Règles de conduite après le début d'une crise hypertensive

Chez les patients hypertendus, l'apparition d'une crise hypertensive n'est pas rare. Le phénomène se caractérise par une évolution sévère et des complications dangereuses.

Par conséquent, nous discuterons plus en détail des conséquences d’une crise hypertensive, de la manière de les éviter et de ce que le patient ne devrait pas faire pendant sa rééducation.

Crise hypertensive - à propos de la pathologie

Crise hypertensive (CC) - État pathologique caractérisé par une forte augmentation de la pression artérielle systémique.

Les indicateurs de cette situation sont individuels, car ils dépendent directement du niveau initial de pression artérielle chez chaque personne.

Cette condition nécessite des soins médicaux immédiats, dont la tâche principale est de réduire la pression systémique.

L'aide Dans la masse totale des situations d'urgence diagnostiquées, la crise représente environ 3%.

La probabilité de développer une crise d'hypertension est beaucoup plus élevée chez les personnes souffrant d'hypertension. Mais une personne en bonne santé n’est pas à l’abri du développement d’un tel phénomène.

La forte augmentation de la pression artérielle peut déclencher les facteurs suivants:

  • stress, stress psycho-émotionnel;
  • les changements météorologiques avec des changements brusques de la pression atmosphérique;
  • augmentation de la consommation de sel;
  • changements hormonaux;
  • l'abus d'alcool et le tabagisme;
  • refus d'utiliser des agents réducteurs de pression.

En outre, cette violation peut survenir dans diverses maladies: maladie aortique athéroscléreuse, diabète, maladie rénale, néphroptose.

Les symptômes de la maladie aiguë sont divers. Les principales manifestations de l'attaque comprennent:

  1. Maux de tête lancinants graves, localisés dans la nuque.
  2. Troubles végétatifs - sensation de chaleur, rougeur du visage, frissons, tremblements des mains.
  3. L'apparition de mouches, le brouillard devant ses yeux.
  4. L'émergence de sentiments de peur, d'anxiété.
  5. Nausée suivie de vomissements.
  6. Saignement du nez, hémorragie dans la sclérotique de l’œil due à des lésions vasculaires.

Au moment où l'attaque peut durer de plusieurs heures à plusieurs jours, elle s'accompagne d'une gêne physiologique et psychologique.

Ayant déterminé ce qu'est une crise hypertensive et ses symptômes, réfléchissez aux conséquences et aux caractéristiques de la rééducation de cette affection.

Mode de vie après la crise

Comment se comporter après une crise hypertensive avertira le spécialiste assistant.

Après avoir souffert de la pathologie, il est nécessaire de changer complètement le mode de vie, de revoir le mode de travail et de repos et de prendre en main votre santé.

En outre, une visite périodique chez un cardiologue pour surveiller le travail du cœur et la mesure de la pression devrait être une habitude utile et nécessaire.

L'aide Selon les statistiques, une récidive de la maladie est possible dans les 3 premiers mois si le patient ne respecte pas les règles et les conseils du médecin.

Des complications

Le corps humain est un système unifié, où tout est interconnecté, de sorte que toute maladie ne passe pas sans laisser de traces pour les autres organes, surtout s’il s’agit d’une forte augmentation des indicateurs de pression artérielle.

Une crise en elle-même est dangereuse, mais elle peut avoir des conséquences encore plus graves. Les complications possibles après une crise hypertensive sont les conditions suivantes:

  • accident vasculaire cérébral
  • œdème pulmonaire;
  • formation d'anévrisme;
  • choc cardiogénique;
  • le coma;
  • gonflement du cerveau;
  • perturbation du système nerveux central;
  • crise cardiaque;
  • insuffisance rénale;
  • insuffisance cardiaque (peut prendre une forme chronique);
  • perte de vision partielle ou totale;
  • angine de poitrine

La conséquence la plus dangereuse de la GC en l'absence d'assistance d'urgence est fatale.

L'aide Il convient de noter que des effets similaires d'une crise d'hypertension chez les personnes âgées se développent plus souvent.

Cela s'explique par le fait que chez les personnes âgées, le tableau clinique du développement des GC est souvent effacé et flou, ce qui empêche de voir les premiers symptômes d'une attaque.

En conséquence, il n’ya aucune possibilité de fournir les premiers secours, ce qui est un point extrêmement important pour prévenir le développement de complications.

Réhabilitation

La rééducation après une crise hypertensive consiste en une thérapie compétente, en une exclusion des causes provoquant la maladie, en une correction de la nutrition et du mode de vie.

Au cours des prochaines semaines, le patient doit suivre ces règles:

  1. Éliminez tout stress - seuls des exercices de physiothérapie simples peuvent être montrés au patient, ce qui contribuera à améliorer la circulation sanguine et à guérir de la maladie. Une série d'exercices est assignée individuellement.
  2. Pour éliminer les tensions et les conflits, le patient doit reconsidérer son comportement: essayez d’être plus calme, de ne pas réagir brusquement aux situations, de ne pas être inquiet pour des bagatelles.
  3. Assurez un sommeil sain et évitez de trop manger le soir.
  4. Menez une vie saine - abandonnez complètement les mauvaises habitudes (cigarettes, alcool).
  5. Suivez un régime - vous devriez manger des aliments non gras. Réduisez votre consommation de sel et de sucre. Refusez les plats gras, épicés, fumés et sucrés. Pas de soda, thé fort et café.
  6. Suivez le régime d'alcool.
  7. Alterner travail et repos - pendant la convalescence, il vaut mieux prendre un ticket pour un sanatorium, mais ne changez pas le climat (une adaptation dans cet état peut entraîner une nouvelle attaque).
  8. Assurez-vous de prendre des antihypertenseurs prescrits par un médecin.

Les règles ci-dessus sont assez simples à mettre en œuvre. Leur respect strict et strict dépend de la rapidité avec laquelle vous pouvez vous remettre d’une crise hypertensive.

Il est souhaitable que toutes ces mesures soient permanentes, et pas seulement la première fois après le Code civil.

Ce qui est interdit pendant la récupération après GK

Avec le développement de crise hypertensive devrait bien se comporter, car c'est la clé d'une issue favorable de la situation.

Les recommandations cliniques sur ce qu'il ne faut pas faire en cas de crise hypertensive sont les suivantes:

  • panique - l'excitation peut déclencher une nouvelle poussée de pression;
  • pour réduire rapidement la pression - avec un HA, une diminution progressive des indices est nécessaire car, avec leur diminution rapide des organes internes, des modifications pathologiques peuvent survenir;
  • prendre des médicaments inconnus - dans de tels cas, les médicaments précédemment utilisés doivent être utilisés, car le mécanisme de leur action est déjà connu;
  • bouge, parle beaucoup.

Après avoir décidé du fait que le patient est interdit pendant une crise hypertensive, considérons ce qui ne peut être fait pendant la période de récupération:

  1. Expérimenté, nerveux, inquiet.
  2. Conflit
  3. Soyez zélé au quotidien (dans la cuisine, dans le jardin).
  4. Chargez-vous avec n'importe quelle activité physique.
  5. Mangez beaucoup de sel (il est préférable de suivre un régime sans sel).
  6. Changer la zone climatique.
  7. Buvez de l'alcool et fumez.

Le plus important, c’est que vous ne pouvez pas ignorer les instructions du médecin et refuser de prendre les médicaments essentiels pour la restauration du corps et la prévention des rechutes.

Conclusion

Une crise hypertensive, étant une maladie grave, peut entraîner diverses complications dangereuses. La probabilité de leur développement dépend de l’assistance médicale fournie en temps voulu.

C'est pourquoi il est très important de savoir ce qui est possible et ce qui est inverse, cela ne peut pas être fait lorsqu'une attaque se produit et pendant la période de récupération qui suit.

Que ne peut-on pas faire avec une crise hypertensive

La crise hypertensive est une augmentation brutale et persistante de la pression artérielle aux limites maximales. Les limites de chaque patient sont individuelles et dépendent des caractéristiques de la pression de travail. Cela signifie qu'une crise hypertensive peut également se produire à une pression relativement "basse", de l'ordre de 160-150 mm Hg. Art. Cette condition menace directement la vie du patient et nécessite des soins d'urgence compétents. Que ne peut-on pas faire avant l'arrivée de l'ambulance?

La pression artérielle est la pression du sang sur les parois des vaisseaux sanguins. Ses indicateurs dépendent du volume sanguin dans le corps, de la fréquence et de la force du rythme cardiaque, de l’état des vaisseaux sanguins. Augmenter la pression de l'effort nerveux et physique, certains médicaments, l'utilisation de cornichons.

Si la pression est fortement augmentée, vous devez immédiatement appeler l'ambulance à la maison. Avant l'arrivée des médecins, vous ne pouvez pas:

  • Paniquer
  • Essayez de baisser la pression dès que possible.
  • Donner des médicaments inconnus au patient
  • Donne au patient beaucoup de mouvement, parle

Nous analysons maintenant chaque condition en détail.

Nous ne paniquons pas et ne donnons pas de nouveaux médicaments.

Il est difficile de rester calme dans une situation critique lorsqu'un proche est menacé d'invalidité ou de mort. Cependant, c’est pour éviter des conséquences fatales qu’il faut se garder la main.

Panic - un état de "contagieux". Il est immédiatement transféré au patient, ce qui provoque une nouvelle montée de pression. En outre, en cas de panique, vous pouvez modifier le dosage, oublier quels médicaments doivent être administrés et en quelle quantité. Jusqu'à ce que les médecins arrivent, gardez tous les colis, même vides. Après, il sera facile de comprendre ce qu’ils ont déjà reçu et combien.

La peur pour une personne en crise d'hypertension est l'un des symptômes de son état. Votre tâche est de calmer le patient avec votre comportement calme, votre voix basse et même votre humeur. Pour lui inculquer que tout est sous contrôle et sera certainement bon. Ceci est une condition importante pour la réduction du rythme cardiaque.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Pour se débarrasser de l’hypertension, nos lecteurs recommandent l’outil "Normaten". C’est le premier médicament qui NATURELLEMENT, plutôt que de réduire artificiellement la pression artérielle et d’éliminer complètement la pression artérielle! L'installation Normaten est sûre. Il n'a pas d'effets secondaires.

Avant l'arrivée des soins spécialisés, les patients hypertendus reçoivent une dose supplémentaire de leurs médicaments antihypertenseurs habituels. Les remèdes maison sont quelque chose qui devrait être limité, même si vous avez un nouveau super remède contre la pression.

Le patient peut recevoir jusqu'à 50 gouttes de Corvalol ou de Valocordin + 20 à 30 gouttes de Valériane ou de Leonurus. Un tel cocktail le calmera de l'intérieur.

Une crise hypertensive nécessite une diminution progressive de la pression. Avec sa chute rapide, les organes internes peuvent subir des modifications pathologiques menant à une invalidité ou à la mort.

Attention! Quelle que soit la pression, les doses de choc de médicaments sont interdites! Il ne devrait pas être réduit à plus de 20-30 mm Hg. Art. à une heure

Le rétablissement du patient après la crise dépendra directement de l’alphabétisation de vos actions.

Nous offrons la paix aux malades

Premiers secours au patient dans une crise hypertensive consiste à lui apporter un maximum de confort - psychologique et physique. Pour cela:

  • Le patient est allongé, couché, fournissant de l'air frais.
  • Éteignez la lumière.
  • Fournir le silence.

Parler avec le patient doit être clair et distinct, mais à voix basse. Les personnes supplémentaires, en particulier les enfants, doivent être retirées de la pièce. Essayez d’éviter les mouvements brusques, les cris forts et les irritations de la voix.

Prenez soin des choses nécessaires pour l'hospitalisation. Il est préférable de faire cela inaperçu par le patient. Si votre proche est un chroniqueur pour qui de telles pressions ne sont pas une nouveauté, alors, grâce à vos actions compétentes, il pourra éviter une visite à l'hôpital.

Mais une vidéo intéressante sur la crise hypertensive:

Que peut-on et ne peut-on pas faire avec une crise hypertensive

Les maladies du système cardiovasculaire sont la principale cause de décès. Le plus souvent, l’issue fatale est constatée dans la population à niveau de vie bas et moyen.

La crise hypertensive est une maladie grave provoquée par une forte augmentation de la pression. Il repose sur une réaction insuffisante des artères du cerveau en réponse à une augmentation soudaine de la pression artérielle.

Les experts identifient 2 types de crises:

  1. Type hyperkinétique.
  2. Crise hypocinétique.

Pour le premier groupe, la phase initiale la plus nette est caractéristique. Ce type de crise hypertensive survient aux premiers stades de l'hypertension. Caractéristique: augmentation de la pression artérielle systolique, augmentation de la fréquence cardiaque, de l'excitation et d'autres signes végétatifs.

Le second type de maladie se développe généralement au stade avancé de l'hypertension. Les personnes âgées y sont soumises. La crise hypocinétique se produit dans le contexte d’une pression artérielle élevée constante. Il se développe lentement, mais les conséquences sont graves. Ce type de symptômes cérébraux et cardiaques sont caractéristiques: pâleur, léthargie, gonflement, vertiges.

Selon les statistiques, 20 à 30% de la population adulte souffre d'hypertension. Avec l'âge, la prévalence atteint 50 à 65%. Beaucoup de gens connaissent les conséquences de l'hypertension: il s'agit de lésions irréversibles du cœur, du cerveau, des reins, des vaisseaux sanguins et du fond de l'œil. Dans les étapes ultérieures, il y a violation des mouvements, coordination, faiblesse des membres, vision, mémoire et intelligence se détériorent. Dans le pire des cas, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral et mort.

Caractéristiques pathologiques

La forme non compliquée de la maladie ne met pas vraiment la vie en danger et est corrigée assez rapidement à l'aide de préparations médicales. Mais si la maladie était une fois, alors une forte probabilité de sa récurrence avec les pires conséquences.

Pour éviter cela, le patient doit constamment prendre des médicaments visant à abaisser la tension artérielle, se soumettre systématiquement à des examens par un cardiologue afin de contrôler la posologie et l'efficacité des effets des médicaments.

Une crise hypertensive n’est pas si terrible que ses complications:

  1. Rupture de vaisseaux sanguins, suivie d'un accident vasculaire cérébral, crise cardiaque.
  2. Les vaisseaux deviennent moins élastiques, des plaques apparaissent, dans des endroits plus fragiles, des ruptures sont possibles. Cela conduit à une tachycardie, un œdème pulmonaire, une encéphalopathie, une cardiopathie ischémique et d'autres maladies.
  3. Mort cellulaire (nécrose) due à un manque d'oxygène.

Nous voyons que le cœur, le cerveau, les reins et les poumons peuvent devenir les organes cibles d’une crise hypertensive. Le patient souffre souvent d'insuffisance rénale et cardiaque.

La maladie se développe soudainement, la pression artérielle s'élève à 220/120 mm Hg. article et plus. Le travail du système nerveux central est également compromis. Des changements se produisent dans les vaisseaux, le cerveau, les sols, le cœur.

Causes et symptômes de la crise hypertensive

Les principaux facteurs d’apparition et de développement de la maladie sont les suivants:

  1. Prédisposition héréditaire
  2. L'hypertension.
  3. Troubles du système endocrinien.
  4. Pyélonéphrite chronique et autres maladies du rein.
  5. Complications de la maladie coronarienne.
  6. Les changements hormonaux dans la période de ménopause chez les femmes.
  7. Non-respect des règles d'un mode de vie sain.

Quelles autres raisons provocantes existent?

  1. Stress, crises de colère, chocs nerveux.
  2. Surmenage émotionnel.
  3. Effrayer
  4. Perturbation du sommeil
  5. Surcharge physique, surtout chez les athlètes.
  6. Auto-annulation de médicaments.
  7. Sensibilité météorologique. Le principal danger pour les patients hypertendus réside dans le fait que la pression atmosphérique augmente considérablement avec les changements climatiques.
  8. Déplacement vers d'autres conditions climatiques.
  9. L'abus d'alcool. Le tabagisme

Les causes de la crise, déterminent la gravité des symptômes. Symptômes de la maladie:

  • Pouls rapide;
  • douleur dans la poitrine, dans la région du coeur;
  • Les maux de tête, localisés à l'arrière de la tête, s'accompagnent d'une sensation de pression sur les yeux et se propagent davantage. L'intensité augmente rapidement, puis apparaissent des nausées et des vomissements répétés qui n'apportent pas de soulagement.
  • tremblement des membres;
  • anxiété, peur;
  • rougeur de la peau du visage et du cou,
  • transpiration accrue;
  • Nausées et vomissements.

Premiers secours

Si vous êtes devenu le témoin d’une crise hypertensive, la tâche principale consiste à prendre les mesures nécessaires avant l’arrivée des services médicaux d’urgence. Que faire à la maison?

  1. Posez la victime, inclinez la tête en arrière pour éviter un afflux de sang.
  2. Ouvrez le col des vêtements.
  3. Le patient doit reprendre son souffle: prenez quelques respirations profondes.
  4. Fournissez de l'air frais, ouvrez la fenêtre.
  5. Surveiller la pression artérielle toutes les 10-15 minutes.
  6. Donnez le médicament nécessaire pour réduire la pression artérielle (si disponible chez le patient).
  7. Difficulté à respirer et respiration sifflante - 1 comprimé de furosémide.
  8. Placez une compresse froide ou de la glace sur la tête de la victime. Mettez des pansements de moutarde à l'arrière de la tête et des mollets. Dans ce cas, il est recommandé d'utiliser des coussins chauffants (pas plus de 15-20 minutes), qui doivent être appliqués sur les jambes ou les pieds.
  9. En outre, vous pouvez prendre la teinture de valériane, motherwort, Corvalol.

Ce qui n'est pas recommandé de faire

Tout d’abord, la victime a besoin de repos. Ne permettez aucun mouvement du patient.

N'utilisez pas de méthodes de traitement non conventionnelles ni de recettes populaires pour ne pas aggraver la situation.

Assistance médicale

Une personne souffrant d'hypertension doit disposer d'une trousse de premiers soins personnelle avec des médicaments pour l'aider à faire face à la maladie.

Il est important de se rappeler que la pression artérielle devrait baisser progressivement (pas plus de 20-25% au cours des deux premières heures). Sinon possible crise cardiaque, ischémie des reins et du cerveau. Le traitement dépend du type de crise hypertensive. Que faire avec une crise hypertensive?

Pour un type simple, un médicament est nécessaire. Par exemple, nifédipine 5-30 mg ou capoten 25-50 mg.

Dans les formes hypocinétiques et aukinétiques, un complexe d'agents est utilisé (injection de dropéridol, de proxodolol ou de furosémide).

Si nécessaire, le traitement se poursuit à l'hôpital.

Avec des formes compliquées du patient est hospitalisé d'urgence. Le traitement est effectué sur la base d'un cas particulier.

Dans les œdèmes pulmonaires, la nitroglycérine, le nitroprussiate en association avec le furosémide ou le torasémide est utilisé.

En cas d'infarctus aigu - fenoldopam, nicardipine. En clinique, une injection intraveineuse est administrée à la crise: captopril, clophéline, lasix, nifédiline - régulent la pression artérielle en douceur; Euphyllinum - facilite la respiration; Relanium, Papaverin - soulage les spasmes musculaires; Sodium nitroprussiate - pour résoudre l’échec du ventricule gauche du cœur.

Quel sera le traitement en cas d'urgence, décidez que le personnel médical. L'auto-prescription n'est pas acceptable.

Remèdes populaires

Pendant des siècles, les gens ont utilisé des matériaux improvisés pour traiter et prévenir les maladies: herbes, produits de l'abeille, baies, légumes et fruits.

Par exemple, comme moyen de détente, il est recommandé de préparer des thés à partir de mélisse, de camomille, d’aubépine, d’agripaume, de menthe poivrée et de valériane. L’infusion de rose sauvage a un effet diurétique sur le corps et diminue ainsi la pression artérielle.

N'oubliez pas que l'utilisation de produits apparemment inoffensifs peut avoir des conséquences négatives.

La prévention des crises

Les causes de l'apparition de la maladie sont nombreuses. Pour éviter une forte augmentation de la pression artérielle, vous devez suivre quelques recommandations simples:

  • Bonne nutrition. Les aliments doivent être enrichis en vitamines, minéraux et autres substances bénéfiques. Un régime complet et équilibré est la clé de la longévité.
  • Mode de vie actif. Marcher dans l'air frais, les exercices du matin, la cardio-charge contribuent au renforcement des muscles, remplissent les cellules d'oxygène.
  • L'alternance des modes de travail et de repos.
  • Cesser de fumer et de l'alcool.
  • Éviter le stress. Yoga, méditation, sports, acupuncture, lecture de livres sont d'excellents moyens de se détendre.

Que faire après la crise

Pour éviter les répétitions et les complications, vous devez revoir votre régime alimentaire, votre mode de vie. Une visite chez un cardiologue au moins une fois tous les six mois devrait être obligatoire. Le patient doit constamment prendre des médicaments qui réduisent la pression artérielle. Si des effets secondaires commencent à apparaître ou si le traitement ne donne pas l'effet souhaité, le médecin qui corrigera le traitement devra en être informé.

Pour éviter les phobies après une crise, vous avez besoin de l'aide d'un proche et parfois de professionnels.

Crise hypertensive quoi ne pas faire

Comment vous fournir, à vous-même et aux autres, les premiers secours en cas de crise hypertensive?

De la conversation avec le candidat chéri. Z.G. Guseinova (HSE Bulletin 2008, n ° 12, p. 12-13)

La crise hypertensive est une augmentation soudaine et soudaine de la pression artérielle, qui s'accompagne d'un spasme des vaisseaux sanguins ou d'une augmentation du sang circulant dans le sang.

A quels indicateurs du tonomètre peut-on parler de crise hypertensive? Différentes personnes ont différents indicateurs. Si une personne a une pression de vie de 90/60, une crise peut survenir à 120/90, et chez un patient souffrant d'hypertension de grade 3, la crise peut commencer à 250/180. C'est pourquoi un taux élevé n'est pas encore le symptôme d'une crise hypertensive. Il est toujours nécessaire de prendre en compte la pression "de travail" et son augmentation de plus de 30 ml de mercure est considérée comme l’un des symptômes d’une crise hypertensive.

Causes de la crise hypertensive:
1. Cardiopathie hypertensive
2. Lésion cérébrale traumatique
3. Pathologie des reins
4. Maladies endocriniennes et autres

Symptômes de crise hypertensive:
1. Une forte augmentation de la pression artérielle de 20 à 50 unités
2. Maux de tête sévères
3. faiblesse
4. Vertige
5. Nausée, vomissements
6. Veil devant les yeux ou scintillement de la ligne de mire
7. transpiration
8. Douleurs constrictives au coeur
9. Panique, peur de la mort
Certains des symptômes ci-dessus d'une crise hypertensive peuvent ne pas être présents.

Soins d'urgence en cas de crise hypertensive:
Une crise peut durer 2-3 heures, parfois plus longtemps. Plus la durée est longue, plus les conséquences sont graves: les vaisseaux sont dans un état de spasme, la nutrition des tissus du cerveau, du cœur, des yeux et des reins est perturbée. Par conséquent, il est nécessaire de fournir des soins d’urgence au patient.

Que faire si vous ou un être cher avez une crise d'hypertension - premiers secours:
1. Restez calme, ne vous agitez pas.
2. Le patient doit prendre une position allongée, en soulevant la tête de lit - cela créera un écoulement de sang de la tête. La position couchée n'est pas souhaitable.
3. Retirez les vêtements étroits.
4. Bain de pieds chaud s'il n'y a pas de varices.
5. Froid au coude à coude.
6. Éliminer toutes les sources de bruit, éteignez le téléviseur
7. Vous ne pouvez pas boire d'eau - cela peut provoquer des vomissements et le réflexe nauséeux augmente la pression.
8. Prenez un médicament anti-hypertenseur - corinfar, capoten, captopril. Fortement la pression ne peut pas être réduite. Le processus devrait être étiré pendant 3-4 heures. Une forte diminution de la pression peut provoquer un spasme des vaisseaux sanguins, des perturbations des processus métaboliques dans le cerveau.
Avec une pression artérielle inférieure à 180, prenez d'abord 1/4 comprimé et mesurez la pression en 30 à 40 minutes. En cas de diminution, prenez un autre quart de comprimé. Et ainsi de suite.
9. Que faire en cas de crise hypertensive, s’il n’ya aucune pression réduisant les drogues sous la main. Vous pouvez boire 2 comprimés noshpy et quelque chose de sédatif - valériane, Corvalol, valokardin.
10. Prenez des sédatifs, car une crise hypertensive est une poussée d'adrénaline, qui s'accompagne de la peur de la mort, une personne craint de panique, de sorte que la pression continue de monter et que les pilules peuvent ne pas fonctionner.
11. Que faire si un saignement nasal s’est ouvert pendant une crise hypertensive? Il n’est pas nécessaire d’être effrayé, c’est au contraire bon: lorsque le sang coule, la pression intracrânienne diminue, sinon les vaisseaux cérébraux risquent d’éclater. Il est impossible d’incliner la tête vers l’arrière, sinon il y aura une fuite de sang, mais il est également impossible de la baisser très bas, à froid sur le pont du nez. Humidifiez les bandages avec du peroxyde d'hydrogène et le nez zapomponirovat. Il n’est pas nécessaire de plaindre un pansement, il entre parfois dans le nez jusqu’à 2 mètres de pansement. Après 10-15 minutes, les saignements de nez passent généralement.

Quels médicaments prendre en cas de crise hypertensive?
Il arrive qu'une personne prenne un médicament, mais cela ne l'aide pas. Que faire Puis-je prendre un autre médicament ou ne pas en prendre deux en même temps? Il n'y a rien de mal à prendre deux médicaments, mais vous devez savoir lequel d'entre eux est le plus fort. Corinfar agit rapidement - après 15 minutes, la pression diminue. Kapaten commence à travailler plus tard, mais la pression diminue plus lentement, ce qui est nécessaire en période de crise. Par conséquent, boire après le corinfar kapaten n’a aucun sens.
En outre, nous devons nous rappeler que les mêmes médicaments sont libérés avec une action courte ou prolongée, par exemple, il existe le médicament Corinfar Retard, qui commence à agir uniquement après 4-5 heures. Pour les soins d'urgence en cas de crise hypertensive, ce médicament ne convient certainement pas

Que faire après une crise hypertensive?
Dès que la tension artérielle est revenue à la normale, vous devez boire 20-30 g de teinture mère d’aubépine, d’aubépine ou de pivoine, ou un mélange de celles-ci. 3-4 jours après une crise hypertensive, prenez ces teintures 3 fois par jour. La nuit, vous pouvez prendre 1/4 comprimé de somnifère léger (mezépam, phenazépam)
Si le patient prend des pilules contre une maladie chronique. 1-2 jours après une crise hypertensive, il est préférable de les abandonner pendant 1-2 jours. Ceci ne s'applique pas aux antibiotiques et à l'utilisation d'hypertenseurs pour les médicaments antihypertenseurs.
Bruit dans la tête, vertiges, vision floue après une crise d'hypertension à garder quelques jours de plus. De nos jours, il est nécessaire de se reposer et de ne pas permettre les surcharges physiques et émotionnelles, de ne pas être au soleil, de ne pas se pencher, de ne pas travailler sur un ordinateur et de ne pas lire les petits caractères.

Nutrition après une crise hypertensive: limitez la consommation de sel, de cornichons et de marinades, d'épices chaudes. Parlez à votre médecin - vous devrez peut-être remplacer le sel de table ordinaire par du sel à faible teneur en sodium. Il est bon d'inclure du miel, des noix, des légumes, des fruits, du jus de canneberge, de la viorne, de l'aronia, de la décoction de dogrose dans l'alimentation.

Plusieurs recettes populaires pour normaliser la pression:
1. Décoction d'églantier: une demi-tasse d'églantier séchée pour 1 litre d'eau bouillante - maintenez 15 minutes dans le bain de vapeur. Ou brasser rose musquée dans un thermos. Buvez au lieu de thé.
2. Jus: Mélangez 1 verre de jus de betterave, de carottes, de raifort, de miel et de jus d'un citron. Prendre 1 cuillère à soupe. l 3 fois par jour avant les repas pendant 1 heure.
3. Infusion de graines d'aneth: 1 c. les graines versent 0,5 verre d'eau chaude. Laisser infuser 30 minutes, boire avant les repas 3 fois par jour. Les graines d'aneth peuvent être remplacées par des fleurs de trèfle.

À quelle fréquence une crise hypertensive peut-elle survenir chez un patient?
Cela dépend des raisons qui l'ont causé. Si la raison en est lourde travail inhabituel, le stress, l'abus d'alcool, alors ce sont des crises ponctuelles. Mais ici nous devons être sérieusement examinés. Faites un ECG, une échographie du coeur - il est important d'éliminer l'hypertension. Souvent, les personnes ne ressentent pas d'hypertension et ne savent pas qu'elles souffrent d'hypertension et ne suivent donc pas de traitement. Les complications de l'hypertension se développent progressivement jusqu'à ce qu'elles soient dépassées par un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.
Si la crise est à l'origine de la crise et que les crises se reproduisent au bout de 2 à 3 jours, l'hypertension est exacerbée et un traitement sérieux est nécessaire, ou plutôt une correction du traitement par un thérapeute, un neurologue ou un oculiste.

Comment faire face à une crise d'hypertension - quand appeler une ambulance? De la conversation avec le candidat chéri. Sciences Poskrebyshevoy A.S. (Bulletin de modes de vie sains 2013, №5, p. 16-17)

Si vous avez mesuré la pression et avez constaté qu’elle était très différente des indicateurs habituels, vous devriez vous calmer et mesurer à nouveau une ou deux fois. Si les résultats des mesures sont décevants, il est nécessaire d'évaluer la situation - que vous puissiez faire face à la crise de votre propre chef ou que vous ayez besoin d'appeler une ambulance.
Si l'augmentation de pression dure plus d'une heure et ne diminue pas, elle s'effondre soudainement, vous ressentez un engourdissement des bras ou des jambes, une douleur, une asphyxie. Il peut s'agir d'une condition antérieure à l'AVC. Une hospitalisation immédiate est donc nécessaire. S'il n'y a pas de tels signes, vous pouvez alors essayer de vous aider vous-même en cas de crise hypertensive.
Il est nécessaire de bien comprendre la règle - la pression ne peut pas être réduite fortement, sinon un accident vasculaire cérébral peut se développer. Afin de réduire la pression au cours d'une crise hypertensive, des médicaments complètement différents seront nécessaires par rapport à ceux utilisés quotidiennement par la personne hypertendue. À savoir, la pilule n'est pas prolangirovannogo, et à action brève, qui peut être absorbée sous la langue. Avec cette résorption, le médicament entre immédiatement dans le sang, c’est-à-dire qu’il agit comme une injection. Les plus sûrs à ces fins sont le kapoten et la prazosine. Chaque patient hypertendu devrait les avoir dans la trousse de premiers soins en cas de crise. Les ambulanciers utilisent souvent des injections de dibazol, la magnésie n’est qu’une perte de temps, leur effet est beaucoup plus faible que celui des médicaments susmentionnés.
Ainsi, le patient prend une pilule sous la langue. Après 30 minutes, mesure la pression. Si elle diminue, il n'y a rien d'autre à faire, il suffit de mesurer la pression et de surveiller la tendance. Le critère principal - pendant 3-4 heures, il devrait être réduit de 25% par rapport à l'original. Si, après 4 heures, cette diminution ne s'est pas produite, dissolvez une autre pilule.
Vous pouvez utiliser un remède traditionnel - trempez une serviette dans du vinaigre de pomme et fixez-la à la plante des pieds. pendant 10 minutes.
Après une crise hypertensive, augmentez généralement la dose quotidienne de médicament, de préférence après avoir consulté votre médecin. Et vous pouvez ajouter aux médecines traditionnelles la médecine traditionnelle: une infusion d'herbes qui réduisent la pression, un mélange de jus de betterave. carottes et citron, jus d'ail avec du miel.

Vous aimez cet article? PARTAGER.

LIRE PLUS SUR CETTE MALADIE ET ​​LES MALADIES ASSOCIÉES:

L'une des maladies les plus courantes du système cardiovasculaire est une crise hypertensive, qui devrait être traitée à domicile avant l'arrivée d'une ambulance, mais ce n'est pas la méthode principale de traitement de la maladie. Le patient doit veiller à informer son médecin que la crise a pris fin à la maison, afin que le spécialiste vous prescrive un traitement supplémentaire (médicaments et régime). La maladie touche le plus souvent les personnes âgées de plus de 40 ans, quel que soit leur sexe, mais en raison du développement d’une activité de vie vigoureuse, la maladie apparaît plus tôt. Aux premières manifestations de la maladie, il est nécessaire de supprimer l'attaque à la maison en utilisant des méthodes à la maison et de consulter un médecin.

Qu'est ce que c'est

Crise hypertensive - une maladie du système cardiovasculaire, dans laquelle le patient augmente fortement la pression. Il n'y a pas de chiffres exacts pour faire un tel diagnostic. Chez certains patients, à une vitesse de 100 mm Hg. Art. La crise sera à 130 mm Hg. Art. et chez les autres souffrant de maladie hypertensive, différents degrés atteignent 180 mm Hg. Art. et au dessus. Cette augmentation se produit rapidement (2/3 heures). Cela distingue une crise hypertensive de l'augmentation de la pression causée par l'hypertension.

Pour crise hypertensive caractérisée par une forte augmentation de la pression.

Il y a une maladie en violation du tonus des vaisseaux sanguins, ils rétrécissent et empêchent la libre circulation du sang à travers eux. Le flux sanguin se déplace vers le cerveau sous pression, ce qui perturbe son travail et provoque les symptômes caractéristiques. Dans le même temps, des troubles pathologiques apparaissent non seulement du système nerveux, mais également d'autres organes internes (cœur, reins, poumons).

Indiquez votre pression

Effets secondaires de certains médicaments

Symptomatologie

La gravité des symptômes du patient dépend des causes de l'attaque et de l'ampleur du nombre de personnes sur lesquelles la pression a augmenté. Les violations suivantes sont observées:

  • Du côté du système cardiovasculaire - accélération du rythme cardiaque, douleur thoracique, arythmie, douleur dans la région cardiaque.
  • Du système nerveux - vertiges et maux de tête. Les patients sont excités, effrayés, tremblent des mains. Ils sont agités, déchirés, ils ont les mains et les pieds froids, le visage rougit, les patients ont soif et ils transpirent davantage.
  • Du tube digestif - nausée, parfois vomissements.
  • Du système urinaire - mictions fréquentes.

Retour à la table des matières

Traitement de crise hypertensive à la maison

Tout d'abord, il faut aider le patient à retrouver une respiration normale.

Si une patiente présente des symptômes de crise hypertensive, il est nécessaire d'appeler une ambulance et, avant son arrivée, essayez de mettre fin à l'attaque à la maison avec des remèdes populaires. Le traitement d'une crise hypertensive à domicile implique la fourniture de premiers soins immédiats. Pour ce patient, il faut essayer de se calmer. Donnez-lui une position semi-assise, retirez les vêtements contraignants. Calmer les frissons, couvrir d'une couverture, mais ne pas envelopper beaucoup, car dans cet état, il est difficile pour les malades de respirer. Sous vos pieds, mettez un coussin chauffant et froid sur votre cou. Lorsque les saignements nasaux apparaissent, mettez une serviette humide froide sur le nez. Mesurer périodiquement la pression artérielle avant l'arrivée du médecin. Même si le traitement à domicile a aidé à normaliser la pression, il est nécessaire de consulter un médecin aux fins d'un traitement spécial.

Des médicaments

Si l'attaque s'est produite chez un patient souffrant d'hypertension, vous devez alors lui donner un agent hypotenseur, qu'il a pris, mais la dose doit être normale et non augmentée. Le patient peut recevoir "Captopril" ou "Corinfar". La dose initiale est d'un quart de comprimé, car les spasmes vasculaires ne peuvent pas être retirés brutalement pour ne pas altérer la circulation cérébrale. Si, après 30 à 40 minutes, la pression ne baisse pas, répétez la dose et continuez jusqu'à la normalisation des chiffres.

En aucun cas, vous ne pouvez augmenter la dose d'antihypertenseurs prescrite précédemment.

En l'absence de médicaments antihypertenseurs, vous pouvez donner au patient un médicament vasculaire: «No-spa», «Papaverine», «Platyphylline». Pour éliminer la pression vasculaire accrue, le patient reçoit des médicaments diurétiques "Furosémide", "Lasix", mais comme ils abaissent le taux de potassium dans le sang, vous devez prendre "Panangin". La crise hypertensive s'accompagne d'une excitation émotionnelle accrue, car le patient doit recevoir des sédatifs: Valériane, Persen, Barboval.

Remèdes populaires

S'il y a des signes de crise hypertensive, il peut être traité à la maison à l'aide des recettes du guérisseur:

  • Eau tiède - a un effet de distraction. Des bains de pieds à l'eau tiède aident à réduire la pression artérielle en dilatant les vaisseaux sanguins des jambes. Mais faire de telles procédures est contre-indiqué pour les patients atteints de varices.
  • Moutarde - a le même effet. S'il n'y a pas de moutarde en pharmacie, vous pouvez dissoudre la poudre de moutarde sèche dans de l'eau tiède et appliquer ce gruau sur les veaux.
  • Le miel et les baies fraîches de Viburnum sont mélangés et moulus. C'est un bon outil qui normalise le tonus vasculaire et contribue ainsi à réduire la pression artérielle. Le miel a un effet sédatif et aide à calmer le patient. Mélange prendre 2-3 fois par jour et 1 cuillère à soupe. l

Retour à la table des matières

Phytothérapie

J'utilise des décoctions à base de plantes pour prévenir les maladies.

Les remèdes à la maison comprennent les plantes médicinales. Les herbes médicinales sont utilisées dans le traitement d’une crise après l’arrêt d’une attaque et pour éviter sa répétition. Recettes recommandées pour traiter une crise à la maison:

  • Teinture à balai à herbe sèche 1 c. faire bouillir 1,5 st. eau, égoutter et prendre toutes les 6 heures.
  • Prenez la pastille, l’agripaume et le romarin sauvage, mélangés avec du thé aux reins et insistez pour faire bouillir de l’eau pendant 4 heures. Prendre 100 ml 3 fois par jour.
  • Fleurs et fruits d'aubépine, de prêle, de gui, d'ail écrasé et d'arnica dans un rapport de 3: 3: 3: 1, infuser 1 c. l collection, insister 12 heures, filtrer et prendre ½ m par jour.
  • L'herbe sèche d'Astragale (2 c. À soupe de L) est versée avec de l'eau bouillante (300 ml), infusée et prise dans 2―3 c. l 3-4 fois par jour.

Retour à la table des matières

Début de régime

Pendant une crise, il est déconseillé de boire et boire du liquide, car il provoque des nausées et des vomissements. Après avoir éliminé la crise hypertensive, vous devez suivre un régime. Réduisez la consommation de liquides d'aliments gras, épicés et salés. Limitez le nombre d'aliments causant des flatulences (légumineuses, chou) contenant beaucoup de glucides (gâteaux, pâtisseries). Vous ne pouvez pas manger de viandes fumées, frites, bouillon de viande. Thé fort, café et boissons alcoolisées interdits. Le régime comprend des ragoûts de légumes, fruits, abricots secs, agrumes, chou marin, fruits de mer. Vous pouvez utiliser des flocons d'avoine, du sarrasin, du porridge de millet, de la viande et du poisson maigres, cuits à la vapeur, des produits laitiers.

Prévention

Pour éviter la récurrence d'une crise hypertensive, il ne faut pas exposer le corps à des efforts physiques excessifs, éviter les situations stressantes et être moins nerveux. Respecter les règles d'une saine alimentation, éliminer les mauvaises habitudes. Il est nécessaire de faire du sport, mais le médecin doit développer ces techniques, par conséquent, non pour travailler seul, mais pour participer à des groupes de santé. Un résultat positif est donné les promenades quotidiennes avant le coucher. Si les symptômes de la maladie n'apparaissent pas et que l'état de santé s'est amélioré, il est impossible d'arrêter seul le traitement, vous devez consulter un médecin pour corriger le traitement.

L'hypertension passera dans quelques jours. Comment traiter l'hypertension - l'opinion des médecins.
En savoir plus >>>

La crise hypertensive est une augmentation brutale et persistante de la pression artérielle aux limites maximales. Les limites de chaque patient sont individuelles et dépendent des caractéristiques de la pression de travail. Cela signifie qu'une crise hypertensive peut également se produire à une pression relativement "basse", de l'ordre de 160-150 mm Hg. Art. Cette condition menace directement la vie du patient et nécessite des soins d'urgence compétents. Que ne peut-on pas faire avant l'arrivée de l'ambulance?

La pression artérielle est la pression du sang sur les parois des vaisseaux sanguins. Ses indicateurs dépendent du volume sanguin dans le corps, de la fréquence et de la force du rythme cardiaque, de l’état des vaisseaux sanguins. Augmenter la pression de l'effort nerveux et physique, certains médicaments, l'utilisation de cornichons.

Si la pression est fortement augmentée, vous devez immédiatement appeler l'ambulance à la maison. Avant l'arrivée des médecins, vous ne pouvez pas:

  • Paniquer
  • Essayez de baisser la pression dès que possible.
  • Donner des médicaments inconnus au patient
  • Donne au patient beaucoup de mouvement, parle

Nous analysons maintenant chaque condition en détail.

Nous ne paniquons pas et ne donnons pas de nouveaux médicaments.

Il est difficile de rester calme dans une situation critique lorsqu'un proche est menacé d'invalidité ou de mort. Cependant, c’est pour éviter des conséquences fatales qu’il faut se garder la main.

Panic - un état de "contagieux". Il est immédiatement transféré au patient, ce qui provoque une nouvelle montée de pression. En outre, en cas de panique, vous pouvez modifier le dosage, oublier quels médicaments doivent être administrés et en quelle quantité. Jusqu'à ce que les médecins arrivent, gardez tous les colis, même vides. Après, il sera facile de comprendre ce qu’ils ont déjà reçu et combien.

La peur pour une personne en crise d'hypertension est l'un des symptômes de son état. Votre tâche est de calmer le patient avec votre comportement calme, votre voix basse et même votre humeur. Pour lui inculquer que tout est sous contrôle et sera certainement bon. Ceci est une condition importante pour la réduction du rythme cardiaque.

Avant l'arrivée des soins spécialisés, les patients hypertendus reçoivent une dose supplémentaire de leurs médicaments antihypertenseurs habituels. Les remèdes maison sont quelque chose qui devrait être limité, même si vous avez un nouveau super remède contre la pression.

Le patient peut recevoir jusqu'à 50 gouttes de Corvalol ou de Valocordin + 20 à 30 gouttes de Valériane ou de Leonurus. Un tel cocktail le calmera de l'intérieur.

Une crise hypertensive nécessite une diminution progressive de la pression. Avec sa chute rapide, les organes internes peuvent subir des modifications pathologiques menant à une invalidité ou à la mort.

Attention! Quelle que soit la pression, les doses de choc de médicaments sont interdites! Il ne devrait pas être réduit à plus de 20-30 mm Hg. Art. à une heure

Le rétablissement du patient après la crise dépendra directement de l’alphabétisation de vos actions.

Nous offrons la paix aux malades

Premiers secours au patient dans une crise hypertensive consiste à lui apporter un maximum de confort - psychologique et physique. Pour cela:

  • Le patient est allongé, couché, fournissant de l'air frais.
  • Éteignez la lumière.
  • Fournir le silence.

Parler avec le patient doit être clair et distinct, mais à voix basse. Les personnes supplémentaires, en particulier les enfants, doivent être retirées de la pièce. Essayez d’éviter les mouvements brusques, les cris forts et les irritations de la voix.

Prenez soin des choses nécessaires pour l'hospitalisation. Il est préférable de faire cela inaperçu par le patient. Si votre proche est un chroniqueur pour qui de telles pressions ne sont pas une nouveauté, alors, grâce à vos actions compétentes, il pourra éviter une visite à l'hôpital.

Mais une vidéo intéressante sur la crise hypertensive:

Vous semble-t-il toujours que l'hypertension est un verdict?

Pression constante, acouphènes, maux de tête, malaise. Tous ces symptômes vous sont familiers.

Les maladies cardiovasculaires sont les leaders mondiaux parmi les maladies en termes de nombre de vies.

Nous vous recommandons de lire l'article du MÉDECIN DE SCIENCES MÉDICALES - BOKERIA LEO ANTONOVICH. sur les problèmes d'hypertension, de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux.

Partager sur les réseaux sociaux

Important: les informations sur le site ne remplacent pas les conseils d'un médecin!

Soyez le premier à commenter

L'hypertension n'est pas une phrase - EXIT IS - Le blogueur populaire de Russie recommande.
En savoir plus >>>

Alexander Myasnikov dans le programme "Sur le plus important" explique comment guérir une maladie hypertensive.
En savoir plus >>>

Crise hypertensive: comment se comporter correctement

Comment se comporter en crise hypertensive

Qu'est-ce qui devrait être fait et ce qui, au contraire, est catégoriquement interdit avec une forte augmentation de pression - une crise hypertensive? Tout le monde a besoin de connaître les réponses à ces questions.

Toujours prêt

Aujourd'hui, l'hypertension artérielle, ou hypertension artérielle, est presque la maladie la plus répandue - dans de nombreux pays, elle est diagnostiquée chez un adulte sur trois. Des millions de personnes prennent régulièrement des médicaments antihypertenseurs (abaissant la pression) et mènent, en général, un mode de vie normal.

Mais il faut se rappeler: avec l’hypertension, une augmentation soudaine et brutale de la pression artérielle de plus de 180 mm Hg peut se produire. Art. avec le développement de la crise hypertensive. Ses symptômes les plus courants sont la faiblesse, des vertiges, des nausées et des vomissements, une transpiration excessive, un bruit dans la tête, une douleur lancinante et oppressante à l'arrière de la tête, une vision de face et d'autres troubles de la vision qui apparaissent sans raison apparente. sternum, convulsions.

Les raisons provoquant une crise hypertensive, beaucoup. Il peut s’agir de stress, de surmenage, d’efforts physiques excessifs, de violation du régime alimentaire (abus de nourriture salée, de café, d’alcool) et même d’un simple changement de temps, notamment de chutes de pression atmosphérique. L'usage occasionnel d'antihypertenseurs est particulièrement dangereux («j'ai oublié de prendre une pilule»).

Beaucoup d'entre eux ont un syndrome de sevrage insidieux - vous devrez payer pour l'attitude négligente envers votre propre santé avec une pression abrupte. Un tensiomètre portable et des médicaments pour les patients hypertendus devraient être à portée de main - soyez toujours prêts.

Pas de panique

La chose la plus importante dans une crise est de ne pas être nerveux. La panique est un mauvais allié dans toutes les situations d'urgence et, dans ce cas, l'anxiété entraînera une augmentation encore plus grande de la pression due au développement de l'adrénaline. Par contre, le temps ne peut être perdu.

Plus la crise dure longtemps, plus les conséquences sont graves: les vaisseaux sont dans un état de spasme grave, la nutrition de tous les tissus et organes, principalement le cerveau, le cœur, les yeux et les reins, est perturbée. Dans cette situation, tout retard de traitement peut avoir des effets irréversibles.

La première chose à faire est de prendre des médicaments dès que possible. Pas son hypotenseur habituel, mais un moyen de "ambulance". Aujourd'hui, plusieurs mesures ont été prises pour remédier à la crise. Votre médecin vous aidera à choisir un médicament fiable qui doit figurer dans chaque trousse de premiers soins familiale - «pour chaque pompier».

La prochaine étape consiste à rétablir la respiration, en prenant quelques respirations et expirations mesurées mais pas très profondes. Il est important de respecter le repos maximum - pas d'effort physique ni de tension! Il est conseillé aux membres de la famille de placer le patient au lit et de lui donner une position semi-assise, avec des oreillers sur lui, afin de créer un écoulement de sang de la tête.

Les vêtements serrés doivent déboutonner. Mettez une compresse froide sur le front (par exemple, une serviette mouillée à l'eau) et réchauffez les jambes, au contraire, couvrez-les d'une couverture et mettez un coussin chauffant. Notez que le temps d'exposition à la température ne doit pas dépasser 20 minutes. Il est également important d'ouvrir les fenêtres ou au moins une petite fenêtre: l'air frais vous aidera à vous sentir mieux. Il n'est pas souhaitable de boire de l'eau en grande quantité - des vomissements peuvent survenir et, avec elle, une augmentation encore plus importante de la pression.

S'il n'y a pas d'amélioration dans les 2 heures, vous devez appeler un médecin.

Plus n'est pas toujours mieux

Lors de l'arrêt d'une crise hypertensive, la pression artérielle devrait diminuer progressivement: de 20 à 25% sur 40 à 60 minutes. C'est une situation complètement normale. Paniquer - «le médicament ne fonctionne pas!» - et vous ne devez en aucun cas prendre la deuxième ou la troisième pilule.

La chute rapide de la pression artérielle n’est pas moins dangereuse que son augmentation - le risque de complications, principalement au niveau du cœur, des vaisseaux sanguins, du cerveau et des reins, augmente. En outre, les résultats pour la santé en général peuvent se détériorer, y compris des conséquences critiques irréversibles.

En cas de crise hypertensive, la pression doit être mesurée toutes les 15 minutes. Toutes les données (heure et paramètres du tonomètre), ainsi que les médicaments pris par le patient, doivent être soigneusement enregistrées. Cela permettra au médecin d’évaluer les mesures thérapeutiques prises et d’ajuster le schéma pour un traitement ultérieur.

En juin, l'Ukraine couvrira une tempête magnétique de cinq jours

Crise hypertensive quoi ne pas faire

Chez les patients hypertendus, l'apparition d'une crise hypertensive n'est pas rare. Le phénomène se caractérise par une évolution sévère et des complications dangereuses.

Par conséquent, nous discuterons plus en détail des conséquences d’une crise hypertensive, de la manière de les éviter et de ce que le patient ne devrait pas faire pendant sa rééducation.

Crise hypertensive - à propos de la pathologie

Crise hypertensive (CC) - État pathologique caractérisé par une forte augmentation de la pression artérielle systémique.

Les indicateurs de cette situation sont individuels, car ils dépendent directement du niveau initial de pression artérielle chez chaque personne.

Cette condition nécessite des soins médicaux immédiats, dont la tâche principale est de réduire la pression systémique.

En cas de crise hypertensive, la victime doit recevoir une aide d'urgence.

L'aide Dans la masse totale des situations d'urgence diagnostiquées, la crise représente environ 3%.

La probabilité de développer une crise d'hypertension est beaucoup plus élevée chez les personnes souffrant d'hypertension. Mais une personne en bonne santé n’est pas à l’abri du développement d’un tel phénomène.

La forte augmentation de la pression artérielle peut déclencher les facteurs suivants:

  • stress, stress psycho-émotionnel;
  • les changements météorologiques avec des changements brusques de la pression atmosphérique;
  • augmentation de la consommation de sel;
  • changements hormonaux;
  • l'abus d'alcool et le tabagisme;
  • refus d'utiliser des agents réducteurs de pression.

En outre, cette violation peut survenir dans diverses maladies: maladie aortique athéroscléreuse, diabète, maladie rénale, néphroptose.

Les symptômes de la maladie aiguë sont divers. Les principales manifestations de l'attaque comprennent:

  1. Maux de tête lancinants graves, localisés dans la nuque.
  2. Troubles végétatifs - sensation de chaleur, rougeur du visage, frissons, tremblements des mains.
  3. L'apparition de mouches, le brouillard devant ses yeux.
  4. L'émergence de sentiments de peur, d'anxiété.
  5. Nausée suivie de vomissements.
  6. Saignement du nez, hémorragie dans la sclérotique de l’œil due à des lésions vasculaires.
Signes de crise hypertensive

Au moment où l'attaque peut durer de plusieurs heures à plusieurs jours, elle s'accompagne d'une gêne physiologique et psychologique.

Ayant déterminé ce qu'est une crise hypertensive et ses symptômes, réfléchissez aux conséquences et aux caractéristiques de la rééducation de cette affection.

Mode de vie après la crise

Comment se comporter après une crise hypertensive avertira le spécialiste assistant.

Après avoir souffert de la pathologie, il est nécessaire de changer complètement le mode de vie, de revoir le mode de travail et de repos et de prendre en main votre santé.

En outre, une visite périodique chez un cardiologue pour surveiller le travail du cœur et la mesure de la pression devrait être une habitude utile et nécessaire.

L'aide Selon les statistiques, une récidive de la maladie est possible dans les 3 premiers mois si le patient ne respecte pas les règles et les conseils du médecin.

Des complications

Le corps humain est un système unifié, où tout est interconnecté, de sorte que toute maladie ne passe pas sans laisser de traces pour les autres organes, surtout s’il s’agit d’une forte augmentation des indicateurs de pression artérielle.

Une crise en elle-même est dangereuse, mais elle peut avoir des conséquences encore plus graves. Les complications possibles après une crise hypertensive sont les conditions suivantes:

  • accident vasculaire cérébral
  • œdème pulmonaire;
  • formation d'anévrisme;
  • choc cardiogénique;
  • le coma;
  • gonflement du cerveau;
  • perturbation du système nerveux central;
  • crise cardiaque;
  • insuffisance rénale;
  • insuffisance cardiaque (peut prendre une forme chronique);
  • perte de vision partielle ou totale;
  • angine de poitrine
Les complications les plus fréquentes

La conséquence la plus dangereuse de la GC en l'absence d'assistance d'urgence est fatale.

L'aide Il convient de noter que des effets similaires d'une crise d'hypertension chez les personnes âgées se développent plus souvent.

Cela s'explique par le fait que chez les personnes âgées, le tableau clinique du développement des GC est souvent effacé et flou, ce qui empêche de voir les premiers symptômes d'une attaque.

En conséquence, il n’ya aucune possibilité de fournir les premiers secours, ce qui est un point extrêmement important pour prévenir le développement de complications.

Réhabilitation

La rééducation après une crise hypertensive consiste en une thérapie compétente, en une exclusion des causes provoquant la maladie, en une correction de la nutrition et du mode de vie.

Au cours des prochaines semaines, le patient doit suivre ces règles:

En plus du traitement médicamenteux, le patient doit maintenir un mode de vie sain (bien manger, faire des exercices thérapeutiques et éliminer les mauvaises habitudes)

  1. Éliminez tout stress - seuls des exercices de physiothérapie simples peuvent être montrés au patient, ce qui contribuera à améliorer la circulation sanguine et à guérir de la maladie. Une série d'exercices est assignée individuellement.
  2. Pour éliminer les tensions et les conflits, le patient doit reconsidérer son comportement: essayez d’être plus calme, de ne pas réagir brusquement aux situations, de ne pas être inquiet pour des bagatelles.
  3. Assurez un sommeil sain et évitez de trop manger le soir.
  4. Menez une vie saine - abandonnez complètement les mauvaises habitudes (cigarettes, alcool).
  5. Suivez un régime - vous devriez manger des aliments non gras. Réduisez votre consommation de sel et de sucre. Refusez les plats gras, épicés, fumés et sucrés. Pas de soda, thé fort et café.
  6. Suivez le régime d'alcool.
  7. Alterner travail et repos - pendant la convalescence, il vaut mieux prendre un ticket pour un sanatorium, mais ne changez pas le climat (une adaptation dans cet état peut entraîner une nouvelle attaque).
  8. Assurez-vous de prendre des antihypertenseurs prescrits par un médecin.

Les règles ci-dessus sont assez simples à mettre en œuvre. Leur respect strict et strict dépend de la rapidité avec laquelle vous pouvez vous remettre d’une crise hypertensive.

Il est souhaitable que toutes ces mesures soient permanentes, et pas seulement la première fois après le Code civil.

Ce qui est interdit pendant la récupération après GK

Avec le développement de crise hypertensive devrait bien se comporter, car c'est la clé d'une issue favorable de la situation.

Les recommandations cliniques sur ce qu'il ne faut pas faire en cas de crise hypertensive sont les suivantes:

Le patient ne devrait pas sombrer dans la panique.

  • panique - l'excitation peut déclencher une nouvelle poussée de pression;
  • pour réduire rapidement la pression - avec un HA, une diminution progressive des indices est nécessaire car, avec leur diminution rapide des organes internes, des modifications pathologiques peuvent survenir;
  • prendre des médicaments inconnus - dans de tels cas, les médicaments précédemment utilisés doivent être utilisés, car le mécanisme de leur action est déjà connu;
  • bouge, parle beaucoup.

Après avoir décidé du fait que le patient est interdit pendant une crise hypertensive, considérons ce qui ne peut être fait pendant la période de récupération:

  1. Expérimenté, nerveux, inquiet.
  2. Conflit
  3. Soyez zélé au quotidien (dans la cuisine, dans le jardin).
  4. Chargez-vous avec n'importe quelle activité physique.
  5. Mangez beaucoup de sel (il est préférable de suivre un régime sans sel).
  6. Changer la zone climatique.
  7. Buvez de l'alcool et fumez.

Le plus important, c’est que vous ne pouvez pas ignorer les instructions du médecin et refuser de prendre les médicaments essentiels pour la restauration du corps et la prévention des rechutes.

Facteurs de risque majeurs

Le traitement d'une crise d'hypertension dépend de son type. Il doit être dirigé vers la cause principale du développement de la maladie.

Des modifications du comportement des vaisseaux sanguins dans diverses situations stressantes et des problèmes de santé pathologiques particuliers peuvent contribuer à son apparition.

Parmi les principaux facteurs pouvant provoquer une GC, on peut noter:

  1. Perturbations dans le travail du système nerveux général - différentes névroses de la situation et conditions similaires.
  2. Stress à long terme et stress mental.
  3. Problèmes endocriniens.
  4. Prédisposition génétique.
  5. Déséquilibre lors de l'ajustement hormonal du corps.
  6. L'accumulation de sel et d'eau dans les organes en raison de la malnutrition, car l'alimentation est très importante.
  7. Fumer et boire de l'alcool.
  8. Stress physique et psycho-émotionnel excessif.
  9. Conditions météorologiques changeantes défavorables.
  10. Exacerbation de maladies chroniques d'étiologie différente.
  11. Insuffisance rénale.
  12. Annulation ou utilisation inappropriée de médicaments réduisant la pression.
  13. Ostéochondrose de la colonne cervicale.

Chacun des facteurs énumérés ci-dessus peut conduire à l'apparition d'une crise d'hypertension aiguë. Si vous les excluez de la vie normale, vous pouvez prévenir efficacement le développement d'une crise d'hypertension artérielle, ainsi que divers problèmes de santé graves.

Afin de fournir des soins d'urgence en cas de crise hypertensive, ceux-ci ont été fournis le plus rapidement possible, il est utile de savoir quels signes et quels symptômes se manifeste le problème.

Les principaux symptômes de la pathologie

Les crises de pression accrue peuvent être de deux types principaux - hyperkinétique et hypokinétique. Chacun d’entre eux est caractérisé par ses symptômes individuels et la nature du développement.

L'hyperkinétique survient le plus souvent à un âge relativement jeune, généralement chez l'homme.

Il se développe instantanément et se distingue par les caractéristiques suivantes:

  • augmentation sérieuse de la pression;
  • surstimulation sévère;
  • transpiration accrue;
  • la tachycardie;
  • douleur lancinante;
  • douleur dans la région du cœur, le patient a souvent le sentiment qu’elle s’arrête;
  • tremblement des mains et des pieds;
  • bouche sèche et bouffées de chaleur;
  • mictions fréquentes après avoir mis en coupe GK.

Ce type de crise s'appelle aussi systolique et cardiaque. La conséquence de cette crise est une hémorragie ou un gonflement du cerveau, une crise cardiaque, une insuffisance rénale, des dommages à la vue.

La crise hyperkinétique est l’une des causes de décès les plus courantes chez les jeunes hommes et les jeunes hommes. C’est pour cette raison qu’il est si important de savoir comment traiter une crise hypertensive: si vous faites ce qui est bien, vous pouvez sauver la vie d'une personne.

Le type hypokinétique, quant à lui, se caractérise par un développement progressif et imperceptible. Cette forme de malaise est plus fréquente chez les femmes qui ont pris des kilos en trop pendant la ménopause.

Si vous êtes attentif au travail du corps, vous pouvez reconnaître l'apparition d'une attaque dans quelques jours.

Les principaux signes d'identification sont les suivants:

  • apathie et somnolence;
  • panne et aptitude au travail;
  • faiblesse et vertiges;
  • douleur dans la tête, qui se cambrent;
  • réduire le nombre de visites aux toilettes et le gonflement des extrémités qui en résulte;
  • perte d'acuité visuelle et assombrissement des yeux;
  • sécheresse et pâleur de la peau.

Dans ce cas, les conséquences peuvent être non moins dangereuses et complexes. Si vous savez quoi faire en cas de crise hypertensive, vous pouvez rencontrer des problèmes tels que: accident vasculaire cérébral, crise cardiaque, insuffisance cardiaque, diverses pathologies rénales, gonflement du cerveau ou des poumons.

Si vous ne prenez pas certaines mesures, si vous autorisez une augmentation incontrôlée de l'hypertension artérielle, vous pouvez faire face à des problèmes vasculaires assez complexes et même à une catastrophe.

Qu'est-ce qu'une crise hypertensive?

GK - l'algorithme principal des actions de premiers secours

Premiers secours en cas de crise hypertensive implique des actions urgentes, précises et immédiates de la part des personnes proches qui sont en mesure de prévenir les complications mettant la vie en danger.

L'algorithme correct des actions dans ce cas consiste en les manipulations successives suivantes:

  1. Appelé ambulance.
  2. Le patient est placé dans une position confortable et inclinable.
  3. Habituellement, le patient n'a pas assez d'air, car vous devez desserrer la partie supérieure des vêtements.
  4. La pièce doit être ventilée, il est important de garantir la circulation de l'air frais.
  5. Pour les mollets, vous devez attacher un coussin chauffant ou une bouteille remplie d’eau chaude. Vous pouvez utiliser des pansements à la moutarde.
  6. Si le patient souffre d'hypertension chronique, vous devez lui donner un médicament qu'il prend constamment.

Mettre en bouteille GK à la maison n'implique pas le recours à la médecine traditionnelle. Ici, seuls les médicaments et certaines actions visant à assurer le confort du patient sont importants et efficaces.

La crise hypertensive est un phénomène plutôt dangereux qui ne peut être éliminé avec des teintures ou des herbes. Ils ne peuvent être utilisés qu'à titre préventif.

Parmi les principaux médicaments pouvant être pris dans le processus d’exacerbation de l’hypertension, il en existe plusieurs universels.

Le stress important peut être éliminé avec l'aide de Corvalol dans un volume de 20 gouttes. Cela aidera à faire face aux attaques de panique. Sous la langue, vous pouvez mettre Kaptoril et simplement dissoudre le médicament.

Si le mal de tête est caractérisé par une explosion, ce qui est un signe d'hypertension artérielle, vous pouvez utiliser le comprimé de furosémide. Une attention particulière mérite le médicament nitroglycérine, un comprimé qui devrait tomber sous la langue.

Cet outil a la capacité de réduire considérablement la pression, ce qui peut causer des maux de tête encore plus graves. Pour éviter cela, le médicament doit être pris ensemble dans Validol.

Toute cette aide est de premier ordre, l’équipe d’ambulances doit fournir une aide de deuxième ordre.

L'aide d'urgence destinée à éliminer les crises hypertensives ne devrait pas consister en de simples actions, mais dans leur séquence spécifique.

Comme le montrent certaines statistiques conduites dans le domaine de la médecine, environ 79% des personnes décèdent après la crise, sans recevoir en temps voulu une assistance qualifiée.

Si l'arrestation de crise hypertensive a été fournie dans les délais, il est possible de sauver la vie d'une personne. Le taux de survie dans ce cas est assez élevé.

Points importants pour aider

Toutes les mesures énumérées dans la catégorie PPM, qui visent à réduire la pression artérielle, constituent des premiers soins spéciaux. Il s'agit d'un algorithme d'action spécial à effectuer avant l'arrivée d'une ambulance.

Pour sauver réellement une personne et ne pas lui faire de mal, lors du processus de premiers secours, il est nécessaire de prendre en compte les règles importantes et utiles suivantes concernant la prise de médicaments et les conditions de ce qui ne devrait pas être fait avec l'AH:

  1. Des médicaments tels que Captoril et Enalapril peuvent causer un œdème angio-névrotique. Selon les caractéristiques externes, il peut s'agir d'une allergie, bien que les conséquences puissent être beaucoup plus dangereuses et insuffisamment maîtrisées.
  2. Pas besoin d'abuser de la nitroglycérine, car elle a tendance à réduire considérablement la pression, provoquant ainsi un effondrement. Il est nécessaire de le prendre uniquement avec des problèmes simultanés avec le coeur.
  3. Si la pression n'a pas diminué après la prise du médicament principal, vous pouvez administrer Nifekard à un volume de 10 mg.
  4. Vous pouvez éliminer les palpitations cardiaques avec Metropol 25 mg ou Anaprilin 20 mg.

Le médicament populaire Dibazol n'est pas administré par pression pendant l'HA. L'une des caractéristiques de ce médicament est d'augmenter la pression avant qu'elle ne diminue.

Pour décider comment soulager les symptômes de l'hypertension artérielle, les deux premières heures de pression ne doivent pas être abaissées de plus de 25%.

La raison en est qu'une chute brutale de la pression artérielle peut non seulement entraîner une détérioration significative de la santé, mais également divers troubles ischémiques du muscle cardiaque, des reins et du cerveau.

L’exactitude des mesures de premiers soins dépend de la durée de l’attaque et des complications auxquelles une personne peut être confrontée.

Après l'arrivée de l'ambulance, le patient peut rester à la maison et se rendre à l'hôpital. S'il n'y a pas de complications lors d'une attaque, un traitement ultérieur peut être effectué à domicile.

L'hospitalisation sera réalisée en cas d'hémorragie cérébrale ou d'accident vasculaire cérébral, avec développement d'œdème ou de tumeur cérébrale. L'indication d'hospitalisation sera une insuffisance ventriculaire gauche et une insuffisance coronaire.

Loin de la civilisation. Comment se comporter en crise hypertensive

Actions après avoir arrêté une attaque

Une fois la période la plus difficile passée, vous ne devriez pas vous détendre. Même avec une pression normale sur le rétablissement de GK, cela peut prendre environ une semaine.

À ce stade, il est très important d'observer certaines précautions. Sinon, vous risquez de rencontrer des complications ultérieures.

Il est très important pendant la période de rééducation de respecter les règles suivantes:

  • le stress physique et psycho-émotionnel doit être évité;
  • Pour des choses telles que les courses du matin, le réveil nocturne doit être oublié, au moins pendant une semaine;
  • Il est important de réduire la quantité de sel dans le régime alimentaire.
  • il faut observer la modération dans la nourriture, au travail et dans les sports;
  • il est important de développer une attitude adéquate face au stress et aux chocs nerveux;
  • vous devez prendre régulièrement des médicaments spéciaux, nécessairement prescrits par un médecin antihypertenseur;
  • vous devez complètement oublier les mauvaises habitudes - alcool, trop manger et fumer!

Il s'agit d'une procédure idéale pour résoudre le problème de la convalescence après une crise d'hypertension artérielle et pour éviter les complications graves.

Les personnes qui ont survécu à GK devraient prendre soin de leurs cures thermales périodiques, mais sans changement climatique.

S'il n'y a aucune possibilité matérielle de visiter la station, vous pouvez vous limiter à acheter un billet pour un dispensaire voisin dans lequel toutes les conditions de repos, de physiothérapie, de procédures de physiothérapie, de cours de massage et la possibilité de faire des promenades en soirée doivent être fournies.

Prévention des crises

Une attention particulière mérite la prévention de la crise hypertensive. Ce sont des règles importantes pour chaque personne, en particulier pour celles qui ont déjà acquis le diagnostic «d'hypertension artérielle».

Voici les règles les plus élémentaires visant à empêcher la GC:

  1. Il est nécessaire de mener le mode de vie le plus sain en respectant une nutrition rationnelle bien organisée, un mode de travail ménageant, ainsi qu’un repos adéquat.
  2. Il est nécessaire de prendre régulièrement des médicaments visant à normaliser les indicateurs de pression artérielle.
  3. Il est nécessaire de surveiller la quantité de sel dans les aliments, cela devrait être un peu.
  4. Réduire au minimum la nécessité de réduire la consommation de thé ou de café fort.
  5. Il est important de se débarrasser complètement des mauvaises habitudes, de fumer est inacceptable, l'alcool est seulement de bonne qualité et avec modération.
  6. Il devrait régulièrement prendre des sédatifs, ainsi que des médicaments traditionnels.
  7. Il est souhaitable de se débarrasser de l'ostéochondrose cervicale et d'autres pathologies pouvant conduire au développement de l'hypertension.
  8. Chaque jour, vous devez effectuer une thérapie physique et un massage en portant une attention particulière à la région du col.
  9. Spa et cure thermale dans sa zone climatique.

Une crise hypertensive a tendance à survenir soudainement, en particulier si une personne mène une vie malsaine et ne surveille pas son état.

Pour éviter de graves problèmes de santé, il convient de prendre des mesures préventives. Ce ne sont pas des événements simples, mais suffisamment réels pour chaque personne.

Si la maladie a déjà dépassé une personne, ses manifestations et ses crises peuvent être prévenues, respectivement, pour éviter toute complication grave.

Chaque patient hypertendu sait parfaitement ce qu’il paye avec une pression accrue. Très souvent, il a tendance à trop manger avec ingestion simultanée d'alcool, d'excitation et de nerfs au travail, ainsi que de stress physique.

Il est formellement interdit aux personnes souffrant d'hypertension artérielle d'éviter de prendre des médicaments réduisant la pression.

Si vous prenez constamment des médicaments, limitez votre consommation de sel et perdez du poids, vous pouvez dire adieu à l'hypertension pour toujours.

Il suffit de prendre soin de soi et il est garanti que la qualité de vie en général s’améliorera.

Comment vous fournir, à vous-même et aux autres, les premiers secours en cas de crise hypertensive?

De la conversation avec le candidat chéri. Z.G. Guseinova (HSE Bulletin 2008, n ° 12, p. 12-13)

La crise hypertensive est une augmentation soudaine et soudaine de la pression artérielle, qui s'accompagne d'un spasme des vaisseaux sanguins ou d'une augmentation du sang circulant dans le sang.

A quels indicateurs du tonomètre peut-on parler de crise hypertensive? Différentes personnes ont différents indicateurs. Si une personne a une pression de vie de 90/60, une crise peut survenir à 120/90, et chez un patient souffrant d'hypertension de grade 3, la crise peut commencer à 250/180. C'est pourquoi un taux élevé n'est pas encore le symptôme d'une crise hypertensive. Il est toujours nécessaire de prendre en compte la pression "de travail" et son augmentation de plus de 30 ml de mercure est considérée comme l’un des symptômes d’une crise hypertensive.

Causes de la crise hypertensive:
1. Cardiopathie hypertensive
2. Lésion cérébrale traumatique
3. Pathologie des reins
4. Maladies endocriniennes et autres

Symptômes de crise hypertensive:
1. Une forte augmentation de la pression artérielle de 20 à 50 unités
2. Maux de tête sévères
3. faiblesse
4. Vertige
5. Nausée, vomissements
6. Veil devant les yeux ou scintillement de la ligne de mire
7. transpiration
8. Douleurs constrictives au coeur
9. Panique, peur de la mort
Certains des symptômes ci-dessus d'une crise hypertensive peuvent ne pas être présents.

Soins d'urgence en cas de crise hypertensive:
Une crise peut durer 2-3 heures, parfois plus longtemps. Plus la durée est longue, plus les conséquences sont graves: les vaisseaux sont dans un état de spasme, la nutrition des tissus du cerveau, du cœur, des yeux et des reins est perturbée. Par conséquent, il est nécessaire de fournir des soins d’urgence au patient.

Que faire si vous ou un être cher avez une crise d'hypertension - premiers secours:
1. Restez calme, ne vous agitez pas.
2. Le patient doit prendre une position allongée, en soulevant la tête de lit - cela créera un écoulement de sang de la tête. La position couchée n'est pas souhaitable.
3. Retirez les vêtements étroits.
4. Bain de pieds chaud s'il n'y a pas de varices.
5. Froid au coude à coude.
6. Éliminer toutes les sources de bruit, éteignez le téléviseur
7. Vous ne pouvez pas boire d'eau - cela peut provoquer des vomissements et le réflexe nauséeux augmente la pression.
8. Prenez un médicament anti-hypertenseur - corinfar, capoten, captopril. Fortement la pression ne peut pas être réduite. Le processus devrait être étiré pendant 3-4 heures. Une forte diminution de la pression peut provoquer un spasme des vaisseaux sanguins, des perturbations des processus métaboliques dans le cerveau.
Avec une pression artérielle inférieure à 180, prenez d'abord 1/4 comprimé et mesurez la pression en 30 à 40 minutes. En cas de diminution, prenez un autre quart de comprimé. Et ainsi de suite.
9. Que faire en cas de crise hypertensive, s’il n’ya aucune pression réduisant les drogues sous la main. Vous pouvez boire 2 comprimés noshpy et quelque chose de sédatif - valériane, Corvalol, valokardin.
10. Prenez des sédatifs, car une crise hypertensive est une poussée d'adrénaline, qui s'accompagne de la peur de la mort, une personne craint de panique, de sorte que la pression continue de monter et que les pilules peuvent ne pas fonctionner.
11. Que faire si un saignement nasal s’est ouvert pendant une crise hypertensive? Il n’est pas nécessaire d’être effrayé, c’est au contraire bon: lorsque le sang coule, la pression intracrânienne diminue, sinon les vaisseaux cérébraux risquent d’éclater. Il est impossible d’incliner la tête vers l’arrière, sinon il y aura une fuite de sang, mais il est également impossible de la baisser très bas, à froid sur le pont du nez. Humidifiez les bandages avec du peroxyde d'hydrogène et le nez zapomponirovat. Il n’est pas nécessaire de plaindre un pansement, il entre parfois dans le nez jusqu’à 2 mètres de pansement. Après 10-15 minutes, les saignements de nez passent généralement.

Quels médicaments prendre en cas de crise hypertensive?
Il arrive qu'une personne prenne un médicament, mais cela ne l'aide pas. Que faire Puis-je prendre un autre médicament ou ne pas en prendre deux en même temps? Il n'y a rien de mal à prendre deux médicaments, mais vous devez savoir lequel d'entre eux est le plus fort. Corinfar agit rapidement - après 15 minutes, la pression diminue. Kapaten commence à travailler plus tard, mais la pression diminue plus lentement, ce qui est nécessaire en période de crise. Par conséquent, boire après le corinfar kapaten n’a aucun sens.
En outre, nous devons nous rappeler que les mêmes médicaments sont libérés avec une action courte ou prolongée, par exemple, il existe le médicament Corinfar Retard, qui commence à agir uniquement après 4-5 heures. Pour les soins d'urgence en cas de crise hypertensive, ce médicament ne convient certainement pas

Que faire après une crise hypertensive?
Dès que la tension artérielle est revenue à la normale, vous devez boire 20-30 g de teinture mère d’aubépine, d’aubépine ou de pivoine, ou un mélange de celles-ci. 3-4 jours après une crise hypertensive, prenez ces teintures 3 fois par jour. La nuit, vous pouvez prendre 1/4 comprimé de somnifère léger (mezépam, phenazépam)
Si le patient prend des pilules contre une maladie chronique. 1-2 jours après une crise hypertensive, il est préférable de les abandonner pendant 1-2 jours. Ceci ne s'applique pas aux antibiotiques et à l'utilisation d'hypertenseurs pour les médicaments antihypertenseurs.
Bruit dans la tête, vertiges, vision floue après une crise d'hypertension à garder quelques jours de plus. De nos jours, il est nécessaire de se reposer et de ne pas permettre les surcharges physiques et émotionnelles, de ne pas être au soleil, de ne pas se pencher, de ne pas travailler sur un ordinateur et de ne pas lire les petits caractères.

Nutrition après une crise hypertensive: limitez la consommation de sel, de cornichons et de marinades, d'épices chaudes. Parlez à votre médecin - vous devrez peut-être remplacer le sel de table ordinaire par du sel à faible teneur en sodium. Il est bon d'inclure du miel, des noix, des légumes, des fruits, du jus de canneberge, de la viorne, de l'aronia, de la décoction de dogrose dans l'alimentation.

Plusieurs recettes populaires pour normaliser la pression:
1. Décoction d'églantier: une demi-tasse d'églantier séchée pour 1 litre d'eau bouillante - maintenez 15 minutes dans le bain de vapeur. Ou brasser rose musquée dans un thermos. Buvez au lieu de thé.
2. Jus: Mélangez 1 verre de jus de betterave, de carottes, de raifort, de miel et de jus d'un citron. Prendre 1 cuillère à soupe. l 3 fois par jour avant les repas pendant 1 heure.
3. Infusion de graines d'aneth: 1 c. les graines versent 0,5 verre d'eau chaude. Laisser infuser 30 minutes, boire avant les repas 3 fois par jour. Les graines d'aneth peuvent être remplacées par des fleurs de trèfle.

À quelle fréquence une crise hypertensive peut-elle survenir chez un patient?
Cela dépend des raisons qui l'ont causé. Si la raison en est lourde travail inhabituel, le stress, l'abus d'alcool, alors ce sont des crises ponctuelles. Mais ici nous devons être sérieusement examinés. Faites un ECG, une échographie du coeur - il est important d'éliminer l'hypertension. Souvent, les personnes ne ressentent pas d'hypertension et ne savent pas qu'elles souffrent d'hypertension et ne suivent donc pas de traitement. Les complications de l'hypertension se développent progressivement jusqu'à ce qu'elles soient dépassées par un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.
Si la crise est à l'origine de la crise et que les crises se reproduisent au bout de 2 à 3 jours, l'hypertension est exacerbée et un traitement sérieux est nécessaire, ou plutôt une correction du traitement par un thérapeute, un neurologue ou un oculiste.

Comment faire face à une crise d'hypertension - quand appeler une ambulance? De la conversation avec le candidat chéri. Sciences Poskrebyshevoy A.S. (Bulletin de modes de vie sains 2013, №5, p. 16-17)

Si vous avez mesuré la pression et avez constaté qu’elle était très différente des indicateurs habituels, vous devriez vous calmer et mesurer à nouveau une ou deux fois. Si les résultats des mesures sont décevants, il est nécessaire d'évaluer la situation - que vous puissiez faire face à la crise de votre propre chef ou que vous ayez besoin d'appeler une ambulance.
Si l'augmentation de pression dure plus d'une heure et ne diminue pas, elle s'effondre soudainement, vous ressentez un engourdissement des bras ou des jambes, une douleur, une asphyxie. Il peut s'agir d'une condition antérieure à l'AVC. Une hospitalisation immédiate est donc nécessaire. S'il n'y a pas de tels signes, vous pouvez alors essayer de vous aider vous-même en cas de crise hypertensive.
Il est nécessaire de bien comprendre la règle - la pression ne peut pas être réduite fortement, sinon un accident vasculaire cérébral peut se développer. Afin de réduire la pression au cours d'une crise hypertensive, des médicaments complètement différents seront nécessaires par rapport à ceux utilisés quotidiennement par la personne hypertendue. À savoir, la pilule n'est pas prolangirovannogo, et à action brève, qui peut être absorbée sous la langue. Avec cette résorption, le médicament entre immédiatement dans le sang, c’est-à-dire qu’il agit comme une injection. Les plus sûrs à ces fins sont le kapoten et la prazosine. Chaque patient hypertendu devrait les avoir dans la trousse de premiers soins en cas de crise. Les ambulanciers utilisent souvent des injections de dibazol, la magnésie n’est qu’une perte de temps, leur effet est beaucoup plus faible que celui des médicaments susmentionnés.
Ainsi, le patient prend une pilule sous la langue. Après 30 minutes, mesure la pression. Si elle diminue, il n'y a rien d'autre à faire, il suffit de mesurer la pression et de surveiller la tendance. Le critère principal - pendant 3-4 heures, il devrait être réduit de 25% par rapport à l'original. Si, après 4 heures, cette diminution ne s'est pas produite, dissolvez une autre pilule.
Vous pouvez utiliser un remède traditionnel - trempez une serviette dans du vinaigre de pomme et fixez-la à la plante des pieds. pendant 10 minutes.
Après une crise hypertensive, augmentez généralement la dose quotidienne de médicament, de préférence après avoir consulté votre médecin. Et vous pouvez ajouter aux médecines traditionnelles la médecine traditionnelle: une infusion d'herbes qui réduisent la pression, un mélange de jus de betterave, de carottes et de citron, de jus d'ail avec du miel.

Vous aimez cet article? PARTAGER.

Une élévation significative et aiguë de la pression artérielle, caractérisée par certains symptômes, est une crise hypertensive. Pour éviter des conséquences désagréables, vous devez savoir ce qu'est une crise hypertensive et comment donner les premiers secours.

Symptômes de crise hypertensive

En cas de crise hypertensive, les symptômes suivants sont observés: un grave mal de tête apparaît dans la région de l’occiput, le mal de tête se propage sans localisation; bruit dans la tête et les oreilles; il y a des mouches, voile, brouillard devant tes yeux; bouche sèche; les doigts et le visage gonflent; il y a un état de somnolence et de dépression. Et aussi il y a des vomissements et des nausées; l'essoufflement commence; douleur et lourdeur dans le coeur; la langue et les lèvres deviennent engourdies; rougeur du visage; il y a la peur et la peur, tremblant sur tout le corps. La crise hypertensive peut durer plusieurs heures ou plusieurs jours.

Crise hypertensive: premiers secours

Premiers soins en cas de crise hypertensive - c'est ce que tout patient et ses proches doivent savoir. La première consiste à ne pas déclencher la panique, à prendre quelques respirations. Le patient doit se mettre au lit ou sur une chaise pour que la tête soit toujours relevée; vous devez alors retirer ses vêtements. Vous devez également ouvrir la fenêtre ou une fenêtre pour l’air frais. Humidifiez une serviette avec de l'eau froide et placez-la sur le front et le cou. Essayez de vous détendre, mesurez votre tension artérielle. Si la pression a fortement augmenté, prenez (si ce n’est pas contre-indiqué) un comprimé de capoten (25 mg), de corinfar (10 mg), de nifédipine (10 mg) ou de clofelline (0,075 mg), si ce médicament a été prescrit par un médecin. Si vous ne souffrez pas d'asthme bronchique, vous pouvez prendre de l'anapriline (40 mg). En outre, prenez 60 gouttes de valocordin ou de corvalol, ou d’autre mère, de valériane. Mettez un pansement à la moutarde à l'arrière de la tête. Si la tête est douloureuse et aiguë, prenez alors des médicaments diurétiques. En cas de douleur thoracique sévère, placez un comprimé de nitroglycérine sous la langue.

Ne mesurez pas la pression immédiatement après avoir pris de la nifédipine ou de la clonidine, afin de ne pas provoquer de panique. En effet, la pression augmentera dans les 20 premières minutes par rapport à la pression initiale. Si, dans une heure, la pression artérielle a diminué de 20%, le résultat est atteint. Ne cherchez pas à réduire rapidement la pression! Si vous n'obtenez pas le résultat souhaité, prenez du furosémide (40 mg) ou de l'hypothiazite (100 mg), ou prenez à nouveau le même médicament que celui pris auparavant ou un autre de ceux mentionnés ci-dessus. Patients atteints de maladie coronarienne, il est souhaitable de prendre du nitrosorbide (100 mg). En plus de tout ce qui précède, il est conseillé de faire un bain de pieds chaud ou d'utiliser un coussin chauffant.

Après avoir repris les médicaments, la tension artérielle doit également être mesurée en une heure. Pour arrêter l'augmentation de la pression de ces actions, dans la plupart des cas, cela suffit. Si au bout de quelques heures, dès le début des soins, la pression ne diminue pas, de nouveaux symptômes apparaissent et l'état de santé se dégrade, une ambulance doit alors être appelée. Un ambulancier évaluera l’état du patient et, si nécessaire, lui administrera une injection qui aidera à soulager une crise. Si le cas est grave, une hospitalisation est nécessaire. La pratique montre que les activités décrites ci-dessus aident principalement à mettre fin à la crise avant l’arrivée d’une ambulance.

Que ne peut-on pas faire avec une crise hypertensive

En aucun cas, ne peut pas s'engager dans des méthodes de traitement non traditionnelles ou de la médecine traditionnelle afin de réduire la pression artérielle. Dangereuse crise hypertensive avec ses conséquences. Une crise peut entraîner un accident vasculaire cérébral aigu et de nombreuses autres complications. Pour cette raison, il n'est pas recommandé au patient souffrant de cette maladie d'annuler les médicaments prescrits par le médecin. De plus, vous devez vous conformer au régime de repos et de travail, suivre le régime recommandé par un spécialiste. Si vous êtes au courant d'une crise hypertensive, vous ou vos proches pouvez apporter l'aide nécessaire.