Méthodes de prévention des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux

Les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux sont des maladies du cœur et du cerveau qui constituent une menace sérieuse pour la vie d’une personne. Les conditions pathologiques surviennent en violation de la circulation sanguine et de l’arrêt de la nutrition du myocarde, le tissu cérébral. La prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques évite le développement d’une crise aiguë et de complications irréversibles.

Prophylaxie antithrombotique

Une augmentation de la viscosité sanguine, des plaques de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins entraînent la formation de caillots sanguins et peuvent provoquer un blocage de la lumière avec le développement ultérieur d'une ischémie, d'une crise cardiaque et d'un accident vasculaire cérébral des organes internes. Vous pouvez éviter cela en effectuant un traitement antithrombotique.

Pour tous les patients souffrant de maladie coronarienne, angine de poitrine, l'utilisation à long terme de l'aspirine est indiquée pour la prévention. Ce médicament anti-inflammatoire non stéroïdien aide à fluidifier le sang, empêche l’adhésion des plaquettes et le blocage de la lumière des vaisseaux sanguins. En outre, il soulage la douleur et réduit l'inflammation. L'aspirine est contre-indiquée en cas d'ulcère gastrique, ulcère duodénal.

Le clopidogrel aide à prévenir le développement des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques, un agent antiplaquettaire qui empêche l’agrégation plaquettaire et ralentit la coagulation du sang. Le médicament est utilisé en association avec de l'aspirine pour le traitement et la prévention des maladies cardiovasculaires.

L'aspirine peut être administrée dans les combinaisons suivantes:

  • Pour la prévention de l'AVC ischémique, crise cardiaque - Aspirine + Dipyridamole.
  • Héparine + petites doses d'acide acétylsalicylique pour le traitement et la prévention des femmes enceintes.
  • Aspirine + Clopidogrel dans l'angor instable pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques, de l'ischémie.
  • Aspirine + Warfarine pour la prévention de la thromboembolie.

L'acide acétylsalicylique affecte négativement l'état des muqueuses des organes gastro-intestinaux et peut provoquer des saignements intestinaux et provoquer la formation d'ulcères. Cardiomagnyl est une alternative à ce médicament. Il contient de l’acide acétylsalicylique et de l’hydroxyde de magnésium. Le microélément réduit le risque d'effets secondaires, protège les muqueuses des dommages, altère l'équilibre acido-basique et préserve la microflore naturelle, et est utilisé avec succès pour la prévention.

Comment éviter les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux chez les personnes souffrant d'angine? Il a été démontré que ces patients recevaient de l’héparine en association avec de l’aspirine. Le médicament active l'antithrombine III et la lipoprotéine lipase. L'héparine non fractionnelle est administrée par voie sous-cutanée pendant 3 à 7 jours. Le traitement et la prévention empêchent la coagulation sanguine, la thromboembolie des artères coronaires et cérébrales.

Antagonistes de la vitamine K

Ce sont des anticoagulants indirects (warfarine, Marevan, Acenocoumarol) qui, après administration orale, ne pénètrent pas dans le foie, sont excrétés par les reins. L'effet thérapeutique est obtenu en inhibant la vitamine K et en réduisant la production de prothrombine, protéines C, S. L'effet anticoagulant est obtenu dans un délai de 3 à 5 jours. Pour une action plus rapide, Varafin et Marevan sont associés à l’héparine. La prophylaxie anticoagulante à la vitamine K réduit de 60% le risque de crise cardiaque et d'AVC.

La posologie est choisie dans un délai d'un mois, la dose d'entretien est prescrite en tenant compte de l'âge du patient, de son poids, de son régime alimentaire et des autres médicaments pris. Lorsque ces critères changent pendant le traitement, la posologie est ajustée. AVK est contre-indiqué en cas de thrombocytopénie, de saignements, en cas d'antécédent d'accident vasculaire cérébral hémorragique.

Prévention des statines

Comment prévenir l'infarctus du myocarde et les AVC ischémiques cérébraux? Avec l'athérosclérose, une augmentation du taux de lipoprotéines de basse densité, de triglycérides et une faible concentration de cholestérol bénéfique, la graisse se dépose sur les parois des vaisseaux sanguins. Les plaques peuvent se détacher, former un caillot sanguin et entraîner le blocage des vaisseaux sanguins.

Le traitement par statine aide à éviter les complications. Ces médicaments lient et éliminent les lipoprotéines de basse densité de l'organisme (LDL), augmentent le contenu en lipoprotéines de haute densité (HDL), ont un effet neuroprotecteur.

La simvastatine, le Merten et la rosuvastatine sont des statines utilisées dans la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques. Les médicaments augmentent la quantité de récepteurs LDL hépatiques, accélèrent l’absorption et le catabolisme du mauvais cholestérol, abaissent le taux de triglycérides dans le sang, normalisent le rapport LDL / HDL.

Prévention de la crise cardiaque, accident vasculaire cérébral inclut également l'adhésion à un régime alimentaire faible en cholestérol. Exclus du régime:

  • lipides animaux;
  • viandes et poissons gras;
  • produits semi-finis;
  • l'alcool;
  • boissons gazeuses;
  • restauration rapide

Il est recommandé de manger du poulet, de la dinde, de la viande de lapin, des produits laitiers faibles en gras, des légumes et des fruits frais. Il est nécessaire de réduire la quantité de sel pendant la cuisson, les plats doivent être cuits à la vapeur avec un minimum de graisse.

Utilisation d'inhibiteurs de l'ECA

Comment prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques en cas de dysfonctionnement ventriculaire gauche grave? Pour la prophylaxie chez les patients, des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine sont prescrits. Ces médicaments éliminent les symptômes de l'hypertension artérielle, de l'insuffisance cardiaque et de la protéinurie, ce qui est particulièrement important pour les personnes atteintes de diabète.

Les inhibiteurs de l'ECA améliorent les fonctions diastoliques du ventricule gauche, préviennent l'hypertrophie musculaire, les parois des vaisseaux sanguins, ont un effet anti-athérosclérotique et stimulent les processus métaboliques. Les médicaments de ce groupe comprennent:

Les essais cliniques confirment l'efficacité de l'utilisation des inhibiteurs de l'ECA dans la prévention de l'infarctus du myocarde et des accidents ischémiques cérébraux. Il y a eu une diminution significative du nombre d'attaques aiguës avec hospitalisation ultérieure. Avec une pression artérielle élevée, des symptômes d'insuffisance cardiaque, les inhibiteurs de l'ECA sont utilisés en association avec des diurétiques épargneurs de potassium (Indapamide, Amiloride).

Prévention des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux récurrents

Les personnes qui ont déjà souffert de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux se font prescrire des β-bloquants afin d'éviter leur récurrence. Les médicaments réduisent le nombre de battements cardiaques, augmentent le tonus des artérioles et la résistance totale des vaisseaux sanguins, réduisent la consommation d'oxygène du myocarde et la pression artérielle. La thérapie évite le développement de complications, ré-attaque. Les médicaments de ce groupe comprennent:

Acceptation des bloqueurs β-adrénergiques pour la prévention des crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux sont contre-indiqués dans l'asthme bronchique, la thérapie provoque une diminution du désir sexuel chez les deux sexes, réduit les effets du stress. Chez les hommes, il y a un manque d'androgènes, oligospermie.

Après une crise cardiaque et un accident vasculaire cérébral, les patients prennent des acides gras oméga-3 polyinsaturés à longue chaîne, qui empêchent la formation de plaques athérosclérotiques sur les parois des vaisseaux sanguins, normalisent le rythme cardiaque.

La prévention contribue à réduire l'inflammation dans le corps, supprime la réponse du système immunitaire aux lésions auto-immunes des organes du système cardiovasculaire, prévient le développement de complications et prolonge la durée de vie. Les principales sources alimentaires d'acides gras polyinsaturés sont: l'huile de poisson, les graines de lin, l'huile de moutarde, l'huile de cameline.

Thérapie de vitamine

Après une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, accélérer la rééducation et prévenir le développement de complications, rechute avec prophylaxie aux vitamines:

  • Le rétinol répare les cellules endommagées.
  • La vitamine D normalise le sang, est nécessaire au fonctionnement normal du système nerveux.
  • Les vitamines B stimulent la circulation cérébrale, régulent la pression artérielle.
  • L'acide ascorbique renforce les parois des vaisseaux sanguins et augmente l'immunité après une crise cardiaque.
  • La vitamine K compense le manque de cette substance dans le corps tout en prenant AVK.
  • Le tocophérol a un effet antioxydant, élimine l'excès de mauvais cholestérol, réduit la consommation d'oxygène des cellules, améliore le système immunitaire.

Les vitamines pour la prévention de la crise cardiaque, accident vasculaire cérébral peuvent être prises comme produits pharmaceutiques, compléments alimentaires ou avec des aliments sains.

Recommandations générales

Les règles générales de prévention comprennent:

  • mode de vie sain;
  • régime équilibré, régime pauvre en cholestérol;
  • prévention des médicaments;
  • contrôle du poids corporel;
  • visites régulières et observation avec un cardiologue;
  • traitement rapide des maladies associées;
  • vous devez éviter les situations stressantes et le surmenage;
  • exercice modéré;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • contrôle de l'hypertension artérielle.

La prévention de la toxicomanie peut réduire considérablement la mortalité et les conséquences graves des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux, prolonger et améliorer la qualité de la vie et le bien-être général. Le schéma de traitement et la posologie des médicaments prescrits par le médecin traitant individuellement pour chaque patient.

Méthodes médicales de prévention des accidents vasculaires cérébraux

Les symptômes de maladies graves se manifestent de manière tout à fait soudaine, à un moment où une personne n’est pas au courant. Beaucoup de gens oublient les conséquences négatives possibles dues à la précipitation constante de la vie. Quand les gens ne remarquent pas ce qui se passe avec leur corps. En conséquence, les symptômes de l'apparition de maladies associées à des pathologies de nature cardiovasculaire se font sentir. Les préparatifs pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux ou des crises cardiaques aident à enrayer la survenue de problèmes associés à divers maux.

Il existe une similitude entre une crise cardiaque et un accident vasculaire cérébral, et l'une et l'autre sont causées par une violation du flux sanguin dans le corps humain. La différence est qu’une crise cardiaque n’atteint que certains organes, ce qui les prive d’une alimentation adéquate, et que l’accident vasculaire cérébral survient en raison d’une entorse ou d’une rupture des vaisseaux cérébraux.

Si l'athérosclérose entraîne un risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral de 50%, dans le cas de surtensions constantes de la pression artérielle, une personne peut avoir un accident cérébrovasculaire. En cas d’hypertension, le risque est également maximal, mais s’il existe encore des cardiopathies ischémiques, cela peut être lié à la survenue d’une crise cardiaque.

Traitement de la toxicomanie

Les médicaments pour l'AVC sont des médicaments prescrits pour l'hypertension. Après les avoir prises, le sang devient moins visqueux du fait de la résorption des caillots, empêchant ainsi la formation de nouveaux caillots.

Ne comptez pas uniquement sur les pilules prescrites pour prévenir la réapparition des symptômes d'un AVC imminent. Il est recommandé de refuser la malbouffe, les habitudes malsaines, même si aucun état de santé ne se dégrade. Cela se produit chez les jeunes de moins de 35 ans.

Si vous rencontrez plus souvent une augmentation du niveau de pression, les médicaments prophylactiques dans de telles circonstances peuvent aider à rétablir les valeurs normales de la pression artérielle. Dans certains cas, le médecin prescrit des agents du groupe des médicaments antiplaquettaires et des anticoagulants, les types suivants sont en demande:

  • L'aspirine, ainsi que des médicaments pour la prévention de l'acide acétylsalicylique.
  • Tiklo - substance active tiklopédine. Nommé dans les premiers stades de la rééducation pour la thrombose et l'athérosclérose, dans l'infarctus aigu et chez les patients souffrant de cardiopathie ischémique.
  • Clopidrogrel. Cela a un effet négatif sur la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins.
  • Dipyridamole. Disponible sous forme de pilules, comprimés, solution injectable. Ce médicament est utilisé pour l'ischémie cérébrale et a un effet positif après la chirurgie cardiaque, la prévention.

Parmi les anticoagulants, il s'agit de la warfarine ou du dabigatran. Malgré la popularité de ces drogues, n'en prenez pas vous-même. Depuis au lieu d'un effet positif, vous pouvez faire beaucoup plus de dégâts à votre corps.

Les risques

Si un patient a déjà présenté des signes d'un accident vasculaire cérébral ou d'infarctus du myocarde, il peut y avoir des restrictions alimentaires au cours du traitement médicamenteux. Qui est en surpoids de l'utilisation pour la prévention du médicament Bromeline est préférable de refuser. Bien qu’il ait un effet positif sur la perte de poids, l’extrait d’ananas contribue à la survenue d’un accident vasculaire cérébral ou d’un infarctus de la nécrose des tissus myocardiques.

Au cours de la période de prévention et d’élimination des symptômes, il est recommandé d’abandonner l’utilisation dans la nourriture de divers compléments alimentaires, notamment le médicament Nattokinase, récemment devenu populaire pour les maladies ischémiques.

Il est préférable de limiter l'assaisonnement à base de curcuma, d'ail ou de gingembre épicé. Les variétés grasses de poisson de mer, l'utilisation d'huiles végétales sont les produits qui ont un effet sur la réduction de la coagulation du sang.

Les statines dans la lutte contre le cholestérol

Un taux de cholestérol élevé augmente le risque de problèmes associés à une altération de la formation du sang. Par conséquent, pour restaurer le sang, les médecins conseillent de boire des statines. Faites attention au médicament pour la prévention de l'atorvastatine, qui est prescrit à chaque patient, car le médicament a un faible facteur d'occurrence de conséquences indésirables.

Les statines sont un excellent moyen prophylactique dans le traitement du diabète sucré et pour la réparation vasculaire après l'athérosclérose, ainsi que pour la régulation du fonctionnement de l'aorte cardiaque. Il est important de donner constamment du sang pour la composition biochimique, ce qui est nécessaire en cas de détection de taux élevés d'enzymes hépatiques, car à des taux élevés, le traitement par les statines doit être réduit ou suspendu pendant un certain temps.

Non moins populaire médicament pour réduire le cholestérol dans le sang, est considéré comme un analogue de Atorvastatin, Atoris. L'action des premier et deuxième médicaments est la même, chaque médicament pouvant être prescrit sur ordonnance pendant la récupération du corps du patient après un accident vasculaire cérébral. Utilisé pour prévenir les anomalies du système cardiovasculaire.

Remèdes populaires

Malgré les nombreux médicaments utilisés pour traiter et prévenir les effets de la crise cardiaque, les composants naturels ont un effet positif après un accident vasculaire cérébral.

  • Teinture Sophora Japonaise. Il a les propriétés de renforcer les capillaires internes et externes des artères. Pour ce faire, mélangez 1 partie de Sophora sec et un cinquième d'alcool à usage médical et laissez infuser dans un endroit sombre pendant 48 à 72 heures. Pendant la journée, la teinture toute préparée boit 5 millilitres après un repas.
  • Un mélange de miel et de citron. Nettoie les vaisseaux sanguins des plaques de cholestérol. Broyer l'orange et le citron non pelés dans un hachoir à viande. Égoutter l'excès de jus. Ajouter à la masse de 15 grammes de miel. Mangez 5-7 grammes après les repas.
  • Herbe de colza commune. Il réduit le cholestérol et augmente la force des artères. Dans le verre du 250ème milligramme, mettez 1 cuillère à café de colza, versez de l'eau bouillante et attendez 60 minutes. Prenez une décoction de 2 cuillères à soupe quatre fois par jour.

Sur la base de ces recettes, suivez les recommandations des experts. Cela donnera une chance de recouvrer la santé après une crise cardiaque, mais il faudra tout de même faire de même et laisser subsister les signes d'un accident vasculaire cérébral ischémique et hémorragique.

Prévention

Les conséquences après une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral sont énormes. Malgré toutes sortes de facteurs de risque, les maladies peuvent être prévenues si les règles suivantes sont prises en compte:

  • Graisse corporelle élevée. Ce phénomène est extrêmement dangereux pour beaucoup de gens, car le risque de crise cardiaque ou de circulation cérébrale est très élevé. Cela met une lourde charge sur le travail du muscle cardiaque myocardique, augmente le niveau de cholestérol dans le sang, ce qui provoque une pression élevée et l'apparition du diabète.
  • Les aliments riches en calories et l’utilisation de produits contenant un minimum de composants utiles, y compris les aliments salés. Refusez un tel régime et optez pour un aliment plus sain, dont les principaux composants sont les légumes verts, les fruits et légumes, la viande maigre, les produits de panification de variétés de farine grossière.
  • Exercice physique quotidien. Jogging matinal léger, y compris le cyclisme, et exercices simples pour réchauffer le corps. Tout cela contribue à la régulation du poids corporel et vous permet de surveiller la teneur en sucre dans le sang. Mais d'abord, consultez votre médecin.
  • La présence de mauvaises habitudes. La consommation d'alcool et le tabagisme des produits du tabac nuisent à la santé. Il est possible que les signes d'un AVC ou d'infarctus du myocarde se manifestent également à un jeune âge. Prenez soin de votre santé en renonçant au tabac et à l'alcool.
  • L'hypertension artérielle, l'une des causes les plus courantes de maladies cardiovasculaires et de troubles hémorragiques du cerveau. Cela est particulièrement vrai après une crise cardiaque.

Prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques

Des statistiques médicales décevantes révèlent une tendance menaçante: le taux de mortalité par accident vasculaire cérébral et par crise cardiaque augmente et rajeunit. Les cardiologues estiment que les deux tiers des cas de la maladie auraient pu être évités si les hommes et les femmes ne négligeaient pas la prévention, demandant davantage d'informations sur les facteurs de risque.

Comment éviter une crise cardiaque

Il y a un siècle, l'apparition d'une crise cardiaque, d'un accident vasculaire cérébral, de personnes âgées, a été exposée et les réalités modernes ont abaissé la barre d'âge jusqu'à 30 ans. Pour prévenir une catastrophe cardiovasculaire, les médecins ont mis au point un programme complet qui a été appliqué avec succès pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques. Le système général de mesures préventives visant à réduire les facteurs de risque comprend les domaines suivants:

  1. Exercice régulier.
  2. Bonne alimentation.
  3. Contrôle permanent de la pression artérielle, du cholestérol et de la glycémie.
  4. Renonciation à l'alcool, au tabac.

Préparations pour la prévention des maladies cardiovasculaires

Les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins qui entraînent des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques, prennent l'ampleur de l'épidémie, car elles représentent plus de la moitié des décès. Le problème de ce siècle a une grande influence sur l’état de santé général. Pour prévenir les symptômes désagréables et potentiellement fatals, la prévention complexe des accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques impliquent l’administration de médicaments spéciaux.

  • Contient des oligo-éléments (Panangin, Magnésium B6, Asparaginate de Potassium et de Magnésium, Asparkam, Huile de poisson). Les médicaments pharmaceutiques de ce groupe sont représentés par une bonne gamme. À des fins de prophylaxie, des préparations à base de micro-éléments sont utilisées pour renforcer le muscle cardiaque, normaliser le rythme, tonifier les vaisseaux sanguins et améliorer le bien-être. Le potassium et le magnésium sont des composants essentiels de ces médicaments, car ces minéraux sont des substances irremplaçables qui assurent le fonctionnement normal du cœur et aident à prévenir une crise cardiaque.
  • Remèdes homéopathiques (Pumpan, Kralonin, EDAS-106, Talion-A). Ces types de médicaments sont disponibles sous forme de granulés ou de gouttes, n’ont pratiquement aucune contre-indication. Les médicaments homéopathiques sont associés à d'autres médicaments (thérapie complémentaire) ou en tant que moyen indépendant de prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques.
  • Teintures (Aubépine, Agripaume, Menthe Poivrée, Valériane). Médicaments à base d'extraits de plantes. Niveau élevé de sécurité pour la santé, avantages pratiques, capacité de choisir la teinture en fonction de caractéristiques individuelles - tout cela contribue à l'utilisation généralisée de médicaments phytothérapeutiques pour prévenir les maladies cardiovasculaires.

Nourriture diététique

Une alimentation quotidienne adéquate n'est pas un point de prévention des AVC et des crises cardiaques moins important que l'approche médicamenteuse. Recevoir avec la nourriture un maximum de vitamines utiles, micro-éléments, le corps maintient l'équilibre, régule le bon fonctionnement des systèmes. Les aliments diététiques basés sur l'exclusion du régime des aliments gras, en conserve et sucrés, riches en fructose, constituent la voie à suivre pour la santé, où il n'y a pas de place pour les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Afin de minimiser le risque de développer des pathologies, les médecins recommandent vivement de consommer davantage de légumes verts riches en fibres et en oligo-éléments. Prévention des crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux prévoient la nécessité de privilégier les légumes et la consommation de fruits est réduite grâce au fructose, qui peut provoquer l’apparition d’un excès de poids et de l’obésité. La liste des produits les plus dangereux à exclure du régime alimentaire comprend: la margarine, les chips, la mayonnaise, les saucisses, les produits semi-finis, les pâtisseries, le sel.

Prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques

La prévention des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux chez les femmes et les hommes constitue un maillon d’une chaîne d’interventions visant à prévenir l’invalidité et la mort des personnes souffrant de maladies cardiovasculaires. Les cardiologues et les neurologues de l'hôpital Yusupov utilisent des méthodes de diagnostic modernes pour examiner les patients afin d'identifier les facteurs de risque de maladies vasculaires et pour prendre des mesures visant à prévenir les maladies. Les médicaments pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques vous permettent de contrôler l’évolution de la maladie, de réduire l’incidence des crises cardiovasculaires aiguës et la probabilité de complications.

Assez souvent, les médecins en exercice, suivant leur spécialité, mettent involontairement l'accent sur la prévention d'un accident vasculaire cérébral ou d'une crise cardiaque. Cela tient en grande partie à la prédisposition spécifique du patient, mais plutôt à l’incohérence des recommandations pour la prévention des accidents cardiovasculaires en général. Médecins Yusupovskogo hôpital une approche globale pour la préparation d'un plan individuel de mesures préventives, en discuter au Conseil d'experts et prendre une décision collective.

Facteurs de risque d'accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque

La planification d’un plan de mesures préventives est basée sur l’impact sur les facteurs de risque, qui sont en grande partie similaires à la crise cardiaque et à l’AVC. Les facteurs anticipant l'apparition de troubles cardiovasculaires sont l'âge, le sexe (des crises essentiellement vasculaires chez les hommes) et les prédispositions héréditaires. Les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux provoquent le tabagisme, le surpoids, un régime athérogène, une faible activité physique, la consommation d'alcool et de drogues, des problèmes psychologiques

Les facteurs de risque métaboliques comprennent:

  • dyslipidémie (métabolisme des lipides - composés organiques, y compris les graisses et les substances analogues aux graisses);
  • l'hypertension;
  • l'obésité;
  • syndrome métabolique;
  • diabète et autres endocrinopathies;
  • coagulopathie (maladies qui se développent à la suite de troubles du système coagulant et anticoagulant du sang).

Les marqueurs communs de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral sont:

  • maladies cardiovasculaires antérieures;
  • pathologie des vaisseaux périphériques;
  • indice de calcium;
  • les résultats des tests de résistance;
  • hypertrophie (épaississement de la paroi) du ventricule gauche.

La sténose carotidienne athéroscléreuse et les néoplasmes cérébraux augmentent le risque d'accident vasculaire cérébral. Les facteurs provoquant une crise cardiaque sont:

  • fibrillation auriculaire;
  • dysplasie (trouble du développement) du tissu conjonctif;
  • une artérite;
  • diabète sucré.

Bien que l'incidence des accidents vasculaires cérébraux chez les hommes soit plus élevée, elle est plus grave chez les femmes et environ la moitié des décès par accident vasculaire cérébral surviennent chez les femmes.

Prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques. Préparations

La prévention primaire de l'infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux est réalisée de manière unifiée par les médecins de l'hôpital de Yusupov, les facteurs de risque «métaboliques» prédisposants et le comportement modifiant le risque étant similaires pour les deux maladies. Les patients sont invités à suivre un régime hypocalorique riche en fruits, légumes, poisson, noix et céréales et ail. Parmi ceux qui consomment du poisson une fois par semaine, le risque de décès par attaque cérébrale ou crise cardiaque est de 52% inférieur à celui de ceux qui en mangent moins. Trois portions ou plus de fruits et légumes par jour réduisent le risque cardiovasculaire de 27%. Avec une augmentation de leur consommation, le risque continue de diminuer. L'inclusion dans le régime des aliments contenant une grande quantité de lipides devrait être limitée. La quantité de sel reçue quotidiennement ne doit pas dépasser 6 grammes, et dans le cas de l'hypertension artérielle, 5 grammes.

Le maintien d'un indice de masse corporelle inférieur à 25 - 27 kg / m 2, associé à une activité physique adéquate, peut à lui seul réduire le risque d'infarctus du myocarde de 50%. Les médecins de l'hôpital Yusupovskogo appliquent des programmes modernes de rééducation des patients après un accident vasculaire cérébral et une crise cardiaque, qui impliquent une activation précoce et une augmentation progressive du niveau d'activité physique quotidienne.

Fumer provoque une diminution de l'élasticité de la paroi vasculaire, augmente sa rigidité, endommage l'endothélium. C’est l’un des principaux maillons du développement et des accidents vasculaires cérébraux et de l’infarctus du myocarde. Dans le sang, le niveau d'agrégation plaquettaire, de fibrinogène, d'hématocrite augmente. Ces changements 2 à 3 fois augmentent le risque d'infarctus du myocarde et 2 fois le risque d'accident vasculaire cérébral. Lorsque vous arrêtez de fumer de 60%, vous réduisez le risque de troubles cardiovasculaires.

L'alcool a un double effet protecteur et dommageable sur le système cardiovasculaire. De petites doses d'alcool empêchent le développement de troubles vasculaires, grande - augmente le risque plusieurs fois. L'administration intraveineuse de stupéfiants augmente le risque d'accident vasculaire cérébral en raison de son action directe sur le tissu nerveux et de la stimulation de la formation de caillots sanguins.

Pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques, les médecins de l’hôpital Yusupov surveillent la pression artérielle des patients présentant un risque élevé de développer des troubles vasculaires. Après avoir pris une décision sur le début du traitement, le médicament des groupes suivants est sélectionné individuellement:

  • β-bloquant;
  • Inhibiteur de l'ECA;
  • bloqueur des canaux calciques;
  • diurétique ou bloqueur des récepteurs de l’angiotensine II.

En prévention secondaire des accidents vasculaires cérébraux, la monothérapie est une thérapie associant inhibiteurs de l'ECA et diurétiques. Pour la prévention secondaire de l'infarctus du myocarde, les β-bloquants sont plus souvent utilisés. Les patients continuent de prendre des comprimés pour la prévention des AVC et des crises cardiaques pendant une longue période. Leurs doses et combinaisons sont corrigées par les médecins de l’hôpital Yusupov.

La thérapie antithrombotique est l'élément le plus important dans la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques. L'aspirine est le médicament préventif n ° 1 menaçant d'accidents vasculaires. Ses patients prennent de petites doses (75 - 162 mg / jour). Les médicaments désagrégeants puissants (aspirine plus dipyridamole, aspirine plus clopidogrel) sont plus efficaces, mais lorsqu'ils sont pris, ils augmentent le risque de saignement.

Une augmentation de 10% du taux de cholestérol plasmatique augmente de 20 à 30% le risque d'infarctus du myocarde. Pour le stabiliser, les cardiologues de l’hôpital Yusupov prescrivent des statines aux patients. Ils sont également capables de prévenir les accidents vasculaires cérébraux, quel que soit le niveau initial de cholestérol.

La clinique de neurologie et de cardiologie de l'hôpital Yusupov est équipée des derniers équipements médicaux, ce qui vous permet de réaliser l'examen nécessaire et de déterminer le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral. Les cardiologues et neurologues ont une vaste expérience pratique, plusieurs certificats attestant de leurs compétences et de leurs compétences professionnelles dans la prévention des troubles vasculaires. Appelez par téléphone, prenez rendez-vous avec un neurologue et un cardiologue. Une prévention primaire et secondaire efficace est essentielle pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques.

Prévention des médicaments contre les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques

Prévention adéquate des accidents vasculaires cérébraux: drogues, drogues et mode de vie sain

Types d'accident vasculaire cérébral

La cause d'un accident vasculaire cérébral est un trouble circulatoire dans le cerveau. En raison d'un manque de nutrition, une partie du cerveau et des vaisseaux sanguins sont obstrués. Il en résulte une hémorragie et la mort du tissu cérébral.

Selon les dommages aux vaisseaux sanguins, les accidents vasculaires cérébraux sont divisés en deux types:

  • accident vasculaire cérébral hémorragique dû à la rupture du vaisseau et à une hémorragie ultérieure;
  • L'accident ischémique cérébral est caractérisé par un blocage des vaisseaux cérébraux, ce qui peut également entraîner une hémorragie cérébrale.

Les causes

Les accidents cérébrovasculaires, après les cardiopathies et les cancers, occupent une place prépondérante dans la mortalité dans le monde. L'âge commun est 40-60 ans. Quelles raisons peuvent conduire à la rupture du navire ou à son blocage?

Illustration schématique d'un trait

Les principales raisons ayant des conséquences graves sont:

  • haute pression;
  • athérosclérose;
  • maladies cardiovasculaires.

La perturbation du métabolisme des lipides dans le diabète sucré conduit à la formation de plaques de cholestérol, ce qui augmente le risque d'accident vasculaire cérébral. L'alcool, le tabagisme, le surpoids, l'âge, font également partie des facteurs de risque.

Pour éviter cette terrible maladie, il est nécessaire de procéder à la prévention de la maladie. Avec le temps commencé la prévention de l'AVC, plusieurs fois réduit le risque de sa survenue.

La prévention est divisée en primaire et secondaire:

  • la prévention primaire des accidents vasculaires cérébraux vise à prévenir la survenue de la maladie;
  • L'objectif principal de la prévention secondaire est la prévention des AVC récurrents.

Prévention primaire de l'AVC

Tension artérielle

La haute pression est l’une des principales causes de rupture des vaisseaux sanguins. Pour prévenir la maladie, il est nécessaire de réduire la pression. La cause de l'hypertension artérielle peut être la viscosité du sang, un taux de cholestérol élevé, un excès de poids, des problèmes rénaux, le diabète, le stress, une mauvaise alimentation.

Il est nécessaire d’exclure du régime alimentaire du café, du thé fort, des aliments gras et fumés, de boire de l’eau plus pure. Contrôle du poids, exercice. Si l’hypertension est causée par certaines maladies, une surveillance médicale constante est requise.

Avec une pression accrue doit être immédiatement pris des antihypertenseurs. Une hypertension artérielle constante de quelques millimètres seulement augmente le risque d'accident vasculaire cérébral de trente pour cent.

Cholestérol sanguin

La prévention des accidents vasculaires cérébraux comprend la surveillance constante du taux de cholestérol dans le sang. Il faut le vérifier une fois par an - après vingt ans et tous les six mois - après quarante ans.

Un excès de cholestérol se dépose sous forme de plaques sur les parois des vaisseaux sanguins, ce qui prête progressivement le diamètre du vaisseau et augmente ainsi le risque de rupture. Si le taux de cholestérol est supérieur à la norme, vous devez réduire la consommation d'aliments gras, tels que les viandes grasses, les produits raffinés et le beurre.

Les fruits frais contribuent à la transformation du cholestérol en cholestérol, qui est complètement absorbé par le corps. Dans le régime alimentaire quotidien devrait nécessairement inclure des produits qui réduisent le cholestérol.

Gruau, amandes, maïs, son, toutes les légumineuses sont le meilleur moyen de s’acquitter de cette tâche.

Une bonne nutrition est la clé du succès

Une bonne nutrition est le fondement sans lequel la prévention des AVC est impossible. La réduction du sodium (sel) réduit considérablement le risque de maladie.

  • Le taux optimal de sel par jour ne dépasse pas six grammes, il est également nécessaire de minimiser la consommation d'aliments transformés: poisson et viande en conserve, ketchups, saucisses et autres produits fumés;
  • les aliments riches en magnésium, potassium, fibres doivent toujours être inclus dans le régime alimentaire: un manque de potassium dans le corps peut provoquer un accident vasculaire cérébral;
  • les légumes et les fruits frais sont une source d'antioxydants qui empêchent l'apparition de plaques et le développement de l'athérosclérose;
  • céréales, viande et poisson maigres, fruits de mer, produits laitiers - les éléments essentiels pour une prévention efficace des accidents vasculaires cérébraux.

Surpoids - le chemin de l'AVC

L'excès de poids double le risque d'augmentation de la pression, entraînant des maladies cardiovasculaires et des accidents vasculaires cérébraux. La quantité de cholestérol dans le sang dépend directement du poids corporel.

Chez les personnes atteintes de diabète, l'excès de poids peut déclencher le développement du diabète du deuxième groupe, dans lequel les niveaux de sucre ne sont pas contrôlés par l'organisme.

Le diabète non contrôlé du deuxième groupe est la cause de l’accident vasculaire cérébral. La prévention des AVC n'a pas de sens sans perdre du poids.

Exercice physique

Exercice régulier - la principale prévention des accidents vasculaires cérébraux. Des exercices réguliers aident à garder le corps en bonne forme, à le saturer en oxygène, à améliorer l'apport sanguin au muscle cardiaque et à réduire considérablement la pression.

L'exercice réduit la glycémie et le cholestérol, a un effet positif sur le métabolisme des glucides, ainsi que sur les lipides.

L'exercice dépend de l'âge et de l'état du corps. Vous pouvez commencer à vous engager à tout âge. Convient pour la natation, le jogging, la gymnastique, les promenades ordinaires. En présence de maladies, il est nécessaire de consulter un médecin.

Les maladies cardiovasculaires nécessitent des charges plus douces, c'est pourquoi l'aérobic, la course à pied est contre-indiqué et même dangereux, car ils peuvent, au contraire, provoquer un accident vasculaire cérébral.

Mauvaises habitudes

Fumer est non seulement lié à des facteurs de risque, mais le double également. Parmi les personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral, il y a deux fois plus de fumeurs que de non-fumeurs. Le risque commence à diminuer immédiatement après avoir cessé de fumer et, au bout de cinq ans, il devient identique à celui des non-fumeurs.

L'alcool en grande quantité entraîne également un accident vasculaire cérébral. Tout est bon avec modération. Un verre de bière ou de vin rouge sec chaque jour est un bon moyen de prévenir les accidents vasculaires cérébraux.

Vous devez cesser de boire de l'alcool et des cigarettes et mener une vie plus saine. Ajoutez des légumes frais à votre alimentation, par exemple.

Examen en temps opportun

La présence de maladies cardiovasculaires augmente le risque d'accident vasculaire cérébral. Par conséquent, la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques doit obligatoirement inclure des examens de laboratoire et des examens instrumentaux réguliers.

Tous les six mois, il est nécessaire d'effectuer une analyse chimique du sang, de passer un ECG, une échographie vasculaire et une IRM du cerveau. La réception de préparations vasculaires est également nécessaire.

Pour la prévention des médicaments anti-AVC: Kavinton, Zinnarizin, Glycine, Curantil, vous pouvez prendre des cours 2 à 3 fois par an.

Prévention des AVC récurrents

Médicaments

Après avoir subi un accident vasculaire cérébral, le risque d'un nouvel accident vasculaire cérébral augmente de dix fois. La prévention des AVC récurrents devient donc essentielle. Elle commence à effectuer à l'hôpital, parallèlement au traitement de l'AVC lui-même.

Au début, la priorité est de saturer le sang en oxygène, d’améliorer la circulation sanguine, de rétablir et de contrôler la pression artérielle.

Après un accident vasculaire cérébral, il est impossible de récupérer les cellules nerveuses mortes. Par conséquent, les médicaments destinés à la prévention de l'AVC visent à traiter les effets de l'AVC et à prévenir les récidives.

Ceux-ci peuvent être des antidépresseurs pour soulager la dépression post-AVC, des anticonvulsivants pour arrêter les convulsions et des relaxants musculaires nécessaires pour soulager la tension musculaire.

Les anticoagulants et les antiplaquettaires sont les principaux médicaments pour prévenir les récidives d'AVC. Une attention particulière devrait être accordée aux maladies concomitantes et chroniques. Leur aggravation est hautement indésirable.

Les médicaments préventifs jouent un rôle important. Ceux-ci incluent des vitamines pour restaurer le système immunitaire, des médicaments nootropes qui augmentent la stabilité du cerveau en cas de manque d'oxygène. Les actions principales des nootropes incluent également la restauration de l'attention et de la mémoire.

Traitement non médicamenteux

En plus du traitement médicamenteux, la prophylaxie après un AVC doit nécessairement inclure la thérapie physique, la physiothérapie, le massage. Il est très important d’exclure la survenue de situations stressantes pendant la période de réadaptation, afin de limiter autant que possible la charge.

Arrêtez strictement de fumer et d'alcool, prenez les médicaments prescrits par un médecin avec précision et régulièrement.

La complexité de ces mesures, visant à éliminer tous les facteurs de risque et la récurrence des accidents vasculaires cérébraux, exige le strict respect de la personne. C’est le seul moyen d’éviter un deuxième accident vasculaire cérébral et de retrouver une vie bien remplie.

AVC: prévention. Prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques. Médicaments de prévention des accidents vasculaires cérébraux

Selon les statistiques de l'OMS, un accident vasculaire cérébral tue environ 5 millions de personnes par an, à peu près le même nombre qui perdent leur capacité de mouvement. Cette maladie est à la quatrième place parmi les maladies dont le résultat est fatal, à la première - parmi les causes d'invalidité. Le meilleur moyen de prévenir les AVC est la prévention.

Raisons principales

La prévention des AVC commence par une introduction aux raisons pour lesquelles il existe un dysfonctionnement dans la partie sanguine du cerveau. Facteurs contribuant à une personne à risque:

  • l'hypertension;
  • maladies cardiovasculaires;
  • taux élevé de cholestérol dans le sang;
  • athérosclérose;
  • anévrisme cérébral;
  • diabète sucré;
  • régime alimentaire malsain;
  • surpoids;
  • mauvaises habitudes (alcool, tabac);
  • médicaments contraceptifs hormonaux;
  • troubles de la coagulation;
  • stress constant.

En éliminant les facteurs de menace, une personne réduira le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC), il s'agit de la prévention primaire. Il existe également une prophylaxie après un accident vasculaire cérébral, qui permet d’éviter le risque de récidive.

Il existe également des facteurs de risque qui ne peuvent pas être éliminés. Parmi eux figurent l'âge (à partir de 55 ans), l'hérédité (cas d'accident vasculaire cérébral chez des parents proches) et l'appartenance sexuelle (les hommes sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie). Les personnes appartenant à ces groupes devraient accorder une attention maximale à la prévention.

Pression, sucre, cholestérol

La surveillance continue de la pression artérielle, de la glycémie et du taux de cholestérol est l’une des principales préoccupations de toute personne intéressée par la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques. Assurez-vous d'acheter des appareils pour une vérification régulière de ces indicateurs.

  • Enfer. 120/80 - indicateurs de pression artérielle auxquels vous souhaitez vous attacher. Si nécessaire, prescrit un traitement antihypertenseur (médicaments). Cela peut être nécessaire si une personne souffre de diabète, d'insuffisance cardiaque, d'hypertension artérielle à seuil, etc. Également, l'optimisation des données de pression artérielle contribue à améliorer le mode de vie
  • Le sucre Idéalement, la concentration de glucose dans le sang ne devrait pas dépasser 3,3-5,5 mmol / l. Certains groupes de médicaments, l'adhésion à un régime alimentaire particulier aidera à se rapprocher de ces valeurs.
  • Le cholestérol. La transformation du menu quotidien aidera à maintenir un taux de cholestérol adéquat (la limite inférieure est de 3,9 mmol / l). Toujours selon le témoignage d'une personne à qui l'on a prescrit des statines - des médicaments spéciaux pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux, réduisant la concentration de cholestérol.

Examen régulier

Les médecins ont une opinion claire sur la façon d'éviter un accident vasculaire cérébral. La prévention, à leur avis, devrait nécessairement inclure un dépistage régulier à l'hôpital. En particulier, il est recommandé de faire attention à ceux qui ont franchi le quarantième anniversaire. Une liste des procédures de diagnostic, qu'il est souhaitable de subir au moins une fois par an (pour les personnes à risque, il est préférable de le faire une fois tous les six mois) devrait être établie avec votre médecin.

Examens de base qui sont présentés à tous:

  • IRM du cerveau;
  • Échographie des vaisseaux sanguins;
  • ECG;
  • analyse chimique du sang.

Ces manipulations diagnostiques sont caractérisées par la simplicité, le haut niveau de contenu de l'information. Ils aident à détecter les maladies cardiovasculaires, le diabète sucré, à prévenir les complications graves qui menacent gravement la vie humaine. Aussi chaque année, vous devez consulter un cardiologue.

Maladies dangereuses

Le meilleur moyen de prévenir un accident vasculaire cérébral est de prévenir et de traiter (en temps voulu) un certain nombre de maladies dangereuses. Les maladies cardiaques, principalement les arythmies, constituent une menace pour la vie humaine. Fibrillation auriculaire, flutter ventriculaire, dilatation des cavités cardiaques, défauts des valves cardiaques - tout cela peut entraîner la formation de caillots sanguins (caillots sanguins), pouvant à l’avenir entraîner l’obstruction des vaisseaux cérébraux.

En soi, le diabète sucré est extrêmement dangereux, car il contient une concentration excessive de glucose dans le sang. Cette maladie rend les parois des vaisseaux sanguins fragiles et fragiles, ce qui peut entraîner un accident vasculaire cérébral. L'athérosclérose augmente la probabilité, de même que l'hypertension artérielle.

Un autre danger est l'anévrisme cérébral. Ils peuvent être génétiques ou se former au cours de la vie (infection, athérosclérose, sources de traumatismes). Les parois minces ne font pas face à la pression artérielle (en particulier en combinaison avec l'hypertension). Un résultat possible est un accident vasculaire cérébral hémorragique.

De plus, n'oubliez pas de mentionner dans cette liste de troubles de la coagulation. Son augmentation de "fluide" ou de "densité" peut provoquer un accident vasculaire cérébral. Le sang "liquide" peut entraîner un saignement, "épais" - l'apparition de caillots bloquant la lumière du vaisseau.

Nous disons au revoir aux mauvaises habitudes

Abus d'alcool, dépendance à la cigarette - ces mauvaises habitudes peuvent conduire à un résultat triste.

  • La prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques devrait certainement comprendre l’arrêt du tabac. Selon les médecins, les cigarettes doublent le risque. En combinaison avec l'abus d'alcool, le risque augmente d'environ 75%. Souvent, la nicotine est un adieu suffisant pour permettre à une personne de quitter un groupe de personnes gravement menacées d'hémorragie cérébrale.
  • L'alcool est dangereux car il augmente la pression artérielle. Le moins dangereux à cet égard est le vin rouge sec. Un certain nombre de médecins le recommandent même à des fins prophylactiques. Cependant, vous devez comprendre que cette boisson n'est utile qu'à des doses purement symboliques, son inclusion active dans le menu ne sera pas bénéfique, tout comme l'utilisation de vodka, de brandy, de bière, de champagne.

Perte de poids

L'excès de poids est un danger pour l'homme, la prévention des accidents vasculaires cérébraux chez les hommes et les femmes doit nécessairement inclure l'élimination. Les kilogrammes "supplémentaires" que les personnes grasses portent eux-mêmes contribuent à l'apparition des principales causes d'hémorragie cérébrale. Ce sont des maladies du système cardiovasculaire, l'hypertension, le diabète.

Selon les recherches, il suffit de dire adieu à 5 kilogrammes pour réduire la pression artérielle, le taux de cholestérol sanguin revient à la normale. Ceci est réalisé par un régime spécial et un exercice. Il est conseillé d'essayer de vous rapprocher de votre poids idéal, après l'avoir calculé auparavant. Il est nécessaire de diviser le poids (en kg) par la taille en mètres carrés pour obtenir votre indice de masse corporelle. Idéalement, la valeur sera comprise entre 18,5 et 25 kg / m². m

Les sports sont extrêmement utiles. Ils non seulement réduisent la pression artérielle, débarrassent le corps du cholestérol non nécessaire. L’exercice normalise également l’état du cœur et des vaisseaux sanguins, favorise le surpoids. Prévention efficace des accidents vasculaires cérébraux - courir, marcher sur de longues distances, faire du vélo, visiter la piscine. En payant cela au moins une demi-heure par jour, une personne s'éloigne de plus en plus du danger. Même avec un excès de poids, des problèmes de santé qui ne permettent pas de faire du sport, vous pouvez inclure dans votre journée des promenades saines au grand air.

Bonne nutrition

La prévention des accidents ischémiques cérébraux (ainsi que des hémorragies) implique toujours le strict respect d'un régime alimentaire particulier. Selon la recherche médicale, les produits du régime standard d'une personne moderne augmentent le risque de contracter cette maladie de 58%.

En fait, la prévention «alimentaire» comprend les trois étapes les plus importantes pour la promotion de la santé:

  • réduction du cholestérol;
  • saturation du régime en magnésium, potassium;
  • réduire la quantité de sel (réduire la quantité de sodium).

La réduction du cholestérol est la tâche la plus importante dans la lutte contre un ennemi aussi terrible qu’un accident vasculaire cérébral, le danger sera réduit d’environ 25%. Le régime alimentaire hebdomadaire doit être aussi saturé que possible avec des repas qui en réduisent le niveau. Cette amande, produits de soja, flocons d'avoine. Les grenades, le kiwi aident à nettoyer efficacement le corps.

Les légumes et les fruits sont des fournisseurs efficaces d’antioxydants qui éliminent l’inflammation et empêchent l’encrassement de la paroi artérielle par les plaques. Ce sont eux qui aident à améliorer le flux sanguin, s’ils sont utilisés à l’état frais, pour atteindre une diversité maximale. Assurez-vous d'inclure dans le menu la banane et les pruneaux, réputés pour être une source de potassium saine. Nous avons également besoin d'épinards et de haricots, de lait écrémé (2 tasses par jour), de flétan.

Riche en vitamines baies. Vous devez absolument tomber amoureux des cerises et des framboises. L'acide salicylique est présent dans leur composition, ce qui empêche une coagulation excessive du sang, ainsi que la formation de caillots sanguins.

Pour prévenir des problèmes tels que les accidents vasculaires cérébraux, la prévention et le traitement doivent inclure la réduction de la quantité de sodium contenue dans les aliments. À cet égard, les produits les plus dangereux sont transformés, par exemple le ketchup et les sauces manufacturées, qui sont à bien des égards plus nocives que les chips. Il est recommandé d'exclure du régime alimentaire le fromage fondu, le ragoût, le jambon, essayez de ne pas saler les plats pendant la cuisson.

Les meilleures méthodes de cuisson sont la cuisson et la cuisson. De tels plats sont beaucoup plus sains que ceux frits.

Aspirine contre accident vasculaire cérébral

La prévention après un AVC (prévention, réduction du risque de récidive) implique la prise de certains médicaments par le patient. En règle générale, les médecins prescrivent aux patients deux types de médicaments: les agents antiplaquettaires et les anticoagulants.

  • Les agents antiplaquettaires sont des agents utilisés pour prévenir la formation de caillots sanguins. Comme on le sait, l'apparition de caillots sanguins est fournie par les plaquettes (cellules sanguines spéciales) qui sont fusionnées. C'est précisément pour empêcher le processus de collage - la tâche principale à laquelle sont confrontés les médicaments de ce groupe. Les médicaments appartenant à ce groupe sont l'aspirine, le clopidogrel, le dipyramol.
  • Les anticoagulants sont des médicaments qui réduisent le risque de formation de caillots sanguins ou de caillots sanguins. Cela peut "Warfarin", "Heparin." La warfarine est prescrite pour un usage domestique, qui dure longtemps. Fondamentalement, il est prescrit pour réduire le risque d'accident vasculaire cérébral, qui peut être le résultat d'arythmies. Dans des conditions hospitalières, mettez "Heparin", qui fonctionne pour un temps limité.

Il faut se rappeler que la dose doit être choisie individuellement, dans chaque cas, elle est différente. Par conséquent, l'initiative est dangereuse, la pharmacothérapie ne peut être prescrite que par un médecin professionnel. L'aspirine est actuellement le plus populaire. Pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux, cet outil est prescrit aux patients présentant une perturbation du rythme cardiaque. Selon le témoignage peut être sélectionné et d'autres drogues.

La menace de re-coup

La prévention des médicaments contre les AVC est loin d’être le seul moyen d’empêcher sa réinsertion. Si le patient a déjà souffert de cette maladie, on lui prescrira certainement des séances de physiothérapie, de physiothérapie et des séances de massage médical. La période de réadaptation implique la plus grande réduction possible de la charge, en évitant soigneusement les situations pouvant causer du stress et de la dépression.

Pour une personne qui a déjà eu un accident vasculaire cérébral, il est extrêmement important d'arrêter de boire et de fumer. La réussite de la prévention de la réapparition dépend du degré de prudence avec lequel le patient se conformera aux prescriptions médicales et prendra régulièrement les médicaments prescrits. Une alimentation équilibrée, un rejet complet des produits nocifs, la prise de complexes vitaminiques spéciaux qui compensent le manque d'éléments précieux dans le corps sont nécessaires.

Le signal informant la personne d'un accident vasculaire cérébral récurrent imminent est le niveau de pression artérielle. Sa mesure doit devenir une habitude quotidienne, il est nécessaire d’acheter un tensiomètre. Signes de danger - la barre inférieure, composant 90-105, supérieure - 140-180. Le médecin vous prescrira des médicaments qui aideront à maintenir la pression dans la norme.

Recettes de médecine traditionnelle

Médicaments de prévention des accidents vasculaires cérébraux, régime alimentaire, mode de vie convenable - tout cela est important, mais vous pouvez utiliser les recettes issues de la médecine traditionnelle. Beaucoup d'entre eux ont été testés par plus d'un siècle.

  • Teinture ordinaire de calendula - un remède efficace contre les accidents vasculaires cérébraux. Vous pouvez l'acheter en pharmacie ou le cuisiner vous-même. Vous devez prendre 20 grammes de plantes médicinales, verser 100 ml d'alcool pur. La teinture est préparée pendant deux semaines, puis filtrée. Dose quotidienne - 30 gouttes trois fois par jour.
  • Le marronnier est un autre «outil» populaire pour prévenir cette menace. La teinture est préparée très simplement. Mélangez un demi-litre de vodka et 50 grammes de châtaigne. Dose quotidienne - 40 gouttes trois fois par jour.
  • Marsh aide à lutter contre les accidents vasculaires cérébraux. Une cuillère à café de l'herbe est dissoute dans 0,5 litre d'eau bouillie. La dose recommandée - une cuillère à soupe par jour. Il est important d'éviter les overdoses, car le chistet est légèrement toxique.

Les accidents vasculaires cérébraux sont dangereux pour la vie et la santé humaines. Il est donc extrêmement important de respecter scrupuleusement les recommandations ci-dessus. Prévenir la menace est beaucoup plus facile que de faire face aux conséquences.

Prévention de l'AVC

La prévention des accidents vasculaires cérébraux permet à une personne d'éviter des complications graves

La prévention des accidents vasculaires cérébraux (AVC) est très importante car elle permet d’éviter les complications graves de cette maladie, tout en offrant une bonne occasion de sauver et de prolonger sa vie. Les mesures préventives sont importantes pour tout le monde, mais elles sont particulièrement utiles pour les personnes à risque. Peut-être que de telles personnes ont déjà eu une crise et qu'elles doivent éviter sa répétition. Quelqu'un a des comorbidités pouvant mener au développement d'un accident vasculaire cérébral. Dans ces cas, il est particulièrement nécessaire de tout mettre en œuvre pour éviter les accidents vasculaires cérébraux.

Bien sûr, la meilleure chose à faire est de consulter un médecin. Après l’enquête, il saura mieux expliquer ce qui peut et doit être fait et ce qui ne devrait pas être fait. La prévention de cette maladie comprend à la fois la consommation de drogues et la médecine traditionnelle. Cependant, il est tout aussi important de maintenir un style de vie sain tout le temps et d'éviter le stress. Habituellement, ces mesures sont appelées prévention primaire des accidents vasculaires cérébraux. On parle beaucoup d'un mode de vie sain. Dans cet article, nous parlerons des médicaments qu'un médecin peut prescrire pour prévenir une attaque et quels remèdes populaires peuvent être utilisés aux mêmes fins.

Des médicaments

Il existe plusieurs méthodes d'utilisation de médicaments pour prévenir le développement des accidents vasculaires cérébraux.

Le traitement antihypertenseur est un excellent moyen de lutter contre la maladie.

Traitement antihypertenseur. L'hypertension artérielle peut être traitée assez facilement. Cette mesure peut prévenir les accidents vasculaires cérébraux ischémiques et hémorragiques. L'hypertension peut provoquer des crises hypertensives, qui s'accompagnent d'une forte augmentation de la pression. De ce fait, de multiples anévrismes se forment lors du développement d’une hémorragie cérébrale. Un gonflement des parois des artérioles ou des artères cérébrales peut également se produire, leurs lumières peuvent se resserrer ou se fermer complètement, ce qui conduit au développement de petits infarctus cérébraux profonds. Dans ce cas, la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques est réalisée à l’aide d’antihypertenseurs. Ceux-ci comprennent les inhibiteurs des canaux calciques, les inhibiteurs de l'ECA, les inhibiteurs des récepteurs de l'angiotensine 2 et les diurétiques. Ces médicaments sont pris pendant une longue période jusqu'à ce que la pression se stabilise. La correction du traitement est effectuée uniquement par un médecin.

L'utilisation de statines favorise le cholestérol sanguin normal

L'utilisation de statines ou d'un traitement hypolipidémiant. En raison du développement de l'hypercholestérolémie et des troubles du métabolisme des lipides, l'athérosclérose se produit, ce qui est une cause importante dans le développement de l'AVC. Repoussant la choroïde interne, le cholestérol forme des plaques athérosclérotiques qui entravent la circulation du sang dans les vaisseaux. Une partie de la plaque peut être déchirée, ce qui conduit à l'oblitération de l'artère cérébrale, ce qui provoque un infarctus cérébral. Il est à noter qu'une augmentation prolongée de dix pour cent du taux de cholestérol augmente le risque d'infarctus cérébral d'environ trente pour cent. Par conséquent, il est très important de prendre des médicaments qui réduisent les lipides plasmatiques, ainsi que d’empêcher une augmentation de la formation et du dépôt de plaques de cholestérol. Ces statines comprennent la niacine, la pravastatine et la simvastatine.

  • Traitement efficace des processus infectieux-inflammatoires et des maladies somatiques contribuant au développement de l'AVC.
  • La prévention des accidents vasculaires cérébraux récurrents comprend également un traitement antithrombotique. L'aspirine, le clopidogrel, la ticlopidine et le dipyridamole sont principalement utilisés aujourd'hui. Le traitement antithrombotique en prophylaxie dure longtemps. Sa durée peut être différée de plusieurs années. Il peut être prescrit après plusieurs jours de traitement antiplaquettaire. Il est très important de surveiller l’agrégation plaquettaire tout le temps. L'augmentation de l'agrégation plaquettaire chez les personnes menacées d'accident vasculaire cérébral est un critère important pour la prescription d'agents antiplaquettaires.

    Cependant, il est nécessaire de prescrire des médicaments antithrombotiques avec prudence, car ils ont des contre-indications. Vous pouvez également avoir des effets indésirables tels que l'aspirine, une fonction hépatique anormale et d'autres complications. Pour ces effets indésirables et d'autres, des préparations orales plus douces sont prescrites, telles que le lomoparan et les héparinoïdes. Si, dans le processus d’utilisation, ils contrôlent le temps de thromboplastine activée, leur utilisation sera relativement sûre.

    Prévention des remèdes populaires

    L'utilisation de remèdes populaires devrait être raisonnable. Aujourd’hui, de nombreuses recettes différentes, dont l’utilisation promet d’améliorer beaucoup la condition des personnes. Cependant, vous devez être prudent, car même de tels outils ont des contre-indications. En outre, il convient de prendre en compte non seulement l'état général d'une personne, mais également l'état de divers organes de son corps. Par conséquent, la prévention des AVC avec des remèdes populaires devrait être effectuée sur la recommandation d'un médecin et sous son contrôle. Nous donnons des exemples d'outils utilisés à cette fin le plus souvent.

    Le gingembre est un produit unique aux propriétés bénéfiques.

    Tous les outils énumérés dans cet article seront utiles si vous suivez toutes les recommandations du médecin et suivez la régularité. L'AVC est une maladie très dangereuse qui menace la vie et la santé de l'homme. Par conséquent, examinons attentivement notre mode de vie afin que les défaites de cette nature nous évitent!