Varices du bassin - symptômes et traitement chez les femmes

Les varices du bassin chez les femmes sont provoquées par un phénomène tel que la réinjection de sang par la veine ovarienne, qui se produit dans le contexte de la compression des vaisseaux sanguins.

Le déclencheur du développement de la maladie est la grossesse, à savoir les modifications hormonales observées pendant cette période et la pression croissante de l’utérus sur les vaisseaux pelviens.

Ce type de varices se manifeste par des douleurs abdominales longues et intenses, apparaissant généralement après un effort physique intense constant ou avant la menstruation.

Raisons

Pourquoi les varices du bassin apparaissent-elles et de quoi s'agit-il? Dans la plupart des cas, la maladie est diagnostiquée chez les femmes et le plus souvent chez les patients âgés de 25 à 45 ans.

Très souvent, ces patients essaient d’abord de se soigner eux-mêmes contre les varices - des remèdes populaires utilisés sans rendez-vous et les conseils d’un spécialiste peuvent entraîner des effets secondaires indésirables. Vous devez donc contacter un phlébologue.

Les facteurs provoquant le développement de cette maladie comprennent:

  1. Mode de vie sédentaire.
  2. Effort physique insupportable.
  3. Problèmes de nature hormonale.
  4. Maladies inflammatoires des organes pelviens.
  5. Anomalies congénitales des parois vasculaires - sous-développement, aplasticité, faiblesse.
  6. Problèmes sexuels - anorgasmie, douleur et inconfort pendant les rapports sexuels, ayant un caractère psychologique, se déroulent souvent dans des rapports sexuels interrompus.

Les varices du bassin sont très similaires à l'état des varices dans les jambes. Dans les deux cas, les valves dans les veines qui aident le flux sanguin vers le cœur souffrent. La fonction de la valve est altérée pour empêcher le reflux de sang. Lorsque les valves sont détruites, le sang stagne dans les veines du sang. Les veines, qui sont pleines de sang, s'étirent et augmentent encore plus la congestion. Le syndrome de surcharge veineuse pelvienne se développe principalement près de l'utérus, des trompes de Fallope, de la vulve et même du vagin.

Symptômes de varices du bassin

La présence de varices pelviennes chez les femmes peut indiquer un certain nombre de symptômes. Les plus importantes d'entre elles sont des douleurs déraisonnables dans le bas de l'abdomen, dans la région pelvienne, souvent dans la région lombaire ou dans le périnée. De plus, les femmes peuvent être gênées par des sécrétions muqueuses abondantes des organes génitaux, en particulier dans la seconde moitié de la phase menstruelle.

Outre les principaux, il existe également d'autres symptômes d'égale importance des organes pelviens variqueux chez les femmes:

  1. La dysménorrhée. L'apparition de douleurs pendant la menstruation.
  2. Dans certains cas, la fonction de procréation est altérée.
  3. Irradiation douloureuse des zones du sacrum et du bas du dos, ainsi que de la région de l'aine.
  4. Le cours tangible des soi-disant syndromes prémenstruels.
  5. L'apparition d'une crise de la douleur (à la suite d'un stress psychoémotionnel, d'une fatigue physique, d'un refroidissement excessif du corps).
  6. Phénomène de dyspareunie (apparition de sensations désagréables dans la vulve ou le vagin, tant au cours de l’intimité qu'à la fin de celle-ci).
  7. Occurrence de douleur dans l'abdomen après un effort prolongé (statique et dynamique).

Face à ces symptômes, vous devez immédiatement consulter un spécialiste. Comme cette maladie peut avoir de nombreuses conséquences désagréables:

  • perturbé les organes du système reproducteur;
  • les varices peuvent être une contre-indication à l'accouchement naturel;
  • il y a un sentiment d'anxiété et d'irritabilité;
  • il y a une peur des relations sexuelles.

Il convient également de noter que les symptômes ci-dessus peuvent être exprimés différemment (plus faibles ou plus forts), certaines femmes présentent tous les signes de la maladie et une personne en a une ou deux.

Diagnostics

Pour poser un diagnostic correct, une femme doit subir un examen complet et complet.

Lorsqu'un patient se plaint d'une douleur résultant d'une raison obscure, le médecin détermine d'abord tous les facteurs qui ont provoqué la douleur. Inspectez soigneusement les pieds du patient. Ainsi, vous pouvez détecter l'apparition de varices. Dans des cas particuliers, une consultation avec un médecin vasculaire.

  1. La laparoscopie. Identifier les varices dans les ovaires.
  2. Échographie du système veineux. L'étude permet de voir l'expansion des veines, leur tortuosité.
  3. Sonographie Doppler. Détecte une diminution de la vitesse systolique dans les veines de l'utérus et des ovaires.
  4. Ovariancographie sélective. L'étude la plus précise. Elle est réalisée en introduisant un contraste dans les veines fémorale et sous-clavière.
  5. Tomographie par ordinateur. Vous permet d'exclure la pathologie, d'identifier les varices de l'utérus et des ovaires, de montrer leur tortuosité et leur expansion à l'écran.

L'utilisation de telles méthodes vous permet de déterminer plus précisément les symptômes de la maladie.

Degrés

Pour normaliser le diagnostic et tenter une approche différentielle du traitement, A.E Volkov a classé les varices du pelvis en fonction du diamètre des vaisseaux dilatés et de la localisation de l'ectasie veineuse.

Il y a 3 degrés de cette maladie:

  • Degré 1 - diamètre de la veine jusqu'à 5 mm (tout plexus veineux du bassin), "shtoporoobrazny" déplace le vaisseau;
  • 2 degrés - diamètre de la veine 6-10 mm avec un type total de varices, ectasie lâche du plexus ovarien (pl.pampiniformis ovarii), BP des veines paramétriques (pl.uterovaginalis), BP du plexus arqué de l'utérus;
  • Grade 3 - diamètre de veine> 10 mm avec une localisation paramétrique totale du type BP ou du tronc.

Selon la gravité du processus pathologique dans le pelvis, il est possible d'utiliser des méthodes conservatrices de traitement et d'interventions chirurgicales.

Traitement des varices du bassin

Si on a diagnostiqué chez une femme des varices pelviennes, le traitement vise à atteindre les objectifs suivants:

  1. Cessation du flux sanguin inverse dans les veines des ovaires.
  2. Normalisation du tonus veineux, améliorant l'irrigation sanguine des tissus.
  3. Suppression des symptômes: douleur, saignement, etc.

La thérapie VRVMT comprend deux composants principaux a:

  1. Médicament pendant l’exacerbation.
  2. Utilisation constante de la thérapie physique pour la prévention des rechutes.

Lorsque des varices du bassin de 1 ou 2 degrés sont généralement utilisées, des méthodes de traitement conservatrices sont utilisées (veinotonique, médicaments anti-inflammatoires non spécifiques, thérapie physique). Le traitement conservateur du syndrome de pléthorie veineuse pelvienne de petite taille est symptomatique, incluant la normalisation des conditions de travail et de repos, à l'exception d'un effort physique important et d'un long séjour en position debout.

Il faut comprendre que même le traitement de la plus haute qualité ne permet pas de guérir complètement les varices du pelvis. Néanmoins, une thérapie adéquate vous permet de vous débarrasser de la plupart des manifestations cliniques et d'améliorer considérablement l'état du patient.

Traitement conservateur

En raison de la localisation interne des veines malades, les médicaments étant prescrits par voie orale, il est impossible d'utiliser des gels et des onguents veineux. Les moyens suivants sont utilisés:

  1. Diosmine (detralex, phlébodia) - éliminer l'élasticité accrue des vaisseaux sanguins, réduire leur perméabilité, prévenir la fragilité;
  2. Extrait de marronnier d'Inde (escuzan) - pour soulager les poches et l'inflammation;
  3. Troxérutine (troksevazine) - pour améliorer la sortie du sang des vaisseaux sanguins endommagés, améliorer le tonus des veines, réduire l'enflure et l'inflammation;
  4. Vitamine C (askorutine) - pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins.

Les experts recommandent d'associer thérapie médicamenteuse à la thérapie physique et de porter des sous-vêtements de compression spéciaux. Un besoin particulier de sous-vêtements de compression apparaît pendant la grossesse.

Intervention chirurgicale

La chirurgie est une mesure extrême qui est appliquée lorsque la maladie est très négligée et qu'il existe une prédisposition à la pression artérielle des veines. L'intervention chirurgicale est choisie en fonction de la localisation des principales violations et prévoit de telles procédures:

  • ligature de la veine ovarienne;
  • ligature de la veine génitale (souvent en association avec une miniflébectomie périnéale);
  • Opération de Troyanova-Trendelenburg (crosssectomy) - en cas de lésion des veines des membres inférieurs.

En cas de nécessité d'une intervention chirurgicale, le choix des actions appropriées est très individuel, car tout dépend de l'emplacement des varices.

Exercice

L’exercice thérapeutique pour les varices du bassin comprend les exercices suivants:

  1. De la position debout, avec les pieds parallèles à la position debout, montez et descendez les orteils. Répétez jusqu'à 30 fois.
  2. En position debout, les talons sont combinés, chaussettes séparées. Montez les orteils et laissez tomber jusqu'à 30 fois.
  3. Tenez-vous droit, écartez vos talons, chaussettes assorties. Rise sur les chaussettes jusqu'à 30 fois.
  4. Faire un "vélo" et "bouleau", en regardant le redressement complet des jambes.

Les exercices peuvent être effectués n'importe où. Si vous le souhaitez, vous pouvez remplacer, ajouter ou retirer des exercices, l’essentiel étant de vous assurer que votre corps ne soit pas surchargé de travail. La thérapie physique doit être associée au port de bas de compression.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires les plus populaires et les plus célèbres:

  1. Infusion de champignons du thé (chaga).
  2. Teinture de marronnier d'Inde pour administration orale.
  3. Traitement avec des sangsues, qui sont placées sur la région du sacrum et du coccyx.
  4. Infusion de racine de pissenlit ou de collection d'herbes à base de racine de pissenlit. Il a une action veineuse.

Un rôle important dans le traitement des varices et les habitudes alimentaires - la nutrition doit être équilibrée et contenir une quantité suffisante de protéines animales et de fibres végétales.

Prévention

Suivez également quelques recommandations simples qui serviront non seulement de prophylaxie à VRVMT, mais amélioreront également l’état général du corps:

  1. Portez des collants médicaux spéciaux.
  2. Exercices de respiration quotidiens.
  3. Prenez une douche de contraste en vous concentrant sur les hanches, le périnée et le bas de l'abdomen.
  4. Pendant le travail assis ou debout, prenez des pauses, marchez 5-10 minutes toutes les 1-2 heures.
  5. Ajoutez au régime davantage de légumes contenant des fibres et de l’huile végétale. Évitez les aliments épicés, salés et susceptibles de causer la constipation.

Les conséquences

Les complications les plus fréquentes de cette maladie sont:

  • maladies de l'utérus et des appendices inflammatoires;
  • maladie de la vessie;
  • saignements utérins.

En cas d'affaiblissement de la veine veineuse, il existe un risque de thrombose veineuse pelvienne. Mais la fréquence de ce type de complications ne dépasse pas 3-5%.

Varices du bassin chez les femmes

On croit traditionnellement que les varices ne se produisent que sur les membres inférieurs. En effet, le plus souvent, les varices se produisent sur les jambes et les cuisses, mais cette forme de la maladie n’est pas la seule. En fait, tout plexus veineux situé sur une partie du corps peut «souffrir» de cette maladie. Aujourd'hui, nous allons parler d'une des maladies traditionnellement féminines - les varices du bassin, de la vulve, du périnée et des jambes.

Varices (varices), varices ou varices - ce sont les noms les plus communs pour la pathologie associée à une modification de la structure de la veine, une violation de son anatomie, une circulation sanguine anormale et une stagnation prononcée du sang. Pour comprendre l'essence de la maladie, il est nécessaire de comprendre un peu l'anatomie des vaisseaux du corps humain.

Anatomie

Types de vaisseaux sanguins

Les artères à travers lesquelles le sang des poumons, riche en oxygène, parvient à tous les organes et tissus sont des vaisseaux avec une couche prononcée de cellules musculaires. Les artères ont besoin d’un cadre musculaire solide pour résister à la pression du sang artériel sortant du cœur.

Les veines sont des vaisseaux de différents calibres, par lesquels le sang d'organes et de tissus, libérant de l'oxygène et des nutriments et éliminant les produits nocifs du métabolisme et du dioxyde de carbone, doit à nouveau revenir au cœur. Il y a très peu de cellules musculaires dans la paroi des veines, de sorte que ces vaisseaux sont plus flexibles et changent de forme plus facilement. Contrairement aux artères, il existe des valves spéciales dans les grosses veines des membres inférieurs et, rarement, les membres supérieurs. Ces dispositifs sont conçus pour compenser la couche musculaire mal développée et aider le sang à "monter" des membres jusqu'au cœur.

Les capillaires sont les plus petits vaisseaux invisibles à l'œil nu, en principe dépourvus de paroi musculaire. Leur paroi doit être aussi fine que possible pour permettre l’échange de substances et de gaz entre la cellule et le sang.

Sur la base des caractéristiques de la structure des veines, il est logique de supposer que leur paroi plus molle et plus élastique a tendance à changer de forme sous la pression du sang. Perturbation locale du flux sanguin dans la veine et stase sanguine dilatant mécaniquement la veine, la faisant se tordre et s'épaissir de manière étrange. Dans les zones variqueuses, le flux sanguin est perturbé et la pression artérielle contre le mur est encore plus aggravée. C'est ainsi que se forme un cercle vicieux classique, qui a pour conséquence une maladie variqueuse. Ci-dessous, nous analysons les principales raisons de la déformation initiale ou initiale de la paroi de la veine, la dilatation des varices.

Raisons

Ainsi, les deux mécanismes les plus fondamentaux pour la formation de varices (ci-après dénommés varices) sont les suivants: augmentation locale de la pression artérielle sur la paroi de la veine et caractéristiques structurelles de la veine elle-même, prédisposant à son expansion et à sa déformation. Nous énumérons maintenant les facteurs prédisposants.

La génétique. C'est un facteur très important, car les varices sont l'une des maladies à prédisposition héréditaire évidente. Si un membre de la famille souffrait d'une telle maladie, le risque de développer des varices chez les enfants et les petits-enfants est élevé.

Anomalies congénitales de la paroi vasculaire. De nombreuses maladies accompagnées d'infériorité du tissu conjonctif, en tant que trouble secondaire, sont accompagnées d'une maladie variqueuse. Cela est dû au fait que le composant principal des veines est le tissu conjonctif, et non le muscle, comme dans les artères.

Veines de la valve

Manque ou infériorité des valves des veines. Une telle pathologie de l'appareil valvulaire peut être congénitale ou acquise, par exemple après une thrombophlébite, des blessures ou des tentatives infructueuses de durcissement médical des veines. En cas de mauvais fonctionnement de l'appareil valvulaire, qui concerne en particulier les veines des membres inférieurs, le sang ne peut pas remonter et stagne dans les veines des jambes.

En surpoids. Plus le poids d'une personne est important, plus il est difficile pour le cœur et les vaisseaux de travailler, faisant circuler le sang de sites distants vers le cœur.

L'hypertension ou une augmentation de la pression artérielle peuvent contribuer au développement des varices, car elles aggravent le travail du cœur et entravent le retour du sang veineux.

Insuffisance cardiaque chronique ou réduction de la force des contractions cardiaques. Cette affection se caractérise par une stagnation du sang dans toutes les zones isolées du corps et un retour veineux altéré au cœur.

Longue position verticale forcée. Le travail debout, avec des chirurgiens, des enseignants, des vendeurs, des travailleurs sur des convoyeurs, par exemple, contribue aux varices, car une position debout prolongée sur les jambes entraîne une stase veineuse dans la moitié inférieure du corps.

Obstruction mécanique du flux sanguin. Ces obstacles peuvent être à la fois dans la veine elle-même - thrombus, adhérences, rétrécissement et de l’extérieur - grandes tumeurs à proximité des vaisseaux, excès artériels anormaux dans les veines, utérus gravide et autres structures volumiques de la cavité abdominale. Par ailleurs, les varices du bassin chez les femmes sont directement associées aux particularités des relations entre les vaisseaux sanguins - à savoir la compression de la veine ovarienne dans le fossé entre l'aorte et l'artère mésentérique supérieure. Ce phénomène s'appelle le forceps aorto-mésentéral ou le casse-noix.

Grossesse - Cet état de joie s'accompagne non seulement d'une augmentation de la masse corporelle de la femme, mais également d'une compression mécanique de gros troncs veineux sur le trajet du sang vers le cœur. Toujours dans le développement des varices, de nombreux scientifiques accusent les hormones sexuelles féminines, qui augmentent considérablement pendant la période d'attente de l'enfant.

Dans le cas des varices du pelvis chez les femmes, les facteurs de risque incluent également les grossesses multiples, les avortements, les maladies inflammatoires des organes génitaux féminins, les grandes lésions pelviennes (ganglions myomateux, kystes de l'ovaire) et les caractéristiques de l'évolution des vaisseaux (syndrome du casse-noix) ou de leurs variantes l'emplacement de l'utérus (flexion excessive du corps de l'utérus dans les deux sens).

L'acceptation des contraceptifs hormonaux au cours des dernières années est attribuée à des facteurs provocateurs du développement des varices chez les jeunes femmes. Cela est dû à l'influence de l'œstrogène et en particulier de la progestérone sur les parois des vaisseaux sanguins. Cela ne signifie nullement que toute femme prenant des pilules contraceptives développera des varices pelviennes ou VRVMT. Cependant, une femme qui a une prédisposition héréditaire à la maladie, ou au moins l’un de ces facteurs de risque, a une probabilité plus élevée de varices.

Signes de

Pour commencer, nous énumérons les principaux signes de varices:

  1. La présence de vaisseaux alvéolés gonflés sous la peau sur les jambes et les cuisses.
  2. Gonflement des jambes.
  3. Douleur le long des veines dilatées.
  4. Crampes et engourdissements des jambes.
  5. Se sentir fatigué et lourd dans les jambes.
  6. Parfois, en tant que complication de la maladie, il se produit des ulcères trophiques, une thrombose et une inflammation des varices - une thrombophlébite.

Des signes similaires peuvent être observés sur la peau du périnée des organes génitaux externes et du tiers inférieur du vagin présentant des varices vulvaires.

Si les signes des varices des membres inférieurs sont absolument clairs et évidents, les symptômes de la varicosité pelvienne ne sont pas aussi clairs. Avant la mise au point de méthodes de diagnostic des varices, ces patients étaient traités sans succès pendant des années pour traiter les processus inflammatoires pelviens chroniques: annexite, salpingite, etc.

Ce n'est absolument pas surprenant, car leurs symptômes sont extrêmement similaires:

  1. Douleur pelvienne chronique. Ce syndrome douloureux recouvre le bas-ventre, le bas du dos et le périnée. Les douleurs sont de nature terne et douloureuse et s’aggravent après une longue période et à la veille de la menstruation.
  2. La morbidité pendant les rapports sexuels - la dyspareunie - inquiète souvent les patients. Ce symptôme provoque souvent des troubles psychologiques et des dépressions chez les femmes qui ne peuvent pas avoir une vie sexuelle normale.
  3. Douleurs mensuelles douloureuses ou algoménorrhée. En plus du syndrome douloureux, la patiente peut être préoccupée par des règles abondantes et prolongées.
  4. Troubles de la reproduction - infertilité et incapacité à supporter une grossesse, heureusement, ne sont pas une manifestation typique de la maladie. De tels symptômes dérangent souvent les femmes atteintes de varices sévères.

Il est important de comprendre que la maladie variqueuse des jambes est très souvent associée aux femmes atteintes de varices du bassin, de la vulve et du périnée.

Diagnostics

Le diagnostic des varices des membres inférieurs et de la vulve est beaucoup plus simple qu'avec les varices pelviennes. Dans le premier cas, l’image est tellement évidente que les patients viennent souvent chez le médecin avec un diagnostic établi. Tâches du médecin: préciser le degré de la maladie, déterminer la cause première des varices, évaluer le degré d'insuffisance veineuse, le risque de thrombose varicosineuse et prescrire le traitement nécessaire.

Pour le diagnostic et les études complémentaires sur les varices sont utilisés:

  1. Ultrasons des vaisseaux de jambe - numérisation recto verso en utilisant la cartographie Doppler couleur. C'est une excellente méthode non invasive et abordable qui donne une image assez claire de l'état des navires. En utilisant des ultrasons, il est possible d'évaluer l'état des veines superficielles et profondes, les parois internes, la présence ou l'absence de caillots sanguins, afin d'évaluer l'appareil valvulaire.
  2. Angiographie ou rayons X de vaisseaux utilisant des agents de contraste spéciaux. Le contraste, qui remplit la lumière des vaisseaux sanguins, donne une image claire du schéma vasculaire des veines.

Dans le cas de RTD MT, la situation est plus compliquée. Au lieu de cela, la femme recevra immédiatement l'une ou l'autre variante du processus inflammatoire pelvien. Ici, une échographie avec cartographie Doppler viendra à la rescousse. Des vaisseaux de l'utérus et des ovaires dilatés et anormalement convolués seront visibles à l'échographie.

Traitement

Sous-vêtements médicaux de compression

Comment traiter les varices chez les femmes est une question à laquelle se consacrent chirurgiens-phlébologues et chirurgiens vasculaires. Les varices pelviennes sont traitées par des gynécologues, souvent en collaboration avec des chirurgiens vasculaires.

Nous énumérons les principales méthodes et principes de traitement des varices:

  • Exclusion maximale de facteurs provoquants: travail debout, chaussures inconfortables, talons hauts, surcharge pondérale, prise de contraceptifs hormonaux, etc.
  • La culture physique est une composante essentielle de la thérapie. Il est nécessaire de “décharger” la moitié inférieure du corps autant que possible et de retirer la charge des navires. Recommandé chaque jour de courts exercices: bouleau, vélo, ascensions pelviennes. Bonne aide calme les types d'activités telles que le yoga, le pilates, la natation.
  • Le port de bas de compression est la norme mondiale pour le traitement des varices et la prévention de ses complications. En termes simples, la force d'oppression des collants ou des bas élastiques sur les extrémités inférieures remplace le travail de l'appareil valvulaire veineux, aidant à pousser le sang vers le haut.
  • Réception venotonikov - un groupe spécial de médicaments qui renforcent la paroi vasculaire veineuse, augmentent son élasticité, ainsi que des effets anti-inflammatoires et antithrombotiques. Les principales substances de ce groupe sont: la diosmine, la troxérutine, les bioflavonoïdes, les extraits de plantes (marron, extrait de noisetier).

Bien entendu, tous les moyens et le schéma de réception doivent être coordonnés avec le médecin traitant. Dans les formes sévères de varices, divers types d'interventions chirurgicales sont présentés - des opérations ouvertes aux interventions peu invasives - en durcissant ou en collant les parois des veines avec des préparations spéciales.

Varices du bassin - que de traiter

Les varices du bassin, contrairement à une violation similaire sur les membres inférieurs, ne sont pas toujours visibles. Mais il porte aussi beaucoup de tort à la santé. Peut entraîner une détérioration du flux sanguin dans les organes internes et la violation de leur fonction.

Différence de varices et de veines saines

La paroi d'un vaisseau veineux sain est toujours en bon état, ce qui lui permet de maintenir le flux sanguin.

Les murs sont réduits, mais pas autant que dans les artères. Et cet effet est renforcé par la réduction des muscles lisses et squelettiques.

Toutes les veines situées sous le coeur, c.-à-d. dans les membres, l'abdomen, le bassin et la poitrine. Ils ont des valves sur leurs murs. Ils représentent les "poches" formées par l'endothélium vasculaire.

Arrangé de manière à ce que le sang qui coule vers le coeur passe sans entrave. Et avec un mouvement rétrograde, il remplit les vannes et ferme le navire.

Ainsi, le sang coule toujours de la périphérie vers le cœur. Même contre la gravité (chez une personne debout ou assise).

Les varices subissent un certain nombre de modifications dans l'appareil valvulaire. Ils ont réduit le ton du mur et augmenté sa perméabilité. Ainsi, les conditions de stagnation du sang sont créées dans un vaisseau variqueux.

Une partie du fluide circule, provoquant un débordement de vaisseaux sains. En plus de provoquer une violation du ton déjà en eux.

Ce qui est et ce qui est dangereux varices du pelvis

Les varices peuvent affecter les vaisseaux périphériques dans n'importe quelle zone du corps.

Les manifestations de pathologie sur les jambes sont les plus remarquables - cela crée un défaut esthétique important. Mais le même phénomène dans les organes de l'abdomen ou du bassin pendant longtemps est asymptomatique.

La maladie est la plus dangereuse pour les organes reproducteurs féminins, du moins - la vessie. Les lésions rectales variqueuses se manifestent par des hémorroïdes.

Les varices du bassin d'une femme peuvent avoir diverses causes, dont nous parlerons plus tard. Mais la maladie entrave la circulation sanguine dans le système reproducteur, ce qui entraîne une détérioration de sa fonction.

Une femme peut remarquer un changement dans le cycle menstruel, une douleur, l'apparition de signes de troubles hormonaux. L'exposition physique peut provoquer une rupture du vaisseau et des saignements.

Raisons

La maladie est multifactorielle, c’est-à-dire se pose en raison de la confluence d'un certain nombre de raisons. Parmi eux:

  • Prédisposition héréditaire;
  • manque d'activité physique;
  • complications de la grossesse;
  • surpoids;
  • maladies du système urinaire et des intestins;
  • travail physique dur.

La présence d'un ou même de plusieurs facteurs indésirables ne signifie pas que les veines pelviennes sont dilatées.

Ceci suggère un risque élevé de cette pathologie. Les femmes avec enfants y sont plus sensibles que les hommes.

Les premiers signes de la maladie apparaissent généralement vers 40 ans ou en fin de grossesse. Mais le début réel de la pathologie se produit beaucoup plus tôt.

Degrés de pathologie

Il existe trois degrés de développement des varices:

  1. Légère - dommages à un ou plusieurs vaisseaux périphériques des organes génitaux. Le plus souvent asymptomatique, peut être temporaire, un nouvel examen est nécessaire.
  2. Le degré moyen est l’expansion des grandes veines de paramètre (membrane externe de l’utérus) ou de myomètre (couche musculaire). Provoque des irrégularités menstruelles, une détérioration de la santé.
  3. Lésion variqueuse sévère et gonflement de la plupart des organes de l'appareil reproducteur féminin. Troubles sexuels graves, risque élevé de maladie et d'infertilité.

Symptômes de la maladie

Les symptômes des varices varient en fonction de l'emplacement et de l'étendue de la lésion. Dans les premiers stades de la maladie, le plus souvent se déroule sans symptômes.

Avec le développement de la maladie, des démangeaisons apparaissent dans les organes génitaux externes, la lourdeur et la douleur.

Ces sensations changent d'intensité en fonction de la phase du cycle menstruel. Peut augmenter pendant les saignements et s'affaiblir quelques jours après.

En outre, une femme peut remarquer que ses règles sont devenues plus douloureuses et plus abondantes. Les rapports sexuels deviennent douloureux, il y a des problèmes pour concevoir et mener une grossesse.

Méthodes de diagnostic des varices pelviennes

Il y a plusieurs façons de détecter la maladie. Le premier et le plus simple d'entre eux est un examen gynécologique. Il révèle des veines dilatées sur la peau, la paroi vaginale et le col. En outre, ses données peuvent indiquer indirectement la cause - endométriose, érosion cervicale.

La méthode la plus fiable - l'échographie gynécologique. Son avantage est qu'il révèle des varices de paramètre, des trompes de Fallope et des ovaires. En outre, les résultats de cette étude fournissent des informations plus complètes sur l'état du système reproducteur.

Dans les cas controversés, l'IRM, un frottis vaginal, un test sanguin pour les hormones sexuelles et un curetage diagnostique sont prescrits.

À qui des experts à demander de l'aide

Le gynécologue traite le traitement de cette pathologie en collaboration avec un chirurgien vasculaire. Pour les troubles hormonaux, une consultation endocrinologue est nécessaire.

La maladie étant multifactorielle, d’autres spécialistes peuvent s’associer à son traitement si nécessaire.

Méthodes de thérapie

Avant de traiter un bassin variqueux, vous devez subir un examen complet du système reproducteur. Identifiez les pathologies possibles - en règle générale, la maladie se développe dans le contexte d'autres troubles.

Pour plus d'efficacité, une approche intégrée est utilisée. Plusieurs méthodes de traitement sont appliquées à la fois, ce qui le rend plus efficace.

Traitement de la toxicomanie

Cela inclut la prise de médicaments qui augmentent le tonus de la paroi vasculaire (hespéridine, diosmine). Ainsi que des outils qui réduisent la perméabilité du tissu de la paroi vasculaire. Préparations d'acide ascorbique, d'acide nicotinique et de rutine.

Leur admission est acceptable même pendant la grossesse et après l'accouchement, si les premiers symptômes apparaissent exactement à ce moment-là.

En outre, le médecin peut recommander des anticoagulants - acide acétylsalicylique, vitamine K.

Pendant la grossesse, leur utilisation n’est autorisée que sur consultation d’un obstétricien-gynécologue, si les avantages sont supérieurs aux inconvénients.

Compression et sclérothérapie

Les collants et les ceintures de compression sont portés pour prévenir les complications des varices. Ils créent une pression sur les vaisseaux des organes génitaux externes, les empêchant de déborder.

De ce fait, une sortie veineuse normale ou proche de la normale est maintenue dans tout le bassin. Le degré de compression est déterminé par le médecin. Vous pouvez porter de tels sous-vêtements pendant la grossesse.

La sclérothérapie consiste à introduire une préparation spéciale dans les vaisseaux, ce qui stimule une réponse inflammatoire à court terme. Et ensuite - obturation complète de la veine endommagée et transformation en constriction. Le sang qui y circule s'arrête complètement.

Cette procédure peut être effectuée dans les 2-3 trimestres de la grossesse, en l'absence de contre-indications.

Opération

Le traitement chirurgical des varices du pelvis consiste à enlever la zone touchée. Ce qui peut être effectué de plusieurs manières, en fonction de l'état du patient.

Dans certains cas, il est nécessaire de procéder à une résection partielle de l'organe (ovaire). Ou retrait complet (ovaire, trompe de Fallope, utérus).

Chez les femmes en âge de procréer, les médecins tentent de préserver les organes de reproduction.

Physiothérapie

Ce sont des exercices qui aident à améliorer la circulation sanguine et à réduire la stase veineuse. Le plus fréquemment utilisé et efficace - "bouleau". En plus des flexions du dos dans la position du genou au coude, divers exercices pour lever les jambes et la région du sacrum.

Ils contribuent à l'écoulement de sang des vaisseaux affectés en raison de la gravité.

Remèdes populaires

Les traitements traditionnels sont moins efficaces que les traitements hospitaliers. Cependant, ils peuvent considérablement améliorer le bien-être du patient.

Pour ce faire, utilisez le bain avec des plantes médicinales - branches de saule, chêne, herbe séchée et camomille.

Ils ont un effet calmant, réduisent la tension et stimulent le flux sanguin des organes affectés.

Conseils de prévention

Il est impossible d'éliminer complètement tous les facteurs affectant la sortie veineuse. Mais vous pouvez réduire leur impact. Par exemple, prenez le temps de faire de l'exercice et maintenez votre poids dans la fourchette normale.

La prévention des varices du pelvis pendant la grossesse revêt une importance particulière. Pendant cette période, veillez à suivre le régime alimentaire et l'activité physique. Et aussi pour assez de vitamines.

Varices du bassin chez les femmes: qui peut aider - un phlébologue ou un gynécologue?

À la mention de varices dans la maladie, la plupart des gens imaginent les processus pathologiques dans les membres inférieurs visibles à l’œil nu. Varices du bassin - ce type de maladie est parlé et écrit beaucoup moins souvent. Souvent, ses symptômes sont considérés comme la présence de processus inflammatoires dans les organes génitaux, de troubles hormonaux, de pathologies du système urinaire, de sciatique lombaire.

Chez les femmes, les varices des organes pelviens sont causées par l’étirement des parois des veines, ce qui réduit leur résistance. L'incidence maximale se produit à l'âge de procréer de 25 à 50 ans. Parfois, la dilatation des varices peut être déterminée chez les adolescentes pendant la période de croissance rapide et la formation de cycles hormonaux et menstruels. À cet âge, la maladie peut être asymptomatique.

Une autre caractéristique de la pathologie - une tendance à l'aggravation et à la manifestation active pendant la période de porter un enfant.

Signes et causes

L'obstruction des veines et les dysfonctionnements dans le système de circulation sanguine normale dans les ovaires entraînent des dysfonctionnements dans le système circulatoire. La dysplasie du tissu conjonctif, qui entraîne une diminution de la quantité de collagène et, par conséquent, de l'élasticité et de la résistance des vaisseaux sanguins, peut être un facteur de développement de la maladie.

Facteurs négatifs et causes communs du développement des varices pelviennes:

  • période de gestation due à une augmentation du volume sanguin dans les vaisseaux, à une augmentation du taux de progestérone, à une taille importante de l'utérus;
  • exercice intense régulier;
  • les grossesses précédentes multiples et l'accouchement;
  • mode de vie sédentaire, avec une activité principalement sédentaire;
  • maladies gynécologiques: structure pathologique de l'utérus, endométriose, processus inflammatoires;
  • pratique pendant une longue période d'interruption des rapports sexuels afin de se protéger contre les grossesses non désirées;
  • utilisation à long terme de certains agents hormonaux;
  • manque de satisfaction avec la vie sexuelle.

Un déséquilibre hormonal, en particulier une augmentation du taux d'œstrogènes, peut provoquer le développement de varices.

Comme on l'a déjà noté, les varices pelviennes se manifestent de la même manière que les maladies de l'appareil reproducteur féminin. Le principal symptôme qui fait qu'on est sur ses gardes est une douleur constante. Ils se font sentir dans le bas de l'abdomen, peuvent être aussi faibles, à peine perceptibles et extrêmement tranchants. Très souvent, une douleur intense, apparaissant dans le bassin, s'est propagée à la région lombaire ou au sacrum. Les douleurs deviennent plus vives après un effort physique ou, au contraire, après un long séjour dans la même position (assise ou debout).

Le système veineux pelvien chez la femme

Il est nécessaire de souligner les symptômes suivants, qui manifestent des varices du pelvis:

  • saignement accru après l'accouchement ou les procédures gynécologiques causées par un amincissement de la paroi veineuse, il est difficile d'arrêter un tel saignement;
  • relations sexuelles douloureuses, sentiment d'insatisfaction sexuelle, peur et aversion pour la vie sexuelle en général, apparition de forts spasmes musculaires lorsque vous tentez d'entrer dans une intimité intime;
  • miction douloureuse ou fréquente causée par une vessie pleine;
  • une augmentation des veines de la vulve ou du périnée, accompagnée de démangeaisons sévères, gonflement et sensation de brûlure;
  • thrombophlébite des veines caractérisée par un gonflement ou une rougeur de la peau du périnée, de la fièvre et une faiblesse générale.

Il existe des varices de la vulve et le développement de la maladie à la suite de pléthore veineuse. La maladie peut avoir trois degrés d'intensité.

  • Grade 1 - le diamètre de la veine est 4-5 mm;
  • 2 degrés - la veine augmente à 6-10 m;
  • Grade 3 - diamètre de la veine supérieur à 10 mm.

La détermination de la gravité de la pathologie est l’une des principales étapes du diagnostic, car elle aide à déterminer les méthodes de traitement. Dans les deux premiers cas, il suffit généralement d'un traitement conservateur, de modifications du régime alimentaire et de la pratique d'exercices thérapeutiques. La troisième sévérité de la maladie nécessite une opération, la ligature des grosses veines.

Varices du bassin pendant la grossesse

Cette maladie est un problème de femmes qui ont accouché à plusieurs reprises. Des changements dans les veines peuvent déjà se produire pendant la première grossesse et chaque risque augmente ensuite. À un certain stade, les veines des organes cessent de fonctionner pleinement, ce qui perturbe l'écoulement normal du sang.

Le risque augmente si une femme a:

  • la structure anormale des organes reproducteurs (principalement l'utérus) a été diagnostiquée;
  • il y a une prédisposition génétique;
  • surpoids ou jeu rapide de kilogrammes tout au long de la grossesse;
  • avoir de mauvaises habitudes (fumer);
  • travail nécessitant peu d’effort physique, long séjour assis ou debout au même endroit.

Pourquoi la maladie est-elle si souvent diagnostiquée chez les femmes enceintes?

Les femmes souffrent de cette pathologie au troisième trimestre, car l’utérus croissant exerce une pression sur les organes voisins, ce qui crée des obstacles pour leurs activités normales.

La quantité normale de sang circulant dans le corps pendant la gestation est augmentée de près de 50%. Les veines ne font pas toujours face à une charge accrue pour elles, surtout si la situation est aggravée par divers facteurs provocants, qui ont été discutés ci-dessus.

Des modifications caractéristiques du fond hormonal dans le corps de la future mère peuvent également avoir un effet néfaste sur l'élasticité des parois vasculaires.

Qu'est-ce qu'un dangereux élargissement pathologique des veines pendant la gestation?

Les varices de l'utérus et d'autres organes doivent faire face à un accouchement grave aux conséquences graves. Les parois amincies des veines peuvent être blessées et même éclater, provoquant des douleurs et des saignements. Ces phénomènes sont nocifs et dangereux non seulement pour le bien-être de la femme, mais aussi pour sa vie.

Le risque de formation de caillots sanguins est l’un des troubles les plus courants. Ils bloquent les vaisseaux, ce qui réduit voire empêche l’apport normal de sang au placenta. Un tel dysfonctionnement conduit au vieillissement du placenta et à la privation d'oxygène du fœtus en oxygène.

Aux stades 1 et 2 des varices pelviennes, l'accouchement a généralement lieu de manière naturelle. Lors des tentatives, le personnel médical veille à réduire la pression dans les parois des vaisseaux sanguins. L'administration simultanée d'agents anticoagulants est nécessaire.

La forme lourde (3ème) nécessite une césarienne.

Avec ce problème, une femme enceinte doit préparer avec soin son futur accouchement, à savoir:

  • à partir du deuxième trimestre, porter un bandage prénatal;
  • bouger activement, éliminer un long séjour assis ou debout dans une position (par exemple, être devant l'ordinateur);
  • pour réduire la pression dans les vaisseaux pendant le sommeil, placez un oreiller spécial entre les jambes;
  • nager dans la piscine ou prendre régulièrement une douche froide.

Les femmes enceintes doivent reconsidérer leur régime après le vidage intestinal opportun.

Diagnostics

L'examen gynécologique externe vous permet de déterminer facilement la vulve et le périnée variqueux. Mais comment vérifier s'il existe une pathologie similaire dans les organes génitaux internes? Pour déterminer le problème avec précision, des examens supplémentaires sont prescrits, tels que le diagnostic par ultrasons, la phlébographie, la laparoscopie, la tomodensitométrie ou l'IRM.

Traitement

La maladie n'appartient pas aux pathologies gynécologiques. Son traitement est réalisé par un phlébologue (chirurgien vasculaire). Mais comme la pathologie est souvent détectée lors de l'échographie, une femme est ensuite vue par deux spécialistes - un gynécologue et un phlébologue. Le traitement des varices du bassin devrait être complet, y compris les traitements médicamenteux et non médicamenteux, l'utilisation d'exercices thérapeutiques, la normalisation du système nutritionnel et la révision du régime de jour.

Les médicaments éliminent efficacement les symptômes au stade initial. Les patients ont prescrit des médicaments dans la période d'exacerbation. L'utilisation à long terme de tels fonds n'est pas souhaitable car ils ont tendance à causer des effets secondaires. Les médicaments améliorent la circulation sanguine, soulagent l'inflammation et la douleur et réduisent le risque de formation de caillots sanguins.

Comment traiter les veines pelviennes dilatées chez la femme enceinte et dans quelle mesure une pharmacothérapie est-elle justifiée?

Compte tenu des risques potentiels pour le fœtus et du risque élevé d'effets secondaires, les médicaments ne sont prescrits qu'au plus tôt le deuxième trimestre et uniquement dans des cas exceptionnels. Si une femme n'a jamais eu de tels problèmes médicaux avant le début de sa grossesse, il lui est plus souvent recommandé de se limiter aux traitements non médicamenteux, tels que le port de vêtements spéciaux.

Considérez l'utilisation de certains médicaments:

Le principal ingrédient actif est le diosmin. Formulaire de libération - pilules. Le médicament réduit la congestion dans la région pelvienne, stimule l'écoulement veineux et la circulation sanguine. Il est bien toléré, mais dans certains cas, des réactions allergiques cutanées, des maux de tête, des selles bouleversées ou des nausées sont possibles. Non recommandé pour les personnes présentant une hypersensibilité aux composants de l'outil et les enfants mineurs.

Les médicaments sont prescrits aux femmes enceintes après avoir consulté un médecin, pour une période ne dépassant pas 12 semaines.

Au coeur de la substance active - dipyridamole. Disponible sous forme de pilule. Recommandé pour le traitement et la prévention des varices, de la thrombose et de leurs complications. Les contre-indications comprennent les violations du cœur et des vaisseaux sanguins, l'insuffisance hépatique, l'ulcère peptique.

Après une longue réception, des effets secondaires sont possibles: maux de tête, éruptions cutanées, accélération du rythme cardiaque, bouffées de chaleur du visage, troubles du système digestif. Lorsque la grossesse est indiquée selon les indications, lorsque le bénéfice attendu dépasse les risques possibles pour le fœtus.

Utilisé en thérapie combinée avec un autre médicament Flogenzyme. Wobenzym contient des extraits de plantes (ananas et papaye) et des extraits de pancréas d'origine animale. Le médicament combiné a un effet anti-inflammatoire, anti-œdémateux et analgésique. Formulaire de libération - pilules.

Les effets secondaires sont rares, il peut y avoir de l'urticaire, des éruptions cutanées mineures. L'hémophilie et l'intolérance individuelle aux composants du produit sont des contre-indications.

Éliminer la stagnation dans le bassin aidera la gymnastique. La plupart des exercices sont effectués en position couchée. Cela peut être le fameux "bouleau", "vélo", "ciseaux". Lorsqu'elles sont effectuées, le bas-ventre est suffisamment chargé, ce qui contribue à l'écoulement du sang. L'entraînement physique thérapeutique est complété par le port de tricots de compression.

Parmi les méthodes de traitement utilisées et l'hirudothérapie, le traitement avec des sangsues, qui mettent dans le coccyx.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle est efficace pour vaincre les symptômes de la maladie si elle est appliquée aux premiers stades. Les thés et les bouillons de chaga et de racine de pissenlit, la teinture à base de marronnier d’argent possèdent une grande efficacité.

Le moyen le plus abordable d'utiliser le chagi est un thé thérapeutique à base de thé. Pour ce faire, 3 cuillères à soupe de chaga séché versez 0,5 litre d’eau bouillie et insistez dans un endroit chaud pendant plusieurs heures. Prenez une demi-heure avant les repas pas plus de 2-3 fois par jour.

Une cuillère à dessert de racine de pissenlit hachée est versée avec un verre d'eau bouillante, puisée pendant plusieurs heures et bue trois fois par jour 10-15 minutes avant les repas. Ce thé est contre-indiqué pour les personnes souffrant de gastrite ou de maladie des voies biliaires.

Pour faire la teinture de marronier, le fruit est pelé, haché finement, mis dans une bouteille avec du verre foncé et versé avec de la vodka dans un rapport de 1:10. Durée de la perfusion - 14 jours. 25-30 gouttes de la teinture obtenue sont mélangées avec une petite quantité d’eau et prises trois fois par jour. La durée d'admission ne doit pas dépasser 30 jours.

Régime alimentaire

Une alimentation équilibrée, à l'exception des aliments gras et des boissons alcoolisées, revêt une grande importance pour le traitement de la maladie. Le menu devrait inclure des repas riches en fibres et des graisses d'origine végétale. Les principaux produits dans le régime alimentaire devraient être les légumes, les fruits, les jus naturels, le thé vert. Pâte sucrée non recommandée, plats avec beaucoup d'épices, fast food. Les repas devraient être fréquents, mais en petites portions.

Aliments utiles riches en vitamine C (agrumes, cassis), fruits de mer (huîtres, crevettes, algues). Les repas doivent être préparés avec un minimum de sel.

Prévention

Les thérapies conservatrices améliorent considérablement l'état des patients et éliminent le risque de conséquences graves. La tâche principale du traitement est de prévenir les récidives et la nécessité d’une intervention chirurgicale. La prévention de la maladie et de sa récurrence est d’une grande importance.

Parmi les recommandations médicales doivent être soulignés:

  1. Utilisez des médicaments hormonaux uniquement selon les directives du médecin et sous son contrôle.
  2. Dirigez un style de vie mobile avec un exercice modéré.
  3. Éliminez les mauvaises habitudes, telles que fumer et boire de l'alcool.
  4. Effectuez régulièrement une série d’exercices de gymnastique pour favoriser la santé vasculaire.
  5. Mangez sainement avec beaucoup de fruits et de légumes.
  6. Portez des bas de contention dès les premiers signes de varices.

La mise en œuvre de recommandations préventives est également importante pendant la grossesse, en particulier au second semestre.

La révision de la nutrition, le style de vie actif, les visites régulières chez le médecin, le traitement des varices du bassin immédiatement après l'identification de la maladie permettront d'éliminer les symptômes douloureux et d'éviter une intervention chirurgicale prolongée.

Varices du bassin chez les femmes

Les varices du bassin chez les femmes (ectasie, paramétrisme, dilatation ou phlébostase) sont provoquées par cette affection en raison d'une réinjection de sang dans l'artère ovarienne, en raison d'une surpression des vaisseaux.

L'intensification du développement de la maladie est une grossesse.

Les varices pelviennes internes exprimaient une douleur intense et prolongée à l'abdomen.

Les causes de la pathologie

Le plus souvent, l'ectasie des veines pelviennes est déterminée chez la femme. Dans ce cas, en règle générale, cette maladie en gynécologie est diagnostiquée chez des patients âgés de 20 à 40 ans.

Souvent, les patients atteints de varices du petit bassin tentent d’abord de faire le traitement à domicile. Les méthodes populaires qui sont utilisées sans consulter et consulter un médecin peuvent entraîner des effets secondaires négatifs, vous devez donc toujours consulter un phlébologue après un certain temps.

Les principaux facteurs qui ont conduit à l’émergence de cette pathologie incluent:

  1. Activité physique excessivement accrue.
  2. Mode de vie sédentaire.
  3. Maladies congénitales des parois des vaisseaux sanguins - faiblesse, plasticité, sous-développement.
  4. Les processus d'inflammation dans les organes pelviens.
  5. Violation du fond hormonal.

Pathologie sexuelle - anorgasmie, douleur et inconfort au cours d'un rapport sexuel, qui ont une étiologie psychologique de la survenue, alors qu'ils pratiquent très souvent un contact sexuel interrompu.

Dans ce cas, les varices pelviennes, le traitement et les symptômes de cette maladie ressemblent aux varices des jambes. Dans cette situation, les veines commencent à perturber les valves qui facilitent la circulation du sang vers le muscle cardiaque.

Il y a un dysfonctionnement des valves, qui servent de protection pour le flux sanguin inverse.

Si leur travail est altéré, la stagnation du sang commence dans les veines. Les veines remplies de sang augmentent en volume, ce qui accroît encore le phénomène de stagnation. Un symptôme pelvien de surcharge veineuse apparaît généralement autour de la vulve, des trompes de Fallope, de l'utérus et peut même dilater les veines du vagin.

Premiers signes et symptômes

Un certain nombre de symptômes cliniques majeurs indiquent le développement de varices. Le symptôme le plus important de cette maladie est une douleur déraisonnable au bas de l'abdomen, dans la région pelvienne, qui commence souvent à donner dans le périnée ou dans la région lombaire. La patiente souffre également d'un écoulement abondant de mucus par le vagin, en particulier au milieu du cycle mensuel.

Outre les principaux symptômes, il existe également d'autres symptômes très importants de varices:

  1. Dans certains cas, la stérilité est observée chez les femmes.
  2. La dysménorrhée. Manifestation de la douleur pendant la menstruation.
  3. Symptômes prémenstruels perceptibles.
  4. Irradiation de la douleur à l'aine, au bas du dos et au sacrum.
  5. Dyspareunie symptomatique (manifestation d'inconfort dans le vagin ou dans la vulve, comme lors d'un contact sexuel et après son achèvement).
  6. Manifestation d'une crise douloureuse (résultant d'un refroidissement excessif du corps, d'une fatigue physique excessive et d'un stress psycho-émotionnel).
  7. L'apparition de douleurs dans l'abdomen après des surcharges prolongées (dynamiques ou statiques).

Face à ces symptômes cliniques, il est nécessaire de consulter un médecin le plus rapidement possible car cette pathologie peut entraîner un grand nombre de complications désagréables:

  • les varices peuvent être une contre-indication à l'accouchement naturel;
  • le travail des organes de reproduction est perturbé;
  • il y a une peur du contact sexuel;
  • l'irritabilité et l'anxiété apparaissent.

Il est également nécessaire de dire que tous les symptômes ci-dessus peuvent être exprimés différemment. Chez certains patients, tous les symptômes de la maladie sont notés, et chez quelques-uns seulement.

Méthodes de diagnostic de la maladie

Pour établir le diagnostic correct, le patient doit subir un examen complet. Si une femme se plaint d'une douleur apparaissant sans raison apparente, un spécialiste déterminera tout d'abord les causes qui sont à l'origine du symptôme de douleur. Examinez attentivement les membres inférieurs du patient. Vous pouvez ainsi identifier la manifestation de la dilatation des varices. Dans certaines situations, le diagnostic est posé par un médecin vasculaire.

Les principales méthodes de diagnostic sont les suivantes:

  1. Échographie du système veineux. L’examen offre l’occasion d’examiner la tortuosité et les varices.
  2. La laparoscopie. Déterminer les varices dans la zone des ovaires.
  3. CT Cela donne l’occasion d’exclure la maladie, de déterminer les varices dans les ovaires et l’utérus, de voir sur le moniteur l’expansion, ainsi que leur crimpiness.
  4. Ovariancographie sélective. L'enquête la plus précise. Il est produit en introduisant un agent de contraste dans les veines sous-clavières et fémorales.
  5. Sonographie Doppler. Détermine dans les veines des ovaires et de l'utérus la réduction de la vitesse systolique du processus.

L'utilisation de ces méthodes permet de définir plus clairement les symptômes de la maladie.

Degrés et approche différentielle

Afin de normaliser le diagnostic et la possibilité d'un traitement différentiel imminent, A. E. Volkov a divisé les varices en tenant compte du lieu de formation de l'ectasie veineuse et de la taille des vaisseaux dilatés.

Trois stades de cette maladie sont classés:

  • la première étape correspond au mouvement en forme de spin du vaisseau dont la taille de la veine n’est pas supérieure à 6 mm;
  • le deuxième stade - la taille de la veine n'est pas plus de 7-11 mm pendant le type total de varicosité, BP des veines du plexus utérin arqué, BP des veines paramétriques, ectasie lâche du plexus ovarien;
  • le troisième stade - la taille d'une veine est supérieure à 11 mm au cours de la forme principale de formation paramétrique ou BP totale.

Compte tenu de la gravité du processus pathologique, il est possible d'utiliser des méthodes médicales de traitement ou d'intervention chirurgicale.

Méthodes de traitement des varices

Au cours des stades 1 à 2 de la maladie variqueuse, les thérapies conservatrices (gymnastique corrective, préparations OPS, veinotoniques) sont les plus couramment utilisées.

Traitement conservateur pendant le syndrome de pléthore veineuse symptomatique, qui inclut la normalisation du repos et de l'effort physique, ce qui élimine les charges actives excessives et la position debout prolongée.

Lorsque le patient présente une dilatation des varices, les procédures médicales visent principalement à atteindre les objectifs suivants:

  1. Soulagement des saignements, de la douleur, etc.
  2. Restauration du tonus veineux, circulation sanguine accrue dans les tissus.
  3. Terminaison du flux sanguin inverse à travers le système veineux des ovaires.

Il est nécessaire de réaliser que même un traitement de très haute qualité de cette pathologie ne guérira pas complètement les varices.

Cependant, un traitement adéquat permettra de prévenir les principaux symptômes cliniques et d’améliorer considérablement l’état du patient.

Le traitement du VRVMT comprend plusieurs composants principaux:

  1. Classes régulières d'exercices thérapeutiques pour prévenir l'apparition de la maladie.
  2. Cours de consommation de drogues au cours de l'exacerbation.

Traitement conservateur des veines atteintes

En raison de la localisation interne des veines infectées par la pathologie, les médicaments étant utilisés par voie orale, il est tout simplement impossible d'appliquer des pommades et des gels veineux.

Au cours de cette maladie, les médicaments suivants sont utilisés:

  1. Extrait de marron d'Inde (escuzan) - pour éliminer le processus inflammatoire et le gonflement.
  2. Diosmine (phlibodia, detralex) - Éliminer l'élasticité vasculaire élevée, prévenir les dommages, réduire la perméabilité.
  3. Vitamine C - renforce les parois vasculaires.
  4. Troxérutine - nécessaire pour améliorer la sortie du sang des vaisseaux déformés, réduire le processus inflammatoire et le gonflement, augmenter l'activité des veines.

Les médecins conseillent d'associer un traitement conservateur à une thérapie par l'exercice, ainsi qu'à l'utilisation de sous-vêtements de compression. Les sous-vêtements de compression sont particulièrement nécessaires pendant la grossesse.

Intervention chirurgicale

L'intervention chirurgicale est une méthode de traitement extrême, qui est utilisée si la maladie est à un stade très avancé et qu'il existe une hypothèse de BP des veines. La chirurgie est choisie en fonction de la localisation de la principale violation des veines et implique les interventions suivantes:

  • Chirurgie de Trendelenburg-Troyanov (chirurgie croisée) - également utilisée pour les maladies veineuses des jambes;
  • ligature des veines dans les organes génitaux (généralement effectuée simultanément avec la miniflebectomy du périnée);
  • ligature de la veine ovarienne.

S'il est nécessaire d'effectuer une opération, le choix des manipulations appropriées est plutôt individuel, car tout dépendra de l'emplacement des varices.

Exercices et kinésithérapie

Si nous considérons les exercices physiques nécessaires, alors, pendant cette maladie, les femmes doivent effectuer au moins un des exercices tous les jours - «bouleau», «vélo», «ciseaux». Il est également très utile une douche de contraste dans la région pelvienne et des exercices de respiration. Dans ce cas, la gymnastique effectuée correctement et avec précision est le moyen le plus rapide de rétablir une vie saine et normale.

Les exercices les plus simples mais efficaces sont les suivants:

  1. Allongé sur le dos, levez les jambes, puis pliez et soulevez le plus haut possible. L'exercice est fait environ 10 fois.
  2. La position sur le dos, étirer les jambes, puis, se pliant, tirez vers le haut à la poitrine. Courir au moins 10 fois.
  3. Pendant une demi-heure, vous devrez marcher dans la pièce. Au début - sur les orteils, puis - sur les talons, après - lever les genoux aussi haut que possible.
  4. Allongé sur le ventre, soulevez à son tour les jambes. En position maximale, la jambe doit être fixée pendant quelques secondes. Au moins 7 sets sur chaque jambe.

Recettes et outils folkloriques

Le traitement des varices peut être effectué à la maison.

Les méthodes de traitement folkloriques les plus célèbres et les plus courantes:

  1. Infusion de marron d'Inde.
  2. Teinture de kombucha.
  3. Teinture de racines de pissenlit.
  4. Traitement avec des sangsues appliquées au coccyx et à la région sacrale.

Un rôle important lors du traitement des varices est le régime alimentaire. Le régime alimentaire quotidien doit être équilibré et contenir suffisamment de fibres et de protéines naturelles.

Mesures préventives

Vous devez également tirer parti de quelques astuces simples servant de prophylaxie pour VRVMT. De plus, s'ils sont constamment observés, ils pourront également améliorer l'état général du corps:

  1. Chaque jour, vous devez faire des exercices.
  2. Utilisez des collants spéciaux pour le traitement.
  3. Ajoutez plus de légumes à votre alimentation quotidienne. Évitez les aliments qui causent la constipation.
  4. Lorsque les sédentaires travaillent pour effectuer des pauses, vous devez marcher au moins 10 minutes toutes les deux heures.
  5. Ne pas abuser de l'alcool et ne pas fumer.
  6. Ne prenez pas d'hormones incontrôlées.
  7. Après une intervention chirurgicale pour VRVMT doivent prendre les doses prophylactiques prescrites par le médecin de médicaments.

Prévision possible

Si vous ne traitez pas complètement la maladie variqueuse, après un certain temps, les veines commencent à augmenter encore plus (de 90%), cela risque de provoquer des effets indésirables graves, y compris une thrombose. Chez les 10% restants de patients atteints de varices, chez lesquels il est apparu après la grossesse, la maladie ne passe pas à un stade plus grave, mais elle ne disparaît jamais d'elle-même.

Si vous commencez le traitement de la pathologie, vous pouvez obtenir un rétablissement complet (15-25%, en tenant compte de la gravité), ou une amélioration significative (55-60%), en particulier dans le cas d'une combinaison simultanée de la méthode opérationnelle et prudente. Mais, d'une manière ou d'une autre, après une thérapie complexe, une prophylaxie à vie est nécessaire, qui consiste à respecter le mode de vie correct, à assurer une assistance médicale régulière ou un support de compression des veines.