Examen de la dysfonction diastolique ventriculaire gauche: symptômes et traitement

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de deuxième catégorie, responsable du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

Vous apprendrez de cet article: tous les aspects importants du dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche. Les raisons pour lesquelles les gens ont une telle violation du cœur, quels symptômes donne cette maladie. Le traitement nécessaire, combien de temps il devrait être fait, s'il peut être complètement guéri.

Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche (DDLS en abrégé) est un remplissage sanguin insuffisant du ventricule pendant la diastole, c’est-à-dire la période de relaxation du muscle cardiaque.

Cette pathologie est plus souvent diagnostiquée chez les femmes en âge de prendre leur retraite, atteintes d'hypertension artérielle, d'insuffisance cardiaque chronique (CHF) ou d'autres maladies cardiaques. Chez l'homme, le dysfonctionnement ventriculaire gauche est détecté beaucoup moins souvent.

Avec une telle violation des fonctions du muscle cardiaque est incapable de se détendre complètement. De là, la plénitude du sang du ventricule diminue. Un tel dysfonctionnement du ventricule gauche affecte toute la période du cycle du rythme cardiaque: si pendant la diastole le ventricule était insuffisamment rempli de sang, alors avec la systole (contraction du myocarde), l'aorte serait trop peu poussée. Cela affecte le fonctionnement du ventricule droit, conduit à la formation d'une stase sanguine, au développement ultérieur de troubles systoliques, d'une surcharge auriculaire et d'une ICC.

Cette pathologie est traitée par un cardiologue. Il est possible d'attirer dans le processus de traitement d'autres spécialistes étroits: un rhumatologue, un neurologue, un rééducateur.

Se débarrasser complètement d'une telle violation ne fonctionne pas, car elle est souvent provoquée par une maladie primaire du cœur ou des vaisseaux sanguins ou par la détérioration de leur âge. Le pronostic dépend du type de dysfonctionnement, de la présence de maladies concomitantes, de la précision et de la rapidité du traitement.

Quel est le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche de type 1 et comment traiter cette maladie?

Lorsqu’un diagnostic de dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche de type 1 est diagnostiqué, c’est quoi, quel est le symptôme de la maladie, comment diagnostiquer la maladie - des questions qui intéressent les patients présentant un tel problème cardiaque. Le dysfonctionnement diastolique est une pathologie dans laquelle le processus de circulation sanguine est perturbé au moment de la relaxation du muscle cardiaque.

Les scientifiques ont documenté que le dysfonctionnement cardiaque était plus fréquent chez les femmes en âge de prendre leur retraite, les hommes étant moins susceptibles de recevoir ce diagnostic.

La circulation sanguine dans le muscle cardiaque se fait en trois étapes:

  1. 1. Relaxation musculaire.
  2. 2. À l'intérieur des oreillettes, il existe une différence de pression qui fait que le sang se déplace lentement vers le ventricule cardiaque gauche.
  3. 3. Dès qu'il y a contraction du muscle cardiaque, le sang restant s'écoule de manière spectaculaire dans le ventricule gauche.

Pour plusieurs raisons, ce processus rationalisé échoue, entraînant une altération de la fonction diastolique du ventricule gauche.

Les raisons de l'apparition de cette maladie peuvent être nombreuses. Ceci est souvent une combinaison de plusieurs facteurs.

La maladie survient à l'arrière-plan:

  1. 1. Infarctus cardiaque.
  2. 2. L'âge de la retraite.
  3. 3. l'obésité.
  4. 4. Dysfonctionnement myocardique.
  5. 5. Violations du flux sanguin de l'aorte au ventricule cardiaque.
  6. 6. l'hypertension.

La plupart des maladies cardiaques déclenchent un dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche. La dépendance, comme l’abus d’alcool et le tabagisme, affecte négativement ce muscle très important, et l’amour de la caféine entraîne également une charge supplémentaire pour le cœur. L'environnement a un effet direct sur la condition de cet organe vital.

La maladie est divisée en 3 types. Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche de type 1 correspond généralement à une modification du travail des organes par rapport au fond de la personne âgée, ce qui entraîne une diminution du volume sanguin dans le muscle cardiaque, mais une augmentation du volume sanguin rejeté par le ventricule. En conséquence, la première étape du travail de l’approvisionnement en sang est perturbée - la relaxation du ventricule.

Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche de type 2 est une violation de la pression auriculaire, il est plus élevé à l'intérieur du gauche. Le sang se remplit de ventricules cardiaques en raison de la différence de pression.

Les maladies de type 3 associées aux modifications des parois du corps perdent leur élasticité. La pression de l'oreillette est beaucoup plus élevée que la normale.

Les symptômes de dysfonctionnement du ventricule gauche peuvent ne pas se manifester pendant une longue période, mais si vous ne traitez pas la pathologie, le patient présentera les symptômes suivants:

  1. 1. Essoufflement qui survient après une activité physique et dans un état calme.
  2. 2. Battement de coeur amplifié.
  3. 3. Toux sans raison.
  4. 4. Sensation de serrement à la poitrine, manque d'air possible.
  5. 5. Douleur cardiaque.
  6. 6. Gonflement des jambes.

Après que le patient se soit plaint au médecin des symptômes caractéristiques du dysfonctionnement du ventricule gauche, plusieurs études sont prescrites. Dans la plupart des cas, le travail avec le patient est un cardiologue spécialiste étroit.

Tout d'abord, des tests généraux sont nommés par le médecin, sur la base desquels le travail de l'organisme dans son ensemble sera évalué. Ils passent la biochimie, l'analyse générale de l'urine et du sang, déterminent le niveau de potassium, de sodium, d'hémoglobine. Le médecin évaluera le travail des organes humains les plus importants - les reins et le foie.

En cas de doute, des études sur la glande thyroïde seront effectuées pour détecter les niveaux d'hormones. Les troubles hormonaux ont souvent un effet négatif sur l’ensemble du corps, tandis que le muscle cardiaque doit faire face à un double travail. Si la cause du dysfonctionnement réside précisément dans la perturbation de la glande thyroïde, l'endocrinologue se chargera du traitement. Ce n’est qu’après l’ajustement du niveau d’hormones que le muscle cardiaque retrouvera son état normal.

La recherche sur l'ECG est la méthode principale pour diagnostiquer des problèmes de même nature. La procédure ne dure pas plus de 10 minutes, des électrodes sont installées sur la poitrine du patient, qui lit les informations. Lors de la surveillance ECG, le patient doit respecter plusieurs règles:

  1. 1. La respiration devrait être calme, même.
  2. 2. Vous ne pouvez pas serrer, vous devez détendre le corps entier.
  3. 3. Il est conseillé de procéder à la procédure sur un estomac vide, après avoir mangé un repas devrait prendre 2-3 heures.

Si nécessaire, le médecin peut vous prescrire un ECG en utilisant la méthode Holter. Le résultat d'une telle surveillance est plus précis, car l'appareil lit des informations pendant la journée. Une ceinture spéciale avec une poche pour le dispositif est fixée au patient et des électrodes sont montées et fixées sur la poitrine et le dos. La tâche principale est de mener une vie normale. L'ECG est capable de détecter non seulement le DDZH (dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche), mais également d'autres maladies cardiaques.

Simultanément à l'ECG, une échographie du coeur est assignée, elle est capable d'évaluer visuellement l'état de l'organe et de surveiller le flux sanguin. Pendant la procédure, le patient est placé du côté gauche et conduit au capteur thoracique. Aucune préparation à l'échographie n'est requise. L'étude est en mesure d'identifier de nombreuses malformations cardiaques, expliquer les douleurs à la poitrine.

Le médecin établit un diagnostic sur la base d'analyses générales, d'une surveillance de l'ECG et d'une échographie du coeur, mais dans certains cas, une étude approfondie est nécessaire. Le patient peut subir un ECG après l'effort, une radiographie pulmonaire, une IRM du muscle cardiaque et une angiographie coronaire.

Dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche 1, 2, 3 types: causes et symptômes, traitement et pronostic de la vie

Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche constitue une violation de la libération de sang dans le grand cercle à partir de la chambre correspondante en raison d'un remplissage insuffisant au moment du relâchement de l'organe musculaire.

La maladie est très dangereuse pour la santé en raison de l’ischémie croissante de tous les tissus, y compris du cœur.

L'insuffisance cardiaque chronique (ICC) se développe, il y a des symptômes prononcés du processus pathologique. La qualité de vie est considérablement réduite.

Il est nécessaire d’agir rapidement, car la maladie entraîne la mort ou une invalidité grave dans la perspective de plusieurs années.

L'essence du traitement consiste à éliminer les causes profondes du processus pathologique. Au stade initial, il est effectué dans des conditions stationnaires, puis l’observation ambulatoire et le traitement médicamenteux complémentaire sont indiqués. Peut-être pour la vie.

Mécanisme de développement

Violation de la fonction diastolique du ventricule gauche - conséquence d'une maladie cardiaque congénitale ou acquise, de l'hypertension, d'une faiblesse générale du myocarde, qui s'est développée à la suite de facteurs végétatifs ou d'un processus inflammatoire retardé.

L’essence de la maladie est la violation du flux sanguin dans l’aorte, puis dans un grand cercle.

Au moment de la relaxation, le tissu conjonctif liquide, en quantité insuffisante, pénètre dans le ventricule gauche, car ses parois sont épaissies ou inélastiques.

En conséquence, dans la systole, lorsque les structures cardiaques sont réduites, le volume sanguin est insuffisant pour assurer une nutrition adéquate.

Ce ne sont pas seulement les systèmes distants qui souffrent. Les problèmes commencent par le cœur même. Une petite quantité de tissu liquide traverse les artères coronaires. D'où malnutrition, ischémie, mort progressive des cellules fonctionnelles.

Le processus se déplace en cercle, constamment. Sans assistance qualifiée, la probabilité de récupération est nulle. L'invalidité ou la mort viendra dans la perspective de plusieurs années.

Classification

La caractérisation du processus est effectuée selon les formes, c'est-à-dire la déviation organique dominante dans les tissus du cœur. Vous pouvez également dire que la méthode suivante permet de distinguer entre l'état, en fonction de la gravité et de l'étendue des violations.

  • Dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche de type 1. Ou une variété hypertrophique.

Il se développe chez des patients présentant des formes relativement bénignes de pathologies cardiovasculaires. Par exemple, l'hypertension artérielle, le prolapsus de la valve mitrale, les phases initiales de la cardiomyopathie.

Le processus du premier type est caractérisé par une altération du tonus myocardique. Le muscle cardiaque n'est pas capable de se détendre en diastole. Les muscles sont tendus, le sang ne peut pas circuler normalement dans les cellules.

Tôt ou tard, le dysfonctionnement acquiert des caractéristiques plus dangereuses, il devient stable. Le premier type donne des risques minimes en termes de décès, sans traitement progresse dans les 1-2 ans.

Les frottis symptomatiques peuvent être totalement absents ou déguisés en processus pathologique principal.

  • Vue pseudo-normale. Si le DDLS de type 1 est caractérisé par l’absence de défauts organiques dans le muscle cardiaque, cela est déterminé par une faiblesse du myocarde résultant d’une dégradation des tissus.

Habituellement, l’apparition d’un dysfonctionnement diastolique de type 2 est précédée d’un transfert de crise cardiaque ou d’un angor (angine de poitrine actuelle) (insuffisance coronarienne).

La symptomatologie est présente, elle est prononcée mais non spécifique. Accompagner le patient constamment, le flux paroxystique n'est pas caractéristique, car il n'y a pas de périodes d'exacerbation.

À partir de ce stade, il n'est plus possible d'aider le patient de manière radicale. Parce que le diagnostic principal est généralement difficile. C'est la cardiosclérose, la myopathie et d'autres.

  • Forme restrictive du troisième type de violation. Il se caractérise par une violation de l'élasticité et de l'élasticité du ventricule gauche.

Comme le myocarde ne peut pas se contracter comme il se doit, une insuffisance cardiaque grave se produit.

Le développement de ce type de dysfonctionnement prend de 4 à 6 ans, parfois moins.

La phase terminale n'est pas susceptible de correction. Le maximum auquel on peut s'attendre, une légère prolongation de la vie.

Les trois types de dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche sont secondaires. La maladie n’est jamais primaire, il est donc nécessaire d’arrêter le diagnostic principal avec précaution. C'est le seul moyen d'empêcher DDLJ.

Causes physiologiques

Les facteurs ne sont pas toujours pathologiques. Dans de nombreux cas, la condition se développe à la suite de moments naturels. Quoi exactement?

Âge

Dans le patient à haut risque 60+. À mesure que l'activité fonctionnelle de l'organisme se désintègre, de dangereux réarrangements destructeurs se produisent.

Le fond hormonal diminue au début de la période climatérique, l'élasticité des structures cardiaques diminue et l'athérosclérose se développe.

La charge de maladies somatiques presse plus fort, la capacité de maintenir l'activité physique est minime, la stagnation commence. D'où le manque de travail des structures cardiaques en raison de leur usure naturelle.

De tels moments ne peuvent pas être restaurés. La seule chose que vous puissiez faire est de prendre des médicaments de soutien.

Heureusement, le dysfonctionnement diastolique lié à l’âge ne présente pas un tel danger, car il n’a pas tendance à progresser rapidement.

Activités sportives depuis longtemps

Un stress insuffisant entraîne une expansion progressive du cœur. Il y a une restructuration de tout le corps d'une nouvelle façon de fournir au corps la quantité nécessaire de nutrition.

Le myocarde épaissi n’est pas capable de se contracter normalement à partir d’ici et du type DDLZH 1.

Au fil du temps, l'état ne fait qu'empirer. Si les structures cardiaques ne reçoivent pas la charge appropriée, le phénomène de dystrophie tissulaire augmente rapidement. Par conséquent, les athlètes professionnels et les amateurs enthousiastes ne sont pas des personnes en bonne santé.

Facteurs pathologiques

Ils sont beaucoup plus nombreux et provoquent des dysfonctionnements dans 70% des situations cliniques.

Augmentation du poids corporel

À proprement parler, il ne s'agit que du symptôme du problème principal. Les personnes obèses dans 100% des cas souffrent de troubles métaboliques. Habituellement sous l’impact du métabolisme lipidique.

Les dépôts excessifs de graisses sur les parois des vaisseaux sanguins se forment dans le contexte d’une prédisposition génétique ou d’un déséquilibre hormonal.

Presque toujours, il y a athérosclérose, ce qui augmente le risque de dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche triplé.

Perdre du poids ne va pas aider. C'est un effet sur l'effet, pas sur la cause. Un traitement d'entretien à long terme est nécessaire. Il vise à corriger le statut endocrinien du patient.

Ce facteur est relativement facile à normaliser. Mais sa détection peut prendre plus d'un an.

Sténose de la valve mitrale

Se produit à la suite de processus inflammatoires transférés, d'une crise cardiaque ou de troubles congénitaux du régime organique. L'essentiel est le manque de perméabilité de la structure anatomique spécifiée.

La valve mitrale agit comme un septum entre l'oreillette gauche et le ventricule. Fournit un flux sanguin stable dans une direction.

Cependant, en raison de la sténose de la MK ou de son blocage, le tissu conjonctif liquide entre en quantité insuffisante. Cela signifie que les émissions seront réduites.

Sans traitement chirurgical, le cercle vicieux ne peut être brisé. Les défauts de la valve mitrale suggèrent des prothèses. Effet plastique ne donne pas.

Souffert d'une crise cardiaque

Malnutrition aiguë du myocarde et nécrose des tissus cardiaques fonctionnellement actifs. Il se développe rapidement, les cellules de cardiomyocytes meurent en quelques minutes, moins souvent en heures.

Sans hospitalisation urgente, les chances de survie sont minimes. Même si vous avez de la chance, il restera un défaut grave sous forme de maladie coronarienne.

La cardiosclérose est une conséquence désagréable d’une crise cardiaque. Remplacement du tissu actif sur la cicatrice.

Ils ne rétrécissent pas, ne peuvent pas s'étirer. D'où la restriction (perte d'élasticité) des ventricules et l'incapacité de contenir une quantité de sang suffisante.

L'hypertension

Quelle que soit la maladie du même nom. Toute augmentation stable et symptomatique de la pression exerce une charge excessive sur les structures cardiaques.

Il existe une relation directe entre le niveau de pression artérielle et le risque de l’état décrit. La croissance du tonomètre de 10 mm Hg augmente le risque de violation de la relaxation ventriculaire gauche de 15% en moyenne.

Puisqu'il est impossible d'arrêter l'hypertension artérielle de manière cardinale aux stades développés, les chances de guérison du DDLJ sont également très vagues.

Pathologie inflammatoire du myocarde

Avoir une origine infectieuse ou une genèse auto-immune, mais plus rarement. Caractérisé par un parcours agressif. À court terme, ils peuvent entraîner une destruction totale de l’oreillette.

Les volumes sont si importants qu'il est impossible de les remplacer par du tissu cicatriciel. Prothèses requises. L'opération est également considérée comme un facteur de risque.

Par conséquent, si une myocardite est suspectée, vous devriez consulter un médecin ou appeler une ambulance. Thérapie stationnaire.

Inflammation péricardique

La coquille du coeur, qui maintient l'organe dans une position. Les dommages aux structures mènent à la tamponnade. C'est-à-dire la compression résultant de l'accumulation d'épanchement.

Le traitement est urgent, sous la supervision d'un spécialiste. Aux premiers stades de la médication, aux stades avancés, si des complications sont détectées, il s'agit d'une intervention chirurgicale.

La liste des raisons est incomplète, mais celles décrites sont particulièrement courantes. La condition n'est jamais causée par des moments extracardiaques. Cela facilite le diagnostic, d'autre part, donne un pronostic initialement difficile pour la récupération et la vie.

Les symptômes

Les signes de dysfonctionnement du VG sont cardiaques et neurogènes. Ce sont les manifestations du processus pathologique:

  • Œdème sévère des membres inférieurs. Le matin, même le soir, après un long séjour en position debout. Le symptôme disparaît, puis revient et ainsi de suite pour une longue période.
  • Toux intense. Non productif, les expectorations ne sont pas excrétés. Dans la position couchée, la manifestation est renforcée. Probablement l'apparition d'une insuffisance respiratoire, qui met la vie en danger.
  • Arythmie. Dans les premiers stades du type de tachycardie simple. Il se produit alors une fibrillation ou une extrasystole. Ces signes nécessitent une correction urgente. Possible d'arrêter le corps.
  • Essoufflement. À un stade précoce après un effort physique intense. Il y a ensuite une perturbation de l'état de repos, ce qui indique un processus développé.
  • Faiblesse, somnolence, baisse des performances quasi nulle.
  • Mal de tête
  • Évanouissement. En règle générale, les manifestations du système nerveux central se produisent relativement tard. Preuve en faveur d'un processus généralisé affectant les structures cérébrales. Le risque d'accident vasculaire cérébral augmente considérablement. En termes de pronostic, les états syncopaux multiples au cours d'une journée sont particulièrement défavorables.
  • Cyanose du triangle nasolabial.
  • Pâleur de la peau.
  • La sensation de pression dans la poitrine, la lourdeur, la gêne.
  • De temps en temps, il y a des épisodes de peur déraisonnable. Les attaques de panique sont une option cliniquement acceptable.

Ces signes ne sont pas spécifiques aux dysfonctionnements diastoliques du VG, car ils apparaissent dans le contexte de tous les problèmes possibles du système cardiovasculaire. Cependant, ils durent constamment, ne passent pas du tout. Le flux paroxystique n'est pas typique.

Diagnostics

Elle est réalisée sous le contrôle d'un cardiologue, à la demande d'un chirurgien spécialisé, mais généralement au stade de la planification du traitement chirurgical. La conception de l'enquête dépend de la raison prévue.

La liste des activités prioritaires est la suivante:

  • Interrogatoire oral du patient en cas de plainte. Pour l'objectivation des symptômes. A ce stade, il est impossible de dire quelque chose de concret, à l'exception de l'énoncé du fait de l'origine cardiaque de la pathologie.
  • Recueillir l'histoire. Mode de vie, statut transféré, âge, antécédents familiaux.
  • Mesure de la pression artérielle, du rythme cardiaque. Il existe un lien direct entre le stade de dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche et les indicateurs. Dans le contexte d'un phénomène négligé, ils sont modifiés à la hausse. Ce n'est pas un axiome. Il existe des options avec des nombres instables.
  • Surveillance quotidienne. L'enregistrement de la pression artérielle et du rythme cardiaque pendant 254 heures, dans la dynamique.
  • Électrocardiographie. Evaluation de l'état fonctionnel des structures cardiaques. Utilisé pour la détection précoce des arythmies.
  • Échocardiographie. Visualisation des tissus du coeur.
  • IRM ou CT au besoin.

L'auscultation est également pratiquée - l'écoute des bruits du coeur.

Traitement

Essentiellement étiotrope, c’est-à-dire qui visait à éliminer la cause première de l’état pathologique. Il est pratiqué comme traitement médical et chirurgical.

Dans le cadre d’une méthodologie conservatrice, un groupe de questions est en cours de décision sur les médicaments prescrits:

  • Antiarythmique. Quinidine ou Amiodarone, en fonction de la tolérabilité. Corrigez la fréquence cardiaque, prévenez le développement d’atrial ou d’extrasystole dangereux.
  • Bêta-bloquants. Aux mêmes fins, plus la correction de l'hypertension. Carvedilol
  • Métoprolol comme essentiel.
  • Hypotensive. Perindopril, Moxonidine, Diltiazem, Vérapamil. Il y a beaucoup d'options.
  • La nitroglycérine pour soulager la douleur, le cas échéant.
  • Glycosides cardiaques. Améliorer la contractilité du myocarde. Teinture de lys ou digoxine comme substance principale.
  • Les diurétiques. Enlevez l'excès de liquide du corps. Il est préférable d’utiliser des médicaments comme Veroshpiron.

Techniques chirurgicales visant à éliminer les défauts, les défauts. Pratiquer des prothèses des tissus et des structures affectés. Une méthode similaire est attribuée strictement selon les indications, s’il n’ya pas d’autre issue.

Changer les modes de vie, à l'exception de l'exclusion du tabagisme et de l'alcool, n'a pas beaucoup de sens. Le processus est déjà en cours d'exécution.

Dans le même temps, il est fortement recommandé de réduire l'intensité de l'effort physique. Les risques de complications sont élevés.

Prévisions

Le résultat probable dépend de nombreux facteurs. En soi, le dysfonctionnement diastolique ne présage rien de bon pour le patient, car il n'est pas primaire et dépend de l'évolution de la maladie sous-jacente.

Quels points doivent être pris en compte lors de la détermination de la prévision:

  • Âge
  • Paul Les hommes meurent plus souvent de pathologies cardiaques.
  • Histoire familiale.
  • Histoire individuelle. Quelles maladies étaient et sont ce que le patient leur prend.
  • Santé générale.
  • Mode de vie
  • Le poids corporel, le degré d'obésité, le cas échéant.
  • La nature du traitement reçu.
  • Activité professionnelle, que l’activité physique soit présente ou non.

En général, dans le contexte des pathologies actuelles, la probabilité de décès est de 60% sur une période de 3 à 5 ans.

S'il n'y a aucun facteur de risque, le risque de décès est déterminé à 7-12%. La reprise a de bonnes perspectives. Le médecin peut dire quelque chose de spécifique après la période d'observation.

Complications possibles

  • Arrêt cardiaque dû à la malnutrition et à une diminution de la contractilité du myocarde.
  • Crise cardiaque. Nécrose des tissus actifs et fonctionnels. Habituellement étendu, associé à une mort presque inconditionnelle.
  • Choc cardiogénique. À la suite d'une chute catastrophique des signes vitaux de base. Sortir de cet état est presque impossible. Les risques sont maximaux.
  • AVC L'affaiblissement du tissu nerveux trophique. Accompagné d'un déficit neurologique plus ou moins grave. Peut-être une violation de la pensée, de la parole, de la vision, de l’ouïe, des capacités mentales, cognitives, du comportement et d’autres moments.
  • Démence vasculaire. Symptômes similaires à la maladie d'Alzheimer. Étant donné la persistance de violations du système cardiovasculaire, les projections sont médiocres et il est difficile d'inverser le développement.
  • Insuffisance respiratoire, œdème pulmonaire.
  • Thromboembolie.

Décès ou invalidité, résultant de toutes les conséquences décrites ci-dessus.

Les complications résultent d'un traitement insuffisant ou inexistant. Malheureusement, les formes particulièrement résistantes ne se prêtent généralement pas au traitement ou les résultats n’ont aucune signification clinique. Au moins de telles situations, mais elles le sont.

En conclusion

Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche est une violation du flux sanguin résultant d'un débit insuffisant de tissu conjonctif liquide dans le ventricule gauche lors de la relaxation de l'organe musculaire (diastole).

Les perspectives de traitement dépendent du diagnostic principal. Les techniques varient. Le traitement n'est efficace que dans les premiers stades.

Dysfonctionnement myocardique diastolique du ventricule gauche

L’insuffisance cardiaque, comme toutes les maladies du système cardiovasculaire, est l’une des plus dangereuses, c’est-à-dire ceux qui entraînent des conséquences particulièrement graves (invalidité, décès). Toute pathologie du myocarde a une raison d'être, et l'une d'elles, les perturbations systoliques, est une diminution de la capacité du cœur à libérer du sang dans l'aorte (ce qui entraîne l'apparition d'une insuffisance ventriculaire gauche et d'une hypertension pulmonaire). En conséquence, de tels problèmes de travail réduisent le niveau global de libération et de livraison d’oxygène et de nutriments sanguins aux organes vitaux.

Dysfonctionnement myocardique diastolique - qu'est-ce que cela signifie?

Le dysfonctionnement est un dysfonctionnement de l'organe, traduit du latin «difficulté d'action», un dysfonctionnement diastolique du myocarde, respectivement, est une violation du processus du muscle cardiaque et une diminution du remplissage du ventricule gauche avec du sang pendant la diastole (sa relaxation). Avec ce processus pathologique, la capacité de la chambre gauche du myocarde à pomper le sang de l'artère pulmonaire dans sa cavité diminue, ainsi, son remplissage diminue lors de la relaxation.

Le dysfonctionnement myocardique diastolique du ventricule gauche se manifeste par une augmentation du rapport entre la pression ventriculaire finale et le volume final au cours de la période de diastole. Le développement de cette pathologie s'accompagne d'une diminution de la compliance des parois de la cavité gauche du cœur.

Fait! Chez 40% des patients insuffisants cardiaques, il n'y a pas de dysfonctionnement systolique de la chambre gauche et l'insuffisance cardiaque aiguë est un dysfonctionnement diastolique progressif du ventricule gauche.

En ce qui concerne le remplissage du ventricule gauche, le processus comporte trois étapes principales.

  1. Détente Il s’agit d’une période de relaxation du muscle cardiaque, caractérisée par une élimination active des ions calcium des fibres musculaires filamenteuses (actine, myosine). Pendant ce temps, les cellules musculaires myocardiques contractées se relâchent et leur longueur augmente.
  2. Remplissage passif. Cette étape commence immédiatement après la relaxation, le processus dépend directement de la compliance des parois ventriculaires.
  3. Remplissage, qui est effectué en réduisant les atria.

Intéressant Bien que les maladies cardiovasculaires affectent souvent les hommes, ce dysfonctionnement, au contraire, "préfère" les femmes un peu plus. Catégorie d'âge - à partir de 60 ans.

Variétés de cette pathologie

Aujourd'hui, cette pathologie peut être divisée en les types suivants:

  1. dysfonctionnement diastolique du myocarde de type 1. Cette étape est caractérisée par des troubles (décélérations) dans le processus de relaxation du ventricule gauche du cœur en diastole. La quantité de sang requise à ce stade vient avec des contractions auriculaires;
  2. Le dysfonctionnement diastolique du myocarde de type 2 est caractérisé par une augmentation de la pression dans l'oreillette gauche, en raison de laquelle la plénitude de la chambre inférieure n'est possible que grâce à l'action du gradient de pression (ce type est appelé «pseudonormal»);
  3. dysfonctionnement diastolique de type 3 myocarde. Cette étape est associée à une augmentation de la pression dans l'oreillette, à une diminution de l'élasticité des parois du ventricule et à une augmentation de la rigidité.

En fonction de la gravité de la pathologie, une division supplémentaire a été adoptée pour:

  • légère (maladie de type I);
  • modérée (maladie de type II);
  • grave réversible et irréversible (maladie de type III).

Les principaux symptômes de l'apparition d'un dysfonctionnement

Le dysfonctionnement myocardique diastolique est souvent asymptomatique, sans que sa présence ne se manifeste pendant des années. Si la pathologie se manifeste, il faut porter une attention particulière à l'apparence:

  • troubles du rythme cardiaque;
  • essoufflement, qui n'existait pas auparavant, puis il a commencé à apparaître pendant l'effort physique et avec le temps - et dans un état de repos;
  • faiblesse, somnolence, fatigue;
  • toux (qui, en se couchant, devient plus fort);
  • apnée sévère du sommeil (manifestée quelques heures après s'être endormie).

Facteurs déclenchant le développement de la pathologie

Tout d’abord, il convient de noter que l’hypertrophie favorise le développement du dysfonctionnement diastolique du myocarde, c’est-à-dire épaississement des parois des ventricules et du septum interventriculaire.

L'hypertension est la principale cause de l'hypertrophie du muscle cardiaque. De plus, le danger de son développement est associé à un effort physique excessif sur le corps (par exemple, un effort physique accru, un travail physique dur).

Séparément, les facteurs contribuant au développement de la cause principale - l'hypertrophie sont mis en évidence:

  • l'hypertension;
  • maladie cardiaque;
  • diabète sucré;
  • l'obésité;
  • le ronflement (son effet est dû à l'arrêt involontaire de la respiration pendant quelques secondes pendant le sommeil).

Façons d'identifier la pathologie

Le diagnostic du développement dans le myocarde d'une pathologie telle que la dysfonction diastolique comprend les types d'examens suivants:

  • échocardiographie en combinaison avec dopplerographie (l'étude permet d'obtenir une image précise du myocarde et d'évaluer la fonctionnalité dans un laps de temps donné);
  • électrocardiogramme;
  • la ventriculographie (dans ce cas, l'albumine radioactive est également utilisée pour déterminer la fonction contractile du cœur);
  • examen radiologique des poumons;
  • analyses de sang en laboratoire.

Thérapie moderne des troubles pathologiques

Les méthodes conservatrices sont utilisées pour traiter le dysfonctionnement diastolique du myocarde. Le plan de traitement commence par l'élimination des causes du développement de la pathologie. L'hypertrophie étant le principal facteur de développement résultant de l'hypertension, les antihypertenseurs sont définitivement prescrits et une pression artérielle constante est surveillée.

Parmi les médicaments utilisés pour traiter le dysfonctionnement, il existe de tels groupes:

  • les adrénobloquants;
  • médicaments conçus pour améliorer l'élasticité des parois et réduire la pression, contribuant au remodelage du myocarde (inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine);
  • diurétiques thiazidiques;
  • antagonistes du calcium.

Dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche

Mécanisme de développement

Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche est une violation du processus normal de remplissage du ventricule avec du sang pendant la période de relaxation du coeur (diastole). Ce type de pathologie se développe généralement chez les personnes âgées, plus souvent chez les femmes.

Le remplissage normal avec du sang comprend plusieurs étapes:

  • relaxation du myocarde;
  • débit sanguin passif de l'oreillette au ventricule en raison de la différence de pression;
  • remplissage à la suite de la contraction auriculaire.

En raison de l'action de diverses causes, une violation de l'une des trois étapes se produit. Cela conduit au fait que le volume sanguin entrant n'est pas en mesure de fournir un débit cardiaque adéquat - une insuffisance ventriculaire gauche se développe.

Raisons

Les facteurs conduisant au développement d'un dysfonctionnement diastolique, aggravent le processus de relaxation, réduisent l'élasticité des parois du ventricule gauche, principalement en raison du développement d'une hypertrophie (épaississement) du myocarde.

Les maladies suivantes entraînent une hypertrophie du myocarde:

  • cardiomyopathie hypertrophique;
  • l'hypertension;
  • sténose aortique (rétrécissement de la bouche de l'aorte).

De plus, les causes des troubles hémodynamiques peuvent être des maladies telles que:

  • péricardite constrictive - est un épaississement du péricarde, ce qui entraîne une compression des cavités cardiaques;
  • amylose primaire - le dépôt d'amyloïde provoque une atrophie des fibres musculaires et une diminution de l'élasticité du myocarde;
  • pathologie des vaisseaux coronaires, conduisant au développement d'une coronaropathie chronique et au développement d'une raideur du myocarde due à des modifications cicatricielles.

En relation avec le développement de l'hypertension pulmonaire compensatoire, la précharge du côté droit du cœur augmente, un dysfonctionnement diastolique des deux ventricules se forme.

Les facteurs de risque sont des conditions telles que l'obésité, le diabète

Signes de

Le dysfonctionnement diastolique peut rester asymptomatique pendant longtemps avant de commencer à se manifester cliniquement. Ces patients présentent les symptômes suivants:

  • essoufflement qui survient pendant l'effort physique, puis au repos;
  • toux aggravée en position horizontale;
  • tolérance réduite à l'effort, fatigue;
  • battement de coeur;
  • dyspnée nocturne paroxystique;
  • il y a souvent des troubles du rythme (fibrillation auriculaire).

Types de diastole de dysfonctionnement ventriculaire gauche

La violation de la fonction de diastole du ventricule gauche se forme progressivement. Selon le degré de troubles hémodynamiques intracardiaques, on distingue les types de dysfonctionnement suivants:

  1. Type I (violation de la relaxation) - le stade initial de développement de changements pathologiques. Un dysfonctionnement diastolique de type 1 est associé à un ralentissement du processus de relaxation du ventricule en diastole. Le volume principal de sang vient pendant la contraction auriculaire.
  2. Type II (pseudo-normale) - alors que dans la cavité de l'oreillette gauche la pression augmente de manière réflexe, le remplissage des ventricules se produit en raison de la différence de pression.
  3. Le type III (restrictif) - stade terminal de la formation d'un dysfonctionnement diastolique, est associé à une augmentation de la pression dans la cavité auriculaire et à une diminution de l'élasticité du ventricule gauche, ainsi qu'à sa rigidité excessive.

Diagnostics

Un diagnostic précoce aide à prévenir les changements irréversibles. Afin d'identifier le développement de la pathologie, les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées:

  • échocardiographie bidimensionnelle avec Doppler - fait référence aux méthodes disponibles et informatives de vérification du diagnostic;
  • la ventriculographie par radionucléides est une méthode très informative pour diagnostiquer les violations de la contractilité du myocarde, avec des résultats non satisfaisants de l'échocardiographie;
  • électrocardiographie - est une méthode de diagnostic auxiliaire, permet de détecter les signes d'ischémie myocardique, la présence d'un myocarde hypertrophié;
  • examen radiologique du thorax - est utilisé pour détecter les signes d’hypertension artérielle pulmonaire.

Traitement

Les méthodes de correction des troubles hémodynamiques doivent inclure les mesures thérapeutiques suivantes:

  • contrôle de la pression artérielle;
  • diminution de la fréquence cardiaque;
  • maintenir le métabolisme des sels d'eau pour réduire la précharge;
  • hypertrophie ventriculaire gauche remodelage.

Les principaux groupes de médicaments utilisés pour le traitement sont:

  1. Les bloqueurs adrénergiques - réduisent le rythme cardiaque, réduisent la pression artérielle, aident à améliorer les processus de nutrition des cellules du myocarde.
  2. Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (inhibiteurs de l'ECA) ou les antagonistes des récepteurs de l'angiotensine (sartans) sont deux classes de médicaments qui ont des effets similaires: un effet positif sur le remodelage du myocarde, une amélioration de l'élasticité, une réduction de la pression artérielle, une réduction de la précharge. Ils ont un impact positif prouvé sur le pronostic, l'espérance de vie et l'amélioration de sa qualité chez les patients insuffisants cardiaques chroniques.
  3. Les diurétiques - en raison de la suppression de l'excès de liquide, réduisent la manifestation de l'essoufflement, en association avec des médicaments d'autres classes d'antihypertenseurs, contribuent à un contrôle plus efficace de la pression artérielle. Nommé à petites doses, car ils peuvent entraîner une diminution significative du volume systolique.
  4. Antagonistes du calcium - ont un effet positif direct sur le dysfonctionnement diastolique: en réduisant le calcium dans les myocardiocytes, ils contribuent à la relaxation du myocarde. En outre, ils réduisent la pression artérielle. Ce sont les médicaments de choix en cas d'intolérance aux inhibiteurs adrénergiques.
  5. Les nitrates constituent un groupe supplémentaire de médicaments. Leur utilité est possible s’il existe des signes d’ischémie myocardique, dont l’instrument a été prouvé.

Dysfonctionnement diastolique du VG selon le type 1: nature, causes de développement, méthodes de traitement

Pour un travail du coeur clair et bien coordonné, un travail harmonieux de tout le système cardiovasculaire est nécessaire. Le dysfonctionnement myocardique diastolique est une pathologie très grave causant l'insuffisance cardiaque chronique. Le cœur est un système complexe et chacune de ses couches est responsable d'une fonction importante qui vous permet de maintenir la viabilité d'une personne. La diastole ventriculaire est responsable du resserrement et de la détente du muscle cardiaque. Les parois du cœur se détendent d'abord en prenant du sang, puis le poussent dans la direction souhaitée.

Dysfonctionnement diastolique LV par type 1: de quoi s'agit-il? Le dysfonctionnement diastolique du myocarde ventriculaire gauche est dû à l’incapacité des filaments miotiques à recevoir la quantité de sang requise. En conséquence, l'oreillette gauche améliore la production. Cela contribue au fait que l'atrium est surchargé et augmente en volume. Cette pathologie provoque parfois des temps morts dans les poumons et les artères, ce qui entrave la circulation sanguine dans tout le corps.

L'étude des troubles du travail diastolique du cœur est une tâche urgente.

Comment se manifeste le dysfonctionnement diastolique ventriculaire gauche?

Le cœur humain est représenté par quatre caméras dont le travail ne s’arrête pas une minute. Pour les loisirs, l'organe utilise des espaces entre les contractions - diastoles. À ces moments, les départements du cœur se détendent le plus possible, se préparant à une nouvelle contraction. Pour que le corps soit entièrement alimenté en sang, une activité ventriculaire et auriculaire claire et coordonnée est nécessaire. Si la phase de relaxation est perturbée, la qualité du débit cardiaque se détériore et le cœur sans repos suffisant s'use davantage. Une des pathologies courantes associées au désordre de la fonction de relaxation est appelée «dysfonction diastolique ventriculaire gauche» (DDLS).

Quel est le dysfonctionnement diastolique?

La fonction diastolique du ventricule gauche est la suivante: lors de la relaxation, cette section est remplie de sang afin de le transmettre ensuite à sa destination, selon un cycle cardiaque continu. Le sang se déplace des oreillettes vers les ventricules et de là vers les organes et les tissus. La moitié droite du cœur est responsable du petit cercle de la circulation sanguine et la gauche - du grand. Le ventricule gauche libère du sang dans l'aorte, fournissant de l'oxygène à tout le corps. Le sang résiduel retourne au cœur de l'oreillette droite. Il se déplace ensuite dans le ventricule droit jusqu'aux poumons pour reconstituer l'oxygène. Le flux sanguin enrichi va de nouveau au cœur, se dirigeant vers l'oreillette gauche, qui le pousse dans le ventricule gauche.

Ainsi, une charge énorme est placée sur le ventricule gauche. Si le dysfonctionnement de cette chambre se développe, alors tous les organes et systèmes souffriront d'un manque d'oxygène et de nutriments. La pathologie ventriculaire gauche diastolique est associée à l'incapacité de ce service d'absorber complètement le sang: la cavité cardiaque n'est pas complètement remplie ou ce processus est très lent.

Mécanisme de développement

Un dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche se développe lorsqu'au moins une des étapes successives d'enrichissement de la cavité cardiaque en sang pendant la diastole est violée.

  1. Les tissus du myocarde entrent dans la phase de relaxation.
  2. Il y a un flux sanguin passif de l'oreillette dans la cavité ventriculaire en raison de la chute de pression dans les chambres.
  3. L'atrium fait un mouvement contractile, se libérant du reste du sang et le poussant dans le ventricule gauche.

Suite à une relaxation anormale du ventricule gauche, la circulation sanguine se détériore et le myocarde subit des modifications structurelles négatives. Une hypertrophie des parois musculaires se développe alors que le cœur tente de combler le manque de débit cardiaque par une activité plus intensive.

Classification de la violation

Au cours de son développement, le dysfonctionnement de la diastole ventriculaire gauche passe par plusieurs étapes. Chacun d'entre eux a ses propres caractéristiques et se caractérise par un degré de danger différent.

C'est la phase initiale de la pathologie. Le dysfonctionnement diastolique de la chambre ventriculaire gauche selon le premier type est en corrélation avec une phase de relaxation légèrement retardée. La majeure partie du sang pénètre dans la cavité en train de se détendre tout en réduisant l'oreillette gauche. La personne ne ressent pas la manifestation de violations, des signes évidents ne peuvent être identifiés que sur EchoCg. Ce stade est également appelé hypertrophique, car il se produit sur le fond de l'hypertrophie du myocarde.

  • Le stade pseudonormal de gravité moyenne (type 2).

La capacité du ventricule gauche à se détendre se détériore davantage. Cela se reflète dans le débit cardiaque. Pour compenser le manque de circulation sanguine, l'oreillette gauche fonctionne en mode amélioré. Ce phénomène s'accompagne d'une pression accrue dans cette cavité et d'une augmentation de la taille de la paroi musculaire. Maintenant, la saturation du ventricule gauche en sang est fournie par la différence de pression à l'intérieur des chambres. Une personne présente des symptômes qui indiquent une congestion pulmonaire et une insuffisance cardiaque.

  • Le stade est restrictif, avec des violations graves (3ème type).

La pression dans l'oreillette, située à gauche, augmente de manière significative, les parois du ventricule gauche sont compactées, perdent en souplesse. Les violations sont accompagnées de symptômes graves d'une maladie potentiellement mortelle (insuffisance cardiaque congestive). Œdème pulmonaire, l'asthme cardiaque est possible.

Dysfonctionnement ou échec?

Il est nécessaire de distinguer le concept de "dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche" et de "insuffisance ventriculaire gauche". Dans le premier cas, il n’existe aucune menace évidente pour la vie du patient si la pathologie en est à la première étape. Une aggravation de la maladie peut être évitée avec un traitement adéquat du dysfonctionnement diastolique de la cavité du ventricule gauche du 1er type. Le coeur continue à travailler presque inchangé, la fonction systolique n'est pas altérée.

L'insuffisance cardiaque est une complication des troubles diastoliques.

C'est une maladie plus grave, on ne peut pas la soigner, les changements sont irréversibles et les conséquences sont mortelles. En d'autres termes, ces deux termes sont liés l'un à l'autre de la manière suivante: le dysfonctionnement est primaire et l'échec est secondaire.

Symptomatologie

Les signes de dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche se font sentir lorsque des changements majeurs ont déjà commencé dans le corps. Liste des symptômes caractéristiques:

  • Les palpitations sont accélérées dans un état actif et silencieux.
  • Une personne ne peut pas respirer profondément, comme si sa poitrine était contractée.
  • Les attaques de toux sèche indiquent l'apparition de stagnation dans les poumons.
  • Tout petit effort vient avec difficulté.
  • L'essoufflement survient à la fois en mouvement et au repos.
  • L'augmentation de l'apnée du sommeil est également un indicateur de problèmes dans le ventricule gauche.
  • Un autre signe est un gonflement des jambes.

Raisons

Les raisons principales de la détérioration de la relaxation ventriculaire gauche sont l’hypertrophie de ses parois et leur perte d’élasticité. Divers facteurs conduisent à cette condition:

  • l'hypertension;
  • sténose aortique;
  • cardiomyopathie;
  • troubles du rythme cardiaque;
  • ischémie du myocarde;
  • les changements d'âge;
  • le sexe (les femmes sont plus susceptibles);
  • état anormal des artères coronaires;
  • inflammation péricardique constrictive;
  • surpoids;
  • diabète sucré;
  • malformations cardiaques;
  • crise cardiaque.

Traitement

L'essence du traitement de la dysfonction diastolique de la paroi ventriculaire gauche est réduite à la restauration de la circulation sanguine. Pour cela, vous avez besoin de:

  • éliminer la tachycardie;
  • maintenir la pression artérielle normale;
  • normaliser le métabolisme dans le myocarde;
  • minimiser les changements hypertrophiques.

La liste des médicaments de base utilisés à des fins médicinales:

  • les bloqueurs des récepteurs surrénaliens;
  • inhibiteurs des canaux calciques;
  • médicaments du groupe des sartans et des nitrates;
  • glycosides cardiaques;
  • agents à effet diurétique;
  • Inhibiteurs de l'ECA.

Parmi les médicaments les plus fréquemment utilisés, citons: "Carvedilol", "Digoxin", "Enalapril", "Diltiazem".

Il est possible de diagnostiquer le dysfonctionnement diastolique principalement à l’aide de l’échographie cardiaque EchoCG, complétée par une étude doppler, un ECG, des tests de laboratoire.

Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche est une pathologie nécessitant une attention particulière. Ne pas consulter un médecin à temps peut s'avérer un pronostic impartial pour une personne: invalidité ou décès. Les personnes ayant des antécédents de maladie cardiovasculaire doivent particulièrement surveiller leur santé. Avec le traitement médicamenteux principal pour traiter les troubles du myocarde, on recommande des remèdes maison. Des recettes de médecine traditionnelle en grande quantité peuvent être trouvées sur Internet.

Dysfonctionnement du ventricule gauche du coeur comment traiter

Dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche. Approches diagnostiques et thérapeutiques

Les maladies cardiaques sont de plus en plus courantes dans la pratique médicale. Ils doivent être soigneusement étudiés et examinés afin de pouvoir prévenir les conséquences négatives. La dysfonction diastolique du ventricule gauche est une maladie courante pouvant causer une insuffisance cardiaque, un œdème pulmonaire ou un asthme cardiaque.

Schéma de développement pathologique

La dysfonction ventriculaire est le plus souvent une affection liée à l'âge et survient principalement chez les personnes âgées. Particulièrement sujette à cette pathologie de la femme. Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche provoque des perturbations hémodynamiques et des modifications atrophiques de la structure du myocarde. La période diastolique est caractérisée par une relaxation musculaire et un remplissage ventriculaire avec du sang artériel. Le processus de remplissage de la cavité cardiaque comprend plusieurs étapes:

  • relaxation du muscle cardiaque;
  • sous l'influence de la différence de pression de l'oreillette, le sang s'écoule de manière passive dans le ventricule;
  • avec la contraction des oreillettes, le sang restant est poussé brusquement dans le ventricule.

En cas de violation de l'une des étapes, la libération de sang est insuffisante, ce qui contribue au développement de l'insuffisance ventriculaire gauche.

Causes de la maladie

Le dysfonctionnement ventriculaire diastolique peut être causé par certaines maladies pouvant perturber en grande partie l'hémodynamique du cœur:

  • Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche est une conséquence de l'épaississement du tissu musculaire cardiaque (hypertrophie du myocarde). En règle générale, l'hypertrophie se développe chez les personnes atteintes d'hypertension, de sténose aortique et de cardiomyopathie hypertrophique.
  • Il peut se développer sous l’influence d’une péricardite, ce qui a pour effet que les parois épaissies du péricarde pressent les cavités cardiaques.
  • Lorsque des changements pathologiques dans les vaisseaux coronaires qui causent une maladie coronarienne en raison de la dilatation du tissu cardiaque et de l'apparition de cicatrices.
  • L'amyloïdose entraîne une diminution de l'élasticité musculaire et des modifications atrophiques des fibres cardiaques.

Surtout souvent, la maladie se développe chez les personnes atteintes de diabète ou d'obésité. Dans ce cas, la pression sur les cavités cardiaques augmente, l'organe ne peut pas fonctionner pleinement et un dysfonctionnement ventriculaire se développe.

Signes de maladie

Un dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche pendant une longue période peut difficilement déranger le patient. Cependant, cette pathologie est accompagnée de certains symptômes:

  • palpitations cardiaques;
  • toux, se manifestant plus souvent en position horizontale;
  • fatigue accrue avec un effort physique habituel;
  • La dyspnée n’accompagne d’abord que lors d’un effort physique, puis elle survient brutalement même au repos;
  • arythmies cardiaques, se manifestant par une fibrillation auriculaire;
  • la nuit, il peut y avoir des difficultés à respirer (dyspnée).

Si vous constatez ces symptômes, vous devez consulter un médecin et faire l'objet d'un examen afin de déterminer la cause de l'inconfort et d'éliminer la maladie au stade initial.

Variétés de dysfonctionnement diastolique

Comme la maladie aggrave progressivement l'hémodynamique du cœur, il y a plusieurs étapes:

  • L'étape 1 est caractérisée par des troubles hémodynamiques mineurs. Le dysfonctionnement diastolique du type 1 du ventricule gauche provoque un lent processus de transition des chambres de la systole à la diastole, le volume principal de sang pénètre dans le ventricule pendant que ses chambres se détendent.
  • Étape 2 - le remplissage du ventricule est dû à la différence de pression, car à ce stade, la pression augmente dans l'oreillette gauche.
  • Étape 3 - la pression dans l'oreillette gauche reste élevée, tandis que le ventricule gauche devient raide et perd l'élasticité des fibres.

Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche de type 1 peut être traité, tandis que les phases ultérieures de la maladie entraînent des modifications irréversibles du travail et de l'état physiologique de l'organe. C'est pourquoi il est nécessaire de consulter un médecin dès la première manifestation des symptômes de la maladie.

Examens diagnostiques

Pour identifier les changements physiologiques et les troubles hémodynamiques du cœur, il est nécessaire de procéder à un examen complet comprenant plusieurs diagnostics:

  • L'échocardiographie avec doppler supplémentaire est la méthode la plus accessible et la plus informative pour examiner le système cardiovasculaire. Avec cela, vous pouvez rapidement identifier si une personne a une insuffisance cardiaque. Le traitement doit être effectué sur la base d'une image complète des examens.
  • L'électrocardiographie examine l'état du myocarde, en particulier la présence de changements hypertrophiques, détermine la présence d'une ischémie cardiaque. C'est une méthode de recherche auxiliaire.
  • La ventriculographie montre des anomalies du rythme cardiaque et est indiquée si l'échocardiographie n'est pas satisfaisante.
  • Si nécessaire, un examen radiologique est prescrit pour détecter l'hypertension pulmonaire.

En utilisant les méthodes énumérées ci-dessus, les types de dysfonctionnement diastolique ventriculaire gauche sont également déterminés.

Traitement de la maladie

Pour éliminer les violations du processus hémodynamique et prévenir le développement de changements irréversibles, il est nécessaire de prescrire des médicaments qui aident à maintenir une performance cardiaque optimale (pression artérielle, fréquence cardiaque). La normalisation du métabolisme des sels d'eau réduira la charge sur le cœur. L'élimination de l'hypertrophie ventriculaire gauche est également requise.

Après l'examen, le médecin traitant sélectionnera l'ensemble approprié de médicaments capables de maintenir tous les indicateurs normaux. L'insuffisance cardiaque joue également un rôle majeur, dont le traitement nécessite le respect d'un grand nombre de recommandations médicales.

Prévention des maladies du coeur

Pour éviter le développement de la plupart des maladies cardiaques, vous devez adhérer à un mode de vie sain. Ce concept comprend une alimentation saine et régulière, une activité physique suffisante, l'absence de mauvaises habitudes et des examens corporels réguliers.

Un dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche, dont le traitement nécessite un haut professionnalisme du médecin et le strict respect de tous ses rendez-vous, est rare chez les jeunes actifs. C’est pourquoi, avec l’âge, il est important de maintenir l’activité physique et de prendre périodiquement des complexes de vitamines qui aident à saturer le corps en oligo-éléments essentiels.

La dysfonction myocardique diastolique du ventricule gauche, qui est détectée à temps, ne causera pas beaucoup de dommages à la santé humaine et ne provoquera pas de modifications atrophiques graves du tissu cardiaque.

Ajouter un commentaire

Dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche du coeur. Description Traitement

Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche du cœur est une diminution de sa capacité à pomper du sang dans sa cavité à partir du système artériel pulmonaire. Les causes de ce phénomène sont principalement basées sur la baisse de conformité des murs. Les signes de dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche se manifestent par une augmentation du rapport entre la pression finale et le volume final.

Étapes de remplissage

Les phases de remplissage diastolique dans le ventricule gauche comprennent la relaxation, le remplissage passif et le remplissage dû à la contraction des oreillettes. La relaxation est le transport actif des ions calcium des filaments d'actine-myosine. Sur la base de l'ischémie, l'inhibition de l'excrétion des ions se produit, à la suite de laquelle la relaxation devient insuffisante. Avec une diminution du remplissage, une hypertension artérielle et veineuse, une dyspnée paroxystique nocturne, une toux et un essoufflement sont notés. La relaxation est suivie d'un remplissage passif. Le facteur déterminant du volume sanguin est considéré comme étant la compliance des parois ventriculaires, avec une diminution du remplissage passif. La contraction active des parois de l'oreillette entraîne l'absorption de 15 à 20% du volume final diastolique. La rigidité des parois provoque une augmentation du volume entrant. Avec l'ischémie et la rigidité pathologique, la fibrillation auriculaire augmente considérablement le risque d'œdème cardiogénique dans les poumons.

Dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche. Raisons

Les principaux facteurs provoquants sont les maladies infiltrantes au niveau du cœur de type systémique (amylose et autres), l'hypertension, accompagnée d'une hypertrophie ventriculaire gauche. Parmi les raisons, les experts notent la cardiomyopathie hypertrophique.

Dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche. Traitement

Les experts soulignent que l’amélioration théorique devrait être influencée par des médicaments qui réduisent l’hypertrophie du VG, augmentent la relaxation active et améliorent sa compliance. Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche est corrigé par des antagonistes du calcium et des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine. La preuve d'effets bénéfiques a été obtenue chez la plupart des patients. Par exemple, un médicament tel que l’énalapril a un effet très positif. La dysfonction diastolique du ventricule gauche peut être traitée rapidement. Donc, généralement après huit à seize semaines, une amélioration est déjà constatée. Ces résultats sont observés avant le début d’une régression statistiquement significative de l’hypertrophie dans la VG. L'effet sur l'amélioration de la fonction cardiaque a une valeur pratique dans le processus de choix du traitement chez les patients souffrant d'hypertension artérielle et d'insuffisance cardiaque chronique. Les experts notent l'efficacité des inhibiteurs de l'ECA aux premiers stades, y compris les troubles asymptomatiques, ainsi qu'aux derniers stades de la décompensation. Pendant le traitement, tout médicament du groupe spécifié peut être prescrit. Toutefois, la préférence est donnée aux agents dont l'efficacité a été testée expérimentalement. Ainsi, une amélioration significative de la fonction diastolique est constatée lorsque les patients reçoivent un traitement par Lisinopril.

Dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche

Mécanisme de développement

Le dysfonctionnement diastolique du ventricule gauche est une violation du processus normal de remplissage du ventricule avec du sang pendant la période de relaxation du coeur (diastole). Ce type de pathologie se développe généralement chez les personnes âgées, plus souvent chez les femmes.

Le remplissage normal avec du sang comprend plusieurs étapes:

  • relaxation du myocarde;
  • débit sanguin passif de l'oreillette au ventricule en raison de la différence de pression;
  • remplissage à la suite de la contraction auriculaire.

En raison de l'action de diverses causes, une violation de l'une des trois étapes se produit. Cela conduit au fait que le volume sanguin entrant n'est pas en mesure de fournir un débit cardiaque adéquat - une insuffisance ventriculaire gauche se développe.

Raisons

Les facteurs conduisant au développement d'un dysfonctionnement diastolique, aggravent le processus de relaxation, réduisent l'élasticité des parois du ventricule gauche, principalement en raison du développement d'une hypertrophie (épaississement) du myocarde.

Les maladies suivantes entraînent une hypertrophie du myocarde:

  • cardiomyopathie hypertrophique;
  • l'hypertension;
  • sténose aortique (rétrécissement de la bouche de l'aorte).

De plus, les causes des troubles hémodynamiques peuvent être des maladies telles que:

  • péricardite constrictive - est un épaississement du péricarde, ce qui entraîne une compression des cavités cardiaques;
  • amylose primaire - le dépôt d'amyloïde provoque une atrophie des fibres musculaires et une diminution de l'élasticité du myocarde;
  • pathologie des vaisseaux coronaires, conduisant au développement d'une coronaropathie chronique et au développement d'une raideur du myocarde due à des modifications cicatricielles.

En relation avec le développement de l'hypertension pulmonaire compensatoire, la précharge du côté droit du cœur augmente, un dysfonctionnement diastolique des deux ventricules se forme.

Les facteurs de risque sont des conditions telles que l'obésité. le diabète

Signes de

L'acteur Oleg Tabakov a raconté

Le dysfonctionnement diastolique peut rester asymptomatique pendant longtemps avant de commencer à se manifester cliniquement. Ces patients présentent les symptômes suivants:

  • essoufflement qui survient pendant l'effort physique, puis au repos;
  • toux aggravée en position horizontale;
  • tolérance réduite à l'effort, fatigue;
  • battement de coeur;
  • dyspnée nocturne paroxystique;
  • il y a souvent des troubles du rythme (fibrillation auriculaire).

Types de diastole de dysfonctionnement ventriculaire gauche

La violation de la fonction de diastole du ventricule gauche se forme progressivement. Selon le degré de troubles hémodynamiques intracardiaques, on distingue les types de dysfonctionnement suivants:

  1. Type I (violation de la relaxation) - le stade initial de développement de changements pathologiques. Un dysfonctionnement diastolique de type 1 est associé à un ralentissement du processus de relaxation du ventricule en diastole. Le volume principal de sang vient pendant la contraction auriculaire.
  2. Type II (pseudo-normale) - alors que dans la cavité de l'oreillette gauche la pression augmente de manière réflexe, le remplissage des ventricules se produit en raison de la différence de pression.
  3. Le type III (restrictif) - stade terminal de la formation d'un dysfonctionnement diastolique, est associé à une augmentation de la pression dans la cavité auriculaire et à une diminution de l'élasticité du ventricule gauche, ainsi qu'à sa rigidité excessive.

Diagnostics

Un diagnostic précoce aide à prévenir les changements irréversibles. Afin d'identifier le développement de la pathologie, les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées:

  • échocardiographie bidimensionnelle avec Doppler - fait référence aux méthodes disponibles et informatives de vérification du diagnostic;
  • la ventriculographie par radionucléides est une méthode très informative pour diagnostiquer les violations de la contractilité du myocarde, avec des résultats non satisfaisants de l'échocardiographie;
  • électrocardiographie - est une méthode de diagnostic auxiliaire, permet de détecter les signes d'ischémie myocardique, la présence d'un myocarde hypertrophié;
  • examen radiologique du thorax - est utilisé pour détecter les signes d’hypertension artérielle pulmonaire.

Traitement

Les méthodes de correction des troubles hémodynamiques doivent inclure les mesures thérapeutiques suivantes:

  • contrôle de la pression artérielle;
  • diminution de la fréquence cardiaque;
  • maintenir le métabolisme des sels d'eau pour réduire la précharge;
  • hypertrophie ventriculaire gauche remodelage.

Les principaux groupes de médicaments utilisés pour le traitement sont:

  1. Les bloqueurs adrénergiques - réduisent le rythme cardiaque, réduisent la pression artérielle, aident à améliorer les processus de nutrition des cellules du myocarde.
  2. Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (inhibiteurs de l'ECA) ou les antagonistes des récepteurs de l'angiotensine (sartans) sont deux classes de médicaments qui ont des effets similaires: un effet positif sur le remodelage du myocarde, une amélioration de l'élasticité, une réduction de la pression artérielle, une réduction de la précharge. Ils ont un impact positif prouvé sur le pronostic, l'espérance de vie et l'amélioration de sa qualité chez les patients insuffisants cardiaques chroniques.
  3. Les diurétiques - en raison de la suppression de l'excès de liquide, réduisent la manifestation de l'essoufflement, en association avec des médicaments d'autres classes d'antihypertenseurs, contribuent à un contrôle plus efficace de la pression artérielle. Nommé à petites doses, car ils peuvent entraîner une diminution significative du volume systolique.
  4. Antagonistes du calcium - ont un effet positif direct sur le dysfonctionnement diastolique: en réduisant le calcium dans les myocardiocytes, ils contribuent à la relaxation du myocarde. En outre, ils réduisent la pression artérielle. Ce sont les médicaments de choix en cas d'intolérance aux inhibiteurs adrénergiques.
  5. Les nitrates constituent un groupe supplémentaire de médicaments. Leur utilité est possible s’il existe des signes d’ischémie myocardique, dont l’instrument a été prouvé.