Surveillance quotidienne de la pression artérielle: une indication sur la façon de passer

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de deuxième catégorie, responsable du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

Dans cet article, vous apprendrez: Qu'est-ce que Smad, les indications pour la surveillance quotidienne de la pression artérielle, quelles maladies peuvent être identifiées par une telle étude. Au cours de la procédure, le patient devrait déchiffrer les résultats.

La surveillance quotidienne de la pression artérielle est une procédure de diagnostic. Il permet de mesurer de manière répétée la pression artérielle au cours de la journée à l'aide d'un appareil spécial.

Cela vous permet d'analyser les changements de pression pendant le jour et la nuit: que ce soit toujours augmenté (baissé), à quel type d'activité et combien il augmente (diminue), qu'il change pendant la nuit. Certains appareils mesurent non seulement la pression artérielle, mais aussi la fréquence cardiaque.

La référence à l'examen donne un cardiologue ou un thérapeute.

Indications pour

La procédure est prescrite aux patients qui se plaignent de:

  • fatigue
  • maux de tête, vertiges;
  • vision réduite, "mouches" devant les yeux;
  • bruit ou bourdonnements dans les oreilles, la pose des oreilles.

De plus, SMAD peut être prescrit à une personne ne présentant aucun symptôme désagréable, mais lorsque la pression est mesurée par un médecin, elle est augmentée. La raison en est peut-être le phénomène de «blouse blanche»: il s’agit d’une caractéristique individuelle, qui se traduit par une réaction psychologique spécifique chez le médecin. Une personne avec le phénomène de "blouse blanche" commence à s'inquiéter excessivement avec toutes les manipulations médicales, de sorte que sa pression et sa fréquence cardiaque augmentent. La mesure de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque à l'aide d'une surveillance quotidienne élimine l'influence de ce phénomène sur le diagnostic.

La procédure permet d'identifier l'hypertension artérielle (hypertension), ainsi que de déterminer sa cause - la maladie principale. Cela est confirmé lors d'études ultérieures. Également en utilisant cette méthode peut être diagnostiqué et hypotension chronique (hypotension) - une pression artérielle basse.

  • prédire à quel point l'hypertension artérielle est dangereuse pour un patient en particulier;
  • déterminer quelles complications il peut entraîner ou a déjà provoquées;
  • comprendre quel niveau d'activité physique est autorisé pour cette personne;
  • déterminer si les traitements sous pression qui ont déjà été prescrits sont efficaces.

Effectuer la procédure

  1. Tu viens chez le docteur. Il fixe un appareil portable sur votre corps pour la surveillance quotidienne de la pression artérielle. Il se compose d’un brassard (identique à un tonomètre conventionnel), d’un tube de liaison et de la partie principale de l’appareil, qui enregistre les données reçues dans la mémoire interne (le plus souvent, cet appareil est placé dans un fourreau suspendu à l’épaule ou fixé à la ceinture du patient)..
  2. Vous vivez la journée à votre horaire habituel, mais vous tenez un journal détaillé. Là, vous écrivez tout ce que vous avez fait pendant la journée avec le temps.
  3. L'appareil mesure la pression toutes les 15 minutes le jour et toutes les 30 minutes la nuit. Parfois, cette période peut être plus longue (par exemple, toutes les 40 minutes le jour et toutes les heures la nuit), en fonction des paramètres.
  4. Si des médicaments vous sont prescrits, informez-en votre médecin. Leur admission peut être annulée au moment de l'enquête. Si le médecin vous a dit que vous n'avez pas besoin d'annuler la réception (par exemple, dans le cas où il est nécessaire d'évaluer l'efficacité du traitement), buvez le médicament selon l'horaire précédent et enregistrez l'heure d'admission dans l'agenda. Vous pouvez également enregistrer à quel moment vous avez ressenti l'effet du médicament.
  5. Un jour plus tard, tu vas encore chez le médecin. Il retire l'appareil et dit quand venir chercher les résultats. Habituellement, le traitement des données ne prend pas plus d'une journée.

Avec les résultats, vous allez chez votre cardiologue ou votre thérapeute. Sur la base des données Smad, il peut établir un diagnostic et attribuer d'autres procédures de diagnostic afin de clarifier la cause de l'hypertension.

Mémo pour le patient

Avec le passage de cette procédure de diagnostic, vous devrez vous rappeler certaines choses.

La règle de base est la suivante: lorsque l'appareil commence à mesurer la pression artérielle (vous pouvez reconnaître ce moment en appuyant sur le brassard et certains modèles émettent un signal avant de commencer la mesure), arrêtez-vous, détendez-vous et abaissez-le. Sinon, l'appareil ne pourra pas mesurer la pression ou le résultat sera faux.

Qu'est-ce que la surveillance quotidienne de la pression artérielle et comment cette étude est-elle réalisée?

Une surveillance quotidienne de la tension artérielle est effectuée tout au long de la journée, dans les phases d'activité (marche, travail, stress physique, mental) et de repos (sommeil, marche dans la nature, en position couchée ou assise). Un petit appareil est sur le corps humain jour et nuit et mesure automatiquement les indicateurs à intervalles réguliers.

Un tel diagnostic est d'une grande utilité pour contrôler l'efficacité du traitement, avec une histoire complexe, des risques accrus de complications.

Le sens de l'étude


Une surveillance quotidienne de la pression artérielle est effectuée pour diagnostiquer plus précisément les problèmes de pression dans des conditions aussi proches que possible de la vie normale d'une personne.

Il permet de suivre la dynamique, les schémas de changements de lecture au cours de la journée, pour établir la dépendance des ondes de pression à divers facteurs. Cela permet à son tour de poser un diagnostic plus précis et de prescrire un traitement approprié, de réfuter ou de confirmer les soupçons d'hypertension / hypotension dans une situation incompréhensible, d'établir les facteurs affectant les sauts de pression artérielle, de suivre la dynamique du traitement.

Pendant 24 à 48 heures, un dispositif spécial pesant environ 300 à 500 grammes est fixé au corps du patient, capable de fixer les valeurs de la pression artérielle dans diverses conditions de vie.

L’étude est réalisée en ambulatoire. Le mécanisme prend automatiquement les mesures et enregistre les données reçues dans sa mémoire environ toutes les 15 minutes le jour et toutes les 30 minutes la nuit pendant le sommeil (en fonction des réglages). Le patient n'a pas besoin d'enregistrer les valeurs de pression artérielle obtenues, mais il doit tenir un journal indiquant en détail sa routine quotidienne.

Les données obtenues peuvent être transférées sur un ordinateur et étudiées plus en détail. Le médecin évaluera les indicateurs suivants:

  • La valeur moyenne de la pression artérielle pour toute la période d'étude nuit et jour;
  • Les épisodes, lorsque le niveau de pression artérielle a augmenté / chuté à des valeurs maximales;
  • Indice quotidien de pression diastolique et systolique;
  • Tension artérielle le matin et après le réveil.

Pour qui est-ce?


Les indications pour le Smad sont:

  1. Syndrome des blouses blanches - certaines personnes ont peur des médecins et peuvent donc en faire l'expérience à la réception. Ceci sera affiché lors de la mesure de la pression: l'appareil montrera une augmentation de la pression artérielle, bien qu'en réalité la personne ne soit pas malade mais simplement inquiète. Un contrôle quotidien vous permettra de déterminer avec précision si une personne a des problèmes de pression ou non.
  2. Hypertension de nuit suspectée.
  3. Hypertension cachée ou, comme on l'appelle aussi, hypertension de la journée de travail, lorsque les surpressions ne sont observées que dans des conditions de travail.
  4. La nécessité de surveiller l'efficacité du traitement des problèmes de pression artérielle.
  5. Au cours du traitement, il a été révélé que les préparations médicales ne permettent pas d’éliminer les problèmes de pression.
  6. Suivre le rythme des fluctuations des indicateurs tout au long de la journée. Smad vous permet d'identifier les causes et les modèles de troubles du rythme circadien.
  7. Lorsque le diabète sucré insulino-dépendant.
  8. Pour l'examen des femmes enceintes si leurs indicateurs de pression artérielle s'écartent de la norme.
  9. Prédisposition génétique à l'hypertension.
  10. Raffinement du diagnostic en présence de pathologies du système nerveux de nature végétative.
  11. Les grosses pointes de pression (les hautes pressions diminuent brusquement et vice versa).
  12. Il y a un risque de complications.
  13. Établir la cause d'une perte de conscience soudaine (une de celles-ci peut être une hypotension).
  14. Établir les facteurs affectant le changement de pression artérielle.
  15. Lorsque des mesures ponctuelles indiquent des valeurs limites, les symptômes sont ambigus et il n’ya aucun moyen de faire un diagnostic précis.

Dans de telles situations, la surveillance quotidienne de la pression artérielle fournit des informations précieuses qui aideront à poser un diagnostic précis, à suggérer la cause des problèmes de pression artérielle et à prescrire autant que possible un traitement adéquat ainsi que des mesures médicales correctes et inefficaces.

Contre-indications

Malgré sa valeur informative et de recherche, le Smad a quelques contre-indications à mener. Ceux-ci comprennent:

  1. Pathologie sanguine pendant les périodes d'exacerbation, y compris la thrombocytopénie.
  2. Maladies de la peau et autres lésions (plaies, écorchures) dans la région des épaules.
  3. Maladies impliquant des lésions des vaisseaux sanguins dans les mains.
  4. Blessures aux mains, à l'épaule.
  5. Lors de la conduite de Smad dans la période précédente, il y avait des complications, l'état du patient a empiré.
  6. Blessures, maladies vasculaires susceptibles d'interférer avec la procédure (par exemple altération de la perméabilité de l'artère brachiale).

Avant d'utiliser l'appareil pour Smad, il est nécessaire de consulter un médecin.

Avantages et inconvénients de la méthode de contrôle de pression

Aujourd'hui, la MAPA est en train de devenir une méthode très populaire pour surveiller les lectures de pression et suivre les caractéristiques du cours de l'hypertension / hypotension. Les avantages de cette méthode incluent:

  • la capacité d'obtenir des preuves plus précises et objectives;
  • les résultats d'une telle étude sont indépendants et plus véridiques, car la mesure est effectuée dans des conditions proches de la vie ordinaire - cela permet d'éliminer l'influence sur le résultat de l'enquête de la peur des médecins ou de facteurs aléatoires ponctuels;
  • avec l'aide de Smad, il est possible de révéler des symptômes cachés, n'ayant pas clairement exprimés, des troubles de la pression artérielle;
  • permet de prévenir le développement de la maladie avec une prédisposition génétique;
  • très informatif dans des situations incompréhensibles (perte de conscience d'une étymologie non identifiée, faiblesse constante, détérioration incompréhensible de la santé après avoir mangé ou dormi, sauts systématiques à court terme de la pression artérielle, etc.);
  • permet d'évaluer l'efficacité du traitement de problèmes de tension artérielle, d'ajuster l'inefficacité de la prescription de médicaments ou leur posologie;
  • aide à évaluer l'état d'une femme enceinte ayant des problèmes de MA, à identifier et à prévenir le développement de complications pendant le travail, à prendre une décision sur le type d'accouchement acceptable dans une situation particulière;
  • Vous pouvez mesurer la pression à la maison.

Les inconvénients de cette méthode peuvent être attribués peut-être au fait que le problème est léger au moment de la procédure: vous ne pouvez pas prendre un bain, nager dans la rivière, la mer, aller au solarium, prendre un bain; il faut prendre soin de ne pas endommager l'appareil.

Une personne peut ressentir une gêne liée au port constant de l'appareil, en particulier pendant son sommeil. Cependant, comparés aux avantages du SMAD, ces inconvénients temporaires sont mineurs.

Sélection des instruments de mesure


Effectuer une surveillance quotidienne de la pression artérielle à l'aide d'un appareil tel qu'un tonomètre. Habituellement, on utilise un petit appareil léger (pesant jusqu'à 500 grammes), qui est attaché à la ceinture sous les vêtements et le brassard est fixé à l'épaule ou au poignet. Il enregistre les résultats et les stocke dans sa mémoire. Une fois la procédure terminée, les données de l'instrument sont sorties vers l'ordinateur.

Le dispositif de surveillance quotidienne de la pression artérielle peut être acheté dans les pharmacies ou les magasins de services médicaux, ainsi que pour les équipements médicaux.

Le moyen le plus pratique de prendre un tonomètre avec un micro-ordinateur, dans ce cas, les résultats de la mesure seront automatiquement stockés dans la mémoire de l'appareil. Sinon, vous devrez enregistrer vous-même toutes les lectures.

Aujourd'hui, les tonomètres modernes développés se portent au poignet. Ils sont très à l'aise, comme une montre ou un bracelet. Toutefois, ces dispositifs ne conviennent pas aux personnes de plus de 50 ans, car avec l’âge, les vaisseaux perdent leur élasticité et la pression exercée sur le poignet ne sera pas mesurée avec précision.

Pour un diagnostic plus précis de la condition humaine, il est recommandé d’acquérir des tonomètres, qui enregistrent non seulement les lectures de pression, mais également le pouls. Si nous parlons de marques spécifiques de compteurs, les meilleurs avis sont les appareils suivants:

Quelle est la surveillance quotidienne de la pression artérielle (MAPA)?

Date de publication de l'article: 08/04/2018

Date de la mise à jour de l'article: 09/10/2018

L'auteur de l'article: Dmitrieva Julia (Sych) - cardiologue en exercice

La surveillance quotidienne de la pression artérielle, ou Smad - est une méthode de diagnostic dont le principe est de fixer les valeurs de la pression artérielle pendant 24 heures (un jour).

La procédure offre la possibilité d'identifier avec précision les coups de bélier, de déterminer l'hypertension ou l'hypotension.

Une simple mesure de la pression artérielle lors d'une réception médicale passe rapidement, mais ne fournit pas d'informations complètes. D'autant que certaines personnes, alors qu'elles sont dans un établissement médical, vivent de l'anxiété et de l'excitation, ce qui provoque des pics de pression (le «syndrome du manteau blanc») et rend difficile l'identification des pathologies existantes.

Indications de rendez-vous

Le patient ou le cardiologue dirige le patient vers cette étude de diagnostic.

Voici le patient avec l'appareil sur la photo:

La catégorie de personnes nécessitant une surveillance quotidienne de la tension artérielle comprend les patients souffrant de RAV, d’hypertension, d’hypertension symptomatique, de diabète sucré, d’insuffisance cardiaque et rénale, d’athérosclérose des vaisseaux, qui ont récemment subi une crise cardiaque ou un AVC.

Certaines plaintes de patients sont à la base de la surveillance quotidienne de l'enfer:

Ce type de diagnostic est également utilisé aux derniers mois de la grossesse pour déterminer le mode d’accouchement. Des valeurs significativement anormales de la pression artérielle chez une femme enceinte sont une indication pour une césarienne d'urgence.

En outre, une surveillance quotidienne de la pression artérielle est indiquée chez les patients chez qui on a diagnostiqué une hypertension ou une hypotension artérielle afin de déterminer les moments de la journée où la pression augmente ou diminue considérablement. Cela permettra au médecin traitant d’ajuster la posologie des médicaments à différents moments de la journée.

On évalue la pression exercée sur des personnes en bonne santé pour confirmer leur aptitude professionnelle à un certain type d’activité (machinistes, pilotes, cosmonautes) et pour les recrues du bureau d’enrôlement militaire afin de confirmer leur aptitude au service militaire.

Avantages et inconvénients de la méthode

Le principal avantage de l’enquête est que le dispositif Smad vous permet d’enregistrer tous les changements de pression artérielle en moins de 24 heures, jusqu’aux fluctuations les plus minimes, ce qui est d’une grande valeur diagnostique.

Une surveillance à long terme permet de distinguer l'hypertension cachée de temporaire. Par exemple, une visite chez le médecin provoque un stress chez le patient, ce qui provoque une forte augmentation de la pression. Dans un environnement confortable pour une personne, la pression est maintenue dans la plage normale.

Il y a souvent une situation inverse lorsque le patient parle de détérioration de la santé et que, lors de la consultation avec le médecin, les indicateurs de pression critiques échouent. Dans une telle situation, le système Smad est indispensable.

Les avantages de ce diagnostic peuvent également inclure:

  • Facilité d'utilisation. Le dispositif compact est presque invisible sous les vêtements, de sorte que le patient vit en mode normal.
  • Atraumatique. Le dispositif est fixé sur le corps du patient sans aucune intervention à l'intérieur du corps. Il s'agit d'une méthode de diagnostic absolument sûre et, par conséquent, adapté à un large public, y compris les enfants à partir de 7 ans, les adolescents, les adultes et les personnes âgées.

De l'avis des médecins, les données obtenues à l'aide de l'appareil ne font pas de doute et, en général, la technique est sans défaut, son efficacité a été maintes fois confirmée et son importance ne peut être surestimée.

Cette étude permet également de détecter dans le temps une augmentation du taux d’augmentation de la tension artérielle matinale, un phénomène extrêmement dangereux pouvant déclencher l’apparition d’un accident vasculaire cérébral, d’un infarctus du myocarde et même de la mort subite.

Les critiques des sujets eux-mêmes montrent qu’il existe un léger inconfort lié à la procédure: sensations inhabituelles dues au port constant de la manchette sur le bras, compression régulière de la main lors du gonflage.

Nous vous proposons une vidéo informative:

Quelle est la différence de Holter?

Il est à noter que souvent les patients confondent la MAPA avec un autre type de recherche sur le matériel - la surveillance Holter (HM), qui implique également le port du dispositif pendant une journée entière.

Ce sont des méthodes différentes: la surveillance par Holter diffère de la MAPA en ce qu'elle surveille uniquement la fréquence cardiaque (pouls), mais pas les variations de la pression artérielle. Dans certains cas, lorsqu'un patient se plaint de troubles cardiaques, le médecin lui prescrit la réalisation simultanée de deux procédures à la fois - Holad Smad et ECG (électrocardiographie) - on parle alors de surveillance bifonctionnelle.

Les résultats de la MAPA seront utiles au patient pour un examen plus approfondi en cardiologie - réalisation d'un test EchoCG (échographie cardiaque) et d'un tapis roulant.

Une formation préalable est-elle nécessaire?

Le médecin du patient, qui a adressé la demande au SMAD, indiquera au patient comment se préparer à l'étude. Si nécessaire, le médecin annule la prescription de médicaments destinés à abaisser la tension artérielle à la veille de l'analyse, afin que les résultats ne soient pas déformés.

Les activités préparatoires générales le jour de la procédure comprennent:

  • rejet d'alcool;
  • restriction de l'activité physique intense et du stress;
  • repos complet à la veille;
  • sélection de vêtements coupe libre.

La consommation d'aliments et de liquides n'est pas interdite. Il n’existe aucune contre-indication à l’examen, sauf en ce qui concerne les caractéristiques individuelles possibles de l’organisme, ce qui doit d’abord être discuté avec votre médecin.

Comment est l'enquête?

Cet examen peut être à la fois ambulatoire (à domicile) et hospitalier. La surveillance commence de 8 à 9 heures du matin. La procédure elle-même est très simple.

L'algorithme des actions est le suivant: d'abord le patient se rend à l'hôpital pour que le médecin réalise la production de l'appareil d'enregistrement. Ensuite, il devra mettre un brassard sur son bras, comme un brassard de tensiomètre standard, si un enfant est examiné - pour lui, il dispose de spécimens spéciaux de taille plus petite. Un brassard avec des tubes minces est fixé à l'appareil, qui est à la fois un compresseur d'air et un dispositif de stockage de données. L'appareil est fixé à la ceinture du vêtement ou placé dans un petit sac à main pouvant être porté à l'épaule. L'appareil fonctionne sur piles.

Ensuite, le patient quitte l'hôpital et vit à son rythme habituel.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

L'appareil est programmé pour injecter automatiquement de l'air dans le brassard après un certain intervalle de temps, défini dans les paramètres. En général, il s’agit de 15 à 30 minutes l’après-midi et de 30 à 60 minutes la nuit, mais si l’appareil ne vous plaît pas, par exemple - il pense que la mesure est inexacte, la mesure sera répétée et la suivante sera effectuée un peu plus souvent. Le sujet peut lui-même soulager la pression manuellement en appuyant sur le bouton souhaité de l'appareil. Les résultats après chaque mesure sont affichés sur l'écran de l'appareil.

Le sujet doit noter toute son activité pendant la journée dans le journal d'observation, où il indique l'heure exacte de ses actions. Tous les épisodes de détérioration de l'état de santé y correspondent.

Après 24 heures, le patient retourne chez le médecin, où l'appareil lui est retiré pour une analyse ultérieure des valeurs obtenues et une interprétation des résultats.

Où puis-je aller et quels sont les prix moyens?

Cet examen peut être effectué sans problème dans la clinique de votre district, selon les directives du médecin, il est gratuit et est inclus dans la politique de OMS. Le seul problème est que vous devrez peut-être faire la queue, en fonction de la charge de travail d'un établissement médical et du nombre de dispositifs de ce type qu'il contient.

Vous pouvez le consulter dans une clinique privée, moyennant des frais. Dans ce cas, le prix de l'examen dépend de l'institution médicale, du type d'équipement utilisé et de la marque du fabricant. Le coût est également influencé par la région dans laquelle se trouve la clinique.

Le prix moyen de la surveillance à Moscou et dans sa région varie entre un an et demi et deux mille cinq cent roubles, tandis que dans les centres médicaux régionaux, il varie entre 800 et 1 500 roubles.

Un certain nombre de cliniques médicales fournissent un service pour installer le dispositif directement à la maison. Dans ce cas, le coût de la recherche augmentera en fonction des coûts de transport du médecin.

Règles du patient

Le patient avec le dispositif doit se comporter aussi naturellement que si ce n'était pas le cas. Pour rendre les données plus fiables, il est nécessaire d’éviter une activité physique excessive, d’éliminer les facteurs de stress, de respecter le régime alimentaire habituel, de passer à un mode normal.

Il est important de ne pas permettre que l’appareil soit plié à la main. Au moment de presser le brassard, le membre supérieur doit être relâché, le baisser et attendre que la mesure soit terminée. Certains types d'appareils sont équipés d'un signal sonore indiquant le début de la mesure.

Un patient au cours de la période de surveillance peut rencontrer des inconvénients:

  1. Difficultés liées au sommeil nocturne. L'appareil mesure également la pression la nuit, de sorte que les personnes qui dorment légèrement - se réveillent parfois lorsqu'une artère est pincée ou en raison d'un bip. Il est également nécessaire de choisir une telle pose de manière à ce que les tuyaux d’instrument ne se plient pas; pour cela, il est préférable de dormir sur le dos.
  2. Incapacité à effectuer des procédures d'eau (utiliser la douche). Étant donné que l'appareil ne doit pas laisser pénétrer d'humidité, le lavage et le nettoyage ne fonctionneront pas.
  3. Limitation de la flexion du bras au niveau du coude, car le brassard est fixé légèrement au-dessus du coude.
  4. En raison de la sensibilité de la peau, une irritation peut se produire au point de fixation du brassard.
  5. L'utilisation de l'appareil pose des problèmes pour changer de vêtements.

Mais tout ceci constitue un inconfort temporaire lié au port de l’appareil, qui permettra d’établir un diagnostic précis. Retirez l'appareil vous-même, le patient ne peut pas.

Exemple de remplissage de journal

Le sujet reflète toutes ses actions dans l'agenda en indiquant l'heure exacte de l'action. Pendant la journée, vous devez enregistrer le moment où vous mangez, les drogues, le temps nécessaire pour conduire un véhicule, les moments de légers efforts physiques (monter les escaliers, marcher dans la rue) et le moment où une indisposition apparaît. Il est impératif d'indiquer l'heure à laquelle vous vous endormez et, dans le cas des réveils nocturnes, d'écrire ce qui s'est exactement passé.

En règle générale, le médecin remet au patient un formulaire spécial qu’il devra remplir lui-même, mais s’il n’ya pas de formulaire, vous pouvez simplement tout noter dans un cahier. Dans ce cas, le contenu est important, pas le design.

Nous présentons à votre attention un exemple de remplissage d'un tel journal:

Tableau d'enregistrement des actions

Est-ce que le périphérique écrit quelque chose, génère des erreurs, émet des bips?

En règle générale, la plupart des modèles de ces appareils émettent un bip d'avertissement avant de commencer la mesure. C'est tout à fait normal, après ce son, le patient devra simplement s'arrêter, rester tranquille, essayer de se détendre. Après la mesure, vous devriez continuer comme avant.

Si la machine SMAD a cessé de fonctionner, une panne est survenue, elle ne mesure pas au moins une heure. Il est donc préférable de ne rien faire vous-même, car on ne sait pas - les piles sont restées en place, ou elles sont vraiment tombées en panne. En tout état de cause, si l'étude est interrompue même pour une courte période, les données obtenues perdent leur précision. Par conséquent, dans une telle situation, la seule bonne décision sera de le retenir après une visite prévue chez le médecin.

Si le périphérique génère une erreur, par exemple - E001, E095, E0097 ou quelque chose du genre, le brassard a peut-être glissé hors du patient, le tube de connexion est pincé, auquel cas il vous suffit de corriger cette situation. Si cela ne vous aide pas, la seule chose à faire en l'absence d'inconfort est de ne rien faire et d'attendre la visite chez le médecin de demain. En cas d'inconfort, retirez l'appareil et attendez demain. Comme toute technique, cet appareil est également sujet à des dysfonctionnements.

Si l'inscription est affichée - pause (pause), il n'y a aucune raison de s'inquiéter, il s'agit d'un fonctionnement normal de l'appareil.

Déchiffrer les résultats

Pendant l’étude, l’appareil est capable de suivre les informations suivantes: valeurs moyennes des limites supérieure et inférieure de la pression, pouls, dynamique de la pression quotidienne, performances sous charge, nombres de pression systolique et diastolique pendant le sommeil, diminution du niveau de pression la nuit.

Essayer de déchiffrer les données de manière indépendante et de comprendre leur signification - cela n’a aucun sens, car, dans tous les cas, le patient devra se rendre au moins une fois chez le médecin pour restituer simplement le dispositif.

L'interprétation des résultats de l'électrocardiogramme et des mesures de la pression artérielle est effectuée par le médecin traitant qui effectue l'étude et le cardiologue lui-même prescrit le traitement. Normalement, les valeurs de pression les plus basses sont de 110/70 mmHg et les plus élevées de 140/90. Pour les enfants, ces chiffres sont légèrement inférieurs aux valeurs indiquées.

Un exemple de graphique de l'évolution de la pression artérielle au cours de la journée

En déchiffrant les données, notamment, on calcule les fluctuations de la pression artérielle systolique et diastolique du côté plus ou moins grand de la valeur quotidienne moyenne, ainsi que la différence entre la pression artérielle de jour et de nuit, exprimée en pourcentage (indice quotidien).

L'indice journalier est considéré comme normal si le résultat se situe dans la plage de 10 à 25%, c'est-à-dire les valeurs moyennes de la tension artérielle de nuit, idéalement inférieures de 10% aux valeurs moyennes de la pression artérielle de jour. Le niveau standard de réduction de pression pendant le sommeil est de 10 à 20%.

Après avoir analysé toutes les données, le médecin tire une conclusion où le diagnostic est établi avec tous les paramètres.

L'incapacité de la pression à revenir à des niveaux normaux la nuit indique la présence possible de pathologies chroniques des reins, le diabète sucré. Augmente le risque de maladie coronarienne chronique, d'infarctus du myocarde et d'hémorragie cérébrale.

Une pression de pouls élevée (valeurs normales de 30 à 40 mm Hg) montre qu'il existe des maladies et pathologies vasculaires dans la glande thyroïde.

L'augmentation du degré de variation de la pression artérielle au cours de la période quotidienne indique une faible élasticité des parois vasculaires, ce qui entraîne un risque d'hémorragie de la rétine et de développement d'accidents vasculaires cérébraux.

Cette enquête peut-elle être fausse et comment l'éviter?

Bien que Smad soit la méthode la plus fiable en médecine pour déterminer les fluctuations journalières de la pression artérielle, il existe encore un certain nombre de situations dans lesquelles le dispositif peut être erroné. Des imprécisions surviennent lorsque le patient a inconsciemment ou délibérément négligé les instructions et les recommandations du médecin.

Les recrues du bureau d'enregistrement et de recrutement de l'armée le font souvent lorsqu'elles se présentent devant une commission médicale afin d'obtenir un faux diagnostic. Elles tentent de tromper le SMAD pour éviter de faire partie de l'armée et de continuer à servir.

Les données seront incorrectes si:

  • utiliser des substances toniques lors de la surveillance - l'appareil peut surestimer les résultats;
  • en position couchée pour lever les membres inférieurs - cela perturbera le flux sanguin naturel et la pression montera;
  • rester debout toute la nuit pendant la surveillance;
  • au moment de serrer le bras avec le brassard, tendez les fesses et tirez les pieds vers vous, ce qui entraînera une augmentation de la pression.

Avis des patients

Le médecin m'a prescrit pour le passage de Smad car je souffre de VSD - attaques de panique, transpiration excessive et autres symptômes désagréables. En général, son passage n’a rien de spécial, c’était un peu fastidieux de tout écrire dans un journal, bien sûr, mais j’ai réussi. Les principales difficultés que je rencontrais la nuit étaient terriblement inconfortables, je ne pouvais tout simplement pas dormir sur le dos, mon cou était engourdi et de mon côté, l'appareil appuyait et gênait. Mais rien, la nuit a duré. En conséquence, le médecin a dit que j'avais de bons résultats et que je ne révélais aucune pathologie. Oui, malheureusement, le TRI n’est pas une maladie dont la cause réelle est facile à diagnostiquer.

Lorsque la pression a augmenté et que le sentiment de mauvaise santé qui leur était associé a fini de me dissiper, j'ai finalement décidé de consulter un cardiologue. Il m'a alors recommandé de suivre le programme SMAD. J'étais dans une clinique commerciale et j'ai donc dû payer 2 000 roubles pour l'examen. Ils m'ont attaché un appareil, sont rentrés chez eux, se sont comportés comme d'habitude. Je recommande le chemin avant la procédure - se laver, et plus tard, ce ne sera pas une journée entière. Selon les résultats de l'examen, le médecin m'a prescrit des pilules, je les bois maintenant, j'espère, ça va aider.

Smad (surveillance quotidienne de la pression): lectures, conduite, résultats

Tout le monde sait que de nombreuses maladies cardiovasculaires sont devenues «plus jeunes» ces dernières années, c'est-à-dire qu'elles se retrouvent chez les jeunes. L'hypertension artérielle ne fait pas exception. Cela est dû non seulement à une écologie et à une nutrition médiocres des temps modernes, mais également à un nombre croissant de situations stressantes, en particulier parmi la population active. Mais, malheureusement, il est parfois difficile, même pour un médecin, de reconnaître et de distinguer une augmentation de la pression liée à la situation, par exemple lors d'une surcharge psycho-émotionnelle, de la véritable hypertension. Par conséquent, de plus en plus souvent, dans l'arsenal des thérapeutes et des cardiologues, il existe une telle méthode d'examen supplémentaire, telle que la surveillance de la pression artérielle sur 24 heures, qui permet tout d'abord de détecter un patient souffrant d'hypertension artérielle - plus de 140/90 mm Hg Art. (critère de diagnostic de "l'hypertension").

L'histoire de la création de la méthode remonte aux années 60 du siècle dernier, lorsque diverses tentatives ont été faites pour enregistrer la pression artérielle pendant la journée. Au début, on utilisait des dispositifs dans lesquels le patient injectait indépendamment de l'air dans le brassard du tonomètre au signal d'une minuterie. On a ensuite tenté de mesurer la pression artérielle de manière invasive à l’aide d’un cathéter dans l’artère brachiale, mais cette technique n’a pas été largement utilisée. Dans les années 70, un appareil entièrement automatisé alimentant le brassard en air indépendant a été créé. Le mini-ordinateur de l'appareil lit les données de mesures consécutives de la pression artérielle, y compris la nuit, lorsque le patient dort.

L'essence de la méthode est la suivante. Un brassard est appliqué au patient sur les tiers moyen et inférieur de l'épaule, ressemblant à un appareil classique de mesure de la pression (tonomètre). Le brassard est connecté au registre, qui fournit l’alimentation en air et l’injection, ainsi qu’un capteur qui enregistre les mesures de pression artérielle et les stocke en mémoire. Après l'examen, le médecin transfère les résultats à l'ordinateur lors du retrait de l'instrument, après quoi il peut donner une conclusion définitive au patient.

Avantages et inconvénients de la méthode

L’avantage incontestable de la méthode Smad est que la surveillance de la pression au cours de la journée vous permet d’attraper les moindres fluctuations dans les différentes catégories de patients.
Par exemple, chez certains individus, le syndrome de «blouse blanche» se produit lorsque, lors d’un examen médical de routine, par exemple chez un patient en bonne santé sans hypertension, la pression augmente soudainement, parfois à des niveaux élevés. Après avoir reçu les résultats de la surveillance quotidienne, lorsque le patient est calme, le médecin peut se faire une idée du véritable état de la situation. En règle générale, chez ces personnes, la pression dans la journée dans des conditions normales devient normale.

Au contraire, chez certains patients, toutes les plaintes sont liées à l’hypertension, mais il n’est pas possible de fixer un nombre élevé au rendez-vous du médecin. Là encore, le SMAD vient en aide au médecin, ce qui vous permet d’enregistrer les baisses de pression caractéristiques de l’hypertension.

Ainsi, c'est souvent le cas du syndrome prémenstruel qui est crucial dans le diagnostic de l'hypertension artérielle.

Parmi les autres avantages, on peut noter la prévalence et la disponibilité de la méthode pour la population, la non-invasion, la facilité d'utilisation et la faible intensité de main-d'œuvre.

Parmi les inconvénients, il convient de mentionner un léger inconvénient pour le patient, car pendant la journée, vous devez rester avec un brassard sur le bras, qui gonfle périodiquement l'air, ce qui peut nuire au bon sommeil. Cependant, compte tenu du fait que la valeur diagnostique de la méthode est grande, ces inconvénients peuvent être facilement supportés.

Indications pour la procédure

appareil moderne pour Smad

La surveillance quotidienne de la pression artérielle est indiquée dans les cas suivants:

  • Diagnostic primaire de l'hypertension.
  • Surveillance du traitement chez les patients hypertendus.
  • Obtenir des informations sur l’heure de la journée à laquelle le patient augmente souvent la pression afin d’ajuster les doses de médicaments reçues à différents moments de la journée. Par exemple, chez les patients avec des chiffres de haute pression la nuit, il est préférable de prescrire des médicaments supplémentaires pour la nuit, et le matin et l'après-midi, de se concentrer sur la prise de médicaments le matin, immédiatement après le réveil,
  • Diagnostic de l'hypertension chez les personnes présentant un niveau élevé de situations stressantes pendant les heures de travail lorsque l'hypertension a une cause psychogène. Les tactiques de traitement dans ce cas devraient commencer par un traitement sédatif.
  • Syndrome d'apnée du sommeil.
  • Hypertension chez les femmes enceintes, en particulier avec suspicion de prééclampsie (l'étude est menée à l'hôpital).
  • Examen des femmes enceintes avant l'accouchement en cas d'hypertension pour résoudre le problème des tactiques d'accouchement.
  • Examen visant à confirmer l'aptitude professionnelle (conducteurs de train, etc.), ainsi que les candidats nommés, dont l'aptitude au service militaire est mise en doute.

Contre-indications pour mener Smad

L’examen peut être contre-indiqué dans les maladies et affections suivantes du patient:

  1. Maladies dermatologiques associées à des lésions de la peau du membre supérieur - versicolor, champignon, etc.
  2. Maladies du sang, par exemple thrombocytopénie grave, purpura hémorragique, éruption pétéchiale, etc., caractérisées par l'apparition d'ecchymoses au moindre pincement de la peau,
  3. Traumatisme aux membres supérieurs
  4. Maladies vasculaires avec atteinte des artères et des veines des membres supérieurs en exacerbation,
  5. Maladies mentales des patients associées à une incapacité à prendre soin de soi, à l’agressivité et à d’autres symptômes

Préparation à la procédure

La surveillance quotidienne de la pression ne nécessite aucune préparation spéciale. Le patient est non seulement autorisé, mais même nécessaire pour vivre à un rythme familier, sans limiter le stress physique ou psycho-émotionnel le jour de l'étude. Bien sûr, il ne faut pas aller au gymnase ni boire beaucoup d’alcool - il vaut mieux l’éliminer complètement. De plus, avant les jours d’essai, les médicaments du patient devraient être annulés, mais cela ne devrait être fait qu’en consultation avec le médecin qui a prescrit la surveillance. Cependant, lors de l'examen, afin de contrôler le traitement, les médicaments doivent au contraire être pris, mais le moment de prendre certains médicaments doit être consigné dans un journal spécial afin que le médecin puisse voir comment ils affectent la pression artérielle pendant la journée. Encore une fois, vous devez coordonner la prise de la pilule avec votre médecin.

Le jour de l'étude, les aliments et les liquides sont autorisés, car il n'est pas nécessaire de "raccrocher" le moniteur sur un estomac vide. Parmi les vêtements, préférez un t-shirt fin à manches longues - pour des raisons d'hygiène, car le brassard est généralement réutilisable pour tous les patients.

Comment se passe la procédure?

Le matin, à l'heure convenue, le patient doit se rendre au service des diagnostics fonctionnels. L'examen peut être effectué à la fois à la clinique et à l'hôpital. Après une mesure préliminaire de la pression par la méthode de Korotkov à l'aide d'un tensiomètre standard, le patient est placé sur une épaule (généralement laissée aux droitiers et vice-versa), un brassard relié à un appareil qui force l'air à travers des tubes minces et contient également un dispositif de stockage des informations reçues.. Ce dispositif est fixé à la ceinture des vêtements du patient ou se glisse dans un sac à main spécial que le patient porte sur son épaule. Dans certains cas, des électrodes enregistrant un cardiogramme sont superposées sur la poitrine du patient, en cas de surveillance parallèle de l'ECG selon Holter.

Le moniteur est déjà configuré pour que l'appareil, après un certain temps, force l'air dans le brassard. En règle générale, il est une fois toutes les 20-30 minutes dans la journée et une fois par heure la nuit. Dans ces moments, le patient doit faire une pause, baisser librement la main et attendre que la mesure soit terminée. En outre, un bouton est présent sur le moniteur, sur lequel vous pouvez appuyer lorsque des symptômes désagréables apparaissent, et une mesure imprévue de la pression artérielle aura lieu.

Pendant la journée, le patient doit noter dans son journal le moment où il a pris les médicaments, l'heure du repas, l'heure et la nature de l'activité physique jusque dans les moindres détails - par exemple, il est allé à la cuisine, au troisième étage, etc. Il est particulièrement important de noter le type d'activité pendant la mesure de la pression. Vous devez également noter les symptômes désagréables - douleur au coeur, maux de tête, essoufflement, etc.

Un jour plus tard, le patient a de nouveau visité la salle de diagnostic fonctionnelle afin de retirer le moniteur, de transférer les informations sur l'ordinateur et de donner la conclusion du protocole de l'étude.

Smad dans l'enfance

Chez les enfants de plus de sept ans, la surveillance quotidienne de la pression artérielle est souvent utilisée, mais en règle générale conjointement avec la surveillance de l'ECG. Les indications ne sont pas seulement l'hypertension, mais aussi l'hypotension (basse pression), les troubles du rythme ainsi que les états syncopaux (perte de conscience).

La conduite de l'étude n'est pas très différente de l'enquête auprès des adultes, la seule différence étant que l'enfant doit être expliqué plus en détail, voire mieux, pour montrer comment fonctionne le moniteur et à quoi il sert.

Déchiffrer les résultats

Le niveau de pression artérielle, ainsi que certains autres indicateurs (température corporelle, pouls, fréquence respiratoire) est une valeur soumise aux rythmes quotidiens. Le plus haut niveau de tension artérielle est observé le matin et l'après-midi et la nuit, la pression artérielle est faible.

Idéalement, les chiffres de pression artérielle vont de 110/70 à 140/90 mm Hg. Chez les enfants, la pression peut être légèrement inférieure aux chiffres indiqués. Lors de la surveillance, en plus du nombre moyen de pression artérielle (pression artérielle systolique - PAS et pression artérielle diastolique - DBP), la variabilité du rythme quotidien, c’est-à-dire les fluctuations du CAD et du DBP par rapport à la courbe quotidienne moyenne, ainsi que l’indice quotidien, sont indiquées. HELL en pour cent. Dans l'index quotidien normal (IS), il est compris entre 10 et 25%. Cela signifie que le nombre moyen de nuit de tension artérielle «de nuit» devrait être inférieur au minimum à 10% «quotidien». La variabilité du rythme est considérée comme déviée de la norme si au moins une des mesures donne des valeurs supérieures ou inférieures aux valeurs normales de la pression artérielle.

Exemple de résultats Smad

En fonction des données obtenues à la suite des mesures, le médecin établit un rapport dans lequel les indicateurs décrits ci-dessus sont indiqués.

Fiabilité de la technique

Encore une fois, il n’est pas difficile d’atteindre un niveau élevé de pression artérielle dans le Smad, mais il est presque impossible de tromper le médecin qui a dirigé ou reçu les résultats. Tout d’abord, cela est dû au fait que de nombreuses recrues essaient d’augmenter la pression la nuit et, généralement, chez les jeunes, même en cas d’hypertension, la pression la nuit est normalisée. Deuxièmement, lorsque la charge est proportionnelle à la pression, la fréquence cardiaque augmente également, ce qui est dans la plupart des cas fixé sur la surveillance ECG. Par conséquent, le médecin qui observe une tachycardie sinusale et une augmentation de la pression artérielle est susceptible de réfléchir à la fiabilité de la technique et de prescrire d'autres méthodes de recherche, peut-être même à l'hôpital.

Certaines personnes en âge de servir des militaires consomment de grandes quantités de boissons contenant de la nicotine et de la caféine, et parfois même de l'alcool le jour de l'étude. De tels cocktails à base de caféine et de charges continues pendant la journée affecteront certainement le cœur et les vaisseaux du jeune, et pourraient conduire à une pathologie cardiovasculaire à l'avenir. Par conséquent, il est préférable de ne pas prendre de risques et de mener cette enquête comme d’habitude. En fin de compte, le service militaire n'est pas aussi néfaste que de possibles complications liées à une augmentation de la pression sous l'influence de la caféine, de l'alcool et d'un effort physique excessif, auxquelles les jeunes, sans le savoir, ont recours pour se «retirer» de l'armée.

Il existe des cas où, au contraire, le patient veut «tromper» le Smad afin de dissimuler une hypertension et continuer à effectuer un travail responsable après avoir été soumis à des tests de condition physique. Dans ce cas, il vaut la peine de recommander au sujet au moins de manière générale de revoir son mode de vie et d’éliminer les habitudes néfastes telles que la malnutrition et la consommation excessive de sel, les glucides simples, les graisses animales et les calories excessives (sans oublier l’alcool, la caféine et la nicotine). Mais en même temps normaliser le niveau d'activité physique, éliminer le stress, le manque de sommeil et les charges inégales. Et pour obtenir un bon résultat, il est utile de commencer une «restructuration» à l’avance, au moins plusieurs mois avant l’examen. Et après cela, «corrigez» votre nouveau mode de vie et améliorez votre santé, tout en ralentissant la progression de l'hypertension.

Comment effectuer le Smad (surveillance quotidienne de la pression artérielle), les résultats

Les pathologies cardiologiques rajeunissent chaque jour. Les violations de pression dans ce cas ne font pas exception. Les raisons de ce phénomène ne sont pas uniquement dues à une mauvaise écologie et à une nutrition de qualité médiocre. Un grand nombre de situations stressantes affectent également la situation. Reconnaître, lorsque la pression est forte, par exemple lors d’une surcharge psychique, d’une hypertension réelle, qu’il est difficile, même pour un spécialiste. Cela conduit à la nécessité de procéder à une surveillance quotidienne de la pression artérielle (BPM). Cette procédure vous permet d'identifier l'hypertension chez le patient et le moment de la journée où la pression augmente au maximum pour corriger le traitement.

Une telle procédure est incluse dans l'examen obligatoire de l'état du patient, dans lequel des écarts de pression sont suspectés pendant la journée. Pour effectuer cette surveillance correctement, il est nécessaire de connaître certaines règles de diagnostic.

Indications pour la procédure

La méthode de surveillance quotidienne de la pression artérielle est aujourd'hui très populaire, car l'index journalier vous permet de mener une étude sur les fluctuations de pression et de les corriger. Pour obtenir des résultats précis, le patient doit porter un appareil pendant une journée ou plus, en mesurant et en fixant la pression artérielle toutes les 15 minutes.

Les résultats des fluctuations quotidiennes de la surveillance de la pression artérielle sont nécessaires au médecin pour examiner les personnes qui se plaignent:

  • fatigue rapide, maux de tête ou vertiges;
  • vision floue ou l'apparition de mouches devant les yeux;
  • l'apparition de bruit dans la tête ou d'autres signes de problèmes de santé.

La surveillance de la pression est souvent effectuée et enceinte, même si elles ne présentent pas les symptômes ci-dessus et d'autres, mais le médecin a remarqué une augmentation de la pression artérielle.

C'est important! Les sauts de pression entraînent souvent des accidents vasculaires cérébraux ou des crises cardiaques, et souvent la mort. Parmi les personnes souffrant de cette pathologie, la mortalité est très élevée.

Ce problème se rencontre souvent chez ceux qui se trouvent avant le bureau ou lors de la réception. La surveillance quotidienne de la pression permet de comprendre s’il s’agit d’une réaction à une visite à l’hôpital ou à une pathologie.

La procédure est indiquée lorsque:

  • diagnostic primaire d'hypertension;
  • surveiller les résultats du traitement chez les patients hypertendus;
  • la nécessité d'obtenir des informations à quelle heure le patient a souvent une pression artérielle élevée pour ajuster la dose de médicament;
  • syndrome d'apnée du sommeil;
  • signes d'hypertension chez les femmes enceintes;
  • prééclampsie présumée (chez la femme enceinte);
  • évaluation de l'aptitude professionnelle des personnes qui travaillent lorsque les fluctuations de la pression artérielle sont inacceptables.

Contre-indications à Smad

Il faut se rappeler qu’il n’est pas toujours possible de surveiller quotidiennement la pression artérielle.

Il est contre-indiqué de mener Smad dans:

  • exacerbation de pathologies cutanées à la place du brassard;
  • anomalies de la coagulation du sang;
  • la tendance du corps à saigner;
  • blessure aux membres supérieurs, ce qui élimine la possibilité de compression;
  • dysfonctionnement des artères brachiales ne permettant pas de mesurer avec précision la pression;
  • refus du patient de surveiller.

Il est inutile en cas de troubles du rythme cardiaque ou de l'hypertension artérielle (supérieure à 200 mm Hg).

C'est important! L'utilisation de dispositifs pour Smad dans le cas de contre-indications peut non seulement conduire à une erreur de témoignage, mais également à la formulation d'un diagnostic incorrect. Dans ce cas, des complications et même la mort sont possibles si les surpressions ne sont pas prises en compte ou si leur traitement est incorrect.

Equipement pour SMAD

Le dispositif de conduite de Smad capture les moindres changements de pression artérielle systolique et diastolique, reflétant les résultats de mesure sur le graphique. L'appareil affiche:

  • Tension artérielle du patient «en activité»;
  • le change pendant le chargement;
  • HELL la nuit et dans un rêve.

Les appareils destinés au Smad sensitive enregistrent les écarts de pression. Les données obtenues lors de la surveillance peuvent tromper le médecin si le patient ne respecte pas les instructions.

Il existe plusieurs méthodes pour contrôler la pression artérielle. Les médecins les plus efficaces envisagent de surveiller le cardiogramme et la pression artérielle chez Holter. Le principe de la méthode est que le patient sur la poitrine, près du coeur, est installé avec des électrodes qui analysent le pouls et toutes les déviations dans le travail du coeur. Pour une plus grande précision de la procédure, les médecins utilisent souvent un manchon spécial, le plaçant sur une épaule.

Le tensiomètre quotidien BPro est volumineux. Cela limite le sujet en mouvement: vous devez vous déplacer très calmement, pendu à des fils. Mais ça donne quand même l'occasion:

  • diagnostiquer l'hypertension;
  • prédire des troubles aigus du flux sanguin;
  • surveiller l'efficacité du traitement antihypertenseur.

Pour surveiller les indicateurs de pression artérielle, un appareil oscillométrique est parfois utilisé pour effectuer une analyse informatique des résultats.

Une autre méthode populaire consiste à utiliser le système bplab. La méthode est pratique car avec un indicateur de haute pression, le système régule la force de pression. Pour cette raison, le patient n'est pas dérangé lors de l'examen. Mais il est facile de tromper le médecin en déchiffrant les données de surveillance si le patient n'a pas rempli correctement son journal. Une telle erreur peut entraîner un diagnostic et un traitement incorrects, ce qui est dangereux pour la vie du patient.

Préparation à la procédure

Avant de surveiller la pression artérielle, les médecins recommandent de cesser l'utilisation de certains médicaments qui affectent la pression artérielle. Si le médecin n’a pas donné ces instructions, tous les médicaments sont pris selon un calendrier.

Le jour de la mesure de la tension artérielle quotidienne, il est préférable de porter un t-shirt ou une chemise avec une manche raccourcie et au-dessus, si nécessaire, des vêtements spacieux, car l'appareil de contrôle quotidien de la pression artérielle est placé dans le sac pendant ce temps et est suspendu au cou et le brassard est placé au bras.

Parfois, les médecins vous conseillent d'apporter des piles pour l'appareil.

Avant de mener une étude, les patients doivent mener leur mode de vie habituel.

Avant l'examen, le patient est informé de tous les points essentiels et des instructions générales lui sont données afin d'éviter les erreurs.

Comment se passe la procédure?

Le matin de la journée, lorsque la surveillance de la pression est programmée, le patient doit se rendre chez le médecin. Il n'y a pas de préparation spéciale pour le succès de la procédure. La procédure de la journée d'étude.

Pour que l'appareil mesure la pression et aide à effectuer des mesures précises afin de poser un diagnostic, vous avez besoin des éléments suivants:

  • ne pas perturber l'emplacement du "manchon" de l'appareil sur les artères;
  • se comporter calmement;
  • ne prenez pas de bain ou de douche afin que l'appareil ne reçoive pas d'eau;
  • essayez de ne pas plier le tube de la pompe;
  • éviter les charges lourdes;
  • efforcez-vous de dormir normalement;
  • enregistrer dans le journal tous les indicateurs du tonomètre (le journal du patient avec une surveillance quotidienne est nécessaire pour le diagnostic).

La mesure des indicateurs de tous les types de pression est réalisée avec des tonomètres spéciaux. Ils sont appelés "moniteurs".

Smad dans l'enfance

La méthode de contrôle de la pression quotidienne est également utilisée dans la pratique des enfants. De plus, il fait partie des méthodes fiables de contrôle de l'hypertension, permettant de les diagnostiquer et de les traiter dans l'enfance.

En néphrologie pédiatrique, la surveillance quotidienne, par exemple, est plus efficace que les mesures aléatoires de la pression artérielle. Avec cette méthode, les enfants peuvent diagnostiquer la polykystose à un stade précoce.

En d’autres termes, la surveillance de la pression artérielle chez les enfants et les adolescents est également utilisée pour résoudre des problèmes:

  • améliorer l'efficacité du diagnostic de l'hypertension artérielle;
  • examen d'enfants souffrant d'hypertension transitoire;
  • étude du système nerveux autonome;
  • identifier les réactions aux médecins;
  • NDC de diagnostic;
  • prévention précoce de l'hypertension chez les enfants;
  • évaluation de la qualité du traitement.

En outre, les médecins jugent opportun d’utiliser en pédiatrie une méthode de surveillance de la pression dans le cadre d’un examen approfondi des enfants atteints de pathologies cardiovasculaires.

Déchiffrer les résultats

Les résultats du Smad sont importants pour le diagnostic de nombreux écarts de pression chez les patients, mais ils sont sujets au décodage. Ils sont déchiffrés par le médecin, ce qui lui permet d’effectuer un diagnostic précis et de choisir le schéma de traitement. Après tout, les résultats de la surveillance, en fonction de la méthode et du dispositif, peuvent être représentés par un graphique ou une chaîne d’enregistrements du niveau de pression artérielle. Voici des caractéristiques comparatives approximatives des résultats de mesure:


Dans ce cas, le patient est invité à tenir un journal, dans lequel les enregistrements permettent un décodage précis des résultats du Smad à l'aide de l'appareil. Dans l'agenda, le patient enregistre toutes les charges et leur heure, le menu du jour de l'étude, l'heure du sommeil. Si le patient était stressé, il devrait également enregistrer ce fait dans ses notes, ce qui facilitera l'interprétation. Il est facile de déchiffrer les lectures, car il y a beaucoup d'informations avec ce contrôle.

Dans l’analyse des données obtenues dans l’étude quotidienne des tensiomètres, les plus informatifs sont les paramètres suivants: pression artérielle moyenne, indices temporels de pression hypertensive et hypotensive, indicateurs de l’échelle de pression artérielle. De plus, les valeurs sont calculées à la fois par jour et pour certaines périodes. La conclusion à propos de l'hypertension est donnée après le déchiffrement du suivi.

Fiabilité de la technique

Du point de vue de l’exactitude de l’analyse de l’état du patient, la réalité des résultats obtenus ne fait l’objet d’aucune plainte de la part du médecin ou du patient.

Mais lors du fonctionnement de l'appareil, il y a quelques difficultés. Si le brassard est fixé sur la main nue, une irritation peut survenir. En pressant fréquemment le brassard, certains sujets ont les mains engourdies.

La méthode de surveillance quotidienne de la pression artérielle présente un pourcentage élevé d’exactitude, mais des erreurs sont néanmoins courantes. Cela est dû au fait que le patient peut tenir un journal de manière incorrecte ou ne pas prendre de notes immédiatement, puis fausser les informations. Par exemple, la charge peut augmenter la pression et le patient n'a pas déterminé le motif de l'augmentation.

Pour mener le Smad, il faut un bureau d’enregistrement et d’enrôlement militaire lorsque le recruté de presse fait état d’écarts de pression artérielle. Dans le même temps, tromper le conscrit viole souvent les instructions pour mener une enquête afin de tromper. Mais ce fait est souvent constaté lors du déchiffrement des preuves et des dossiers par un médecin. Depuis l'information et les lectures d'instruments vont se contredire.