Angiopathie des membres inférieurs

L'angiopathie des membres inférieurs (ANC) est une maladie vasculaire qui, par le biais de troubles circulatoires aux extrémités, contribue à une insuffisance du trophisme tissulaire. L'angiopathie diabétique la plus commune, bien qu'il existe d'autres formes de pathologie.

L'amputation est la complication la plus grave de l'angiopathie des membres inférieurs. Il est donc important que tous les patients appartenant à un groupe à risque connaissent les signes de la maladie, ce qui facilitera le diagnostic et le traitement rapides des CPN.

Il existe différentes méthodes pour déterminer l'ANC, parmi lesquelles une importance considérable est accordée à l'angiographie et à la dopplerographie. Avec des maladies concomitantes, l'électrocardiographie et la radiographie peuvent être effectuées. En conséquence, même avec des symptômes légers, la pathologie peut être déterminée aux premiers stades de développement.

Vidéo: Angiopathie des membres inférieurs atteints de diabète sucré - traitement. Macroangiopathie des vaisseaux du cou

Description

Le réseau vasculaire peut être endommagé dans n’importe quelle partie du corps, mais les membres inférieurs subissent plus souvent une angiopathie. Au cours de la maladie, la microcirculation du canal change, ce qui constitue un plexus étendu. Parfois, les soins prénatals sont déterminés même par des personnes cliniquement saines, et cela pour des raisons.

Angiopathie est un terme générique pour la maladie des vaisseaux sanguins (artères, veines et capillaires).

En conséquence, le code 179.2 a été attribué à l'angiopathie ICD-10. Il existe également deux grands sous-groupes basés sur la taille de la lésion des formations vasculaires:

  1. Microangiopathies - de petits vaisseaux de divers organes internes (reins, rétine, etc.) sont entraînés dans le processus pathologique
  2. Macroangiopathies - les modifications affectent principalement les grandes artères. Cette forme d'angiopathie est donc caractéristique de la maladie des membres inférieurs.

L'évolution de l'angiopathie se caractérise par une diminution progressive du tonus des vaisseaux et une diminution de leur lumière, de sorte que le sang ne commence pas à couler de manière aussi intense dans les zones altérées. L'apparition de l'ANC peut être associée aux mécanismes de développement suivants:

  • Dommages à la couche musculaire de la paroi vasculaire
  • Changements dans la régulation nerveuse

Quelle que soit la cause réelle du développement de l'ANC, les vaisseaux affectés subissent des spasmes, leur lumière diminue et le flux sanguin qui les traverse diminue. Dans le contexte de tels changements, des signes cliniques caractéristiques apparaissent et, dans les cas graves, des complications graves.

Raisons

Le développement de la pathologie dépend de divers facteurs, mais le diabète sucré revêt une importance primordiale. Selon les statistiques, environ 70% des patients atteints de CPN souffrent initialement de cette maladie, car il y a un excès de glucose dans le sang. Ensuite, ils parlent d'angiopathie diabétique. Dans de tels cas, l'ANC agit comme une complication du diabète; par conséquent, avec une diminution de la gravité de la maladie sous-jacente, le déroulement de l'angiopathie est soulagé.

La deuxième place parmi les causes de l'ANC est l'hypertension, c'est-à-dire l'hypertension. Avec cette pathologie, les vaisseaux ne sont pas en mesure de supporter une augmentation constante de la pression artérielle, ce qui entraîne la destruction de leurs parois ou la compensation du spasme des vaisseaux.

Une autre raison pour l'ANC peut être:

  • athérosclérose;
  • lésion vasculaire traumatique;
  • violation de la régulation nerveuse des parois vasculaires;
  • pathologie du système hémopoïèse;
  • l'hypotension;
  • processus auto-immuns, en particulier la vascularite;
  • maladies métaboliques;
  • violations de la structure des parois des vaisseaux sanguins d'origine héréditaire ou congénitale.

Certains facteurs de risque augmentent considérablement le risque d'angiopathie. Ceux-ci comprennent:

  • la présence de mauvaises habitudes;
  • travailler avec des substances toxiques et nocives;
  • vieillissement physiologique du corps.

Une étude minutieuse des causes du développement de l'ANC permet un traitement plus complet et efficace de la maladie.

Clinique

Lorsqu’on examine deux formes de CPN, il convient de souligner les symptômes caractéristiques de chacune d’elles.

La microangiopathie ne se manifeste pas initialement. Lors de l'utilisation de diagnostics spécifiques à ce stade, il est possible de déterminer les modifications des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une gêne ultérieure. Objectivement, la peau est pâle et froide au toucher. Un des signes caractéristiques - les plaies, qui apparaissent relativement rapidement dans de nouveaux domaines. Les zones touchées peuvent être entourées de tissus rouges et enflés.

L'éducation pathologique peut atteindre l'os ou les muscles et ensuite le phlegmon se développe.

Dans les cas graves, il se produit une nécrose tissulaire qui se propage très rapidement dans les zones saines. En l'absence de traitement approprié dans de tels cas, le patient est confronté à une amputation et même à la mort.

Macroangiopathie Au début, il n'y a pas de symptômes. Le développement ultérieur de la maladie entraîne une gêne dans les jambes, d’abord seulement après avoir dormi le matin, puis après un exercice physique, et plus tard dans un état calme. Avec cette pathologie, les jambes sont également froides au toucher. Des douleurs supplémentaires dans les jambes et des crampes, un gonflement et des formations nécrotiques sont ajoutées. En outre, lorsque la macroangiopathie a observé une faiblesse générale, de la fièvre.

Il est important de noter que la clinique ANC dépend de l'âge du patient, de son état général et du stade du processus pathologique. À l'heure actuelle, il existe quatre stades d'angiopathie NK, chacun caractérisé par certains symptômes.

Stades cliniques de l'angiopathie NK

  • Stade I - les signes évidents de CPN ne sont pas détectés, bien que parfois les patients se plaignent d'un inconfort mineur dans les jambes, en particulier le matin après le sommeil.
  • Stade II - une douleur dans les jambes, alternant souvent avec une lourdeur ou une faiblesse, survient pendant une longue marche. En même temps, une personne arrête de marcher (pour que la douleur passe), puis recommence et un signe similaire d'angiopathie est appelé «claudication intermittente».
  • Stade III - les symptômes ci-dessus sont déterminés non seulement pendant une longue marche, mais également dans un état calme. Dans les cas graves, la douleur est perturbée même en position couchée et le patient doit alors modifier la position des jambes afin d'améliorer sa condition.
  • Stade IV - Les ulcères et la nécrose des tissus commencent à se former et, s'ils ne sont pas traités, mènent au cinquième stade.
  • Stade V - les orteils meurent d’abord, puis les tissus mous de la jambe, des cuisses et après le décès du patient par intoxication par le sang.

Angiopathie diabétique des membres inférieurs

Le diabète sucré est une maladie grave car il contribue à perturber les activités de divers organes et systèmes de l'organisme. Si la maladie progresse, on observe progressivement la défaite de tous les vaisseaux de NK. Les membranes basales des parois vasculaires deviennent denses, des dépôts se forment à l'intérieur, ce qui entraîne une diminution de la lumière.

En plus des membres inférieurs, l'angiopathie diabétique affecte les organes de la vision et du système urinaire.

Pied diabétique - un signe caractéristique de l’angiopathie du diabète dans le diabète. Cette pathologie entraîne une atrophie progressive des tissus du pied due au manque d'oxygène et de nutriments. De plus, avec cette forme de la maladie, la pulsation des grandes artères est déterminée, car le sang la traverse jusqu'aux petits capillaires, mais du fait de leur défaite, les tissus ne sont pas suffisamment alimentés en sang.

ANC diabétique a les caractéristiques suivantes:

  • violation de la structure des parois vasculaires;
  • dégradation des propriétés thrombostatiques du sang;
  • circulation sanguine lente.

Dans ce contexte, les conditions les plus favorables sont créées pour la formation de caillots sanguins, qui sont souvent des microthrombus, mais elles ne permettent néanmoins pas au sang de circuler normalement.

Angiopathie athéroscléreuse des membres inférieurs

L'athérosclérose affecte principalement les vaisseaux, y compris les membres inférieurs. Il n'y a pas de symptomatologie spécifique à cette pathologie, car différents vaisseaux peuvent être affectés, ce qui modifie la clinique.

L'athérosclérose est associée à la formation de plaques qui gênent plus ou moins le flux sanguin normal dans les vaisseaux affectés. La vasoconstriction spasmodique est la prochaine étape du développement de l'athérosclérose, au cours de laquelle les vaisseaux se contractent et le sang cesse de couler dans les tissus en quantité suffisante.

ANC athérosclérotique a les caractéristiques suivantes:

  • la formation de plaques à l'intérieur des vaisseaux, qui peuvent avoir une composition et une taille différentes;
  • sténose des artères et des artérioles;
  • fermeture plus ou moins grande de la lumière du vaisseau;
  • formation de thrombus avec embolie ultérieure.

Comme dans le cas de l'angiopathie diabétique, avec les ANC athérosclérotiques, une atrophie des tissus se produit aussi progressivement avec leur nécrotisation.

Diagnostics

Tout d'abord, le médecin procède à un examen général du patient au cours duquel sont évalués l'état de la peau, les pulsations aux jambes et la présence de maladies concomitantes. Ensuite, des tests de laboratoire sont effectués en fonction du type de test sanguin biochimique, ce qui vous permet de connaître le niveau de plaquettes, de fibrinogène, de glucose, de créatinine et d'urée. Une bactérioscopie peut également être nécessaire en cas d'écoulements purulents d'ulcères.

De plus, les études instrumentales suivantes sont effectuées:

  • Électrocardiographie (au repos et après l'effort)
  • Radiographie des membres inférieurs utilisant au moins deux projections
  • Angiographie avec un agent de contraste
  • Capillaire informatique
  • Débitmétrie laser
  • Polarographie, qui détermine le niveau d'oxygène dans les jambes
  • Etude Doppler avec analyse spectrale

Le diagnostic est effectué en plusieurs étapes. Premièrement, les procédures principales sont prescrites avant le début du traitement médical, après que les informations obtenues ont été complétées par les données de méthodes supplémentaires effectuées au cours du traitement conservateur.

Traitement

Endocrinologue, angiosurgeon, phlebologist s'occupe du traitement des patients souffrant d'angiopathie des membres inférieurs. Dans le processus de choix d'une tactique thérapeutique, la maladie sous-jacente qui a contribué au développement des CPN est nécessairement prise en compte. Les effets médicamenteux suivants peuvent notamment être appliqués:

  • Diminution de la glycémie
  • Réduire la quantité de cholestérol dans le sang
  • Maintenir la pression artérielle dans les limites acceptables

L'angiopathie des membres inférieurs nécessite un traitement long et persistant, durant lequel des recommandations médicales sont obligatoires.

Traitement de la toxicomanie

En cas de CPN diabétique, le type de maladie est déterminé et, si nécessaire, une thérapie de remplacement de l’insuline est prescrite. Nous avons également prescrit des médicaments qui renforcent la paroi vasculaire et, bien sûr, des aliments de régime.

Parmi les méthodes modernes de traitement de l'angiopathie, la lympho-modulation est souvent utilisée. Cette méthode de traitement prometteuse peut considérablement améliorer la circulation sanguine et éliminer la lymphostase. En conséquence, les œdèmes disparaissent, le métabolisme des tissus est optimisé, ce qui leur permet de se débarrasser plus activement des produits métaboliques.

Moyens les plus utilisés dans l'ANC:

  • Améliorer la microcirculation (xanthinol, pentoxifylline)
  • Affectant la perméabilité vasculaire (Parmidin, acide lipoïque)
  • Thrombolytiques qui aident à diluer le sang (aspirine, cardiomagnyl, dipyridamole)
  • Aide à améliorer le trophisme tissulaire (ATP, cocarboxylase)
  • Complexes de vitamines, y compris le groupe B, l'acide nicotinique et l'acide ascorbique.

La physiothérapie, la thérapie de boue, la plasmaphérèse et l'électrostimulation permettent d'améliorer l'état du patient. Des procédures similaires sont effectuées avec succès avec un traitement spa.

Traitement chirurgical

La reconstruction la plus courante des vaisseaux endommagés et des tissus mous en plastique. Nous avons également mis au point des méthodes pour les membres amputés par prothèse.

Prévention

Lorsqu'une personne est atteinte d'angiopathie des membres inférieurs, il est important de réguler la pression artérielle, la glycémie ou le cholestérol. Par conséquent, pour la prévention des soins prénatals, vous devez suivre un certain nombre de recommandations:

  • Limitez la consommation d'aliments riches en sucre et en glucides. Au lieu de cela, un régime avec une quantité modérée de graisse et riche en protéines est recommandé.
  • Vous devez prendre des suppléments de vitamines et des médicaments pour améliorer la conduction nerveuse et la circulation sanguine.
  • Pour améliorer la circulation sanguine, vous devez effectuer des exercices modérés. Veillez à ce que le chargement ne provoque pas de fatigue, car cela pourrait provoquer un arrêt cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.
  • Vous devez vérifier régulièrement votre état de santé et en particulier déterminer le niveau de glucose et de cholestérol dans le sang.
  • Examen régulier par un ophtalmologiste pour prévenir les dommages à la rétine.
  • Il est nécessaire de bien prendre soin de ses pieds. En particulier, les coupures et les plaies doivent être évitées car elles sont difficiles à cicatriser et peuvent facilement s'infecter.
  • Le maintien de la pression artérielle dans des limites acceptables est important pour prévenir les CPN.

Prévisions

L'angiopathie est difficile à traiter, mais il est néanmoins possible d'améliorer la santé lorsque des soins médicaux sont prodigués rapidement.

Le pronostic le plus favorable pour déterminer la maladie dans les premiers stades du développement, quand il n'y a pas de changements visibles de la peau, et plus encore - la nécrose des tissus.

Une conclusion pronostique défavorable est donnée pour l'amputation d'une partie du membre en raison de la gangrène développée. Dans de tels cas, le cas peut même aboutir à une issue fatale. Il est donc extrêmement important de ne pas rater le moment du traitement conservateur opportun.

Si l'amputation a été réalisée, le patient doit apprendre à s'adapter aux nouvelles conditions de la vie. Il faudra une longue rééducation avant que l'état mental d'une personne qui a perdu tout ou partie du membre inférieur ne se stabilise. Néanmoins, s'il n'y a pas de danger pour la vie, une vie plus ou moins confortable et une vie à part entière peuvent être organisées.

Vidéo: angiopathie diabétique des membres inférieurs. Ses symptômes, son traitement et ses complications

Angiopathie

L'angiopathie est une pathologie des vaisseaux sanguins qui se développe à la suite d'une insuffisance de la régulation nerveuse. La réduction du tonus des vaisseaux sanguins perturbe leur fonctionnement, ainsi que des modifications de la structure des parois vasculaires. Le processus pathologique peut être localisé dans différentes parties du corps ou être généralisé, il peut affecter des vaisseaux sanguins de différents calibres. La progression de l'angiopathie entraîne l'apparition de modifications irréversibles du corps dues à des troubles circulatoires.

Causes et facteurs de risque

Au cœur du processus pathologique dans les vaisseaux se trouve un trouble de la neurorégulation conduisant à une violation du tonus vasculaire, une parésie et des spasmes de micro et parfois de macro-vaisseaux. Les raisons du développement de troubles neurorégulateurs peuvent être nombreuses.

Principaux facteurs de risque pour toutes les formes d’angiopathie:

  • traits congénitaux des parois des vaisseaux sanguins;
  • maladies du système hématopoïétique;
  • troubles métaboliques;
  • intoxication;
  • blessures traumatiques;
  • surpoids;
  • âge avancé;
  • la présence de mauvaises habitudes;
  • mode de vie passif.

Le développement de l'angiopathie chez les patients atteints de diabète sucré est un processus naturel qui conduit à la progression de la maladie. L'angiopathie diabétique survient dans le contexte d'un traitement inadéquat du diabète sucré, elle contribue à des troubles métaboliques non compensés, à une détérioration de l'apport en oxygène des tissus, ainsi qu'à des modifications hormonales qui aggravent les troubles métaboliques et contribuent au développement de processus pathologiques dans la paroi vasculaire.

Les facteurs de risque pour le développement de l'angiopathie des membres inférieurs, en plus du diabète, incluent:

  • processus pathologiques dans le cerveau, la moelle épinière, ainsi que dans les nerfs périphériques, conduisant à une violation de l'innervation vasculaire;
  • lésion vasculaire de la microvascularisation des pieds dans les maladies auto-immunes;
  • hypo et hypertension artérielle avec développement de hyalinose des parois vasculaires;
  • hypothermie des membres inférieurs;
  • risques professionnels (notamment impact sur le corps de substances toxiques, maladie des vibrations).
La progression de l'angiopathie entraîne l'apparition de modifications irréversibles du corps dues à des troubles circulatoires.

L'angiopathie de la rétine se développe sur le fond d'ostéochondrose de la colonne cervicale, d'augmentation de la pression intracrânienne, de la presbytie de l'oeil (focalisation floue sur des objets proches, associée à des changements naturels liés à l'âge).

L'angiopathie hypertensive se produit sur le fond de l'hypertension sévère, ainsi qu'une prédisposition génétique à cette pathologie.

Formes d'angiopathie

En fonction du processus pathologique ayant conduit au développement de la pathologie, on distingue les formes d'angiopathie suivantes:

  • diabétique;
  • hypertensive;
  • hypotonique;
  • amyloïde cérébrale;
  • angiopathie traumatique de la rétine (rétinopathie traumatique);
  • angiopathie rétinienne juvénile (angiopathie juvénile, maladie de Ilza).

Selon la taille des vaisseaux affectés, la microangiopathie (lésion de petits vaisseaux sanguins) et la macroangiopathie (lésion de gros vaisseaux sanguins) sont isolées.

En fonction de la localisation:

  • angiopathie des membres inférieurs et / ou supérieurs;
  • angiopathie rétinienne;
  • angiopathie des vaisseaux cérébraux (cérébraux);
  • angiopathie artérielle; et autres
L'angiopathie rétinienne peut être compliquée par un glaucome, une cataracte, un décollement de la rétine, une atrophie du nerf optique, une perte partielle ou totale de la vision.

Les symptômes

Le tableau clinique dépend de la forme, de la gravité du processus pathologique et de sa localisation.

Signes d'angiopathie du membre inférieur:

  • peau froide;
  • pâleur ou teinte cyanotique de la peau;
  • l'apparition d'hématomes et de capillaires altérés sans raison apparente;
  • l'apparition de zones à pigmentation altérée, desquamation;
  • mauvaise cicatrisation, même superficielle, malgré le traitement en cours;
  • engourdissement, démangeaisons, brûlures et rampements dans les membres inférieurs;
  • sensibilité réduite des jambes;
  • affaiblissement de la pulsation des artères;
  • douleur dans les membres inférieurs apparaissant pendant la marche, claudication intermittente.

L'angiopathie des membres inférieurs, développée sur le fond du diabète sucré, est caractérisée par une adhésion précoce aux signes de troubles du système nerveux, associés à des lésions des vaisseaux sanguins de petit calibre, associées à des lésions des yeux et des reins, ainsi qu'à la formation d'ulcères trophiques (cas graves et gangrène) des membres inférieurs sur le fond pulsation préservée des artères périphériques. Un processus infectieux peut se développer sur le fond des blessures mineures, des fissures de la peau. De petits ulcères pratiquement indolores apparaissent sur les membres inférieurs (le plus souvent sur les pieds) et se propagent progressivement aux muscles et aux os. Avec la progression du processus pathologique, il se produit une nécrose qui s'étend progressivement au-delà des ulcères dans tout le pied, le pied dit diabétique se développe.

L'angiopathie hypertensive de la rétine aux premiers stades est asymptomatique ou présente des symptômes bénins. Chez les patients, on observe une légère diminution de l’acuité visuelle, de l’éblouissement, des flashs, des lignes et / ou des points devant les yeux.

Avec la progression de l'angiopathie hypertensive sont notés:

  • hémorragies fréquentes dans les yeux;
  • dilatation des veines du fundus;
  • diminution significative de l'acuité visuelle (jusqu'à la cécité);
  • rétrécissement des champs visuels;
  • maux de tête réguliers;
  • saignements de nez fréquents;
  • hémoptysie;
  • détection des impuretés du sang dans l'urine, les matières fécales;
  • irritabilité, instabilité émotionnelle, états d'anxiété;
  • troubles de l'attention et de la mémoire;
  • dépendance météorologique.

Les changements dans les vaisseaux sont réversibles avec la normalisation de la pression artérielle.

L'angiopathie des vaisseaux cérébraux se manifeste tout d'abord par des maux de tête persistants, une possible désorientation de l'orientation dans l'espace, des hallucinations.

Lorsque l'angiopathie artérielle est observée, les violations de l'activité cardiaque, la formation de thrombus.

Diagnostics

L'utilisation de diverses méthodes de diagnostic dépend de la forme de l'angiopathie. Le plus souvent recours à l'examen radiographique de contraste des vaisseaux (angiographie).

Le diagnostic de l'angiopathie du membre inférieur comprend les méthodes suivantes:

  • rhéovasographie - diagnostic fonctionnel des vaisseaux des extrémités, permettant d'évaluer l'état du flux sanguin veineux et artériel;
  • capillaroscopie - examen non invasif des capillaires;
  • échographie des vaisseaux des membres inférieurs avec balayage duplex;
  • imagerie thermique - l'image est obtenue en enregistrant le rayonnement thermique des organes, ce qui vous permet de vous faire une idée de la circulation du sang dans ceux-ci, et donc de la fonction des vaisseaux;
  • artériographie - examen radio-opaque des artères.

Les principales méthodes de diagnostic de l'angiopathie rétinienne incluent l'ophtalmoscopie directe et indirecte (méthode instrumentale d'examen du fond d'œil).

L'angiopathie cérébrale est diagnostiquée par ordinateur ou par angiographie à résonance magnétique des vaisseaux cérébraux.

Une complication de l'angiopathie cérébrale peut être une diminution significative de la qualité de vie due à des attaques de céphalées intenses et prolongées, un accident vasculaire cérébral.

Traitement

Le traitement de l'angiopathie consiste tout d'abord en un traitement de la maladie sous-jacente et / ou en une élimination des facteurs indésirables ayant provoqué l'apparition d'une angiopathie.

Une condition préalable au succès du traitement de l’angiopathie diabétique est la compensation de la maladie sous-jacente, c’est-à-dire la normalisation du métabolisme. Une des principales méthodes de traitement est la thérapie par le régime - les glucides facilement digestibles sont exclus du régime, la quantité totale de glucides et de graisses animales est réduite. Si nécessaire, des préparations à base de potassium, des angioprotecteurs, des antispasmodiques et des anticoagulants sont prescrits. En présence d'une ischémie grave des membres inférieurs, une plasmaphérèse gravitationnelle aide à purifier le sang, à réduire la douleur ischémique et à guérir plus rapidement les plaies. En outre, prescrit un ensemble d'exercices de gymnastique.

L'angiopathie des membres inférieurs peut être traitée à la fois par des méthodes conservatrices et chirurgicales, en fonction de la gravité. Le traitement conservateur consiste à prescrire des médicaments vasoactifs, des médicaments qui améliorent la circulation sanguine et normalisent le ton de la paroi vasculaire.

Le traitement chirurgical de la macroangiopathie des membres inférieurs consiste en une prothèse des vaisseaux sanguins affectés. Dans certains cas (stade avancé, intoxication grave, gangrène), le membre inférieur est amputé. Le niveau d'amputation est établi en fonction de la viabilité des tissus de l'une ou l'autre partie du membre inférieur.

Dans le traitement de l’angiopathie hypertensive, la normalisation de la pression artérielle est d’une importance primordiale. La réception de vasodilatateurs, diurétiques est montré.

L'angiopathie rétinienne, la microcirculation et le métabolisme tissulaire sont prescrits.

En plus du traitement principal, des procédures de physiothérapie sont souvent prescrites. Thérapie laser efficace, thérapie magnétique, acupuncture, boue thérapeutique.

Complications possibles et conséquences

L'angiopathie rétinienne peut être compliquée par un glaucome, une cataracte, un décollement de la rétine, une atrophie du nerf optique, une perte partielle ou totale de la vision.

Dans le contexte d'angiopathie grave liée à l'étiologie du diabète, se développent le syndrome du pied diabétique, la gangrène et l'intoxication de l'organisme à risque de décès élevé.

L'angiopathie artérielle est compliquée par la formation de caillots sanguins, l'apparition d'accidents vasculaires cérébraux, l'infarctus du myocarde.

L'angiopathie hypertensive se produit sur le fond de l'hypertension sévère, ainsi qu'une prédisposition génétique à cette pathologie.

Une complication de l'angiopathie cérébrale peut être une diminution significative de la qualité de vie due à des attaques de céphalées intenses et prolongées, un accident vasculaire cérébral.

Prévisions

Le pronostic pour diverses formes d'angiopathie dépend en grande partie de la rapidité du début du traitement, ainsi que du respect des instructions du médecin.

Avec un traitement adéquat en temps voulu de l’angiopathie diabétique des membres inférieurs, il est généralement possible d’éviter le développement d’une gangrène et d’une amputation. En l'absence du traitement nécessaire, la gangrène se développe dans environ 90% des cas d'angiopathie diabétique au cours des cinq années suivant le début du processus pathologique. La mortalité chez ces patients est de 10-15%.

Avec un traitement bien choisi de l'angiopathie rétinienne, le pronostic est généralement favorable. Le pronostic se détériore avec le développement du processus pathologique chez la femme enceinte. Lors de l'accouchement, le patient peut subir une perte complète de la vision. Pour cette raison, une césarienne est indiquée chez ces patients.

Prévention

Afin d'éviter le développement de l'angiopathie, il est recommandé:

  • observation par le dispensaire des patients présentant des comorbidités et susceptibles de développer une angiopathie;
  • correction du surpoids (en particulier chez les patients diabétiques);
  • alimentation équilibrée;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • activité physique suffisante;
  • éviter les efforts physiques excessifs;
  • éviter les situations stressantes.

Prévention et traitement de l'angiopathie des membres inférieurs

Les angiopathies sont des maladies associées à des modifications négatives de la paroi vasculaire. Ces pathologies touchent les gros vaisseaux, ainsi que les petites artères. Ils peuvent apparaître sur n'importe quelle partie du corps humain. L'angiopathie des membres inférieurs est une affection grave et désagréable. Cela peut être dû à diverses raisons.

En savoir plus sur les causes de la maladie

L'angiopathie des membres inférieurs se développe le plus souvent sur le fond du diabète sucré. Si un diagnostic terrible est posé - diabète, les angiopathies peuvent toucher non seulement les jambes, mais également la rétine de l'œil, les reins. L'hypertension est aussi souvent la cause de la maladie. Mais il existe d'autres causes moins courantes:

  • pathologies du système circulatoire humain;
  • blessures vasculaires;
  • âge avancé;
  • augmentation de la pression artérielle observée fréquemment;
  • l'hypotension;
  • travailler dans une production dangereuse;
  • maladies auto-immunes;
  • métabolisme inapproprié;
  • facteurs héréditaires.

Symptômes de la maladie

Les symptômes de l’angiopathie des jambes dépendent du stade de la maladie, de l’âge du patient ainsi que de son état de santé. Il y a plusieurs stades de la maladie. Dans la première étape, les symptômes sont généralement absents. Dans la deuxième étape, il y a une faiblesse dans les jambes, une lourdeur, des douleurs dans les muscles et une boiterie. Avec le développement de la maladie vient la troisième étape. A ce stade, la gêne dérange la personne même au repos. Au quatrième stade, une nécrose tissulaire se produit, ainsi que des ulcères superficiels. Il existe plusieurs signes de base par lesquels une personne peut comprendre qu’elle souffre d’angiopathie des vaisseaux des membres inférieurs:

  • vision floue;
  • la peau des jambes commence à se décoller, des ulcères apparaissent dessus;
  • veines d'araignée sur les jambes;
  • hémorragies multiples sur la peau;
  • boiterie, douleur musculaire;
  • sensation de brûlure, engourdissement des membres inférieurs;
  • pieds froids;
  • peau bleutée oedémateuse sur les jambes.

Tout sur l'angiopathie de la jambe

Si l'angiopathie frappe les jambes, des modifications pathologiques sont observées, en premier lieu, dans les petits vaisseaux. C'est-à-dire que le système capillaire souffre initialement et que la maladie s'appelle microangiopathie. Si la maladie progresse, les gros vaisseaux sont également soumis à des modifications nuisibles, notamment.

Si le métabolisme corporel est perturbé, la personne entre dans le groupe à risque d'angiopathie. Le risque d'athérosclérose augmente également.

À son tour, l'athérosclérose peut donner une impulsion aux processus qui endommagent les parois des vaisseaux sanguins. En raison de la progression de la maladie - angiopathie des membres inférieurs, les tissus ne reçoivent plus les substances dont ils ont besoin, ce qui les pousse à mourir. La maladie est exacerbée par l'infection, ainsi que par une faible immunité. Les patients retardent souvent le rendez-vous chez le médecin, convaincus que le malaise qui les inquiète passera d'eux-mêmes. L'angiopathie n'est souvent présente qu'à trois stades de développement. A ce stade, la maladie doit être traitée de toute urgence.

Diagnostic de la maladie

Le médecin évalue initialement l'état de santé général du patient. De plus, des examens spéciaux sont prescrits. Avec leur aide, le degré de lésion de la paroi vasculaire du membre est déterminé. Après un diagnostic correct et l'identification de tous les problèmes, un traitement est prescrit. Tout d'abord, le patient doit:

Test sanguin biochimique

  • faire un test sanguin biochimique;
  • électrocardiogramme est montré;
  • bakposev aux sécrétions purulentes;
  • Radiographie
  • mesurer la pression sur les artères périphériques.

Après la recherche, le médecin doit savoir dans quel état se trouve la paroi vasculaire du membre. Pour cela:

  • l'angiographie est utilisée;
  • détermination de la pression artérielle galerostop;
  • analyse des signaux de flux sanguin Doppler le long du spectre spectral.

Le médecin jugera peut-être nécessaire de mener des études pour suivre l'évolution de l'hémodynamique. Pour cela:

  • la débitmétrie laser est utilisée;
  • capillaroscopie sur un ordinateur;
  • stress transcutané.
Capillaroscopie

Le diagnostic est nécessaire non seulement avant le traitement. Complètement, toutes les études peuvent être nécessaires déjà au moment de se débarrasser de la maladie pour les actions correctives nécessaires.

Se débarrasser de la maladie

Pour prescrire un traitement efficace, le médecin prend en compte les facteurs ayant provoqué l'angiopathie des membres inférieurs. Vous pouvez ralentir le processus d’endommagement des parois des vaisseaux sanguins. Pour cela:

  • surveiller la pression artérielle;
  • prescrire un régime;
  • surveiller les niveaux de sucre dans le sang;
  • utiliser des médicaments qui peuvent rendre les vaisseaux plus élastiques.

Si le diabète ou l’hypertension est la cause de l’angiopathie des extrémités, toutes les mesures sont prises pour lutter contre ces affections. Le patient doit consulter un endocrinologue et déterminer s’il souffre de maladies du système endocrinien qui affectent les processus métaboliques, ce qui peut provoquer une angiopathie.

L'angiopathie des jambes est complètement traitée au stade actuel du développement de la médecine. Le processus de guérison lui-même est long. La maladie peut être ralentie, améliorer considérablement l'état du patient.

Une des méthodes les plus récentes est la lympho-modulation. Grâce à elle, elle peut améliorer la circulation de la lymphe et du sang. La méthode vous permet de vous débarrasser des poches, d'éliminer les substances nocives de la zone touchée.

Le médecin peut prescrire un traitement conservateur au patient pour se débarrasser de la maladie. Les médicaments utilisés affectent la perméabilité des artères, des anticoagulants, des médicaments pour la microcirculation et des médicaments améliorant le système trophique. Bénéfique pour le patient affecte la consommation de vitamines.

Pour restaurer la lumière des vaisseaux affectés, une opération est effectuée. Dans le même temps, le plastique des tissus mous est utilisé.

Les procédures de physiothérapie aident les patients de manière excellente. Ces méthodes incluent l'électrostimulation, la plasmaphérèse et la thérapie par la boue. Si le patient s'est tourné très tard vers le médecin, l'intoxication de tout l'organisme a commencé, la gangrène a frappé la jambe. Il ne reste alors plus qu'à recourir à l'amputation du membre. Il se trouve qu'il suffit d'amputer seulement les doigts ou le pied.

Prévention

Pour exclure au maximum la possibilité de développer une angiopathie des extrémités, il est nécessaire de mener une lutte intensive contre l'obésité. Il est nécessaire de contrôler la consommation d'alcool, d'abandonner les cigarettes.

L'exercice devrait être fait régulièrement. Les taux de cholestérol et de sucre dans le sang devraient être optimaux. La pression artérielle devrait également être normale.

Une personne devrait manger du sel avec modération et ne pas en abuser. Les mets trop sucrés et gras devront être abandonnés. Il existe un régime numéro 9, recommandé aux personnes diabétiques. Il devrait être utilisé pour la prophylaxie. Pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins, vous pouvez boire 1/3 tasse de jus de pomme de terre 30 minutes avant de manger. Il est nécessaire de manger les produits suivants: flocons d'avoine, pois, champignons, laitue, poires, légumes et baies. Les substances qu'ils contiennent ont un effet bénéfique sur les vaisseaux.

Comment traiter l'angiopathie des membres inférieurs

À ce jour, le diabète est la maladie la plus fréquente des organes du système endocrinien. Le diabète sucré du second type mérite une attention particulière. Cette maladie est caractéristique des personnes âgées, elle est très rare chez les jeunes. Angiopathie extrêmement dangereuse des membres inférieurs dans le diabète sucré, dont le traitement implique souvent une intervention chirurgicale. Le diabète du premier type se produit avec la déficience absolue de cette hormone. Il est extrêmement important de choisir un traitement adéquat, il est nécessaire de convaincre le patient de la nécessité de se conformer à toutes les recommandations médicales. De telles tactiques peuvent réduire le risque de complications possibles plusieurs fois. D'où la difficulté de traiter le diabète du premier type: il est aujourd'hui presque impossible de déterminer dans quelle mesure le patient est déficient en insuline.

Angiopathie en tant que complication du diabète

L’angiopathie des membres inférieurs est l’une des complications les plus courantes du diabète sucré. Selon la classification, il est inclus dans le groupe des angiopathies. De vieilles données littéraires ont fait valoir que ce processus est directement lié à la lésion de la paroi vasculaire. Cependant, de nouvelles études sur ce processus ont établi que les lésions du pied chez les patients atteints de diabète sucré avaient un facteur étiologique et une pathogenèse complètement différents, directement associés au développement de la polyneuropathie. La destruction vasculaire ne représente pas plus de 12-15% des patients.

La classification comprend deux types d'angiopathies.

  1. Microangiopathie, dans laquelle les petites artères, les artérioles sont touchées. Les organes de cette pathologie sont les vaisseaux des reins et de la rétine.
  2. Macroangiopathie touchant les artères de gros calibre. Les vaisseaux coronaires, le cerveau et les membres inférieurs sont touchés ici.

Angiopathie des vaisseaux des membres inférieurs

Morphologiquement, cette affection peut être appelée athérosclérose, qui se développe sur le fond du diabète. Cependant, contrairement à l'athérosclérose habituelle, l'angiopathie des membres inférieurs atteints de diabète présente certaines particularités.

  1. La progression régulière de la maladie, qui se produit avec l'athérosclérose ordinaire. La différence réside dans le fait que dans le diabète sucré, la pathologie progresse plus rapidement.
  2. Caractère polysegmental de la lésion. C'est-à-dire qu'il y a plusieurs foyers.
  3. Peut se produire chez les jeunes.
  4. Mauvaise réponse au traitement thrombolytique standard, administration de statines.

L'athérosclérose se développe toujours par étapes. Tout d'abord, la paroi vasculaire est compactée, l'étape suivante est leur rétrécissement, appelé sténose. La dernière étape peut être une obstruction complète ou un blocage du navire. En conséquence, une hypoxie tissulaire grave se développe, le métabolisme et l'homéostasie sont perturbés, ce qui se manifeste par certains symptômes.

La classification la plus complète et généralement acceptée de cette pathologie est considérée comme étant celle de Fontaine-Leriche-Pokrovsky. Il comprend 4 étapes.

Première étape

Le patient ne remarque aucune manifestation clinique. Le diagnostic de l'angiopathie à ce stade n'est possible que par l'examen instrumental du patient.

Deuxième étape

Comprend les étapes 2, 2A, 2B.

  1. Stade 2. Les symptômes tels que la douleur des membres inférieurs commencent à se manifester, plus souvent les jambes souffrent, parfois les cuisses. Ces sentiments surviennent généralement après un effort physique prolongé - marcher, courir. Ils peuvent être accompagnés d'une claudication intermittente. Un facteur de diagnostic important à ce stade est que la douleur disparaît lorsque la charge sur les jambes cesse. Cependant, la maladie continue de se développer régulièrement. Il convient de noter que si la polyneuropathie a été le mécanisme déclencheur de l'angiopathie, alors le tableau clinique habituel, le syndrome douloureux peut être absent. Dans ce cas, les symptômes incluent une fatigue intense, un inconfort, qui oblige le patient à réduire sa vitesse de marche ou à s’arrêter du tout.
  2. L'étape 2A implique l'apparition d'une douleur à une distance de plus de deux cents mètres mais ne dépassant pas un kilomètre.
  3. L'étape 2B se caractérise par l'apparition d'une douleur à moins de 200 mètres.

Troisième étape

La douleur peut survenir même dans un état de repos complet des patients, pouvant aller jusqu'à un état de position horizontale. Si la jambe affectée est abaissée, l’intensité du syndrome douloureux est nettement réduite, mais le tableau clinique demeure.

Quatrième étape

Il se produit avec des ulcères trophiques, la phase finale de la maladie est le développement de la gangrène.

L'angiopathie des vaisseaux des membres inférieurs atteints d'ischémie chronique peut également toucher les artères poplitées. Il y a des progrès rapides et l'agressivité de cette pathologie. Aux stades les plus avancés, l’amputation du membre affecté est la seule méthode de traitement correcte, qui conduit à une invalidité du patient.

Tableau clinique et diagnostic

Lorsque le patient se rend à l'hôpital, le médecin doit faire attention à la présence de plaintes, de diabète concomitant, ainsi qu'à de telles manifestations cliniques.

  1. Réduction ou absence de pulsation dans les artères du pied.
  2. Température régionale réduite. Pour le diagnostic différentiel de cette caractéristique est d'une grande importance, car l'angiopathie diabétique affecte souvent une jambe, la température y diminue.
  3. Perte de cheveux sur la jambe ou absence de cheveux.
  4. Sécheresse sévère de la peau, hyperémie du pied, parfois cyanose prononcée.
  5. Des cas graves surviennent avec la présence d'un œdème ischémique.

Le diagnostic instrumental comprend l’utilisation des méthodes suivantes:

  • dépistage par échographie ordinaire;
  • Échographie par numérisation recto verso;
  • tomographie;
  • angiographie des vaisseaux des membres inférieurs avec contraste, cette technique vous permet d'obtenir le maximum d'informations.

Auparavant, les médecins aimaient utiliser la rhéovasographie, mais comme il était possible d'obtenir assez souvent un faux résultat positif au cours de l'enquête, son utilisation s'est estompée au second plan.

Traitement

L'angiopathie des membres inférieurs dans le diabète sucré implique un traitement complexe, qui comprend plusieurs étapes.

  1. La thérapie standard de l'athérosclérose avec l'utilisation de médicaments antiplaquettaires thrombolytiques, les statines, est réalisée.
  2. Le patient doit arrêter de fumer complètement.
  3. La glycémie et le métabolisme des lipides devraient également être normaux.
  4. Retour à la normale et stabilisation ultérieure de la pression artérielle.
  5. Combattre le surpoids, l'inactivité physique.
  6. L'utilisation de médicaments vasoactifs qui améliorent le bien-être du patient contribue à l'augmentation de l'activité physique, mais ils n'ont pratiquement aucun effet sur le pronostic.
  7. Conduite de la thérapie physique, la sélection de chaussures pour le patient. Les mesures thérapeutiques peuvent exclure cette étape si le patient présente des ulcères trophiques, qui doivent également être traités.
  8. Utilisation de techniques chirurgicales - chirurgie intravasculaire, pontage des vaisseaux affectés, prise en charge du patient après la chirurgie.

Pour que la dynamique du traitement soit positive, il est impératif d'influencer la maladie sous-jacente. Une étape comme la normalisation du métabolisme des protéines, des lipides et des glucides améliorera non seulement le pronostic quant au développement de l’angiopathie, mais améliorera également l’état général du patient. Pour ce faire, choisissez un régime alimentaire individuel qui limitera la quantité de graisses animales consommées, de glucides rapides, d’aliments à indice glycémique élevé.

Un traitement hypoglycémiant adéquat est nécessaire, ce qui permettra de normaliser le taux de sucre, l’hémoglobine glycosylée, qui est le principal indicateur de pronostic de tout diabétique. À ce jour, le traitement chirurgical est très souvent utilisé, associé à un grand nombre de gangrènes humides, provoquant une intoxication prononcée du corps.

Mesures préventives

Les patients souffrant de diabète de tout type doivent s'efforcer de retarder l'apparition de l'angiopathie. Il faut garder à l'esprit qu'il est presque impossible d'éviter complètement cette pathologie, mais ralentir son développement est tout à fait réaliste. Cela évitera la masse de symptômes désagréables.

Les mesures préventives comprennent la mise en œuvre de toutes les recommandations médicales pour le traitement du diabète. Ne manquez pas de prendre des médicaments hypoglycémiants ou de l'insuline, modifiez indépendamment leur posologie. Il est important de contrôler votre poids et de suivre les recommandations alimentaires.

Parfois, il devient nécessaire d'utiliser des agents anticoagulants, des médicaments qui réduisent le taux de cholestérol. Cela est dû au fait que, lors du rétrécissement de la lumière des artères, la thrombose augmente et que des taux élevés de lipides accélèrent la progression de l'athérosclérose.

Il est important de maintenir l'état fonctionnel normal du foie, car il est responsable de la production de glycogène, en partie du métabolisme des lipides. Si vous vous conformez à toutes les prescriptions médicales, vous pouvez réduire l'agressivité de l'angiopathie déjà commencée ou en retarder l'apparition. Cela améliorera considérablement la qualité de vie des patients.

Comment traiter l'angiopathie des vaisseaux des membres inférieurs

L'angiopathie des vaisseaux des membres inférieurs est une maladie accompagnée par le développement de modifications pathologiques des veines et des artères des jambes. Il se développe sur le fond du diabète, des infections et des processus inflammatoires. Dans l'angiopathie, la perméabilité vasculaire diminue et à cause du flux sanguin perturbé, les tissus manquent d'oxygène et de nutriments.

Raisons

Les principales causes du développement de l’angiopathie des jambes sont les suivantes:

  • Le diabète. Ce trouble endocrinien dangereux s'accompagne de lésions aux vaisseaux des extrémités, des reins et du fundus. Une augmentation de la glycémie entraîne la déformation et la destruction des parois artérielles et veineuses. Les petits et les grands vaisseaux sont impliqués dans le processus pathologique. Les parois deviennent plus fines, les lumières sont bloquées par des dépôts de graisses et de saccharides. La circulation sanguine dans les tissus est perturbée, entraînant une nécrose.
  • L'hypertension. Dans cette maladie, les vaisseaux subissent des charges constantes, ce qui entraîne la déformation des parois. Il y a un spasme compensatoire, aggravant le flux sanguin.
  • Troubles auto-immuns. Les maladies du groupe des vascularites systémiques sont accompagnées d'une lésion des artères et des veines. Les pathologies sont caractérisées par l'accumulation de complexes immuns responsables de l'inflammation.

Les autres causes d'angiopathie incluent:

  • athérosclérose;
  • ecchymoses et fractures, accompagnés de lésions vasculaires;
  • violation de l'innervation des parois vasculaires;
  • pathologies du système hématopoïétique;
  • hypotension (diminution constante de la pression);
  • troubles métaboliques;
  • anomalies congénitales ou acquises de la structure des parois artérielle et veineuse.

Certains facteurs augmentent le risque de maladie des vaisseaux des membres inférieurs. Ceux-ci comprennent:

  • fumer et boire;
  • travailler avec des substances toxiques et radioactives;
  • changements liés au vieillissement dans le corps.

Les symptômes

Le tableau clinique de l'angiopathie des membres inférieurs dépend de la taille des vaisseaux affectés et de la gravité des modifications pathologiques.

Microangiopathie

Cette forme de la maladie ne présente aucun symptôme marqué. Lésion vasculaire est détectée au cours des procédures de diagnostic. La pâleur de la peau, la présence de varicosités, une légère douleur dans les jambes peuvent être détectées.

Macroangiopathie

Le tableau clinique de la macroangiopiopie artérielle comprend les manifestations suivantes:

  • Douleurs aiguës dans les jambes. La gêne se propage le long des vaisseaux affectés et augmente après la marche.
  • Paresthésie. C'est ce qu'on appelle un trouble de la sensibilité, accompagné d'engourdissements et de picotements.
  • Rougeur et brûlure de la peau. Levez-vous en raison d'une circulation sanguine altérée, dans laquelle les tissus mous des extrémités inférieures sont déficients en oxygène.
  • Claudication intermittente. Avec la défaite des gros vaisseaux, il y a une douleur dans les jambes et les cuisses, qui augmente avec la marche et disparaît après le repos. La boiterie devient plus prononcée dans les derniers stades de la maladie.
  • Changement d'état de la peau. La peau devient dure et gagne une brillance malsaine. Le manteau disparaît avec le temps. En raison de la sécheresse accrue de la peau, des fissures profondes apparaissent sur les pieds.
  • Puffiness des tissus mous.
  • Ulcères trophiques. Se produire sur le fond d'une violation prononcée de l'approvisionnement en sang aux tissus. Accompagné de l'apparition d'une odeur désagréable associée à l'ajout d'une infection. Les ulcères ne guérissent pas longtemps et saignent souvent. Une blessure mineure peut provoquer l'apparition de cette complication.
  • Changer l'état des ongles. Ils deviennent plus denses, jaunissent et jaunissent.
  • Abaissement de la température des membres inférieurs.

Diagnostics

Le plan d'examen d'un patient souffrant d'angiopathie comprend les procédures suivantes:

  • Sonographie Doppler (étude non invasive visant à évaluer la vitesse du flux sanguin et la pression artérielle);
  • photopléthysmographie (procédure de diagnostic basée sur les modifications des propriétés de réflexion de la peau, permettant d'identifier les troubles veineux);
  • artériographie (utilisée pour préparer le patient à la chirurgie et au développement d'ulcères trophiques);
  • examen aux rayons X avec introduction d'un agent de contraste (visant à évaluer la perméabilité vasculaire);
  • angiographie par résonance magnétique (considérée comme plus sûre que la radiographie, une procédure de diagnostic qui permet de détecter les changements dans les parois des vaisseaux sanguins);
  • balayage par radionucléides (une augmentation de l'absorption par les tissus d'un médicament radioactif indique le développement de modifications pathologiques dans les os);
  • des tests de laboratoire (tests sanguins généraux et biochimiques, détermination du taux de filtration glomérulaire, mesure des taux de glucose et de cholestérol) sont prescrits.
  • examen du fond d'œil.

Traitement

Lors du choix d'une méthode de traitement de l'angiopathie des parties inférieures du système vasculaire, tenez compte de la cause de la maladie. Le traitement vise à réduire le taux de cholestérol et de sucre dans le sang, à normaliser la pression artérielle et à éliminer les signes d'inflammation des parois vasculaires.

Traitement de la toxicomanie

Dans l'angiopathie diabétique, l'insulinothérapie est prescrite. En cas de maladie vasculaire athéroscléreuse, les statines (atorvastatine) sont utilisées pour réduire le cholestérol dans le sang et aider à la dissolution des plaques. Quelle que soit la forme de la maladie, les médicaments suivants sont utilisés:

  • agents normalisant la perméabilité de la paroi vasculaire (acide lipoïque);
  • les médicaments qui restaurent la circulation sanguine dans les petites artères et les veines (Pentoxifylline);
  • agents antiplaquettaires qui fluidifient le sang et préviennent la formation de caillots sanguins (aspirine, dipyridamole);
  • agents nourrissants pour les tissus mous (Cocarboxylase);
  • préparations de vitamines contenant de l'acide nicotinique et de l'acide ascorbique.

Intervention chirurgicale

Lorsque des changements pathologiques irréversibles apparaissent dans les vaisseaux, une angioplastie par ballonnet est indiquée. Un cathéter avec un dispositif d'expansion est inséré dans la lumière de l'artère. En atteignant une zone rétrécie ou bloquée, le ballon est augmenté en fournissant de l'air. Après avoir restauré la lumière, le conducteur est retiré. L'angioplastie par ballonnet est une intervention simple et sûre, mais la maladie peut récidiver après la chirurgie.

Remèdes populaires

Pour le traitement de l'angiopathie à la maison, les recettes populaires suivantes sont utilisées:

  • Thé à la camomille. 2 cuillères à soupe l les herbes brassent 1 tasse d'eau bouillante, insistez 1 heure. La boisson est consommée une fois par jour en une quantité de 200 ml. La camomille élimine les signes d'inflammation et prévient le développement d'infections.
  • Thé à la sauge. La plante neutralise l'action des radicaux libres et renforce le système immunitaire. 1 cuillère à soupe l Sauce verser 1 tasse d'eau bouillante, insister 1 heure et filtrer. Infusion prête consommée 3 fois par jour, 100 ml. La sauge ne peut pas être utilisée pendant la grossesse et l'hypotension artérielle.
  • Compresse de calendula. Les feuilles broyées de la plante sont mélangées à parts égales avec les boutons de citron vert et l'ortie. Rincer les pieds à l'eau tiède, appliquer le mélange sur les zones touchées. Les membres sont enveloppés de gaze, la compresse est laissée une demi-heure.
  • Bain de pieds au trèfle. 50 g d'herbes bouillies dans 1 litre d'eau pendant 15 minutes. Le bouillon obtenu est versé dans un bain avec de l’eau chaude. Pieds immergés dans l'eau pendant 15 minutes. Les procédures sont effectuées quotidiennement pendant 2 semaines.

Prévisions

L'angiopathie est peu susceptible de traitement, mais avec des soins médicaux précoces, les chances de guérison augmentent. Le pronostic favorable est l'absence de changements visibles dans l'état de la peau et des tissus mous.

La gangrène est considérée comme dangereuse pour la vie et la santé du patient.

La complication nécessite une amputation d'un membre. Le danger est l'encéphalopathie diabétique, accompagnée d'un dysfonctionnement du système nerveux central.

Prévention

La prévention de l'angiopathie des membres inférieurs commence par un changement de régime alimentaire. Refuser de l'utilisation de produits contenant du cholestérol et des glucides rapides: aliments gras et frits, confiserie et viandes fumées. L'exercice modéré aide à rétablir l'apport sanguin dans les tissus. Un examen régulier par un ophtalmologiste aidera à prévenir les dommages à la rétine. En cas de diabète, évitez de blesser la peau des jambes.