Armée de coeur d'arythmie

La probabilité de recrutement dans l'armée de jeunes hommes est influencée par certaines restrictions relatives à la santé et à son état. La législation a approuvé une liste de maladies dont la présence reconnaît que les jeunes sont inaptes ou aptes au service militaire. La composition de cette liste incombe au conseil médical de la conscription. Elle conclut également - est-ce qu'ils entrent dans l'armée avec une arythmie, par exemple, un recrue.

La probabilité que le jeune homme soit sollicité dépend non seulement de la présence de maladies, mais également de la forme du flux, du bien-être général, des causes et de la fréquence des rechutes de maladies, le cas échéant.

L'arythmie du coeur, c'est-à-dire une violation de l'ordre des contractions du myocarde - c'est une pathologie courante qui peut être observée non seulement chez les personnes âgées

Catégories définissant l'aptitude au service militaire

Ainsi, une commission médicale spéciale, qui détermine la condition physique des jeunes hommes en âge de travailler, applique plusieurs réglementations qui régissent la maladie en présence de syndromes pathologiques. Sur cette base, on conclut que le service militaire est dispensé du service militaire pour des raisons de santé ou que des conscrits sont recrutés dans les conditions générales de service.

Chaque ensemble de processus spécifiques de la pathologie dans le corps a ses propres catégories de condition physique:

  • A - convient au service de combat;
  • B - bon, mais il y a quelques limitations;
  • B - ajustement seulement en temps de paix pour l'arrière dans les unités militaires;
  • G - ne convient pas temporairement au service militaire (groupe de personnes diagnostiquées pouvant être traitées). L'aptitude est déterminée après un diagnostic détaillé et l'obtention de résultats répétés - si un jeune est apte à servir;
  • D - non apte ou complètement libéré du service dans les forces armées.

La commission des médecins examinant les appelés dans l'armée, il existe un certain ensemble de règles par lesquelles les jeunes hommes sont évalués pour l'aptitude

L'arythmie est-elle une contre-indication?

Le plus souvent, les maladies cardiaques comportent un certain nombre de complications et peuvent en outre réduire considérablement l'endurance physique du patient. Par exemple, lors d'un exercice physique, il peut y avoir une diminution du débit sanguin en raison d'une altération du rythme cardiaque et du rythme cardiaque. En conséquence, étant une structure qui exige beaucoup d'activité physique, ils ne seront pas admis dans l'armée souffrant d'arythmie cardiaque. La décision sera prise en fonction du type d’arythmie chez la recrue. La présence de formes chroniques avec une augmentation ou une diminution significative de la fréquence cardiaque suggère que dans cette situation, l'arythmie et l'armée ne sont pas comparables. Le projet de commission médicale tirera une conclusion en s'appuyant sur des études répétées, ainsi que sur la présence d'autres diagnostics:

  • insuffisance cardiaque;
  • l'hypertension;
  • violations de l'activité fonctionnelle des reins;
  • violations de l'activité fonctionnelle du système nerveux.

Certaines maladies du cœur et des vaisseaux sanguins constituent une menace grave pour la santé du patient, qui augmente avec un effort physique intense.

Par conséquent, avant de répondre à la question: «Vont-ils servir avec certains problèmes de santé?», Il est nécessaire de subir un examen approfondi pour identifier la maladie spécifique et ses conséquences.

Arythmie sinusale et conscription

Dans certains cas, les maladies cardiaques sont généralement combinées au service militaire. Ces maladies vont de pair avec l'arythmie sinusale. Il existe différents types de maladies et, en plus de l'identification de l'espèce, l'état général du jeune est pris en compte.

Une violation de la fréquence cardiaque ne constitue pas nécessairement une contre-indication au service, car les symptômes individuels peuvent être totalement sans danger. L'exemption de l'armée n'est obligatoire que si le type d'arythmie cardiaque d'origine sinusale présente un risque sérieux de développer des complications ou s'il peut être à l'origine d'une autre maladie dangereuse.

Une arythmie sinusale du cœur peut survenir dès l'enfance

Les types d'arythmie dangereux comprennent:

  • tachycardie paroxystique;
  • certaines formes d'extrasystoles ventriculaires;
  • manifestation de la maladie d'Adams-Stokes-Morgagni,
  • syndrome des sinus affaibli.

Ces maladies constituent une contre-indication stricte au service militaire. Les personnes atteintes de telles maladies ne peuvent pas se soigner elles-mêmes. En outre, ils peuvent être sujets à l'apparition d'une myocardite, d'une crise cardiaque et d'une cardiosclérose. La recrue ne peut être transférée dans la catégorie B que s’il ya amélioration après le traitement.

Causes de l'arythmie sinusale

En bonne santé, à première vue, les personnes peuvent également présenter un risque d'arythmie sinusale. En éliminant les causes, vous pouvez vous débarrasser de la maladie. Un effort physique excessif et même le stress peuvent le provoquer.

L'arythmie sinusale, qui survient sans raison apparente, apparaît dans la plupart des cas chez les jeunes hommes sous-actifs.

Causes de l'arythmie sinusale:

  • manque de Ca, Mg et K;
  • intoxication;
  • mauvaises habitudes (mauvais style de vie);
  • manque d'oxygène;
  • effets secondaires des médicaments;
  • maladies dans les organes endocriniens;

L'arythmie sinusale est assez fréquente chez les adolescents, ainsi que chez les garçons et les filles de 18 à 25 ans. En l'absence d'arythmie cardiaque paroxystique, cette maladie n'est pas la raison pour laquelle les hommes sont exclus du devoir civique. De plus, ces résultats d’ECG n’interfèrent en aucune manière avec le sport.

Dans de tels cas, les experts recommandent de prendre des sédatifs avec des complexes de vitamines. Vous devez abandonner vos mauvaises habitudes, bien manger et réduire temporairement l'intensité de l'activité physique.

Maladies de service

En règle générale, l'arythmie est le symptôme d'une autre maladie pouvant avoir des effets dangereux. Dans de tels cas, bien entendu, la recrue ne fait pas partie de l'armée et est totalement exclue des rangs des citoyens passibles du service militaire.

Ces maladies incluent:

  • type de maladie rhumatoïde associé à une insuffisance cardiaque;
  • insuffisance cardiaque aiguë et ses dérivés.

Toutes les maladies ci-dessus sont liées à une arythmie sinusale, ce qui rend donc la maladie dangereuse pour la conscription. Une activité physique trop intense, le stress, l'absence de régime quotidien et une alimentation équilibrée peuvent encore aggraver le tableau clinique.

Ainsi, les jeunes hommes ne serviront pas dans l'armée si l'arythmie sinusale en eux est le symptôme d'une autre pathologie. Si le jeune homme ne découvre que de petites déviations de la fréquence cardiaque, il peut être considéré comme apte à des tâches militaires.

S'engagent-ils dans l'armée avec une arythmie cardiaque?

Université médicale d'État de Saratov. V.I. Razumovsky (NSMU, médias)

Niveau d'éducation - Spécialiste

1990 - Institut médical de Ryazan nommé d'après l'académicien I.P. Pavlova

L'arythmie du coeur et les troubles associés dans l'ordre des contractions du muscle cardiaque constituent un grave danger et s'appliquent non seulement aux personnes âgées, mais également aux jeunes, y compris aux militaires. La gravité de la maladie et son apparence détermineront si un jeune homme présentant une pathologie similaire sera mis en service ou s'il devient inadapté à l'armée. Pour examiner soigneusement la recrue et prendre la bonne décision, les médecins effectuent de nombreuses recherches.

Enquêtes en cours

Une commission de médecins qui examine un conscrit a un ensemble de règles, selon lesquelles ils effectuent un examen approfondi des gars. La législation de la Fédération de Russie a également approuvé un certain nombre de maladies qui empêchent le jeune homme de faire son service militaire.

Les maladies du système cardiovasculaire ont particulièrement besoin d'attention de la part du conseil médical, car de telles pathologies peuvent causer de graves dommages à une personne sans un certain mode de vie, sans parler du service. Mais parmi ces maladies, il y a celles qui ne représentent pas un danger grave.

En passant devant une commission médicale, un jeune homme croise 7 médecins, parmi lesquels il n’ya pas de spécialistes de la petite taille, comme un cardiologue. Un gars lui sera envoyé si des écarts sont détectés à la suite d’enquêtes générales. Si les spécialistes d'une classe nombreuse ne trouvent aucune déviation, alors il est automatiquement admis au service militaire.

Pour un examen plus précis de leur propre santé, il est préférable pour une recrue de passer par des spécialistes à l'avance et de manière indépendante. Cela s'explique par le fait que les médecins de la commission militaire s'intéressent à un plus grand nombre de soldats. Par conséquent, ils ne procèdent pas à des examens avec suffisamment de soin. Passer par un cardiologue devrait être sans exception, car une maladie telle que l'arythmie ne se manifeste pas toujours.

L'effet de l'arythmie sur le service militaire

Est-ce qu'ils entrent dans l'armée avec une arythmie? La réponse dépend de l'évolution de la maladie et de sa forme. De nombreuses pathologies du système cardio-vasculaire constituent un problème assez grave et peuvent être dangereuses sous de lourdes charges physiques. Il existe également des types d’arythmie qui ne constituent pas une menace potentielle pour la santé d’un jeune homme et ne constituent pas une contre-indication à un service ultérieur.

S'engagent-ils dans l'armée avec une arythmie sinusale du cœur? Cette forme de maladie n’est fondamentalement pas une raison pour reporter le service militaire. La maladie peut se développer chez un jeune homme dans son enfance. De telles pathologies passent généralement d'elles-mêmes à l'âge de transition, si l'enfant est impliqué dans le sport et exerce un effort physique constant sur le corps. Si le jeune homme a une pathologie au moment de son départ pour l'armée, aucun délai n'est prévu pour lui. L'armée fournira à la recrue un effort physique quotidien, ce qui lui sera bénéfique et renforcera le muscle cardiaque.

Mais si l'arythmie sinusale est une complication ou le symptôme d'une autre maladie plus grave du cœur et des vaisseaux sanguins, le service militaire d'un conscrit est alors interdit. Parmi ces maladies. Ce qui conduit à des arythmies, je voudrais noter:

  • Insuffisance cardiaque;
  • L'ischémie;
  • Rhumatisme cardiaque;
  • La dystonie;
  • Malformations cardiaques de nature différente;
  • Cardiosclérose

Types d'arythmies dangereuses pour le service militaire

Lorsqu’un électrocardiogramme chez un sujet jeune, on peut identifier les types d’arythmie dangereuse suivants:

  1. Tachycardie paroxystique avec flutter et fibrillation auriculaire;
  2. Les attaques d'Adams-Stokes-Morgagni;
  3. Certaines formes d'arythmie ventriculaire;
  4. Syndrome d'un nœud sinusal faible.

S'engagent-ils dans l'armée avec une arythmie cardiaque dangereuse? Lorsqu’il établit un diagnostic avec les types d’arythmie mentionnés ci-dessus, l’homme n’est absolument pas apte au service militaire. De telles pathologies cardiaques nécessitent non seulement un traitement sérieux, mais sont parfois une indication pour une intervention chirurgicale. Dans tous les cas, la commission médicale est obligée d'envoyer une recrue pour qu'elle soit traitée par un cardiologue après un ECG sur lequel des anomalies ont été détectées.

Un effort physique excessif, le stress, une alimentation déséquilibrée et une journée de travail intense peuvent nuire aux jeunes personnes souffrant d'arythmie cardiaque, ce qui est dangereux pour la santé. Au cas où des modifications mineures du rythme cardiaque seraient constatées, la recrue servirait dans l'armée sans délai et sans restrictions des activités physiques. Pour un examen plus approfondi, il est préférable de passer par un cardiologue, surtout si vous avez des doutes sur la santé de votre cœur.

S'adressent-ils à l'armée souffrant d'arythmie: contre-indications au service militaire

Beaucoup sont intéressés à savoir s'ils vont à l'armée avec une arythmie cardiaque. La réponse à cette question dépend de nombreux facteurs. Par exemple, de la présence de maladies concomitantes. La liste des pathologies dans lesquelles le service militaire est contre-indiqué est déterminée par l'État. Sur la base de cette liste, le jury procède à sa conclusion.

S'engagent-ils dans l'armée avec une arythmie cardiaque?

La plupart des maladies cardiaques présentant des déficiences fonctionnelles limitent complètement la possibilité de service militaire et la catégorie «D» est attribuée au appelé.

Qu'ils soient emmenés à l'armée avec une arythmie cardiaque dépend de sa forme et de la raison de son apparition. L'arythmie sinusale n'est pas toujours une contre-indication au service militaire. Si des maladies du système cardiovasculaire sont à l'origine de l'arythmie, le jeune homme peut être considéré comme inapte au service ou mis à l'écart pour une certaine période. Si une insuffisance cardiaque est provoquée par une situation stressante, une telle violation n’est pas une raison pour en reconnaître le caractère inapproprié.

L’armée et l’arythmie sont incompatibles si les formes de rythme cardiaque irrégulier suivantes sont présentes:

  • fibrillation auriculaire;
  • tachycardie paroxystique;
  • nœud sinusal affaibli (SSS).

En présence des formes d'arythmie mentionnées ci-dessus, la recrue ne sera pas en mesure d'effectuer correctement le service militaire; elles constituent donc une contre-indication absolue. Si des crises épileptiques se produisent rarement et que l'état de la recrue ne se détériore pas, la commission peut classer la catégorie "limité pour s'adapter".

La commission prend en compte l'état général de la recrue en accordant une attention particulière aux indicateurs de pression artérielle, à la présence d'insuffisance cardiaque et à une altération fonctionnelle du système nerveux. Par conséquent, il est impossible de répondre avec précision à la question de savoir s'ils peuvent transporter le cœur souffrant d'arythmie dans l'armée. Le conscrit doit subir un examen approfondi qui permettra d'identifier les causes et la forme de la pathologie.

L'arythmie sinusale est dans certains cas tout à fait compatible avec le service militaire. Mais seulement si l'état du recruteur ne se dégrade pas lors d'un effort physique, il sera en mesure d'accomplir les tâches qui lui sont confiées par l'armée.

Contre-indications

Les contre-indications absolues au service militaire sont les types d’arythmie suivants:

  1. Les attaques de Morgagni-Adams-Stokes.
  2. Syndrome d'un nœud sinusal faible.
  3. Extrasystole ventriculaire.
  4. Tachycardie paroxystique.

Ces conditions constituent non seulement une contre-indication au service militaire, mais constituent également un grave danger pour un jeune. Par conséquent, il est nécessaire de commencer d'urgence leur traitement. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Si la commission médicale révèle la présence de ces types d'arythmie, elle devra alors envoyer un conscrit pour traitement à un cardiologue.

Des changements mineurs du rythme cardiaque ne constituent pas un risque grave pour la santé. Dans ce cas, un jeune homme peut être déclaré apte au service militaire sans restrictions. Pour une détermination précise, il est recommandé de subir un examen supplémentaire par un cardiologue. Dans la plupart des cas, l'arythmie sinusale est soit la raison du renvoi de l'armée, soit de la reconnaissance d'un conscrit totalement inapte.

Maladies concomitantes

La commission médicale est sérieuse face aux maladies cardiaques. Par conséquent, si une arythmie ou des pathologies cardiaques concomitantes sont détectées, la recrue est libérée de son service dans les forces armées.

Souvent, l'arythmie n'est qu'une conséquence d'une maladie plus grave. Parfois, il peut s'agir d'un processus pathologique dangereux qui nécessite un traitement urgent et, si nécessaire, une intervention chirurgicale. En présence de ces maladies, un conscrit est considéré comme totalement inapte au service militaire. Ceux-ci comprennent:

  1. Défauts cardiaques décompensés.
  2. Défauts du système de conduite d’impulsion.
  3. Maladies du myocarde sous une forme chronique.
  4. Maladies de type rhumatoïde (maladie de Sokolsky-Buyo).
  5. Insuffisance cardiaque sous forme aiguë.
  6. Prolapsus de la valve mitrale 2e et 3e degré.

Toutes les conditions ci-dessus sont associées à une arythmie cardiaque. Par conséquent, servir dans l'armée, si disponible, est très dangereux pour la santé d'un jeune homme. Le régime militaire peut sérieusement aggraver ces processus pathologiques.

Comment éviter le service militaire avec arythmies?

Pour la réassurance, vous pouvez faire l'objet d'un dépistage des contre-indications cardiaques tant dans la clinique budgétaire que dans l'hôpital privé.

Éviter le service militaire ne fonctionnera légalement que si l'arythmie affecte le bien-être du candidat. Les formes graves de perturbations du rythme cardiaque constituent une menace sérieuse pour le service militaire. Par conséquent, un candidat sera déclaré inapte ou partiellement apte. En présence de certaines maladies concomitantes, un jeune est reconnu par la commission comme totalement inapte au service.

Sur une commission médicale, un conscrit est examiné par 7 médecins, un thérapeute, un chirurgien, un neuropathologiste, un psychiatre, un oto-rhino-laryngologue, un optométriste et un dentiste. Il n'y a pas de cardiologue à la commission. Si la recrue est informée à l'avance de son problème de trouble du rythme cardiaque, il lui est recommandé de subir un examen supplémentaire à l'avance, de passer un ECG et d'obtenir une conclusion auprès d'un cardiologue. Cette conclusion sera nécessaire pour fournir la commission dans l'armée.

Des troubles du rythme cardiaque peuvent être observés à la commission, même si le jeune homme ne les avait pas soupçonnés auparavant. Dans ce cas, la commission attribue un examen supplémentaire à un cardiologue, sur la base duquel elle décide si le candidat est apte au service militaire.

L'arythmie n'a pas toujours de manifestations cliniques, on ne l'apprend souvent qu'après un diagnostic approfondi. Étant donné que l'arythmie peut être une conséquence de maladies graves du système cardiovasculaire, il est nécessaire de subir un examen complet.

Pour le diagnostic des arythmies utilisant plusieurs tests rapides:

  • test à l'aide d'une table inclinée;
  • test avec l'activité physique.

Dans certains cas, le type d'arythmie peut être déterminé uniquement par la méthode de cartographie (implantation d'électrodes minces dans le cœur).

Il est possible de passer l'examen à la fois dans la polyclinique budgétaire et dans la privée. L'accueil d'un cardiologue dans une clinique privée coûtera en moyenne 800-1200 roubles, sans compter le coût de l'ECG et d'autres tests. En outre, vous devrez peut-être 2000-2500 roubles.

Il est impossible de répondre sans équivoque à la question de savoir s’ils s’adressent à l’armée avec une arythmie. Cela dépend de la gravité de la pathologie arythmique et de la présence d'une maladie cardiaque concomitante.

Arythmie et armée

Arythmie et armée

Toute violation de la conduction et du rythme cardiaque peut presque ne pas se manifester dans la vie d’une personne, et peut considérablement détériorer la santé et même entraîner la mort. La survenue d'arythmies peut être influencée par de nombreux facteurs (présentés dans la figure). Quelle catégorie d'aptitude à la violation du rythme cardiaque sera appliquée, et si une arythmie est appliquée à l'armée, nous examinerons cet article plus en détail. Des extraits de la liste des maladies sont disponibles sur Internet, mais pour de nombreuses recrues, il existe une réponse sans équivoque avant même de faire passer le brouillon. Considérez cette question en détail pour chaque type d’arythmie.

S'engagent-ils dans l'armée avec une tachycardie?

Les références médicales peuvent nous aider à déterminer la réponse, qu’ils s’adressent à l’armée souffrant de tachycardie. Il existe plusieurs types de troubles du rythme dans la source: auriculaire, auriculo-ventriculaire, ventriculaire. Très souvent, les conscrits manifestent une tachycardie sinusale. C'est un rythme sinusal correct, mais plus rapide, passant de 90 à 130 battements par minute. Causée par un certain nombre de raisons, de naturelles à pathologiques:

  • activité physique;
  • fièvre, anémie;
  • thyrotoxicose;
  • dystonie vasculaire végétative;
  • myocardite;
  • insuffisance cardiaque;
  • drogues.

Si le candidat a la mention "tachycardie sinusale" sur la carte médicale, il doit très probablement se préparer au service militaire. En général, la tachycardie sinusale ne peut survenir que chez les recrues qui ne sont pas suffisamment actives physiquement, qui bénéficient d’une exemption de cours d’éducation physique pendant leurs années scolaires et qui mènent une vie sédentaire. En raison d'un effort physique peu fréquent ou d'un manque de développement physique à l'adolescence, les muscles cardiaques sont quelque peu sous-développés et le jeune homme, tout en augmentant le travail actif, éprouve de la gêne à cause des battements cardiaques rapides. Cette maladie n’est pas un signe de détérioration de la santé. Le Tableau des maladies vous permet donc de vous enrôler dans l’armée souffrant de tachycardie sinusale, à condition qu’il n’y ait pas d’autres facteurs excluant.

Le tableau des maladies ne prend pas en compte la tachycardie sinusale comme base d’exemption de l’armée, mais le médecin appelé peut ordonner aux enquêteurs de rechercher les causes de l’arythmie. Si une maladie est détectée, accompagnée d'une arythmie, la commission médico-militaire examinera le diagnostic afin de rechercher un article différent et spécifique dans l'Annexe des maladies à examiner.

La bradycardie s'enrôle-t-elle dans l'armée?

Une situation similaire se produit avec la bradycardie sinusale (caractérisée par une diminution de la fréquence des battements cardiaques de moins de 60 par minute). La réduction de la fréquence ne sera pas nécessairement un symptôme du développement de la pathologie. Certains médicaments peuvent provoquer une bradycardie. Dans d'autres cas, vous devez vérifier la glande thyroïde, ainsi que l'état du cœur et du système nerveux sympathique.

Le tableau des maladies ne procure aucun soulagement aux conscrits s’ils subissent une diminution de la fréquence cardiaque, car la tachyarythmie n’est généralement pas dangereuse. Si vous souhaitez être exempté de l'armée avec une bradycardie sinusale, vous devez subir un autre examen médical. La violation de la fréquence du rythme peut être un symptôme de diverses maladies cardiaques. Des tumeurs et des lésions cérébrales, une méningite infectieuse, une pression intracrânienne élevée, une hypothyroïdie, un œdème cérébral, la grippe, l'hépatite, un ulcère gastrique et un ulcère duodénal, certaines tumeurs, etc. peuvent également provoquer un malaise qui peut limiter le passage de l'armée sur appel. Il est extrêmement important pour un jeune homme d'identifier la cause de l'arythmie, car la décision du comité de sélection en dépend. Pour clarifier, vous devez contacter votre médecin personnel.

Pour savoir si l'arythmie sinusale permet d'éviter l'armée, la recrue peut et avant de passer l'examen. L'aptitude à l'armée souffrant d'arythmie ne peut être trouvée qu'après un examen complet du corps, car L'arythmie sinusale en elle-même n'est pas un diagnostic anti-constipation. Une arythmie sinusale avec une diminution ou une augmentation de la fréquence du rythme ne peut être considérée que comme un symptôme d'une autre maladie. Du point de vue du comité militaire, la tachycardie sinusale ou la bradyarythmie ne sont pas des motifs de renvoi, mais les arythmies sont prises en compte, ce qui entraîne une détérioration significative de la santé.

Avec extrasystole si prendre l'armée?

On pense qu'il s'agit du type d'arythmie le plus courant. Les extrasystoles sont caractérisées par un automatisme accru de sections individuelles du myocarde (contractions prématurées du cœur). Causée par l’impulsion d’excitation qui se produit au centre de l’automatisme hétérotopique. Il existe plusieurs types d’extrasystoles, en fonction de la réaction des oreillettes. Avant de donner une réponse exacte, si des extrasystoles seront emportées dans l'armée, il est nécessaire d'étudier la méthode d'examen de cette maladie. La classification est montrée dans la figure.

La luminosité des symptômes sera individuelle. Les symptômes typiques de l’extrasystole sont des sensations d’insuffisance cardiaque, des interruptions de rythme, de forts tremblements à la poitrine, etc. Les personnes peuvent également ressentir des bouffées de chaleur, un manque d’air, une faiblesse, une anxiété et un malaise. Si la maladie est intense, les organes internes peuvent alors souffrir d'un manque d'oxygène, en particulier la circulation coronaire, cérébrale et rénale est réduite. Les extrasystoles peuvent provoquer des vertiges, des évanouissements et des crises d'angine.

Selon la liste des maladies, article 42, une exemption de l'armée avec attribution de la catégorie «D» aux recrues qui ont, conformément à la classification susmentionnée, le degré d'extrasystole ventriculaire dans la gradation Launa-Wolf est III-V. Ce diagnostic ne peut être posé que par un cardiologue après un examen approfondi du fonctionnement du cœur. Dans l'armée avec des signes de battements brillants ne prenez pas à cause des manifestations soudaines de complications, un arrêt cardiaque.

Quelles arythmies du cœur ne sont pas prises à l'armée?

Nous serons guidés par un document officiel - l’annexe des maladies, article 42, paragraphe «a» ou «b», selon lequel les médecins de la CHI peuvent attribuer une catégorie de qualification au service «D» ou «C» à un conscrit.

Pour confirmer l'insuffisance cardiaque de 1 ou 2 classes fonctionnelles, la recrue devrait avoir en main les résultats du diagnostic: échocardiographie, ergométrie de vélo, test sur tapis roulant, test de marche de 6 minutes. L’analyse par le médecin des résultats du diagnostic devrait généralement servir de base à la libération de l’armée avec des manifestations d’arythmie. En résumé, on peut dire qu'il est plutôt sûr de servir dans l'armée avec des arythmies mineures, mais avec un degré élevé d'insuffisance cardiaque, d'arythmies persistantes et de problèmes cardiaques dans l'armée, le service est contre-indiqué.

Si les médecins de la recrue ne diagnostiquent pas d'insuffisance cardiaque dans aucune des classes, mais qu'il existe une des maladies mentionnées ci-dessus, l'examen sera effectué conformément à l'article 42, paragraphe “b” - la catégorie B est indiquée. Dans ce cas, la recrue en temps de paix ne appelé pour le service. Dans ce cas, vous pouvez obtenir une carte militaire de santé et continuer calmement à travailler et à recevoir les traitements nécessaires.

Un conscrit devrait se rappeler que Les arythmies cardiaques peuvent être causées par un certain nombre d'autres maladies. (indiqué dans la figure), vous devriez donc demander de l'aide. En général, l'arythmie n'est pas une contre-indication au service militaire, mais peut être une raison suffisante pour identifier une maladie grave. Aujourd'hui, vous pouvez poser une question en ligne à nos médecins et à nos avocats, envoyer les résultats du diagnostic médical, la conversation est gratuite et ne vous oblige à rien. Vous pouvez clarifier la question sur l'arythmie et d'autres troubles du coeur.

Le cardiologue chargé du traitement des arythmies ne découvre pas seulement les causes de ces arythmies. La recherche de la cause est importante du point de vue de l’établissement d’un schéma thérapeutique adéquat et de l’exclusion des arythmies en tant que symptôme d’une maladie plus grave (par exemple, une myocardite ou une forme d’hyperthyroïdie mal manifestée). Le cardiologue détermine également la sévérité de la réduction de la circulation sanguine, la sévérité de la déficience sanguine dans les organes et les systèmes du corps. La possibilité d'évolution de l'arythmie en fibrillation auriculaire ou en battements prématurés ventriculaires du groupe, présentant un risque d'arrêt cardiaque complet, doit être vérifiée.

S'il faut prendre l'armée avec une arythmie

L'arythmie du coeur, c'est-à-dire une violation de l'ordre des contractions du myocarde - il s'agit d'une pathologie courante que l'on peut observer non seulement chez les personnes âgées, mais également chez les enfants, les adolescents et les jeunes en âge de combattre. Il existe plus d'une douzaine de variétés de ce trouble, qui ont toutes leurs causes et leurs conséquences, et certaines espèces peuvent causer des dommages irréparables à la santé. La décision de déterminer si un recruté est soumis au service militaire en présence d'arythmies cardiaques dépend de plusieurs facteurs. Un examen approfondi est donc effectué, dont les résultats mènent à une conclusion.

Caractéristiques de l'enquête

La commission des médecins examinant les appelés dans l'armée, il existe un certain ensemble de règles par lesquelles les jeunes hommes sont évalués pour la forme. Il contient une liste de toutes les maladies approuvées au niveau législatif, pour lesquelles un jeune n'est pas autorisé à effectuer son service militaire.

Les maladies cardiovasculaires du jeune homme devraient prêter une attention particulière aux membres de la commission, car en cas de pathologies graves, tout service dans l'armée est contre-indiqué. Cependant, il existe des maladies moins dangereuses dans lesquelles un jeune homme est appelé à l'armée dans l'une des catégories.

À la commission médicale, il est nécessaire qu'un conscrit fasse appel à sept médecins - un thérapeute, un chirurgien, un neuropathologiste, un psychiatre, un ophtalmologiste, un otorhinolaryngologiste et un dentiste - et aucun cardiologue ne figure sur cette liste. Cela s'explique par le fait que les spécialistes de spécialisations étroites que chaque jeune homme passe individuellement en présence d'écarts constatés ou de dossiers de pathologie dans le dossier médical. S'il n'y a pas de telles nuances, dans la plupart des cas, un jeune est autorisé à se faire servir sans examen supplémentaire.

Il existe une tendance à ce que la commission médicale du bureau d'enregistrement et de recrutement militaire ne soit pas trop approfondie, car les médecins sont intéressés par l'admission d'un candidat dans l'armée. Pour cette raison, il est nécessaire de se préparer à l'avance à l'examen et de se faire examiner par un médecin, si le jeune homme présente des symptômes. Il est conseillé aux cardiologues de subir une procédure obligatoire, car une arythmie cardiaque ne se manifeste pas toujours clairement et ne peut être révélée que lors d'un examen instrumental.

Si le recruté a des maladies, il devrait alors en avoir un certificat et une inscription dans son dossier médical. Il convient également d'indiquer les symptômes observés au cours de l'évolution de la maladie. Avec de tels documents, il est nécessaire d’arriver au premier passage de la commission médicale afin que les médecins ne passent pas à côté de la pathologie et versent la recrue à un cardiologue pour un examen indépendant.

L'arythmie affecte-t-elle le service?

Certaines maladies du coeur et des vaisseaux sanguins représentent une menace sérieuse pour la santé du patient, qui augmente avec un effort physique intense. Mais il existe également de telles pathologies avec lesquelles les jeunes hommes s’adonnent pleinement au service dans l’armée, y compris certains types d’arythmie.

En particulier, l’arythmie sinusale n’est pas, dans la plupart des cas, une raison de renvoyer un jeune du service. Ce type de pathologie peut se manifester sous la forme de tachycardie (battement de coeur rapide), de bradycardie (battement de coeur lent) et d’extrasystole (coups simples non rythmiques à une fréquence constante de contractions).

Une arythmie sinusale du cœur peut survenir dès l'enfance. Cela est dû à un développement insuffisant du système nerveux et à un entraînement médiocre du muscle cardiaque. Pour les enfants, il s'agit d'un état absolument normal qui, en règle générale, passe à l'adolescence si l'enfant est suffisamment actif. Dans certains cas, l’arythmie sinusale peut persister jusqu’à l’âge adulte si, au cours de son enfance et de son adolescence, une personne n’a pas consacré suffisamment de temps à ses efforts physiques, préférant adopter d’autres formes de loisirs plus détendus. Cette situation devient de plus en plus courante avec le temps, car les enfants modernes apprennent les technologies de l'information dès leur plus jeune âge et perdent tout intérêt pour les jeux actifs.

Ainsi, l'arythmie sinusale, qui survient sans raison apparente, apparaît dans la plupart des cas chez les jeunes hommes sous-actifs. Le cœur, à l'instar de tout autre muscle du corps humain, doit être constamment entraîné pour ne pas gêner au moindre effort physique. Avec une telle pathologie, les conscrits sont emmenés à l'armée, car l'arythmie dans ce cas ne constitue pas une menace pour la vie et la santé du jeune homme et se produit dans la plupart des cas même pendant le service.

La situation est différente si l'arythmie sinusale du cœur n'est pas un symptôme distinct, mais fait partie du tableau clinique d'une maladie plus grave du système cardiovasculaire ou d'un autre système du corps. Dans ce cas, le jeune homme doit subir un examen approfondi afin de déterminer quelle pathologie provoque une perturbation du rythme des contractions cardiaques. Les maladies suivantes peuvent affecter la survenue d'arythmies:

  • l'ischémie;
  • l'hypertension;
  • rhumatisme cardiaque;
  • cardiosclérose;
  • insuffisance cardiaque;
  • malformations cardiaques congénitales et acquises;
  • endocardite et myocardite;
  • cardiomyopathie;
  • dystonie vasculaire végétative;
  • névrose;
  • asthme bronchique;
  • anémie chronique;
  • diabète sucré;
  • l'obésité;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • maladies infectieuses.

La plupart des maladies cardiaques de la liste, accompagnées de troubles fonctionnels, limitent totalement la possibilité de service militaire, et la catégorie «D» est attribuée au conscrit. Il en va de même pour l'asthme, l'obésité et les ulcères d'estomac. Si l'arythmie accompagne d'autres pathologies, ou des troubles du système cardiovasculaire se manifestent sous une forme bénigne en l'absence de troubles fonctionnels graves, le jeune est partiellement admis au service.

Si l'arythmie sinusale n'est pas un symptôme d'une autre maladie, mais est représentée par une seule violation, la décision de la commission médicale peut être différente. Dans la plupart des cas, le jeune homme est conduit dans l'armée si les symptômes existants ne constituent pas une menace potentielle pour la santé et la vie. En outre, en cas de doute sérieux de la part des médecins, la recrue peut être envoyée en traitement, le reconnaissant temporairement inapte au service. Après une thérapie réussie, un jeune homme peut rejoindre les rangs de certaines troupes sans obstacles.

Si, après le traitement, la maladie a été partiellement éliminée, mais que le risque pour la santé du jeune homme n’est plus présent, une autre catégorie de durée de conservation peut lui être attribuée.

Autres types d'arythmie

L'arythmie sinusale est le type le plus favorable parmi les autres battements de coeur irréguliers. Avec un traitement approprié et le respect des mesures préventives, il est possible de s'en débarrasser sans complications ni rechutes. Cependant, il existe des variétés plus graves qui nécessitent un traitement long et complexe, et qui ne les emportent pas dans l'armée.

Premièrement, ils comprennent la tachycardie paroxystique, qui peut provoquer une fibrillation ventriculaire, une insuffisance cardiaque et d'autres complications. Il s’agit d’une arythmie caractérisée par une fréquence de contractions de 140 à 220 battements par minute ou plus, et des violations de la fréquence se produisent de manière arbitraire. Deuxièmement, certaines formes de battements prématurés ventriculaires peuvent entraîner un arrêt cardiaque soudain. Cette pathologie est caractérisée par des contractions soudaines et chaotiques des ventricules. Troisièmement, dans le syndrome d'Adams-Stokes-Morgagni, une syncope peut survenir en raison d'un trouble du rythme cardiaque. Quatrièmement, le syndrome du nœud sinusal représentant un danger de mort, qui ne prend pas non plus l'armée, car il peut entraîner une mort subite.

Armée de coeur d'arythmie

Pour déterminer la décision éventuelle du bureau d’enrôlement militaire, vous devez connaître la cause du trouble du rythme cardiaque. Le plus souvent, il y a une arythmie sinusale chez les conscrits. L'armée avec ce diagnostic est possible: si la pathologie ne pose pas de risque grave pour la santé et ne nécessite pas d'intervention médicale, un jeune homme peut être employé. L'entraînement physique de ces recrues est même utile, il aidera à former le cœur et à réduire la fréquence des crises.

À quelle arythmie le service est-il annulé?

Parfois, une arythmie est le symptôme d'une maladie grave. L'ischémie, le prolapsus de la valve mitrale, une obésité sévère, une insuffisance cardiaque, des névroses et des malformations cardiaques peuvent en être la cause. Chacune de ces maladies peut être dispensée de la conscription. Par conséquent, je conseille aux conscrits qui ne savent pas ce qui a causé la perturbation du rythme cardiaque d'aller à la polyclinique et de passer en revue les études que le cardiologue vous prescrira.

En plus du sinus, il existe d'autres types d'anomalies qui ne sont pas prises en compte par l'armée. Tous sont énumérés à l'article 44 de la liste des maladies. Ceux-ci comprennent:

  • fibrillation paroxystique et auriculaire,
  • extrasystoles ventriculaires marquées.

Selon le tableau des maladies, les troubles persistants du rythme cardiaque et de la conduction, qui nécessitent un traitement antiarythmique et sont renouvelés après le traitement, sont radiés de la conscription. La catégorie "B" ou "D" pour les patients est définie sur la base de FC - la classe fonctionnelle de l'insuffisance cardiaque. S'il n'y a pas de CF, la recrue reçoit une catégorie «B» et est créditée à la réserve.

Arythmie: S'adressent-ils à l'armée pour des complications?

La principale difficulté réside dans le fait qu'un changement dans les rythmes du rythme cardiaque peut être causé par d'autres maladies plus graves. Par conséquent, le commissariat militaire, avant de se prononcer sur la conscription, doit rechercher la cause de l'anomalie.

Selon la loi, le chirurgien ou le thérapeute - l’un des membres de la commission médico-militaire doit adresser au jeune homme un renvoi pour un examen supplémentaire à un cardiologue. Au cours de cet examen, divers examens médicaux seront effectués et un diagnostic final sera établi, sur la base duquel le bureau de recrutement approuvera ultérieurement la catégorie de validité.

En pratique, il n'est pas toujours facile de suivre cette direction. En particulier, comme le montre la pratique du service d'assistance pour les conscrits, ce problème concerne les jeunes qui ne possèdent pas de documents confirmant leur recours devant un cardiologue - uniquement des problèmes de santé bucco-dentaire. Si les résultats du GEC ne montrent pas de changements ni de violations, la commission médico-militaire pourra refuser de délivrer un acte pour un examen plus approfondi.

Voulez-vous savoir s'il faut prendre l'armée avec une arythmie? Consultez un avocat gratuitement.

Est-ce qu'ils prennent à l'armée avec une arythmie des sinus?

L'ordre du jour dans l'armée s'adresse à tous les représentants masculins âgés de 18 ans et plus. Les personnes qui souffrent de certaines maladies peuvent bénéficier d’un sursis ou d’un statut «nul». Identifiez-les au conseil médical de l'armée. Une attention particulière est portée au système cardiovasculaire (lésion organique, insuffisance cardiaque). Dans la plupart des cas, les médecins diagnostiquent une arythmie sinusale chez les conscrits, mais le fait de la prendre avec l'armée dépendra du facteur causal. Si le gars est nerveux, alors il n'y a aucune raison de reporter. Une situation complètement différente dans le développement de l'échec sur le fond de la maladie cardiaque. Dans ce cas, il est procédé à un examen approfondi, sur la base duquel il sera décidé: prendre un candidat, ou reconnaître qu’il est inapte.

Est-ce qu'ils prennent à l'armée avec la forme sinusale de l'arythmie?

La décision d'admettre le jeune homme au service militaire est prise par la commission médicale. Qu'ils soient emmenés dans l'armée avec une arythmie cardiaque sinusale dépend de sa cause et de sa forme. Une telle défaillance signifie que le signal provient d'un stimulateur cardiaque naturel. Sa fonction est assurée par le nœud sinusal (sinusoïdal). Pendant une crise, le cœur peut se contracter plus que le taux autorisé (tachycardie) ou moins (bradycardie). Des facteurs externes et internes affectent la fréquence. Si la cause de l'arythmie est le développement d'une maladie cardiaque, le jeune homme ne sera pris qu'après un certain laps de temps ou sera considéré comme inapte. L'échec causé par l'anxiété n'est pas une raison pour reporter ou rompre un contrat.

Une arythmie et une armée sont incomparables si la recrue présente les formes suivantes de trouble du rythme cardiaque:

  • tachycardie paroxystique;
  • extrasystoles ventriculaires marquées;
  • fibrillation auriculaire (fibrillation auriculaire);
  • syndrome des sinus affaibli.

Ces formes d'arythmie sont une contre-indication absolue au service militaire. Un conscrit ne peut pas se servir pleinement et faire face aux exigences de la direction. Par conséquent, la commission ne l’engagera pas à s’acquitter de son devoir militaire au détriment de sa santé. Il est possible de traduire dans la catégorie "utilisation limitée" uniquement l'amélioration de l'état et la réduction de la fréquence et de la gravité des attaques.

En général, l'arythmie sinusale et l'armée sont complètement combinées, s'il n'y a pas de cause organique. Les exceptions sont les cas où les crises de battements de coeur fréquents ou lents se produisent de manière permanente ou sous une forme très prononcée. Les médecins effectueront une série de tests et concluront que le jeune homme est inapte au service militaire.

Catégories de durée de vie

Avec l'arythmie entrer dans l'armée qu'avec certaines restrictions. La commission médicale, spécialisée dans la réglementation, décidera du degré de forme physique de la recrue. Au total, 5 catégories décrivent la manière dont un jeune homme aborde le service militaire:

Une catégorie est sélectionnée individuellement en fonction de l'état de santé du patient et de la présence de processus pathologiques dans le corps. En cas de difficultés liées au diagnostic, le conscrit reçoit un délai pour l'examen. Selon leurs résultats, la commission tirera ses propres conclusions.

Complications et causes d'arythmies entravant le service militaire

Les perturbations du rythme cardiaque sont le symptôme d'un facteur particulier et non un processus pathologique indépendant. Un conscrit ne peut pas être pris pour une arythmie sinusale à cause de sa cause. La maladie de Sokolsky-Buyo (rhumatisme articulaire aigu), associée à une insuffisance cardiaque, est une contre-indication stricte. Elle se caractérise par une inflammation du tissu musculaire et le développement d'échecs en hémodynamique (circulation sanguine). L'insuffisance cardiaque aiguë est non moins dangereuse et peut être à la fois la cause et la conséquence d'un long cycle d'arythmie sinusale. Quand il est révélé, le jeune homme est considéré inapte au service militaire. Les exceptions sont la gravité légère de la pathologie.

Parmi les autres maladies associées à ce type d'échec, vous pouvez mettre en évidence les plus courantes:

  • violations graves du système de conduction cardiaque;
  • prolapsus (fermeture incomplète) de la valve mitrale;
  • malformations cardiaques (acquises et congénitales);
  • cardiosclérose (remplacement du tissu musculaire par du tissu conjonctif);
  • hypertension stade 3;
  • dangereuses perturbations hémodynamiques causées par des dommages vasculaires;
  • forme négligée de la maladie coronarienne.


Les processus pathologiques sonores sont la cause ou la conséquence de l'arythmie. La charge qui en résulte lors du service peut provoquer une aggravation de l'état du patient, ce qui augmente le risque de complications potentiellement mortelles. Lorsque de telles maladies cardiaques sont détectées, la recrue se voit attribuer la catégorie «D».

Diagnostic des maladies lors du passage de la commission

Dans le bureau de recrutement du conscrit, il existe une commission médicale composée des médecins suivants:

  • optométriste;
  • un dentiste;
  • psychiatre;
  • oto-rhino-laryngologiste;
  • thérapeute;
  • chirurgien;
  • neuropathologiste.

Le jeune homme passera tour à tour par chaque spécialiste. Pour commencer, le médecin posera quelques questions, dont le but est de déterminer les maladies expérimentées et les symptômes inquiétants. Ensuite, il effectuera une inspection et se familiarisera avec les données de la carte médicale. En cas d’insuffisance cardiaque, la recrue devra en outre consulter un cardiologue. Le médecin examinera les données disponibles et prescrira les examens nécessaires.

La plupart des cas d'arythmie sinusale sont attribués à l'excitation. L'électrocardiographie (ECG) est prescrite au type et, en fonction de ses résultats, elle est appelée catégorie de remise en forme. Si des écarts apparaissent, des méthodes de recherche instrumentale supplémentaires devront être menées.

Formes légères d'arythmie, par exemple, tachycardie respiratoire, la commission ne perçoit pas comme une contre-indication au service militaire. Si un type d'échec plus grave est identifié, dont la cause peut être partiellement ou totalement éliminée, un délai est indiqué pour le déroulement du traitement. Après sa résiliation, le jeune homme attend un autre examen dont les résultats détermineront s'il est apte ou non.

L'arythmie sinusale n'est pas une contre-indication à la conscription. S'ils sont disponibles, ils ne peuvent attribuer qu'une catégorie "B" ou "C". Si une défaillance cardiaque a un déroulement grave ou résulte du développement de processus pathologiques graves, le recruté n'est pas autorisé à effectuer son service militaire. Une équipe de médecins, qui fait partie de la commission médicale du bureau d'enregistrement et de recrutement militaire, procède à l'examen et rend son verdict.

Peuvent-ils prendre à l'armée avec une arythmie?

Pour le service militaire, il existe certaines restrictions relatives à la santé de la recrue. Il existe une liste de maladies selon lesquelles la loi interdit au jeune homme d'accepter ou de reconnaître son aptitude. L'arythmie - violations des contractions du myocarde - survient aujourd'hui chez de nombreux hommes. Un phénomène fréquent chez les adolescents, qui suscite l'inquiétude chez les conscrits: peuvent-ils servir dans l'armée avec une telle maladie?

Détection d'arythmie chez la recrue

Il s’est avéré que tous les types d’arythmie ne sont pas reconnus comme un motif valable d’obtenir un billet blanc ou une catégorie bénigne.

Il existe plus de dix types de violations des contractions du myocarde, chacune d’elles ayant ses propres causes et conséquences, qui sont prises en compte par les médecins de la commission médicale. Par conséquent, la décision de soumettre une recrue souffrant d’arythmie au service dépend de divers facteurs. Les médecins sont guidés par un code de règles législatif, dans lequel est répertoriée une liste de maladies, en vertu de laquelle les «urgentes» ne sont pas autorisées. Si l'arythmie est légère, cela peut être pris en compte pour déterminer la catégorie.

Lors de l'inspection sont pris en compte:

  1. Données d'une carte médicale. Si les symptômes de la maladie ne sont pas marqués, ils risquent de l’ignorer.
  2. Un électrocardiogramme est toujours fait.
  3. Ils prennent un ECG en utilisant des simulateurs qui montrent le rythme cardiaque au repos et sous stress.
  4. Les conclusions exactes dans les cas controversés sont tirées de l'analyse et de consultations supplémentaires avec d'autres spécialistes.

Quel genre d'arythmie est pris dans l'armée?

Si l'arythmie sinusale du coeur est corrigée, un tel diagnostic n'interfère pas avec le service. Ceci s'applique aux pathologies qui surviennent dans:

  • tachycardies - accélération du rythme cardiaque;
  • bradycardie - rythme cardiaque lent;
  • extrasystoles - coups simples arythmiques, lorsque la fréquence des contractions ne change pas.

Dans de nombreux cas, une arythmie sinusale qui se produit sans raisons évidentes se manifeste chez les hommes ayant une activité physique faible. Si le cœur n'est pas entraîné, même avec de petites charges, le patient ressentira une gêne. Dans la plupart des cas, la routine de l'armée ajuste l'état, de nombreuses recrues ont un échec de rythme au cours des premiers mois de service.

Quel genre d'arythmie dans l'armée ne prend pas?

Il existe certains types d'arythmie avec lesquels le recrue n'entre pas dans l'armée, car il reste un risque élevé de conséquences dangereuses pour la santé.

Ce sont des attaques:

  1. Tachycardie paroxystique, lorsque la fréquence cardiaque augmente fortement. Une personne ressent une pression sur la poitrine, une faiblesse, un essoufflement, une peur manifeste de la mort, une cyanose des lèvres.
  2. Adams-Stokes-Morgagni, l'échec du rythme nécessite l'intervention de médecins. Le patient peut perdre connaissance, manifestations caractéristiques: apnée, pâleur intense.
  3. Extrasystole ventriculaire.
  4. Syndrome d'un nœud sinusoïdal faible.

Si la maladie est ancienne ou après le traitement, aucun changement positif ne s'est produit, la recrue n'est pas éligible au service et reçoit la catégorie D.

Quelles troupes et qui peut prendre?

En fonction du type d'arythmie, les médecins sont guidés par plusieurs catégories, selon lesquelles un jeune homme peut servir sans nuire à sa santé. Les catégories B et C sont généralement considérées.

  1. Catégorie B. L'armée est en forme, mais avec certaines restrictions. Un conscrit peut exercer des fonctions de garde, conduire des véhicules de combat, faire partie d'un équipage de roquettes ou d'armes à feu, servir l'équipement des troupes ferroviaires.
  2. Catégorie B. Limité au service. Un conscrit est libéré d'une urgence et est inscrit dans une réserve. Il peut être convoqué à un entraînement militaire. En temps de guerre, on peut faire appel à cela, mais pour effectuer 2 tours. Il a également le droit de procéder à un nouvel interrogatoire et d'obtenir une catégorie différente.

Quelles maladies associées à une arythmie entravent la prestation du service?

Comme l'arythmie manifeste des attaques de tachycardie, un effort physique intense est interdit. Dans ce cas, les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins peuvent avoir de graves conséquences pour une personne si vous lui demandez de marcher à un rythme soutenu ou de faire des pompes.

Comme le montre la pratique, l’arythmie peut être un symptôme ou le signe d’une autre maladie plus grave. Cette liste comprend:

  • L'ischémie
  • L'hypertension.
  • Rhumatisme cardiaque.
  • Cardiosclérose
  • Insuffisance cardiaque.
  • Maladie cardiaque
  • Endocardite ou myocardite.
  • Dystonie végétative.
  • Prolapsus primaire.
  • Névrose.
  • Asthme bronchique.
  • Anémie chronique.
  • L'obésité.
  • Le diabète

Si la cause des arythmies cardiaques est une maladie de cette liste, la personne désignée reçoit la catégorie D et n’est pas susceptible de recours.

Informations utiles

Les appelés doivent savoir qu'il n'y a pas de cardiologue dans la liste des médecins. Il est donc conseillé de se préparer à l'avance pour un examen physique et de se soumettre à un examen individuel.

  1. Un cardiologue doit être examiné sans faute, car l'arythmie n'est pas toujours relâchée et ne peut apparaître qu'avec un examen détaillé. Ainsi que l'une des maladies se produisant sous une forme cachée.
  2. La commission a le droit d'envoyer un jeune recruteur pour un traitement en milieu hospitalier, puis de désigner un nouvel examen.
  3. S'il n'y a pas de problèmes de cœur, les membres du comité médical étudient souvent superficiellement les résultats d'un électrocardiogramme et les violations mettent en cause l'excitation.

La vie quotidienne de l'armée peut considérablement aggraver les problèmes cardiaques: charge lourde, stress, mode difficile, alimentation déséquilibrée. Par conséquent, être d'accord avec la décision de la commission médicale "digne" en toute présence de problèmes cardiaques est impossible. Même avec le diagnostic d'arythmie sinusale, il s'avère la gravité de la maladie, la présence d'autres maux, le tableau clinique global. Dans les situations difficiles, un examen est prévu dans les grands centres médicaux spécialisés.

Qu'ils soient emmenés à l'armée avec un diagnostic d'arythmie cardiaque

Lorsque vous décidez de vous présenter à l'armée avec une arythmie cardiaque, beaucoup dépend de la précision du diagnostic et de l'étendue de la maladie. Cette pathologie provoque une violation des contractions du myocarde, ce qui peut avoir un impact sérieux sur le corps de l'homme et doit alerter le comité de rédaction du bureau d'enregistrement et de recrutement militaire.

Vidéo: Arythmie sinusale du coeur - traitement, causes, symptômes

Le service prend-il en présence d'arythmie?

Attribuer une catégorie d'inaptitude au diagnostic de l'arythmie nécessite un diagnostic précis et la détermination du type de maladie, puisque la pathologie a une certaine classification.

Lors de l'inspection de la recrue, faites attention aux aspects suivants:

  • Les données répertoriées dans la fiche médicale excluent l’omission de symptômes négatifs par un médecin;
  • Électrocardiogramme;
  • La mise en œuvre de l'ECG lors de l'utilisation de simulateurs spéciaux au repos et en activité physique;
  • Un diagnostic précis est établi après avoir reçu tous les résultats de l'étude et consulté d'autres spécialistes.

En cas d'exacerbation de la maladie, une recrue peut bénéficier d'un délai temporaire (de 6 à 12 mois). Si, après le temps écoulé, les symptômes négatifs disparaissent, il est alors possible d'attribuer une autre catégorie de condition physique.

Dans quelles troupes pouvez-vous servir en cas d'arythmie cardiaque, 1 degré?

L’identification du diagnostic d’arythmie implique l’affectation de catégories appropriées d’aptitude physique («B», «C») en fonction des symptômes évolutifs de la maladie. Les conscrits doivent servir dans les troupes suivantes:

  • Catégorie «B» (aptitude au service avec certaines restrictions). Un conscrit peut servir à la garde, conduire une voiture, faire des calculs de roquettes ou d’armes à feu, réparer des machines de service dans les troupes de chemin de fer;
  • Catégorie "B" (durée de vie limitée). Dans ce cas, le recruté est exempté du service militaire et fait partie des troupes de réserve avec un appel à la formation militaire. En cas d'hostilités, il peut être appelé à tour 2 et a le droit de subir un examen médical répété.

Arythmie sinusale et armée

La possibilité de servir dans l'armée avec un diagnostic d'arythmie sinusale est déterminée par le type de progression de la maladie. Des concepts tels que cette pathologie et l'armée peuvent être parfaitement compatibles si les violations n'ont pas de causes d'origine organiques.

L'exception est considérée comme l'apparition d'attaques constantes de battements cardiaques lents ou augmentés sous une forme prononcée. Cette condition nécessite une surveillance et une observation spéciales et constitue donc une contre-indication au service militaire.

Vidéo: avec quoi ne prend pas l'armée | Catégories de durée de vie

Arythmie respiratoire et armée

L'arythmie respiratoire est un diagnostic que l'on retrouve souvent dans les conclusions après un électrocardiogramme. La fréquence cardiaque peut varier, ce qui ne constitue pas une déviation grave pour l’attribution d’une catégorie inappropriée.

Les jeunes avec un tel diagnostic reçoivent le plus souvent la catégorie «B» (admissibilité au service avec certaines restrictions). Dans le même temps, les symptômes de cette maladie devraient être pathologiques.

Fibrillation auriculaire et armée

Le concept de fibrillation auriculaire implique la présence de pathologies dangereuses, dans lesquelles la personne affectée se voit attribuer l'attribution de la catégorie "D":

  • Tachycardie paroxystique avec flutter et fibrillation auriculaire;
  • Attaques Adams-Stokes-Morgagni;
  • Formes séparées d'extrasystoles ventriculaires;
  • Syndrome d'un nœud sinusal faible.

Les diagnostics ci-dessus nécessitent un traitement et une intervention chirurgicale graves. Par conséquent, un retard temporaire dans la dynamique de la maladie est montré à l'appelé.

Bradycardie sinusale et l'armée

Le phénomène de la bradycardie ne pose pas de problème pour la santé humaine, mais il peut s'agir d'une complication d'autres maladies graves se développant dans le corps. Le plus souvent, cette pathologie est un syndrome de sinus faible.

Liste des autres maladies à l'origine de la bradycardie:

  • Pathologie oncologique;
  • Dommages au cerveau;
  • Ulcère gastrique ou duodénal;
  • Perturbation de la glande thyroïde.

L'attribution de la catégorie d'inaptitude est effectuée sous des manifestations telles que bloc auriculo-ventriculaire du premier degré, blocage complet d'une jambe du faisceau de His.

Service militaire et prolapsus de la valve mitrale

Le diagnostic de pathologie implique la libération de l'armée si les manifestations suivantes sont notées:

  • Prolapsus de la valve mitrale en conjonction avec une maladie cardiaque;
  • Détermination de la dilatation, de la cardiomyopathie hypertrophique et constrictive;
  • La présence d'endocardite infectieuse;
  • Diagnostic de l'oblitération péricardique étendue.

L'arythmie affecte-t-elle le service militaire?

Beaucoup sont intéressés par la question de savoir à quel point l'arythmie affecte le service dans l'armée. Des modifications mineures du système cardiovasculaire ne donnent pas la catégorie d'inaptitude appropriée.

Dans le même temps, le développement de pathologies graves, discuté plus en détail dans l’article, nécessite la libération obligatoire de l’armée, car les maladies s’aggravent avec l’augmentation de l’effort physique ou la surmenage émotionnel, ce qui peut entraîner des processus irréversibles dans le corps.

Vidéo: Comment je me suis écarté de l'armée

Quelle décision prendra le jury pour le diagnostic de l'arythmie?

Pour décider de la catégorie d'aptitude à l'armée dans le diagnostic de l'arythmie, la commission doit s'appuyer sur les raisons avancées pour expliquer le changement de rythme cardiaque. Arythmie sinusale le plus souvent manifestée.

Avec un tel diagnostic, le service militaire n'est pas contre-indiqué (une exception est la nécessité d'une intervention chirurgicale ou un risque potentiel pour la santé). Dans certains cas, l'entraînement physique a un effet bénéfique sur le corps en cas d'arythmie.

A quels types d'arythmie ne prend pas l'armée?

L'arythmie peut indiquer une maladie grave dans le corps. Lors de l'identification de la pathologie ci-dessous, la commission attribue la catégorie «D» (exemption complète de l'armée):

  • Prolapsus de la valve mitrale;
  • Ischémie du coeur;
  • Insuffisance cardiaque;
  • Névrose, maladie cardiaque;
  • L'obésité sous forme sévère.

La présence de telles maladies implique un examen complet et l’obtention du traitement prescrit. Si nécessaire, un réexamen est effectué pour contrôler la pathologie dans la dynamique.

Les avis

Les avis sur la présence d'arythmies et de service dans l'armée ont des opinions différentes, car l'attribution de la catégorie de condition physique appropriée dépend du diagnostic et de la raison de l'évolution de la fréquence cardiaque.

J'ai eu une petite arythmie sur le cardiogramme, mais le médecin a dit qu'elle ne devrait pas avoir peur. La commission dans le bureau militaire a attribué la catégorie "B". Maintenant, j'attends un ordre du jour pour un service urgent.

Igor, Stavropol

Et quand j'ai eu un cardiogramme, on m'a diagnostiqué un prolapsus de la valve mitrale et immédiatement envoyé à l'hôpital pour confirmer la maladie et prescrire un traitement. Le bureau d'enregistrement et de recrutement militaire a accordé un sursis temporaire, mais une libération complète est nécessaire.

Alexandre, Rostov-sur-le-Don