Comment traiter la névrose cardiaque

Les symptômes de cardioneurose sont observés chez 56% des patients cardiaques. Lors de la consultation externe des médecins, des névroses cardiovasculaires surviennent dans 35% de la population. Selon les statistiques, au cours des 10 dernières années, la fréquence des troubles névrotiques cardiaques a augmenté de 10%. Les médecins pour la reconnaissance de la pathologie et de son traitement nécessitent beaucoup de tact et une approche individuelle pour chaque patient.

Qu'est ce que la cardioneurose?

La cardionévrose est un dysfonctionnement de l'activité cardiaque, accompagné de troubles psychosomatiques. La pathologie est causée par un déséquilibre entre les centres hypolamiques et les processus du cortex cérébral. La cardionévrose (code 10 de la CIM) appartient au groupe des dysfonctionnements somatoformes végétatifs. La maladie est équivalente aux pathologies de la sphère mentale et du système cardiovasculaire. Les psychiatres appellent ces névroses "organe".

En médecine, la cardioneurose n'est pas considérée comme une maladie indépendante. Il est dans un groupe avec des dystonies de diverses étiologies. La clinique autorise d'autres noms pour cette pathologie: syndrome psycho-végétatif, cardiopathie fonctionnelle, dystrophie du myocarde autonome-endocrinien, crise végétative. Les médecins orientent la cardionévrose davantage vers le groupe des troubles du comportement que vers les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins.

Raisons

De nombreux facteurs conduisent au développement de la cardionévrose. Celles-ci peuvent être des blessures mentales ou physiques, des querelles de famille, un désir sexuel insatisfait, un travail dur (étude), la malnutrition ou une intoxication chronique (alcool, drogues, nicotine, substances toxiques).

Un rôle important dans le développement de la cardionévrose chez les femmes est joué par les troubles endocriniens qui se produisent pendant la ménopause, à l'adolescence, pendant la grossesse ou lorsque les ovaires manquent d'hormones. L'activité physique humaine joue également un rôle important dans le développement de la pathologie. La cardioneurose est rarement diagnostiquée chez les sportifs.

À risque, les jeunes souffrant de troubles psycho-émotionnels. Aussi, les personnes âgées qui présentent des signes de démence sénile, de maladie d'Alzheimer ou de pathologie organique du cœur ou des vaisseaux sanguins. Il existe une relation entre la progression de la cardionévrose et l’infection virale. Les patients atteints de grippe dans la forme aiguë se plaignent souvent, caractéristiques des troubles psychosomatiques.

Symptômes et signes

Comment se manifeste la névrose cardiaque? Les symptômes de la maladie apparaissent soudainement et surtout chez les personnes atteintes de phobies et de peurs diverses, sujettes à la méfiance et à l'anxiété, aux attaques de panique et aux sautes d'humeur fréquentes. La plainte qui devient principale est une douleur pressante dans la région du coeur. Les gens souffrent de stress nerveux, d’anxiété, de palpitations, de peur de perdre conscience, d’attaques de panique. Au même moment, lors d’une crise de cardioneurose, les symptômes suivants apparaissent:

  • Sueurs froides;
  • Faiblesse
  • Abaisser la pression artérielle;
  • Suffocation, manque d'air;
  • L'insomnie;
  • Interruptions de battement de coeur;
  • Inconfort durable;
  • Douleur à la gauche du sternum.

Dure attaque cardioneurosis de 15 minutes à 3 heures. Une personne se souvient rapidement de ces sentiments et craint constamment pour sa vie, car elle ne sait pas à quel point cet état est dangereux. La fréquence des symptômes peut varier de 2 fois par an à plusieurs fois par jour. Le cours de la maladie se produit par vagues.

La cardionévrose peut commencer même à l'adolescence et la période d'exacerbation peut atteindre 9 mois. En cas de rémission, les signes de la maladie peuvent disparaître pendant plusieurs années. La cardiomyopathie alcoolique sans traitement entraîne de graves conséquences, notamment la mort subite.

Diagnostics

Les symptômes de la cardioneurose ressemblent aux signes de nombreuses maladies cardiaques, mais la crise végétative ne provoque aucun changement pathologique dans cet organe. Pour exclure d'autres pathologies, le patient doit subir un ensemble d'examens de diagnostic, comprenant un ECG (cardiogramme pour exclure le myocarde), des analyses de sang et d'urine, Echo-KG, une surveillance de Holter, un ergomètre de vélo ou un test sur tapis roulant.

Les critères pour poser un diagnostic de "cardioneurose" sont les états suivants:

  1. L'apparition de symptômes de cardioneurose avec échec hormonal.
  2. Attaques répétées d'anxiété, de peur et d'autres signes de maladie pendant trois mois.
  3. La présence de symptômes de dystonie végétative-vasculaire: transpiration des extrémités, frissons, tachycardie, dépression, peau de marbre.

Soins d'urgence lors d'une crise

Une personne ordinaire ne pourra pas poser de diagnostic, mais en cas d'attaque de cardioneurose, le patient peut recevoir les premiers soins. Lorsqu'une attaque de panique intense se produit, vous devez:

  1. Essayez de calmer la personne en lui parlant d'une voix confiante et calme.
  2. Si possible, éliminez le stress physique ou mental / émotionnel (détournez les pensées, arrêtez une querelle, supprimez les facteurs qui provoquent des émotions négatives).
  3. Prenez à l'extérieur ou à l'intérieur de la salle pour fournir un flux d'air.
  4. Assurez-vous qu'il n'y a pas de trouble de la circulation sanguine et de régularité du pouls, mesurez la pression artérielle.
  5. Donnez à une personne un sédatif (Novo-Passit, Persen, Barboval, Valocordin, Sedavit, Motherwort ou teinture de Valériane).
  6. En cas de mal de tête, donnez un analgésique (Spasmalgon, Citramon, Nurofen, Ibuprofen et autres).
  7. N'utilisez pas de coussin chauffant ni de massage.
  8. Si l'état du patient s'aggrave, il est nécessaire de faire appel à une équipe d'urgence.

Traitement de la névrose cardiaque du coeur

Comment traiter la cardioneurose? Les médicaments conventionnels utilisés en cardiologie ne conviennent pas dans ce cas. Dans la plupart des cas, le traitement médicamenteux n’est pas nécessaire pour traiter les patients atteints de névrose cardiaque. Au cours de la conversation initiale, le médecin accorde une attention prioritaire aux problèmes de préparation de la personne à un traitement psychologique à long terme et à une période de réadaptation. Le traitement de la cardioneurose aux stades initiaux consiste en la normalisation du repos et en l'élimination de l'activité physique excessive du patient.

Préparations

Quelle est la durée du traitement médicamenteux et que faut-il prendre pendant le traitement par cardioneurose? Les patients sont des médicaments recommandés qui augmentent le seuil d’excitabilité. Des revues de médecins attestent du succès du traitement de médicaments tels que:

  • Afobazole. Un dépresseur à action anti-anxiété. Un produit psychotrope qui élimine la douleur cardioneurotique. Le médicament ne contribue pas à la dépendance du corps après l'annulation du traitement, ne provoque pas d'action relaxante musculaire.
  • Seduxen. Tranquillisant, apportant un effet anxiolytique, sédatif, anticonvulsivant. Ne pas utiliser le médicament pendant une longue période ou dépasser la dose en raison du risque d'effets indésirables sous la forme d'intentions suicidaires.
  • Vitamines du groupe B. Renforcer le système nerveux, éliminer le syndrome de fatigue chronique.
  • Amizil. Un médicament à effet sédatif d'origine synthétique. Il améliore le sommeil, inhibe la toux, détend les muscles, réduit les tremblements musculaires, supprime les symptômes de l'asthénie.

Traitement non médicamenteux

Le développement de la cardioneurose étant principalement associé aux psychosomatiques, la tâche principale du spécialiste est d’enseigner au patient la relaxation et la relaxation. Le mécontentement vis-à-vis de soi-même, des proches ou de la vie - ce sont les principales sources de développement de la neurasthénie hyposténique ou hypersthénique. Ces états sont éliminés en travaillant sur vous-même. Le médecin choisit la méthode d'autoformation pour chaque patient individuellement. Les patients atteints de cardioneurose sont notamment recommandés:

  • Normalisez les aliments en éliminant du régime quotidien les aliments susceptibles d'exciter le système nerveux: thé, café, alcool, pâtisseries, chocolat, confiseries;
  • Ne pas manger 3 heures avant le coucher, ne pas trop manger;
  • Surveiller la santé, traiter toutes les pathologies chroniques à temps;
  • Débarrassez-vous des mauvaises habitudes.
  • Prendre une douche froide tous les jours;
  • Dors assez;
  • Respirer l'air frais;
  • Pratiquez votre danse ou votre sport préféré.

Remèdes populaires

Il existe de nombreux avis sur les forums Internet qui garantissent le traitement de la cardioneurose avec des recettes populaires. Cependant, il convient de rappeler que l'automédication est dangereuse pour la santé. Avant de commencer à prendre des médicaments à la maison, vous devriez consulter un médecin.

Si une personne souffre d'une maladie nerveuse, il lui est recommandé, en plus d'organiser une alimentation saine, de dormir et de se reposer, une méthode de traitement populaire: prendre des herbes qui font partie des infusions et des décoctions. Prenez les plantes suivantes en quantités égales, préparez-vous à refroidir, buvez au lieu de thé 3 fois par jour pendant une heure avant les repas pour améliorer:

  1. Collection à base de plantes d'aubépine, d'origan, d'Agripaume.
  2. Phytothérapie à base de rhizomes de valériane, menthe, montre à trois feuilles, cônes de houblon.
  3. Phytothérapie à base d'arnica, millepertuis, achillée millefeuille.
  4. Pelure d'oignon hachée.

Prévention

Afin de ne pas tomber malade avec la cardionévrose, il faut veiller non seulement à la récupération de son corps, mais également à ses antécédents mentaux et émotionnels. Il est nécessaire de protéger votre corps des efforts physiques excessifs, d'apprendre à gérer votre humeur et de ne pas réagir excessivement aux chocs émotionnels qui se produisent. Chaque personne peut être équilibrée si on fait attention à un effort physique modéré, aux promenades (de préférence à pied) au grand air, à une attitude correcte vis-à-vis de toutes les personnes autour de lui (ne pas élever la voix, montrer du respect).

Quel médecin contacter

Beaucoup de gens ne savent pas à qui s'adresser lors d'une névrose cardiaque. Adressez-vous à un neurologue dès les premiers symptômes d’une crise végétative. Il ne fait pas de mal d'aller consulter un cardiologue pour écarter une maladie cardiaque. Le traitement de la cardioneurose est effectué par un psychiatre et un psychothérapeute. Si la maladie est associée à un dysfonctionnement de la thyroïde, le neurologue envoie un rendez-vous supplémentaire chez l’endocrinologue. Les femmes, entre autres, peuvent se voir prescrire un traitement hormonal.

La cardionévrose est tellement malheureuse.

Plus tôt, dans l'un des messages, j'ai mentionné que j'avais reçu un diagnostic décevant de coronaropathie. De quel type de maladie s'agit-il, quels sont ses symptômes et comment il menace, je le décrirai plus en détail un peu plus tard, mais maintenant je peux dire une chose: la maladie est grave, vous ne devriez pas plaisanter avec votre cœur, cela peut être fatal.

Le mot clé ici est "CAN", et non comme l'expression "mort". Malheureusement, je n’ai eu cette idée qu’après trois mois de tourments quotidiens, qui ont leur nom médical bien défini - Cardioneurosis. Eh bien, ou bien cette maladie s'appelle cardiophobie.

Quel genre d'attaque est-ce? Parlons d'abord des sources officielles:

La cardionévrose est définie comme un trouble psychosomatique indépendant de la catégorie de la névrose d'organe. Dans le même temps, la possibilité de complicité dans la formation de troubles fonctionnels du système cardiovasculaire et de pathologies somatiques (principalement cardiovasculaires) est envisagée. Par conséquent, un diagnostic qualifié de névrose cardiaque nécessite une évaluation experte de l'état du patient, à la fois par un psychiatre et par un cardiologue.
Les patients présentant des sensations douloureuses récurrentes dans la région du cœur apparaissent et prennent racine dans la peur de la mort par arrêt, rupture du cœur ou infarctus du myocarde.

Très souvent, la peur d'un arrêt cardiaque se forme dans le contexte d'une bradycardie psychogène (dans le contexte d'une situation stressante qui ralentit le rythme cardiaque) ou inversement, une tachycardie (augmentation du rythme cardiaque), ainsi que l'apparition d'extrasystole (contractions cardiaques extraordinaires), que les patients ressentent de manière supplémentaire. battements de coeur.

Dans le contexte des arythmies psychogènes, c'est la peur de la mort qui est la manifestation clinique des cardioneuroses.
Et maintenant je vais décrire ma condition. Après avoir entendu un diagnostic aussi décevant, rien de plus intelligent que de consulter Internet pour obtenir des informations sur l'IHD, auquel je ne pouvais penser. Je veux juste dire:

Si soudainement on vous a diagnostiqué une maladie cardiaque - NE PLAQUEZ PAS À L'ÉTUDE DE LA MALADIE SUR INTERNET! Il est préférable de parler à nouveau avec votre médecin, il y aura plus d'avantages. Les articles médicaux fournissent des informations résumées et énumèrent toutes les conséquences, y compris les plus graves, de la maladie. Souviens toi! Le cours de la maladie est toujours individuel et nécessite une approche individuelle!

Et maintenant nous allons retourner là où je ne veux pas retourner, mais je le dois.

J'avais donc lu suffisamment de choses pour comprendre les maladies cardiovasculaires, ainsi qu'une diplômée du département de cardiologie de l'institut médical. Je pense que même un excellent étudiant diplômé :) Et dans mon cas, c'était une erreur. Ma prédisposition à la méfiance et à la «liquidation» ne me permettait pas tant d’étudier la maladie que d’en essayer les conséquences et de penser constamment aux complications. Mais en fait, avant de recevoir un tel diagnostic, je n’avais aucun symptôme notable d’IHD. Légères et parfois prolongées (ce qui n'est PAS typique chez l'IHD!) Des douleurs thoraciques ont eu lieu, mais, comme il s'est avéré plus tard, ce n'était pas une angine (j'ai déjà écrit sur les causes possibles des douleurs thoraciques).

Juste une semaine plus tard, j'ai senti chaque battement de mon coeur! J'avais senti mes battements de coeur assez clairement auparavant, mais maintenant je commençais à ressentir chaque battement. J'ai pris toutes les douleurs à la poitrine, même les plus insignifiantes, pour l'angine de poitrine. Et le début de la maladie sensiblement plus souvent. Pas beaucoup, parfois presque pas perceptible, mais toujours perceptible. Quelque part à l'intérieur, juste derrière le sternum, des douleurs brûlantes et un inconfort. La position du corps changeant constamment pour déterminer si la nature de la douleur changeait, et s’il ne remarquait pas un changement notable, une panique croissante commençait, se terminant parfois par une attaque de panique faible mais plutôt désagréable, se manifestant par une tachycardie et une sensation de plénitude à la poitrine.

La peur d’une crise cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral (oui, j’ai appris qu’un accident vasculaire cérébral était l’une des complications des MCV, et pas seulement des problèmes de tête) augmentait chaque jour. Les scénarios de défilement pour le développement de la maladie et le schéma de mortalité devenaient de plus en plus lugubres et en même temps de plus en plus distincts. Je ne pouvais pas m'endormir sans que le téléviseur soit allumé et je ne me couchais qu'avec un éclairage tamisé.

Plusieurs fois, je me suis réveillé la nuit uniquement parce qu'il me semblait que les déchirements avaient commencé et qu'un événement irréparable était sur le point de se produire. Quelques fois au milieu de la nuit je me suis vraiment réveillé des tachycardies et des arythmies (il n'y avait jamais rien eu de tel auparavant!) Et c'était une horloge inoubliable! Les interruptions du pouls passèrent assez rapidement, mais la peur résiduelle ne vous laissa pas dormir pendant 2-3 heures.

Je n'arrivais pas à me débarrasser de ces pensées sombres de ma tête. Surtout avant l'heure du coucher. Et tous les matins, cela commençait de la même manière: il semble que la joie que rien ne se passe ne soit arrivée et que je sois en vie, mais ensuite la pensée est revenue: «Et si cela se produit aujourd'hui? Et si maintenant?

J'ai lu un tas d'articles sur la façon de se débarrasser de la cardionévrose et de la peur de la mort, j'ai bu diverses teintures de sédatifs et d'autres sédatifs. Il est même venu rendre visite à un psychothérapeute, qui a immédiatement écrit des antidépresseurs. Je ne suis pas un partisan de la pression artérielle, mais en même temps, je savais que mon principal problème à ce moment-là n'était même pas la coronaropathie, mais la cardionévrose. Et il fallait le traiter d'abord. Mais, les candidats ne sont pas «allés» à moi, l'effet secondaire était trop fort. Je n’ai pas essayé de changer les médicaments, mais j’ai commencé à suivre une formation automatique et à essayer de me concentrer sur l’idée que je devais seulement connaître ma maladie pour éviter les conséquences, aider à la guérir et ne pas tout lire.

Je ne dirai pas que je l'ai fait dès les premiers jours, mais petit à petit, mon état s'est amélioré et j'ai commencé à penser moins aux complications possibles. Combien moins? Autant que j'ai commencé à lire des articles et des messages sur les forums!

Je peux donc dire à tous ceux qui ont la "chance" de rencontrer un tel État - essayez de penser moins aux conséquences et consacrez plus de temps à un mode de vie sain, y compris dans votre tête.

Comme le disait le professeur Preobrazhensky: «Et ne lisez pas les journaux soviétiques au dîner! Cependant, après le déjeuner, aussi, ne lisez pas... ”C'est moi qui parle d'Internet. Eh bien, tu me comprends...

Mais ce qui est utile et même nécessaire de savoir sur la maladie coronarienne, nous en discuterons dans le prochain post.

Maladie cardiaque, Traitement des troubles anxieux, Mes antécédents de maladie, Anxiété et dépression. Évaluez l'article, s'il vous plaît:
Actuellement 4.31 / 512345
Note: 4.3 / 5 (13 votes)

Lisez ce qui suit: Qu'est-ce que la coronaropathie et pourquoi l'ischémie myocardique survient

Si vous souhaitez recevoir des notifications sur la publication de nouvelles publications, lisez ce lien.

Serge 11.03.2014
Où est la suite?

Julia 05/11/2015
Incroyable! C’est comme si des pensées me sortaient de la tête et qu’ils l’écrivaient avec les mains de l’autre. Même d'une manière ou d'une autre, il devint plus facile que personne ne connaisse un tel enfer. Dis-moi, comment te sens-tu maintenant?

Vladimir 22/05/2015
Je lis pas jusqu'à la fin. Décidé de laisser un commentaire à l'avance. La fin sera attendue. Tout un papier carbone comme je l'avais. Les pensées et l’escalade sur Internet s’épuisent à un point tel que sa nafig. Chaque jour, il vivait comme s'il était le dernier. Il a rendu visite à un cardiologue avec des questions apparemment stupides - de nombreuses pensées ont disparu par elles-mêmes))

Elena 06.11.2015
Merci pour l’article. C’est une telle impression qu’ils ont écrit avec moi. La nuit, j’ai sauté, pris la pression, torturé tous les médecins, écouté mon cœur, je comprends tout, mais je ne peux pas y faire face.

Igor 12.06.2015
oui, je me reconnais aussi, me blessant jusqu’à la cardionévrose, avec des attaques de panique (tachycardie, douleur à la poitrine, lourdeur de respiration, sensation de chaleur se déplaçant de la tête à la tête, tout ce qui peut rouler jusqu’à la gorge, des crampes partout, 5 jours sans sommeil) quand j’ai découvert que mon ecg présentait une arythmie sinusale, j’ai rendu visite à un autre cardiologue qui lui a expliqué en détail qu’il s’agissait d’une variante normale, que je suis retourné à un style de vie sportif et que je me sens presque en bonne santé comme avant. Le oshli reste pas de grandes convulsions dans tout le corps. Il est tout nécessaire pour tous ceux qui a rencontré le rêve de rétablir IRR qu'il était au moins 8 heures, parce que beaucoup de vsdshniki souvent dormi jusqu'à cette « maladie » à 4 heures par jour.

Traitement de la cardionévrose: comment ne plus avoir peur de la prochaine attaque?

Médecine tibétaine
Réflexologue, hiroudothérapeute

Dans cet article, nous allons parler d'un trouble psychosamotique tel que la cardionévrose, découvrir ses causes, quels symptômes sont des conditions préalables au développement de cette maladie. Et bien sûr, parlons de la façon dont la médecine tibétaine aide les gens à vaincre cette maladie.

Passons en revue l’ordre et commençons par définir ce que la cardioneurose est, quels sont ses symptômes, ses causes. Et surtout, comment traiter?

Qu'est ce que la cardioneurose?

La cardionévrose est un trouble psychosomatique de type indépendant qui agit dans le complexe de symptômes formé par une régulation désharmonieuse du cœur. Souvent, vous devez faire l'expérience de sensations désagréables, et même très douloureuses dans leurs manifestations, qui ne peuvent qu'engendrer une anxiété pour votre santé et votre vie, mais souvent, même l'examen le plus approfondi ne détermine pas une pathologie spécifique.

Quels sont les symptômes de cette maladie?

Beaucoup de gens doivent faire face aux symptômes de la cardionévrose. Leur plainte principale est la douleur dans la région du cœur, qui provoque non seulement des souffrances physiques, mais aussi beaucoup de sentiments et de peurs. Pour un tel diagnostic, les spécialistes ont besoin de temps et, dans la plupart des cas, ils doivent passer par l’exclusion, car les symptômes de la cardioneurose ressemblent aux manifestations de nombreuses autres maladies.

Cette maladie n'est pas une conséquence de la pathologie organique du cœur ou d'autres organes et est causée par des troubles psychosomatiques, qui provoquent l'apparition d'une dysharmonie dans le fonctionnement du cœur.

La première manifestation de la cardioneurose est généralement soudaine et le patient ressent un battement de coeur et une accélération du rythme cardiaque. Il peut sentir le pouls battre littéralement dans toutes les cellules du corps, la peau est couverte de sueur froide et il y a un sentiment de perte de conscience imminente.

Une personne peut ressentir un manque d'air, une douleur ou une gêne dans la région du cœur et un sentiment de peur. La durée de l'attaque varie de 15 minutes à 3 heures. Ces sensations sont mémorisées et peuvent devenir une cause d'angoisse fréquente quant à leur état de santé.

La fréquence de ces attaques peut être différente - de 1 à 5 fois par jour ou 1 à 2 fois par an. Ils apparaissent après un effort physique ou mental excessif.

Le type de douleur cardiaque dans la névrose cardiaque est particulièrement intéressant. Les patients décrivent leurs sentiments de différentes manières:

  • coeur presser l'étau
  • corset serrant la paroi thoracique
  • en raison de maux de gorge une bosse apparaît
  • le coeur grossit (ou diminue) de taille
  • le vide dans la poitrine
  • le coeur est couvert de glace
  • le coeur s'arrête
  • le coeur brûle avec le feu

Une caractéristique particulière de ces descriptions est toujours leur coloration émotionnelle. Dans certains cas, avec une nouvelle attaque, les caractéristiques de la douleur peuvent être différentes.

Les douleurs cardiaques peuvent être:

  • douleur constante et transformation en une douleur pulsante dans la région du cœur, accompagnée d'une sensibilité accrue du mamelon gauche;
  • douleur aiguë accompagnée de compression, de compression ou de brûlure dans l'hypochondre gauche ou le cœur;
  • déchirure et sensation de vide dans la région du cœur;
  • picotement, pincement, coupure, pression, douleur thoracique sourde et pénible;
  • douleur irradiant (irradiant) vers l'omoplate, la colonne vertébrale, le bas du dos, le cou et les organes génitaux;
  • la douleur saisit tout le côté gauche du corps avec un point particulièrement douloureux;
  • douleur accompagnée d'un manque d'air et même d'une suffocation;
  • douleur non soulagée par la nitroglycérine.

Lorsqu'il parle avec les autorités, lors d'une visite chez le médecin, en regardant un film émotionnel ou avant un spectacle devant un grand nombre de personnes, le patient peut ressentir un battement de coeur et des mains en sueur. Les sentiments et les humeurs peuvent changer fréquemment pendant la journée. Beaucoup de patients notent que dans la matinée, ils ont «un afflux de pensées douloureuses», ce qui détériore leur bien-être et, en distrayant les inquiétudes, tous les symptômes peuvent disparaître.

Où sont les racines de toutes les maladies, y compris la cardionévrose?

Notre monde est diversifié et complexe pour certains, mais simple et vaste pour d'autres. La capacité à se comporter, à subordonner ses pensées à sa volonté, à gérer son état dans différentes situations, à lancer les processus biochimiques appropriés, permet à une personne d’avoir une énergie et une immunité fortes et, partant, de résister à toutes les maladies.

L'intégrité du corps commence à se détériorer avec des facteurs psycho-émotionnels qui nous affectent quotidiennement. Si une personne est capable de faire face à ces situations, en effectuant tout saut émotionnel dans le sens d'une avancée positive, elle sera en mesure de réagir facilement à toute situation inconfortable, de rester en bonne santé et, en outre, de développer son potentiel énergétique.

Sinon, sous l'influence du rythme effréné de la vie, des situations stressantes au travail, à la maison ou sur la route, une charge d'énergie négative commence à s'accumuler, détruisant progressivement l'enveloppe énergétique d'une personne.

Au début, cela affecte la santé psychologique de la personne, puis la destruction passe au niveau physique, où les organes internes commencent à souffrir et à se dégager de diverses plaies.

Quelle est la cause de la cardioneurose?

Les principales causes de la cardionévrose sont des désordres survenus dans le travail du système nerveux autonome.

Les conditions suivantes peuvent entraîner son échec:

  • Expériences mentales à long terme.
  • Surmenage lors d'un travail physique.
  • Stress ressentis par une personne dans le contexte de changements hormonaux du corps: pendant la grossesse, ménopause, à l'âge de transition.

L'impact négatif sur le statut psycho-émotionnel d'une personne a l'alcoolisme, le tabagisme, souvent des signes de névrose cardiaque sont enregistrés parmi les amateurs de café.

Le cours prolongé de la maladie ne fait qu'augmenter sa gravité, une attaque peut se produire de manière totalement inattendue - lorsqu’il faut réparer un son aigu, crier ou faire peur.

Du point de vue de la médecine tibétaine, cette maladie est la plus susceptible à la constitution de la population du vent. Les gens du vent sont fortement attachés avec passion. Les attachements génèrent jalousie, anxiété, peur de la perte, manie et phobies, fantasmes douloureux, etc. Le résultat des émotions est le caractère aléatoire des pensées, l'agitation nerveuse et les idées obsessionnelles.

Comment restaurer le corps de la cardioneurose?

La récupération rapide du corps par les méthodes tibétaines est due aux méthodes des effets externes et internes. Tout ce qui peut contribuer à une récupération rapide est pris en compte. Le mode de vie et la nutrition sont également importants.

Sur un diagnostic de pouls gratuit, vous obtenez un diagnostic précis, déterminez votre constitution dominante, qui est l'un des moments les plus importants, pour faire le traitement correct, pour déterminer les causes de la maladie, des maladies concomitantes et, sur la base de ces données, prescrire un traitement.

Je répète que la nutrition et le mode de vie jouent un rôle important dans le processus de guérison. Il est donc important de connaître votre constitution naturelle et l’état de la situation en général. Et déjà sur la base de ces données pour déterminer le régime nécessaire, avec la présence d'une consommation d'alcool abondante et l'exclusion ou la restriction d'aliments qui ne vous conviennent pas par nature.

Les principales influences externes incluent les procédures suivantes:

En combinaison avec la phytothérapie, ces procédures procurent un effet curatif remarquable et permettent de soulager rapidement la douleur et de soulager la maladie.

Avec l'aide de ces méthodes, le rétablissement de l'équilibre, le retour du confort spirituel est atteint. Le patient se débarrasse d'autres maladies associées, telles que la dépression, l'insomnie, la névrose, une émotivité incontrôlable, le syndrome de fatigue chronique. En même temps, un tel traitement est un bon moyen de prévenir les exacerbations de dystonie végétative-vasculaire, de maladie coronarienne, mais il est également utile pendant la période de rééducation après un AVC, un infarctus du myocarde.

La médecine tibétaine a aidé de nombreux patients à retrouver la santé perdue. Même dans les cas où des médecins ordinaires refusaient le patient, affirmant qu'il ne pouvait plus être aidé, la médecine tibétaine aidait.

Pas parce qu'elle a une sorte de pilule magique, mais parce qu'elle a une connaissance extraordinaire de la nature de l'homme et de ses interactions avec ce monde. Cette expérience s’est accumulée au cours de milliers d’années et gagne rapidement en popularité en raison de ses résultats étonnants.

Sans chimie, sans antibiotiques, sans procédures et opérations douloureuses, nous parvenons à élever et à mettre les gens sur pied, améliorant ainsi considérablement leur condition.

Les gens viennent chez nous pour la prévention des maladies. Détendez-vous, déchargez votre état émotionnel, augmentez votre vitalité et restaurez votre énergie.

Après des procédures complexes, une personne acquiert pendant longtemps l'harmonie avec elle-même et avec le monde extérieur. Il rayonne d'amour, d'énergie et de vie.

Donc, si vous avez des problèmes de santé, venez, nous vous aiderons.

Santé à vous et à votre famille!

Cardionévrose: qu'est-ce que c'est, causes, symptômes typiques et traitement de la névrose cardiaque

Les problèmes cardiaques occupent une place prépondérante dans la fréquence des cas mortels parmi la population de tous les âges de la planète. Les pays développés sont un peu plus efficaces pour faire face aux mesures préventives et thérapeutiques précoces, ce qui conduit à de meilleures projections et à une espérance de vie plus longue.

Dans le même temps, il est impossible de résoudre complètement le problème. Des difficultés particulières en termes d'élimination sont les processus combinés qui se développent à la suite d'un mélange explosif de pathologies neurogènes et de manifestations cardiaques.

La cardionévrose est une maladie qui se forme à la suite de processus d’inhibition altérés du système nerveux central, de dysfonctionnements hypothalamiques et de manifestations de l’organe musculaire.

Il se fait connaître par un ensemble de signes, parmi lesquels le cœur lui-même n'est pas le seul, ne coule pas isolément.

En général, à un stade précoce, le risque de décès est minime, bien que le complexe de symptômes complet semble également formidable. Au fil du temps, complications possibles des structures musculaires, jusqu'au développement de la cardiomyopathie.

Mécanisme de développement de la pathologie

La base de la formation du phénomène de la maladie est une violation des processus d'inhibition du système nerveux central, pourquoi cela se produit est une grande question.

Il peut y avoir des processus tumoraux dans la région de la cave à chiasma ou des hémisphères cérébraux, un déséquilibre hormonal, des déviations de la thyroïde, du pancréas et des glandes surrénales sont probables.

Le cœur, malgré l’autonomie du travail, n’existe pas isolément. C'est une partie intégrante du système. La fréquence des contractions est régulée par les hormones, ainsi que par les impulsions des structures cérébrales.

Suite à une excitation pathologique du côté du système nerveux central, le signal est transmis aux formations cardiaques. Le nœud sinusal commence à travailler plus activement, produisant des impulsions électriques qui stimulent l'activité fonctionnelle, d'où les symptômes caractéristiques de la cardioneurose.

Dans le contexte d'un problème à long terme, des changements organiques commencent. Ceci est le résultat de l'usure.

Le meilleur moment pour le traitement est considéré comme étant les 3-4 premières années du début. De plus, tout est beaucoup plus compliqué.

Raisons

Les facteurs du processus pathologique sont multiples. Il est extrêmement rare dans la formation d'un phénomène qu'un moment soit impliqué, où il s'agit le plus souvent d'un groupe de déclencheurs. La cardioneurose peut donc être qualifiée de phénomène polyétiologique.

Situation stressante

Nature à court terme ou courant à long terme. Option clinique classique. Le patient se prépare à l’examen, au moment du climax, c’est-à-dire que le test est réussi, que des manifestations végétatives, des évanouissements et des anomalies du travail du cœur sont possibles.

Pour la plupart, il s'agit d'un phénomène sans danger, dans des situations extrêmement rares, une insuffisance coronaire aiguë est possible. Mais pour que cela soit un préalable: faiblesse du nœud sinusal, athérosclérose, malformations cardiaques congénitales ou acquises.

Parfois, le patient apprend de manière si dangereuse que quelque chose ne va pas avec la santé. Les premiers secours sont fournis sur place ou à l'hôpital.

Complications possibles du système nerveux, mais non fatales, complètement réversibles. Les perspectives de reprise sont vagues, mais vous pouvez reconstruire votre propre mode de vie pour empêcher le développement d'attaques répétées.

Puberté

La puberté est la période la plus dangereuse. Le fond hormonal est extrêmement instable, il y a des ajustements.

La pression artérielle augmente, la fréquence cardiaque est également instable. Anomalies possibles dans le système nerveux central. Un tel complexe de facteurs fait de la névrose du muscle cardiaque un phénomène probable.

Selon le type d’accentuation, l’état peut se reproduire à l’âge adulte, le rôle joué ici par des caractéristiques d’activité mentale supérieure, de type de tempérament. Pendant les périodes les plus dangereuses, des contrôles réguliers avec un cardiologue et des spécialistes connexes sont organisés.

La grossesse

Tout au long de la gestation, divers problèmes affectant les systèmes cardiovasculaire et nerveux sont possibles.

Ceci est relativement normal s’il n’ya pas de signes et de complications graves. Il faut veiller à surveiller le bien-être, car il existe un risque de disparition de la toxicose tardive, des pathologies des structures cardiaques de nature organique.

Le traitement de ce phénomène ne nécessite pas, mais doit être surveillé régulièrement. Les situations stressantes qui accompagnent la névrose sont mauvaises et affectent la santé de la mère et du fœtus.

Période climatérique

Tant chez les femmes que chez les hommes (la soi-disant andropause). Au cours du processus, le niveau d'hormones spécifiques diminue, des phénomènes dystrophiques commencent dans le corps. Ils affectent tout le corps, c'est inévitable.

Des examens de routine réguliers sont présentés sous la supervision d'un minimum d'un neurologue et d'un cardiologue, ainsi que d'un psychothérapeute.

Le déséquilibre hormonal est corrigé par un autre médecin, la situation ne peut pas être radicalement corrigée, des changements cosmétiques. Si je peux le dire. Mais le risque de décès et de désordres organiques est réduit.

Traumatisme psychologique de nature grave

La névrose cardiaque n'est pas une maladie cardiaque en particulier. Ceci est une manifestation complexe de plus du système nerveux central. En présence de certains traits de caractère accentués, des attaques, dites attaques de panique, sont possibles.

Plus rarement, ces mêmes épisodes sont dus à des pathologies fonctionnelles. Par conséquent, l'approche thérapeutique est différenciée. La base est l'utilisation de médicaments psychotropes et la thérapie cognitivo-comportementale.

Il est logique de suivre un cours complet d'hypnose d'Erickson sous le contrôle d'un spécialiste compétent.

Surmenage, surcharge psycho-émotionnelle sévère

Les bourreaux de travail sont plus à risque. La plupart des manifestations ne se produisent pas immédiatement, leur développement complet nécessite de quelques semaines à quelques mois.

Mais avec la vie constante dans ce mode, le corps ne peut pas supporter. Lorsque la cardioneurose survient ou que quelque chose est plus dangereux - une question de temps. Dépend de la marge de sécurité du corps et de la psyché d'un patient particulier.

La condition est traitée simplement - il est nécessaire de normaliser le régime de travail, de se reposer davantage et de ne pas trop travailler. Dans le contexte d'un long cycle de cardioneurose, des désordres organiques sont possibles.

L'insomnie

En conséquence, tout le même travail, la période d'examen, d'autres facteurs. Aussi les maladies somatiques.

Le système nerveux ne peut pas fonctionner sans une sorte de redémarrage quotidien, qui se produit pendant la période de repos nocturne.

L'état est corrigé par des sédatifs légers ou des somnifères. Il est préférable de consulter un somnologue ou, dans les cas extrêmes, un spécialiste du système nerveux.

Voyages d'affaires

Fuseaux horaires et conditions climatiques variables. Option classique.

Souvent, ces patients souffrent d'interruptions du travail du cœur, d'essoufflement, de crises de peur sans cause et d'autres phénomènes du genre végétatif.

Peu de gens font très attention. Ceci est le premier appel. Pour que le corps réagisse à une situation stressante, l'adaptation s'effectue de différentes manières. Cela prend plusieurs jours.

Si le voyage ou les voyages sont rares, il n'y a aucun risque. Sinon, vous devez attendre les problèmes d'un plan cardiaque.

Avec un horaire de travail chargé dans le contexte de changements fréquents de lieu, des consultations régulières avec un cardiologue sont présentées.

États déprimés

Pas le blues, comme ils comprennent habituellement ce terme, à savoir le diagnostic clinique avec une diminution du niveau d'endorphines et d'autres hormones des structures cérébrales.

Tabagisme, alcoolisme, en particulier consommation de stupéfiants

Les chances de récupération dans ce cas sont faibles. Puisqu'il est difficile d'abandonner l'habitude.

Dans le contexte de l'utilisation à long terme d'agents actifs, des pathologies plus graves apparaissent, la cardioneurose par rapport à eux est un problème mineur.

La cardionévrose n’est pas une pathologie organique, c’est-à-dire qu’il n’ya pas de déviations dans la structure anatomique du cœur. Toutes les transformations sont le résultat d'une longue surcharge de structures.

N'évoquez pas cela. En outre, la formation de problèmes graves peut prendre plus d’une décennie.

Symptômes caractéristiques

Les manifestations typiques n'existent pas. Les signes sont marqués par les systèmes nerveux, cardiovasculaire et psychique du patient.

Déterminer le tableau clinique n’est pas difficile, mais des données anamnestiques. Si la période aiguë est fixée, il n'y a aucun doute.

Liste indicative des symptômes:

  • Mal de tête Sharp, mise en balles. Peut-être différents degrés d'intensité. Dans le contexte d'une augmentation parallèle de la pression artérielle, un accident vasculaire cérébral est probable. Par conséquent, l'aide au moment de l'attaque devrait être immédiate.
  • Vertige. Le patient ne peut pas normalement naviguer dans l'espace. L'homme tombe. Il est nécessaire de soutenir le patient, des blessures sont possibles.
  • Assombrissement des yeux, déviation de la vue.
  • Acouphène
  • Des évanouissements en tant que symptôme de cardioneurose surviennent dans 80% des cas. À la suite d'une attaque aiguë, le patient perd conscience. Vous pouvez restaurer les choses avec de l'ammoniac liquide. Les épisodes répétés indiquent une ischémie cérébrale, cela peut être dangereux.
  • Tachycardie. Accélération des impulsions sur une large plage. Les paroxysmes sont possibles, ce qui est le plus dangereux. Dans une telle situation, le type de crise devrait être évalué. S'il est ventriculaire, une hospitalisation et la désignation d'un traitement spécialisé dans plusieurs directions sont nécessaires.
  • Arythmie autre genèse. Fibrillation auriculaire, extrasystole. Ils sont rares, mais ils sont dangereux pour la vie et la santé. Restauration du rythme cardiaque normal sous le contrôle d'un cardiologue et de ses médecins. La cardiographie obligatoire, la mesure de la pression artérielle et l'évaluation de l'état général sont présentées.
  • Faiblesse, somnolence sur le fond de l'ischémie des structures cérébrales.
  • Apathique. Dans environ 30% des cas, les patients deviennent indifférents, s'asseyent ou s'allongent, entrent en contact à contrecœur. Ceci est une conséquence d'une attaque.
  • Dans les 70% restants des situations cliniques, le tableau est exactement le contraire. L'excitation motrice coexiste avec la peur. L'homme littéralement déchiré ne trouve pas de place pour lui-même. Cela peut être dangereux Le patient est insuffisant.

Les symptômes de névrose du coeur ne sont pas spécifiques, de la même manière, une crise cardiaque, une angine de poitrine. Le point en question a mis des méthodes objectives. Délimitation en peu de temps. Peut être ambulatoire.

Diagnostics

L’examen des patients est effectué initialement par un groupe de spécialistes. Lead - un neurologue. Les autres sont connectés au besoin.

Les médecins, dont la compétence comprend l'évaluation du travail des structures cardiaques, sont les deuxièmes en importance. Ensemble, ils révèlent la cause première de la maladie, différencient la pathologie.

  • Enquête sur le patient, collection d'anamnèse. Déterminer l'origine du processus. C'est la principale méthode de diagnostic précoce.
  • Mesure de la pression artérielle. En règle générale, c'est normal. Dans le contexte de l'évolution des pathologies associées, il a été modifié.
  • Estimation de la fréquence cardiaque. La tachycardie est l'option la plus probable. Si vous attrapez une maladie aiguë - les écarts sont évidents et sans méthodes de diagnostic spéciales.
  • Surveillance quotidienne. L’attaque est déterminée par un tonomètre automatique en tant que partie de l’hypertension et de la fréquence cardiaque. L'étude est possible à la fois dans le service d'hospitalisation et sur une base ambulatoire, ce qui est préférable étant donné que le patient se trouve dans un environnement familier.
  • Électrocardiographie. Évaluer les anomalies fonctionnelles des structures cardiaques. Les changements, quant à eux, sont minimes. Les arythmies sont bien visibles.
  • Échocardiographie. Exclure les transformations organiques ou malformations congénitales, acquises.
  • Un test sanguin général pour les hormones de la glande thyroïde, l'hypophyse, le cortex surrénalien.
  • Tests de charge. Avec le plus grand soin, s'il n'y a pas de suspicion de maladies graves du système cardiovasculaire.
  • Électroencéphalographie.
  • Évaluation du statut neurologique.

En l'absence de données sur les modifications organiques, une consultation auprès d'un psychiatre est indiquée. Il est également utilisé en cas d'échec du traitement.

Au cours de l'inspection (plusieurs visites sont nécessaires), une série de tests est effectuée, le type psychologique du patient est déterminé, d'éventuelles violations des activités nerveuses, mentales et cognitives supérieures.

En présence d'une composante de profil prononcée, un diagnostic différentiel est présenté avec un névrose, un trouble anxieux, un état bipolaire-affectif et une schizophrénie lente.

Dépression clinique possible de divers types. Vérification dans quelques semaines, dans le contexte d'un cours thérapeutique exemplaire.

Premiers secours à la maison

Pour supprimer l'attaque à la maison, vous devez suivre des étapes simples:

  • Mesurer la pression artérielle. Aussi la fréquence cardiaque. Déviations possibles des indicateurs. Ce qui en soi est dangereux. Dans une telle situation, vous devez appeler une ambulance.
  • Ouvrez les fenêtres, les bouches d'aération pour assurer le flux d'air frais dans la pièce.
  • Allongez le patient ou asseyez-vous, si l'essoufflement est de prendre une position horizontale n'en vaut pas la peine, probablement une aggravation.
  • Donnez de la valériane à boire, de l'homère en pilules (la teinture d'alcool excite le système nerveux, c'est superflu).
  • Le phénobarbital (Corvalol ou Varokordin) peut être pris. Ils calment, normalisent le travail du cœur, s'il n'y a pas de problèmes organiques.
  • Les techniques respiratoires sont également utilisées pour rétablir l'activité cardiaque.
  • En cas de perte de conscience, la tête du patient doit être tournée sur le côté et la langue doit être relâchée pour éviter les complications.

Maintenant, vous devriez surveiller l'état de la personne. Avec la stabilisation, nous pouvons parler du succès des événements primaires.

Une opportunité devrait être utilisée pour rendre visite à un cardiologue. Ambulance fournit également une assistance sur place. Patient rarement hospitalisé.

Méthodes de traitement

Curation mixte. Comme les troubles organiques sont peu fréquents et résultent de la cardionévrose, leur élimination n’est pas un sujet de conversation.

Drogues usagées, techniques psychothérapeutiques. Changer de mode de vie.

  • Apaisant ou sédatif à base d'ingrédients à base de plantes. Tels que Motherwort, Valériane, d'autres.
  • Phénobarbital sous diverses formes pharmaceutiques.
  • Tranquillisants dans les cas cliniques difficiles. Diazépam et analogues. En dosage strictement ajusté sur une courte période. Pour une utilisation prolongée ne convient pas.
  • Contrôleurs d'humeur, antipsychotiques. Dans des cas extrêmes.
  • Drogues réparatrices. Basé sur le potassium et le magnésium.

Au besoin - antihypertenseurs, médicaments antiarythmiques.

  • Hypnose Erickson.
  • KPT. Il vous permet de contrôler les émotions, de produire des stéréotypes et des réactions comportementaux utiles, qui réduisent l'anxiété, évitent le stress et les tensions inutiles.

Le traitement de la névrose cardiaque peut être effectué par des remèdes populaires:

  • Thé à base de motherwort et de valériane. Préparé de manière arbitraire. Prenez un verre ou deux par jour.
  • Camomille, millepertuis et menthe poivrée. La méthode de création est identique. Consommation dans la quantité de 1 tasse 2-3 fois par jour.
  • Air, safran sous forme de décoction.
  • Le marronnier a des propriétés cardiaques qualitatives. Préparation de teinture (300 grammes par 500 ml de vodka, 2 semaines dans un endroit sombre et frais). Prendre 40 gouttes par jour avant le petit déjeuner ou le déjeuner pendant une demi-heure.

Le changement de mode de vie joue le rôle le plus important:

  • Cesser de fumer, l'alcool, les drogues, en particulier.
  • Normalisation du sommeil (8 heures par nuit).
  • Activité physique: marche, vélo débutant, natation,
  • Thérapie d'exercice. La durée est arbitraire.
  • Régime de correction. Plus de vitamines, de protéines, moins de glucides, gras, frits. En affichant les tables médicales n ° 3 et n ° 10, changez le menu vous-même.
  • Éviter le stress si possible. C’est le point principal, car la charge sur le système nerveux est un facteur déclenchant.

La période de récupération peut durer un an ou deux. En règle générale, lors de l’utilisation de techniques complexes, les crises deviennent moins fréquentes et la guérison est plus rapide.

Prévisions

La cardionévrose étant une pathologie minérale, l’évolution est favorable dans la plupart des cas.

Le long processus est associé au développement de défauts anatomiques secondaires.

Ensuite, le pronostic se détériore de manière significative et dépend de la rapidité du traitement, de la nature de la déviation.

Les pathologies psychosomatiques avec manifestations cardiaques ne sont presque jamais dangereuses, mais elles sont douloureusement tolérées par les patients eux-mêmes, avec douleur, sentiment de danger, peur de la mort.

Vous pouvez vous débarrasser de la cardioneurose en utilisant des méthodes complexes: médication + psychothérapie. Ceci est une combinaison de touches.

Matériaux sur le sujet:

Spécialité: endocrinologue I catégorie de qualification. Education: Université de médecine de Lodz, Pologne, 2006, doctorat. Expérience professionnelle: 11 ans.

Quelle est la cardioneurose et ses causes

Comment se déroule la cardioneurose, de nombreuses personnes connaissent les symptômes et le traitement de la maladie. Les attaques désagréables, les attaques de panique ne sont plus une rareté à l’ère du stress, du rythme insensé de la vie et de la solitude. Dans la CIM-10, cette maladie n'est pas attribuée séparément. La cardionévrose est associée à une dystonie de nature vasculaire et neurocirculatoire dans le groupe des dysfonctionnements autonomes somatoformes ou des troubles psychosomatiques. Ils ont besoin des conseils d'un cardiologue et d'un neurologue, ainsi que d'un psychothérapeute.

Quels sont les symptômes caractéristiques de la cardioneurose?

Qu'est-ce que la névrose cardiologique? Il s'agit d'un trouble psychosomatique caractérisé par un dysfonctionnement du système cardiovasculaire.

Les symptômes les plus courants de la cardioneurose sont:

  • douleur dans la région du muscle cardiaque;
  • la tachycardie;
  • sensation de lourdeur ou de "vide" dans la poitrine;
  • manque d'oxygène, essoufflement;
  • peur de la mort et perte de conscience;
  • s'évanouir

C'est important! Ces symptômes sont causés par un déséquilibre entre le travail des zones individuelles du cortex cérébral et le centre qui régule l'activité du cœur et des vaisseaux sanguins dans l'hypothalamus.

Tous les symptômes de la cardioneurose sont divisés en sous-groupes fonctionnels:

Les patients ont noté la soudaineté des premiers symptômes de cardioneurose. Ils sont généralement précédés d'un choc nerveux, d'une situation stressante. La durée de l'attaque est différente: de dix minutes à trois heures. La répétabilité varie également - de plusieurs fois par jour à quelques fois par an.

Attention! Les manifestations cliniques de la cardioneurose sont plus souvent enregistrées chez les jeunes de moins de 30 ans.

Cette maladie est difficile à détecter et à distinguer de certains maux cardiologiques et névrotiques. Il n’existe donc aucune donnée statistique sur l’incidence de la cardioneurose. Mais, selon les médecins, plus de la moitié des adultes dans le monde ont présenté les symptômes de la cardionévrose. Et chez un tiers des patients qui se plaignent de problèmes cardiaques, la cause des symptômes désagréables est la cardionévrose. Récemment, le nombre de ces patients a augmenté.

Qu'est-ce qui peut provoquer une cardionévralgie?

Les symptômes de cardioneurose sont dus à un dysfonctionnement du système nerveux. Mais les raisons exactes de son assez difficile à identifier. Il est nécessaire de prendre en compte tous les facteurs provoquant une cardioneurose dans le complexe.

L'impulsion pour la manifestation des symptômes de la cardioneurose peut être:

  • surmenage physique;
  • stress chronique et dépression;
  • psychotrauma;
  • conflits dans la famille et au travail;
  • dysfonctionnement sexuel;
  • troubles du sommeil;
  • fortes fluctuations des niveaux hormonaux;
  • régime alimentaire malsain (y compris les régimes serrés);
  • l'abus d'alcool et d'autres substances nocives.

Les autres facteurs de risque de cardioneurose sont les maladies chroniques: lésions infectieuses, hypertension, dystonie vasculaire, dysfonctionnement de la thyroïde, cardiosclérose athéroscléreuse, etc.

C'est important! Le risque de symptômes désagréables de la névrose cardiaque est augmenté par les troubles endocriniens, en particulier chez les femmes (pendant la grossesse et la ménopause, avec une thyréotoxicose).

Souvent associé au développement de la cardionévrose avec l'infériorité congénitale des cellules cérébrales du cerveau, d'autres pathologies héréditaires.

Le plus souvent, la cardionévrose se manifeste:

  • les personnes subissant un stress constant;
  • les athlètes avec leur surcharge physique;
  • pour les bourreaux de travail qui placent leur carrière au-dessus de la santé;
  • chez les femmes hystériques;
  • adolescents impressionnables;
  • pour ceux qui sont enclins à la maîtrise de soi excessive et au perfectionnisme.

L'hypodynamie, les troubles du sommeil et d'autres manifestations d'un mode de vie malsain peuvent également être les causes de la maladie et conduire à l'apparition de symptômes de cardioneurose.

Quelle est la particularité du diagnostic?

Cette maladie ne provoque pas de conséquences sous forme de pathologies organiques. Qu'est-ce qu'une cardioneurose dangereuse? Une violation grave de la qualité de vie des personnes malades. Outre le fait que les symptômes de la cardionévrose eux-mêmes au cours d'une attaque sont extrêmement désagréables, une personne commence à s'attendre à une nouvelle vague de panique pendant toute agitation. Il interfère avec une vie pleine, travail, relations personnelles.

Diagnostiquer la névrose cardiaque est assez difficile. Les médecins dans l’enquête sur le patient tiennent compte des signes suivants:

  • la régularité des symptômes;
  • la présence de troubles neurologiques autres que les cardialgies;
  • la présence dans la vie d'un patient atteint de cardioneurose d'une surcharge émotionnelle ou de changements hormonaux;
  • des symptômes tels que l'hyperhidrose des paumes et des pieds, le teint marbré, une tendance à la tachycardie et aux battements, des sauts de pression;
  • absence d'autres pathologies.

Afin de confirmer le dernier moment, le médecin dirige le patient vers un électrocardiogramme, ECHO, une radiographie de la colonne vertébrale, une échographie de la glande thyroïde. En outre, des tests sanguins approfondis sont en cours - tests de glycémie, de cholestérol et d'hormones.

Comment traiter la cardioneurose?

Il est possible de guérir la cardionévrose, mais cela prendra du temps et l'aide de spécialistes expérimentés. Il est nécessaire de prendre en compte non seulement l'état du patient, mais également le type de manifestations de cardioneurose: hypersthénique (avec excitation accrue) ou hyposténique (dépressif).

Psychothérapie

La tâche principale dans le traitement de la cardioneurose est de normaliser le fonctionnement du système nerveux. Cela aidera un psychologue clinicien ou un psychothérapeute. Un spécialiste qualifié avec l'aide de méthodes spéciales de traitement soulagera l'anxiété élevée et apprendra à faire face aux attaques de panique.

Dans le traitement de la cardioneurose, diverses méthodes psychothérapeutiques sont utilisées: