Dilatation des cavités cardiaques: causes et méthodes de traitement de la pathologie

La dilatation du cœur est une expansion de l'oreillette gauche, de l'oreillette droite ou des ventricules. Cela ne peut se produire que dans une chambre du cœur ou dans plusieurs à la fois. La cause en est de nombreuses maladies, telles que la cardiopathie ischémique (coronaropathie), l'hypertension artérielle, le rhumatisme, l'endocardite, les pathologies broncho-pulmonaires obstructives et les malformations. Diverses violations mènent à l'expansion d'une caméra. La dilatation est dangereuse dans le développement de l'insuffisance cardiaque, la congestion dans la circulation sanguine petite et grande et la thrombose. Les complications les plus graves sont les crises cardiaques, les œdèmes pulmonaires et les défaillances organiques multiples.

La dilatation est une expansion persistante de la cavité. Le terme est le plus souvent utilisé en relation avec une augmentation du diamètre du cœur, mais d'autres organes abdominaux sont sensibles à cette pathologie.

La dilatation des cavités cardiaques correspond à l’étirage réel des murs, ce qui entraîne une expansion et une expansion de toute la structure. L'organe est constitué de 4 chambres: 2 oreillettes et 2 ventricules. Merci à leur réduction constante des mouvements de sang dans tout le corps. Mais sous l'influence de divers facteurs, une surdistension d'une chambre ou deux se produit simultanément.

Le principal problème rencontré par le corps lors de la dilatation du cœur est qu'il n'est pas en mesure de pomper la quantité de sang nécessaire pour assurer un fonctionnement normal. Une expansion modérée des chambres entraîne une hypoxémie et une hypoxie, une stagnation dans le grand et le petit cercle et une thrombose. Les conditions suivantes menacent le pronostic vital: thromboembolie pulmonaire, infarctus de divers organes, défaillance de plusieurs organes.

Il existe 2 types de dilatation: myogénique et tonogénique.

Le premier type d'expansion se produit en raison de dommages du myocarde. La couche musculaire du cœur subit des modifications qui entraînent sa faiblesse ou sa destruction. En conséquence, la libération de sang diminue, il existe un risque d'insuffisance cardiaque. Le plus souvent, ce type est associé à une maladie grave - une cardiomyopathie dilatée.

L'expansion tonogénique est causée par une pression accrue dans les oreillettes ou les ventricules, ce qui entraîne une accumulation excessive de sang dans les cavités du cœur, ce qui entraîne son expansion sans augmenter l'épaisseur de la paroi.

Il est nécessaire de distinguer une dilatation simple, hypertrophique et atrophique.

Avec une simple expansion, l'épaisseur du mur n'est pas significativement réduite, mais la cavité cardiaque est agrandie. Lorsque les parois hypertrophiques deviennent plus épaisses, la cavité du cœur se dilate. Lorsque les murs atrophiques deviennent plus minces, les chambres augmentent en volume. C'est le type le plus défavorable, car le cœur est incapable d'exercer une pression sur le sang qu'il contient.

La dilatation n'est pas une maladie distincte, mais survient à la suite de divers états pathologiques.

La partie gauche du cœur se compose de l'oreillette gauche et du ventricule, entre lesquels se trouve une valve à 2 volets, appelée la mitrale. Avec une pression suffisante dans l'oreillette, il s'ouvre et fait passer du sang dans le ventricule gauche. De là, il est envoyé à l'aorte puis à la grande circulation, alimentant tout le corps en oxygène.

Agrandissement de l'oreillette gauche

Lorsqu'une valve mitrale est rétrécie ou insuffisante, les oreillettes ne font pas assez d'effort pour faire passer la même quantité de sang à travers l'orifice étranglé, car cette partie du sang s'y accumule. Il y a un épaississement compensatoire de la paroi musculaire de l'oreillette. Si le rétrécissement n'est pas éliminé, le sang continuera à s'accumuler, car l'indemnisation ne peut être à long terme. La dilatation de l'oreillette gauche est due à une accumulation de sang, qu'il n'est pas capable de pousser dans le ventricule.

Une autre raison de l'expansion de l'oreillette gauche est la fibrillation auriculaire ou la fibrillation auriculaire, le flutter auriculaire. Très souvent, une arythmie se produit sur le fond de la dilatation. Chez un enfant, les causes de la pathologie sont similaires.

Indépendamment de l'étiologie de l'élargissement de l'oreillette gauche, il est recommandé de subir un examen diagnostique complet par un cardiologue et de commencer le traitement prescrit.

La dilatation de l'oreillette gauche ne présente pas de symptôme propre, car cette affection n'est pas une maladie indépendante. Le patient ressent des signes d’arythmie, de constriction ou de défaillance de la valve.

Ces symptômes comprennent l’essoufflement, une pâleur et une cyanose graves de la peau, une hémoptysie, une sensation de douleur derrière le sternum et des palpitations.

Très souvent, les personnes de moins de 50 ans ne remarquent aucun problème et ce n’est qu’après une échographie qu’elles connaîtront leur diagnostic. Ces cas nécessitent un examen supplémentaire du patient afin de trouver la cause. Il est recommandé de s'inscrire auprès d'un cardiologue qui surveille les modifications du cœur.

Les principales causes de dilatation du ventricule gauche sont les suivantes:

  • Valvule aortique rétrécie ou insuffisante, anévrisme et sténose aortique. En raison de ces pathologies, une augmentation immédiate de la pression intraventriculaire se produit. L'augmentation de la pression dans les stades initiaux est neutralisée par une hypertrophie compensatoire partielle du myocarde. Avec une légère augmentation, les mécanismes compensatoires fonctionnent longtemps et ne présentent aucun signe de pathologie. Une personne est diagnostiquée au hasard, avec un examen de routine.
  • Myocardite, hypertension artérielle, maladie coronarienne, rhumatismes, maladies infectieuses de l’enfance affectant la paroi cardiaque en la rendant flasque.

Dilatation du ventricule gauche

À l'exclusion de toutes les raisons susmentionnées de l'expansion, le diagnostic de cardiomyopathie dilatée est posé.

Si la dilatation du service survient de manière aiguë, l'apparition de pathologies graves telles que l'asthme cardiaque, l'œdème pulmonaire, le risque d'insuffisance cardiaque aiguë, mettant en danger la vie du patient.

Le sang pénètre dans l'oreillette droite par les veines creuses, c'est-à-dire par la circulation systémique. L'atrium le pousse à travers la valve tricuspide située entre l'oreillette droite et le ventricule. À partir du ventricule droit, le sang passe à travers la valve du tronc pulmonaire dans les artères pulmonaires, puis dans les poumons et les alvéoles, où il est saturé en oxygène.

Les principales causes de dilatation de l'oreillette droite incluent:

  • Constriction ou insuffisance de la valve tricuspide. Le mécanisme de développement de la dilatation s'apparente à la contraction de la valve mitrale: l'oreillette est incapable de pousser qualitativement le sang dans le ventricule droit, ce qui entraîne son accumulation dans l'oreillette droite et son expansion.
  • Maladies bronchopulmonaires. Dans ce cas, il y a un spasme des artères broncho-pulmonaires dans le corps, ce qui oblige le cœur à faire plus d'efforts pour pousser le sang à travers les troncs spastiques des artères pulmonaires et leurs branches latérales.
  • D'autres maladies cardiaques, telles que les maladies ischémiques, la myocardite, les rhumatismes, qui amincissent la paroi de l'oreillette droite.

Dilatation

La dilatation est un élargissement diffus persistant de la lumière d'un organe creux. Les causes de cette affection sont différentes, par exemple, le cœur peut augmenter en raison d'efforts physiques importants, alors la raison sera naturelle. Mais si cela se produit en raison d'une maladie, la nature de la cause sera pathologique.

Comme mentionné précédemment, cela peut se produire avec n'importe quel organe interne creux du corps. Mais le plus souvent, le concept de dilatation est appliqué aux pathologies des cavités cardiaques.

Selon l'endroit où l'expansion a eu lieu, la dilatation du cœur peut être divisée en:

  • dilatation de l'oreillette gauche;
  • dilatation du ventricule gauche;
  • dilatation de l'oreillette droite;
  • dilatation du ventricule droit.

En règle générale, une chambre cardiaque se dilate; dans de rares cas, cela peut se produire avec les oreillettes ou les ventricules. Cette condition peut entraîner des arythmies, une insuffisance cardiaque, une thromboembolie ou d'autres maladies. La dilatation de l'aorte est un symptôme direct de la dysplasie du tissu conjonctif.

Étiologie

La dilatation des cavités cardiaques qui en résulte aura ses propres raisons de développement.

Par exemple, la dilatation de l'oreillette droite est due à la pression élevée dans le petit cercle de circulation, qui augmente à son tour en raison de:

  • maladie cardiaque infectieuse;
  • maladies pulmonaires et bronchiques obstructives;
  • hypertension pulmonaire;
  • malformations cardiaques;
  • sténose tricuspide.

Il y a souvent une expansion des parties gauches, c'est-à-dire de l'oreillette gauche, car la valve se rétrécit, à travers laquelle le sang circule de l'oreillette gauche au ventricule gauche. Les violations se produisent également lors du mouvement inverse du sang. De ce fait, la pression est également perturbée dans la grande circulation. Cela devient difficile pour le cœur de travailler.

Les principales raisons à cela sont:

Le sang pénètre dans le ventricule gauche depuis l'oreillette gauche, puis dans l'aorte, qui nourrit tout le corps. L'expansion du ventricule gauche résulte du rétrécissement de la lumière aortique.

Les raisons en sont les suivantes:

La cause principale de l'expansion du ventricule droit est une sténose et une insuffisance de la valve de l'artère pulmonaire. Elles se développent en raison de maladies telles que:

Mais il y a des raisons communes qui peuvent provoquer l'expansion des cavités du cœur, à savoir:

  • complications après certaines maladies infectieuses, par exemple, dues à l'angine ou à la scarlatine;
  • pathologies virales et fongiques;
  • la présence de parasites dans le corps;
  • empoisonnement du corps;
  • tumeurs de nature bénigne ou maligne;
  • maladie de la thyroïde;
  • certaines maladies auto-immunes;
  • effets secondaires après la consommation de drogues.

Il faut dire que l'expansion d'organes peut être à la fois la cause d'une pathologie cardiaque et son signe.

Classification

En médecine, la dilatation auriculaire se divise en deux formes:

  • Dilatation tonogénique, qui se produit sur le fond de l'hypertension artérielle, ainsi que en raison de la grande quantité de sang dans les chambres du cœur. Cette forme est parallèle à l'hypertrophie myocardique ou la précède.
  • Dilatation myogénique Il se produit en raison de diverses maladies cardiaques. Il affecte l'affaiblissement de la contractilité du coeur.

Tout changement qui se produit dans les cavités du myocarde est irréversible.

Comme mentionné précédemment, une extension peut infecter n'importe quel organe interne, à savoir:

  • La dilatation par ballonnet du tube auditif se produit - il s’agit d’une lumière étroite du tube ou de sa capacité limitée à s’ouvrir. Cette pathologie évolue parallèlement à un défaut fonctionnel chronique. L'otite moyenne chronique est une complication pouvant entraîner des dommages irréversibles à l'oreille moyenne. De ce fait, l'audition d'une personne est réduite.
  • Dilatation des reins. Elle se caractérise par une expansion du bassin et un écoulement retardé de l'urine. Il s’agit d’une anomalie congénitale. Cependant, dans certains cas, elle peut se produire lorsque l’uretère est bloqué avec une grosse pierre. Le traitement est effectué à l'aide d'une intervention chirurgicale et de médicaments.
  • La dilatation toxique en développement du côlon est une complication de la colite ulcéreuse. Il apparaît après l'utilisation de lavement baryté, de stupéfiants et d'hormones. Lorsque cela se produit, douleurs abdominales, fièvre et ballonnements. Cette condition doit être surveillée et contrôlée. Mais si la progression de la pathologie commence, il est alors nécessaire de mener l'opération à bien.
  • Lésion dilatatoire des ventricules latéraux du cerveau. Ils produisent du liquide céphalo-rachidien, les déchets passant par des canaux spéciaux. Si la dilatation des ventricules cérébraux se produit, cela indique une grande quantité de fluide ou des problèmes d'écoulement. Cette expansion est un symptôme d'une maladie. Il doit être identifié par les médecins dans le diagnostic. Il convient de noter que la pathologie des ventricules cérébraux chez le nouveau-né se manifeste souvent.
  • Dilatation par ballonnet de l'oesophage rétréci, ou plutôt de sa partie supérieure. L'œsophage est dilaté avec un endoscope. La dilatation par ballonnet est réalisée uniquement s'il existe des preuves et qu'il n'y a pas d'oncologie.
  • Dilatation de l'uretère. En raison d'une telle expansion, le travail du système urinaire est perturbé et la douleur abdominale commence. Le traitement de cette pathologie est réalisé uniquement à l'aide d'une opération dans laquelle le diamètre de l'uretère est rétréci et sa longueur raccourcie.
  • L'expansion des canaux dans la plupart des cas n'est pas une pathologie, car cette condition est tout à fait normale et se produit périodiquement, en fonction des processus physiologiques dans le corps. Mais si une femme ressent une gêne, elle doit consulter un médecin.

En outre, il existe d'autres zones de dommages. Ainsi, la dilatation des ventricules latéraux du cerveau, de la fissure interhémisphérique et d'autres organes est diagnostiquée.

Symptomatologie

Les symptômes de l'élargissement cardiaque, s'il est petit, sont presque invisibles, car une dilatation modérée ne montre aucun signe.

Avec trop d'élargissement qui a frappé l'oreillette gauche, le travail du cœur se détériore et les symptômes suivants se manifestent:

Ils ne peuvent pas être qualifiés de spécifiques, de plus, ils sont presque imperceptibles. Pour identifier une telle pathologie peut un médecin lors d'un examen préventif.

Diagnostics

Pour identifier l’expansion cardiaque, le médecin prescrit les méthodes de diagnostic suivantes:

  • Échocardiographie. Cette échographie aidera à établir le diagnostic correct. En outre, il sera possible d'identifier la cause de cette affection, par exemple l'infarctus du myocarde, l'insuffisance valvulaire, etc.
  • Électrocardiographie. Attribuez, si nécessaire, comme diagnostic supplémentaire.
  • Scintigraphie Assigné pour diagnostic différentiel, dans lequel l'expansion de l'organe de la maladie ischémique peut être distingué.
  • Radiographie

Si, en fonction des résultats, il est établi que le nombre de caméras a augmenté de plus de 5%, le médecin établit le diagnostic approprié.

Traitement

Le traitement vise à débarrasser ou à corriger la pathologie primaire à l'origine de l'expansion. Par conséquent, le traitement prescrit visera à éliminer la cause sous-jacente.

Le médecin peut prescrire des médicaments ayant le spectre d'action suivant:

  • des antibiotiques;
  • les glucocorticostéroïdes;
  • remèdes contre la maladie coronaire;
  • médicaments qui réduisent la fréquence cardiaque rapide;
  • les bêta-bloquants;
  • des moyens pour réduire la pression;
  • médicaments anticoagulants;
  • médicaments diurétiques.

Si le traitement prescrit n'a pas aidé, il est nécessaire de procéder à une intervention chirurgicale au cours de laquelle le stimulateur cardiaque sera installé.

En général, si le traitement est démarré correctement et en temps voulu, il est possible de réduire considérablement le risque de développer des complications, mais il est impossible de les éliminer complètement dans ce cas.

Il n'y a pas de prédiction non ambiguë ici et il ne peut en exister, car tout dépendra de la nature du tableau clinique, de la gravité de la pathologie ainsi que des indicateurs généraux de la santé du patient.

Complications possibles

La dilatation de la racine aortique ou de la chambre cardiaque peut entraîner de graves complications. Par exemple, les parois du cœur vont s'étirer et s'épaissir.

De ce fait, les conditions suivantes vont se produire:

  • insuffisance cardiaque chronique;
  • maladie cardiaque chronique infectieuse;
  • vannes de détente anneau;
  • thrombose et beaucoup plus.

Ces pathologies nuisent à la qualité de la vie humaine et si rien n'est fait, la mort est possible. Par conséquent, lorsqu'ils apparaissent, il est nécessaire de faire appel à un cardiologue.

Prévention

Les mesures préventives font partie du traitement de cette maladie: sans elles, aucun résultat positif ne sera obtenu.

À cet égard, les règles suivantes doivent être suivies:

  • pour équilibrer votre alimentation, dans laquelle il n'y aura que des aliments végétaux, de la viande et du poisson maigres, des fruits de mer, des produits laitiers, des noix et des céréales;
  • passer plus de temps à l'extérieur;
  • faire des exercices physiques;
  • arrêter de fumer et de boire de l'alcool.

Tout cela contribuera à améliorer la circulation sanguine, renforcer les muscles du myocarde, augmenter l'immunité, puis l'espérance de vie augmentera.

Dilatation - c'est quoi?

Le terme dilatation fait référence à l'extension (du latin. Dilatatio). Le plus souvent utilisé en médecine, moins souvent en géologie et en physique.

En médecine, la dilatation est une augmentation d'un organe creux (cœur, rein) ou d'un vaisseau sanguin. Ce concept est également utilisé dans la description des opérations chirurgicales associées à l’expansion forcée d’organes internes.

En géologie et en physique, on entend par dilatation (ou dilatance) la formation d'une cavité dans des matériaux solides - roches, cristaux ou métaux.

Dans cet article, nous considérons le concept de dilatation dans l'aspect médical.

La dilatation comme méthode chirurgicale

En tant que technique chirurgicale, la dilatation est utilisée en gynécologie lors d'avortements, lorsque la dilatation cervicale est réalisée à l'aide de dispositifs spéciaux.

Dans le traitement de l'otite moyenne chronique, on effectue une dilatation au ballon dans laquelle le tube auditif se dilate.

La dilatation par ballonnet est également utilisée pour l'expansion chirurgicale de l'œsophage, des organes du tractus gastro-intestinal et des vaisseaux sanguins.

Dilatation en tant que pathologie médicale

Tout d’abord, la dilatation est un élargissement pathologique de l’organe interne d’une personne.

La dilatation se produit dans les organes suivants:

  • cardiaque - par exemple, lors du développement d’une cardiopathie hypertensive ou ischémique, on observe une expansion de l’oreillette ou du ventricule due à un excès de sang. Il y a même le concept de "grand coeur";
  • reins - en cas de pyélonéphrite et d'autres maladies rénales, il se produit un élargissement du pelvis rénal;
  • Les ventricules latéraux du cerveau peuvent augmenter en raison d'une accumulation excessive de liquide céphalo-rachidien.

La dilatation d'un organe n'est diagnostiquée que lors d'examens spéciaux et constitue un motif de traitement grave.

dilatation

Nouveau dictionnaire de mots étrangers - de EdwART, 2009.

Grand dictionnaire des mots étrangers - Maison d'édition IDDK, 2007.

Dictionnaire explicatif des mots étrangers L.P. Krysina.- M: langue russe, 1998.

Voyez ce que "dilatation" est dans d'autres dictionnaires:

dilatation - stretching, expansion Dictionnaire des synonymes russes. dilatation n., nombre de synonymes: 2 • stretch (14) •... Dictionnaire de synonymes

dilatation - Expansion et / ou allongement de corps sous l'action de la température, de la pression, de champs électriques et magnétiques, de radiations ionisées ou d'autres facteurs physiques. [http://metaltrade.ru/abc/a.htm] Sujets sur la métallurgie dans son ensemble EN dilatation... Manuel du traducteur technique

Dilatation - - augmentation du volume du corps lors de la compression, due au développement de multiples microfissures, ainsi que de fissures de plus grande longueur. [SNiP 2.03.01 84] Rubrique du terme: Termes généraux Rubriques de l'Encyclopédie: Equipement abrasif, Abrasifs, Routes... Encyclopédie des termes, définitions et explications des matériaux de construction

dilatation - statuts plasmatiques T articulation fizika atitikmenys: angl. dilatation; expansion vok. Ausdehnung, f; Dilatation dilatation, f; extension, n pranc. dilatation, f; expansion, f... Fizikos termin žodynas

dilatation - (dilatatio; lat. expansion) élargissement diffus persistant de la lumière d'un organe creux... Grand dictionnaire médical

la dilatation est une extension persistante d'un organe creux. Source: Medical Popular Encyclopedia... Termes médicaux

DILATATION est un terme obsolète pour désigner les transformations birationales spéciales, appelées désormais transformations monoïdales. V. A. Pskovskikh... Encyclopédie mathématique

dilatation - la croissance de l'écorce dans la direction tangentielle... Anatomie et morphologie des plantes

dilatation - dilatation, and... dictionnaire de l'orthographe russe

DILATATION - (de Lat. Dilato - expand), expansion diffuse de l’organe de la cavité. Apparaît à la suite d'une contraction de la partie sous-jacente de l'organe (par exemple, D. de l'estomac en cas de sténose pylorique), en cas de sécrétion retardée ou du contenu de l'organe (D.... de la vésicule biliaire en cas de...... Dictionnaire vétérinaire encyclopédique

Qu'est-ce que la dilatation?

Il y a une quantité énorme de maladie cardiaque. Considérez ce qu'est la dilatation et à quel point c'est dangereux. Le terme "dilatation" signifie l'extension. Il sert à déterminer l'état pathologique de la cavité cardiaque, ce qui s'accompagne d'une augmentation de son volume en l'absence de modifications de l'épaisseur de la paroi cardiaque. La dilatation peut être congénitale ou acquise.

La dilatation est.

Dans l'oreillette gauche, une dilatation peut survenir en raison d'efforts physiques intensifs réguliers; la pathologie de l'oreillette droite se manifeste par une augmentation constante de la pression.

La présence de la maladie est déterminée par:

Ces mesures de diagnostic permettent de détecter la présence d'extensions. L'échographie fournit des informations précises sur le diamètre du ventricule cardiaque. Après avoir éliminé les causes de dilatation, la caméra est réduite à une taille normale. Ces raisons peuvent être:

Les effets chroniques sur les tissus provoquent leurs modifications fibreuses. Si elle n'est pas traitée, la dilatation se transforme en hypertrophie, accompagnée non seulement d'une augmentation du volume du cœur, mais également d'un épaississement de ses parois.

Le traitement est réduit à l'élimination de la maladie sous-jacente à l'origine de la dilatation. C'est souvent une thérapie métabolique. Parfois, des interventions chirurgicales sont prescrites aux patients, conjointement avec des mesures nécessaires pour éliminer la maladie principale. Dans les cas les plus graves, par exemple, avec insuffisance cardiaque progressive, les patients subissent une transplantation cardiaque. Vous savez maintenant ce qu'est la dilatation et quelles méthodes sont utilisées pour traiter cette maladie.

Dans les sections Conditions médicales et Description des maladies, vous apprendrez de nombreuses informations supplémentaires sur les maladies et leur évolution.

Dilatation auriculaire gauche: causes et degrés, symptômes et traitement

La mise en place de l'oreillette gauche est un cas particulier de cardiomyopathie. Il s'agit d'une dilatation anormale de la chambre à organes du même nom, sans aucun changement ni aucun changement de la part de la couche musculaire.

Le plus souvent, il a un caractère acquis, il est causé par ceux-ci ou d’autres affections cardiaques, moins souvent de type endocrinien, neurogène.

La récupération totale est impossible. Le traitement vise à prévenir la progression, à stabiliser l'état général et à prolonger la vie.

Mécanisme de développement

La dilatation de LP n'est pas un processus indépendant. L'unité nosologique n'est pas prise en compte. Comment se forme un tel état?

Normalement, les structures cardiaques fonctionnent en continu, agissant comme une grande pompe. L'éjection du sang est assurée par une réduction synchrone alternée de toutes les cavités cardiaques.

Le tissu conjonctif liquide se déplace dans une direction: de la partie supérieure aux ventricules, aucun courant inverse n’est observé.

En raison d'anomalies génétiques congénitales, d'une sclérose acquise des tissus actifs (remplacement des zones touchées par des cicatrices), d'une longue période inflammatoire, etc., le sang est retenu plus longtemps qu'il ne le devrait dans l'oreillette gauche. Ou bien il y a une régurgitation (rejet de tissu conjonctif fluide du ventricule).

À long terme, un étirement de la chambre se produit et les dimensions normales de l'organe sont perturbées.

Cela entraîne une diminution de la libération dans la circulation systémique, une chute de l'hémodynamique générale et locale.

Les tissus et systèmes retirés souffrent d'un manque d'oxygène et de nutriments. Le processus de développement de malformations d'organes et d'insuffisance fonctionnelle commence.

Formes de la maladie

L'expansion de l'oreillette gauche est typée par le groupe de base. Selon l'origine du processus pathologique, il y a:

  • Forme congénitale. La proportion d'un tel état dans le nombre total de situations cliniques enregistrées est comprise entre 35 et 40%, ce qui est une minorité. Les processus pathologiques sont déjà diagnostiqués aux stades développés, car le petit patient n'est pas en mesure de formuler ses plaintes jusqu'à ce qu'il grandisse et les parents interprètent les manifestations objectives de manière erronée en raison d'inattention ou de manque d'expérience. Les perspectives de traitement à cet égard sont un peu moins bonnes.
  • Forme acquise. En raison de l'évolution d'une maladie. Un patient attentif peut établir une relation de cause à effet entre l’état transféré et l’apparition de symptômes de dilatation, qui est assez prononcée à partir du deuxième stade.

Taux de dilatation

Une autre base de classification est le degré de déviation pathologique. En conséquence, ils parlent de 3 ou 4 stades de la maladie.

  • 1. degré facile. Formé à la suite de facteurs génétiques, de défauts de foetus et de conditions acquises.

Elle se caractérise par l’absence totale de tableau clinique, ce qui rend le diagnostic aléatoire.

Identifier la déformation initiale du plan organique est possible en utilisant l'échocardiographie. Il n'est pas nécessaire d'avoir une grande qualification pour énoncer un fait.

La définition de la cause fondamentale repose sur les épaules d'un cardiologue, est réalisée à l'aide d'un groupe d'événements.

  • 2. Dilatation modérée. À ce stade, le processus est diagnostiqué beaucoup plus souvent.

Schéma non spécifique typique: essoufflement, douleur thoracique, arythmies. Ce sont des signes courants de toute affection associée à une altération du fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins.

Cependant, les chances d'un diagnostic précoce sont élevées, ce qui est une bonne nouvelle pour le patient.

Les perspectives de rétablissement complet sont déjà vagues, mais avec un complexe de traitement bien pensé, le patient ne remarquera pas la différence. Vous pouvez garder le processus sous contrôle total.

  • 3. Dilatation sévère de l'oreillette gauche. Dans certaines classifications nationales, cela est considéré comme un degré extrême.

Elle est déterminée par un tableau clinique brillant avec une diminution significative de la tolérance à l'effort, une incapacité à travailler correctement et à assumer des responsabilités dans la vie quotidienne.

Les défauts organiques sont grossiers, s’observent non seulement du côté du cœur, mais aussi des systèmes distants.

Les perspectives de reprise sont minimes. Dans ce cas, l'espérance de vie au cours du traitement dépasse rarement 3-4 ans.

  • 4. Phase terminale. Cette étape se produit en l’absence de traitement assez rapidement. La période approximative est de 4 à 8 ans, parfois moins. Cela dépend de la nature du processus pathologique à l'origine de la dilatation. Les soins palliatifs visent à assurer un niveau de bien-être acceptable et minimal.

Ces classifications jouent un rôle important dans la mise au point de tactiques de diagnostic et de traitements ultérieurs.

Qu'est-ce qu'une pathologie dangereuse?

La condition menace le développement d'un groupe de complications, y compris:

  • Inflammation du myocarde. Formé à la suite de la stase du sang, la malnutrition des muscles.
  • Fibrillation auriculaire, puis ventricules. Caractérise une arythmie sévère, le travail des structures cardiaques est perturbé. Le flux parallèle des deux processus détermine le risque accru de décès.
  • La formation de caillots sanguins, le blocage de gros vaisseaux par un caillot sanguin. Une conséquence typique de la dilatation, puisque la stase du sang contribue à son épaississement.
  • Insuffisance cardiaque congestive. En fait, il s’agit d’un dysfonctionnement de l’organe musculaire de gravité variable. Déterminés par un groupe d'espèces présentant des manifestations et des projections cliniques différentes, perspectives de rétablissement.
  • Crise cardiaque. Malnutrition aiguë des structures cardiaques et, à la suite d'une nécrose tissulaire, remplacement de cellules myocytaires fonctionnellement actives capables de réduire et de conduire une impulsion électrique avec des cicatrices grossières. En fait, c'est un chiffon mort. Plus il y en a, plus le cœur travaille mal.
  • Arythmie paroxystique. Habituellement, le type de tachycardie (accélérant l'activité des structures cardiaques).
  • Insuffisance mitrale. Il suggère une possible régurgitation (flux sanguin inverse des ventricules vers les oreillettes), une altération de la fonction des organes et du flux sanguin, une baisse de l'hémodynamique. Le résultat mortel est une question de temps.
  • Choc cardiogénique. État aigu et urgent. Cela nécessite une aide urgente, mais les chances de retour du patient sont presque minces. Même si vous avez de la chance, la mort surviendra dans plusieurs années. Les exceptions peuvent être comptées sur les doigts pour toute la solide pratique des médecins du monde entier.
  • Insuffisance cardiaque.

Prévenir le développement de complications est l'un des objectifs du traitement à n'importe quel stade. Le meilleur de tous, c'est décidé à un stade précoce.

Raisons

Les facteurs sont toujours pathologiques. Certains d'entre eux sont réalisés par le patient.

Exercice excessif

Conduire à la formation du soi-disant cœur de l'athlète. Il s’agit d’une combinaison de dilatation de plusieurs chambres et d’une accumulation de masse de la couche musculaire.

Il y a des options tronquées. Souffrez à la fois aux professionnels et aux amateurs d'activités de plein air. En principe, c'est relativement normal. Le corps s'adapte au changement.

Mais le plus souvent, il y a une asymétrie grossière, puisque l'activité physique, son mode est choisi de manière incorrecte. Des charges inadéquates aboutissent à un dysfonctionnement.

Toute pathologie de la valve mitrale

Accompagné d'un reflux de sang (régurgitation MK). Ce sont généralement des malformations congénitales de la structure anatomique: prolapsus, sténose.

Un peu moins souvent, cet état apparaît secondaire, acquis du fait de l'évolution de pathologies inflammatoires, de rhumatismes et d'autres affections similaires, associé à une destruction massive de tissus sur une période longue ou courte (crise cardiaque).

Hérédité chargée

Prédisposition transmise aux pathologies cardiaques. Plus le nombre de parents souffrant de maladies du système cardiovasculaire est présent dans l'histoire, plus la probabilité est grande. En même temps, personne ne garantit la pathologie.

Troubles du développement périnatal, syndromes génétiques

Formé au moment de la pose des structures cardiaques. Ces derniers sont plus souvent caractérisés par des troubles généralisés de la part de nombreux organes et systèmes.

La récupération présente de grandes difficultés, voire impossible dans certains cas.

L'hypertension

Il provoque une augmentation de la charge sur le cœur, les vaisseaux sanguins, entraîne une diminution de l'élasticité des tissus et des défauts organiques graves.

Les modifications anatomiques classiques des structures cardiaques sont l’hypertrophie ventriculaire gauche (prolifération de la couche musculaire sans activité accrue), ainsi que la dilatation de l’oreillette correspondante.

La garantie de la prévention d'un tel résultat est déterminée par le traitement précoce de la maladie sous-jacente avec l'utilisation d'antihypertenseurs et de protecteurs.

Processus néoplasiques dans les structures cardiaques

Relativement rare, mais phénomène possible. Le plus souvent, les tumeurs de cette localisation sont bénignes, mais cette caractéristique est très conditionnelle: il existe une compression, une diminution de l'intensité des structures cardiaques. La dilatation de la chambre auriculaire gauche est une complication relativement tardive.

Longues formes dangereuses d'arythmie

De la fibrillation à l'arythmie auriculaire. Le développement du processus pathologique n'est pas associé à la violation de la fréquence des contractions, mais à des défauts des tissus organiques.

Rétrécissement aortique

Des anomalies congénitales ou un processus acquis sont possibles.

Elle se caractérise par une libération insuffisante de sang dans l'artère principale du corps. D'où la stagnation du ventricule.

Lorsque le processus est en cours d'exécution, le tissu conjonctif liquide devient tellement important qu'il appuie sur la valve auriculaire et finit par revenir dans la chambre précédente, en l'étirant et en l'augmentant en volume.

Il s’agit d’un processus en chaîne qui doit être arrêté à un stade précoce.

Pathologies inflammatoires du coeur

Affectent généralement le myocarde, moins d'autres structures. Avoir une origine infectieuse, un peu moins auto-immune. Les deux options sont dangereuses et nécessitent un traitement hospitalier.

Le «bonus» est constitué par les facteurs pathologiques d'un type subjectif et contrôlé: tabagisme, consommation de boissons alcoolisées, café, stress excessif à long terme, toxicomanie, traitement inadéquat avec certaines drogues.

Les causes de dilatation de l'oreillette gauche sont éliminées par des méthodes préventives: la curation de la maladie sous-jacente ou l'élimination de la dépendance en priorité.

Il existe souvent un phénomène paradoxal: le processus pathologique commence pour une raison spécifique et s’aggrave.

Les symptômes

Une liste indicative de fonctionnalités est:

  • Faiblesse générale, diminution de la capacité de travail, incapacité d'exécuter correctement les tâches courantes à la maison et dans la vie quotidienne en général.
  • Essoufflement. Violation de l'échange de gaz normal. D'abord dans un état d'effort physique intense ou modéré, puis en repos complet. Cela affecte la qualité de vie et la productivité des activités dans différents domaines.
  • Puffiness des membres inférieurs. À la suite de violations de l'activité fonctionnelle (filtrage) des reins. Le volume de sang en circulation augmente, le liquide est mal évacué du corps. L'intensité du symptôme dépend du stade du processus pathologique.
  • Arythmies. Subjectivement, il se nomme accélération du rythme cardiaque, transmission des coups, flottement dans la poitrine, avec le sentiment que l'activité cardiaque va maintenant s'arrêter.
  • Pâleur de la peau.
  • Cyanose du triangle nasolabial. Toujours se développe, ne caractérise pas le degré d'activité pathologique.

Dans la première ou la deuxième étape, aucun trouble généralisé n'est observé, car il n'y a aucun symptôme ou ils sont rares (la phase modérée donne une chance de reconnaître la maladie).

Le patient devient une situation d'otage. Même au stade 2, l'exercice peut provoquer la mort à la suite d'un arrêt cardiaque.

Les signes de dilatation ne sont pas assez spécifiques: ils se caractérisent par des manifestations de l'organe musculaire lui-même, du système nerveux et du tractus excréteur.

Diagnostics

L'examen des patients est effectué sous la surveillance d'un cardiologue, à la demande d'un groupe d'autres spécialistes.

Exemple de liste d'activités:

  • Entretien oral avec le patient et collecte de données anamnestiques. Il est nécessaire d’établir de nombreux facteurs qui joueraient un rôle.
  • Mesure de la pression artérielle (augmentation, diminution possible), de la fréquence cardiaque (tachycardie typique, circulant en parallèle avec des arythmies de différents types).
  • Surveillance quotidienne. Enregistrement de la pression artérielle pendant 24 heures. Utilisé pour le diagnostic précoce.
  • Électrocardiographie. Joue le même rôle. Montre le degré de déviation par rapport aux structures cardiaques.
  • Échocardiographie. La technique principale Il permet d'identifier les défauts organiques à première vue, de déterminer leur degré, de prédire les complications.
  • IRM en présence d'un processus suspect de la tumeur dans le coeur.

Les tests de résistance ne sont pas effectués en raison de l’arrêt probable de l’organe musculaire et de la mort subite.

Traitement

La thérapie est mixte. Les techniques conservatrices sont utilisées à un stade précoce, combinant exposition opérationnelle et médicaments dans la phase avancée du processus pathologique.

Les médicaments suivants sont prescrits:

  • Antiarythmique. Comme Amiodarone, il est le plus sûr. Utilisé pour restaurer une fréquence cardiaque adéquate et correcte.
  • Antihypertenseur, s'il y a une pression artérielle élevée. Enap, Diltiazem, Perindopril feront l'affaire. Les combinaisons sont différentes.
  • Les diurétiques afin de normaliser l'évacuation des fluides du corps.
  • Glycosides cardiaques. Stabiliser la contractilité du myocarde.
  • Antithrombotique de nature différente.

L'intervention chirurgicale a pour but de supprimer la cause fondamentale ou d'installer un stimulateur cardiaque chez les patients souffrant d'arythmie sévère.

Excision possible de tissus pathologiquement modifiés sur le fond d'une lésion tumorale. Des méthodes spécifiques sont déterminées par un spécialiste, en fonction de la maladie sous-jacente.

Un moyen extrême de lutte, si le cœur est modifié de manière significative - la transplantation. Cependant, ce n'est pas un événement facile.

Outre le fait que la recherche d'un organe est presque incroyable dans les conditions de la réalité russe, l'opération nécessite la qualification la plus élevée que seuls quelques-uns possèdent.

Au cours du traitement, y compris pendant la période de récupération qui dure toute la vie, vous devez minimiser la quantité de sel dans le régime (6-7 grammes), arrêter de fumer, boire de l'alcool, normaliser l'activité physique (marcher au maximum par beau temps).

Prévisions

A un stade précoce, également avec un degré de dilatation modéré de l'oreillette gauche, le résultat est le plus favorable. Dans ce cas, le patient peut exister pendant des décennies sans être conscient du problème.

Le taux de survie à l’avenir sur 10 ans ne dépasse pas 25%. Dans les cas extrêmes, il est légèrement supérieur, mais c’est plus probablement une erreur. Sans traitement, encore moins.

Le pronostic global est défavorable. Dès l'apparition des symptômes d'insuffisance cardiaque, il n'est plus nécessaire de s'attendre à une guérison.

En conclusion

La dilatation de la chambre de l'oreillette gauche (en abrégé DLP) est une extension de la chambre des organes musculaires. Accompagné de défauts dans les structures cardiaques et les systèmes distants. Les perspectives de récupération ne sont bonnes qu'aux stades 1-2 du processus pathologique. En outre, bien pire. Il est impossible de créer un état.

Matériaux sur le sujet:

Spécialité: endocrinologue I catégorie de qualification. Education: Université de médecine de Lodz, Pologne, 2006, doctorat. Expérience professionnelle: 11 ans.

Description complète de la dilatation auriculaire gauche: causes et traitement

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de deuxième catégorie, responsable du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

Vous apprendrez de cet article: qu'est-ce que la dilatation de l'oreillette gauche, quelle dangerosité pour la pathologie. Causes de dilatation, symptômes et complications possibles. Traitement et pronostic.

La dilatation de l'oreillette gauche est une augmentation du volume de l'oreillette gauche, tandis que l'épaisseur des parois du cœur ne change généralement pas.

Dilatation de l'oreillette gauche

Comment le volume atrial augmente-t-il? Pour diverses raisons (maladie, pathologie valvulaire, activité physique, malformation congénitale), la circulation sanguine entre l'oreillette et le ventricule est perturbée, le volume sanguin dépasse les valeurs autorisées, de sorte que la chambre auriculaire est étirée et augmente. Cela rend difficile le travail et enfreint le rythme du cœur.

La pathologie n'est pas considérée comme une maladie indépendante, mais plutôt comme un signe ou une conséquence de la maladie sous-jacente (fibrillation auriculaire, maladie cardiaque).

La dilatation modérée ne se manifeste pas, elle est souvent découverte par hasard. Mais avec une combinaison de facteurs (par exemple, l'élargissement congénital de l'oreillette gauche et l'hypertension), la pathologie devient plus prononcée et peut provoquer un dysfonctionnement du cœur. Il ne faut pas l’ignorer car, au fil du temps, il se développe dans des conditions qui menacent gravement la capacité de travail du patient et sa vie (insuffisance cardiovasculaire, arythmie, thrombose pulmonaire).

La récupération complète se produit si la cause de la dilatation de l'oreillette gauche (PL abrégé) à temps pour identifier et éliminer. Dans 90% des cas, cela n’est pas possible. Par conséquent, un traitement symptomatique est effectué (en fonction des symptômes de la maladie sous-jacente). La nomination et le suivi du patient sont effectués par le cardiologue.

Radiographie avec dilatation de l'oreillette gauche (dilatation indiquée par des flèches)

Raisons

Les causes de dilatation de l'oreillette gauche peuvent être diverses maladies ou combinaisons de processus pathologiques:

  1. Échec, sténose (rétrécissement) et prolapsus (retour du sang du ventricule vers l'oreillette) de la valve mitrale.
  2. Augmentation de la pression (hypertension artérielle).
  3. Sténose (rétrécissement) de l'aorte.
  4. Complications de maladies infectieuses de nature différente (fongiques, bactériennes, virales).
  5. Cardiomyopathie (mort des cellules du muscle cardiaque et leur remplacement par le tissu conjonctif, à la suite d'une maladie endocrinologique, d'une intoxication alcoolique ou médicamenteuse).
  6. Arythmies sévères (fibrillation auriculaire et flutter auriculaire).
  7. Tumeurs touchant le myocarde (muscle cardiaque).
  8. Malformations cardiaques congénitales et acquises, hérédité.
  9. Effort physique intense.

Tous les facteurs provoquent une augmentation de la pression artérielle dans l'oreillette (étirement tonogénique) ou une violation de la contraction du myocarde (expansion myogénique). La dilatation peut être une conséquence et en même temps causer des violations du coeur.

Les symptômes

Une dilatation modérée ou inexprimée de l'oreillette gauche ne cause pas d'inconvénient, n'affecte pas la capacité de travail et ne présente aucun symptôme prononcé. Cependant, il peut progresser rapidement, auquel cas le volume auriculaire augmente considérablement, le travail du cœur est perturbé et des symptômes d'insuffisance cardiaque apparaissent:

  • essoufflement (avec peu d'effort, au repos);
  • anomalies du cœur, arythmie;
  • cyanose (cyanose) du triangle nasolabial;
  • gonflement de la cheville et des pieds;
  • faiblesse, fatigue, performance altérée.

La dilatation progressive est dangereuse par le développement de complications (thrombose de l'artère pulmonaire), altère considérablement la qualité de vie du patient: le moindre effort provoque une faiblesse grave. En cas d'insuffisance cardiaque chronique avec dilatation, tout effort physique peut être fatal à la suite d'une thrombose soudaine ou d'une arythmie.

Cyanose du triangle nasolabial

Des complications

L'augmentation constante du volume du médicament peut entraîner le développement d'une cardiomyopathie dilatée (modifications pathologiques du muscle cardiaque), à ​​la suite de la perturbation de l'activité cardiaque, les complications suivantes se développent:

  • fibrillation auriculaire (contraction asynchrone non coordonnée);
  • insuffisance cardiaque;
  • crises soudaines d'arythmie;
  • insuffisance de la valve mitrale;
  • thrombose (formation de caillots sanguins perturbant le flux sanguin normal);
  • thromboembolie (blocage des vaisseaux sanguins avec un thrombus soudain);
  • infections du myocarde.

La plupart de ces complications sont des indications des graves limitations de toute activité physique, de l'installation d'un stimulateur cardiaque ou d'une greffe du coeur.

Traitement

Une dilatation modérée peut être guérie - une fois que les causes qui ont provoqué le développement de la pathologie ont été éliminées, le volume auriculaire est revenu à la normale et l’état du patient est complètement normalisé.

Si la cause ne peut pas être établie, il n'y a aucune plainte et aucun symptôme d'insuffisance cardiaque ou d'autres maladies (par exemple, l'hypertension artérielle) - le patient est enregistré et le cardiologue surveille le développement de la dilatation.

Si la pathologie est accompagnée de symptômes d’insuffisance cardiaque et d’arythmie, un traitement médicamenteux est prescrit. L'objectif du traitement est de minimiser les manifestations de maladies cardiovasculaires, d'hypertension, de troubles du rythme, afin de réduire le risque de complications.

En fonction de la pathologie sous-jacente contre laquelle se développe la dilatation, les groupes de médicaments suivants sont prescrits:

  1. Antiarythmiques (prazosine, métoprolol, adénosine).
  2. Glycosides cardiaques (digoxine, Korglikon).
  3. Médicaments anti-ischémiques (Sustak).
  4. Anticoagulants (carillons, Plavix).
  5. Antihypertenseurs (énalapril, captopril, losartan).
  6. Diurétiques diurétiques (hypothiazide, indapamide).

La dilatation de l'oreillette gauche est corrigée par des méthodes chirurgicales (installation d'un stimulateur cardiaque ou transplantation cardiaque), lorsqu'un traitement médicamenteux n'apporte pas de résultats ou n'a pas de sens.

Comme pour toute pathologie du travail du cœur, le traitement est associé à un régime alimentaire obligatoire:

  • les aliments gras, épicés, salés et frits doivent être exclus du régime alimentaire;
  • équilibrer la quantité quotidienne de sel et de liquide.

Prévisions

Avec une dilatation modérée d'une personne, une personne peut vivre toute sa vie sans se renseigner sur la pathologie et, avec l'élimination rapide de la cause, un rétablissement complet se produit. Cependant, il s’agit de cas isolés. Il n’est souvent pas possible d’identifier ou d’éliminer la cause et, avec l’âge, de nombreuses maladies graves (par exemple, l’hypertension artérielle) apparaissent, ce qui déclenche une augmentation de la cavité auriculaire gauche et la survenue de diverses complications.

Après l'apparition des symptômes d'insuffisance cardiaque, les patients sont enregistrés et prennent des médicaments tout au long de leur vie.

Les perspectives de rétablissement complet sont plutôt défavorables: après l'apparition d'une cardiomyopathie dilatée, la survie du patient, malgré le traitement médicamenteux ou la chirurgie, varie de 15 à 30% sur 10 ans. Dans les 5 ans, plus de 20% des patients présentant des formes de dilatation incompétentes décèdent.

Après le développement d'une insuffisance cardiaque chronique due à la dilatation, seulement 50% des patients vivent plus de 5 ans. Le pronostic de survie dans le diagnostic d '«insuffisance cardiaque réfractaire» au cours de la première année devient fatal pour la moitié des patients; la thromboembolie menace de tuer plus de 20% des patients présentant une pathologie similaire.

Comment traiter la dilatation de l'oreillette gauche?

En médecine moderne, la dilatation fait référence à une augmentation du volume de tout organe interne. Si nous parlons de changer la taille des oreillettes, le patient subit une série d'examens pour clarifier le diagnostic. On a souvent constaté des troubles cardiaques supplémentaires plus graves, qui ont été à l'origine de l'expansion de l'une des cavités cardiaques. Un diagnostic précoce est la clé d'une guérison rapide et réussie.

Informations générales

Le cœur est l’un des organes les plus importants du corps humain, car il agit comme une pompe. Il se compose de quatre chambres: les oreillettes gauche et droite, les ventricules gauche et droit. Chaque service cardiaque est entouré d'une valve et est responsable de la mise en œuvre de certaines tâches. Le travail de l'oreillette gauche est étroitement lié au petit cercle de la circulation sanguine. La violation du processus d'enrichissement du sang en oxygène peut être la première cause de dilatation du cœur.

L'augmentation du volume de plusieurs cavités cardiaques est extrêmement rare. Cependant, si la pathologie n'est pas traitée pendant une longue période, la maladie affectera le cœur droit. Ceci est lourd de conséquences plus graves. La menace de la vie apparaît dans le cas où le processus pathologique est trop en cours d'exécution.

La situation est aggravée par le fait qu’un tel trouble cardiologique ne se manifeste pas longtemps. Il peut y avoir des signes de maladies associées, par exemple:

  • la sténose;
  • fibrillation auriculaire;
  • la tachycardie;
  • insuffisance de la valve mitrale.

La dilatation de la cavité auriculaire gauche devient une conséquence de l'écoulement obstrué du sang dans la cavité du ventricule gauche. La raison en est souvent une violation de la vanne. En conséquence, une grande quantité de liquide s’accumule dans la cavité de l’oreillette et fait éclater les parois musculaires. Dans la médecine moderne, ce processus s'appelle la régurgitation, ce qui signifie un flux sanguin inversé. De tels processus pathologiques nuisent au travail de l'organisme dans son ensemble, il est donc préférable de ne pas retarder le traitement.

Raisons

Aucune violation dans le corps humain n'apparaît pas comme ça. La tâche principale du cardiologue est de comprendre la cause de l’expansion de l’une des chambres du cœur. Identifier la cause de cette violation est assez difficile. La dilatation de l'oreillette gauche peut être une conséquence d'autres maladies, l'alcoolisme. Il existe également des cas de médecine où un tel diagnostic était la seule anomalie chez un patient. En tout état de cause, la présence d'une telle violation peut vivre si vous suivez la dynamique de son développement.

Dans la plupart des cas, l'apparition d'une pathologie provoque une fibrillation auriculaire. Dans le même temps, le travail chaotique de chacun des oreillettes est noté. Ils sont réduits à un rythme différent. Cela entraîne une augmentation du volume de l'une des cavités du muscle cardiaque. Dans le meilleur des cas, le résultat est un pouls rapide et un essoufflement, mais cette pathologie menace souvent une personne atteinte de thromboembolie des vaisseaux cérébraux.

Un dysfonctionnement systolique provoque presque toujours le développement d'une dilatation. Le fonctionnement incorrect ou insuffisant de la valve est en soi une pathologie. Le sang ne coule pas complètement dans l'aorte. La majeure partie du liquide revient du ventricule à l'oreillette gauche, s'y accumule et étend les parois. Souvent, dans le contexte de tels troubles, une hypertension veineuse d'un ou des deux poumons se développe également. Dans le même temps, il y a une diminution significative de la taille du ventricule droit, ce qui peut provoquer une hyperhémie veineuse.

La nature de la dilatation n'est pas entièrement comprise. Parfois, la maladie se développe sur fond d'abus d'alcool.

En outre, diverses maladies auto-immunes ou troubles du système endocrinien peuvent provoquer l'expansion de l'oreillette gauche.

La pathologie n'est pas toujours considérée comme négative, car elle remplit une fonction compensatoire. Grâce à la dilatation, le cœur s’adapte au nouvel environnement de travail. Cependant, les personnes avec un diagnostic similaire doivent se rappeler que toute charge est effectuée au détriment des réserves supplémentaires du cœur. Plus le muscle myocardique est chargé, plus il s’étire.

Formes de violation

Avant de parler de thérapie, le médecin doit déterminer le type de pathologie. Cela dépend de l'efficacité du traitement et du pronostic global du patient. Il y a des cas où une telle violation est la norme. Cependant, tout dépend des caractéristiques individuelles de la physiologie d’une personne donnée. La dilatation de l'oreillette gauche a les formes suivantes:

  1. Dilatation myogénique Cette forme survient à la suite de maladies concomitantes. Cela nécessite un traitement, car les modifications pathologiques dans les cavités cardiaques sont irréversibles.
  2. Dilatation tonogénique. Cette forme est le plus souvent diagnostiquée avec une hypertrophie du myocarde. La cause de la pathologie dans cette situation est une pression artérielle élevée.