Comment déterminer une maladie cardiaque

Les maladies cardiaques chez l’adulte sont aujourd’hui un phénomène assez fréquent, caractérisé par un défaut du myocarde, obtenu durant la vie ou présent dès la naissance d’une personne. Il existe de nombreux types de cette maladie, mais nous allons examiner les plus élémentaires d'entre eux et voir comment identifier une anomalie cardiaque, car elle devient souvent une question de vie ou de mort pour une personne.

Maladie cardiaque aortique

Cette maladie se manifeste par une fermeture incomplète des cuspides de la valve aortique ou par une sténose (rétrécissement) de l'entrée de l'aorte. Ces troubles affectent fortement l'hémodynamique, qui affecte finalement tout le corps à travers diverses manifestations pathologiques. La maladie cardiaque aortique se manifeste chez les adultes et les enfants.

Cardiopathie aortique: causes

Pour les nouveau-nés, les causes de cette maladie sont généralement:
- prédisposition génétique;
- maladies infectieuses de la mère pendant la grossesse;
- tabagisme maternel et abus d'alcool;
- trouble du développement intra-utérin.

La cardiopathie aortique chez l’adulte est généralement due à une maladie (principalement cardiovasculaire):
- athérosclérose de l'aorte;
- endocardite rhumatismale ou infectieuse;
- l'hypertension;
- la syphilis du 3ème stade;
- anévrisme aortique (stratification);
- divers dommages au muscle cardiaque.

Comment identifier une maladie cardiaque aortique

Il existe des symptômes spécifiques pour déterminer cette maladie:
- Le premier de ces symptômes est l'apparition d'une "bosse" cardiaque résultant de la pression du muscle cardiaque sur la paroi thoracique;
- Le deuxième symptôme est un tremblement de la paroi ventriculaire gauche du myocarde, très bien sentie dans la paroi thoracique;
- pression systolique élevée et diastolique relativement faible - ce que l’on appelle la pulsation dans tout le corps.

Il existe d'autres symptômes communs:
- essoufflement, même pendant un effort physique mineur;
- se sentir tout à fait des palpitations.

Maladie cardiaque mitrale

Ce défaut est le plus commun. Il se caractérise par la défaite de la valve mitrale. Le plus souvent, cela se produit avec une endocardite rhumatismale; moins souvent, les causes de la maladie cardiaque mitrale sont des effets hémodynamiques (accélération ou ralentissement du flux sanguin, pression artérielle).

Comment identifier une maladie cardiaque mitrale

Chez les femmes, la maladie survient deux fois plus souvent que chez les hommes. Les principaux symptômes de la maladie cardiaque mitrale sont les suivants:
- dyspnée à l'effort (même légère), parfois accompagnée de toux;
- palpitations cardiaques;
- douleur dans le coeur;
- maladie asthénique (syndrome de fatigue chronique);
- cyanose des lèvres

La maladie cardiaque mitrale est déterminée par les méthodes de diagnostic suivantes: échocardiographie, électrocardiographie, radiographie pulmonaire, surveillance de Holter.

Maladie de la valve cardiaque: traitement

Le choix de la méthode de traitement des pathologies cardiovasculaires dépend de nombreux facteurs: le type de maladie, sa gravité, le statut immunitaire du patient, son état et ses caractéristiques individuelles.

La méthode la plus radicale de traitement des maladies des valves cardiaques est la chirurgie. Avec le niveau de médecine actuel, ces chirurgies sont très efficaces. Si un défaut valvulaire cardiaque est détecté chez un enfant, il est alors préférable de procéder à l'opération au cours de la première année de sa vie et même au cours des premiers jours suivant sa naissance.

Aussi complexe thérapie très efficace avec l'utilisation d'un médicament immunitaire Facteur de transfert Cardio. De ce qui précède, on peut comprendre que la cause la plus fondamentale de la cardiopathie valvulaire est le mauvais fonctionnement du système immunitaire (IP) en raison de divers facteurs. Et par conséquent, parallèlement au traitement de ces pathologies, il est nécessaire d’éliminer les défaillances du système immunitaire humain. C’est pourquoi Cardio Transfector est le médicament le plus efficace pour le traitement complexe des malformations cardiaques chez l’adulte et l’enfant. Cet immunomodulateur est constitué des molécules immunitaires du même nom, qui sont des composants de notre système d'information. Une fois dans notre corps, ils remplissent les fonctions suivantes:
1. Éliminer tous les effets secondaires causés par la prise de divers médicaments et améliorer en même temps leur effet cicatrisant.
2. Le système immunitaire de l'enfant et de l'adulte est optimisé.
3. En tant que «mémoire immunitaire» d'un organisme, ces particules «se souviennent» des informations sur chaque élément étranger (antigène) envahissant un corps humain, stockent ces informations et, lorsqu'elles répètent l'invasion de ces mêmes antigènes, «transmettent» ces informations au système immunitaire pour les neutraliser.

Les personnes cardiaques ne sont plus une rareté aujourd'hui, et c'est malheureusement un fait. Mais nous avons un outil très puissant pour lutter contre cette maladie. Si vous ou votre famille souffrez de ces maladies - ne tardez pas, contactez-nous, nous vous aiderons.

© 2009-2018 Facteur de transfert 4Vie. Tous droits réservés.
Plan du site
Le site officiel du Roux-Transferfactor.
Moscou, st. Marxiste, 22, page 1, de. 505
Tel: 8 800 550-90-22, 8 (495) 517-23-77

© 2009-2019 Facteur de transfert 4Vie. Tous droits réservés.

Le site officiel du Ru-Transfer Factor. Moscou, st. Marxiste, 22, page 1, de. 505
Tel: 8 800 550-90-22, 8 (495) 517-23-77

Malformations cardiaques: classification, diagnostic, traitement et prévention

Malformations cardiaques - Un groupe de maladies caractérisées par une violation de la structure anatomique des valves cardiaques ou des cloisons. Manifeste généralement une violation de l'hémodynamique.

Ces maladies surviennent tant chez les adultes que chez les enfants et peuvent être associées à un certain nombre de facteurs. Pour comprendre ce qu'est un défaut, vous devez connaître non seulement les causes de cette maladie, mais également ses effets sur le fonctionnement général du corps.

Classification

Pour comprendre quelles sont les malformations cardiaques, vous devez connaître leur classification. Pour commencer, il faut dire qu'il existe des défauts congénitaux et acquis.

Selon l'emplacement de la lésion, il existe les types de défauts suivants:

  • Pathologie de la valve.
  • Pathologie des partitions.

Selon le nombre de structures touchées, on distingue les types de malformations cardiaques suivants:

  • Simple La défaite d'une vanne.
  • Complexe La défaite de plusieurs vannes.
  • Combiné. La combinaison d'échec et de sténose dans une valve.

La classification des malformations cardiaques prend également en compte le niveau de l'hypoxie générale du corps. En fonction de ce facteur, il existe les types suivants:

  • Blanc Approvisionnement suffisant en tissus et organes en oxygène. La cyanose n'est pas formée.
  • Bleu Manifestation précoce de l'hypoxie, formation d'une cyanose centrale.

Aussi pour la classification correcte des formes congénitales utilisé tableau selon Mardera:

Les causes

L'étiologie des formes congénitales est représentée par diverses anomalies chromosomiques. Les facteurs environnementaux jouent également un rôle. Si la mère a eu la rubéole pendant la grossesse, l’enfant présente les trois syndromes suivants:

  1. Cataracte
  2. La surdité.
  3. Anomalies congénitales du coeur. Le plus souvent, il peut s'agir du tétrade de Fallot (anomalie congénitale combinée, qui comprend une sténose du tractus de sortie ventriculaire droit, une anomalie septale ventriculaire, une luxation aortique, une hypertrophie ventriculaire droite).
  4. En plus de la rubéole, les agents infectieux suivants affectent le développement embryonnaire du système cardiovasculaire:
  • Virus de l'herpès simplex.
  • Adénovirus.
  • Cytomégalovirus.
  • Mycoplasme.
  • Toxoplasma.
  • Treponema pallidum.
  • Listeria

L'étiologie des malformations congénitales est assez large. Cela peut inclure la consommation d'alcool et de drogues par une femme enceinte. Effet tératogène prouvé sur les amphétamines de foetus.

Bien que les anomalies héréditaires ne soient pas transmises, la présence d'antécédents familiaux de pathologies cardiovasculaires augmente le risque de cardiopathie valvulaire chez les enfants. En outre, certains experts parlent du développement possible de malformations congénitales chez les générations futures avec un mariage étroitement lié.

Le rhumatisme articulaire aigu est le plus souvent la cause des malformations cardiaques acquises. En outre, l'étiologie comprend les maladies suivantes:

  • Athérosclérose
  • La syphilis
  • Maladies auto-immunes.
  • Blessures au coeur.

Principales manifestations

La physiopathologie des malformations cardiaques congénitales est plus en violation de la circulation normale. Le plus souvent, cela contribue à:

  1. Augmentation de la résistance à la circulation sanguine, entraînant une hypertrophie du service cardiaque correspondant.
  2. Créer un message vicieux entre les deux cercles de la circulation sanguine.

Très souvent, ces deux mécanismes pathogéniques peuvent être combinés. À cet égard, les signes suivants de malformations cardiaques peuvent être identifiés:

  • Essoufflement.
  • Bruit pathologique.
  • Évanouissement.
  • Cyanose
  • Palpitations.
  • Perturbation du rythme
  • Œdème périphérique dans les jambes.
  • Ascite (accumulation de liquide dans la cavité abdominale).
  • Hydrothorax (accumulation de liquide dans la cavité pleurale).

Il est à noter que les défauts compensés se déroulent le plus souvent de manière asymptomatique et sont détectés lors d'un examen de routine. Les principaux symptômes des anomalies cardiaques se produisent lorsque le corps ne peut plus faire face seul aux troubles hémodynamiques.

Diagnostics

Sur la base des seuls symptômes identifiés lors de l'examen, le diagnostic de "maladie cardiaque" est impossible. Pour ce faire, le médecin doit appliquer un certain nombre de méthodes physiques et instrumentales. Dès la première visite d'un spécialiste, la propédeutique des maladies internes, en particulier l'auscultation et l'examen de palpation, joue un rôle important.

Pour comprendre comment identifier une maladie cardiaque, il est important de connaître les méthodes instrumentales de base utilisées dans le diagnostic de ces maladies. Les études suivantes sont appliquées:

  1. Électrocardiographie. Un électrocardiogramme aidera à identifier les changements dans le travail du cœur. Un ECG pour malformations cardiaques ne joue pas un grand rôle et aide le plus souvent à identifier les conséquences de la maladie.
  2. Échocardiographie. Ceci est un diagnostic par ultrasons conçu pour étudier soigneusement les caractéristiques fonctionnelles et morphologiques du cœur.
  3. La phonocardiographie est une technique qui permet d’afficher les sons du cœur sous forme graphique.
  4. Radiographie Vous permet d'identifier la configuration du cœur et de détecter la transposition vasculaire.

La pédiatrie moderne occupe une place particulière dans la définition des anomalies congénitales et attribue un dépistage prénatal. Ce diagnostic d'anomalie cardiaque est réalisé en plusieurs étapes. La phase initiale repose sur les épaules d'un gynécologue ordinaire et, après suspicion d'éventuels changements, la femme enceinte est envoyée chez un spécialiste en échocardiographie fœtale.

Événements médicaux

La principale méthode de traitement de la plupart des malformations cardiaques est la chirurgie. Néanmoins, afin de réduire l’intensité de la progression de la maladie et de normaliser la circulation sanguine, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  1. Les anticoagulants. Leur utilisation s’explique par la nécessité de réduire le risque de formation de caillots sanguins.
  2. Les diurétiques. Les diurétiques sont nécessaires pour soulager le syndrome de l'œdème, ainsi que pour compenser l'insuffisance cardiaque.
  3. β-bloquants. Nécessaire pour réduire la charge sur le coeur et la normalisation de la pression.
  4. Inhibiteurs de l'ECA. Comme les médicaments antérieurs, sont nécessaires pour lutter contre l'hypertension.
  5. Médicaments anti-arythmiques. Utilisé pour les défauts au cours desquels il y a violation du rythme cardiaque.
  6. Vasodilatateurs Réduisez la charge sur le coeur.

Comment traiter une maladie cardiaque dans chaque cas, seul le médecin pourra y répondre après avoir posé le diagnostic. Il est extrêmement important de respecter toutes les recommandations médicales et d’utiliser les médicaments à la posologie spécifiée.

Les méthodes de traitement chirurgical des maladies cardiaques chez les adultes et les enfants sont très diverses. Le traitement est appliqué à la fois pour les malformations acquises et congénitales. Les indications chirurgicales dépendent directement du degré de perturbation hémodynamique. Dans les formes congénitales et s'il existe une obstruction du flux sanguin, les interventions suivantes sont effectuées pour l'éliminer:

  • Dissection de la constriction valvulaire dans le tronc pulmonaire.
  • Excision des zones resserrées de l'aorte.

Dans le cas où un défaut s'accompagne d'un petit débordement circulaire, il est nécessaire d'éliminer les écoulements pathologiques de sang. Ceci est réalisé à travers les activités suivantes:

  • Pansement du canal aortique ouvert.
  • Fermeture d'un défaut septal auriculaire ou interventriculaire existant.

En plus de ce qui précède, les opérations de maladie cardiaque suivantes sont utilisées pour les formes congénitales:

  1. Valve en plastique.
  2. Prothèses
  3. Reconstruction.

La reconstruction est utilisée pour des pathologies complexes, qui s'accompagnent non seulement d'une violation de l'appareil valvulaire, mais également d'un mauvais emplacement des gros vaisseaux.

Pendant longtemps, on pensait que le traitement chirurgical des malformations cardiaques congénitales devrait être pratiqué à l'âge de cinq ans, voire plus tard. Cependant, le niveau de médecine permet actuellement une correction chirurgicale dans les premières années de la vie.

En cas de pathologies acquises de l'appareil valvulaire, l'intervention chirurgicale principale est la prothèse. Le patient est remplacé par un artificiel à la place de la valve endommagée.

En cas de sténose acquise afin d'éliminer les obstacles existants est réalisée en plastique valvulaire.

Des complications

Pour comprendre le danger des maladies cardiaques, vous devez savoir quelles en seront les conséquences. Les principales complications sont associées à la formation d’une insuffisance circulatoire. Il en existe les types suivants:

  1. Insuffisance ventriculaire gauche.
  2. Insuffisance ventriculaire droite.

L'un des principaux signes d'insuffisance ventriculaire gauche grave est l'essoufflement, accompagné de la libération d'une teinte sanglante d'expectorations mousseuses. Sa couleur est due à la présence de cellules spéciales. Les cellules de maladie cardiaque sont représentées par des macrophages alvéolaires contenant de l'hémosidérine. La présence de ces cellules est observée dans l'infarctus pulmonaire ou la stagnation de la circulation pulmonaire. Et c’est à cause d’eux que les crachats dans ces pathologies ont une couleur «rouillée».

Processus de soins infirmiers

Le processus de soins infirmiers pour les maladies cardiaques joue un rôle important dans l'amélioration de la qualité de vie du patient. Ce processus a les objectifs suivants:

  1. Améliorer la qualité de vie du patient à un niveau acceptable.
  2. Minimiser les problèmes émergents.
  3. Aidez le patient et sa famille à s'adapter à la maladie.
  4. Répondre aux besoins essentiels du patient ou à son rétablissement complet.

Pour les malformations cardiaques, ce processus se déroule en plusieurs étapes. À la première étape, l’infirmière doit déterminer les besoins de base du patient. La deuxième étape consiste à poser un diagnostic infirmier et à identifier les principaux problèmes du patient, parmi lesquels il convient de souligner les suivants:

  • Physiologique. Ce groupe comprend toutes les complications du diagnostic principal.
  • Psychologique. L'inquiétude face aux changements dans la qualité de vie, ainsi que la crainte d'une détérioration du pronostic de la maladie. Cela inclut également un manque de connaissances et de compétences en matière de soins de santé en général.
  • Problèmes de sécurité. Une attention particulière devrait être portée au risque accru d'infection, à la mauvaise utilisation des médicaments prescrits, ainsi qu'au risque de chute en cas d'évanouissement.

La troisième étape consiste à définir les objectifs que l'infirmière doit se fixer pour améliorer l'état général du patient. La quatrième étape comprend la mise en œuvre de toutes les interventions infirmières qui doivent être effectuées conformément au protocole de traitement et au diagnostic du défaut. La dernière étape consiste à évaluer l'efficacité des soins infirmiers, qui sont effectués non seulement par l'infirmière, mais aussi par son supérieur immédiat, ainsi que par la patiente elle-même.

Mesures préventives

La prévention des malformations cardiaques est un ensemble extrêmement important de mesures visant à réduire le risque de violation de l'appareil valvulaire du cœur. Il convient de noter que pour prévenir les malformations congénitales, la future mère devrait suivre les recommandations suivantes:

  1. Enregistrement en temps opportun.
  2. Visites régulières chez le gynécologue en temps opportun pour un examen de routine.
  3. Bonne nutrition.
  4. L'élimination des mauvaises habitudes.
  5. Correction des maladies associées.
  6. En l'absence de vaccination par le virus de la rubéole, vacciner environ 6 mois avant la conception prévue.
  7. Consommation d'acide folique prophylactique.

Les rhumatismes sont la principale cause des maladies cardiaques acquises. C'est pourquoi l'une des principales mesures préventives consiste à prévenir le développement du rhumatisme articulaire aigu.

Les éléments suivants sont également recommandés:

  • Maintenir un mode de vie sain.
  • Bonne nutrition.
  • Traitement opportun des exacerbations de pathologies chroniques.
  • Remédiation des foyers infectieux.

Après un traitement du rhumatisme chez l'adulte et l'adolescent, il est recommandé d'effectuer une prophylaxie à la bicilline.

Aussi, afin de réduire les manifestations du processus rhumatismal, ainsi que d'éviter les conséquences possibles, il est recommandé d'effectuer un massage pour malformations cardiaques. Il y a les indications suivantes pour le massage:

  • Stade inactif de la maladie.
  • La période de réduction des principales manifestations.
  • Insuffisance circulatoire formée.

Pendant la période de modifications inflammatoires actives des membranes cardiaques, le massage n'est pas autorisé.

Malformations cardiaques: comment reconnaître dans le temps?

Les maladies cardiaques constituent l’un des problèmes les plus courants chez les nouveau-nés. Ces troubles du développement doivent être diagnostiqués et traités à temps. Le professeur Philippe Genti, responsable de la section de diagnostic par ultrasons du Fetal Medicine Center à Nashville (États-Unis), consultant clinique de Philips pour les études en échographie, a reconnu expert international en échocardiographie fœtale.

À quelle fréquence les enfants développent-ils des malformations cardiaques? Existe-t-il des statistiques pour différents pays et spécifiquement pour la Russie?

Dans diverses études, l'incidence des maladies cardiaques varie de 4 à 50 cas pour 1 000 bébés nés vivants. La fréquence des types les plus courants de coronaropathie est également très différente d’une étude à l’autre. Cela s'explique en partie par les différences de diagnostic des nouveau-nés et en partie par la variabilité locale. Les pathologies sévères surviennent en moyenne dans six cas sur mille. Malheureusement, je ne dispose pas d'informations complètes sur les statistiques relatives aux maladies en Russie. Je ne peux donc pas fournir de données précises. Cependant, j'ai réussi à remarquer que les statistiques sur les malformations cardiaques dans les différents pays sont à peu près identiques, mais il existe une différence assez notable dans le diagnostic et la détection de telles pathologies. Par exemple, aux États-Unis, au Canada et dans d’autres États, de telles études sont réalisées par des spécialistes étroits du domaine de la sonographie par ultrasons. En Russie, la situation est différente. Ici, ces diagnostics sont effectués par les médecins traitants.

En Russie, à mon avis, l'écologie peut influer sur le développement des maladies cardiaques: les personnes vivant dans des régions non respectueuses de l'environnement courent un risque plus élevé de maladie cardiaque que les personnes vivant dans un environnement plus naturel.

A quel stade de la grossesse est testé?

Habituellement, une telle enquête est effectuée entre 18 et 22 semaines. À ce jour, des progrès ont été accomplis dans le développement d’instruments à ultrasons innovants, qui, nous l’espérons, permettront d’effectuer plus tôt l’échocardiographie fœtale. Cependant, la décision de prendre des mesures supplémentaires en cas de pathologie est encore généralement prise au cours du deuxième trimestre. Nous devons comprendre que dans les périodes précédentes, le cœur du fœtus est si petit qu'il est parfois très difficile de poser un diagnostic précis. En outre, certaines malformations cardiaques se manifestent pleinement et ne peuvent être observées qu’après le premier trimestre.

Qu'est-ce qui peut provoquer une malformation du cœur - une mauvaise écologie, une hérédité, d'autres facteurs? Et comment peut-il être évité?

Tous ces facteurs peuvent jouer un rôle. Si l'un des enfants a déjà atteint la maladie, la mère doit être examinée avec soin au cours des grossesses suivantes. En outre, plus d'attention exige des futures mères atteintes de leurs propres maladies cardiologiques. De nombreuses raisons peuvent conduire au développement de malformations cardiaques chez un enfant. Parmi eux - la consommation d'alcool ou de drogues pendant la grossesse, ainsi que le tabagisme. Bien sûr, de nombreux facteurs concomitants, outre le tabagisme, contribuent à la formation de pathologies cardiaques, et cette habitude en soi n'est pas la cause principale du développement de la maladie. En plus de la recommandation d'abandonner les mauvaises habitudes, je vous conseille également de vous tourner vers l'hérédité, afin qu'en cas de détection de pathologies chez des membres de votre famille, vous compreniez quoi accorder une attention particulière pendant la grossesse.

Existe-t-il des indications selon lesquelles une femme portant un enfant devrait définitivement subir un tel examen (par exemple, si elle-même a des problèmes cardiaques)?

Bien sur. Je pense que chaque femme devrait être dépistée entre 18 et 22 semaines de grossesse. Au moins, cela évitera les surprises lors de la naissance d'un enfant. Toutes les anomalies ne peuvent pas être diagnostiquées, mais la plus dangereuse d'entre elles sera détectée. Surtout, vous devriez certainement consulter les futures mères qui ont une maladie cardiaque. Bien sûr, cela ne signifie pas que si une femme a une pathologie cardiaque, elle donnera certainement naissance à un enfant présentant des problèmes similaires, mais un tel risque existe malheureusement. C'est pourquoi le diagnostic en début de grossesse ne sera jamais superflu. Dans certains cas, une échographie du cœur du bébé est simplement nécessaire. Par exemple, si une femme a déjà fait une fausse couche. En outre, les médecins établissent souvent un tel diagnostic si une femme était malade pendant sa grossesse, elle prenait des antibiotiques et d’autres médicaments.

Comment savoir que vous avez une maladie cardiaque?

Maladie cardiaque - une pathologie chronique en constante évolution, caractérisée par une violation des valvules cardiaques, des parois et des vaisseaux sanguins. La pathologie est enregistrée dans 7 cas sur 1 000 nouveau-nés et occupe l'une des principales places en termes de mortalité infantile à l'âge d'un an. Comment découvrir une maladie cardiaque?

Signes de maladie

La pathologie découle de défauts dans les muscles du cœur, des valves et des vaisseaux sanguins. Les malformations cardiaques congénitales se forment par voie intra-utérine.
Symptômes de la maladie:

  • fatigue accrue et essoufflement;
  • manque d'appétit;
  • évanouissement;
  • souffle cardiaque;
  • retard de développement, faible taille et faible poids;
  • Peau bleue autour du nez, de la bouche et des oreilles;
  • chez les enfants plus âgés, la maladie se manifeste par la réticence à bouger.

Parfois, tous ces signes ne se présentent pas du tout. C'est pourquoi tous les nouveau-nés doivent subir une échocardiographie.
Il existe des malformations cardiaques acquises, dont 90% sont rhumatismales. Ils peuvent être diagnostiqués à la fois dans l'enfance et à l'âge adulte. Cela se manifeste par un défaut dans une ou plusieurs vannes.
Les causes de la maladie sont l'athérosclérose, une endocardite infectieuse, rarement des blessures et la spondylarthrite ankylosante.
Le patient peut éprouver une augmentation du rythme cardiaque, un essoufflement, un gonflement et d’autres manifestations de l’insuffisance cardiaque.

La maladie est diagnostiquée lors d'un examen clinique. Au cours de ce processus, le médecin peut détecter un souffle cardiaque causé par un travail impropre. En outre, un spécialiste corrige la respiration sifflante dans les poumons provoquée par la stagnation du sang dans les vaisseaux de cet organe.
Pour clarifier le diagnostic du patient est envoyé à l'échocardiographie, la radiographie et l'électrocardiographie. Après avoir analysé tous les résultats obtenus, le médecin peut établir ou réfuter une maladie cardiaque.
Le médecin accorde une attention particulière à la pâleur de la peau et à la présence de poches, et détecte également une augmentation du foie à la palpation.
La méthode la plus précise pour détecter une anomalie cardiaque consiste à effectuer une échocardiographie, c'est elle qui est capable de détecter une image précise du travail et des paramètres du cœur.

Signes et symptômes de maladie cardiaque

Une maladie cardiaque est une anomalie dans le développement ou le fonctionnement du muscle cardiaque, des vaisseaux sanguins, des valves ou des septums. La circulation normale est perturbée et une insuffisance cardiaque se développe.

Sans traitement rapide, de telles pathologies peuvent être fatales. Par conséquent, il est important de noter les symptômes de la maladie cardiaque à temps.

Les signes de cette pathologie dépendent du type de maladie et de son stade. Il existe des maladies cardiaques congénitales et acquises. Leurs symptômes sont légèrement différents, bien qu'il existe des signes communs.

  • Toutes les informations sur le site sont à titre informatif seulement et ne constitue pas un manuel pour l'action!
  • Seul un médecin peut vous donner un diagnostic exact!
  • Nous vous exhortons à ne pas vous auto-guérir, mais à vous inscrire auprès d'un spécialiste!
  • Santé à vous et à votre famille!

Les manifestations cliniques des pathologies congénitales sont moins prononcées et parfois asymptomatiques. La maladie cardiaque acquise a des symptômes plus spécifiques.

Manifestation chez les enfants

Cette pathologie se produit même au stade de développement intra-utérin en raison d'une mauvaise formation d'organes. Maintenant, de plus en plus d'enfants naissent avec une maladie cardiaque. Dans de nombreux cas, la pathologie est diagnostiquée immédiatement après la naissance.

Les signes externes de malformations sont les souffles cardiaques, l'essoufflement et une nuance pâle ou bleuâtre des lèvres et des membres. Ce sont des symptômes communs, les manifestations cliniques restantes de la pathologie sont associées au lieu de sa localisation.

Parmi les malformations cardiaques congénitales telles sont courantes:

  • sténose de la valve mitrale ou aortique;
  • pathologie du développement du septum interatrial ou interventriculaire;
  • des anomalies du développement et du fonctionnement des vaisseaux cardiaques;
  • Le défaut congénital le plus dangereux est la tétrade de Fallot, qui combine plusieurs pathologies graves.

Toutes ces anomalies du développement sont dangereuses pour la vie et la santé de l'enfant car elles conduisent à une altération de la circulation sanguine. L'insuffisance cardiaque et le manque d'oxygène se développent.

  • le rythme cardiaque est perturbé, le pouls sur les mains est mal palpable;
  • la poitrine peut être déformée;
  • la croissance et le développement ralentissent;
  • peau bleue ou pâle;
  • il y a un essoufflement grave et des problèmes d'allaitement.

Habituellement, un défaut est diagnostiqué au cours des trois premières années de la vie d’un enfant et le traitement est effectué à temps. Mais la pathologie a un impact sur toute la vie future du patient.

  • fatigue, léthargie et faiblesse;
  • évanouissements fréquents;
  • la peau de l'enfant est pâle et peut devenir bleue au niveau des lèvres et des extrémités;
  • la pression artérielle est instable;
  • un œdème survient souvent;
  • immunité réduite et rhumes fréquents;
  • la dyspnée apparaît au moindre effort physique;
  • Les membres sont froids et deviennent souvent bleus.

La plupart des manifestations cliniques se produisent avec une maladie cardiaque combinée.

Dans certains cas, cela peut se produire de manière presque imperceptible et ne peut être diagnostiqué qu'à l'âge adulte.

Symptômes de maladie cardiaque par type

Le plus souvent, ces pathologies sont formées en raison d'anomalies de l'aorte ou de la valve mitrale reliant les gros vaisseaux du cœur. Les maladies cardiaques peuvent se développer en raison de cardiosclérose, de maladie coronarienne, d’hypertension et d’autres maladies.

Les méthodes de traitement et de diagnostic du prolapsus de la valve mitrale à 1 degré sont décrites ci-après.

Selon la localisation de la pathologie et ses caractéristiques, différentes manifestations cliniques sont possibles:

La maladie modifie la forme de la valve et perturbe son fonctionnement normal. Parfois, cette anomalie se développe dans le développement du fœtus. La valve prend la forme d'un entonnoir et la circulation est perturbée.

Mais avec un traitement en temps opportun, le patient peut mener une vie normale.

Il ne s'inquiète que de ces symptômes:

  • tachycardie ou arythmie, il peut même y avoir des interruptions dans le travail du cœur;
  • le retard du pouls sur la main gauche par rapport à la droite;
  • douleur à la poitrine;
  • toux sèche;
  • difficulté à respirer.

Au premier degré d'endommagement de la valve, ces symptômes ne sont observés que pendant l'exercice. Dans les cas graves et avec un traitement inapproprié, ils sont ressentis même au repos.

Il peut également y avoir des lésions pulmonaires, qui se traduisent par une forte toux, souvent accompagnée de sang, un gonflement est possible.

Par conséquent, une personne ressent les symptômes de manque d’oxygène:

  • maux de tête fréquents;
  • faiblesse menant à une perte de conscience;
  • peut se sentir étourdi;
  • ressentez des acouphènes;
  • la vue peut se détériorer;
  • la pression est souvent réduite;
  • la peau devient pâle.

En raison du travail incorrect du cœur, le pouls et l'essoufflement sont rapides. Il y a le soi-disant pouls de Quincke à la base du clou.

Mais le signe le plus caractéristique de la maladie de la valve aortique est ce qu'on appelle le syndrome de Landolfi. Il se caractérise par le fait que les pupilles du patient réagissent aux battements de coeur. Lorsque le sang est libéré, ils rétrécissent et, lorsque le muscle cardiaque est relâché, il se dilate.

Avec cette pathologie, les modifications du muscle cardiaque progressent rapidement et une insuffisance cardiaque se développe.

Cette anomalie peut être due à une pathologie valvulaire elle-même due à des anomalies du développement intra-utérin ou à une endocardite rhumatoïde.

Il se trouve que le trou qu’il recouvre est plus grand que la taille des volets. Tout cela conduit au fait que le sang retourne dans l'oreillette gauche.

Les principales manifestations cliniques de la pathologie sont similaires aux symptômes de toutes les maladies cardiovasculaires:

  • lourdeur et douleur dans la poitrine;
  • essoufflement et difficulté à respirer;
  • trouble du rythme cardiaque;
  • faiblesse et fatigue.

Mais il existe des symptômes spécifiques causés par une insuffisance de la valve mitrale:

  • lèvres et joues bleues;
  • gonflement des veines du cou;
  • le son frémissant caractéristique lors de l'écoute d'un battement de coeur - on l'appelle "le ronronnement du chat";
  • dans certains cas, en raison d'une circulation sanguine altérée augmente le foie.

Cela conduit aux symptômes suivants:

  • le pouls faiblit et devient rare;
  • la pression supérieure diminue, à cause de laquelle il existe une petite différence entre les indices systolique et diastolique;
  • la peau devient pâle;
  • vertiges et évanouissements;
  • souvent maux de tête;
  • en position couchée sur le côté gauche, des tremblements dans le cœur se font sentir.

Et bien sûr, comme pour tous les vices du cœur, le patient s'inquiète de la douleur derrière le sternum. Lors de la sténose de la bouche de l'aorte, elles sont paroxystiques, souvent très fortes.

Ce défaut s'exprime dans la stase veineuse dans le sang, ce qui provoque les symptômes suivants:

  • gonflement grave;
  • rétention d'eau dans le foie;
  • sensation de lourdeur dans l'abdomen due au débordement des vaisseaux sanguins dans la cavité abdominale;
  • augmentation du rythme cardiaque et baisse de la pression artérielle.

Parmi les signes communs à toutes les malformations cardiaques, on peut noter une peau bleue, un essoufflement et une faiblesse grave.

Comment déterminer la forme acquise de la pathologie

Après des blessures, des maladies infectieuses et inflammatoires, une endocardite rhumatoïde, ainsi que dans les cas d'hypertension grave ou de maladie coronarienne, une maladie cardiaque survient souvent chez l'adulte. Dans ce cas, une ou plusieurs valvules peuvent être touchées, le rétrécissement de l'aorte et la pathologie des septums intracardiaques se développent.

Au moindre soupçon de maladie cardiaque, vous devez consulter un médecin. Étant donné que bon nombre des symptômes d'anomalies valvulaires et vasculaires sont similaires à ceux de l'angine de poitrine, il est nécessaire de subir un examen.

Le médecin vous prescrit un électrocardiogramme, une radiographie du cœur, une IRM et un échocardiogramme. Des analyses de sang sont prises pour déterminer la glycémie et le cholestérol. Le symptôme principal du vice lors de l'examen externe sera un souffle cardiaque.

Pour commencer le traitement à temps, vous devez connaître les symptômes de la maladie cardiaque acquise:

  • fatigue, évanouissements, maux de tête;
  • difficulté à respirer, essoufflement, toux et même œdème pulmonaire;
  • rythme cardiaque rapide, perturbation de son rythme et modification de l'emplacement de la pulsation
  • douleur au coeur - aiguë ou pressante;
  • peau bleue due à la stagnation du sang;
  • augmentation des artères carotides et sous-clavières, gonflement des veines du cou;
  • développement de l'hypertension;
  • gonflement du foie, hypertrophie du foie et sensation de lourdeur dans l'estomac.

Il est très important d’être examiné régulièrement par un médecin, surtout lorsque des symptômes d’insuffisance cardiaque apparaissent.

Souvent, la maladie se développe progressivement et acquiert une forme chronique. À des dommages insignifiants à une valve, un défaut ne peut pas se manifester pendant longtemps. Dans ce cas, le bien-être du patient se détériore constamment, une insuffisance cardiaque se développe, ce qui n'est perceptible que pendant l'exercice.

Parmi les malformations cardiaques acquises, la pathologie de l'aorte est plus courante. Cela est dû à un mode de vie et à une nutrition inappropriés. Il affecte la bouche de l'aorte le plus souvent chez les personnes âgées, ce qui se traduit par une insuffisance cardiaque progressive. Le patient ressent une douleur paroxystique au cœur, un essoufflement, une faiblesse.

Les maladies cardiaques acquises, telles que la pathologie de la valvule mitrale, sont plus courantes chez les jeunes. Dans ce cas, il existe des symptômes tels que l'essoufflement et des palpitations lors de tout effort physique, une insuffisance pulmonaire, une pâleur de la peau et des lèvres bleues.

Les experts décriront l'hypoplasie du cœur gauche dans cet article.

À partir de cet article, vous apprendrez comment identifier une maladie cardiaque chez le nouveau-né.

Il arrive souvent que les patients consultent un médecin lorsque la maladie cardiaque se manifeste déjà sérieusement. Au début, les pathologistes ne font parfois pas attention aux manifestations cliniques.

Mais pour un pronostic positif, il est nécessaire d'identifier la maladie le plus tôt possible.

Signes et diagnostic de malformations cardiaques

Université d'État Kabardino-Balkarienne. H.M. Berbekova, Faculté de médecine (KBSU)

Niveau d'éducation - Spécialiste

Cycle de certification pour le programme "Cardiologie clinique"

Académie de médecine de Moscou. I.M. Sechenov

La maladie cardiaque est une pathologie assez grave dans laquelle le travail de l'appareil valvulaire est perturbé. La complexité de la gravité des symptômes inclut la sténose, les micropores des types combinés et combinés, le développement de l'insuffisance cardiaque. En l'absence de traitement approprié, de tels facteurs peuvent entraîner une invalidité grave ou la mort. C'est pourquoi il est important de diagnostiquer à temps et de commencer le traitement.

Qu'est-ce que vous devez savoir sur le problème?

En cas de violations graves de la structure du cœur, le fonctionnement de l'organe vital est défaillant et, par conséquent, tout le corps commence à souffrir. La maladie cardiaque est une lésion des valves cardiaques ou de ses structures.

Le caractère inné se révèle lors de l'enquête du patient. Cette forme est une cause fréquente d'invalidité et de décès à un jeune âge. Qu'est-ce qui provoque la pathologie? Les principales causes sont les rhumatismes (90% des cas), l’athérosclérose (environ 6%) et d’autres maladies (traumatismes, tumeurs).

Les malformations congénitales constituent un groupe important et diversifié de maladies du cœur et des gros vaisseaux. Accompagné par des changements dans le flux sanguin, une surcharge et une insuffisance cardiaque. Il est diagnostiqué chez 1 à 2% des nouveau-nés. Un certain nombre de signes caractéristiques vous permettent de diagnostiquer la maladie.

La sévérité du tableau clinique: une description complète des symptômes

Les symptômes suggérant qu'une personne présente ce type de pathologie sont nombreux. La manifestation du tableau clinique est commune aux formes congénitales et acquises de la maladie. La maladie cardiaque se distingue par les symptômes suivants.

  1. Perturbation de l'activité cérébrale. Le cerveau humain en raison d'une circulation sanguine altérée commence à traiter les informations au ralenti. Chez les enfants, on observe un retard de développement et chez l’adulte, une perception médiocre des processus de la vie normale. Une personne ajoute mal des chiffres, oublie souvent les mots et autres informations simples.
  2. Cyanose de la peau ou pâleur excessive. La teinte bleuâtre est évidente dans la région du nez, des oreilles ou dans tout le corps.
  3. Modification de la forme des doigts et du renflement des ongles - le seuil du cœur peut être diagnostiqué en attirant l’attention sur les doigts. Si une personne a des problèmes de circulation sanguine, ses extrémités gonflent fortement et ses ongles deviennent convexes (ils ressemblent à du verre de montre).
  4. Respiration rapide, fatigue fréquente. Après un effort physique, il existe un essoufflement important. La faiblesse, qui se produit toutes les 2-3 heures, parle également de problèmes cardiaques.
  5. Évanouissements fréquents. Ce signe indique un formulaire en cours d'exécution. En cas de perte de conscience fréquente sans raison apparente (ou après une activité sportive), vous devez immédiatement consulter un médecin.

Parmi les symptômes associés, il y a une légère toux. En outre, le patient peut expectorer du sang. Dans des cas exceptionnels, les personnes avec un tel diagnostic développent une fibrillation auriculaire (arythmie cardiaque) et un œdème pulmonaire.

Qu'il s'agisse de malformations cardiaques, il n'y a aucune activité sur le plan physique. Quelle que soit la charge, la fréquence cardiaque augmente sensiblement. Le sang commence à "traverser" le corps plus rapidement, fournissant des nutriments au tissu musculaire impliqué. Dans le même temps, un cœur malade s’acquitte mal d’une telle tâche.

Stades de la pathologie et spécificité des symptômes

La gravité du tableau clinique dépend du stade de perturbation du cœur dans le corps.

  1. Compensatoire. L'absence totale de gravité de la maladie. Le cœur produit des mécanismes adaptatifs et corrige indépendamment les violations. Le corps s'adapte aux problèmes existants.
  2. Stade de sous-compensation. Les symptômes apparaissent après le moindre effort physique (marche rapide). Le patient commence à avoir l'essoufflement, accélère le pouls, apparaît une cyanose (teint violet ou bleu), un gonflement, un état pré-inconscient.
  3. Vient ensuite la phase de décompensation. Les fonctions de compensation du cœur sont épuisées, les symptômes typiques apparaissent dans un état de repos complet. En raison de la difficulté à pomper le sang, un essoufflement accompagne le patient même en position couchée. Les changements dystrophiques se produisent dans le corps.
  4. La dernière étape est terminale. Fatal.

Etablir un diagnostic précis: la spécificité de détecter une maladie chez l'enfant

Les diagnostics permettant d'identifier une telle pathologie cardiaque commencent généralement par l'examen préventif d'une femme dans le ventre de laquelle un enfant se développe. L'écoute des contractions et du travail du cœur permet de déterminer une malformation cardiaque chez un nourrisson à un stade précoce de développement. Dès la naissance d'un enfant, les médecins procèdent à un examen, écoutent les bruits du cœur, observent les premiers jours de la vie. Si le besoin s'en fait sentir, le nouveau-né est transféré dans des centres spéciaux.

L'examen médical préventif des enfants d'âge préscolaire et des écoliers comprend un examen par un pédiatre et une vérification cardiaque complète. Si un bruit obscur est trouvé chez un enfant, il est ensuite soumis à l'examen d'un cardiologue qui effectue un certain nombre de procédures de laboratoire et d'instruments.

La phonocardiographie est considérée comme la méthode la plus efficace pour diagnostiquer le bruit cardiaque. Grâce à ce type de recherche, vous pouvez enregistrer puis décrypter des sons. La méthode permet de distinguer le bruit organique du bruit fonctionnel.

Description détaillée des méthodes de diagnostic

Si, après avoir examiné la liste des symptômes, vous avez trouvé une correspondance avec votre propre situation, il est préférable de rester en sécurité et de vous rendre à la clinique où un diagnostic exact révèle une maladie cardiaque.

Le diagnostic initial peut être déterminé en utilisant le pouls (mesure, être au repos). La méthode de palpation est utilisée pour examiner le patient, écouter le rythme cardiaque pour détecter les bruits et les changements de ton. Les poumons sont également contrôlés, la taille du foie est déterminée.

La liste des méthodes instrumentales permettant de confirmer un diagnostic comprend un certain nombre de procédures.

  1. Échographie - une méthode universelle et éprouvée. Ce n'est qu'avec son aide qu'il est possible de détecter une maladie cardiaque chez les bébés avant leur naissance. Il s'agit d'une mesure préventive prise plusieurs fois pour obtenir ou confirmer le résultat. Les informations obtenues aident à comprendre le travail de différentes parties du cœur, à déterminer les zones épaissies des muscles et à révéler le retour du sang.
  2. Photocardiographie - Étude de l’état du muscle cardiaque, fondée sur un bruit d’écoute complet au cours de son fonctionnement.
  3. La radiographie est une méthode basée sur une évaluation graphique de la taille du cœur et de la présence de liquide en excès dans les cavités pleurales. Pour information, un instantané de la poitrine humaine est analysé.
  4. Tomographie À l'aide d'un équipement spécial, le médecin mène des recherches. Le principe de fonctionnement est basé sur la résonance. Actuellement détenu en quelques minutes en utilisant un ordinateur. Il est utilisé pour identifier les formes rares de malformations congénitales.

L'électrocardiogramme est obligatoire. Cette procédure est une analyse complète du myocarde (couche musculaire principale) et des nerfs, qui assurent le fonctionnement correct du cœur.

La méthode de diagnostic la plus courante est la radiographie. Cette étude offre l’occasion d’analyser le développement de certaines parties de l’aorte et du cœur lui-même. Dans certains cas, on utilise un contraste de l'œsophage. Le patient avale un agent de contraste et le radiologue surveille sa progression dans le corps. Avec des défauts anatomiques, un élargissement de la cavité cardiaque peut provoquer une déviation de l'œsophage. Le diagnostic final est fait sur cette base.

Électrocardiographie: tout sur la méthode

Cette méthode est l'une des plus efficaces et les plus fiables. L'électrocardiographie (ECG) est une méthode qui représente une image graphique de la contraction du muscle cardiaque. Pour retirer l'ECG, utilisez des plaques placées à la surface du corps humain (jambes, poignets, poitrine) et connectées à l'appareil. L'appareil génère un graphique imprimé sur une feuille de papier. Il est considéré comme un spécialiste qui tire une conclusion.

L'utilisation de l'ECG dans les malformations cardiaques permet d'identifier un certain nombre d'indicateurs:

  • établir le rythme exact du muscle cardiaque;
  • déterminer la présence d'arythmies, de blocages et d'ischémie;
  • analyse de l'épaisseur du muscle cardiaque;
  • la présence d'une demande de sang inversé.

Cette méthode pour des pathologies de types variés permet de faire une évaluation qualitative du travail de toutes les valves et de toutes les parties du cœur.

La précision du diagnostic permet d’atteindre les méthodes associées: échocardiographie, tomodensitométrie ou imagerie par résonance magnétique du cœur. Il est impératif de passer des tests de laboratoire pour déterminer le niveau de sucre et de cholestérol. Des analyses de sang et d'urine sont effectuées, la composition biochimique du sang est examinée.

Rappelez-vous que le diagnostic de maladie cardiaque n'est pas fatal. Le temps principal pour le détecter. Un certain nombre de méthodes de diagnostic et de thérapies complexes minimisent les risques de complications dangereuses et redonnent au patient une vie normale et épanouissante.

Comment déterminer une maladie cardiaque

Les maladies cardiaques sont une série unique d’anomalies structurelles et de déformations des valves, des cloisons, des ouvertures entre les cavités cardiaques et des vaisseaux qui gênent la circulation sanguine dans les vaisseaux cardiaques internes et prédisposent à la formation de formes aiguës et chroniques de circulation sanguine insuffisante. Les maladies cardiaques dues à des facteurs étiologiques sont congénitales et acquises.

Les malformations cardiaques d'étiologie congénitale sont divisées en défauts qui constituent une anomalie de la formation embryonnaire du SS.C. et les malformations cardiaques qui se développent à la suite de pathologies endocardiales au cours du développement fœtal. Étant donné les lésions morphologiques, cette catégorie de maladie cardiaque se manifeste par des anomalies dans la localisation du cœur, dans la structure pathologique des cloisons, à la fois entre les ventricules et entre les oreillettes.

Il existe également des défauts dans le canal artériel, l'appareil valvulaire du cœur, de l'aorte et le mouvement de vaisseaux importants. Pour les cardiopathies à étiologie acquise, le développement est caractéristique des cardites rhumatismales, de l’athérosclérose et parfois après des traumatismes et de la syphilis.

Causes de maladie cardiaque

La formation d’une anomalie cardiaque d’étiologie congénitale peut être influencée par des mutations géniques, divers processus infectieux, des intoxications endogènes et également exogènes pendant la grossesse. En outre, cette catégorie de maladies cardiaques est caractérisée par divers troubles de l’ensemble chromosomique.

Parmi les modifications caractéristiques, la trisomie 21 est notée dans le syndrome de Down. Près de 50% des patients atteints de cette pathologie génétique sont nés avec une cardiopathie congénitale (CHD), à savoir, il s’agit de malformations septales ou auriculo-ventriculaires ventriculaires. Parfois, des mutations se produisent simultanément dans plusieurs gènes, contribuant au développement d'une maladie cardiaque. De telles mutations, comme dans TBX 5, sont identifiées chez de nombreux patients ayant un diagnostic de syndrome de Holt-Orama, qui est une maladie de type autosomique avec des défauts septaux. Le développement de la sténose aortique supravalvulaire est une mutation du gène de l'élastine, tandis que des modifications du gène NKX conduisent au développement de la malformation cardiaque de la tétrade de Fallot.

En outre, une maladie cardiaque peut survenir à la suite de divers processus pathologiques se produisant dans le corps. Par exemple, dans 85% des cas, les rhumatismes affectent le développement d'une sténose mitrale et dans 26% des lésions de la valve aortique. Cela peut également contribuer à la formation de diverses combinaisons de travail insuffisant de certaines valves et de sténose. Une septicémie, une endocardite infectieuse, un traumatisme, une athérosclérose et, dans certains cas, une endocardite de Liebman-Sachs, une polyarthrite rhumatoïde, qui provoque des lésions viscérales et une sclérodermie, peuvent entraîner la formation de troubles cardiaques acquis au cours de la vie.

Parfois, diverses modifications dégénératives provoquent le développement d'une insuffisance mitrale et aortique isolée, une sténose aortique, pour laquelle une origine non rhumatismale est caractéristique.

Symptômes de maladie cardiaque

Toutes les lésions organiques des valves cardiaques ou de leurs structures, qui deviennent les causes de troubles caractéristiques, appartiennent à un groupe commun appelé maladie cardiaque.

Les caractéristiques de ces anomalies sont les principaux indicateurs avec lesquels il est possible de diagnostiquer une certaine maladie cardiaque, ainsi que le stade de développement correspondant. En même temps, il a ses propres symptômes d'étiologie congénitale, qui est déterminée presque immédiatement après la naissance, mais une clinique rare est caractéristique des anomalies cardiaques acquises, en particulier au stade compensatoire de la maladie.

En règle générale, les symptômes cliniques de la maladie cardiaque peuvent être divisés en signes généraux et spécifiques de la maladie. Certains troubles de la structure du cœur ou des vaisseaux sont caractérisés par certaines spécificités des symptômes, mais les signes communs sont caractéristiques de nombreuses maladies de l’ensemble du système circulatoire. Par conséquent, les maladies cardiaques, par exemple, chez les nourrissons ont davantage de symptômes non spécifiques, par opposition aux symptômes d’un certain type de troubles du système sanguin.

Les maladies cardiaques des enfants se différencient par le type de coloration de la peau. Lorsque la coloration cyanotique de la peau est considérée comme des défauts bleus, alors que les défauts blancs se caractérisent par une teinte pâle. Pour les anomalies cardiaques blanches, le sang veineux ne pénètre pas dans le ventricule situé sur le côté gauche du cœur ou son orifice de sortie se rétrécit, de même que l'aorte parallèle à l'arc. Et avec des défauts bleus, on note un mélange de sang ou une transposition de vaisseau. Il est très rare d'observer l'apparition d'une cyanose cutanée à formation rapide chez un enfant, ce qui permet de supposer qu'il n'y a pas une seule anomalie cardiaque. Pour confirmer ce diagnostic nécessite un examen supplémentaire.

Les symptômes des manifestations générales incluent l'apparition de signes sous la forme de vertiges, de battements de coeur fréquents, d'augmentation ou de diminution de la pression artérielle, d'essoufflement, de cyanose des téguments de la peau, d'œdème pulmonaire, de faiblesse musculaire, de perte de connaissance, etc. Tous ces symptômes ne peuvent pas indiquer avec précision la maladie cardiaque existante, donc un diagnostic précis de la maladie est possible après un examen approfondi. Par exemple, une maladie cardiaque de caractère acquis peut être identifiée après une audition, en particulier si le patient a des antécédents de troubles caractéristiques. Le mécanisme des perturbations hémodynamiques permet de déterminer immédiatement et de manière fiable le type de maladie cardiaque, mais le stade de développement est beaucoup plus difficile à identifier. Cela peut être fait lorsque les signes de la maladie sont de nature non spécifique. Le plus grand nombre de symptômes cliniques caractéristiques d'une maladie cardiaque sous forme combinée ou combinée.

Dans l'évaluation subjective des malformations cardiaques congénitales, il existe une légère intensité de manifestations symptomatiques, tandis que les manifestations acquises se caractérisent par une sévérité à des stades tels que la décompensation et la sous-compensation.

Les symptômes cliniques de la sténose sont plus prononcés que l'insuffisance valvulaire. La sténose mitrale se manifeste sous la forme d'un ronronnement félin diastolique, d'un retard du pouls sur l'artère de la main gauche à la suite de la compression de l'artère sous-clavière gauche, de l'acrocyanose, sous la forme d'une bosse cardiaque, d'une cyanose dans la région du triangle nasolabial.

Aux stades de la sous-compensation et de la décompensation, la LH se développe, ce qui entraîne des difficultés respiratoires, l'apparition d'une toux sèche et de faibles expectorations blanches. Ces symptômes augmentent à chaque fois et conduisent à la progression de la maladie, ce qui entraîne l'apparition d'une aggravation de l'état et la faiblesse du corps.

Avec la décompensation absolue de la maladie cardiaque, les patients développent un œdème dans certaines parties du corps et un œdème pulmonaire. Pour les anomalies sténotiques du premier degré, qui touchent la valve mitrale, l’essoufflement avec sensation de battement de coeur et de toux sèche est caractéristique lorsqu’un effort physique est exigé. Une déformation de la valve est notée à la fois sur les valves aortiques et tricuspides. Dans les lésions aortiques, on trouve un souffle systolique, sous forme de ronronnement, la palpation d'un pouls faible avec la présence d'une bosse cardiaque entre les quatrième et cinquième côtes. Avec une anomalie de la valve tricuspide, un œdème apparaît, une lourdeur dans le foie, signe de remplissage complet des vaisseaux. Parfois, les veines des membres inférieurs se dilatent.

Les symptômes d’un fonctionnement insuffisant de la valvule aortique se traduisent par des modifications du rythme cardiaque et de la pression artérielle. Dans ce cas, le pouls est très stressant, les tailles de la pupille en diastole et le changement de systole, et le pouls de Quinckole d'origine capillaire sont également observés. Pour la période de décompensation, la pression est faible. De plus, cette maladie cardiaque se caractérise par son évolution et les changements qui surviennent dans le myocarde deviennent très rapidement la cause de l'insuffisance cardiaque.

Chez les patients plus jeunes, ainsi que chez les enfants atteints de malformations cardiaques d'étiologie congénitale ou précocement acquises, on observe la formation d'une bosse cardiaque en raison de la pression accrue du myocarde élargi et altéré du ventricule gauche contre la paroi antérieure du thorax.

Avec les anomalies cardiaques congénitales, il existe une fréquence cardiaque fréquente et une circulation sanguine efficace, caractéristiques depuis la naissance. Très souvent, avec de tels défauts, on détecte une cyanose, provoquée par un défaut du septum entre l'oreillette ou entre le ventricule, une transposition aortique, une sténose de l'entrée du ventricule droit et son hypertrophie. Tous ces signes symptomatiques et ont une maladie cardiaque telle que la tétrade de Fallot, qui se développe souvent chez les nouveau-nés.

Maladie cardiaque chez les enfants

La pathologie cardiaque, qui se caractérise par des défauts de l'appareil valvulaire, ainsi que de ses parois, est appelée maladie cardiaque. À l'avenir, cela conduira au développement d'une insuffisance cardiovasculaire.

Chez les enfants, les malformations cardiaques sont une étiologie congénitale ou peuvent être acquises au cours de la vie. Les causes de la formation de malformations congénitales sous la forme de défauts dans le cœur et les vaisseaux adjacents sont des anomalies dans les processus d'embryogenèse. Ces défauts cardiaques comprennent: les défauts entre les septa, à la fois entre les ventricules et entre les oreillettes; malformation sous la forme d'un canal artériel ouvert; sténose aortique; Tétrade de Fallot; sténose de l'artère pulmonaire de nature isolée; coarctation de l'aorte. Toutes ces pathologies cardiaques sous forme d'anomalies cardiaques sont pondérées pendant la période prénatale, qui peut être détectée par échographie du coeur, et dans les premiers stades du développement, par électrocardiographie ou doplerométrie.

Les principales raisons du développement de maladies cardiaques chez les enfants incluent: un facteur héréditaire, le tabagisme et la consommation d’alcool pendant la grossesse, une zone défavorable pour l’environnement, des antécédents de fausse couche ou des enfants mort-nés et une maladie infectieuse telle que la rubéole pendant la grossesse.

Les anomalies acquises au niveau des valves, sous forme de sténose ou de fonction cardiaque insuffisante, sont caractéristiques des malformations cardiaques acquises. Ces malformations cardiaques chez les enfants se développent à la suite de certaines maladies. Ceux-ci comprennent une endocardite infectieuse, un prolapsus de la valve mitrale et des rhumatismes.

Pour déterminer la maladie cardiaque chez un enfant, tout d'abord, faites attention au bruit lors de l'auscultation du cœur. Bruit organique disponible, indique une suspicion de maladie cardiaque. Un enfant avec un tel diagnostic ajoute très peu de poids chaque mois, environ 400 grammes. Il a le souffle court et se fatigue rapidement. En règle générale, ces symptômes apparaissent au cours du processus d'alimentation. Dans le même temps, la tachycardie et la cyanose de la peau sont caractéristiques des maladies cardiaques.

En général, il n’existe pas de réponse définitive au traitement des maladies cardiaques chez l’enfant. Dans le choix des méthodes de traitement thérapeutique, de nombreux facteurs jouent un rôle. C'est la nature de la maladie, l'âge de l'enfant et son état. Il est important de prendre en compte un moment tel que les maladies cardiaques chez les enfants peuvent se transmettre par elles-mêmes, après 15 ou 16 ans. Tout cela s'applique aux malformations cardiaques d'étiologie congénitale. Très souvent, ils commencent par traiter une maladie qui a provoqué l'apparition d'une maladie cardiaque chez l'enfant ou qui a contribué à son évolution. Dans ce cas, utilisé un traitement prophylactique et un traitement médicamenteux. Mais la maladie cardiaque acquise se termine souvent par une opération chirurgicale. Dans ce cas, il s'agit d'une commissurotomie, réalisée avec une sténose mitrale isolée.

Une intervention chirurgicale en présence d'une insuffisance mitrale est prescrite en cas de complication ou de détérioration du bien-être de l'enfant. L'opération est réalisée avec le remplacement de la valve sur l'artificiel. Pour le traitement des maladies cardiaques, un régime protéiné approprié avec restriction en eau et en sel, diverses activités liées à l'hygiène, ainsi que des exercices réguliers de thérapie par l'exercice sont prescrits. Un enfant présentant une malformation cardiaque est entraîné à effectuer certaines activités physiques qui entraînent constamment le muscle cardiaque. Tout d’abord, c’est la marche, qui aide à renforcer la circulation sanguine et prépare les muscles pour les prochains cours. Effectuez ensuite une série d’exercices pour redresser la colonne vertébrale et la poitrine. Bien entendu, la gymnastique pour les organes respiratoires fait partie intégrante de la classe.

Maladie cardiaque chez les nouveau-nés

Cette catégorie est représentée par un groupe diversifié de maladies pouvant se manifester par des anomalies mineures et des pathologies du cœur incompatibles avec la vie.

Chez les nouveau-nés, les maladies cardiaques peuvent être dues à certaines causes de nature génétique et l'environnement peut fortement influer sur sa formation, en particulier au cours du premier trimestre de la grossesse.

En outre, si la future mère prenait des drogues, des stupéfiants, de l'alcool, fumé ou guérissait de certaines maladies d'étiologie virale ou bactérienne, il était alors très probable que la maladie cardiaque se développe d'abord chez le fœtus, puis chez le nouveau-né. Certains types de malformations cardiaques se développent pour des raisons d'étiologie héréditaire. Toutes ces pathologies peuvent être déterminées même lors de l'examen d'une femme enceinte sur une échographie, parfois avec un diagnostic tardif, mais des anomalies cardiaques se manifestent à différents âges.

Chez le nouveau-né, les malformations cardiaques sont une pathologie commune et un problème très grave. Ils se subdivisent en défauts cardiaques, caractérisés par un écoulement de sang et sans écoulement. Les symptômes cliniques sont plus prononcés dans la première variante de la maladie cardiaque, quand il y a un défaut entre les parois des oreillettes. Dans ce cas, le sang sans enrichissement en oxygène pénètre dans la circulation aussi gros, de sorte que le nouveau-né apparaît comme une cyanose ou une couleur bleuâtre de la peau. Le bleu caractéristique est visible sur les lèvres. Le terme médical «enfant bleu» existe donc. La cyanose apparaît lorsqu'il y a un défaut dans le septum entre les ventricules. Cela est dû à un défaut dans lequel le cœur et le petit cercle sont surchargés en raison de pressions exercées dans différentes parties du cœur.

Pour les malformations cardiaques d'origine congénitale, mais sans perte de sang, la coartation de l'aorte est plus caractéristique. Dans le même temps, la teinte cyanotique n'apparaît pas sur la peau, mais à différents niveaux de développement du défaut, une cyanose peut se former.

Les malformations les plus courantes chez les nouveau-nés comprennent la tétrade de Fallot et la coartation de l'aorte. Mais des défauts les plus courants émettent des défauts des septa auriculaires et ventriculaires.

Le vice tétrade de Fallo se forme entre la quatrième et la sixième semaine de grossesse à la suite d'irrégularités dans le développement du cœur. L'hérédité joue un rôle important, mais les facteurs de risque jouent un rôle important. Le plus souvent, ce défaut survient chez les nouveau-nés atteints du syndrome de Down. La tétrade de Fallot se caractérise par un défaut du septum entre les ventricules, une modification de la position de l'aorte, un rétrécissement de l'aorte pulmonaire et un élargissement du ventricule droit. Dans le même temps, un bruissement dans le cœur se fait entendre, un essoufflement est noté, les lèvres et les doigts deviennent bleus.

La coartation de l'aorte chez le nouveau-né se caractérise par un rétrécissement de l'aorte elle-même. En fonction de cette restriction, il existe deux types: postductionnel et préductal. Le dernier type cardiaque fait référence à une pathologie très grave, incompatible avec la vie. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire, car cette maladie cardiaque conduit au bleu dans la partie inférieure du corps.

Un défaut des valves cardiaques d'origine congénitale se présente sous la forme de parties saillantes de l'endocarde, qui tapisse la partie interne du cœur. Avec de tels maux, le sang ne circule que dans une direction. Les malformations cardiaques les plus courantes de cette catégorie sont les malformations aortiques et pulmonaires. La symptomatologie de cette pathologie comprend un certain bruissement cardiaque, un essoufflement, un gonflement des membres, des douleurs à la poitrine, une léthargie et une perte de conscience. L'électrocardiographie est utilisée pour clarifier le diagnostic et la chirurgie est considérée comme l'une des méthodes de traitement possibles.

Le diagnostic des malformations cardiaques néonatales consiste à identifier cette pathologie avant la naissance, en utilisant la méthode du diagnostic prénatal. Il existe un examen invasif et non invasif. La première méthode de diagnostic est la cordocentèse, la biopsie du chorion et l'amniocentèse. La deuxième méthode d'examen comprend un test sanguin pour la biopsie chez la mère, une échographie de la femme enceinte au cours de la première moitié de la grossesse et une deuxième échographie pour clarifier le diagnostic.

Un certain groupe de malformations cardiaques chez les nourrissons met parfois la vie en danger, par conséquent, une opération chirurgicale d'urgence est prescrite. Par exemple, dans une maladie cardiaque telle que la coartation de l'aorte, une zone rétrécie est enlevée chirurgicalement. Dans d'autres cas, la chirurgie est retardée pendant un certain temps, si cela est possible sans chirurgie.

Maladie cardiaque acquise

Cette pathologie dans la structure et le fonctionnement des valvules cardiaques, qui se forment au cours de la vie d'une personne sous l'influence de certains facteurs, conduit à une perturbation du cœur. La formation de malformations cardiaques de caractère acquis est influencée par des lésions infectieuses ou divers processus inflammatoires, ainsi que par certaines surcharges des cavités cardiaques.

La maladie cardiaque, qu'une personne a contractée au cours de sa vie, est également appelée maladie cardiaque valvulaire. Elle se caractérise par une sténose ou un fonctionnement insuffisant de la valvule et, à certains endroits, par une malformation cardiaque combinée. En posant ce diagnostic, une anomalie dans le fonctionnement de la valve mitrale est révélée, qui est incapable de réguler le flux sanguin et provoque la stagnation dans les deux cercles de la circulation sanguine. Et la surcharge de certains départements cardiaques conduit à leur hypertrophie, ce qui, à son tour, modifie la structure entière du cœur.

Les malformations cardiaques acquises font rarement l'objet d'un diagnostic opportun, ce qui les distingue des maladies coronariennes. Très souvent, les personnes atteintes souffrent de nombreuses maladies infectieuses «aux pieds» qui peuvent provoquer des rhumatismes ou une myocardite. Les malformations cardiaques d'étiologie acquise peuvent également être causées par un traitement mal prescrit.

En outre, cette catégorie de pathologies cardiaques est classée en fonction des signes étiologiques de malformations cardiaques d'origine syphilitique, athéroscléreuse, rhumatismale, ainsi que de l'endocardite bactérienne.

Les malformations cardiaques acquises sont caractérisées par un degré élevé ou modéré de perturbations hémodynamiques à l'intérieur du cœur. Il existe également de telles anomalies qui ne sont absolument pas affectées par cette dynamique. En fonction de cette hémodynamique, il existe plusieurs types de défauts acquis, à savoir compensés, décompensés et sous-compensés.

Un point important pour le diagnostic du type de défaut tient compte de sa localisation. Les malformations cardiaques telles que les maladies cardiaques monoclapsées comprennent les maladies cardiaques mitrale, aortique et tricuspide. Dans ce cas, une seule vanne est déformée. En cas de lésion, les deux parlent d'une cardiopathie valvulaire combinée. Cette catégorie comprend les malformations mitrale-tricuspide, mitrale-aortique, aortique-mitrale-tricuspide, etc.

Lors de malformations cardiaques mineures, les symptômes de la maladie peuvent ne pas se manifester avant longtemps. Cependant, les malformations cardiaques de caractère acquis importantes sur le plan hémodynamique sont caractérisées par un essoufflement, une cyanose, un œdème, une accélération du rythme cardiaque, des douleurs dans cette région et une toux. Le souffle cardiaque est un signe clinique caractéristique de tout type de défaut. Pour un diagnostic plus précis, une consultation est prescrite avec un cardiologue qui effectue un examen utilisant la palpation, la percussion, l'auscultation, ce qui permet d'écouter une fréquence cardiaque plus claire et le bruit présent dans le cœur. De plus, des méthodes d'échocardioscopie et de dopplerographie sont utilisées. Tout cela aidera à évaluer la gravité d'une maladie cardiaque, ainsi que son degré de décompensation.

L'établissement d'un tel diagnostic en tant que maladie cardiaque nécessite une plus grande responsabilité de la part de la personne quant à sa santé. Tout d'abord, il est nécessaire de limiter les performances lors d'efforts physiques intenses, notamment en ce qui concerne le sport professionnel. Il est également important de maintenir un mode de vie correct avec une alimentation équilibrée et quotidienne, de prévenir régulièrement l'endocardite, les troubles du rythme cardiaque et la circulation sanguine insuffisante, car cette catégorie de patients a des conditions préalables à la formation de défauts. En outre, le traitement rapide des maladies infectieuses par la prévention du rhumatisme et de l’étiologie bactérienne peut prévenir le développement de malformations cardiaques acquises.

À ce jour, utilisez deux méthodes de traitement de la catégorie acquise de cette pathologie cardiaque. Ceux-ci incluent une méthode chirurgicale de traitement et un médicament. Parfois, cette anomalie devient entièrement compensée, ce qui permet au patient d’oublier son diagnostic sous la forme d’une malformation cardiaque d’origine acquise. Cependant, pour cela, le point important est le diagnostic opportun de la maladie et le traitement correctement prescrit.

Les méthodes thérapeutiques de traitement comprennent l’arrêt du processus d’inflammation du cœur, puis une opération chirurgicale visant à éliminer les maladies du cœur. En règle générale, la chirurgie est à cœur ouvert et son efficacité dépend en grande partie du début de son opération. Mais de telles complications d'anomalies cardiaques, telles qu'une circulation sanguine insuffisante ou un rythme cardiaque anormal peuvent être éliminées sans intervention chirurgicale.

Maladie cardiaque aortique

Cette maladie est divisée en sténose et insuffisance aortique. Aujourd'hui, la sténose aortique, parmi les malformations cardiaques acquises, est plus souvent détectée en Amérique du Nord et en Europe. Environ 7% diagnostiquent une sténose aortique calcifiante chez les personnes de plus de 65 ans et principalement parmi la moitié masculine de la population. Seulement 11% représentent un facteur étiologique tel que le rhumatisme dans la formation de la sténose aortique. Dans les pays les plus développés, la cause de l'apparition de cette malformation cardiaque est due à près de 82% du processus calcifiant dégénératif survenant au niveau de la valve aortique.

Un tiers des patients souffrent de maladie de la valve aortique bicuspide, caractérisée par une fibrose du lambeau causée par une lésion des tissus de la valve et par l'accélération des processus athérogènes. Ceci est la cause d'un défaut aortique sous forme de sténose. Et des facteurs tels que le tabagisme, la dyslipidémie, l'âge du patient, une augmentation significative du taux de cholestérol peuvent accélérer les processus fibrotiques et la formation de défauts aortiques dans le cœur.

Selon la gravité de la maladie, plusieurs stades sont distingués. Celles-ci incluent: sténose aortique avec léger rétrécissement, modérée et grave.

Le tableau symptomatique de la maladie cardiaque aortique dépend des modifications anatomiques de la valve aortique. Dans le cas de lésions mineures, la plupart des patients vivent et travaillent pendant une longue période selon leur rythme de vie habituel et ne présentent aucun trouble susceptible d'indiquer un défaut de l'aorte. Dans certains cas, l'insuffisance cardiaque est le premier symptôme d'une anomalie aortique. Les troubles de nature hémodynamique sont la fatigue, qui est associée à la circulation sanguine centralisée. Tout cela provoque le développement de patients avec des vertiges et des évanouissements. Près de 35% des patients ont une douleur caractérisée par un caractère sténocardique. Lorsque le défaut est décompensé, l’essoufflement apparaît après tout effort physique. Mais à la suite d'un effort physique insuffisant, un œdème pulmonaire peut survenir. Des symptômes tels que l'asthme cardiaque et les crises d'angor sont un mauvais pronostic de la maladie.

Visuellement, lors de l'examen du patient, une pâleur est constatée, accompagnée d'une sténose prononcée: pouls de remplissage petit et lent, réduction de la pression systolique et du pouls. La poussée cardiaque au sommet se fait entendre par un ton puissant, diffus, s'élevant avec un décalage vers la gauche et vers le bas. Lorsque la paume est attachée au manche du sternum, il y a un tremblement prononcé de la systole. Pendant la percussion, la limite de matité du cœur est notée avec un décalage vers la gauche et vers le bas de près de 20 mm et parfois même davantage. Au cours de l'auscultation, un second ton est atténué entre les côtes, ainsi qu'un souffle systolique, qui se manifeste dans toutes les parties du cœur, dans les vaisseaux du dos et du cou. Parfois, le bruit auscultatoire est entendu à distance. Et avec la disparition du second ton de l'aorte, il est possible de parler en toute confiance d'une sténose aortique sévère.

La maladie cardiaque aortique est caractérisée par cinq étapes de fuite.

La première étape est la compensation absolue. Les patients ne présentent aucune plainte typique, le défaut est détecté lors de l'auscultation. La cardiographie ECHO permet de déterminer un léger gradient de pression systolique sur la valve aortique (environ 40 mm Hg). Le traitement chirurgical n'est pas effectué.

La deuxième phase de la maladie est une insuffisance cardiaque latente. Il y a fatigue, essoufflement sur le fond de l'effort physique, vertiges. Outre les signes de sténose aortique lors de l'auscultation, un signe caractéristique de l'hypertrophie ventriculaire gauche est détecté par des examens radiographiques et électrocardiographiques. Lors de la réalisation d'une cardiographie ECHO, il est possible de déterminer une pression systolique modérée sur la valve aortique (environ 70 mmHg) et une intervention chirurgicale est simplement nécessaire.

Le troisième stade est caractérisé par une insuffisance coronaire relative, qui se manifeste par une douleur ressemblant à une angine de poitrine; l'essoufflement progresse; évanouissements et vertiges sur le fond d'un léger effort physique. Les frontières du cœur sont clairement élargies à cause du ventricule gauche. Sur l'électrocardiogramme, il y a tous les signes d'augmentation du ventricule dans la partie gauche du cœur et d'hypoxie du muscle cardiaque. Avec la cardiographie ECHO, la pression systolique peut atteindre 60 mmHg. Art. Dans cet état, une opération urgente est attribuée.

Au quatrième stade de la maladie cardiaque aortique, une insuffisance ventriculaire gauche est exprimée. Les plaintes des patients sont les mêmes qu'au troisième stade de la maladie, mais la douleur et les autres sensations sont beaucoup plus fortes. Parfois, il y a des attaques de dyspnée paroxystique avec une périodicité et surtout la nuit; asthme cardiaque; le foie augmente et un œdème pulmonaire se produit. Sur l'électrocardiogramme, toutes les violations associées à la circulation coronarienne et à la fibrillation auriculaire sont visibles. Et avec une étude ECHO-cardiographique, une calcification de la valve aortique est détectée. Sur la radiographie est déterminé par le ventricule élargi dans la partie gauche du cœur, ainsi que la congestion dans les poumons. Les recommandations concernant le repos au lit et la prescription de traitements conservateurs améliorent temporairement l'état général de certains patients. Dans ce cas, le traitement chirurgical est fondamentalement tout simplement impossible. Tout est résolu individuellement.

Et la dernière étape de la maladie cardiaque aortique est en phase terminale. Il se caractérise par la progression de l'insuffisance du pancréas et du ventricule gauche. A ce stade, tous les signes de la maladie sont assez prononcés. Les patients sont dans un état extrêmement difficile. Dans ce cas, le traitement n’est plus efficace et les opérations chirurgicales ne sont pas effectuées.

L'insuffisance aortique fait référence à l'un des types de défauts aortiques. En règle générale, la fréquence de sa détection dépend directement des méthodes d’études diagnostiques. La propagation de ce type de vice augmente avec l'âge d'une personne et tous les signes cliniques de carence grave sont beaucoup plus souvent détectés chez le sexe masculin.

Une des causes courantes de la formation de cette pathologie est l'anévrisme aortique de la partie ascendante, ainsi que la valvule aortique bicuspide. Dans certains cas, la cause de la pathologie dans près de 50% des cas est due à des troubles dégénératifs de la valvule aortique. Les rhumatismes et l'athérosclérose sont à 15% des facteurs étiologiques et chez 8% des endocardites d'origine infectieuse.

Comme pour la sténose aortique, il existe trois niveaux de cardiopathie aortique: initial, modéré et grave.

Les symptômes d'insuffisance aortique sont constitués par le taux de formation et la taille des défauts valvulaires. Dans la phase de compensation, il n'y a aucun signe subjectif de la maladie. Le développement de la maladie cardiaque aortique se déroule calmement, même avec une quantité significative de régurgitations aortiques.

Avec la formation rapide de défauts étendus, les symptômes gagnent en progression, ce qui devient la cause d'une insuffisance cardiaque. Un certain nombre de patients ont des vertiges et sentent le rythme cardiaque. En outre, près de la moitié des patients souffrant d'insuffisance aortique et dont l'athérosclérose ou la syphilis est la cause principale sont le principal symptôme de la maladie angine de poitrine.

Des crises de difficulté respiratoire se développent au début du processus pathologique lorsque l'effort physique est accru et, lors de la formation d'une insuffisance ventriculaire gauche, un essoufflement apparaît au repos et se caractérise par des symptômes d'asthme cardiaque. Parfois, il est compliqué par l'ajout d'un œdème pulmonaire. De plus, les patients sont très pâles, leurs artères somnolentes, brachiales et temporales pulsent fortement, on observe Musset, Landolfi, Muller et Quincke. À l'examen, le pouls de Corrigan est observé. Lors de l'auscultation, une poussée très forte et quelque peu diffuse se fait entendre à l'apex du cœur et ses frontières sont considérablement étendues vers le côté gauche et vers le bas. Un double caractère du ton de Traube est noté au-dessus des vaisseaux d'une grande structure et lorsque vous appuyez sur la zone de l'artère iliaque, le bruit de Durozier apparaît. La pression systolique s'élève à 170 mm Hg. Art., Et les indicateurs de pression diastolique se caractérisent par une diminution de près de 40 mm Hg. Art.

Cette pathologie se développe dès l'apparition des premiers signes jusqu'à la mort du patient; elle représente en moyenne sept ans environ. Un travail insuffisant du cœur se forme très rapidement au cours du processus de déchirure de la feuille ou de lésions plutôt graves de la valvule en cas d’endocardite. Ces patients vivent un peu plus d'un an. Un pronostic plus favorable est caractérisé par une cardiopathie aortique sur fond d’origine athéroscléreuse, qui entraîne rarement des modifications significatives des valvules.

Maladie cardiaque mitrale

Cette catégorie de maladies comprend la sténose et l’insuffisance de la fonction de la valve mitrale. Dans le premier cas, la sténose est considérée comme une cardiopathie rhumatismale fréquente, dont la cause est une endocardite rhumatismale de longue durée. En règle générale, ce type de pathologie cardiaque est plus fréquent chez les jeunes générations et touche dans 80% des cas la moitié féminine de la population. Très rarement, l'orifice mitral se rétrécit à la suite d'un syndrome carcinoïde, de la polyarthrite rhumatoïde et du lupus érythémateux. Et 13% des cas sont imputables à des modifications des valves à caractère dégénératif.

La sténose mitrale est mineure, modérée et significative.

Tous les symptômes cliniques de la maladie cardiaque mitrale sous forme de sténose ont une certaine dépendance vis-à-vis du stade de cette pathologie et de l'état de la circulation sanguine. Avec une petite ouverture, le défaut ne se manifeste pas cliniquement, il ne s'agit que de l'état de repos. Mais avec une augmentation de la pression dans un tel cercle de la circulation sanguine, de petits essoufflements apparaissent et les patients se plaignent de fortes pulsations cardiaques lorsqu'ils effectuent un effort physique mineur. En cas de forte augmentation de la pression capillaire, l'asthme cardiaque, la toux sèche et parfois avec la séparation des expectorations et même sous la forme d'une hémoptysie se développent.

Avec LH (hypertension pulmonaire), les patients s'affaiblissent et se fatiguent rapidement. Lorsque les symptômes de sténose sont prononcés, il y a des signes de rougissement mitral dans les joues avec une nuance pâle du visage, une cyanose sur les lèvres, le nez et les oreilles.

Au cours de l'examen visuel avec la maladie cardiaque mitrale, il y a une forte saillie du sternum de la partie inférieure et des pulsations résultant de la formation d'une bosse du coeur, résultat des attaques renforcées du pancréas contre la paroi thoracique antérieure. Dans la région de l'apex du coeur, on détermine le tremblement de la diastole sous la forme d'un ronronnement de chat. Pendant l'auscultation, on entend l'amplification du premier son dans la partie supérieure du cœur et un déclic lorsque la valve mitrale s'ouvre.

La sténose mitrale peut se produire en plusieurs étapes. Le premier est une indemnisation intégrale, dans laquelle vous pouvez vous passer du traitement chirurgical. La seconde est la stagnation de la PH (artère pulmonaire). Dans ce cas, le traitement chirurgical est effectué strictement selon les indications. Le troisième - travail insuffisant du pancréas. Il existe des indicateurs absolus pour la chirurgie. La quatrième étape est caractérisée par des changements dystrophiques. Grâce à la pharmacothérapie, il est possible d’obtenir un effet insignifiant à court terme. À ce stade, les opérations peuvent être effectuées, augmentant toutefois brièvement l'espérance de vie des patients. Pour la dernière phase terminale, aucun traitement ne donne aucune efficacité, ni médicamenteuse, ni opérationnelle.

Le deuxième type de maladie cardiaque mitrale est le travail insuffisant de la valve mitrale. Aujourd'hui, dans le monde moderne, 61% de cette maladie est responsable d'une insuffisance mitrale dégénérative et seulement 14% est une pathologie rhumatismale. La sclérodermie systémique, le lupus érythémateux, l’étiologie infectieuse et l’endocardite sont d’autres causes de développement de cette maladie cardiaque.

Cette maladie est classée au degré de sévérité initial, modéré et sévère.

En compensation, ce type de maladie cardiaque est détecté accidentellement lors d'un examen médical. Avec un travail réduit de contractions du VG développent des crises de difficulté à respirer pendant l'exécution d'un travail et d'un battement de coeur déterminés. Ensuite, un œdème sur les jambes, une douleur dans l'hypochondre du côté droit, un asthme cardiaque et même un essoufflement jusqu'à un état d'absolu se forment jusqu'à présent.

De nombreux patients ont reçu un diagnostic de douleur cardiaque persistante, lancinante, lancinante, qui peut apparaître sans effort physique. En présence de processus de régurgitation importants dans la partie gauche du sternum, on note la formation d’une bosse cardiaque et une poussée dans la partie supérieure du cœur est de nature intensifiée et diffuse, localisée sous la cinquième côte. Lors de l'auscultation, le premier ton du cœur est complètement absent, au-dessus de la LA, le deuxième ton est très souvent divisé et à l'apex - un troisième ton sourd.

Dans l'insuffisance mitrale, cinq stades de la maladie sont également distingués. Le premier est le stade de la compensation, sans indication de méthodes de traitement chirurgicales. La seconde est la phase de sous-compensation pour laquelle une intervention chirurgicale est nécessaire. La troisième étape de l'insuffisance mitrale se produit avec la décompensation du pancréas. Une opération est également prescrite ici. Le quatrième est les changements dystrophiques dans le coeur. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est encore possible. La cinquième étape est terminale, dans laquelle le traitement chirurgical n'est plus effectué.

Les paramètres prédictifs de résultats médiocres comprennent l'âge des patients, la présence de certains symptômes et de la fibrillation auriculaire, les processus de LH progressifs et une faible fraction d'éjection.

Traitement des maladies cardiaques

En règle générale, le traitement des maladies cardiaques est divisé en méthodes médicales et chirurgicales. Dans la phase de compensation des anomalies cardiaques, aucun traitement spécial n'est prescrit. Il est recommandé de réduire l'effort physique et la fatigue mentale. L’exercice dans le groupe LF est un point important. Mais pendant la période de décompensation, les antihypertenseurs sont prescrits pour prévenir les saignements pulmonaires; les bêta-adrénocepteurs bloquants et l'endothéline, qui réduisent l'insuffisance cardiaque fonctionnelle qui en résulte, ce qui vous permet également de supporter des efforts physiques. Les anticoagulants sont utilisés dans le développement de la fibrillation auriculaire et du flutter auriculaire.

Pour la décompensation d'une maladie cardiaque, telle qu'une maladie mitrale, appliquez des préparations pour digitaliques; avec des défauts aortiques - Strofantin. Mais principalement avec l'inefficacité des méthodes de traitement conservateur, ils ont recours à des opérations chirurgicales pour diverses malformations cardiaques.

Afin de prévenir le développement de malformations cardiaques acquises, il est nécessaire de traiter rapidement et minutieusement des maladies telles que l'athérosclérose, le rhumatisme, la syphilis, d'éliminer les foyers infectieux de la cavité buccale et du pharynx et de ne pas surcharger le personnel, afin d'éviter une surcharge du caractère nerveux. En outre, il est important de respecter les règles sanitaires et hygiéniques dans la vie quotidienne et au travail, afin de lutter contre l'humidité et l'hypothermie.

Pour que la maladie cardiaque n'entre pas dans la phase de décompensation, il est nécessaire de ne pas trop manger, de répartir rationnellement le temps consacré au travail et au repos avec suffisamment de temps pour dormir. Divers types de travaux lourds, les personnes souffrant de malformations cardiaques, sont absolument contre-indiqués. Ces patients sont constamment enregistrés auprès de cardiologues.

Opération de maladie cardiaque

Dans certaines cliniques de chirurgie cardiaque, diverses interventions chirurgicales sont utilisées pour traiter les malformations cardiaques. En cas de fonctionnement insuffisant des valves, celles-ci ont parfois recours à des opérations de préservation d'organes. Dans ce cas, coupez les pointes ou les épissées. Et avec des rétrécissements mineurs produit leur expansion partielle. Ceci est fait en utilisant une sonde, et la méthode se réfère à la chirurgie endovasale.

Pour les cas plus graves, utilisez la technique pour remplacer complètement les valves cardiaques par des valves artificielles. Avec les grandes formes de sténose aortique et quand il n'est pas possible d'élargir l'aorte, une résection est effectuée et une partie spécifique de l'aorte est remplacée par une prothèse en dacron synthétique.

Lorsque vous diagnostiquez une insuffisance de la circulation coronaire en même temps, appliquez la méthode de l'artère de dérivation qui présente des lésions.

Il existe également une méthode moderne de traitement chirurgical des maladies cardiaques, développée et largement utilisée en Israël. C'est la méthode rotative, qui se caractérise par l'utilisation d'un petit foret permettant de restaurer la lumière des vaisseaux sanguins. Très souvent, les malformations cardiaques sont accompagnées de troubles du rythme, c.-à-d. des blocus sont formés. Ainsi, effectuer une opération de remplacement de la valve est toujours accompagné de l'implantation d'un contrôle artificiel et de la régulation du rythme cardiaque.

Après avoir subi une intervention chirurgicale pour une maladie cardiaque, les patients sont placés dans des centres de rééducation jusqu’à ce qu’ils aient terminé l’ensemble des traitements de rééducation médicale avec prévention de la thrombose, amélioration de la nutrition du myocarde et traitement de l’athérosclérose.

Après leur sortie, les patients sont périodiquement examinés par un cardiologue ou un chirurgien cardiologue, avec un traitement préventif deux fois par an.

Une maladie cardiaque est une anomalie dans le développement ou le fonctionnement du muscle cardiaque, des vaisseaux sanguins, des valves ou des septums. La circulation normale est perturbée et une insuffisance cardiaque se développe.

Sans traitement rapide, de telles pathologies peuvent être fatales. Par conséquent, il est important de noter les symptômes de la maladie cardiaque à temps.

Les signes de cette pathologie dépendent du type de maladie et de son stade. Il existe des maladies cardiaques congénitales et acquises. Leurs symptômes sont légèrement différents, bien qu'il existe des signes communs.

Toutes les informations sur le site sont à titre informatif seulement et ne constitue pas un manuel pour l'action! Seul un médecin peut vous donner un diagnostic exact! Nous vous exhortons à ne pas vous auto-guérir, mais à vous inscrire auprès d'un spécialiste! Santé à vous et à votre famille!

Les manifestations cliniques des pathologies congénitales sont moins prononcées et parfois asymptomatiques. La maladie cardiaque acquise a des symptômes plus spécifiques.

Manifestation chez les enfants

Cette pathologie se produit même au stade de développement intra-utérin en raison d'une mauvaise formation d'organes. Maintenant, de plus en plus d'enfants naissent avec une maladie cardiaque. Dans de nombreux cas, la pathologie est diagnostiquée immédiatement après la naissance.

Les signes externes de malformations sont les souffles cardiaques, l'essoufflement et une nuance pâle ou bleuâtre des lèvres et des membres. Ce sont des symptômes communs, les manifestations cliniques restantes de la pathologie sont associées au lieu de sa localisation.

Parmi les malformations cardiaques congénitales telles sont courantes:

sténose de la valve mitrale ou aortique; pathologie du développement du septum interatrial ou interventriculaire; des anomalies du développement et du fonctionnement des vaisseaux cardiaques; Le défaut congénital le plus dangereux est la tétrade de Fallot, qui combine plusieurs pathologies graves.

Toutes ces anomalies du développement sont dangereuses pour la vie et la santé de l'enfant car elles conduisent à une altération de la circulation sanguine. L'insuffisance cardiaque et le manque d'oxygène se développent.

Habituellement, un défaut est diagnostiqué au cours des trois premières années de la vie d’un enfant et le traitement est effectué à temps. Mais la pathologie a un impact sur toute la vie future du patient.

La plupart des manifestations cliniques se produisent avec une maladie cardiaque combinée.

Dans certains cas, cela peut se produire de manière presque imperceptible et ne peut être diagnostiqué qu'à l'âge adulte.

Symptômes de maladie cardiaque par type

Le plus souvent, ces pathologies sont formées en raison d'anomalies de l'aorte ou de la valve mitrale reliant les gros vaisseaux du cœur. Les maladies cardiaques peuvent se développer en raison de cardiosclérose, de maladie coronarienne, d’hypertension et d’autres maladies.

Il est traité à l'aide d'une intervention chirurgicale: l'opération est réalisée le plus tôt possible.

Les méthodes de traitement et de diagnostic du prolapsus de la valve mitrale à 1 degré sont décrites ci-après.

Selon la localisation de la pathologie et ses caractéristiques, différentes manifestations cliniques sont possibles:

La maladie modifie la forme de la valve et perturbe son fonctionnement normal. Parfois, cette anomalie se développe dans le développement du fœtus. La valve prend la forme d'un entonnoir et la circulation est perturbée.

Mais avec un traitement en temps opportun, le patient peut mener une vie normale.

Il ne s'inquiète que de ces symptômes:

tachycardie ou arythmie, il peut même y avoir des interruptions dans le travail du cœur; le retard du pouls sur la main gauche par rapport à la droite; douleur à la poitrine; toux sèche; difficulté à respirer.

Au premier degré d'endommagement de la valve, ces symptômes ne sont observés que pendant l'exercice. Dans les cas graves et avec un traitement inapproprié, ils sont ressentis même au repos.

Il peut également y avoir des lésions pulmonaires, qui se traduisent par une forte toux, souvent accompagnée de sang, un gonflement est possible.

Par conséquent, une personne ressent les symptômes de manque d’oxygène:

maux de tête fréquents; faiblesse menant à une perte de conscience; peut se sentir étourdi; ressentez des acouphènes; la vue peut se détériorer; la pression est souvent réduite; la peau devient pâle.

En raison du travail incorrect du cœur, le pouls et l'essoufflement sont rapides. Il y a le soi-disant pouls de Quincke à la base du clou.

Mais le signe le plus caractéristique de la maladie de la valve aortique est ce qu'on appelle le syndrome de Landolfi. Il se caractérise par le fait que les pupilles du patient réagissent aux battements de coeur. Lorsque le sang est libéré, ils rétrécissent et, lorsque le muscle cardiaque est relâché, il se dilate.

Avec cette pathologie, les modifications du muscle cardiaque progressent rapidement et une insuffisance cardiaque se développe.

Cette anomalie peut être due à une pathologie valvulaire elle-même due à des anomalies du développement intra-utérin ou à une endocardite rhumatoïde.

Il se trouve que le trou qu’il recouvre est plus grand que la taille des volets. Tout cela conduit au fait que le sang retourne dans l'oreillette gauche.

Les principales manifestations cliniques de la pathologie sont similaires aux symptômes de toutes les maladies cardiovasculaires:

lourdeur et douleur dans la poitrine; essoufflement et difficulté à respirer; trouble du rythme cardiaque; faiblesse et fatigue.

Mais il existe des symptômes spécifiques causés par une insuffisance de la valve mitrale:

lèvres et joues bleues; gonflement des veines du cou; le son frémissant caractéristique lors de l'écoute d'un battement de coeur - on l'appelle "le ronronnement du chat"; dans certains cas, en raison d'une circulation sanguine altérée augmente le foie.

Cela conduit aux symptômes suivants:

le pouls faiblit et devient rare; la pression supérieure diminue, à cause de laquelle il existe une petite différence entre les indices systolique et diastolique; la peau devient pâle; vertiges et évanouissements; souvent maux de tête; en position couchée sur le côté gauche, des tremblements dans le cœur se font sentir.

Et bien sûr, comme pour tous les vices du cœur, le patient s'inquiète de la douleur derrière le sternum. Lors de la sténose de la bouche de l'aorte, elles sont paroxystiques, souvent très fortes.

Ce défaut s'exprime dans la stase veineuse dans le sang, ce qui provoque les symptômes suivants:

gonflement grave; rétention d'eau dans le foie; sensation de lourdeur dans l'abdomen due au débordement des vaisseaux sanguins dans la cavité abdominale; augmentation du rythme cardiaque et baisse de la pression artérielle.

Parmi les signes communs à toutes les malformations cardiaques, on peut noter une peau bleue, un essoufflement et une faiblesse grave.

Comment déterminer la forme acquise de la pathologie

Après des blessures, des maladies infectieuses et inflammatoires, une endocardite rhumatoïde, ainsi que dans les cas d'hypertension grave ou de maladie coronarienne, une maladie cardiaque survient souvent chez l'adulte. Dans ce cas, une ou plusieurs valvules peuvent être touchées, le rétrécissement de l'aorte et la pathologie des septums intracardiaques se développent.

Au moindre soupçon de maladie cardiaque, vous devez consulter un médecin. Étant donné que bon nombre des symptômes d'anomalies valvulaires et vasculaires sont similaires à ceux de l'angine de poitrine, il est nécessaire de subir un examen.

Le médecin vous prescrit un électrocardiogramme, une radiographie du cœur, une IRM et un échocardiogramme. Des analyses de sang sont prises pour déterminer la glycémie et le cholestérol. Le symptôme principal du vice lors de l'examen externe sera un souffle cardiaque.

Pour commencer le traitement à temps, vous devez connaître les symptômes de la maladie cardiaque acquise:

fatigue, évanouissements, maux de tête; difficulté à respirer, essoufflement, toux et même œdème pulmonaire; rythme cardiaque rapide, perturbation de son rythme et modification de l'emplacement de la pulsation douleur au coeur - aiguë ou pressante; peau bleue due à la stagnation du sang; augmentation des artères carotides et sous-clavières, gonflement des veines du cou; développement de l'hypertension; gonflement du foie, hypertrophie du foie et sensation de lourdeur dans l'estomac.

Il est très important d’être examiné régulièrement par un médecin, surtout lorsque des symptômes d’insuffisance cardiaque apparaissent.

Souvent, la maladie se développe progressivement et acquiert une forme chronique. À des dommages insignifiants à une valve, un défaut ne peut pas se manifester pendant longtemps. Dans ce cas, le bien-être du patient se détériore constamment, une insuffisance cardiaque se développe, ce qui n'est perceptible que pendant l'exercice.

Parmi les malformations cardiaques acquises, la pathologie de l'aorte est plus courante. Cela est dû à un mode de vie et à une nutrition inappropriés. Il affecte la bouche de l'aorte le plus souvent chez les personnes âgées, ce qui se traduit par une insuffisance cardiaque progressive. Le patient ressent une douleur paroxystique au cœur, un essoufflement, une faiblesse.

Les maladies cardiaques acquises, telles que la pathologie de la valvule mitrale, sont plus courantes chez les jeunes. Dans ce cas, il existe des symptômes tels que l'essoufflement et des palpitations lors de tout effort physique, une insuffisance pulmonaire, une pâleur de la peau et des lèvres bleues.

Cardiopathie congénitale chez l'adulte

peut ne pas affecter la qualité de vie du patient, si le temps d'effectuer un traitement préventif et de surveiller le mode de vie.

Les experts décriront l'hypoplasie du cœur gauche dans cet article.

À partir de cet article, vous apprendrez comment identifier une maladie cardiaque chez le nouveau-né.

Il arrive souvent que les patients consultent un médecin lorsque la maladie cardiaque se manifeste déjà sérieusement. Au début, les pathologistes ne font parfois pas attention aux manifestations cliniques.

Mais pour un pronostic positif, il est nécessaire d'identifier la maladie le plus tôt possible.

La maladie cardiaque est une maladie caractérisée par une violation de la structure anatomique de différentes parties du cœur, de l'appareil valvulaire, du septum et des gros vaisseaux. En conséquence, la fonction la plus importante du cœur - l’alimentation en oxygène des organes et des tissus - en souffre, une «privation d’oxygène» ou une hypoxie apparaît, et l’insuffisance cardiaque augmente.

Classification

La classification divise les malformations cardiaques en deux grands groupes selon le mécanisme d'apparition: acquis et congénital.

Acquis - surviennent à tout âge. Les causes les plus courantes sont les rhumatismes, la syphilis, les maladies hypertendues et ischémiques, l’athérosclérose vasculaire marquée, la cardiosclérose, les lésions du muscle cardiaque.

Congénital - formé chez le fœtus à la suite d'un développement anormal d'organes et de systèmes au stade de la mise en favori de groupes de cellules. Il est de coutume de distinguer deux raisons pour ces violations:

externe - mauvaises conditions environnementales, maladie de la mère pendant la grossesse (infections virales ou autres), utilisation de médicaments qui ont un effet toxique sur le fœtus, interne - sont associés à une prédisposition héréditaire dans la lignée père-mère, à des modifications hormonales.

Les médecins ont une distribution populaire par type:

simple, «propre» - il s’agit d’un changement isolé dans une valve, d’un trou rétréci, complexe - est une combinaison de deux ou plusieurs troubles structurels (rétrécissement du trou + défaillance de la valve); des malformations cardiaques combinées - des combinaisons encore plus complexes de troubles anatomiques lorsque des lésions de plusieurs trous et valves du coeur.

Selon l'emplacement de la classification des défauts, les points forts:

défauts valvulaires (mitrale, aortique, tricuspide, valve pulmonaire), défauts interventriculaires et interauriculaires du septum (haut, milieu et bas).

Pour bien caractériser les conséquences, vous pouvez grouper:

Défauts "blancs" - pas de mélange de sang veineux et artériel, les tissus reçoivent suffisamment d'oxygène pour la vie, "bleu" - le sang veineux se mélange et se jette dans le lit artériel, le cœur pousse le sang sans concentration suffisante en oxygène, les premiers symptômes d'insuffisance cardiaque apparaissent le bleu des lèvres, des oreilles, des doigts et des orteils.

Dans la formulation du diagnostic pour la description du défaut est toujours ajouté au degré de troubles circulatoires (du premier au quatrième).

Diagnostics

Le diagnostic des malformations cardiaques commence par une enquête sur une femme enceinte. L'écoute des contractions cardiaques permet de suspecter une malformation cardiaque chez le fœtus. La femme est examinée par des spécialistes pour la viabilité de l'enfant à naître. Immédiatement après la naissance, les néonatologistes examinent le bébé, écoutent les bruits de son cœur, surveillent les premières heures et les premiers jours de la vie. Si nécessaire, transféré dans des centres spécialisés pour enfants.

L’examen clinique des enfants d’âge préscolaire et scolaire comprend nécessairement un examen par un pédiatre et une auscultation du cœur. Lorsque des bruits obscurs sont détectés, les enfants sont dirigés vers un cardiologue. Ils subissent un examen électrocardiographique et par échographie du cœur (échographie) et des gros vaisseaux. La phonocardiographie est une méthode plus objective d'étude du bruit cardiaque. Enregistrement et décodage ultérieur des sons. Vous pouvez distinguer le bruit fonctionnel du organique.

L'échographie cardiaque par échographie et doppler du coeur vous permet d'évaluer visuellement le travail de différentes parties du cœur, des valves, de déterminer l'épaisseur musculaire, la présence d'un reflux sanguin de retour.

L'examen radiographique aide à diagnostiquer l'expansion de différentes parties du cœur et de l'aorte. Parfois, pour cela, utilisez l'option de contraste de l'œsophage. Dans ce cas, le patient boit une gorgée de produit de contraste et le radiologue observe ses progrès. À certaines malformations cardiaques, les chambres élargies provoquent une déviation de l'œsophage. Sur cette base, nous pouvons vérifier la présence de défauts anatomiques.

Les rayons X dans différentes projections peuvent révéler un défaut

Les troubles fonctionnels et structurels plus détaillés, les principaux symptômes de la maladie cardiaque seront analysés séparément pour différentes formes de la maladie.

Maladie cardiaque acquise

Cette maladie est la cause la plus fréquente d'invalidité et de décès chez les jeunes.

Pour les maladies primaires, les défauts sont répartis:

environ 90% - rhumatismes; 5,7% - athérosclérose; environ 5% - lésions syphilitiques.

Les autres maladies pouvant entraîner une perturbation de la structure du cœur sont la sepsie prolongée, les traumatismes, les tumeurs.

Les maladies cardiaques chez les adultes sont associées à l’une des maladies répertoriées. Les défauts valvulaires sont les plus courants. À l'âge de 30 ans - insuffisance des valves mitrale et tricuspide. L'insuffisance aortique syphilitique se manifeste entre 50 et 60 ans. Les défauts athérosclérotiques se produisent à partir de 60 ans.

Le mécanisme des troubles fonctionnels

En raison d'une insuffisance valvulaire, le sang libéré au cours de la systole (contraction) d'un département à un autre ou dans de gros vaisseaux, revient partiellement, se réunit avec le prochain lot, déborde de la totalité de la section cardiaque et provoque la stagnation.

Les signes auscultatifs de défauts sont familiers aux médecins traitants.

Le rétrécissement du trou cardiaque crée les mêmes difficultés. À travers une ouverture étroite, le sang passe à peine dans les vaisseaux ou dans la prochaine chambre du cœur. Il y a un débordement et des étirements.

Les malformations cardiaques acquises se forment progressivement. Le muscle cardiaque s'adapte, s'épaissit et la cavité dans laquelle l'excès de sang s'accumule se dilate (se dilate). Dans certaines limites, ces changements sont compensatoires. Ensuite, le mécanisme adaptatif "se fatigue", une insuffisance circulatoire commence à se former.

Les défauts les plus fréquents de ce groupe:

insuffisance de la valve mitrale; sténose mitrale; insuffisance de la valve aortique; rétrécissement de la bouche aortique; insuffisance de la valve tricuspide (tricuspide); rétrécissement de l'orifice auriculo-ventriculaire droit, insuffisance de l'artère pulmonaire.

Les défauts «simples» isolés sont beaucoup moins fréquents que combinés. Les infections chroniques durent des années chez les personnes malades, conduisent à une lésion musculaire généralisée et une autre s’ajoutera à un défaut au fil du temps.

Troubles fonctionnels caractéristiques et symptômes de défauts acquis

L'insuffisance de la valve mitrale se réfère à la maladie cardiaque rhumatismale. La valve mitrale (bicuspide) est située entre l'oreillette gauche et le ventricule. C'est le défaut de valve le plus commun (3/4 de tous). Ce n'est que dans 3,6% des cas qu'il est observé sous forme «pure». Il s’agit généralement d’une combinaison de lésion valvulaire et de sténose de l’orifice auriculo-ventriculaire gauche (passage entre l’oreillette gauche et le ventricule). Un tel défaut combiné est également appelé "maladie cardiaque mitrale".

Le processus rhumatismal conduit à la formation de plis sur les valves de la valvule, au raccourcissement des tendons qui assurent leur travail. En conséquence, il reste un vide par lequel le sang retourne dans l'oreillette lorsque le ventricule gauche se contracte. Lors de la contraction suivante, plus de sang pénètre dans le ventricule. En conséquence, sa cavité se dilate, ses muscles s'épaississent. Le mécanisme d’adaptation ne perturbe pas le bien-être du patient et vous permet d’effectuer un travail familier. La décompensation se développe en raison de l'ajout d'une sténose due à l'activité incessante du processus rhumatismal.

Les premiers symptômes chez les enfants apparaissent après avoir mal à la gorge. L'enfant se plaint de fatigue dans les cours d'éducation physique, d'essoufflement, de palpitations. Les enfants cessent de prendre part à des jeux. Chez l'adulte, les premiers signes de décompensation sont un essoufflement en marchant, en particulier en montée, une tendance à la bronchite.

Les maux de gorge chez le bébé nécessitent une attention accrue

Aspect caractéristique du patient: lèvres bleutées, rougissent sur les joues. Chez les bébés, en relation avec une impulsion cardiaque accrue, une saillie thoracique peut se former, on parle alors de «bosse cardiaque». En examinant et en écoutant le cœur, le médecin diagnostique les bruits caractéristiques. Le pronostic de l'évolution de la maladie est favorable s'il est possible d'arrêter les attaques de rhumatisme au stade d'insuffisance valvulaire et d'empêcher le développement d'une sténose.

Sténose mitrale - rétrécissement de l’orifice auriculo-ventriculaire gauche. Le défaut rhumatismal le plus fréquent. Environ 60% des cas sont observés sous forme «pure». L'incapacité à pousser le sang dans le ventricule conduit à l'expansion de l'oreillette gauche à une taille énorme. En tant que mécanisme compensatoire, le ventricule droit se dilate et s'épaissit. C'est par les poumons qu'il fournit du sang à l'oreillette gauche. La perturbation de l'appareil entraîne la stagnation du sang dans les poumons.

ECG - une des méthodes d'examen

Essoufflement - le symptôme principal de ce défaut. Les enfants grandissent pâles, physiquement sous-développés. Au fil du temps, il y a une toux avec des expectorations mousseuses contenant du sang, des palpitations et des douleurs cardiaques. Ce symptôme est particulièrement caractéristique après un effort, un surmenage. Les petites veines stagnantes entourant le tissu pulmonaire sont brisées.

Le patient est pâle, les joues, le bout du nez, les lèvres et les doigts bleuâtres. Dans le rythme cardiaque visible de l'épigastre. Une respiration altérée se fait entendre dans les poumons. Le diagnostic n'est pas difficile. Complication dangereuse - thrombi dans les oreillettes gauche et droite étirées. Ils sont capables de traverser la circulation sanguine et de provoquer des crises cardiaques au niveau des reins, de la rate, du cerveau et des poumons. La même cause contribue au développement de la fibrillation auriculaire. Avec l'évolution rapide des rhumatismes, l'invalidité des patients survient à la suite de complications graves.

Insuffisance de la valve aortique se produit avec rhumatismes prolongés, la syphilis, la septicémie chronique, est le résultat de l'athérosclérose prononcée. Les valves deviennent denses et inactives. Ils ne recouvrent pas complètement la sortie par laquelle le sang s'écoule du ventricule gauche vers l'aorte. Une partie du sang retourne dans le ventricule, il se dilate brusquement, les muscles s'épaississent. L'échec circulatoire se produit d'abord sur le type ventriculaire gauche (asthme cardiaque, œdème pulmonaire), puis les manifestations ventriculaires droites se rejoignent (comme dans la sténose mitrale).

Les patients sont pâles, il y a une forte pulsation des vaisseaux du cou, caractérisée par un symptôme de secousse de la tête accompagnée d'une pulsation. Les plaintes de vertiges, maux de tête, douleurs dans la région du cœur sont associées à un manque d'approvisionnement en oxygène. Un changement caractéristique de la pression artérielle: les nombres supérieurs sont augmentés, les inférieurs sont considérablement réduits. Le pronostic est associé à l'évolution de la maladie sous-jacente.

La défaillance de la valve tricuspide, située entre le cœur droit, ne se trouve pas sous une forme "pure". Ce défaut est formé à la suite d'une compensation dans la sténose mitrale. Les manifestations de vice sont observées dans le contexte d'autres symptômes. Il est possible d’attacher une importance particulière aux poches et aux poches du visage, au bleu de la peau de la moitié supérieure du corps.

Selon les statistiques médicales, environ 1% représentaient d'autres formes de malformations acquises.

Le pronostic et l'évolution de ces défauts dépendent de la détection opportune, du traitement complexe des maladies causant des lésions cardiaques. Les complications sont plus fréquentes après un effort physique, des situations stressantes ou une grossesse.

Malformations cardiaques congénitales

Les malformations congénitales constituent une violation complexe du développement du cœur du fœtus au stade embryonnaire. L'indication exacte des causes d'occurrence n'existe pas encore. Le rôle spécifique de l’infection de l’organisme maternel au début de la grossesse (grippe, rubéole, hépatite virale, syphilis), le manque de protéines et de vitamines dans la nutrition de la future mère, l’influence du rayonnement de fond a été établie.

Les défauts les plus courants sont le non-échec:

canal vasculaire, septum interventriculaire, septum interauriculaire.

Défauts rares: rétrécissement de l'artère pulmonaire, isthme aortique.

Un défaut isolé survient dans des cas isolés. Chez la plupart des enfants, un développement anormal conduit à un complexe complexe changement anatomique du coeur.

La cyanose (cyanose) est typique des cardiopathies congénitales. Les doigts se présentent sous la forme de "baguettes" épaissies aux extrémités. Ces changements se développent en raison d'une carence sévère en oxygène dans les tissus. Auparavant, les patients mouraient dans leur enfance. Avec le développement de la chirurgie cardiaque, il est possible de préserver la santé et la vie des jeunes patients.

Le canal canal ouvert est nécessaire pendant la période utérine de développement. Il relie l'artère pulmonaire et l'aorte. Au moment de la naissance, ce chemin doit être fermé. Le défaut est plus fréquent chez les femmes. Il se caractérise par une transfusion de sang du ventricule droit à gauche et à l'arrière, l'expansion des deux ventricules. Les signes cliniques sont plus prononcés avec une grande ouverture. Avec un petit - peut être longtemps négligé. Le traitement n’est opérationnel que par le clignotement du conduit et sa fermeture complète.

Le défaut du septum interventriculaire est une ouverture non fermée atteignant deux cm de diamètre. En raison de la pression élevée dans le ventricule gauche, le sang est distillé à droite. Cela provoque une dilatation du ventricule droit et une congestion des poumons. Les augmentations de compensation et le ventricule gauche. Même en l'absence de plaintes chez les patients, des bruits caractéristiques sont détectés lors de l'écoute du cœur. Si vous mettez votre main dans la zone du quatrième espace intercostal à gauche, vous pouvez sentir le symptôme du "tremblement systolique". Le traitement de la décompensation de la tache est seulement opérationnel: le trou est fermé avec un matériau synthétique.

Chirurgie - la principale méthode de traitement des malformations congénitales

L’anomalie septale auriculaire représente jusqu’à 20% de tous les cas de malformations congénitales. Fait souvent partie des défauts combinés. Entre les atria, il y a un trou ovale qui se ferme pendant la petite enfance. Mais pour certains enfants (plus souvent que les filles), il ne ferme jamais. Sur le côté de l'oreillette gauche, l'ouverture est recouverte d'un feuillet de la valve et la presse fermement car ici la pression est plus grande. Mais dans la sténose mitrale, lorsque la pression augmente dans la partie droite du cœur, le sang pénètre de droite à gauche. Si l'orifice n'est pas complètement fermé même par une valve, le sang se mélange, le cœur droit déborde. Le traitement est seulement opératoire: un défaut mineur est suturé, un gros défaut est fermé avec une greffe ou du matériel prothétique.

Les complications des fentes congénitales sont une thromboembolie inhabituelle.

Pour le diagnostic dans ces cas, une étude aux rayons X avec un agent de contraste est utilisée. Introduit dans une chambre du cœur, il passe par les canaux ouverts dans une autre.

Les difficultés combinées de au moins quatre défauts anatomiques (tétrade de Fallot) sont particulièrement difficiles à traiter.

Le traitement chirurgical des malformations congénitales est en cours de réalisation à un stade précoce pour prévenir la décompensation. La surveillance clinique des patients nécessite une protection en temps réel contre l'infection, le contrôle de la nutrition et l'exercice.

Plus d'articles sur les malformations cardiaques

La maladie cardiaque est une pathologie assez grave dans laquelle le travail de l'appareil valvulaire est perturbé. La complexité de la gravité des symptômes inclut la sténose, les micropores des types combinés et combinés, le développement de l'insuffisance cardiaque. En l'absence de traitement approprié, de tels facteurs peuvent entraîner une invalidité grave ou la mort. C'est pourquoi il est important de diagnostiquer à temps et de commencer le traitement.

Qu'est-ce que vous devez savoir sur le problème?

En cas de violations graves de la structure du cœur, le fonctionnement de l'organe vital est défaillant et, par conséquent, tout le corps commence à souffrir. La maladie cardiaque est une lésion des valves cardiaques ou de ses structures.

Le caractère inné se révèle lors de l'enquête du patient. Cette forme est une cause fréquente d'invalidité et de décès à un jeune âge. Qu'est-ce qui provoque la pathologie? Les principales causes sont les rhumatismes (90% des cas), l’athérosclérose (environ 6%) et d’autres maladies (traumatismes, tumeurs).

Les malformations congénitales constituent un groupe important et diversifié de maladies du cœur et des gros vaisseaux. Accompagné par des changements dans le flux sanguin, une surcharge et une insuffisance cardiaque. Il est diagnostiqué chez 1 à 2% des nouveau-nés. Un certain nombre de signes caractéristiques vous permettent de diagnostiquer la maladie.

La sévérité du tableau clinique: une description complète des symptômes

Les symptômes suggérant qu'une personne présente ce type de pathologie sont nombreux. La manifestation du tableau clinique est commune aux formes congénitales et acquises de la maladie. La maladie cardiaque se distingue par les symptômes suivants.

Perturbation de l'activité cérébrale. Le cerveau humain en raison d'une circulation sanguine altérée commence à traiter les informations au ralenti. Chez les enfants, on observe un retard de développement et chez l’adulte, une perception médiocre des processus de la vie normale. Une personne ajoute mal des chiffres, oublie souvent les mots et autres informations simples. Cyanose de la peau ou pâleur excessive. La teinte bleuâtre est évidente dans la région du nez, des oreilles ou dans tout le corps. Modification de la forme des doigts et du renflement des ongles - le seuil du cœur peut être diagnostiqué en attirant l’attention sur les doigts. Si une personne a des problèmes de circulation sanguine, ses extrémités gonflent fortement et ses ongles deviennent convexes (ils ressemblent à du verre de montre). Respiration rapide, fatigue fréquente. Après un effort physique, il existe un essoufflement important. La faiblesse, qui se produit toutes les 2-3 heures, parle également de problèmes cardiaques. Évanouissements fréquents. Ce signe indique un formulaire en cours d'exécution. En cas de perte de conscience fréquente sans raison apparente (ou après une activité sportive), vous devez immédiatement consulter un médecin.

Parmi les symptômes associés, il y a une légère toux. En outre, le patient peut expectorer du sang. Dans des cas exceptionnels, les personnes avec un tel diagnostic développent une fibrillation auriculaire (arythmie cardiaque) et un œdème pulmonaire.

Qu'il s'agisse de malformations cardiaques, il n'y a aucune activité sur le plan physique. Quelle que soit la charge, la fréquence cardiaque augmente sensiblement. Le sang commence à "traverser" le corps plus rapidement, fournissant des nutriments au tissu musculaire impliqué. Dans le même temps, un cœur malade s’acquitte mal d’une telle tâche.

Stades de la pathologie et spécificité des symptômes

La gravité du tableau clinique dépend du stade de perturbation du cœur dans le corps.

Compensatoire. L'absence totale de gravité de la maladie. Le cœur produit des mécanismes adaptatifs et corrige indépendamment les violations. Le corps s'adapte aux problèmes existants. Stade de sous-compensation. Les symptômes apparaissent après le moindre effort physique (marche rapide). Le patient commence à avoir l'essoufflement, accélère le pouls, apparaît une cyanose (teint violet ou bleu), un gonflement, un état pré-inconscient. Vient ensuite la phase de décompensation. Les fonctions de compensation du cœur sont épuisées, les symptômes typiques apparaissent dans un état de repos complet. En raison de la difficulté à pomper le sang, un essoufflement accompagne le patient même en position couchée. Les changements dystrophiques se produisent dans le corps. La dernière étape est terminale. Fatal.

Etablir un diagnostic précis: la spécificité de détecter une maladie chez l'enfant

Les diagnostics permettant d'identifier une telle pathologie cardiaque commencent généralement par l'examen préventif d'une femme dans le ventre de laquelle un enfant se développe. L'écoute des contractions et du travail du cœur permet de déterminer une malformation cardiaque chez un nourrisson à un stade précoce de développement. Dès la naissance d'un enfant, les médecins procèdent à un examen, écoutent les bruits du cœur, observent les premiers jours de la vie. Si le besoin s'en fait sentir, le nouveau-né est transféré dans des centres spéciaux.

L'examen médical préventif des enfants d'âge préscolaire et des écoliers comprend un examen par un pédiatre et une vérification cardiaque complète. Si un bruit obscur est trouvé chez un enfant, il est ensuite soumis à l'examen d'un cardiologue qui effectue un certain nombre de procédures de laboratoire et d'instruments.

La phonocardiographie est considérée comme la méthode la plus efficace pour diagnostiquer le bruit cardiaque. Grâce à ce type de recherche, vous pouvez enregistrer puis décrypter des sons. La méthode permet de distinguer le bruit organique du bruit fonctionnel.

Description détaillée des méthodes de diagnostic

Si, après avoir examiné la liste des symptômes, vous avez trouvé une correspondance avec votre propre situation, il est préférable de rester en sécurité et de vous rendre à la clinique où un diagnostic exact révèle une maladie cardiaque.

Le diagnostic initial peut être déterminé en utilisant le pouls (mesure, être au repos). La méthode de palpation est utilisée pour examiner le patient, écouter le rythme cardiaque pour détecter les bruits et les changements de ton. Les poumons sont également contrôlés, la taille du foie est déterminée.

La liste des méthodes instrumentales permettant de confirmer un diagnostic comprend un certain nombre de procédures.

Échographie - une méthode universelle et éprouvée. Ce n'est qu'avec son aide qu'il est possible de détecter une maladie cardiaque chez les bébés avant leur naissance. Il s'agit d'une mesure préventive prise plusieurs fois pour obtenir ou confirmer le résultat. Les informations obtenues aident à comprendre le travail de différentes parties du cœur, à déterminer les zones épaissies des muscles et à révéler le retour du sang. Photocardiographie - Étude de l’état du muscle cardiaque, fondée sur un bruit d’écoute complet au cours de son fonctionnement. La radiographie est une méthode basée sur une évaluation graphique de la taille du cœur et de la présence de liquide en excès dans les cavités pleurales. Pour information, un instantané de la poitrine humaine est analysé. Tomographie À l'aide d'un équipement spécial, le médecin mène des recherches. Le principe de fonctionnement est basé sur la résonance. Actuellement détenu en quelques minutes en utilisant un ordinateur. Il est utilisé pour identifier les formes rares de malformations congénitales.

L'électrocardiogramme est obligatoire. Cette procédure est une analyse complète du myocarde (couche musculaire principale) et des nerfs, qui assurent le fonctionnement correct du cœur.

La méthode de diagnostic la plus courante est la radiographie. Cette étude offre l’occasion d’analyser le développement de certaines parties de l’aorte et du cœur lui-même. Dans certains cas, on utilise un contraste de l'œsophage. Le patient avale un agent de contraste et le radiologue surveille sa progression dans le corps. Avec des défauts anatomiques, un élargissement de la cavité cardiaque peut provoquer une déviation de l'œsophage. Le diagnostic final est fait sur cette base.

Électrocardiographie: tout sur la méthode

Cette méthode est l'une des plus efficaces et les plus fiables. L'électrocardiographie (ECG) est une méthode qui représente une image graphique de la contraction du muscle cardiaque. Pour retirer l'ECG, utilisez des plaques placées à la surface du corps humain (jambes, poignets, poitrine) et connectées à l'appareil. L'appareil génère un graphique imprimé sur une feuille de papier. Il est considéré comme un spécialiste qui tire une conclusion.

L'utilisation de l'ECG dans les malformations cardiaques permet d'identifier un certain nombre d'indicateurs:

établir le rythme exact du muscle cardiaque; déterminer la présence d'arythmies, de blocages et d'ischémie; analyse de l'épaisseur du muscle cardiaque; la présence d'une demande de sang inversé.

Cette méthode pour des pathologies de types variés permet de faire une évaluation qualitative du travail de toutes les valves et de toutes les parties du cœur.

La précision du diagnostic permet d’atteindre les méthodes associées: échocardiographie, tomodensitométrie ou imagerie par résonance magnétique du cœur. Il est impératif de passer des tests de laboratoire pour déterminer le niveau de sucre et de cholestérol. Des analyses de sang et d'urine sont effectuées, la composition biochimique du sang est examinée.

Rappelez-vous que le diagnostic de maladie cardiaque n'est pas fatal. Le temps principal pour le détecter. Un certain nombre de méthodes de diagnostic et de thérapies complexes minimisent les risques de complications dangereuses et redonnent au patient une vie normale et épanouissante.

Nous vous conseillons de lire les mêmes: Accueil Maladies Vices