Liste des médicaments pour l'AVC

Les scientifiques n'ont pas encore créé de remède contre les accidents vasculaires cérébraux. La pharmacothérapie vise à éliminer les complications après une crise (hémorragie, thrombose vasculaire).

Quand la thérapie est possible

Les médicaments contre les accidents vasculaires cérébraux sont pris au début de la maladie lorsque le patient ressent des vertiges et se noircit dans les yeux. Vous devez d'abord:

  • appeler une brigade d'ambulances;
  • mesurer la pression artérielle.
Cérébrolysine

Si les normes individuelles ont augmenté, il est recommandé de prendre des comprimés antihypertenseurs, de mettre Glycine sous la langue ou d’injecter Cerebrolysin. L'action des médicaments nootropes vise à protéger les cellules nerveuses. Mais avant de traiter un accident vasculaire cérébral, il est recommandé d'analyser ses symptômes. Pendant une attaque, vous ne pouvez pas boire de vasodilatateurs (No-spa, Papaverine). Sinon, le patient mourra rapidement.

Une fois que le patient est arrivé au service de neurologie au cours des 3 premières heures, le médecin lui a prescrit le médicament Ancrod pour éliminer le thrombus. Le médicament contient du venin de serpent. Les moyens ci-dessus ne sont efficaces que pour un temps limité. Lorsque l'hémorragie est effectuée.

À l'hôpital, le médecin prescrit une thérapie pour assurer un flux sanguin normal vers le cerveau. Dans le même temps, une nouvelle hémorragie est empêchée pendant l'hémorragie. Il est recommandé de traiter les accidents vasculaires cérébraux avec des médicaments qui aident à nourrir les cellules et à réhabiliter les fonctions du GM. De tels moyens incluent Encephabol, Actovegin, Vinpocetine.

Types de thérapie

Lorsqu'un AVC est nécessaire pour recevoir de tels médicaments:

  • antihypertenseurs;
  • antispasmodiques;
  • médicaments vasotoniques, décongestionnants et cardiotoniques.

Le traitement de l'AVC est basé sur un traitement symptomatique. Cela est dû aux conséquences fatales d'une attaque pour GM. Si une hypoxie cérébrale se développe, un traitement à l'oxygène est appliqué. Par conséquent, les antioxydants et les antihypoxants - médicaments obligatoires pour les accidents vasculaires cérébraux.

L'oxygène peut être utilisé sous forme d'inhalation ou d'un cocktail. L'oxygénation hyperbare améliore l'hémodynamique. Le médicament Mexidol est un antioxydant efficace qui augmente la résistance du corps du patient à la dépendance à l'oxygène.

Si l'état s'est stabilisé, le patient est traité avec des antidépresseurs. Ils éliminent le sentiment de peur d'une nouvelle attaque, éliminant ainsi les symptômes d'un accident vasculaire cérébral.

Cette thérapie a un effet positif sur le bien-être général du patient. Pour améliorer la fonction cérébrale, l'utilisation à long terme de nootropics est indiquée.

Pour récupérer d'un accident vasculaire cérébral, il est recommandé de suivre un régime alimentaire spécial qui minimise le risque de rechute. Dans le même temps, des angioprotecteurs sont utilisés pour restaurer la microcirculation avec facultés affaiblies lors d'une attaque provoquée par une compression du tissu génétiquement modifié. Ils peuvent être bues avec des enzymes et des vitamines. Dans ce cas, l'activité des plaquettes augmente.

L'utilisation de médicaments nootropes

Il est conseillé aux patients victimes d’AVC de prendre des médicaments qui affectent le métabolisme du cerveau. Ces médicaments comprennent les médicaments nootropes. Ils ont les mécanismes d'action suivants:

Encephabol

  • accélérer la pénétration du glucose à travers la barrière hémato-encéphalique;
  • améliorer l'échange d'acides nucléiques dans NA;
  • augmenter la synthèse des phospholipides;
  • améliorer les activités intégrées du GM;
  • bloquer l'activité neuronale excessive;
  • réduire le besoin de neurones en oxygène pendant l'hypoxie.

Nootropiques - médicaments pour le traitement des accidents vasculaires cérébraux, qui sont divisés en plusieurs classes (dérivés de pyrrolidone, pyridoxine, GABA). Dans les médicaments ci-dessus, les principaux effets cliniques varient, mais les effets nootropes sont présents dans toutes les préparations. Le médicament Nootropil améliore la mémoire en exerçant un effet anti-cinétique. Il est prescrit aux patients après un accident vasculaire cérébral. Nootropil est accepté par un long cours.

Les comprimés d’Encephabol sont constitués de molécules de pyridoxine qui sont interconnectées par un pont disulfure. Les effets anti-ischémiques du médicament sont prononcés. Il est prescrit dans les premiers jours de la période de récupération. La durée du traitement est de 6 à 12 semaines.

Thérapie avec d'autres médicaments

En cas d'accident vasculaire cérébral, le traitement par Aminalon est réalisé sous la surveillance d'un médecin. Le médicament active l'activité mentale. Il est pris pendant 2-4 mois. Les comprimés de Picamilon combinent les propriétés de l'acide nicotinique et du GABA. Les composants du médicament sont impliqués dans le processus de respiration, produisant des effets vasoactifs et nootropes. Phenibut a un léger effet psychostimulant. Il est nommé pour restaurer le corps des patients ayant subi un AVC.

Les médicaments nootropes affectent les neurones de différentes manières. Ceci est pris en compte lorsque vous les attribuez à un patient spécifique atteint du syndrome de VSD:

Aminalon

  • quand vagotonia a appliqué Piracetam, Aminalon;
  • avec sympathicotonia - Pantogam, GHB.

Les médicaments modernes pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux:

  • Cortexin - contient des peptides, des vitamines et des acides aminés. Le médicament a un puissant effet neurotrophique. Cortexin est pris le matin;
  • Solcoseryl - a des effets trophiques et neuromodulateurs;
  • Lécithine - réduit la spasticité, restaure la mémoire;
  • La glycine a un effet sédatif nootrope et léger. Il est rapidement absorbé par la muqueuse buccale. Le médicament est appliqué pendant 2-4 semaines.

Bienvenue chez Warfarin and Aspirin

La prévention des AVC implique la prise de warfarine. Le traitement commence par un certain dosage, qui est maintenu jusqu'à l'augmentation de l'INR. Le médicament est contre-indiqué dans la période de porter un enfant. La prévention des accidents vasculaires cérébraux chez les femmes enceintes est réalisée à l'aide d'héparine.

Avec l'utilisation à long terme de warfarin, une relation possible avec d'autres médicaments est prise en compte. L'aspirine réduit le risque de nouvelle attaque. Des effets secondaires minimes font de l'acide acétylsalicylique le médicament de choix pour le traitement à long terme des patients présentant un risque élevé d'accident vasculaire cérébral.

Si le patient ne tolère pas l’aspirine, le schéma Aspirine + Dipyridamole est utilisé. Si un second accident vasculaire cérébral survient pendant le traitement par l'aspirine, la ticlopidine est appliquée. Dans l'ischémie cardiaque, des stratégies ont été développées pour restaurer simultanément la perfusion et protéger le myocarde des dommages. Toutes les techniques de neuroprotection contribuent à augmenter la résistance des cellules génétiquement modifiées aux accidents vasculaires cérébraux. Avec l'aide d'un traitement de protection réduit la charge sur le coeur.

La demande en énergie peut être réduite en prenant des médicaments qui réduisent le pré et le post-consommation. Une telle thérapie préserve la fonction du cœur plus longtemps, en prévenant les dommages aux cellules. Le récepteur NMDA empêche les accidents vasculaires cérébraux en faisant passer un courant d'ions massif à travers lui-même.

Préparations pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux avec le récepteur NMDA:

  • Cerestat est un antagoniste efficace pouvant provoquer somnolence et effets psychotomimétiques. Il contient de la phencyclidine et de la kétamine;
  • Kerven - bloque l'effet des opioïdes;
  • Stagnant - pris sur ordonnance du médecin, car le médicament atténue les dommages causés à la culture tissulaire.

Thérapie préventive

Il existe des patients dans différents groupes à risque d'accident vasculaire cérébral. Il est démontré que ces patients préviennent la maladie.

L'hypertension est la cause de l'hémorragie cérébrale dans plus de 80% des cas. Par conséquent, les patients hypertendus - les personnes hypertendues devraient penser à la prévention des accidents vasculaires cérébraux.

Le groupe à risque comprend les personnes souffrant d'athérosclérose, d'ischémie, d'angine de poitrine, d'obésité. La prévention des accidents vasculaires cérébraux est indiquée chez les personnes dont un membre de la famille est décédé des suites d’une crise cardiaque ou d’une hémorragie cérébrale avant l’âge de 60 ans.

La prévention des accidents vasculaires cérébraux est un traitement opportun, nécessitant l’utilisation de telles méthodes:

  • prendre des statines - traitement hypolipidémiant;
  • traitement antihypertenseur;
  • traitement des maladies somatiques, des infections et des inflammations provoquant un accident vasculaire cérébral;
  • prendre des médicaments à base de plantes, normaliser le métabolisme des lipides et réduire la pression artérielle.

L'athérosclérose se développe sur le fond du métabolisme des lipides et l'apparition de l'hypercholestérolémie. Cela forme des plaques qui empêchent la circulation du sang à travers le CS de divers organes. Leur ulcération et leur détachement provoquent une oblitération de l'artère cérébrale.

Dans le même temps, la nutrition et la respiration des cellules NA sont perturbées. L'augmentation prolongée de la quantité de cholestérol augmente de 30% le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) de 10%. Statines (niacine, pravastatine) - médicaments qui réduisent rapidement les taux de lipides.

Traitement antihypertenseur

Hypertension artérielle - le facteur principal dans le développement de l'AVC. Les myocytes des parois vasculaires meurent lors de récidives fréquentes de crise hypertensive cérébrale, ce qui contribue à la formation d'un anévrisme et au développement d'une hémorragie cérébrale.

La prévention des accidents vasculaires cérébraux comprend la surveillance de la pression artérielle et la prise ultérieure d'antihypertenseurs - inhibiteurs de l'ECA, diurétiques, inhibiteurs de différents récepteurs. Les antihypertenseurs sont pris pendant une longue période jusqu'à ce que la pression artérielle se stabilise. Le médecin peut vous prescrire une prophylaxie combinée qui présente les avantages suivants:

  • L'effet antihypertenseur est renforcé par les effets multidirectionnels des médicaments sur les mécanismes pathogénétiques du développement de l'hypertension.
  • fréquence réduite des effets secondaires;
  • une organoprotection efficace est fournie.

Pour la technique considérée c'est caractéristique:

  1. Effets complémentaires des médicaments.
  2. Améliore le résultat quand ils sont reçus ensemble.
  3. Les paramètres pharmacocinétiques et pharmacodynamiques des médicaments sont proches.

Certains médicaments antihypertenseurs peuvent être combinés entre eux. Le choix optimal est un inhibiteur de l'ECA + diurétique. Ce schéma améliore les avantages en éliminant les inconvénients.

Les experts conseillent de prendre des médicaments qui non seulement réduisent la pression, mais ont également des effets organoprotecteurs. Cela améliore le pronostic chez les patients hypertendus.

Utilisation d'un traitement antithrombotique

Les médicaments inhibiteurs de l'ECA ont un effet antihypertenseur élevé. Ils sont bien tolérés, ce qui contribue à réduire la fréquence des accidents vasculaires cérébraux. Avec leur long accueil, la qualité de vie du patient est maintenue.

Pour les inhibiteurs de l'ECA caractérisés par une exposition à court, moyen ou long terme. Le premier groupe de médicaments est le Captopril, qui est actif pendant 5 heures. L'énalapril est considéré comme le médicament à exposition moyenne. Cela ne dure pas plus de 12 heures. Les inhibiteurs de l'exposition à long terme comprennent le Fosinopril, le Ramipril. Une seule dose de ce groupe permet un contrôle quotidien de la pression artérielle.

En cas d’hypertension grave, les médicaments sont pris deux fois, mais uniquement selon les directives du médecin. On peut prescrire au patient un médicament inhibiteur de l'ECA, qui est un principe actif indépendant. Ces médicaments n'ont pas besoin de transformation.

Le médicament Captopril + diurétique normalise la pression artérielle, minimisant ainsi le risque d'hémorragie dans le cerveau. Le schéma des antagonistes du calcium + inhibiteurs de l'ECA donne un effet synergique. Par conséquent, les médicaments du premier groupe sont prescrits à la place des diurétiques (s'il existe des contre-indications à ce dernier). Avec l’aide d’antagonistes du calcium, la distensibilité des grandes artères augmente, elles sont donc souvent prescrites aux patients âgés souffrant d’hypertension.

La prise de médicaments de ce groupe est une étape importante dans la prévention des AVC récurrents. À cette fin, les patients se voient prescrire de la ticlopidine, du dipyridamole. La prévention s’effectue longtemps et sans interruption. Dans le même temps, l'agrégation plaquettaire est contrôlée avant et quelques jours après le début de l'administration de l'agent antithrombotique.

Une forte activité d'agrégation plaquettaire et le risque d'accident vasculaire cérébral sont les principales indications du traitement antiplaquettaire. Dans ce cas, le médecin prend en compte les contre-indications et les effets secondaires des médicaments de ce groupe - aspirine, asthme, hémorragies, érosion intestinale. Dans de tels cas, prescrit un médicament oral doux - Lomoparan.

Mesures préventives primaires

Vous pouvez prévenir un accident vasculaire cérébral si vous résolvez rapidement les tâches suivantes:

  • prévoir adéquatement la probabilité d'une maladie cardiaque;
  • corriger l'impact négatif sur la santé du patient des facteurs de risque;
  • prescrire le médicament nécessaire.

Chez les femmes, un accident vasculaire cérébral peut être provoqué par l'utilisation prolongée de contraceptifs oraux, une grossesse pathologique et un trouble dyshormonal. Ce dernier phénomène est associé à un taux élevé d'œstrogènes, ce qui provoque une augmentation de la coagulation sanguine et la formation de caillots sanguins.

Un accident vasculaire cérébral peut survenir lors de crises de migraine fréquentes et prolongées, lorsque le patient présente un long spasme des vaisseaux cérébraux. Si le patient fume, il y a un long vasospasme et une intoxication du corps. Dans ce contexte, les processus dégénératifs dans l’AC progressent.

Dans les troubles aigus de la circulation cérébrale, il est recommandé de:

  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • contrôler les médicaments antihypertenseurs;
  • bien manger;
  • mener une vie saine;
  • traiter les hormones en temps opportun.

Mesures préventives secondaires

Les patients à risque de subir un AVC récurrent reçoivent un traitement médicamenteux ou non médicamenteux. Dès la première application de massage, thérapie par l'exercice. La prévention de l’hémorragie récurrente dans le cerveau comprend:

  • médicaments antiplaquettaires et antihypertenseurs;
  • prévention des remèdes populaires;
  • traitement chirurgical.

Pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux chez les patients à haut risque, la consultation du thérapeute et d'un neurologue est nécessaire. Le succès d'une opération sur les principaux vaisseaux génétiquement modifiés dépend souvent de l'état cardiaque du patient. Avant un pontage coronarien, une évaluation complète du système vasculaire cérébral est réalisée.

Avant l'opération, le degré de sténose carotidienne, la propagation de l'athérosclérose, les symptômes de la pathologie de l'AC sont pris en compte. Les mesures préventives rapides comprennent l'occlusion de l'oreille PL. Pour fermer le trou ovale ouvert, des systèmes spéciaux sont utilisés. Une telle opération est prescrite aux patients présentant un risque élevé de récidive de complications emboliques.

Pour prévenir le développement d'une hémorragie cérébrale, des diagnostics modernes et des méthodes thérapeutiques efficaces sont utilisés. Cependant, cette approche n'est pas efficace pour les patients à risque élevé d'accident vasculaire cérébral. Ces patients doivent être sous surveillance médicale constante.

Médicaments efficaces contre le coup du cerveau

Chaque année dans le monde, plus de 35 millions de cas d’AVC ont été enregistrés. Il occupe une position de leader dans la mortalité et pour des raisons d'invalidité précoce. Les accidents vasculaires cérébraux appartiennent à la catégorie des pathologies du lit vasculaire dans le pool cérébral. La nomination rapide d’un médicament efficace contre les accidents cérébrovasculaires est le principal facteur permettant de réduire les délais de rééducation et de réduire la mortalité.

Le type d'accident vasculaire cérébral est déterminé par la pathogenèse des modifications morphologiques:

  • type hypoxique se développe en raison du blocage du navire;
  • type hémorragique se développe en raison de la rupture du navire et une hémorragie dans les régions régionales du cerveau.

Un accident vasculaire cérébral hypoxique survient dans 85% des cas.

Dans le traitement des émissions:

  • la thérapie de base, qui a lieu sans tenir compte du type d’AVC;
  • thérapie spécifique, qui a lieu avec le diagnostic du type ONMK (troubles aigus de la circulation cérébrale).

Les approches du traitement de l'AVC diffèrent par la période aiguë de la maladie (2-3 heures) et par la période de récupération.

Au stade initial de l’accident vasculaire cérébral, les médicaments du groupe des médicaments vasoactifs sont utilisés. Les médicaments vasoactifs interagissent avec les récepteurs des terminaisons nerveuses des vaisseaux sanguins, des nœuds autonomes du système nerveux autonome et du centre vasomoteur du tronc cérébral. Ils peuvent améliorer les troubles hémodynamiques et prévenir le développement de complications.

Les médicaments suivants: clonidine, méthyldopa, guanfacine, réserpine, propranalol appartiennent à la catégorie des antihypertenseurs. Dans leur action pharmacologique, ils sont classés comme sympatholytiques et bêta-bloquants. Ils affectent le centre vasomoteur de la médullaire oblongée.

Les médicaments suivants appartiennent au groupe des gangliobloquants: Trimetafan, Pentamine, Benzogeksony. Ces médicaments exercent leur action sur les récepteurs cholinergiques, agissant directement sur les ganglions autonomes.

Le groupe des sympatholytiques comprend les médicaments suivants: guanidine, phentolamine, nicergoline, prazozine, dihydroergotoxine, pyrroxan. Ces médicaments agissent sur les récepteurs adrénergiques des éléments musculaires lisses vasculaires.

Les médicaments suivants sont considérés comme des inhibiteurs d'enzymes: Trasilol, Contrycal, Gordox. Ces médicaments sont par nature des régulateurs humoraux du système kallicrin-kinine.

Les médicaments suivants: Parmedin, Etamzilat, Dobezilat - appartiennent au groupe des médicaments endothéliotropes. Ces médicaments réalisent leurs fonctions à travers l'endothélium vasculaire. Il existe d'autres médicaments agissant sur l'endothélium vasculaire, mais ils ont un mécanisme pharmacologique différent.

L'acide acétylsalicylique et le dipyridamole appartiennent à la catégorie des agents antiplaquettaires. Ils interfèrent avec le "collage" des plaquettes et contribuent ainsi à optimiser le flux sanguin dans les tissus.

L'acide ascorbique et la rutine sont des inhibiteurs de la peroxydation, qui améliorent la microcirculation en raison de la diminution du niveau d'endothélium nuisible des radicaux peroxydes.

Cette forme d’attaque se développe dans la plupart des cas dans le contexte d’une crise hypertensive. La première étape de la normalisation de la circulation cérébrale est la stabilisation de la pression artérielle systémique. A cette fin, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Clophéline sous forme de pilule ou d'ampoules. Prendre 0,075 g ou 0,01 ml de solution en ampoules. Pendant la période de crise, 0,15 mg 2 à 3 fois par jour ou par voie intramusculaire avec 1 ml de solution.
  • Methyldopa sous forme de pilule. Prendre 0,25 g dose quotidienne de trois grammes.
  • Réserpine en comprimés de 0,25 g ou sous forme de solution à 0,1%. Dans un comprimé de 0,25 g ou par voie intramusculaire deux fois par jour, 1 ml.
  • Solution de trimétaphane à 5% dans des ampoules de 5 ml. Solution intraveineuse à 0,1% pour une solution de glucose à 5% 1 fois par jour.

Les médicaments ont un effet multiforme sur la fonction cérébrale lors d'un AVC:

  • Améliorer le flux sanguin cérébral.
  • Augmente le tonus des artères et des veines.
  • Améliore la stabilité fonctionnelle et les réactions orthostatiques du cerveau.

Lors de l'utilisation de médicaments vasoactifs, des effets indésirables peuvent survenir:

  • léthargie, hypodynamie, somnolence;
  • perte de mémoire, libido et éjaculation;
  • congestion nasale et bouche sèche.

Lors de l’utilisation de gangliobloquants, les réactions négatives suivantes sont possibles:

  • Vertiges et évanouissements.
  • Obstruction intestinale.
  • Dysarthrie et dysphagie.

Dans la période aiguë, l'AVC est utilisé par un groupe important de médicaments qui améliorent les paramètres rhéologiques du flux sanguin:

  • La streptokinase est injectée par voie intraveineuse à 750 000 U;
  • La fibrinolizine est administrée par voie intraveineuse dans 20 000 UI;
  • L'héparine est utilisée par voie intraveineuse à 5 000 U;
  • Acenocoumarol est pris en comprimés de 0,16 g par jour.

Avec le développement de l'AVC augmente la coagulation du sang et il y a un risque direct de caillots sanguins.

Résultats de la prise d'agents fibrinolytiques:

  • absence de complications hémorragiques cérébrales;
  • amélioration de la circulation cérébrale;
  • activation de la fibrinolyse systémique.

Les résultats de l'utilisation des médicaments antithrombotiques:

  • effet thrombostatique prononcé;
  • augmenter la résistance capillaire;
  • réduction des radicaux libres;
  • normalisation du métabolisme des lipides;
  • effets anti-adhésifs et anti-agrégants.

Avec le développement de ONMK se produisent des phénomènes d'œdème intracellulaire et de gonflement du cerveau. Pour soulager cette maladie, il est nécessaire d’utiliser des diurétiques et d’autres agents anti-gonflement du cerveau.

Les agents déshydratants les plus efficaces sont les diurétiques osmotiques:

  • Mannitol sous forme d'une solution à 30% de 30 ml. Introduit par voie intraveineuse à raison de 1 g par kilogramme.
  • Glycérol sous forme d'une solution à 50% de 50%. Il est administré par voie intraveineuse à raison de 1 g par kilogramme.
  • Furosémide sous la forme d'une solution à 1% dans des ampoules de 1 ml. Introduit par voie intraveineuse à 0,16 g.
  • L'hydrochlorothiazide. 0,2 g une fois le matin.

Résultats lors de l'utilisation de diurétiques:

  • abaisser la pression intracrânienne;
  • diminution de la pression du liquide céphalorachidien;
  • optimisation de l'équilibre intracérébral eau-électrolyte;
  • diminution de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique.

Après la restauration des paramètres hémodynamiques de base et la fin de la période aiguë de l’accident vasculaire cérébral, la phase de rééducation du traitement suit. Les objectifs du soutien aux drogues sont les suivants:

  • Correction des troubles métaboliques du cerveau.
  • Correction des troubles vasculaires ischémiques.
  • Trophisme amélioré du cerveau.
  • Intensification de l'apport en oxygène du tissu cérébral.

La liste des médicaments efficaces pour le traitement de l'AVC pendant la période de récupération:

  • Cérébrolysine. Il appartient au groupe des médicaments nootropes. Il contient des agents neuroleptiques actifs. Le médicament a une action dirigée spécifique à un organe. Il améliore le métabolisme intracérébral, diminue la sensibilité au manque d'oxygène et à l'action des radicaux peroxydes. La cérébrolysine est le seul médicament doté d'une activité efficace pour protéger et restaurer les cellules du cerveau. Le cours recommandé d'injections quotidiennes est de 20 jours. Les doses recommandées de 10 à 30 ml.
  • Fezam. Le médicament avec un effet vasodilatateur et nootropique. Il traduit les processus métaboliques dans le cerveau à un niveau plus élevé. Améliore la rhéologie du sang. Il a un effet vasodilatateur. Cours 1-3 mois. Prenez une capsule une fois par jour.
  • Actovegin. Fait référence à un groupe d'antihypoxants. Stabilise les cellules du cerveau. Effet positif sur l'utilisation du glucose par les cellules cérébrales. Augmente la concentration de substrats énergétiques (ATP, ADP). Le cours est de cinq semaines. Prendre 1 comprimé pendant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.
  • Glycine. Il appartient à la catégorie des agents métaboliques. Il optimise les processus d'inhibition protectrice du système nerveux central. Soulage la tension nerveuse et augmente les performances intellectuelles. La durée du traitement est de 14 à 15 jours. Prendre 1 comprimé le matin et le soir.
  • Mildronat. Traite les médicaments améliorant les échanges cérébraux. Il améliore l'apport en oxygène et l'élimination des substances toxiques. Il a un effet tonique. Augmente les réserves d'énergie. Le cours dure 4 à 6 semaines, 1 g par jour.
  • La cinnarizine. Appartient à la catégorie des médicaments vasodilatateurs. Il améliore l'apport d'oxygène au cerveau et aux organes. Améliore la rhéologie du sang. Le cours dure un mois. 1 comprimé (0,25 g) trois fois par jour.
  • Cerakson. Appartient à la catégorie des médicaments nootropes. Favorise une récupération plus rapide des cellules endommagées. Réduit la gravité des symptômes neurologiques. Corrige les troubles cognitifs. Le cours dure 1-2 mois. Formes de libération du médicament: ampoules, pilules, gouttes dans le nez, solution buvable. La dose quotidienne est de 1 g.

Selon l'académicien Myasoedov, au cours de la période de convalescence d'un accident vasculaire cérébral, il est important de suivre un régime alimentaire spécial pour éliminer les effets néfastes de la malnutrition.

Le régime alimentaire doit comprendre une quantité suffisante de légumes (carottes, betteraves) et de fruits (oranges, papayes), de produits laitiers et d'huiles végétales.

Pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux devrait utiliser la médecine traditionnelle. Les plus populaires pendant la période de réhabilitation sont la teinture de cônes de pin, les décoctions de conifères et les mélanges de citron et de miel.

La perturbation de la circulation cérébrale est la cause du handicap et conduit au handicap. Un accident vasculaire cérébral est une complication terrible de diverses formes de pathologies. Un diagnostic opportun et un traitement médicamenteux adéquat sont la clé d'un pronostic favorable.

Médicaments efficaces contre les effets de l'AVC

L'ischémie cérébrale aiguë (ONMK) survient soudainement, provoquant des troubles de la parole, des mouvements et d'autres fonctions du corps. La réversibilité des violations qui en résulteront dépendra de l’aide fournie en temps utile et de la consommation de médicaments prescrits. Déterminez quel remède contre l'AVC aidera à rétablir une fonction altérée et à réduire le risque de rechute.

Quels médicaments aident à restaurer

Après une attaque ischémique, afin de réduire les dommages au cerveau, on prescrit au patient des médicaments pour améliorer la circulation cérébrale et des médicaments qui stimulent la restauration de la conduction nerveuse. Les médicaments sont choisis en fonction de la gravité des lésions cérébrales et de la localisation du nid après une violation grave de la circulation cérébrale.

Considérez les principaux médicaments après un AVC et leurs effets sur le corps humain:

    Drogues à base de Tsitikolin (Cerakson). Lors de la prise de médicaments, il y a une amélioration du métabolisme du tissu nerveux et une diminution des poches. Les médicaments aident à restaurer les chaînes neuronales responsables de la mémoire, de l’attention, de la pensée et d’autres processus cognitifs.

Gliatilin. Réduit les phénomènes génératifs, améliore le flux sanguin cérébral et stimule les processus métaboliques dans les cellules nerveuses.

Actovegin. Quand un accident vasculaire cérébral protège et stimule la restauration du tissu cérébral. Le médicament est utilisé pour le traitement et afin de prévenir les accidents vasculaires cérébraux chez les personnes souffrant d'attaques ischémiques transitoires.

Mexidol. Le médicament est prescrit dans des pilules ou des injections. En cas d'accident vasculaire cérébral, Mexidol réduit la demande en oxygène des tissus et empêche la mort des cellules du cerveau.

Glycine et cérébrolysine. Les médicaments rétablissent le flux sanguin cérébral et ne provoquent pas d'effets indésirables. Ils peuvent être donnés à la victime s’il n’est pas immédiatement possible (au cours des trois premières heures) de l’emmener à l’hôpital.

Médicaments nootropes. Ce groupe de médicaments améliore le métabolisme cérébral. Après un brainstorming, nootropes (Encephabol, Nootropil) stimule la régénération partielle des tissus, améliore le métabolisme des acides aminés et prévient l'hypoxie.

Piracetam ou Aminalon. Chez les patients atteints de VSD, les médicaments qui combinent les effets des agents nootropiques et vasoactifs sont recommandés. Piracetam après un accident vasculaire cérébral contribue à une légère psychostimulation du cerveau, améliorant ainsi la réflexion et la mémoire.

Réducteur de sang (aspirine, warfarine). Un anticoagulant est nécessaire pour faciliter la circulation sanguine cérébrale et réduire le risque de formation de caillots intravasculaires. Les anticoagulants réduisent le risque de récidive.

  • Apaisante. Les somnifères et les antidépresseurs après un AVC sont indiqués au début de la période de rétablissement. À ce stade, la tension nerveuse de la victime peut provoquer une crise récurrente qui se soldera par la mort. Les médicaments apaisants aident à soulager l'anxiété du patient et à assurer la paix.
  • Antihypertenseurs. Les médicaments à effet hypotenseur sont prescrits à tout le monde. Cela est nécessaire pour prévenir les crises hypertensives, qui affectent négativement la circulation cérébrale.
  • Les préparations pour le traitement de l'AVC cérébral sont sélectionnées individuellement, en tenant compte des processus intervenant dans les tissus cérébraux.

    L’efficacité des médicaments anti-AVC dépend non seulement des médicaments choisis, mais également de l’état général du patient. Chez les personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques graves, l’effet de la consommation de drogues sera plus faible que chez une personne relativement en bonne santé.

    Mais les analgésiques à effet antispasmodique en cas d'AVC aigu sont interdits. L'acceptation des antispasmodiques provoque une diminution du tonus vasculaire et une détérioration de la circulation sanguine cérébrale déjà altérée. S'il est nécessaire d'éliminer les spasmes vasculaires, les médicaments antispasmodiques pour le traitement de l'AVC ischémique sont utilisés sous surveillance médicale.

    Quels droppers ont mis dans un accident vasculaire cérébral

    La thérapie de restauration au début de la période post-AVC vise à améliorer la circulation cérébrale et à rétablir les connexions neuronales. Les compte-gouttes après un AVC sont constitués d'une solution basique: 0,9% de chlorure de sodium, additionnée de:

    • Cavinton;
    • La cinnarizine;
    • Actovegin;
    • Le piracétam;
    • Sulfate de magnésium.

    D'autres médicaments pour le traitement de l'AVC peuvent être ajoutés par goutte. Possible perfusion simultanée de 2-3 médicaments compatibles.

    La perfusion intraveineuse vous permet de saisir les médicaments lentement, en maintenant un certain niveau de substances actives dans le sang. Cela donne un effet plus élevé que celui donné par les injections intraveineuses et intramusculaires.

    Ce qu’il faut piquer avec un AVC est décidé par le médecin. Les préparations en vue de la restauration des troubles résultants sont sélectionnées individuellement, en tenant compte du mécanisme des lésions cérébrales (ischémie ou hémorragie), des comorbidités, de l'âge et de la nature des troubles de la parole et du mouvement apparus.

    Vitamines après un AVC

    Les vitamines sont nécessaires pour renforcer le corps affaibli par la maladie.

    Liste des vitamines essentielles de l'AVC:

    • A. Stimule la croissance et la régénération des tissus endommagés.
    • B1 et B6. Contribue à la stabilisation de la pression artérielle, améliore le flux sanguin cérébral, améliore la conductivité des neurones.
    • C. Renforce la paroi vasculaire et accélère la récupération des vaisseaux endommagés.
    • B. affecte la circulation sanguine et le système nerveux périphérique. C'est nécessaire pour la normalisation du sang et la restauration des connexions neuronales.
    • E. empêche l'apparition de radicaux libres qui violent le métabolisme et causent le vieillissement cellulaire.

    En plus des vitamines, pour renforcer les défenses, ils prescrivent l'utilisation de minéraux: potassium, magnésium et autres. Les patients sont des complexes recommandés de vitamines et de minéraux. La liste des médicaments destinés à restaurer un grand et souvent des médicaments produits par différentes sociétés pharmacologiques, malgré la même composition, ont des noms différents. Avant de prendre le médicament acheté, vous devriez consulter votre médecin - le mauvais ratio de vitamines et de minéraux est dangereux pour les accidents vasculaires cérébraux.

    Variétés de Thérapie

    Le traitement médicamenteux de l’AVC peut être divisé en groupes:

    • antihypertenseurs;
    • nootropique;
    • désintégration du sang;
    • les décongestionnants;
    • cardiotonique;
    • cérébrale.

    Les préparatifs du brainstorming sont sélectionnés en fonction des symptômes. En plus des symptômes apparus, le médecin, en choisissant le traitement, prend en compte le mécanisme de développement des accidents vasculaires cérébraux: ischémie ou hémorragie.

    Avec accident vasculaire cérébral ischémique

    Dans cette forme, l'arrêt du flux sanguin vers le site cérébral se produit en raison du blocage de l'artère par un thrombus ou une plaque athéroscléreuse.

    Le traitement de l'ischémie cérébrale vise à rétablir le flux sanguin dans la région du tissu cérébral. Voyons quels médicaments sont prescrits:

    • Médicaments nootropes. Les neuroprotecteurs vont réduire l'hypoxie, réduire la superficie de la zone touchée et prévenir d'autres dommages aux neurones.
    • Éclaircissement du sang. Des médicaments après un AVC, réduisant la viscosité du sang, sont nécessaires pour améliorer le flux sanguin cérébral et prévenir la réapparition de caillots sanguins.
    • Apaisante. Les médicaments hypnotiques et sédatifs pour les accidents vasculaires cérébraux accompagnés d'un processus ischémique sont nécessaires au stade aigu de la maladie. Le repos réduit les dommages causés aux cellules du cerveau et évite les complications post-AVC précoces.
    • Hypotensive. Des médicaments réduisant la pression sont nécessaires pour éviter une pression indésirable sur les vaisseaux.
    • Diurétique. Nécessaire pour prévenir le gonflement du cerveau dans la phase aiguë de la maladie.

    La liste des médicaments peut être complétée par des statines et des complexes de vitamines et de minéraux. Quels médicaments prendre et à quelle dose sont choisis individuellement.

    Au stade aigu, il s'agit de compte-gouttes ou d'injections de récupération après un AVC, et plus tard, lors de la rééducation des complications post-AVC, les médicaments sont prescrits sous forme de comprimés. Les préparations pour l'AVC ischémique sont sélectionnées individuellement, en tenant compte des déviations et du stade de la maladie.

    On peut souvent demander aux proches de prescrire les pilules les plus efficaces pour le cerveau après un AVC ou de prescrire des injections pour accélérer la rééducation. Mais il n'y a pas de «super remède» et le traitement après un AVC est long, malgré le fait que le médecin décide des médicaments à traiter, en tenant compte du mécanisme de la pathologie et de la nature des déviations.

    Avec accident vasculaire cérébral hémorragique

    La rupture du vaisseau, accompagnée de la formation d'un hématome intracrânien ou d'une imprégnation sanguine du tissu cérébral.

    Le traitement des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques avec trempage du sang dans les tissus cérébraux est légèrement différent des lésions cérébrales ischémiques. Les médicaments sont prescrits pour la récupération après un AVC avec des effets anti-œdémateux, hypotenseur, neuroprotecteur et sédatif.

    La seule différence est que les médicaments pour les AVC hémorragiques doivent non seulement empêcher le développement de la privation d'oxygène dans les cellules du cerveau, mais également empêcher toute hémorragie ultérieure. La liste des médicaments pour l'AVC est reconstituée:

    Lors de la formation d'un hématome de grande taille, afin d'éviter la compression de la structure cérébrale, les patients sont rapidement retirés par des caillots sanguins. Une fois que le caillot de sang a été retiré, des préparations standard pour le traitement des accidents vasculaires cérébraux sont utilisées.

    Mesures préventives

    Un mode de vie sain et l'exclusion des produits nocifs du menu (gras, viandes fumées, cornichons) contribuent à réduire le risque d'ischémie aiguë.

    La prophylaxie médicamenteuse n’est indiquée que chez les personnes qui ont eu un accident vasculaire cérébral. Cela est nécessaire en raison du fait que l’accident vasculaire cérébral a un risque accru de développer une deuxième attaque. Certains médicaments prescrivent des traitements de courte durée, alors que d’autres nécessitent une consommation à vie. Considérez constamment quels médicaments vous devez prendre après un AVC:

    • antihypertenseurs;
    • des anticoagulants (sous contrôle du PTV);
    • statines (si haut cholestérol).

    La prévention par d’autres moyens s’effectue en soutenant des cours deux fois par an. Le patient reçoit des compte-gouttes, des injections et des médicaments sous forme de pilules.

    La liste de ce qu'ils appellent pour la prévention des AVC:

    Les médicaments sont administrés par goutte à goutte ou par injection intramusculaire. Piracetam, pour la prévention de possibles complications après un accident vasculaire cérébral, est prescrit par des traitements de longue durée. Certains neurologues appellent ce médicament «pilule de la mémoire», car la stimulation du médicament augmente l'activité cérébrale. En plus des médicaments qui affectent le cerveau, la thérapie comprend des vitamines et d'autres médicaments destinés au renforcement du corps en général. Quoi boire après un accident vasculaire cérébral en période de rééducation - désigne un neurologue.

    Les médicaments de prévention des accidents vasculaires aident à maintenir les processus métaboliques dans le tissu cérébral, à améliorer le métabolisme et à prévenir la formation de caillots sanguins ou de plaques athérosclérotiques au début et à la fin de la période post-AVC.

    Les médicaments après un AVC aident à réduire les dommages au tissu cérébral et à prévenir les complications graves. Ce qu'il faut prendre - le médecin décide, en tenant compte de la période post-AVC et de la nature des violations identifiées chez le patient, de sorte que les médicaments de prévention soient sélectionnés individuellement pour chaque patient. Mais il est impossible de prévenir les accidents vasculaires cérébraux, mais éviter les mauvaises habitudes et un mode de vie sain peut aider à réduire le risque d'attaque.

    L'auteur de l'article
    Ambulance paramédicale

    Diplômes "Urgences et Soins d'Urgence" et "Médecine Générale"

    Préparations pour les accidents vasculaires cérébraux: médicaments, vitamines, suppléments nutritionnels

    Après une catastrophe cérébrale, des phénomènes nécrotiques et atrophiques se développent dans les tissus de son cerveau. Le traitement d'un AVC hémorragique a pour objectif de prévenir le développement de processus cérébraux graves et irréversibles. En outre, une pharmacothérapie bien choisie peut prévenir la récurrence d’une catastrophe cérébrale.

    Le traitement de l’AVC et des médicaments dépend des caractéristiques individuelles de la personne, de la gravité des lésions cérébrales et de l’état général du patient. Le choix des dosages et des noms de médicaments impliqués par le médecin neurologue traitant.

    L'efficacité de la pharmacothérapie

    Avant de déterminer quels médicaments sont nécessaires, il est recommandé de vous familiariser avec les fonctions qui accompagnent la violation de la circulation cérébrale. Peu importe qu’une personne soit victime d’un AVC hémorragique ou ischémique, son cerveau est confronté à des changements irréversibles, notamment une altération de la circulation cérébrale, qui affecte l’adaptation sociale et la qualité de vie.

    Toute combinaison de médicaments sert à guérir d'un accident vasculaire cérébral et à prévenir la récurrence d'une catastrophe cérébrale.
    La pharmacothérapie, prescrite pour les accidents vasculaires cérébraux, vise à atteindre ces objectifs:

    • Créer un foyer pathologique local qui n’a pas tendance à s’étendre aux tissus cérébraux sains;
    • Prévenir la formation d'une catastrophe cérébrale;
    • Restauration fonctionnelle de la zone endommagée du tissu cérébral, avec une adaptation maximale à de nouvelles conditions.

    C'est important! Si nous parlons du développement de la forme hémorragique, l’usage de médicaments utilisés en violation de la circulation cérébrale n’est recommandé qu’après l’élimination de l’hémorragie.

    Dans le cas d'un AVC ischémique, la combinaison de médicaments accélère le processus de restauration fonctionnelle du tissu cérébral endommagé, ce qui affecte considérablement la vitesse d'adaptation de l'homme aux conditions sociales.

    Quels médicaments sont prescrits

    C'est important! Il y a des contre-indications, il est nécessaire de consulter un spécialiste.

    Le nom des compléments d'AVC et de pilules dépend directement du degré et de la nature des dommages causés au tissu cérébral, du stade de la catastrophe cérébrale ainsi que des objectifs poursuivis par le médecin spécialiste.

    Les médicaments sur ordonnance pour les accidents cérébrovasculaires dans le cerveau sont administrés individuellement par des neurologues spécialistes. Lors de la nomination, le médecin prend en compte l’ampleur des modifications nécrotiques. Pendant la période de rééducation après une catastrophe cérébrale, il est formellement déconseillé de recourir à l'auto-traitement.

    Les tentatives faites par les personnes qui prescrivent elles-mêmes des médicaments et leurs dosages peuvent entraîner une détérioration de l'état général et la récurrence des accidents vasculaires cérébraux. Quels médicaments, nom et comment les prendre, informez le médecin traitant.

    Considérant le stade de la catastrophe cérébrale, le traitement des accidents vasculaires cérébraux à l'hôpital offre les options suivantes pour le traitement médicamenteux:

    1. L'apparition de la maladie. Lorsque les premiers signes d’une catastrophe cérébrale se manifestent, le but du traitement médicamenteux est d’empêcher la progression des modifications pathologiques dans le cerveau. Si un patient a une pression artérielle élevée, on lui prescrit des antihypertenseurs. Pour protéger les cellules du système nerveux contre les dommages, il est recommandé au patient de prendre des médicaments nootropes et neuroprotecteurs. Ces médicaments prescrits efficaces maintiennent la circulation sanguine cérébrale à un niveau stable, empêchant ainsi ses gouttes et ses complications. La durée de la prise de médicaments neuroprotecteurs dépend de l’intensité de la progression de la maladie. En outre, au cours de la période initiale de la maladie, une personne se voit prescrire des sédatifs et des complexes multivitamines, dont l'utilisation aidera à soulager l'excitation émotionnelle excessive et à éliminer le facteur de stress lors du développement d'une catastrophe cérébrale;
    2. La période de hauteur. Après une catastrophe sous la forme d’un accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique survenue dans le cerveau d’une personne, le corps du patient est dans un état critique pendant les 3 premières heures. Cette période s'appelle aiguë. Pendant ce temps, il est recommandé à la personne de prescrire des médicaments à partir d’un AVC cérébral, dont l’action est destinée à rétablir l’irrigation sanguine normale du cerveau. Pour améliorer les propriétés rhéologiques du sang, des anticoagulants et des désagrégants sont prescrits aux patients ayant subi un AVC. Un médicament comme Actovegin a pour but de réduire le risque de paralysie post-AVC. En outre, dans la période aiguë, l'anesthésie et les décongestionnants sont prescrits;
    3. Période de stabilité relative. Une fois que l’état général du patient est stable, la personne est dirigée vers un traitement ambulatoire. La pharmacothérapie à ce stade ne joue pas moins un rôle que dans la phase aiguë de la maladie. Pour de nombreux patients, le traitement d'entretien à vie est recommandé. Des antidépresseurs, des sédatifs, des hypnotiques et des antiplaquettaires sont prescrits à ces patients. Dans certains cas, des médicaments anesthésiques et anticonvulsifs sont prescrits. Le médicament Ceraxon, dont l’action vise à rétablir l’activité fonctionnelle du cerveau, revêt une importance particulière dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux à domicile et à l’hôpital. De plus, des relaxants musculaires (mydocalm) sont utilisés.

    Drogues de choix

    Compte tenu des directives européennes actuelles en matière de traitement des patients ayant subi une catastrophe cérébrale, il est courant de mettre en évidence une courte liste de médicaments particulièrement nécessaires pour ce groupe de patients victimes d'un AVC ischémique.

    Cette liste inclut ces médicaments pour le traitement:

    • Pentoxifylline. Efficace avec diverses maladies des vaisseaux sanguins. Améliore la circulation sanguine dans les zones à problèmes.
    • Gliatilin. Ce médicament a pour but la période de chaleur et la rééducation après un accident vasculaire cérébral. Ce remède contre les accidents vasculaires cérébraux est particulièrement efficace en ce qui concerne les lésions ischémiques du tronc cérébral. Ce médicament est prescrit aux patients qui sont dans le coma. Sous l'action des composants actifs du médicament, le risque de formation de changements involutifs et dégénératifs dans le cerveau est réduit. Le mécanisme d'action de la gliatiline repose sur l'amélioration de la circulation cérébrale. La durée du traitement avec ce médicament est de 3 mois à six mois. Si nécessaire, répétez le traitement;
    • Cerakson. Le composant actif du médicament Cerakson est la citicoline. Le principe d'action du médicament Cerakson est basé sur la normalisation des processus métaboliques dans les cellules du système nerveux. Prendre des médicaments Ceraxon réduit l'œdème cérébral, ce qui prévient la formation de dysfonctionnements des structures cérébrales et des troubles cognitifs. Cerakson Boire recommandé dans n'importe quelle étape. Compte tenu du retour des patients prenant et prenant cet outil, vous pouvez vous assurer de son efficacité absolue;
    • Mexidol. L'avantage clé du mexidol dans les accidents cérébrovasculaires est sa capacité à augmenter la résistance des tissus du système nerveux au manque d'oxygène. La combinaison de Mexidol et d'Actovegin permet de créer un environnement favorable à la restauration rapide de l'état fonctionnel des structures cérébrales.
    • Actovegin. Ce médicament est largement utilisé dans le traitement du diabète. En outre, actovegin for stroke s’est imposé comme un outil efficace de prévention et de traitement des effets de la maladie. La nomination d'une combinaison de Cortexin et d'Actovegin entraîne une augmentation de l'effet protecteur sur le cerveau;
    • Mydocalm Mydocalm est un relaxant musculaire. En pratique neurologique, mydocalm est utilisé pour soulager l'hypertonie musculaire, qui survient souvent lors d'un accident vasculaire cérébral.

    C'est important! Buvez mydocalm en tenant compte de la posologie prescrite. Si vous prenez une dose incorrecte, il est probable que de graves complications se développent.

    Grâce au travail conjoint de scientifiques, de médecins spécialistes et de pharmaciens, une soi-disant injection provenant d'un AVC a été créée. Cet outil est une enzyme spécifique MASP 2. Sous l'action de cette enzyme, il existe une réduction du risque de complications post-AVC à un niveau minimal et une amélioration de la circulation sanguine. En outre, le médicament a un effet régénérant.

    Cette injection miraculeuse doit être effectuée par un spécialiste médical qualifié dans un établissement médical. L'injection doit être réalisée dans la région de la paroi abdominale antérieure.

    L'injection de l'enzyme MASP 2 n'est efficace que si elle est réalisée dans les 3 heures qui suivent une catastrophe cérébrale.

    Traitement par perfusion

    La thérapie par perfusion est une autre étape importante de la rééducation. Si nous parlons de ce que les compte-gouttes ont mis dans un accident vasculaire cérébral, il est recommandé d’arrêter l’introduction de médicaments comme Actovegin, Piracetam, Pentoxifylline et Vinpocetine.

    L'injection de solution saline est recommandée pour les accidents vasculaires cérébraux hémorragiques. Le compte-gouttes salin assure l’harmonisation des fonctions métaboliques du corps et la réduction de l’œdème cérébral.

    Les injections thérapeutiques après un AVC cérébral sont prescrites dans le cadre d'un traitement complexe des complications. Une autre caractéristique importante de la thérapie par perfusion est l'amélioration de l'administration de nombreux médicaments au tissu cérébral.

    Thérapie de vitamine

    Outre l’utilisation d’agents antiplaquettaires et de neuroprotecteurs, chaque patient reçoit un traitement par complexe multivitaminique. L'action de ces médicaments vise à accélérer l'adaptation fonctionnelle du cerveau et à maintenir le travail de ses structures.

    Les patients qui ont subi une catastrophe cérébrale se voient prescrire des vitamines après un AVC, notamment les vitamines A, B, C et E. De plus, les médecins spécialistes soulignent la grande valeur des produits apicoles. Le produit particulièrement précieux de cette série est considéré comme du pga. Ce produit apicole de valeur est un pollen de plantes pressé, bourré de miel.

    Les composants chimiques du pain d'abeille ont un effet positif sur les parois des vaisseaux sanguins, empêchant ainsi la formation de thrombus. Pour les personnes ayant subi une catastrophe cérébrale hémorragique ou ischémique, il est recommandé de prendre 5 g de doigts par jour.

    Suppléments nutritionnels

    L'utilisation d'additifs alimentaires biologiquement actifs et de remèdes homéopathiques n'est autorisée que dans le cadre d'une thérapie complexe et sous réserve du consentement d'un médecin spécialiste. L’action de ces fonds vise à maintenir l’état général du corps et à prévenir la récurrence d’une catastrophe cérébrale.

    Après consultation préalable d'un neurologue, pendant la période de rééducation, l'utilisation de tels médicaments est autorisée pour la prévention de l'AVC et de ses conséquences:

    • Thé monastique. Il améliore le processus de récupération des cellules cérébrales touchées, aide à rétablir le fonctionnement de la parole et de l'audition chez la personne touchée, prévient la survenue d'une crise hypertensive.
    • ASD 2 fraction. Cet agent biologiquement actif est un entérosorbant naturel. Son action vise à nettoyer le corps des composants toxiques et des scories. En outre, sous l'action de ce sorbant, on effectue une élimination accélérée des composants qui constituent les plaques d'athérome et les caillots sanguins. Le seul inconvénient de ce remède est son goût et son odeur désagréables.
    • Compléments alimentaires de la série Tien-shi. Ces suppléments nutritionnels aident à détendre le système nerveux et à restaurer les réserves biologiques naturelles de l'organisme.
    • Supplément biologique Papaya Attiva. Au cours des études cliniques, il a été noté que les ingrédients actifs de l’additif alimentaire avaient un effet bénéfique sur les défenses du corps humain. La réception après un AVC de ces médicaments stimule la lutte de l'organisme contre les conséquences d'une catastrophe cérébrale, normalise le métabolisme et la circulation sanguine dans les tissus cérébraux.
    • En outre, la glycine est largement utilisée dans les accidents vasculaires cérébraux, ce qui normalise les processus d'excitation et d'inhibition dans le cortex cérébral.

    Ces médicaments sont prescrits en raison de leur capacité à rétablir le métabolisme dans la moelle.

    Mesures préventives

    Au cours de la période de traitement avec une forme hémorragique d’accident vasculaire cérébral, il est important de fournir les conditions nécessaires à la prévention de la récurrence de cette affection. Si une personne a développé une forme hémorragique d'accident vasculaire cérébral, la cause de cette affection est dans la plupart des cas une augmentation du nombre d'indicateurs de pression artérielle. À titre préventif, on prescrit des médicaments anti-angineux aux patients, qui sont administrés sous la supervision d'un cardiologue spécialisé et d'un neurologue.

    Ces médicaments sont utilisés après un AVC chez les patients:

    Recevoir des médicaments pour la mise en œuvre de la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques est effectuée selon un plan de traitement préparé individuellement.

    En cas d'apparition de la forme ischémique d'une catastrophe cérébrale, pour le traitement et la prévention des accidents vasculaires cérébraux, des médicaments sont prescrits pour les accidents vasculaires cérébraux qui affectent les propriétés rhéologiques du sang. Ces médicaments comprennent des anticoagulants (héparine) et des agents antiplaquettaires (acide acétylsalicylique ou aspirine).

    Après un traitement médicamenteux après un AVC ischémique, il faut se rappeler que les médicaments pour la prévention des AVC ne garantissent pas la restauration complète de l’état fonctionnel du cerveau. Le but de ce traitement est de prévenir les récidives et d’adapter au maximum l’organisme aux nouvelles conditions de la vie.

    Tirer des conclusions

    Les accidents vasculaires cérébraux sont la cause de près de 70% de tous les décès dans le monde. Sept personnes sur dix meurent des suites du blocage des artères cérébrales. Et le tout premier signe d'occlusion vasculaire est un mal de tête!

    Le blocage vasculaire entraîne une maladie sous le nom bien connu "d'hypertension", voici quelques-uns de ses symptômes:

    • Mal de tête
    • Palpitations
    • Points noirs devant les yeux (mouches)
    • Apathie, irritabilité, somnolence
    • Vision floue
    • Transpiration
    • Fatigue chronique
    • Gonflement du visage
    • Engourdissement et frissons
    • Sauts de pression
    Attention! Si vous avez remarqué au moins 2 symptômes en vous-même, c'est une raison sérieuse de penser!

    Le seul moyen qui a donné un résultat significatif. LIRE LA SUITE. >>>