Angine, arythmie et ordinateur

Si nous comparons le corps humain à un certain mécanisme, il s’avère que le cœur est une pompe pompant des centaines de litres de sang par jour. Le sang est la principale source d'approvisionnement en oxygène et en nutriments des organes internes. Le même transport est utilisé pour éliminer les produits métaboliques inutiles du corps.

En outre, le sang participe activement aux processus immunitaires et régule la température du corps humain.

La violation du rythme, de la fréquence et de la séquence du cœur affecte immédiatement la santé de tout l'organisme. De telles violations sont généralement appelées arythmies.

Symptômes de l'arythmie

Dans un état de calme normal, nous ne devrions pas ressentir nos propres battements de coeur. Le premier signe d'arythmie est une interruption nette du rythme cardiaque, sa fréquence accrue, des tremblements givrants ou chaotiques.

Assis devant l'ordinateur pendant des jours et des semaines, la personne ne bouge pratiquement pas. Et si vous devez parcourir une courte distance, vous ressentez un rythme cardiaque soutenu, un essoufflement. Après une charge légère, après quelques heures, il y a

état de fatigue, transpiration excessive, peur et anxiété. Il peut y avoir un manque d'air, une asphyxie. Ce sont des signes d'arythmie.

Causes de l'arythmie

Causes naturelles des arythmies - maladie ischémique, infarctus du myocarde ou cardiopathie congénitale.

Les personnes dont le travail est lié à l’ordinateur et à Internet risquent d’obtenir l’arythmie acquise. Tout d’abord, le risque de contracter cette maladie est élevé pour ceux qui travaillent à la maison: vous devez passer presque tout le temps assis sur une chaise devant un ordinateur, faire un minimum de mouvements et refuser l’effort physique. La plupart des travailleurs indépendants travaillant à domicile sont complètement à l’extérieur, ce qui augmente encore le risque de développer une arythmie acquise.

En fait, le rythme cardiaque découle de l'anxiété et du stress. En cas de stress occasionnel, il est assez facile au corps de faire face à ses conséquences. En cas de charges nerveuses constantes ou même régulières, les muscles cardiaques perdent leur capacité à travailler au bon rythme.

Ajoutez à l'engouement pour le mode de vie inactif geek - la bière, les frites, saturés de graisses malsaines, les produits de restauration rapide. Ces produits augmentent le cholestérol sanguin, ce qui, en se déposant sur les parois des vaisseaux sanguins, aggrave le passage du sang. En conséquence, le cœur s’appelle, étouffant, il faut plus d’efforts pour pousser le sang.

Le résultat de la consommation insensée de restaurants fast-food en est un: quelques années plus tard, un bouquet de maladies est garanti, parmi lesquelles il est possible qu’il y ait une arythmie.

Danger d'arythmie

«Pensez simplement que le cœur bat mal», dira le programmeur trop immergé dans un ordre urgent. Maintenant, maintenant, vous ne pouvez pas être distrait par des bagatelles.

Et si ce n’est pas un non-sens, si la situation est plus que sérieuse?

Avec l'arythmie, les choses ne sont pas simplement graves. Cette maladie peut avoir des conséquences catastrophiques qui vous feront oublier toute activité pendant longtemps, même le travail sur Internet.

La forme d'arythmie due à la fibrillation auriculaire, particulièrement fréquente chez les jeunes génies de l'informatique, est particulièrement dangereuse. Dans cette maladie, l'efficacité des valves cardiaques diminue de 15 à 25% et, par conséquent, les organes et les tissus internes sont moins saturés en oxygène. Pire sont les produits dérivés et métaboliques. Mais l'essentiel est que la fibrillation auriculaire est la principale cause de la formation de thrombus dans les oreillettes. La présence de caillots sanguins dans le ventricule gauche est particulièrement dangereuse: à partir de là, un caillot sanguin peut pénétrer dans les vaisseaux cérébraux, ce qui peut avoir des conséquences terribles: une personne, si elle subit l'opération la plus compliquée du cerveau ouvert, une craniotomie et une période de rééducation douloureuse, sera toujours invalide. Nous devrons dire au revoir, même en pensant à l'ordinateur et aux activités connexes. Ceci est le cas si un caillot de sang est diagnostiqué et localisé dans le temps. Sinon - un coup.

Les caillots sanguins emprisonnés dans les vaisseaux d'autres organes internes n'apporteront rien de bon. Un blocage des vaisseaux des membres peut causer leur dysfonctionnement ou même la nécessité de leur amputation. C’est difficile d’imaginer un informaticien avec une main...

Traitements d'arythmie

Si la majorité des maladies ne sont pas recommandées pour être traitées indépendamment, alors avec une arythmie, il faut absolument consulter un médecin immédiatement. Traitement médicamenteux, schéma thérapeutique doux, nutrition appropriée et mode de vie sain - un complexe capable de guérir cette maladie dangereuse. Pas de café, pas d'alcool et pas d'aliments gras et frits.

Si les médicaments et le régime alimentaire n'apportent pas de résultats (et cela peut arriver en raison de la négligence de la maladie), les chirurgiens se chargent du dossier.

La méthode chirurgicale la plus courante pour le traitement des arythmies est l'implantation d'un stimulateur cardiaque. Cet appareil, travaillant à une certaine fréquence, donne au muscle cardiaque le bon rythme.

Bien sûr, une personne portant un stimulateur cardiaque ne diffère pas d'une personne ordinaire. Cependant, la présence de cet appareil apporte de nombreux ajustements au mode de vie. Vous ne pouvez plus participer activement à des activités sportives, à de la supercool, vous devez pouvoir vous rendre rapidement à la clinique en cas de défaillance de l'appareil, etc.

Erreurs de personnes souffrant d'arythmie:

La principale erreur de ceux qui reposent sous le couteau du chirurgien et qui porte à présent un stimulateur cardiaque - une visite prématurée chez le médecin. Même au stade initial, l'automédication n'aboutit à rien, mais à un traitement médicamenteux, équilibré et soigneusement vérifié en fonction des caractéristiques de la maladie et du corps du patient.

L'automédication, le médicament dont le nom se trouve sur Internet est la plus grande erreur. Sans analyses cliniques et résultats de recherche, la prise de médicaments pour le cœur équivaut à une peine.

Une erreur est aussi un mode de vie sédentaire et passif. La plupart des informaticiens ont aggravé sa consommation périodique d'alcool. Qui ne sait pas que le vendredi après le travail, il faut boire, se détendre, pour que tout le reste du week-end soit allongé sur le canapé en cas d'intoxication aiguë par l'alcool. Il s'avère qu'une personne mène une vie passive au travail et à la maison. Une telle passivité sans espoir est un terrain fertile pour le développement des arythmies.

Conseils d'experts

Le conseil du médecin est basé sur la correction des erreurs des personnes souffrant d'arythmie. Ils sont simples mais efficaces.

Dès l'apparition des symptômes, faites attention au mode et au format du pouvoir. Réduisez ou annulez l'utilisation du café, obtenez une bonne nutrition tout au long de la journée. Inclure dans le régime plus de fruits et de légumes. Et malgré tout, consultez un médecin le plus tôt possible.

Les médecins conseillent unanimement de former les muscles cardiaques - et pour cela, vous devez vous déplacer davantage. Il est nécessaire de "transférer" d'un ordinateur fixe à un netbook compact et léger, de l'emporter avec soi, d'être toujours en contact, mais de bouger, de marcher, de faire du vélo ou tout simplement de passer plus de temps à l'antenne.

Comment un ordinateur affecte le coeur

A notre époque, la plupart des jeunes et des personnes d'âge moyen sont des employés de bureau équipés en matériel informatique. Quoi qu'il en soit, les employés de ces entreprises doivent passer au moniteur presque toute la journée. Cependant, cela ne suffit pas encore: la majorité de la population a un ordinateur à la maison pour son usage personnel. De retour du travail dans la soirée, beaucoup considèrent qu'il est de leur devoir de se détendre devant un écran personnel en visitant des pages sur les réseaux sociaux ou, par exemple, en regardant un film. En conséquence, l’habitant moyen de la planète passe 10 à 12 heures par jour derrière le clavier au lieu des six fixées par les normes sanitaires. Malheureusement, nos organes internes paient le prix d'un tel mode de vie. Par exemple, parlons de la façon dont un ordinateur affecte le cœur.

La technologie informatique peut provoquer simultanément le développement de maladies cardiaques de plusieurs manières, dont certaines sont associées à l'effet direct du dispositif sur le corps humain, tandis que d'autres sont sournoises et «sournoises». Bien entendu, au premier plan du terme "dommages" se trouve le rayonnement électromagnétique, sous lequel tombe toute personne assise au moniteur. Les ondes invisibles sont tout à fait capables de provoquer des troubles fonctionnels du système cardiovasculaire. Cependant, les facteurs secondaires auxquels sont confrontés les employés des bureaux classiques ne sont pas moins importants. Une position assise longue, un mode de vie inactif, une charge accrue des mains et des yeux - tout cela ne nuit pas moins à l'activité cardiaque que la seule présence d'un ordinateur.

  • La position assise provoque des tensions dans les muscles de la colonne cervicale, du dos, du bas du dos, ainsi que des bras et des épaules, susceptibles de provoquer des processus pathologiques au niveau des articulations, des ligaments et des vertèbres. Le problème le plus commun des employés est l'ostéochondrose. Pour les hommes, la position assise permanente est également dangereuse et la survenue d'une prostatite et, en général, la stagnation du sang veineux dans les organes de l'articulation de la hanche conduit souvent à des hémorroïdes. Un long séjour dans une position entraîne la stagnation de l'artère vertébrale, une perturbation de l'apport sanguin normal au cerveau et, par conséquent, des maux de tête, une fatigue accrue, une perte de mémoire, une hypertension artérielle, des cardialgies (arythmies) et des arythmies (perturbations du rythme cardiaque). Cela est dû à une irritation excessive des plexus des cellules nerveuses (ganglions) situés le long de la colonne vertébrale.
  • Comme on le sait, un mode de vie sédentaire est un signe avant-coureur de ralentissement du métabolisme, provoquant le dépôt de graisse en excès. Combiné à une alimentation inappropriée ou déséquilibrée, cela crée des conditions préalables au développement de l'obésité - une maladie associée non seulement à un défaut esthétique, mais qui augmente également de nombreuses fois la charge exercée sur le muscle cardiaque.
  • Une fatigue oculaire accrue, réagissant au scintillement de l'écran, conduit souvent à une diminution des performances visuelles. La charge sur les mains provoque une usure prématurée des articulations et de l’ensemble du ligament. Les mouvements monotones sont dangereux en pinçant les nerfs. En outre, il y a un flux de sang constant dans les parties du corps qui travaillent fort, ce qui peut aussi faire une blague cruelle avec une personne.

Le stress constant associé au travail d'un employé moderne typique est certainement un autre facteur de risque «sournois» pour le développement de la pathologie du système cardiovasculaire.

Il existe de nombreuses ambiguïtés et inexactitudes concernant les effets du rayonnement d’un ordinateur sur une personne. On pense que pour réduire les effets néfastes de la technologie, il convient de minimiser le degré de son rayonnement électromagnétique. Des études menées par des scientifiques de l'Institut de biophysique de la cellule de l'Académie des sciences de Russie montrent que des radiations extrêmement faibles, à peine captées par des instruments physiques, peuvent avoir un effet beaucoup plus fort sur les objets biologiques que les ondes puissantes. Il s'avère que les écrans de protection des appareils ménagers ne réduisent pas, mais au contraire augmentent le caractère destructeur de ses effets sur une personne.

Souffrance cardiaque. Quoi qu’il en soit, il a été prouvé que les systèmes nerveux et cardiovasculaire sont les plus sensibles à cet effet, à la suite d’une enquête menée auprès de personnes travaillant dans des conditions d’exposition constante au rayonnement électromagnétique provenant d’un ordinateur. En outre, les répondants ont décrit des modifications de la formation du sang, des troubles du système endocrinien, des processus métaboliques et des maladies des organes de la vision. Le système immunitaire de l'employé de bureau réduit la libération dans le sang d'enzymes spéciales qui remplissent une fonction protectrice, ce qui affaiblit le système immunitaire cellulaire. Le système endocrinien, au contraire, commence à libérer une plus grande quantité d'adrénaline dans le sang et, par conséquent, augmente la charge sur le cœur. La coagulation du sang se produit, entraînant un manque d'oxygène dans les cellules. Chez l'homme, soumis pendant longtemps au rayonnement électromagnétique, réduit le désir sexuel, diminue la puissance.

Il est important de savoir que le rayonnement électromagnétique bremsstrahlung (un type de rayonnement gamma ou X) se propage dans toutes les directions, ce qui rend les murs latéraux et arrière des ordinateurs particulièrement dangereux pour une personne (par exemple, si votre lieu de travail suppose la présence d’autres ordinateurs derrière votre dos ou vos côtés). Pour l'essentiel, cette remarque concerne les anciens modèles de technologie personnelle, dans lesquels seule la protection d'écran est fournie, mais pas l'appareil dans son ensemble. Un ordinateur moderne a le plus souvent un revêtement protecteur sur toutes les surfaces.

N'oubliez pas que l'ordinateur est particulièrement dangereux car il possède deux sources de rayonnement électromagnétique: le moniteur et l'unité centrale. Dans ce cas, ce dernier fonctionne à une fréquence de 40-70 GHz, la plus nocive pour l'homme.

Ordinateur et coeur

Prenez une pause de l'ordinateur pendant une minute et notez à quel point vous êtes assis à la table. Épaules surélevées? Pouvez-vous sentir la tension dans votre cou et le cou? Tête inclinée vers l'avant ou sur le côté? Gardez également à l'esprit qu'un séjour prolongé dans une posture similaire entraîne une stagnation du système des artères vertébrales, une altération de l'apport sanguin normal au cerveau et, par conséquent, des maux de tête, de la fatigue, des pertes de mémoire, une augmentation de la pression artérielle et même des troubles cardiaques ) et aux arythmies (arythmies cardiaques) dues à la ré-irritation des plexus des cellules nerveuses (ganglions) situées le long de la colonne vertébrale. Faites attention à la position du corps: certaines personnes sont assises en demi-tour, se penchant une épaule en avant, pliant la colonne vertébrale.

Deux règles de base: changer la position plus souvent et contrôler la tension musculaire (c.-à-d. Ne pas forcer). Installez un rappel sur votre ordinateur et, disons, toutes les 10-15 minutes, vérifiez comment vous êtes assis, si votre dos est tendu, si vos épaules sont relevées, si vos mains sont fatiguées, etc. Bouger sur une chaise, changer de position, serrer la main, serrer et desserrer les doigts, hausser les épaules (super, d'ailleurs, exercice: soulage la tension de la ceinture scapulaire, active la circulation sanguine dans les artères vertébrales, stimule les plexus nerveux situés dans l'occiput) et continue à travailler.

Croyez-moi, ça donne beaucoup à votre corps. En changeant de position, vous surchargez la colonne vertébrale, soulagez la tension des muscles qui fixent votre position, améliorez l'apport en sang, augmentez l'oxygénation du sang. Je souligne: n'oubliez pas de faire au moins des exercices élémentaires pour les doigts (serrer les poings - détendez-vous, déplacez les doigts - écartez-vous) et pour les poignets (au moins, faites simplement pivoter les mains dans des directions différentes).

En outre, il a un effet bénéfique sur l’état du système nerveux et de ses parties, responsables du fonctionnement normal du cœur, des vaisseaux sanguins, des reins, du foie et d’autres organes internes. Et pour terminer cette partie de notre conversation, permettez-moi de vous rappeler que lorsque vous êtes assis, vous devez essayer de garder le dos droit, il est déconseillé de vous laisser tomber sur une chaise tout en travaillant, vous ne devez pas non plus baisser la tête, ni vous tendre le cou, en se penchant vers l'ordinateur.

Le bremsstrahlung électromagnétique est un type de rayonnement gamma ou à rayons X. Cela semble dû au fait que le flux d'électrons dans le tube à rayons cathodiques (qui dessine réellement l'image sur l'écran), frappant la surface interne de l'écran, est fortement inhibé (ce qui explique pourquoi les écrans à cristaux liquides sont privés de ce rayonnement). Pendant la décélération, chaque électron émet un quantum d'énergie, ce qui constitue un rayonnement gamma. La puissance de ce rayonnement est faible, mais notons que, contrairement au flux d'électrons, le rayonnement gamma se propage dans toutes les directions.

Par conséquent, dans les normes sanitaires, il existe une exigence: le débit de dose d'exposition du rayonnement X en tout point situé à une distance de 0,05 m du terminal devrait correspondre à une dose équivalente ne dépassant pas 0,1 mbar / h (100 μm / h). Malheureusement, sur les anciens moniteurs, seule la protection de l’avant du moniteur (écran) était prise en charge. Par conséquent, si vous travaillez dans une pièce et qu'il y a un autre ordinateur derrière votre dos, veillez à votre sécurité. Ceci est particulièrement vrai chez les enfants. A propos, la règle générale de la radiologie: les tissus souffrent surtout des radiations dans lesquelles les cellules se reproduisent plus rapidement. Pour un adulte, ce sont principalement les cellules sexuelles et les cellules qui tapissent le petit intestin. Pour un enfant

J'ai même du mal à dire quelles cellules chez les enfants se multiplient lentement. On pense cependant que le rayonnement ne provient que d’une télévision couleur, mais essayez de trouver une personne assise à plein temps devant la télévision de si près. Que faire? Si vous ne pouvez pas vous déplacer avec votre bureau, essayez au moins de garder une distance minimale de 1,6 à 1,8 m entre votre dos et l’arrière du moniteur. Prenez suffisamment de vitamine C par jour (pour réduire les effets des radiations).

Incluez souvent du fromage cottage et d'autres produits laitiers dans le régime alimentaire (les acides aminés lient les radicaux libres qui en résultent, ce qui est particulièrement vrai pour les personnes vivant dans des conditions défavorables pour l'environnement). Bougez plus - se lever de votre ordinateur, marcher, prendre une profonde respiration. Même une gymnastique aussi simple active les processus de récupération et contribue à libérer le corps des toxines. Et rappelez-vous que, par exemple, un enfant de 10 à 12 ans n’est pas recommandé de passer plus de 15 minutes devant un ordinateur et plus d’une heure et demie par jour.

Les rayonnements non ionisants sont constitués de champs électromagnétiques et électrostatiques. Des règles spéciales régissent l'intensité de ces champs, mais malheureusement, leur effet sur le corps n'a pas été suffisamment étudié. Une chose est sûre: avec différentes arythmies cardiaques, c’est-à-dire dans les cas où les processus électriques dans le cœur sont perturbés, l'influence des champs électriques peut contribuer au développement de la maladie.

Au moins, je suis souvent approché par des programmeurs ou des personnes qui travaillent constamment avec des ordinateurs et qui souffrent d’une forme d’arythmie. Que faire Si des plaintes vous inquiètent, consultez un médecin - il est possible d'interrompre le processus en cours au début. Pour tous, je recommande de ne pas trop travailler (une perturbation des mécanismes d'adaptation est possible), de ne pas fumer (au moins pendant la journée de travail) et de ne pas se retrouver dans une pièce boueuse (le cœur devrait recevoir suffisamment d'oxygène sans interruption). Oui, et voir les conseils ci-dessus.

Arythmie

À l'état normal, le cœur se contracte de manière rythmique, à peu près à la même fréquence, qui doit être déterminée au repos entre 60 et 90 battements / min. Cet indicateur est typique des adultes, car la fréquence cardiaque des enfants est généralement plus élevée, de 70 à 140 environ en fonction de leur âge (plus l'enfant est petit, plus la fréquence cardiaque des nouveau-nés est élevée entre 110 et 140 battements / minute).

Wikipedia note que "l'arythmie est tout rythme cardiaque différent du rythme sinusal normal (OMS, 1978)".

Parfois, une telle violation peut être considérée comme une variante de la norme et on parle alors d'arythmie physiologique. Avec sa présence, même l'armée n'est pas contre-indiquée. Dans d'autres situations, le trouble du rythme cardiaque est une pathologie qui, si elle n'est pas traitée de manière adéquate, peut entraîner des complications graves.

Vidéo: Comment fonctionne le coeur Arythmie cardiaque: symptômes, causes et traitement

Activité cardiaque normale

Le cœur humain est divisé en quatre chambres, dont deux sont remplies de sang artériel et deux veineuses. Les sections supérieures sont appelées les oreillettes et la partie inférieure - les ventricules. Le flux sanguin se déplace des veines à travers les oreillettes vers les ventricules, puis vers les artères. La promotion du sang de cette façon se produit en raison de contractions cardiaques.

Fournir des coupures de coeur opportunes avec le système de conduite. Son pilote principal est un nœud sinusal situé dans le coin supérieur droit de l'oreillette droite (plus précisément près de l'appendice auriculaire). L'impulsion électrique générée dans cette zone par un petit groupe de cardiomyocytes est transmise par les fibres de l'oreillette gauche et, plus loin, le nœud auriculo-ventriculaire inférieur passe à travers le faisceau de fibres de His et de Purkinje jusqu'aux ventricules. Ainsi, les oreillettes sont d'abord contractées, puis les ventricules.

Un cœur entraîné, par exemple, pour les passionnés de sport, peut rétrécir moins souvent qu'une personne ordinaire. Cela est dû à la masse accrue du myocarde due aux exercices sportifs constants. Cela permet au cœur de libérer plus fortement le sang. Par conséquent, dans de tels cas, la fréquence cardiaque peut être de 50 battements / minute ou moins et sera considérée comme une variante de la norme car elle n’entraîne pas de conséquences négatives.

Dans le cas d'un trouble du rythme, Wikipedia indique que le terme «arythmie» associe différents mécanismes, manifestations cliniques et altérations du pronostic dans la formation et la conduction d'une impulsion électrique.

Raisons

La maladie est souvent associée à des pathologies cardiaques caractérisées par une modification de la structure de l'organe (destruction, ischémie, malnutrition, etc.). Les troubles du rythme jouent le plus souvent le rôle d’une complication en cas d’activité cardiaque insuffisante, de maladie coronarienne, de myopathies cardiaques, de malformations congénitales et acquises, d’inflammation du myocarde.

Une arythmie survient également lorsqu’elle est exposée à certains médicaments. En particulier, l’utilisation inappropriée de glycosides cardiaques, de diurétiques, de sympathomimétiques et de médicaments antiarythmiques à effet proarythmique peut entraîner une perturbation du rythme de gravité variable.

Dans certains cas, les conséquences d'une simple pénurie de certains micro-éléments se traduisent par le développement d'une arythmie. Ceci est le plus fréquent dans l'hypokaliémie, l'hypomagnésémie, l'hyperkaliémie et l'hypercalcémie.

Il convient de rappeler le préjudice apparent de mauvaises habitudes telles que le tabagisme, l’alcool et les drogues. De telles substances peuvent avoir un effet toxique sur le cœur et les vaisseaux sanguins. Il en résulte des conséquences indésirables sous forme non seulement d'arythmie, mais également de maladies plus graves.

Facteurs de risque

Chaque année, le diagnostic d '«arythmie» est de plus en plus exposé à des patients de différentes classes d'âge, principalement associées à des facteurs de risque. Les arythmies sont des adultes et des enfants malades. L'identification de l'une ou l'autre cause de la maladie est à la base de diverses méthodes de diagnostic et de tests de dépistage. En outre, leur utilisation compétente permet une prévention efficace.

  • Prédisposition génétique. Certaines arythmies, comme le syndrome de Wolf-Parkinson-White, sont des maladies héréditaires. D'autres sont associés à des malformations congénitales.
  • Pathologie de la glande thyroïde. Cet organe endocrinien affecte sérieusement le fonctionnement du cœur. La glande thyroïde produit des hormones qui accélèrent ou ralentissent les processus métaboliques dans le corps. En conséquence, en cas de thyrotoxicose, une tachycardie survient et, en cas de fonctionnement insuffisant des organes, une bradycardie.
  • L'hypertension. Une pression accrue dans les vaisseaux menace la coronaropathie, souvent compliquée par des troubles du rythme.
  • Épisodes d'hypoglycémie. Une baisse temporaire de la glycémie peut contribuer au développement de l'arythmie. Avec le diabète sucré décompensé, une hypertension et une cardiopathie ischémique se produisent, ce qui entraîne également des troubles cardiaques.
  • En surpoids. Un tel état devient souvent la cause de l'hypertension, des maladies coronariennes et d'autres troubles pathologiques. En outre, l'augmentation du poids corporel exerce en soi une charge supplémentaire sur le cœur, contribuant ainsi à une accélération du rythme cardiaque.
  • Taux de cholestérol élevé. Cet indicateur doit être particulièrement surveillé chez les personnes de 55 ans et plus, lorsque le risque de développer des maladies cardiovasculaires, y compris des arythmies, augmente.
  • L'anémie - Une carence en fer provoque le développement d'une hypoxie de divers tissus, notamment du cœur. Cela conduit à un trouble du rythme.
  • Déséquilibre hormonal - à la ménopause, les femmes subissent le plus souvent des contractions extraordinaires et d'autres manifestations de l'arythmie.
  • Ostéochondrose - une violation de la structure de la colonne vertébrale entraîne une compression des racines nerveuses, ce qui contribue au développement d'un trouble de la régulation végétative (incluant le nerf vague et le système nerveux sympathique). L'activité cardiaque en souffre principalement.

Les symptômes

L'arythmie se manifeste sous diverses formes, par conséquent, la clinique dépend des spécificités de l'évolution de la maladie. Néanmoins, il existe des manifestations communes caractéristiques de tous les types de troubles du rythme:

  • Sensation d'interruption de l'activité cardiaque.
  • Changement de fréquence cardiaque.
  • Troubles végétatifs (faiblesse, sensation de chaleur, extrémités froides).
  • L'émergence de la peur et de l'anxiété.

Dans les cas graves, une douleur cardiaque, des états pré-inconscients et des évanouissements sont ajoutés aux symptômes énumérés. On peut également déterminer le blanchiment de la peau, la pression artérielle élevée ou basse.

Caractéristiques caractéristiques des formes individuelles d’arythmie:

  • Avec différents types de tachycardie, même lorsque l'armée est contre-indiquée, une augmentation de la fréquence cardiaque est déterminée. En particulier, une augmentation de la fréquence cardiaque à partir de 150 battements / minute est caractéristique de la fibrillation auriculaire et, avec une combinaison de fréquences cardiaques à partir de 400 battements / minute avec perte de conscience, une fibrillation ventriculaire est souvent diagnostiquée.
  • La bradycardie se caractérise par un rythme plus lent, c'est-à-dire que les adultes reçoivent un diagnostic de fréquence cardiaque inférieure à 50 battements / min.
  • L’extrasystole se manifeste par un cœur qui s’efface et des battements de coeur extraordinaires.
  • Le blocus cardiaque se traduit par de graves violations de l'état général du patient. En particulier, les convulsions, les évanouissements, le manque de pouls sont déterminés.

Vidéo: Les premiers symptômes de problèmes cardiaques qu'il ne faut pas ignorer

Types d'arythmie

Différents types de troubles du rythme peuvent être considérés comme des arythmies. C'est pourquoi on distingue aujourd'hui dans la plupart des classifications les groupes suivants:

  • Trouble de l'automatisme - il existe plusieurs sous-groupes: nomotopique lorsque le stimulateur est un nœud sinusal (tachycardie sinusale, arythmie sinusale respiratoire et non respiratoire, bodycardie du sinus), rythme auriculo-ventriculaire).
  • Trouble de l'excitabilité - le plus souvent associé à cette maladie est la tachycardie paroxystique (peut être ventriculaire, auriculo-ventriculaire et supraventriculaire) et l'extrasystole (des classifications distinctes sont envisagées par source, nombre de sources, heure d'apparition, fréquence et ordre).
  • Trouble de conduction - options pour augmenter la conductivité (trouvée dans le syndrome de WPW), ainsi que sa réduction (typique pour les blocages de diverses localisations) sont considérées.

Selon la gravité de telle ou telle arythmie, l'armée est soit contre-indiquée, soit un jeune est autorisé à faire du service de cordes.

Dans certains cas, il existe des arythmies mixtes lorsque, en plus des battements, on diagnostique un état tel que la fibrillation auriculaire. Ou flutter auriculaire est combiné avec flutter ventriculaire.

Dépistage et diagnostic

Les perturbations du rythme cardiaque sont effectuées par un cardiologue qui, à la réception, effectue tout d’abord une enquête sur le patient et un examen externe. Prochain examen instrumental nommé, des tests de laboratoire, des consultations de professionnels liés.

L'électrocardiographie est attribuée à presque tous les patients cardiologiques sans exception, ce qui permet dans la plupart des cas de déterminer de nombreuses formes d'arythmie. Chaque cas a ses propres signes ECG:

  • Tachycardie sinusale - hormis une augmentation de la fréquence cardiaque, les autres changements de rythme ne sont pas détectés.
  • Bradycardie sinusale - il y a une diminution de la fréquence cardiaque par rapport à la norme d'âge.
  • Arythmie sinusale - la fréquence cardiaque augmente, diminue ou reste normale alors que le rythme devient irrégulier.
  • Syndrome de faiblesse des noeuds sinusaux - il existe une diminution constante de la fréquence cardiaque de type sinusal, parfois le rythme sinusal disparaît et un blocus sino-auriculaire est enregistré périodiquement. Également sur l'ECG peut être diagnostiqué le syndrome de tachycardie-bradycardie.
  • Arythmies hétérotopiques - se manifestant par une modification de la fréquence cardiaque et de la correction du rythme, qui sont le plus souvent non sinusiennes. Avec un rythme cardiaque idioventriculaire, le rythme cardiaque est de 20 à 40 battements / min et avec un auriculo-ventriculaire de 40 à 60 battements / min.
  • Extrasystole - est déterminé lorsqu’une contraction extraordinaire se produit sur l’ECG, qui peut être simple, paire, multiple. Aussi pour cette forme d'arythmie est caractérisée par une pause compensatoire incomplète. Selon la source d'excitation, des changements peuvent se produire dans les oreillettes, le nœud auriculo-ventriculaire, les ventricules.
  • Tachycardie paroxystique - apparaît soudainement, alors que la fréquence cardiaque peut atteindre 150 battements / minute et plus.
  • Blocage cardiaque - est déterminé par le prolapsus des complexes de la localisation correspondante, avec une gravité de pathologie faible, seul un ralentissement du rythme peut être observé.
  • Flutter auriculaire - la fréquence cardiaque par minute est comprise entre 150 et 160 battements, alors que les complexes ventriculaires ne changent pas et que le rythme devient non sinusien.

En plus de l'électrocardiographie utilisant d'autres méthodes de recherche passives. Cela peut être une surveillance Holter, une échographie du cœur (échocardiographie). Si les crises d'arythmie sont rares et qu'elles ne sont pas fixées sur l'ECG, des tests inductifs sont alors appliqués:

  • Des exercices avec activité physique - un vélo d’exercice ou un tapis roulant sont utilisés à cet effet, tandis que l’ECG est enregistré en parallèle.
  • Testez avec une table inclinée - souvent utilisé dans des états pré-inconscients et évanouissants fréquents et sans fondement. Pour ce patient est fixé sur la table, qui, après avoir retiré les indicateurs en position horizontale, est transféré à la verticale et enregistre à nouveau le rythme cardiaque et la pression artérielle.
  • Des recherches électrophysiologiques sont menées afin de déterminer le foyer arythmogène et, si possible, de procéder à son élimination. Souvent utilisé dans la fibrillation auriculaire.

Traitement conservateur

En cas d'arythmie sévère, un traitement antiarythmique est utilisé. Leur réception n'est possible qu'avec le consentement du médecin traitant, sans quoi des conséquences indésirables pourraient en résulter.

Groupes de médicaments antiarythmiques utilisés pour l'arythmie:

  • Les médicaments qui affectent le système de conduction cardiaque. Ce groupe comprend les glycosides cardiaques, les bêta-bloquants. En raison de cet effet, la fréquence cardiaque ralentit, ils sont donc plus souvent utilisés pour la tachycardie et la fibrillation auriculaire.
  • Les médicaments antiarythmiques directs - affectent la perméabilité des canaux ioniques, ce qui réduit le rythme cardiaque. La liste des médicaments de ce groupe contient de l'amiodarone, de l'allapénine, du ritmonorm et d'autres.

Les recommandations générales comprennent les suivantes:

  • S'ils sont sujets à la thrombose, ils essaient de traiter avec des médicaments thrombolytiques, y compris l'aspirine cardiologique, le clopidogrel et d'autres médicaments similaires prescrits par un médecin. En outre, l'inclusion de lin, d'ail, de céleri et de persil dans l'alimentation aide à fluidifier le sang.
  • Le muscle cardiaque est capable de renforcer le mildronate, la riboxine, l'ATP. Un médecin peut également prescrire d'autres médicaments largement utilisés en cardiologie. Y compris il est utile d'utiliser une graine, des noix, des fruits secs, du poisson.
  • Si une arythmie est une complication d'une autre maladie, elle est d'abord traitée, ce qui permet d'éliminer les crises d'arythmie sans utiliser de médicaments cardiologiques.

Le traitement à long terme de l'arythmie implique la mise en œuvre prudente des recommandations médicales, réduisant ainsi le risque de convulsions récurrentes. Dans les cas difficiles, lorsqu'il est impossible d'obtenir l'effet souhaité par des moyens conservateurs, ils ont recours à l'implantation d'un stimulateur cardiaque ou à l'ablation par cathéter à radiofréquence.

Méthodes traditionnelles de traitement de l'arythmie

Un traitement non traditionnel peut être associé à un traitement conservateur. Dans certains cas, lorsque les attaques de troubles du rythme du rythme cardiaque sont peu prononcées et qu’il n’ya pas d’autres troubles cardiaques, ils essaient de traiter uniquement avec des préparations à base de plantes. Dans tous les cas, le traitement avec des remèdes populaires est pré-convenu avec le médecin, sinon il pourrait en résulter des conséquences déplorables.

  • Printemps adonis - parmi une grande variété de médicaments de la pharmacie verte, a montré sa grande efficacité, la seule chose qui est utilisée avec prudence et pas plus de deux semaines, puis prendre une pause pour la même période. Pour le traitement, prenez la teinture, qui est prise par 15 gouttes trois fois par jour. Adonis est un glycoside cardiaque, il est donc pris avec des diurétiques.
  • Violet tricolore - également connu sous le nom de "pensées". Convient pour l'utilisation d'herbe séchée, qui dans une quantité de 2 c. préparez un verre d'eau bouillie. Après une perfusion de plusieurs heures, la perfusion est prête à recevoir 2 c. l jusqu'à trois fois par jour. Il est important de ne pas surdoser le médicament, car des nausées et des vomissements peuvent apparaître.
  • Les inflorescences de Kislitsy sont utilisées pour le traitement des troubles du rythme du rythme sous forme d’infusion, qui est préparée à partir d’un verre d’eau bouillante et d’une cuillère à soupe de plante. Le médicament doit être perfusé, il est considéré comme prêt à être consommé après refroidissement.
  • L'asperge n'est pas très connue, bien qu'avec l'aide de ses pousses et de ses rhizomes, il soit possible de calmer l'activité cardiaque et de normaliser le rythme. Ces composants doivent être finement broyés, à partir de la quantité totale prise une cuillère à soupe du mélange et versez un verre d'eau bouillante. Ensuite, pendant environ trois heures, le médicament est infusé à chaud puis pris en petites quantités plusieurs fois par jour. Ainsi, il peut être traité pendant plusieurs mois, mais à des intervalles de 10 jours toutes les trois semaines d’administration.
  • Hawthorn - cette plante s'est largement recommandée dans le traitement des maladies cardiovasculaires. Les fleurs sont principalement prises, mais les fruits de la plante peuvent être utilisés. Un verre d'eau bouillante est pris quelques cuillères à soupe de fleurs ou de fruits. Pour brasser, généralement 20 minutes suffisent, alors vous pouvez boire en fonction du type de thé.

Dans certains cas, il est recommandé de prendre de l'ail pour traiter les arythmies, mais ce produit ne convient pas à tout le monde, en particulier à ceux qui ont mal au ventre. La grossesse n'est pas contre-indiquée pour recevoir de l'ail frais, mais tout devrait être fait avec modération. Le miel peut également avoir un effet bénéfique sur le cœur, mais uniquement en l'absence d'allergie.

Les remèdes populaires peuvent être considérés comme un mélange d'herbes ayant un effet calmant, tonifiant et vitaminé. Quel que soit le médicament choisi, il est important de le prendre avec l'accord du médecin traitant, faute de quoi des effets secondaires pourraient apparaître.

Des complications

Dans la plupart des cas, l’arythmie n’est pas ressentie ou ne provoque pas d’inconfort mineur, mais en l’absence d’effets médicinaux adéquats, la maladie est dangereuse non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie. Le risque augmente avec la combinaison d'arythmies avec d'autres maladies cardiologiques. En particulier, les pathologies suivantes peuvent se développer:

  • Insuffisance cardiaque décompensée. Une tachycardie ou une bradycardie prolongée dans les cas graves conduit à une stagnation du sang dans les cavités du cœur. Avec la surveillance en temps opportun de la fréquence cardiaque peut être considérablement améliorée la santé.
  • AVC Une telle complication est plus caractéristique du flutter auriculaire, qui n'est pas en mesure de transférer la portion de sang nécessaire aux ventricules. Si le flux sanguin normal est perturbé dans les oreillettes, le risque de formation de caillots sanguins pouvant pénétrer dans la circulation générale augmente. Souvent, des caillots sanguins pénètrent dans les vaisseaux cérébraux, provoquant par la suite une ischémie des structures cérébrales.
  • L'arrêt cardiaque est la complication la plus terrible qui provoque souvent une fibrillation ventriculaire. Si, dans cet état, aucune assistance médicale n'est fournie à temps, la personne décède.

Prévention

Un certain nombre de mesures préventives empêchent l'apparition d'arythmies ou réduisent le risque de convulsions récurrentes.

  • En présence de maladies infectieuses, il est nécessaire d'effectuer leur traitement avec une qualité élevée et sans délai.
  • Les maladies concomitantes sous forme de pathologies cardiaques, les maladies de la glande thyroïde et l'hypertension artérielle doivent être traitées rapidement.
  • Les repas doivent être complets et équilibrés.
  • En présence d'un entraînement physique amélioré, vous devez le réduire, mais ne passez pas à l'autre extrême - l'inactivité physique.
  • Il est inacceptable d'avoir une mauvaise habitude du type de tabagisme, vous devez également renoncer à l'alcool.
  • Les situations stressantes doivent être minimisées et, mieux encore, complètement exclues.
  • Certains indicateurs du type de glucose dans le sang, du poids corporel et du cholestérol doivent être sous surveillance constante.

Quel médecin contacter

L’étude de la nature de l’arythmie, de son diagnostic, de son traitement et de sa prévention est réalisée par un arythmiste. En même temps, dans la plupart des cliniques, il n’existe pas de spécialisation distincte en arythmie et, par conséquent, un cardiologue prend des patients présentant des troubles du rythme.

Le diagnostic fonctionnel des troubles du rythme cardiaque est pris par le médecin de la spécialité concernée. Avec son aide, échographie, électrocardiographie et, si nécessaire - surveillance Holter.

La présence d'une pathologie concomitante peut nécessiter une consultation supplémentaire de médecins de spécialités apparentées. Cela peut être un endocrinologue qui traite la glande thyroïde ou un gynécologue qui aide au déroulement pathologique de la ménopause. Un traitement réussi de la maladie sous-jacente peut souvent faire face à des crises d’arythmie.

L'inefficacité du traitement conservateur est une indication de l'orientation d'un patient vers une consultation de chirurgien cardiaque, qui décide de la nécessité d'une ablation par radiofréquence du foyer pathologique. Une opération d'implantation d'un stimulateur cardiaque peut également être effectuée.

Protection fiable du coeur et du cerveau

Thrombo.ru

L'influence de l'ordinateur sur le coeur humain

Jamais remarqué qu'après un long travail à l'ordinateur, le cœur commence à faire mal? Les causes de douleur dans le cœur peuvent être multiples:

1. Position du corps incorrecte lorsque vous travaillez devant un ordinateur.

Faites attention à votre posture lorsque vous êtes assis derrière l'écran. La tête est inclinée vers l'avant et les épaules levées? Long séjour dans cette position provoque la stagnation dans les artères vertébrales et altère l'apport sanguin au cerveau. Les nœuds nerveux de la colonne vertébrale sont irrités. Tout cela peut provoquer des douleurs cardiaques et même une violation du rythme cardiaque (arythmie).

Pour la prévention de tels troubles dans le travail du système cardiovasculaire, il est nécessaire de surveiller attentivement votre posture et de faire de l'exercice régulièrement, tout en travaillant à l'ordinateur. Vous ne pouvez même pas vous lever de la chaise. Levez et baissez les mains, tournez la tête à gauche et à droite, pressez et ouvrez les poings, sautez sur la chaise. Tous ces exercices légers aideront à soulager la tension des muscles, à améliorer la circulation sanguine, à enrichir le sang en oxygène. Un excellent exercice pour stimuler les nœuds nerveux de la colonne vertébrale est un haussement d'épaules élémentaire.

2. Rayonnement électromagnétique.

Un autre facteur affectant le travail du cœur est le rayonnement électromagnétique. Les cellules humaines ont des charges positives et négatives, potentiel électrique. Entrant dans le champ électromagnétique, ces cellules commencent à se comporter de manière imprévisible. Ils peuvent s’effondrer ou au contraire rester collés en une seule masse, tout en perturbant le flux sanguin et la circulation sanguine. Le muscle cardiaque ne reçoit pas assez de sang et le cœur est douloureux. De plus, un travail prolongé à l'ordinateur peut entraîner une augmentation de la pression artérielle.

Bien sûr, dans le monde moderne, une personne ne peut plus se passer d'un ordinateur. Par conséquent, il est nécessaire de limiter le temps de travail derrière le moniteur, de faire de l'exercice régulièrement et de sortir à l'air frais. L’application de ces règles élémentaires réduira les effets néfastes d’un ordinateur sur le corps humain.

Arythmie cardiaque: principaux symptômes et traitement

Les habitants des villes entendent de plus en plus parler du diagnostic d'arythmie cardiaque chez les parents et amis des personnes, dont les symptômes et le traitement leur sont inconnus. Par conséquent, il est nécessaire d'examiner plus en détail ce qu'est l'arythmie et quelle est la cause de son apparition.

Ceci est une violation du rythme cardiaque et se produit lorsque les impulsions électriques qui provoquent la contraction du cœur, le dysfonctionnement et forcent le corps à battre trop rapidement ou très lentement, interrompant ainsi le rythme.

La maladie survient chez beaucoup de gens, en règle générale, elle n’est pas dangereuse. Ensuite, une personne peut avoir l'impression que son cœur perd son rythme, puis revient et continue de battre doucement.

L'arythmie peut entraîner l'épuisement du muscle cardiaque, une perturbation des valves, une augmentation de la taille de l'une ou des quatre cavités du cœur.

Symptomatologie

L'arythmie ne se manifeste pas toujours. Une personne peut vivre en paix et ne pas ressentir de battements cardiaques irréguliers. Un médecin, lors d'un examen médical, peut facilement le détecter et lui prescrire un traitement, même avant l'apparition de tout symptôme d'arythmie cardiaque.

Le plus souvent, cependant, des troubles du rythme surviennent, ce qui affecte le changement de la condition humaine. Et comment l'arythmie du coeur se manifeste-t-elle? Pour savoir s’il existe des troubles cardiaques, vous devez prêter attention aux signes suivants de la maladie quand une personne:

  1. ressent des palpitations et des interruptions d'un rythme;
  2. sent que le cœur bat trop souvent;
  3. sent son cœur battre trop lentement;
  4. avoir des douleurs à la poitrine;
  5. souffre d'essoufflement;
  6. se sent étourdi;
  7. évanouissements ou dans un état d'évanouissement.

Mais il arrive que des signes aussi graves d’un état malsain ne soient pas nécessairement la manifestation de graves problèmes cardiaques. Souvent, les personnes, même lorsqu'elles ressentent une arythmie, n'ont aucune maladie. Inversement, une personne qui ne présente aucune manifestation d’arythmie cardiaque souffre réellement d’une forme grave de la maladie, et le facteur qui l’a provoquée est inconnue.

Causes de l'arythmie cardiaque

Qu'est-ce qui cause l'arythmie? Les médecins disent que les causes des arythmies cardiaques sont assez prévisibles. Si une personne souffre de maladie cardiaque, d'hypertension artérielle, de diabète sucré, de tabac, d'alcool, de caféine, de médicaments et de stress, la maladie lui est transmise.

En particulier, l'abus de compléments alimentaires à la mode, de préparations à base de plantes, conduit facilement à une arythmie masculine. Plusieurs facteurs permettent de répondre sans ambiguïté à la cause de l'arythmie cardiaque, pour les raisons suivantes:

  • Apport sanguin insuffisant lorsque le flux sanguin vers le cœur est insuffisant, ce qui empêche les cellules de former les impulsions électriques correctes.
  • La mort du muscle cardiaque ou ses dommages, ce qui entraîne un changement dans la façon dont l'impulsion électrique se propage.

Une arythmie grave se produit lorsqu'une personne souffre d'une maladie cardiaque. Par exemple, la présence d'une cardiomyopathie et d'une maladie coronarienne provoque également la maladie.

Les chercheurs et les médecins notent des facteurs de risque qui entraînent une arythmie, dont les causes et les symptômes ne se manifestent pas toujours clairement:

  1. la génétique;
  2. maladie de la thyroïde;
  3. haute pression;
  4. diabète causant une pathologie;
  5. anomalies électrolytiques;
  6. des stimulants.

Un rythme cardiaque perturbé provoque un accident vasculaire cérébral et une insuffisance cardiaque.

Types d'arythmie

Tachycardie sinusale - augmentation de la fréquence des contractions cardiaques, plus de 100 battements par minute. Cela se produit chez presque toutes les personnes après l'exercice, les visites au bain et les journées chaudes (en cas de surchauffe).

La tachycardie est ressentie simplement comme un battement de coeur.

Il peut y avoir une bradycardie sinusale - une fréquence cardiaque raréfiée, inférieure à 60 battements par minute.

La bradycardie est due au tonus élevé du système nerveux parasympathique et est observée même chez les athlètes.

La bradycardie peut se manifester par une augmentation de la pression intracrânienne, une diminution de la fonction thyroïdienne (hypothyroïdie), elle est déclenchée par une surdose de médicaments, une hypotension, une maladie cardiaque, etc. Une telle arythmie cardiaque est différente: le patient se plaint d'inconfort au niveau de la région du cœur, de faiblesse et de sueur froide, vertiges, même évanouissements.

Extrasystole peut se produire - l'arythmie la plus commune. Il survient chez les patients et chez les personnes en bonne santé, car ils souffrent souvent de stress, de surmenage, prennent de la caféine, fument et boivent de l'alcool. Cette arythmie est souvent observée le matin.

Le taux pour une personne en bonne santé va jusqu'à 200 contractions supraventriculaires et 200 contractions ventriculaires par jour. Certaines personnes en bonne santé en ont plus - plusieurs dizaines de milliers par jour.

Les extrasystoles sont absolument sans danger. Ils ont également un autre nom - «arythmies esthétiques». Mais chez les personnes ayant un cœur endommagé (cardiosclérose post-infarctus, hypertrophie du myocarde), les extrasystoles constituent un risque supplémentaire.

La tachycardie paroxystique est un rythme de contractions correct, mais trop fréquent, provoquant une faiblesse, une transpiration accrue. Il se pose et disparaît soudainement. Les raisons de son apparence sont comme des extrasystoles.

Fibrillation auriculaire - cette forme pendant le sommeil est le plus souvent observée. Cela implique un sommeil de jour et de nuit. La maladie se caractérise par une électroactivité non coordonnée des oreillettes, qui se manifeste alors par la détérioration de leur fonction contractile. Les abréviations sont erratiques (mauvaises).

Les patients se plaignent d’essoufflement, d’une sensation de flottement dans la région du cœur. La fibrillation auriculaire ne doit être traitée qu'à l'hôpital, de sorte que les médecins, dès qu'ils reçoivent les premiers soins, hospitalisent immédiatement le patient.

Le bloc cardiaque (bloc AV I, II, III) est caractérisé par une disparition périodique de l'impulsion au repos. Il y a un blocus complet et incomplet. Une telle arythmie provoque souvent des évanouissements et des convulsions. Un blocage cardiaque total entraîne une insuffisance cardiaque et la mort subite.

La tachycardie ventriculaire est toujours associée à la dystrophie du myocarde. La fibrillation des ventricules provoque une asynchronie complète des contractions de fibres myocardiques individuelles, dont la manifestation est un flux sanguin insuffisant, ce qui, dans certains cas, conduit à un arrêt complet de la circulation sanguine.

Les plus dangereux d'entre eux sont la fibrillation ventriculaire, la tachycardie ventriculaire et le blocage AV, degré III. Si un patient présente des symptômes de ces maladies, il doit immédiatement consulter un cardiologue afin de clarifier le diagnostic afin de commencer immédiatement le traitement.

Comment déterminer l'arythmie

Sur la question de savoir comment déterminer l’arythmie, les médecins s’assurent de l’exactitude des tests de laboratoire et de quelques instruments qui aident au diagnostic précis.

L'électrocardiographie (ECG) est la méthode d'arythmie la plus populaire parmi les médecins. Elle décrit les symptômes et le traitement que le médecin détermine lui-même. Lors de l'analyse, l'électrocardiogramme est déterminé par le rythme et la fréquence des contractions du muscle cardiaque. Il s'avère que l'impulsion électrique traverse le cœur. Mais un ECG normal ne détectera pas une arythmie sans crise.

À cette fin, la surveillance Holter ECG est utilisée lorsque les électrodes sont collées sur la poitrine du patient pendant une journée et reliées à un petit appareil qui enregistre les lectures ECG.

Des analyses de sang aident à déterminer la quantité d'hormones de potassium ou d'hormones thyroïdiennes pouvant causer des arythmies chez un patient donné.

Échocardiographie (ECHO-KG) - une échographie du cœur vous permet de déterminer le fonctionnement du cœur, les dimensions et la forme des cavités cardiaques et des valves. Cette méthode permet de remédier à la violation du flux sanguin, aux contractions pathologiques du muscle cardiaque et à la présence de cicatrices après une crise cardiaque.

Appliquer et des tests de stress. Certaines maladies cardiaques ne peuvent être observées que lorsque le cœur travaille avec une certaine charge, donc il bat plus souvent. Pour ce faire, appliquez un test de résistance. Une charge physique est proposée au patient ou un médicament injecté provoque une augmentation du rythme et une augmentation de la fonction du myocarde.

Un examen électrophysiologique (EFI) est effectué pour diagnostiquer les formes graves de la maladie. Pour ce faire, un conducteur fin est inséré dans la veine inguinale, amené à l'oreillette et un signal électrique est fixé, ce qui permet de provoquer une arythmie et de comprendre le problème.

Arythmies du coeur chez les hommes

Chez l'homme, l'arythmie peut survenir à tout âge. Parfois, il est observé en dehors de toute maladie et est détecté par hasard.

Dans l'enfance, l'arythmie sinusale et la tachycardie sont plus fréquentes chez les garçons. Ils sont fixes même à la naissance et s'expliquent par le reflet de l'immaturité de la régulation nerveuse. Le muscle cardiaque est similaire aux muscles du squelette.

Les troubles du rythme chez les garçons s'expliquent par la présence d'une cardiopathie congénitale ou d'une intervention chirurgicale, parfois provoquée par d'autres maladies. Avec une malformation cardiaque, 6 à 8 garçons pour 1000 naissances naissent. L'alcoolisme des parents est une cause commune. Dans ce cas, les arythmies sont très différentes.

L’intérêt des médecins s’arrête sur l’arythmie, qui est généralement détectée chez les patients recrutés. Les bureaux de recrutement militaires ont besoin de jeunes hommes en bonne santé pouvant servir dans l'armée. C'est à cette époque que la tachycardie sinusale et d'autres arythmies sont détectées en raison du fait que les jeunes gens modernes ont souvent une mauvaise condition physique.

Les garçons qui s’assoient tout le temps devant un ordinateur et ne sortent pas au grand air, ne pratiquent pas de sport, sont physiquement faibles, ont un cœur non entraîné, ce qui nécessite normalement certaines contraintes pour leur bon fonctionnement.

Un autre type d'arythmie cardiaque n'est presque pas observé chez les hommes, par exemple le blocus du paquet droit de His ou le blocus sino-auriculaire de grade 2, les extrasystoles. Ils sont considérés comme la norme d'âge. Dans l'armée tel appel sans dommage pour leur santé. La pathologie chez les recrues est rare. Ceci est généralement le résultat d'interventions chirurgicales pour cardiopathie congénitale. Il est traité efficacement.

Traitement de l'arythmie

L’arythmie cardiaque est traitée en fonction du type de maladie, de la gravité de l’état du patient et du type de vie auquel elle conduit. Toutes les conditions ne nécessitent pas un traitement obligatoire. Dans tous les cas de maladie, le traitement est choisi individuellement: on utilise des médicaments ou des interventions chirurgicales.

Le traitement utilise des médicaments antiarythmiques qui permettent de contrôler la fréquence cardiaque. De plus, le médecin choisit des médicaments anti-plaquettaires ou anticoagulants pour réduire le risque de formation de caillots sanguins à l'origine des accidents vasculaires cérébraux.

Si les médicaments ne permettent pas de contrôler le rythme anormal du patient, une cardioversion est réalisée, qui se manifeste par l’introduction d’un anesthésique temporaire injecté temporairement dans la poitrine, puis soumis à un courant électrique pour synchroniser le travail cardiaque et rétablir un rythme cardiaque adéquat.

En cas de traitement de la fibrillation ventriculaire et de la tachycardie ventriculaire, les médecins utilisent un défibrillateur automatique implanté dans le cœur afin de permettre la surveillance et le suivi du muscle cardiaque, le faisant se contracter à un taux correct.

Curieusement, les médecins disent que les remèdes contre les arythmies, que l’on peut appeler universels, sont toute forme d’exercice physique, un jogging rapide le matin, qui permet au cœur de recevoir de l’énergie. Courir fonctionne comme une soupape de sécurité moteur dans la bradycardie.

Il augmente la force, les performances du cœur, ses performances, normalise le pouls, réduit respectivement la fréquence des battements lors de la tachycardie. Ce problème est observé chez les femmes présentant un tonus grave et une pression artérielle basse.

Dans tous les cas, faites attention aux signes d'arythmie et cherchez rapidement de l'aide!