Rééducation des troubles de la parole et de l'audition après un AVC

Les complications courantes des troubles circulatoires cérébraux aigus ou chroniques sont la perte d'audition et les troubles de la parole. Ces troubles entraînent une grave inadaptation sociale des patients, une réduction significative de la qualité de leur vie, un isolement au sein de la famille et de la société. Pourquoi cela se passe-t-il?

Perturbation de la circulation cérébrale due à une insuffisance du flux sanguin artériel et à une hypoxie des cellules nerveuses de certaines structures cérébrales, ce qui entraîne une détérioration persistante de leur fonction. Ces troubles peuvent être ischémiques ou hémorragiques. Le blocage des vaisseaux sanguins alimentant le sang artériel au cerveau conduit à une ischémie. Les troubles circulatoires hémorragiques, à leur tour, sont associés à une rupture vasculaire et à une hémorragie dans le tissu cérébral.

Ces deux circonstances entraînent une perturbation persistante ou une perte complète de la fonction des parties du cerveau alimentées en sang par les vaisseaux endommagés.

L'analyse des données médicales et statistiques montre qu'une perte auditive partielle ou complète est l'une des conséquences les plus courantes de la circulation cérébrale. Cependant, la fréquence de ces violations est largement sous-estimée.

La raison principale en est la nature cachée de la perte auditive (perte auditive) dans le contexte de troubles comorbides plus prononcés, qu’il s’agisse d’une difficulté à avaler, de la coordination des mouvements, de la randonnée ou de la parole. Les patients sont souvent amenés à la clinique par des membres de leur famille qui se plaignent de la complexité de la communication vocale avec lui. Seul un examen diagnostique détaillé permet d’établir l’effet de la perte d’audition acquise et de la perte d’intelligibilité de la parole sur la qualité de cette communication. La principale forme de perte auditive subie par les spécialistes des patients après avoir souffert d'un trouble de la circulation cérébrale est la perte auditive neurosensorielle (perception du son). La cause de cette affection est l’atteinte des cellules réceptrices de l’oreille interne (cochlée), de la partie auditive du nerf pré-cochléaire ou des voies centrales et de la partie corticale de l’analyseur auditif situé dans la région temporale du cerveau. De tels résultats sont plus fréquents chez les patients atteints d'athérosclérose, les fumeurs de longue date, les personnes souffrant de diabète ou souffrant d'hypertension. Un nombre encore plus grand de cas de surdité neurosensorielle est observé chez les personnes présentant une combinaison simultanée de plusieurs facteurs négatifs prédisposants.

La plus commune des causes de perte auditive chez les personnes ayant subi un AVC est l’ischémie de l’artère cérébelleuse dite antérieure-inférieure (plus de 80% de toutes nos observations), et beaucoup moins fréquente, l’artère cérébelleuse postéro-inférieure (environ 10-12% des observations). Dans les deux cas, une perte auditive unilatérale marquée a été observée du côté du trouble circulatoire. Par conséquent, pour l'observation d'une déficience auditive unilatérale de type neurosensorel, les patients doivent subir un examen obligatoire de l'état de la circulation sanguine. Cette règle empirique devient d'autant plus importante que, dans des cas isolés, il existe des troubles circulatoires de l'artère cérébelleuse supérieure, conduisant au contraire à une perte auditive du côté opposé de la tête. Les patients les plus rarement traités dont la perte auditive est associée à une altération de la circulation sanguine du tronc cérébral ou de ses structures médianes - moins de 1% des observations.

Les accidents vasculaires cérébraux hémorragiques entraînent également une perte auditive. Ils ne présentent aucun signe diagnostique précis, au contraire, ils se caractérisent par une grande variabilité: perte auditive unilatérale ou bilatérale, degré de gravité du processus allant de la perte auditive légère à la surdité. Certains patients en cours de suivi à long terme présentent des cas d'amélioration spontanée partielle de l'audition au cours des prochaines semaines. Compte tenu de ce qui précède, je voudrais lancer un appel aux patients qui ont eu un épisode d’altération de la circulation sanguine et à leurs proches, en leur recommandant de s’appliquer aux audiologistes et aux médecins ORL de manière opportune pour la recherche audiologique. Au cours de l'audiométrie tonale réalisée et des moyens de diagnostic objectif de la fonction auditive (ASR, émission otoacoustique, enregistrement des réflexes acoustiques) permettent des mesures de rééducation de la parole et de la parole rapides et avec un meilleur pronostic. Il convient de rappeler que les délais effectifs de traitement des déficiences auditives avec son déclin aigu sont limités à quelques semaines et que, dans le cas de plaintes de plus de 12 semaines, les perspectives sont toujours négatives. En plus des possibilités médicales, dans la clinique ORL «Centre multidisciplinaire pour l’audition et la parole», des programmes de formation sont organisés pour les proches des patients afin de les aider à faire les bons efforts, en se concentrant sur des méthodes scientifiquement valables et éprouvées de psychologie, orthophonie, aide auditive et assistance sociale.

Diminution de l'audition et altération de la circulation cérébrale. Faits et recommandations

Diminution de l'audition et altération de la circulation cérébrale. Faits et recommandations

La perte d'audition et les troubles de la parole sont des complications courantes des troubles aigus ou chroniques de la circulation cérébrale, ce qui entraîne un important dérèglement social des patients. Une mauvaise audition, une dégradation prononcée de l'intelligibilité de la parole, un trouble de l'articulation de la parole, la présence d'aphasie conduisent à l'isolement du patient, non seulement dans la société, mais également dans la famille.

La perturbation de la circulation cérébrale entraîne la destruction irréversible, voire la mort, des structures nerveuses du cerveau en raison du manque de circulation sanguine artérielle et d'oxygénation (oxygénation) des cellules. Les violations peuvent être ischémiques ou hémorragiques.

L'ischémie est causée par un bloc de vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau en sang artériel.

Troubles circulatoires hémorragiques associés à la rupture de vaisseaux sanguins et à une hémorragie du tissu cérébral.

N'importe lequel de ces types de troubles vasculaires peut entraîner une détérioration permanente ou une perte de la fonction des parties du cerveau fournies par les vaisseaux endommagés. En conséquence, nous sommes confrontés à un déficit des fonctions neurologiques de divers organes et systèmes du corps, y compris les organes des sens.

Selon les statistiques modernes, la perte auditive est l’une des conséquences les plus courantes de la circulation cérébrale. Cependant, la fréquence de la propagation de ces violations est largement sous-estimée. La raison principale en est la nature relativement latente de la perte auditive par rapport à d'autres troubles fonctionnels plus prononcés, tels que la difficulté à avaler, la coordination, la randonnée ou la parole. Les patients sont souvent amenés par des parents qui se plaignent de problèmes de communication, ce qui explique les difficultés de communication verbale. Et seule une clarification détaillée des circonstances et des symptômes met en évidence le déclin de l'acuité auditive et de l'intelligibilité de la parole après un accident vasculaire cérébral.

La perte auditive neurosensorielle est la principale forme de perte auditive vécue par les spécialistes des patients après le développement de troubles de la circulation cérébrale. La raison de la violation de la perception du son devient un dommage aux cellules réceptrices de l'oreille interne (cochlée), à ​​la partie auditive du nerf pré-cochléaire ou aux voies centrales et à la partie corticale de l'analyseur auditif situé dans la région temporale du cerveau. De tels résultats sont le plus susceptibles chez les patients ayant des antécédents d’athérosclérose, les fumeurs à long terme, ceux souffrant de diabète ou d’hypertension. Une augmentation significative des cas de surdité neurosensorielle est observée chez les personnes présentant une combinaison de plusieurs facteurs négatifs prédisposants.

Parmi toutes les causes de perte auditive chez les patients ayant subi un AVC, l'ischémie est la plus courante. Nous parlons en particulier de cas d'infarctus de l'artère cérébelleuse antéro-inférieure, constituant 83% de toutes les observations. Moins fréquents sont les déficiences auditives dans l'infarctus de l'artère cérébelleuse postéro-inférieure - 12% des cas. Dans les exemples mentionnés, il est typique d'observer une déficience auditive unilatérale du côté du trouble circulatoire. C'est une règle de base: une évaluation obligatoire de l'état de la circulation sanguine est nécessaire dans tous les cas de déficience auditive unilatérale de type sensorineural.

Les cas d'infarctus de l'artère cérébelleuse supérieure, accompagnés d'une perte auditive du côté opposé de la tête, sont beaucoup moins fréquents. La moins courante est la perte auditive due à une circulation cérébrale altérée du tronc cérébral ou de ses structures médianes - moins de 1% des cas.

Les accidents vasculaires cérébraux hémorragiques entraînent une perte auditive chez une minorité de patients. Ils se caractérisent par leur variabilité clinique: perte auditive unique ou bilatérale, degré de gravité du processus allant de la perte auditive légère à la surdité. Il existe également des cas d'amélioration spontanée partielle de l'acuité auditive au cours des prochaines semaines.

Compte tenu de ce qui précède, je voudrais lancer un appel aux patients qui ont eu un épisode d’altération de la circulation sanguine et à leurs proches, avec la recommandation de toujours s’inscrire à une étude audiologique réalisée par des spécialistes (audiologistes, médecins ORL) dès que leur état de santé le permettra. A terme, l'audiométrie réalisée ou des méthodes objectives d'étude de la fonction auditive (ASR, émission otoacoustique, enregistrement des réflexes acoustiques) ne permettront pas de passer à côté des symptômes de perte auditive neurosensorielle et permettront des mesures de rééducation en temps opportun et de meilleure qualité.
Les institutions spécialisées organisent également des programmes de formation pour les membres de la famille afin de les aider à faire les bons efforts et se concentrent sur des méthodes scientifiquement fondées et éprouvées de psychologie, d'orthophonie, d'appareils auditifs et d'assistance sociale.

Exercices pour restaurer l'audition après un accident vasculaire cérébral

Comment restaurer la parole après un AVC: exercices et recommandations

Après un accident vasculaire cérébral, le patient a du mal à parler. Mais pour que la perception du monde qui nous entoure soit complète, ainsi que pour la santé de la psyché, le retour des compétences en communication verbale est un problème majeur. Restaurez la capacité de parler devrait être le plus tôt possible.

Certains patients passent par une période de rééducation très rapide. Ils ont quelques mois et même quelques semaines. D'autres ont besoin d'un travail à long terme avec un orthophoniste afin de pouvoir retrouver la capacité de communiquer avec d'autres personnes au cours de sessions de formation régulières. Il arrive que le discours ne soit pas entièrement restauré et reste limité.

Comment restaurer la parole après un accident vasculaire cérébral? Que faire? Les réponses aux questions seront données dans cet article.

Comment restaurer la parole après un accident vasculaire cérébral?

Il convient de noter qu'un tel processus n'est pas simple. La médecine moderne dans cette direction est largement utilisée cellules souches. En outre, la restauration de l'influx nerveux a lieu pendant les cours avec un orthophoniste.

Application de cellules souches

Est-il possible de restaurer la parole après un accident vasculaire cérébral au moyen de cellules souches? La médecine moderne prouve qu'avec une telle thérapie, le corps reçoit une force mentale supplémentaire, la personne augmente son désir de guérison, améliore son humeur. Cette méthode a une efficacité maximale si elle a été appliquée dans les premiers jours suivant l’accident vasculaire cérébral.

Comment restaurer la parole après un AVC avec des cellules souches? Cette procédure est réalisée avec un traitement ambulatoire. Deux procédures sont nécessaires, entre lesquelles il devrait y avoir un repos de trois mois. Le traitement commence par la restauration des vaisseaux sanguins. Des procédures sont mises en place pour éliminer l'ischémie, l'athérosclérose et la thrombose, les spasmes sont éliminés.

Les vaisseaux acquièrent de l'élasticité, l'épaisseur de leurs parois et les canaux eux-mêmes sont optimisés. Dans les zones où le navire était bouché et rompu, de nouvelles voies collatérales commencent à se former.

Discours après accident vasculaire cérébral

La synchronisation de la récupération de la fonction de la parole est étroitement liée à la zone d’atteinte des cellules nerveuses du cortex cérébral, responsables de la parole. Plus les lésions cérébrales sont importantes, plus la capacité de parler est rétablie lentement. S'il reste encore un an d'espoir pour retrouver le discours perdu, le rythme de la réadaptation ralentit avec le temps.

Après un accident vasculaire cérébral, le corps humain s’adapte progressivement aux défauts de langage restants. Par conséquent, les personnes environnantes doivent être compréhensives. En aucun cas le patient ne doit être enfermé et isolé des personnes. Pour rétablir une fonction perdue, une personne doit communiquer davantage, prendre part à diverses discussions, effectuer des exercices simples.

Types de troubles de la parole après un AVC

Tout type de trouble de la parole après un AVC peut être éliminé progressivement. Pour que la rééducation soit efficace et rapide, il est nécessaire de comprendre les spécificités du défaut et de choisir la méthode de traitement appropriée. Il existe des troubles tels que l'aphasie sensorielle et motrice.

Dans l'aphasie motrice, la parole est perçue par l'ouïe et même comprise par lui. Cependant, il est extrêmement difficile pour une personne de prononcer des mots de manière indépendante ou de formuler des pensées. Le patient lit et écrit avec difficulté. Le plus souvent, ces fonctions sont complètement perdues.

Qu'est-ce que l'aphasie sensorielle? Le patient peut marmonner quelque chose d'incohérent, la parole n'est pas soumise à son contrôle. Les compétences en lecture ne sont pas perdues, mais pour le patient, le sens de l'écrit est incompréhensible. La capacité d'écrire des mots est complètement absente.

À la suite du coup de la parole du patient, la confusion est inhérente. Lorsqu'il parle, il gesticule fortement, inclut des expressions faciales expressives et de nombreuses intonations. Une personne tente de formuler ses pensées, mais ne réussit pas car la prononciation et le choix des mots nécessaires sont perdus. Le patient peut montrer de l'agressivité, souvent en pleurant. Son état est nerveux. Après un accident vasculaire cérébral, une perception adéquate du monde environnant est perdue.

Comment se passe la récupération de la parole?

Comment restaurer la parole après un AVC ischémique? Une fois l'état du patient stabilisé, les médecins conseillent de commencer immédiatement les activités favorisant le rétablissement de la parole. Pour que le rythme de la rééducation soit rapide, un orthophoniste professionnel devrait travailler avec le patient, mais le soutien psychologique des autochtones est également extrêmement important.

Comment restaurer la parole après un accident vasculaire cérébral? Les exercices conçus spécialement à cet effet sont largement utilisés par les orthophonistes. Le travail d'un spécialiste repose sur le retour progressif d'une fonction perdue à travers différentes tâches: travail avec des cartes, préparation du loto pour enfants, prononciation des mots par syllabes et de manière complète. Le médecin peut apprendre au patient à compenser le manque d'expression verbale par des gestes.

Les professions ne peuvent pas être suspendues même si l'effet souhaité n'est pas atteint pendant une longue période. Tôt ou tard, les efforts obstinés du médecin et du patient donneront leurs résultats.

Recommandations de base pour l'exercice

Comment récupérer après un accident vasculaire cérébral de gravité modérée? Les recommandations sur la manière de réaliser des exercices pour le restaurer sont claires. L'objectif principal de la classe est de forcer les cellules situées dans la zone du cerveau touchée à exécuter les fonctions perdues. Ceci est réalisé grâce à une formation constante. Le patient a besoin d'entendre un discours en direct. Vous devriez communiquer constamment avec lui. Cela l'aidera à commencer à jouer des sons.

En ce qui concerne la prononciation de mots entiers, en cas de manque total d'aptitudes à parler, il est demandé au patient de prononcer des sons et des syllabes individuels. À cette fin, une partie d'un mot ou d'une phrase est parlée à une personne. Dans ce cas, les fins ne sont pas d'accord. Le patient doit les prononcer lui-même.

Le chant a un effet bénéfique sur le développement de la capacité à reproduire des mots. Si vous chantez au patient et lui proposez de chanter, il retrouvera la parole beaucoup plus rapidement. Cette méthode a un haut niveau d'efficacité.

Il est très important de rétablir la capacité de prononcer les sons. Peut-être une personne est-elle capable de parler, mais en raison d'une forte violation de l'innervation des muscles du visage et de la mastication, ils gèlent.

Exercices pour développer les muscles

Comment restaurer la parole après un accident vasculaire cérébral? Le développement obligatoire des muscles du visage est requis.

  • mettre les lèvres dans un tubule;
  • mordre les dents;
  • autant que possible de pousser la langue en avant;
  • mâchoires légèrement mordantes puis lèvre supérieure, puis inférieure;
  • lécher les lèvres de la langue dans les deux sens.

Orthophoniste de travail

Une fois le patient examiné et le type d’aphasie déterminé, vous devez commencer immédiatement l’entraînement avec un orthophoniste. Il convient de noter qu’un tiers des personnes qui ont subi un AVC sont complètement rétablis au moment de leur sortie de l’hôpital. Bien sûr, cela est possible si l'hôpital dispose d'un orthophoniste qui donne des cours à un patient dès la première semaine de sa maladie.

Qu'est-ce que l'orthophonie?

L'orthophonie est une science qui étudie les troubles de la parole, développe des moyens de les surmonter et de les prévenir, ainsi que des méthodes de correction. Les patients qui, même après avoir suivi un cours avec un médecin, obtiennent leur congé avec un trouble de la parole grave peuvent effectuer leur travail de la manière suivante.

Les méthodes utilisées par les orthophonistes

Dès le début, l'orthophoniste «dégivre» les troubles de la parole sur la base des stéréotypes précédents. Le médecin vérifie la réponse du patient à des stimuli faibles, par exemple un discours étouffé. Le travail repose sur le principe d’augmenter le niveau des tâches de facile à difficile.

Ceci prend en compte l'importante nuance que la sélection des exercices est effectuée individuellement, en tenant compte du degré d'endommagement de l'appareil vocal du patient. Le type d'aphasie est également pris en compte.

Pour une personne, il sera facile d'appeler des éléments, pour une autre - de maintenir un dialogue, etc. Mais vous ne pouvez pas toujours donner des tâches faciles. Leur complexité doit croître régulièrement.

La première leçon ne devrait pas être lourde pour le patient. Au début de la réadaptation, il est recommandé d’utiliser un matériel qui a une importance émotionnelle pour le patient. Également sélectionné et la charge sémantique correspondante.

Qu'est-ce qui ne devrait pas être offert aux premiers stades du traitement?

Les premières étapes du traitement sont d’une importance primordiale. Il n'est pas recommandé de proposer de travailler des mots individuels hors contexte et de connecter des sons. Afin de rétablir la parole, un orthophoniste doit créer toutes sortes de conditions pour que le patient puisse poursuivre la conversation le plus rapidement possible.

Application du chant

Après un accident vasculaire cérébral, chanter aidera à rétablir rapidement la parole. Les cours d'orthophoniste intégrant des éléments de musique donnent des résultats positifs. Si le patient a du mal à terminer la phrase entamée par l'orthophoniste, vous pouvez lui proposer d'écouter et de chanter vos chansons préférées. Il est nécessaire de savoir quelles chansons le patient aime et connaît. Dans le processus de chant, les mots sont d'abord prononcés de manière peu claire par le patient. Peu à peu, leur prononciation s'améliore. Une telle tâche devrait se dérouler dans une atmosphère positive. Cela fait plaisir au patient.

Immédiatement après que le patient soit capable de prononcer les mots, il devrait être intéressé par l'auto-apprentissage. Par exemple, invitez-le à insérer dans les phrases les lettres ou les prépositions manquantes.

Quelles méthodes sont utilisées pour les personnes souffrant d'aphasie sensorielle?

Les visuels sont utilisés pour les personnes souffrant d’aphasie sensorielle. On montre au patient une image que l’on se propose de dessiner, si cela lui permet de faire son état. Puis appelé le mot, symbolisant l'image. Toutes les actions effectuées par un orthophoniste sont accompagnées de commentaires amicaux et calmes: «réparons l'oreiller», «levez la tête, s'il vous plaît, la tête», «maintenant vous pouvez reposer votre tête sur l'oreiller». Ainsi, vous pouvez restaurer la parole après un accident vasculaire cérébral en présence d'une aphasie sensorielle.

Les patients présentant une violation similaire ne distinguent pas les mots qui sonnent suffisamment près. L'exercice approprié est l'utilisation de dessins. Le patient doit montrer l'article nommé. Par exemple, des paires de mots de consonnes tels que «tom-house», «point-rein», etc., sont choisies.

Durée des cours

La durée des cours et leur intervalle dépendent des capacités individuelles du patient. La moyenne est de 7-15 minutes. Après deux mois d'exercice peut être effectuée pendant une demi-heure. Vous devez également garder le contrôle de la charge de la parole et de l’audition du patient.

Dans la salle devrait être calme, ne devrait pas être allumé la radio ou la télévision.

Aide l'orthophoniste dans les dernières étapes

Si l'aide d'un orthophoniste n'a pas été fournie au cours des premières semaines de la maladie, les troubles de la parole sont persistants. Et dans ce cas, il est possible de restaurer la fonction perdue, mais un aphasiologue qui a ses propres méthodes doit travailler avec le patient.

Soutien de course

Garder le patient optimiste est très important. Le personnel hospitalier, les proches du patient et l’orthophoniste ne doivent pas faire croire à la personne qu’elle est handicapée. Sinon, une personne se ferme et perçoit la maladie comme une phrase. Après un accident vasculaire cérébral, la susceptibilité émotionnelle du patient est trop élevée. L’appel affectueux dans ce cas sera le meilleur assistant pour restaurer la capacité perdue de parler.

Est-il possible de mener des études indépendantes sous la direction de proches?

Comment restaurer la parole après un accident vasculaire cérébral à la maison? Les proches ne peuvent effectuer des études indépendantes qu'avec l'autorisation du médecin. Il est important de ne pas en faire trop. Vous ne devez pas surcharger le patient ou lui confier des tâches accablantes.

Les membres de la famille manquent souvent de patience et veulent obtenir le résultat souhaité en peu de temps. Leur petit succès en récupération leur cause une déception qui se traduit par des expressions faciales et des gestes. Le patient, ayant capté une telle réaction de la part de ses proches, perd son optimisme et peut ultérieurement refuser de suivre un traitement. Par conséquent, dans la salle de classe avec un orthophoniste patients parents ne sont pas présents.

Notes importantes

Afin de restaurer la parole et la mémoire après un AVC, il est recommandé de forcer de manière persistante le patient à prononcer le nom des objets environnants. Il est prouvé que les patients mémorisent mieux les objets que les actions.

Lors de la communication avec une personne victime d'un accident vasculaire cérébral, il est important de garder à l'esprit que lors d'une conversation parallèle avec plusieurs personnes, les sons et les mots sont mal distingués par le patient.

Ceux qui ont subi un AVC ne peuvent pas regarder la télévision plus de 2 heures par jour. Il est nécessaire de sélectionner uniquement des programmes intéressants et calmes. Par exemple, le programme sportif des amateurs de sport encouragera les commentaires qui auront un impact sur la restauration de la parole.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires peuvent-ils restaurer la parole après un accident vasculaire cérébral? Une méthode éprouvée utilisée par la population est l'utilisation de radis noir en tranches ou râpé. Il faut le garder dans la bouche. Dans ce cas, une sensation de brûlure et des picotements dans la bouche. Également fabriqué à partir de compresse de radis. Il est appliqué sur le nerf facial endommagé.

Conclusion

L'article expliquait comment restaurer la parole après un accident vasculaire cérébral. Ce processus est long et laborieux. Cela nécessite la diligence du patient et du médecin. La patience, le soutien des proches, l'attitude calme et le strict respect des recommandations du médecin aideront le malade à faire face à la maladie.

Rééducation complète après un accident vasculaire cérébral à domicile: quel complexe aidera le patient?

Pour les patients victimes d'un AVC, une période de rééducation obligatoire rétablit les habiletés perdues - la marche, la parole et les soins personnels. Pour ce faire, des cours de physiothérapie, d’élocution et d’entraînement de la mémoire. Ils sont plus efficaces lorsqu'ils sont associés à des aliments diététiques, à un traitement médicamenteux, complétés par des remèdes populaires.

Lire dans cet article.

La vie après un AVC: périodes de récupération

La rééducation du patient après une violation aiguë de la circulation cérébrale permet une augmentation progressive du stress. Premièrement, la stabilisation est nécessaire. En règle générale, les patients quittent l'hôpital après 20 à 25 jours de traitement. À la maison, vous pouvez commencer à exercer, à condition qu'il soit possible de normaliser la pression artérielle, la fréquence du pouls, l'absence de faiblesse aiguë et les réactions dépressives.

Et voici plus sur le coup de tige.

Rééducation jusqu'à 3 mois

La période précoce après un accident vasculaire cérébral est considérée comme la plus importante, car il y a actuellement une restauration maximale des fonctions. A ce stade, il est possible de réaliser:

  • assise, debout près du lit, visitant les toilettes, s'habillant et mangeant;
  • maintenir l'hygiène personnelle;
  • contrôle de la vessie et des intestins;
  • améliorer la vision et la parole;
  • apparition de sensibilité.

Avec le bon traitement, au bout de 2 mois, le patient peut se tenir debout et garder son équilibre. Lorsque la marche nécessite un soutien sous la forme d'une marchette ou une baguette. Il est important d'organiser des cours de thérapie physique au moins 2 à 3 fois par jour. L'ensemble des exercices consiste en une étude cohérente de tous les groupes musculaires du côté sain et du côté affecté, un massage est d'abord nécessaire pour réchauffer le tissu musculaire et éliminer les spasmes.

Récupération des mains après un AVC

Période maximale de six mois

Après la restauration des compétences en libre service (en totalité ou en partie), une formation de marche plus substantielle commence. Tout d’abord, avec l’aide d’un membre de la famille ou d’un instructeur, puis le patient lui-même doit se déplacer en toute confiance dans l’appartement et faire une promenade.

Les premières semaines nécessitent un soutien obligatoire et, à l'avenir, il est nécessaire de garantir la possibilité d'une communication d'urgence avec le patient. Il faut se rappeler qu’il n’existe aucune garantie complète quant à l’absence de récurrence de la maladie ou à une chute soudaine, même après une période de rétablissement réussi.

Au début, de courtes promenades et monter les escaliers sont nécessaires, et à la fin du 6ème mois, il est recommandé d’abandonner le matériel et l’aide extérieure. Le patient doit posséder pleinement les couverts, la capacité d'écrire, de mémoriser et de reproduire des textes liés. Les exercices thérapeutiques incluent des poids (haltères légers, bouteilles en plastique avec de l’eau, sacs de sable sur les membres).

Récupération après un accident vasculaire cérébral jusqu'à un an

Marcher dans l'air frais devient de plus en plus long - de 1,5 à 2 heures ou plus. Ils devraient alterner avec le repos, il ne devrait pas être surchargé. La parole au cours de cette période est généralement restaurée ou est moins confuse. Il est important de développer des doigts moteurs fins. Pour cela, ils utilisent la couture, le tricot, le tissage, la lecture d'instruments de musique, la résolution de puzzles.

Jusqu'à 18 mois, près de 90% des patients peuvent se passer de l'aide extérieure, sous réserve du respect total des recommandations médicales:

  • séances d'entraînement quotidiennes;
  • bonne nutrition;
  • prendre des médicaments prescrits;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • contrôler la pression artérielle, le cholestérol et la glycémie.

Exercices de rééducation après un AVC ischémique et hémorragique

L'activité motrice est la principale place dans la récupération des patients. Il est important de veiller à la régularité des cours et à l’introduction d’au moins deux séances d’entraînement dans la routine quotidienne. Assurez-vous de commencer les exercices du côté sain, puis de les alterner avec les membres affectés. Lorsque la fatigue apparaît, une pause est nécessaire, plusieurs cycles de respiration avec étirement de l'expiration, puis vous pouvez continuer les exercices.

Pour réduire les spasmes

La spasticité musculaire est réduite lors de la réalisation d'un complexe spécial selon la méthode de Bobath. Tous les mouvements sont lisses et lents, répétés trois fois puis cinq fois:

  • le pouce à angle droit est rétracté, dans cette position il est nécessaire de s’attarder jusqu’à 3 minutes;
  • étirer le reste des doigts;
  • quand le pouce est tendu et tenu, pliez et pliez la main, tout le bras à l'épaule;
  • lors de la fixation du pouce, l’enlèvement du bras et du bras est effectué (avec l’aide d’un moniteur de gymnastique ou d’un membre de la famille);
  • tirez et tirez le gros orteil, fixez la position pendant 2 minutes ou plus jusqu'à ce que les muscles soient complètement relâchés;
  • Allongez-vous sur le dos, pliez le genou. Si ce mouvement est difficile à exécuter, vous devez vous frapper la main sous le genou. Arrêtez le pouce en tirant sur le côté et vers le bas.

Pour le membre supérieur

Le mouvement dans la main est rétabli plus mal que dans la jambe affectée. Une caractéristique de la paralysie de l'AVC est un dysfonctionnement du muscle deltoïde, qui fixe l'articulation de l'épaule. Lorsqu'un patient commence à s'asseoir, à se tenir debout ou à marcher, le bras suspendu peut, sous son propre poids, provoquer une entorse de la capsule articulaire et une luxation. Pour renforcer l’utilisation de l’épaule:

  • rétraction manuelle;
  • mouvements circulaires des épaules alternativement et ensemble;
  • lever les épaules et déposer;
  • information et dilution des pales;
  • assis ou debout, les bras tendus, montrer les paumes ouvertes et tourner les mains avec le dos (supination et pronation).

Après l'épaule, ils vont à l'articulation du coude (flexion, extension lente avec fixation) et au poignet. La brosse doit être pratiquée aussi souvent que possible, car elle récupère plus longtemps. Pour ce faire, vous pouvez utiliser n’importe quelle position - couchée, assise ou debout, vous devez d’abord vous aider avec une main en bonne santé. Les mouvements sont effectués dans toutes les directions et dans tous les plans - flexion, rotation latérale, rotations circulaires dans les deux directions, imitation de la torsion de l'ampoule.

Dessiner les jambes

Tout d'abord, vous devez maintenir la flexion et l'extension dans l'articulation de la hanche, le genou et le pied en position couchée. Si le patient peut se tenir debout, ajoutez des cercles aux hanches et une rotation des genoux. Au lit, le complexe suivant est recommandé:

  • conduire à la jambe pliée du genou et ensuite le redresser complètement;
  • allongé avec les jambes tendues, déplacez le membre affecté sur le côté et revenez à la position de départ;
  • glisse tes talons sur le lit;
  • imiter le cyclisme (sur le côté faible, d'abord avec de l'aide);
  • soulevez alternativement vos jambes avec une ceinture ou un bandage en caoutchouc.

Regardez les vidéos d'exercices pour le développement des jambes:

Équipement de récupération

En cours de rééducation, des dispositifs spéciaux apportent une assistance substantielle; ils sont acquis dans des magasins spécialisés en équipements médicaux. Ils sont conçus en ce qui concerne les troubles du mouvement d'un côté du corps, les modèles plus avancés ont des fonctions de rétroaction, aident à établir un mode de teinte individuel.

Les variétés les plus courantes sont:

  • vélo d'exercice pour les jambes;
  • tapis roulant avec rails latéraux;
  • vélo d'exercice manuel.

Une variété d’outils disponibles n’est pas moins efficace: un détendeur, un pansement en caoutchouc fixé à un objet statique ou fermé en anneau, un bâtonnet de vadrouille, une balle, des barres, des marches. Un oreiller gonflable est utilisé pour exercer l'équilibre, d'abord assis puis debout. Pour le développement de la brosse est l'argile utile, les haricots, à partir de laquelle vous devez disposer la figure.

Rééducation de la parole

La récupération la plus intensive de la fonction de langage est observée au cours des six premiers mois suivant le début d'un accident vasculaire cérébral: elle peut durer jusqu'à 2-3 ans avec des lésions étendues ou un traitement qui n'a pas été commencé à temps. Selon les régions du cerveau touchées, le patient présente une déficience de la parole, motrice ou sensorielle (aphasie). Dans la première variante du patient:

  • entend un discours, le perçoit à l'oreille;
  • comprend les mots qui lui sont adressés;
  • répond aux demandes;
  • ne peut pas prononcer une phrase ou formuler une pensée;
  • il y a des difficultés à lire et à écrire pour que les patients les évitent.

Regardez la vidéo sur les exercices pour restaurer la parole dans l'aphasie motrice:

Dans l'aphasie sensorielle, le patient ne prête pas attention à la parole des autres, ses propres mots sont incohérents et ne sont pas contrôlés par lui. La lecture est possible, mais le sens des continuations est incompréhensible, la capacité d'écriture est complètement perdue. Le discours d'une personne victime d'un accident vasculaire cérébral est caractérisé par une compréhension insuffisante, une gesticulation. Étant donné que les patients essaient d’expliquer leurs pensées aux autres, mais qu’ils ne le comprennent pas, cela entraîne irritabilité et sensibilité.

Pour la rééducation de la parole, utilisez les techniques suivantes:

  • des cartes avec des lettres écrites, des syllabes et des mots à partir desquels vous devez faire et lire une phrase;
  • encouragement à communiquer - questions, demandes, chanter ensemble, prononcer de la poésie;
  • écouter les livres audio préférés du patient en leur racontant leur contenu;
  • Voir les images et les demandes pour les décrire.

Si la restauration de la parole est effectuée à la maison, il est important que les membres de la famille conservent une attitude amicale même face aux tentatives insignifiantes de prononciation des mots, non pour corriger des erreurs, mais uniquement pour encourager les patients. Pour surmonter le défaut d'élocution, la persévérance et une communication constante avec le patient sont nécessaires.

Regardez la vidéo sur les exercices pour restaurer la parole dans l'aphasie sensorielle:

Nourriture après un AVC

Comme dans la grande majorité des cas, les patients ayant subi un AVC ont tendance à être atteints d'athérosclérose, il est recommandé d'exclure l'utilisation de:

  • viande grasse (porc, agneau);
  • bouillons de viande;
  • toute graisse animale;
  • les abats;
  • crème et crème sure, fromage cottage, contenant plus de 10% de matières grasses, le fromage contient plus de 40% de matières grasses;
  • saucisses, saucisses fumées, saucisses, plats cuisinés.

À une pression élevée, la quantité de sel de table est réduite à 3-4 g / jour. Il est recommandé de réduire considérablement le contenu de l’alimentation en farine blanche et en sucre, en alcool, en caféine.

La source de protéines devrait être:

  • poisson bouilli;
  • poulet ou dinde bouilli, haché ou au four;
  • boissons lactées fermentées;
  • fromage cottage faible en gras et fromage;
  • fruits de mer

De l'huile végétale doit être ajoutée aux salades, il n'est pas recommandé de la faire frire. De plus, dans le plat fini, vous ne pouvez pas mettre plus d'une cuillère à soupe de crème sure ou de crème, 5 g de beurre par jour.

Remèdes populaires

Le rôle des phytopreparations dans la récupération après un AVC est associé à la présence des propriétés médicinales suivantes:

Exercices de restauration de la parole après un AVC à la maison: exercices d'orthophonie

L'AVC est une maladie très difficile. Un trouble de la parole est l’un des troubles les plus courants des processus mentaux observés au cours d’un AVC. Une maladie peut survenir à presque n'importe quel âge. Il existe des types d'accident vasculaire cérébral ischémique et hémorragique. Les deux nécessitent un rétablissement à long terme des fonctions physiques et mentales du corps. Les médecins ont mis au point des exercices spéciaux pour la récupération de la parole après un AVC, qui peuvent être pratiqués indépendamment à la maison.

Trouble de la parole

Pour une perception normale de ce qui se passe autour d'une personne, il faut comprendre la parole et pouvoir reproduire des mots et en construire des phrases. Une prononciation et une compréhension appropriées de ce qui précède sont essentielles à une vie bien remplie.

La durée du processus de rétablissement dépendra de nombreux facteurs, y compris la persistance du personnel médical, des proches et du patient lui-même. Dans certains cas, cela varie de quelques semaines à quelques mois, pour d'autres, cela peut prendre plus de temps. Malheureusement, il y a ceux qui ne peuvent toujours pas parler.

L'aphasie (altération de la capacité de parler) se développe en raison de lésions de la région de la parole du cerveau.

Afin de choisir la bonne méthode de traitement, vous devez comprendre le type de violation.

Il y a les types suivants d'aphasie:

  1. Total - le patient n'est pas capable de dire quoi que ce soit et de comprendre ce qu'il essaie de lui dire. Il ne se souvient de rien et ne connaît personne.
  2. Moteur - ce type remplace souvent le total après quelques jours après un accident vasculaire cérébral. Le patient reconnaît ses parents et amis, comprend ce qui lui est dit, mais il ne peut rien dire lui-même. Au fil du temps, il peut tenter de reproduire des sons en utilisant l'intonation pour une meilleure compréhension.

Dans ce cas, il y a des violations du centre de Broca (moteur de la parole), qui est responsable de la fonction motrice. Le patient comprend tout, mais il ne peut pas reproduire le discours. Une personne reproduit souvent des sons, mais ne peut pas les réunir correctement, confond des sons dont l'articulation est similaire.

  1. Aphasie Wernicke (sensorielle). Avec ce type de violation, le patient ne comprend pas la langue maternelle. Il la perçoit comme un ensemble de sons et ne comprend pas le sens de ce qui a été dit. Dans ce cas, il est assez difficile de déterminer l'étendue de la violation.
  2. Sémantique. Le patient ne comprend que des phrases simples. Les virages difficiles ne peuvent être compris.
  3. Amnestic. Le patient peut dialoguer, mais oublie souvent les noms des éléments.

L'aphasie sensorielle est considérée comme la plus dangereuse. La parole est très difficile à récupérer.

Traitement après un AVC

Le traitement doit être effectué dans les 6 premiers mois après un accident vasculaire cérébral. Les résultats seront alors aussi efficaces que possible. Les occupations peuvent être commencées dès que l'état du patient se stabilise. Aucun médecin ne garantira à 100% que le patient parle. Mais la mise en œuvre systématique de divers exercices aidera à maximiser la fonction de la parole.

Lors des premiers cours, la présence de membres de la famille est souhaitable, puis le patient est plus calme et les membres de la famille savent comment effectuer correctement la formation. Toute une gamme de mesures a été développée pour le traitement:

  1. Traitement de la toxicomanie.
  2. Gymnastique d'articulation avec orthophoniste.
  3. Exercice systématique.
  4. Atmosphère confortable.

Ce n'est que si une personne a le désir de guérir qu'elle sera entourée d'amour et d'attention que le résultat sera perceptible plus rapidement. Les proches ne doivent pas éviter les contacts verbaux avec le patient, peu importe la difficulté. Vous devez parler calmement, ne pas crier et prononcer clairement chaque son. Vous devez constamment demander le nom de certains articles utilisés par des personnes: une tasse, une cuillère, une serviette, une télévision. Eh bien, quand il lit souvent, il raconte le sens de ce qu’il a lu.

C'est important! Vous ne devriez jamais discuter avec le patient des problèmes liés à la violation de ses fonctions d'élocution.

Vous devriez toujours encourager et louer, même pour les victoires les plus insignifiantes. Les personnes après un accident vasculaire cérébral ne distinguent pas les mots dont le son est similaire. Par conséquent, vous pouvez représenter sur l'image et les entraîner à prononcer et à distinguer à l'oreille. Les patients ne font pas la distinction entre les mots, lorsque plusieurs personnes parlent en même temps, cela doit être pris en compte. Dès qu'une personne commence à prononcer des mots, on peut lui attribuer des tâches indépendantes supplémentaires, par exemple insérer le mot manquant dans une phrase. Regarder la télévision est le mieux limité à 2 heures par jour. Il est nécessaire d'inclure des programmes positifs sur les intérêts, ce qui encouragera les commentaires.

Ceux qui sont proches de vous doivent avoir une patience incroyable. Un accident vasculaire cérébral est une maladie très grave et complexe, dont les conséquences ne sont pas si faciles à éliminer.

Conseils de famille

Une personne qui se sent comme un fardeau obtient rarement de bons résultats. Un patient qui comprend tout mais ne peut rien dire se sent impuissant.

Par conséquent, vous devez suivre des règles simples:

  1. Vous ne devriez pas parler à une personne aussi condamnée. Vous devez parler avec lui calmement, observer attentivement la réaction et tous les changements.
  2. Le patient ne doit pas communiquer avec des personnes agressives ou indifférentes. Il devrait être entouré de gens proches et aimants.
  3. Il est recommandé d’inclure votre musique préférée pour inciter le patient à chanter.
  4. Parle et écoute. Il essaiera de parler uniquement si une personne ressent l'importance de ce qui a été dit aux autres.
  5. Ne soyez pas trop fatigué: "Chut, allez-vous continuer."

Ces recommandations aideront à surmonter les difficultés dès que possible et à ramener une personne à sa vie habituelle.

Travailler avec un orthophoniste

S'il y a un orthophoniste à l'hôpital où repose le patient, il commencera alors à travailler avec lui dès que possible. Vous ne pouvez pas perdre du temps en vain. Le travail peut continuer après la sortie de l'hôpital et ensuite de manière autonome à la maison.

Travailler avec un spécialiste:

  1. L'orthophoniste examine soigneusement l'étendue des dommages et contrôle la réaction du patient d'une voix basse, puis d'un murmure.
  2. Peu à peu complique le travail.
  3. Le spécialiste n'enseigne pas à prononcer des mots et des sons individuels, il est important qu'il les entende dans son contexte, le patient doit apprendre à les utiliser pour parler.
  4. Les exercices sont sélectionnés individuellement en fonction du type d'aphasie.
  5. Le spécialiste commence la phrase, le patient la termine.
  6. Si le patient a des chansons préférées, le spécialiste les utilisera dans son travail.
  7. Si l'état du patient s'est amélioré, le médecin peut proposer de dessiner les images proposées.

Au début, les cours d'orthophonie ne durent pas plus de 15 minutes, ce qui augmente progressivement la durée.

C'est important! La déception des parents se lit sur le visage, ce qui se répercute négativement sur les aspirations du patient. Il est nécessaire de surveiller de près les expressions faciales et de profiter des progrès les plus insignifiants.

Exercices pour l'épanouissement personnel

Un rôle énorme dans l'amélioration rapide des fonctions de la parole ont des leçons indépendantes. Après sa sortie, le patient rend visite périodiquement à un orthophoniste, qui évalue la disponibilité des améliorations et recommande les classes à exécuter.

Chaque exercice doit être répété 10 fois:

  1. Tirez les lèvres dans un tube et fixez-les dans cette position pendant quelques secondes.
  2. Les dents du bas mordent légèrement la lèvre supérieure.
  3. La mâchoire supérieure doit atteindre le menton.

Tâches pour la langue:

  1. Tirez la langue avec une paille.
  2. Maximum étirer le cou en avant, avec la bouche ouverte et la langue tirée autant que possible.
  3. Effectuez l'exercice précédent en émettant un sifflement.
  4. Tirez le cou en avant et les lèvres pliées.
  5. Lécher les lèvres dans un cercle, d'abord dans une direction, puis dans une autre.
  6. Faites des sons "cliquetants".
  7. Tirez la langue sur le côté du nez, puis le menton.

Pour terminer la leçon, il faut que les exercices soient positifs: appliquez des baisers aériens, un sourire aux lèvres, puis un sourire aux lèvres, en souriant, d’excellents résultats sont observés chez les patients qui participent à des cours en groupe dans lesquels ils peuvent se soutenir mutuellement.

C'est important! Un patient qui a subi un accident vasculaire cérébral doit prononcer des virelangues, lire des textes d’orthophonie à voix haute, chanter des chansons et créer des chaînes logiques.

En cas d'élocution et d'amélioration de la voix, il est recommandé de masser la langue avec une brosse à dents régulière matin et soir. Cet exercice détend le corps et aide à améliorer la parole.

Traitement de la toxicomanie

L'humanité n'a pas encore inventé de pilule qui aiderait à restaurer la parole. Les médicaments prescrits par un médecin visent à améliorer la circulation sanguine dans le cerveau et à nourrir les cellules nerveuses. Ils améliorent l'activité mentale et la mémoire, accroissent l'attention, ce qui, en combinaison, a un effet positif sur l'état général du corps.

Intervention chirurgicale

Dans les cas d'accident ischémique cérébral, lorsque toutes les méthodes ont été essayées, il en reste une autre: la formation d'une microanastomose extra-intracrânienne. Il s'agit d'une opération au cours de laquelle les neurochirurgiens créent une connexion supplémentaire entre les régions du cerveau: le vaisseau intact et la région de la parole. La circulation sanguine reprend et l'état du patient s'améliore rapidement.

Physiothérapie

Les troubles de la parole sont observés non seulement lorsque la zone correspondante du cerveau est perturbée, mais également lorsque les muscles faciaux sont paralysés. Ils ne peuvent pas faire leur travail, alors une personne perd la fonction d'élocution. La thérapie par l'exercice aide à rétablir la capacité de parler.

Thérapie par cellules souches

La médecine moderne ne cesse jamais d'étonner. Il est maintenant possible de restaurer la parole en utilisant des cellules souches. Une telle thérapie aide non seulement à rétablir la parole, mais également à lancer les fonctions de protection de l’organisme, à réveiller le désir de récupérer et à commencer à parler dès que possible. La greffe de cellules souches est effectuée deux fois en consultation externe. La deuxième fois après 3 mois après le premier. Les vaisseaux sont restaurés, la plaque et les caillots sanguins sont éliminés. Dans les zones touchées, de nouvelles cellules commencent à se constituer.

La récupération maximale de la parole doit être effectuée au cours de la première année après un accident vasculaire cérébral, la rééducation pouvant durer jusqu'à 5 ans. Après cela, les violations que le patient a subies demeurent pour toujours. Tous les exercices effectués pour rétablir la parole après un AVC doivent être effectués régulièrement et systématiquement. Ce n'est qu'alors qu'ils apporteront de réels avantages.

Exercices après un AVC à la maison - une série d'exercices pour les bras, les jambes, les yeux et une meilleure coordination

Environ 90% des patients ayant subi un AVC restent handicapés. Pour rétablir l'activité cérébrale normale, il faut beaucoup d'effort. La rééducation prend beaucoup de temps. Cela se fait non seulement à l'hôpital, mais aussi à la maison. L'exercice après un AVC vise à restaurer les fonctions perdues.

Pourquoi faire des exercices après un accident vasculaire cérébral à la maison

À la suite d'un accident vasculaire cérébral, un accident vasculaire cérébral aigu survient. Les cellules du foyer de la lésion meurent et ne peuvent plus remplir leurs fonctions. L’accident vasculaire cérébral est l’une des causes de décès les plus courantes après une maladie coronarienne. Si l'ONMK a été remarqué et guéri à temps, la personne a une chance de vie, mais les cellules mortes du cerveau ne sont plus restaurées.

En fonction de la localisation de la lésion, le patient souffre de troubles de la mémoire, de somnolence, de perte d'orientation dans l'espace, de problèmes d'élocution. L'amélioration de la qualité de vie aide la gymnastique réparatrice spéciale après un accident vasculaire cérébral. Il a les effets suivants sur le corps:

  • empêche la stagnation du sang dans les tissus paralysés;
  • restaure la mémoire musculaire;
  • mobilise l'activité de neurones intacts, qui assument une partie des fonctions des cellules mortes;
  • restaure la capacité du cerveau à envoyer des impulsions motrices aux terminaisons nerveuses;
  • stimule le flux sanguin, améliorant ainsi l'apport sanguin au cerveau;
  • empêche le développement de re-course.

L'efficacité des activités de réhabilitation

Charger à la maison après un accident vasculaire cérébral a un effet positif non seulement sur le cerveau. Il est nécessaire qu'une personne maîtrise les fonctions perdues en s'adaptant au libre-service. La gymnastique n'est pas moins importante pour la prévention des complications, dont le danger est élevé en raison de l'immobilité prolongée du patient. Les exercices après un AVC remplissent plusieurs fonctions:

  • améliorer la microcirculation sanguine et le métabolisme;
  • soulager les spasmes musculaires;
  • restaurer les fonctions de la parole, de la pensée, de la mémoire;
  • améliorer l'équilibre du corps et la coordination des mouvements;
  • prévenir la pneumonie congestive, l'insuffisance cardiaque, les caillots de sang avec embolie ultérieure (thrombose d'organes vitaux);
  • aider le patient à s'adapter à la situation actuelle;
  • restaurer la sensibilité des parties du corps touchées;
  • prévenir le développement de contractures - gel des muscles;
  • prévenir la formation de plaies de pression dans le dos, les pieds, les talons et d'autres endroits soumis à une pression élevée en position couchée;
  • reprendre des mouvements subtils des mains et des membres supérieurs.

Des indications

La gymnastique après un accident vasculaire cérébral a une indication - la présence de troubles moteurs, de fonctions sensibles du corps et d’autres. Ceux-ci comprennent:

  • problèmes de mémoire;
  • déficience auditive;
  • défauts d'élocution;
  • paralysie spastique, augmentation du tonus musculaire;
  • paralysie de la moitié ou de la totalité du corps;
  • troubles moteurs fins;
  • fatigue accrue;
  • changements d'humeur soudains;
  • gonflement des jambes;
  • incapacité à effectuer des activités quotidiennes et libre-service;
  • démence (diminution de la capacité intellectuelle);
  • mauvaise coordination des mouvements.

Contre-indications

L'exercice après un AVC n'est pas autorisé pour tous les patients. Avec la récurrence de cette pathologie chez les patients âgés, la rééducation ne peut pas inclure la gymnastique. Il est contre-indiqué en cas de:

  • si le patient est dans le coma;
  • la présence de troubles mentaux;
  • la présence de symptômes d'épilepsie, de convulsions;
  • antécédents de tuberculose, diabète, cancer.

Récupération après un accident vasculaire cérébral à domicile

La période aiguë d'un accident vasculaire cérébral est les six premiers mois après l'attaque. Au cours de cette période, certaines cellules du cerveau meurent de manière irréversible, tandis que d'autres conservent leurs capacités, mais ont besoin d'aide pour retrouver pleinement leurs fonctions. L'exercice est nécessaire pour cela. Lorsque le patient est conscient, la gymnastique commence à jouer le troisième jour après l'attaque. Afin de ne pas nuire au corps, la rééducation se fait par étapes et de manière méthodique. Le schéma de l'introduction de certains exercices dans le mode du jour du patient:

  1. Au stade initial, les soins aux patients en lit sont assurés par toute une équipe de médecins en milieu hospitalier. Au premier stade, seuls des types de charges passifs sont utilisés. Pratiquement dès le premier jour, les spécialistes donnent un massage, retournent le patient toutes les 2-3 heures pour éviter la formation de plaies de pression.
  2. De plus, la gymnastique passive est effectuée par des tiers proches de chez eux. Avec l'aide du massage, la peau du patient est réchauffée pour assurer la circulation du sang dans les tissus. L'impact ne devrait pas être trop fort. La procédure devrait être facile et agréable. En ce qui concerne les exercices, avec des charges passives, la flexion / extension des membres - bras et jambes - est autorisée. Le patient est placé sur le dos, après quoi le bras ou la jambe est levé et plié. Ces actions sont effectuées 2 fois dans la journée, 40 minutes la première semaine, puis 3 fois par jour. En outre autorisé à effectuer des exercices pour restaurer la parole, la mémoire, l'articulation.
  3. Après une charge passive, des exercices de respiration sont ajoutés pour normaliser les échanges gazeux, saturer les tissus en oxygène et améliorer la fonction musculaire. En outre, il améliore l'humeur et augmente l'endurance, ce qui prépare la personne à d'autres charges actives.
  4. La thérapie physique (thérapie par l'exercice) est désignée lorsque le patient présente les premiers résultats positifs et qu'il a déjà confiance en ses propres capacités. Cette période coïncide souvent avec la sortie de l'hôpital. Changer la situation a un effet positif sur l'humeur et la réhabilitation ultérieure. Tout d'abord, l'exercice est effectué au lit, puis en position assise, puis debout.

Exercice complexe après un AVC

Lors de la récupération après un accident vasculaire cérébral à domicile, l’importance de la thérapie physique n’est pas la seule. Les proches du patient en rééducation doivent observer plusieurs règles:

  • commencer la rééducation dès les premiers jours d'hospitalisation et continuer à la maison jusqu'à la restauration des fonctions perdues;
  • effectuez des exercices régulièrement, car seule la systématique vous aidera à obtenir de bons résultats;
  • effectuer des restaurations par étapes, sans changer le stade de la réhabilitation par endroits;
  • restaurer les fonctions perdues en parallèle, y compris la parole, la mémoire, le mouvement;
  • d'assurer l'observation constante du patient par un neurologue et un réhabilitologue, qui sont les seuls à pouvoir surveiller l'efficacité de la rééducation.

Pour le torse

L'objectif principal de ces exercices à la maison est de réduire les risques de chute. Ceci est réalisé en améliorant l'équilibre et la stabilité de la position du corps. Règles:

  1. Les exercices de ce groupe conviennent au stade où les exercices de physiothérapie sont autorisés.
  2. A ce stade, le patient doit déjà faire lui-même des mouvements.
  3. Les premiers jours, il est préférable de faire chaque exercice pour une ou deux approches. Ensuite, il est permis d'augmenter leur nombre à 3-4.

Les exercices suivants sont considérés comme efficaces:

  • Le torse tourne. Joué assis sur une chaise. La main droite doit être placée sur la surface extérieure de la cuisse gauche. Le dos devrait être droit. Sur la base de la main droite, vous devez tourner à gauche, comme si vous regardiez en arrière, puis revenir à la position de départ. Le mouvement est effectué 15 fois dans un sens et dans l’autre.
  • Torse au torse sur les côtés. Position de départ - assis sur une chaise. De cette position, il est nécessaire de descendre en essayant d’atteindre l’épaule gauche avec la cuisse gauche, tout en se pliant sur le côté. Ensuite, répétez la même chose avec la moitié droite. Pour chaque besoin d'effectuer 15 répétitions.
  • Le torse en avant. Position de départ - assis sur le bord de la chaise. Les mains doivent être liées, redressées devant lui et ne pas les plier. Dans cette position, vous voulez vous pencher en avant, en essayant d'étirer les membres supérieurs jusqu'aux orteils. Ensuite, vous devez maintenir cette position pendant 10 secondes, puis revenir à la position de départ. Le nombre de répétitions - 10.

Exercices post-AVC: pour le torse, les bras et la coordination

Dans cet article, vous apprendrez: quelle est l’importance de la gymnastique après un AVC pour restaurer les fonctions cérébrales perdues, exercices qui contribuent à la reprise des mouvements dans les parties paralysées du corps.

Le processus de récupération après un accident vasculaire cérébral peut être assez long. L’exercice fait partie intégrante d’un programme de rééducation efficace pour les patients qui ont souffert de troubles aigus de la circulation cérébrale.

Les médecins et les scientifiques soutiennent que la récupération la plus active se produit au cours des six premiers mois après un accident vasculaire cérébral. Malheureusement, il est impossible pour chaque patient de prédire à quel point ses fonctions cérébrales altérées vont reprendre. Dans certains cas, les cellules nerveuses sont endommagées temporairement, elles peuvent alors fonctionner à nouveau. Chez d'autres patients, le cerveau parvient à réorganiser son travail, en déplaçant ses fonctions perdues vers ses zones intactes.

Selon les statistiques, avec une rééducation correctement effectuée après un AVC, on observe les résultats suivants de la restauration des fonctions altérées:

  1. 10% des personnes ayant subi un AVC se rétablissent complètement.
  2. À 25% - récupération avec violations mineures.
  3. 40% ont des dysfonctionnements modérés et graves qui nécessitent des soins particuliers.
  4. À 10% - il y a un besoin de soins constants.
  5. 15% des patients meurent peu de temps après un AVC.

En refusant de mener des activités de rééducation, y compris des exercices spéciaux après un AVC, ces indicateurs se détériorent considérablement.

La réadaptation doit être commencée pendant le séjour à l'hôpital, immédiatement après que la patiente puisse effectuer ses activités. Après la sortie de l'hôpital, des exercices visant à rétablir les fonctions perdues sont effectués dans des centres de rééducation spécialisés ou à domicile.

Le programme de cours comprend généralement des thérapeutes en réadaptation, des physiothérapeutes, des médecins en physiothérapie ou des neurologues.

Exercice aérobie

L'exercice aérobie oblige le corps à utiliser l'oxygène pour produire de l'énergie. Ils sont très utiles pour maintenir la santé de toutes les personnes, y compris des patients ayant subi un accident vasculaire cérébral.

Les exercices d'aérobic ont un effet bénéfique sur le cœur et les poumons, aident à contrôler la teneur en graisse du corps, abaissent la pression artérielle, augmentent l'endurance et améliorent l'humeur.

Malgré le fait que les patients après un AVC ont souvent des difficultés à bouger les membres, il est très important pour eux de continuer à faire de l'activité physique, en particulier à la maison. Des exemples d'exercices d'aérobic sont:

  • marche
  • la natation;
  • le cyclisme;
  • la danse
  • soins de jardin ou jardin.

Après un AVC, chaque patient devrait au mieux tenter de maintenir une activité physique aérobique.

La gymnastique pour une meilleure coordination et un meilleur équilibre

Ces exercices de thérapie physique aident à réduire le risque de chute, à rétablir l'équilibre et la coordination des mouvements.

Exercices de coordination et d'équilibre:

Gymnastique pour le corps

La kinésithérapie après un AVC comprend une gymnastique corporelle, nécessaire pour réduire les risques de chute, maintenir l'équilibre et maintenir une position stable du corps.

Gymnastique pour les jambes

Exercices d'étirement

Ces exercices aident à prévenir les blessures, à élargir l’amplitude des mouvements et à améliorer la circulation sanguine dans les muscles. Si vous restez assis trop longtemps, vous avez plusieurs problèmes de santé.

Gymnastique pour étirer les muscles de la jambe:

  1. Face au mur et placez vos bras tendus sur elle au niveau de la poitrine. Ensuite, pliez les coudes, penchez tout votre corps vers l'avant et maintenez vos pieds au sol. À ce stade, vous devez ressentir l’étirement des muscles du dos de la jambe. Puis nivelez vos mains au niveau des coudes, en partant de la surface du mur et en prenant une position verticale.
  2. Allongez-vous sur le dos Ensuite, utilisez votre main pour déplacer votre pied gauche à travers la droite de l’autre côté du corps. Maintenez-le dans cette position pendant un moment, puis revenez à la position de départ. Répétez ce mouvement avec l'autre jambe. Cette gymnastique facilite la raideur des muscles du bas du dos.

Exercices pour améliorer la mobilité

Le but de ces exercices de thérapie physique est d'améliorer la mobilité de la jambe affectée dans les articulations de la hanche et du genou. Exemples:

  • Allongez-vous sur le dos, pliez les genoux pour que la plante du pied repose sur le sol. En tenant vos jambes ensemble, inclinez-les dans un sens, puis dans l'autre. Ces mouvements aident à réduire la raideur des articulations.
  • Allongé sur le dos, tirez votre genou gauche contre votre poitrine et appuyez doucement avec vos mains. Répétez ce mouvement avec le membre droit. Cette gymnastique améliore la mobilité des articulations de la hanche et du genou.

Exercices pour restaurer la force musculaire

Les exercices suivants sont utiles pour restaurer la force musculaire de la jambe affectée:

  1. La marche est la forme d'activité physique la plus simple qui doit être pratiquée après un AVC. Si vous ne pouvez pas marcher seul, utilisez un déambulateur ou une canne.
  2. La presse jambes est une alternative à la marche. Pour cet exercice, vous avez besoin d'un simulateur spécial dans lequel, grâce à la force des muscles des membres inférieurs, vous soulevez un certain poids.

Exercices pour les jambes

Une séance de physiothérapie permet une récupération confortable après un accident vasculaire cérébral.