Ce que vous ne pouvez pas et pouvez faire à la maison si le cœur vous fait mal

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de deuxième catégorie, responsable du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

Dans cet article, vous apprendrez: si vous avez mal au cœur, que devriez-vous faire à la maison? Quand une hospitalisation d'urgence est nécessaire, comment donner les premiers soins en cas de douleurs cardiaques? Ce qui peut et ne peut pas être fait avec des douleurs au coeur.

La zone dans laquelle les douleurs cardiaques apparaissent est située juste derrière le sternum; parfois, elle peut légèrement se déplacer vers la gauche. Chagrins d'amour typiques - constriction, pression ou brûlure, souvent insupportable. Un trait caractéristique est l'irradiation (écho de la douleur) dans la moitié gauche du corps (dans le bras, sous l'omoplate, dans l'épaule, dans la mâchoire). Se produisent généralement sur le fond du stress nerveux, de l'effort physique, en train de manger et disparaissent progressivement au repos.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Si vous avez une douleur cardiaque aiguë, vous devez appeler l’équipe d’ambulances. Vous ne pouvez pas arrêter l’attaque vous-même. Avant l'arrivée des médecins, vous pouvez administrer les premiers soins, médicaments à la maison: aspirine et nitroglycérine.

Avec des douleurs douloureuses, douloureuses, douloureuses, récidivantes et récurrentes, une hospitalisation d'urgence n'est pas nécessaire. Cependant, assurez-vous de consulter un cardiologue et d’être examiné pour déterminer la cause du symptôme.

Quand une hospitalisation d'urgence est nécessaire pour des douleurs au coeur

Il existe plusieurs signes permettant de distinguer (80%) une douleur d'origine cardiaque:

  1. Il se pose soudainement.
  2. Rarement - la nuit ou tôt le matin.
  3. Habituellement - en train de réaliser des actions physiques, après avoir mangé, sur un fond de stress intense.
  4. La douleur est intense, insupportable, brûlante, déchirante, pressante, compressive.
  5. "Donnez" dans la moitié gauche du corps (dans le bras, l'épaule, sous l'omoplate, la mâchoire).
  6. Peut s'étendre jusqu'à l'abdomen ou le dos.
  7. Son intensité ne dépend pas d'un changement de position du corps, d'une inspiration ou d'une expiration.

La douleur lors d'une attaque peut ne pas être trop vive ni trop distincte: il est impossible de conclure à la force de sa manifestation à quel point une pathologie cardiaque grave l'a provoquée.

Si la douleur est combinée:

  • avec essoufflement;
  • panique croissante, peur de la mort, agitation;
  • faiblesse
  • peau pâle ou cyanose (cyanose) de la peau;
  • sueurs froides;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • perte de conscience

ces signes indiquent alors des anomalies cardiaques (infarctus du myocarde, angine de poitrine), au moment où ils apparaissent, le patient doit être hospitalisé.

Que faire à la maison avant l'arrivée de l'ambulance

Lorsqu'ils ressentent une douleur aiguë au sternum, ils marquent l'heure du début de l'attaque, appellent l'équipe d'ambulances et décrivent les symptômes du répartiteur (sur le fond duquel le tempérament est apparu, existe-t-il un essoufflement, une pâleur, une transpiration, etc.)?

Que peut-on faire à la maison avant l’arrivée de la brigade:

  • rassurer la personne sans l'utilisation de médicaments sédatifs (pas de valériane, Corvalol en gouttes!);
  • commode pour s'asseoir ou se coucher (mais pas du côté gauche);
  • assurer la ventilation de la pièce (ouvrir la fenêtre);
  • enlever ou détacher les vêtements qui gênent la position libre du corps;
  • donner au patient un comprimé d'aspirine (le médicament dilue le sang, améliorant ainsi le flux sanguin et l'apport sanguin aux organes);
  • donner un comprimé de nitroglycérine (le patient doit le dissoudre dans la bouche). Si vous n'êtes pas sûr que la douleur est causée par une maladie cardiaque, vous devez arrêter de prendre de l'aspirine. La nitroglycérine dilue considérablement les vaisseaux sanguins et abaisse la pression artérielle; elle peut être dangereuse pour les personnes souffrant d'hypotension (hypotension artérielle);
  • si la douleur ne disparaît pas au bout de 5 minutes, le patient doit dissoudre un autre comprimé de nitroglycérine.

La nitroglycérine ne peut être administrée que 3 fois avec un intervalle de 5 minutes, peut-être que cela éteindra la douleur aiguë.

Si l'attaque a été arrêtée dans les 20 minutes, le patient doit toujours être hospitalisé, examiné en profondeur et établi le diagnostic qui a provoqué l'apparition du symptôme. Cela est d'autant plus nécessaire si la douleur ne s'atténue pas (20 minutes après le début de l'attaque).

Lorsque l'hospitalisation d'urgence n'est pas nécessaire, que peut-on faire à la maison?

Des douleurs cardiaques ou des sensations similaires peuvent être provoquées non seulement par une maladie cardiaque, mais également par un certain nombre d'autres causes (hypertension, névrose, hernie oesophagienne). Vous pouvez vous aider à la maison si vous savez ou suggérez quelle maladie provoque l'apparition d'un symptôme.

Avec l'angine de poitrine (une forme de maladie coronarienne), la douleur s'atténuera

  1. Plâtre à la moutarde sur la poitrine, dans la région du cœur. Après environ 5 minutes, il dilatera les vaisseaux sous-jacents, provoquant un afflux de sang. Un effet supplémentaire est l'effet irritant de la moutarde, qui détournera les sensations désagréables du cœur. Gardez un carton jaune sur la poitrine ne devrait pas être plus de 20 minutes.
  2. Poivre de plâtre sur la poitrine, dans la région du coeur (ne pas tenir plus de 20 minutes).
  3. Un bain de 2 litres d'eau tiède (pas plus de 45 ° C) et une cuillère à soupe de moutarde, gardez les pieds dans l'eau pendant 10 à 15 minutes maximum.
  4. 10 à 15 gouttes d'huile de sapin, si on les frotte sur la peau dans la région du sternum dans les 5 à 7 minutes.
  5. Validol sous forme de gouttes (4-6 par morceau de sucre) ou de comprimés (un sous la langue), le médicament prendra effet dans les 2-3 minutes.

Avec des douleurs au coeur et une pression accrue

Alternez pendant 10 minutes un bain chaud (légèrement plus de 50 ° C) avec de l’eau froide (température ambiante). Les pieds sont immergés dans l’eau chaude pendant 2 minutes et dans l’eau froide pendant 20 à 30 secondes.

Avec des douleurs dans le coeur et la hernie de l'oesophage

Buvez un demi-verre d'eau de boisson non gazeuse avec 1 cuillère à café de soda.

Lorsque douleurs dans le coeur sur fond de dépression, dépression, blues, névrose

  • L'herbe des mères, la valériane, la pivoine et les fruits d'aubépine se mélangent dans des proportions égales, brasser une cuillère à café de matières premières avec une tasse d'eau bouillante. Après refroidissement de la perfusion, filtrer, diviser en trois parties, boire 1/3 lentement, par petites gorgées.
  • Mélanger la mélisse et le thym dans des proportions égales, brasser une cuillère à café du mélange avec de l'eau bouillante, filtrer après refroidissement. Diviser en 3 parties, boire 1/3 lentement, par petites gorgées.

Toute douleur, même la plus faible, derrière le sternum est une raison pour aller à la polyclinique et pour un examen complet, la pathologie cardiaque se prête plus facilement au traitement à un stade précoce.

Quoi ne pas faire à la maison avec chagrin d'amour

Pour les douleurs cardiaques graves survenant pour la première fois, ne pas recommander:

  • se déplacer de manière intensive, effectuer des exercices quelconques (la charge augmente les symptômes);
  • être nerveux
  • respiration profonde, exercices de respiration (séparation possible d'un caillot sanguin et thromboembolie);
  • appliquer un massage (séparation possible du thrombus);
  • stimuler le nerf vague (les tests vagaux aident à éliminer la tachycardie).

Aucun remède populaire ou à domicile n'a un effet vasodilatateur ou analgésique suffisant pour soulager les douleurs cardiaques pendant une longue période. Toutes les méthodes produisent un effet temporaire sans éliminer la cause du symptôme.

Par conséquent, la consultation du cardiologue, un examen individuel et une prescription, une thérapie de soutien adéquate et des moyens propres pour traiter une attaque sont nécessaires.

Symptômes de douleur cardiaque comment traiter

Comment traiter les douleurs cardiaques

Beaucoup d'entre nous ont ressenti des sensations désagréables dans la poitrine, en particulier dans la région du cœur. Au fil du temps, ils peuvent augmenter, signalant ainsi un dysfonctionnement du corps.

Comment traiter la douleur au coeur - une question qui nécessite la consultation d'un spécialiste qualifié.

Raisons

Chaque année, le taux de mortalité par maladies cardiovasculaires augmente rapidement. Dans la plupart des cas, les problèmes de cœur et de vaisseaux sanguins résultent d'un mode de vie inapproprié et de la présence de mauvaises habitudes. Cependant, les médecins identifient d'autres causes de ces maladies, qui peuvent être congénitales, héréditaires et même infectieuses. En raison de la nature et des causes de l’apparition de maladies cardiovasculaires, il peut être divisé en cinq groupes:

  • Rhumatismale. Il est provoqué par une infection virale ou bactérienne. Du côté du cœur, des maladies telles que l'endocardite, la péricardite et la myocardite peuvent survenir.
  • Syphilitique. La syphilis affecte la paroi aortique et sa valve. Ainsi, le sang jeté du coeur dans l'aorte pénètre librement dans le ventricule gauche, où il s'accumule, crée une charge accrue;
  • Athérosclérose et maladies de l'hypertension artérielle. Ils provoquent un rétrécissement des artères et une détérioration de l'apport sanguin au cœur. La combinaison d'un stress accru et d'un muscle cardiaque affaibli entraîne des lésions organiques.
  • Congénitale Presque ne se manifestent pas, mais peuvent être détectés au hasard lors d'un examen de routine (sténose aortique, hypoplasie et autres);
  • Fonctionnel. Ce sont des troubles du cœur et ils n'entraînent pas de changements organiques ni de maladies (tachycardie).

Types de douleur

Toutes les maladies du myocarde à différents stades sont accompagnées de douleurs à la poitrine, en particulier dans la région gauche. Mais avant de traiter les douleurs dans le cœur, il est nécessaire de déterminer à la fois la cause de leur survenue et leur nature. Selon l'origine de la douleur cardiaque sont divisés en deux types:

  • Douleurs d'angine à différents stades de la maladie coronarienne;
  • Cardialgie causée par des processus inflammatoires du myocarde, des maladies cardiovasculaires congénitales, ainsi que des malformations cardiaques et la dystonie végétative-vasculaire.

Les douleurs angineuses, également appelées ischémiques ou sténocardiques, se manifestent par un apport sanguin insuffisant au cœur, qui survient souvent lorsque le stress physique ou émotionnel est accru. Les douleurs ischémiques du cœur ont un caractère pressant et contraignant, accompagnées par un essoufflement et, en règle générale, par un rayonnement irradiant à l'épaule gauche, au bras ou sous l'omoplate. Cardialgia se caractérise par des douleurs prolongées, douloureuses ou piquées, aggravées par la toux et la respiration. Après avoir pris de la nitroglycérine, ils ne disparaissent pas et s’amplifient souvent.

Préparations

Pour la très grande majorité de la population, décider comment traiter les douleurs cardiaques n’est pas un problème. Beaucoup de gens croient à tort que le Corvalol et le Validol sont les médicaments les plus efficaces pour lutter contre ce symptôme. Cependant, avec des attaques de sténocardie du cœur et certaines autres maladies, elles sont inefficaces. De nombreux médecins conseillent de prendre Corvalol et Validol en cas de stress, d’irritabilité accrue, de névrose, de palpitations cardiaques et d’insomnie. Bien sûr, pendant un certain temps, ces médicaments peuvent soulager la douleur cardiaque, mais en même temps, leur cause réelle restera inexpliquée, ce qui risque de compliquer considérablement le traitement. Alors, comment traitez-vous les douleurs cardiaques plus efficacement? Les cardiologues prescrivent généralement les groupes de médicaments suivants à leurs patients:

Nitrates

À leur tour, les nitrates sont divisés en plusieurs sous-groupes:

  • Nitroglycérine (nitromint, nitrong forte, nitrocor);
  • Préparations à base de dinitrate d'isosorbide (iso-Mac 20, nitrosorbide, etc.);
  • Moyens sur la base de mononitrate d'iosorbide (olikard retard, pectrol, efox long).

Le groupe de médicaments ci-dessus est destiné à éliminer la douleur cardiaque dans les cardiopathies ischémiques, à prévenir les crises d’angine de poitrine et les infarctus du myocarde récurrents, ainsi que dans le traitement de l’insuffisance cardiaque chronique.

Antiplaquettaire

Ces médicaments comprennent l'aspirine, le cardiomagnyl et le klipodogrel. Le mécanisme d'action repose sur l'amélioration des propriétés rhéologiques du sang. Ils soulagent efficacement l'inflammation et augmentent le flux sanguin dans les vaisseaux cardiaques. Certains médicaments ont des effets antipyrétiques et analgésiques.

Bêta-bloquants

Les bêta-bloquants que pour traiter la douleur cardiaque ne comprennent pas moins efficacement l'anapriline, le métoprolol et l'aténolol. Ces médicaments réduisent le besoin en oxygène du cœur en réduisant le nombre de contractions du muscle cardiaque. Les bêta-bloquants sont activement utilisés dans le traitement des arythmies et de l'hypertension artérielle.

En savoir plus sur le sujet.

  • Comment traiter l'arythmie cardiaque Une chose telle que l'arythmie cardiaque médicale, les médecins associent diverses violations du rythme cardiaque (changement de fréquence, de séquence et de rythme). Le problème se pose en raison de
  • Comment traiter l'angine de poitrine Des douleurs soudaines dans la poitrine, qui ne s'arrêtent pas même après avoir pris des médicaments, indiquent une angine possible. Dans la plupart des cas, la maladie est causée par l'athérosclérose.
  • Comment traiter l'ischémie cardiaque? La cardiopathie ischémique est l'une des plus courantes de nos jours. L'ischémie combine l'angine de poitrine, la crise cardiaque et la cardiosclérose athéroscléreuse. Médicaments en
  • Comment traiter le cœur avec des remèdes populaires Les médecins considèrent les maladies cardiovasculaires comme l’un des principaux problèmes du XXIe siècle. Mauvais mode de vie, manque d'activité physique et déséquilibre nutritionnel
  • Comment traiter l'insuffisance cardiaque Une des manifestations les plus fréquentes de presque toutes les maladies cardiaques est l'insuffisance cardiaque. L’incapacité du muscle cardiaque à pomper les volumes sanguins entraîne de graves

Cardialgie (douleur au coeur)

Cardialgie - douleur au coeur ou à la moitié gauche du sein, non associée à une maladie coronarienne. Toute douleur dans la moitié gauche du sein peut être considérée comme une cardialgie, jusqu'à ce que le diagnostic soit clarifié.

Causes de cardialgie.

On observe de véritables cardialgies dans les maladies cardiaques - myocardite, péricardite, troubles du métabolisme des ions potassium dans le muscle cardiaque, etc. Une douleur dans la moitié gauche de la poitrine peut également survenir dans les lésions du système nerveux périphérique (ostéochondrose, névralgie intercostale), la compression des artères sous-clavières qui entourent le litchi, ballonnement de l'estomac ou des intestins, ulcère gastrique, ménopause, pneumonie, maladie des calculs biliaires.

Symptômes de cardialgie.

Les cardialgies s'accompagnent de douleurs lancinantes, brûlantes, moins pressantes dans la région du cœur; ils peuvent être administrés sur toute la moitié gauche de la poitrine, la main gauche et l'omoplate gauche. Ils sont éphémères («ponction» fulgurante), courts (minutes, heures) et très longs (jours, semaines, mois). En règle générale, les cardialgies ne cessent pas de prendre des nitrates et leur apparition n’est pas associée à une activité physique.

Traitement de cardialgie.

Après avoir confirmé le diagnostic, il est nécessaire de traiter la maladie qui a entraîné une cardialgie. Pour soulager la douleur des antidouleurs et des anti-inflammatoires.

MÉDICAMENTS UTILISÉS POUR LE TRAITEMENT DE LA CARDIALGIE (SUR LA NOMINATION ET L'OBSERVATION D'UN MÉDECIN CARDIOLOGIQUE)
Analgésiques et anti-inflammatoires
Acide acétylsalicylique (Anopyrine, Aspekard, Aspi-vatrine, Aspilaight, Aspinat, Aspirine, Acesal, Acétaline, Bufferan, Novandol, Novasan, Ronal, Salorine, Trombo ASS, Upsarin Upsa)
Diclofenac (Voltaren, Diklogen, Diklomaks, Diklome-lan, Naklof, Naklofen, Neodol, Novo-Difenak, Olfen, Feloran, Flemeril, Ekofenak, Etifenak, Yumeran)
Ibuprofène (Bonifen, Brufen, Burana, Dolgit, Ibupron, Ibuprof, Markofen, Motrin, Motrin, Nurofen, Profinal, Reumafen, Solpaflex)
Indométhacine (Indobene, Indovis, Indofarm, Indocide, Inteban, Métindol, Novo-Metatsin, Tridotsin, Elmétacine)
Ketorolac (Dolak, Ketanov, Ketorol, Ketrodol, Nato, Toradol, Thorolac)
Métamizole sodique (Analgin, Baralgin, Veralgan, Maksigan, Nospaz, Spazvin, Spazmalgon, Tempalgin)
Naproxen (Alive, Apranax, Daprox, Inaprol, Pronaxen, Sanaprox)

Douleur cardiaque - symptômes de maladie cardiovasculaire

En cas de douleur dans la région cardiaque, les premiers soins d’urgence sont souvent vitaux, mais la nature de l’aide dépend de la cause de la douleur cardiaque et les symptômes de la maladie doivent être différenciés avant l’arrivée du médecin.

Les signes d'angine de poitrine sont des douleurs derrière le sternum ou dans la région du cœur. La douleur avec l'angine survient soudainement, dure de quelques minutes à une demi-heure, peut donner à la main gauche. épaule cou ou mâchoire inférieure. Le visage du patient lors d'une crise d'angine de poitrine paie. Des gouttelettes de sueur froide apparaissent sur le front.Au début de l'insuffisance coronarienne chronique, lorsque les modifications athéroscléreuses des artères sont encore insignifiantes, les crises d'angor sont rares et ne sont causées que par un stress physique et psycho-émotionnel important, puis leur fréquence augmente. Les crises d'angine sévère se produisent au repos. En cas d'angine de poitrine, un infarctus du myocarde peut se développer.

L'athérosclérose des vaisseaux cardiaques provoque une angine de poitrine, un infarctus du myocarde, une cardiosclérose (remplacement du muscle travaillant du cœur par du tissu conjonctif) avec les douleurs inhérentes énumérées ci-dessus.

La maladie coronarienne peut être complètement asymptomatique ou présenter les mêmes signes que l’angine de poitrine: épisodes de douleur derrière le sternum ou dans la région du cœur.

La principale manifestation de l'angine de poitrine est une attaque de douleurs de compression ou de compression à la poitrine; la douleur peut se propager au bras gauche. épaule gauche. omoplate. mâchoire inférieure. même les dents. Parfois, la douleur s'accompagne d'un sentiment de peur, qui provoque le gel des patients dans une position fixe. Souvent, une crise d'angine n'est pas perçue comme une douleur évidente. mais comme un sentiment de malaise. sensation de lourdeur. compression. contraintes. éclater. sensation de brûlure et même essoufflement. Avec l'angine de poitrine, la douleur est toujours une attaque. Son heure d'occurrence et de terminaison est clairement définie, elle survient dans certaines circonstances (après un effort physique, la nuit pendant le sommeil, après un repas copieux), disparaît ou s'arrête complètement après la prise de nitroglycérine.

Cardialgie accompagnée de coups de couteau. brûlant pleurnicher. douleurs moins pressantes dans la région du cœur; ils peuvent être donnés sur tout le côté gauche de la poitrine. main gauche et omoplate gauche. Ils sont éphémères («ponction» fulgurante), courts (minutes, heures) et très longs (jours, semaines, mois). En règle générale, les cardialgies ne cessent pas de prendre des nitrates et leur apparition n’est pas associée à une activité physique.

Cardiomyopathie - Les patients remarquent des douleurs à la poitrine. des étourdissements. évanouissement, dyspnée nocturne paroxystique. Une arythmie apparaît souvent. L'insuffisance cardiaque progresse rapidement.

La douleur lors d'un infarctus du myocarde commence habituellement soudainement. elle ne laisse pas le patient partir après s'être reposée ou avoir pris des médicaments et elle s'aggrave de plus en plus. Ces attaques ne sont pas toujours associées à un stress physique, car dans la maladie coronarienne, elles surviennent souvent pendant le repos ou même le sommeil. Les autres symptômes incluent des difficultés respiratoires. des vertiges. nausées et / ou vomissements. peau pâle et sueurs froides.

Remèdes populaires pour la douleur au coeur

Si vous avez des douleurs cardiaques, vous devez immédiatement consulter un médecin pour établir un diagnostic et un traitement précis. En parallèle avec le traitement principal de la maladie, qui a conduit à la cardialgie, vous pouvez utiliser les remèdes traditionnels pour le traitement de cette maladie.

Commentaires

Les principales causes de douleurs cardiaques douloureuses et leur traitement

À la réception chez le cardiologue, les patients se plaignent souvent de douleurs dans la région du cœur. Ce symptôme n'est pas toujours révélateur de problèmes dans le fonctionnement du système cardiovasculaire. Comme on le sait, la douleur thoracique est caractéristique de nombreuses pathologies non cardiologiques. Cela peut être une névrose et un problème d'estomac ou d'autres organes digestifs, une maladie pulmonaire et une ostéochondrose. Cependant, ce symptôme est souvent associé à une maladie du cœur et des vaisseaux sanguins. Les raisons pour lesquelles la douleur au coeur, est une variété de maladies cardiaques.

Causes de douleurs à la poitrine

Myocardite

C'est une inflammation du myocarde, souvent infectieuse. Dans cette maladie, presque tous les patients ressentent une douleur à la poitrine qui n'est pas soulagée par la nitroglycérine. Cela peut être douloureux, oppressant ou cousu. Concentré directement dans la région du coeur. En règle générale, il n'y a pas de lien entre la douleur et les modifications de l'ECG, pas plus que l'activité physique, bien que la douleur puisse devenir plus intense le lendemain de l'exercice.

Péricardite

Il s’agit d’une inflammation du sac cardiaque, appelée péricarde. Dans ce cas, la douleur est à la fois sourde et sourde et incisive. Son caractère dépend du type de péricardite, de la nature de son apparence et de son évolution. Ainsi, avec une forme sèche, le cœur se frotte contre les feuilles du péricarde et le patient ressent une douleur constante et douloureuse, qui est aggravée par la respiration et une légère tension. Par conséquent, le patient respire lentement et prend souvent la position assise tout en se baissant.

Lorsque la maladie est exsudative, du liquide s'accumule dans la cavité péricardique, des adhérences cicatricielles apparaissent qui empêchent le cœur de fonctionner. Dans le cours aigu de la maladie, un excès de liquide transpire dans la cavité du sac cardiaque et le serre. Si ce processus est lent, le patient ne ressent pas de sensation au début, mais progressivement, il se produit une gêne et une douleur à la poitrine.

Prolapsus de la valve mitrale

Il s’agit de l’affaissement d’une ou des deux valves de la valve dans la cavité de l’oreillette gauche au moment du battement de coeur. Simultanément, apparaissent des douleurs persistantes douloureuses, pincantes ou pressantes qui ne disparaissent pas après la prise de nitroglycérine.

L'hypertension

Avec une pression élevée, une personne peut se plaindre de divers types d'inconfort à la poitrine, notamment une douleur douloureuse prolongée et une sensation de lourdeur dans le cœur.

Cardiomyopathie

Il se caractérise par un changement du muscle cardiaque, à la fois structurel et fonctionnel. Le syndrome de la douleur est presque toujours présent, mais il est particulièrement prononcé dans la forme hypertrophique. La nature de la douleur change à mesure que la cardiomyopathie progresse. La maladie présente initialement des symptômes atypiques: douleur prolongée, non associée à l'exercice, dans laquelle la nitroglycérine n'aide pas. Dans le futur, ils deviennent tirants, endoloris, piqués ou sous la forme d'attaques épisodiques ressemblant à de l'angine. L'option la plus typique est la douleur spontanée, aggravée par l'exercice.

Malformations cardiaques acquises

Dans ce cas, il y a hypertrophie du coeur, qui s'accompagne de douleur, qui est plus prononcée dans les défauts de l'aorte.

Dystrophie Myocardique

Cette maladie non inflammatoire du myocarde, qui est exprimée dans la violation des processus métaboliques dans le muscle du coeur, conduisant à sa dystrophie. La douleur, considérée comme un symptôme typique de la maladie, peut varier.

La dystonie neurocirculatoire est une autre cause de douleur cardiaque. Les cardialgies dans ce cas sont de quatre types.

  • Cardialgia est simple. Plus de 90% des patients ont une douleur modérée au pincement ou à la douleur dans la région du péricarde. Cela peut prendre plusieurs minutes ou plusieurs heures. La cardialgie peut être paroxystique, à court terme, mais elle se répète plusieurs fois au cours de la journée. Les douleurs sont oppressantes ou constrictives et se résolvent généralement d'elles-mêmes. La nitroglycérine et le validol peuvent être soulagés.
  • Cardialgie persistante paroxystique. Cette affection est caractérisée par une douleur intense assez intense qui ne passe pas du validol ni de la nitroglycérine. Accompagné de tremblements, augmentation de la pression, essoufflement, une sensation de peur, des palpitations. Il est observé chez environ 30% des patients.
  • Cardialgia sympathalgic. La douleur est plus brûlante, elle ne peut pas être éliminée avec de la nitroglycérine, du valocordin ou du validol. Les pilules de moutarde sont généralement utilisées sur la région du cœur, ainsi que l'acupuncture et l'irrigation au chloréthyle.
  • Fausse angine de poitrine Les patients se plaignent de douleurs à la poitrine ou au coeur douloureuses, constrictives ou pressantes. En règle générale, il augmente avec la marche et d'autres efforts physiques. Ce symptôme survient chez 20% des patients.

Traitement de la douleur cardiaque

Nous vous recommandons également de lire:

Il faut garder à l'esprit que les douleurs cardiaques ont plusieurs causes, parmi lesquelles il y en a beaucoup. Par conséquent, il est nécessaire de subir un examen approfondi et de déterminer la cause de ce symptôme. Le traitement dépend du diagnostic final et sera prescrit individuellement par le médecin.

Il n'est pas recommandé de prendre de la nitroglycérine en cas de malaise cardiaque, si le diagnostic n'est pas posé. Ce médicament a un but étroit, de nombreuses contre-indications et effets secondaires.

Si la douleur est provoquée par l'hypertension artérielle, il est nécessaire de réduire la pression en prenant les médicaments appropriés.

Toute maladie présentant ce symptôme nécessite un traitement spécial, qui dépend de nombreux facteurs.

Ainsi, dans le cas d'une myocardite avec des symptômes bénins, le traitement consiste souvent à limiter l'activité physique et les mesures toniques. La myocardite infectieuse aiguë nécessite le respect du repos au lit, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des antiviraux ou des antibactériens, en fonction de l'agent pathogène.

En cas de péricardite, en l'absence d'insuffisance cardiaque, un traitement symptomatique par des méthodes conservatrices est indiqué. Des diurétiques sont prescrits pour réduire la quantité de liquide dans la poche cardiaque. Si un durcissement péricardique est survenu - «un cœur blindé», un traitement chirurgical est recommandé. En cas d'urgence telle qu'une tamponnade cardiaque, un drainage est nécessaire pour éliminer le liquide.

Pour soulager la douleur pendant le prolapsus de la valve mitrale, des bêta-bloquants sont prescrits, lesquels éliminent en outre le rythme cardiaque, normalisent le rythme cardiaque et soulagent l'anxiété.

Causes, symptômes et traitement de la douleur cardiaque

Troubles du coeur - les maladies les plus courantes chez les personnes. Le cœur s'use plus rapidement que les autres organes, car il ne fonctionne pas uniquement en permanence, mais il subit également des pertes de charge drastiques. Toute réaction humaine - stress, joie, colère, tristesse, expériences - augmente le rythme cardiaque et crée de ce fait une chute rapide de la charge sur le muscle cardiaque, d’un état calme à une contraction beaucoup plus rapide. Sans surprise, le cœur est le premier organe qui souffre de l'instabilité de l'état moral d'une personne. De nombreux patients de cardiologues affirment que la douleur cardiaque n’a pas immédiatement pris une importance particulière, ce qui les a qualifiés de "saignements", "muscles contractés", "confondus avec des brûlures d’estomac". En effet, de telles douleurs se confondent facilement avec des douleurs de nature différente. Pour plus de certitude, il vaut la peine de consulter un médecin et de subir un diagnostic complet. Cependant, on peut distinguer la nature de la douleur et ses causes correspondantes.

Causes de douleurs cardiaques

Dans une situation normale, il n'est pas du tout facile pour une personne de déterminer avec précision pourquoi un cœur lui fait mal. Habituellement, une gêne sur le côté gauche de la poitrine indique un dysfonctionnement du muscle cardiaque, ses blessures et des problèmes de circulation sanguine. La douleur dans la région cardiaque a différentes causes, mais les principaux troubles pathologiques sont reconnus:

  1. Violation de l'apport sanguin au myocarde: ischémie, angine de poitrine, infarctus du myocarde;
  2. Troubles cardiaques non provoqués par le blocage des artères: péricardite, myocardite, rétrécissement de la lumière de l'aorte par épissage des cuspides valvulaires (sténose aortique), lésions du muscle cardiaque dues à des perturbations métaboliques de ses cellules (myocardidistrophie), modifications de la forme de la valve mitrale (prolapsus) ), complications cardiaques, résultant de l’exacerbation d’un angor aigu chronique (amygdalite);
  3. Maladies associées à des anomalies du système nerveux périphérique, à des lésions des muscles des membres supérieurs;
  4. Maladies des organes abdominaux;
  5. Troubles du système cardiovasculaire.

Diagnostic des principaux signes de douleur cardiaque et non cardiaque

La douleur cardiaque dans diverses maladies s'accompagne d'autres symptômes. Le muscle cardiaque provoque des douleurs similaires à celles pouvant provoquer d'autres affections - ostéochondrose, maladies névralgiques, pleurésie. Par conséquent, il est nécessaire de trouver des méthodes pour comprendre ce qui blesse le cœur et non un muscle ou un nerf froid. Naturellement, la première chose à faire est de faire appel à un thérapeute ou à un cardiologue, car seuls les médecins disposent de suffisamment de connaissances et d'outils de diagnostic pour détecter correctement la source de l'inconfort.

En outre, bien sûr, certains facteurs vous permettent de rechercher les causes de la douleur avant de consulter un médecin. Tout d’abord, c’est leur durée - plus d’une demi-heure plus tard, les muscles ou les nerfs font très mal, mais le cœur le peut. De même, les douleurs non cardiaques sont généralement déclenchées par une action différente, mais si elles se produisent au repos, la source est probablement le cœur. En outre, le patient souffre d'étouffement, de faiblesse, la transpiration est abondamment libérée, la peau devient pâle, étourdie et il se produit une sensation d'évanouissement imminent. Ces symptômes peuvent disparaître après avoir consommé de la glycérine.

Les symptômes indiqués sont observés chez les hommes et les femmes - ils sont communs aux deux sexes. Néanmoins, le corps de la femme est différent de celui de l'homme, et les médecins ajoutent donc aux symptômes généraux décrits des nausées, des vomissements, l'apparition d'œdèmes, des mictions fréquentes et une respiration confuse.

Caractéristiques de la douleur dans la maladie cardiaque

À la réception, le médecin doit demander comment le cœur du patient lui fait mal. Cette information est nécessaire pour sélectionner la direction exacte de la recherche de la source de douleur. En effet, le muscle cardiaque pour différentes raisons blesse de différentes manières. Ce sont les caractéristiques caractéristiques de l’inconfort qui parlent de la nature de l’occurrence. Le point important est leur emplacement.

Si écrase

La douleur pressante dans la région du coeur est plus fréquente chez les patients du département de cardiologie. Elle est causée par des changements pathologiques survenant dans les artères coronaires qui alimentent le muscle cardiaque, provoquant une ischémie, une angine de poitrine et des troubles du rythme. Ces sensations apparaissent à gauche du sternum, peuvent être provoquées par un stress physique ou psychologique. Le patient a des échos douloureux à la main gauche, à l'omoplate, au manque d'oxygène, à l'essoufflement et à la faiblesse. Mais lorsqu'il prend de la nitroglycérine, la douleur disparaît.

Si ça cuit

Un symptôme qui parle le plus souvent d'une maladie très grave. Le patient parle d'une sensation de brûlure à la poitrine, qui donne parfois du côté gauche du cou, l'omoplate, à l'épaule. Cela se produit de manière inattendue, les sensations peuvent être précédées par une sensation de compression dans la poitrine, mais elles provoquent leur surmenage physique, émotionnel. En plus de la douleur, la pression chute, le rythme cardiaque s'accélère, un essoufflement grave apparaît. Dans ce cas, n'agissez pas à la nitroglycérine, anesthésique. Cette douleur indique une crise cardiaque, une thromboembolie pulmonaire, un anévrisme exfoliant. Certes, chez ces derniers, les échos de douleur n'apparaissent pas sur le côté gauche du corps, mais se déplacent dans la zone située entre les omoplates, et la pression augmente au contraire fortement, puis diminue fortement.

Si colite

La spécificité d'un tel inconfort réside dans sa courte durée. Le plus souvent, le cœur fait mal lorsque vous inspirez et ne vous donne pas la possibilité d'inspirer profondément l'air. Dire qu'une telle douleur indique avec précision une maladie cardiaque n'en vaut pas la peine. Seul un quart des patients qui en souffrent souffrent réellement d'une maladie cardiaque. Ce sont principalement des myocardites, des péricardites, des dystonies vasculaires, des réactions à la tension nerveuse, etc. Si, toutefois, le cas concerne ce quart, alors poignarder le cœur sera constamment, sans être lié aux mouvements du corps, sa position, les picotements peuvent devenir plus forts avec des explosions émotionnelles, la marche. Une personne peut être ennuyée sans raison et éprouver de la faiblesse. Le coeur se contracte plus vite, a un rythme confus.

Si gémissements ou inconfort

La douleur douloureuse dans la région du cœur est la plus non spécifique et peut indiquer divers problèmes dans les organes. Avec ce genre de douleur, une personne doit faire attention à l'état général du corps. C'est-à-dire qu'en combinaison avec d'autres symptômes, on peut dire que la raison en était une maladie cardiaque. Un changement brusque ou fréquent de pression, un essoufflement, une sensation de manque d'oxygène, un gonflement des jambes, une perturbation du rythme des contractions du muscle cardiaque - tout cela, combiné à une douleur et à un inconfort douloureux, suggère qu'il existe des problèmes cardiaques.

Si pas le coeur, alors quoi?

Moins du tiers des cas de douleur n'appartiennent pas à une maladie cardiaque. Ici les problèmes sont des pathologies complètement différentes dans les organes:

  • la colonne vertébrale, les côtes. Ostéochondrose, hernie, myosite;
  • léger Pneumonie touchant le poumon gauche, blessures diverses au sternum;
  • système digestif. Hernie diaphragmatique, ulcère chronique, érosion oesophagienne ou oesophagite.

Que peut-on confondre douleur

La douleur ne survient pas toujours dans la région du cœur. Souvent, ils sont causés par une inflammation ou un nerf froid entre les côtes, un muscle peut également avoir un rhume. N'oubliez pas l'ostéochondrose, qui provoque des sensations perçantes.

Causes de douleurs cardiaques

L'inconfort est causé par une maladie cardiaque. Les principales maladies incluent l'infarctus, la maladie ischémique, la myocardite, la péricardite, le prolapsus de la valve mitrale, l'angine de poitrine, la cardiomyopathie, l'hypertension artérielle, la myocardiodystrophie, la thromboembolie, l'anévrisme aortique. Il existe de nombreux diagnostics pour ce corps et ils sont tous semblables les uns aux autres.

Douleurs thoraciques d'origine non cardiaque

Un tel inconfort a ses propres spécificités. La douleur non cardiaque se caractérise par les éléments suivants:

  • situé en un point du côté gauche de la poitrine;
  • répond à la colonne vertébrale dans les côtes;
  • colite, gémissement, pousses (c'est-à-dire que toutes sortes de douleurs se produisent en même temps);
  • provoqué par les tours du corps, se produit lorsque vous mangez ou prenez une profonde respiration;
  • Afin de réduire et d’éliminer la douleur, le corps doit prendre une certaine position;
  • ne passe pas après l'utilisation de la nitroglycérine, mais est éliminé par les analgésiques.
  • si vous appuyez sur l'endroit où vous avez mal, le sentiment augmente ou diminue.

Aide d'urgence avec une douleur aiguë au coeur

La douleur auto-éliminée dans le cœur n'en vaut pas la peine. Si cela se produit, vous devez immédiatement contacter un spécialiste pour en diagnostiquer la cause exacte. Pour la douleur insupportable, on prend des comprimés pour douleurs cardiaques, généralement de la nitroglycérine. Il élimine rapidement la gêne, lui donnant la possibilité d'aller à l'hôpital ou d'appeler une ambulance sans se soucier de la vie. Lorsque le cœur est malade, la personne doit savoir quoi faire à la maison avant l’arrivée des médecins. Les cardiologues recommandent d'appeler une ambulance, de prendre de la nitroglycérine, de se calmer et de prendre une position confortable du corps.

Douleur cardiaque

La douleur cardiaque (cardialgie) est un symptôme non spécifique qui se manifeste sous la forme d'une douleur aiguë ou douloureuse à la poitrine, de durée et d'intensité différentes. Il convient de noter que la manifestation d'un tel tableau clinique n'indique pas toujours des problèmes cardiaques. La douleur au cœur peut être de nature à la fois physiologique et psychosomatique. Pas moins important est l'endroit où le coeur fait mal. Par conséquent, le traitement ne doit être prescrit que par un médecin, après un examen approfondi et l'identification de l'étiologie de la maladie.

Étiologie

Les causes cardiaques des douleurs cardiaques comprennent les maladies suivantes:

De plus, les douleurs cardiaques peuvent être causées par des pathologies gastro-entérologiques. Dans ce cas, les éléments suivants doivent être soulignés:

  • lésions ulcéreuses de l'estomac;
  • sténose oesophagienne;
  • perforation de l'ulcère;
  • tumeurs malignes;
  • intoxication toxique;
  • saignement gastrique, qui est provoqué par un traumatisme ou l'exacerbation d'un certain processus pathologique.

En outre, les causes de la douleur cardiaque peuvent être liées aux processus pathologiques suivants:

  • effets des substances toxiques sur le corps - produits chimiques, nicotine, drogues, alcool;
  • pathologie pulmonaire;
  • dommages musculaires;
  • pathologies médiastinales;
  • pathologie mammaire (chez les hommes et les femmes);
  • processus pathologiques qui affectent les os;
  • pathologies des gros vaisseaux - anévrisme aortique, thromboembolie.

Séparément, nous devrions souligner le facteur psychologique. Les douleurs piquantes ou pressantes au cœur peuvent être de nature psychosomatique, résulter d'un stress intense ou d'une surcharge nerveuse prolongée. Dans tous les cas, la douleur à long terme dans la région du cœur nécessite une consultation avec un cardiologue. Vous ne pouvez pas prendre vous-même de médicaments pour soulager les douleurs cardiaques (sans ordonnance d'un médecin). Cela peut entraîner non seulement des complications, mais également la mort.

Symptomatologie

Dans ce cas, il est impossible de distinguer un seul tableau clinique, car chaque type de douleur est le symptôme d'un processus pathologique donné.

Une douleur lancinante dans le coeur peut indiquer une névralgie intercostale, des troubles de la circulation sanguine, une tachycardie.

Le tableau clinique, dans ce cas, peut avoir de tels signes:

  • douleur dans le coeur lorsque vous inspirez pire;
  • mal de tête de courte durée;
  • essoufflement avec augmentation de l'effort physique;
  • température corporelle basse;
  • la respiration est perdue même avec un minimum d'activité physique;
  • toux sèche qui s'aggrave la nuit ou au repos.

La douleur au cœur a souvent une étiologie psychosomatique. Cependant, seul un médecin peut déterminer ce facteur avec précision après un examen. Les symptômes, dans ce cas, peuvent être complétés par les symptômes suivants:

  • apathie, sautes d'humeur;
  • perte d'appétit;
  • perturbation du sommeil - une personne peut souffrir d'insomnie ou, au contraire, ressentir le besoin de dormir tout le temps;
  • mal de tête;
  • douleur chronique au cœur, aggravée après une surcharge nerveuse.

La présence d’un tel tableau clinique, comme dans d’autres cas, nécessite un recours au médecin. Si le facteur psychologique est confirmé, le cardiologue référera le patient au neuropsychiatre.

Une douleur intense au cœur indique clairement le développement d'un processus pathologique grave. Dans ce cas, le tableau clinique peut présenter les symptômes suivants:

  • tension artérielle instable;
  • transpiration accrue;
  • la douleur au coeur lors de l'inhalation augmente et peut être ressentie sur toute la poitrine;
  • évanouissement;
  • confusion

La présence d'un tel tableau clinique nécessite un traitement immédiat. Retarder ou négliger de tels symptômes peut être fatal.

Les cliniciens notent que l'ostéochondrose est souvent à l'origine d'une douleur sourde dans la région du cœur. Dans ce cas clinique, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • picotement des doigts et engourdissement des membres supérieurs;
  • la douleur donne à la main gauche;
  • les douleurs sont aggravées en tournant la tête, le corps, en levant le bras ou la charge sur la colonne vertébrale;
  • la nature de la douleur est vive et progressive.

La douleur au cœur avec ostéochondrose peut devenir chronique, vous devez donc consulter rapidement un médecin pour un traitement complexe.

Diagnostics

Pourquoi un mal de cœur ne peut être annoncé par un médecin qu'après un examen et un diagnostic précis. Dans un premier temps, un examen physique détaillé est effectué avec clarification des plaintes et de l’anamnèse de la maladie. Lors de l'examen initial, le médecin doit connaître les éléments suivants:

  • comment le coeur fait mal - localisation, nature de la douleur, durée;
  • quels autres symptômes sont présents;
  • douleurs cardiaques (lors de la prise de médicaments, après un exercice, après une maladie, etc.).

Pour un diagnostic précis, le médecin prescrit des méthodes d'examen de laboratoire et instrumentales. Le programme de diagnostic peut inclure les éléments suivants:

  • analyses générales de sang et d'urine;
  • examen biochimique du sang;
  • fluorographie de la poitrine;
  • ECG;
  • Échocardioscopie;
  • ergométrie de vélo;
  • Scanner;
  • IRM

Découvrez pourquoi la douleur dans le cœur, ne peut être qu'un médecin, après avoir reçu les résultats de l'enquête et clarifier l'étiologie. Sur cette base, un traitement est prescrit.

Traitement

Il est impossible d'éliminer le fait de donner, d'écrasement ou de douleur dans la région du cœur à la maison ou par la médecine traditionnelle. Dans le cas où un tel symptôme est dû à un facteur psychologique, un traitement ambulatoire est possible. En général, la question de l'hospitalisation du patient n'est décidée que par le médecin, après un diagnostic précis.

Dans ce cas, il n'y a pas d'image unique du traitement de la maladie. En fonction du processus pathologique qui a provoqué ce symptôme, la thérapie de base est choisie. Cependant, il convient de noter que quelle que soit l'étiologie, le patient a besoin de repos et d'exclusion de la surmenage nerveuse.

Prévention

Il n'y a pas de mesures préventives spécifiques. En général, il est nécessaire de surveiller votre état de santé physique et psychologique, de passer rapidement un examen médical préventif et de ne pas vous soigner vous-même.

Douleur cardiaque: nature, causes, traitement

Douleur cardiaque C'est cette plainte qui émane le plus souvent de patients qui se présentent à un rendez-vous avec un thérapeute. Ce syndrome inquiète et inquiète dès les premières secondes. Selon les statistiques relatives aux douleurs cardiaques, il oblige une personne à consulter un médecin dès le premier accès plutôt que de commencer à se soigner elle-même.

Douleur cardiaque: symptômes et diagnostics

Les médecins peuvent poser un diagnostic en fonction des plaintes du patient - la douleur peut être différenciée pour divers troubles de l'organe principal.

Maladie coronarienne - maladie coronarienne

Cette définition combine deux types de pathologies cardiaques - l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde. Les deux sont caractérisés par une douleur dans la région du cœur, mais il existe des différences dans la nature du syndrome douloureux et dans le tableau clinique général.

Plus d'informations sur la maladie coronarienne - dans la critique de la vidéo:

Angine de poitrine

Dans cet état, la douleur survient en raison d'un rétrécissement important des vaisseaux sanguins du cœur (due à l'athérosclérose ou à un grand nombre de plaques de cholestérol), ce qui entraîne un apport insuffisant en oxygène à l'organe principal. Les vaisseaux forment une accumulation d'acide lactique qui provoque des douleurs. Selon les statistiques, l'angine de poitrine est souvent diagnostiquée à l'âge de 40 ans et la douleur devient plus intense lors d'efforts physiques.

Les attaques aiguës, les douleurs brûlantes, "coulées" sur la poitrine, rapidement après avoir pris certains médicaments (par exemple, la nitroglycérine) sont caractéristiques de la maladie considérée.

Faites attention: une attaque de douleur dans l'angine de poitrine peut se produire comme une vague - des sensations désagréables augmentent parfois, puis s'atténuent, la douleur irradiant vers l'omoplate ou le bras, le cou et l'espace interscapulaire.

Les cardiologues identifient deux types de douleur pendant l'angine:

  • avec tension - ceci est considéré comme un développement plus léger de la pathologie, car la douleur ne survient que lors d'un effort physique, d'une pression artérielle élevée, d'un stress, d'une dépression nerveuse;
  • au repos, l’inconfort se produit même pendant le sommeil, n’a rien à voir avec une tension et signifie que l’angine de poitrine devient une menace pour la santé.

Infarctus du myocarde

Cette pathologie est considérée comme une continuation «logique» de l'angine de poitrine développée. L'essence d'une crise cardiaque - les vaisseaux coronaires se rétrécissent si fortement que le sang ne circule plus dans les tissus cardiaques - certaines cellules meurent. Les symptômes suivants seront caractéristiques de l'infarctus du myocarde:

  • Douleurs brûlantes et aiguës derrière le sternum, qui ne s’arrêtent pas pendant 5 minutes et ne changent pas vers une amélioration, même après avoir pris les médicaments habituels;
  • la tension artérielle chute brusquement - dans certains cas, le patient perd conscience (évanouissement);
  • la peau pâlit, il y a apparition de sueur froide et collante;
  • le patient a un fort sentiment de peur de la mort et peut paniquer.

Les causes de la crise cardiaque sont décrites dans cet avis:

Important: la douleur au cœur, caractéristique de l'infarctus du myocarde, nécessite l'intervention immédiate des agents de santé - l'État menace la vie du patient.

L'hypertension

Une augmentation significative de la pression artérielle est qualifiée d'hypertension en médecine et se caractérise par des douleurs brûlantes et douloureuses à la poitrine.

La douleur due à une pression artérielle élevée est assez facile à différencier car elle s'accompagne des symptômes suivants:

  • les acouphènes;
  • Des «mouches» apparaissent devant mes yeux;
  • mal de tête sévère, souvent localisé dans la région temporale;
  • vertiges non critiques;
  • il y a de la fièvre dans le corps, le visage est hyperémique (il a une rougeur prononcée).

La douleur au cœur dans l'état considéré survient le plus souvent pendant le développement d'une crise hypertensive - la pression artérielle augmente soudainement et immédiatement pour atteindre des indicateurs critiques.

Cardiomyopathie

On appelle cardiomyopathie toute douleur au cœur qui n'est pas associée à un apport insuffisant en oxygène, à des processus inflammatoires ou infectieux dans l'organe principal. Dans cet état pathologique, la douleur est variable - douleur aiguë ou aiguë, paroxystique ou permanente, brûlante ou lancinante. Le syndrome douloureux peut survenir lors d'efforts physiques excessifs et au repos. Le plus souvent, la cardiomyopathie conduit à une violation des processus métaboliques dans le corps.

Prêter attention: La douleur cardiaque avec la pathologie en question est dans certains cas soulagée par l'utilisation de nitroglycérine.

Myocardite

Le processus inflammatoire qui se développe dans les tissus du muscle cardiaque est considéré comme une myocardite et s'accompagne toujours de douleurs dans la région du cœur. Le processus inflammatoire peut être causé par des virus, des bactéries pathogènes et d'autres microorganismes pathogènes.

Les caractéristiques de la douleur cardiaque avec la myocardite sont les suivantes:

  • la douleur peut être sourde ou coupante;
  • après avoir pris de la nitroglycérine sous la langue, le soulagement ne vient pas;
  • le syndrome n'est pas associé à un effort physique excessif ni à un état nerveux / psycho-émotionnel.

Les douleurs dans le coeur dans la myocardite sont jointes:

  • détérioration générale de la santé - somnolence, faiblesse, fatigue;
  • hyperthermie (élévation de la température corporelle) à indicateurs subfébriles;
  • le rythme cardiaque accélère, mais peut à tout moment rester immobile pendant quelques secondes.

Prêter attention: la myocardite peut être complètement asymptomatique, mais cela est extrêmement rare dans la pratique médicale.

Péricardite

La membrane externe du cœur s'appelle le péricarde, et c'est l'inflammation de ce tissu qui provoque le développement de la péricardite. Avec cette pathologie, le syndrome douloureux est bien défini:

  1. Ne rayonnant jamais vers la main gauche ou le cou.
  2. La douleur la plus grave est localisée - le patient les marque en bas et à gauche de la poitrine.
  3. La péricardite est la seule pathologie du cœur dans laquelle la douleur peut "se poser" sur le côté droit de la poitrine, le bras droit.
  4. La douleur est coupante, aiguë.
  5. Un patient atteint de péricardite recherchera une position dans laquelle l'intensité de la douleur diminue - généralement une personne est assise avec la tête baissée.

Dystonie végétative

Cette maladie est caractérisée par une systémicité dans laquelle la régulation nerveuse des processus fonctionnels du coeur est altérée. Prêter attention: Les douleurs cardiaques sur le fond de la dystonie végétative-vasculaire surviennent le plus souvent à l'adolescence.

Les médecins distinguent plusieurs types de douleur dans la région du coeur sur fond de dystonie végétative-vasculaire:

  1. Cardialgie simple. La douleur dans ce cas sera lancinante (prend très rarement un caractère pincé), de courte durée et ne nécessitant pas la prise de médicaments spécifiques.
  2. Cardialgia crise du type végétatif. Le syndrome de la douleur dure longtemps, mais il n'y a pas d'attaque aiguë. En cas de cardialgie de crise végétative, outre la douleur, les symptômes suivants seront présents:
    • essoufflement;
    • palpitations cardiaques;
    • sentir qu'il n'y a pas assez d'air;
    • un sens distinct de la peur de la mort.
  3. Cardialgie sympathique. La douleur est brûlante dans la nature, localisée dans la région rétrosternale. Une particularité des cardialgies sympathiques - lors de la palpation des côtes, le syndrome douloureux devient plus intense.

Plus en détail sur la dystonie végétative-vasculaire, explique le spécialiste:

Arythmie

C'est une maladie qui provoque une perturbation du rythme cardiaque. L'arythmie est facile à diagnostiquer, car le travail inégal de l'organe principal est toujours clairement exprimé:

  • le cœur bat trop souvent ou s'arrête littéralement pendant quelques secondes;
  • la douleur dans la région thoracique n'est pas intense;
  • il y a une faiblesse générale soudaine et de graves vertiges.

En cas d'arythmie, la douleur irradie vers le bras gauche, le côté gauche du cou et l'espace interscapulaire.

Douleurs cardiaques non liées à des problèmes d'organes

Les douleurs cardiaques peuvent indiquer les pathologies de systèmes et d'organes très différents. Fait intéressant, les médecins écoutent attentivement le patient et notent que si le patient parle en détail des douleurs cardiaques, les caractérisant "toutes les heures", il est fort probable qu'il s'agisse d'irradier le syndrome de la douleur vers le cœur à partir d'autres organes:

  1. Ulcère gastrique et duodénal et gastrite. Des problèmes au niveau des organes du tractus gastro-intestinal se manifestent par une douleur intense au cœur. Afin de différencier la douleur de l'estomac avec une véritable crise cardiaque, il est utile de savoir quels symptômes accompagnent la fausse douleur du cœur dans les pathologies de l'estomac:
    • nausées et vomissements;
    • ballonnement marqué;
    • il y a un goût acide dans la bouche.
  2. Syndrome gastro-oesophagien. Avec une telle maladie, des portions d'acide chlorhydrique de l'estomac sont régulièrement libérées dans l'œsophage, ce qui provoque une fausse crise cardiaque. Le syndrome douloureux se caractérise par un caractère collant et une sensation de brûlure, il peut être localisé à gauche dans la poitrine.
  3. La pneumonie est laissée de côté. Au cours du processus inflammatoire dans les poumons avec une localisation à gauche, une douleur intense et intense dans la région du cœur peut survenir. Ils ont un caractère persistant et perçant, injectant souvent le patient dans la panique, surtout si l'imitation d'une crise cardiaque passe pour la première fois. Pour différencier la douleur pulmonaire du coeur, les symptômes suivants doivent être notés ou exclus:
    • toux sèche;
    • fièvre
    • pâleur de la peau;
    • essoufflement grave.

En général, les médecins pensent que toute pathologie peut provoquer une fausse crise cardiaque. Par exemple, dans les maladies respiratoires aiguës et la grippe, la névralgie intercostale et l'ostéochondrose, il y aura des douleurs cardiaques que seul un spécialiste peut différencier.

Douleur cardiaque - traitement

Lorsqu'une première crise cardiaque se produit, une personne se tourne immédiatement vers un cardiologue pour obtenir de l'aide - la douleur au cœur provoque réellement un fort sentiment de peur de la mort. Le médecin doit procéder à un examen complet du patient:

  • interrogatoire et examen du patient;
  • échographie du thorax;
  • électrocardiogramme;
  • tomographie par ordinateur.

Ce n’est qu’après un diagnostic précis que des recommandations seront formulées pour le traitement des maladies cardiaques, qui provoquent l’apparition de douleurs à la poitrine. En cas de processus inflammatoire dans les tissus cardiaques, vous devrez suivre un traitement à base de médicaments antibactériens (antibiotiques). Si vous avez une étiologie virale de la douleur cardiaque, des médicaments antiviraux sont nécessaires. Un schéma thérapeutique individuel doit être mis au point pour chaque maladie provoquant des douleurs cardiaques.

Nous vous recommandons également de regarder la vidéo, qui décrit en détail les mesures préventives: en suivant les conseils des médecins, vous pouvez réduire le risque de maladies du système cardiovasculaire.

Yana Alexandrovna Tsygankova, critique médicale, médecin généraliste de la catégorie de qualification la plus élevée.

16,901 vues totales, 6 vues aujourd'hui