesse, essoufflement, fatigue;
  • sténose modérée et sévère, l’ouverture de la valve aortique est inférieure à 1,5 mètre carré. cm;
Contre-indications à la chirurgie
  • plus de 70 ans;
  • maladies concomitantes graves.
Types d'opérations
  1. Valvuloplastie par ballonnet aortique
Un ballon est attaché par une petite incision dans l'artère fémorale à laquelle est fixé un tuyau d'alimentation en hélium. Lorsque le dispositif atteint la valve aortique, le ballon est gonflé et augmente le jeu entre les feuillets de la valve.

Indications pour la chirurgie

  • l'âge des enfants;
  • patients de moins de 25 ans sans dépôts de calcium sur la valve;
  • chez les adultes présentant une sténose grave avant une chirurgie de remplacement de la valve;
  • comme adulte, si le remplacement de la valve aortique est contre-indiqué.
Avantages de la méthode
  • méthode à faible impact;
  • haute efficacité chez les enfants;
  • ne nécessite pas d'arrêt cardiaque ni de connexion du dispositif pour une circulation sanguine artificielle;
  • vous permet de récupérer en 7 à 10 jours.
Méthode inconvénients
  • Une intervention chirurgicale répétée peut être nécessaire pendant 10 ans.
  • il existe un risque d'insuffisance aortique du fait que des cicatrices apparaissent sur les feuilles de la valve et qu'elles ne se ferment pas étroitement;
  • efficacité chez les adultes de 50%, un rétrécissement peut se reproduire dans l’année.
  1. Remplacement de la valve aortique
À la place de la valve aortique touchée est mis:
  1. Prothèse artificielle en matériaux durables et de haute technologie: silicone et métal.
  2. Bioprothèses:
  • Valve transplantée de sa propre artère pulmonaire;
  • Valve prélevée dans le cœur d'une personne décédée;
  • Bioprothèses animales: porcine ou bovine.
Indications pour le remplacement de la valve aortique
  • évanouissement;
  • faiblesse et fatigue graves;
  • violations de la contraction du ventricule gauche;
  • seulement 50% du sang passe à travers l'ouverture aortique rétrécie tout en réduisant le ventricule.
Avantages de l'opération
  • apporte des améliorations significatives à tout âge;
  • faible mortalité pendant et après la chirurgie;
  • pendant l'opération, il est possible de corriger simultanément les défauts de l'aorte;
  • élimine toutes les manifestations de la maladie;
  • L'espérance de vie après une telle opération est la même que chez les personnes en bonne santé.
Opération désavantages
  • La période de récupération prend 1-2 mois;
  • Les bioprothèses s'usent et s'adressent aux personnes âgées de plus de 60 ans
  • Une prothèse mécanique augmente le risque de formation de caillots sanguins et nécessite l'utilisation constante de médicaments anticoagulants (anticoagulants).
En fin de compte, le choix de la chirurgie dépend de l'âge et de l'état de santé général. Écoutez les recommandations du médecin et ne retardez pas le traitement - cela vous aidera à vous débarrasser complètement des problèmes cardiaques.