Qu'est-ce que la calcification et comment la traiter?

Certaines pathologies et certains changements liés à l'âge conduisent à un excès de calcium dans le corps humain, qui ne peut pas être excrété naturellement. En certaines quantités, cet élément est nécessaire, mais avec ses sédiments, le travail de certains vaisseaux et même de l'aorte subit des modifications négatives. C'est ainsi que se développe la calcification - le processus par lequel le calcium se dépose sur les parois des vaisseaux sanguins. Si le processus affecte l'aorte, on observe un chaulage des parois de l'aorte, des feuillets valvulaires. Dans ce cas, il ressemble à un récipient en porcelaine et toute surtension peut provoquer sa fissuration.

Raisons

Le processus pathologique de la calcination résulte de nombreux facteurs qui influent sur la régulation du métabolisme du calcium dans l'organisme. Ceux-ci comprennent:

  • changement de pH;
  • changements dans les niveaux de calcium dans le sang;
  • production de sulfate de chondroïtine trop faible;
  • violation de réactions enzymatiques et non enzymatiques, etc.

Parfois, une pathologie (autres noms - calcification, calcification) peut être due au fait que le corps présente déjà certaines maladies, telles que des tumeurs, un myélome, une néphrite chronique et certaines autres affections. La calcification peut être une conséquence de facteurs dommageables externes, par exemple un excès de vitamine D injecté dans le corps, des lésions des tissus mous. Par ailleurs, le changement même de tissus (dystrophie profonde, immobilisation) peut également provoquer une calcification. Dans de tels tissus, de grands conglomérats calcaires sont formés.

Il est important de comprendre que la calcification affecte différentes parties. Il convient de considérer les définitions les plus célèbres:

    1. Calcification de la valve aortique. Un tel processus se développe généralement en raison des processus dégénératifs qui se produisent dans ses tissus. Les processus sont causés par la valvulite rhumatismale. Les feuilles de valve ont des bords, mais elles ne sont plus les mêmes que chez une personne en bonne santé, elles sont soudées les unes aux autres et ridées. Cela conduit à la formation de tumeurs calcaires sans formes qui chevauchent l'orifice aortique. Parfois, le processus peut s'étendre au mur VG, au lambeau MK antérieur et au septum situé entre les ventricules. La maladie se déroule en plusieurs étapes.
    • hyperfonctionnement du ventricule gauche, contribuant à sa vidange complète, de ce fait, il n'y a pas de dilatation de la cavité;
    • l'accumulation d'une grande quantité de sang dans la cavité VG; par conséquent, le remplissage diastolique nécessite un volume important, ce qui entraîne une contraction ventriculaire accrue;
    • La dilatation myogénique, due à l’affaiblissement du muscle cardiaque, c’est-à-dire au myocarde, conduit à une insuffisance aortique.
  1. Calcification de la valvule mitrale. Ce type de maladie est difficile à identifier car les symptômes ressemblent aux manifestations de rhumatisme, d’hypertension et de cardiosclérose. La calcification idiopathique de l'anneau de la valve mitrale est souvent diagnostiquée chez les personnes âgées, mais ce phénomène n'est pas complètement compris.
  2. Calcification des vaisseaux cérébraux. Certaines personnes appellent également cette maladie l'athérosclérose. Il les affecte en formant des poches d'accumulation de lipides, le plus souvent des dépôts de cholestérol. En raison de ce processus, le sang ne parvient pas au cerveau. Le phénomène se développe le plus souvent chez les hommes de moins de soixante ans et chez les femmes de plus de cet âge. Il est difficile d'identifier la cause exacte de cette maladie, mais il a été établi que l'apparition d'une pathologie dépend de l'assimilation des nutriments par l'organisme.
  3. Calcification de l'aorte. Aorte - le plus grand vaisseau qui se produit et le VG du coeur. Il se ramifie en un grand nombre de petits vaisseaux qui vont aux tissus et aux organes. Il existe deux départements - l'aorte thoracique et abdominale. Le plus souvent, la maladie se développe après soixante ans. Les symptômes dépendent du site spécifique de lésion aortique.
  4. Calcification des artères coronaires. Le coeur est constitué de muscles. Il alimente les cellules du corps en sang, qui contient de l'oxygène et des nutriments. Bien entendu, les cellules elles-mêmes ont également besoin de toutes ces substances, c'est-à-dire du sang lui-même. Le sang pénètre dans le muscle cardiaque par le réseau des artères coronaires. De manière saine, l’artère coronaire ressemble à un tube en caoutchouc, c’est-à-dire qu’elle est lisse et flexible, rien n’empêche le sang de circuler à travers elle. Si une calcification se développe, des graisses et du cholestérol se déposent sur les parois de ces artères, ce qui entraîne la formation d'une plaque d'athérosclérose. A cause d'eux, l'artère devient raide, perd de son élasticité, change de forme, de sorte que le flux sanguin vers le myocarde est limité. Lorsque le cœur est stressé, l'artère touchée ne peut pas se détendre pour fournir plus de sang au myocarde. Si la plaque obstrue complètement la lumière artérielle, le sang vers le myocarde cesse de couler, entraînant la mort de sa partie.
Plaque calcinée dans l'artère coronaire

Les plaques calcifiées qui se forment sur les parois artérielles sont une cause fréquente d'accident vasculaire cérébral et d'infarctus du myocarde. Donc, la circulation sanguine d'un grand cercle est cassée. La calcification vasculaire a plusieurs mécanismes de développement, en raison desquels se divise en plusieurs types:

  1. Calcification métastatique. La raison - violations dans le travail de certains organes (reins, colon et autres).
  2. Calcination universelle. Son développement est dû à la sensibilité accrue du corps humain aux sels de calcium.
  3. Calcination dystrophique. Cela conduit à la formation du coeur ou du poumon dit "blindé".
  4. Calcification congénitale, qui est souvent observée chez les enfants. Formé dans les pathologies du développement des vaisseaux sanguins et du coeur.

Les symptômes

Il est très important de faire attention aux symptômes à temps et de commencer un traitement efficace, car la vie peut être en danger. Cependant, la maladie ne peut pas être ressentie pendant longtemps. Cependant, certaines manifestations sont encore caractéristiques.

Si l'aorte, les valves de la valve sont touchées, des symptômes différents peuvent survenir. Par exemple, si l’aorte thoracique est atteinte, il se produit une douleur de caractère fort, ressentie dans le sternum, les bras, le cou, le dos et même le haut de l’abdomen. La douleur peut ne pas passer plusieurs jours, aggravée par le stress et l'effort. Si l'aorte abdominale est affectée, après la prise de nourriture, une douleur abdominale se développe, elle gonfle, son appétit diminue, il perd du poids, il est constipé. Lors de la calcination d'une artère ramifiée, on observe une boiterie, des ulcères aux orteils, une froideur aux jambes.

Avec la défaite des artères coronaires, la douleur est de nature similaire à la manifestation de l'angine de poitrine, une gêne est également ressentie. La douleur se manifeste lorsque les conditions dans lesquelles une personne est, par exemple, que le temps change, mange ou commence à effectuer un travail physique.

Avec la défaite de la valve mitrale, une personne se plaint d’essoufflement, de battements de coeur fréquents, de toux sanglante. Sa voix devient enrouée. Un médecin peut noter une rougeur «mitrale», qui contraste avec la pâleur des peaux restantes de la peau.

Avec la défaite de la valve aortique, qui peut affecter le feuillet de MK, paroi LV, les manifestations cliniques sont absentes pendant une longue période. Identifier la maladie n’est possible qu’à l’aide d’une radiographie. De manière inattendue pour le patient, une insuffisance cardiaque se produit et progresse rapidement. On estime que la mort survient en moyenne six ans après la manifestation des symptômes. Le seul traitement est la chirurgie.

Traitement

Bien entendu, le traitement de la calcification ne nécessite pas toujours une intervention chirurgicale. Tout dépend du cas. Plus la maladie est détectée tôt, plus grande est la chance de la guérir et d'éviter des conséquences graves. Le traitement dépend de la localisation de la pathologie. Parfois, vous pouvez être traité avec des remèdes populaires, mais sur ordonnance.

Par exemple, le traitement de la maladie de la valve mitrale peut être basé sur l'utilisation de la commissurotomie mitrale et d'un traitement médicamenteux prophylactique. Ces méthodes opportunes vous permettent de rétablir l'activité du cœur et de maintenir un style de vie actif.

Certains médecins pratiquent même le traitement des remèdes populaires eux-mêmes, basés sur l'utilisation d'herbes. La forme en cours d'exécution est traitée chirurgicalement, par exemple par une prothèse aortique.

Pour prévenir le développement de la maladie, vous devez régulièrement donner du sang au niveau de calcium. Si son niveau est dépassé, la cause est découverte et un traitement est prescrit. Vous ne pouvez donc pas simplement prévenir les complications, mais même vous sauver la vie et la prolonger.

Maladie dangereuse principalement chez les personnes âgées - calcification cardiaque

En violation du métabolisme du calcium, il est lavé des os et déposé dans les tissus, où normalement il ne devrait pas l'être. La calcification des gros vaisseaux et de l'appareil valvulaire du coeur perturbe la circulation intracardiaque et systémique et constitue un facteur de risque d'infarctus du myocarde. Pour le traitement utilisant des sels de magnésium, des antihypertenseurs et des médicaments cardiotrophes. Lors de la formation d'une malformation cardiaque due à l'étanchéité de la valve, une opération est montrée.

Lire dans cet article.

Causes de calcification cardiaque

Les dépôts de sels de calcium dans le cœur se développent le plus souvent après une crise cardiaque ou une inflammation du myocarde. Les facteurs qui contribuent à la transition de cette macrocellule du sang au tissu incluent:

  • apport insuffisant ou perte accrue de magnésium;
  • dystrophie du muscle cardiaque, y compris l'âge;
  • foyers d'inflammation chronique;
  • perturbation des glandes parathyroïdes;
  • écart par rapport à la norme indicateur balance acido-basique;
  • destruction osseuse;
  • maladie rénale.

Nous vous recommandons de lire un article sur l'athérosclérose aortique et les lésions valvulaires. Vous y apprendrez les causes et les conséquences de la pathologie, du diagnostic et du traitement.

Et voici plus sur le blocus du paquet de siens.

Le développement de la maladie sur les valves, l'aorte, les vaisseaux, les valves myocardiques

Les zones de nécrose et de tissu cicatriciel, les implants, les plaques athérosclérotiques, les thrombi, c’est-à-dire tout tissu anormal, sont calcifiés. La perturbation du métabolisme des graisses stimule la calcification, car le cholestérol se combine aux ions calcium pour former des dépôts de calcaire. Par conséquent, les changements athérosclérotiques sont considérés comme une étape préalable à la calcination.

Ces processus se développent aux endroits les plus sollicités sur les valvules et les parois vasculaires. En règle générale, le début est la défaite de l'aorte, puis de la valvule mitrale. En outre, le septum et le ventricule gauche sont calcinés. Les volets perdent leur élasticité et leur mobilité. Sténose formée des trous. La calcinose est la cause la plus fréquente parmi les malformations cardiaques acquises à l'âge adulte.

Classification calcification

La calcification des vaisseaux et des valves du cœur est primaire et secondaire. La première option concerne les modifications des tissus corporels liées à l'âge. Il est plus souvent détecté chez les femmes âgées, le vieillissement des valvules cardiaques a un cours irréversible et des signes cliniques graves. Le processus secondaire se développe avec une inflammation ou une structure anormale de l'appareil valvulaire.

En fonction du mécanisme de développement (pathogenèse), on distingue les formes de pathologie suivantes:

  • Métastatique. Le calcium provient du sang, où il contient une quantité excessive. Il se caractérise par une pluralité de lésions. Se produit avec des fractures osseuses, des tumeurs, des maladies de l'intestin, des reins, un excès de vitamine D.
  • Dystrophique. Cela se produit en cas de diminution de l'absorption de calcium par des foyers de nécrose (crise cardiaque) ou d'inflammation chronique (myocardite, vascularite, péricardite).
  • Métabolique (échangeable). Il se produit même avec une faible quantité de calcium dans le sang, car il ne peut pas être retenu dans celui-ci. Se présente comme une lésion systémique ou locale.

Symptômes de la maladie

Malgré la prévalence et les manifestations cliniques graves, le diagnostic de calcification est rarement posé au cours de la vie du patient. La raison en est l'absence de symptômes spécifiques. Les symptômes de la pathologie ressemblent à d'autres maladies, déguisées en:

La défaite de l'aorte abdominale provoque des douleurs abdominales, des flatulences, une indigestion. Lorsque la calcification de la partie thoracique est enrouée, sensation de "nodule" dans la gorge. En outre, il existe un certain nombre de manifestations communes: compactage sous la peau, faible mobilité des articulations, vision floue, perte de poids.

Quel est le danger de calcification cardiaque

La calcification des valvules du myocarde pendant une longue période ne se manifeste pas par des symptômes, mais son évolution progressive entraîne de telles complications:

  • insuffisance coronaire et ischémie;
  • crises d'asthme;
  • asthme cardiaque;
  • endocardite bactérienne;
  • troubles du rythme;
  • crise cardiaque.

Les dépôts de sels de calcium endommagent la paroi interne du cœur, ce qui peut provoquer sa rupture avec la formation de caillots sanguins. Ceci est dangereux en déchirant un caillot de sang et en bouchant les vaisseaux périphériques. Les calcinates sont sujets à l'inflammation avec le développement de l'endocardite.

Endocardite et myocardite à la suite d'une calcification cardiaque

Méthodes de diagnostic

Afin de détecter une calcification cardiaque, il est nécessaire de rechercher la présence de tels troubles:

  • Maladie cardiaque La calcination à la valve est possible si toutes les autres causes sont exclues (test sanguin, échographie et rayons X).
  • Bruit cardiaque sur le PCG en l'absence de défaut, prouvé par échographie ou examen ECG. Le bruit peut être systolique ou diastole, timbre grossier.
  • Fibrillation auriculaire, bradycardie, blocage des voies. Lors de la surveillance, identifier les attaques de tachycardie ventriculaire, les extrasystoles sur l'ECG.
  • Prolapsus de la valve mitrale ou de la valve aortique.

Les patients présentant un souffle cardiaque inexpliqué, une insuffisance circulatoire ou des symptômes d'ischémie myocardique qui ne correspondent pas à l'image typique doivent subir une échographie et un examen radiologique du cœur et des gros vaisseaux. Si le diagnostic est difficile, le scanner et l'IRM sont recommandés.

Traitement des patients

La difficulté de gérer les patients atteints de calcification est que les dépôts qui en résultent ne sont pas inversés. Par conséquent, vous ne pouvez que tenter de ralentir la progression du processus.

Activités thérapeutiques

Pour normaliser les processus métaboliques, il est recommandé de réduire l'apport en calcium provenant des aliments et des médicaments et d'augmenter le nombre de produits contenant du magnésium et des préparations avec son contenu. Les eaux minérales de magnésium et le refus des produits laitiers et de la vitamine D sont également recommandés.Il est interdit de prendre le soleil de ces patients au soleil ou dans un solarium.

Le choix des médicaments

Avec la calcification, les possibilités de médication sont limitées. De nombreux médicaments utilisés pour traiter l'ischémie (nitrates, glycosides cardiaques) sont prescrits avec prudence.

S'il est nécessaire de compenser l'insuffisance circulatoire, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ACE) et les diurétiques sont avantageux. La thérapie anticoagulante avec Cardiomagnyl et Warfarin a donné de bons résultats.

Dans la thérapie complexe en utilisant des préparations de magnésium. Il est recommandé d’utiliser des cours mensuels avec des pauses hebdomadaires tout au long de l’année.

Solution chirurgicale

Désigne une méthode efficace mais rarement utilisée. Pour améliorer le flux sanguin, il est prescrit d'éliminer le calcinat de l'artère, de dilater le vaisseau avec un ballonnet et de placer le stent dans les vaisseaux coronaires. Lorsque les trous dans le cœur ou les grandes artères sont rétrécis en raison d'une sténose, ils sont disséqués, suivis d'une chirurgie plastique.

Angioplastie par ballonnet en tant que méthode chirurgicale de traitement de la calcification

Remèdes populaires

Les phytopreparations peuvent être recommandées pour la calcification, car elles peuvent être utilisées pendant une longue période. Ils ont un effet diurétique et purifiant, normalisent le métabolisme du cholestérol et des minéraux. Les herbes ont une faible toxicité, ce qui est important pour les patients plus âgés.

Les options de traitement populaires les plus efficaces pour la calcification sont:

  • Collection d'herbes, vaisseaux de nettoyage et déduction des sels. Il comprend des proportions égales d'herbe de millepertuis et d'armée, de boutons de bouleau, d'inflorescences d'immortelles et de camomille. Avant de préparer la perfusion, ils doivent moudre le plus soigneusement possible et utiliser une cuillère à soupe de la collection de 400 ml d’eau bouillante. Préparez dans un thermos, buvez chaud avec une cuillerée de miel en deux doses.
  • Extrait de vodka à l'ail 200 ml de vodka prendre 300 g de gousses d'ail, hachées finement. Préparez 10 jours en restant dans un endroit sombre. Pour le traitement le premier jour, une goutte est nécessaire, le deuxième - 2, etc., en une seule dose, la fréquence d'administration étant de trois fois par jour. Goutte mieux sur une cuillère à soupe de lait.

Regardez la vidéo sur la calcification et son traitement avec des remèdes populaires:

L'alimentation en tant que partie intégrante de la thérapie

Le régime alimentaire exclut les produits carnés gras, les boissons lactées et laitières, le fromage et le fromage cottage. En raison de la teneur élevée en calcium, vous devriez abandonner les noix et les graines, le soja et les légumineuses, les légumes-feuilles, le chou. Il est recommandé de limiter les fortes concentrations de Navara et de sel de table. Dans le menu, vous devez utiliser:

  • couper
  • le sarrasin et l'avoine,
  • chou marin
  • abricots secs,
  • bananes
  • les betteraves,
  • poisson de mer
  • tomates

Pronostic pour les patients

Chez la plupart des patients, les signes de calcification augmentent progressivement. Ils peuvent exacerber les modifications athérosclérotiques existantes dans les vaisseaux. Le blocage de l'artère pulmonaire calcinée et l'endocardite bactérienne sont particulièrement dangereux. Avec ces complications, ainsi que l'insuffisance cardiaque grave, le pronostic est mauvais.

Prévention de la pathologie

S'il est difficile d'influer sur le taux de progression de la calcification vasculaire, des mesures visant à prévenir le précurseur, l'athérosclérose, sont connues:

  • cesser de fumer et abus d'alcool;
  • maintenir une pression artérielle ne dépassant pas 140/85 mm Hg. v.
  • une alimentation riche en fibres et pauvre en graisses
  • exercice régulier.

La calcification du coeur se manifeste par le dépôt de sels de calcium sur les valves des valves. Cela peut être dû à une augmentation des taux de ce macroélément dans le sang, à des processus dystrophiques dans les tissus corporels et à des troubles métaboliques. Les calcinates entraînent la formation de maladies cardiaques, altèrent le flux sanguin coronaire et augmentent les manifestations de l’athérosclérose.

Nous vous recommandons de lire l'article sur la dyspnée avec angor. Vous y apprendrez les principales causes de la dyspnée chez un patient, ses méthodes de diagnostic et son traitement.

Et voici plus d'informations sur le blocage des vaisseaux sanguins dans les jambes.

Pour confirmer le diagnostic, il faut examiner et détecter plusieurs critères de la maladie. Le traitement vise à arrêter la progression de la désactivation vasculaire et de l'appareil valvulaire du cœur. Pour ce faire, utilisez des médicaments contenant du magnésium, des agents thérapeutiques traditionnels et divers. En cas d'échec sévère dû à une sténose aortique ou mitrale, la chirurgie est indiquée.

La calcification de la valve valvulaire est assez difficile à détecter. Il peut être à la fois mitral et aortique, directement l’aorte et sa racine. Il y a deux degrés de dégâts - 1 et 2.

Une pathologie aussi redoutable, comme l'athérosclérose de l'aorte et des valvules, se manifeste principalement chez les personnes âgées. Sous l'action de certaines causes, les valvules aortique et mitrale sont endommagées, ce qui entraînera de graves conséquences.

Le blocus révélé du bloc de branche indique de nombreuses déviations dans le travail du myocarde. C'est droite et gauche, complète et incomplète, de branches, de la branche antérieure. Qu'est-ce qu'un blocus dangereux chez les adultes et les enfants? Quels sont les signes et traitements ECG?

En général, la sclérose de Menkeberg est similaire à l'athérosclérose commune dans les symptômes. Cependant, la maladie se manifeste par une calcification des parois et non par un dépôt de cholestérol. Comment traiter l'artériosclérose de Menkeberg?

S'il y a un essoufflement en cas de sténocardie, quels médicaments peuvent être choisis par le médecin. Après tout, il est nécessaire de déterminer quel type d’essoufflement est apparu - stress ou autre. Alors, comment et quoi traiter pour éliminer les symptômes désagréables?

Les raisons pour lesquelles l'épaississement des parois de l'aorte, sa racine, peuvent être trouvées dans les processus inflammatoires et athérosclérotiques. Les symptômes peuvent facilement être confondus avec d'autres maladies. Le traitement est choisi uniquement par le médecin, les remèdes populaires ne vont que dans le complexe après coordination.

La fibrose des valves cardiaques se développe après des maladies infectieuses, des rhumatismes. Peut affecter la valve mitrale aortique. Le diagnostic commence par un test sanguin, l'urine, l'ECG. Le traitement n'est pas toujours nécessaire.

Il y a une défaillance des valves du cœur à différents âges. Il a plusieurs degrés, commençant par 1, ainsi que des caractéristiques spécifiques. Les malformations cardiaques peuvent être dues à une insuffisance de la valve mitrale ou aortique.

Myxoma du coeur peut apparaître soudainement, il est également considéré comme héréditaire. Une tumeur de l'oreillette, du ventricule et de la valve mitrale est détectée. Les symptômes sont spécifiques, pas toujours visibles sur l'ECG. Le traitement est l'ablation chirurgicale.

Calcification du coeur et des vaisseaux sanguins: apparition, signes, diagnostic, traitement

À un âge avancé et dans certaines conditions pathologiques, une quantité excessive de calcium s’accumule dans le corps humain et ne peut être éliminée naturellement. Il est libéré dans le sang. En conséquence, le calcium commence à se déposer sur les parois des vaisseaux sanguins, y compris de l'aorte. Il y a un chaulage de ses parois et de ses valves. Ce processus s'appelle la calcification (calcification, calcification). En cas de lésion aortique, la maladie représente une menace directe pour la vie des personnes, les dépôts de calcium sur les parois les privant de leur élasticité.

L'aorte commence à ressembler à un vaisseau en porcelaine fragile qui peut se fissurer sous l'effet d'une charge accrue. Un tel facteur pour cette grande artère est une pression élevée. Il peut à tout moment casser le mur fragile et causer la mort instantanée. L'augmentation de la pression est causée par la prolifération de masses thrombotiques polypes sur les valvules de l'aorte provoquée par une calcification, entraînant un rétrécissement de la bouche.

Élimination de la calcification

La calcification aortique est l'une des raisons du développement d'une maladie grave - la sténose aortique (SA). Des méthodes spéciales de traitement médicamenteux de cette maladie ne sont pas. Il est nécessaire de suivre un cours de renforcement général visant à prévenir les maladies coronariennes et l'insuffisance cardiaque, ainsi qu'à éliminer les maladies existantes.

  • Le traitement de la calcification légère à modérée est effectué avec des préparations antagonistes du calcium avec une teneur élevée en magnésium. Ils dissolvent avec succès les dépôts calcaires sur les parois de l'aorte. Sous forme dissoute, certaines d'entre elles sont excrétées du corps et d'autres absorbent le tissu osseux.
  • Des médicaments sont prescrits pour normaliser la pression artérielle et la maintenir dans certaines limites.
  • La stagnation du sang dans le petit cercle est éliminée en prenant des diurétiques.
  • La digoxine est utilisée en cas d'apparition d'un dysfonctionnement systolique du ventricule gauche et d'une fibrillation auriculaire.
  • Les formes sévères ne sont éliminées que par la chirurgie.
  • La valvuloplastie par ballonnet aortique est utilisée pour le traitement de la calcification aortique chez l'enfant. Il s'agit d'une procédure mini-invasive pour élargir la valvule cardiaque en insérant un cathéter dans l'aorte avec un ballonnet gonflant à son extrémité (technologie proche de l'angioplastie traditionnelle).

Calcinose - la cause de la sténose aortique

L'une des causes courantes (jusqu'à 23%) du développement de malformations de la valve cardiaque est la sténose aortique (AK). Elle est causée par un processus inflammatoire (valvulite rhumatismale) ou une calcification. Cette maladie est considérée comme une vraie sténose. La calcification des cuspides de la valve aortique entraîne des modifications dégénératives des tissus. Ils se condensent progressivement et deviennent plus épais. Une superposition excessive de sels de chaux contribue à l'accrétion des cuspides le long des commissures, ce qui entraîne une diminution de la surface efficace de l'ouverture de l'aorte et une insuffisance valvulaire (sténose). Cela devient un obstacle sur le trajet du flux sanguin du ventricule gauche. En conséquence, dans la zone de transition du VG à l'aorte, une chute de la pression artérielle se produit: à l'intérieur du ventricule, elle commence à monter brusquement et à l'embouchure de l'aorte. En conséquence, la chambre ventriculaire gauche s’étire progressivement (se dilate) et les parois s’épaississent (hypertrophie). Cela affaiblit sa fonction contractile et réduit le débit cardiaque. En même temps, l'oreillette gauche subit une surcharge hémodynamique. Cela va aux vaisseaux de la circulation pulmonaire.

Il convient de noter que le ventricule gauche possède une force puissante pouvant compenser les effets négatifs de la sténose. Son sang se remplit normalement par une contraction intense de l'oreillette gauche. Par conséquent, pendant longtemps, le défaut se développe sans troubles circulatoires perceptibles et les patients ne présentent aucun symptôme.

Développement de la calcification de la valve aortique

La calcification des valves cardiaques est un précurseur de maladies telles que l'insuffisance cardiaque, l'athérosclérose généralisée, les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques, etc. En règle générale, la calcification de la valvule aortique se développe à l’arrière-plan des processus dégénératifs survenant dans les tissus et provoqués par la valvulite rhumatismale. Les bords soudés et rétrécis des cuspides valvulaires forment des excroissances calcaires sans formes qui chevauchent l'orifice aortique. Dans certains cas, la calcification peut capturer situé dans le voisinage immédiat de la paroi du ventricule gauche, le feuillet antérieur MK, la partition entre les ventricules.

  1. Au stade initial, l'hyperfonction du ventricule gauche est notée. Il contribue à sa vidange complète. Par conséquent, la dilatation (étirement) de sa cavité ne se produit pas. Cette condition peut durer assez longtemps. Mais les possibilités d'hyperfonctionnement ne sont pas illimitées et l'étape suivante commence.
  2. De plus en plus de sang reste dans la cavité VG. De ce fait, son remplissage diastolique (lors de l'excitation) nécessite un volume plus important. Et le ventricule commence à se dilater, c'est-à-dire qu'il y a une dilatation fine. Et cela entraîne à son tour une augmentation de la contraction du VG.
  3. À l'étape suivante, il se produit une dilatation myogénique, provoquée par un affaiblissement du myocarde, qui est la cause de l'insuffisance aortique (sténose).

sténose sénile (en haut) et bicuspide (en bas) de la valve aortique due à une calcification

Le calcium AK est détecté pendant la radiographie. Il est clairement visible sur la projection oblique. Sur l'échocardiographie, la calcification est enregistrée sous la forme d'un grand nombre d'échos de haute intensité.

Comme il existe depuis longtemps une compensation pour une insuffisance circulatoire aortique, la personne se sent très bien. Il n'a aucune manifestation clinique de la maladie. L'insuffisance cardiaque survient de manière inattendue (pour le patient) et commence à progresser rapidement. La mort survient en moyenne 6 ans et demi après l'apparition des symptômes. Le seul traitement efficace contre ce défaut est la chirurgie.

Calcification de la valve mitrale

La calcionose est très difficile à diagnostiquer, car ses manifestations cliniques ressemblent aux symptômes de cardiosclérose, d’hypertension, de rhumatisme. Par conséquent, le patient est souvent diagnostiqué à tort et la calcification continue de progresser, entraînant de graves malformations cardiaques, telles qu'une insuffisance de la valve mitrale ou une sténose mitrale.

calcification valvulaire mitrale

Les patients se plaignent d'une diminution des performances et de la fatigue. Ils ont le souffle court, des interruptions dans le travail du cœur, alternent avec des battements de cœur fréquents, des douleurs cardiaques. Dans de nombreux cas, il y a une toux avec du sang, la voix devient rauque. Le traitement opportun de la calcification de la valve mitrale, à l'aide d'un traitement médicamenteux mitral et prophylactique utilisant une commissurotomie, non seulement rétablira l'activité cardiaque, mais fournira également l'occasion de mener une vie active.

La capacité de détecter la calcination de ce type donne un balayage couleur Doppler. À l'examen, le médecin est frappé d'acrocyanose et de rougissement "mitral" sur le fond de pâleur de la peau. Avec un examen complet du patient, l'expansion de l'oreillette gauche et de sa paroi hypertrophiée est diagnostiquée, avec de petits caillots sanguins dans l'oreille. Dans le même temps, la taille du ventricule gauche reste inchangée. Dans le ventricule droit - les parois sont dilatées, avec un épaississement visible. Les veines pulmonaires et l'artère sont également dilatées.

Calcification des vaisseaux sanguins et de ses types

Les plaques calcifiées sur les parois artérielles sont l'une des causes courantes d'infarctus du myocarde et d'accident vasculaire cérébral, en raison d'un rétrécissement important de la lumière entre leurs parois. Il empêche la circulation du sang du coeur. Cela perturbe la circulation d'un grand cercle, entraînant un apport insuffisant de sang au myocarde et au cerveau, et ne satisfaisant pas leur demande en oxygène.

Selon le mécanisme de développement, la calcification vasculaire est divisée en les types suivants:

  • La calcification est métastatique et a pour cause une perturbation du travail (maladies) d'organes individuels, par exemple les reins, le côlon, etc. Chez les personnes âgées et dans l’enfance, la calcification résulte d’une ingestion excessive de vitamine D. Le plus souvent, ce type de calcification ne présente aucun signe clinique.
  • Calcification interstitielle (universelle) ou calcification métabolique. Causée par la sensibilité accrue de l'organisme aux sels de calcium (calcification). Maladie progressive et grave.
  • Calcification dystrophique. Cette calcification du coeur conduit à la formation d'une "carapace du coeur" dans la péricardite ou d'une "carapace du poumon" dans la pleurésie, provoque une insuffisance de l'activité cardiaque et peut provoquer une thrombose.
  • Les enfants présentent souvent une calcification idiopathique (congénitale) qui se produit dans les pathologies du développement du cœur et des vaisseaux sanguins.

Calcification de l'aorte abdominale

Un anévrisme de l'aorte abdominale peut être fatal tout au long de l'année. Parfois, une personne meurt subitement d'un saignement interne de la cavité abdominale causé par la rupture d'un anévrisme. La cause de cette maladie est la calcification de l'aorte abdominale. Il est détecté lors de la fluoroscopie de l'enquête.

Les principaux symptômes de cette maladie sont des douleurs abdominales apparaissant après chaque repas, qui augmentent au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, ainsi qu'une claudication intermittente.

Éliminé par chirurgie - résection de l'anévrisme. À l'avenir, prothèses de la région éloignée de l'aorte.

Calcification intracardiaque

Le processus pathologique de dépôt de sel de calcium sur les épaississements pariétaux sclérosés du myocarde et ses filaments en corde, les cuspides et les bases de valvules (calcification intracardiaque) entraîne une modification des propriétés physico-chimiques des tissus. Ils accumulent des phosphatases alcalines, ce qui accélère la formation de sels de calcium et contribue à leur dépôt dans les zones nécrotiques. Parfois, la calcification intracardiaque est accompagnée de manifestations rares et parfois inattendues, telles que des lésions de l'endothélium et de son excoriation. Dans certains cas, il y a une rupture de l'endothélium, ce qui provoque une thrombose valvulaire.

La thrombose est dangereuse car elle entraîne une septicémie et une thromboendocardite. En pratique médicale, de nombreux cas de thrombose recouvrent complètement l'anneau mitral. La méningite embolique staphylococcique, qui est presque toujours fatale, peut se développer sur la base d'une calcification intracardiaque. Avec la propagation de la calcification à de grandes surfaces de feuilles de valve, ses tissus se ramollissent et forment des masses caséeuses sur celles-ci. Les cas de valvules peuvent se déplacer vers les régions myocardiques voisines.

Il existe deux types de calcification intracardiaque:

  1. Primaire (dégénératif, âge), dont l'origine n'est pas toujours connue. Le plus souvent observé avec le vieillissement du corps.
  2. Secondaire, apparaissant dans le contexte de maladies des systèmes cardiovasculaire et endocrinien, des reins, etc.

Le traitement de la calcification primaire est réduit à la prévention de l'apparition de changements dystrophiques associés au vieillissement du corps. Dans la calcification secondaire, la cause qui cause la formation de croissances calcaires sur les parois des vaisseaux sanguins et des valves est éliminée en premier lieu.

angioplastie - une méthode d'élimination de la calcification

Une méthode courante de traitement de certaines maladies cardiaques, en particulier de l'infarctus du myocarde, est l'angioplastie à ballonnet (restauration de la lumière du vaisseau au moyen d'un ballonnet gonflant). De cette façon, les artères coronaires sont dilatées, comprimant et aplatissant les excroissances calciques sur leurs parois qui chevauchent les lacunes. Mais il est assez difficile de le faire, car dans les cylindres, il est nécessaire de créer une pression deux fois plus élevée que celle utilisée dans le traitement d’une crise cardiaque. Dans ce cas, il existe certains risques, par exemple, le système de pressurisation ou le ballon lui-même peut ne pas supporter la pression augmentée à 25 atm. pression et éclatement.

Signes cliniques

Le plus souvent, les symptômes de la calcification intracardiaque se manifestent aux stades avancés, lorsque les dépôts de calcaire ont déjà provoqué des modifications physiologiques importantes de la structure du cœur et ont entraîné une altération de la circulation sanguine. Une personne ressent des interruptions du rythme cardiaque, des douleurs dans la région du cœur et une faiblesse constante. Il est souvent étourdi (surtout lors d'un changement brusque de position). Un essoufflement est un compagnon constant de la calcification. Au début, elle diminue au repos, mais au fur et à mesure que la maladie progresse, elle est constatée même pendant le sommeil nocturne. Des évanouissements courts et une perte de conscience à court terme sont possibles.

Les principales causes de calcification résident dans la violation de la régulation des processus métaboliques. Elle peut être provoquée par une perturbation du système endocrinien, ce qui entraîne une diminution de la production de parahormones et de calcitonine. Cela provoque une violation de l'équilibre acide-base du sang, à la suite de quoi les sels de calcium cessent de se dissoudre et, sous forme solide, se déposent sur les parois des vaisseaux sanguins.

Assez souvent, les maladies rénales (néphrite chronique ou polykystique), les tumeurs et les maladies du myélome contribuent à la calcification. La calcification des artères peut survenir dans la période postopératoire, dans le contexte d'une lésion des tissus mous lors de l'implantation de dispositifs fonctionnels. Les gros conglomérats calcaires se forment le plus souvent dans les zones de tissus morts ou de dystrophie.

Méthodes de diagnostic modernes

Le taux élevé de mortalité chez les patients présentant un diagnostic de calcification du cœur ou de l'aorte incite les professionnels de la santé du monde entier à rechercher de nouvelles méthodes plus avancées de diagnostic de cette maladie. Les méthodes suivantes sont au stade des essais cliniques:

  • ELCG (tomographie par faisceau d'électrons), donnant une évaluation qualitative de la calcination.
  • Échocardiographie bidimensionnelle, à travers laquelle ils obtiennent la visualisation des calcifications. Ils sont détectés sous la forme d'échos multiples. Cette technique permet d'identifier les troubles anatomiques, mais ne quantifie pas la prévalence de la calcination.
  • Échographie. Il peut être utilisé pour identifier la calcification des parois du vaisseau, mais ne permet pas d'établir la présence et le degré de calcification des valves aortiques.
  • Densitométrie ultrasonique. Il est réalisé à l'aide de Nemio - un système de diagnostic de la société TOSHIBA. Il comprend un capteur cardiaque sous la forme d'un réseau phasé et un programme cardiaque pour ordinateur IHeartA. Cet appareil vous permet de diagnostiquer le degré de distribution de la calcification en termes de moyenne.
    1. Si la moyenne est inférieure à 10, la calcification de l'AK est absente;
    2. Si 10 17 indique une augmentation significative des dépôts de calcaire (3 degrés).

Il est particulièrement important de diagnostiquer correctement et en temps voulu le degré de calcification au cours de la grossesse. Avec un degré élevé de calcification, des problèmes surviennent souvent lors de l'accouchement, car le calcium peut se déposer non seulement sur les valves cardiaques, mais également sur le placenta. Si une calcification au premier degré est diagnostiquée, l'utilisation d'aliments riches en calcium doit être limitée. Recommandé de prendre des multivitamines et des médicaments avec une teneur élevée en magnésium.

Recettes folkloriques contre la calcification

On pense que vous pouvez arrêter le développement de la calcification en utilisant des remèdes populaires à base d'ail. La capacité unique de cette plante à dissoudre les dépôts de calcaire a été découverte par des scientifiques européens qui ont mené des recherches sur les effets de ses substances biologiquement actives sur les vaisseaux sanguins. À des fins prophylactiques, une journée suffit pour ne manger que deux clous de girofle.

Des guérisseurs chinois ont préparé de la teinture à l’ail 300 g de gousses d’ail pelées et hachées et 200 g d’alcool (vodka). Après une perfusion de 10 jours, il a été pris comme suit:

  • 5 jours, en commençant par une goutte pour 50 ml de lait froid, trois fois par jour, en ajoutant une goutte à chaque dose. Le soir du cinquième jour, vous devez boire 50 ml de lait avec 15 gouttes de teinture d'ail.
  • 5 jours, diminuant une goutte à chaque réception. Le 10e jour, vous devez boire 50 ml de lait avec une goutte de perfusion.
  • Ensuite, prenez 25 gouttes à chaque réception, jusqu'à ce que la teinture soit terminée.

La recette de «l'élixir de jeunesse» a été conservée. Elle était utilisée par les moines tibétains pour nettoyer les vaisseaux sanguins et prolonger la vie:

  • Il s’agit de 100 grammes d’herbe sèche de bourgeons de camomille, d’agripaume et de bouleau. Bien mélanger et broyer le mélange. Une cuillère à soupe de la collection cuite a été préparée avec 0,5 litre d’eau bouillante et infusée pendant 20 minutes. Un verre d'infusion chaude filtrée, avec l'ajout d'une cuillère à soupe de miel, doit être bu le soir avant le coucher. La deuxième portion se boit le matin à jeun.

Ces deux baumes nettoient efficacement les vaisseaux sanguins, éliminant les signes d'athérosclérose et de calcification des parois aortiques, rendant leur élasticité. Il est recommandé de les utiliser tous les cinq ans.

Diagnostic et traitement moderne de la calcification des vaisseaux cardiaques, de ses valves et de l'aorte

La calcification en médecine s'appelle l'ion calcium métabolique dans le corps. Sous l'action de diverses causes, les macroéléments se déposent dans tous les organes et tissus, mais les gros vaisseaux du tronc et les parois des cuspides des valves cardiaques sont particulièrement touchés. Quels facteurs influencent le développement de la calcification de la paroi aortique, comment la maladie se manifeste, est diagnostiquée et traitée: nos réponses à ces questions et à d’autres sont disponibles dans notre revue.

L'urgence du problème

Le cœur est l’organe principal du système circulatoire. Il exerce une fonction de pompage et pompe jusqu'à 360 litres de sang toutes les heures. La communication entre ses cavités isolées - les oreillettes et les ventricules, ainsi qu'entre la cavité cardiaque et les vaisseaux qui en sortent - est réalisée au moyen d'un système de valve. Les valves sont des saillies de la feuille de l'endocarde, qui s'ouvrent et se ferment simultanément au moment de la systole et de la diastole.

Du LV (ventricule gauche) du cœur provient l'aorte, un grand tronc qui contient du sang contenant de l'oxygène et donne naissance à tous les autres vaisseaux artériels du corps humain, y compris les artères coronaires.

En fonction de la localisation prédominante du dépôt d'ions Ca² + dans les organes du système circulatoire, un développement est possible:

  • calcification aortique;
  • calcification des vaisseaux cardiaques (artères coronaires);
  • calcification des valves cardiaques.

Faites attention! Selon les statistiques, au moment de l'autopsie, la calcification du cœur et des vaisseaux sanguins était diagnostiquée chez 65% des sujets de plus de 60 ans. Le diagnostic à vie est difficile en raison de la rareté des symptômes cliniques et de l'imperfection des méthodes d'examen.

Pourquoi la maladie se développe-t-elle?

Les ions Ca² + peuvent être déposés dans toutes les artères, les veines et les vaisseaux de la microvascularisation. Les lésions cardiaques et la calcification des vaisseaux cérébraux sont particulièrement dangereuses. Ils entraînent rapidement une altération de la circulation sanguine, des symptômes cliniques vifs et le risque de complications graves (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral). La calcification de l'aorte et des valves cardiaques est le plus souvent causée par des troubles métaboliques dans le corps. Ils peuvent être associés à:

  1. Maladies de la glande parathyroïde, accompagnée d'hyperparathyroïdie - adénome, néoplasmes malins.
  2. Autres maladies endocriniennes - dommages aux glandes surrénales, à la thyroïde, aux glandes génitales.
  3. Pathologie des intestins et des fermentopathies associées à une absorption et à une absorption altérées des ions calcium.
  4. Polykystose rénale, néphropathie et autres maladies du système urinaire, empêchant l’évacuation du calcium du corps.
  5. Rhumatisme articulaire aigu transféré.

Les glandes parathyroïdes sont de petites formations glandulaires qui produisent une hormone parathyroïdienne qui régule le transport du calcium des os au sang. Ils sont situés dans les deux lobes de la thyroïde, ce qui permet de les traiter ensemble comme un complexe d'organes endocriniens.

Parmi les facteurs de risque qui provoquent des maladies métaboliques et endocriniennes, il y a:

  • lésions des tissus mous et fractures osseuses;
  • l'hypervitaminose D;
  • tumeurs malignes de localisation diverse;
  • maladies du sang;
  • malformations cardiaques congénitales et acquises;
  • opérations antérieures sur le cœur et les artères (pontage coronarien, stenting, transplantation);
  • anomalies vasculaires associées à la formation de fibrose de leur paroi interne;
  • l'ostéoporose;
  • changements dégénératifs dans le corps chez les personnes âgées;
  • prédisposition génétique;
  • l'hypertension;
  • athérosclérose et autres syndromes dyslipidémiques;
  • diabète sucré;
  • mauvaises habitudes - tabagisme, abus d'alcool;
  • l'obésité.

Faites attention! Des recherches dans le domaine de la biochimie ont prouvé que la calcification des artères pouvait également se produire avec un manque de magnésium dans le corps.

Ainsi, il existe plus de vingt causes et facteurs de risque responsables de la formation de calcifications des artères coronaires et de l’aorte. Leur effet sur le corps déclenche certains processus pathogéniques qui favorisent la transition de la partie liquide du calcium en sels solides et leur dépôt dans la paroi des vaisseaux sanguins et des valves cardiaques.

En médecine, il existe trois types de formation de syndrome:

  1. La calcification métastatique se développe généralement avec la défaite de tout organe interne - rein ou foie. Dans l'enfance, ce type de trouble métabolique se développe avec un apport excessif en vitamine D chez les patients âgés, à la suite de changements involutifs.
  2. Qu'est-ce que la calcification interstitielle? Il est associé à de graves troubles métaboliques dans le corps, il est difficile et provoque rapidement des symptômes cliniques vifs.
  3. La calcination dystrophique est une conséquence d'une lésion inflammatoire du muscle cardiaque. Parfois, cela peut devenir un développement de «cœur blindé» - une calcification importante des parois du péricarde, qui interfère avec l'activité contractile normale des oreillettes et des ventricules.

Manifestations cliniques

Pendant longtemps, la maladie ne s'est pas manifestée du tout: ses symptômes sont absents à la fois au stade des changements métaboliques et lors de la calcification primaire. Les premiers signes de calcification n'apparaissent que lors de la formation de grandes plaques denses qui entravent le fonctionnement normal du système vasculaire.

Cardiopathie valvulaire

Sur la structure anatomique du cœur, il y a quatre valves:

  • mitrale (MK), située entre les parties gauches de la cavité cardiaque;
  • aortique, situé entre le VG et l'aorte;
  • tricuspide, reliant le cœur droit;
  • pulmonaire, reliant le pancréas et le tronc pulmonaire.

La calcification la plus commune de la valve aortique. Ceci est probablement dû aux caractéristiques physiologiques de ses cuspides, qui empêchent le flux sanguin pathologique du VG vers l'aorte pendant la diastole (relaxation). Le plus souvent, la calcification des feuillets valvulaires se produit à l’arrière-plan des processus dégénératifs et dégénératifs. Les tissus enflés et gonflés semblent attirer les ions de macroéléments vers eux-mêmes. En très peu de temps, ils forment des excroissances calcaires sans forme volumétriques qui peuvent réduire considérablement le diamètre de l’ouverture entre le VG et l’aorte.

Tous ces processus pathogéniques deviennent la cause de maladies cardiaques acquises - sténose (rétrécissement) de la valve aortique.

La maladie a plusieurs stades consécutifs:

  1. Stade de compensation. Lorsqu’on observe une hyperfonction - augmentation de l’activité contractile du ventricule gauche, qui tente de vider complètement le sang par la valve sténosique aortique. Pendant longtemps, il y parvient et les troubles hémodynamiques sont absents. Cependant, le cœur ne peut pas fonctionner indéfiniment dans un mode aussi stressant et le patient développe plus avant l'étape de la sous-compensation.
  2. Stade de sous-compensation. De plus en plus de sang commence à s'accumuler dans la cavité du ventricule gauche. Son expansion tonogénique se produit - dilatation. En essayant d’évacuer une grande quantité de sang, le cœur se contracte de plus en plus, travaillant à l’usure.
  3. L'étape de décompensation s'accompagne d'une dilatation myogénique - la capacité contractile du VG est fortement réduite et le patient développe une insuffisance cardiaque.

Parmi les symptômes de calcification des cuspides de la valve aortique, il y a:

  • des vertiges;
  • faiblesse générale, fatigue;
  • évanouissements provoqués par un stress physique, psychoémotionnel, changement rapide de la position du corps;
  • Dyspnée progressive, crises d'asthme tardives causées par une insuffisance ventriculaire gauche aiguë (asthme cardiaque).

Sans le traitement nécessaire, il y a violation de l'hémodynamique dans les parties droites du cœur. Dans ce cas, le patient se plaint de tuméfaction des extrémités, de lourdeur dans l'hypochondre droit.

La calcification de la valvule mitrale est une autre variante courante des lésions du tissu cardiaque. Son tableau clinique dépend du stade de la maladie:

  1. Le grade de calcul 1 (compensé) ne présente aucun symptôme clinique. Sur le plan pathogène, il se caractérise par une augmentation des taux de calcium dans le sang et une calcification primaire des valves de la valve.
  2. Le stade 2 de la maladie est caractérisé par une détérioration de l’état du patient et par l’apparition des premiers symptômes. Elle est associée à un étirement excessif des parois de l'oreillette gauche, qui n'est pas complètement libéré du sang, et à une diminution du débit cardiaque.
  3. Stade 3 (décompensé) - accompagné de signes d'hypertension pulmonaire et d'insuffisance circulatoire.

Cliniquement, le dépôt de sels de calcium dans les feuillets de la valve mitrale se manifeste:

  1. Dyspnée qui se développe avec un effort intense. Par la suite, la tolérance à l'activité physique est réduite et la sensation de manque d'air peut gêner le patient et le maintenir en repos.
  2. Fatigue, faiblesse
  3. Sentiments subjectifs de perturbation du cœur.
  4. Kashlem avec des traînées de sang ou des expectorations écarlates vives.
  5. Le bleu des lèvres, la peau pâle du visage, le brillant éclat "mitral" caractéristique des joues.

Lésions moins courantes des valves cardiaques tricuspides (tricuspides) et pulmonaires. Ils sont accompagnés d'une stagnation dans le système de circulation sanguine générale (veines creuses):

  • essoufflement pendant l'exercice;
  • fatigue
  • gonflement, plus tard - ascite;
  • poids, sensation de distension dans l'hypochondre droit.

Maladie coronarienne

La calcification des artères coronaires affecte de manière significative l'apport sanguin au coeur et les symptômes de la maladie apparaissent assez rapidement.

Les violations de l'apport sanguin «moteur» humain entraînent l'apparition de signes typiques d'angine de poitrine - «angine de poitrine». Les patients se plaignent de:

  • douleur derrière le sternum d'un personnage pressant et brûlant, aggravée par un effort physique, un stress psychoémotionnel;
  • la propagation de la douleur dans le bras, le cou, l'épaule gauche;
  • essoufflement, sensation d'essoufflement.

Chez les patients présentant une calcification des artères coronaires, le risque de développer des complications cardiovasculaires aiguës, y compris un infarctus aigu du myocarde, est considérablement accru.

Faites attention! Une artère coronaire en bonne santé est souple et élastique. Pendant l'effort physique, il peut s'étirer, satisfaisant ainsi le besoin accru en muscle oxygène et en nutriments essentiels du muscle cardiaque.

La crise cardiaque est une affection aiguë accompagnée d'une nécrose (mort) du muscle cardiaque, d'une diminution de sa fonction contractile et d'une insuffisance organique. Il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin si les symptômes suivants se développent:

  • douleur intense, souvent insupportable, à la projection du cœur, non arrêtée par la prise des doses habituelles de médicaments anti-angineux (nitroglycérine, isokéta);
  • un état de stupeur ou, au contraire, une excitation psycho-émotionnelle;
  • peur de la mort;
  • avec le développement de l'œdème pulmonaire - essoufflement grave, écoulement de mousse écarlate des voies respiratoires.

Lésion aortique

La calcification aortique peut avoir diverses manifestations en fonction de la localisation préférentielle des sites de calcification. Ainsi, par exemple, les lésions de la crosse aortique entraînent une altération de la circulation sanguine dans les vaisseaux du cerveau, de la tête et du torse et des modifications pathologiques de la section abdominale entraînent une hypoxie des organes abdominaux et des vaisseaux des membres inférieurs.

Calcification du département ascendant suite à l'apparition des symptômes suivants:

  1. maux de tête, accès de vertige;
  2. diminution de la capacité de travail;
  3. essoufflement à l'effort;
  4. évanouissements survenant sur le fond d'un effort physique, plus tard - seul;
  5. sensation de picotement, chair de poule au niveau des doigts, des mains;
  6. violation de la déglutition, sensation de mal de gorge;
  7. enrouement.

L'apparition de calcifications dans la paroi de la partie thoracique du plus grand tronc artériel s'accompagne de:

  • douleurs thoraciques se propageant aux bras, aux épaules, au dos et au haut de l'abdomen;
  • hypertension artérielle;
  • mauvaise tolérance à l'exercice.

La calcification de l'aorte abdominale est caractérisée par les symptômes suivants:

  • douleur abdominale non localisée, aggravée après avoir mangé;
  • indigestion, ballonnements;
  • constipation chronique;
  • diminution de l'appétit;
  • perte de poids nette.

Si le dépôt de calcifications se produit principalement dans la zone de la bifurcation (bifurcation) du vaisseau, les signes de troubles circulatoires dans les artères des membres inférieurs sont évidents:

  • boiterie en mouvement - bourdonnement, lourdeur et douleur dans les jambes, résultant de la marche, de la course à pied;
  • sensation d'engourdissement, fourmillements dans les pieds;
  • changements trophiques: peau sèche, apparition de taches pigmentaires, chute des cheveux, égratignures et plaies non cicatrisantes à long terme, ulcère trophique.

Anévrisme - complication potentiellement mortelle

La calcification complique souvent l'anévrisme du plus grand arbre cardiaque. Et c'est quoi? L'anévrisme s'appelle l'expansion pathologique, saillie de l'artère due à la faiblesse de ses parois. Normalement, l'aorte a des parois fortes et élastiques. Si le vaisseau est compacté en raison du dépôt d'ions calcium, il devient fragile et son cadre musculaire s'affine.

Parmi les symptômes d'un anévrisme aortique sont les suivants:

  1. douleur dans le haut ou le bas de l'abdomen;
  2. éructations, inconfort dans la région épigastrique;
  3. lourdeur dans la région épigastrique;
  4. nausée, vomissement;
  5. sensation de plénitude dans l'estomac;
  6. augmentation de la pulsation dans l'abdomen: souvent, les patients définissent l'emplacement de l'anévrisme à travers la paroi abdominale antérieure comme une formation dense et douloureuse.

Le danger d'un anévrisme aortique est un risque élevé de rupture de ses parois avec le développement de conditions aiguës constituant un danger de mort - insuffisance cardiaque, hémopéricarde, tamponnement cardiaque et saignements intra-abdominaux massifs.

Principes de diagnostic

Un pourcentage élevé de cas de calcification du cœur et des vaisseaux sanguins, déterminés à titre posthume, incite les spécialistes à rechercher de nouveaux moyens efficaces de diagnostiquer cette maladie. Bien que la méthode à 100% d'efficacité n'ait pas été trouvée, plusieurs méthodes sont utilisées pour examiner les patients:

  1. ELCG (tomographie par faisceau d'électrons) - permet d'obtenir une image couche par couche des organes et d'évaluer la présence et la prévalence de sites de calcification.
  2. EchoCG bidimensionnel - vous permet de "voir" les calcinats et les défauts anatomiques qu'ils provoquent, mais il peut être difficile de déterminer la prévalence d'une lésion.
  3. L'échographie est une méthode d'examen abordable et sûre basée sur l'action du rayonnement ultrasonore. Bien adapté à l'étude des dommages vasculaires, mais inefficace pour le diagnostic de la calcification des valvules cardiaques.
  4. La densitométrie ultrasonique est l’une des premières études à évaluer le degré de calcification chez un patient donné. Il repose sur l'évaluation des informations reçues de capteurs cardiaques spéciaux et leur comparaison avec l'échelle de diagnostic Moyenne: 17 (exprimé en 3 degrés).

Faites attention! Le diagnostic opportun de calcification pendant la grossesse est particulièrement important. Les troubles métaboliques provoquent souvent le dépôt d'ions Ca2 + non seulement dans la paroi du vaisseau, mais également dans le placenta, ce qui affecte négativement l'état de la future mère et du fœtus.

Méthodes de thérapie

Le traitement de la calcification nécessite une approche intégrée et une étude attentive des antécédents médicaux de chaque patient. Il est important d'identifier la cause sous-jacente de ces troubles métaboliques et de l'influencer.

La nutrition des patients est tout aussi importante. Le régime médical implique l'exclusion du régime des aliments riches en calcium:

  • lait et produits laitiers;
  • viande grasse, viande fumée;
  • épices et épices;
  • pain à la levure, cuisson;
  • confiseries, bonbons;
  • la verdure;
  • cacao

Pour prévenir la calcification des tissus, il est également recommandé d'augmenter la quantité d'aliments riches en magnésium - pois et haricots, choux de Bruxelles, gruau de sarrasin et d'orge, noix (noisettes, noix de cajou).

Méthodes de traitement conservatrices et traditionnelles

Le traitement médicamenteux de la calcification comprend la nomination d’agents antiplaquettaires, médicaments qui améliorent la circulation périphérique. Si l'apparition de calcifications sur la paroi aortique est associée à l'athérosclérose et au dépôt primaire de plaques de cholestérol, les statines, les fibrates, les séquestrants d'acide biliaire ou les médicaments à base d'acide nicotinique deviennent les médicaments de choix. Les patients atteints de rhumatisme articulaire aigu nécessitent l’utilisation régulière de doses prophylactiques de bicilline (selon un schéma établi individuellement).

Dans les cas avancés, avec calcification de grade 3, une correction chirurgicale de l'état est possible - commissurotomie (dissection d'un anneau valvulaire étranglé), aorte prothétique.

Le traitement avec des remèdes populaires est également très populaire. Des recettes éprouvées basées sur:

  • pharmacie de camomille;
  • racine de calamus;
  • bourgeons de bouleau;
  • herbe de Motherwort.

Teinture d'ail pour le traitement de la calcification. Ingrédients: gousses d'ail hachées - 300 g; Vodka - 200 ml.

Combinez les ingrédients indiqués et laissez dans un endroit sombre pendant 10 jours. Prenez le schéma:

  • 1-5 jours (en commençant par une goutte puis en augmentant progressivement la dose à 15 gouttes) - ajoutez 50 ml de lait froid et prenez 3 fois par jour avant les repas;
  • 5-10 jours (à partir de 15 gouttes, réduisant le dosage à 1 goutte) - à prendre avec le même intervalle.

Ci-dessus, nous avons essayé de comprendre comment traiter la calcification avec des méthodes conservatrices, opératoires et populaires. N'oubliez pas que le médecin planifie le plan de traitement individuellement pour chaque patient en fonction de la localisation préférentielle, de la prévalence et de la gravité du processus pathologique. Plus tôt le traitement efficace est instauré, plus le risque de complications graves est faible et plus les chances de guérison complète du patient sont grandes.