Comment fournir une première aide d'urgence pour la fibrillation auriculaire?

D'après les statistiques, sur 200 personnes sur Terre souffrant de fibrillation auriculaire, cette maladie ne devient pas moins dangereuse et ne provoque pas d'anxiété.

Au contraire, malgré de nombreuses années d'expérience clinique et un grand nombre de publications et d'études, l'IA reste une maladie complexe qui nécessite un traitement aux multiples facettes. Quels devraient être les soins urgents pour la fibrillation auriculaire?

Danger de fibrillation auriculaire

Les attaques de MA sont accompagnées de palpitations, de douleurs à la poitrine, d'essoufflement, d'une peur inexpliquée et glacée. Il peut souvent y avoir des vertiges, une coordination altérée, des évanouissements. Une anxiété incompréhensible peut amener une personne à se précipiter dans la pièce à la recherche d'un traitement curatif ou du désir d'appeler à l'aide. Ces facteurs aggravent encore l'état du patient qui a besoin de repos.

Le risque de fibrillation auriculaire (ou fibrillation auriculaire) ne réside pas seulement dans la détérioration du transport de l'oxygène dans le sang en raison d'un trouble du rythme cardiaque. Un "pompage" de sang inadéquat peut entraîner sa stagnation et, par conséquent, la formation de caillots sanguins.

Les thrombus sont fixés de l’intérieur aux parois des vaisseaux sanguins, ce qui bloque le système circulatoire et rend impossible un flux sanguin normal. Il n'est même pas nécessaire de parler de la dangerosité d'un caillot de se séparer de la paroi du vaisseau - dans la plupart des cas, il se termine par un accident vasculaire cérébral cardioembolique.

Principes des soins d'urgence pour la fibrillation auriculaire

La possibilité de soulager une crise d'IA dépend de la forme de fibrillation auriculaire, car certaines formes de FA ont tendance à s'auto-éliminer en moins de 48 heures. Il existe également des contre-indications directes contre la restauration du rythme dans MA, qui concernent les conditions suivantes:

  • avec des attaques fréquentes qui ne peuvent pas être arrêtés ou prévenus avec des médicaments antiarythmiques;
  • avec myocardite active, thyrotoxicose, endocardite;
  • dans le syndrome de faiblesse du nœud sinusal, qui se traduit par une perte de conscience lors de l'arrêt d'une attaque;
  • avec une faible tolérance aux médicaments antiarythmiques;
  • avec une forte augmentation du coeur, en particulier dans l'oreillette gauche.

Dans de telles situations, les glycosides cardiaques (par exemple, la digoxine) sont couramment utilisés pour le traitement, réduisant la fréquence du rythme et, par conséquent, normalisant l'hémodynamique.

Cependant, avec la fibrillation auriculaire paroxystique et d’autres formes, les soins d’urgence peuvent permettre de sauver la vie du patient, en particulier s’il s’agit d’un bradypasme (arythmies dans un contexte de ralentissement du rythme des contractions cardiaques).

Considérant que les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux sont en train de devenir les complications les plus fréquentes et les plus dangereuses de l'influenza aviaire, la fourniture de soins d'urgence pour la fibrillation auriculaire repose sur les principes suivants:

  1. Transformations de variétés tachysystoliques de MA en normosystoliques. Ce principe est pertinent dans les situations où un paroxysme de fibrillation auriculaire provoque une fibrillation supraventriculaire pouvant atteindre 300 battements par minute.
  2. Restauration du rythme sinusal, s’il n’ya pas de contre-indication mentionnée ci-dessus.
  3. Élimination des effets des troubles hémodynamiques (œdème pulmonaire, choc, chute brutale de la pression artérielle).
  4. Thérapie de la pathologie principale, dans le contexte duquel a développé une fibrillation auriculaire.

Les premiers soins peuvent également nécessiter des procédures de réanimation, telles qu'un massage cardiaque indirect et une ventilation artificielle des poumons, si un arrêt cardiaque survient à la suite d'un AI.

Algorithme d'urgence pour la fibrillation auriculaire

Les algorithmes de secours d'urgence pour la fibrillation auriculaire sont quelque peu différents pour différentes formes de la maladie.

Selon cette norme, les listes de mesures de diagnostic pour chaque forme d'IA consistent en 20 points ou plus, et des mesures thérapeutiques sont prescrites pour fournir des soins d'urgence pour la fibrillation auriculaire et une thérapie de soutien pendant 6 mois.

Diagnostic primaire

Ainsi, lors du diagnostic initial (lorsqu'une attaque d'IA survient chez un patient pour la première fois) de n'importe quelle forme et stade de fibrillation auriculaire d'attaques d'AM, aucune mesure drastique n'est prévue pour les soins d'urgence.

L'utilisation de sédatifs peut améliorer l'état du patient. Des études de diagnostic approfondies et une surveillance accrue par un médecin sont recommandées.

Fibrillation auriculaire persistante

Avec la forme persistante non compliquée de MA, les glycosides cardiaques (digoxine), les antagonistes du calcium (Diltiazem, vérapamil), les bêta-bloquants (métoprolol, propranolol) sont recommandés.

Fibrillation auriculaire paroxystique

En cas d'AMM paroxystique stable, les soins d'urgence impliquent l'administration de médicaments antiarythmiques (Sotalol, Amiodarone, Procaïnamamide), d'antagonistes du calcium (Diltiazem, Vérapamil) et de bêta-bloquants (Propranol, Aténolol, Métoprolol).

Le traitement ultérieur de l’AMM consiste à prendre les médicaments suivants:

  • préparations pour nourrir le cœur - Panangin, Asparkam, Amodaron, Kordaron;
  • médicaments antiplaquettaires - anticoagulants pour prévenir la formation de caillots sanguins;
  • anticoagulants - réduction du risque de formation de caillots sanguins (héparine, varfaron);
  • bêta-bloquants, bloqueurs des canaux calciques - Carvedilola, Pindolol, Betaxolol, qui ralentissent la fréquence cardiaque (avec des tachyarythmies).

Fournir des soins d'urgence pour la fibrillation auriculaire à domicile

Les patients qui souffrent d'asthme paroxystique à plusieurs reprises doivent maîtriser la technique de soulagement d'une crise de fibrillation auriculaire à domicile.

Tests mécaniques pour rétablir le rythme cardiaque

Lorsque l'arythmie n'est pas compliquée, ne provoque pas de symptômes aussi graves que la perte de conscience ou une fonction respiratoire altérée, vous pouvez essayer de rétablir le rythme cardiaque normal à l'aide de tests dits vagaux.

  1. Faire vomir artificiellement en appuyant sur la racine de la langue.
  2. Induire artificiellement un réflexe de toux.
  3. Retenez votre souffle à l'apogée d'une respiration profonde (manœuvre de Valsalva).
  4. Retenez votre souffle et plongez votre visage dans de l’eau glacée, lavez-le à l’eau froide ou essuyez-vous avec des glaçons.
  5. Appuyer sur les paupières fermées (test d'Ashner).
  6. Pour masser le sinus carotidien - couché sur le dos, tournez la tête vers la gauche et massez le côté droit du cou sous la mâchoire inférieure pendant 5 à 10 minutes. Ensuite, faites la même chose avec l'autre côté. Masser simultanément les sinus droits et gauches ne peut être!

Contre-indications

Les contre-indications à la réalisation d’essais mécaniques pour la restauration du rythme cardiaque sont des états qui sont accompagnés de:

  • douleur thoracique sévère;
  • perte de conscience;
  • pâleur ou bleueur de la peau;
  • essoufflement, toux avec des expectorations mousseuses;
  • faiblesse grave, pression artérielle basse;
  • convulsions, capacités motrices altérées et sensibilité des membres.

En outre, le massage des sinus carotidiens et la pression sur les globes oculaires ne sont pas recommandés pour les patients âgés chez qui de telles manipulations peuvent, respectivement, entraîner la déchirure d'une plaque d'athérosclérose (il a été établi qu'ils se trouvent souvent dans cet endroit) et le décollement de la rétine.

Arrêt de la drogue de la fibrillation auriculaire

Quand les méthodes de thérapie réflexe décrites ci-dessus sont contre-indiquées, comment peut-on soulager une crise de fibrillation auriculaire difficile à tolérer pour le patient? S'il s'agit du premier paroxysme du patient, vous ne devez pas essayer de rétablir vous-même le rythme cardiaque.

Si le patient est déjà sous surveillance médicale, vous pouvez boire une dose unique d'un médicament antiarythmique, qui a été prescrit par un médecin et qui était déjà utilisé par le patient. Le plus souvent, il s'agit de propanorm ou de propafénone. En règle générale, à la suite d'une seule dose de ce médicament, le soulagement d'une attaque d'AMM se produit assez rapidement, éliminant ainsi le besoin d'hospitalisation.

Thérapie par électropulse pour MA paroxystique

Parmi les praticiens des services médicaux d'urgence, la thérapie par électropulse (TIE) est la méthode la plus utilisée pour arrêter une AM paroxystique, autrement dit l'utilisation d'un défibrillateur pour éliminer la fibrillation auriculaire.

Cette procédure est considérée comme une méthode bien établie et éprouvée, en particulier s’il s’agit de savoir comment retirer rapidement l’AMM à la maison.

Pour évaluer l'effet thérapeutique de l'EIT et de la récupération du rythme induite par le médicament, vous pouvez comparer les données moyennes des deux méthodes dans le tableau suivant.

Soins d'urgence pour les arythmies

Soins d'urgence pour les arythmies

Les troubles aigus du système cardiovasculaire peuvent menacer la vie du patient. Ceci s'applique également aux maladies dans lesquelles il y a une perturbation du rythme de l'activité cardiaque. Les soins d'urgence pour les arythmies comprennent le traitement symptomatique et la réanimation. La présence d'arythmies à l'arrière-plan d'une maladie cardiaque primaire est particulièrement dangereuse. Les patients présentant le risque d’une telle maladie doivent être informés autant que possible sur une affection telle que la crise d’arythmie: symptômes, soins d’urgence et méthodes de prévention.

Qu'est-ce que l'arythmie?

Sous l'arythmie, comprendre un large éventail de troubles cardiaques qui se produisent sur le fond de la violation de la régulation externe et interne du rythme cardiaque. En règle générale, les formes principales de la maladie se manifestent par un rythme cardiaque rapide, trop lent ou irrégulier. La principale complication de la maladie est une violation aiguë de l'hémodynamique et de l'apport sanguin aux tissus. Les soins d'urgence pour les arythmies nécessitent souvent une réanimation.

L'activité cardiaque est soumise à de nombreuses influences de facteurs externes et internes. Les facteurs internes comprennent les nœuds et les systèmes de conduction responsables du fonctionnement autonome de l'organe et de la constance des paramètres du rythme cardiaque. À leur tour, des facteurs externes, notamment les systèmes nerveux et humoral, adaptent le travail du cœur aux besoins actuels du corps en influençant le taux de contractions cardiaques. L'arythmie peut être due à la défaite de tout lien dans la régulation du coeur.

Les principaux types de la maladie sont:

  • La tachycardie est une pathologie caractérisée par une augmentation de la fréquence cardiaque. Normalement, le cœur rétrécit de 60 à 100 fois par minute, alors qu'avec la tachycardie, la fréquence des contractions atteint souvent 300 battements par minute.
  • Bradycardie - contractions du myocarde trop rares.
  • La fibrillation est une contraction fréquente et chaotique des oreillettes ou des ventricules qui perturbe la séquence naturelle de l'organe.
  • Le tremblement est l'apparition de contractions brusques et intermittentes dans le myocarde.
  • Extrasystole - réduction supplémentaire de l'oreillette ou du ventricule qui se produit avant la diastole.

Une caractéristique importante est la nature pathologique de l'arythmie. Ainsi, des facteurs externes peuvent provoquer une tachycardie ou une bradycardie physiologique sur le fond de certains besoins du corps. Le travail accru des muscles squelettiques au cours de l'activité physique provoque une augmentation du rythme cardiaque, car les cellules musculaires ont besoin de beaucoup de sang. Au repos et pendant le sommeil, le besoin en apport de sang aux muscles disparaît et les systèmes externes réduisent la fréquence des contractions cardiaques.

Les causes

La survenue d'arythmies est due à des pathologies structurelles et fonctionnelles du cœur, ainsi qu'à une violation de la régulation externe. La maladie peut prendre la forme d'une complication de troubles organiques primaires ou d'une affection indépendante.

  • Dommages à la couche musculaire et aux voies du cœur en cas d'infarctus, d'infection et de dommages toxiques.
  • Malformations congénitales.
  • Mauvaise structure de la valve.
  • Hypertension artérielle.
  • Maladie coronarienne et maladie coronarienne.
  • Activité hormonale élevée ou trop faible de la glande thyroïde.
  • Abus d'alcool et de caféine.
  • Tabagisme et toxicomanie.
  • Les médicaments qui affectent l'activité du coeur.
  • Stress et anxiété
  • Le diabète.

Il est également nécessaire de prendre en compte divers facteurs de risque, notamment l'obésité, l'athérosclérose, les modes de vie sédentaires et d'autres conditions préalables aux anomalies du cœur et des vaisseaux sanguins. Peut-être l'apparition de la maladie et sur le fond du bien-être clinique complet.

Symptômes et diagnostic

La plupart des symptômes et signes d'arythmie sont associés à des troubles hémodynamiques aigus. Sur fond de circulation sanguine insuffisante dans le cerveau, différentes formes de troubles de la conscience sont possibles, notamment des évanouissements et des vertiges. La fibrillation provoque une douleur thoracique, une faiblesse et une anxiété. Il existe également des formes asymptomatiques de la maladie. Des soins d'urgence en cas d'arythmie peuvent être nécessaires lorsqu'un symptôme dangereux apparaît, indiquant une faible efficacité de la fonction de pompage de l'organe.

Le diagnostic comprend l'examen physique, les méthodes instrumentales et de laboratoire. La méthode la plus fiable est l'électrocardiographie, qui enregistre toute modification de l'activité naturelle du myocarde. S'il est nécessaire de détecter la forme latente de la maladie, un test d'effort et le retrait quotidien du cardiogramme sont prescrits. Ainsi, le paroxysme de la fibrillation auriculaire, aide d’urgence visant à rétablir le rythme, peut survenir lors d’un stress physique et émotionnel.

Des méthodes supplémentaires de détection des arythmies comprennent les techniques d'imagerie et les tests de laboratoire. Pour identifier le foyer de la maladie dans le myocarde, les médecins prescrivent un examen par ultrasons, une radiographie, une imagerie par résonance magnétique et une imagerie par résonance magnétique. Les analyses de sang aident à détecter les signes de crise cardiaque et de troubles métaboliques.

Soins d'urgence pour les arythmies

Toutes les formes de dysfonctionnement cardiaque ne nécessitent pas une attention médicale urgente. Les attaques peuvent se produire rarement et ne causent pas de complications graves. Les formes les plus dangereuses incluent la fibrillation ventriculaire et la tachycardie. Les soins d'urgence en cas d'arythmie, se manifestant par une fibrillation, sont nécessaires en raison du risque d'arrêt cardiaque soudain. La tachycardie entraîne un apport sanguin insuffisant dans les tissus et une thrombose.

En règle générale, les soins d'urgence en cas d'arythmie visent à rétablir l'activité naturelle du muscle cardiaque et à enrayer les complications éventuelles. L'urgence d'un tel traitement est associée au risque de décès. Les patients gravement convulsés sont conduits à l'unité de soins intensifs et aux soins intensifs. Un tel traitement devrait être effectué strictement sous la surveillance de médecins.

Les méthodes de traitement symptomatique peuvent également être attribuées aux soins d'urgence. Si un patient a déjà reçu un diagnostic de maladie et si un schéma thérapeutique approprié a été prescrit, il est nécessaire de surveiller en permanence la fonction cardiaque. Avec l'apparition des symptômes d'une attaque, vous devez prendre le médicament.

Réanimation

Les indications de réanimation dans le trouble du coeur menacent la vie. Cela peut être un manque de flux sanguin vers le cœur, le cerveau et d'autres organes. En règle générale, seule une fibrillation auriculaire ou ventriculaire nécessite un traitement de ce type. Le flot des départements du myocarde peut progressivement se transformer en fibrillation, de sorte que cette affection nécessite également de l'aide.

La fibrillation est la forme de pathologie la plus dangereuse pour les raisons suivantes:

  • L’émergence de contractions aiguës et chaotiques de la couche musculaire du cœur. Cela perturbe la séquence globale des contractions.
  • La fréquence des coupes peut atteindre 600 battements par minute.
  • Fonction de pompage inefficace du cœur: le travail chaotique des fibres musculaires ne fournit pas la pression nécessaire. Le sang ne coule pas dans les artères.
  • Le risque d’arrêt cardiaque sur le fond de charge élevée.

La fibrillation survient le plus souvent en tant que complication de maladies primaires du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi que de blessures graves, accompagnées d'une perte de sang et d'une altération de l'hémodynamique.

Méthodes de premiers secours et de réanimation:

  • La réanimation cardiopulmonaire est le meilleur moyen de soigner préalablement la fibrillation auriculaire et l’arrêt cardiaque qui s’ensuit, afin de maintenir partiellement la circulation sanguine. La pression thoracique imite la fonction de pompage, mais une telle assistance n'est pas toujours efficace. Bien que n'importe qui puisse aider, vous devez avoir des connaissances et des compétences théoriques.
  • La défibrillation est une méthode de réanimation consistant à arrêter une condition à l'aide d'un courant électrique. En conséquence, le cœur "redémarre" son activité et restaure le rythme sinusal. Pour effectuer la défibrillation ne peut que des spécialistes avec des indications appropriées. Malheureusement, cette méthode d'assistance est également loin d'être efficace à cent pour cent.

La fibrillation auriculaire, dont les soins d'urgence sont essentiellement médicamenteux, peut également déclencher des anomalies cardiaques plus graves.

Soins médicaux et chirurgicaux

La méthode de traitement de la maladie dépend de la forme de l'arythmie, de la fréquence des crises, de la présence d'autres pathologies du coeur et d'autres facteurs. La plupart des patients se voient prescrire un certain traitement médicamenteux pour prévenir et atténuer les exacerbations. Les principaux médicaments comprennent:

  • Médicaments anti-arythmiques. Leur action vise à restaurer l'activité naturelle du myocarde lors de l'exacerbation de la maladie.
  • Glycosides, bêta-bloquants et autres médicaments dont l'action est dirigée vers la régulation interne du cœur.
  • Préparations pour éclaircir le sang. L'inconstance des contractions crée le risque de caillots sanguins et de thrombose.

Le traitement chirurgical est très diversifié. Il peut s’agir d’une chirurgie ouverte visant à éliminer la source d’un rythme pathologique ou d’une méthode de correction du myocarde par radiofréquence. Une méthode de traitement efficace consiste également à installer le stimulateur cardiaque. Ce petit appareil placé sous la peau envoie ses propres signaux électriques au muscle cardiaque et restaure le rythme normal. Ainsi, une attaque de fibrillation auriculaire, des soins d’urgence comprenant généralement la prise de pilules, peut facilement être stoppée par un tel dispositif.

Les personnes atteintes de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins doivent être surveillées de près et examinées régulièrement. L’apparition de signes d’arythmie devrait constituer un signal de référence pour un cardiologue.

Arythmie soins urgents

EIT ou novokinamide dans / dans un bolus à 100 mg h / z 5 min. ou 1000 mg Toutes les 5 minutes de contrôle de la pression artérielle et de la durée du QRS. Cordarone de réserve dans / dans 300-450 mg sans dilution pendant 10 à 30 minutes, -éthmozine / dans 150 mg (4 ml à 2,5%) pendant 3 minutes, -MgSO4 10 à 20 ml sans dilution

1. Choc pré-cardiaque + réanimation (ZMS + ALV);

3. Poursuite de la réanimation (si possible par intubation) + 0,5-1 mg d'adrénaline (1/10 000) par bolus. H 5 s encore une fois dans l'adrénaline, parfois avec de la lidocaïne (bolus de 1 mg / kg toutes les 8 minutes à 50-100 mg par cap), avec des interruptions pour un EIT répété (360 J).

Fibrillation auriculaire (fibrillation auriculaire):

A) hémodynamique instable: HF aiguë, évanouissements, accidents vasculaires cérébraux, etc.  EIT;

B) hémodynamique stable: diminution de la fréquence cardiaque:

Le vérapamil dans 5-10 mg / min ou la digoxine dans 0,25 mg dans 5 minutes ou examiné dans 5 mg dans 5 minutes sans effet h / s 1 heure

Novokainamid 0,5-1 v v sur 1 ml min Pour effet ou 1000 mg

Re-Novocainamide jusqu’à 4 g jour d’effet 1 jour

! Attaque de MA dans le contexte de WPW-SG, les antagonistes de Sa ++ et de AB sont contre-indiqués.

1. Nous avons une infection aiguë par le SSN: GARDEN 90, un asthme cardiaque, un œdème pulmonaire, des évanouissements ou des attaques de sténocardie ou de sténocardie (si ce n’est pas possible, le nioquinamide).

2. Non - // -: a) Fréquence cardiaque 150 EIT (sinon, procaïnamide); b) HR  150 dans Novocainamide pendant 10 min (auparavant 0,5 mg de digoxine ou de vérapamil).

3. Le rythme n'est pas rétabli: a) cardiostimulation transœsophagienne; b) EIT fréquent.

№79) D-ka et tactique médicale dans l'attaque de Morgagni-Ad-ST.

Clinique: pâlit, perd conscience et tombe, m. convulsions toniques et cloniques. Le pouls carotidien disparaît, les tons ne sont pas surveillés, la pression artérielle n'est pas détectée, plus tard, le visage devient bleuâtre, bruyant, respire par intermittence. Si seulement 1-2 décès clinique.

Dvs: -conscience, -state avec SSS, ou tachycardies paroxystiques avec SW. HR. - systole.

L'algorithme pour le soulagement de l'attaque sur l'arrière-plan du bloc AV.

1. mis avec les jambes levées

2. coups rythmiques au sternum

3. de l'atropine à 3 mg pour obtenir un effet

4. izadrin dans / dans 1-10mkg / min dans 250 ml de glucose ou d'adrénaline 2-10mkg / kg

Vous ne pouvez pas prendre de drogues SG et K (au contraire, donner du furosémide)

No. 80) traitement de crise hypertensive

1er type (neurovégétatif): clonidine 0,01% -1 ml 10-20 ml physique. jet lentement sur 5 min. Ensuite, nifédipine 10-20 mg pb, puis jet v / v 40-80 mg lasix. Dropéridol 1 ml 0,25%

Nifédipine de type 2 (nodédipine) 10-20 mg p / i + furosémide 40-60 mg (jet flow) + KC1 / capsule 4% 20 ml pour 150 ml de glucose à 5% + visken 5-10 mg, captopril 25 mg p / i chaque 30min pendant 2 heures - prévention de la crise de rebond.

Le troisième type de nitroprussiate de sodium à 50 mg dans 5% de glu avec une vitesse initiale de 10 ml / min, puis sélectionné pour la pression artérielle 140-160 / 90-110 + laxix in / in page 80 mg + aminophylline. Convulsions - sulfate de magnésium (dans / dans le bouchon de 10 ml à 25% dans 300 ml de glucose ou de seduxen dans / dans.

GC avec phéochromocytome: la tête du lit est surélevée, dans / dans 5 mg de phentolamine, à répéter 5 mg toutes les 5 min. + Dropéridol 0,25% -1

?? 81. Assistance en cas d'AVC.

maux de tête, dépression de la conscience) et / ou avec une hospitalisation d'urgence très élevée et persistante Ä HELL.

Amélioration de l'apport sanguin au GM:

Cavinton 10–20 mg dans 0,5–1,0 l de NaCl 2–3 p / j est meilleur que p / o. Avec les maladies coronariennes aiguës et les hémorragies est contre-indiqué.

euphyllinum 10 ml i.v.

nicotine 1-1 v / m

nisergoline (sermion) (4–8 mg dans 200 ml de NaCl w / v cap)

bouchon pentoxifylline (trental) v / v (5 ml dans 200 NaCl)

nimodipine (nimotop) in / cap sur 1-2 mg pendant 2 h

Amélioration de O / V et la tolérabilité de l'ischémie:

Cérébrolysine (1 ml / m);

Actovegin (2–5 ml IP);

Piracetam (10 ml jet i / v sur NaCl);

prodectine (p / o 25-75 mg / j)

carillons dans l'huile 0,75 mg / kg (0,5% 1-2 ml).

Calculatrice

Service sans frais de travail

  1. Remplissez une application. Les experts vont calculer le coût de votre travail
  2. Calcul du coût viendra à la poste et SMS

Votre numéro de demande

À l'heure actuelle, une lettre de confirmation automatique sera envoyée au courrier avec des informations sur l'application.

Symptômes et premiers secours pour les arythmies cardiaques

Une personne ordinaire qui ne connaît pas le concept d'arythmie, ses symptômes, les particularités des premiers secours et du traitement, est souvent prise au dépourvu par une violation flagrante de la fréquence des contractions du muscle cardiaque, de l'apparition d'une gêne ou d'une douleur localisée à la poitrine. Bien sûr, dans de tels cas, un besoin urgent de consulter un médecin pour un soutien médical d'urgence. Cependant, un dicton populaire, qui a été opéré par les habitants de la Rome antique, dit: Celui qui est averti n'est plus sans armes. Par conséquent, les informations sur la manière de supprimer une arythmie à la maison ne seront certainement pas superflues.

L'arythmie cardiaque: qu'est-ce que c'est?

Normalement, le nombre de battements par minute du cœur d’une personne en bonne santé varie entre 60 et 90 battements. Les athlètes et les personnes âgées ont généralement un pouls rare, les enfants et les adolescents étant plus fréquents. La bradycardie est diagnostiquée dans les cas où la pulsation est inférieure à 60 battements par minute. Sous tachycardie, comprenez le rythme cardiaque de 100 battements et plus. La variété paroxystique se caractérise par un début d’attaque net et une fréquence cardiaque élevée de plus de 145 battements par minute. Pour établir la forme exacte de la pathologie, il est nécessaire de réaliser un ECG et de passer une série d'analyses supplémentaires.

La tachycardie est le plus souvent provoquée par:

  • maladie ischémique;
  • facteurs héréditaires;
  • dystrophie et autres anomalies du myocarde;
  • malformations cardiaques;
  • cardiomyopathie;
  • athérosclérose;
  • crise cardiaque.

Les violations de la fréquence des contractions du muscle cardiaque sont souvent dues à une intervention chirurgicale, à la consommation incontrôlée de produits pharmaceutiques, à des anomalies des systèmes endocrinien et nerveux, à un déséquilibre hormonal, à l'obésité et à diverses maladies des organes internes. Les personnes à haut risque sont régulièrement exposées à un stress physique ou mental, à l'abus d'alcool et de boissons à forte teneur en caféine.

Types d'arythmie, leurs symptômes et leurs signes

Les violations les plus courantes du fonctionnement automatique du nœud sinusal sont les suivantes:

  1. L'arythmie de type sinusale, qui est une insuffisance de la fréquence cardiaque et qui est principalement diagnostiquée chez les patients plus jeunes.
  2. Bradycardie Caractérisé en ralentissant le rythme du myocarde.
  3. Tachycardie (sinus), caractérisée par un rythme cardiaque rapide à partir de 100 battements par minute et plus. L'échec survient le plus souvent en raison d'une excitation émotionnelle ou d'un effort physique accru. Elle peut être déclenchée par une VSD, une anémie, une insuffisance cardiaque, une myocardite ou une thyréotoxicose.
  4. Dans le cas d'asystole auriculaire, le fonctionnement du nœud sinusal est presque complètement supprimé.

Avec la fibrillation auriculaire, considérée comme l’une des plus dangereuses, la fréquence cardiaque est irrégulière et la fréquence des battements varie de 110 à 160 battements par minute. Le scintillement se manifeste par une forme paroxystique ou prolongée, alors que le patient peut ne pas ressentir de gêne grave ou ne ressentir qu'une augmentation du rythme cardiaque. Des problèmes similaires accompagnent souvent une maladie ischémique, une thyréotoxicose ou des anomalies mitrales.

Les extrasystoles sont caractérisées par des contractions prématurées du muscle cardiaque, qui surviennent généralement chez les personnes qui ne se plaignent pas de leur propre santé. Dans de tels cas, la pathologie extrasystolique ne nécessite aucune mesure thérapeutique. Cependant, s'il est observé plus souvent plusieurs fois dans la minute, accompagné de vertiges, d'une perte de coordination et d'autres symptômes négatifs, vous devez contacter un cardiologue qualifié.

Un groupe séparé comprend les troubles d'origine neurogène. Dans de tels cas, le fonctionnement normal du cœur est entravé par le système nerveux agissant sur le muscle cardiaque dans un ordre divers: le nerf parasympathique (errant) dans un état de tonus accru a pour effet de ralentir le rythme et une augmentation du tonus du système nerveux sympathique conduit à des palpitations cardiaques. La raison de cet échec peut être un enthousiasme excessif pour les aliments gras et frits, l'alcool, ainsi que la consommation régulière de caféine, le tabagisme et un mode de vie sédentaire.

Il existe de nombreux types d’arythmies causées par diverses causes et présentant un certain nombre de caractéristiques distinctives. Les symptômes les plus courants sont:

  1. La tachycardie sinusale est caractérisée par une fréquence cardiaque rapide supérieure à 95-100 battements par minute. Chez la plupart des patients, il existe: une léthargie générale, l'apparition d'une dyspnée, une augmentation de la fréquence cardiaque et une condition «brisée».
  2. La tachycardie paroxystique se distingue par le bon rythme avec battement de coeur rapide de 130 battements par minute. Accompagné de mictions fréquentes, de douleurs à la poitrine, de transpiration accrue et d'évanouissements.
  3. La fibrillation auriculaire est diagnostiquée par un rythme cardiaque irrégulier et un taux de contraction de plus de 150 battements par minute. Il est considéré comme un signe de problèmes graves du système cardiovasculaire et peut être déclenché par divers défauts.
  4. En cas de blocus ou de flottement de divers départements, il y a une expansion des élèves et un arrêt temporaire de la respiration.

Outre les symptômes décrits ci-dessus, une crise d'arythmie s'accompagne le plus souvent d'une faiblesse générale et d'un syndrome de douleur oppressante située du côté gauche de la poitrine et qui «cède» au cou, à la mâchoire ou au bras. Les patients se plaignent souvent d'une anxiété accrue, allant parfois jusqu'à la panique. De nombreuses personnes ne ressentent pas l’attaque et l’échec du rythme ne se fait sentir qu’après la visite au cabinet du médecin et son examen diagnostique.

Si certains des symptômes de l'arythmie cardiaque ne posent pas de risque grave pour la santé et peuvent éventuellement disparaître d'eux-mêmes, alors d'autres ne font qu'aggraver la maladie qui les a causés et conduire à son développement rapide.

La myocardite est souvent un précurseur de la fibrillation auriculaire et des extrasystoles récurrentes peuvent conduire à un diagnostic d'insuffisance coronaire.

Premiers soins pour les arythmies à la maison: que faire?

Si l'attaque s'est produite pour la première fois, vous devez appeler une ambulance dès que possible car il est très difficile d'identifier vous-même un type d'arythmie. Aider à la maison en attendant un ambulancier implique les actions suivantes:

  1. Les premiers secours commencent par aérer la pièce. En cas de dyspnée, il est préférable de placer le patient en position semi-assise, de déboutonner les boutons de sa chemise ou de retirer les éléments du vêtement qui empêchent une respiration normale.
  2. Il est nécessaire de mesurer le pouls et la pression artérielle.
  3. Dans certains cas, un changement de position (passer de la position couchée à la position assise et vice versa) peut empêcher une attaque imminente.
  4. En prévision de l’équipe médicale d’urgence, il est possible d’utiliser les méthodes de thérapie manuelle comme étant les plus sûres. Toutes les quelques secondes, vous devez exercer une légère pression sur les paupières. En outre, le patient constitue un soutien émotionnel extrêmement important et la création d’une atmosphère de détente confortable.

Que faire avec les arythmies cardiaques? Prendre des médicaments avec des effets anti-arythmiques sans l'autorisation d'un médecin n'est pas recommandé. Dans les cas extrêmes, il est permis de boire une pilule "Valocordin" ("Corvalol") ou un autre sédatif, prescrit par un cardiologue. Les soins d'urgence pour la fibrillation auriculaire seront beaucoup plus efficaces si vous fournissez au médecin ces informations:

  1. Les données de mesure sur le pouls et le niveau de pression artérielle (en mm Hg) doivent être enregistrées quotidiennement dans un cahier séparé.
  2. Facteurs précédant le début d'une attaque (situations stressantes, consommation d'alcool, sevrage d'une drogue en particulier).
  3. Plaintes du patient avant et pendant l'attaque, en particulier après le rétablissement du rythme cardiaque.

Dans le cas d'un pouls fortement réduit, la tête du patient est projetée en arrière pour faciliter le flux d'oxygène. L'évanouissement nécessite une respiration artificielle ou un massage de la poitrine, qui devrait être pratiqué par une personne ayant une certaine formation. Cette technique est souvent utile: le visage du patient est placé sous un jet d’eau froide ou descendu dans un réservoir. Ainsi, vous pouvez obtenir une diminution réflexe de la fréquence des contractions du muscle cardiaque, ce qui vous permet d'arrêter l'attaque. En cas de bradycardie, il est conseillé au patient de se coucher afin que ses jambes soient au-dessus du niveau de la tête.

Si les premiers soins préhospitaliers pour les arythmies ne donnent pas de résultats positifs, il faut provoquer le réflexe nauséeux, irritant la région du larynx par les doigts. Grâce à cette stimulation, il est possible de stabiliser le rythme cardiaque même en l'absence de vomissements. En cas d’essoufflement ou de gonflement accompagnant souvent la fibrillation auriculaire, il est utile d’aider le patient à s’asseoir. Dans les situations critiques, lorsque la respiration ou le rythme cardiaque cesse, une réanimation cardiaque pulmonaire d'urgence est effectuée. Pour certains types d’arythmie, le traitement suivant est suggéré:

  1. Pour les extrasystoles, les préparations à base de potassium, les sédatifs et les médicaments contenant de l'atropine toxique sont principalement utilisés. Si les crises deviennent plus fréquentes - le patient doit être hospitalisé avec une injection intraveineuse de "lidocaïne" et un traitement intensif de la maladie qui a provoqué l'apparition d'arythmies.
  2. Dans le cas de la bradycardie sinusale, ils ont généralement recours à des vasodilatateurs tels qu'Actovegin et à la Zufilline. Avec des complications, le patient peut avoir besoin d'un stimulateur cardiaque.
  3. La tachycardie paroxystique nécessite un massage des globes oculaires, des vomissements artificiels et une pression sur l'abdomen. Si ces méthodes n'ont pas l'effet souhaité, le patient peut nécessiter une hospitalisation urgente.

Lorsque l’exacerbation de la fibrillation auriculaire abaisse le rythme ventriculaire, pour lequel on a eu recours à la thérapie par impulsions électriques, "Quinidine", "Digoxine", ainsi que des médicaments du groupe des anticoagulants (l’un des représentants les plus efficaces est le "Coumadin"). En cas d'asystolie, de flutter auriculaire et de ventricules, un massage cardiaque d'urgence, l'utilisation de chlorure de calcium, une injection de lidocaïne, une stimulation cardiaque temporaire ou une intervention chirurgicale sont souvent nécessaires.

Certains médicaments pour les arythmies, notamment les coagulants et d’autres médicaments puissants, entraînent un certain nombre d’effets secondaires graves, notamment l’apparition d’un saignement interne. Par conséquent, ils doivent être prescrits exclusivement par le médecin traitant, en fonction des résultats des analyses biochimiques, des examens par ultrasons et des caractéristiques individuelles du patient.

Recettes de médecine traditionnelle

Comment supprimer l'arythmie à la maison? Les recettes de médecine traditionnelle suivantes vous seront utiles, car elles vous permettront de vous débarrasser rapidement des symptômes désagréables, de stabiliser votre rythme cardiaque et d'augmenter le niveau de vos défenses naturelles:

  1. Le jus de radis, de carottes et de betteraves fraîchement pressé, mélangé dans des proportions égales, est pris quotidiennement dans la première moitié de la journée. L'utilisation régulière de cet outil améliore considérablement l'état général dans tous les types d'arythmie.
  2. L'écorce de citron avec les figues peut réduire l'intensité du rythme cardiaque.
  3. Une décoction de parties séchées de menthe poivrée est une recette très polyvalente, qui évite diverses formes de tachycardie. Buvez il est nécessaire tous les jours pendant une longue période peu avant le premier repas.

De bonnes propriétés thérapeutiques ont: rouge sang aubépine, légionnaire, jus de betterave avec adjonction de miel, calendula, mélisse, citron, valériane, cônes de houblon, romarin sauvage, digitale, bleuet et asperges. Pour les adultes et les enfants souffrant d'arythmie, il sera très utile de diversifier leur alimentation avec des aliments riches en magnésium et en potassium (bananes, sarrasin, farine d'avoine, fruits secs, pommes de terre nouvelles et noix). Manger de la nourriture est préférable, en la divisant en petites portions. Sinon, le débordement d'estomac provoque une irritation du nerf vague, qui exerce une pression directement sur le nœud sinusal.

Premiers soins pour la fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire (IA) est caractérisée par un rythme cardiaque irrégulier. La fréquence du pouls varie de 100 à 150 battements par minute. Le scintillement est paroxystique ou stable. Cette maladie est plus susceptible aux personnes souffrant de diverses maladies cardiaques. De cet article, vous apprendrez quoi faire s'il y avait une attaque.

Actions avant l'arrivée du médecin

Comme pour tout trouble de la santé humaine, il existe des signes distinctifs de malaise caractéristiques de l'AM. Les principaux indicateurs d’arythmie cardiaque sont déterminés par les caractéristiques suivantes:

  • sensation de ralentissement du rythme cardiaque ou d'augmentation marquée;
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • l'apparition d'essoufflement, des nausées, des vertiges, des tremblements des extrémités;
  • douleurs douloureuses dans la région du coeur.

Ces caractéristiques peuvent apparaître toutes ensemble ou séparément. Dans ce cas, la personne malade doit fournir les premiers soins pour normaliser le rythme cardiaque:

  1. Étendez-vous sur une surface plane, assurez la paix, éliminez tout effort physique. En cas d’essoufflement important, il est préférable d’organiser la demi-position assise du corps de la personne piquée.
  2. Organisez l'air frais dans la pièce.
  3. Desserrez la ceinture sur la ceinture, défaites les vêtements sur la poitrine et le cou.
  4. Convaincre la personne de faire des exercices de respiration.
  5. Pour calmer les malades, vous pouvez appuyer doucement sur les paupières pendant 10 secondes.
  6. Des vomissements normalisés aideront à normaliser le cœur.
  7. Si une arythmie est suspectée, une personne malade peut recevoir du Validol, de la Valériane et du Corvalol, qui contribuent à la normalisation du rythme cardiaque.

Les autres mesures d'urgence pour une personne présentant des signes d'IA devraient être fournies par un spécialiste. Par conséquent, il est nécessaire d'appeler une ambulance sans délai.

La vidéo présentée montre des exemples de secourisme indépendant à domicile lors d'une crise d'arythmie avant l'arrivée du médecin.

Actions du personnel médical

L'hospitalisation d'un patient présentant des signes de fibrillation auriculaire est obligatoire si les mesures principales fournies ne permettent pas d'obtenir un résultat positif.

Principaux symptômes d'hospitalisation:

  • une forte augmentation ou diminution de la pression artérielle;
  • manque de signes visuels d'amélioration;
  • perte de conscience;
  • faiblesse générale, pâleur accrue.

En règle générale, le médecin établit la cause probable de la fibrillation auriculaire et prescrit un traitement pour son élimination.

Raisons possibles:

  • dysfonctionnement thyroïdien;
  • insuffisance cardiaque;
  • l'hypertension;
  • capacité de ventilation pulmonaire réduite;
  • violations de l'équilibre hydrique et électrolytique d'une personne;
  • prescription abusive de médicaments.

Pour la nomination du traitement correct du patient effectuer des activités de diagnostic:

  • électrocardiogramme cardiaque confirme la présence d'arythmies cardiaques;
  • Échographie du cœur avec des éléments de cardiographie - pour déterminer l’état des vaisseaux sanguins et des valvules cardiaques, la taille du cœur et ses cavités;
  • ECG quotidien - pour fixer le pouls et le cœur pendant 24 heures;
  • tests de laboratoire pour la présence des niveaux requis de potassium et de magnésium, détermination de l'état de la glande thyroïde, détection des écarts dans l'état acido-basique du corps.

Guidé par les données, le patient se voit prescrire un traitement.

Et dans la vidéo présentée, un expert explique les conséquences d’une visite prématurée chez le médecin en cas d’attaque par une IA:

Traitement de la fibrillation auriculaire

Les préparations pharmacologiques sont utilisées pour soulager la première attaque d'AMM et éliminer les manifestations douloureuses pour:

  • stabiliser le pouls, éliminer les causes des arythmies - Digoxine;
  • ajuster le travail du muscle cardiaque dans le sens de l'amélioration et de la stabilisation, soulageant une crise d'arythmie - vérapamil;
  • élimination rapide des signes de MA - Adénosine;
  • réduire la fréquence cardiaque - Flekainid.

Avec l'apparition périodique de crises chez un patient atteint d'AM, vous pouvez utiliser les soins d'urgence comme:

  • Sotalol, Amiodarone - médicaments antiarythmiques;
  • Diltiazem, vérapamil - agents qui favorisent l'inhibition du calcium dans les cellules du muscle lisse;
  • Propranolol, Atenolol - aider à ralentir le rythme cardiaque, réduire la pression artérielle.

Le traitement ultérieur est effectué avec des médicaments:

  • Panangin, Asparkam - améliorer la nutrition cardiaque;
  • L'aspirine, la tiklopidine - fluidifie le sang, prévient la formation de caillots sanguins;
  • Héparine, warfarine - pour prévenir les caillots sanguins;
  • Carvedilol, Pindolol - bêta-bloquants des canaux calciques.

Les critères applicables aux premiers secours en cas de fibrillation auriculaire sont simples. Dans cette situation, l'autodiscipline et l'absence de confusion entre les autres peuvent jouer un rôle décisif. Si vous agissez strictement selon le schéma ci-dessus, une assistance fournie en temps utile vous aidera à éviter des complications plus graves.

Premiers soins pour les arythmies, les symptômes et le traitement

Le rythme rapide de la vie moderne, marqué par le stress, la fatigue et les mauvaises conditions environnementales, conduit à diagnostiquer plus souvent les maladies cardiaques.

Les troubles du rythme cardiaque (arythmie) sont l’un des problèmes les plus courants de notre époque, qui se posent à une personne sur trois sur la Terre. La maladie est paroxystique dans la nature et se manifeste soudainement. Il est donc extrêmement important de connaître les symptômes, les règles de premiers secours et le traitement des arythmies cardiaques.

Les spécificités du muscle cardiaque

Pour comprendre ce qu'il faut faire avec les arythmies, vous devez comprendre le travail du muscle cardiaque et les raisons de l'échec de son travail.

Chez une personne en bonne santé, le nombre de battements de coeur varie de 60 à 90 battements par minute.

La contraction du muscle cardiaque se produit sous le contrôle du nœud sinusal, à partir duquel les impulsions sont envoyées aux deux ventricules du cœur. Il y a donc une stimulation supplémentaire du transfert de sang.

Pour diverses raisons, le flux sanguin peut être perturbé, c'est-à-dire que les contractions du cœur échappent à tout contrôle du nœud sinusal et que l'arythmie survient.

Lorsque la fréquence cardiaque est basse, lorsque les indicateurs sont inférieurs aux valeurs acceptables, la bradycardie est diagnostiquée. Plus de 90 battements de coeur par minute signifient tachycardie.

Avec une attaque d'arythmie, qui s'est manifestée soudainement, et le nombre de contractions dépasse 140 contractions par minute, une tachycardie paroxystique apparaît.

Les médecins distinguent plusieurs types de manifestations d'arythmie cardiaque:

  1. Fibrillation auriculaire La manifestation la plus dangereuse de la tachycardie, caractérisée par une contraction chaotique du muscle cardiaque, pouvant atteindre 600 battements par minute. Une assistance pour la fibrillation auriculaire doit être fournie immédiatement, car dans le cas contraire, le développement d’une crise cardiaque.
  2. Sinus. Il se produit sur le fond de la névrose et des maladies chroniques du système cardiovasculaire. Il est caractérisé par différents intervalles entre les contractions musculaires.
  3. Extrasystolic. Se manifeste par une alternance irrégulière d’arrêt des contractions suivie de secousses aiguës.

Si le patient souffre d'arythmie pour la première fois, il doit être diagnostiqué dans un établissement médical, car le type de trouble du rythme cardiaque est déterminé par le médecin après un examen approfondi au moyen d'un électrocardiogramme.

En cas d'hypotension artérielle, il est interdit de prescrire l'automédication pour éliminer l'arythmie, car elle a la propriété de la réduire davantage.

Causes et symptômes

Manifestations d'arythmie conditionnellement divisée en 2 groupes:

  • Les manifestations bénignes, dont les manifestations ne nécessitent pas de traitement, disparaissent indépendamment après l'élimination des causes qui les ont provoquées et ne constituent pas une menace pour la vie ou la santé humaine.
  • Malin - affections graves le plus souvent causées par des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins.

Les facteurs suivants provoquent l'arythmie du premier groupe:

  • Consommation excessive de café et de thé fort;
  • Situations stressantes et gros efforts physiques;
  • L'abus d'alcool;
  • Consommation longue et incontrôlée de médicaments ou de compléments alimentaires;
  • Ménopause.

Les changements de fréquence cardiaque de la deuxième catégorie provoquent les maladies suivantes:

Les premiers soins pour les arythmies du deuxième groupe doivent être fournis correctement et immédiatement, car ils provoquent une crise cardiaque et peuvent entraîner la mort.

Lorsque les arythmies ne sont pas toujours clairement exprimées, les symptômes Ainsi, beaucoup de gens ne connaissent même pas les problèmes de battement de coeur et la maladie est détectée par hasard. Très souvent, cela se produit à basse pression.

Certains patients ont une détérioration de leur santé, qui présente de tels signes:

  • La manifestation de la douleur dans la poitrine;
  • Transpiration accrue, faiblesse, fatigue;
  • Vertiges graves pouvant entraîner une perte de conscience;
  • Sensations de panique de peur de la mort, manque d'air.

Ces symptômes sont particulièrement prononcés lorsque la pression est basse et que les indicateurs doivent être pris en compte lors de la prise en charge d'urgence des arythmies.

En plus de ces symptômes communs, chaque type d’arythmie a ses propres manifestations spécifiques.

Ainsi, un type de tachycardie paroxystique par fibrillation auriculaire est caractérisé par des manifestations paroxystiques avec une augmentation marquée de la fréquence cardiaque. Lorsque le paroxysme (comme ils appellent des changements soudains dans l'état), le patient subit des attaques de panique, qui s'accompagnent de coups de bélier et d'une transpiration accrue. Avec une pression systolique basse, diastolique augmente.

Au cours de la manifestation de l’extrasystole, une personne ressent les "bascules" caractéristiques du cœur et s’efface ensuite.

Les soins d'urgence pour les arythmies sont fournis avant l'arrivée de l'équipe médicale chargée d'assister à une attaque.

Algorithme d'aide à l'action

Dans la plupart des cas, vous pouvez aider à traiter les arythmies à la maison. Pour cela, vous devez effectuer certaines actions avec calme et constance. De plus, les personnes atteintes de cardiopathie chronique et souvent confrontées à une violation des contractions cardiaques peuvent effectuer ces actions par elles-mêmes.

  1. Fournissez au patient une position confortable en le fixant puis en le déposant. Changer de position est nécessaire pour déterminer la position dans laquelle une personne ressentira un soulagement des symptômes. En l'absence d'amélioration, provoquer des vomissements réflexes, irritant le larynx avec les doigts. Les vomissements aideront à rétablir le bon rythme des contractions.
  2. Fournir un accès gratuit à l'oxygène dans la chambre.
  3. Mesurer la pression et compter le nombre de battements par minute. Avec une pression faible, vous ne pouvez utiliser que les médicaments prescrits par le médecin ou attendre ses rendez-vous.
  4. Le patient doit effectuer plusieurs exercices de respiration, qui consistent à respirer profondément et à retenir sa respiration pendant quelques secondes. Au moment de retenir la respiration, appuyez doucement sur les paupières du patient. La quantité de pression ne doit pas être inférieure à 18 fois en une minute. Ces exercices aident non seulement à rétablir le rythme du muscle cardiaque, mais également à calmer le patient.
  5. Pour soulager les arythmies du cœur à la maison, vous pouvez prendre des sédatifs. Ce point est particulièrement pertinent pour les patients souffrant de maladie cardiaque. Corvalol, mère de marijuana ou teinture de valériane, Valocordin - préparations pouvant être utilisées avant l’arrivée du personnel médical.

Si l'arythmie se manifeste pour la première fois et a des symptômes prononcés, une personne peut ressentir une attaque de panique. En ce moment, il est important de soutenir et de calmer le patient, en lui expliquant que les symptômes ne sont que temporaires et qu’ils disparaîtront bientôt.

Au moment de la manifestation de l'essoufflement ne peut pas mettre le patient sur son dos!

Élimination des symptômes

Les premiers secours pour la tachycardie sont les suivants:

  • Asseyez-vous ou couchez le patient pour qu'il soit à l'aise;
  • Parlez-nous des principes de la gymnastique respiratoire et procédez à sa mise en œuvre: une respiration profonde retenant son souffle alternant avec une expiration;
  • Masser lentement et doucement le site de la pulsation de l'artère carotide;
  • Demandez au patient de fermer les yeux et d’appuyer doucement sur les paupières comme décrit ci-dessus;
  • Lavez ou essuyez le visage du patient avec de l'eau froide.

Vous pouvez éliminer les symptômes de la tachycardie à la maison avec une simple ordonnance. Il est nécessaire de faire la teinture de sédatifs de pharmacie. Pour sa préparation, mélangez de la teinture d'esprit à la racine de valériane, au fruit d'aubépine et à l'églantier, ainsi que de l'héroïne dans les proportions de un pour un.

Les premiers secours pour les arythmies cardiaques, qui se manifestent par une bradycardie, sont dans l'ordre suivant:

  • Le patient est placé sur le dos, levant les jambes de manière à ce qu'elles soient au-dessus du niveau de la tête;
  • Fournir un accès gratuit à l'air frais;
  • En cas de douleur intense à la poitrine, prenez de la nitroglycérine.

Les soins d’urgence pour la tachycardie paroxystique dépendent du degré de sa manifestation. Habituellement, il ne nécessite aucune action d'urgence et consiste à prendre des glycosides cardiaques.

Toutefois, en cas de crise cardiaque avec une symptomatologie prononcée d’insuffisance cardiaque, les interventions de secours en cas de tachycardie paroxystique consistent en une défibrillation urgente et une hospitalisation immédiate.

Points importants

Savoir quoi faire en cas d'arythmie cardiaque ne suffit parfois pas, car pour éliminer les manifestations répétées de la maladie, vous devez respecter scrupuleusement certaines règles que beaucoup de patients enfreignent et provoquent ainsi ses manifestations répétées.

Ce qu'il ne faut pas faire en cas d'arythmie:

  • Indépendamment, sans recommandations médicales, procéder à cardio;
  • Utiliser des médicaments et des compléments alimentaires non prescrits par un cardiologue;
  • Attendez-vous à ce que les manifestations de la maladie disparaissent sans traitement.

Aux premiers signes de la maladie, vous devez subir un examen approfondi. Il s’agit tout d’abord des arythmies dues à une pression artérielle basse.

Chaque fois qu'un rythme cardiaque est perturbé, une personne est en danger de mort, il est donc nécessaire d'identifier les causes de l'arythmie dès que possible et de procéder à son traitement.

Premiers secours pour les arythmies cardiaques

La principale condition d’existence de l’organisme est la fourniture de sang à tous les organes et tissus. Cette fonction est assurée par une pompe biologique unique: le cœur, qui fonctionne à un certain rythme. Que faire avec une arythmie cardiaque forte à la maison? Qu'est-ce que l'arythmie du coeur, ses symptômes, les méthodes de traitement et les premiers secours lors d'une attaque. Vous pouvez lire à ce sujet et beaucoup d'autres choses dans notre article.

Que faire en cas d'arythmie cardiaque

En règle générale, les patients souffrant d’arythmie disposent d’une trousse de premiers soins et savent quoi faire dans de tels cas. Et si une attaque a eu lieu pour la première fois, il est très important de fournir les premiers soins rapidement et correctement. Algorithme de secourisme avant une arythmie:

  • Il est pratique d’asseoir le patient, c’est mieux en position semi-assise. Si la condition est inconsciente, allongez-vous avec le pied levé;
  • Fournir de l'air frais, défaire le col du vêtement, la ceinture;
  • Compter rapidement le pouls, mesurer la pression;
  • Le patient doit prendre des respirations aussi profondes que possible, suivies d'un délai de 3-4 secondes;
  • Pendant les soins, il est nécessaire d'appliquer une serviette humide froide sur le visage, de donner de l'eau froide à boire;
  • Si la tachycardie est déterminée, essayez de la supprimer par réflexe en exerçant une pression rythmique sur la paupière supérieure, les yeux fermés. Vous pouvez également appuyer avec vos doigts sur la zone sinus-carotidienne - au centre du côté du cou;
  • Donnez une boisson au patient sédatif - teinture de valériane, valocordin, Corvalol.

Si, au cours d'un traitement de premiers soins, lors d'une crise d'arythmie, une personne a perdu conscience, vous devez l'étendre à l'horizontale, lever les jambes, jeter la tête en arrière, assurez-vous que la langue ne se soulève pas et ne bloque pas la gorge. Lorsque la respiration cesse et que le pouls disparaît, appliquez des techniques de réanimation - massage cardiaque indirect et respiration artificielle.

Soins d'urgence pour le patient

À l'arrivée de l'équipe d'ambulance, des soins médicaux d'urgence sont fournis au patient souffrant d'une arythmie:

  • Un enregistrement d’ECG d’urgence est effectué;
  • Les médicaments antiarythmiques sont administrés par voie intraveineuse: novokinamide - un antiarythmique, asparkam ou panangin - contiennent du potassium ("vitamine" cardiaque), de la strophantine - glycoside cardiaque, qui améliore la contraction du coeur et d'autres médicaments en fonction d'indications (réduction de pression, antispasmodique).

Dans le syndrome de Morgagni-Adams-Stokes, des soins d'urgence sont fournis: des mesures de réanimation sont prises, de l'atropine et de la prednisone sont administrées, le patient est hospitalisé. Dans le cas d'une fibrillation ventriculaire, le cœur est «déclenché» par l'influence d'un électrodibrillateur, ou des médicaments sont administrés par voie intracardiaque, après quoi le patient reçoit un traitement intensif à l'hôpital.

Le concept de rythme cardiaque et ses troubles

Le myocarde ou muscle cardiaque est le seul du corps à se contracter, quelle que soit la volonté de la personne, son sommeil ou sa vigilance tout au long de sa vie. Cela est dû au programme génétiquement intégré et au système électrique autonome du cœur. Il consiste en un générateur d’impulsions électriques et de conduits électriques conducteurs.

C'est le générateur ou le stimulateur cardiaque qui définit une certaine fréquence de contractions du myocarde, normalement de 60 à 80 par minute. C'est le nœud sinusal situé dans l'oreillette droite. Le pouls passe par les oreillettes, ils se contractent, les ventricules sont détendus à ce moment-là (diastole). Ensuite, il pénètre dans le noeud auriculo-ventriculaire (atrioventriculaire) et à partir de celui-ci par les voies (fibres de His-Purkinje) jusqu'aux ventricules, provoquant une contraction simultanée de leurs fibres (systole), les oreillettes étant relâchées.

La répétition rythmique de ces cycles et fournit une libération de sang pendant la systole et le flux sanguin des organes pendant la diastole. Les perturbations rythmiques peuvent survenir dans n’importe laquelle des zones énumérées - dans la région du sinus, des nœuds auriculo-ventriculaires ou dans le système conducteur.

Types d'arythmie

Il existe de nombreuses options pour les violations du rythme cardiaque - simples et combinées, en fonction des causes et de la localisation des changements pathologiques. Sur le plan anatomique, il existe les types d’arythmie suivants:

  • Sinus, résultant d'un dysfonctionnement du nœud sinusal;
  • Auriculaire résultant d'une conduction impulsionnelle altérée dans les oreillettes;
  • Ventriculaire, sa cause est une violation des voies.
C'est
est utile
à savoir!

Selon la nature des battements de coeur, ils se distinguent comme suit: Avec des battements de coeur uniformes (rythmiques):

  • Tachycardie - pouls plus de 80 par minute;
  • Bradycardie - pouls inférieur à 60 par minute;
  • Tachycardie paroxystique - augmentation paroxystique de la fréquence cardiaque de 150 ou plus par minute.

Avec contraction inégale du coeur:

  • Extrasystoles - une contraction extraordinaire du cœur, suivie d'une pause, peut survenir dans l'oreillette, le nœud et le ventricule;
  • Fibrillation auriculaire - contractions irrégulières du cœur dues à la perte de la phase auriculaire, lorsque leurs muscles se contractent, «tremblent» jusqu'à une fréquence de 350 par minute, les ventricules ne reçoivent pas une impulsion rythmique suffisante, leurs contractions sont faibles et irrégulières;
  • La fibrillation auriculaire ou le flutter auriculaire est une forme plus grave d'arythmie, lorsque des fibres musculaires individuelles se contractent de manière opposée et qu'il n'y a pas de contraction de l'oreillette entière;
  • La fibrillation (flutter) des ventricules est la forme la plus grave d'arythmie, lorsque seules les fibres individuelles sont réduites et qu'il n'y a pas de systole en elle-même, la condition est terminale, suivie d'un arrêt cardiaque, si elle n'est pas administrée à temps.

Causes de la pathologie

Des troubles du rythme peuvent survenir à la suite de diverses maladies, ainsi que chez des personnes en bonne santé. Toute pathologie cardiaque peut être accompagnée d'arythmie: anomalies congénitales et acquises, inflammation du myocarde et des membranes, troubles ischémiques vasculaires, dystrophie du myocarde d'origines diverses.

Parmi les pathologies extracardiaques, les arythmies peuvent causer:

  • Infections aiguës et chroniques;
  • L'hypertension;
  • Diverses intoxications;
  • Maladies du système nerveux central;
  • Violation des processus métaboliques;
  • Troubles endocriniens - diabète;
  • Pathologie de la glande thyroïde;
  • Prédisposition héréditaire aux arythmies.

Chez les personnes en bonne santé, l'arythmie a un caractère temporaire et épisodique, elle résulte de la réaction du corps au stress, d'une activité physique excessive, d'un séjour prolongé dans une pièce boueuse, d'une consommation excessive de boissons contenant de la caféine et de certains médicaments, d'une augmentation de la température corporelle (pour chaque degré supérieur à 37 ° C). 10 battements du pouls).

Symptômes du processus pathologique

Parfois, une arythmie, surtout si elle n’est associée à aucune maladie, peut ne pas se manifester, mais être détectée par hasard sur un ECG. Dans la plupart des cas, le patient présente les symptômes suivants:

  • Sensation de palpitations. Elle peut se manifester de différentes manières, en fonction du type d'arythmie. D'après les mots des malades, le cœur «saute», «tombe», «se fige», etc.
  • La douleur du sternum, généralement due à une sténocardie de type pression, est associée à une ischémie du myocarde;
  • Essoufflement, sensation de manque d'air causée par l'hypoxie;
  • Vertiges dus à une circulation sanguine cérébrale altérée;
  • Frissons dans le corps, anxiété.

Il peut même y avoir une perte de conscience et des convulsions si une ischémie cérébrale grave se développe. Ces attaques sont caractéristiques d'un blocage des sinus ou des noeuds auriculo-ventriculaires (syndrome de Morgagni-Adams-Stokes) et, bien qu'elles durent généralement une à deux minutes, elles peuvent souvent provoquer le développement d'une crise cardiaque et d'une insuffisance cardiaque aiguë.

Mesures de diagnostic

Initialement, le patient est interrogé sur les plaintes et examiné, écoute le cœur et examine le pouls. De plus, des études spéciales sont effectuées pour déterminer la nature et la cause du trouble du rythme cardiaque.

Électrocardiographie (ECG)

L'essence de la technique dans l'enregistrement et l'enregistrement des potentiels électriques du cœur. En raison de l'imposition d'électrodes sur différentes zones, vous pouvez déterminer avec précision l'endroit où se trouve la lésion, son degré, la capacité fonctionnelle du myocarde. Pour un diagnostic plus précis, plusieurs modifications de la cardiographie sont utilisées:

  • ECG avec provocation - des échantillons d'atropine, d'exercices révèlent des formes cachées d'arythmie;
  • La surveillance Holter - l'enregistrement quotidien continu de l'ECG avec un appareil portable, vous permet d'identifier la dynamique des perturbations pendant la journée, la fréquence des extrasystoles et des convulsions;
  • EFI transesophagien (étude électrophysiologique) - l'électrode est insérée à travers la sonde dans l'œsophage à la distance la plus proche du cœur;
  • EFI intracardiaque invasif - l'électrode est insérée à travers la sonde vasculaire directement dans la cavité cardiaque, la méthode la plus informative.

Écho cardiaque (échocardiographie)

Les ultrasons peuvent déterminer les modifications structurelles du cœur en tant que cause des arythmies. Il existe également une technique d'échographie transœsophagienne et d'examen duplex: l'échographie avec Doppler et la cartographie couleur.

Outre des études spéciales, un examen général complet du patient est prescrit pour identifier les maladies existantes pouvant provoquer des arythmies.

Traitement de l'arythmie

La lutte contre l'arythmie ne se limite pas à la prise de médicaments. Le traitement comprend des traitements diététiques et des exercices thérapeutiques. Les méthodes de médecine traditionnelle sont également une aide précieuse.

Traitement médicamenteux

Un ensemble de médicaments comprend des agents antiarythmiques de différents groupes en fonction du mécanisme d’action (flekainide, métaprolol, ibutilide, vérapamil), des glycosides cardiaques, des préparations contenant du potassium, un complexe de vitamines (nécessairement de l’acide ascorbique et folique, de la vitamine E).

Le programme de traitement de chaque patient est choisi individuellement, ainsi que la dose de médicament. Ils doivent être prescrits par un cardiologue ou un arythmiste selon un schéma avec contrôle périodique de l'ECG.

Exercices de respiration

La thérapie par l'exercice constitue une aide précieuse dans le traitement et la prévention des crises d'arythmie. Il existe différentes méthodes d’exercices respiratoires dans sa forme pure, et en les combinant avec des exercices. Les plus populaires étaient les complexes de Strelnikova et Buteyko.

La technique de gymnastique Strelnikova présentée en vidéo:

Bonne nutrition

Sans respect d'un certain régime, même un traitement médicamenteux peut ne pas produire l'effet escompté. Il est nécessaire d'exclure du régime des aliments nocifs pour le cœur: viandes grasses, pâtisseries, chocolat, assaisonnements épicés, sauces, cornichons, cornichons, fumés, thé et café forts, alcool, afin de minimiser la consommation de sel.

Pour aider votre coeur, le menu quotidien devrait inclure:

  • Fruits et légumes frais
  • Baies;
  • Les verts;
  • Les noix;
  • Le miel;
  • Fruits secs

Les fruits particulièrement utiles pour le cœur sont les abricots, les bananes, le melon, les avocats, les framboises, les raisins, les pamplemousses, les citrons, les légumes à base de citrouille, les poivrons, les carottes, les betteraves, les tomates et le chou.

La viande de volaille maigre, les produits laitiers à faible teneur en matière grasse, les fromages non salés, le poisson et les légumineuses satisfont mieux aux besoins en protéines.

Méthodes folkloriques

À la maison avec des arythmies peuvent également aider les remèdes populaires. La médecine traditionnelle propose d'aider à traiter l'arythmie cardiaque et à renforcer le cœur avec les recettes suivantes:

  • Bouillon de hanches - 3 cuillères à soupe de baies brassent 1 litre d’eau bouillante dans un thermos, insistez 1 à 2 heures par jour, filtrez, prenez une demi-tasse 3-4 fois après les repas;
  • Miel avec citron - 4 citrons entiers dispersés dans un hachoir à viande, mélanger avec 1 l de miel, prendre 1 cuillère à soupe le matin et le soir avant les repas;
  • Bouillon Kalynovy - 1 verre de baies dans 1 litre d'eau, porter à ébullition, laisser sur feu doux pendant 10 minutes, prendre une demi-tasse 2 à 3 fois par jour, de préférence avec du miel.

Dans la fourniture d'assistance et de traitement des arythmies sont très populaires:

  • Racine de valériane;
  • Motherwort;
  • Menthe poivrée;
  • Feuille et racine de persil;
  • Feuille et racine de panais;
  • Racine de feuille et céleri.

Avant de choisir un médicament national, vous devez consulter un médecin.

Complications possibles

Une perturbation prolongée et persistante du rythme cardiaque conduit finalement à une altération de la circulation sanguine et au développement d'une hypoxie du cœur, du cerveau et de tous les autres organes. C'est la raison de leur échec et de l'apparition de conséquences telles qu'un accident vasculaire cérébral, un infarctus du myocarde, une insuffisance cardiaque aiguë, jusqu'à la cessation de l'activité cardiaque.

Mesures préventives

Il est tout à fait possible de prévenir l'apparition de la plupart des cas et types d'arythmie, en éliminant l'influence de facteurs nocifs sur le cœur. Cela implique:

  • Mode de vie sain;
  • Activité physique dosée raisonnable;
  • Repos complet;
  • Bonne nutrition;
  • Rejet des mauvaises habitudes.

Il faut apprendre à éviter les réactions de stress à diverses situations de la vie, à développer une pensée positive. Pour que le cœur «ne bronche pas» des crises d'arythmie, vous devez consulter régulièrement un médecin, vous soumettre à un examen et à un traitement préventif des maladies chroniques existantes, utiliser des moyens de médecine traditionnelle éprouvés.

Victor Sistemov - Expert du site 1Travmpunkt