Tachycardie durant la grossesse: normal, anomalies, symptômes dangereux

Tachycardie pendant la grossesse - est-ce une anomalie ou une norme, est-ce dangereux? Ces questions sont souvent posées par les femmes. Et il n'y a pas de réponse définitive à ces questions.

Que devrait-on faire en cas de tachycardie pendant la grossesse, que peuvent faire les femmes enceintes dans ce cas et devraient-elles toujours consulter un médecin? Allons le découvrir!

C'est quoi

La tachycardie est appelée augmentation du rythme cardiaque. Il ne s'agit pas de la maladie, mais de la manifestation d'une maladie cachée.

Une normale pour une personne en bonne santé dans un état calme est considérée comme un indicateur de 60 à 80 coupures en 60 secondes. Avec la tachycardie, ce chiffre passe à 90 contractions. Ces dernières années, ce seuil a été porté à 100 hits.

Formes: sinusales, auriculaires et paroxystiques

Il existe trois formes de tachycardie:

  • sinus, dans lequel le rythme cardiaque reste le même et le nombre de contractions augmente de plus de 90 battements par minute;
  • atrial, superverticulaire, supraventriculaire, dans lequel les accidents vasculaires cérébraux atteignent 140–250, la source se trouvant dans les oreillettes;
  • paroxystique, dans lequel le rythme s'accélère à 140-250 contractions, la source du problème est dans le ventricule du coeur.

Causes d'échec chez la femme enceinte, facteurs de risque

Le développement de la tachycardie cardiaque pendant la grossesse contribue à:

  • une augmentation du volume sanguin, ce qui entraîne une augmentation compensatoire du rythme cardiaque;
  • changements de fond hormonaux (la production d'œstrogènes est activée), ce qui provoque l'excitabilité du myocarde;
  • la taille de l'utérus augmente, limitant la mobilité du diaphragme, augmente la pression abdominale et modifie la position du cœur.

Les facteurs de risque incluent également:

  • surpoids;
  • anémie (anémie);
  • réactions allergiques du corps aux préparations médicinales et vitaminiques;
  • fonction thyroïdienne excessive;
  • asthme bronchique;
  • boire du café, du thé;
  • infections et inflammations du système respiratoire;
  • saignements avec grossesse extra-utérine, traumatisme, décollement placentaire précoce;
  • toxicose, dans laquelle il y a déshydratation et épuisement du corps;
  • une forte augmentation de la température corporelle (un degré augmente la fréquence des contractions de 10 à 12 unités);
  • stress fréquent, anxiété, anxiété;
  • infections, sepsis;
  • mauvaises habitudes - alcoolisme, toxicomanie, dépendance à la nicotine.

Danger pour la mère et le fœtus

La tachycardie est un phénomène fréquent, en particulier au cours du troisième trimestre de la grossesse. Aux premiers stades de la grossesse, on observe rarement une tachycardie, mais dans les cas tardifs - à partir du sixième mois - l'écart de l'indicateur par rapport à la norme atteint parfois 20 AVC.

Cela est dû au stress subi par le cœur de la mère. Ainsi, le corps doit fournir un flux sanguin supérieur à l'utérus. De ce fait, le fruit reçoit suffisamment d'éléments nutritifs.

Néanmoins, la tachycardie est un phénomène insidieux qui ne peut être ignoré. Après tout, il provoque parfois des affections aggravées, des maladies cardiaques et des vaisseaux sanguins. Il menace la vie de la mère et du fœtus. L'accouchement difficile est également possible.

Symptômes et signes

La tachycardie pendant la grossesse se manifeste par les symptômes suivants:

  • rythme cardiaque rapide;
  • douleur dans le coeur;
  • étourdi;
  • faiblesse, fatigue;
  • changer le mode de miction.

Ces manifestations se produisent de manière autonome ou en combinaison. La condition n'est pas dangereuse si l'attaque dure entre 5 et 10 minutes. Mais malaise à court terme - une raison d'aller chez le médecin.

La tachycardie pathologique chez la femme enceinte est associée à une anémie caractérisée par un taux d'hémoglobine inférieur à 110 g / l, ainsi qu'à une perte de sang.

Diagnostics

Lorsqu'une femme enceinte se plaint de tachycardie, une série d'examens de laboratoire et d'instrument est effectuée:

  • test sanguin (général) pour clarifier le niveau de globules rouges et d'hémoglobine - pour exclure les maladies du sang (leucémie, anémie, etc.);
  • test sanguin des niveaux d'hormones pour déterminer la fonction thyroïdienne;
  • test d'urine - sur les produits de dégradation de l'adrénaline;
  • électrocardiogramme (ECG), y compris Holter (observation quotidienne) - révèle une pathologie cardiaque;
  • rhéographie - détermine l'état des vaisseaux sanguins, leur tonus, leur élasticité, leur remplissage de sang;
  • échantillons avec une charge - aider à évaluer l'état du myocarde;
  • échocardiogramme ou échographie du cœur pour évaluer l’état du muscle cardiaque, des valves, la présence de défauts, d’autres maladies chroniques.

Le diagnostic différentiel exclut les maladies:

En plus d'examiner les femmes, ils surveillent la condition du fœtus. Il est utile de faire une échographie du cœur du fœtus pendant la grossesse, ce que vous pouvez lire dans un article séparé.

Que faire pour le traitement

Le traitement dépend du diagnostic.

En règle générale, la tachycardie pendant la grossesse est facile. Si un malaise apparaît, vous devez vous asseoir et vous calmer. Aide à laver à l'eau froide ou avec une compresse froide sur le visage, en plongeant le visage dans l'eau froide. Vous pouvez vous allonger dans une pièce bien ventilée en prenant la position la plus confortable.

Pour un meilleur bien-être, les médecins vous conseillent de pratiquer des pratiques de détente - yoga, méditation.

Il est également recommandé de consommer suffisamment de liquide. Les situations stressantes doivent être évitées.

Éliminer les manifestations aidera le régime alimentaire. Ainsi, excluez ou minimisez l'utilisation de boissons contenant de la caféine, y compris le café et le thé.

Le régime comprend des aliments riches en magnésium. Une déficience de cet élément affecte également négativement le travail du cœur.

Le médecin peut vous prescrire des sédatifs, des médicaments autorisés pendant la grossesse - Magnerot, Persen, Novo-Passit, etc. Ils sont utiles en monothérapie ou en association avec des médicaments à base de rosier, d'aubépine.

Pour éliminer les états déficitaires, prenez des complexes de vitamines avec les vitamines du groupe B. Il est souhaitable que les préparations contiennent des minéraux:

  • potassium - maintient l'équilibre eau-sel dans le corps;
  • magnésium - régule le travail du muscle cardiaque.

Si, au cours de la grossesse, une femme a pris un excès de poids, ajustez le régime et suivez les recommandations du médecin. Pratiquez des jours de jeûne.

En cas de tachycardie d'origine pathologique, un traitement approprié est prescrit.

Pronostic et complications possibles

Lorsque la tachycardie due à des modifications naturelles du corps dues à la grossesse, le pronostic est favorable. Habituellement, après l'accouchement, les symptômes disparaissent sans laisser de trace.

Mais en cas de manifestation prolongée de tachycardie et d’absence de réaction de la part de la femme enceinte et du médecin, les complications suivantes sont possibles:

  • développement de l'insuffisance cardiaque;
  • la formation de caillots sanguins, ce qui entraîne des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques;
  • évanouissement.

Prévention

Une attention particulière à la grossesse réduit le risque de complications. La prévention de la tachycardie comprend les étapes suivantes:

  • surveillance du poids corporel et de ses modifications;
  • activité physique, formation créée pour cette catégorie de femmes;
  • des aliments sains, contenant suffisamment de vitamines et de minéraux nécessaires au corps de la mère et de l'enfant;
  • situation morale et psychologique favorable, absence de conflit, situations désagréables;
  • éviter les dépendances néfastes - l'alcool, le tabagisme, ainsi que la caféine, qui stimule le système nerveux.

Mais aux premiers symptômes alarmants, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Après tout, le corps de chaque personne est individuel. Il est impossible de deviner quel sera le scénario dans chaque cas particulier.

Causes et traitement de la tachycardie pendant la grossesse

Le corps de chaque femme pendant la période de gestation du fœtus subit une charge grave, notamment du système cardiovasculaire. De ce fait, il y a souvent une tachycardie pendant la grossesse.

L’augmentation du rythme cardiaque, qui est causée par des charges supplémentaires sur le cœur et les vaisseaux sanguins, est considérée comme tout à fait normale. Mais la tachycardie n’est pas toujours sans danger pour la santé de la mère et du fœtus, vous devez donc être en mesure de reconnaître correctement les signaux d’alerte et de prendre les mesures nécessaires.

Tachycardie - augmentation de la fréquence cardiaque, entraînant une augmentation de la fréquence cardiaque à 80 ou plus par minute. Dans le même temps, la personne est au repos et a une température corporelle normale. Un tel phénomène n'est pas considéré comme une maladie: il ne s'agit que d'un symptôme pouvant indiquer divers processus et pathologies.

Dans le cas des femmes enceintes, la raison réside dans la charge croissante. Une pression accrue est appliquée au coeur quand une femme est enceinte de jumeaux.

Une augmentation de la fréquence cardiaque de 10 à 15 par minute n’est pas toujours une conséquence normale de la grossesse. Le corps produit les processus pathologiques suivants qui contribuent au développement de la tachycardie:

  • excès de poids (y compris celui associé à une augmentation pendant la gestation);
  • augmentation de la température corporelle;
  • l'anémie;
  • asthme bronchique;
  • pression sur le coeur et son déplacement sous l'influence de l'utérus;
  • pneumonie, bronchite;
  • perturbation endocrinienne;
  • déshydratation avec toxémie sévère;
  • saignements utérins dus à un décollement placentaire précoce;
  • grossesse extra-utérine;
  • intoxication médicamenteuse ou réponse du corps aux vitamines;
  • la septicémie;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • troubles du système nerveux autonome;
  • dépendance (tabagisme, alcool, toxicomanie).

La tachycardie pendant la grossesse est possible non seulement chez la mère, mais aussi chez le fœtus. Chez le bébé, une augmentation du rythme cardiaque peut être provoquée par ses propres troubles ou par la faute de la mère.

La tachycardie fœtale survient lorsque la mère a:

  • hyperthyroïdie (augmentation de la fonction thyroïdienne);
  • perte de sang grave;
  • prendre des médicaments qui ont un effet secondaire sous forme de tachycardie;
  • maladies respiratoires;
  • pathologie des vaisseaux sanguins et du coeur.

Les raisons de la santé de l’enfant sont les suivantes:

  • l'anémie;
  • l'hypoxie;
  • infection intra-utérine;
  • anomalies chromosomiques.

Une augmentation de la fréquence cardiaque en début de grossesse est associée à de l'anxiété, à la consommation d'alcool, à des changements hormonaux ou à une activité physique excessive. Si la tachycardie persiste avec l'élimination des facteurs provoquants, cela indique une exacerbation de maladies chroniques ou de maladies cardiaques.

Aux derniers stades de la grossesse, les changements de fréquence cardiaque sont normaux, s’ils n’ont pas été observés au cours des premier et deuxième trimestres. Ceci est déclenché par le développement du fœtus, qui a besoin d'une grande quantité d'oxygène, et par la croissance de l'utérus, entraînant un déplacement du cœur.

Il existe deux types de tachycardie:

Pour la première forme est caractérisée par le bon rythme et la fréquence cardiaque supérieure à 100 par minute, avec un rythme cardiaque différent dépasse 140 battements par minute.

Chez les femmes enceintes, la tachycardie sinusale survient pour les raisons suivantes:

  • augmentation du stress sur le système nerveux;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • augmentation du métabolisme;
  • pression de l'utérus en croissance sur les organes internes, y compris le cœur.

L'intensité des arythmies sinusales augmente en fin de grossesse. Cela est dû à une augmentation de la taille du fœtus et à son besoin en oxygène.

Si la cause de l’arythmie sinusale est la grossesse elle-même, on l’appelle physiologique. Elle est traitée avec succès avec des sédatifs.

Lorsqu'un trouble du rythme cardiaque se manifeste en raison de modifications pathologiques du cœur, la gestation normale du fœtus est menacée. L'arythmie pathologique développe une insomnie, une anxiété accrue, une fausse couche et une naissance prématurée.

La tachycardie paroxystique survient avec un rythme cardiaque pouvant atteindre 140 battements par minute ou plus. Il est provoqué par une violation du système de conduction cardiaque. Les foyers des excès d’impulsions peuvent se trouver dans les ventricules ou les oreillettes. Selon l'endroit, émettez des tachycardies:

  • ventriculaire, due à une myocardite, une intoxication ou une crise cardiaque;
  • atrial résultant du manque d'oxygène dans les muscles du cœur ou de troubles endocriniens.

Ils manifestent les symptômes suivants:

  • une chute brutale de la pression artérielle;
  • maux de tête;
  • des vertiges;
  • perte de conscience;
  • manque d'air;
  • faiblesse générale;
  • douleurs à la poitrine;
  • augmentation de la formation d'urine.

Les attaques de tachycardie paroxystique se caractérisent par une apparition soudaine et une disparition. Leur durée peut aller de quelques secondes à plusieurs heures ou jours. Cette condition est extrêmement dangereuse pendant la grossesse.

Pour soulager les palpitations cardiaques, vous pouvez utiliser les comprimés Validol ou Valocordin. En outre, les femmes enceintes peuvent se voir prescrire un traitement hospitalier avec des médicaments antiarythmiques (procaïnomide, quinidine, novocaïnomide) et des inhibiteurs, si la tachycardie est pathologique et se présente sous une forme paroxystique.

Dans la forme physiologique, il est recommandé aux femmes enceintes de bien se reposer, de suivre un régime équilibré et de rejeter leurs mauvaises habitudes. Les émotions positives et les promenades affectent le fonctionnement du cœur. Pour rétablir le rythme, vous pouvez pratiquer le yoga.

Si les crises d’augmentation du rythme cardiaque se répètent, des médicaments sont prescrits aux femmes enceintes pour renforcer les fibres musculaires du cœur et réparer les tissus du myocarde. Pour ce faire, les médicaments prescrits contenant du magnésium, par exemple, Panangin.

Au cours des deux premiers trimestres, des sédatifs naturels sont utilisés pour traiter la tachycardie: valériane, rose des chiens ou motherwort. La posologie et l'opportunité de leur utilisation sont déterminées uniquement par le médecin traitant.

S'il n'est pas possible de soulager la tachycardie avec des remèdes à base de plantes à des périodes ultérieures de la grossesse, ils peuvent prescrire pour normaliser le rythme cardiaque:

  1. Sédatifs synthétiques:
    • Le diazépam;
    • Barboval;
    • Phénobarbital.
  2. Sédatifs naturels:
    • Magne B6;
    • Novo Passit;
    • Magnerot.
  3. Médicaments anti-arythmiques:
    • Le vérapamil;
    • L'adénosine;
    • Flekanil;
    • Propranolol.

Pendant la grossesse, les médicaments antiarythmiques Disopyramide, Amiodarone, Phenytoin ne sont pas recommandés.

Avant le début du traitement, le rythme cardiaque du fœtus est normalisé. Le traitement est approuvé si le bébé souffre de tachycardie à plusieurs reprises. Pour cela, la fréquence cardiaque de l’enfant est surveillée pendant la journée à différents moments de la journée.

Après une étude à l'hôpital, un plan de traitement est établi par un médecin qualifié. Des médicaments anti-arythmiques peuvent être prescrits pour rétablir le rythme cardiaque chez un bébé. La méthode de leur introduction est possible sous la forme:

Toute drogue synthétique, y compris le folklore, est recommandée uniquement après prescription médicale. L'auto-traitement avec des médicaments inefficaces est lourd d'une complication de tachycardie et de mal au foetus.

En plus des médicaments pour restaurer le rythme cardiaque, vous pouvez utiliser des tisanes et des plantes. Ils n'ont pas d'effet négatif sur le fœtus, cependant, une consultation avec le gynécologue traitant concernant l'utilisation doit être effectuée. Pour préparer des décoctions apaisantes, vous pouvez utiliser des recettes simples de remèdes populaires:

  1. 1. Prenez des parties égales (5 g chacune) de fleurs de camomille, de menthe et de racine de valériane émincées, versez de l’eau bouillante dessus, laissez reposer pendant 20 minutes et filtrez. Ready decoction est recommandé pour une utilisation jusqu'à 3 fois par jour 60 ml.
  2. 2. Infusion de prêle forestière, de renouée de l'herbe et de fleurs d'aubépine. Pour ce faire, prenez 1 cuillère à soupe. L. Le mélange de composants dans les proportions 2: 3: 5, le brasser avec de l'eau bouillante et laisser infuser pendant 40 minutes. Prêt signifie que vous devez boire jusqu'à 4 fois par jour à 80 ml.
  3. 3. Infusion de feuilles de menthe (20 g), de cônes de houblon (10 g), de racine de valériane (10 g) et de feuilles de garde (20 g). Cuisinez de manière identique. Recommandé pour une utilisation dans 100 ml, 2 fois par jour.

Pour rétablir le rythme cardiaque, vous pouvez ajouter les aliments suivants à votre régime:

  • pergu;
  • confiture de chèvrefeuille;
  • le miel;
  • jus de betterave

Si la future mère, avant de donner naissance, avait un battement de coeur rapide sur fond d’excitation ou d’effort physique, il n’y avait rien de mal à cela. Lorsque les attaques de tachycardie ont un caractère durable, l’état de la femme enceinte s’aggrave de plus en plus, ce qui nécessite des soins médicaux immédiats pour en déterminer les raisons.

L'augmentation périodique de la fréquence cardiaque chez le bébé ou la mère, causée par des pathologies du système cardiovasculaire, est dangereuse. Ils peuvent développer des complications dans le développement et la gestation du fœtus, y compris pendant l'accouchement. C’est la raison pour laquelle les femmes enceintes devraient être attentives à leur santé et ne pas laisser des attaques de tachycardie sans surveillance.

Tachycardie pendant la grossesse

Pendant la grossesse, non seulement l'apparence du corps de la femme, mais aussi le travail de certains organes internes. De plus, pendant la grossesse, la charge de tous les organes est doublée. C'est donc au cours d'une situation intéressante que la plupart des femmes découvrent une maladie telle que la tachycardie.

Causes de la tachycardie pendant la grossesse

Parlez des causes spécifiques de la tachycardie, malheureusement pas nécessaire. Ils peuvent être très différents, de plus, tous les facteurs ne sont pas complètement compris. Chez les femmes enceintes, principale cause du développement de la tachycardie, les médecins pensent que le taux d'hormones sexuelles est élevé, ce qui entraîne une augmentation du rythme cardiaque. L'augmentation du poids pendant la grossesse, l'accélération du métabolisme, l'anémie et l'hypotension, accompagnée d'une toxicose prononcée, se traduisent par des modifications de l'équilibre hydrique et électrolytique.

En raison du déplacement de l'utérus élargi, il est même possible de modifier l'emplacement anatomique du cœur. Si une femme continue de fumer et de boire de l'alcool pendant sa grossesse, elle peut également développer une tachycardie.

Très souvent, la tachycardie atteint son apogée au troisième trimestre de la grossesse. Dès le sixième mois, le nombre de battements de coeur par minute augmente de quinze à vingt fois par minute. Ce phénomène est tout à fait naturel, car avec la croissance du fœtus et l'augmentation de la taille de l'utérus, avec l'augmentation du poids d'une femme enceinte, la charge sur le cœur augmente considérablement à la fin de la période de mise en charge de l'enfant.

Symptômes de tachycardie pendant la grossesse

Bien sûr, il est nécessaire de parler de tachycardie individuellement pour chaque organisme, mais si elle est prise en général, cette maladie est diagnostiquée chez la femme enceinte si le rythme cardiaque dépasse 90 battements par minute au repos.

De temps en temps, de telles crises de palpitations cardiaques sont normales, sans développement de pathologie de la part du système cardiovasculaire - elles passent par elles-mêmes et ne nécessitent aucune correction. Mais vous devez faire particulièrement attention si la fréquence cardiaque est de 120 battements par minute ou plus. Cela peut aggraver l'état de santé général, la faiblesse, les vertiges et les nausées, même une perte de conscience est possible. Si de tels épisodes se produisent, il est impératif d'être surveillé par un médecin, voire même de prescrire un traitement. Assurer la paix mentale et physique pendant les crises cardiaques.

En plus des palpitations cardiaques, de la faiblesse et des nausées, une femme peut se sentir engourdie dans diverses parties du corps lors d'une attaque de tachycardie. Une douleur thoracique, une anxiété et une forte baisse de force sont également des signes de tachycardie.

La tachycardie est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Si nous parlons de tachycardie et que nous ne la lions pas à la grossesse, les palpitations cardiaques sont dangereuses pour toute personne. Mais quand une femme attend un enfant, la tachycardie est un phénomène assez courant et vous ne devez pas trop vous inquiéter. De nombreux médecins expliquent: les petites attaques de tachycardie apportent au fœtus des nutriments essentiels et suffisamment d'oxygène, car le cœur est forcé de travailler plus fort, ce qui accélère le flux sanguin et active le mouvement de l'oxygène et des nutriments à travers les vaisseaux.

Si une tachycardie provoque des nausées et des vomissements, consultez un médecin. Cela peut indiquer une maladie cardiaque. La future mère devrait être alertée et avoir de très longs accès qui durent trop longtemps.

Pendant une attaque de tachycardie, ne vous inquiétez pas trop, allongez-vous et détendez-vous. En quelques minutes, tout passera et le cœur fonctionnera à nouveau normalement. Et après la naissance du bébé, les palpitations cardiaques disparaissent.

Avec la tachycardie pendant la grossesse, renoncez à tout médicament. N'oubliez pas qu'il est strictement interdit de prendre des médicaments à votre poste sans consulter un médecin. De plus, les attaques normales de tachycardie au cours de la grossesse se produisent rarement et ne durent pas longtemps, l’essentiel est de ne pas paniquer.

Chacune de vos actions doit être coordonnée avec un spécialiste. Pendant la grossesse, n'oubliez pas que le plus important est de préserver la santé du futur bébé et de vous-même.

Tachycardie pendant la grossesse: causes, traitement

Causes de la tachycardie pendant la grossesse

Les causes de cet état ne sont pas entièrement comprises: il y en a probablement beaucoup et divers facteurs peuvent les affecter. Cependant, les principales causes de tachycardie chez les femmes enceintes sont les suivantes:

  • "saut" hormonal fort qui affecte l'augmentation du pouls;
  • gain de poids;
  • réponse individuelle à la drogue;
  • violation de l'équilibre eau / électrolytes avec toxicose forte;
  • déplacement du coeur dû à une augmentation de l'utérus dans les derniers stades;
  • l'anémie;
  • insuffisance cardiaque;
  • pression réduite;
  • pathologie thyroïdienne;
  • asthme bronchique;
  • saignements abondants;
  • température corporelle élevée;
  • stress fréquent, anxiété, agitation;
  • activité physique;
  • mauvaises habitudes (alcool, tabac).

Signes et diagnostic de tachycardie pendant la grossesse

En parlant du diagnostic de tachycardie, vous devriez considérer les caractéristiques individuelles du corps de chaque future maman. Quelqu'un se sent bien même avec le "brisement" de poids, et pour quelqu'un déjà à la moindre excitation, le cœur "saute". Cependant, certains symptômes signalent une menace potentielle pour la santé de la mère et du bébé. "Battre l'alarme" est nécessaire si:

  • il y a un excès de fréquence cardiaque sans effort physique (plus de 90 battements par minute);
  • il y a souvent une panne, de la somnolence;
  • vertiges, parties engourdies du corps, bruit dans les oreilles;
  • il y a des évanouissements accompagnés de nausée, de transpiration et d'indigestion;
  • la douleur se propage à la région du coeur;
  • condition aggravée par une anxiété accrue et une irritabilité.

Les palpitations cardiaques sont un «compagnon» normal de la grossesse et, à elles seules, de telles attaques ne devraient pas causer de panique chez la future maman. Toutefois, si l’un de ces symptômes s’y ajoute, même pendant longtemps, il est nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible afin d’éviter des complications graves de la grossesse.

Le diagnostic de la tachycardie est:

  • consultations de médecins (gynécologues, cardiologues, endocrinologues, etc.);
  • effectuer un électrocardiogramme et une échographie doppler pour surveiller la fréquence cardiaque;
  • le comportement de l'échocardiogramme et de l'échographie pour déterminer le travail du cœur et des vaisseaux sanguins et identifier les pathologies.

Un examen complet aidera le médecin à identifier les causes profondes de la tachycardie et à donner les recommandations nécessaires pour améliorer l'état de la femme enceinte.

Vidéo sur le travail du coeur pendant la grossesse

Vous pouvez découvrir à quel point le travail normal du cœur dans le corps de la femme est important dans la vidéo:

Que faire si vous avez une attaque de tachycardie pendant la grossesse

Lors d'une crise de tachycardie, une femme enceinte ne doit en aucun cas s'affoler. Tout d’abord, vous devriez essayer de vous calmer et effectuer quelques actions simples:

  • il est commode de s'asseoir ou de s'allonger, de fermer les yeux et de se détendre;
  • prenez une profonde respiration, retenez votre respiration et expirez lentement;
  • si possible, appliquez une compresse froide sur votre front ou nettoyez simplement votre visage à l'eau froide;
  • montez dans les airs ou ouvrez la fenêtre.

Il existe également des médicaments à base de plantes (Volokardin, Corvalol), qui normalisent les battements de coeur, mais vous ne devez pas les prendre sans la recommandation d'un médecin.

Traitement de la tachycardie pendant la grossesse

Si les crises de battement de coeur rapides sont causées par certaines maladies, un médicament est prescrit:

  • normalisation du travail du système nerveux (Persen, Novo-Assit);
  • "Niveler" la fréquence cardiaque et avoir une action antiarythmique (Flekanil, Verapamil);
  • restauration des tissus du muscle cardiaque (Panangin).

Ces médicaments ne peuvent être pris que sur ordonnance, dans le cadre d'une posologie et d'un régime strictement prescrits.

La tachycardie est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Si l'augmentation de la fréquence cardiaque inquiète occasionnellement la future maman et qu'elle passe après exclusion des raisons de sa survenue (excitation, effort physique), elle n'a rien de terrible. Dans le cas où les attaques durent longtemps, se produisent fréquemment et aggravent considérablement l’état général de la femme enceinte, vous devez immédiatement consulter un médecin pour en connaître les raisons.

La tachycardie causée par une maladie cardiaque est dangereuse pour la vie et la santé de la future mère et du bébé, car elle comporte de nombreux risques, non seulement du développement du fœtus pendant la gestation, mais également des complications lors de l'accouchement. C'est pourquoi il est si important de commencer le traitement à temps pour pouvoir mettre au monde un bébé en bonne santé tout en préservant sa santé.

Prévention de la tachycardie pendant la grossesse

Pour soulager la charge sur le corps en attendant les miettes,
la future maman devrait, dès sa première grossesse (et même mieux avant la conception), lui inculquer les «bonnes habitudes» qui consistent à:

  • alimentation saine: rejet des matières grasses, épicées, salées et fumées au profit des légumes frais, des fruits, des céréales et de la viande maigre "cuite à la vapeur";
  • boissons utiles: tisane, jus, eau pure non gazeuse et refus du café, du "chimoz" et du soda doux;
  • tranquillité d'esprit totale: éliminez les situations stressantes avec surmenage nerveux et concentrez-vous sur la seule tâche importante dans une période donnée - supporter et donner naissance à un bébé en santé!

Tachycardie pendant la grossesse: faut-il s'inquiéter?

Dans le processus de port d'un enfant, le corps féminin subit divers changements et changements hormonaux. Une femme enceinte est «attaquée» par des maladies qu’elle n’aurait jamais devinées auparavant. La tachycardie est l'une de ces maladies. Les palpitations cardiaques pendant la grossesse sont l’une des pathologies courantes de la période de gestation.

Quelle est la tachycardie

La tachycardie est une augmentation de la fréquence cardiaque de plus de 85 battements par minute. La maladie appartient au système cardiovasculaire.

Il y a physiologique et pathologique. Enceinte inhérente aux deux types.

Causes de la tachycardie physiologique chez la femme enceinte:

  • le stress;
  • sentiment de peur;
  • alarme constante;
  • activités physiques;
  • mauvaises habitudes (alcool, tabac);
  • la surproduction de caféine;
  • augmenter la quantité d'hormones sexuelles;
  • utérus élargi.

Raisons

Les causes courantes de palpitations pathologiques sont:

La tachycardie peut être diagnostiquée bien avant l’apparition d’une position «intéressante», sans causer de gêne. Dans ce cas, nous parlons de l'individualité physiologique de l'organisme et se manifeste comme un symptôme d'insuffisance cardiaque.

Les femmes enceintes atteintes de tachycardie ont besoin d'une approche individuelle en excluant complètement les conditions stressantes.

Type de sinus de la maladie - le plus souvent diagnostiqué chez les femmes enceintes. Caractérisé par une augmentation de la fréquence cardiaque, mais avec un rythme constant.

Vue atriale - Les courses atteignent 250 par minute. La raison est située dans l'atrium. Happens supraventriculaire et supraventriculaire.

Vue paroxystique - les rythmes cardiaques s’accélèrent et atteignent de 140 à 250 par minute. Le foyer est situé dans le ventricule du coeur.

Le danger de ce type est la possibilité de mort en liaison avec la violation de l'activité cardiaque et de l'apport sanguin à l'organe.

Classification de la maladie par gestation

Je terme - rare. La base est l'ajustement hormonal et l'anxiété de la nouvelle position;

Terme II - ne se développe pas comme une maladie distincte, mais en conséquence de la principale source d'irritation. Il est extrêmement rare, la base - malformations du muscle cardiaque.

Terme III - à partir du début de 6 mois est un processus normal en l'absence de gêne. La base est l'utérus élargi, qui serre les organes environnants.

La tachycardie est-elle dangereuse?

La tachycardie physiologique ne nuit ni au corps de la mère ni à l’enfant à naître.

Il est facile de l'éliminer, il suffit de prendre des médicaments approuvés pendant la grossesse: Agripaume, Magnelis, Vitamines B6.

Le danger représente la tachycardie auriculaire pathologique. Bien qu'ils n'aient pas d'effets négatifs sur le fœtus et le corps de la mère, un traitement est nécessaire.

Cette pathologie est une menace pour le bébé. Lors de la confirmation de la structure anormale du muscle cardiaque et de la non-exécution des «tâches» qui lui sont assignées.

Pour prolonger la grossesse, nous recommandons le séjour en hospitalisation.

La tachycardie dans les stades ultérieurs peut être une indication de l'accouchement par césarienne.

Diagnostics

Pour réfuter le développement de l'état pathologique des battements de coeur fréquents, un certain nombre d'études de diagnostic sont conduites.

Tout d'abord, les plaintes de palpitations sont adressées au gynécologue obstétricien traitant.

Le diagnostic de laboratoire comprend les paramètres de recherche suivants:

  • déterminer de manière automatisée le nombre d'érythrocytes et d'hémoglobine dans le sang d'une femme enceinte;
  • compter le nombre de leucocytes et évaluer la qualité et la quantité de plaquettes dans le sang périphérique;
  • test sanguin pour les hormones thyroïdiennes;
  • analyse d'urine.
  • une surveillance quotidienne est effectuée, fixant le nombre de contractions cardiaques;
  • électrocardiogramme avec décodage.
  • ECHO-KG;
  • Échographie du muscle cardiaque avec évaluation de l'état des valves pour éliminer le défaut de développement et de structure du myocarde.

L'échographie est la plus précise, sur la base de son diagnostic.

En outre, une étude matérielle du myocarde permettra d'identifier la tachycardie d'origine pathologique cardiaque: cardiosclérose, micro-infarctus, arythmie (en particulier la fibrillation auriculaire).

Traitement

Le traitement de la tachycardie est possible de deux manières: à l'hôpital et à la maison.

Le traitement hospitalier est indiqué pour les modifications pathologiques menacées par la vie et la santé de la femme enceinte et du fœtus.

Il est impossible d'éliminer la tachycardie physiologique pendant la grossesse, car un utérus élargi a un effet sur le rythme cardiaque.

Que peut-on prendre du cœur pendant la grossesse:

  • tisanes (camomille + mélisse);
  • sédatifs: Persen, NovoPassit, Motherwort Forte, extraits d’albépine ou de rose sauvage sans alcool, Validol sous la langue;
  • pour reconstituer les vitamines: magnésium et potassium (Magnelis, Magnésium B6).

Si la tachycardie n’affecte pas les performances de la femme enceinte et ne présente pas les symptômes correspondants, vous pouvez vous limiter à la prise de complexes vitaminiques.

Complications possibles

Ignorer la maladie est déconseillé car il peut avertir du développement de pathologies plus graves (exclues ou confirmées par une étude échographique).

Complications causées par la tachycardie de grossesse:

  • évanouissement;
  • insuffisance cardiaque;
  • thromboembolie;
  • infarctus du myocarde;
  • endocardite.

Prévention

Les mesures préventives destinées à réduire l'apparition d'effets indésirables de la tachycardie chez la femme enceinte sont les suivantes:

  • rejet de mauvaises habitudes;
  • exclusion de situations stressantes;
  • contrôle du poids corporel;
  • exercice modéré;
  • rester en plein air;
  • bonne nutrition;
  • thérapie de vitamine.

Tachycardie chez le fœtus

Normalement, chez les nouveau-nés, les battements cardiaques atteignent 145 battements par minute, à un âge mensuel de 180 ans et après un an, ils redeviennent normaux. Il s’agit d’un processus physiologique contrôlé par les pédiatres de district. S'ils refusent, un cardiologue leur attribue des examens supplémentaires.

La forme supraventriculaire de la maladie (plus courante) passe avec l'âge, sans intervention médicale.

Des processus pathologiques suspectés du coeur chez les enfants sont possibles avec l'apparition de douleurs dans la région du coeur. Ainsi que des évanouissements fréquents, un essoufflement et des vertiges.

Tachycardie pendant la grossesse: traitement, quoi boire et quoi faire?

Quelle est la tachycardie

La tachycardie est l’une des arythmies cardiaques fréquentes qui dépasse le seuil de 100 battements par minute au repos.

Tachycardie sinusale - est une forme de tachyarythmie supraventriculaire avec un rythme sinusal rapide dépassant le seuil de 100 battements de coeur par minute au repos.

La grossesse est une période assez grave dans la vie d’une femme. Et ce n’est pas surprenant, car le corps de la femme est très sollicité et le système cardiovasculaire effectue également un double service. Les violations de son travail entraînent une augmentation de la fréquence cardiaque (HR), considérée comme un phénomène courant dans le port d'un enfant.

Dans ce cas, les médecins ne conseillent pas du tout de traiter de tels symptômes, en particulier s'il s'agit d'une tachycardie sinusale pendant la grossesse et que cela ne pose pas de problème, et que les crises sont plus ou moins facilement tolérées.

Qu'est-ce qui cause la tachycardie?

Si la grossesse a servi de facteur de tachycardie, elle ne présente aucun danger pour l'organisme maternel. Avec une augmentation de la fréquence cardiaque supérieure à 120-150 battements par minute dans un état calme, vous devriez consulter un médecin pour connaître la cause de ce phénomène. Si le facteur réside dans les modifications pathologiques du cœur, vous devez immédiatement suivre un traitement approprié.

La tachycardie chez les femmes enceintes, si elle est provoquée par des modifications corporelles dues à la grossesse, ne constitue pas une menace pour la croissance de l'enfant attendu. Et si le problème est associé à une maladie cardiaque, la tachycardie peut rapidement devenir un problème plus grave. Par conséquent, cela nécessite une intervention médicale.

Il est difficile de dire ce qui cause spécifiquement la tachycardie pendant la grossesse, car il existe un grand nombre de raisons différentes provoquant son apparition. Parmi les principaux facteurs conduisant à la tachycardie, les médecins s’intéressent aux transformations hormonales générales et à la concentration importante de certaines hormones dans le sang d’une femme.

Ces conditions ont un impact important sur la fréquence cardiaque rapide:

  • gain de poids;
  • anémie et hypotension;
  • changements dans l'équilibre hydrique et électrolytique (apparaissent avec une toxicose puissante).

Tachycardie pendant la grossesse: symptômes

La tachycardie chez la femme enceinte présente des signes assez prononcés. Parmi les principaux symptômes sont les suivants:

  1. se sentir faible;
  2. vertige soudain;
  3. sensation de manque d'air, nausée, assombrissement des yeux dû à la détérioration de l'apport sanguin au cerveau;
  4. essoufflement;
  5. douleur dans la poitrine, le coeur;
  6. sensation de perte de conscience.

Tachycardie sinusale pendant la grossesse

Si, en paix, la fille ressent un battement de coeur accru, cela indique une possible anomalie de la section des sinus du cœur, ce qui peut provoquer une contraction de 100 contractions par minute ou plus.

Provoquer une tachycardie sinusale pendant la grossesse peut:

  • croissance d'embryons;
  • constriction du coeur;
  • fréquence cardiaque intense due à la propagation du flux sanguin vers le fœtus;
  • changement de métabolisme;
  • anomalies de l'activité cardiaque.

Cependant, il n’est pas nécessaire de paniquer immédiatement, une tachycardie sinusale faible pendant la grossesse est un phénomène fréquent. Ses attaques peuvent apparaître de manière inattendue ainsi que rapidement. Pas besoin de s'inquiéter à cause d'une légère augmentation de l'activité cardiaque, car le cœur de la mère exécute maintenant la mission qui lui est assignée simultanément pour 2 personnes.

Que faire avec la tachycardie pendant la grossesse

La tachycardie au début de la grossesse est généralement observée après une activité physique ou un stress, puis les crises cessent d'elles-mêmes. Pour cette raison, il n'y a aucune raison particulière de s'inquiéter. Parfois, au début d’une attaque, il faut cesser de s’inquiéter, remettre le travail à plus tard et savoir se reposer. Vous pouvez également boire du thé avec des herbes apaisantes: menthe, camomille, et l'attaque passera sans laisser de trace.

Pendant l'attaque, suivez ces recommandations:

  1. Détendez-vous complètement et essayez de rester calme. Inspirez lentement et profondément avec le nez, faites une pause de respiration, puis expirez lentement. Faites cela plusieurs fois. Une telle respiration aidera le cœur à se calmer et à retrouver un rythme normal.
  2. Lavez votre visage à l’eau froide ou mettez une compresse froide sur votre visage. Protégez-vous immédiatement d'une crise de tachycardie et rétablissez le rythme si vous plongez votre visage dans de l'eau fraîche pendant quelques secondes.
  3. Allongez-vous dans une pièce bien ventilée, fermez les yeux et détendez votre corps, ne pensez à rien. Prenez une position corporelle extrêmement confortable et reposez-vous pendant 30 minutes.

Traitement de la tachycardie pendant la grossesse

Pour éliminer les manifestations de la tachycardie, le médecin peut vous prescrire un ensemble de sédatifs et de remèdes relaxants sans danger pour la future mère. Ce sont principalement des femmes mères et des valérianes: Novo-Passit, Konkor, Persen, Magneorot, Ettsizin, etc.

Ces médicaments sont associés à des moyens d’améliorer le fonctionnement du cœur (par exemple, la rose des chiens, l’aubépine). En outre, la thérapie complexe devrait inclure des complexes de vitamines et de minéraux, comprenant du calcium, du magnésium, du phosphore et des vitamines du groupe B).

Si la future mère souffre d'excès de poids, il convient de prendre des précautions concernant le régime alimentaire et la consommation de nourriture. La tachycardie pendant la grossesse, si elle est insignifiante, il suffira de faire attention au mode de vie et de l’ajuster.

Mesures préventives pendant la grossesse

Étant donné que la tachycardie légère chez les femmes enceintes est considérée comme la norme en raison du stress accru sur le cœur, il est important que la future mère veille au repos, boit suffisamment de liquide et utilise des techniques de relaxation - méditation, yoga.

Si les palpitations cardiaques se produisent rarement, alors il n'y a aucune raison d'aller chez le médecin, et vous pouvez dire vos sentiments lors d'une visite programmée. Si nécessaire, le spécialiste vous prescrira le complexe vitaminique optimal pour améliorer la condition et éliminer la tachycardie.

Les mesures de prévention consisteront à rejeter le café, les boissons alcoolisées, les cigarettes et le thé fort. Les boissons revigorantes sont mieux remplacées par des infusions aux herbes, des jus de fruits et de l’eau pure. Essayez de minimiser l'utilisation de drogues et concentrez-vous sur les fonds autorisés par le médecin.

Une alimentation saine avec une quantité limitée d'aliments gras et sucrés aidera à prévenir les palpitations cardiaques. Veillez à ce que vous soyez calme et équilibré, évitez le stress.

Parmi les méthodes efficaces de traitement de la tachycardie figure la prise de potassium et de magnésium. Le magnésium aide à réguler les contractions du muscle cardiaque et le potassium permet de maintenir un métabolisme optimal du sel et de l'eau.

N'excluez pas l'effort physique: une activité modérée contribue au bon fonctionnement du muscle cardiaque. En outre, les activités sportives ont un effet positif sur le fond émotionnel.

Quoi d'autre peut aider à faire face à la tachycardie ou à la prévenir? Prouvé que marcher à l'air frais contribue à améliorer l'état général et à réduire les risques de tachycardie. 30 minutes par jour à l'air frais permettront de prévenir efficacement les "éclats de coeur".

Qu'est-ce qu'une tachycardie dangereuse pendant la grossesse, quelle est sa probabilité d'apparition précoce ou tardive et que faire à la maison?

Le cœur d'un adulte en bonne santé fait entre 60 et 90 battements par minute. Une augmentation de son rythme indique une tachycardie. C'est physiologique ou pathologique.

Pendant la grossesse, la tachycardie est l’une des variantes normales, si elle apparaît périodiquement et ne présente pas de symptômes douloureux.

Tachycardie chez les femmes: concept, causes, signes

L'augmentation du rythme cardiaque est une réaction naturelle du corps à divers facteurs et à la suite de modifications pathologiques de celui-ci. Causes de l'augmentation du rythme cardiaque chez les femmes:

  • condition stressante;
  • activité physique;
  • usage excessif de thé noir, café, alcool;
  • fumer;
  • processus inflammatoires aigus accompagnés de fièvre;
  • changements dans le fond hormonal.

La tachycardie physiologique ne nécessite aucune intervention médicale et disparaît d'elle-même une fois la cause éliminée. Pathologique se manifeste en cas de dysfonctionnement grave des systèmes du corps et sans traitement opportun contribue à la survenue de conséquences graves.

Une augmentation douloureuse de la fréquence cardiaque sera reconnue par les symptômes suivants:

  • fatigue rapide, fatigue;
  • malaise à la poitrine;
  • anxiété déraisonnable;
  • le rythme cardiaque se fait sentir même sans examen particulier.

Le long cours de la maladie est aggravé par une perte d’appétit, des troubles du sommeil, des évanouissements. Une correction obligatoire de la condition est nécessaire pour éviter le développement d'un infarctus du myocarde, une insuffisance cardiaque.

Qu'est-ce qui est dangereux lorsqu'on porte un enfant?

Pendant la gestation, le volume sanguin augmente, ainsi que la charge sur le système cardiovasculaire. Un léger écart physiologique par rapport à la norme est autorisé. Le danger est une condition causée par une maladie.

Si nous parlons du risque de tachycardie en fin de grossesse, il convient de noter que cela provoque une augmentation de la fréquence cardiaque (FC) chez le fœtus. Cela perturbe son développement normal, menace d'une naissance prématurée ou d'une fausse couche.

En période de gestation, une femme doit consulter régulièrement un gynécologue pour surveiller son état, car il n’ya pas de tachycardie à ses débuts. Le respect des recommandations d'un spécialiste sauvera la grossesse et maintiendra la mère en bonne santé.

Raisons

Pourquoi la tachycardie survient pendant la grossesse n’a pas encore été établi avec précision La probabilité de son développement dépend de l'état de santé de la femme, de son mode de vie et de l'environnement.

L’augmentation des hormones adrénaline et noradrénaline est considérée comme le principal instigateur d’une augmentation de la fréquence cardiaque. En plus des sauts hormonaux physiologiques survenant dans le corps d'une femme enceinte, on distingue les causes suivantes de la tachycardie:

  • asthme bronchique;
  • habitudes malsaines;
  • allergique aux complexes pharmaceutiques de vitamines et autres médicaments;
  • taux élevés de TSH dans certains maux de la thyroïde;
  • anémie ferriprive;
  • déshydratation due à une toxémie accompagnée de vomissements ou au non-respect du régime d'alcool;
  • anxiété;
  • processus inflammatoires dans le corps;
  • élévation de la température;
  • des blessures;
  • surdose de drogue;
  • pertes de sang importantes pour ces raisons: décollement placentaire, traumatisme, grossesse extra-utérine;
  • surpoids;
  • pathologie du système cardiovasculaire.

Au cours des 40 semaines de gestation, le corps de la femme subit une métamorphose importante. Selon la période, les causes de tachycardie pendant la grossesse varient. Il est important de pouvoir constater des écarts par rapport à la norme dans l’État et de savoir s’aider soi-même.

Tachycardie ECG

Au début

La tachycardie au cours des premiers stades de la grossesse se développe assez rarement. Généralement, il est provoqué par une augmentation de l'effort physique, de l'anxiété, de l'alcool ou du tabac. Ces attaques sont épisodiques et passent en paix.

Pour vous sentir mieux avec une légère augmentation du rythme cardiaque, vous devez prendre une position confortable, vous asseoir ou vous allonger, vous détendre, boire une tasse de tisane. Aide bien les exercices de respiration. Il est conseillé aux femmes enceintes de ne pas fumer et d'éviter l'alcool, y compris les médicaments contenant de l'alcool. Cela protégera non seulement de la tachycardie, mais aussi des troubles du développement de l'enfant.

Dans les derniers mois

Au cours du processus de développement de la grossesse, l'utérus en croissance pèse de plus en plus sur les organes abdominaux, soutenant le diaphragme, déplaçant le cœur, pinçant les vaisseaux sanguins, le volume de sang embryonnaire augmentant. Ensemble, ces facteurs augmentent la charge sur le cœur et les vaisseaux sanguins de la mère.

Pour ces raisons, la tachycardie en fin de grossesse est fréquente. Normalement, la fréquence cardiaque augmente après un effort physique même mineur, avec anxiété, ne s'accompagne pas d'autres symptômes et s'éteint seule.

La dépendance météorologique de la femme est susceptible de se développer, surtout si l’hypotension avait tendance à se manifester avant la gestation. La tachycardie pendant la grossesse survient souvent après avoir mangé. Pour éviter cela, vous devez manger de petites portions 5 à 6 fois par jour. Le danger est que la fréquence cardiaque dépasse 100 battements par minute dans un état calme. La situation nécessite un traitement obligatoire prescrit par le médecin traitant.

Augmentation de la fréquence cardiaque en signe de grossesse

Considérer la tachycardie comme un signe de grossesse précoce serait une erreur. Au premier trimestre, il s'agit d'un symptôme de pathologie ou des conséquences d'un mode de vie et non d'un schéma physiologique. Parfois, une femme ressent une pulsation dans son estomac, une augmentation du rythme cardiaque et implique la conception. Mais avec un succès égal, il peut s'agir d'une manifestation de fibromes ou d'autres tumeurs, d'une distension abdominale ou d'un syndrome prémenstruel.

Une méthode plus fiable pour déterminer la grossesse à domicile est un test du niveau de hCG (gonadotrophine chorionique humaine) dans les urines. Une fois l'embryon fixé au mur de l'utérus, la quantité d'hormone commence à augmenter. Il est également détecté par l'indicateur appliqué sur la bandelette réactive.

D'autres signes présumés de grossesse peuvent être des symptômes de la maladie. Gonflement des seins, absence de menstruations pendant un mois, sensation de pulsation dans l'abdomen - voilà une raison sérieuse de consulter un gynécologue.

Que faire avec un rythme cardiaque accéléré à la maison?

Une attaque de palpitations cardiaques peut rattraper son retard si la femme est seule à la maison et que vous devez vous aider. Que faire avec la tachycardie pendant la grossesse? Les médecins recommandent les techniques suivantes:

  1. Assurez l’accès à l’air frais - sortez, asseyez-vous près de la fenêtre ouverte.
  2. Prenez quelques respirations lentes et profondes.
  3. Parmi les médicaments, vous pouvez prendre de la valériane.
  4. Utilisez les effets du froid sur le visage - lavage, compresse. Vous pouvez vous plonger dans de l'eau glacée pendant quelques secondes.

Une tasse de thé, un tricot, une lecture aideront à rétablir l'équilibre. L'effet réparateur a une gymnastique spéciale pour les femmes enceintes. Il est à noter que pour chaque trimestre, son propre ensemble d'exercices est recommandé.

Un traitement est-il nécessaire et que devrait-il être?

L'augmentation épisodique de la fréquence cardiaque pendant la grossesse ne constitue pas une menace pour la santé. Suffisamment de loisirs pour améliorer le bien-être. Le contrôle du côté des médecins et la correction nécessitent une fréquence cardiaque qui augmente sans cause. Le traitement de la tachycardie chez la femme enceinte est effectué en tenant compte de la période de gestation et de l'état de la patiente.

Les médicaments pour la tachycardie cardiaque pendant la grossesse sont prescrits par le médecin traitant. Appliquer ces groupes de médicaments:

  1. Sédatifs. La préférence est donnée aux plantes médicinales: magnésium B6, comprimés de valériane et teinture, Magnerot, Hawthorn, Novo-Passit. L'indication de leur utilisation est la tachycardie pendant la grossesse.
  2. Les médicaments antiarythmiques - par exemple, le propranolol. Ces médicaments contribuent à la normalisation du rythme cardiaque.

Le traitement des types de tachycardie ventriculaire et paroxystique pendant la grossesse doit être effectué à l'hôpital. Si l'attaque s'est produite à la maison, la future mère devrait prendre Validol, prendre l'air à l'air libre. À l'hôpital, les médecins poursuivent le traitement avec des médicaments pour l'arythmie sous forme de comprimés et d'injections intraveineuses.

Examen des critiques des femmes enceintes sur le problème

De nombreuses femmes ont dû faire face à un problème de rythme cardiaque rapide pendant la période de procréation. Très souvent, les attaques rattrapent la nuit. La dépendance de la fréquence cardiaque sur les orages magnétiques a également été notée. Selon les critiques, la tachycardie durant la grossesse répond bien au traitement avec de tels agents:

  • La valériane;
  • Magnésium B6;
  • décoctions de mélisse, agripaume;
  • exercices de respiration;
  • l'air frais.

L'aubépine, selon les femmes, est inefficace. Lors de sa réception, beaucoup ont ressenti des effets secondaires sous forme d'épuisement, de somnolence. En outre, les mères expérimentées recommandent de ne pas attendre d'effet instantané des médicaments, car la plupart d'entre eux ont une propriété cumulative.

Vidéo utile

Informations utiles sur la tachycardie de grossesse dans cette vidéo: