Traitement du VSD chez l'adulte

La dystonie végétative est une combinaison de plusieurs troubles fonctionnels dus à une violation du contrôle du tonus vasculaire exercé par le système nerveux autonome.

Le TRI se manifeste par une variété de symptômes, parmi lesquels:

Malaise et faiblesse;

Somnolence diurne accrue;

Perturbation de la concentration;

Problèmes de mémoire;

Changements de la température corporelle;

Instabilité de la pression artérielle.

L'exacerbation de la dystonie se produit au printemps et à l'automne.

Les statistiques indiquent que la dystonie se développe le plus souvent chez les citadins de plusieurs milliers d'habitants. La situation écologique négative, les stress constants, l’augmentation du niveau de bruit ont un effet négatif sur l’état de santé.

Il faut comprendre que les symptômes inhérents à la dystonie vasculaire ne caractérisent pas toujours ce trouble fonctionnel particulier. Souvent, ils peuvent indiquer d'autres maladies plus graves.

En soi, la dystonie végétative peut provoquer le développement de diverses pathologies et comporte souvent des risques d'accident vasculaire cérébral. Par conséquent, avant de commencer à utiliser ces médicaments ou d'autres médicaments par vous-même, ou de changer radicalement votre mode de vie habituel, vous devez peser attentivement cette décision. Il est possible qu'il soit préférable de commencer à consulter le médecin et clarifier votre diagnostic. En outre, une thérapie prescrite par un spécialiste vous permettra de faire face rapidement et efficacement au problème existant.

Contenu de l'article:

Le traitement de la dystonie vasculaire doit être basé sur la cause exacte du développement d'un trouble fonctionnel. Connaître la cause vous permettra de tout mettre en œuvre pour éliminer le problème et vous débarrasser de l'état pathologique. Souvent, le TRI est la conséquence de changements hormonaux dans le corps, qui se produisent pendant la grossesse ou pendant la puberté. Dans ce cas, vous n'aurez peut-être besoin que d'une petite correction du régime alimentaire et de la routine quotidienne pour aider le corps à se reconstruire plus rapidement.

Cependant, le TRI peut être le résultat de causes beaucoup plus graves, notamment d'épuisement nerveux et physique, de maladie grave, d'infection chronique et de dépression. Dans ce cas, il ne réussira pas à se débarrasser de la dystonie à l'aide d'une correction de style de vie. Par conséquent, lorsqu'une violation du bien-être apparaît et si un TRI est suspecté, il est nécessaire de contacter un spécialiste. Le neurologue s'occupe du traitement de cette maladie. Après tout, les troubles principaux se produisent dans le système nerveux périphérique et les dysfonctionnements dans le fonctionnement d'autres organes ne sont que la conséquence d'une régulation incorrecte du tonus vasculaire et de la transmission de l'influx nerveux. Les médecins, tels que les spécialistes des maladies infectieuses et les endocrinologues, sont attirés par le processus thérapeutique.

La chose la plus importante dans le traitement de l'IRR est une visite opportune chez le médecin et non pas en ignorant les symptômes de la maladie. Au fil du temps, ses manifestations ne feront qu'augmenter et la circulation sanguine des organes et des systèmes d'organes va se détériorer. Se passer de médicaments au stade avancé de la maladie ne fonctionnera pas.

Correction de puissance dans le TRI

Parfois, pour se débarrasser de la dystonie végétative-vasculaire, il suffit d’ajuster le schéma énergétique.

Lors du diagnostic de "VSD", vous devez absolument respecter les recommandations suivantes:

Supprimer du menu des aliments en conserve, des déchets de produits semi-finis. Dans ces produits, le nombre de composants chimiques est extrêmement élevé. Cela leur permet de rester frais plus longtemps, mais en même temps nuit au corps humain.

Vous devez consommer le moins de sel et de caféine possible, sans quoi l'augmentation de la pression artérielle ne peut être évitée. Lorsque l'IRR, ses sauts sont extrêmement indésirables.

Les aliments épicés et gras, ainsi que les viandes fumées devraient être interdits. Cela soulagera le pancréas, le foie et d'autres organes digestifs.

Les vitamines B sont nécessaires pour recevoir dans le TRI. Il est contenu en quantité suffisante dans les légumes, les œufs, les céréales, les fruits, les produits laitiers, le poisson et la viande.

Comme cela devient clair, le TRI n’implique pas de sérieuses limitations dans le menu. La nourriture doit être aussi équilibrée et complète. Cela fournira au corps toutes les vitamines et tous les oligo-éléments nécessaires.

Sport facile avec IRR

L'exercice modéré favorise l'entraînement des systèmes cardiovasculaire et respiratoire. Par conséquent, un sport facile avec le TRI est une condition préalable à la récupération.

Vous ne devriez pas commencer à faire du sport de façon indépendante, car une mauvaise technique pour faire les exercices ou des charges excessives peuvent être nocifs. Le programme de formation doit être choisi par le médecin en tenant compte de tous les symptômes et caractéristiques de l'évolution de la maladie dans chaque cas particulier.

Une nutrition adéquate et adéquate doit être associée aux entraînements, car le manque de calories ne permettra pas à l'organisme de faire face à l'activité physique. Ceci, à son tour, peut conduire au développement de la prochaine crise du TRI.

Natation - c'est le genre de sport qui vous permet de renforcer tous les systèmes de votre corps et d'avoir une incidence positive sur la santé humaine. Même des exercices à court terme dans la piscine permettent de soulager la tension nerveuse, de soulager les articulations, d'augmenter le tonus musculaire.

Il est préférable d’abandonner la course aux personnes atteintes de VSD. Ils sont plus adaptés à la marche. Il est bon d’effectuer des formations en plein air et vous devriez aller sur de courtes distances. La durée de la formation devrait être augmentée progressivement.

Faire du vélo. Ce type d’entraînement vous permet de saturer le corps en oxygène, de renforcer le système immunitaire, de stabiliser la pression artérielle. Cependant, les trajets trop longs sur des itinéraires difficiles doivent être abandonnés.

Chaque matin, vous devez commencer à charger. Il donnera de la vigueur le lendemain, vous permettra de mobiliser les réserves du corps, d’améliorer le bien-être. Eh bien, quand vous avez la possibilité de vous entraîner au grand air.

La gymnastique thérapeutique est une série d'exercices sélectionnés qui doivent être compilés par un médecin. Cette gymnastique thérapeutique est l’une des méthodes de traitement de base du TRI. Le complexe doit être un spécialiste qui dispose d’informations sur l’état de la santé humaine.

Yoga Ce type d'exercice vous permet de renforcer les muscles et en même temps d'acquérir un équilibre émotionnel. Les médecins recommandent fortement que le yoga soit pratiqué par les patients prédisposés aux attaques de TRI.

Gymnastique respiratoire. Les exercices de respiration peuvent réduire la gravité des manifestations négatives du TRI.

Pour ne pas nuire à votre santé, il est nécessaire de consulter un médecin sur les possibilités de pratiquer tel ou tel sport.

Vous devez également prêter attention aux recommandations suivantes concernant les fonctionnalités de formation des personnes atteintes de TRI:

Le programme sportif doit être adapté aux caractéristiques individuelles de chaque personne.

Les charges cardiaques prolongées ne doivent pas être combinées avec des exercices de musculation;

Entre les approches, le corps doit pouvoir se reposer, les efforts physiques intenses doivent être abandonnés;

Pendant l'entraînement, vous devez suivre votre respiration.

Si vous vous sentez bien, vous pouvez jouer au volley-ball, au patinage, au ski et au basket-ball. Sous l’interdiction de sports tels que les arts martiaux, l’athlétisme et l’haltérophilie, la boxe.

Les exercices respiratoires, la natation, le jogging et la marche sont présentés aux personnes aux airs anormaux de type hypertonique. Vous devez abandonner les sauts, les exercices cardiaques, courir avec accélération. Surveillez constamment votre fréquence cardiaque et votre tension artérielle. Les exercices doivent être effectués à un rythme calme, debout, couché ou assis. Vous devez respirer avec vos seins, respirer l'air par le nez et respirer avec votre bouche. Si une dyspnée est associée, il est nécessaire de faire une pause et de reprendre la respiration.

Si l'IRR a une forme hypotonique, alors vous pouvez vous engager dans des sports de force, cardio, il est utile de faire des étirements, d'effectuer des exercices sur le développement de la coordination. Il est bon de s'entraîner au mur, d'utiliser des haltères pendant l'entraînement.

Veillez à entraîner les muscles des abdominaux, de la colonne vertébrale, des extrémités supérieures et inférieures. Si les muscles du cou sont impliqués dans les exercices, il est important d'éviter les virages et les virages serrés. Il est bon de terminer l'entraînement en prenant une douche contrastante.

Physiothérapie pour la dystonie végétative

La physiothérapie dans le traitement du VSD a été largement utilisée. Il est basé sur l'exposition à la lumière, à la chaleur, à l'eau et à la boue thérapeutique. La physiothérapie pour la dystonie végétative est utilisée en association avec une correction médicale et en tant que type de traitement indépendant.

D'excellentes techniques ont fait leurs preuves, telles que:

Électrophorèse avec brome, magnésium, aminophylline, papavérine - la procédure produit un effet vasodilatateur;

L'arythmie peut être éliminée par électrophorèse avec du chlorure de calcium, de la lidocaïne, du procaïnamide;

La douche de contraste a un effet tonique distingué;

Les bains de conifères et de radon sont indiqués lorsque le système nerveux parasympathique est excessivement actif;

Les bains sulfurés et carboniques sont prescrits avec la prédominance des fonctions du système nerveux autonome sympathique;

Les bains d'air sec, les bains de perles et les douches circulaires peuvent augmenter le tonus vasculaire.

Exercice de respiration pour la dystonie végétative

Technique pour effectuer un exercice de respiration efficace avec l'IRR

Fermez une narine et respirez, ouvrez-la en maintenant l'air à l'intérieur de vous.

Fermez l'autre narine et expirez.

Cela vous permet d’aligner le ton des deux hémisphères du cerveau. Un exercice régulier de 15 minutes par jour améliorera considérablement votre bien-être. Vous pouvez sentir les résultats après deux semaines d’entraînement.

Massage avec VSD

Le massage de la colonne cervicale et du tiers supérieur du dos est très largement utilisé dans le traitement du TRI dans le type hypertensif. Il vous permet de relâcher les muscles contractés, d’améliorer la circulation sanguine et de normaliser le travail du système nerveux. Le massage du bas du dos et des jambes est indiqué pour le TRI sur le type hypotonique.

En outre, un massage professionnel de la région du cou aide à réduire les maux de tête, améliore la mémoire et la réflexion.

Il est prouvé que le massage permet de stabiliser la condition d’une personne, même en cas de flux d’air intense. Par conséquent, il est recommandé non seulement pour les enfants, mais aussi pour les adultes. Peut-être l’utilisation de l’acupressure et du massage segmental-reflex.

L'acupuncture aide-t-elle avec le TRI?

L'acupuncture ou l'acupuncture est un autre traitement prescrit aux patients IRR. Au cours de la procédure, on injecte au patient de fines aiguilles sous la peau, à une faible profondeur. Cela vous permet de travailler sur certains points qui sont des projections de certains organes internes.

Effets pouvant être obtenus par l’utilisation de techniques d’acupuncture:

Améliorer la microcirculation dans les tissus et les organes.

Combinés aux traitements d’acupuncture traditionnels, ils permettent d’obtenir des résultats optimaux. De plus, cette procédure ne donne pas d'effets secondaires.

Traitement médicamenteux du VSD

Le traitement médicamenteux du VSD implique la nomination de médicaments conçus pour sauver une personne de la maladie et arrêter les principaux symptômes des troubles existants.

Sédatifs à effet sédatif: Stressplant, Persen, Novopassit.

Tranquillisants: Tranxen, Mezepam, Relanium, Alprazolam.

Bêta-bloquants: le propranolol, l'aténolol et d'autres médicaments de ce groupe sont prescrits pour soulager les douleurs cardiaques, pour stabiliser la pression artérielle, pour éliminer les symptômes de la tachycardie.

Si la douleur cardiaque n’est pas trop forte, vous pouvez utiliser des médicaments comme le vérapamil, le valocordin, le timbre au poivre, la teinture de valériane et le timbre de moutarde.

Les antidépresseurs (sérotoninergitcheskie et tricycliques) sont prescrits dans les cas où le cœur, les muscles, les articulations et d’autres types de douleur ne peuvent être éliminés avec l’aide d’autres médicaments. Dans ce cas, Coaxil, Tsipramil, Amitriptyline, Imipramine, Clomipramine, etc. sont prescrits aux patients.

Les médicaments laxatifs sont utilisés quand une personne est sujette à la constipation. Cela peut être Duphalac, Normase, Lavacol, Fortrans, Tranzipeg, etc. Ils doivent être combinés avec une correction alimentaire. Il devrait contenir des aliments contenant des fibres, ainsi que des fruits et légumes frais, de la viande, du poisson et des variétés faibles en gras.

Si une personne souffre d'épisodes de diarrhée, il est possible de prendre Lopedium ou Imodium. De plus, vous devez prescrire des médicaments qui ont un effet de sorption, par exemple Filtrum, Smektu, Polyphepan. Le menu ne doit pas inclure de produits à base de fibres grossières, ce qui n'irrite pas encore les intestins.

Lorsque la température corporelle atteint des valeurs élevées et conduit à une détérioration de la santé, vous pouvez prendre Phentolamine, ou Pirroksan.

Pour réduire la transpiration, la peau doit être traitée avec une solution de permanganate de potassium, d'acide tanin ou de glutaraldéhyde.

Si un patient présente une insuffisance veineuse, il est démontré qu'il prend des médicaments tels que Detralex, Vazotec ou Venoplant. Ils éliminent efficacement les maux de tête, suppriment les acouphènes. Cependant, pour ressentir l'effet, vous devez les prendre pendant au moins 1 à 2 mois.

Cavinton, Vinpocetin, Sermion, Nootropil, Oksibral et d'autres nootropes sont recommandés pour améliorer l'apport sanguin au cerveau.

Les médicaments à base de ginkgo biloba peuvent être pris en cas d'hypotension artérielle, entraînant des maux de tête. Ceux-ci peuvent être des médicaments appelés Ginkofar, Memoplant, etc.

Betaserk vous permet d’éliminer efficacement le bruit dans la tête.

Eltacin avec VSD

Eltacin est un agent combiné prescrit pour le traitement de l'IRR. Il se compose de trois acides aminés: la cystéine, la glutamine et la glycine.

L'utilisation d'Eltacin permet d'obtenir les effets positifs suivants:

Améliorer les capacités cognitives;

Élimination de l'agressivité et de l'irritabilité;

Restauration du système nerveux autonome;

Amélioration de la microcirculation sanguine dans divers organes;

Stimulation des processus métaboliques dans le cerveau;

Faciliter l'adaptation sociale.

Un avantage important de ce médicament est qu’il peut être utilisé pour le traitement du TRI, non seulement chez les adultes mais aussi chez les enfants de plus de 12 ans. De plus, Eltacin est très bien toléré par la plupart des patients et n’affecte pas le corps de manière défavorable. Le médicament est très pratique à utiliser. Après tout, la pilule est simplement placée sous la langue et attendez qu’elle se résolve d'elle-même.

Les effets secondaires de la prise d’Eltacin sont extrêmement rares. Parfois, des réactions allergiques et des nausées sont enregistrées, mais, en règle générale, cela passe en quelques minutes.

La seule contre-indication au médicament est l'intolérance individuelle à ses composants. S'agissant de l'objectif du médicament chez les enfants de moins de 12 ans et les femmes enceintes, aucun essai clinique n'a alors été mené à ce sujet. Par conséquent, l'utilisation du médicament chez ces catégories de patients reste à la discrétion du médecin.

En ce qui concerne les carences du médicament, il n’en est qu’un, c’est un prix relativement élevé. En outre, les instructions officielles d'utilisation indiquent que Eltacin doit être prescrit pour le traitement de l'insuffisance cardiaque chronique. Cependant, les neurologues praticiens l'utilisent très souvent pour le traitement de l'IRR.

Premiers secours pour la crise du TRI

La crise sur le fond du TRI peut être déclenchée par un certain nombre de facteurs, notamment la menstruation, les anomalies météorologiques, l’excitation émotionnelle. Afin de fournir des premiers soins de haute qualité, il est nécessaire de partir de quel type d’attaque se produit.

Il y en a trois:

Les surrénales. Une telle crise est indiquée par de graves maux de tête, des palpitations, des extrémités froides, des tremblements dans le corps. Dans le contexte de l'amplification de ces signes pathologiques chez une personne, le sentiment de peur augmente, la pression artérielle s'élève au niveau de 150-180 mm. Hg Art.

Les règles pour fournir les premiers secours en cas d’attaque surrénalienne sont les suivantes:

Il est nécessaire d'insister pour qu'une personne commence à respirer profondément. Pendant le remplissage de la poitrine, l’air devrait cesser de respirer pendant quelques secondes. Répétez ces respirations profondes doivent être au moins 6 fois.

Vous pouvez masser les globes oculaires et la région supraclaviculaire, en appuyant légèrement dessus avec vos doigts.

Un pansement à la moutarde doit être placé sur la nuque.

Après ces activités, la personne sera certainement plus facile. Si l'effet est absent, vous pouvez lui offrir de l'eau avec des gouttes de Corvalol ou de Valocordin dissoutes dans celui-ci (20 gouttes par 50 ml d'eau). Un comprimé de diazépam est autorisé. Réduire la pression artérielle aide une seule dose de propranolol.

Vaginsulaire. Les symptômes de cette attaque sont des vertiges, une vision trouble, une faiblesse accrue, des maux de tête qui palpitent d'un côté de la tempe, des évanouissements, un ralentissement du rythme cardiaque, des flatulences, de la diarrhée, une transpiration accrue et une sensation de manque d'air. Le niveau de pression artérielle est réduit à 80-60 mm. Hg Art. L'aide avec une telle attaque peut masser le pied au centre, frottant les oreilles. Assurez-vous de boire du thé chaud additionné de sucre. Le calme permettra la réception Corvalol.

Mixte Si une personne a un type de crise mixte, les premiers secours dépendent du type de symptômes prévalant actuellement.

Traitement aux herbes VSD

Le traitement des IRR avec des herbes à la maison ne peut être effectué que dans le cas où une personne connaît sa tension artérielle. Il est bon que vous puissiez consulter un médecin avant de commencer à recevoir un remède particulier.

Le ginseng, Leuzeu et Eleutherococcus peuvent être utilisés avec une pression artérielle basse.

L'hypertension artérielle peut être utilisée à la menthe, à la valériane, à la mélisse et à l'agripaume.

Si le rythme cardiaque est augmenté, alors la teinture d’aubépine peut être prise.

Le jasmin, le millepertuis, l'origan et le trèfle contribueront à améliorer votre humeur.

Éducation: En 2005, il a effectué un stage à la première université de médecine de Moscou, nommée d'après I. M. Sechenov, et a obtenu un diplôme dans la spécialité «Neurologie». En 2009, études supérieures dans la spécialité "Maladies nerveuses".

La vie sans IRR est-elle possible? Oui! Grâce à des recettes simples de grands-mères

La dystonie végétative est un fléau du 21ème siècle. La plupart des personnes confrontées à un tel trouble ne connaissent pas les causes de son apparition ni ses conséquences éventuelles. Pour être parfaitement préparé, vous devez connaître l'ennemi à vue et pouvoir défendre la santé de votre corps.

Causes de l'IRR

La dystonie végétative n'est pas une pathologie, mais un trouble du système nerveux végétatif, caractérisé par des symptômes désagréables et toxique pour la vie. Une telle maladie désagréable peut longtemps poursuivre une personne qui est intrinsèquement méfiante, impulsivité, émotion, anxiété.

Souvent, ce trouble passe inaperçu car il est masqué par de nombreuses maladies et, en règle générale, est traité par erreur avec des médicaments inutiles. Un tel dysfonctionnement du système nerveux autonome peut survenir après des expériences prolongées, du stress, une perte grave, un effort excessif, une maladie, une chirurgie, une peur, une commotion cérébrale, des blessures et diverses autres raisons.

Dikul: «Eh bien, il a dit cent fois! Si vos jambes et votre dos sont malades, versez-les en profondeur. »Lire plus»

Le plus souvent, les jeunes de 15 à 45 ans souffrent de TRI. C'est pendant cette période qu'une personne est surmenée à l'école, au collège, au travail, qu'elle devient parent et qu'elle éprouve les premiers sentiments forts d'une relation. Beaucoup de ces «chanceux» ne soupçonnent même pas de problèmes de système nerveux, dédramatisant leurs symptômes de fatigue chronique, et commencent intensément à rechercher la maladie dans leur corps, alternant entre différents médecins. Mais, généralement, une telle marche ne donne pas un résultat positif, car le traitement médicamenteux ne donne pas un résultat stable dans le TRI.

Aujourd'hui, environ 80% de la population souffre de VVD sous diverses formes.

Les signes de l'IRR

Il est à noter que les symptômes sont dus à la production accrue d'hormones surrénales par les glandes surrénales - l'adrénaline et le cortisol. Un tel phénomène peut provoquer une sensation de manque d'air, une accélération du rythme cardiaque, des sauts de pression, des nausées, des vomissements, des frissons, des sueurs froides, des évanouissements, un assombrissement des yeux, une alternance de bouffées de chaleur et de chaleur, de fortes douleurs pressives à la tête et au cœur, un engourdissement des extrémités. Un ensemble de symptômes est appelé une attaque de panique, qui survient soudainement et dure une crise, provoquant la peur de la mort chez une personne.

Souvent, ces personnes en panique provoquent une ambulance, mais à l'arrivée des médecins, l'état se stabilise sans médicaments, parfois le patient suffit que l'assistant médical mesure sa pression. Voyant un résultat positif sur le tonomètre, la personne se calme et se rend compte que si le médecin est proche, il est en sécurité, mais il craint une autre attaque. Une telle peur peut donner lieu à de nouvelles attaques de panique, car le patient attend des symptômes et, grâce à la psyché suspecte, reçoit un nouveau lot.

Une autre partie des personnes souffrant de VSD peut ne pas avoir d'attaque de panique, mais souffrir d'un mal de tête constant, qui survient pendant le sommeil et qui reprend après le réveil. Habitués à cet état, ces personnes commencent à abuser d’analgésiques et risquent de contracter des maladies du tractus gastro-intestinal.

Un médecin compétent distinguera immédiatement le TRI des autres pathologies, car, en fonction des résultats des tests et des examens de ce patient, il n'y aura pas de dérogation. Le meilleur résultat serait de référer un patient à un psychothérapeute qui, sans médicament, aidera à faire face au désordre du système nerveux autonome.

Avec une attaque de VSD, la pression d'une personne peut atteindre 220/100, et le pouls - 200, mais cela n'indique pas les pathologies du corps, mais s'explique par une libération brutale de l'hormone - adrénaline.

Comment se débarrasser définitivement de l'IRR - recettes folkloriques

Il existe une catégorie de personnes qui refusent de prendre des médicaments ou cherchent désespérément un traitement conservateur. Pour eux, il existe un certain nombre de recettes de la médecine traditionnelle, qui aident à se débarrasser progressivement des symptômes du TRI:

  • betteraves attachées aux temples, aidera à se débarrasser d'un mal de tête. Coupez-le en deux et attachez-le à la tête pendant 5 à 7 minutes.
  • Le jus de betterave, de concombre et de carotte permet de gérer efficacement les symptômes du TRI. Boire un verre de jus de fruits frais le matin;
  • Des herbes médicinales telles que la mélisse, l'origan, la valériane, la camomille, la menthe, l'aubépine et le calendula ont fait leurs preuves dans la lutte contre le TRI. En les utilisant dans différentes combinaisons ou séparément, vous pouvez réduire la tension dans le corps, la douleur au cœur et à la tête. De telles infusions sont recommandées pour recevoir deux fois par jour, au lieu du thé régulier;
  • Les bains de moutarde peuvent améliorer la circulation sanguine. Ajoutez 5 cuillères à soupe à un bain chaud, dont la température sera de 40 degrés. Passez une session de cinq minutes, puis allongez-vous dans un lit et enveloppez-vous dans une couverture;
  • Une tasse de thé noir au cognac aidera à faire face aux tensions dans la tête, mais vous ne devriez pas abuser de cette boisson.

Grâce à de telles recettes folkloriques simples, vous pouvez éviter la détérioration de la santé pendant le TRI et, grâce à leur utilisation constante, vous pouvez complètement oublier la maladie.

Régime alimentaire

Si vous êtes sensible aux personnes sensibles souffrant de dystonie vasculaire, vous devez changer votre mode de vie, en particulier en ce qui concerne la nutrition.

Il est nécessaire de manger des aliments riches en protéines et en vitamines. Une attention particulière devrait être accordée aux agrumes. Ce sont des antioxydants capables d’éliminer les toxines et de renforcer les parois des vaisseaux sanguins. N'oubliez pas les bananes, les abricots secs, les noix et les herbes saturées de magnésium et de vitamines B, nécessaires à un système nerveux affaibli.

Tous les grains contiennent également cet oligo-élément. Bien sûr, vous devez éliminer complètement l’alcool, car il peut provoquer une crise de détérioration, mais buvez davantage de jus de fruits frais. Quant au thé, vous devez vous assurer de votre pression. S'il est surélevé, concentrez-vous sur le vert, avec une faible pression, appuyez sur le noir.

Tous les plats et plats épicés peuvent provoquer des brûlures et des douleurs thoraciques, ce qui suscite de l'enthousiasme chez les personnes suspectes. Réglez donc la consommation de mets savoureux. Considérez les herbes et les épices légères qui aident à améliorer la circulation et à stabiliser la condition. Ne vous déshydratez pas, n'oubliez pas que boire 2 litres d'eau par jour aidera le corps à se débarrasser rapidement des toxines, tout en préservant la peau, les ongles et les cheveux dans un état humide.

Prévention

Afin d'éviter la détérioration du bien-être pendant le TRI, il convient de suivre quelques règles simples de prévention:

  1. Mangez bien.
  2. Évitez les situations stressantes.
  3. Se conformer au sommeil et au repos.
  4. Prendre une douche de contraste
  5. Ne surchauffez pas au soleil.
  6. Utilisez des infusions à base de plantes.
  7. Faire du sport.
  8. Éliminer l'alcool et les cigarettes.
  9. Maîtrisez les exercices de respiration.

En suivant ces règles simples, vous pouvez oublier le TRI.

Conseils

Face à une attaque de l’IRR, rappelez-vous qu’il ne s’agit pas d’une maladie mortelle, mais qu’un état désagréable se dégagera dans un proche avenir. Essayez de vous calmer, faites des exercices de respiration, détournez les pensées des moments agréables. Avec un très mauvais état de santé, faites un bain de pieds bien chaud. Changer la température dans les membres aidera les vaisseaux à se dilater, ce qui améliorera le flux sanguin vers la tête.

En cas d'aggravation de la maladie, il est nécessaire de consulter un médecin pour exclure les pathologies graves pouvant être déguisées en TRI. Prenez note de la Kuznetsov Hipplikator. Si vous vous allongez dessus quotidiennement pendant 10 minutes, cela améliorera la circulation et servira de prévention pour de nombreuses maladies dans le domaine de la neurologie.

Il est conseillé de prendre des vitamines pendant la rémission, et lors d’une attaque de panique, vous pouvez avoir recours à des teintures pharmaceutiques ou au validol, qui soulagent rapidement l’inconfort.

Conclusion

La dystonie végétative se propage de façon exponentielle, car l'écologie supporte de plus en plus de pertes, vous devez donc connaître les règles de prévention et d'assistance pour cette maladie et accorder plus d'attention à votre corps. Nous avons une vie et avons besoin de la vivre sans stress ni anxiété.

Pas de messages liés.

Bonjour Merci pour les trucs et astuces! Très intéressant!

№78 Sur l'hypertension et le stress
L’hypertension est causée par des modifications des vaisseaux liées à l’âge, qui perdent leur souplesse et leur élasticité, le cholestérol se dépose sur leurs parois, tout en réduisant la lumière des vaisseaux et en augmentant leur pression. Tout cela est compréhensible chez les personnes âgées, mais l'hypertension artérielle est plus jeune, elle survient déjà à 20 ans, lorsque les vaisseaux sont encore souples et propres, et que l'on trouve déjà des infarctus du myocarde à 35-40 ans. Comment cela peut-il être expliqué?
Et cela s'explique par le fait que le vieillissement vasculaire n'est pas la seule raison conduisant à l'hypertension. Le stress n'est pas une valeur insignifiante pour l'apparition de l'hypertension.
Qu'est ce que le stress?
Le stress est la réponse du corps à une irritation extrêmement forte. Ce qui se passe dans le corps humain en période de stress peut être comparé à une explosion ou à un incendie. Dès que le corps ressent des effets externes, il doit rapidement se préparer à une réponse vigoureuse.
Le rôle le plus important dans le stress est joué par les hormones surrénaliennes, l'adrénaline et la noradrénaline. Ce sont eux qui mettent le corps entier en alerte. Après tout, une situation stressante menace souvent non seulement la santé, mais aussi l’existence même de l’organisme. Il faut donc le mobiliser en quelques secondes pour maximiser le danger.
Sous l'influence de l'adrénaline et de la noradrénaline, le nombre de battements de coeur augmente, la pression artérielle augmente. Qu'est-ce que c'est fait? Après tout, il est possible qu’une personne doive supporter un très gros effort physique, entrer dans une bagarre, échapper à des poursuites. Ainsi, le moteur du corps, le cœur du corps, démarre avec une grande puissance pour faire face à une éventuelle surcharge.
Sous l'influence de l'adrénaline et de la noradrénaline, les artères coronaires du cœur se dilatent en faisant passer 2 à 3 fois plus de sang que d'habitude. Et c'est compréhensible. En effet, sous l'effort, le travail du coeur est incroyablement amélioré et il a besoin de beaucoup plus d'oxygène et de nutriments qu'auparavant.
Les sentiments forts de nos ancêtres étaient associés à une activité musculaire active. Ils ont fui dans la peur, dans la colère ont attaqué l'ennemi.
Les émotions mobilisent d'énormes ressources énergétiques dans le corps humain. Chez les gens modernes, cependant, les normes de comportement et les prescriptions de l'éthique impliquent la nécessité de restreindre leurs émotions.
Afin de ne pas nuire à leur santé, le corps doit être prêt à tout. Ensuite, il se résout rapidement, naturellement et passe sans conséquences. La volonté non réalisée est retardée, s'accumule, se superpose, ce qui entraîne l'hypertension à 20 ans et les crises cardiaques à 35 ans.
Alors qu'advient-il des navires lorsque le stress vient?
Dans l'état normal d'une personne dans la circulation sanguine est d'environ 5 litres de sang, mais encore environ 1 litre de sang est dans le dépôt de sang, ce sang ne participe pas à la circulation sanguine. Ainsi, sous l'influence du stress, ce 1 litre de sang est libéré dans la circulation sanguine générale, augmentant ainsi la pression dans l'aorte et les artères.
Deuxièmement: du centre vasomoteur du cerveau, le long des fibres sympathiques du système nerveux autonome, un ordre est reçu pour augmenter le tonus des muscles lisses aortiques et des artères. Il augmente également la pression artérielle.
Simultanément à une augmentation de la pression dans l'aorte et les artères, le nombre de capillaires dans les muscles du corps augmente. Si 20 capillaires par centimètre carré étaient ouverts sans stress dans le muscle, alors sous l'influence du stress, jusqu'à 200 capillaires s'ouvraient, garantissant ainsi que les muscles sont trop préparés pour repousser une attaque ou une fuite.
En même temps, les capillaires sont fermés lorsque la nourriture d'un organe n'affecte pas l'issue d'une bataille ou d'une fuite, par exemple dans le tractus gastro-intestinal, lorsque les capillaires sont fermés et qu'il est déconnecté de la fonction de digestion et d'absorption d'aliments pendant la durée du stress.
Que se passe-t-il après la mise en œuvre de la préparation du corps au stress?
Le corps entre en combat ou en fuite et dépense l'énergie collectée. Après cela vient la phase de relaxation, repos, récupération. Les paramètres du corps retournent à leur état normal, y compris la pression.
Que se passe-t-il en cas de stress non réalisé?
Et la même chose, mais beaucoup plus longtemps dans le temps. Si la mise en œuvre de la préparation au stress prend quelques secondes et moins, la mise en œuvre de l'annulation de la préparation au stress prend des heures, voire davantage. Le corps n'a pas le temps de restaurer ses paramètres après un stress, car le stress suivant se produit, puis le suivant, etc.
En fin de compte, les vaisseaux perdent leur capacité à revenir à leur pression physiologique normale: pour eux, une pression accrue devient la norme, qui ne fait qu'augmenter avec le temps.
Est-il donc possible de neutraliser les effets néfastes du stress sur le système cardiovasculaire humain?
Oui tu peux. Premièrement, nous devons apprendre à diminuer le caractère destructif du problème. En effet, de nos jours, plus souvent, nous ne sommes pas tués par des ennuis qui, dans notre conscience, peuvent être exagérés et par notre réaction inadéquate. En traduisant des problèmes en bagatelles qui ne méritent pas notre attention, vous pouvez vous débarrasser d’une partie importante du stress et diminuer le reste.
Vous pouvez demander à Yura Futman sur Odnoklassniki comment se débarrasser de l’impact négatif du reste du stress.
Pour ne pas manquer les articles sur la santé qui pourraient vous intéresser, vous pouvez envoyer une demande à propos de "Amitié" à moi, Futtman Yura. En restant dans les abonnés, vous ne manquerez rien de nouveau.
Pour garder cet article pour vous, en tant que reproche muet à votre inaction et à votre auto-destruction, et en tant qu'incitation et impulsion au développement et à l'amélioration, vous pouvez cliquer sur "J'aime".

Comment traiter efficacement la dystonie vasculaire végétative - les conseils et médicaments nécessaires au traitement du TRI

Le TRI n'est pas considéré comme une maladie indépendante, mais plutôt comme une combinaison de signes - symptômes d'autres processus pathologiques.

En ce qui concerne la classification, il n'y a pas de consensus.

Mais en fonction des transformations du système cardiovasculaire et de la pression, l'IRR est divisé en types suivants:

  1. Type normotensif (cardiaque). Manifesté par une douleur dans le cœur et des troubles du rythme cardiaque.
  2. Type hypertensive. Manifesté en haute pression quel que soit l'état (tension ou repos).
  3. Type antihypertenseur. Elle se caractérise par une pression réduite accompagnée de faiblesse et une tendance à l'évanouissement.

Selon l'activité prédominante de la division sympathique ou parasympathique de l'AN autonome, on distingue les types sympathicotonique, parasympathicotonique et mixte.

La nature du flux peut être permanente (signes présents de façon constante, le plus souvent à tendance héréditaire), paroxystique (attaques végétatives) ou latente (cachée).

Causes de la maladie

Les principales causes de l'IRR incluent:

  • propension héréditaire;
  • changements endocriniens dans le corps, l'exemple le plus frappant - les changements hormonaux de la puberté;
  • maladies du système endocrinien (thyroïde, glandes surrénales, glandes sexuelles);
  • stress, névrose, détresse;
  • lésions cérébrales organiques (blessures, processus tumoraux, accidents vasculaires cérébraux).

Symptômes caractéristiques du TRI

Major:

  • fatigue
  • anxiété avec palpitations;
  • sensation de raideur dans la poitrine;
  • douleur cardiaque
  • troubles intestinaux et gastro-intestinaux;
  • transpiration excessive;
  • la température augmente, ce qui est difficile à expliquer avec quelque chose, un sentiment de coma dans la gorge;
  • motivation réduite;
  • manque d'air, engourdissement des bras et des jambes;
  • paresthésie, sensation de "chair de poule rampante", sensibilité aux intempéries.

La dystonie végétative-vasculaire épuise le patient. Souvent, les médecins radient les plaintes relatives à la gastro-entérite, au diabète, à l'hypertension, à l'asthme et au dysfonctionnement de la glande thyroïde.

Dystonie - Dysfonctionnement du système nerveux caractérisé par une détérioration générale du bien-être du patient. Il est classé comme naru.

Méthodes de diagnostic

Il est difficile de diagnostiquer le TRI, car il n’existe pas d’appatura ni de tests permettant d’établir un tel diagnostic. Cette maladie ne peut être déterminée que par la somme des symptômes.

L'état du système nerveux est déterminé en fonction du tonus végétatif, de la réactivité et des activités de maintenance.

Ces composants sont évalués sur la base des plaintes des patients, des données ECG et de la cardiointervalographie. EEG, échoEG, REG, rhéovasographie, qui permettent d’évaluer l’état fonctionnel du système nerveux central, d’identifier les modifications des vaisseaux cérébraux et périphériques et de l’hypertension intracrânienne, jouent un rôle important dans le diagnostic des TSA.

En cas de troubles du rythme et de conduction, les modifications du segment ST, les tests pharmacologiques nécessaires, la surveillance de Holter ECG, etc.

Le TRI n'étant pas une forme nosologique de la maladie, mais résultant d'un dysfonctionnement des structures cérébrales, de lésions des glandes endocrines, des organes internes, etc., le facteur étiologique (s'il est identifié) est mis en premier lieu lors du diagnostic, ce qui contribue au traitement ciblé.

Le diagnostic différentiel permet d’exclure les maladies présentant des symptômes similaires à ceux de la dystonie végéto-vasculaire. En présence de troubles cardiaques, avec modifications du cœur, il est nécessaire d’exclure les rhumatismes, qui présentent des signes diagnostiques assez caractéristiques.

Cela devrait tenir compte des signes de dysplasie du tissu conjonctif, dont les manifestations cliniques ressemblent globalement non seulement à une cardiopathie rhumatismale, mais également à une cardiopathie congénitale, une cardite non rhumatismale.

Lorsque l'hypertension est détectée, il est nécessaire d'exclure la présence d'hypertension primaire et symptomatique.

Les troubles respiratoires (essoufflement, crises d'asthme) qui se produisent lors de crises chez les enfants atteints de VVD sont souvent différenciés de l'asthme bronchique.

En présence de réactions fébriles, il est nécessaire d'exclure une maladie infectieuse aiguë, une septicémie, une endocardite infectieuse ainsi qu'une pathologie oncologique. En présence de symptômes psycho-végétatifs, il est important d'exclure les troubles mentaux.

Traitement de VSD sous diverses formes

Le traitement de la dystonie végétative-vasculaire doit être long et complexe, en tenant compte des particularités des troubles autonomes et de leur étiologie.

La préférence est donnée aux méthodes non médicamenteuses. Ceux-ci incluent la normalisation du régime journalier, l'élimination de l'inactivité physique, l'activité physique mesurée, la limitation des effets émotionnels (émissions de télévision, jeux informatiques), la correction psychologique individuelle et familiale, ainsi qu'une nutrition régulière et rationnelle.

Maux de tête aidera le médicament Betaserc, mode d'emploi pour lequel, le pour et le contre des médicaments et autres informations intéressantes est dans notre matériel.

Objectifs de traitement

L'objectif du traitement de la VSD est de surmonter l'inconfort interne, d'améliorer la santé globale et la qualité de vie du patient. Ainsi, il est possible non seulement d'éliminer les causes profondes de la maladie, mais également de prévenir les rechutes.

Caractéristiques de style de vie

La question de savoir comment guérir la dystonie vasculaire végétative n’est pas nécessaire tant que le patient n’a pas complètement changé son mode de vie.

Il y a plusieurs dispositions ici:

  • bonne nutrition;
  • faire du sport;
  • exclusion du tabagisme et de l'alcool;
  • réduire la quantité de stress.

Un régime pour la dystonie végétative-vasculaire, en règle générale, n'est pas prescrit: le patient peut manger ce qu'il veut, s'il ne nuit pas à d'autres organes.

Cependant, si possible, il est recommandé de réduire la consommation de graisses animales en les remplaçant par des fruits et des légumes frais.

L'activité physique est très importante car elle permet de réguler l'activité des vaisseaux au niveau des muscles et fait place au stress.

Physiothérapie, massage

Le traitement du VSD dans les types hypotonique, hypertonique, mixte et autres doit être commencé avec les procédures suivantes: acupuncture, procédures hydriques, physiothérapie (ponction laser, magnétopuncture, thérapie sous vide, stimulation électrique), massage thérapeutique.

Une méthode de thérapie très efficace est le massage. Cette procédure remplit plusieurs fonctions à la fois: elle conduit à la tonicité des vaisseaux sanguins et soulage la tension nerveuse.

Traitement de la toxicomanie

Dans le traitement du VSD, des médicaments sont prescrits pour corriger le travail du système nerveux autonome et des médicaments visant à éliminer les symptômes des organes et des systèmes.

Pour améliorer les processus de mémorisation, afin de réduire l'excitabilité du système nerveux, il est conseillé de prendre de la glycine. Cet acide aminé améliore le métabolisme dans le cerveau, ce qui réduit considérablement le composant asthéno-névrotique de la dystonie. De plus, l'utilisation de nootropes à effet sédatif est justifiée.

Si une tachyarythmie survient dans la dystonie vasculaire végétative, un traitement par potassium, barbal, corvalol et corvaldine est indiqué.

Les homéopathes prenant en charge le traitement de la maladie de surchauffe peuvent prescrire des cardio-gran, pumpan, klononin, neurohel, etc. Ces médicaments ont un effet sédatif, vasodilatateur et antispasmodique.

Avec une pression artérielle élevée et une tachycardie, la réserpine et les β-bloquants peuvent être utilisés.

Les dystonies accompagnent souvent la névrose. Les tranquillisants aideront à réduire l’anxiété, la peur, la tension, à normaliser le sommeil; nombre d’entre eux ont une action anticonvulsive.

En outre, ils ont une propriété végétotrope, ont un effet positif avec les extrasystoles fonctionnelles et cardialgies, labilité de la pression artérielle.

Herbes avec IRR

Si les médicaments pour le traitement du VSD ne vous ont pas aidé, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle:

  1. Adonis printemps (printemps adonis). Matières premières - herbe (tiges, feuilles, fleurs) et fruits non mûrs. La plante contient des glycosides cardiaques, la tsimarine, l'adonitoxine, du glycoside de flavone, de l'adonivernit, plusieurs autres glycosides cardiaques, des saponines, de l'alcool adonitique, du phytostérol et des sels minéraux. Action thérapeutique: stimule et régule l'activité du cœur, dilate les vaisseaux sanguins du cœur et des reins, renforce les contractions cardiaques, stabilise le rythme du cœur et élimine la congestion. La plante est toxique, utilisez-la avec précaution, selon les directives du médecin.
  2. Anis ordinaire. Matières premières - fruits mûrs (graines). Ils contiennent des huiles grasses et des huiles essentielles, y compris l'anéthole, le méthylsalvicol et l'acétaldéhyde. Il a expectorant, stimule l'activité de l'intestin, effet carminatif et sédatif, abaisse la pression artérielle, la température, aide à vaincre l'état dépressif sous stress.
  3. L'orange est douce. Matières premières - fruits, écorces de fruits, fleurs. Il est utilisé pour la peur, la tension nerveuse, la dépression, la perte d'appétit, la fièvre, l'hypertension, l'athérosclérose, les maladies du foie, l'obésité, l'hypertension, la goutte, le scorbut, ainsi que pour une menstruation excessivement abondante et d'autres saignements utérins.

Comment traiter le TRI de différents types

Considérons deux types principaux de TRI

Type hypertonique

La dystonie hypertensive se caractérise par une augmentation de la pression artérielle et une augmentation de la fréquence du pouls. Cela provoque des maux de tête et des palpitations, des pulsations de vaisseaux sanguins à la périphérie.

Dans le même temps, l'hypertonicité des vaisseaux sanguins augmente le risque d'accident vasculaire cérébral chez les patients âgés. Cela signifie que le type hyperkinétique de dystonie peut entraîner une hypertension. Par conséquent, le traitement du TRI du type hypertonique est également prophylactique.

La dystonie cérébrovasculaire et végétative (forme cérébrale) nécessite un traitement pharmacologique. Les groupes de médicaments pharmacologiques suivants sont utilisés en thérapie:

  • les bêta-bloquants (sotalol, métoprolol, bisoprolol, aténolol);
  • Les inhibiteurs de l'ECA (énalapril, berlipril, lisinopril);
  • bloqueurs des canaux calciques (amlodipine, diltiazem, nifédipine);
  • des sédatifs (teinture d’aubépine, Corvalol, sedavit);
  • complexes de vitamines et antioxydants;
  • antiarythmiques selon les indications.

Ces médicaments corrigent le travail du cœur, réduisent le rythme cardiaque.

Traitement de type hypotonique IRR

Peu de médicaments ont été développés pour le traitement du type hypokinétique de la dystonie, car la pathologie n’est pas si courante. Cependant, cette forme nécessite également un traitement. Les médicaments suivants sont indiqués pour une utilisation:

  • le m-holinoblokatory (atropine);
  • les méthylxanthines (aminophylline, théophylline);
  • vitamines et antioxydants;
  • café, thé fort deux fois par jour, thé vert (à cause de la caféine).

Dans la question de savoir comment guérir la dystonie végétative-vasculaire de type hypotonique, il est difficile de trouver une solution, cette forme de maladie se développant souvent de manière bénigne.

Il est particulièrement rarement nécessaire de traiter une pathologie telle que la dystonie végétative-vasculaire chez les adolescents et les enfants, ainsi que chez les femmes enceintes.

Ce qu'il faut retenir

La dystonie végétative est un syndrome pour lequel il est nécessaire de traiter efficacement la cause première de son apparition.

Une déclaration finale sur la présence du syndrome de dystonie végétative avec des manifestations des systèmes cardiovasculaire, gastro-entérique, thermorégulateur ou respiratoire n’est faite qu’après l’exclusion de la pathologie organique de ces systèmes.

Prévention des maladies

La prévention du VSD chez l'adulte consiste tout d'abord à normaliser les activités quotidiennes, à rejeter les mauvaises habitudes et à développer les compétences en matière d'autorégulation. Un rôle important dans la prévention en temps opportun de divers types de troubles hormonaux.

Ceux qui présentent des manifestations du TRI au moins une fois par an doivent suivre des cours de traitement et de prophylaxie (acupuncture, physiothérapie, massage, phytothérapie, cours dans des groupes de soutien psychologique).

La tâche de la prévention consiste à prévenir les exacerbations et à améliorer la santé du patient.

VSD dangereuse complexité du diagnostic. Il est souvent fixé à un stade avancé lorsqu'un traitement médicamenteux est nécessaire. C'est pourquoi il est si important de pratiquer l'auto-prévention de la maladie.

Vidéo: Comment guérir la dystonie vasculaire végétative

Comment soulager la situation avec le TRI. Il suffit juste de maîtriser son corps - faire du sport, se détendre, bien manger. Ainsi que des exercices spécifiques d'un professionnel.

Comment guérir la dystonie végétative (VVD)

Dystonie végéto-vasculaire (VVD) - une violation du système nerveux autonome et de la psyché humaine. La façon de traiter le TRI dépend des caractéristiques individuelles du développement de la maladie. La priorité n'est pas les médicaments, mais les méthodes de traitement non médicamenteuses. Considérez les caractéristiques de chaque traitement plus en détail.

Quel est le traitement nécessaire

Les médicaments contre la dystonie végétative jouent un rôle de soutien.

Les méthodes thérapeutiques non pharmacologiques, à savoir la conduite de séances psychothérapeutiques, un mode de travail et de repos à observer, la limitation de l’effet de facteurs provoquant des attaques, la conduite d’activités qui durcissent le corps, deviennent une priorité.

Étant donné que le dysfonctionnement autonome se développe principalement dans les principaux systèmes du corps, par exemple dans les systèmes endocrinien, nerveux et cardiovasculaire, les premiers symptômes apparaissent dans ces zones. Dans le cas où des attaques de panique dans le TRI affectent le mode de vie habituel de la personne et en altèrent la qualité, réduisent la capacité de travail, prescrivent des médicaments qui aident à éliminer les symptômes désagréables.

Des médicaments

Dans le traitement de VSD impliquent des médicaments qui contribuent à l'élimination des désordres communs de la pathologie et ceux qui agissent de façon symptomatique. En règle générale, nommer réception:

  • les sédatifs;
  • les tranquillisants;
  • les antidépresseurs;
  • médicaments nootropes;
  • des adaptogènes;
  • complexes de vitamines.

Sédatifs

Les sédatifs (ou sédatifs) aident à normaliser l'activité du système nerveux autonome, à corriger le fond émotionnel d'une personne. L'état général s'améliore en même temps, la capacité de travail augmente. Les autres avantages de ces médicaments comprennent:

  • l'irritabilité et l'agression disparaissent;
  • l'insomnie et les vertiges disparaissent;
  • les médicaments permettent aux vaisseaux cardiaques de se détendre, éliminant leur spasme;
  • normalisation de la pression artérielle;
  • les fonds ont un effet thérapeutique rapide, réduisant le risque d'attaques graves.

La plupart de ces médicaments ne contiennent que des ingrédients à base de plantes, ce qui augmente leur sécurité et leur efficacité. Le seul effet calmant négatif - moins prononcé que dans les outils à base de substances synthétiques.

Valeryanka - un excellent outil budgétaire pouvant être utilisé avec le TRI

La dystonie vegerovasculaire, qui s'accompagne de symptômes de troubles mentaux, peut être guérie au moyen de valériane (gouttes, pilules), de passiflore, de passiflore, de teinture de millepertuis et d'herbe de mère de plume

Tranquillisants

Parfaitement guérir les symptômes des tranquillisants médicaments VSD, qui ont un effet thérapeutique plus puissant que les sédatifs. Il convient de noter immédiatement que seul un spécialiste doit le nommer, car les tranquillisants peuvent provoquer des effets indésirables et doivent avoir des contre-indications. C'est pour cette raison qu'il n'est pas recommandé de les prendre soi-même.

Les tranquillisants aident à réguler l'activité du système nerveux autonome, à normaliser l'état psychopathique, à éliminer la névrose, le syndrome de panique, le syndrome d'anxiété, l'anxiété, l'irritabilité et l'instabilité émotionnelle. Ils sont prescrits si nécessaire pour restaurer le corps après un choc émotionnel fort, du stress ou une dépression.

Une amélioration de l'état général se produit dans les 5 à 10 minutes suivant la prise du médicament, mais la durée globale de l'effet est faible - jusqu'à 2 à 3 heures. Il est possible de guérir à vie le VSD de cette manière en organisant des cours de traitement dans 2-3 semaines. En omettant une telle règle, des symptômes désagréables peuvent réapparaître avec le temps.

Alors, comment traiter l'IRR? Des tranquillisants tels que le fénazépam, le madazépam, le lorazépam et le gidazépam viendront à la rescousse. Les moyens d'une nouvelle génération peuvent être appelés Atarax et Afobazol. Il n’est pas recommandé d’accepter un médicament de quelque manière que ce soit, mais vous devez le faire progressivement. Sinon, vous pouvez provoquer des symptômes de sevrage désagréables.

Antidépresseurs

Il est également possible de traiter le VSD à la maison avec des antidépresseurs, dont les principes actifs assurent la normalisation des processus métaboliques dans le système nerveux végétatif. Celles-ci sont nécessaires en cas d'attaque vive du TRI et des symptômes qui l'accompagnent.

Les premiers résultats positifs ne sont visibles que 2 à 3 semaines après le début de la prise des comprimés et uniquement dans le cas d'une utilisation systématique. Pour améliorer l'efficacité des antidépresseurs, il est recommandé de prendre des tranquillisants dans le complexe.

La durée totale du traitement avec n'importe quel antidépresseur ne dépasse pas 6 mois.

Étant donné que tous les antidépresseurs n'ont pas encore été complètement étudiés par les chercheurs, le mécanisme exact de leur effet sur le dysfonctionnement autonome n'a pas encore été établi. Cela peut s'expliquer par le complexe complexe de symptômes survenant au cours du développement de la dystonie. Malgré cela, les médicaments ont été utilisés et continuent de l’être dans le traitement du TRI, car leur solution de remplacement n’a pas encore été trouvée.

Les antidépresseurs tricycliques tels que la teperine et l'amitriptyline peuvent soigner le VSD une fois pour toutes. Les médicaments de type tétracyclique incluent Lerivon, Ludiomil, Pyrazidol. Le groupe des antidépresseurs comprend également les outils suivants: Zolofort, Paroxetine, Cipralex, Prozac, Remeron, Venlafaxin, etc.

Les antidépresseurs peuvent être pris à la maison, mais seulement après leur prescription par le médecin traitant. Dans le processus de sélection, la gravité de l'état mental altéré, l'état général du patient et d'autres facteurs importants sont pris en compte.

Médicaments nootropes

Pour traiter la dystonie cérébro-vasculaire du cerveau, il peut s’agir de médicaments tels que les nootropes, des substances actives qui affectent les fonctions intégratives supérieures de son cortex. Avec ces outils, vous pouvez améliorer votre concentration et votre mémoire. Le malaise général et la dépression disparaissent, ainsi que les maux de tête et les vertiges. Le plus souvent, les médecins prescrivent:

  • Glycine (améliore le métabolisme cérébral, mais son utilisation simultanée avec d'autres médicaments utilisés dans le traitement de la dystonie est interdite);
  • Piracetam (traite de nombreuses maladies neurologiques et psychologiques, mais dans le cas de la dystonie végétative-vasculaire, il comporte de nombreuses critiques contradictoires; il est prescrit pour le traitement de la DVV selon un type mixte);
  • Noofen (a une action antihypoxique et antiamnestic; le médicament est utilisé pour la dystonie de type hypotonique).

La dystonie neurocirculatoire peut également être traitée avec une préparation telle qu'Actovegin, libérée sous la forme d'une solution injectable.

Préparations adaptogènes et vitamines

Les médicaments adaptogènes ont une origine purement végétale, ont un effet tonique et tonique, aident à améliorer le système immunitaire et à améliorer l'humeur. Souvent, ces fonds sont prescrits en combinaison avec des préparations de vitamines. Il faut noter immédiatement que les adaptogènes ne peuvent pas être pris avec une pression artérielle élevée. Doppelgerz avec ginseng, Pantocrin, formule antistress, est prescrit pour tout type de dystonie vasculaire.

Complexe vitaminé à base de magnésium Complivit aide à réduire le soulagement des symptômes dans le TRI

Les préparations de vitamines sont importantes pour tout le monde, indépendamment de la présence dans le corps d'une telle pathologie. Dans les stands de pharmacie, vous pouvez trouver une variété d'outils à cette fin, qui agissent à la fois de manière curative et prophylactique. En régénérant le corps avec la quantité appropriée de potassium et de magnésium, vous pouvez réduire l'irritabilité, l'anxiété et augmenter la capacité de travail. Médicaments contenant de tels oligo-éléments: Magne B6, Magnelis, Magnerot, Asparkam.

Vous pouvez prendre des complexes de vitamines, qui contiennent d'autres substances utiles. En plus de normaliser l'activité du système nerveux, les vitamines contribueront à renforcer le système immunitaire et à augmenter sa résistance aux maladies infectieuses. Cela peut être Complivit, Supradin, Neuromultivitis, etc.

Psychothérapie

Beaucoup sont intéressés par la question de savoir s'il est possible de guérir les séances de psychothérapie de l'IRR. Cette technique est assez efficace, mais seulement si la personne a eu recours à un spécialiste au tout début du développement de la dystonie végétative-vasculaire.

L'objectif principal de la thérapie est de rétablir l'équilibre des forces mentales d'une personne, de normaliser l'équilibre mental. La tâche du médecin est de trouver la raison principale de la perturbation de l'état émotionnel, qui a provoqué des symptômes désagréables, et d'apprendre à la personne à la gérer.

Le psychothérapeute ou le psychologue peut aider à se débarrasser des symptômes du TRI.

Utilisez activement des exercices de respiration, douche, massage relaxant et certaines techniques d’influence psychologique. Ces derniers comprennent:

  • psychanalyse (le spécialiste découvre la cause des troubles psychologiques et tente de l'éliminer par la méthode de la suggestion);
  • analyse comportementale (la cause de la dystonie est recherchée dans la vie réelle d'une personne, pas dans le passé, et est éliminée par un changement d'attitude à son égard);
  • Traitement Gestalt (le médecin explique et suggère à la personne qu'il y a une personne majeure et mineure dans sa vie et que la situation causale à l'origine du désordre psychologique constitue la deuxième option);
  • l'hypnose (dans le processus de traitement, une personne est administrée dans une transe légère).

Le psychothérapeute explique également à la personne comment faire face à l'attaque survenue. Dans tous les cas, ne paniquez pas, car la pathologie ne met pas votre vie en danger. Si possible, il est nécessaire d'aller au grand air, retirer et déboutonner les éléments de contrainte du vêtement (cravate, boutons, etc.). Vous pouvez vous allonger, mais uniquement pour que la tête soit en dessous du niveau des jambes. Cela aidera à assurer la circulation sanguine dans le cerveau. Vous pouvez effectuer un traitement avec des remèdes populaires, par exemple, une solution de composants tels que Valocordin, teinture de pivoine, valériane, aubépine, pris à 0,5 c. À thé.

Il est difficile de dire combien de temps dure la maladie. Tout dépend de l'humeur du patient. Dans tous les cas, bien que la dystonie végétovasculaire ne soit pas dangereuse pour la santé, vous ne devez pas abuser des traitements à domicile. Qui, sans être un spécialiste, peut correctement prescrire le traitement le plus efficace.