Attaque d'arythmie

La perturbation du rythme est un problème très fréquent, tant chez les patients jeunes que chez les patients des groupes plus âgés. Il existe de nombreuses options différentes pour les troubles du rythme et de la conduction que l’on retrouve dans la pratique du cardiologue. Dans cet article, je voudrais m'attarder sur l'arythmie, qui est de nature paroxystique, c'est-à-dire qui se manifeste sous la forme de crises.

Habituellement, les patients décrivent une crise d'arythmie comme suit: le cœur semblait battre, quelque chose se retournait dans la poitrine, le cœur battait très souvent, comme si le moteur avait démarré dans la poitrine. Les descriptions peuvent être variées, certains patients ne ressentent pas subjectivement les attaques d'arythmie et ils sont détectés par hasard, lors de l'examen.

Le flux paroxystique est caractéristique des tachycardies supraventriculaires (auriculaire, nodale), des tachycardies ventriculaires, de la fibrillation auriculaire et du flutter auriculaire. À un jeune âge, les tachycardies supraventriculaires sont plus courantes, chez les plus âgés, les troubles du rythme de la fibrillation auriculaire et du flutter auriculaire prévalent (fibrillation auriculaire). De plus, nous nous attardons directement sur l’attaque de l’arythmie.

Une crise d'arythmie peut survenir rarement, une fois par mois ou même par an. Avec le temps, les crises d'arythmie se produisent plus fréquemment, en raison de la progression de l'arythmie. Le risque de tels troubles du rythme réside dans le fait que des crises fréquentes avec une fréquence cardiaque élevée conduisent à une dilatation arythmogène du cœur. Cela signifie que le cœur grossit et que sa fonction est perturbée, la force des contractions diminue, ce qui conduit finalement au développement d'une insuffisance cardiaque. Le deuxième problème important concerne les complications thromboemboliques. Lors d’une attaque, il s’agit tout d’abord de la fibrillation auriculaire, une forme de thrombus dans les oreillettes, qui "s'échappent" ensuite du cœur avec la circulation sanguine et peuvent atteindre n'importe quel organe, entraînant une thromboembolie, par exemple un thromboembolie pulmonaire massive. l'artère mène instantanément à la mort.

Symptômes d'une arythmie

Une crise d'arythmie se caractérise par l'apparition des symptômes suivants: l'apparition soudaine d'un rythme cardiaque, de nature rythmique ou irrégulière, peut être accompagnée d'une pulsation des veines du cou.

En plus des palpitations, une crise d'arythmie est accompagnée d'une faiblesse générale, transpiration, vertiges, douleurs d'angine de poitrine (douleur subsistant derrière le sternum, la moitié gauche de la poitrine, irradiation au bras gauche, à la mâchoire, au cou). De plus, il y a souvent des essoufflements, un sentiment d'anxiété et de peur. Les évanouissements et les évanouissements sont moins courants.

Certains patients ne ressentent pas subjectivement les crises d'arythmie et les troubles du rythme ne sont détectés que pendant l'examen ou chez le médecin.

Premiers secours en cas d'arythmie à domicile

Si vous avez noté le développement d'une attaque pour la première fois, il vous faut alors:

• Appelez une ambulance (pour effectuer un électrocardiogramme pendant une attaque et enregistrer un trouble du rythme pendant une attaque, il est nécessaire, si possible, de préparer des électrocardiogrammes déjà réalisés à des fins de comparaison).

• Si l'exercice a été effectué, mettez immédiatement fin à la charge.

• Essayez de vous calmer (il est souvent très difficile, surtout lorsque l'attaque se développe pour la première fois), essayez de noter l'heure à laquelle l'attaque a commencé.

• Adoptez une position assise confortable, inclinable.

• Fournir de l'air frais, desserrer le col, la cravate et la ceinture.

• Effectuer des tests vagaux (maintien du souffle, légère pression sur les globes oculaires, massage des sinus carotides)

• Plongez votre visage dans de l'eau fraîche pendant quelques secondes (il y a une diminution réflexe de la fréquence cardiaque, il est possible d'arrêter l'attaque de cette façon).

• Prenez des sédatifs pour légumes (valériane, agripaume, pivoine, aubépine, vous pouvez mélanger à parts égales une infusion alcoolique de valériane, pivoine et agripaume).

• En cas d’inefficacité, utilisez des sédatifs combinés (Corvalol, le nombre de gouttes correspond au nombre d’années).

• Il est possible de compléter le traitement en prenant 2-3 comprimés de panangine, ce qui est particulièrement important pour les arythmies ventriculaires, en l'absence de maladie rénale chronique (insuffisance rénale chronique).

Il arrive souvent que le patient soit complètement examiné, que le type d’arythmie soit établi et que le traitement préventif soit choisi, mais que les crises se reproduisent tout de même. Dans ce cas, vous devez discuter avec votre cardiologue du type de médicament que vous devez prendre pour ne pas appeler une ambulance, afin que ces médicaments vous accompagnent toujours. Cette méthode s'appelle la «poche à pilules». Une telle méthode d’auto-assistance est possible si la sécurité de ce médicament a été établie dans un hôpital sous surveillance médicale tout en mettant fin à une attaque.

Comment supprimer une attaque. Traitement.

Si les méthodes décrites ci-dessus étaient inefficaces, le personnel médical fournit une assistance supplémentaire. Le médecin ambulancier retirera l'électrocardiogramme et, en fonction de la situation clinique spécifique, décidera des méthodes et du moment de la récupération du rythme.

Il convient de noter que, dans de nombreux cas, le rythme sinusal est rétabli spontanément dans les premières heures ou le premier jour, plus le temps écoulé depuis le début de l'attaque est lent, moins le rythme sinusal peut se rétablir spontanément.

Ainsi, si l'état du patient est satisfaisant, si les symptômes tels que l'essoufflement, la faiblesse sont légers, il n'y a pas de manifestations graves de la maladie, la restauration du rythme sinusal est réalisée à l'aide d'antiarythmiques. On parle alors de cardioversion médicamenteuse. L’utilisation de cette méthode est actuellement préférable par rapport à la cardioversion électrique, car elle ne nécessite pas l’utilisation de sédatifs ni d’anesthésie et facilite le choix ultérieur du traitement antiarythmique prophylactique.

Il peut y avoir plusieurs options pour perturber le rythme pendant une crise (votre médecin déterminera votre choix pour un ECG), considérez la fibrillation auriculaire la plus courante (fibrillation auriculaire) et une attaque de tachycardie supraventriculaire (auriculaire, nodulaire).

La cardioversion médicale de la crise de fibrillation auriculaire est le plus souvent effectuée à l'hôpital, en particulier s'il s'agit de la première crise, sous surveillance médicale, de surveillance de l'électrocardiogramme. La plus grande efficacité et la sécurité maximale de la cardioversion observée dans les 48 premières heures du début de la crise.

L'amiodarone, un antiarythmique de grade 3, est le médicament le plus couramment utilisé. Son utilisation est possible chez les patients présentant des modifications structurelles du cœur (hypertrophie ventriculaire gauche), une insuffisance cardiaque chronique, une maladie coronarienne. Lors de l'utilisation d'amiodarone, le rythme sinusal ne récupère pas rapidement.

Le nibentan est un médicament antiarythmique domestique relativement nouveau de grade 3. Ce médicament est très efficace lorsque la récupération du rythme spontané est peu probable.

La propafénone est un antiarythmique de classe 1C, il est très efficace chez les patients présentant une crise récente. Le médicament n'est PAS recommandé chez les patients présentant une insuffisance cardiaque chronique, une maladie coronarienne, des modifications structurelles du coeur (hypertrophie ventriculaire gauche), n'est pas recommandé chez les patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique. Habituellement utilisé comme méthode de «pilule dans la poche» sans contre-indications.

Les médicaments moins efficaces comprennent: les bêta-bloquants (métoprolol), l'efficacité de la restauration du rythme sinusal est de 13%.

Compte tenu de la variété des tachycardies supraheliales paroxystiques (auriculaire, nodale, avec des complexes étroits, avec des complexes larges), des tests vagaux, le vérapamil, les bêta-adrénobloquants, l'amiodarone, le procaïnamide, le sotalol, la lidocaïne, la lidocaïne et l'ATP peuvent être utilisés Le soulagement de l'attaque est effectué à l'hôpital sous le contrôle de l'électrocardiogramme, qui surveille l'état du patient.

Si une crise d'arythmie est accompagnée d'une insuffisance cardiaque aiguë, d'une ischémie myocardique, d'une hémodynamique altérée, si la cardioversion médicamenteuse n'a pas d'effet, si la durée de la crise est supérieure à 48 heures, une cardioversion électrique est effectuée. Sous le cardio électrique, on entend la restauration du rythme sinusal à l’aide d’un courant électrique.

Il est à noter que si la durée du paroxysme (attaque) est supérieure à 48 heures et que le patient ne reçoit pas de traitement anticoagulant (traitement pour prévenir la formation de caillots sanguins), une échocardiographie transoesophagienne doit être réalisée (pour exclure la thrombose intra-atrisale - caillots sanguins dans l'oreillette).

La procédure de cardioversion électrique doit être effectuée à jeun, sauf en cas d'urgence. Après l'anesthésie intraveineuse, des capteurs sont appliqués pour surveiller l'électrocardiogramme en continu. Avec l'aide de deux électrodes superposées sur des points spéciaux restaurera le rythme sinusal. Après cette procédure, vous serez surveillé pendant au moins trois heures. L'efficacité de la cardioversion électrique atteint 90%, mais comme pour toute manipulation et complications possibles, telles que: thromboembolie et arythmies, complications de l'anesthésie générale, des brûlures de la peau sont possibles. Les patients âgés atteints d'une maladie cardiaque structurelle peuvent développer un arrêt prolongé du nœud sinusal.

Après la restauration du rythme sinusal, le patient est renvoyé au stade d’observation ambulatoire, où l’efficacité des méthodes prophylactiques est évaluée et la question de la faisabilité du traitement chirurgical de l’arythmie est résolue.

Prévention des crises récurrentes

Pour prévenir les crises d'arythmie récurrentes, il est nécessaire d'arrêter de boire de l'alcool, du café instantané, du thé fort, de cesser de fumer, afin de garantir une activité physique quotidienne pendant au moins 30 minutes par jour ou une condition.

Nutrition correcte, à savoir: réduire le contenu calorique des aliments, éliminer les graisses animales. Mangez plus de légumes, fruits, poissons de mer au moins 2 fois par semaine. Préférence de donner des plats à la vapeur, les ragoûts.

La prochaine étape chez certains patients est le traitement chirurgical de l'arythmie. Actuellement, les indications pour un traitement chirurgical sont considérablement étendues, ceci est dû à l'introduction de méthodes peu invasives pour la correction des arythmies, telles que: l'ablation par cathéter (AH), l'ablation chirurgicale (opération «labyrinthe»).

La prévention médicamenteuse des épisodes récurrents de tachycardie supraventriculaire est réalisée en cas d'inefficacité du traitement chirurgical, ainsi que dans le cas d'un patient refusant un traitement chirurgical. À cette fin, les bêta-bloquants, l'amiodarone, le vérapamil, la propafénone, le sotalol peuvent être utilisés.

En cas de fibrillation auriculaire, l'amiodarone, l'étacizine, l'allapinine, la propafénone, l'etmozine, le sotalol et le flekainid sont utilisés pour maintenir le rythme sinusal et prévenir les attaques récurrentes d'arythmie. Ces médicaments sont généralement prescrits pour une longue période. En cas de préservation d'attaques d'arythmie pendant le traitement, il est nécessaire de penser au traitement chirurgical.

Une attention particulière doit être accordée aux traitements supplémentaires, actuellement recommandés pour la prévention des crises d’arythmie récurrentes. Nous parlons d'inhibiteurs de l'ECA (ramipril, périndopril, lysnopril), d'inhibiteurs des récepteurs de l'angiotensine II (valsartan, irbésartan), de statines (atorvastatine, rosuvastatine, acides gras oméga 3 polyinsaturés.

En conclusion, je voudrais noter que l'apparition de crises d'arythmie est toujours difficile à supporter pour le patient, il y a un sentiment que vous êtes gravement malade. La situation est exacerbée lorsque le traitement antiarythmique prescrit est peu efficace et que les crises persistent. De nombreux patients continuent de vivre avec de fréquents épisodes d’arythmie, sans savoir qu’il existe des traitements hautement efficaces et peu invasifs qui peuvent améliorer de manière significative la qualité de la vie.

Arythmie: comment supprimer une attaque?

La fibrillation auriculaire est un travail désordonné du cœur dû à une contraction auriculaire anormale (clignotement ou flottement). La condition peut être latente avec des symptômes inexprimés. L'augmentation soudaine du rythme cardiaque irrégulier nécessite des soins médicaux urgents. Comment supprimer l'attaque à la maison avec une arythmie - tout le monde qui souffre d'ischémie du myocarde devrait savoir.

Les modifications morphologiques et biochimiques du myocarde, qui surviennent souvent dans les sténoses mitrales, le myocardiosclérose et l’hyperproduction d’hormones thyroïdiennes, constituent le principal facteur de développement des arythmies. L'arythmie se manifeste sous la forme de tachy, brady et normoform.

Les patients se plaignent de palpitations, d'essoufflement, d'insuffisance cardiaque. Les tonalités sont accélérées et suivies à des intervalles différents. Le nombre d'ondes de pouls est en retard sur la fréquence cardiaque. Cette valeur est appelée déficit en impulsion. La présence d'un tel facteur est dangereuse dans le développement de l'insuffisance cardiaque. Par conséquent, il est nécessaire d'arrêter l'attaque immédiatement.

Arythmie: comment supprimer l'attaque à la maison?

Pour faciliter le travail du cœur pendant une crise d'arythmie, vous devez vous allonger avec la tête haute. L'attaque peut disparaître d'elle-même après la prise de sédatifs (Corvalol 30 cap.). Si après 30 min. le rythme n’est pas rétabli, appliquez les méthodes de l’action mécanique à la stimulation réflexe du nerf vagal. Le vagus réduit la fréquence des contractions. Pour cela, appliquez:

  • La pression de l'artère carotide droite;
  • Pression sur les yeux avec les doigts (plusieurs minutes);
  • Se fatiguer à l'inspiration (respirer profondément et s'étirer);
  • Évoquant le réflexe nauséeux;
  • Forte flexion du corps;
  • Tir à la corde du membre (pas pour les personnes âgées).

Le réflexe vague se déclenche également lorsque le visage est immergé dans de l'eau très froide pendant quelques secondes.

Les préparations maison suivantes à base d'herbes médicinales permettront de supprimer une arythmie à la maison:

Recette 1. Arômes d'huiles essentielles:

  • La cannelle;
  • Des œillets;
  • Menthe poivrée; anis;
  • Mélisse;
  • Des pins; sapin;
  • L'eucalyptus;
  • Sauge;
  • Chebrets;
  • Noix de muscade.

Mélanger et conserver dans un récipient hermétiquement fermé. Pendant l'attaque, appliquer 5 gouttes sur un tissu de coton propre et inhaler alternativement dans chaque passage nasal.

Infusé avec de l'alcool:

Mélangez, prenez avec attaque, en dissolvant 20 ml de solution dans un verre d'eau. Boire à petites gorgées.

Fibrillation auriculaire: comment soulager une crise?

La fibrillation auriculaire se présente sous deux formes: paroxystique et permanente. L'assistance dépend également de la forme du flux. Après la cessation de la crise, des médicaments antiarythmiques et des médicaments empêchant la formation de thrombus sont nécessaires.

Les médecins donnent souvent des recommandations sur la manière de soulager eux-mêmes une crise de fibrillation auriculaire. Si le patient est au courant de cette maladie depuis plus d'un an, son arsenal médicamenteux contient probablement des moyens tels que le novocinamide, asparkam. Tous ne sont acceptés qu'après consultation d'un médecin et peuvent être utilisés pour soulager une crise d'arythmie à la maison.

Les médicaments les plus récents sont l’amiodarone, la cordarone et le proponorm. Les moyens sont pris dans le dosage indiqué. Une consommation incontrôlée peut avoir l'effet inverse et entraîner des complications dangereuses.

Si le patient est intolérant aux médicaments antiarythmiques, utilisez une cardioversion électrique dans des conditions stationnaires. Retarder l'attaque entraîne une thrombose dangereuse avec blocage des vaisseaux cérébraux ou des artères cérébrales.

L'apparition de la forme bradystystolique de la fibrillation auriculaire nécessite l'implantation d'un stimulateur cardiaque. Un ralentissement marqué du rythme cardiaque provoque une perte de conscience et des convulsions, ainsi que des signes de décès clinique.

Arythmie: recettes folkloriques

L'utilisation de teintures à base de plantes aidera à prévenir les attaques et à augmenter le tonus général du corps. Utilisez les recettes folkloriques suivantes:

  • 30 grammes d'aubépine versent de l'eau bouillante et insistent dans un thermos (un verre d'eau). Prenez pendant le jour en portions égales;
  • Hacher les noyaux d'abricot, ajouter le miel et le citron. Prendre le matin et avant le coucher. Proportions: 20 noyaux, 1 / 2kg de citron.
  • Adonis Herb insister, bouillir et prendre une cuillère 3p / jour. Sur une tasse - 4gr adonis.
  • Les feuilles sèches de motherwort, de valériane et de mélisse insistent deux jours. Prendre avant les repas pour 30 gouttes.

L'arythmie est également souvent exacerbée chez les personnes sensibles aux phénomènes météorologiques. Vous devez donc suivre un cours de médecine traditionnelle avant d'approcher les orages magnétiques.

Fibrillation auriculaire: remèdes à la maison

  1. De l'eau bouillante (rapport 1: 2) est ajoutée aux baies de viorne, bouillir pendant 7 minutes, boire 5 à 6 fois par jour. Insistez pour 6 heures d'églantier (30gr chacune), d'aubépine et d'herbe mère, mieux dans un thermos. Prenez ¼ d'art. avant le déjeuner.
  2. Traitement des arythmies auriculaires aux herbes. Racine de valériane dans la quantité de l'art. cuillère, faire bouillir (cuillère dans un verre de liquide), boire 3 p / jour. Le thé noir est remplacé par la prise de thé à la menthe au citron. Prendre quotidiennement 30 jours.
  3. Arythmie extrasystolique. 10 grammes de bleuet insistent dans un verre d'eau chaude pendant deux heures. Prenez un quart de tasse.
  4. Arythmie paroxystique - attaque. Mélangez le miel avec le citron en poudre et les noix (rapport 200 g de citron et 30 g de noix). Prenez une cuillère avant les repas.
  5. Traitement des arythmies ventriculaires avec des remèdes maison. Infusion de mélisse prendre 1/2 tasse par mois à raison de 3 p / jour. Traitement aubépine. Faites bouillir les fruits pendant 10 minutes, prenez ½ tasse trois fois par jour. 10 gr. Fruit d’aubépine pour vodka (100 ml), insistez sept jours. Buvez 10 gouttes avant les repas.
  6. Traitement des troubles du rythme avec l'ail. 4 têtes d'ail hachées, ajoutez le jus de 4 citrons. Mettez dans un bocal de 3 litres, versez de l'eau (2 l). Insister dans un endroit froid pendant deux jours. Infusion thérapeutique à prendre au ¼ st, préchauffer.
  7. Traitement à la propolis. Mélangez deux teintures: la propolis et l'aubépine. Prendre 30 gouttes 3p / jour.
  8. Traitement aux oignons. Mélange d'oignons moulus à la pomme râpée. Le traitement est un mois 2 p / jour.
  9. Arythmie: traitement des attaques de miel. Miel en quantités égales mélangé avec du zeste de citron, prenez une cuillère à jeun. Radis et miel (parties égales) se mélangent et prennent avant le dîner.

Tisanes pour l'arythmie

  • 5 gr. pétales de rose;
  • 16 gr. Repeinik;
  • 8 g de mélisse;
  • 16 Propulsion Hypericum;
  • 38 g. Feuilles d'aubépine;
  • 100 ml d'eau bouillante.

Salle à manger l. collection infusée dans de l'eau bouillante (une heure), filtrée et prélevée après le dîner.

Arythmie: exercices thérapeutiques
Un exercice régulier et systématique augmente l'oxygénation cardiaque, normalise le rythme cardiaque et dilate les artères sanguines.

Les personnes souffrant de troubles du rythme cardiaque doivent effectuer des exercices thérapeutiques sous la surveillance étroite d'un cardiologue, ainsi que d'un spécialiste en physiothérapie. La gymnastique complète les exercices suivants:

  • la natation;
  • randonnées à ski modérées.

Arythmie cardiaque: prévention, conseils de prévention des crises

Le régime doit contenir beaucoup de K (potassium), de Ca et de Mg (calcium, magnésium), ils sont inclus en grande quantité dans les produits suivants:

  • Ca +, c'est beaucoup dans les fruits de mer, toutes sortes de choux, épis de maïs, lait, noix et graines de citrouille;
  • K +, présent dans les fruits secs, les bananes, les baies sauvages, les légumes verts, les pommes de terre;
  • Magnésium - haricots, sarrasin, son, courgettes, avocat, amandes, noix.

Fournis hors du menu des produits:

  • Sel, bonbons, assaisonnements épicés;
  • Aliments frits et gras (l'utilisation de la batterie de cuisine à l'état bouilli, à la vapeur et brûlé est autorisée);
  • Marinades, marinades, plats cuisinés;
  • Tous les types d’alcool, sodas, pepsi;
  • Viande grasse.

Pour la prévention des arythmies recommandées:

Alimentation saine composée de produits végétaux frais et de viande maigre. Régime d'alcool adéquat, réduction de la charge nerveuse, diagnostics d'ECG réguliers, détermination du sucre et de la tension artérielle, activités sportives quotidiennes.

Symptômes et premiers secours pour les arythmies cardiaques

Une personne ordinaire qui ne connaît pas le concept d'arythmie, ses symptômes, les particularités des premiers secours et du traitement, est souvent prise au dépourvu par une violation flagrante de la fréquence des contractions du muscle cardiaque, de l'apparition d'une gêne ou d'une douleur localisée à la poitrine. Bien sûr, dans de tels cas, un besoin urgent de consulter un médecin pour un soutien médical d'urgence. Cependant, un dicton populaire, qui a été opéré par les habitants de la Rome antique, dit: Celui qui est averti n'est plus sans armes. Par conséquent, les informations sur la manière de supprimer une arythmie à la maison ne seront certainement pas superflues.

L'arythmie cardiaque: qu'est-ce que c'est?

Normalement, le nombre de battements par minute du cœur d’une personne en bonne santé varie entre 60 et 90 battements. Les athlètes et les personnes âgées ont généralement un pouls rare, les enfants et les adolescents étant plus fréquents. La bradycardie est diagnostiquée dans les cas où la pulsation est inférieure à 60 battements par minute. Sous tachycardie, comprenez le rythme cardiaque de 100 battements et plus. La variété paroxystique se caractérise par un début d’attaque net et une fréquence cardiaque élevée de plus de 145 battements par minute. Pour établir la forme exacte de la pathologie, il est nécessaire de réaliser un ECG et de passer une série d'analyses supplémentaires.

La tachycardie est le plus souvent provoquée par:

  • maladie ischémique;
  • facteurs héréditaires;
  • dystrophie et autres anomalies du myocarde;
  • malformations cardiaques;
  • cardiomyopathie;
  • athérosclérose;
  • crise cardiaque.

Les violations de la fréquence des contractions du muscle cardiaque sont souvent dues à une intervention chirurgicale, à la consommation incontrôlée de produits pharmaceutiques, à des anomalies des systèmes endocrinien et nerveux, à un déséquilibre hormonal, à l'obésité et à diverses maladies des organes internes. Les personnes à haut risque sont régulièrement exposées à un stress physique ou mental, à l'abus d'alcool et de boissons à forte teneur en caféine.

Types d'arythmie, leurs symptômes et leurs signes

Les violations les plus courantes du fonctionnement automatique du nœud sinusal sont les suivantes:

  1. L'arythmie de type sinusale, qui est une insuffisance de la fréquence cardiaque et qui est principalement diagnostiquée chez les patients plus jeunes.
  2. Bradycardie Caractérisé en ralentissant le rythme du myocarde.
  3. Tachycardie (sinus), caractérisée par un rythme cardiaque rapide à partir de 100 battements par minute et plus. L'échec survient le plus souvent en raison d'une excitation émotionnelle ou d'un effort physique accru. Elle peut être déclenchée par une VSD, une anémie, une insuffisance cardiaque, une myocardite ou une thyréotoxicose.
  4. Dans le cas d'asystole auriculaire, le fonctionnement du nœud sinusal est presque complètement supprimé.

Avec la fibrillation auriculaire, considérée comme l’une des plus dangereuses, la fréquence cardiaque est irrégulière et la fréquence des battements varie de 110 à 160 battements par minute. Le scintillement se manifeste par une forme paroxystique ou prolongée, alors que le patient peut ne pas ressentir de gêne grave ou ne ressentir qu'une augmentation du rythme cardiaque. Des problèmes similaires accompagnent souvent une maladie ischémique, une thyréotoxicose ou des anomalies mitrales.

Les extrasystoles sont caractérisées par des contractions prématurées du muscle cardiaque, qui surviennent généralement chez les personnes qui ne se plaignent pas de leur propre santé. Dans de tels cas, la pathologie extrasystolique ne nécessite aucune mesure thérapeutique. Cependant, s'il est observé plus souvent plusieurs fois dans la minute, accompagné de vertiges, d'une perte de coordination et d'autres symptômes négatifs, vous devez contacter un cardiologue qualifié.

Un groupe séparé comprend les troubles d'origine neurogène. Dans de tels cas, le fonctionnement normal du cœur est entravé par le système nerveux agissant sur le muscle cardiaque dans un ordre divers: le nerf parasympathique (errant) dans un état de tonus accru a pour effet de ralentir le rythme et une augmentation du tonus du système nerveux sympathique conduit à des palpitations cardiaques. La raison de cet échec peut être un enthousiasme excessif pour les aliments gras et frits, l'alcool, ainsi que la consommation régulière de caféine, le tabagisme et un mode de vie sédentaire.

Il existe de nombreux types d’arythmies causées par diverses causes et présentant un certain nombre de caractéristiques distinctives. Les symptômes les plus courants sont:

  1. La tachycardie sinusale est caractérisée par une fréquence cardiaque rapide supérieure à 95-100 battements par minute. Chez la plupart des patients, il existe: une léthargie générale, l'apparition d'une dyspnée, une augmentation de la fréquence cardiaque et une condition «brisée».
  2. La tachycardie paroxystique se distingue par le bon rythme avec battement de coeur rapide de 130 battements par minute. Accompagné de mictions fréquentes, de douleurs à la poitrine, de transpiration accrue et d'évanouissements.
  3. La fibrillation auriculaire est diagnostiquée par un rythme cardiaque irrégulier et un taux de contraction de plus de 150 battements par minute. Il est considéré comme un signe de problèmes graves du système cardiovasculaire et peut être déclenché par divers défauts.
  4. En cas de blocus ou de flottement de divers départements, il y a une expansion des élèves et un arrêt temporaire de la respiration.

Outre les symptômes décrits ci-dessus, une crise d'arythmie s'accompagne le plus souvent d'une faiblesse générale et d'un syndrome de douleur oppressante située du côté gauche de la poitrine et qui «cède» au cou, à la mâchoire ou au bras. Les patients se plaignent souvent d'une anxiété accrue, allant parfois jusqu'à la panique. De nombreuses personnes ne ressentent pas l’attaque et l’échec du rythme ne se fait sentir qu’après la visite au cabinet du médecin et son examen diagnostique.

Si certains des symptômes de l'arythmie cardiaque ne posent pas de risque grave pour la santé et peuvent éventuellement disparaître d'eux-mêmes, alors d'autres ne font qu'aggraver la maladie qui les a causés et conduire à son développement rapide.

La myocardite est souvent un précurseur de la fibrillation auriculaire et des extrasystoles récurrentes peuvent conduire à un diagnostic d'insuffisance coronaire.

Premiers soins pour les arythmies à la maison: que faire?

Si l'attaque s'est produite pour la première fois, vous devez appeler une ambulance dès que possible car il est très difficile d'identifier vous-même un type d'arythmie. Aider à la maison en attendant un ambulancier implique les actions suivantes:

  1. Les premiers secours commencent par aérer la pièce. En cas de dyspnée, il est préférable de placer le patient en position semi-assise, de déboutonner les boutons de sa chemise ou de retirer les éléments du vêtement qui empêchent une respiration normale.
  2. Il est nécessaire de mesurer le pouls et la pression artérielle.
  3. Dans certains cas, un changement de position (passer de la position couchée à la position assise et vice versa) peut empêcher une attaque imminente.
  4. En prévision de l’équipe médicale d’urgence, il est possible d’utiliser les méthodes de thérapie manuelle comme étant les plus sûres. Toutes les quelques secondes, vous devez exercer une légère pression sur les paupières. En outre, le patient constitue un soutien émotionnel extrêmement important et la création d’une atmosphère de détente confortable.

Que faire avec les arythmies cardiaques? Prendre des médicaments avec des effets anti-arythmiques sans l'autorisation d'un médecin n'est pas recommandé. Dans les cas extrêmes, il est permis de boire une pilule "Valocordin" ("Corvalol") ou un autre sédatif, prescrit par un cardiologue. Les soins d'urgence pour la fibrillation auriculaire seront beaucoup plus efficaces si vous fournissez au médecin ces informations:

  1. Les données de mesure sur le pouls et le niveau de pression artérielle (en mm Hg) doivent être enregistrées quotidiennement dans un cahier séparé.
  2. Facteurs précédant le début d'une attaque (situations stressantes, consommation d'alcool, sevrage d'une drogue en particulier).
  3. Plaintes du patient avant et pendant l'attaque, en particulier après le rétablissement du rythme cardiaque.

Dans le cas d'un pouls fortement réduit, la tête du patient est projetée en arrière pour faciliter le flux d'oxygène. L'évanouissement nécessite une respiration artificielle ou un massage de la poitrine, qui devrait être pratiqué par une personne ayant une certaine formation. Cette technique est souvent utile: le visage du patient est placé sous un jet d’eau froide ou descendu dans un réservoir. Ainsi, vous pouvez obtenir une diminution réflexe de la fréquence des contractions du muscle cardiaque, ce qui vous permet d'arrêter l'attaque. En cas de bradycardie, il est conseillé au patient de se coucher afin que ses jambes soient au-dessus du niveau de la tête.

Si les premiers soins préhospitaliers pour les arythmies ne donnent pas de résultats positifs, il faut provoquer le réflexe nauséeux, irritant la région du larynx par les doigts. Grâce à cette stimulation, il est possible de stabiliser le rythme cardiaque même en l'absence de vomissements. En cas d’essoufflement ou de gonflement accompagnant souvent la fibrillation auriculaire, il est utile d’aider le patient à s’asseoir. Dans les situations critiques, lorsque la respiration ou le rythme cardiaque cesse, une réanimation cardiaque pulmonaire d'urgence est effectuée. Pour certains types d’arythmie, le traitement suivant est suggéré:

  1. Pour les extrasystoles, les préparations à base de potassium, les sédatifs et les médicaments contenant de l'atropine toxique sont principalement utilisés. Si les crises deviennent plus fréquentes - le patient doit être hospitalisé avec une injection intraveineuse de "lidocaïne" et un traitement intensif de la maladie qui a provoqué l'apparition d'arythmies.
  2. Dans le cas de la bradycardie sinusale, ils ont généralement recours à des vasodilatateurs tels qu'Actovegin et à la Zufilline. Avec des complications, le patient peut avoir besoin d'un stimulateur cardiaque.
  3. La tachycardie paroxystique nécessite un massage des globes oculaires, des vomissements artificiels et une pression sur l'abdomen. Si ces méthodes n'ont pas l'effet souhaité, le patient peut nécessiter une hospitalisation urgente.

Lorsque l’exacerbation de la fibrillation auriculaire abaisse le rythme ventriculaire, pour lequel on a eu recours à la thérapie par impulsions électriques, "Quinidine", "Digoxine", ainsi que des médicaments du groupe des anticoagulants (l’un des représentants les plus efficaces est le "Coumadin"). En cas d'asystolie, de flutter auriculaire et de ventricules, un massage cardiaque d'urgence, l'utilisation de chlorure de calcium, une injection de lidocaïne, une stimulation cardiaque temporaire ou une intervention chirurgicale sont souvent nécessaires.

Certains médicaments pour les arythmies, notamment les coagulants et d’autres médicaments puissants, entraînent un certain nombre d’effets secondaires graves, notamment l’apparition d’un saignement interne. Par conséquent, ils doivent être prescrits exclusivement par le médecin traitant, en fonction des résultats des analyses biochimiques, des examens par ultrasons et des caractéristiques individuelles du patient.

Recettes de médecine traditionnelle

Comment supprimer l'arythmie à la maison? Les recettes de médecine traditionnelle suivantes vous seront utiles, car elles vous permettront de vous débarrasser rapidement des symptômes désagréables, de stabiliser votre rythme cardiaque et d'augmenter le niveau de vos défenses naturelles:

  1. Le jus de radis, de carottes et de betteraves fraîchement pressé, mélangé dans des proportions égales, est pris quotidiennement dans la première moitié de la journée. L'utilisation régulière de cet outil améliore considérablement l'état général dans tous les types d'arythmie.
  2. L'écorce de citron avec les figues peut réduire l'intensité du rythme cardiaque.
  3. Une décoction de parties séchées de menthe poivrée est une recette très polyvalente, qui évite diverses formes de tachycardie. Buvez il est nécessaire tous les jours pendant une longue période peu avant le premier repas.

De bonnes propriétés thérapeutiques ont: rouge sang aubépine, légionnaire, jus de betterave avec adjonction de miel, calendula, mélisse, citron, valériane, cônes de houblon, romarin sauvage, digitale, bleuet et asperges. Pour les adultes et les enfants souffrant d'arythmie, il sera très utile de diversifier leur alimentation avec des aliments riches en magnésium et en potassium (bananes, sarrasin, farine d'avoine, fruits secs, pommes de terre nouvelles et noix). Manger de la nourriture est préférable, en la divisant en petites portions. Sinon, le débordement d'estomac provoque une irritation du nerf vague, qui exerce une pression directement sur le nœud sinusal.

Premiers soins pour les arythmies à la maison, que dois-je faire?

Des troubles du rythme dus à une situation stressante ou à une maladie cardiaque peuvent survenir chez les proches et les proches. Vous devez savoir comment supprimer une arythmie chez vous avec les moyens disponibles: ce sont souvent les mesures de premiers secours qui permettent de sauver la vie d'une personne et d'éviter des complications mortelles. Indépendamment de l’efficacité des mesures antiarythmiques, il est nécessaire de faire appel à l’équipe d’ambulances pour mener à bien toutes les procédures médicales et de diagnostic nécessaires.

Attaque: comment se manifestent les troubles du rythme

Le plus souvent, l'arythmie est l'une des complications ou conséquences d'une maladie cardiaque qui aggrave le déroulement du processus pathologique. Une situation aiguë ou une maladie chronique peut manifester des symptômes cardiaques typiques, d'où l'attention devrait être portée aux symptômes suivants:

  • poitrine serrée;
  • distanciation de la douleur dans le dos, le bras ou sous l'omoplate;
  • essoufflement avec sensation d'essoufflement;
  • douleur dans la région épigastrique avec nausée;
  • fatigue et fatigue croissante;
  • sensation de panique et de peur avec sueurs froides et vertiges.

Les crises d'arythmie cardiaque s'accompagnent d'une modification de la fréquence cardiaque: les battements et la tachycardie sont des options plus dangereuses que la bradycardie.

Options de trouble du rythme

Il est particulièrement important de reconnaître à temps le premier épisode de trouble du rythme cardiaque. Dans les cas de troubles arythmiques souvent récurrents, il est optimal de prévenir une attaque en utilisant des procédures simples recommandées par un médecin et des médicaments.

Événements de premiers secours: Que faire

Les premiers symptômes de l'arythmie cardiaque se produisent presque toujours au moment le plus inapproprié et loin des institutions médicales. Ainsi, au stade pré-médical, les premiers soins pour les arythmies cardiaques comprennent les mesures suivantes:

  • donner accès à l'air frais (ouvrir le col, ouvrir la fenêtre, sortir de la pièce bouchée);
  • position horizontale (allongée ou assise, tête en bas);
  • éliminer les facteurs provoquants (paix émotionnelle et psychologique, arrêt du travail, ne pas fumer, ne pas boire d'alcool ni de café);
  • évaluation de la fréquence cardiaque par le pouls du poignet (il est souhaitable de mesurer la pression artérielle).

Le médecin vous expliquera quoi faire lors d'une attaque, mais ces recommandations sont généralement reçues par les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires. Dans le contexte du premier épisode survenu, il est extrêmement difficile de comprendre immédiatement la cause de l’état pré-inconscient et des douleurs à la poitrine. Dans tous les cas, avec un minimum de suspicion de la nature arythmique de l'attaque, vous pouvez utiliser des échantillons végétatifs (vagaux):

Même si vous savez comment supprimer une arythmie à la maison, il est loin d'être toujours une mesure primaire qui puisse soulager le problème. C'est pourquoi, dès le début des symptômes, des soins médicaux d'urgence doivent être lancés. En l'absence d'effet ou de l'augmentation des symptômes dangereux, les tests vagaux doivent être arrêtés.

Drogues: que peut-on prendre

Avant que le médecin n'arrive, des médicaments à base de plantes peuvent être utilisés pour éliminer les symptômes de l'arythmie. Les moyens sûrs et efficaces sont:

Les principaux objectifs de l’exposition aux médicaments - essayer de se calmer, d’évacuer la peur et la panique, d’aider le cœur à rétablir le bon rythme. Corvalol avec une arythmie cardiaque aide:

  • pour dilater les vaisseaux coronaires, ce qui améliore la circulation sanguine dans le cœur et diminue la pression artérielle;
  • soulager les spasmes musculaires;
  • éliminer l'excitabilité psycho-émotionnelle et la peur;
  • apaise et aide à s'endormir.

Sur le fond des remèdes à base de plantes et des sédatifs, l’arythmie ne disparaîtra pas, mais l’état général s’améliorera et le facteur de stress sera éliminé, provoquant ainsi une perturbation du rythme.

Soins d'urgence: principaux événements médicaux

Le médecin au stade des soins d’urgence évaluera les indicateurs suivants:

  • fréquence cardiaque;
  • la pression artérielle;
  • indicateurs d'électrocardiogramme.

Un spécialiste en ambulance sait comment prendre une crise d'arythmie avec des médicaments. L'option de traitement optimale est l'administration par voie intraveineuse ou intramusculaire de médicaments qui ont un impact direct sur l'automatisme et la conductivité du muscle cardiaque.

Si nécessaire et selon les indications, le médecin utilisera la méthode de thérapie par électropulse pour rétablir le rythme correct.

Des soins d'urgence correctement effectués et opportuns en cas d'arythmie constituent un facteur majeur dans la prévention des conditions mortelles.

Complications dangereuses: quel est le risque d'arythmie?

En l'absence d'aide réelle dans le contexte d'arythmies croissantes et de symptômes cardiaques typiques, les complications suivantes peuvent survenir:

  • ischémie aiguë dans la région myocardique avec formation d’un foyer d’infarctus de toute taille;
  • des modifications du débit sanguin cérébral avec des manifestations manifestes ou dissimulées d'un accident vasculaire cérébral;
  • la formation de caillots sanguins avec blocage de gros ou de petits vaisseaux;
  • arythmies sévères (flutter, clignotement, fibrillation);
  • arrêt cardiaque.

Fournir des soins médicaux primaires et d'urgence ne garantit pas un traitement curatif: l'élimination rapide des symptômes et la restauration du rythme correct empêchent les complications mortelles, mais n'éliminent pas la formation de pathologies cardiaques chroniques. Après l'attaque, le médecin urgentiste proposera une hospitalisation au département de cardiologie.

Un examen complet en milieu hospitalier avec le choix d'un traitement médicamenteux constant aidera à prévenir des complications dangereuses à l'avenir.

En cas d’attaque d’arythmie soudaine ou répétée, il est important de commencer à prendre des mesures efficaces pour aider la personne malade dès les premières minutes. Des techniques simples et abordables, l’utilisation de remèdes à base de plantes avec un effet calmant sont à la base des soins primaires. Un médecin de garde aidera à rétablir le rythme et à fournir des soins d'urgence optimaux. Tout épisode d'arythmie pouvant entraîner des conséquences mortelles constitue un motif de traitement dans un hôpital cardiologique.

Une crise d'arythmie: comment rétablir le rythme cardiaque à la maison

Le cœur humain bat dans son rythme, change et s'adapte aux circonstances. Mais il y a des changements de rythme pathologiques qui peuvent avoir des conséquences irréparables. Mais il n'est pas toujours possible de consulter immédiatement le médecin. Que faire pour atténuer les attaques d'arythmie et attendre une aide médicale? Des actions correctes aideront à faire face au problème.

Quelle est l'arythmie

Même si le patient souffrant d’arythmie se sent suffisamment normal, il a besoin d’un traitement. Vous ne pouvez pas tout laisser suivre son cours, une attaque d'arythmie devrait essayer de soulager. Si cela ne peut être fait, des soins médicaux d'urgence sont indispensables.

Les taux normaux sont de 50 à 100 battements / min. La réduction du nombre de coups par minute est appelée bradycardie et augmentation - tachycardie. Quand entre les battements de coeur normaux apparaissent plus, dans ces cas nous pouvons parler des arythmies. Ces modifications peuvent être ressenties par le patient ou être complètement asymptomatiques, mais elles sont toutes clairement visibles sur l'ECG.

On distingue les types d’arythmie suivants:

  1. Bloc cardiaque.
  2. Syndrome d'allongement de l'intervalle QT.
  3. Tachycardie selon le mécanisme du nœud de réentrée auriculo-ventriculaire
  4. Flutter auriculaire.
  5. Extrasystoles.
  6. Dysfonctionnement lié au nœud sinusal.
  7. Fibrillation des ventricules.
  8. Tachycardies dans lesquelles il existe une connexion avec des faisceaux supplémentaires.
  9. Fibrillation auriculaire.
  10. Bradyarrhythmias.
  11. Tachycardie ventriculaire.
  12. Tachycardie paroxystique supraventriculaire (abbr. SVT)
  13. Extrasystole ventriculaire.

Chacune des espèces résulte de changements causés par la défaillance d'un des systèmes cardiaques. De là vient le classement.

En outre, les arythmies peuvent être divisées en:

  • Malin. Ils sont dangereux pour la vie, ils ont une circulation sanguine altérée, un manque d'oxygène dans le cerveau, une pression réduite et une sensation de douleur à la poitrine.
  • Bénigne. Non dangereux pour la vie et ne nécessite pas de traitement sérieux.

Si l'arythmie n'est pas traitée, cela peut déclencher l'apparition de problèmes plus graves, tels qu'une crise cardiaque.

C'est important! L'un des plus dangereux est la tachycardie et la bradycardie, qui peuvent être accompagnées d'une perte de conscience et de vertiges graves.

Une personne a besoin de soins médicaux d'urgence. En cas d'absence de cette personne, cela peut avoir des conséquences irréparables.

Raisons principales

Pour réduire le risque de développer une crise d'arythmie, vous devez surveiller votre santé et éliminer les causes qui peuvent aggraver l'état ou provoquer une crise.

Ceux-ci comprennent:

  • Amour pour le café et l'énergie.
  • Consommation excessive d'alcool et tabagisme.
  • Le stress.
  • Grand effort physique.
  • Troubles métaboliques dans le corps.
  • Maladie du coeur.
  • Maladies de la glande thyroïde.
  • Infections et champignons.
  • La période de ménopause.
  • Maladies du cerveau.

Les personnes susceptibles de développer une arythmie devraient, si possible, éliminer complètement ces facteurs de la vie. Effectuer un examen complet si un traitement est nécessaire.

Quand sonner l'alarme

Selon le type d'arythmie, il peut se manifester par une variété de symptômes. Le plus commun:

  1. Augmentation ou diminution de la fréquence cardiaque (supérieure à 100 battements / min ou inférieure à 50).
  2. Léthargie
  3. Essoufflement.
  4. "Brisé" dans tout le corps.
  5. Besoin fréquent d'uriner.
  6. Douleur à la poitrine.
  7. Transpiration accrue.
  8. Évanouissement
  9. Arrestation respiratoire et pupilles dilatées.

En plus de tous les symptômes ci-dessus, le patient ressent une faiblesse générale, une douleur à la poitrine, qui donne à la mâchoire, au cou et aux mains. Manifestations possibles de l'anxiété, jusqu'à la peur panique. Avec certains symptômes, vous pouvez vous débrouiller tout seul, alors que d'autres, au contraire, ne sont aggravés que par un traitement médical.

C'est important! La myocardite peut être un précurseur de la fibrillation auriculaire. L'extrasystole, qui s'est manifestée à plusieurs reprises, peut entraîner une insuffisance coronaire.

Par conséquent, les personnes présentant des symptômes d'arythmie cardiaque devraient consulter un médecin dès que possible.

Premiers secours

Une crise d'arythmie peut commencer et se terminer soudainement, mais n'attendez pas que tout disparaisse tout seul. Il est impératif d'appeler une ambulance et de ne pas paniquer avant l'arrivée des médecins. Essayez de vous aider vous-même ou avec l'aide de parents.

Les mesures suivantes devraient être prises:

  1. Le patient doit s'asseoir confortablement: dans une chaise ou un lit, mettre un oreiller sous son dos. Si cela se produit dans la rue - assieds-toi sur le banc, pendant la saison chaude, tu peux le faire sur l'herbe.
  2. Vous devez ouvrir l'accès à l'air frais en ouvrant une fenêtre ou un évent. Il est recommandé d'enlever les vêtements en excès qui pincent ou gênent la respiration.
  3. Les actions suivantes peuvent également aider: retenez votre souffle pendant 14 à 16 secondes, puis toussez.
  4. Vous pouvez essayer de faire vomir en appuyant sur la racine de la langue. Même si le vomi ne ressort pas, il peut améliorer l'état du patient.
  5. Mangez une tranche de pain rassis.
  6. Appliquez un chiffon froid humide sur le visage ou baissez-le complètement dans un récipient rempli d’eau froide.
  7. Vous pouvez utiliser les techniques de la thérapie manuelle. Il faut appuyer sur les paupières toutes les quelques secondes.
  8. Si une douleur thoracique est présente, il peut être éliminé avec de la nitroglycérine.
  9. Vous pouvez utiliser l'acupression. Pour ce faire, pendant deux minutes, vous devez travailler avec le pouce de votre main droite sur le point situé entre le pouce et le poignet de votre main gauche (à environ 1,5 cm de l’endroit où le pouls est ressenti).

Dans de nombreux cas, ces activités aident à arrêter complètement les symptômes d’une attaque. Le valocordin, le corvalol, la valériane ou tout autre sédatif est acceptable. Aussi souvent utiliser des bêta-bloquants (Anaprilin, Konkor, Egilok).

Informations à fournir au médecin:

  1. Indicateurs de pression et de pouls, le cas échéant, au cours des derniers jours.
  2. Informez-vous sur les facteurs susceptibles de déclencher une attaque (alcool, stress ou consommation de drogue).
  3. Ce que le patient s'est plaint avant et pendant l'attaque.

Si le pouls est réduit de manière significative, vous devriez jeter votre tête en arrière pour une meilleure circulation de l'oxygène. Si vous vous évanouissez, vous devrez peut-être effectuer un massage cardiaque indirect ou une respiration artificielle.

Trousse de secours

Une personne qui souffre périodiquement d'épisodes d'arythmie fréquente doit veiller à la disponibilité de médicaments pour aider à faire face à une crise à la maison.

  • Panangin.
  • Teinture d'aubépine.
  • Comprimés Anaprilin.
  • Tout relaxant musculaire (Seduksen, Relanium).

En cas d'arythmie, il est absolument contre-indiqué d'aller au travail ou de faire de l'exercice. Il est nécessaire de procurer un état de paix et de réconfort au patient.

L'attaque peut se dérouler toute seule et peut durer environ deux jours, jusqu'à ce qu'un traitement spécial soit prescrit au patient.

Tous les sédatifs peuvent aider à se débarrasser des arythmies ou à réduire les symptômes de la maladie. Ils peuvent être pris sans ordonnance du médecin. Ceux-ci comprennent une variété de teintures, de frais et de pilules. Préparations très populaires à base de valériane ou d’agripaume.

Pour les arythmies, le médecin prescrit des médicaments antiarythmiques. Ils peuvent réduire le nombre d'attaques et réduire la douleur. Ceux-ci incluent la quinidine, le ritmonorm, l'aymalin, l'étatizin, le pulsar. Mais ces médicaments ont une toxicité potentielle. Pendant leur utilisation, il convient de surveiller de près le taux de potassium et de magnésium dans le sang, ainsi que le travail des reins. Si les crises d'arythmie augmentent, le rythme peut être stabilisé par une décharge de courant électrique.

Chez les patients intolérants aux médicaments antiarythmiques, le médecin peut leur prescrire des tranquillisants. Ils sont utilisés pour égaliser rapidement la fréquence cardiaque. Ceux-ci incluent: Diazépam, Grandaxine, Elenium, Xanax. Le médicament et la posologie doivent être prescrits par un médecin, il n'est pas nécessaire de s'auto-traiter.

Les médicaments homéopathiques aident à éliminer la cause des arythmies, ce qui contribue également à réduire le nombre de crises et la gravité des symptômes. En outre, il est conseillé aux patients souffrant de diverses maladies cardiaques d'utiliser quotidiennement du miel, notamment des abricots, des raisins, des framboises et des raisins de Corinthe. Ils saturent les tissus avec des ions actifs et réduisent la quantité de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins.

Récupération du rythme

Il est recommandé de rétablir le rythme dans les 48 heures suivant le début de l'attaque. Vous devriez subir une échocardiographie, vérifier la présence de caillots dans les oreillettes.

Pour un soulagement rapide de la crise, un traitement cardiologique intensif est effectué. Utilisez des médicaments et des effets électriques.

Le principal danger de l'arythmie

Lorsque le rythme de l'arythmie est perturbé, le cœur fonctionne, il est réduit de manière incorrecte, ce qui entraîne la formation de caillots sanguins, qui «divergent» dans tous les organes internes et peuvent provoquer le développement de processus irréversibles. Les caillots recouvrent le trajet du sang dans les vaisseaux. Si cela se produit dans un vaisseau coronaire, le patient fera une crise cardiaque, s’il ya un accident cérébrovasculaire au cerveau et une mort subite dans les poumons.

Lorsque seules les fibres individuelles d'un organe sont contractées, cela peut l'arrêter. Seul un traitement opportun et adéquat peut éliminer le problème et bloquer le développement de conséquences graves.

Quoi ne pas faire

Tout traitement doit être convenu avec le médecin. Si les attaques sont devenues fréquentes, alors la médecine traditionnelle devient inutile, il convient de prendre des mesures plus sérieuses pour traiter la maladie. Le médecin peut prescrire une surveillance quotidienne Holter pour une image plus claire.

Commencer le traitement - identifier et éliminer la cause de la crise. Vous ne devriez pas prendre des médicaments qui sont conseillés aux amis. Indépendamment évaluer l'état est impossible, assurez-vous de consulter un spécialiste.

La maladie fait référence à des pathologies graves qui peuvent être fatales. Par conséquent, lorsque les symptômes d'une arythmie apparaissent, ne retardez pas le traitement, mais consultez un médecin immédiatement. Si le problème est grave, appelez immédiatement une ambulance. Le traitement principal des arythmies devrait être d'éliminer la cause et de réduire la gravité des symptômes. Un traitement adéquat et opportun aidera à se débarrasser complètement de la maladie.

Que faire en cas d'arythmie

L'arythmie est caractérisée par l'apparition de symptômes de perturbation du rythme au moment le plus inopportun. Souvent, sur fond de surmenage émotionnel ou physique, il peut également se développer après avoir trop mangé ou bu de substances cardiotropes (café fort, alcool, certains médicaments).

Il existe différentes formes d'arythmie, chacune se manifestant d'une manière ou d'une autre et se transmettant indépendamment ou avec l'aide d'une thérapie spéciale.

Les arythmies physiologiques, qui du point de vue de la clinique sont des arythmies sinusiennes, des tachycardies, des arythmies respiratoires, des manifestations bénignes de bradycardie et un blocage au premier degré, ne nécessitent pas de traitement spécifique. Si le patient mène une vie saine et ne souffre pas d'inactivité physique ni d'obésité, les crises traversent le temps par elles-mêmes. Une autre situation peut survenir avec des arythmies telles que le flutter auriculaire, la tachycardie paroxystique ou la bradycardie sévère. Il peut être nécessaire de savoir quoi faire en cas d’attaque d’arythmie cardiaque afin d’aider le patient.

Vidéo Comment vous soigner en cas d'arythmie: interruptions du cœur, respiration difficile, pouls rapide?

Premiers secours

Les patients souffrant de troubles du rythme savent souvent quels médicaments prendre pendant une crise. Quand il est faible, il suffit souvent de passer du temps dans un état calme. Il est particulièrement important de l'appliquer aux tachycardies lorsque les battements de coeur sont fréquents. Il existe également des moyens simples et accessibles à tous de soulager une crise de tachycardie, chez soi ou au travail, lors d’une soirée.

1. Vous devez prendre une position semi-assise et vous asseoir pendant un moment, les yeux fermés, tout en respirant profondément et en retenant votre respiration pendant un moment. Dans le même temps, il faut imaginer que l'air sous la forme d'un coma semble être poussé à l'intérieur.

2. Massage de l'artère carotide - deux doigts du côté droit du cou tâtonnent à la pulsation d'un gros vaisseau et se font masser pendant quelques minutes avec des mouvements lents.

Le massage du sinus carotidien n'est pas souhaitable pour les patients âgés car, à cet âge, le risque de blocage vasculaire est élevé en raison du détachement de la plaque athéroscléreuse.

3. Exposition à de l'eau froide - provoque une réaction réflexe du corps afin de ralentir le rythme cardiaque, il est donc souvent utilisé pour les tachycardies. Pour ce faire, vous devez soit boire de l’eau fraîche, soit plus efficacement plonger votre visage dans de l’eau froide.

Le fait d’appuyer sur les paupières, en particulier chez les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies des yeux, entraîne de graves lésions oculaires. En particulier, un décollement de la rétine peut survenir.

Il est très important d’apporter un soutien moral au patient, en particulier lorsque l’arythmie survient pour la première fois. Souvent, quand un rythme est perturbé, l’anxiété et la peur apparaissent, de sorte que dans ces moments-là, calmez-vous surtout de vos proches, d’une attitude positive ou du moins compréhensive.

Que faire avec une crise d'arythmie et une perte de conscience du patient?

  • Tout d’abord, le patient est libéré de divers vêtements de serrage, en particulier de la région du cou.
  • La tête est rejetée en arrière et le pouls se fait sentir sur l'artère carotide (située sur le cou, à droite et à gauche).
  • S'il n'y a aucun signe de respiration et que la fréquence cardiaque n'est pas déterminée, une réanimation cardiopulmonaire doit être effectuée. Cela peut être fait par deux personnes (l'une respire l'air, l'autre - effectue un massage cardiaque indirect selon le ratio 2:14). Dans les cas extrêmes, un réanimateur fait face à l'alternance de 7 mouvements de massage cardiaque et de la 1ère inhalation d'air artificielle.

Vidéo COMMENT NE PAS PERDRE LA CONSCIENCE QUAND ON APPELLE ARYTHME

Comment supprimer l'attaque de la fibrillation auriculaire?

Pour commencer, le patient se voit proposer un sédatif, l’un des suivants: Valocordin, Corvalol, Valériane, teinture d’air de mère. Si le médecin attribue des médicaments en cas d’attaque, ceux-ci doivent également être pris. Les autres actions dépendent de la forme du clignotement et des complications:

  • La fibrillation auriculaire paroxystique ne nécessite souvent pas de restauration urgente du rythme. Le patient est donc placé dans une position couchée et aide à se détendre autant que possible avant l'arrivée du médecin.
  • Les formes persistantes ne peuvent être arrêtées qu’à l’hôpital, il est donc préférable que le patient attende l’ambulance.
  • Une forme permanente de clignotement - une crise peut être éliminée soit à l'aide de médicaments prescrits par un médecin (principalement des glucosides cardiaques et des bêta-bloquants), soit en milieu hospitalier.

Le scintillement peut être compliqué par une thromboembolie, un infarctus du myocarde ou une insuffisance cardiaque. Dans ce cas, une arythmie est arrêtée par défibrillation, à la demande d'un équipage d'ambulance.

S'il n'est pas possible d'éliminer rapidement les signes de scintillement et si simultanément un risque élevé de fibrillation ventriculaire est déterminé, une cardioversion planifiée dans l'unité de soins intensifs sous anesthésie est prescrite.

Quels médicaments sont utilisés pour soulager une crise d'arythmie?

Tous les médicaments ne peuvent pas se trouver dans la trousse de premiers soins à domicile. La liste ci-dessus est donc une référence générale, à laquelle les agents de santé ont recours lors de l’élimination d’une crise d’arythmie.

  • Administration simultanée d’insuline, de glucose et de chlorure de potassium. Ce mélange s'appelle polariser. Si le patient est diabétique, l’insuline et le glucose sont remplacés par du sérum physiologique.
  • Asparkam ou panangin - les soi-disant vitamines pour le coeur, sont injectés par voie intraveineuse.
  • Novokainamid sur nat. la solution est intraveineuse, parfois associée à de la mezaton pour éviter une chute brutale de la pression artérielle.
  • La strofantine est un glycoside cardiaque utilisé uniquement en l'absence d'intoxication glycosidique chronique.
  • Korglikon - est introduit goutte à goutte avec une solution de glucose ou de solution saline. Non compatible avec d'autres médicaments antiarythmiques.

Récemment, la propafénone a souvent été utilisée pour soulager les crises d’arythmie. Le médicament est pris une fois à une dose de 600 mg (si le poids est supérieur à 45 kg). Délivré sur ordonnance, il n'est donc délivré qu'aux personnes qu'il a aidées à l'hôpital.

Attaque d'arythmie Morgagni-Adams-Stokes: que faire?

Le syndrome s'accompagne d'une perte de conscience chez le patient, de sorte que les actions suivantes sont effectuées:

  • Ventilation bouche à bouche et massage cardiaque indirect.
  • L'atropine à 0,1% est ajoutée à l'izadrine à 0,02%.
  • L'effet des médicaments ci-dessus améliore la prednisone, qui est administrée lentement par voie intraveineuse.
  • L’absence de résultats positifs de l’usage de drogues est une indication pour l’utilisation de la stimulation transœsophagienne.
  • Tous les patients avec des attaques de MAS doivent être hospitalisés.

En sachant comment soulager correctement une attaque d’arythmie, on peut non seulement aider le patient à améliorer son bien-être général, mais aussi, dans certains cas, sauver la vie d’une personne. Par conséquent, même des symptômes mineurs de perturbation du rythme cardiaque ne doivent pas être ignorés, car la maladie peut rapidement devenir une maladie potentiellement mortelle. Il vaut mieux être plus attentif les uns aux autres afin de fournir les premiers soins à temps.