Tout sur l'angiopathie diabétique - une complication vasculaire dangereuse du diabète

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de deuxième catégorie, responsable du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

Vous apprendrez de cet article: qu'est-ce que l'angiopathie diabétique et à quel point cette maladie est-elle dangereuse? Symptômes et diagnostic, complications possibles, traitement et prévention de la maladie.

Dans l'angiopathie diabétique, des modifications douloureuses se produisent dans les vaisseaux en raison de taux élevés de glucose (sucre) dans le sang.

La maladie est gravement compromise par des organes alimentés en sang par les vaisseaux malades.

Puisque le diabète n'est pas complètement guéri, l'angiopathie diabétique est également absolument impossible à éviter et à guérir. Cependant, avec le traitement en cours approprié du diabète, le risque de développer une angiopathie et des troubles organiques connexes est considérablement réduit.

Le traitement et la surveillance des patients diabétiques sont confiés à un diabétologue hautement spécialisé.

  • Si ce n'est pas à la clinique locale, un endocrinologue traitera les personnes atteintes de diabète.
  • En cas d'angiopathie prononcée, il peut être nécessaire de consulter un angiologue par un médecin vasculaire.
  • Si l'angiopathie entraîne une perturbation du travail de divers organes, l'aide de médecins d'autres spécialités peut être nécessaire. Par exemple, un ophtalmologue souffrant de lésions oculaires, un néphrologue souffrant de troubles rénaux, un cardiologue souffrant de problèmes cardiaques.

Causes et mécanisme de la maladie

Modifications des vaisseaux provoquées par des taux de glucose sanguin constamment élevés. De ce fait, le glucose commence à pénétrer du sang dans la structure de l'endothélium (la paroi interne des vaisseaux sanguins). Cela provoque l’accumulation dans l’endothélium de sorbitol et de fructose (produits du métabolisme du glucose), ainsi que d’eau, ce qui entraîne un œdème et une augmentation de la perméabilité de la paroi vasculaire. De ce fait, des anévrismes (dilatations vasculaires pathologiques) se forment, des hémorragies se produisent souvent.

D'autres fonctions importantes des cellules de la paroi interne du vaisseau sont également altérées. Ils cessent de produire des facteurs de relaxation endothéliale, qui régulent le tonus vasculaire et, si nécessaire, soulagent leurs spasmes. Et le processus de formation de thrombus est amélioré, ce qui peut entraîner un rétrécissement de la lumière ou un blocage complet du vaisseau.

Lorsque les troubles structurels de l'endothélium augmentent le risque de dépôt de plaques athérosclérotiques sur celui-ci, ce qui entraîne également un rétrécissement de la lumière ou une occlusion complète du vaisseau.

Ainsi, l'angiopathie diabétique conduit à:

  • la formation d'anévrismes - vasodilatations pathologiques qui interfèrent avec la circulation normale et peuvent se rompre;
  • hémorragies de petits vaisseaux;
  • augmentation de la pression artérielle due à un vasospasme (en raison d'une altération du facteur de relaxation endothéliale);
  • caillots sanguins;
  • athérosclérose;
  • circulation sanguine lente (due à un vasospasme, à leurs anévrismes, au rétrécissement de la lumière avec des masses thrombotiques ou athérosclérotiques).

Deux types d'angiopathie

Selon le calibre des vaisseaux affectés, il existe deux types de maladie:

  1. Microangiopathie. Les capillaires souffrent. Les petits vaisseaux affectés sont situés dans la peau (en particulier la peau des membres inférieurs), la rétine des yeux, les reins, le cerveau. Ce type est caractérisé par la formation d'anévrismes dans les capillaires, leurs spasmes et leurs hémorragies.
  2. Macroangiopathie Les artères souffrent. Avec ce type d'angiopathie se forme l'athérosclérose, le risque de thrombose est accru. Les artères du corps entier, y compris les artères coronaires, souffrent, ce qui peut entraîner une insuffisance cardiaque et un infarctus du myocarde.

Parfois, la microangiopathie et la macroangiopathie sont combinées.

Effets de l'angiopathie sur divers organes

L'angiopathie conduit à:

  • Rétinopathie - changements pathologiques de la rétine dus à un apport sanguin insuffisant et à de petites hémorragies.
  • Néphropathie - troubles du rein.
  • Encéphalopathie - dommages au cerveau.
  • Cardiopathie ischémique due à des anomalies dans les vaisseaux coronaires.
  • Syndrome du pied diabétique dû à des troubles circulatoires dans les jambes.

Il est très important de passer un examen de routine par un ophtalmologiste, car les modifications des vaisseaux du fond de l'œil sont les plus faciles à diagnostiquer. Lorsque des violations des vaisseaux oculaires peuvent être suspectées et des troubles vasculaires dans d'autres organes. Avec leur diagnostic opportun au stade initial, vous pouvez éviter l'apparition de symptômes désagréables.

Symptômes caractéristiques

Selon les capillaires et les artères de l'organe qui souffrent le plus, l'angiopathie diabétique est accompagnée de divers symptômes.

Signes de rétinopathie

Les dommages subis par les vaisseaux rétiniens au stade initial peuvent être asymptomatiques. Par conséquent, si vous êtes diabétique, assurez-vous de subir un examen par un ophtalmologiste avec examen du fond d'œil une fois par an.

À mesure que les troubles vasculaires augmentent, les symptômes du patient se développent:

  • le symptôme principal est une vision réduite;
  • avec des hémorragies dans le vitré - l'apparition de taches brunes, d'étincelles, de flashs dans les yeux;
  • avec gonflement de la rétine - sensation de voile devant les yeux.

L'absence de traitement peut conduire à la cécité.

Si le traitement ne commence pas à temps, alors que la vision a déjà considérablement diminué, il ne peut pas être restauré. On ne peut que prévenir d'autres pertes de vue et cécité.

Symptômes de la néphropathie diabétique

Son développement est causé non seulement par des changements pathologiques dans les vaisseaux des reins, mais également par l'impact négatif sur eux de la teneur élevée en glucose dans le corps. Lorsque la glycémie dépasse la limite de 10 mmol / litre, le glucose commence à être excrété dans l'urine. Cela donne un fardeau supplémentaire sur les reins.

La néphropathie est généralement détectée 10 à 15 ans après le diagnostic de diabète sucré. Avec le mauvais traitement du diabète, il est possible que les troubles rénaux apparaissent plus tôt.

La néphropathie se manifeste par de tels symptômes:

  1. Mictions fréquentes et lourdes.
  2. Soif constante.
  3. Puffiness Le signe le plus précoce gonfle autour des yeux. Ils sont plus prononcés le matin. Une tendance accrue à l'œdème peut entraîner des troubles des organes abdominaux (dus à l'œdème de la cavité abdominale) et du cœur (dus à l'œdème du péricarde).
  4. Hypertension artérielle.
  5. Signes d'intoxication du corps avec de l'ammoniac et de l'urée (leur excrétion par les reins est altérée). Ce sont des performances réduites, une faiblesse dans le corps, une somnolence, des nausées et des vomissements, des vertiges. Dans les troubles rénaux graves, lorsque la concentration d'ammoniac dans le cerveau augmente considérablement, des convulsions apparaissent.

Comment se manifeste l'encéphalopathie diabétique

Il se développe en raison d'une insuffisance de la microcirculation dans le cerveau et de lésions de ses cellules en raison d'un apport sanguin insuffisant.

Il progresse lentement au fil des décennies.

Au début, il se traduit par une baisse des performances, une fatigue accrue lors du travail intellectuel. Puis rejoignez les maux de tête, qui sont très difficiles à éliminer avec des médicaments. Le sommeil nocturne est perturbé, ce qui provoque une somnolence diurne.

Aux stades moyen et sévère, les médecins notent des symptômes cérébraux et focaux chez les patients.

Angiopathie avec diabète

L'angiopathie diabétique se manifeste souvent chez les patients diabétiques atteints de petits vaisseaux. L'angiopathie diabétique des membres inférieurs est le plus souvent diagnostiquée, alors que la complication de ce type survient chez les diabétiques en cas de pathologie 1 ou 2. Si le traitement rapide ou conservateur de l'angiopathie diabétique n'est pas effectué à temps, des complications graves pouvant entraîner des lésions de nombreux organes sont possibles.

Quel genre de maladie?

L'angiopathie diabétique se caractérise par des lésions des vaisseaux et des artères, petits et grands. Le code de la maladie dans IBC 10 est E10.5 et E11.5. En règle générale, on observe une maladie diabétique des jambes, mais des lésions des vaisseaux d'autres parties du corps et des organes internes sont également possibles. Il est accepté de diviser l’angiopathie du diabète sucré en 2 types:

  • Microangiopathie. Il se caractérise par des lésions des capillaires.
  • Macroangiopathie Lésions artérielles et veineuses marquées. Cette forme est moins courante et concerne les diabétiques malades depuis 10 ans ou plus.

Souvent, en raison du développement de l’angiopathie diabétique, le bien-être général du patient se dégrade et son espérance de vie est réduite.

Les principales causes de l'angiopathie diabétique

Le développement de l'angiopathie diabétique est principalement dû aux niveaux régulièrement élevés de sucre dans le liquide sanguin. Les raisons suivantes ont conduit à l'apparition d'une angiopathie diabétique:

  • hyperglycémie prolongée;
  • augmentation de la concentration d'insuline dans le liquide sanguin;
  • présence de résistance à l'insuline;
  • néphropathie diabétique dans laquelle survient un dysfonctionnement rénal.
Retour à la table des matières

Facteurs de risque

Tous les diabétiques n’ont pas cette complication, il existe des facteurs de risque lorsque le risque de lésion vasculaire augmente:

  • long cours de diabète;
  • catégorie d'âge de plus de 50 ans;
  • mauvais mode de vie;
  • mauvaise alimentation, avec une prédominance de gras et frits;
  • ralentissement des processus métaboliques;
  • la présence d'un excès de poids;
  • augmentation de la charge sur le pied;
  • consommation excessive d'alcool et de cigarettes;
  • l'hypertension;
  • arythmie du coeur;
  • prédisposition génétique.
Retour à la table des matières

Organes cibles

Il est difficile de prévoir l'apparition d'une angiopathie diabétique. Une angiopathie des membres inférieurs est souvent notée car ils sont fortement sollicités par le diabète. Mais il est possible d'endommager les parties vasculaire, artérielle et capillaire d'autres parties du corps. Allouer les organes cibles qui souffrent le plus souvent d'angiopathie:

  • coeur
  • le cerveau;
  • les yeux;
  • les reins;
  • les poumons.
Retour à la table des matières

Symptômes de pathologie

L'angiopathie diabétique précoce peut ne pas présenter de symptômes particuliers et la personne peut ne pas être au courant de la maladie. Au fur et à mesure que la maladie progresse, divers symptômes pathologiques apparaissent difficilement. Les manifestations symptomatiques dépendent du type et du stade de la lésion vasculaire. Le tableau montre les principales étapes de la maladie et les manifestations caractéristiques.

Diagnostics

L'angiopathie diabétique des vaisseaux des membres inférieurs est détectée à l'aide d'études de laboratoire et d'instruments.

Une échographie des vaisseaux des jambes est nécessaire pour surveiller leur état.

Il est également recommandé de consulter un endocrinologue, un néphrologue, un neurologue, un oculiste, un cardiologue, un gynécologue, un chirurgien angiologue, un podiatre ou d’autres spécialistes. Les diabétiques sont affectés aux études suivantes:

  • analyse générale de l'urine et du sang;
  • biochimie du sang pour le sucre, le cholestérol et d'autres lipides;
  • électrocardiographie;
  • Échographie du cerveau et du cou, des jambes, du cœur et d'autres organes cibles;
  • mesure de la pression artérielle;
  • analyse de l'hémoglobine glyquée;
  • test de tolérance au glucose.
Retour à la table des matières

Traitement de pathologie

Préparations

Dans l'angiopathie diabétique, un traitement complexe est requis, qui consiste à prendre des médicaments de différents groupes et à suivre un régime et un régime stricts. Avant de traiter la pathologie, il est nécessaire d’abandonner la consommation d’alcool et de drogues néfastes pour les vaisseaux. La pharmacothérapie de l’angiopathie diabétique consiste à prendre les médicaments suivants:

  • Abaissement du sucre:
    • "Siofor";
    • "Diabeton";
    • "Glucophage."
  • Agents hypocholestérolémiants:
    • La lovastatine;
    • Simvastatine.
  • Les anticoagulants:
    • "Trombone";
    • La ticlopidine;
    • "Warfarine";
    • "Clexane".
  • Moyens améliorant la circulation sanguine et la microcirculation:
    • "Tivortin";
    • "Ilomedin";
    • "Plestazol".
L'ibuprofène est prescrit pour les douleurs qui dérangent le patient.

En outre, le médecin recommandera un traitement avec de la vitamine E ou de l'acide nicotinique. Si un patient s'inquiète de douleurs graves liées à l'angiopathie diabétique, un analgésique est indiqué: «Ibuprofène», «Kétorolac». Si une infection secondaire s’est jointe, des médicaments antibactériens sont indiqués: «Cyprinol», «Ceftriaxone».

Intervention chirurgicale

Il se trouve que les médicaments n'apportent pas les résultats escomptés, une intervention chirurgicale est alors prescrite. L'opération est réalisée de plusieurs manières, tout dépend de l'étendue de la lésion et d'autres facteurs. Les types de chirurgie suivants sont courants:

  • Thrombectomie et endartériectomie. Au cours de la procédure, les tissus anormaux qui chevauchent la lumière artérielle sont enlevés.
  • Intervention endovasculaire. Avec ce type de chirurgie, les zones rétrécies à l'aide d'un ballonnet pneumatique ou d'un stent vasculaire sont élargies.
  • Sympathectomie. Conduit afin de supprimer les nœuds nerveux responsables du spasme des artères.
  • Opération de désinfection. Prévoit l'ouverture et le drainage des cavités dans lesquelles du pus s'est accumulé. Les tissus morts sont également enlevés ou les doigts sont amputés.
Retour à la table des matières

Remèdes populaires

Les angiopathies diabétiques des membres inférieurs sont souvent traitées avec des remèdes populaires. Avant d’utiliser ce traitement, vous devriez consulter votre médecin et il est important de comprendre que cela n’aide que dans les premiers stades de la maladie, quand il n’ya pas de complications. Les remèdes populaires suivants peuvent éliminer la maladie:

  • thé au tilleul;
  • thé aux myrtilles;
  • teinture à base de volets de haricots;
  • une infusion de racines d'herbe de blé pour les bains de pieds.
Retour à la table des matières

Quel est le danger?

Si les mesures thérapeutiques pour éliminer l'angiopathie diabétique ne sont pas prises à temps, des conséquences graves en découleront bientôt. Les principales complications sont:

  • perte de vision totale;
  • insuffisance cardiaque;
  • gangrène sévère;
  • amputation forcée des membres;
  • nécrose tissulaire.
Retour à la table des matières

Pronostic et prévention

Avec un traitement opportun chez le médecin et une thérapie appropriée, le patient peut prolonger la vie et rester en bonne santé. En l'absence de traitement, une infection sanguine se produit, entraînant la mort d'un diabétique dans 15% des cas et les patients restants ont un degré d'invalidité différent.

Pour prévenir le développement de l’angiopathie diabétique, des mesures prophylactiques doivent être prises. Il est nécessaire de traiter correctement le diabète et d'empêcher sa progression. S'il est néanmoins impossible d'éviter l'angiopathie, il est nécessaire de procéder à son traitement afin de ne pas provoquer de complications. En cas de lésions purulentes, il est nécessaire de surveiller les plaies et de les traiter avec soin.

Comment se manifeste l'angiopathie diabétique des vaisseaux des membres inférieurs: symptômes et traitement

L'angiopathie des membres inférieurs se développe dans le diabète sucré, affecte les vaisseaux sanguins et altère le métabolisme du corps avec les membres inférieurs.

La pathologie développée ne peut pas être complètement guérie - vous pouvez soulager les symptômes et éviter les effets aggravants: gangrène, nécrose. La rapidité des soins influe sur le résultat final: plus le patient trouvera et signalera tôt le problème, plus nombreux seront les membres préservés.

La violation de l'apport sanguin aux membres inférieurs chez un diabétique est une raison pour contacter plusieurs spécialistes:

Un traitement complet est la clé de la santé.

Classification de l'angiopathie diabétique

L'angiopathie diabétique s'exprime de deux manières: micro et macro. Dans le premier cas, les capillaires sont affectés, dans le second - les gros vaisseaux sanguins - les veines et les artères.

La microangiopathie conduit à la malnutrition des tissus, empêche l'élimination des substances nocives des extrémités. Le rétrécissement du tissu entraîne une hypoxie.

La macroangiopathie menace de problèmes cardiaques. Cette pathologie développe une maladie ischémique de formes diverses, menacée par un infarctus du myocarde avec des complications ultérieures.

Les causes

Le développement de la pathologie dépend de facteurs diabétiques - des taux élevés et des sauts de sucre dans le plasma inattendus.

Dans le diabète de type I, le risque de pathologie est plus faible car le patient est capable de contrôler manuellement les taux de glucose de l'insuline.

Les diabétiques du second type sont à risque - la présence de produits de dégradation de l'insuline dans le corps entraîne des pics inévitables de la glycémie.

Parmi les autres facteurs à l'origine de l'angiopathie des vaisseaux des membres inférieurs, il convient de noter:

  • Insensibilité des structures du corps à l'insuline;
  • Dyslipidémie - une violation du métabolisme des graisses et des complexes protéiques;
  • Surpoids, mode de vie sédentaire. Obésité viscérale - accumulation de graisse dans la région des organes du tractus gastro-intestinal - l'estomac;
  • Hypertension artérielle, coagulation sanguine accrue;
  • Tabagisme et dommages causés par les particularités du lieu de résidence ou de travail du patient;
  • L'hérédité aussi bien que l'âge. Les diabétiques de plus de 50 ans sont à risque.

Mécanisme de développement et symptômes

L'excès de glucose dans le corps d'un diabétique peut pénétrer dans les vaisseaux sanguins, amorçant ainsi le processus de destruction.

Les tissus décomposent le glucose en substances plus petites qui tendent à attirer les liquides. En conséquence, les vaisseaux gonflés provoquent un gonflement.

Le travail altéré des vaisseaux sanguins des membres inférieurs provoque la libération de coagulants, ce qui entraîne la formation de caillots sanguins microscopiques.

La somme de ces facteurs provoque une privation d'oxygène et le travail des fibroblastes - des substances qui créent un tissu conjonctif qui colle des capillaires. Le processus de création de plaques d'athérosclérose, qui réduisent le flux sanguin, peut commencer dans les artères.

L'émergence d'une angiopathie provoquée par une lésion des tissus nourrissants est possible avec la manifestation simultanée de deux processus: la famine des nerfs dans le diabète et l'hypertension. Le manque d'oxygène entraîne la mort de nerfs qui affectent les tissus des membres. Au stade initial, les modifications corporelles sont mineures, mais peuvent être détectées.

Parmi les premiers symptômes de l’angiopathie diabétique des membres inférieurs:

  • Engourdissement périodique non conditionné et / ou diminution de la température du pied;
  • Sensibilité réduite;
  • Douleur musculaire et / ou crampe;
  • Raideur musculaire dans les premières heures après le réveil;
  • Gonflement de divers tissus, peau sèche;
  • Calvitie des jambes;
  • Peeling, brûlure de la peau du pied;
  • Déformation des ongles des ongles.

Le développement ultérieur de la maladie entraîne des boiteries, des modifications de la surface de la peau et l'apparition d'ulcères. Dans les cas plus graves, la déformation des tissus se produit lors de la formation d'un pied diabétique, d'une pathologie dans laquelle la structure osseuse de la jambe est perturbée et de la formation d'ulcères purulents profonds.

L’apparition des symptômes de l’angiopathie diabétique implique la consultation d’un médecin pour la prescription du traitement. Un traitement précoce conduit à la préservation des membres inférieurs.

Diagnostics

Un examen complet de la présence d'angiopathie comprend une évaluation de la peau des pieds, des ongles, la recherche de la présence d'un pouls dans les vaisseaux, la mesure de la pression des artères des jambes et la comparaison des indications.

Le spécialiste vérifiera également la sensibilité des jambes à divers effets.

Les tests assignés aideront à identifier les anomalies en termes chimiques.

Parmi les méthodes de recherche utilisées:

  • Angiographie - rayons X des vaisseaux avec introduction de contraste;
  • Échographie couleur Doppler;
  • Capillaroscopie informatisée des jambes;
  • CT spiralé;
  • IRM

L'examen approfondi de l'angiopathie des membres inférieurs est effectué après examen par divers spécialistes:

  • Endocrinologue;
  • Un neurologue;
  • Un chirurgien;
  • Un cardiologue;
  • Ophtalmologiste.

Méthodes de traitement

Le traitement de l’angiopathie repose sur la normalisation du métabolisme des glucides dans l’organisme. Le traitement implique l’adhésion à un régime, l’utilisation de médicaments réduisant le niveau de sucre.

Traitement conservateur

Il consiste en l'utilisation de médicaments qui aident à améliorer le flux sanguin, normaliser le sang.

Les médicaments utilisés sont regroupés en groupes:

  • Les statines qui réduisent le cholestérol;
  • Antioxydants qui dilatent les vaisseaux sanguins;
  • Médicaments qui réduisent la coagulation du sang; aux prises avec l'hypertension; provoquer la réparation des tissus;
  • On a également utilisé des angioprotecteurs, des substances métaboliques, biogènes, vasoactives et diurétiques;

De plus, les substances neurotropes et les vitamines peuvent être utilisées dans diverses situations.

Intervention chirurgicale

Les opérations permettent de rétablir l'état initial des vaisseaux ou d'éliminer les tissus morts.

Trois types d'opérations de circulation sanguine sont utilisés pour le traitement:

  • La méthode peu invasive aide à nettoyer les vaisseaux;
  • Endovasculaire a le même objectif, mais est segmenté;
  • Le shunt est utilisé dans des situations plus difficiles pour conduire le flux sanguin au-delà des vaisseaux occlus.

Il existe plusieurs autres interventions pour l'angiopathie des membres inférieurs. Sympathectomie lombaire - sert à rétablir le flux sanguin. Dans les situations cliniques graves, le chirurgien est obligé d'amputer un tissu mort ou de retirer complètement le membre avec une gangrène.

Physiothérapie

L'impact du processus est considéré comme auxiliaire et n'est pas utilisé souvent. Pour l'angiopathie des membres inférieurs, le médecin peut recommander les procédures suivantes:

  1. Thérapie magnétique;
  2. Traitements de bain de boue;
  3. Massages

Médecine populaire

Les médicaments pour l'angiopathie sont utilisés pour l'ingestion ou le broyage. La phytothérapie, associée à la physiothérapie, sert de complément aux médicaments.

Certaines herbes aident à la production d'insuline et à améliorer le métabolisme:

  • Le thé doit être remplacé par de la chicorée ou des infusions de fleurs de camomille, de feuilles de tilleul, de bleuets, de lilas;
  • La perfusion de pissenlit contribue à améliorer la production d'insuline. Préparation de la solution: deux cuillères à soupe des racines de la fleur versez 4 tasses d'eau bouillante, laissez reposer pendant la nuit. Prenez la perfusion devrait être peu de temps avant un repas;
  • Prendre un bain avec des pétales de trèfle améliore le tonus de la peau, réduit le risque de complications liées à l'angiopathie;
  • Le métabolisme aide à normaliser le métabolisme dans l'angiopathie des membres inférieurs. Ils sont créés à partir des feuilles de divers arbres en fleurs - calendula, tilleul et ortie. Les pansements à l'huile sont également utilisés pour améliorer l'état des ulcères et lutter contre la sécheresse. Pour préparer une vinaigrette à l'huile, vous devez: Porter à ébullition deux verres d'huile végétale. Ajoutez ensuite à la solution 50 g de cire, de préférence prélevée chez les abeilles, une demi-tasse de résine de pin. Le mélange est cuit pendant environ 7 minutes sur un feu calme presque à l’ébullition. La substance résultante doit être refroidie et stockée dans une pièce sombre. Pour l'utiliser, vous devez humidifier une gaze dense et l'appliquer au point à problème pendant une demi-heure.
  • L'angiopathie diabétique des membres inférieurs est par nature une complication de la maladie, mais peut provoquer des symptômes plus aigus, notamment une gangrène, une nécrose des tissus, une septicémie.

    Prévention

    Les mesures préventives peuvent sauver des vies, rétablir l'approvisionnement en sang dans les cas qui ne fonctionnent pas. Le traitement des cas graves d'angiopathie diabétique n'est pas toujours efficace et une prévention peut aider à éviter les complications.

    Recommandé:

    • Surveiller constamment les niveaux de sucre;
    • Réinitialiser l'excès ou gagner le poids manquant;
    • Exercice;
    • Suivez l'hygiène des membres inférieurs;
    • Pour effectuer des pédicures médicales, portez des chaussures spéciales;
    • Abandonnez les mauvaises habitudes.

    Vidéo utile

    Regardez une vidéo utile sur la protection de vos jambes contre l'angiopathie des vaisseaux des membres inférieurs et autres complications graves:

    L'angiopathie diabétique du pied est une pathologie dangereuse classée dans la classification internationale des maladies (code 10 de la CIM) en tant que E10-E14 avec une fin générale de 0,5, en tant que diabète sucré avec une circulation périphérique altérée.

    Il ne survient que chez les diabétiques, mais il menace de complications graves de l'évolution de la maladie. Détecté à temps, peut être arrêté et partiellement déployé. Inaperçu, conduit à un état en cours d'exécution.

    Angiopathie diabétique

    L'angiopathie diabétique (ancien grec γγεϊον - «vaisseau» et πάθος - «souffrance», «maladie») est un dommage courant sur des vaisseaux de différents diamètres, qui se développe sur le fond du diabète sucré.

    Cette pathologie vasculaire est la principale cause de complications liées à divers organes et systèmes, d'invalidité et de mortalité chez les patients atteints de diabète sucré de longue durée ou d'évolution progressive sévère. Les organes cibles angiopathiques sont le plus souvent le cerveau, les reins, les organes de la vision, le cœur et les membres inférieurs.

    À des degrés divers, des lésions vasculaires sont observées chez 9 porteurs de diabète sur 10. Les personnes atteintes de diabète de type I (insulino-dépendant) courent un plus grand risque de développer une pathologie.

    Causes et facteurs de risque

    La principale cause d'angiopathie dans le diabète sucré est l'effet néfaste du glucose sur la muqueuse interne (endothélium) de la paroi vasculaire, qui conduit à son réarrangement fonctionnel et structurel.

    Étant donné que, dans le diabète sucré, le taux de glucose dans le plasma sanguin dépasse les valeurs normales [associé à une insuffisance en hormone (insuline) ou à une interaction incorrecte avec les cellules du corps], son excédent pénètre activement dans la paroi vasculaire. En conséquence, le fructose et le sorbitol, qui sont les produits finaux du métabolisme du glucose, s’accumulent dans l’endothélium. Les deux substances étant mal transportées à travers les membranes cellulaires, elles se concentrent en assez grande quantité dans les cellules endothéliales.

    Modifications pathologiques associées à l'imprégnation de l'endothélium avec du glucose et ses produits métaboliques:

    • augmentation de la perméabilité et du gonflement de la paroi vasculaire;
    • thrombose accrue (activation des processus de coagulation);
    • diminution de la production de facteur de relaxation endothéliale responsable de la relaxation du muscle lisse vasculaire.

    Une triade de Virchow est formée, comprenant des lésions endothéliales, un ralentissement du flux sanguin et une hypercoagulation excessive (thrombose).

    Le risque de développer une angiopathie diagnostique dans le diabète sucré est individuel et dépend directement de la pertinence du traitement, de l'adhésion du patient au traitement et de la mise en œuvre des recommandations pour la modification du mode de vie.

    Les changements pathologiques provoquent une hypoxie des organes et des tissus fournis par les vaisseaux affectés. La diminution de la concentration en oxygène stimule l'activité active des fibroblastes (cellules produisant des éléments du tissu conjonctif), ce qui, à son tour, conduit au développement de l'athérosclérose.

    Formes de la maladie

    Selon le calibre des navires impliqués, les éléments suivants sont détectés:

    Selon la localisation préférentielle du processus pathologique, on distingue plusieurs formes d'angiopathie:

    • rétinopathie - dommages aux vaisseaux rétiniens;
    • néphropathie - atteinte vasculaire rénale;
    • encéphalopathie - modification des vaisseaux cérébraux;
    • angiopathie des vaisseaux des membres inférieurs;
    • angiopathie des vaisseaux cardiaques.

    Les symptômes

    Les symptômes de l'angiopathie diabétique varient en fonction de la localisation du processus pathologique.

    Les signes de rétinopathie apparaissent en moyenne 3 ans après la confirmation du diagnostic. Au cours des 20 prochaines années, des symptômes de lésions vasculaires rétiniennes sont observés dans presque 100% des cas de diabète sucré diagnostiqué. C'est:

    • diminution de l'acuité visuelle jusqu'à la cécité dans les cas graves;
    • distorsion des contours des objets, impossibilité de distinguer les petits détails;
    • "Voile" et le scintillement des "mouches" devant les yeux;
    • taches claires, traînées, étincelles;
    • en cas d'hémorragie dans le vitré (normalement transparent), une tache sombre flottante apparaît avant les yeux, parfois quelques-uns.

    La rétinopathie diabétique est caractérisée par un certain nombre de symptômes ophtalmologiques identifiés par un examen instrumental. La manifestation précoce de ces signes d’un état pathologique est caractéristique, alors que la rétinopathie est toujours asymptomatique et que le patient ne présente pas de troubles actifs:

    • artères contractées, tortueuses, déformées, parfois avec microanévrysmes;
    • hémorragies ponctuelles dans la zone centrale de la rétine;
    • veines stagnantes, remplies de sang et alambiquées;
    • œdème rétinien;
    • hémorragie dans l'épaisseur du corps vitré.
    Les organes cibles angiopathiques sont le plus souvent le cerveau, les reins, les organes de la vision, le cœur et les membres inférieurs.

    La néphropathie se forme généralement chez les personnes ayant une longue expérience du diabète, sur fond d'évolution grave ou de traitement incorrect de la maladie sous-jacente. Symptômes de lésions rénales:

    • gonflement, principalement sur le visage, le matin;
    • l'hypertension;
    • nausée, vertiges, somnolence;
    • modification des paramètres de laboratoire - protéinurie (protéine, déterminée lors de l'analyse générale de l'urine), en raison d'une lésion du filtre rénal, qui commence à laisser passer de grosses molécules protéiques qui ne sont normalement pas filtrées.

    L'encéphalopathie diabétique se développe extrêmement lentement. Initialement, les patients se plaignent d'une sensation de «tête rassis», d'une violation du cycle veille-sommeil (somnolence diurne et insomnie la nuit), d'une difficulté à s'endormir et à se réveiller, de problèmes de mémoire, de maux de tête fréquents, de vertiges, de troubles de la concentration.

    Avec la progression, les symptômes suivants apparaissent:

    • démarche chancelante;
    • manque de coordination;
    • manque de convergence;
    • formation de réflexes pathologiques.

    Pour les lésions vasculaires diabétiques du coeur sont caractérisées par de telles manifestations:

    • Douleurs constrictives, pressantes, brûlantes de nature sténocardique derrière le sternum irradiant vers l'omoplate, le bras gauche, la moitié gauche de la mâchoire inférieure, le cou, l'épigastre à la hauteur d'un stress physique ou psycho-émotionnel;
    • troubles du rythme cardiaque;
    • diminution ou augmentation de la fréquence cardiaque;
    • violation de la fonction contractile du muscle cardiaque [essoufflement lors de l'exercice et (dans les cas graves) au repos, gonflement, douleur et lourdeur dans l'hypochondre droit, etc.].

    L'angiopathie des vaisseaux des membres inférieurs est considérée comme l'une des complications les plus graves du diabète et se manifeste par un certain nombre de signes caractéristiques. Parmi eux:

    • engourdissement, froideur des membres;
    • sensation de rampement;
    • l'absence ou la réduction significative de la force du pouls à l'arrière du pied;
    • douleurs musculaires, en particulier du mollet (au repos et sous charge);
    • des convulsions;
    • rareté ou perte complète de cheveux;
    • sensation de faiblesse et de douleur en marchant (d'intensité variable);
    • changements dystrophiques cutanés (sécheresse, pigmentation, coloration cyanotique, desquamation);
    • ulcères trophiques indolores, souvent localisés aux pieds, aux chevilles.

    Aux derniers stades de l'angiopathie des membres inférieurs, il se forme des pieds dits diabétiques, caractérisés par une modification de la forme et de la couleur des ongles, une peau sèche des pieds avec des fissures et des cors, une déformation du premier orteil.

    Diagnostics

    Le diagnostic de l'angiopathie diabétique est établi à l'aide de méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales.

    Les personnes atteintes de diabète de type I (insulino-dépendant) ont un risque accru de développer une angiopathie diabétique.

    • détermination de la concentration de glucose dans le sang;
    • analyse d'urine (protéinurie, acétonurie, glycosurie détectées);
    • test de tolérance au glucose;
    • détermination de l'azote résiduel, de l'urée, de la créatinine dans le sang (indicateurs d'insuffisance rénale);
    • détermination du taux de filtration glomérulaire, GFR (le principal marqueur de la fonction excrétrice rénale altérée).

    Méthodes de recherche instrumentales requises:

    • examen du fond d'œil;
    • Échographie du cœur, des reins;
    • ECG;
    • angiographie (si nécessaire);
    • Étude Doppler des vaisseaux des membres inférieurs, des reins;
    • imagerie par résonance magnétique ou calculée du cerveau.

    Entre autres choses, consultation d'un ophtalmologiste, d'un neurologue, d'un chirurgien vasculaire, d'un cardiologue.

    Traitement

    Tout d'abord, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente à l'origine du développement de l'angiopathie, le diabète sucré. En fonction du type de diabète, de la gravité des symptômes et de la présence de complications, des comprimés de médicaments hypoglycémiants ou de l'insuline sont utilisés.

    La pharmacothérapie directement angiopathie multicomposant, est réalisée à l'aide des moyens suivants:

    • angioprotecteurs;
    • médicaments antispasmodiques;
    • médicaments qui améliorent la microcirculation;
    • médicaments nootropes;
    • agents antiplaquettaires;
    • les anticoagulants;
    • échanger des stimulants;
    • médicaments hypolipidémiants;
    • les inhibiteurs d'aldose réductase; et autres

    Sur demande, on prescrit aux nitrates, aux antihypertenseurs, aux diurétiques, aux médicaments réduisant la fréquence cardiaque, aux antiarythmiques, aux correcteurs des troubles de la circulation cérébrale, aux stimulants biogéniques, etc.

    Complications possibles et conséquences

    L'angiopathie diabétique peut entraîner de graves complications:

    • gangrène des membres inférieurs;
    • perte de vision complète ou partielle;
    • insuffisance rénale aiguë ou chronique;
    • infarctus du myocarde;
    • accident vasculaire cérébral aigu.
    Des dommages vasculaires (angiopathie diabétique) sont observés chez 9 porteurs de diabète sur 10.

    Prévisions

    Le pronostic de l'angiopathie diabétique est conditionnellement favorable: avec un diagnostic opportun et un traitement adéquat, la progression du processus pathologique peut être considérablement ralentie ou complètement arrêtée, et la capacité de travail et l'activité sociale ne sont pas affectées dans ce cas.

    Le risque de développer une lésion vasculaire est individuel et dépend directement de la pertinence du traitement, du respect du traitement par le patient et de la mise en œuvre des recommandations pour la modification du mode de vie.

    Prévention

    Les mesures préventives sont les suivantes:

    1. Respect obligatoire des recommandations alimentaires, régime alimentaire.
    2. Surveillance régulière de la glycémie.
    3. Examens préventifs systématiques avec visites obligatoires chez un oculiste, neurologue, cardiologue.
    4. Effectuer des efforts physiques mesurés.
    5. Cesser de fumer, abus d'alcool.
    6. Soins de la peau soigneux des membres inférieurs.

    Education: supérieur, 2004 (GOU VPO “Université de médecine de l'Etat de Kursk”), spécialité “Médecine générale”, qualification “Docteur”. 2008-2012 - Étudiant de troisième cycle au département de pharmacologie clinique de la SBEI HPE "KSMU", candidat des sciences médicales (2013, spécialité "Pharmacologie, pharmacologie clinique"). 2014-2015 - recyclage professionnel, spécialité "Management in education", FSBEI HPE "KSU".

    L'information est généralisée et est fournie à titre informatif seulement. Aux premiers signes de la maladie, consultez un médecin. L'auto-traitement est dangereux pour la santé!

    Angiopathie diabétique des membres inférieurs

    Dans cet article, vous apprendrez:

    En raison du diabète sucré répandu, de l'augmentation de l'invalidité due aux causes liées au diabète, la prévention et le traitement des complications de cette maladie revêtent une importance croissante. L'angiopathie diabétique est l'une des complications les plus fréquentes et les plus graves. Considérez ce problème de plus près.

    L'angiopathie diabétique est une maladie vasculaire associée au diabète. En règle générale, l'angiopathie se développe 10 à 15 ans après le début de la maladie, mais elle peut survenir plus tôt si la glycémie persiste ou si elle «saute» souvent d'un nombre élevé à un autre.

    Qu'est-ce que l'angiopathie?

    Il existe deux types d'angiopathies, en fonction des vaisseaux affectés:

    1. Microangiopathies - les petits vaisseaux et les capillaires sont touchés. Les microangiopathies sont divisées en:
      • Rétinopathie - dommages aux vaisseaux oculaires.
      • Néphropathie - dommages aux vaisseaux sanguins des reins.
    2. Macroangiopathies - les gros vaisseaux, les artères et les veines sont affectés:
      • Cardiopathie ischémique.
      • Maladie cérébrovasculaire.
      • Angiopathie périphérique.

    Microangiopathie

    Dans la rétinopathie diabétique, des hémorragies rétiniennes se produisent, les vaisseaux se dilatent, s'épaississent, la rétine cesse de recevoir suffisamment d'oxygène. De nouveaux vaisseaux sanguins y poussent, entraînant des lésions du nerf optique et du décollement de la rétine. Si non traité, y compris la coagulation au laser, une perte totale de la vision est possible.

    Dans la néphropathie diabétique, les microcapillaires des glomérules rénaux s'épaississent. Cela conduit à une augmentation du flux sanguin dans les reins et à leurs dommages, à la libération de protéines dans l'urine. Au fil du temps, le travail des reins se détériore et une insuffisance rénale se développe. Dans les cas graves, le patient a besoin d'une hémodialyse.

    Macroangiopathie

    La principale cause de la macroangiopathie est l'athérox vasculaire.

    La maladie coronarienne est une lésion du muscle cardiaque due à une atrosclérose des vaisseaux cardiaques. En cas de maladie cardiaque ischémique, une personne est perturbée par la douleur derrière le sternum lors d'un effort physique, essoufflement, manque d'air, interruptions du travail du cœur, gonflement. Un infarctus du myocarde et une insuffisance cardiaque peuvent se développer.

    La maladie cérébrovasculaire est une défaillance circulatoire chronique du cerveau. Étourdi, acouphènes, maux de tête, perte de mémoire. Dans les dernières étapes des coups possibles.

    Les angiopathies périphériques jouent un rôle de premier plan dans le développement de complications graves du diabète. Les vaisseaux des jambes sont le plus souvent touchés, il s'agit de l'angiopathie diabétique des membres inférieurs. Arrêtons-nous dessus plus en détail.

    Pourquoi une angiopathie diabétique se développe-t-elle dans les jambes?

    L'angiopathie diabétique des membres inférieurs est une lésion des artères des jambes, qui survient chez les patients atteints de diabète sucré des types 1 et 2.

    Dans le diabète sucré, les artères de taille moyenne et petite sont touchées. Ils forment des plaques athérosclérotiques.

    En raison de l'augmentation de la glycémie, des résidus de sucres sont fixés aux éléments de la paroi vasculaire. Cela conduit à des micro-dommages aux vaisseaux. Les «mauvais» lipides, les plaquettes (cellules responsables de la coagulation du sang) et d'autres éléments du sang rejoignent les sites de lésion. Une plaque athéroscléreuse se forme.

    Au fil du temps, la plaque athérosclérotique augmente en taille, se compacte et bloque une partie du flux sanguin. Il peut également être détruit, provoquant la formation de caillots sanguins.

    La situation est aggravée par la défaite des petits navires. Ils s'épaississent, diminuent l'apport d'oxygène et de nutriments aux tissus. En plus de tout cela, le sang s'épaissit, ralentissant le flux sanguin.

    L'athérosclérose des vaisseaux de la jambe se retrouve également chez les personnes non diabétiques. Alors, quelles sont leurs différences?

    Comment reconnaître les symptômes de l'angiopathie diabétique

    Les symptômes de l'angiopathie diabétique des membres inférieurs dépendent de son stade.
    Il y a 4 étapes:

    • Le stade I est asymptomatique. La défaite des vaisseaux est, mais elle ne se manifeste pas. Il peut être détecté à l'aide de méthodes d'examen spéciales.
    • Stade II - douleur pendant l'exercice. Claudication intermittente. Après une certaine distance, le patient a des douleurs aux muscles du mollet causées par un manque d'oxygène. Après avoir arrêté le flux sanguin est rétabli et la douleur passe.
    Symptômes de l'angiopathie diabétique

    Souffrez également de lourdeur dans les jambes, d'engourdissements, de paresthésies (chair de poule), de crampes.

    • Stade III - douleur au repos. La douleur, les crampes dans les muscles apparaissent en position horizontale. Le patient est obligé de suspendre son pied au lit, réduisant ainsi la douleur.
    • Stade IV - apparition de troubles trophiques - ulcères trophiques, gangrène.

    Il convient de noter que, dans le diabète sucré, les nerfs sont également touchés, de même que les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une diminution de la douleur et une claudication intermittente. Une personne peut ne pas ressentir l’apparition d’ulcères trophiques. Vous devez donc vérifier régulièrement la présence des pieds.

    À quoi ressemblent les jambes dans l'angiopathie du membre inférieur diabétique?

    L'angiopathie diabétique a la peau pâle et froide aux jambes. La quantité de poils sur les jambes est réduite ou elles sont complètement absentes. Sur les pieds apparaissent des zones de compactage, natoptysh, il peut y avoir des ulcères trophiques.

    Le développement de l'angiopathie diabétique

    Diagnostic de l'angiopathie diabétique

    Si vous êtes diabétique et que vous présentez des symptômes d'angiopathie diabétique dans les jambes, contactez votre médecin. Il réalisera les études suivantes:

    1. Inspection des pieds Outre l'angopathie, vous avez peut-être développé une neuropathie diabétique (lésion nerveuse).
    2. Palpation des artères des jambes. Le médecin sonde le pouls sur les artères, déterminant où il est présent, affaibli et lequel manque.
    3. Échographie du doppler vasculaire. Une méthode de recherche simple et abordable, qui permet de déterminer l’état de la paroi du vaisseau et le débit sanguin.
    4. En identifiant une pathologie grave, afin de clarifier quelle méthode est la meilleure pour traiter le patient, effectuez des recherches plus sérieuses:
      • Angiographie des artères - l'étude des vaisseaux sanguins avec des rayons X après l'injection d'un agent de contraste;
      • Imagerie par résonance calculée ou magnétique.

    Traitement de l'angiopathie diabétique des membres inférieurs

    Le traitement de l'angiopathie diabétique doit commencer par la normalisation de la glycémie. Même les meilleurs médicaments et les opérations les plus sophistiquées ne changeront pas l'état des vaisseaux sanguins si le diabète sucré n'est pas compensé.

    Vous devez suivre attentivement un régime alimentaire, faire de l'exercice, surveiller régulièrement votre glycémie et prendre les médicaments prescrits. Essayez de maintenir l'indice d'hémoglobine glyquée à pas plus de 7,5%.

    Ne refusez pas de commencer une insulinothérapie si votre médecin vous dit que cela est nécessaire.

    Un point important est le contrôle du cholestérol dans le sang. Quand il diminue, la formation de plaques d'athérosclérose est inhibée, le sang se liquéfie et le risque de thrombose diminue. Tout cela améliore le flux sanguin dans les vaisseaux affectés.

    En aucun cas, ne fumez pas, et si vous fumez, arrêtez! Le tabagisme provoque l'accélération du développement de l'athérosclérose, rétrécit les vaisseaux sanguins, réduisant ainsi le flux sanguin déjà faible.

    Le traitement des lésions vasculaires est conservateur et opérationnel.

    Le traitement conservateur de l'angiopathie diabétique des membres inférieurs est la nomination de médicaments. Les principaux sont:

    • Préparations de prostaglandine E. Elles ont la capacité de dilater les vaisseaux sanguins, de protéger leurs parois contre les dommages et de réduire la formation de caillots sanguins.
    • Les anticoagulants et les désagrégants fluidifient le sang, réduisent le nombre de caillots sanguins dans les vaisseaux et contribuent à l'apport d'oxygène aux tissus. Doit être administré sous la supervision d'un ophtalmologiste, car ils peuvent provoquer une hémorragie du fond d'œil.
    • Les médicaments qui réduisent le cholestérol dans le sang (statines, fibrates) sont obligatoirement prescrits à tous les patients atteints d'angiopathie diabétique des jambes.

    Il existe d'autres groupes de médicaments qui affectent les vaisseaux. Cependant, il a été prouvé que l'aktovégine, la pentoxifylline, mais un shpa présentant une angiopathie diabétique des jambes est inefficace et inutile, ainsi qu'un traitement par la médecine traditionnelle.

    La chirurgie vasculaire est la méthode la plus moderne de traitement de l’angiopathie diabétique des jambes. Cependant, la capacité de les exécuter n’est pas dans tous les cas, puisque le diabète sucré affecte de grandes parties des vaisseaux, leurs collatérales et les vaisseaux eux-mêmes sont assez petits.

    Les interventions suivantes sont effectuées:

    • Angioplastie par ballonnet. Un cathéter spécial est inséré dans l'artère touchée, qui comporte un ballon à son extrémité. Le ballon se gonfle à l'intérieur de l'artère, augmentant sa lumière. Habituellement, cette méthode est combinée avec les suivantes.
    • Stenting de l'artère touchée. Un stent est installé dans la zone de la lésion - un «ressort» spécial qui élargit la lumière du vaisseau.
    • Navire de manœuvre Pendant l'opération, une solution de contournement est créée autour de la zone touchée, rétablissant ainsi le flux sanguin en dessous.
    • Endartériectomie Si le vaisseau est assez grand, le chirurgien peut enlever la plaque athérosclérotique ainsi que la paroi interne de l'artère.

    Le traitement des tissus affectés est effectué au bureau du pied diabétique, en cas d'ulcère trophique ou de natograd. Dans les situations plus graves, avec le développement de la gangrène, l'amputation de la zone touchée est réalisée.

    N'oubliez pas qu'avec un traitement médical rapide et que vous suivez les recommandations de votre médecin, vous pouvez maintenir vos jambes en bonne santé et une qualité de vie décente!

    Causes, diagnostic et traitement de l'angiopathie diabétique des membres inférieurs

    Récemment, la maladie endocrinologique la plus répandue est le diabète sucré, caractérisé par le développement de complications et une nette diminution de la qualité de la vie. L'angiopathie des vaisseaux des membres inférieurs, qui résulte de la progression de la pathologie, est l'une des premières à se manifester non seulement chez les personnes âgées, mais également chez les jeunes.

    Quelle est l'angiopathie diabétique des membres inférieurs

    Endothelium - la couche interne de la paroi vasculaire, qui est responsable de la régulation de la pression artérielle, des réactions inflammatoires, empêchant la formation de caillots sanguins. Un taux élevé de sucre dans le sang entraîne sa violation et le développement de complications.

    L'angiopathie diabétique des membres inférieurs est un concept qui caractérise les lésions de la couche endothéliale de petits capillaires (microangiopathie) ou d'artères et de veines (macroangiopathie).

    Le développement de l'angiopathie diabétique conduit à la malnutrition des tissus mous des membres inférieurs

    Le mécanisme de développement de l'angiopathie diabétique - vidéo

    Causes et facteurs de risque de développement de la maladie

    Le diabète sucré est la principale cause de dommages aux vaisseaux des membres inférieurs. De plus, l’absence de traitement hypoglycémiant adéquat accélère ce processus. L'amincissement des couches de vaisseaux contenant du glucose et ses produits métaboliques (sorbitol, fructose) entraîne une accumulation de liquide dans la paroi, une diminution de la vitesse du flux sanguin et une thrombose accrue, car l'endothélium est responsable de la régulation de ces processus. Au fil du temps, les petits vaisseaux sont sclérosés et les grands forment une stratification anévrysmale. Les dommages à la paroi endothéliale dans les vaisseaux de gros calibre entraînent la formation de plaques d'athérosclérose et le blocage de leur lumière.

    La formation de plaques de cholestérol provoque des troubles circulatoires dans les membres inférieurs et, par conséquent, une angiopathie diabétique.

    Sur cette base, les facteurs de risque de développement de complications vasculaires chez les diabétiques sont:

    • prédisposition génétique à l'insolvabilité des parois vasculaires - en cas de diabète, l'effet négatif du glucose accélère les processus de destruction de la paroi vasculaire;
    • hypertension - l'hypertension artérielle exerce une charge supplémentaire sur la paroi du vaisseau endommagé;
    • troubles du métabolisme lipidique - avec un excès de cholestérol dans le corps, il commence à se déposer sur la couche interne (endothéliale) du vaisseau et à boucher sa lumière;
    • tabagisme - la nicotine et le goudron contractent en outre les vaisseaux sanguins;
    • abus d'alcool - conduit à une augmentation de la thrombose;
    • plus de 55 ans;
    • rythme cardiaque irrégulier (arythmique);
    • la durée du diabète est supérieure à 10 ans.

    Angiopathie diabétique: commentaires de spécialistes - vidéo

    Symptômes de pathologie

    La symptomatologie de la complication dépend de la sévérité de l'angiopathie elle-même.

    Microangiopathie

    Dans la microangiopathie, il existe six degrés de gravité, qui diffèrent par les symptômes et les manifestations locales du patient.

    • le degré zéro de microangiopathie ne provoque pas de sensations désagréables chez le patient, mais lors de l'examen, on observe une pâleur de la peau, une diminution ou une absence de croissance des poils sur les jambes, un éclat caractéristique de la peau;
    • au premier degré, la peau devient plus fine, les patients se plaignent d'une sensation de froid dans les jambes, de douleurs lors de la marche, des ulcères à peine perceptibles apparaissent sans signes d'inflammation;
    • le second degré de microangiopathie chez les patients s'accompagne de la formation d'ulcères, qui non seulement se propagent aux tissus mous, mais se touchent également aux os, et il existe un syndrome douloureux prononcé;
    • au troisième degré, les bords des ulcères et le fond meurent, ils sont nécrotiques et noirs. Au même moment, des phlegmons se forment, la jambe se gonfle, acquiert une teinte bleuâtre. Dans certains cas, développer une ostéomyélite de la jambe;

    Les ulcères de jambe trophiques dans le diabète sucré peuvent également conduire à la gangrène

    Macroangiopathie

    Les troubles macroangiopathiques des membres inférieurs atteints de diabète présentent un certain nombre de symptômes communs:

    • engourdissement, froideur, chair de poule dans les jambes;
    • douleur dans les muscles du mollet, souvent accompagnée de crampes;
    • modifications des tissus mous et atrophie musculaire des membres inférieurs;
    • la formation d'ulcères trophiques due à une exposition prolongée à des produits métaboliques.

    Signes dépendant du stade de la macroangiopathie

    En fonction du stade de la macro-angiopathie, le patient note les modifications suivantes:

    • 1 - le patient se plaint de froid dans les jambes, de transpiration accrue des pieds, de scellement des clous sur les orteils, de douleurs et de boiteries après un exercice;
    • 2A - les mouvements du patient deviennent plus limités, à l'exception de la sensation de gel des jambes même par temps chaud, un engourdissement des doigts apparaît, la peau pâle des jambes transpire abondamment et la claudication s'accélère;
    • 2B - la boiterie constante prévaut;
    • 3A - le patient se plaint de fortes douleurs dans les jambes et de crampes fréquentes au repos et pendant la nuit, la peau des jambes jaunit, devient sèche et se décolle très souvent. En baissant les jambes du lit, elles deviennent bleues;
    • 3B - Outre le syndrome douloureux permanent, un œdème prononcé, des ulcères avec des tissus mous nécrosants apparaissent;
    • 4 - Il se produit une nécrotisation du pied et le développement d’un processus infectieux en raison de l’ajout d’un agent pathogène bactérien.

    Caractéristiques du pied diabétique

    Dans les derniers stades de développement de la macroangiopathie, un complexe de changements se produit, appelé pied diabétique. Il survient chez près des deux tiers des patients diabétiques et conduit le plus souvent à une amputation. Outre les modifications caractéristiques de la macroangiopathie, du durcissement et de la calcification profonde des artères, des processus pathologiques au niveau des articulations et des tissus osseux sont également inhérents à ce syndrome.

    Pour provoquer un pied diabétique peut:

    • lésion traumatique de la peau (griffure, peignage d'une morsure d'insecte);
    • grossissement;
    • maladies fongiques de la plaque à ongles;
    • ongle incarné du pouce;
    • kératinisation des couches cutanées et leur infection.

    Un patient chez qui on a diagnostiqué un diabète depuis longtemps devrait être alerté par l'apparition de symptômes aux pieds:

    • gonflement;
    • rougeur de la peau;
    • manque de pouls dans les artères;
    • température locale réduite et perte de cheveux sur la surface extérieure (arrière).

    Tous ces signes peuvent indiquer l'apparition du syndrome du pied diabétique.

    Syndrome du pied diabétique - Vidéo

    Mesures de diagnostic

    Les moyens d'étudier l'angiopathie diabétique sont basés sur les mécanismes de son développement. Pour le diagnostic, le spécialiste utilise non seulement les données de contrôle, mais également des procédures de diagnostic supplémentaires.

    1. Détermination des indicateurs de la fraction lipidique - cholestérol total, lipoprotéines de basse et haute densité.
    2. L'étude du taux d'hémoglobine glyquée - plus le traitement hypoglycémique est inefficace longtemps, plus son pourcentage est élevé.
    3. Doppler des vaisseaux des membres inférieurs - aide à évaluer la vitesse du flux sanguin, l'état des valves des veines et leur perméabilité. La méthode est utilisée sans faute chez les patients présentant des ulcères trophiques.
    4. L'échographie des artères des jambes permet de déterminer l'épaisseur des couches de la paroi artérielle et leurs capacités, d'identifier les caillots sanguins et la localisation des processus inflammatoires sur l'endothélium, la présence de plaques d'athérosclérose, ainsi que le taux de circulation sanguine artérielle et le degré d'apport de sang aux tissus mous.

    L'artériographie permet d'évaluer le degré de perméabilité vasculaire

    La formation d’ulcères trophiques est caractéristique des dommages aux navires d’origine différente, qu’il convient de distinguer.

    Diagnostic différentiel des ulcères trophiques - tableau

    Traitement des complications vasculaires dans le diabète sucré

    Pour réussir le traitement de l'angiopathie diabétique, il est nécessaire de commencer par éliminer la raison principale, à savoir les fluctuations de la glycémie et les taux élevés d'hémoglobine glyquée. Doit adhérer aux recommandations de style de vie:

      aliments de régime, à l'exception des graisses transgéniques et des glucides à absorption rapide. Consommer le type de «assiettes», où la moitié des produits sont des légumes, 25% sont des viandes maigres et 25% des glucides sains;

    Plats de repas pour diabétiques aident à réduire la glycémie et le cholestérol

    Aliments qui devraient être inclus dans le régime - galerie

    Traitement médicamenteux

    Aux premiers stades de développement des micro et macroangiopathies, il est possible d’utiliser un traitement conservateur visant à éliminer les symptômes.

    1. Il est nécessaire d’inclure les médicaments hypoglycémiants dans le schéma thérapeutique car il est impossible d’obtenir une diminution stable de la glycémie seulement par la correction du mode de vie et la nutrition. Les plus courantes d'entre elles sont la metformine, le diabéton et l'amaryl. Le dosage dépend des paramètres de laboratoire et est strictement individuel.
    2. Pour prévenir les caillots sanguins, utilisez Cardiomagnyl ou Aspirin. Les médicaments réduisent la capacité des plaquettes à coller et améliorent les propriétés rhéologiques du sang.
    3. Dans les macroangiopathies, les statines sont utilisées pour stabiliser et prévenir la formation de plaques athérosclérotiques - Ators, Rosuvastatin, Lovastatin.
    4. Les fluctuations ou l'hypertension artérielle doivent être régulées par des antihypertenseurs - Lisinopril, Équateur, Valsartan.
    5. En cas d'œdème des extrémités, on utilise des diurétiques - Torasemide, Veroshpiron, Lasix.
    6. L'angiopathie diabétique a besoin de préparations pour la vasodilatation - Trental, acide nicotinique, Pentoxifylline.

    Médicaments pour l'angiopathie diabétique des membres inférieurs - galerie de photos

    Méthodes chirurgicales

    Au traitement chirurgical recouru en cas d'ulcération. Pour leur traitement, des techniques au laser sont utilisées, dans lesquelles les vaisseaux saignants sont cautérisés. En cas de nécrotisation des tissus mous, ils sont excisés.

    Les opérations les plus modernes et les plus coûteuses comprennent la reconstruction des artères, qui aide à rétablir le flux sanguin et la nutrition des tissus.

    Dans les cas graves, les amputations du membre inférieur sont effectuées au niveau de la lésion.

    Traitement homéopathique

    L'homéopathie est un moyen efficace de retarder le développement d'une angiopathie des membres inférieurs. Les médicaments réduisent non seulement la glycémie, mais améliorent également l’état de la paroi endothéliale. Dans le traitement utilisant des teintures à l'alcool de l'Acidum phosphoricum, Uranium, Iris, Bryonia.

    Méthodes de médecine traditionnelle

    L'utilisation de remèdes populaires n'est possible qu'après consultation d'un médecin. Leur utilisation ne devrait pas remplacer la thérapie primaire. Les méthodes de médecine alternative pour le traitement de l'angiopathie diabétique des membres inférieurs comprennent:

    • tisanes à effet hypoglycémique - camomille, tilleul, feuilles de myrtille, sauge;
    • infusions - stimulent parfaitement le travail des gousses de haricot pancréas, des tiges de pissenlit, des graines de lin;
    • bains aux herbes - réduisent le risque de complications vasculaires. Ils sont préparés à partir de tiges et de racine de topinambour, de trèfle, de racine d'herbe de blé;
    • compresses - aide à la guérison des ulcères trophiques. Pour ce faire, utilisez des feuilles et des fleurs de calendula, d'ortie sèche sous une forme broyée.

    Méthodes de fabrication de la médecine traditionnelle - table

    Méthodes de traitement folkloriques - galerie de photos

    Pronostic et complications

    Traitement en temps opportun chez le médecin, un traitement bien choisi et le maintien d'un mode de vie sain aideront à obtenir une rémission stable de l'état pathologique. Sinon, la progression de l'angiopathie et l'apparition de:

    • gangrène au niveau du pied, du mollet ou de la cuisse;
    • diminution de la sensibilité de la peau, ce qui entraîne un traumatisme et sa détermination prématurée. Cela peut déclencher le développement d'un pied diabétique.
    • l'apparition d'une infection bactérienne et même d'une nécrose aseptique, aboutissant à une amputation d'un membre.

    Prévention de l'angiopathie diabétique

    Afin de prévenir l'apparition d'une angiopathie chez les diabétiques, le patient devrait:

    • surveiller régulièrement les indicateurs du métabolisme des glucides et des lipides;
    • rendez-vous chez l’endocrinologue pour évaluer l’état de la peau et des tissus mous des membres inférieurs;
    • mener une vie saine et bien manger;
    • quotidien pour effectuer les procédures d'hygiène de votre corps, de manière opportune pour traiter les éraflures avec des antiseptiques.

    Le soin des pieds est un élément important des mesures préventives chez le patient diabétique:

    • éviter l'exposition à des températures trop élevées ou trop basses;
    • portez des chaussures larges et confortables qui laissent passer l'air;
    • peau grossière tachée de crème grasse à l'urée;
    • couper les ongles exclusivement à angle droit;
    • inspecter les pieds quotidiennement; en cas de blessures, les traiter avec un antiseptique;
    • dans les endroits susceptibles de transmettre des infections fongiques (saunas, piscines, hôtels), utilisez des chaussures jetables;
    • En cas de détection de modifications de la peau du pied, consultez immédiatement un podologue.

    Afin de retarder le développement de l'angiopathie diabétique des membres inférieurs, il est important de contrôler strictement le taux de glucose dans le sang, le métabolisme des lipides, afin d'éviter l'influence des facteurs de risque. Pour obtenir des résultats durables, vous pouvez appliquer à la fois les méthodes de traitement standard et les remèdes homéopathiques et populaires qui aideront à prévenir la formation d’ulcères et l’amputation du membre.