Où va la douleur dans le coeur?

La douleur dans la région du muscle cardiaque est l'une des causes les plus courantes d'appeler une ambulance. Mais seulement dans 20-30% des cas, des problèmes cardiaques sont confirmés. Les principales causes d’inconfort sont les maladies du système musculo-squelettique et le profil neurologique.

Pour aider les médecins à identifier rapidement la cause des affections, il est important de faire attention aux 3 points suivants lorsque le cœur a mal: l'endroit où il donne, l'intensité des sensations et leur caractère. Ces paramètres vous aideront à prendre rapidement la bonne décision.

Douleurs irradiantes - le principal symptôme des problèmes cardiaques

Les maladies cardiologiques sont connues pour leur ruse. Ils peuvent se développer rapidement ou progressivement, accompagnés d'essoufflement, d'arythmie périodique et d'une fatigue accrue. Cependant, le principal symptôme est la douleur. Son intensité dépend du type de maladie et du degré de son développement.

Le cœur a beaucoup de récepteurs de la douleur qui agissent lorsque les fibres musculaires sont endommagées. Cela est généralement dû à un manque d'apport de nutriments, à une hypoxie ou à des processus inflammatoires. C'est à propos de telles blessures que la douleur dans le coeur signale, à laquelle cela donne un signe diagnostique important.

Dans les pathologies cardiaques, la gêne est concentrée dans l'espace rétrosternal, provenant de quelque part à l'intérieur. Dans ce cas, un décalage typique vers la gauche n'est pas toujours observé. Il est caractéristique qu’avec une douleur au cœur, il soit difficile d’identifier clairement sa source ou son point d’origine. Habituellement, les sensations sont localisées dans une certaine zone, mais sans localisation claire.

Si le coeur fait mal, où va la douleur - un critère de diagnostic important. Dans les maladies cardiologiques, l'irradiation est presque toujours présente.

Le fait est que le cœur est situé à la jonction de la colonne vertébrale cervicale et thoracique. Il concentre une quantité énorme de fibres nerveuses responsables de la transmission des impulsions de certaines régions. Par conséquent, les signaux des récepteurs du myocarde sont souvent transmis aux nœuds voisins.

Mais où peut aller la douleur dans le coeur? Il couvre généralement ces sites:

  • mâchoire inférieure;
  • le cou;
  • l'épaule;
  • la main;
  • région épigastrique;
  • hypochondre gauche.

N'oubliez pas non plus son personnage. Ce sont généralement des sensations de compression et d'oppression, accompagnées d'attaques de panique (peur de la mort), d'essoufflement, de respiration lourde, etc. Toutefois, dans certains cas, le syndrome douloureux est aigu, des brûlures ou des surpiqures.

Redonne, sous l'omoplate

Une telle localisation de la douleur peut avoir des dizaines de raisons, notamment des problèmes cardiaques. Ainsi, la douleur dans le coeur qui s'étend sous l'omoplate et / ou dans le dos est caractéristique de l'infarctus du myocarde. Le syndrome douloureux a une nature aiguë ou brûlante et s'accompagne des symptômes suivants:

  • sensation de lourdeur dans la poitrine;
  • respiration rapide;
  • il est difficile pour le patient de s'allonger, il veut constamment s'asseoir;
  • absence de réponse adéquate aux médicaments cardiaques standard.

Si le recul ne se limite pas au dos et s’étend au bras gauche, au cou, à la mâchoire - c’est peut-être une attaque d’angine de poitrine. La douleur est sourde, comprimante, douloureuse ou coupante, mais pas aiguë. Pour cette condition est caractérisée par la peur de la mort, il y a une respiration lourde, un essoufflement. Retirer une attaque aide à recevoir la nitroglycérine.

La péricardite est souvent la cause de la douleur dans la région du muscle cardiaque avec irradiation sous l'omoplate. Les sentiments sont monotones: la douleur est sourde, oppressante. La péricardite est caractérisée par la fièvre.

N'oubliez pas que la douleur au cœur, qui s'étend au côté gauche du dos ou à l'omoplate, peut être un signe d'ostéochondrose, de névralgie intercostale, de sciatique, etc.

Endroits possibles de radiation de la douleur dans le coeur

Dans l'épaule et le bras gauche

Cette caractéristique est caractéristique de nombreuses pathologies du profil cardiologique. Mais le plus souvent, il se produit avec l'angine, la myocardite, la cardiomyopathie, etc.

Avec l’inflammation du myocarde, le syndrome douloureux est douloureux et perçant et ne disparaîtra pas après la prise de nitroglycérine. En outre, l'inconfort augmente avec l'effort physique. Cette maladie est caractérisée par les caractéristiques supplémentaires suivantes:

  • essoufflement;
  • crises d'asthme pendant le sommeil;
  • détérioration après un travail intensif.

La cardiomyopathie est accompagnée de douleurs de piqûre pouvant durer plusieurs heures. De manière caractéristique, ils ne sont pas éliminés par la nitroglycérine. Cette maladie peut être distinguée d'autres pathologies par la présence d'attaques d'arythmie.

Dans la gorge (cou) et la mâchoire inférieure

Ce type de dissémination de l'inconfort est caractéristique des accidents vasculaires cérébraux lors d'une maladie coronarienne, ainsi que de la myocardite. Ces maladies ont une nature différente, mais leur mécanisme de transmission des sentiments est similaire.

Lorsque la douleur dans le cœur retourne au cou, les patients confondent souvent cette sensation avec d'autres problèmes. Par exemple, les personnes souffrant d'une crise d'angine de poitrine se tournent souvent vers le dentiste à cause de douleurs à la mâchoire et à la gorge, évoquant des problèmes de dents. Le même malaise au cœur est généralement attribué au surmenage ou au stress.

Dans la région épigastrique

Le syndrome douloureux avec transmission à la partie supérieure de l'abdomen est caractéristique de la péricardite et des problèmes d'artères. Cependant, si lors de l'inflammation du péricarde, l'inconfort est complété par de la fièvre et peut augmenter avec la toux, les complications sont plus compliquées.

L'anévrisme aortique et sa dissection se passent généralement sans irradiation. Le syndrome douloureux survient souvent dans l'espace rétrosternal. Mais dans la pratique médicale, il y avait des patients qui se plaignaient de douleurs à l'estomac et de brûlures d'estomac. Par la suite, cela s’est avéré être un grave problème d’aorte.

Vidéo utile

Pour plus d'informations sur les symptômes de la maladie cardiaque, voir la vidéo suivante:

Comment distinguer le chagrin d'amour?

La douleur thoracique est un symptôme de nombreuses maladies et pas nécessairement de problèmes cardiaques. Ainsi, des maladies du système musculo-squelettique, des organes respiratoires et digestifs, des troubles neurologiques et des blessures peuvent se manifester. Cependant, il est nécessaire de savoir comment déterminer ce qui blesse le cœur, car dans ce cas, une aide immédiate peut être nécessaire. Il est particulièrement important de ne pas rater une condition dangereuse telle que l'infarctus du myocarde.

Seul un médecin diagnostiquera, mais certains signes spécifiques aideront à comprendre que le cœur fait mal.

La nature de la douleur dans les maladies cardiologiques

Attaque d'angine

La douleur survient derrière le sternum, il peut être constrictif, serrant, parfois coupant, mais jamais vif, mais toujours terne. Il se pose exactement où le coeur est. Une personne ne peut pas localiser avec précision la douleur et met ses mains sur tout son torse. La douleur se fait sentir entre les omoplates, la main gauche, la mâchoire et le cou. Apparaît généralement lors d'un effort excessif émotionnel, d'un effort physique, lors d'une sortie au froid d'une pièce chaude, pendant les repas, la nuit. Lorsque le cœur fait mal, l’inconfort dure de quelques secondes à vingt minutes. Habituellement, le patient se fige sur place, il a le souffle court, une sensation de manque d'air, un sentiment de peur de la mort. Un soulagement significatif ou un soulagement complet de l'attaque se produit immédiatement après la prise de nitroglycérine. La douleur cardiaque ne dépend pas de la position du corps, de l'inhalation ou de l'expiration.

Infarctus du myocarde

Douleur aiguë soudaine derrière le sternum d'un personnage pressant ou brûlant, s'étendant du côté gauche de la poitrine et du dos. Le patient a le sentiment que le cœur est très chargé. Une personne ressent un sentiment de peur de la mort. Avec une crise cardiaque, la respiration devient plus rapide, alors que le patient ne peut pas s'allonger, il essaie de s'asseoir. Contrairement à l'angine de poitrine, les douleurs lors d'une crise cardiaque sont très vives et peuvent être aggravées par les mouvements. Ils ne sont pas éliminés par les médicaments habituels pour le noyau.

Maladie cardiaque inflammatoire


La douleur cardiaque survient lors de processus inflammatoires tels que la myocardite et la péricardite.

Avec la myocardite, les sensations sont presque les mêmes qu'avec l'angine. Les principaux symptômes sont des douleurs de douleur ou de piqûre qui s'étendent à l'épaule gauche et au cou, une sensation de pression derrière le sternum, généralement légèrement à gauche. Ils sont presque continus et durables, ils peuvent augmenter avec l'effort physique. Après avoir pris la nitroglycérine n'est pas libéré. Les patients souffrent d'asthme et de dyspnée pendant le travail physique et la nuit, un gonflement et une douleur aux articulations sont possibles.

Les symptômes de la péricardite sont des douleurs légères, monotones et fébriles. La douleur peut être localisée dans le côté gauche de la poitrine, généralement au-dessus du cœur, ainsi que dans le haut de l'abdomen gauche, l'omoplate gauche. Ils sont aggravés par la toux, par la modification de la position du corps, par la respiration profonde, dans un état de mensonge.

Maladie aortique

L'anévrisme aortique se traduit par une douleur dans la partie supérieure de la poitrine, qui dure plusieurs jours et est associée à un effort physique. Il ne donne pas à d'autres parties du corps et ne passe pas après la nitroglycérine.

L'anévrisme disséquant de l'aorte se caractérise par une douleur intense en cambrure derrière le sternum, suivie d'une perte de conscience. Aide d'urgence requise.

Thromboembolie de l'artère pulmonaire

Un signe précoce de cette maladie grave est une douleur thoracique grave, aggravée par l’inspiration. Il ressemble à la douleur de l'angine, mais ne donne pas à d'autres parties du corps. Ne passe pas après les analgésiques. Le patient souffre d'essoufflement grave et de palpitations. Cyanose observée de la peau et diminution rapide de la pression. La condition nécessite une hospitalisation immédiate.

Douleur d'origine non cardiaque

Névralgie intercostale

La névralgie intercostale est souvent confondue avec le chagrin d'amour. Cela ressemble vraiment à l'angine de poitrine, mais il existe des différences significatives. La névralgie se caractérise par une vive douleur lancinante aggravée par les mouvements, les courbures du corps, la toux, le rire, l’inhalation et l’expiration. La douleur peut se libérer rapidement, mais peut durer des heures et des jours, augmentant à chaque mouvement brusque. La névralgie est localisée en pointillé à gauche ou à droite entre les côtes, la douleur peut être transmise directement au cœur, au bas du dos, au dos ou à la colonne vertébrale. Habituellement, le patient peut localiser la douleur.

Ostéochondrose

Dans l'ostéochondrose thoracique, une personne ressent une douleur au cœur qui donne en retour le haut de l'abdomen, l'omoplate et augmente au cours du mouvement et de la respiration. Peut-être un sentiment d'engourdissement dans la région interscapulaire et la main gauche. Beaucoup prennent leur condition pour l'angine, surtout si la douleur survient la nuit et qu'il y a un sentiment de peur. Le fait de distinguer la douleur cardiaque de l'ostéochondrose peut être dû au fait que dans ce dernier cas, la nitroglycérine ne va pas aider.

Maladies du système digestif

Les symptômes de la forme aiguë de pancréatite sont des douleurs très graves qui peuvent être confondues avec le cœur. Un état semblable à une crise cardiaque, avec des nausées et des vomissements dans les deux cas. Les supprimer à la maison est presque impossible.

Lorsque les spasmes de la vésicule biliaire et des voies biliaires semblent faire mal au cœur. Bien que le foie et la vésicule biliaire soient à droite, des douleurs sévères se manifestent du côté gauche de la poitrine. Dans ce cas, les antispasmodiques aident.

L'angine est similaire à une douleur intense accompagnée d'une hernie de l'œsophage (ouvertures du diaphragme). Il apparaît la nuit lorsque la personne est en position horizontale. Il faut prendre une position verticale, l'état s'améliore.

Système nerveux central

Dans les troubles du système nerveux central, il existe des douleurs fréquentes et prolongées dans la poitrine, notamment au sommet du cœur, c'est-à-dire dans la poitrine du bas à gauche. Les patients décrivent les symptômes de différentes manières mais, en règle générale, ce sont des douleurs constamment douloureuses, parfois aiguës et à court terme. Les douleurs de névrose s'accompagnent toujours de troubles du sommeil, d'irritabilité, d'anxiété et d'autres manifestations de troubles autonomes. Dans ce cas, les médicaments apaisants et les somnifères aident. Une tendance similaire peut être observée avec la ménopause.

Dans certains cas, la névrose cardiaque est difficile à distinguer de la maladie coronarienne, car il peut ne pas y avoir de modification de l'ECG dans les deux cas.

En conclusion

Dans tous les cas, vous devez vous rendre à l'hôpital. Même un médecin expérimenté sans examen instrumental ne peut déterminer avec précision l'origine de la douleur. De plus, toute maladie peut avoir des symptômes atypiques.

Réveil téléphonique Six nuances de chagrin d'amour

Douleur au coeur - peut-être l'une des raisons les plus fréquentes de contacter le service "03". Mais l'appel de l'ambulance est-il toujours justifié dans ce cas?

Un mot au médecin réanimateur de la brigade spécialisée, spécialiste en chef en cardiologie à la station d’ambulance A. Puchkov de Moscou et à l’aide médicale d’urgence, Alexei Sokolov.

En cas de douleur au cœur, il est important d’agir de manière claire et recueillie. Après tout, ce symptôme peut être le signe de problèmes graves, allant jusqu'au syndrome coronarien aigu, qui est une combinaison de réactions pathologiques du corps survenant au cours du développement d'un infarctus du myocarde. Afin d'éviter une catastrophe cardiaque et d'orienter correctement le régulateur de l'ambulance, il est nécessaire de faire attention aux nuances suivantes:

Où ça fait mal?

Pour les problèmes de coeur, la douleur derrière le sternum est la plus typique (c'est-à-dire au centre de la poitrine). Les entrelacs des terminaisons nerveuses situées dans cette zone créent les zones les plus sensibles sensibles aux problèmes cardiaques.

Comment ça fait mal? Une crise cardiaque est caractérisée par une douleur compressive, oppressante, brûlante, parfois déchirante. «La douleur est apparue à l'épaule droite... Puis elle s'est rampée jusqu'à sa poitrine et s'est coincée quelque part sous le mamelon gauche. Puis, comme si la main calleuse de quelqu'un pénétrait dans la poitrine et commençait à serrer le cœur, comme une grappe de raisin. Pressé lentement, avec diligence - une ou deux fois, deux, trois, trois ou quatre... Finalement, lorsqu'il ne resta plus de sang dans le cœur serré, la même main le jeta indifféremment... "- c'est ainsi que l'écrivain Nodar Dumbadze décrivit l'attaque d'une crise cardiaque.

Combien de temps ça fait mal? Avec une crise cardiaque en développement, une crise de douleur cardiaque dure beaucoup plus longtemps (de 15 minutes ou plus) qu’une angine de poitrine, souvent déclenchée par un effort physique ou le stress, mais peut se produire seule, sans raison apparente.

Où donner? La plupart des cardiologues sont alarmés par des plaintes de douleur à la poitrine, ce qui donne une ou deux épaules, et plus particulièrement... la mâchoire. Certaines personnes prennent à tort une telle douleur pour un mal de dents et à la fin de l'attaque, elles se tournent même vers un dentiste, ignorant qu'elles étaient à mi-chemin d'une crise cardiaque. Le fait est que, dans la projection de la colonne vertébrale cervico-thoracique, passent les nerfs traversés par l'innervation du cœur, de la région du menton et des articulations de l'épaule. Par conséquent, l'impulsion de douleur du muscle cardiaque est souvent transmise au noeud suivant. Si la personne a également une main gauche engourdie (de l'épaule au coude ou au petit doigt) et que le corps est couvert de sueur froide, il ne peut y avoir deux opinions: vous devez composer d'urgence le "03".

Est-ce que la douleur blesse les mouvements? En réponse à cette question, nous pouvons supposer que le syndrome douloureux apparu est associé à - un problème cardiovasculaire ou une névralgie intercostale, des maladies de la colonne vertébrale (ostéochondrose). Si la douleur d'une personne change ou augmente lorsque vous inspirez, expirez, lorsque vous bougez votre main, il est fort probable qu'elle ne soit pas copieuse. Si la douleur est apparue au cours d’une promenade ordinaire dans l’appartement ou au repos, c’est un signe certain du syndrome coronarien aigu et une raison pour appeler une ambulance.

Y a-t-il un essoufflement? Pour essoufflement, nécessitant une attention particulière, caractérisé par un début soudain et aigu. Surtout si la sensation de manque d'air est apparue pour la première fois, au repos ou avec l'effort physique habituel d'une personne (nettoyage de l'appartement, marche, trajet aller), et diminue lorsque la personne s'assoit ou se couche. Parfois, une maladie coronarienne (CHD), une hypertension pulmonaire, une insuffisance coronaire aiguë, une forme indolore d'infarctus du myocarde, une thromboembolie pulmonaire peuvent survenir selon ce type.

Cependant, l'essoufflement peut également être d'origine névrotique, après un stress émotionnel, lorsque des hormones de stress sont libérées dans le sang, ce qui augmente le nombre de mouvements respiratoires. Donc, ce symptôme est mieux vu en conjonction avec d'autres.

Est important

Si vous notez la plupart des problèmes décrits ci-dessus, n'hésitez pas à appeler une ambulance. Avant l’arrivée des médecins, vous devez vous asseoir ou vous allonger sur un lit avec une tête haute, fournir de l’air frais à la victime ou à la victime, arrêter tout effort physique, essayer de calculer le pouls et de mesurer la pression artérielle.

En cas de douleur au cœur, une seule et double prise de nitrospray (de préférence en position assise ou couchée, évite ainsi une forte diminution de la pression artérielle et l’apparition de syncope). Par ailleurs, l'utilisation de nitrospray peut être considérée comme une sorte de test. Si la nitropreparation ne soulage pas ou ne soulage pas légèrement la douleur, cela peut être la première preuve que vous êtes à mi-chemin d'une crise cardiaque ou, inversement, ce syndrome douloureux n'est pas associé au cœur. Cependant, il est important de se rappeler que la nitroglycérine augmente le travail du cœur et que, dans le contexte de la tachycardie associée à une augmentation de la pression artérielle, sa réception est indésirable.

Comment distinguer les maladies cardiaques des autres

De nombreuses personnes souffrent de douleurs à la poitrine, pas nécessairement à cause d'une maladie cardiaque. Cela est souvent dû à une autre maladie. Si le cœur a mal, il peut être causé par des maladies du système musculo-squelettique, respiratoires, digestives et autres. Cependant, seul un médecin peut établir un diagnostic précis après avoir examiné le patient.

Mais toute personne ayant connu ces symptômes doit savoir si son cœur a mal quoi faire et comment reconnaître qu’il s’agit bien d’une maladie cardiaque. Il est nécessaire de savoir qu'en cas de pathologies graves, consulter un spécialiste rapidement. Les symptômes de la maladie peuvent être différents, vous devez apprendre à les reconnaître. La chose la plus importante est de distinguer les douleurs cardiaques des douleurs non cardiaques. Pour ce faire, vous devez savoir quelle est la durée et l'intensité de l'attaque. En outre, il est souhaitable de disposer d'informations sur d'autres maladies dont les symptômes sont similaires à ceux du coeur.

Les premiers symptômes d'une crise cardiaque

Une gêne thoracique peut apparaître pour diverses raisons. Pour comprendre ce qui fait mal au cœur, il est conseillé de connaître quelques symptômes caractéristiques. Les attaques ne sont pas toujours accompagnées de sensations désagréables. Dans le même temps, les personnes atteintes d'autres maladies se plaignent du fait qu'il leur est difficile de respirer, cela fait mal au côté gauche de la poitrine. Mais tout cela n’est pas une conséquence de maladies cardiaques.

Les premiers signes qui indiquent que le travail du moteur du corps humain est brisé apparaissent le plus souvent pendant plusieurs mois, voire des années avant la première attaque. Par conséquent, tout le monde devrait savoir comment et où le cœur fait mal. Les premiers signes de la maladie, qui devraient alerter, sont:

  1. Sensation douloureuse derrière les côtes. Ils donnent dans le dos, le bras, le cou, les dents. Le côté gauche est le plus souvent touché. En même temps, il y a essoufflement, nausée, transpiration excessive.
  2. Malaise après une activité physique, stress, qui disparaît après un repos ou des comprimés de nitroglycérine.
  3. La dyspnée apparaît même avec un effort modéré, un travail simple, en mangeant et même en position couchée. Avant de commencer l'attaque, le patient peut être endormi ou souffrir d'insomnie.
  4. Une fatigue intense liée aux choses habituelles peut commencer bien avant la première attaque.
  5. Chez l'homme, la dysfonction érectile se développe parfois plusieurs années avant qu'un diagnostic de maladie coronarienne ne soit diagnostiqué.
  6. Puffiness Ce symptôme est considéré comme la preuve la plus élémentaire d’altération de la performance cardiaque. Au début, les œdèmes sont presque imperceptibles, avec le temps, ils deviennent plus nombreux. Cela se remarque lorsqu'une personne retire ses chaussures ou ses bagues de ses doigts. Si un gonflement est observé, vous devriez consulter un spécialiste et être examiné.
  7. Cesser de respirer pendant une nuit de sommeil, ainsi que de ronfler. Ces signes indiquent une prédisposition à une crise cardiaque.

Signes de maladie coronaire

1. Infarctus du myocarde

Les crises cardiaques peuvent survenir différemment et la façon dont le cœur fait mal, les symptômes chez les femmes et les hommes dans différentes situations peuvent être différents Dans le cas de l'infarctus du myocarde, tout se passe comme ceci:

  • Il y a une sensation de lourdeur, de douleur dans la partie centrale de la poitrine, du bras.
  • La gêne s'étend au bras gauche, au cou, à la gorge et à la mâchoire inférieure.
  • Étourdi, transpiration, peau plus pâle, nausée.
  • Dans l'estomac, il y a une sensation de lourdeur, dans la poitrine, il brûle.
  • Anxiété, faiblesse.
  • Pouls rapide.

Le déroulement d'une crise cardiaque peut être différent. Les signes sont parfois complètement absents. Parfois, le patient dit qu'il ressent une gêne dans la poitrine, parfois, il n'y a pas de tels symptômes et le processus peut être sans douleur. Signes de crise cardiaque étendue: essoufflement, lèvre bleue, etc. très semblable aux symptômes de l'insuffisance cardiaque aiguë.

La durée d'une telle attaque est d'environ trente minutes. La nitroglycérine n'aide pas du tout.

La manifestation principale de la maladie coronarienne - les attaques d'angine. Lorsque cela se produit, la douleur au coeur, les symptômes chez les femmes et les hommes sont les mêmes. Parmi eux:

  • palpitations cardiaques;
  • essoufflement;
  • troubles du coeur;
  • pouls irrégulier;
  • étourdi, nauséeux;
  • faiblesse, transpiration.

Chez les patients atteints de maladie coronarienne, ils disent avoir une pression dans la poitrine qui pique et écrase. Il y a un sentiment de débordement. Souvent, la gêne est transmise au bras, au cou et à la gorge. Le plus souvent, observé avec une activité physique, le stress et s'arrêter quand une personne est au repos.

Avec l'angine de poitrine, des douleurs dans le cœur, dont les causes sont différentes, apparaissent à tout moment, même la nuit. Cette forme est considérée comme défavorable.

Cardiopathie inflammatoire

La péricardite est une inflammation de la membrane cardiaque externe, dont le symptôme principal est une douleur sourde dans la région du cœur. Il fait généralement mal au centre de la poitrine et, dans certains cas, donne au bras, au dos, au cou. En avalant, en toussant, etc. l'inconfort augmente. S'allonger devient pire, mieux assis. Bien que la nature de la douleur soit généralement sourde et douloureuse, elle est parfois aiguë. La péricardite est également caractérisée par des palpitations.

L'inflammation du myocarde est l'une des raisons pour lesquelles le cœur fait mal, environ 90% des personnes se plaignent de ce problème. Sa forme peut être différente, il apparaît indépendamment de l'effort physique, mais après un certain temps, il peut devenir plus fort. La nitroglycérine n'aide pas.

Maladie valvulaire

Si une maladie valvulaire est présente, sa gravité ne peut pas être jugée par les symptômes. Le patient ne peut se plaindre de rien et être en même temps dans un état grave. Principaux symptômes:

  • L'essoufflement, qui est observé non seulement sous une charge élevée, mais même dans les cas les plus usuels et en position couchée;
  • Inconfort dans la poitrine pendant l'exercice, respirer l'air froid;
  • Faiblesse, vertiges;
  • Trouble du rythme cardiaque. Ceci, en particulier, pouls irrégulier, rythme cardiaque rapide, fonction cardiaque irrégulière.

Cette pathologie conduit souvent à une insuffisance cardiaque. Puis les symptômes suivants apparaissent: les jambes gonflent, le Zhiaot gonfle, le poids augmente.

Presque toutes les personnes atteintes d'une telle pathologie se plaignent de douleur. Avec le développement de la maladie, le cœur a mal, les symptômes changent. Au début, la douleur est longue, ne dépend pas de l'activité physique, la nitroglycérine n'aide pas. Se sent à divers endroits. En outre, il est spontané ou paroxystique après l'exercice et passe le plus souvent après la prise d'un comprimé de nitroglycérine. Son personnage est différent, sa localisation est précise, mais parfois elle s’étend sur une grande surface. La nitroglycérine n'aide pas toujours.

Il existe plusieurs types d'arythmie. Ils sont caractérisés par des changements de fréquence cardiaque. Il y a plusieurs types de maux dans lesquels il y a des douleurs cardiaques marquées, donnant à la main gauche.

Ces maladies peuvent être acquises ou héritées. Pendant longtemps, ils ne peuvent pas parler d'eux-mêmes. Parfois, le cœur fait mal, que faire, devrait inciter le médecin. Cette douleur est généralement douloureuse, coupante ou poignardée. Accompagné de surpression.

Prolapsus de la valve mitrale

La douleur douloureuse ou oppressante qui apparaît à gauche n'est pas causée par une activité physique. Ils ne s'arrêtent pas après avoir pris de la nitroglycérine. En outre, des vertiges, des battements de coeur rapides, des maux de tête peuvent survenir matin et soir. Essoufflement possible, état faible.

Avec une maladie similaire, il y a une sensation de pression dans la poitrine. Il y a un rythme cardiaque fort, une faiblesse, de la fatigue, un essoufflement lors d'une activité physique. Au fil du temps, essoufflement pendant la nuit, vertiges. Si vous changez soudainement la position du corps, des évanouissements peuvent survenir. Les crises d'asthme et d'angine sont possibles.

Thromboembolie de l'artère pulmonaire

Il s'agit d'une condition très grave dans laquelle des soins d'urgence sont nécessaires. Le premier signe de la maladie est une douleur lancinante dans la région du cœur, qui se renforce avec l'inspiration et n'est pas administrée ailleurs. Le patient tourne la peau bleue, diminue la pression artérielle, essoufflement, palpitations cardiaques. La nitroglycérine ne fonctionne pas.

Une dissection aortique résulte d'une sensation de cambrure soudaine et très forte dans la poitrine. Ils sont parfois si douloureux qu'une personne peut perdre connaissance. Le patient a besoin de soins médicaux d'urgence.

S'il y a un anévrisme de l'aorte, on observe une douleur au cœur ou une douleur lancinante, ce qui devrait être fait par un spécialiste. Si l'anévrisme se rompt, la douleur devient insupportable. Si vous n'agissez pas, cela peut être fatal.

1) Névralgie intercostale. Beaucoup de gens qui ressentent une douleur similaire dans la région du cœur la prennent pour le cœur. Cependant, en réalité, ils sont différents. Lorsque la douleur névralgie est aiguë, la nature poignante. Ils sont aggravés par la toux, la respiration profonde, les angles vifs du corps, etc. Cela peut passer très vite, parfois la douleur dure plusieurs heures. Le patient peut localiser l’inconfort, il se situe entre les côtes droites. Dans le cas de l'angine de poitrine, une personne ressent une sensation de brûlure et de craquelure qui ne disparaît pas avec un changement de la position du corps. L'emplacement exact est impossible à déterminer.

2) Ostéochondrose. Cette maladie est assez simple à prendre pour l'angine de poitrine. Une personne est sûre que son cœur lui fait mal, les symptômes sont les suivants: son bras gauche est engourdi, cela devient plus douloureux lorsqu’il se déplace. Surtout tout cela ressemble à de l'angine quand une attaque se produit pendant une nuit de sommeil. La principale différence est que la nitroglycérine ne fonctionne pas.

3) Maladies du système nerveux central. Dans une telle situation, les patients se plaignent souvent. Cependant, les symptômes sont différents. Cela peut être une douleur régulière, à court terme, aiguë ou douloureuse dans la région du cœur. En règle générale, les névroses se caractérisent par divers troubles du système autonome. Une personne peut ressentir un sentiment d'anxiété, elle développe une insomnie ou, au contraire, une somnolence accrue. Mes mains sont froides ou froides, ma tête commence à faire mal, beaucoup plus. Souvent, les patients souffrant de névrose se plaignent des nombreux symptômes qui ne sont pas réellement ressentis. Et les "noyaux" partagent très discrètement leurs sentiments. Il est parfois difficile de comprendre qu'un patient soit atteint de coronaropathie ou de névrose cardiaque, car le cardiogramme ne montre aucun changement.

4) Violations du tractus gastro-intestinal. Cependant, dans ce cas, les symptômes de la douleur cardiaque sont quelque peu différents. Ils durent plus longtemps, quand la personne est malade, elle se déchire et a des brûlures d'estomac. L'intensité est due à la consommation de nourriture. Les symptômes de la pancréatite aiguë ressemblent souvent à ceux de l'infarctus du myocarde. Parfois, des exacerbations de maladies de la vésicule biliaire sont données sur le côté gauche de la poitrine et il semble que le cœur soit douloureux. Pour comprendre le problème, prenez des antispasmodiques. Si le soulagement est venu, cela signifie que le patient a des maladies gastro-intestinales.

5) Maladie pulmonaire. La douleur, semblable au coeur, apparaît parfois avec la pneumonie. Cela peut être avec une pleurésie. Mais dans ce cas, la douleur est aiguë, aggravée par l'inhalation et la toux.

Chaque personne qui ressent une douleur à la poitrine pense quoi faire ensuite. Si l'on suppose que le cœur fait mal, il est nécessaire de prendre des mesures urgentes. Après tout, la cause peut être grave, en particulier un infarctus du myocarde ou une crise d’angine de poitrine. Par conséquent, vous devez procéder comme suit:

  • Calme-toi et assieds-toi. La condition stressante ne fera qu'aggraver la situation.
  • Nous devons essayer de prendre une position différente. S'il y a un soulagement après cela, il est possible que la raison en soit différente. Si la douleur augmente, il y a une douleur pressante dans le cœur, il y a un risque qu'il s'agisse d'une angine.
  • Il est recommandé d'ouvrir l'accès à l'air frais et d'ouvrir la fenêtre.
  • Pour respirer n'a pas été contraint, vous devez rendre les vêtements plus souples, déboutonner le col
  • Si vous soupçonnez une angine de poitrine, vous devez prendre un comprimé de nitroglycérine et le mettre sous votre langue. Si le soulagement n'arrive pas dans un quart d'heure, vous devez prendre une autre pilule. Vous devriez appeler et appeler les soins d'urgence. Avec une crise cardiaque, le médicament ne fonctionne pas.

Si même la douleur dans la région du coeur, les raisons pour lesquelles le spécialiste doit établir, est passée, vous devriez bientôt aller à l'hôpital et être examiné. L'automédication est inacceptable.

À Nizhny Novgorod, vous pouvez vous soumettre à un examen préventif au "Road Clinical Hospital", où travaillent des professionnels.

Douleurs cardiaques: leur manifestation, leur localisation et leurs causes possibles

La douleur thoracique que beaucoup de gens attribuent souvent à des problèmes cardiaques, mais ce n'est pas toujours le cas. Souvent, certaines maladies des systèmes digestif et respiratoire, du système musculo-squelettique, diverses blessures et troubles de la neurologie se manifestent de la même manière.

Comment comprendre que ça fait mal au coeur?

Les douleurs cardiaques se distinguent par une grande variété de types, de symptômes et de causes d'origine. Dans la poitrine, il peut appuyer, piquer, brûler, gémir, etc. Toute sensation de ce type peut facilement être attribuée à une douleur cardiaque. Une gêne dans la région du cœur peut spontanément apparaître et cesser, sa durée est plutôt indéterminée - tout dépend de la cause. La localisation exacte de ce type de sensations peut rarement être appelée. Comprenez que cela fait mal au cœur, sans subir d’examens spéciaux, cela ne fonctionnera pas. Par conséquent, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

Si vous ressentez une douleur à la poitrine, rappelez-vous l'état de santé récent - les premiers signes d'un dysfonctionnement du système cardiovasculaire apparaissent généralement beaucoup plus tôt avant la première crise cardiaque. À temps pour y prêter attention et prendre les mesures nécessaires, cela peut empêcher le développement grave de la plupart des maladies cardiaques.

Les premiers signes incluent:

  • Douleur derrière les côtes. Une telle douleur peut être ressentie dans le dos, le cou, le bras, la mâchoire inférieure. Dans la plupart des cas, le côté gauche du corps est affecté. Ces sentiments sont souvent accompagnés d'essoufflement, de nausée et de transpiration excessive.
  • Gêne après l'exercice, situations stressantes. La gêne dans ce cas disparaît après un bon repos ou une prise de nitroglycérine.
  • La dyspnée apparaît. Avec des problèmes cardiaques, même de petits efforts physiques et une ingestion de nourriture peuvent en être la cause. Une telle fatigue liée aux activités quotidiennes peut apparaître beaucoup plus tôt que les symptômes les plus graves.
  • Arrête fréquemment de respirer pendant le sommeil, ronflement bruyant. En savoir plus sur les douleurs cardiaques la nuit ici.
  • Puffiness Au début, l’œdème est difficile à remarquer, mais il augmente avec le temps. Il devient plus difficile pour une personne de mettre des chaussures et d'enlever des bagues.

Pour déterminer la cause exacte de la douleur, vous devez être examiné par un cardiologue ou un chirurgien cardiaque. Avec de tels problèmes, un électrocardiogramme (ECG), qui peut être effectué à la fois au repos et avec un effort physique supplémentaire, peut être obligatoire pour les autres problèmes, et un enregistrement ECG peut parfois être effectué pendant une journée entière pour surveiller les lectures. Les souffles cardiaques sont déterminés par phonocardiographie. L'échocardiographie est utilisée pour étudier l'état des valves, des muscles du cœur et de la vitesse du sang, elle est réalisée par ultrasons. Les artères coronaires sont examinées par angiographie coronaire et la circulation sanguine du coeur est détectée par scintigraphie du myocarde.

Les douleurs non cardiaques sont examinées par rayons X, tout en faisant souvent appel à un neurologue et à un orthopédiste. Vous devrez peut-être également consulter d'autres médecins, en fonction de la cause de la douleur cardiaque.

Symptômes de douleur cardiaque en fonction de la maladie

Une gêne thoracique associée à une maladie cardiaque peut apparaître pour diverses raisons.

Il est nécessaire de souligner les principales maladies cardiaques et leurs symptômes caractéristiques:

  • Maladie cardiaque Parfois acquis et congénital. Pendant longtemps ne peut pas se manifester. Parfois, il y a une douleur dans le cœur, qui est coupante, perçante ou douloureuse. Le patient dans ce cas a souvent augmenté la pression artérielle.
  • Crise cardiaque et microinfarctus. Car une crise cardiaque se caractérise par une douleur aiguë et pressante, qui se manifeste du côté gauche du dos et de la poitrine. Souvent accompagné de l'émergence de la peur de la mort chez un patient. La respiration s'accélère. Les remèdes conventionnels pour la douleur cardiaque ne vont pas aider ici, et les mouvements peuvent augmenter la douleur. En savoir plus sur la façon de reconnaître une crise cardiaque par une douleur cardiaque, lisez ici.
  • Myocardite Lorsque cela se produit, une douleur assez faible, douloureuse ou lancinante, se forme, se rendant à l'épaule gauche ou au cou. L'exercice augmentera cette douleur, la nitroglycérine est inutile.
  • Cardiomyopathie. La plupart des personnes atteintes de cette pathologie ont une douleur qui évolue avec le développement de la maladie. Au début, la douleur est longue, ne dépend pas de l'effort physique, la nitroglycérine n'est pas efficace. La douleur commence alors à se manifester spontanément ou après un effort physique, mais dans ce cas, la prise de nitroglycérine a déjà un effet. La localisation de la douleur est différente, souvent des sensations réparties sur une grande surface.
  • Anévrisme stratifiant aortique. Il se caractérise par une douleur aiguë et extrêmement forte à la poitrine. Le degré de douleur peut être si grave qu'il entraîne une perte de conscience. Des soins médicaux d'urgence sont nécessaires.
  • Angine de poitrine Avec cette pathologie, on observe une douleur sourde, le sternum serre, serre. Une telle douleur donne généralement à la mâchoire, au bras gauche, au cou, aux omoplates. Il apparaît le plus souvent après des chocs émotionnels, une surcharge physique, une chute de température. La durée peut être de quelques secondes et de quelques dizaines de minutes. En cas d'angine de poitrine, le patient présente un rythme cardiaque rapide, un essoufflement, des vertiges, une faiblesse et un sentiment de peur. La réception de la nitroglycérine arrête bien une attaque. La position et la fréquence de la position de douleur du corps ne sont pas affectées.
  • Embolie pulmonaire. Il se caractérise par une douleur thoracique sévère aux premiers stades. Lorsque l'inhalation augmente, la douleur est semblable à l'angine de poitrine, mais sans irradiation. Les antidouleurs ne fonctionnent pas. Le cœur d'une personne commence à battre plus vite, il s'étouffe, la pression artérielle baisse brusquement et sa peau devient bleue. Une attention médicale urgente est nécessaire.
  • Arythmie. Il existe plusieurs types de pathologies caractérisées par divers changements du rythme cardiaque. Pour la plupart d'entre eux, le symptôme unificateur est l'irradiation de la douleur dans la main gauche.
  • Péricardite. Le symptôme le plus courant de ce processus inflammatoire est considéré comme une douleur sourde dans la région du cœur. La partie centrale de la poitrine est le plus souvent le site de localisation de la douleur, parfois aussi de la douleur douloureuse au niveau du cou, des bras et du dos. La toux et la déglutition augmentent l'inconfort. En position couchée, l'état du patient s'aggrave, le plus optimal étant la position assise. Il y a un battement de coeur rapide.
  • L'ischémie La manifestation la plus commune de la maladie coronarienne est une attaque d'angine. Les efforts physiques excessifs deviennent souvent la cause de l’exacerbation de la maladie coronarienne, tandis que, au repos, le bien-être de la personne s’améliore.
  • Maladie de la valve. Les principaux symptômes de ces pathologies incluent: faiblesse, essoufflement, inconfort thoracique, vertiges et insuffisance cardiaque. Développement asymptomatique possible de ces maladies. Ils provoquent souvent une insuffisance cardiaque causant un œdème des jambes, des ballonnements et l’obésité.

Douleur cardiaque

Toutes les douleurs dans la région du cœur n'y sont pas associées, elles peuvent parfois être le symptôme de maladies et de blessures absolument indépendantes du travail du système cardiovasculaire. Les plus courants d'entre eux incluent:

  • Névralgie intercostale. Assez souvent pris pour des douleurs cardiaques. Cela ressemble aux sensations d'angine de poitrine avec quelques différences. Pour névralgie intercostal est caractérisée par une douleur aiguë, aggravée par divers mouvements, y compris le processus de respiration, toux, déglutition. Peut durer indéfiniment. Le point de localisation, entre les côtes, donne souvent dans le dos.
  • Ostéochondrose. Pour ostéochondrose thoracique douleur inhérente, s'étendant vers le dos, la partie supérieure de l'abdomen. La gêne augmente avec tout mouvement. Parfois, il y a un sentiment d'engourdissement de la main gauche et de la région interscapulaire. Comme la névralgie intercostale, la douleur liée à l'ostéochondrose est souvent attribuée à l'angine de poitrine. Distinguez-les facilement en prenant de la nitroglycérine - avec ostéochondrose et névralgie, cela n’aide en rien. Apprenez-en plus sur la façon de distinguer la douleur dans l'ostéochondrose thoracique de la douleur dans l'angine de poitrine - à lire ici.
  • Maladies du système digestif. Assez souvent, les douleurs thoraciques sont causées par des spasmes musculaires de la paroi de l'estomac. Ils ont des brûlures d'estomac, des nausées et des vomissements. Cette condition est généralement retardée plus longtemps que la douleur cardiaque habituelle. La douleur dépend directement de la prise de nourriture, elle peut apparaître sur un estomac vide et disparaître après saturation. Dans la forme aiguë de la pancréatite, il se produit des douleurs assez graves similaires à celles observées avant l’infarctus. Un spasme de la vésicule biliaire peut parfois être confondu avec une douleur au coeur - dans ce cas, la douleur est souvent donnée à la poitrine où se trouve le coeur. La douleur de la hernie de l'œsophage est similaire à celle de l'angine de poitrine, le plus souvent pendant le sommeil. Changer la position du corps d'une personne en position verticale avec une telle hernie améliore le bien-être.
  • Troubles du système nerveux central. Pour les pathologies de ce type se caractérisent par une douleur thoracique prolongée à gauche. Les symptômes dans cet état sont exprimés en douleurs douloureuses constantes, parfois aiguës. Les névroses sont caractérisées par des troubles du sommeil, une anxiété accrue, une irritabilité et d'autres problèmes du plan végétatif. Sur un électrocardiogramme, ce type de névrose est difficile à distinguer de la maladie coronarienne.

Que faire?

Si la douleur survient dans la région cardiaque, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible, sinon une maladie possible peut se développer avant l'apparition de complications graves. Immédiatement après l'apparition de la douleur cardiaque, plusieurs règles doivent être suivies pour améliorer la situation. Ceux-ci comprennent:

  • Calme Dans tous les cas, le stress aggrave la situation.
  • Changer de position. Lorsqu'il est soulagé en raison d'un changement de position du corps, il est fort probable que ce ne soit pas dans le cœur de rechercher la cause. Si la douleur devient seulement plus forte, alors il est très probable qu'elle soit provoquée par une attaque d'angine.
  • Accès à l'air frais. La dyspnée est un symptôme fréquent de diverses maladies qui causent des douleurs au cœur. Il est donc préférable d’augmenter immédiatement le débit d’air dans la pièce. Il est également nécessaire de desserrer les vêtements pour réduire les difficultés respiratoires.

Le risque de maladies du système cardiovasculaire, entraînant des douleurs cardiaques, augmente en raison de nombreux facteurs, tels que l'hypercholestérolémie, la glycémie et la pression artérielle. En outre, le tabac, le surpoids, une quantité insuffisante de vitamines et l'activité physique ont des effets néfastes sur le cœur. Il est important de subir périodiquement des examens médicaux afin de détecter à l’avance des maladies dangereuses et de commencer un traitement en temps voulu.

Comment distinguer les douleurs cardiaques des douleurs non cardiaques?

Les maladies cardiovasculaires sont l’une des principales causes de décès: plus de la moitié des personnes décédées de causes naturelles en deviennent victimes.

Leur développement dépend de nombreux facteurs, allant des pathologies congénitales à l’aboutissement du stress et à un mode de vie anormal. L'un des premiers symptômes est la douleur cardiaque.

Toutefois, douleurs thoraciques ne signifient pas toujours des problèmes cardiaques: des problèmes similaires avec la colonne vertébrale, les organes respiratoires, le tube digestif, des troubles neurologiques.

Comment le mal de coeur dans diverses maladies, sur quels motifs peut-on distinguer la douleur cardiaque de la douleur autre que du coeur, et que faire en cas de douleur cardiaque soudaine?

Symptômes de douleur cardiaque

Les premiers signes d'une maladie grave ne sont pas toujours prononcés. Dans de nombreux cas, le cœur ne gêne pratiquement pas une personne pendant des années, parfois avec des douleurs ou tous les jours, se rappelle d’autres sensations désagréables, telles que froid, lourdeur, sensation de pincement à la poitrine.

Une visite chez un cardiologue afin de vérifier si le système cardiovasculaire présente de graves irrégularités est nécessaire si vous observez les symptômes suivants en vous-même:

  • Après un effort physique ou en cas de surmenage nerveux à la poitrine, il tire, écrase ou brûle, et la colite est nauséeuse;
  • En mangeant, en marchant, en riant, l’essoufflement commence au premier regard;
  • Il y a une fatigue accrue;
  • Dysfonction érectile chez les hommes;
  • Engourdissement des extrémités, bleu à la base des ongles;
  • Le ronflement et l'apnée du sommeil, en particulier en position couchée;
  • Œdème, en particulier œdème des pieds et des mains. Au début, ils ne se remarquent que par des signes indirects: les chaussures commencent à se presser, les bagues se coupent aux doigts. Mais même un œdème mineur est un symptôme très grave, parlant de troubles circulatoires.
Vasospasme

Une visite chez un cardiologue, le diagnostic correct et le traitement prescrit en temps opportun peuvent sauver la vie du patient.

Causes de la douleur thoracique associée au coeur

Pas toutes les douleurs sur le côté gauche de la poitrine - coeur.

Les causes cardiaques les plus courantes peuvent être divisées en plusieurs groupes:

Où la douleur dans le coeur donne

Mécanisme de développement de la douleur dans le coeur

Le cœur est un organe creux dont la paroi est le myocarde (muscle cardiaque). Il effectue une quantité importante de travail au cours de la vie d'une personne, diminue de façon rythmique, en raison de laquelle le sang est poussé dans les vaisseaux et une circulation sanguine efficace est possible. Le fonctionnement normal du myocarde est possible grâce à un apport suffisant en nutriments et en oxygène. En cas de diminution du flux sanguin dans le muscle cardiaque et de son hypoxie (apport insuffisant en oxygène), le processus de division du glucose anaérobie (sans oxygène) commence et libère de l'acide lactique.

Une quantité significative de terminaisons nerveuses sensorielles sont localisées dans le cœur, ce qui répond à une augmentation de la concentration en acide lactique sous la forme de sensations douloureuses caractéristiques. Par conséquent, le principal mécanisme de développement de la douleur cardiaque est une malnutrition et de l'oxygène dans le myocarde. En outre, une irritation des terminaisons nerveuses du cœur peut être provoquée par un processus inflammatoire dans les tissus, dans lequel les médiateurs inflammatoires des prostaglandines sont libérés (ils provoquent un gonflement des tissus, une aggravation du flux sanguin dans les veines et une irritation directe des terminaisons nerveuses).

Quand avez-vous mal au cœur?

Plusieurs causes pathologiques courantes conduisent à l'apparition de la douleur. Ceux-ci comprennent:

  • L'angine de poitrine stable est un syndrome qui se manifeste par une douleur comprimante, qui augmente après un effort physique ou un stress émotionnel. La base de cette affection est une lésion athéroscléreuse des vaisseaux coronaires (artères qui assurent la circulation sanguine dans le myocarde) avec dépôt de cholestérol dans leurs parois et réduction de la lumière (formation d'une plaque d'athérosclérose).
  • Angor instable - apparition d'une douleur spécifique, non associée à un effort physique ou à un stress émotionnel d'une personne. La douleur est caractérisée par une intensité considérable et est un précurseur de l'infarctus du myocarde (mort des tissus).
  • Infarctus du myocarde - une douleur intense se développe à la suite du décès d'une région du muscle cardiaque après une perturbation soudaine de la circulation sanguine.
  • La myocardite est une inflammation du muscle cardiaque qui peut avoir une origine différente (infections, processus auto-immune avec production «erronée» d'anticorps par le système immunitaire vers les tissus cardiaques).
  • La cardiomyopathie est un trouble métabolique des cellules du muscle cardiaque (cardiomyocytes), résultant le plus souvent d'une intoxication chronique (abus d'alcool, tabagisme, exposition prolongée à des poisons industriels et à certains médicaments du corps humain).

Des douleurs cardiaques peuvent également apparaître dans le contexte de la dystonie et de la nystose végétative et vasculaire chez la femme. Ils ne constituent pas une menace immédiate pour la santé et ont généralement un caractère de picotement.

Comment comprendre que le coeur fait mal?

Afin de comprendre la nature de l'apparition de la douleur, qui peut être associée au processus pathologique du cœur, vous devez prêter attention à plusieurs facteurs, notamment:

  • Localisation de la douleur.
  • La nature de la douleur
  • Communication avec divers processus et activités d'une personne (lien avec l'activité physique, position du corps, stress émotionnel).

En prêtant attention à ces facteurs, une personne sera en mesure de comprendre l'origine de la douleur, ce qui permettra de consulter rapidement un médecin ou d'appeler une ambulance.

Où le coeur fait-il mal?

La localisation la plus typique de la douleur, indiquant une possible maladie du cœur, est la région de la poitrine à gauche du sternum (l'os qui relie les côtes à l'avant et qui est situé au centre). Aussi pour les douleurs cardiaques se caractérise par son irradiation. Cela signifie que le principal lieu d'occurrence de la douleur est la poitrine, principalement dans les parties gauches, mais que la douleur peut également être transmise à la ceinture scapulaire gauche, à l'épaule, au bras et à la moitié gauche du cou.

La douleur dans l'ostéochondrose peut avoir un emplacement similaire, mais elle diffère par la nature (aucune sensation de pincement du cœur) et n'a aucun lien direct avec l'effort physique. Un peu moins souvent (en général chez les hommes présentant une accumulation hypersthénique du corps, ainsi que des gonflements excessifs), l'irradiation de la douleur peut être localisée dans la partie supérieure de l'abdomen, en raison de laquelle les problèmes cardiaques sont souvent confondus avec des maladies de l'estomac et de l'intestin.

Comment le coeur fait-il mal?

Un critère important pour déterminer l'origine de la douleur cardiaque est leur nature. Avec une nutrition insuffisante du myocarde, la douleur a un caractère typique de compression, qui augmente après un stress physique ou émotionnel. Les signes d'angor instable et d'infarctus du myocarde sont caractérisés par une douleur intense, non associée à un effort physique. Il apparaît généralement brusquement, donne à la moitié gauche du corps, est accompagnée par la peur de la mort.

Avec la myocardite et la cardiomyopathie, les douleurs tirent, terne, elles n'ont également aucun lien avec l'exercice. La dystonie végétative et vasculaire (violation de la régulation végétative de l'activité du cœur, des vaisseaux et des organes internes), ainsi que les états névrotiques qui se produisent souvent chez la femme, se manifestent par une sensation de picotement dans la moitié gauche du thorax.

Afin de rechercher de manière fiable la cause, la localisation ainsi que la nature de la douleur, vous devez toujours consulter un médecin. Le spécialiste vous prescrira une étude instrumentale ou fonctionnelle supplémentaire pour confirmer ou exclure une maladie cardiaque.

Comment savoir que ça fait mal au coeur

La première chose à considérer concerne les principaux symptômes de douleur associés au muscle cardiaque et au système cardiovasculaire. Contrairement aux idées fausses, la douleur au sternum associée à une maladie cardiaque n’est pas la cause la plus fréquente de ces sensations. Vous devez envisager les maladies les plus courantes du système circulatoire, entraînant ces symptômes.

Angine de poitrine

Avec l'apparition de cette maladie, des sensations douloureuses apparaissent dans la région du muscle cardiaque: à gauche, derrière le sternum. L'angine de poitrine est une maladie commune, la douleur lors d'une attaque a généralement le caractère suivant:

  • les sensations douloureuses sont toujours «sourdes», accompagnées d'un sentiment de compression, de compression;
  • la douleur peut se propager sous les omoplates, dans la mâchoire, dans la main gauche;
  • le malaise survient après un stress émotionnel, une activité physique, après un repas copieux, la nuit.

Il convient également de noter que la douleur ne dépend pas de la position du corps de la personne: une attaque dure généralement jusqu'à vingt minutes. En plus de la gêne ressentie au cœur, il peut y avoir une sensation de panique, des vertiges, il devient difficile de respirer. Immédiatement après avoir retiré l'attaque, les symptômes restants disparaissent.

Une douleur de même nature survient dans les maladies inflammatoires du muscle cardiaque. Cependant, il convient de garder à l'esprit que l'inflammation dans le corps est presque toujours accompagnée d'une augmentation de la température, de sorte que le patient a une forte fièvre lors d'un processus inflammatoire dans le cœur. En outre, lorsque l'inflammation gonfle les articulations, il y a une toux.

Infarctus du myocarde

Avec une crise cardiaque, la douleur est beaucoup plus intense, elles sont aiguës, la personne ressent une sensation de brûlure et une lourdeur dans le cœur. Lorsque l'infarctus du myocarde ne parvient pas à s'allonger, le patient essaie toujours de s'asseoir, sa respiration s'accélère et devient confuse.

À la suite d'une crise cardiaque, la douleur est aggravée par des mouvements brusques et imprudents, contrairement à l'angine de poitrine. Ces sentiments ne peuvent pas être supprimés avec des médicaments connus, dans cet état, il est souhaitable d'appeler immédiatement une ambulance.

Anévrisme aortique

Lorsque la douleur d'un anévrisme aortique augmente avec l'effort physique, elle est généralement localisée dans la partie supérieure du sternum. Lorsque la douleur d'un anévrisme disséquant devient arquée, la maladie est extrêmement douloureuse. Nécessite une assistance urgente d'un spécialiste.

Où le coeur fait-il mal?

En général, pour la plupart des maladies cardiaques, la douleur augmente rapidement. Dans différentes conditions, elles sont principalement présentes comme si elles étaient situées derrière le sternum, toujours du côté gauche. Les malaises causés par les maladies cardiaques "donnent" souvent à d'autres organes, généralement du côté gauche du corps.

Le plus souvent, la douleur donne à la main gauche. Il faut également tenir compte du fait que dans les maladies cardiaques, le pouls est souvent perdu, la pression augmente ou diminue sans raison apparente: stress ou effort physique. Dans le même temps, le stress émotionnel ou physique peut augmenter la douleur.

En cas de douleur aiguë, aiguë, d'insuffisance respiratoire et de palpitations, vous devriez consulter un médecin dès que possible. En cas d'attaque, il est conseillé d'appeler immédiatement une ambulance. Les médecins devraient vérifier si une hospitalisation est nécessaire et indiquer quel médicament doit être pris pour éliminer l'attaque.

C'est important! Une seule crise ne signifie pas que la maladie ne sera plus dérangée. Après avoir enlevé la douleur au coeur, vous devriez bientôt consulter un cardiologue et subir un examen complet.

Autres causes de douleur dans la région du coeur

L'inconfort, le malaise dans le sternum n'est pas toujours le résultat de problèmes cardiaques. Surtout si les symptômes apparaissent chez les jeunes qui n'ont jamais souffert de maladies du système circulatoire. Dans ce cas, vous devez faire attention aux signes d'autres maladies possibles qui ne sont pas liées à la fonction du coeur.

Ostéochondrose

La cause de la gêne thoracique peut être une symptomatologie de l’ostéochondrose. Avec cette maladie, les terminaisons nerveuses sont comprimées dans différentes parties de la colonne vertébrale, les vaisseaux, dans les cas graves, une pression est exercée sur les poumons. Le résultat est une douleur dans le sternum.

Lorsque des douleurs dues à l'ostéochondrose sont ressenties dans le dos, sous l'omoplate, elles sont généralement de nature terne et s'accompagnent d'une sensation d'engourdissement. Aussi avec cette maladie est généralement présent maux de tête, vertiges, en particulier lors du changement de position. L'ostéochondrose est à l'origine de nombreux symptômes autonomes, en particulier au fur et à mesure de l'évolution de la maladie.

C'est important! Dans l'ostéochondrose, des sensations similaires à celles ressenties lors d'une attaque de panique peuvent survenir.

Maladies des organes digestifs

Dans de nombreuses maladies des organes digestifs, la douleur peut se propager du côté gauche du corps et du sternum, en particulier en cas de maladies de l’estomac, du foie, du pancréas. Les douleurs sont généralement mates, avec une légère sensation de pression.

Habituellement, la douleur dans la région du cœur est complétée par d'autres symptômes. Il existe une sévérité, une douleur dans l'abdomen, en particulier dans l'hypochondre droit avec une pancréatite, une péritonite et des maladies du foie. Les maladies aiguës sont accompagnées de troubles digestifs, de nausées, de vomissements et d'altération des selles. Dans les processus inflammatoires, la température augmente.

Avec ces maladies, vous devez consulter d'urgence un médecin. Cependant, dans certains cas, la sensation de douleur au cœur peut être provoquée par de graves brûlures d'estomac ou une suralimentation, auquel cas la condition de la personne n'est pas si dangereuse. Bien que les brûlures d'estomac soient fréquentes, il est souhaitable de consulter un gastro-entérologue, car cela peut être un symptôme de la gastrite.

Psychosomatique

Les problèmes psychologiques sont une autre cause de douleur cardiaque. Dans ce cas, la personne ressent une gêne, mais lors de l'examen, aucun problème de fonctionnement des organes n'est observé.

La sensation de douleur à la poitrine est souvent observée avec une forte tension émotionnelle, du stress, des attaques de panique. Dans cet état, il existe des difficultés respiratoires, un sentiment de peur fort, parfois irrationnel, une transpiration accrue, un sentiment de déréalisation.

Si la gêne dans le sternum survient pour des raisons psychologiques, l'amélioration de l'état émotionnel d'une personne passe. Les symptômes psychosomatiques chez les femmes sont plus fréquents que chez les hommes.

Il est à noter que si le stress est permanent, une maladie appelée névrose cardiaque se développe. Pour s'en débarrasser, ils recommandent une psychothérapie, reposez-vous de soucis, prenez parfois des antidépresseurs et des sédatifs. En effet, parfois, le cœur fait mal «des nerfs». Parfois, un stress constant peut déclencher le développement de ces maladies du muscle cardiaque, mais ce n'est pas le facteur principal, il faut généralement des années pour que la maladie se développe.

Le cœur d'un enfant fait mal: quels sont les symptômes?

Si un enfant développe une pathologie cardiaque, les premiers signes peuvent être observés de côté. Un enfant souffrant de problèmes cardiaques commence à se fatiguer plus vite, il lui est plus difficile d'apprendre des leçons ou toute autre activité nécessitant de sérieux efforts émotionnels et physiques.

Les signes de maladie cardiaque chez un enfant sont un mauvais signe. Au cours de l'enfance, l'organisme et le système cardiovasculaire sont complètement formés. C'est à cet âge que le risque de développement d'une pathologie sévère est élevé.Si des signes de la maladie apparaissent, contactez un cardiologue.

Que faire

Tout d’abord, vous ne devriez pas paniquer immédiatement. Si la douleur n’est pas vive, il n’ya aucune menace pour la vie, vous devriez prendre rendez-vous avec un thérapeute ou un cardiologue, s’il est certain que le problème est dans le cœur. Lors de la réception doit décrire la nature de la douleur et les symptômes associés, le médecin doit alors envoyer pour examen.

Un ECG est fait, une numération sanguine complète est prise. En cas de suspicion d'ostéochondrose, une radiographie de la colonne cervicale est requise. S'il est probable que la douleur soit causée par des problèmes digestifs, un examen gastro-entérologue, une échographie du foie, du pancréas et d'autres organes sont nécessaires.

Dans chaque cas, la liste des études nécessaires sera différente, tout dépend des symptômes présents et des informations sur les maladies déjà diagnostiquées.

Manifestations d'une crise cardiaque

Souvent, chaque jour fait mal au cœur à cause d'une crise cardiaque qui mûrit. Cette maladie est une carence nutritionnelle aiguë (ischémie), entraînant l'apparition d'une nécrose du myocarde (crise cardiaque). Habituellement, les médecins, qui répondent à la question de savoir pourquoi le cœur a mal à la suite d’une crise cardiaque, parlent d’un blocage progressif des artères ou d’un caillot de sang brisé bloquant l’un des principaux vaisseaux. L'athérosclérose, un effort physique excessif, un stress constant, etc. affectent le développement de ce processus, et des douleurs cardiaques commencent à se manifester chez les patients un à deux mois avant l'attaque. Cependant, dans certains cas, par exemple, lorsqu'un caillot de sang se dégage, la maladie se développe à la vitesse de l'éclair.

Les signes de douleur cardiaque avant une attaque et pendant sa manifestation sont généralement les suivants:

  • Douleur compressive Pendant une crise, il est difficile de comprendre où et comment le cœur fait mal, car la douleur se fait sentir dans le dos, les membres supérieurs, le cou et la mâchoire. Ils s'étendent principalement sur la moitié gauche du corps. Accompagné de douleurs cardiaques, transpiration excessive, vomissements et essoufflement constant.
  • Douleurs cardiaques dues au stress. Le patient peut ressentir une gêne après un travail physique ou mental prolongé. Les douleurs dans son cœur ne disparaissent qu'après avoir pris du repos ou pris des comprimés de nitroglycérine.
  • Essoufflement. Il se produit souvent avec une douleur au coeur, ce qui indique une attaque imminente. La dyspnée accompagne presque constamment le patient, par exemple au lit, pendant les repas et après avoir souffert. Immédiatement avant l'attaque, le patient s'inquiète du cœur la nuit, raison pour laquelle il souffre constamment d'insomnie.
  • Fatigue Lorsque le cœur fait mal avant une crise cardiaque, le patient commence progressivement à ressentir une faiblesse générale. Les actions habituelles de sa part prennent plus de pouvoir qu’avant.
  • Impuissance. Si le cœur d'un homme est douloureux à cause du blocage progressif des artères qui le nourrissent, il a un problème d'érection. Cela peut se produire un à deux ans avant l'attaque.
  • Oedème Ce symptôme est essentiel pour les personnes qui souhaitent apprendre à identifier les douleurs cardiaques. Le gonflement le plus notable, indiquant des irrégularités dans le travail du muscle cardiaque, sur les jambes.
  • Maux de coeur le matin. Le développement d'une ischémie myocardique est souvent accompagné de ce symptôme. Parfois, le patient avec une pression accrue.
  • Apnée. Le cœur peut perturber le patient la nuit, ce qui se manifeste par des arrêts respiratoires à court terme.

Si vous pensez qu'il est préférable de consulter un médecin. Il vous expliquera comment distinguer les douleurs cardiaques causées par une attaque d'autres processus pathologiques et vous conseillera des méthodes permettant d'éliminer l'inconfort.

Pathologies cardiaques inflammatoires

Les causes de douleur dans le cœur sont très diverses et peuvent parfois en être affectées par des maladies caractérisées par un processus inflammatoire. La plupart de ces pathologies sont dues à une infection, à des antécédents de crise cardiaque, au développement d'une néoplasie maligne, etc. Certains types de douleurs cardiaques et d'autres symptômes associés en sont caractéristiques. Une compréhension détaillée de cette question peut être, en regardant les caractéristiques des principales maladies:

  • Péricardite. Cette maladie se caractérise par une inflammation dans la région du cœur douloureuse, notamment dans sa couche externe. L'inconfort peut se propager à la région du cou, à la poitrine et au bras. Il est parfois difficile de comprendre où le cœur a mal, en raison de l'inconfort accru en toussant et en avalant. Dans le contexte du développement de la péricardite chez les patients atteints de fièvre, une respiration superficielle devient et le pouls s'accélère.
  • Myocardite L'inflammation du muscle cardiaque est assez aiguë. Il se manifeste sous la forme de sensations désagréables, de coups de couteau et de gémissements sur le côté gauche de la poitrine. De tels symptômes peuvent clairement indiquer comment distinguer les douleurs cardiaques. Par conséquent, des études spéciales ne sont généralement pas nécessaires. Augmentation de l'inconfort après l'exercice. Les douleurs cardiaques résultantes ne sont pas atténuées par la nitroglycérine.

Les maladies de nature inflammatoire sont caractérisées par une douleur persistante au cœur, difficile à arrêter et aggravée par le stress. Essayer indépendamment de résoudre un problème dans une telle situation est une grave erreur qui peut être fatale. C'est pourquoi, lorsque les premiers symptômes apparaissent, il est recommandé de consulter un médecin pour savoir pourquoi le cœur fait mal et ce qu'il faut prendre pour soulager la maladie.

Pathologies de la valve cardiaque

Le muscle cardiaque a 4 valves qui devraient s'ouvrir et se fermer. Si des violations se produisent au cours de ce processus, le problème peut être identifié si nous comprenons où le cœur fait mal et la nature des manifestations. Parfois, les symptômes de la maladie peuvent ne pas apparaître pendant une longue période, puis augmenter rapidement. Pour savoir comment les symptômes de douleur dans le cœur se manifestent en raison de problèmes de valvule, vous pouvez consulter la liste ci-dessous:

  • problèmes respiratoires dus à la dyspnée;
  • des vertiges;
  • douleur persistante au cœur de la nature qui serre pendant l'exercice;
  • douleur cardiaque constrictive après l'inhalation d'air froid;
  • l'arythmie;
  • faiblesse générale.

S'il n'est pas opportun de savoir ce que ça fait mal, alors une insuffisance cardiaque se développe progressivement. Il se manifeste par les symptômes suivants:

  • L'apparition de kilos superflus;
  • L'œdème;
  • Ballonnements.

En raison de maladies valvulaires, il existe des douleurs au cœur de nature différente, qui varient en fonction de la cause de la pathologie, mais surtout, les patients se sentent serrés à la poitrine.

Cardiomyopathie

La myocardiopathie ne survient pas en raison de la malnutrition du myocarde, de la tumeur ou de l'inflammation. Un tel diagnostic est plus collectif et appartient au groupe des maladies cardiaques d'origine inconnue. Elle se manifeste par des modifications dystrophiques dans les cardiomyocytes (cellules du cœur) et, dans leur contexte, l’efficacité des ventricules cardiaques est souvent altérée.

Comprendre comment déterminer la douleur cardiaque en cardiomyopathie n’est pas facile, car la maladie évolue au cours de son évolution. Supprimer la gêne en prenant "nitroglycérine" ne réussira pas, et la charge initiale n'affecte pas l'intensité des manifestations de la maladie.

Aux premiers stades des patients, les symptômes de douleur cardiaque sont ambigus, à savoir:

  • la nature de la douleur peut être quelconque;
  • donné le malaise à différents endroits;
  • la douleur n'est pas prononcée, mais elle ne s'arrête pas.

Au fur et à mesure que la cardiomyomatose se développe, le cœur ne fait pas souvent mal, mais la maladie commence à se manifester paroxystique, surtout après un effort physique. La nitroglycérine arrête parfois l’inconfort qui en résulte. Au stade avancé, il est déjà plus facile de répondre à ce qui fait vraiment mal, puisque le foyer douloureux a déjà été formé, il a une localisation spécifique.

Arythmie

L'arythmie est une insuffisance du rythme cardiaque, qui se manifeste parfois par des sensations désagréables dans la poitrine. Dans ce cas, les causes de la douleur cardiaque dépendent du facteur qui a influencé le développement de la pathologie. Parmi eux:

  • mauvaises habitudes
  • perturbations endocriniennes;
  • l'hypertension;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • surpoids;
  • maladies oncologiques;
  • prendre des médicaments;
  • perturbations du métabolisme.

Il n’est pas recommandé d’essayer d’éliminer vous-même les manifestations de la maladie, car la douleur au coeur pendant l’arythmie devrait être déterminée par des spécialistes utilisant des méthodes d’instructions. Cela est dû au fait que la douleur se manifeste du côté gauche du torse, en particulier du bras. Ce phénomène est caractéristique de nombreuses maladies. Si vous arrêtez vous-même les symptômes avec des médicaments, vous pouvez masquer le développement d'un processus pathologique grave.

Maladie cardiaque

Les malformations cardiaques, principalement, sont congénitales. Dans la plupart des cas, ils n'apparaissent pas. Cependant, les défauts occasionnent parfois un inconfort grave et peuvent être fatals. Pour savoir comment les symptômes de douleur dans le cœur se manifestent dans ce cas, vous pouvez utiliser la liste ci-dessous:

  • douleur constante (coups de couteau, douleurs, coupures);
  • augmentation de la pression;
  • gonflement des membres inférieurs.

Pour dire quoi faire avec la douleur au coeur due à la tache, devrait le médecin traitant. Le traitement de ce problème consiste généralement en un traitement symptomatique et une intervention chirurgicale.

Prolapsus de la valve gauche

Le prolapsus de la valve gauche est un processus pathologique grave caractérisé par les symptômes suivants:

  • perte de conscience;
  • des vertiges;
  • pouls rapide;
  • sensation de manque d'oxygène;
  • mal de tête

Découvrez comment déterminer la douleur dans le cœur due au prolapsus, cela est possible de par sa nature. La gêne qui en résulte n'a aucun lien avec les charges et se manifeste sous la forme d'une douleur oppressante et douloureuse, qui n'est pas éliminée par la nitroglycérine.

Sténose aortique

La sténose aortique est un rétrécissement des parois des artères dans la région de la valve. En général, il est difficile de comprendre ce qui fait vraiment mal. Le patient présente une gêne thoracique localisée, un essoufflement, des vertiges et de la fatigue. La maladie se développe graduellement et une personne peut perdre conscience en raison du changement rapide de la position du corps.

Occlusion de l'artère pulmonaire

Initialement, le blocage de l'artère pulmonaire se manifeste par une douleur aiguë lors de l'inhalation dans la région thoracique. Les sensations désagréables ne donnent pas à d'autres endroits et n'arrêtent pas "Nitroglycerin." Si vous ne savez pas quoi faire dans une telle situation, des symptômes plus graves peuvent apparaître après les symptômes suivants.

  • Peau bleue.
  • Diminution de la pression artérielle.
  • Essoufflement.
  • Pouls rapide.

Maladies aortiques

Avec des douleurs cardiaques, le traitement n’est pas toujours à l’heure. Par exemple, la dissection aortique est le cas lorsque l’aide arrive souvent trop tard. La douleur intense inhérente à ce processus pathologique entraîne une perte de conscience et un choc douloureux. Si vous ne fournissez pas d'assistance immédiate, la personne peut mourir.

Les patients sont souvent perplexes: comment se débarrasser de la douleur au cœur et, en fait, les sensations désagréables sont le résultat d'autres maladies. Parmi eux se trouvent les processus pathologiques les plus courants:

  • Névralgie intercostale. Il se caractérise par une douleur aiguë, aggravée par les mouvements, l'inhalation, la toux, etc. Elle peut durer de 5 minutes à 2 à 3 jours. Localisé dans la moitié droite ou gauche du coffre dans l'espace intercostal.
  • Ostéochondrose. Le centre de pathologie est situé dans la région cervicale ou thoracique. Les mains du patient engourdies et la douleur est donnée à l'omoplate et au cou. Augmentation de l'inconfort lors du déplacement.
  • Maladies du système nerveux. Les névroses provoquent des défaillances du système nerveux autonome. Les patients se plaignent de nombreux signes de pathologies, notamment de problèmes cardiaques. Sur un électrocardiogramme et d'autres recherches, il est impossible de les révéler. Les personnes atteintes de maladies du système nerveux ont souvent des crises de panique dues à une cause inexpliquée de leur état. Dans une telle situation, seul un psychothérapeute peut dire comment se débarrasser de la douleur au cœur tout en étant à la maison. D'autres médecins ne feront que confirmer l'absence d'autres maladies.
  • Pathologie des poumons. La pleurésie et la pneumonie se manifestent souvent par une douleur qui ressemble à une douleur cardiaque. Il est amélioré par la toux et la respiration profonde.
  • Blesser le coeur d'un adolescent. Chez les jeunes, une carence en carnitine peut entraîner des douleurs à la poitrine. C'est une substance responsable de l'entrée d'aliments dans les cellules. Le manque de carnitine se manifeste en raison d'une croissance excessivement rapide des tissus au cours de cette période. Aucune douleur moins fréquente causée par une inactivité physique. Le cœur a besoin de charges régulières pour devenir plus fort. Sans eux, toute surcharge manifeste une gêne dans la poitrine.

Dans le cas des maladies ci-dessus, il est possible de comprendre comment soulager la douleur cardiaque après un examen visant à déterminer la cause de la gêne. Les comprimés de nitroglycérine seront inefficaces.

Premiers secours pour douleurs cardiaques

Les médicaments pour la douleur cardiaque sont prescrits par le médecin traitant sur la base d'un diagnostic. Essayer de prendre des médicaments vous-même est interdit, car vous pouvez aggraver votre état. Mais que se passe-t-il si une attaque survient soudainement? Dans cette situation, les instructions suivantes vous aideront à comprendre comment vous débarrasser de la douleur cardiaque:

  • Vous devez d’abord arrêter de courir à la recherche de drogues. Au lieu de cela, vous devez vous calmer et vous asseoir.
  • La pièce doit être bien ventilée.
  • La respiration ne doit pas être limitée aux vêtements, les boutons du haut sont donc plus faciles à déboutonner.
  • Si possible, vous devez vous allonger. Si la douleur diminue, il est fort possible que le problème ne se situe pas du tout dans le muscle cardiaque. Avec un inconfort accru et une sensation de compression, nous pouvons parler d'un ajustement imminent.
  • Pour améliorer la situation, il est nécessaire de mettre des remèdes contre la douleur cardiaque sous la langue, par exemple une pilule de nitroglycérine, puis d'appeler une ambulance.

Après l’arrivée de l’équipe médicale, il est nécessaire d’énumérer les symptômes des symptômes tourmentants et de dire quelles mesures ont été prises depuis le début de l’attaque. Tout cela contribuera à normaliser la maladie dès que possible, car la douleur au cœur ne peut être soulagée qu'en connaissant la situation dans son ensemble.

Les douleurs thoraciques ont des manifestations différentes. À partir d’eux, il est possible de comprendre approximativement ce qui tourmente une personne. Cependant, seul le médecin traitant peut établir un diagnostic précis, en se concentrant sur les symptômes et les résultats de l'examen. Indépendamment, chercher ce qu'il faut prendre en cas de douleur au cœur met la vie en danger - de nombreuses maladies ne se déguisent que sous forme de douleur à la poitrine.

Douleurs à la poitrine - cela signifie que le cœur n'est pas en ordre. Si tout était si simple! Le corps humain est complexe et très souvent, la douleur dans un même lieu peut parler entièrement de différentes maladies. Afin de ne pas paniquer encore une fois et en même temps de ne pas rater l'apparition d'une maladie grave, essayons d'apprendre à identifier les différences.

Coeur ou ostéochondrose?

La douleur du sternum provoque une horreur sacrée - que se passe-t-il s'il s'agit d'une crise cardiaque ou du signe d'une maladie cardiaque dangereuse? Cependant, ce genre de douleur ne donne pas toujours le coeur. Les statistiques indiquent avec enthousiasme que plus de 50% des personnes qui ont consulté un médecin pour des problèmes cardiaques avaient en réalité un cœur en parfaite santé, mais une colonne vertébrale en mauvaise santé. Par conséquent, le verdict des médecins a suscité le rejet de nombreuses personnes particulièrement suspectes et éloignées de la médecine: ils ne croyaient pas que le médecin était compétent et continuaient à recevoir des remèdes cardiaques, malgré le fait qu'ils ne travaillaient manifestement pas et ne soulageaient pas la douleur. Sur notre site a2news.ru nous faisons souvent attention au diagnostic correct. Nous allons essayer de comprendre comment distinguer la vraie douleur cardiaque d'autres maladies.

En fait, une douleur cardiaque peut provoquer une ostéochondrose banale. Le fait est que l’ostéochondrose, dans son développement et son aggravation, peut conduire à un pincement des racines nerveuses. La douleur qui en découle peut apparaître non seulement dans le dos, mais aussi dans les zones environnantes. Dans l'intervalle entre la colonne vertébrale et le cœur, il y a accumulation de connexions neuronales - au niveau de la partie supérieure de la partie thoracique et de la partie inférieure de la colonne cervicale. Un blocage dans cette zone entraîne un syndrome cardiaque - une douleur cardiaque qui n’est pas vraiment.

Et avec de vrais problèmes cardiaques, et avec l'ostéochondrose, la douleur peut être faible et forte, donner au cou, au bras, à l'épaule.

Protection de haute qualité contre les attaques par DDOS

La bonne nouvelle est qu’il est difficile de distinguer les vraies douleurs cardiaques de fausses douleurs, mais vous le pouvez. La chose principale - ne paniquez pas et faites attention à un certain nombre de symptômes. Donc, avec une vraie douleur d'angine:

  • paroxystique;
  • commence souvent par un effort physique (courir, monter des escaliers) ou après une excitation et un effort mental excessif;
  • l'attaque est rapidement éliminée en prenant de la nitroglycérine.

Douleur dans la cardiopathie causée par l'ostéochondrose:

  • sont longs - ils ne peuvent pas durer des moments, mais des heures, des semaines, des mois.
  • se produisent lorsque des mouvements brusques dans les régions cervicale et thoracique - rotation de la tête, mouvements de la main, toux, position inconfortable - rester assis devant l'ordinateur pendant des heures peut provoquer des douleurs.
  • La nitroglycérine n’aide pas, mais constitue un moyen efficace de combattre l’ostéochondrose, notamment le massage et la gymnastique.
  • L'ECG est normal.

L'ostéochondrose peut apparaître à un jeune âge. Mais cela progresse lentement et au fil des ans, on ne peut pas le ressentir. Et il se rappellera à l'âge de 30-50 ans avec de telles douleurs cardiaques, provoquant la panique et la peur. Il est important de ne pas traiter l'ostéochondrose comme une maladie banale, mais de faire constamment des exercices thérapeutiques pour prévenir les attaques.

Coeur ou estomac?

La surprise la plus désagréable est une attaque d'infarctus déguisée en douleur d'estomac. Par conséquent, il est important de connaître les signes qui distinguent une attaque de gastrite ou un ulcère d’une crise cardiaque. Dans les deux cas, la douleur peut être aiguë, ressemblant à celle d'un poignard, ou peut être sourde et douloureuse. Il faut faire attention aux autres signes liés:

  • avec une gastrite et un ulcère, des douleurs dans la région du cœur apparaissent en relation avec la prise de nourriture - l'estomac vide ou immédiatement après avoir mangé.
  • la nitroglycérine ne soulage pas la douleur.
  • souvent accompagné d'autres signes - nausée, lourdeur dans l'estomac, vomissements, brûlures d'estomac, éructations, goût désagréable dans la bouche.

La peur de la mort, la panique et une faiblesse grave sont caractéristiques des vraies douleurs cardiaques et des crises cardiaques.

Récemment, le reflux gastro-oesophagien est de plus en plus courant. Et près de la moitié des cas de douleurs à la poitrine lui appartiennent. Lorsque reflux, le suc gastrique est jeté dans l'œsophage. Et cela provoque une douleur dans le sternum, très souvent semblable à une sensation de brûlure. Fait intéressant, la douleur peut donner dans la moitié gauche du corps - bras, épaule, cou, mâchoire, côtes. Cela ressemble beaucoup à une crise cardiaque ou à une angine et fait appeler une ambulance. Nul besoin de se passer de cela: les symptômes sont similaires et, pour lever les doutes, il faut prendre un ECG.

Coeur ou poumons?

Les poumons et le coeur sont proches. Par conséquent, les problèmes pulmonaires sont souvent masqués par des douleurs cardiaques. Surtout quand il s'agit de lésion du poumon gauche.

Dans la pneumonie gauche (inflammation du poumon), une douleur peut apparaître dans la moitié gauche du thorax. Mais la pneumonie est aussi caractéristique:

  • toux
  • température élevée - jusqu'à 38 degrés et plus;
  • faiblesse
  • la rupture;
  • des frissons;
  • bruit dans les poumons;
  • élévation inégale de la poitrine.

Mais de tels symptômes prononcés peuvent ne pas être présents chez les personnes âgées, chez qui une pneumonie se produit souvent et se déroule sans fièvre. Par conséquent, la combinaison d'une douleur au cœur et de signes d'un rhume doit être considérée comme une pneumonie possible. Cela vaut la peine de faire une radiographie.

La pleurésie est une inflammation des membranes pleurales du poumon. Avec la pleurésie du côté gauche, la douleur dans la région du cœur augmente avec l'inspiration. Si cela marque:

  • toux sèche;
  • haute température;
  • douleur thoracique en général, il est nécessaire d’exclure la présence de la pleurésie à l’aide des rayons X.

Coeur ou névralgie?

La névralgie est caractérisée par une douleur paroxystique ou douloureuse le long des nerfs. La névralgie peut être accompagnée de brûlures, de picotements, de chair de poule, d'engourdissements. Si le processus douloureux implique des nerfs et des terminaisons nerveuses dans la poitrine, la douleur peut ressembler au cœur. Cela se produit souvent avec une névralgie intercostale. La douleur peut être administrée sous l'omoplate, dans le bas du dos.

Différences de douleur avec névralgie:

  • la douleur augmente avec la flexion sur le côté;
  • elle ne s'apaise pas en paix et peut tourmenter la nuit;
  • augmente avec un changement de position du corps, en marchant, en prenant une profonde respiration et en expirant;
  • la douleur peut augmenter avec l'agitation;
  • douleur prolongée;
  • lorsque vous appuyez sur les espaces intercostaux, la douleur commence à se sentir plus forte.

La douleur dans le coeur ne dure pas longtemps et disparaît en 3-5 minutes. Il est éliminé en prenant du validol, de la nitroglycérine. Aucun changement de corps et de mouvement n'affecte la douleur. De plus, le rythme, le pouls et la pression peuvent changer.

Pour un diagnostic plus précis, il est nécessaire de réaliser un ECG, une IRM et une radiographie. Le plus souvent, la névralgie survient chez les personnes âgées. Il peut également se produire chez les personnes en âge de travailler. Chez les enfants, cela n'arrive presque jamais.

Coeur ou nerfs?

La douleur au coeur ne peut pas parler de sa maladie. Très souvent, les maladies nerveuses - névroses, neurasthénie, dépression - sont accompagnées de telles douleurs. L'une des manifestations les plus incompréhensibles et les plus diverses des maladies - la dystonie végétative - s'accompagne souvent de douleurs dans la région du cœur. Ces derniers peuvent se manifester par des pics de pression et des arythmies, ce qui brouille le tableau et crée une illusion complète de problèmes cardiaques, qui en fait ne sont pas présents. Dans ce cas, vous pouvez vraiment parler de psychosomatique et que toutes les maladies sont d'origine nerveuse.

La névrose et la neurasthénie peuvent conduire à la soi-disant névrose du cœur. Dans ce cas, quelle que soit l'excitation ou l'événement, une réaction névrotique se produit, qui provoque des palpitations cardiaques, des surpressions, des chagrins. Il est curieux que ce soient les patients atteints de névrose cardiaque qui sentent clairement des battements de cœur: par leur expression, le cœur fait un bond, cogne contre les côtes et on entend de forts coups. En fait, physiologiquement, de telles sensations avec une arythmie vraie et une accélération du rythme cardiaque ne se produisent pas. Il s’agit plus d’un jeu d’imagination et de nerfs de la personne elle-même, souffrant de névrose ou de neurasthénie, sujette à des réactions hystériques. Dans ce cas, les douleurs peuvent très fortement ressembler à des douleurs en cas de sténocardie ou de crise cardiaque: elles vont également à la main gauche ou à l'omoplate gauche, il y a une sensation de douleur ou une sensation de brûlure derrière le sternum.

Caractéristiques de la douleur dans le cœur avec névrose:

  • douleurs lancinantes, en appuyant sur ou en coupant à la poitrine après l'excitation et les chocs nerveux (tout peut être un choc dans la névrose, même ne pas manger au bon moment).
  • les douleurs durent plusieurs heures ou jours.
  • la douleur n'est pas liée à l'effort physique, ce qui est typique d'une vraie douleur cardiaque.
  • la douleur disparaît dès qu'une personne se calme.

Si vous changez d'attention, la douleur disparaît.

Distinguer la névrose cardiaque de la maladie cardiaque peut être, si nous prenons en compte les symptômes caractéristiques de la panne du système nerveux. Si une personne a des troubles du sommeil, de l'appétit, de la fatigue, de l'apathie, des mains tremblantes, des sautes d'humeur, de la méfiance, de la distraction, des états dépressifs, la névrose cardiaque est plus qu'un diagnostic probable.

La dyspnée avec névrose du cœur est également différente de l’essoufflement des cœurs. Ces personnes croient avoir de la difficulté à respirer et prennent périodiquement une grande respiration, comme après avoir pleuré, avec une respiration générale superficielle. Pour une personne souffrant de névrose cardiaque, les vertiges, la faiblesse et une respiration superficielle sont fréquents. Le plus souvent, la névrose du coeur survient chez les femmes émotionnellement labiles, c'est-à-dire celles dont la sphère émotionnelle est instable.

Il convient de prendre en compte dans tous les cas flous, que les maladies cardiaques, à la différence de la névrose cardiaque, de l’ostéochondrose, des névralgies, des reflux, des ulcères, s’accompagnent de cyanose et d’une peau pâle (lèvres et ongles en particulier), d’un œdème.

Afin de diagnostiquer avec précision, il est nécessaire de procéder à un examen à l'aide d'un électrocardiogramme, d'une échographie du cœur, de l'ergométrie du vélo. Et si tous ces tests ne révèlent pas de maladie cardiaque, alors nous pouvons parler d'une autre cause de douleur.

Pour faire face à la maladie, il est nécessaire de l'identifier correctement. La douleur au coeur ne parle pas toujours d'une menace sérieuse à la vie. Par conséquent, ne paniquez pas à l’avance - dans la plupart des cas, tout n’est pas si grave.