Qu’est-ce que l’hypertension artérielle - caractéristiques de la pathologie, causes, traitement

Si une personne a une augmentation prolongée de la pression, nous parlons d'hypertension. L'hypertension artérielle est une pathologie du système cardiovasculaire fréquemment diagnostiquée, qui s'accompagne d'une augmentation prolongée de la pression. Dans cette maladie, la pression de la circulation systémique peut dépasser 140/90 mmHg. Art. Pour l’acquisition de données, utilisez Smad (surveillance de la pression artérielle quotidienne) ou des tensiomètres classiques, pouvant être utilisés à la maison.

Causes de AH

Vous devez savoir ce qui a provoqué l'hypertension, quels en sont les symptômes et le traitement possibles, car cette pathologie entraîne l'apparition de complications au niveau des reins, du cœur et du cerveau. Son développement peut entraîner une perte de vision.

La raison du développement de la maladie considérée est considérée comme un dysfonctionnement des centres de régulation de la pression artérielle. Il se produit également en présence de pathologies d'organes internes, de systèmes. Les médecins sont incapables d'établir la cause principale de la maladie dans 90% des cas. Cette forme de la maladie s'appelle primaire (essentielle). Chez 3 à 4% des personnes, la maladie se développe sur le fond des maladies du rein, chez 0,1-0,3% sur le fond des pathologies endocriniennes.

À risque, les personnes souvent exposées au stress prennent des médicaments. Les facteurs hémodynamiques et neurologiques influencent le développement de la maladie.

Les scientifiques ont réussi à identifier un certain nombre de facteurs prédisposant au développement de la maladie:

  • identité de genre;
  • hypodynamie (faible mobilité);
  • l'hérédité;
  • l'âge (chez les hommes de plus de 55 ans, chez les femmes de plus de 60 ans);
  • stress psycho-émotionnel;
  • effets secondaires des médicaments;
  • diabète sucré;
  • fumer;
  • forte consommation de sel;
  • tumeur surrénale;
  • augmentation du cholestérol sanguin;
  • maladie rénale;
  • risques professionnels;
  • abus d'alcool.

Cette maladie est fixée dans 20 à 30% de la population adulte. Avec l'âge, une augmentation des cas de la maladie. À l’âge de 60 à 65 ans, environ 50 à 65% des personnes ont connu ce problème. Jusqu'à 40 ans, la pathologie est plus fréquente chez les hommes, chez les femmes, la maladie se développe plus souvent après 40 ans.

Codes de la CIM-10

Chaque type d'hypertension a son propre code:

  • Hypertension essentielle (110).
  • Cardiopathie hypertensive (GB) (111).
  • Hypertension artérielle + lésions cardiaques primaires + insuffisance cardiaque (111.0).
  • GB + lésion prédominante du coeur sans insuffisance cardiaque (111.9).
  • GB + lésion rénale primaire (112).
  • GB + atteinte rénale primaire + insuffisance rénale (112.0).
  • GB + lésions rénales prédominantes sans insuffisance rénale (112.9).
  • GB + lésion prédominante du cœur, des reins (113).
  • GB + lésion prédominante du coeur, rein + insuffisance cardiaque congestive (113,0).
  • GB + atteinte rénale primaire + insuffisance rénale (113.1).
  • GB + lésion prédominante du cœur, des reins +, insuffisance cardiaque et rénale (113,2);
  • GB non précisée + lésion prédominante du cœur, des reins (113,9).
  • Hypertension secondaire (SH) - 115.
  • Hypertension rénovasculaire (115,0).
  • HS par rapport à d'autres lésions rénales (115.1).
  • VT pour les maladies endocriniennes (115.2).
  • Un autre VG (115.8).
  • VG non spécifié (115,9).

Le développement de la pathologie chez les enfants

Chez l’enfant, l’hypertension se développe moins fréquemment que chez l’adulte. Cette pathologie a été observée chez 1 à 18% des enfants et des adolescents. Les causes de la maladie dépendent de l'âge de l'enfant. Le plus souvent, le principal facteur est l’insuffisance rénale.

Plus rarement, la pression augmente lorsqu'un médicament incontrôlé est pris, un groupe d'adrénomimétiques (Naphthyzinum, Salbutamol).

Les facteurs de risque de développer la maladie chez les enfants sont:

  • stress psycho-émotionnel (constant), conflits à l'école, à la maison;
  • caractéristiques de l'enfant en tant que personne (méfiance, anxiété, tendance à la dépression, réaction particulière au stress);
  • poids corporel élevé;
  • consommation excessive de sel;
  • caractéristiques du métabolisme (faible tolérance au glucose, hyperuricémie, déséquilibre des fractions de cholestérol).

La prévention chez les enfants devrait être effectuée à différents niveaux:

La prévention est représentée par l'organisation d'un mode de vie sain, la correction des facteurs de risque détectés.

Classification

L'hypertension est classée en fonction de divers facteurs.

Compte tenu de l'origine de la pathologie, il existe de tels types:

  • hypertension artérielle essentielle (primaire). La cause exacte du développement est difficile à déterminer en raison de l'absence de conditions préalables visibles;
  • symptomatique (secondaire). Une augmentation de la pression est considérée comme une conséquence du développement d'une certaine maladie et en est l'un des signes. En fonction de la cause du développement, le type secondaire de la maladie est divisé en types: endocrinien, rénal, médicamenteux, hémodynamique, neurogène.

Si nous considérons le niveau de pression artérielle, la pathologie est divisée en les types suivants:

  • limite. La pression monte périodiquement à 140 - 149/90, puis diminue, se normalise;
  • systolique isolé. Il y a une augmentation de l'indice supérieur (il atteint 140 et plus). Le fond reste dans la gamme de 90 et au-dessous.

Compte tenu de la nature de la pathologie, les experts ont identifié les types suivants:

  • transitoire. Le patient augmente parfois la pression artérielle. Cette condition peut durer des heures, des jours. La pression redevient normale sans l'utilisation de médicaments;
  • labile Il se manifeste dans la phase initiale du développement de la pathologie. Cette condition est considérée comme limite, car les pics de pression sont insignifiants, instables. La pression se normalise habituellement d'elle-même;
  • hypertension artérielle stable. La pression augmente est persistante, un traitement de soutien est nécessaire pour la réduire;
  • Krizovy. Les crises hypertensives périodiques sont caractéristiques;
  • malin. La pression monte à des indicateurs graves, l'hypertension se développe rapidement, entraînant des complications graves. Mort possible.

Il existe également une classification internationale de la maladie, développée en fonction du degré d'hypertension:

  • Stade 1 (doux). Il se caractérise par une augmentation de la pression artérielle (140 - 159/90 - 99 mm Hg. Art.), Mais les tissus des organes cibles ne sont pas affectés (cœur, rein, cerveau).
  • L'étape 2 est dite modérée (160–170 pour 100–109 mm Hg). Elle se caractérise par des lésions des tissus des organes cibles, qui se manifestent par une angiopathie des vaisseaux rétiniens, une augmentation du ventricule gauche, une augmentation prononcée de la créatinine et la formation de plaques athéroscléreuses dans les artères. Le patient a besoin de repos, d'hospitalisation, de traitement médicamenteux.
  • L'étape 3 est appelée sévère (180 à 110 mm Hg. Art. Et au-dessus). Les médecins réparent les signes d'atteinte des organes cibles, le patient présente des attaques ischémiques, des accidents vasculaires cérébraux, des symptômes d'hémorragie cérébrale, des dysfonctionnements des reins. La maladie survient avec des complications graves.

Les symptômes

Les symptômes d'hypertension artérielle aux stades initiaux étant difficiles à détecter, le traitement commence dès les cas où la maladie est négligée. La maladie est presque asymptomatique. Même les personnes qui mènent une vie active ressentent de la faiblesse, des vertiges. Le développement de la maladie s'accompagne de lésions irréversibles des organes internes, particulièrement sensibles aux pressions croissantes.

Le stade initial de la maladie se caractérise par les symptômes suivants:

  • essoufflement;
  • palpitations cardiaques;
  • rougeur du derme du visage;
  • des vertiges;
  • transpiration excessive;
  • gonflement des membres;
  • la migraine;
  • les acouphènes;
  • nausée, vomissements.

Habituellement, la manifestation de tels symptômes ne provoque pas beaucoup d'inquiétude chez les personnes. L’hypertension artérielle n’attire l’attention que lorsque des changements pathologiques ont déjà eu lieu dans les organes internes.

Le développement de l'hypertension artérielle se manifeste par des douleurs cardiaques spécifiques:

  • ils sont concentrés dans la région supérieure du cœur;
  • durer quelques minutes - heures;
  • peut paraître même au repos;
  • Il est impossible d'arrêter la douleur avec la nitroglycérine.

La dyspnée dans l'hypertension se produit généralement après un exercice. Ensuite, ce symptôme dérange le patient même dans un état calme. Ce symptôme indique la présence de lésions dans le cœur du patient, une insuffisance cardiaque.

Certains patients se plaignent d'une vision réduite. Leurs symptômes sont:

  • vision floue;
  • scintillement.

Ces symptômes apparaissent lorsque l’approvisionnement en sang de la rétine change. En raison de dommages graves aux organes de la vision, le patient a une vision double, parfois une perte de vision est observée.

De nombreux patients hypertendus se plaignent de:

  • mauvais sommeil;
  • sensation de lourdeur, têtes rassises;
  • maux de tête (le matin);
  • irritabilité;
  • performance réduite;
  • syndrome de douleur dans la poitrine.

Groupe de risque

Au total, il existe 4 groupes de risque de développement de l'hypertension artérielle:

  1. Groupe à faible risque. Certains hommes, femmes de moins de 55 ans, souffrent d'hypertension artérielle au premier degré (en l'absence de facteurs de risque, de lésions d'organes cibles et de maladies cardiovasculaires). La probabilité de développer des complications cardiovasculaires au cours des 10 prochaines années est inférieure à 15%.
  2. Groupe à risque moyen. Il y a des patients avec une large gamme de pression. Les facteurs de risque sont les suivants: tabagisme, antécédents familiaux de maladie cardiovasculaire précoce, âge (hommes de plus de 55 ans, femmes de plus de 65 ans), cholestérol supérieur à 6,5 mmol / l. La probabilité d'occurrence de complications cardiovasculaires pendant 10 ans est de 15 à 20%.
  3. Groupe à haut risque. Les personnes dont les organes cibles sont touchés (protéinurie, hypertrophie ventriculaire gauche, rétrécissement focal des artères rétiniennes). La probabilité d'occurrence de complications cardiovasculaires est supérieure de 20% à 10 ans.
  4. Groupe à très haut risque. Il existe des personnes âgées atteintes de maladies associées (angine de poitrine, chirurgie de revascularisation, accident vasculaire cérébral, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale chronique, rétinopathie à 3–4 degrés, maladie vasculaire périphérique). La probabilité d'occurrence de complications cardiovasculaires est supérieure de 30% à 10 ans.

Diagnostics

Le diagnostic de l'hypertension consiste à mener les études suivantes:

  • Recueillir l'histoire. Le médecin a besoin d’informations sur les maladies passées, la présence de pathologies cardiaques, l’hypertension chez les proches;
  • Mesure de pression à l'aide d'un tonomètre (électronique, mécanique);
  • Examen physique. Il est représenté en écoutant les sons du cœur à travers un phonendoscope.
  • Analyse biochimique du sang. Il est nécessaire d’établir le niveau de potassium, de cholestérol, de glucose, de lipoprotéines, de créatinine;
  • Électrocardiogramme. Cette méthode de recherche corrige les échecs du rythme cardiaque, les montre sous forme graphique sur une bande;
  • L'étude des hormones thyroïdiennes. L'analyse montre un écart par rapport à la composition hormonale normale du sang;
  • L'étude du fundus. Ce diagnostic est nécessaire pour détecter les changements qui provoquent une augmentation de la pression artérielle;
  • Échocardiographie. Grâce au diagnostic du cœur par ultrasons, l’épaisseur des parois des ventricules est mesurée et l’état des valves cardiaques est étudié. Une augmentation du ventricule gauche indique le développement d'une hypertension artérielle;
  • Artériographie Grâce à la méthode aux rayons X, les médecins examinent les parois des artères, examinent leur lumière;
  • Échographie de la glande thyroïde, des vaisseaux sanguins, des reins, des glandes surrénales. Le diagnostic est nécessaire pour la détection rapide de divers écarts par rapport à la norme.
  • Dopplerométrie. Des diagnostics par ultrasons sont nécessaires pour décrire le flux sanguin dans les artères carotides, les vaisseaux cérébraux.

Traitement

Il est nécessaire de commencer le traitement de l'hypertension artérielle immédiatement après sa détection. Cette pathologie affecte négativement le fonctionnement de nombreux systèmes corporels. Pour éviter de graves complications, le développement de maladies des organes internes, il est nécessaire de normaliser la pression artérielle. Les premiers soins, le traitement de pathologie est effectué des manières suivantes:

Caractéristiques de la thérapie non médicamenteuse

Cette méthode de traitement de l'hypertension permet de normaliser la pression artérielle chez 60% des patients. En standard, il comprend les mesures thérapeutiques suivantes:

  • réduction de poids;
  • régime Son essence réside dans la restriction des graisses, du sel, des glucides, la consommation d'une plus grande quantité de produits contenant du potassium, du magnésium, du calcium;
  • exclusion de l'alcool, du tabac;
  • mode de vie actif. Bienvenue exercice modéré;
  • l'utilisation de sédatifs (d'origine végétale).

S'il n'y a pas d'effet positif après un traitement non médicamenteux, il n'y a pas de traitement médical.

Traitement médicamenteux

Le traitement avec l'utilisation de drogues est effectué en tenant compte des nuances importantes:

  • Commencer le traitement avec des pilules à faible dose.
  • Remplacer les médicaments les uns avec les autres en l'absence d'effet thérapeutique.
  • Utilisation de médicaments à action prolongée.
  • La combinaison optimale de médicaments.
  • Thérapie permanente.
  • Réduire la dose, le nombre de médicaments avec un contrôle de pression efficace pour l’année.

Dans le traitement de l'hypertension, les médecins prescrivent des médicaments dans les groupes suivants:

  • antagonistes du calcium. Contribuer à la relaxation des vaisseaux sanguins;
  • Inhibiteurs de l'ECA. Changer le rapport des composés en faveur des substances biologiquement actives vasodilatatrices;
  • les bêta-bloquants. Ils bloquent l’effet des récepteurs bêta-nerveux sur le système cardiovasculaire, ce qui diminue la fréquence cardiaque, le volume de sang émis par le muscle cardiaque diminue en une minute, l’effet de certaines hormones diminue;
  • alpha-bloquants. Contribuer à la réduction, la relaxation des artérioles;
  • diurétiques, diurétiques. Augmente l'excrétion de sel, d'eau par les reins, détend les vaisseaux sanguins;
  • agonistes des récepteurs de l'imidazoline. Enlevez les spasmes vasculaires;
  • les statines;
  • sartans. Prévenir le rétrécissement des vaisseaux sanguins, faciliter l'excrétion de sel, d'eau.

Pouvoir

Dans l'hypertension, il est important de changer le mode de vie, d'ajuster le régime alimentaire. Le patient devrait consommer plus de produits naturels. Il est souhaitable d'exclure la consommation de conservateurs, additifs. Le menu du patient devrait inclure beaucoup de légumes, de fruits frais. Dans le régime alimentaire devrait être beaucoup de fibres. Il est nécessaire d'abaisser le taux de cholestérol dans le sang, d'empêcher l'absorption de cette substance.

Doit être présent dans les graisses insaturées:

  • l'huile d'olive;
  • huile de lin;
  • poisson rouge.

Si le patient est en surpoids, il doit réduire la valeur calorique par jour à 1200 - 1800 kcal.

Un patient souffrant d'hypertension artérielle doit être exclu du menu:

  • la margarine;
  • le beurre;
  • crème pâtissière;
  • viande grasse, poisson, saindoux, viande fumée;
  • conserves, saucisses;
  • l'alcool;
  • aliments épicés;
  • des bonbons;
  • aliments gras et salés;
  • thé, café;
  • marinades, sauces, mayonnaise.

Pronostic de récupération

Important: le pronostic de récupération dépend généralement de la pression. Les nombres élevés sont dangereux en raison de forts changements à l'intérieur des vaisseaux, des organes internes. Si vous suivez toutes les instructions du médecin, le pronostic de récupération sera favorable.

Si les patients atteints d'hypertension artérielle présentent un rétrécissement des artérioles, des exsudats en forme de nuage, une rétinosclérose, une rétinopathie du 3ème stade et qu'un traitement adéquat n'est pas effectué, le taux de survie à un an n'est que de 10%. La présence de ces pathologies et d'une rétinopathie du 4ème degré réduit le taux de survie à un an à 5%.

Des complications

Le risque d'hypertension est la probabilité de complications graves. Cette pathologie est asymptomatique pendant longtemps. Les premiers signes de maladie peuvent survenir après que les organes vitaux ont été touchés.

Le plus souvent, les patients atteints d'hypertension artérielle meurent à un âge précoce. Les dommages cardiaques sont la principale cause de décès. Également considérés comme des accidents fréquents, insuffisance rénale.

Les complications suivantes se développent de la part des vaisseaux:

  • attaque d'angine de poitrine;
  • une augmentation de la taille du muscle cardiaque;
  • crise cardiaque;
  • anomalie dans le travail du coeur (progressive);
  • anévrisme aortique (exfoliant);
  • claudication intermittente.

Au niveau des reins, de tels changements pathologiques se produisent:

  • néphrosclérose;
  • dysfonctionnement du corps.

L'activité cérébrale est altérée, ce qui s'exprime en:

  • les coups;
  • diminution de la fonction visuelle;
  • accident ischémique transitoire;
  • troubles neurologiques;
  • encéphalopathie dyscirculatoire.

Si le patient présente les pathologies répertoriées, un traitement supplémentaire est effectué dans le but de maintenir l'activité vitale de la personne. Tous les changements sont déjà irréversibles. Si vous ne suivez pas un traitement adéquat, la maladie peut être fatale.

Prévention

Éviter le développement de l'hypertension peut. Pour ce faire, suivez les règles de base de la prévention primaire. Les médecins ont également mis au point des règles de prévention secondaire visant à prévenir les complications chez ceux qui souffrent déjà d'hypertension artérielle.

La prophylaxie primaire comprend les mesures suivantes:

  • limiter la consommation de glucides rapides, d'épices, d'aliments épicés, de graisses animales;
  • consommation réduite de sel;
  • réduit à la dose minimale de consommation d'alcool;
  • introduction dans le régime alimentaire de légumes frais, fruits, produits contenant des graisses insaturées;
  • exclusion de situations stressantes;
  • équilibrage du repos, du travail;
  • renoncer aux mauvaises habitudes (drogues, tabac);
  • augmenter l'activité physique.

La prévention secondaire est représentée par les points suivants:

  • respect des instructions du médecin traitant;
  • prendre tous les médicaments prescrits par un spécialiste à la posologie indiquée;
  • contrôle de la pression artérielle (systématique). Il est nécessaire de mesurer la pression deux fois par jour (matin, soir);
  • perte de poids;
  • l'élimination des habitudes complètement mauvaises;
  • faire de l'activité physique quotidiennement pendant 30 minutes.

Traitement de l'hypertension

Si la pression artérielle augmente souvent, cela indique le développement d'une maladie cardiovasculaire. Le traitement de l'hypertension doit commencer dès les premiers jours de la détection des signes d'hypertension.

Qu'est-ce que l'hypertension? Le concept signifie une augmentation persistante de la pression artérielle au cours de la systole cardiaque (MAP) au-dessus de 140 mm Hg. Art. et pendant la diastole (DBP) plus de 90 mm Hg.

Il s'agit de la principale condition pathologique du corps, qui crée toutes les conditions nécessaires au développement d'irrégularités dans le travail du muscle cardiaque et de dysfonctionnements neurocirculatoires.

Le terme "hypertension" a été introduit pour la première fois par un académicien soviétique F.G. Langom La signification de ce diagnostic a un sens général avec le terme largement utilisé à l’étranger, «hypertension essentielle» et signifie une augmentation du niveau de pression artérielle au-dessus de la normale sans raisons évidentes.

Symptômes de pathologie

Les signes d'hypertension artérielle ne sont souvent pas résolus, faisant de la maladie une menace latente. L’hypertension persistante se manifeste par des maux de tête, de la fatigue, une compression à l’arrière de la tête et des tempes, des saignements de nez, des nausées.

Classification de l'hypertension artérielle:

Le patient doit être assis, le bras levé au niveau du cœur, dans un état de détente. Il est exclu quelques minutes avant la mesure de la consommation de café ou de thé, sympathomimétiques, activité physique.

Un brassard spécial est appliqué sur le bras de sorte que son bord inférieur soit à 2 cm au-dessus de l’articulation du coude. Les poignets sont de tailles différentes! Les personnes obèses n'ont besoin de mesurer la pression qu'avec un brassard de 20 * 42 cm. ou 16 * 38cm.

À l'aide d'une poire en caoutchouc spéciale, de l'air est injecté jusqu'à ce que le pouls de l'artère radiale cesse d'être enregistré. Puis l'air descend lentement. À l'aide d'un phonendoscope, vous devez enregistrer les tonalités Korotkov. Lorsque la première tonalité est entendue, le SAD est enregistré et lorsque le dernier correspond au niveau DBP. La mesure est effectuée deux fois. À l'avenir, la pression est déterminée sur la main sur laquelle plus a été enregistrée.

La maîtrise de la pression artérielle est activement utilisée, ce qui aide à établir des modifications dynamiques des niveaux de pression. Souvent, en combinaison avec cela, il est recommandé de mener et SMAD.

Smad est la surveillance quotidienne de la pression artérielle d’un patient.

Pour cette méthode, utilisez un appareil portable spécial avec brassard que le patient emporte avec lui pendant la journée. L'appareil enregistre en permanence les modifications de la pression artérielle dans le flux. Il est recommandé au patient de tenir un journal, consignant ses actions et le moment de la prise de certains médicaments au cours de la surveillance.

Indications pour le Smad et Scada:

  1. La pression soupçonnée augmente lorsque vous consultez un médecin (facteur psychologique);
  2. La présence de lésions au cœur, aux reins ou à d'autres organes sans augmentation nette de la pression artérielle;
  3. Si la pression artérielle fluctue dans ses valeurs au cours de plusieurs visites chez le médecin;
  4. Avec une diminution de la pression artérielle lors du changement de la position horizontale à la verticale (debout);
  5. Avec une chute significative de la pression artérielle pendant le sommeil pendant la journée;
  6. Avec l'hypertension soupçonnée nuit.

En utilisant les résultats d'un sphygmogramme et des données de mesure de pression sur l'épaule, vous pouvez calculer le niveau de pression artérielle centrale. Pour commencer, une collection de plaintes et d’anamnèse de la vie, de la maladie. Mesurez ensuite la croissance et le poids afin de calculer l'indice de masse corporelle du patient.

Diagnostic de pathologie

Le diagnostic de l'hypertension artérielle est l'étape la plus importante du traitement et de la prévention des maladies chroniques. Un diagnostic opportun peut aider le patient à normaliser rapidement sa tension artérielle et à éviter des complications graves. Il est également important de consulter un médecin expérimenté qui sélectionnera rapidement le schéma thérapeutique optimal pour l'hypertension individuellement.

Etudes cliniques et de laboratoire nécessaires:

  1. Analyse générale du sang et de l'urine;
  2. Détermination du taux de cholestérol;
  3. Le niveau de filtration glomérulaire et de créatinine;
  4. ECG

En outre prescrit:

  1. Le niveau d'acide urique et de potassium dans le sang;
  2. La présence de protéines dans l'urine;
  3. Échographie des reins et des vaisseaux sanguins, des glandes surrénales;
  4. La quantité de sucre dans le sang, le profil glycémique;
  5. Échocardioscopie (EchoCI);
  6. Smad et auto-surveillance de la pression artérielle;
  7. Mesure de la vitesse de l'onde de pouls dans l'aorte;
  8. Échographie des reins et des vaisseaux sanguins de la tête et du cou.
  9. Rayons X d'OGK;
  10. Consultation par un ophtalmologiste.

Recommandations de traitement clinique

Le traitement de l'hypertension artérielle commence par un changement de mode de vie qui affecte les sauts de pression. Le patient doit changer le truc pour la paix d'esprit et la joie de vivre. Il est conseillé aux patients de consulter un psychologue, de prendre des vacances au travail, de se reposer sur la nature.

L'objectif principal du traitement antihypertenseur est de réduire le niveau de pression artérielle au niveau ciblé. La confiance est considérée comme étant HELL 140/90 mm. Hg

Lors du choix de la tactique de traitement, le médecin examine tous les facteurs de risque et les comorbidités disponibles, en déterminant le SSR. La réduction de la pression artérielle s'effectue en deux étapes, afin d'éviter l'hypotension et les états collaptoïdes. Au premier niveau, la pression artérielle est réduite de 20% par rapport au niveau initial, puis elle atteint les chiffres cibles.

Si l'hypertension artérielle est diagnostiquée, le traitement implique également un changement de régime alimentaire. C'est une nutrition appropriée qui aide à reconstituer rapidement l'apport de vitamines et de minéraux utiles pour le système cardiovasculaire.

Méthodes de lutte non médicamenteuses

Une personne elle-même peut réduire sa pression, il suffit d'observer les règles élémentaires de prévention et de mener une vie active.

  1. Normalisation du pouvoir. Augmentation de la quantité d'aliments d'origine végétale, réduction de la consommation de sel à 5 ​​g par jour, limitation de la consommation d'aliments gras;
  2. Élimination des boissons alcoolisées;
  3. Il est recommandé d'abandonner les cigarettes. Fumer affecte négativement le système cardiovasculaire;
  4. Activité physique dosée (30 minutes tous les deux jours, exercice aérobique). Il est conseillé de ne pas pratiquer de sports de pouvoir;
  5. Mincir en cas d'obésité.

Traitement de la toxicomanie

Les comprimés de pression doivent être prescrits par un médecin. L'automédication pour l'hypertension est non seulement inefficace, mais peut également provoquer le développement d'une crise hypertensive.

Types de drogues de la pression:

  1. Inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine et médicaments bloquant les récepteurs de l'angiotensine 11. Les préparations de ces groupes sont très souvent utilisées dans le traitement de l'hypertension artérielle. Ils sont particulièrement efficaces en cas d’hyperfonctionnement du système rénal angiotensine-aldostérone chez un patient. Parfois, lors de l'utilisation d'un inhibiteur de l'ECA, un phénomène «d'évasion» peut se produire, car l'enzyme angiotensine modifie son trajet de synthèse. Cet effet n'est pas observé lors de la prise de BAP.
  2. Les antagonistes du calcium (AK) réduisent la résistance périphérique des parois vasculaires, ce qui réduit la pression artérielle.

Il existe trois groupes d'AK:
- les dihydropyridines (amlodipine, nifédipine);
- les phénylalkylamines (vérapamil);
- Benzothiazépines (diltiazem).

Les préparations de cette série protègent la paroi vasculaire de l'imposition de masses thrombotiques, préviennent l'apparition de l'athérosclérose et assurent une fonction protectrice pour les reins et le cerveau.

  • Les diurétiques thiazidiques (hydrochlorothiazide) augmentent l'excrétion de chlore et de sodium dans l'urine, réduisent le volume de sang en circulation, réduisant ainsi la pression artérielle. Cependant, lorsqu’on utilise de tels médicaments à fortes doses, des troubles du processus métabolique dans l’organisme peuvent survenir. Le plus souvent, ils sont associés à un inhibiteur de l'ECA ou à une BAT. Les antagonistes des récepteurs de l'aldostérone (spironolactone) réduisent la pression artérielle en se liant aux récepteurs de l'aldostérone. Ce médicament réduit l’excrétion de potassium et de magnésium dans les urines.
  • Bêta-bloquants (bisoprolol, nébivolol, carvédilol). Attribuer si le patient a subi un infarctus du myocarde, insuffisance de la fonction cardiaque. L'effet est de réduire la fréquence et la force des contractions du muscle cardiaque. Cependant, les bêta-bloquants affectent négativement le métabolisme du corps. Ils préviennent le développement de pathologies des vaisseaux cérébraux, préviennent la survenue d'accidents vasculaires cérébraux.
  • Un patient peut prendre 1 médicament prescrit et effectuer un traitement combiné (2 à 3 médicaments).

    Il existe d'autres classes de recours pour AG:

    1. Agonistes des récepteurs de l'imidazoline (rilménidine, moxonidine). Affecter positivement le métabolisme des glucides de l'organisme, contribuer à la perte de poids du patient;
    2. Alpha-bloquants (prazosine). Également affecter positivement les processus métaboliques dans le corps. Utilisé en association avec d'autres antihypertenseurs.
    3. Inhibiteurs de la rénine (directs). Drogue utilisée Aliskiren, qui réduit la quantité de rénine dans le sang et l’angiotensine.

    Utilisez une combinaison d'antihypertenseurs, ils doivent avoir des propriétés pharmacocinétiques similaires pour avoir l'effet escompté. Il existe de telles combinaisons rationnelles de médicaments: diurétiques et inhibiteurs de l'ECA, diurétiques et ARA, inhibiteurs de l'ECA et antagonistes du calcium, diurétiques et antagonistes du calcium, ARA et antagonistes du calcium et autres, à la discrétion du médecin traitant.

    Si le patient a subi un infarctus du myocarde ou un AVC, il est recommandé de prendre de l'aspirine à différentes doses. L'aspirine empêche également la formation de plaques d'athérosclérose sur les parois des vaisseaux sanguins.

    Si, selon les données de laboratoire, le patient présente un changement de profil lipidique, des statines sont prescrites.

    Traitement de crise hypertensive

    La crise hypertensive est l'apparition soudaine d'une augmentation de la pression artérielle au-dessus de 160/120 mm Hg, accompagnée de certaines manifestations cliniques. Les crises sont simples et compliquées (la vie du patient est menacée).

    Le traitement d'une crise compliquée est effectué dans les conditions d'un service d'hospitalisation thérapeutique ou cardiologique. Il est nécessaire de réduire la pression artérielle de 25%, mais pas dans tous les cas.

    Les médicaments suivants sont utilisés:

    • Vasodilatateurs (nitroglycérine, nitroprussiate de sodium, énalaprilat);
    • Les bêta-bloquants (métoprolol);
    • Substances ganglioblokiruyuschie;
    • Médicaments diurétiques;
    • Neuroleptiques.

    La crise non compliquée est stoppée plus rapidement, des antihypertenseurs oraux sont utilisés (captopril, clonidine, moxonidine, nifédipine, etc.).

    Prévention

    Pendant la période d'exacerbation de la maladie, il est important d'exclure de l'alimentation les aliments salés-épicés, l'alcool. Donnez plus de temps pour vous reposer, en évitant le stress mental et physique.

    Le traitement de l'hypertension est sélectionné pour chaque individu. Prise en compte du mode de la journée et de la puissance du patient, du type de corps et de nombreux autres facteurs. Les signes de prise de médicaments sont détaillés et expliqués par le médecin traitant. Il est extrêmement important que le patient comprenne l’importance du traitement et respecte toutes les recommandations du médecin.

    L'auteur de l'article est Svetlana Ivanov Ivanova, médecin généraliste

    Hypotension - qu'est-ce que c'est? Symptômes et traitement

    Qu'est-ce que c'est - l'hypotension artérielle? L'hypotension, traduite du grec, signifie littéralement un ton réduit, à la fois musculaire et dans les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une dépression.

    Description

    Si nous parlons d'hypotension dans les muscles des vaisseaux sanguins, cette condition est généralement appelée hypotension artérielle. Dans ce cas, la pression artérielle diminue régulièrement de 20% ou plus par rapport à la valeur normale de 110/70 mm Hg. Art.

    Les principaux signes d'hypotension sont les suivants: assombrissement des yeux, faiblesse générale du corps.

    Le principal danger de l'hypotension est le manque d'oxygène des tissus, des organes et du cerveau, car le sang circule très lentement et n'a pas le temps de fournir les nutriments de manière opportune.

    L'hypotension est davantage une maladie féminine. Il y a des côtés positifs, les personnes atteintes de cette maladie vivent en moyenne 15 ans de plus que la moyenne. Depuis la forme chronique ou congénitale ne permet pas le développement de l'athérosclérose vasculaire.

    Considérez plus en détail ce que c'est: l'hypotension artérielle. Les symptômes et le traitement seront présentés ci-dessous.

    • Hypotension aiguë.
    • Hypotension (chronique).
    • Hypotension chronique primaire.
    • Hypotension chronique (secondaire).

    L'hypotension aiguë est très dangereuse, car elle est associée à une chute de pression importante et, par conséquent, elle diminue l'apport d'oxygène au cerveau, ce qui peut provoquer un accident vasculaire cérébral. Une forte baisse de pression nécessite des médicaments.

    Causes d'hypotension aiguë: intoxication, pertes de sang importantes, infection, septicémie, déshydratation.

    Hypotension chronique - de quoi s'agit-il?

    L'hypotension chronique s'appelle physiologique, car elle accompagne une personne tout au long de sa vie. Habituellement, il est rencontré par les habitants des hautes terres, des régions tropicales et des athlètes. C'est une adaptation de l'organisme à un mode de vie particulier. Dans de tels cas, l'hypotension n'est pas considérée comme une maladie.

    Le principal danger se cache dans l'hypotension chez les personnes âgées, à mesure qu'augmente le risque d'accident vasculaire cérébral ischémique.

    L'hypotension artérielle (CIM 10 I95) sous forme chronique n'agit souvent pas de la meilleure façon pour les jeunes car, en raison de la perte constante de force, il est impossible de travailler de manière productive et, par conséquent, il est difficile de faire avancer la carrière.

    Une hypotension essentielle (primaire) est attribuée à la maladie. On ne sait pas exactement comment elle se déclenche, mais la plupart des médecins ont tendance à croire que cette maladie se développe en raison d’un effort excessif prolongé ou du stress.

    L'hypotension secondaire est un effet secondaire d'autres maladies, notamment l'ostéochondrose de la région cervicale, l'arythmie, les troubles circulatoires, le diabète et les maladies gastro-intestinales.

    L'hypotension orthostatique est également distinguée dans les ouvrages de référence médicaux. Dans ce cas, l'hypotension est généralement temporaire et apparaît lorsque vous vous levez brusquement après avoir été accroupi ou couché sur le lit. Une telle hypotension artérielle chez les enfants plus souvent. Ce syndrome accompagne de nombreuses maladies neurologiques et somatiques. Lorsque la position horizontale est prise à la verticale, le sang commence à s'accumuler dans les veines des membres et des organes situés dans la partie inférieure du corps, sous l'action de la gravité. En conséquence, le volume sanguin qui retourne au cœur devient plus petit, ce qui entraîne une chute de la pression artérielle.

    Causes de l'hypotension

    Les causes pathologiques de l'abaissement persistant de la pression artérielle peuvent être divers facteurs, qui peuvent être très difficiles à établir. C'est ainsi que se développe l'hypotension primaire.

    La présence de ce formulaire explique:

    • prédisposition génétique;
    • caractéristiques de la constitution (asthénie);
    • évolution défavorable de la grossesse et de l'accouchement;
    • la puberté;
    • la nature du patient (hypocondrie, dépression, attitude négative à l'égard de la vie);
    • facteurs sociaux (stress, perturbation de la journée, surmenage, activité physique réduite).

    Essayons de comprendre ce qui peut déclencher une hypotension chez l'adulte.

    1. Troubles du système circulatoire: arythmie cardiaque.
    2. Maladies du tube digestif: intoxication, ulcère gastrique.
    3. Anomalies du système immunitaire.
    4. Avitaminose, manque de vitamines C, E.
    5. Neurologie Dépression, fatigue mentale, fatigue chronique.
    6. Quelques autres maladies: lésions de la moelle épinière ou du cerveau, sepsis, réactions allergiques, hépatite, ostéochondrose de la région cervicale.
    7. Adaptation de l'organisme aux nouvelles conditions climatiques: froid, humidité, haute montagne.
    8. Adaptation aux charges. Chez les athlètes, l'hypotension est une réaction protectrice à la surcharge afin de réduire le rythme cardiaque.
    9. La grossesse Le tonus vasculaire réduit pendant cette période conduit également à l'hypertension artérielle.
    10. L'hérédité.

    Les causes de l'hypotension sont importantes à déterminer rapidement.

    Symptômes de l'hypotension artérielle

    De quoi s'agit-il et comment le définir?

    Le symptôme principal est une pression artérielle inférieure à 90/60 mm Hg. Art.

    Les autres caractéristiques comprennent:

    • fatigue, faiblesse;
    • somnolence, panne matinale;
    • peau pâle, cernes sous les yeux;
    • étourdissements fréquents;
    • évanouissement;
    • maux de tête;
    • bourdonnement dans les oreilles, des bruits;
    • irritabilité due à l'impossibilité de percevoir les informations entrantes;
    • douleurs cardiaques;
    • mauvaise tolérance à tout changement: chaleur, froid, humidité, effort physique accru;
    • la distraction, l'impossibilité de traiter une grande quantité d'informations;
    • cycle menstruel tardif;
    • violation de la puissance;
    • refroidissement des membres (pieds, mains);
    • sueurs froides sur les paumes et les pieds;
    • le mal des transports;
    • nausées fréquentes, troubles du tractus gastro-intestinal;
    • bâillement en raison du manque d'oxygène dans les organes et les tissus.

    C'est ce que l'hypotension artérielle est. Les symptômes sont plutôt désagréables et peuvent se manifester de différentes manières.

    Complications de l'hypotension

    Quelle que soit la forme d'hypotension, une attention particulière doit être portée aux femmes enceintes, car un manque d'oxygène dans le sang peut entraîner une croissance médiocre du fœtus ou une formation incorrecte des organes et des membres.

    Rarement, en cas d'hypotension impropre ou auto-médicamenteuse, cette maladie peut se transformer en hypertension artérielle (hypertension artérielle) et il sera extrêmement difficile de revenir à l'état initial.

    En cas d'hypotension aiguë, une personne peut avoir un pouls affaibli, entraînant des évanouissements. Si vous savez qu'une personne souffre d'hypotension, qu'elle est malade et ne subit aucune pression, alors, avant l'arrivée de l'ambulance, vous devez mettre le patient en position horizontale, ouvrir les fenêtres.

    La complication la plus grave de l'hypotension est un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque, qui est fatal.

    L'hypertension et l'hypotension peuvent se remplacer.

    Diagnostics

    Il existe les méthodes suivantes pour le diagnostic de l'hypotension artérielle:

    • examen initial, entretien avec le patient, identification de la cause de la maladie;
    • définition, hypotension héréditaire ou acquise;
    • analyse quotidienne de la pression artérielle;
    • référence du patient pour l'ECG;
    • Échocardiographie Doppler.

    Traitement

    Le traitement de l'hypotension est un complexe complet, comprenant une correction du mode de vie avec une utilisation minimale de médicaments visant à maintenir le tonus vasculaire. Si, toutefois, l'hypotension est la conséquence d'une maladie, essayez d'éliminer la cause, c'est-à-dire la maladie primaire.

    Les changements de mode de vie incluent:

    • journée de travail constante avec une période de repos stable;
    • posé pour restaurer le sommeil;
    • bonne nutrition;
    • se débarrasser des mauvaises habitudes;
    • exercice thérapeutique;
    • être à l'air frais dans les parcs;
    • durcissement ou douche.

    Étape 1: travail / repos Le rythme du temps de travail et du repos est la base du traitement de l'hypotension. Si le corps est soumis à un stress constant, le surmenage met à rude épreuve les systèmes cardiaque, circulatoire et nerveux. Si vous ne reprenez pas la force pendant votre sommeil ou votre repos, votre corps s'épuise lentement et, en conséquence, la résistance à diverses maladies diminue.

    Étape 2: sommeil complet. Le problème de l'hypotonie est que 6 à 8 heures ne sont pas suffisantes pour récupérer, mais que le taux est de 10 à 11 heures, surtout si la saison est basse ou basse pression atmosphérique. Au réveil, vous ne devez pas sauter du lit, vous devez vous allonger quelques minutes, vous étirer et vous asseoir quelques minutes au bord du lit. Dans cet ordre, il n'y a pas de chute de pression soudaine, il est donc possible d'éviter les vertiges, le noircissement des yeux.

    Étape 3: Repas en temps opportun. Cela devrait être 3-5 fois par jour. Il n'est pas souhaitable de manger avant le coucher. Il est nécessaire de manger des aliments riches en vitamines C, E et du groupe B, en calcium, potassium, magnésium et phosphore. Il est même recommandé aux personnes souffrant d'hypotension artérielle d'utiliser des aliments épicés, épicés et salés. Sel, levure, café, thé fort, églantier, cornouiller, agrumes, particulièrement recommandés.

    Cela est également vrai pour l'hypotension orthostatique.

    Étape 4: Abandonner les mauvaises habitudes. La dépendance à la nicotine et l'alcool aggravent encore la situation en affaiblissant les parois des vaisseaux sanguins.

    Étape 5: Thérapie physique avec des charges modérées. Améliore le métabolisme du corps, ce qui contribue à l'élimination rapide de toutes les toxines. De plus, de grandes quantités d'oxygène sont fournies aux organes et le travail de tout le système cardiovasculaire est amélioré.

    Les exercices du matin, le jogging, de préférence le soir, la natation sans charge, la marche, les sports et le cyclisme dans les zones forestières sont recommandés.

    Etapes 6 et 7: Les promenades sans hâte et le durcissement du corps sont les meilleures mesures pour lutter contre l'hypotension artérielle. Ils renforcent les parois des vaisseaux sanguins et protègent le corps des influences de l'environnement et de divers virus et bactéries.

    Nous devons toujours être en mesure de tempérer correctement. Pour commencer - une douche de contraste, se terminant par de l'eau tiède. Ensuite, vous pouvez ajouter la douche matinale d'eau glacée à votre tête, ce qui inclut un bain et un sauna. La différence de température ne doit pas dépasser 20 degrés, sinon il peut y avoir des coups.

    Traitement de la toxicomanie

    Les médecins prescrivent pour l'hypotension (CIM 10 I95) "Caffetamine", "Citramon", si la goutte s'accompagne de maux de tête et d'acouphènes, "Saparal", "Askafen".

    La dose optimale de caféine est de 0,2 g / jour. En cas de surdosage, le processus inverse peut aller - sommeil médiocre, anxiété, rythme cardiaque rapide, mictions fréquentes.

    Les médicaments nootropes sont utilisés en cas de troubles de la mémoire, de diminution de la capacité mentale. Ils réduisent le besoin en oxygène des cellules et des tissus et restaurent tous les processus vitaux nécessaires au fonctionnement normal du cerveau et de l'organisme dans son ensemble. Ces médicaments incluent "Tanakan", "Caviton", "Niceroglin", "Nootropil".

    Avec un manque d'oxygène, le cerveau utilise "Glycine", "Citrulline". En l'absence d'acides aminés et de protéines, Cerebrozil est prescrit.

    Traitement de l'hypotension artérielle à domicile

    • Café au miel et au citron. Nous devons immédiatement dire que ce n'est pas une boisson. Vous aurez besoin de prendre 50 grammes de café moulu torréfié, 500 grammes de miel, presser le jus d'un citron à la main. Mélangez tout à fond. Manger 1 cuillère à café 2 heures après les repas. Moyens pour stocker dans le réfrigérateur.
    • Citronnelle chinoise. Teinture, pour la préparation de laquelle il faudra un verre de fruit de citronnelle. Il est nécessaire de broyer et de verser la vodka dans un rapport de 1:10. Insister dans un récipient fermé dans un endroit sombre et froid pendant deux semaines. Il est pris 30 minutes avant les repas de 25 à 40 gouttes avec une cuillère à soupe d’eau froide.
    • Racine de gingembre En vente est à la fois la poudre de gingembre et les racines elles-mêmes. Bien sûr, la poudre est beaucoup plus pratique, mais elle est préparée avec des réactifs chimiques, il est donc préférable de frotter la racine de gingembre. Il faudra une cuillère à café pour 1 tasse de thé sucré fort. Il est pris 3 fois par jour pendant une semaine.
    • Racine dorée (Rhodiola rosea). Il y a une vente gratuite dans toutes les pharmacies. L'extrait est pris en 5-10 gouttes, dissous dans de l'eau froide 15 minutes avant les repas. Le cours dure 10 à 20 jours selon l’état de santé.

    C'est ce que c'est: l'hypotension artérielle. Les symptômes et le traitement sont souvent liés.

    Conclusion

    La pathologie peut être congénitale ou acquise. En cas de maladie congénitale, il est nécessaire de surveiller en permanence votre état, d’avoir les médicaments nécessaires, car le cerveau, les organes et les tissus ne reçoivent pas assez d’oxygène pendant l’hypotension. Par conséquent, si vous ne soulagez pas les symptômes à temps, vous pouvez subir un accident cérébrale. En cas d’hypotension acquise, vous devez d’abord identifier les causes de l’apparition de cette maladie et les éliminer, ce qui changera peut-être complètement votre mode de vie. En outre, l'hypotension peut être un symptôme secondaire d'une maladie. Vous devriez consulter votre médecin afin d’identifier les causes et de prescrire le traitement approprié, car l’auto-traitement peut conduire à l’hypertension, ce qui rend impossible toute guérison. Nous avons considéré ce que c'est: l'hypotension artérielle.

    Comment identifier et soigner l'hypotension artérielle?

    L'hypotension a traditionnellement reçu moins d'attention que l'hypertension: on pense qu'un nombre beaucoup moins important de personnes souffrent de cette pathologie et que ses effets ne sont pas si dangereux pour la santé. En fait, la détérioration de la qualité de vie en cas d'hypotension artérielle peut être perceptible. Cette maladie ne peut donc être ignorée.

    Qu'est-ce que l'hypotension et quels types sont

    Sous ce terme, nous entendons la baisse persistante de la pression artérielle (pouvant durer des périodes de temps significatives), pouvant atteindre 20% ou plus en dessous des valeurs nominales. En pratique, il est inférieur à 90/60 mm Hg. Art.

    Classification CIM 10

    Selon la classification des maladies CIM-10, l’hypotension artérielle appartient à une catégorie distincte de maladies du code 195.

    Dans cette catégorie, il existe une division en plusieurs sous-types d'hypotension:

    • 0 - idiopathique;
    • 1 - orthostatique;
    • 2 - drogue;
    • 9 - non spécifié;
    • 8 - autres formes.

    Hypotension aiguë

    Une forme d'hypotension aiguë, caractérisée par une diminution rapide de la pression artérielle, est considérée comme la plus dangereuse. Une forte diminution du débit sanguin peut affecter tous les organes, en particulier le cerveau, qui est le plus gros consommateur de sang. L'insuffisance d'oxygène peut provoquer des évanouissements, des arythmies et d'autres problèmes de santé qui nécessitent une réponse immédiate du patient ou d'autres personnes.

    Les causes d’une chute brutale de la tension artérielle (pression artérielle) peuvent être différentes: intoxication alimentaire / chimique banale, infections, intoxication sanguine, déshydratation.

    Hypotension chronique

    Une baisse de pression prolongée ou permanente est le principal symptôme de l'hypotension chronique. Mais si pour certaines catégories de la population (athlètes entraînés, résidents des hauts plateaux, habitants des territoires du Nord), un tel état est une adaptation de l'organisme, qui est considéré comme la norme, il s'agit alors d'un état anormal. Elle se caractérise par une rupture permanente des forces, ce qui ne permet pas de travailler dans un domaine professionnel et dans la vie pleinement.

    Hypotension artérielle primaire

    Cette forme de pathologie est la plus courante, bien que ses causes ne soient pas complètement comprises. Il est connu que des facteurs pronostiques significativement significatifs de la formation de la forme principale (essentielle) de l'hypotension sont un stress prolongé, une mauvaise hérédité et le mécanisme de développement associé à un dysfonctionnement vasculaire. Il est important d'identifier ces cas à temps pour empêcher leur progression vers la forme chronique.

    Hypotension secondaire

    Si l'hypotension primaire est considérée comme une maladie indépendante, la forme secondaire est une conséquence d'autres maladies systémiques:

    • pathologie du système cardiovasculaire;
    • ostéochondrose de SHOP (colonne cervicale);
    • traumatisme au cerveau;
    • maladies du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal);
    • maladies respiratoires;
    • le diabète;
    • tumeurs malignes / bénignes;
    • dysfonctionnement circulatoire;
    • l'alcoolisme;
    • le résultat d'un long médicament.

    Hypotension orthostatique

    En règle générale, il s’agit d’une diminution de la pression artérielle à court terme lorsqu’on se tient debout (en général, lorsque le corps passe de la position horizontale à la position verticale). Les personnes atteintes de cette forme de maladie courent le risque de chutes et d'évanouissements; elles doivent donc entrer dans un état vertical (se lever, sauter) avec prudence.

    Les causes

    L'étiologie de l'hypotension est très diverse. Nous énumérons les principaux facteurs qui sont provocateurs pour le développement de l'hypotension artérielle:

    1. Pathologie du système cardiovasculaire: arythmies, athérosclérose, HF (insuffisance cardiaque), sténose significative de la valve aortique.
    2. Maladies du tube digestif: ulcère gastrique, gastrite, intoxication intestinale.
    3. Dysfonctionnements du système immunitaire: carence en vitamines, maladies auto-immunes.
    4. Pathologies de nature neurologique: névrose, dystonie vasculaire, fatigue physique / mentale chronique, dépression.
    5. Autres maladies systémiques: hépatite, ostéochondrose SHOP, réactions allergiques, pathologies endocriniennes, rhumatismes, sepsis, lésions rachidiennes / cérébrales prolongées, choc anaphylactique, brûlures supérieures à 2%.
    6. Les raisons du plan d'adaptation (déplacement dans une région au climat alpin froid et humide).
    7. Période de gestation
    8. Prédisposition génétique.

    Mécanisme de formation

    Malgré la longue liste de raisons conduisant à une baisse de pression artérielle à court terme ou persistante, l'hypotension se développe selon un scénario comportant quatre options différentes:

    • abaisser le taux d'éjection ventriculaire gauche en percussion / minute;
    • une diminution générale du volume de sang circulant dans le système cardiovasculaire;
    • tonus veineux réduit;
    • baisse de la résistance des vaisseaux sanguins périphériques.

    Une diminution de la fraction d'éjection est typique chez les patients qui ont eu une crise cardiaque ou qui ont des antécédents de pathologies cardiaques. La diminution du tonus vasculaire périphérique survient généralement dans le contexte du choc anaphylactique, du collapsus infectieux-toxique. La cause du BCC (volume sanguin circulant) est un saignement interne / externe. La pleurésie / ascite sont les principaux facteurs de l'apparition d'une hypotension due à une diminution du volume de sang veineux renvoyé au cœur.

    Les symptômes

    Le signe le plus fiable de l'hypotension artérielle est la valeur de la pression artérielle inférieure à 90/60.

    Malheureusement, lorsque la situation s'aggrave, il est loin d'être toujours possible de mesurer la pression artérielle avec un tonomètre. Il est donc important de connaître les symptômes externes de la maladie:

    • fatigue, apathie, état permanent de faiblesse générale;
    • long vertige;
    • pâleur de la peau;
    • maux de tête dans les zones temporale, frontale, occipitale;
    • assombrissement des yeux, l'apparition d'acouphènes;
    • évanouissement;
    • douleur dans le coeur;
    • distraction, sclérose en plaques, troubles de la mémoire;
    • problèmes de puissance;
    • transpiration accrue;
    • diminution de la température à 36 degrés;
    • perturbation du cycle menstruel;
    • symptômes dyspeptiques (nausée, sensation de lourdeur dans l'abdomen, vomissements);
    • bâillement (conséquence du manque d'oxygène).

    Degrés de sévérité

    L'évolution de la maladie est caractérisée par divers degrés de gravité.

    Grade I - modéré, caractérisé par des attaques rares (1 heure / jour ou moins). En cas d'hypotension du degré II, la chute de la pression artérielle peut survenir plusieurs fois par jour, le degré III est une forme sévère avec de multiples crises. Les formes bénignes / modérées de la maladie peuvent être traitées en prescrivant un traitement médicamenteux adéquat; l'hypotension grave est considérée comme stable, rarement totalement guérissable.

    Hypotension chez les enfants

    Une hypotension artérielle chez les enfants survient assez souvent, en particulier à l'adolescence, et la cause du développement d'une pathologie peut être due aux facteurs suivants:

    • maladies infectieuses transférées;
    • surmenage;
    • altération hormonale du corps;
    • déséquilibre nutritionnel.

    Comme chez l'adulte, une diminution de la pression artérielle chez l'enfant est accompagnée de vertiges, de maux de tête fréquents, de troubles de la mémoire, d'absence d'esprit, d'un changement brusque d'humeur.

    Hypotension chez la femme enceinte

    Une baisse constante de la tension artérielle au cours de la grossesse se développe dans le contexte d’une double charge ressentie par les systèmes et les organes de la future mère. L'hypotension est causée par une circulation sanguine supplémentaire chez le fœtus et par un spasme vasculaire causé par une augmentation hormonale.

    En règle générale, l'hypertension apparaît plus proche de la fin du premier trimestre et est asymptomatique ou est accompagnée d'une fatigue rapide, d'une irritabilité, d'une perte d'appétit et parfois de douleurs cardiaques et de nausées.

    Diagnostics

    Le facteur le plus important pour établir un diagnostic correct d'hypotension est de collecter les antécédents du patient. Régime alimentaire, maladies passées, habitudes et habitudes quotidiennes, médicaments - ces informations aideront à déterminer les causes de l'hypertension.

    Traitement

    En règle générale, ils essaient de traiter l'hypotension des grades I à II sans recourir à un traitement médicamenteux, en particulier si le patient appartient à la catégorie des enfants / adolescents ou des femmes enceintes.

    Quel que soit son âge, il est recommandé au patient de normaliser la routine quotidienne afin de garantir un repos correct, une alimentation saine et saine et l'exercice physique devrait être limité.

    Le menu du jour devrait inclure des aliments riches en oligo-éléments et en vitamines. Il est permis de boire 2-3 tasses de café / jour, les boissons toniques et les produits peuvent avoir le même effet.

    En cas d'hypotension sous forme sévère, des médicaments contenant des substances actives qui augmentent la pression artérielle (midodrine, caféine, éphédrine) sont prescrits.

    Syncope: premiers secours

    Une chute brutale de la pression artérielle est lourde de conséquences désagréables, comme un évanouissement. Dans de tels cas, le patient devrait être mis sur le dos, les membres inférieurs levés, ce qui fournirait une plus grande quantité de sang au cerveau. Les vêtements imperméables doivent être enlevés pour laisser entrer l'air frais (ouvrir une fenêtre / porte ou emmener le patient à l'extérieur). Saupoudrez le visage d’eau froide et laissez-le respirer quelques secondes avec un coton imbibé d’ammoniaque.

    Médicaments

    Comme indiqué ci-dessus, le traitement médicamenteux de l'hypotension n'est utilisé que dans les cas avancés. Les principaux groupes de médicaments conçus pour normaliser la pression artérielle:

    • médicaments cérébroprotecteurs (Actovegin, Stugeron, Cinnarizine);
    • nootropiques (nootropil, lucetam);
    • antioxydants (bêta-carotène, acide succinique);
    • anticholinergiques (platifiline, amisyl);
    • tranquillisants / antidépresseurs;
    • complexes de vitamines (A / E / B).

    Avec une pression artérielle extrêmement basse, vasoconstricteurs (phényléphrine), glucocorticoïdes (prednisone, hydrocortisone), cardiotoniques (amlodipine, dobutamine) sont administrés par voie intraveineuse.

    Physiothérapie

    Pour normaliser la pression artérielle, améliorer le fonctionnement du myocarde, augmenter le tonus vasculaire, les procédures de physiothérapie suivantes sont prescrites, qui se caractérisent par un effet tonique prononcé:

    • électrophorèse avec une solution de potassium / novocaïne;
    • thérapie par micro-ondes;
    • thérapie diadynamique;
    • traitement ultraviolet;
    • térébenthine / dioxyde de carbone / bains d'oxygène;
    • averse de pluie;
    • massage réflexe.

    Vidéo: comment faire face à une pression artérielle basse

    Comment faire face à l'hypotension en utilisant les moyens disponibles à la maison:

    Remèdes populaires

    Pour éviter les attaques de baisse de pression artérielle peut être à la maison, mais un tel traitement ne peut être effectué sans consulter un médecin.

    Vous pouvez obtenir de bons résultats en mangeant une tasse de café additionnée de jus de citron et de miel après chaque repas. La teinture de citronnelle chinoise contribue également à une augmentation de la pression artérielle. Pour préparer un remède populaire, versez les baies broyées de la plante avec de l'alcool ou de la vodka (prenez 10 parties de liquide pour 1 volume de citronnelle), insistez 15 jours, prenez avant les repas (après avoir dilué 30 gouttes de teinture dans une cuillère à soupe d'eau).

    Vous pouvez également ajouter de la poudre de gingembre au thé (0,5 cuillerée à thé de poudre par tasse de thé), à prendre après les repas pendant 20 jours.

    Charges de pression réduite

    Beaucoup d'hypotension pour le traitement de l'hypertension artérielle en utilisant des teintures à base de plantes. Le principe de leur préparation est à peu près le même: deux cuillères à soupe d’herbes s’endormir dans un thermos de deux litres, verser deux tasses d’eau bouillante, insister 10 à 12 heures. Utilisez trois fois / jour 50 mgs pendant 30 à 60 jours.

    • Millepertuis, volodouchka, mordovnik, chicorée, pissenlit, leuzea, réglisse, genévrier (dans un rapport de 3: 2: 2: 2: 2: 2: 2: 3: 1);
    • Veronica, millepertuis, absinthe, sauge, montre, immortelle, tanaisie, chicorée, pissenlit, elecampane (selon le rapport 2: 5: 1: 3: 4: 2: 2: 1: 1: 1: 1);
    • tatarnik, ortie, prêle des champs, feuilles de bouleau, menthe, fraises, groseilles, pissenlit, pommeau, baies de roses sauvages (au format 10: 2: 2: 4: 1: 2: 2: 4: 1: 6).

    Prévention

    Un mode de vie actif est le meilleur moyen de prévenir l’hypotension. Une nutrition rationnelle, des exercices réguliers (charge, aller au gymnase), un bon repos contribueront à la normalisation de la pression.

    Pour renforcer le tonus vasculaire, les procédures à l'eau sont recommandées: une douche à contraste, la natation.

    Les émotions positives, le manque de stress, la psychothérapie pour les états dépressifs et hypocondriaques aideront également à prévenir l'apparition de l'hypotension.

    Prévisions

    Une réduction non critique de la pression artérielle, même sous forme chronique, ne représente pas une menace sérieuse pour la santé du patient, mais dans la plupart des cas, cette pathologie est provoquée par d’autres maladies. Par conséquent, le pronostic doit être considéré dans le contexte des complications qui causent ces maladies.

    Mais les symptômes d'hypotension, tels que des évanouissements, peuvent également causer des blessures en cas de chute. L'abaissement persistant de la pression, ainsi que l'hypertension, sont des affections rarement guérissables, mais elles peuvent et doivent être maîtrisées en consultant régulièrement le médecin traitant.