Prolapsus de la valve mitrale: signes, degrés, manifestations, thérapie, contre-indications

L'une des anomalies du développement cardiaque est le prolapsus de la valve mitrale (MVP). Il se caractérise par le fait que ses valves sont pressées dans la cavité auriculaire gauche au moment où le ventricule gauche se contracte (systole). Cette pathologie a un autre nom - syndrome de Barlow, d'après le nom du médecin qui a été le premier à déterminer la cause du bruit apolitique tardif systolique accompagnant le MVP.

La valeur de cette malformation cardiaque n’est toujours pas bien comprise. Mais la plupart des sommités médicales pensent que cela ne représente pas une menace particulière pour la vie humaine. Habituellement, cette pathologie n'a pas de manifestations cliniques prononcées. Il ne nécessite pas de traitement médical. La nécessité d'un traitement apparaît lorsque, à la suite d'une MVP, se développe une anomalie cardiaque (par exemple, une arythmie) accompagnée de certaines manifestations cliniques. Par conséquent, la tâche du cardiologue est de convaincre le patient de ne pas paniquer et de l’entraîner aux exercices de base de relaxation musculaire et d’auto-entraînement. Cela l'aidera à faire face à l'état émergent d'anxiété et de troubles nerveux, à calmer l'anxiété cardiaque.

Qu'est-ce que le prolapsus de la valve mitrale?

Pour comprendre cela, il faut imaginer le fonctionnement du cœur. Le sang du poumon enrichi en oxygène entre dans la cavité auriculaire gauche, qui lui sert d’espace de stockage (réservoir). De là, il entre dans le ventricule gauche. Son but est de faire sortir tout le sang qui est entré dans la bouche de l'aorte, afin de le distribuer aux organes situés dans la zone de la circulation sanguine principale (grand cercle). Le flux sanguin se précipite à nouveau vers le cœur, mais déjà dans l'oreillette droite, puis dans la cavité du ventricule droit. En même temps, l'oxygène est consommé et le sang saturé de dioxyde de carbone. PJ (ventricule droit) le jette dans la circulation pulmonaire (artère pulmonaire), où se produit son nouvel enrichissement en oxygène.

Avec une activité cardiaque normale, la systole auriculaire est complètement libérée du sang et la valve mitrale ferme l'entrée des oreillettes. Il n'y a pas d'écoulement sanguin inverse. Les prolaps ne permettent pas aux portes étirées et affaissées de se fermer complètement. Par conséquent, tout le sang ne pénètre pas dans l'aorte au moment du débit cardiaque. Une partie de celui-ci retourne dans la cavité de l'oreillette gauche.

Le processus de flux sanguin rétrograde s'appelle la régurgitation. Un prolapsus accompagné d'une déviation de moins de 3 mm se développe sans régurgitation.

Classification PMK

On distingue la force de la régurgitation (le degré de remplissage du ventricule gauche avec du sang résiduel):

1 degré

La flèche minimale des deux vannes est de 3 mm, la maximale - 6 mm. Le flux sanguin inversé est négligeable. Cela ne conduit pas à des modifications pathologiques de la circulation sanguine. Et ne cause pas associé à ces symptômes désagréables. On pense que l'état du patient présentant un degré de MVP 1 se situe dans la plage normale. Cette pathologie est révélée par hasard. Un traitement médicamenteux n'est pas nécessaire. Mais il est recommandé au patient de consulter périodiquement un cardiologue. Sport et éducation physique - pas contre-indiqué. Bien renforce le jogging, la marche, la natation, le ski et le patinage de vitesse du muscle cardiaque. Utile patinage et aérobic. L'admission à ces sports au niveau professionnel est délivrée par le cardiologue traitant. Mais il y a des limites. Strictement interdit:

  1. Haltérophilie sportive associée à la musculation dynamique ou statique;
  2. Cours sur simulateurs de puissance.

2 degrés

La déviation maximale des soupapes - 9 mm. Il est accompagné de manifestations cliniques. Un traitement médicamenteux symptomatique est nécessaire. L'éducation physique et sportive est autorisée, mais uniquement après consultation d'un cardiologue, qui sélectionnera la charge optimale.

3 degrés

Un prolapsus de grade 3 est diagnostiqué lorsque les valvules sont pliées à plus de 9 mm. Dans le même temps, de graves changements dans la structure du cœur se manifestent. La cavité de l'oreillette gauche se dilate, les parois ventriculaires s'épaississent, il y a des modifications anormales dans le système circulatoire. Ils conduisent aux complications suivantes:

Au 3ème degré, une intervention chirurgicale est nécessaire: fermeture des valves de la valve ou des prothèses de la MK. Recommandé des exercices de gymnastique spéciaux, qui choisit le médecin des exercices de physiothérapie.

Au moment de l'apparition du prolapsus est divisé en précoce et tardif. Dans un certain nombre de pays européens, y compris la Russie, la classification de la maladie comprend:

  1. Prolapsus primaire (idiopathique ou isolé) de la MK héréditaire, héréditaire, congénitale et acquise, qui peut être accompagné d'une dégénérescence myxomateuse de gravité variable;
  2. Secondaire, représenté par une dysplasie indifférenciée du tissu conjonctif et résultant d'une pathologie héréditaire (maladie d'Ehlers-Danlos, maladie de Marfan) ou d'autres maladies cardiaques (complications du rhumatisme, de la péricardite, de la cardiomyopathie hypertrophique, du défaut auriculaire septal).

Symptômes de PMK

Les premier et deuxième degrés de PMH sont le plus souvent asymptomatiques et la maladie est détectée par hasard lorsqu'une personne subit un examen médical obligatoire. Au 3ème degré, les symptômes suivants de prolapsus de la valve mitrale sont notés:

  • Il y a une faiblesse, un malaise, une température sous-fébrile (37-37,5 ° C) pendant une longue période;
  • Il y a une transpiration accrue;
  • Le matin et la nuit, mal à la tête;
  • Il y a un sentiment qu'il n'y a rien à respirer et une personne essaie instinctivement d'absorber le plus d'air possible tout en prenant une profonde respiration;
  • Les glycosides cardiaques ne soulagent pas les douleurs émergentes dans le cœur.
  • Une arythmie constante se développe;

Au cours de l'auscultation, des bruits dans le cœur sont clairement entendus (claquements mi-systoliques causés par la grande tension des accords, qui étaient très relâchés auparavant). Ils s'appellent également le syndrome de valve de clap.

Lors d'une échographie du cœur avec Doppler, il est possible de détecter un flux sanguin inversé (régurgitation). La PCM ne présente pas de signes ECG caractéristiques.

Vidéo: PMK sur l'échographie

1 degré, un garçon de 13 ans, de la végétation aux extrémités des valves.

Étiologie

On pense que deux facteurs jouent un rôle décisif dans la formation de MVP:

  1. Pathologies congénitales (primaires) transmises en héritant de la structure anormale des fibres qui forment la base des cuspides valvulaires. Dans le même temps, les accords les reliant au myocarde s’allongent progressivement. Les plis deviennent doux et faciles à étirer, ce qui contribue à leur affaissement. L'évolution et le pronostic de la MVP congénitale sont favorables. Cela cause rarement des complications. Aucun cas d'insuffisance cardiaque n'a été noté. Par conséquent, il n'est pas considéré comme une maladie, mais simplement attribué à des caractéristiques anatomiques.
  2. Prolapsus cardiaque acquis (secondaire). Cela est dû à un certain nombre de raisons, qui sont basées sur le processus inflammatoire-dégénératif du tissu conjonctif. Ces processus comprennent les rhumatismes, accompagnés de lésions des cuspides de la valve mitrale, accompagnées d’un développement d’inflammation et de déformations.

Thérapie PMK

Le traitement du prolapsus de la valve mitrale dépend du degré de régurgitation, des causes de la pathologie et des complications qui en résultent, mais dans la plupart des cas, les patients ne reçoivent aucun traitement. Les patients doivent donc expliquer l'essence de la maladie, le calmer et, si nécessaire, prescrire des sédatifs.

La normalisation du travail et du repos, un sommeil adéquat, le manque de stress et les chocs nerveux sont également importants. En dépit du fait que l'activité physique intense est contre-indiquée pour eux, des exercices de gymnastique modérée et des randonnées, au contraire, sont recommandés.

Parmi les préparations médicamenteuses, on prescrit aux patients atteints de PMK:

  • Avec la tachycardie (palpitations cardiaques), les bêta-bloquants peuvent être utilisés (propranolol, aténolol, etc.);
  • Si la PCM est accompagnée de manifestations cliniques de dystonie végétative-vasculaire, utilisez des préparations contenant du magnésium (Magne-B6), des adaptogènes (Eleutherococcus, Ginseng, etc.);
  • La réception des vitamines du groupe B, PP (Neurobeks Neo) est obligatoire;
  • La chirurgie de gradation à 3 et 4 degrés peut nécessiter un traitement chirurgical (fermeture des tracts ou remplacement de la valve).

PMK chez les femmes enceintes

La PMK est beaucoup plus répandue dans la moitié féminine de la population. C’est l’une des pathologies cardiaques les plus courantes, détectée lors de l’examen obligatoire de la femme enceinte (échocardiographie, échographie cardiaque), puisqu'un grand nombre de femmes ayant un PMH de 1 à 2 degrés n’étaient peut-être pas conscientes de leurs anomalies. Le prolapsus de la valve mitrale pendant la grossesse peut diminuer, ce qui est associé à une augmentation du débit cardiaque et à une diminution de la résistance vasculaire périphérique. Pendant la grossesse, la plupart des cas de prolapsus surviennent favorablement, mais les femmes enceintes sont plus susceptibles de présenter des troubles du rythme cardiaque (tachycardie paroxystique, extrasystole ventriculaire). Au cours de la gestation, la PMK est souvent accompagnée d’une prééclampsie, qui se caractérise par une hypoxie du fœtus avec un retard de croissance. Parfois, la grossesse se termine par un travail prématuré ou une faiblesse du travail est possible. Dans ce cas, une césarienne est indiquée.

Le traitement médicamenteux de la MVP chez la femme enceinte n’est pratiqué que dans des cas exceptionnels à évolution modérée ou grave, avec une probabilité élevée d’arythmie et de troubles hémodynamiques. Il est accompagné de quatre grands syndromes.

Dysfonctionnement végétatif:

  1. Douleur thoracique au coeur;
  2. L'hyperventilation, dont le symptôme central s'exprime par un manque d'air aigu;
  3. Trouble du rythme cardiaque;
  4. Avoir des frissons ou une transpiration accrue en raison d'une thermorégulation diminuée;
  5. Troubles gastro-intestinaux (tractus gastro-intestinal).

Syndrome de troubles vasculaires:

  1. Maux de tête fréquents; gonflement;
  2. Baisser la température dans les membres (mains et pieds glacés);
  3. La chair de poule.

Hémorragique:

  1. L'apparition d'ecchymoses à la moindre pression,
  2. Saignements nasaux ou gingivaux fréquents.

Syndrome psychopathologique:

  1. Anxiété et peur
  2. Sautes d'humeur fréquentes.

Dans ce cas, une femme enceinte est à risque. Il devrait être surveillé, traité et donné naissance dans des centres périnatals spécialisés.

Une future mère chez qui on a diagnostiqué une MVP au premier degré peut donner naissance de manière naturelle dans des conditions normales. Cependant, elle doit suivre les directives suivantes:

  • Il convient d'éviter toute exposition prolongée à la chaleur ou au froid, dans des pièces encombrées à forte humidité, où se trouvent des sources de radiations ionisantes.
  • Elle est contre-indiquée pour rester assis trop longtemps. Cela conduit à la stagnation du sang dans le bassin.
  • Reste (lire des livres, écouter de la musique ou regarder la télévision) est mieux inclinable.

Une femme qui a un prolapsus de la valve mitrale avec régurgitation a été identifiée, toute la période de grossesse doit être observée par un cardiologue afin que les complications en développement soient reconnues à temps et que des mesures soient prises à temps pour les éliminer.

Complications du prolapsus MK

La plupart des complications du prolapsus de la valve mitrale se développent avec l'âge. Le pronostic défavorable dans le développement de beaucoup d'entre eux est donné principalement aux personnes âgées. Les complications les plus graves et potentiellement mortelles du patient sont les suivantes:

  1. Différents types d’arythmie provoqués par un dysfonctionnement du système végétatif-vasculaire, une activité accrue des cardiomyocytes, une tension excessive des muscles papillaires, une altération de la conduction anti-ventriculaire de l’impulsion.
  2. Insuffisance de MK provoquée par un flux sanguin rétrograde (dans la direction opposée).
  3. Endocardite infectieuse. Cette complication est dangereuse dans la mesure où elle peut créer un espace dans les cordes reliant le MC aux parois du ventricule ou déchirer une partie de la valvule, ainsi que divers types d’emboles (microbienne, thromboembolique, embolie avec un fragment de valvule).
  4. Complications de nature neurologique associées à une embolie vasculaire cérébrale (infarctus cérébral).

Prolapsus dans l'enfance

Le prolapsus MK est beaucoup plus courant chez les enfants que chez les adultes. Ceci est démontré par des données statistiques basées sur les résultats de la recherche. Il est à noter que, chez les adolescentes, la PMK est deux fois plus souvent diagnostiquée. Les plaintes d'enfants sont du même type. Fondamentalement, il s’agit d’un manque aigu d’air, d’une lourdeur cardiaque et de douleurs thoraciques.

Le prolapsus du lambeau antérieur le plus fréquemment diagnostiqué est le 1er degré. Il a été détecté chez 86% des enfants examinés. La maladie du 2e degré n'est que de 11,5%. Les PMK III et IV avec des degrés de régurgitation ont une distribution très rare, pas plus de 1 enfant sur 100.

Les symptômes de la PMK se manifestent de différentes manières chez les enfants. Certains ne ressentent pratiquement pas le travail anormal du cœur. Pour d'autres, cela se manifeste assez fortement.

  • Ainsi, près de 30% des enfants adolescents atteints de PSMK (prolapsus de la valve mitrale) ont des douleurs à la poitrine. Il provoque diverses raisons, parmi lesquelles les plus courantes sont les suivantes:
    1. accords trop serrés;
    2. stress émotionnel ou physique conduisant à une tachycardie;
    3. manque d'oxygène.
  • Tant d'enfants développent des palpitations cardiaques.
  • Souvent, les adolescents qui passent beaucoup de temps à l'ordinateur, préférant l'activité mentale à l'effort physique, sont sujets à la fatigue. Ils ont souvent le souffle court en cours d’éducation physique ou au travail physique.
  • Chez les enfants avec un diagnostic de MVP, dans de nombreux cas, des symptômes de nature neuropsychologique apparaissent. Ils sont sujets aux changements d'humeur fréquents, à l'agressivité, aux dépressions nerveuses. Avec le stress émotionnel, ils peuvent avoir une syncope à court terme.

Lors de l'examen du patient, le cardiologue utilise divers tests de diagnostic permettant de révéler le tableau le plus exact possible de la PCM. Le diagnostic est établi lorsque du bruit est détecté lors de l'auscultation: cholosistolique, systolique tardif isolé ou associé à des clics, des clics isolés (clics).

Ensuite, la maladie est diagnostiquée par échocardiographie. Il permet de déterminer les anomalies fonctionnelles du myocarde, la structure des lambeaux de MK et leur prolapsus. Les caractéristiques qui définissent MVP by EchoCG sont les suivantes:

  1. Ceinture MK augmentée de 5 mm ou plus.
  2. Ventricule gauche et atrium élargis.
  3. Avec la réduction du ventricule, la ceinture MK se replie dans la chambre de l'oreillette.
  4. Anneau mitral élargi.
  5. Les accords sont allongés.

Les fonctionnalités supplémentaires incluent:

La radiographie montre que:

  • Le schéma pulmonaire n'est pas modifié.
  • Renflement de l'artère pulmonaire - modéré;
  • Le myocarde ressemble à un cœur "suspendu" de taille réduite.

Dans la plupart des cas, l’ECG ne montre aucun changement de l’activité cardiaque associé à la MVP.

Le prolapsus de la valvule cardiaque dans l'enfance se développe souvent dans le contexte d'un manque d'ions magnésium. Une carence en magnésium perturbe le processus de production de collagène par les fibroblastes. Parallèlement à une diminution de la teneur en magnésium dans le sang et les tissus, il existe une augmentation de la bêta-endorphine et un déséquilibre électrolytique. Il est à noter que les enfants chez qui on a diagnostiqué une PCM ont un poids insuffisant (croissance inappropriée). Beaucoup d'entre eux présentent une myopathie, des pieds plats, une scoliose, un développement médiocre du tissu musculaire, un manque d'appétit.

Il est recommandé de traiter la SPM avec un degré élevé de régurgitation chez les enfants et les adolescents, en tenant compte de leur groupe d'âge, de leur sexe et de leur hérédité. En fonction du degré d’expression des manifestations cliniques de la maladie, la méthode de traitement est choisie, des médicaments sont prescrits.

Mais l'objectif principal est de changer les conditions de vie de l'enfant. Il est nécessaire d'ajuster leur charge mentale. Il doit alterner avec le physique. Les enfants doivent se rendre dans la salle de physiothérapie, où un spécialiste qualifié sélectionnera la série d'exercices optimale en tenant compte des caractéristiques individuelles de l'évolution de la maladie. Cours de natation recommandés.

Lorsque des changements métaboliques dans le muscle cardiaque d'un enfant, la physiothérapie peut être prescrite:

  1. Galvanisation de la zone du segment réflexe, avec administration intramusculaire de thiotriazoline au moins deux heures avant la procédure.
  2. Électrophorèse de calcium dans les troubles vagotoniques.
  3. Électrophorèse sur le brome pour les dysfonctionnements sympathicotoniques.
  4. Darsonvalization.

Parmi les médicaments utilisés sont les suivants:

  • Cinnarizine - pour augmenter la microcirculation sanguine. Le cours de traitement de 2 à 3 semaines.
  • Cardiométabolites (ATP, Riboxin).
  • Beta-andrenoblockers - avec PMK, accompagnés de tachycardie sinusale. Le dosage est strictement individuel.
  • Les médicaments antiarythmiques pour les arythmies persistantes accompagnant MVP au troisième degré.
  • Complexes de vitamines et de minéraux.

Des préparations à base de plantes sont également utilisées: décoction de prêle (elle contient du silicium), extrait de ginseng et autres moyens ayant un effet sédatif (sédatif).

Tous les enfants atteints de CIP devraient être enregistrés auprès d'un cardiologue et se soumettre régulièrement (au moins deux fois par an) à un examen visant à détecter rapidement tout changement dans l'hémodynamique. Selon le degré de PMK déterminé par la possibilité de faire du sport. En cas de prolapsus du 2e degré, certains enfants doivent être transférés dans un groupe d'éducation physique à charge réduite.

Recommandations pour le sport

En cas de prolapsus, il existe un certain nombre de restrictions pour les sports au niveau professionnel avec la participation à des compétitions responsables. Vous pouvez vous familiariser avec eux dans un document spécial élaboré par la Société russe de cardiologie. Il s’appelle «Recommandations pour l’admission d’athlètes ayant enfreint le système SS dans le processus d’entraînement et de compétition». La principale contre-indication pour un meilleur entraînement des athlètes et leur participation à la compétition est un prolapsus compliqué:

  • Holter surveillant l'arythmie (ECG quotidien);
  • Tachycardies ventriculaires et supraventriculaires récurrentes;
  • Régurgitation supérieure au 2e degré, enregistrée sur l'échocardiographie;
  • Une diminution importante des émissions sanguines - jusqu'à 50% et moins (détectée sur EchoCG).

Toutes les personnes atteintes de prolapsus des valves mitrale et tricuspide sont contre-indiquées dans les sports suivants:

  1. Sous lequel il est nécessaire d'effectuer des mouvements saccadés - lancer du poids, lancer un disque ou une lance, différents types de lutte, sauter, etc.
  2. Haltérophilie associée à l'haltérophilie (kettlebell, etc.).

Vidéo: avis du préparateur physique sur la PMK

Prolapsus en âge de projet

Pour de nombreux jeunes en âge de porter le diagnostic de prolapsus de la valve mitrale ou tricuspide, la question se pose: «rejoignent-ils l'armée avec un tel diagnostic?». La réponse à cette question est ambiguë.

En cas de MVP de 1er et 2e degré sans régurgitation (ou avec une régurgitation de degré I-II), qui ne provoquent pas de troubles de l'activité cardiaque, la recrue est considérée comme apte au service militaire. Depuis le prolapsus de ce type se réfère aux caractéristiques anatomiques de la structure du cœur.

Conformément aux dispositions de la «Liste de maladies» (article 42), un appelé est considéré inapte au service militaire dans les cas suivants:

  1. Il devrait être diagnostiqué: «Prolapsus primaire de MK 3ème degré. Insuffisance cardiaque de classe fonctionnelle I-II ".
  2. Confirmation du diagnostic par échocardiographie, surveillance de Holter. Ils doivent enregistrer les indicateurs suivants:
    1. le taux de raccourcissement des fibres du myocarde lors de la circulation sanguine est réduit;
    2. des régurgitations se produisent au-dessus des valvules aortique et mitrale;
    3. les oreillettes et les ventricules ont augmenté de taille, à la fois pendant la systole et la diastole;
    4. le flux sanguin pendant la contraction ventriculaire est considérablement réduit.
  3. L'indice de tolérance à l'effort sur les résultats de la veloergometry devrait être bas.

Mais il y a une nuance. La condition appelée "insuffisance cardiaque" est classée en 4 classes fonctionnelles. Parmi eux, trois seulement peuvent être dispensés du service militaire.

  • Je fk - Un conscrit est considéré comme apte au service dans l'AR, mais avec des restrictions mineures. Dans ce cas, la décision du comité de sélection militaire peut être influencée par les symptômes accompagnant la maladie, provoquant une intolérance à l'exercice.
  • À II f.k. La catégorie de recrutement "B" est attribuée à la recrue. Cela signifie qu'il est apte au service militaire uniquement en temps de guerre ou en cas d'urgence.
  • Et seulement III et IV F.K. annulation complète et inconditionnelle du service militaire.

Prolapsus mitral, tricuspide, santé aortique et humaine

Les valves cardiaques sont des volets qui régulent le mouvement du sang dans les cavités cardiaques, qui sont quatre dans le coeur. Deux valves sont situées entre les ventricules et les vaisseaux sanguins (artère pulmonaire et aorte) et les deux autres sont sur le trajet du flux sanguin des oreillettes aux ventricules: à gauche - mitrale, à droite - tricuspide. La valve mitrale est constituée de cuspides avant et arrière. La pathologie peut se développer sur n'importe laquelle d'entre elles. Parfois, cela se produit immédiatement sur les deux. La faiblesse du tissu conjonctif ne permet pas de les maintenir dans un état fermé. Sous la pression du sang, ils commencent à s'arquer dans la chambre de l'oreillette gauche. Dans cette partie du flux sanguin commence à se déplacer dans la direction opposée. Le courant rétrograde (inverse) peut être réalisé avec la pathologie même d'une feuille.

Le développement de MVP peut accompagner le prolapsus valvulaire tricuspide (tricuspide) situé entre le ventricule droit et l'oreillette. Il protège l’oreillette droite du retour du sang veineux dans sa chambre. L'étiologie, la pathogenèse, le diagnostic et le traitement du CTP ressemblent au prolapsus de la MK. Pathologie à laquelle il y a un prolapsus de deux valves à la fois, est considérée comme une malformation cardiaque combinée.

Prolapsus MK faible ou modéré est détecté assez souvent chez des personnes en parfaite santé. Ce n'est pas dangereux pour la santé, si elle est révélée degré de régurgitation 0-I-II. Le prolapsus primaire du 1er et du 2ème degré sans régurgitation fait référence à de petites anomalies du développement cardiaque (MARS). S'il est détecté, il n'y a pas lieu de paniquer car, contrairement à d'autres pathologies, la progression du CMP et la régurgitation ne se produisent pas.

La cause de l'inquiétude est MVP acquise ou congénitale avec régurgitation des degrés III et IV. Il s’agit de malformations cardiaques graves nécessitant un traitement chirurgical, car lors de son développement, en raison d’une augmentation du volume de sang résiduel, la chambre LP est étirée et l’épaisseur de la paroi du ventricule augmente. Cela entraîne des surcharges importantes dans le travail du cœur, ce qui provoque une insuffisance cardiaque et de nombreuses autres complications.

Les pathologies cardiaques rarement associées incluent le prolapsus de la valve aortique et la valve de l'artère pulmonaire. De plus, ils n’ont généralement pas de symptômes prononcés. Le traitement vise à éliminer les causes de ces anomalies et à prévenir le développement de complications.

Si vous avez reçu un diagnostic de prolapsus mitral ou de toute autre valvule cardiaque, ne paniquez pas. Dans la plupart des cas, cette anomalie n'entraîne pas de changements majeurs dans l'activité cardiaque. Ainsi, vous pouvez continuer le mode de vie habituel. Est-ce que c'est seulement une fois pour toutes abandonner les mauvaises habitudes qui raccourcissent la vie de même une personne en parfaite santé?

Qu'est-ce que le diagnostic de PMH du coeur

La PMK est une anomalie du développement cardiaque caractérisée par l’insertion des valves dans la cavité de l’oreillette gauche au moment de la contraction du ventricule gauche. Cette pathologie ne présente aucun symptôme prononcé.

Indications médicales

La maladie cardiaque considérée n'est pas bien comprise. Mais les scientifiques du domaine de la cardiologie estiment que la maladie ne représente pas une menace pour la vie humaine. Pour savoir ce qu'est la PCM, il est nécessaire de comprendre le travail du cœur. Le sang contenant l'oxygène provenant des poumons pénètre dans la cavité auriculaire gauche et dans le ventricule gauche. Ensuite, le sang entre dans l'oreillette droite et dans le ventricule correspondant. Du pancréas, du sang avec du dioxyde de carbone est libéré dans l'artère pulmonaire, où il est enrichi en oxygène.

Normalement, la valve mitrale ferme l'entrée des oreillettes. Un écoulement de sang inversé n'est pas observé. Le prolapsus empêche la fermeture complète des valves, de sorte que tout le sang ne pénètre pas dans l'aorte.

Une partie de celui-ci retourne dans la cavité LP. Le flux sanguin rétrograde est un processus de régurgitation. Si pendant le prolapsus la déviation ne dépasse pas 3 mm, il n'y a pas de régurgitation.

Avant de poser un diagnostic de MVP, le médecin détermine l'étendue de la maladie. Cela prend en compte le pouvoir de la régurgitation. Prolapsus de la valve mitrale est de 1, 2 et 3 degrés. Si le premier degré de la maladie est détecté, la déflexion minimum des deux valves est de 3 mm et le maximum - 6 mm. En même temps, il y a un léger flux sanguin inversé, mais il n'y a pas de changement pathologique dans la circulation sanguine.

Les scientifiques pensent que le MVP à 1 degré est la norme, donc aucun traitement n'est prescrit. Mais il est recommandé au patient de consulter périodiquement un cardiologue. Pour renforcer le muscle cardiaque, on montre jogging, marche, natation, aérobic. Il est interdit de faire de l'haltérophilie et de faire des exercices sur le simulateur de force.

Pour un PMC de 2 degrés, la flèche maximale des soupapes est de 9 mm. Pour éliminer les manifestations cliniques, un traitement médical symptomatique est effectué. Le cardiologue sélectionne la charge physique dans chaque cas individuellement. Si les volets sont pliés de plus de 9 mm, une PMK de 3 degrés est diagnostiquée. Le patient a révélé de graves modifications structurelles du cœur, qui provoquent une insuffisance en MK et une arythmie. Assigné à une intervention chirurgicale dans le but de suturer les cuspides de la valve ou des prothèses MK. Le patient est assigné une gymnastique spéciale.

La période d'apparition du prolapsus est précoce et tardive. La forme primaire de la maladie est la genèse congénitale, héréditaire ou acquise. La forme secondaire se développe dans le contexte d'autres maladies cardiaques et est héréditaire.

Tableau clinique

Les 2 premiers degrés de la maladie se manifestent sans symptômes et sont détectés accidentellement lors du passage d'un examen médical obligatoire. Pour la PCM de grade 3, les symptômes sont les suivants:

  • malaise;
  • longue température sous-fébrile;
  • forte transpiration;
  • maux de tête matin et soir;
  • douleur cardiaque
  • arythmie soutenue.
ECG

À l'aide de l'auscultation, le médecin détecte un souffle cardiaque et une échographie diagnostique une régurgitation. Les signes ECG ne sont pas typiques pour MVP. Car le prolapsus congénital est caractérisé par une structure anormale de fibres associée à l'hérédité. Dans le même temps, il y a un allongement progressif des accords. Les plis deviennent mous. Ils se plient et s'étirent facilement. La prévision du phénomène considéré est favorable.

Le prolapsus secondaire du cœur se développe dans le contexte d’une inflammation et d’une dégénérescence du tissu conjonctif. Souvent, cette forme d'anomalie est diagnostiquée avec une auscultation. Le souffle cardiaque est associé à l'ouverture et à la fermeture de la valve. Si le médecin soupçonne une maladie cardiaque, une échographie est prescrite au patient.

Traitement des anomalies

Le traitement du MVP est prescrit en tenant compte du degré de régurgitation et de la cause du développement de l'anomalie en question. Les sédatifs sont prescrits à un stade précoce. Le traitement du premier degré du prolapsus vise à normaliser le régime de repos et de travail. Le patient a besoin de dormir suffisamment pour éviter le stress.

Les bêta-bloquants sont prescrits à partir de la tachycardie (propranolol, aténolol). Si, à la PMR, se manifestent les symptômes du TRI, on prescrit au patient des médicaments contenant du magnésium (Magne-B6), des adaptogènes (ginseng). Prendre des vitamines Neurobeks. Remèdes populaires pour le prolapsus pris après consultation avec le médecin. Vous pouvez utiliser la valériane, motherwort, menthe. Autorisé à boire du thé et à préparer des infusions à partir de ces herbes.

Un remède populaire efficace contre la PMK est le suivant: versez 200 ml d’eau bouillante dans une collection (1 cuillerée à soupe chacune) d’amarante, d’aubépine, d’aubépine et de bruyère. Le bouillon est recommandé de boire pendant 1 jour. Le régime comprend des raisins rouges, des noix, des abricots secs. Ils comprennent la vitamine C, le magnésium et le potassium. Une grande quantité de vitamine C se trouve dans la rose des champs. À partir des fruits de cet arbuste, vous pouvez faire du thé.

Types d'opérations

En cardiologie, les degrés PMC 2 peuvent être traités par clipsage et plastiques valvulaires. Aux étapes 3 et 4, il est nécessaire de remplacer la vanne. Le découpage est effectué à l'aide d'un câble souple inséré dans l'artère fémorale. L'appareil est fixé au milieu de la vanne. Il empêche le mouvement du sang dans la direction opposée. Une sonde à ultrasons préalablement placée dans l'œsophage est utilisée pour surveiller l'opération. La manipulation est réalisée sous anesthésie générale. Indications pour sa mise en oeuvre:

  • le sang pénètre dans le médicament dans un grand volume;
  • aucun changement dans les muscles papillaires.

Les avantages de l'opération incluent la réduction de la pression dans le VG, il n'est pas nécessaire de connecter un équipement pour la circulation sanguine artificielle, la poitrine n'est pas coupée, la rééducation dure plusieurs jours. Mais la coupure n'est pas effectuée en cas de PMR sévère.

Avec une légère déformation des valves et l'absence de dépôts de calcium, reconstruction de la valve. Pour ce faire, le chirurgien cardiologue coupe la poitrine, corrige et uniformise les dommages causés à la feuille. Si nécessaire, un anneau de support est inséré dans la valve pour resserrer ou raccourcir les cordons tendineux. La manipulation est réalisée sous anesthésie générale, mais nécessite que le patient soit connecté à un appareil fonctionnant comme un cœur artificiel.

Les avantages de ces cardiologues spécialisés dans le traitement comprennent:

  • préservation de la valve;
  • faible mortalité après chirurgie;
  • faible pourcentage de complications.

La reconstruction de MK est contre-indiquée avec un dépôt de calcium important, avec la défaite d'autres valves de l'organe principal, avec un risque élevé de récurrence.

Opération de remplacement MK

Le remplacement de la valve mitrale est montré aux stades 3-4 de la PCM, congestion de sang dans les poumons, violation grave des fonctions du ventricule gauche, dépôts de calcium importants. Le chirurgien remplace les valves de la valve par une prothèse. Les avantages de cette opération incluent:

  • la capacité de corriger toute perturbation dans la vanne;
  • normalisation rapide de la circulation sanguine après la chirurgie;
  • élimine PMK 4 degrés.
Remplacement de la valve mitrale

Mais après la chirurgie, le risque de réduction du VG est faible. Les cardiologues qui remplacent les valvules ont pour inconvénients une durée de vie réduite de la prothèse (8 ans) et un risque élevé de formation de caillots sanguins. Le type d’opération est choisi par le médecin traitant en tenant compte de l’âge du patient, du degré de dommage causé à la MC.

Après une manipulation ouverte du cœur, il est recommandé au patient d’être en soins intensifs pendant les 24 premières heures, puis 10 jours dans le service de cardiologie. La rééducation à domicile dure 1,5 mois. Il faut 6 mois pour que le corps récupère complètement.

Les complications de cette pathologie se développent avec l'âge. Un pronostic défavorable est donné aux patients âgés. Les complications graves des cardiologues spécialistes du prolapsus comprennent:

  • arythmie associée à un dysfonctionnement du TRI;
  • MK échec;
  • endocardite infectieuse et divers types d'embolie;
  • Infarctus OGM.

Anomalie chez la femme enceinte

Le prolapsus MK est plus souvent diagnostiqué chez les femmes. Cette pathologie du cœur est détectée chez les femmes enceintes lors des inspections de routine. Pendant cette période, le prolapsus peut diminuer en raison d’une augmentation du débit cardiaque et d’une diminution de la résistance vasculaire périphérique.

Chez les femmes enceintes, le prolapsus se déroule souvent sans complications. Mais la pathologie peut perturber le rythme cardiaque. Les PMK chez les femmes enceintes peuvent être accompagnées d'une prééclampsie, qui provoque une hypoxie et un retard de croissance du fœtus. Rarement une grossesse peut se terminer par une naissance prématurée ou un travail faible.

La pharmacothérapie de la MVP chez les femmes occupant ce poste est réalisée avec un degré modéré ou grave de la maladie, pouvant provoquer une arythmie et une altération de l'hémodynamique. Dans le même temps, 4 syndromes peuvent survenir:

Si MVP est accompagné d'un TRI, les symptômes suivants peuvent apparaître chez la femme enceinte:

  • douleur dans le coeur;
  • l'hyperventilation;
  • des frissons;
  • dérange le tube digestif.

Pour le syndrome végétatif-vasculaire est caractérisé par la migraine, l'œdème, les extrémités glacées, la chair de poule. Lorsque le syndrome hémorragique apparaît ecchymoses, saignement nasal ou gingival inquiet. PMK avec un syndrome psychopathique provoque un sentiment de peur et d'anxiété. Dans ce cas, le patient est à risque. Il doit être surveillé en permanence. Le traitement est effectué dans des conditions stationnaires.

Si une femme enceinte a un degré de performance maximal d'un degré, l'accouchement naturel et le respect des recommandations suivantes lui sont présentés:

  • ne peut pas être dans le froid et la chaleur;
  • il est contre-indiqué de rester assis pendant longtemps;
  • reposer dans une position allongée.

Si une femme enceinte a un prolapsus et une régurgitation, la patiente doit être examinée par un cardiologue pendant toute la grossesse.

Anomalie chez les enfants

Le prolapsus chez l'adulte est moins fréquent que chez l'enfant. Des études ont montré que les adolescents développent la maladie deux fois plus souvent chez les filles. Dans 86% des cas, les médecins identifient le MVP du lambeau antérieur du premier degré. Les médecins diagnostiquent le deuxième degré de la maladie chez 11,5% des petits patients. Et seul un enfant sur 100 peut détecter un prolapsus à 3 et 4 degrés avec une régurgitation.

Les symptômes de prolapsus se manifestent de différentes manières chez les enfants. Environ 30% des petits patients se plaignent de douleurs à la poitrine associées à des accords fortement étirés, à des émotions et à une privation d'oxygène. Les adolescents qui passent beaucoup de temps sur leur ordinateur se plaignent d’essoufflement lorsqu’ils font des exercices physiques.

Les enfants atteints de prolapsus peuvent présenter des symptômes neuropsychologiques (agressivité, dépression nerveuse). Quand une telle clinique apparaît, une échocardiographie est réalisée. À l'aide du diagnostic, le médecin détermine les anomalies fonctionnelles du myocarde. Les signes de prolapsus sur EchoCG incluent:

  • valvule mitrale élargie de 5 mm ou plus;
  • augmentation du VG et des oreillettes;
  • anneau mitral dilaté.

Symptômes supplémentaires

La radiographie montre un gonflement modéré de l'artère pulmonaire. Les enfants présentant une déficience en PMK et en ions magnésium souffrent de myopathie. La thérapie vise à changer les conditions de vie d'un petit patient. Le stress mental devrait être alterné avec l'exercice. Si un enfant présente des modifications métaboliques dans le myocarde, des procédures de physiothérapie sont effectuées (électrophorèse, galvanisation). Des médicaments prennent:

  • Cinnarizine - pour améliorer la circulation sanguine (le traitement dure 2-3 semaines);
  • cardiométabolites (ATP);
  • les bêta-bloquants;
  • médicaments antiarythmiques;
  • VMK.

Les enfants atteints de prolapsus sont dans le dispensaire chez le cardiologue. Plus souvent que deux fois par an, il est recommandé de se faire examiner. Un enfant avec une PCM du 2e degré peut faire des exercices physiques avec une charge réduite. La prévention du prolapsus de la valve mitrale vise à réhabiliter le foyer d'infection chronique (carie, amygdalite). Il est recommandé de traiter un rhume rapidement.

Diagnostic de la PMK - qu'est-ce que c'est?

PMK est une abréviation de l'expression "prolapsus de la valve mitrale". Dans quel cas un tel diagnostic est fait et de quoi s'agit-il?

Qu'est-ce que le prolapsus de la valve mitrale?

Prolapsus de la valve mitrale est considéré comme une malformation cardiaque, mais pas dangereux pour la vie humaine. Comme vous le savez, le cœur se compose de 2 ventricules et de 2 oreillettes, soit quatre chambres. La valve mitrale est située entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche. Cette valvule mitrale est constituée de deux cuspides qui doivent se fermer étroitement tout en réduisant les ventricules, de sorte que le flux de sang ne soit pas revenu dans l'oreillette. En cas de prolapsus, une partie du ou des deux volets se plie complètement, c’est-à-dire qu’elle tombe sous l’effet de la pression artérielle.

Le prolapsus de la valve mitrale se produit dans 10% des cas de maladie cardiaque et les femmes sont plus susceptibles de souffrir de ce défaut, ou plutôt des filles minces, le plus souvent très jeunes, de 7 à 15 ans. Une fois que les symptômes de prolapsus ont été attribués à des rhumatismes, le diagnostic a été posé de manière erronée, et ce n'est qu'avec le passage du temps et l'apparition de la possibilité d'une échographie du coeur qu'ils ont commencé à poser le diagnostic correct - prolapsus de la valve mitrale ou PMK.

Symptômes du prolapsus de la valve mitrale

  • L'état du prolapsus de la valve mitrale est caractérisé par des manifestations non spécifiques de la dystonie neurocirculatoire.
  • Interruptions dans le travail du coeur, palpitations cardiaques.
  • Douleur cardiaque
  • Pré-inconscient et évanouissement.
  • Crise végétative.
  • Une légère augmentation de la température corporelle.
  • Syndrome d'hyperventilation.

Il faut dire que chez environ 40% des patients, les symptômes sont souvent absents ou se produisent périodiquement, avec agitation ou consommation de café ou de thé. Parfois, le dysfonctionnement autonome se manifeste par une sensation de coma dans la gorge, des nausées, ainsi que de l'irritabilité, du surmenage et une crise végétative.

Comment suspecter un prolapsus de la valve mitrale chez votre enfant?

Diagnostiquer indépendamment PMC ne fonctionne pas, mais vous pouvez être suspecté. Il est préférable de procéder à une échocardiographie du cœur. Un médecin doit être consulté si l'enfant se fatigue rapidement, se plaint souvent de maux de tête étranges, de faiblesses, de vertiges, de douleurs au coeur, de sensations d'interruption des pulsations, d'essoufflement et de problèmes respiratoires. En plus du syndrome de prolapsus de la valve mitrale indique la présence d'un enfant d'une hernie inguinale ou ombilicale, une dysplasie de la hanche. Chez les enfants matures atteints de MVP, on retrouve la myopie, le physique asthénique, les pieds plats, la musculature sous-développée et le dysfonctionnement postural.

À quel point le prolapsus de la valve mitrale est-il dangereux?

Tout dépend du degré d'affaissement de la ceinture. Si l'affaissement de la feuille est léger, la maladie n'est pas dangereuse. Beaucoup de personnes ayant un diagnostic de PMH vivent longtemps et sans aucun problème.

Le diagnostic de PMK 1 degré qu'il est - Coeur

Qu'est-ce que le prolapsus de la valve mitrale?

Le prolapsus de la valve mitrale est un problème plus fréquent chez les jeunes. L'âge de 15-30 ans est le plus typique pour diagnostiquer ce problème. Les causes de la pathologie ne sont finalement pas claires. Dans la plupart des cas, le MVP se trouve chez les personnes présentant une pathologie du tissu conjonctif, par exemple une dysplasie. L'une de ses caractéristiques peut être une flexibilité accrue.

Par exemple, si une personne plie facilement le pouce de la main dans la direction opposée et l'atteint à l'avant-bras, la probabilité de présence d'une des pathologies du tissu conjonctif et de la PMK est élevée.

Ainsi, l’une des causes du prolapsus de la valve mitrale est le désordre génétique congénital. Cependant, le développement de cette pathologie est possible pour des causes acquises.

Causes acquises de PMK

  • Cardiopathie ischémique;
  • Myocardite;
  • Diverses myocardiopathies;
  • Infarctus du myocarde;
  • Des dépôts de calcium sur l'anneau mitral.

En raison des processus douloureux, l’alimentation en sang des structures cardiaques est perturbée, ses tissus sont enflammés, les cellules meurent, elles sont remplacées par du tissu conjonctif, les tissus de la valvule elle-même et ses structures environnantes sont compactés.

Tout cela entraîne des modifications dans les tissus de la valve, des dommages aux muscles qui la contrôlent, ce qui provoque l'arrêt total de la valve, c'est-à-dire que le prolapsus de ses valves apparaît.

Pour comprendre cela, il faut imaginer le fonctionnement du cœur. Le sang du poumon enrichi en oxygène entre dans la cavité auriculaire gauche, qui lui sert d’espace de stockage (réservoir).

De là, il entre dans le ventricule gauche. Son but est de faire sortir tout le sang qui est entré dans la bouche de l'aorte, afin de le distribuer aux organes situés dans la zone de la circulation sanguine principale (grand cercle).

Le flux sanguin se précipite à nouveau vers le cœur, mais déjà dans l'oreillette droite, puis dans la cavité du ventricule droit. En même temps, l'oxygène est consommé et le sang saturé de dioxyde de carbone.

PJ (ventricule droit) le jette dans la circulation pulmonaire (artère pulmonaire), où se produit son nouvel enrichissement en oxygène.

Le mécanisme du développement de la maladie

La valvule mitrale est un septum de tissu conjonctif qui permet au sang de s'écouler de l'oreillette gauche au ventricule gauche et empêche son écoulement inverse (régurgitation). Un prolapsus de la valve mitrale est un affaissement de la feuille en raison de son ajustement lâche aux parois du vaisseau.

En conséquence, pendant la systole du ventricule gauche, le sang entre de nouveau dans l’oreillette gauche et la quantité de sang qui doit être envoyée à l’aorte diminue. Lorsque la valvule mitrale du 1er degré se prolonge, les valvules n’émettent que 3 à 6 mm, ce qui peut se faire sans danger et ne pas constituer une menace pour la vie.

Afin de comprendre le mécanisme du développement de la maladie, vous devez savoir comment fonctionne le cœur humain. Du sang oxygéné pénètre dans leurs poumons dans l'oreillette gauche, puis dans le ventricule gauche.

Avec sa contraction, le flux sanguin sous pression va dans l'oreillette droite et le ventricule droit. Le sang a déjà donné tout l'oxygène qui alimente tous les organes et tissus internes du corps.

À ce stade de la circulation sanguine, le sang est déjà saturé en dioxyde de carbone. Depuis le ventricule droit, le flux sanguin est dirigé vers l'artère des poumons, où il est à nouveau enrichi en oxygène.

Avec le fonctionnement normal du coeur, au moment de la contraction auriculaire, le sang ne revient pas. Ce processus est gêné par la valve mitrale du cœur, dont les volets sont étroitement fermés.

En cas de prolapsus, les valvules se plient et s'affaissent En conséquence, ils ne peuvent pas fermer assez étroitement.

Cela conduit au fait que tout le sang ne pénètre pas dans l'aorte. Sa partie remonte à l'oreillette gauche.

Le processus de flux sanguin récurrent en médecine s'appelle la régurgitation. En pliant la valve à moins de 3 mm, le sang ne retourne pas.

PMK se réfère à des maladies dangereuses qui ont des conséquences graves. En cas de mauvais traitement ou d’absence de traitement, la mort du patient est inévitable.

Raisons

Étiologie

On pense que deux facteurs jouent un rôle décisif dans la formation de MVP:

  1. Pathologies congénitales (primaires) transmises en héritant de la structure anormale des fibres qui forment la base des cuspides valvulaires. Dans le même temps, les accords les reliant au myocarde s’allongent progressivement. Les plis deviennent doux et faciles à étirer, ce qui contribue à leur affaissement. L'évolution et le pronostic de la MVP congénitale sont favorables. Cela cause rarement des complications. Aucun cas d'insuffisance cardiaque n'a été noté. Par conséquent, il n'est pas considéré comme une maladie, mais simplement attribué à des caractéristiques anatomiques.
  2. Prolapsus cardiaque acquis (secondaire). Cela est dû à un certain nombre de raisons, qui sont basées sur le processus inflammatoire-dégénératif du tissu conjonctif. Ces processus comprennent les rhumatismes, accompagnés de lésions des cuspides de la valve mitrale, accompagnées d’un développement d’inflammation et de déformations.

Classification

1 degré

La flèche minimale des deux vannes est de 3 mm, la maximale - 6 mm. Le flux sanguin inversé est négligeable.

Cela ne conduit pas à des modifications pathologiques de la circulation sanguine. Et ne cause pas associé à ces symptômes désagréables.

On pense que l'état du patient présentant un degré de MVP 1 se situe dans la plage normale. Cette pathologie est révélée par hasard.

Un traitement médicamenteux n'est pas nécessaire. Mais il est recommandé au patient de consulter périodiquement un cardiologue.

Sport et éducation physique - pas contre-indiqué. Bien renforce le jogging, la marche, la natation, le ski et le patinage de vitesse du muscle cardiaque.

Utile patinage et aérobic. L'admission à ces sports au niveau professionnel est délivrée par le cardiologue traitant.

Mais il y a des limites. Strictement interdit:

  1. Haltérophilie sportive associée à la musculation dynamique ou statique;
  2. Cours sur simulateurs de puissance.

2 degrés

La déviation maximale des soupapes - 9 mm. Il est accompagné de manifestations cliniques. Un traitement médicamenteux symptomatique est nécessaire. L'éducation physique et sportive est autorisée, mais uniquement après consultation d'un cardiologue, qui sélectionnera la charge optimale.

3 degrés

Un prolapsus de grade 3 est diagnostiqué lorsque les valvules sont pliées à plus de 9 mm. Dans le même temps, de graves changements dans la structure du cœur se manifestent. La cavité de l'oreillette gauche se dilate, les parois ventriculaires s'épaississent, il y a des modifications anormales dans le système circulatoire. Ils conduisent aux complications suivantes:

  • Carence en MK;
  • Le développement des arythmies cardiaques.

Au 3ème degré, une intervention chirurgicale est nécessaire: fermeture des valves de la valve ou des prothèses de la MK. Recommandé des exercices de gymnastique spéciaux, qui choisit le médecin des exercices de physiothérapie.

De la quantité de sang qui revient et du niveau de déviation des moitiés de valvule, les prolaps sont divisés en plusieurs types:

  1. Degré. La flèche des valves varie de 3 à 6 mm. Le volume de flux sanguin inverse est minimal. Cette situation n’affecte pas négativement la circulation sanguine, ni l’état général de la personne. Ce type de pathologie n'a pas besoin de traitement. Mais ces personnes doivent être examinées par des spécialistes 1 à 2 fois par an. Vous devez savoir que dans le diagnostic de la PCM, les exercices au degré 1 sur des simulateurs de puissance et le levage de poids sont interdits.
  2. Degré. La courroie plie au maximum de 8,5 à 9 mm. Le patient doit utiliser la méthode clinique du traitement, ainsi que pour limiter les efforts physiques importants.
  3. Degré. À ce stade de développement de la pathologie, les moitiés de la valve mitrale s'affaissent de plus de 9 mm. A part ça. Il y a une augmentation de la taille de l'oreillette gauche et du ventricule. Leurs murs sont considérablement compactés. Le rythme cardiaque change de manière significative. Lors du choix de la méthode de traitement du MVP 3 degrés, les spécialistes préfèrent une intervention chirurgicale. Son essence est de réduire la déviation par la fermeture des vannes.

Au moment du développement du prolapsus, la maladie est divisée en les types suivants:

  1. Primaire. Il peut être à la fois acquis et inné.
  2. Secondaire. Manifesté sous la forme de diverses maladies cardiaques associées à des modifications de la structure du tissu conjonctif des parois internes de la paroi du cœur.

Lors du diagnostic de cette pathologie, un point extrêmement important est le réglage exact du degré et du type de son développement.

Le choix des méthodes de traitement les plus efficaces en dépend.

Le degré de prolapsus n'est pas toujours directement lié à la gravité de l'évolution. La présence et la gravité de la régurgitation sont considérées comme plus significatives: plus elle est forte, plus le pronostic est grave et plus la pathologie est anxieuse pour le patient.

Du point de vue de l’approche étiologique, faites la distinction entre le prolapsus de la valve mitrale primaire et secondaire. En fonction de la localisation du prolapsus, le prolapsus antérieur, postérieur et les deux cuspides de la valve mitrale est isolé. Tenant compte de la présence ou de l’absence de phénomènes sonores audibles, ils parlent d’une forme «silencieuse» et auscultatoire du syndrome.

Sur la base des données EchoCG, il existe 3 degrés de gravité du prolapsus de la valve mitrale:

  • Grade I - Folioles de la valve mitrale prolabées de 3-6 mm;
  • Grade II - folioles de la valve mitrale prolabées à 6-9 mm;
  • Grade III - Prolapsus de la valve mitrale de plus de 9 mm.

Prolapsus dans l'enfance

Le prolapsus chez l'adulte est moins fréquent que chez l'enfant. Des études ont montré que les adolescents développent la maladie deux fois plus souvent chez les filles. Dans 86% des cas, les médecins identifient le MVP du lambeau antérieur du premier degré. Les médecins diagnostiquent le deuxième degré de la maladie chez 11,5% des petits patients. Et seul un enfant sur 100 peut détecter un prolapsus à 3 et 4 degrés avec une régurgitation.

Les symptômes de prolapsus se manifestent de différentes manières chez les enfants. Environ 30% des petits patients se plaignent de douleurs à la poitrine associées à des accords fortement étirés, à des émotions et à une privation d'oxygène. Les adolescents qui passent beaucoup de temps sur leur ordinateur se plaignent d’essoufflement lorsqu’ils font des exercices physiques.

Le prolapsus MK est beaucoup plus courant chez les enfants que chez les adultes. Ceci est démontré par des données statistiques basées sur les résultats de la recherche. Il est à noter que, chez les adolescentes, la PMK est deux fois plus souvent diagnostiquée. Les plaintes d'enfants sont du même type. Fondamentalement, il s’agit d’un manque aigu d’air, d’une lourdeur cardiaque et de douleurs thoraciques.

Le prolapsus du lambeau antérieur le plus fréquemment diagnostiqué est le 1er degré. Il a été détecté chez 86% des enfants examinés. La maladie du 2e degré n'est que de 11,5%. Les PMK III et IV avec des degrés de régurgitation ont une distribution très rare, pas plus de 1 enfant sur 100.

Les symptômes de la PMK se manifestent de différentes manières chez les enfants. Certains ne ressentent pratiquement pas le travail anormal du cœur. Pour d'autres, cela se manifeste assez fortement.

Anomalie chez la femme enceinte

Le prolapsus MK est plus souvent diagnostiqué chez les femmes. Cette pathologie du cœur est détectée chez les femmes enceintes lors des inspections de routine. Pendant cette période, le prolapsus peut diminuer en raison d’une augmentation du débit cardiaque et d’une diminution de la résistance vasculaire périphérique.

Chez les femmes enceintes, le prolapsus se déroule souvent sans complications. Mais la pathologie peut perturber le rythme cardiaque. Les PMK chez les femmes enceintes peuvent être accompagnées d'une prééclampsie, qui provoque une hypoxie et un retard de croissance du fœtus. Rarement une grossesse peut se terminer par une naissance prématurée ou un travail faible.

La pharmacothérapie de la MVP chez les femmes occupant ce poste est réalisée avec un degré modéré ou grave de la maladie, pouvant provoquer une arythmie et une altération de l'hémodynamique. Dans le même temps, 4 syndromes peuvent survenir:

Si MVP est accompagné d'un TRI, les symptômes suivants peuvent apparaître chez la femme enceinte:

  • douleur dans le coeur;
  • l'hyperventilation;
  • des frissons;
  • dérange le tube digestif.

Pour le syndrome végétatif-vasculaire est caractérisé par la migraine, l'œdème, les extrémités glacées, la chair de poule. Lorsque le syndrome hémorragique apparaît ecchymoses, saignement nasal ou gingival inquiet. PMK avec un syndrome psychopathique provoque un sentiment de peur et d'anxiété. Dans ce cas, le patient est à risque. Il doit être surveillé en permanence. Le traitement est effectué dans des conditions stationnaires.

Si une femme enceinte a un degré de performance maximal d'un degré, l'accouchement naturel et le respect des recommandations suivantes lui sont présentés:

  • ne peut pas être dans le froid et la chaleur;
  • il est contre-indiqué de rester assis pendant longtemps;
  • reposer dans une position allongée.

Si une femme enceinte a un prolapsus et une régurgitation, la patiente doit être examinée par un cardiologue pendant toute la grossesse.

Symptômes et signes du prolapsus de la valve mitrale

En règle générale, le diagnostic est établi lors de l'examen de routine des nouveau-nés, y compris la méthode de l'échocardiographie (échographie du coeur).

Le prolapsus de la valve mitrale est classé en fonction du degré de régurgitation (retour du sang), déterminé par échographie du coeur avec Doppler. Les degrés suivants sont distingués: - Niveau 1 - le flux sanguin inverse dans l'oreillette gauche reste au niveau des valves de la valve; - Niveau 2 - le flux sanguin revient à la moitié de l'oreillette; - Niveau 3 - le flux de retour du sang remplit tout l'oreillette.

Si un patient a un prolapsus congénital, la régurgitation est généralement insignifiante (degré 1), voire nulle. Si le prolapsus valvulaire est secondaire, une régurgitation significative sur le plan hémodynamique peut alors se développer, car le retour du sang dans l'oreillette a un effet négatif sur la fonction du cœur et des poumons.

Avec le prolapsus sans régurgitation, il n'y a pas de symptômes cliniques. Comme pour d’autres anomalies mineures du développement du coeur (corde supplémentaire, fenêtre ouverte ovale), il est possible de suspecter cette maladie uniquement sur la base d’un examen de routine de l’enfant et d’un ECHO-KG, qui est une méthode obligatoire d’examen de tous les enfants âgés de 1 mois.

Si la maladie est accompagnée de régurgitation, de stress psycho-émotionnel ou physique, des plaintes peuvent apparaître concernant la douleur renversée dans la région du cœur, des sensations d'interruption du travail du cœur, une sensation de décoloration du cœur, un essoufflement, une sensation de manque d'air.

Etant donné que l'activité du cœur et du système nerveux autonome (partie du système nerveux responsable des fonctions des organes internes) est inextricablement liée, le patient peut être dérangé par des vertiges, des évanouissements, des nausées, une "boule dans la gorge", de la fatigue, une faiblesse non motivée, une transpiration excessive, des tachycardies (palpitations) ), une légère augmentation de la température.

Ce sont tous des symptômes de crises végétatives, particulièrement prononcées chez un enfant prolapsé à l'adolescence, lorsque le corps connaît une croissance rapide et des changements hormonaux.

Dans de rares cas, lorsqu’il ya régurgitation de grade 3, les plaintes ci-dessus sont accompagnées de manifestations caractéristiques de perturbations hémodynamiques du cœur et des poumons - douleur dans la région du cœur et essoufflement lors d’une activité ménagère normale, marche, escaliers causés par la stagnation du sang dans ces organes.

Des arythmies cardiaques peuvent également se rejoindre - tachycardie sinusale, fibrillation auriculaire et flutter auriculaire, extrasystoles auriculaire et ventriculaire et syndrome de la QP raccourci. Il faut se rappeler que parfois la régurgitation peut progresser, c'est-à-dire augmenter le degré de prolapsus.

Les symptômes

Dans la plupart des cas, le prolapsus de la valve mitrale du 1er degré est presque asymptomatique. Mais dans le cas de stress psycho-émotionnel, l'apparition de douleurs périodiques dans la région du cœur.

De plus, chez certains patients, cette maladie peut causer les effets suivants:
Neny:

  • dysfonctionnements de la fréquence cardiaque;
  • vertiges et maux de tête prolongés;
  • sensation de manque d'air lors de l'inspiration;
  • cas de perte de conscience déraisonnable;
  • augmentation de la température corporelle à 37,2 0 C.

Le prolapsus de la valve mitrale du premier degré ne représente généralement pas une menace pour la vie. Ses symptômes sont absents et le défaut lui-même est détecté par hasard lors d'un examen de routine.

Le danger se manifeste sur un fond de choc émotionnel ou d'effort physique. Dans ce cas, la violation provoque une douleur dans la moitié gauche de la poitrine, qui dure de quelques minutes à plusieurs heures.

La douleur augmente lorsque vous inspirez et passez pendant un effort physique.

D'autres symptômes sont présents:

  • sensation de manque d'air, combinée à l'incapacité de respirer profondément;
  • battements cardiaques rapides ou lents, interruptions et battements;
  • maux de tête et vertiges;
  • perte de conscience sans raison apparente;
  • fièvre légère en l'absence d'autres signes de maladie.

Prolapsus de la valve mitrale n'a pas de symptômes spécifiques. En général, le premier degré de déviation en l'absence de régurgitation est complètement asymptomatique - il est découvert par hasard lors d'examens médicaux et d'une échographie du coeur.

La sévérité des symptômes cliniques du prolapsus de la valve mitrale varie de minime à significative. Elle est déterminée par le degré de dysplasie du tissu conjonctif, la présence de régurgitations et des anomalies de l'autonomie. Chez certains patients, il n'y a pas de plaintes, et le prolapsus de la valve mitrale est une découverte accidentelle au cours de l'échocardiographie.

Diagnostics

  • Parfois, dans le cas de souffles cardiaques, un stéthoscope permet de détecter l'affaissement des feuillets de la valvule. Cependant, au premier stade de la maladie, le volume du flux sanguin inversé dans l'oreillette gauche peut être insignifiant et ne pas avoir d'effets sonores. Dans ce cas, le prolapsus ne peut pas être détecté pendant l'écoute.
  • L'ECG ne montre pas non plus toujours de signes de prolapsus.
  • Pour déterminer avec précision la présence de la maladie, ainsi qu'un ECG, une échographie du coeur doit être effectuée. Cette étude révèle l'affaissement des cuspides mitrales et de ses dimensions.
  • L'étude Doppler, réalisée en outre lors d'une échographie, permet de déterminer le volume de régurgitation et le taux de retour du sang dans l'oreillette.
  • Parfois, une radiographie pulmonaire est effectuée, sur laquelle on peut voir l'affaissement du cœur en cas de maladie.

Prolapsus de la valve mitrale - symptômes et détection de la maladie.

Une des anomalies cardiaques en médecine est appelée prolapsus de la valve mitrale. Derrière ce nom terrible se cache une maladie non moins terrible.

Et, comme beaucoup de maladies cardiaques, le prolapsus de la valve mitrale peut ne pas être ressenti avant plusieurs années. Le patient n'apprend le terrible diagnostic que lors d'une réception d'un cardiologue grâce aux résultats de l'électrocardiographie (ECG) et des tests sanguins effectués.

Quelle est cette maladie - Prolapsus de la valve mitrale

Le cœur humain est constitué de quatre chambres: deux ventricules et deux oreillettes. Lors de la contraction de l'oreillette, la valve mitrale (le septum situé entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche) laisse passer le sang dans le ventricule.

Normalement, il se ferme alors hermétiquement, mais en cas de prolapsus, la valve s’infléchit, ce qui provoque le retour d’une petite quantité de sang dans l’oreillette. Dans certains cas, la quantité de sang sortant est telle que le patient a besoin d'une correction chirurgicale du défaut.

Le développement de la maladie du prolapsus de la valve mitrale est particulièrement sensible chez les femmes âgées de 14 à 30 ans. Les cardiologues ne peuvent toujours pas dire exactement quelle est la cause de cette maladie cardiaque.

La symptomatologie qui accompagne la maladie est similaire à celle d’autres maladies cardiaques:

  • des douleurs vives ou douloureuses dans la partie gauche de la poitrine qui ne sont pas susceptibles de s'arrêter avec des médicaments traditionnels et qui ne sont pas associées à un effort physique intense sont généralement observées le matin ou la nuit,
  • sensation d'essoufflement, il est impossible de respirer profondément
  • sensation de palpitations,
  • évanouissements (bourdonnements dans les oreilles, assombrissement des yeux, vertiges, perte de conscience),
  • rare légère hausse de température.

Les signes de prolapsus du 2e ou 3e degré sont déterminés lors de l'écoute du rythme cardiaque avec un stéthoscope. Lorsque le premier degré de régurgitation du sang n'est pas exprimé, le souffle cardiaque peut être absent.

Mais parmi les symptômes attendus, on trouve parfois un clic court au milieu de la systole et un souffle post systolique au sommet du cœur. Si le patient se plaint de symptômes caractéristiques, une échographie du coeur est prescrite.

L’étude comprend l’échographie cardiaque et l’échocardiographie Doppler, qui déterminent avec la plus grande précision la calcification de la valve mitrale. L'examen montre le degré d'affaissement du lambeau et le volume de régurgitation, la présence de modifications secondaires des tissus cardiaques, une augmentation du volume des cavités cardiaques (dilatation), une violation de la longueur et de l'épaisseur des lambeaux.

Lors d'un examen physique, une déformation congénitale du thorax, qui prend une forme en forme de quille ou d'entonnoir, peut être détectée chez un patient. Il y a des signes du syndrome de Marfan, qui incluent la maigreur, les doigts de l'araignée, le décalage du coeur du côté droit (dextrocardie).

Lors du diagnostic, il est nécessaire d'exclure les malformations cardiaques congénitales et acquises, les myocardites infectieuses, les MPE anévrysmes, l'insuffisance mitrale, le prolapsus de la valvule tricuspide, les anomalies septales ventriculaires.

S'il y a des plaintes et des symptômes cardiaques, un cardiologue doit ordonner l'examen et le traitement. En l'absence de signes spécifiques de prolapsus, après une enquête et un examen du patient, le médecin ne peut que suggérer un diagnostic et, pour le confirmer, il est nécessaire de mener une étude visualisant la structure et la fonction du cœur - échocardiographie Doppler (Echo CG) ou échographie du cœur.

Selon l'échographie, il est déterminé qu'il existe un prolapsus de la valve mitrale, il en révèle le degré, la présence ou l'absence et la gravité de la régurgitation. En règle générale, d'autres études ne sont pas nécessaires pour clarifier le diagnostic, mais elles peuvent être nécessaires pour déterminer l'aptitude professionnelle ou sportive.

En tant que méthodes d’examen supplémentaires, divers tests sont effectués (test d’exercice sur un vélo d’exercice doté de performances ECG et Echo KG avant et après exercice, tests de squat, mesure de la pression artérielle en position couchée et immédiatement après avoir accepté une position verticale, etc.).

d.) Vous aurez peut-être également besoin de tests sanguins (généraux et biochimiques) et de consultations de spécialistes (neurologues, rhumatologues, psychiatres, chirurgiens cardiaques).

Dans la forme «muette» du prolapsus de la valve mitrale, les signes auscultatifs sont absents. La variante d'urgence du prolapsus de la valve mitrale est caractérisée par des clics isolés, des murmures systoliques tardives et des murmures voco-systoliques. La phonocardiographie documente les phénomènes sonores à entendre.

La méthode la plus efficace de détection du prolapsus de la valve mitrale est l’échographie du coeur, qui permet de déterminer le degré de prolapsus des feuilles et le volume de régurgitation. Avec la dysplasie commune du tissu conjonctif, la dilatation de l'aorte et de l'artère pulmonaire, le prolapsus tricuspide, une fenêtre ovale ouverte peut être détectée.

En radiographie, en règle générale, une taille réduite ou normale du cœur, un gonflement de l'artère pulmonaire est détectée. Les enregistrements ECG et ECG quotidiens enregistrent des troubles persistants ou transitoires de repolarisation du myocarde ventriculaire, de troubles du rythme (tachycardie sinusale, extrasystole, tachycardie paroxystique, bradycardie sinusale, syndrome de WPW, fibrillation auriculaire et flutter auriculaire).

Avec une régurgitation mitrale II-III, des troubles du rythme cardiaque, des signes d'insuffisance cardiaque, une étude électrophysiologique du cœur est réalisée, une veloergometrie.

Le prolapsus de la valve mitrale doit être différencié des malformations cardiaques congénitales et acquises, des anévrismes du septum interaural, de la myocardite, de l’endocardite bactérienne, de la cardiomyopathie. Il est conseillé d’impliquer divers spécialistes dans le diagnostic et le traitement du prolapsus de la valve mitrale: un cardiologue, un neurologue, un rhumatologue.

Traitement

Le traitement du MVP est prescrit en tenant compte du degré de régurgitation et de la cause du développement de l'anomalie en question. Les sédatifs sont prescrits à un stade précoce. Le traitement du premier degré du prolapsus vise à normaliser le régime de repos et de travail. Le patient a besoin de dormir suffisamment pour éviter le stress.

Si la PMK ne présente pas de symptômes, aucun traitement n'est requis. En cas de pathologie révélée, le médecin vous recommande généralement de consulter un cardiologue et de faire une échographie du cœur chaque année. Cela donnera l'occasion de voir le processus en dynamique et de constater la détérioration de l'état et du fonctionnement de la vanne.

En outre, le cardiologue recommande généralement d’arrêter de fumer, de préparer du thé et du café forts et de minimiser la consommation d’alcool. Des exercices physiques ou toute autre activité physique à l'exception des sports lourds seront utiles.

En l'absence de symptômes, un patient présentant une MVP de 1 degré avec une régurgitation minimale n'a pas besoin de traitement. Le plus souvent, cette catégorie comprend les enfants chez qui on a diagnostiqué la maladie spécifiée au cours de l'échographie cardiaque lors d'un examen médical.

Habituellement, ils peuvent même faire du sport sans restrictions. Cependant, il est nécessaire d’être surveillé périodiquement par un cardiologue et de suivre la dynamique.

Une assistance médicale peut être nécessaire uniquement si ce prolapsus est accompagné de symptômes dangereux, tels que douleurs cardiaques, troubles du rythme cardiaque, perte de conscience, etc. Dans ce cas, le traitement vise à éliminer les symptômes. Le traitement chirurgical du degré MVP 1 n'est pas effectué.

Des médicaments

Au cas où le prolapsus de la valve mitrale ne serait pas accompagné de symptômes cliniques, on ne prescrirait pas de traitement médical au patient. L'hospitalisation à l'hôpital n'est également pas nécessaire. La mise en œuvre d'un certain nombre de mesures de restauration et l'observation par un cardiologue avec un ECHO-CG annuel est présentée.

Les activités de renforcement comprennent: une bonne nutrition, un mode de travail rationnel et du repos avec suffisamment de sommeil, des promenades au grand air, un durcissement général du corps, des exercices modérés (autorisés par le médecin).

Dans les formes bénignes de la maladie, lorsque le prolapsus de la valve mitrale est exprimé légèrement et que la régurgitation est absente ou minime, le traitement n'est généralement pas prescrit. Cependant, un traitement peut s'avérer nécessaire chez les patients qui se plaignent de douleurs cardiaques, d'évanouissements et de vertiges.

Etant donné que ces plaintes entraînant des modifications modérées de la structure et du fonctionnement de la valvule sont le plus souvent causées non par la pathologie cardiaque, mais par la neurasthénie, la névrose et d'autres problèmes neurologiques, le traitement est donc prescrit par les neurologues (en étroite collaboration avec les cardiologues).

Indications médicales

La maladie cardiaque considérée n'est pas bien comprise. Mais les scientifiques du domaine de la cardiologie estiment que la maladie ne représente pas une menace pour la vie humaine.

Pour savoir ce qu'est la PCM, il est nécessaire de comprendre le travail du cœur. Le sang contenant l'oxygène provenant des poumons pénètre dans la cavité auriculaire gauche et dans le ventricule gauche.

Ensuite, le sang entre dans l'oreillette droite et dans le ventricule correspondant. Du pancréas, du sang avec du dioxyde de carbone est libéré dans l'artère pulmonaire, où il est enrichi en oxygène.

Normalement, la valve mitrale ferme l'entrée des oreillettes. Un écoulement de sang inversé n'est pas observé. Le prolapsus empêche la fermeture complète des valves, de sorte que tout le sang ne pénètre pas dans l'aorte.

Une partie de celui-ci retourne dans la cavité LP. Le flux sanguin rétrograde est un processus de régurgitation. Si pendant le prolapsus la déviation ne dépasse pas 3 mm, il n'y a pas de régurgitation.

Avant de poser un diagnostic de MVP, le médecin détermine l'étendue de la maladie. Cela prend en compte le pouvoir de la régurgitation.

Prolapsus de la valve mitrale est de 1, 2 et 3 degrés. Si le premier degré de la maladie est détecté, la déflexion minimum des deux valves est de 3 mm et le maximum - 6 mm.

En même temps, il y a un léger flux sanguin inversé, mais il n'y a pas de changement pathologique dans la circulation sanguine.

Les scientifiques pensent que le MVP à 1 degré est la norme, donc aucun traitement n'est prescrit. Mais il est recommandé au patient de consulter périodiquement un cardiologue. Pour renforcer le muscle cardiaque, on montre jogging, marche, natation, aérobic. Il est interdit de faire de l'haltérophilie et de faire des exercices sur le simulateur de force.

Pour un PMC de 2 degrés, la flèche maximale des soupapes est de 9 mm. Pour éliminer les manifestations cliniques, un traitement médical symptomatique est effectué.

Le cardiologue sélectionne la charge physique dans chaque cas individuellement. Si les volets sont pliés de plus de 9 mm, une PMK de 3 degrés est diagnostiquée.

Le patient a révélé de graves modifications structurelles du cœur, qui provoquent une insuffisance en MK et une arythmie. Assigné à une intervention chirurgicale dans le but de suturer les cuspides de la valve ou des prothèses MK.

Le patient est assigné une gymnastique spéciale.

Des complications

La plupart des complications du prolapsus de la valve mitrale se développent avec l'âge. Le pronostic défavorable dans le développement de beaucoup d'entre eux est donné principalement aux personnes âgées. Les complications les plus graves et potentiellement mortelles du patient sont les suivantes:

  1. Différents types d’arythmie provoqués par un dysfonctionnement du système végétatif-vasculaire, une activité accrue des cardiomyocytes, une tension excessive des muscles papillaires, une altération de la conduction anti-ventriculaire de l’impulsion.
  2. Insuffisance de MK provoquée par un flux sanguin rétrograde (dans la direction opposée).
  3. Endocardite infectieuse. Cette complication est dangereuse dans la mesure où elle peut créer un espace dans les cordes reliant le MC aux parois du ventricule ou déchirer une partie de la valvule, ainsi que divers types d’emboles (microbienne, thromboembolique, embolie avec un fragment de valvule).
  4. Complications de nature neurologique associées à une embolie vasculaire cérébrale (infarctus cérébral).

Prolapsus de la valve mitrale qu'est-ce que c'est dangereux? Cette question concerne presque tout le monde qui a des problèmes avec le travail du coeur. Chez la plupart des patients, la maladie est asymptomatique et n’affecte pas leur état général. Mais 5 à 10% des personnes souffrent du développement de complications associées au prolapsus. Parmi les plus complexes et communs sont les suivants:

  1. Développement de l'insuffisance mitrale. Cette pathologie est généralement associée à une blessure mécanique à la poitrine, accompagnée d'une violation de la structure des cordes. Lorsqu'il est détaché des moitiés des tendons de la valve mitrale, le patient reçoit un diagnostic d'insuffisance aiguë MK. Parallèlement à cette pathologie, le patient développe un œdème pulmonaire, une respiration sifflante et une orthopnée. L'insuffisance mitrale peut également avoir une manifestation chronique. Selon les statistiques, cette condition menace les personnes âgées de 40 ans et plus. Ils ont le souffle court et la fatigue.
  2. L'endocardite est infectieuse. Le danger de prolapsus de la valve mitrale réside également dans le fait que le patient développe dans l'organisme une bactérie qui provoque une EI. L'endocardite s'accompagne souvent de la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux cérébraux ou d'une violation du fonctionnement du ventricule gauche du cœur.
  3. Angine de poitrine La violation de la contraction du muscle cardiaque est associée à un dysfonctionnement du processus de circulation sanguine, ce qui entraîne une augmentation de la charge de l'oreillette gauche et du ventricule. Le résultat de telles pathologies est une augmentation de la taille de la moitié gauche du cœur et une hypoxie non seulement du cerveau, mais de tous les organes internes.
  4. La mort L'issue fatale est possible avec le développement de la fibrillation pulmonaire. Il existe des cas de décès dans le diagnostic de MVP dans le cas où la maladie est accompagnée d'un allongement de l'intervalle QT ou d'une insuffisance mitrale.

De ce qui précède, on peut conclure que les effets du prolapsus de la valve mitrale peuvent être très graves.

Si nous parlons de prévention de la maladie, c’est principalement lors du passage périodique d’un examen médical. Même les PCM secondaires peuvent se poursuivre sans manifestation de symptômes visibles.

Le diagnostic n'est possible qu'après un examen approfondi. Seulement dans ce cas, vous pouvez poser un diagnostic à un stade précoce du développement du prolapsus et éviter des complications graves, voire la mort. Une attitude prudente envers votre corps et votre corps est un gage de santé.

Les complications associées à la MVP congénitale légère sont extrêmement rares. Dans la plupart des cas, ils surviennent dans le cas d'une pathologie congénitale grave ou d'un prolapsus, qui s'est développé sur le fond d'une lésion thoracique ou d'une maladie cardiaque.

En cas d'évolution défavorable de cette maladie cardiaque, de telles complications sont possibles:

  1. Insuffisance mitrale - déclenchée par la séparation des fils du tendon des cuspides de la valve. Lorsqu’il se développe, le patient a une respiration sifflante, une respiration sifflante dans les poumons et un essoufflement, ce qui l’oblige à se mettre en position assise (lorsque le corps est horizontal, il augmente considérablement). Les signes d'insuffisance mitrale indiquent la nécessité d'une échocardiographie. Lors de la confirmation d'une telle pathologie, il est montré au patient une opération chirurgicale pour le remplacement (prothétique) de la valve mitrale.
  2. Les arythmies sont causées par une circulation sanguine altérée et peuvent aggraver considérablement l’état du patient et sa qualité de vie. Ils se manifestent par une faiblesse grave, des vertiges, des évanouissements et des "interruptions" dans le travail du cœur. Des médicaments anti-arythmiques sont prescrits au patient (amiodarone, amiocardine, ritthiodaron, darob, sotalex, etc.).
  3. Endocardite infectieuse - une complication aussi grave est souvent le résultat d'interventions chirurgicales variées (avortements, extraction de dents, etc.). Avec une inflammation de la valve cardiaque, le patient ressent une faiblesse marquée, de la fièvre, une baisse de la pression artérielle, des douleurs dans les articulations et une tachycardie. Le traitement de ces complications doit être effectué uniquement dans un hôpital.
  4. Mort subite - une telle complication peut survenir chez les patients présentant une insuffisance mitrale, une arythmie ventriculaire grave et une instabilité électrique grave. Selon les statistiques, le décès dans le PMH est rare.

Bien que le prolapsus de la valve mitrale ait rarement une évolution maligne et entraîne des complications graves, la maladie nécessite toujours une surveillance et un suivi médicaux permanents.

Ne négligez pas les recommandations du médecin et passez à temps des examens de contrôle avec un cardiologue. De telles mesures vous aideront à prévenir la progression de cette maladie et à maintenir votre santé et votre capacité à travailler.

La prévention est-elle possible?

Prolapsus de la valve mitrale est principalement un problème congénital. Cependant, cela ne signifie pas qu'il ne peut pas être prévenu. Au moins, il est possible de réduire le risque de développer 2 et 3 degrés de prolapsus.

La prévention peut inclure des visites régulières chez un cardiologue, le respect de l'alimentation et du repos, l'exercice régulier, la prévention et le traitement opportun des maladies infectieuses.

Le prolapsus de la valve mitrale est-il un prolapsus de la valve mitrale?

Le prolapsus de la valve mitrale (PMK) est une anomalie cardiaque, mais suffisamment sûre pour la vie et la santé. Le cœur humain est composé de quatre parties: deux oreillettes et deux ventricules.

La valve située entre le ventricule gauche et l'oreillette gauche s'appelle mitrale. Il se compose de deux ailes.

Lorsque les ventricules commencent à se contracter, les valves mitrales doivent se fermer étroitement et empêcher le sang de refluer dans les oreillettes. Avec le MVC, un ou plusieurs feuillets commencent à se plier sous l’effet de la pression exercée dans la direction de l’oreillette gauche.

À quelle fréquence le MVP se produit-il?

  • Afin d’exclure le passage du MVP du 1er degré, des stades plus graves de la maladie, ainsi que le développement de complications graves, la prévention de cette maladie doit être respectée. Des mesures préventives sont particulièrement nécessaires en cas de prolapsus acquis. Ils visent à guérir au maximum les maladies qui causent le prolapsus de la valve mitrale.
  • Tous les patients atteints de MVP au premier degré doivent être surveillés régulièrement par un cardiologue, afin de suivre la dynamique des indicateurs de taille du prolapsus et du volume de régurgitation. Ces actions aideront rapidement à détecter l'apparition de complications et à prendre les mesures nécessaires pour les prévenir.
  • En outre, il est très important d’abandonner au maximum les mauvaises habitudes, de faire de l’exercice régulièrement, de dormir au moins 8 heures par jour, de bien manger et de minimiser les effets du stress. Menant un mode de vie sain, une personne exclut pratiquement l’apparition de la forme acquise de la maladie et augmente considérablement les chances que les symptômes de la maladie primaire ne se manifestent pas.

Ainsi, le prolapsus de la valve mitrale du 1er degré est une maladie assez grave, qui doit être régulièrement observée avec un médecin. Cependant, avec le respect des mesures thérapeutiques et préventives, il est possible de minimiser les symptômes et les complications de la maladie.

Le prolapsus asymptomatique de la valve mitrale est caractérisé par un pronostic favorable. Ces patients présentaient un suivi et une échocardiographie dynamique tous les 2-3 ans.

La grossesse n'est pas contre-indiquée, cependant, la gestion de la grossesse chez les femmes présentant un prolapsus de la valve mitrale est effectuée par un obstétricien-gynécologue et un cardiologue. Le pronostic du prolapsus de la valve mitrale secondaire dépend en grande partie de l'évolution de la maladie sous-jacente.

La prévention du prolapsus de la valve mitrale implique l’élimination des effets indésirables sur le fœtus en développement, la détection rapide de maladies qui endommagent l’appareil valvulaire cardiaque.

Pronostic de la maladie

Avec le prolapsus de la valve mitrale du 1er degré, le pronostic à vie est presque toujours positif. Fondamentalement, la maladie est presque asymptomatique ou présente des symptômes mineurs, de sorte que la qualité de vie n'est pas particulièrement affectée. Les complications se développent très rarement.

Les activités sportives dans le MVP du 1 er degré sont autorisées presque sans restrictions. Cependant, les sports de pouvoir, ainsi que le saut d'obstacles, certains types de lutte associés à de forts coups devraient être exclus.

Les types extrêmes sont également exclus, lorsque les athlètes subissent des pertes de charge, telles que:

  • la plongée;
  • sport de plongée;
  • parachutisme.

Les mêmes restrictions s'appliquent au choix de la profession. Une personne atteinte de cette maladie ne peut pas travailler en tant que pilote, plongeur ou astronaute.

Il convient de noter qu'avec le prolapsus de la valve mitrale du 1er degré, le jeune homme est reconnu comme apte au service militaire.

Le pronostic à vie est favorable. Les complications sont rares et la qualité de vie du patient ne souffre pas. Cependant, le patient est contre-indiqué dans certains sports (saut d'obstacles, karaté), ainsi que dans certaines professions entraînant une surcharge du système cardiovasculaire (plongeurs, pilotes).

En ce qui concerne le service militaire, on peut dire que, selon les ordres, l'aptitude au service militaire est décidée individuellement pour chaque patient par la commission médicale militaire. Ainsi, si un jeune homme a un prolapsus de la valve mitrale sans régurgitation ou avec une régurgitation du 1er degré, le patient est apte au service.

S'il y a une régurgitation de 2 degrés, le patient est apte conditionnellement (en temps de paix, il ne l'appelle pas). En cas de régurgitation de grade 3, de troubles du rythme ou d'insuffisance cardiaque de classe fonctionnelle 11 et plus, le service militaire est contre-indiqué.

Ainsi, le plus souvent un patient présentant un prolapsus de la valve mitrale avec une évolution favorable et en l’absence de complications peut servir dans l’armée.

Le médecin thérapeute Sazykina O. Yu.

Dans la plupart des cas, le prolapsus de la valve mitrale se déroule sans complications, pratiquement sans causer d'anxiété aux patients.

Le pronostic à 1–2 degrés avec une régurgitation minimale ou sans elle est favorable, il n'y a pratiquement aucune restriction, et elles ne concernent que des efforts physiques importants.

En cas de prolapsus de grade 3 ou de régurgitation sévère, le pronostic est beaucoup plus grave et l'évolution de la pathologie est instable et imprévisible. Elle est dangereuse pour ses complications. Par conséquent, une correction de l'anomalie par chirurgie cardiaque peut être recommandée pour améliorer la qualité de vie du patient et réduire les risques.