11 symptômes indiquant des problèmes cardiaques graves

La crise cardiaque bat. Un tel échec peut entraîner non seulement une invalidité, mais également la mort. Et tout cela parce que le cœur fonctionne en permanence et alimente en sang les organes. Dès que le flux sanguin vers le muscle cardiaque (myocarde) est défaillant, une coronaropathie se produit. Les manifestations de celle-ci peuvent être différentes, allant de l'angine de poitrine à la crise cardiaque. Mais les résultats sont tristes: l’IHD est l’une des causes de la mortalité et la zone de sa défaite nous fait reconnaître que cette maladie est un problème de notre siècle.

Cependant, cela peut être évité en 30 jours, en attirant l'attention sur les signaux que le cœur envoie. Même si certains d'entre eux se produisent rarement, c'est une raison de réfléchir à l'état de leur "batterie" interne. L'apparition de plus de cinq attaques par jour indique un besoin urgent de consulter un médecin.

La fatigue indique un manque d'approvisionnement en sang et la faiblesse, un risque de crise cardiaque.

Commençons par ces manifestations obscures qui sont généralement ignorées, en les prenant pour quelques minutes de faiblesse. Mais ils sont les marqueurs de la maladie.

Lisez-nous dans Telegram

Numéro du symptôme 1. Fatigue. Vous venez de vous lever et vous vous sentez déjà dépassé. Je dois travailler et penser uniquement à la façon de se détendre. Et revenez de là et complètement épuisé. Et chaque jour, vous sentez de plus en plus la fatigue s'accumuler.

  • Symptôme d'anxiété, indique une insuffisance cardiaque. La fatigue est due à un manque d'apport sanguin au cerveau, aux poumons et au coeur.

Numéro de symptôme 2. Faiblesse. De nombreux patients ayant eu une crise cardiaque ont admis que peu de temps auparavant, ils avaient été tellement affaiblis qu’ils n’avaient pas pu tenir une feuille de papier à la main. Le sentiment d'impuissance, caractéristique de la grippe, est un appel au réveil.

  • Le symptôme indique le risque d'infarctus du myocarde dans un proche avenir.

Numéro de symptôme 3. Les sautes d'humeur. Beaucoup ont ressenti une anxiété sans cause avant d’être dans un lit d’hôpital. Les médecins conseillent d’être attentifs à cette affection, car c’est l’un des symptômes courants.

  • Une anxiété grave, voire la peur de la mort, peut indiquer une crise cardiaque imminente.

En plein coeur: gonflement des jambes et essoufflement grave menacent de crises cardiaques

Symptôme numéro 4. Essoufflement. Si un ascenseur jusqu'au troisième étage provoque un essoufflement grave, comme après une marathon d'une heure, et qu'un léger effort physique est accompagné d'un manque d'air, il est temps de faire appel à un cardiologue. Un essoufflement accompagne souvent une crise cardiaque et peut provoquer des douleurs à la poitrine.

  • Une mauvaise circulation sanguine réduit sa circulation dans les poumons, ce qui ralentit la respiration.

Symptôme numéro 5. Vertiges. Pour le bon fonctionnement du cerveau, il faut un flux sanguin abondant. Dès qu'une quantité insuffisante de sang pénètre dans le cerveau, elle affecte l'état de tout l'organisme.

  • Les crises cardiaques sont accompagnées de vertiges ou de perte de conscience. Par conséquent, les perturbations du rythme cardiaque sont très dangereuses.

Symptôme numéro 6. Sueurs froides. Il vous traverse de façon inattendue lorsque vous vous asseyez sur une chaise et que vous commencez soudainement à déposer des gouttes, comme si vous veniez de passer deux heures au gymnase.

  • Symptôme anxieux indiquant une crise cardiaque imminente.

Numéro du symptôme 7. Pouls rapide. En règle générale, les sauts d'impulsion rares n'inquiètent pas les médecins. Mais pouls irrégulier ou fréquent, surtout s’il est accompagné d’essoufflement, de vertiges, de faiblesse - indique une arythmie.

  • Une arythmie peut provoquer une crise cardiaque, voire la mort subite.

Symptôme n ° 8. La douleur thoracique apparaît soudainement et disparaît de la même manière. Il n’est pas surprenant que de nombreuses personnes ignorent ces manifestations et ne se rendent pas compte des dangers de la situation. Ils viennent à l’esprit lorsque la zone touchée s’étend aux bras, au dos et aux épaules.

  • Le symptôme le plus commun, indiquant l'approche d'une crise cardiaque.

Numéro de symptôme 9. Oedème. Gonflement des jambes, ainsi que la prise de poids ne sont pas toujours le résultat d'un mode de vie sédentaire (même si, bien sûr, aussi). Cependant, le cœur peut également donner une alarme de la même manière. Ceux-ci incluent la perte d'appétit.

  • Un excès de liquide dans le corps indique une insuffisance cardiaque.

Toux et indigestion en tant que marqueurs d'un cœur malade

Numéro de symptôme 10. Indigestion. La douleur et les ballonnements, qui peuvent nuire à la digestion et provoquer l'aversion pour la nourriture, n'indiquent pas toujours des problèmes gastro-intestinaux.

  • Un symptôme alarmant qui présente un risque comparable à une douleur cardiaque et indique un traitement urgent.

Numéro de symptôme 11. Toux. Une toux persistante apparaît à cause du liquide accumulé dans les poumons. Parfois, il s'accompagne d'expectorations sanglantes, ce qui indique la gravité du problème. Un autre symptôme alarmant peut être une respiration sifflante.

  • Une toux persistante indique une insuffisance cardiaque.

Cœur douloureux: 5 signes précoces

Cœur douloureux: 5 signes précoces

Selon les statistiques, les maladies du système cardiovasculaire occupent la première place parmi les causes de décès de la population adulte de Russie et du monde entier. Les hommes les plus susceptibles aux maladies cardiaques sont les hommes de 30 à 40 ans et les femmes de plus de 60 ans (après la ménopause). La mort subite, qui est associée à une pathologie coronaire (diminution de l'apport sanguin au coeur), revêt une importance particulière ces dernières années.

Cependant, seules les formes rares de maladies du système cardiovasculaire sont asymptomatiques. Dans la plupart des cas, le corps commence à donner des signaux alarmants bien avant la catastrophe. L'essentiel est de les reconnaître à temps et de prendre les mesures nécessaires.

Tolérer la douleur à la poitrine est impossible. Quand une sensation désagréable dans le coeur
vous devez vous arrêter, si possible, vous asseoir ou vous allonger. Les gens
souffrant de maladie coronarienne, vous devez toujours avoir
avec une préparation de nitroglycérine à action rapide
et prenez une dose de médicament en cas de douleur.

1 signe: douleur et inconfort à la poitrine

La douleur thoracique est le signe le plus typique de maladie cardiaque. En cas d'apport sanguin insuffisant, le muscle cardiaque subit une ischémie (manque d'oxygène), qui s'accompagne d'une douleur intense. La douleur cardiaque présente les caractéristiques suivantes:

  • se produit ou augmente lorsque le cœur ressent la plus grande charge: au cours d'une activité physique (jogging, marche, escalier), de l'agitation, de l'hypertension artérielle;
  • la douleur disparaît rapidement au repos, en position assise ou debout, s'arrête quelques minutes après la prise de nitrates (nitroglycérine, nitrospray, isoket-spray, nitromint, nitrocor et autres);
  • la douleur est localisée dans la région du coeur, derrière le sternum, peut se propager à l'omoplate gauche, à la mâchoire gauche, au bras gauche;
  • la nature de la douleur est intense et pressante; dans les cas les plus graves, elle est aiguë et brûlante.

La douleur décrite vous oblige à interrompre vos activités, à cesser de travailler, à vous asseoir ou à vous allonger. La charge sur le coeur diminue, la douleur diminue.

Les manifestations atypiques des douleurs cardiaques, auxquelles les gens ne font souvent pas attention, dans l’espoir d’endurer, sont beaucoup plus dangereuses:

  • inconfort dans la région du cœur, associé en particulier à un effort physique ou à une excitation: sensation de pression, cœur «comme un piège», fourmillements derrière le sternum; de tels sentiments s'accompagnent souvent de l'apparition de la peur de la mort, d'une excitation inexpliquée;
  • les douleurs cardiaques peuvent imiter les maux de dents, les douleurs à la mâchoire inférieure, l'exacerbation d'ostéochondroses, les myosites de la poitrine et les muscles subscapulaires, les brûlures d'estomac, une crise de péritonite avec l'apparition de douleurs abdominales intenses, des nausées et des vomissements.

2 signe: dyspnée à l'effort

La dyspnée est une sensation de manque d'air. Dans les efforts physiques actifs, la dyspnée est un mécanisme physiologique qui permet de compenser la consommation excessive d’oxygène par le travail musculaire.

Cependant, si l'essoufflement survient avec peu d'activité, cela indique une probabilité élevée de maladie cardiaque. La dyspnée dans les maladies cardiaques est souvent équivalente à une douleur cardiaque.

L'alarme doit être un essoufflement, ce qui ne vous permet pas de monter du 3ème au 4ème étage sans vous arrêter, se produit lorsque vous marchez tranquillement à votre allure habituelle.

L'essoufflement, aggravé au repos, en particulier dans la position couchée, indique souvent l'apparition d'une insuffisance pulmonaire (respiratoire). En outre, essoufflement - un compagnon de maladies des poumons et des voies respiratoires (bronchite, pneumonie, asthme bronchique, pneumothorax).

3 signe: arythmie

Les épisodes d'augmentation soudaine (tachycardie) ou de ralentissement (bradycardie) des contractions cardiaques, une sensation lorsque le cœur «sort» de la poitrine peuvent également être des signes de maladie cardiaque.

Le plus souvent, l'ischémie myocardique est accompagnée d'une fibrillation auriculaire. Une personne ressent une gêne à la poitrine, des vertiges, une faiblesse. Lors du sondage, le pouls est faible, les battements de coeur sont ressentis comme non rythmiques, puis ils augmentent, puis ils ralentissent sans aucun système. Si la fréquence cardiaque ne dépasse pas 80 à 90 battements par minute, la personne peut ne pas ressentir l’interruption seule.

Si une arythmie cardiaque survient, même si la crise s'est terminée d'elle-même dans un court délai, il est nécessaire de consulter un médecin pour diagnostiquer et identifier les causes de la pathologie. La fibrillation auriculaire est dangereuse pour la thrombose.

4 signe: sensation d'engourdissement

Un signe plus rare de maladie cardiaque est une sensation d'engourdissement que les patients ressentent dans les mains (souvent à gauche), la poitrine, la mâchoire inférieure lors d'efforts physiques et d'agitation. Les gens associent rarement de tels sentiments à des problèmes cardiaques et continuent à travailler, malgré leur mauvais état de santé, accusant tous les problèmes de dos et de colonne vertébrale. Cependant, la sensation d'engourdissement est un signe d'ischémie myocardique sévère et peut entraîner une crise cardiaque.

Un engourdissement dans les jambes, accompagné d'une douleur intense à la poitrine, au dos ou à l'abdomen, est le symptôme d'une maladie potentiellement mortelle, l'anévrisme de l'aorte.

Si la douleur à la poitrine ou l’essoufflement ne diminuent pas au repos, ne passez pas
dans les 3 à 5 minutes suivant la prise de nitrates, le risque d’irréversibilité est élevé
Cardiopathie ischémique - infarctus du myocarde. Dans une telle situation, vous avez besoin
appelez une ambulance et prenez vous-même la moitié de l'aspirine.
La rapidité des soins médicaux dépend
pronostic pour la santé et la vie du patient.

Signe 5: gonflement

Un tissu gonflé ou pâteux peut indiquer des problèmes cardiaques. En violation de la fonction contractile du myocarde, le cœur n'a pas le temps de pomper le sang, ce qui s'accompagne d'un ralentissement de son courant dans les vaisseaux. Une partie du liquide passe de la circulation sanguine générale aux tissus environnants, ce qui entraîne une augmentation du volume des tissus mous.

Un œdème cardiaque peut être observé sur tout le corps, mais il est plus prononcé dans la partie inférieure du corps, où le taux de retour du sang au cœur est minime, généralement le soir. Une attention particulière doit être portée à l'apparition de chaussettes ou de bas, à une augmentation de la circonférence des chevilles, du bas des jambes, à l'arrondi du contour des jambes, à la difficulté à serrer les doigts dans les poings, à retirer l'anneau du doigt.

Expert: Olga Karaseva, candidate aux sciences médicales, cardiologue
Auteur: Natalia Dolgopolova, médecin généraliste

Un habitant de Saransk est devenu malade de cœur: ils ont essayé de sauver un homme pendant environ 10 minutes (vidéo)

Cet après-midi, il y avait une urgence à Saransk - l'homme est tombé malade alors qu'il voyageait dans les transports en commun.

- Tout s'est passé dans le bus numéro 1. L'homme est tombé brutalement - dit le témoin Igor Ivanov. - Probablement, il se sentait mal avec son cœur - il était tout pâle, le souffle coupé. Je l'ai sorti du véhicule et un autre passager l'a déposé sur le banc. La femme qui est venue avec moi a commencé à lui donner un massage cardiaque indirect.

Deux minutes plus tard, le chariot de réanimation est arrivé. Environ 10 minutes plus tard, les médecins tentèrent de sauver la vie d’un homme. Ils firent un massage cardiaque et donnèrent quelques décharges. Heureusement, la victime a été sauvée.

Et que feriez-vous dans cette situation? La réponse est dans les commentaires.

Une ambulance n’est pas venue chez l’homme qui était malade de cœur à la gare de Tymovsky

Le 16 décembre vers 19 h 20 à la gare de Tymovsky, la situation s’est détériorée pour un homme d’âge moyen. Avec son épouse, il faisait partie des passagers en attente du départ pour Yuzhno-Sakhalinsk. L'homme s'est rendu au centre régional non pas pour des cadeaux du Nouvel An, mais pour un traitement au dispensaire d'oncologie. Il souffre de leucémie et a simultanément des problèmes cardiaques.

Lors de l'attaque, les passagers de Sakhaline étaient encerclés. Ils ont immédiatement demandé à un employé du chemin de fer d'appeler une ambulance, ont sorti un tensiomètre et ont commencé à mesurer la pression. L'homme était tout mouillé, son cœur battait la chamade. L’appareil a montré que le pouls venait de s’approcher, soit presque 190. Au même moment, la pression commençait à tomber. Dans cet état, aucune trousse de voyage et aucun compagnon de voyage, même s'il y en a parmi eux qui peuvent fournir les premiers soins, ne sauveront pas. Besoin exactement d'un docteur. Cependant, par téléphone, l'ambulance a répondu qu'elle n'avait pas de voiture et que personne ne pouvait venir. Il ne s'agissait pas d'un délai de 10, 20 ou même de quelques minutes. Le répartiteur a dit en clair: nous ne viendrons pas, il n’ya personne à faire. Ils ont pris l'homme dans ses bras, l'ont emmené à la voiture et l'ont emmené chez le médecin.

Que faire si votre cœur est mauvais: premiers secours en cas de crise cardiaque

Une crise cardiaque aiguë est une condition dans laquelle l'aide d'un médecin est nécessaire immédiatement. Plus tôt le blessé est examiné par un spécialiste, plus le risque de détérioration, voire de mort, est faible.

Une douleur thoracique aiguë n'est pas toujours un signe de maladie cardiaque. Cependant, pour ne pas risquer cela, il est préférable de composer immédiatement le numéro "Premiers secours" et d'attendre le médecin. De plus, à la maison, il est difficile de déterminer exactement la cause de la maladie, même si la douleur est vraiment "du coeur": angine de poitrine, insuffisance cardiaque ou infarctus du myocarde.

Symptômes de maladie cardiaque

Plusieurs symptômes et signes caractéristiques indiquent la pathologie du caractère cardiaque:

  • coupure, compression, douleur brûlante au centre de la poitrine. Parfois, il est administré à l'omoplate, à l'avant-bras, au cou;
  • l'impossibilité d'un souffle profond;
  • état de peur et de panique;
  • une sueur froide, gluante et collante apparaît sur la peau;
  • progressivement la peau du visage et du corps devient blanche.

Dans les cas où ces symptômes commencent à apparaître, une «ambulance» doit être appelée immédiatement, surtout si, associée aux symptômes indiqués, l’état est accompagné de nausées, de vomissements, de vertiges et d’évanouissements.

Dans certains cas, ces conditions résultent d'une attaque de panique plutôt que d'une maladie cardiaque. Les premiers secours sont nécessaires dans tous les cas, car le système nerveux, paniqué, peut tout aussi bien provoquer une crise cardiaque.

Que faire si vous vous sentez mal avec votre cœur seul

Une crise cardiaque peut survenir lorsqu'il n'y a personne à la maison ou près du travail et qu'une ambulance ne peut pas appeler l'ambulance. Dans ce cas, le patient ne doit pas perdre la maîtrise de soi. Il est important de se rappeler que le temps est limité pour soulager une attaque, vous devez agir pendant 5 minutes, puis la situation peut s'aggraver considérablement, vous pouvez vous évanouir et devenir complètement incapable.

Plusieurs règles doivent être suivies pour réussir une crise cardiaque:

  1. Essayez de faire entrer le plus d’air possible dans vos poumons et toussez fort. Avec une telle activité, plus d'oxygène entrera dans le sang; outre les contractions réflexes de la poitrine, il aura un effet bénéfique sur le muscle cardiaque tendu, facilitant ainsi le pompage du sang dans les vaisseaux.
  2. Appelle l'ambulance. Appelez le répartiteur pour tout problème que vous souhaitez résoudre avec l’aide d’un médecin spécialiste et avec l’adresse exacte. Il est conseillé d'ouvrir immédiatement la porte d'entrée, au cas où cela s'aggraverait avant l'arrivée de l'équipe des assistants médicaux. Pendant que les médecins voyagent, vous ne pouvez pas arrêter de tousser.
  3. Ouvrez la fenêtre et prenez une position assise. En position assise, la circulation sanguine cardiaque est améliorée et l'entrée d'air frais augmente le niveau d'oxygène dans le sang.
  4. De la douleur dans le cœur aide à frotter dans la région du sternum solution à 3% de peroxyde d'hydrogène. A partir de mouvements circulaires, la compression à l'intérieur faiblira progressivement.

Que faire si quelqu'un a une maladie cardiaque

Si un être cher, une connaissance, un collègue ou un passager assis à côté de vous dans un moyen de transport subit une crise cardiaque, vous devez alors tout mettre en œuvre pour l'aider:

  1. Appelez de toute urgence l’équipage de l’ambulance, que vous considériez être ou non une crise cardiaque ou une crise de panique.
  2. Pour aider la victime à se mettre en position assise, il est également préférable de placer un oreiller sous son dos.
  3. Essayez de réduire le niveau d'anxiété et de stress chez la victime, faites-lui savoir qu'il n'est pas seul et que les médecins viendront maintenant pour remédier à la situation.
  4. Donner au patient des conseils sur les techniques de respiration. Il devrait essayer de prendre de profondes inspirations et de fortes expirations lentes pour stabiliser l'état du corps.
  5. Enlevez de la victime ceintures, foulards, des vêtements libres de serrer la poitrine.
  6. Ouvrez la fenêtre ou la fenêtre pour assurer l’air frais.
  7. Si possible, laissez la victime dissoudre le comprimé de drogue «Nitroglycérine» sous la langue. Si le chagrin d'amour ne passe pas et que l'ambulance n'est pas encore arrivée, donnez une seconde pilule.
  8. Ne prenez aucune mesure indépendante avant l'arrivée d'une ambulance, telle qu'une ventilation artificielle des poumons ou un massage cardiaque, comme le recommandent habituellement les films hollywoodiens. Les actions d'un profane peuvent aggraver considérablement l'état du patient ou entraîner la mort.
  9. Lorsque l’ambulance arrive, essayez d’expliquer brièvement et clairement à l’équipe médicale ce qui s’est passé. Préparez les documents: les vôtres et la victime. Indiquer si le patient a reçu de la nitroglycérine et, le cas échéant, combien de comprimés.

Quoi ne pas faire pendant une crise cardiaque

Si vous êtes malade du cœur, en aucun cas, vous ne pouvez pas:

  • continuer l'activité physique;
  • prendre de la nourriture;
  • boire du café et du thé;
  • fumer et boire de l'alcool;
  • donner des médicaments à une victime inconsciente.

Kuznetsova Irina, examinatrice médicale

7,778 vues totales, 1 vues aujourd'hui

10 signes que vous avez un coeur faible

Ne pas ignorer ces signes. Ils peuvent dire que votre coeur ne fonctionne pas correctement.

Les maladies cardiaques sont parmi les plus courantes au monde et comptent parmi les causes de décès les plus courantes.

Très souvent, le corps envoie des signaux indiquant que vous n'êtes pas d'accord avec un organe. Il est important de ne pas manquer les conseils qui indiquent des problèmes cardiaques.

Un cœur faible est un cœur qui pompe le sang moins efficacement. Malheureusement, une personne peut ne pas remarquer les symptômes pendant longtemps et découvrir le problème trop tard.

Quels signes peuvent parler de faiblesse cardiaque ou d'insuffisance cardiaque?

Symptômes d'insuffisance cardiaque

1. Vous vous sentez constamment fatigué

La fatigue est l'un des signes les plus courants d'insuffisance cardiaque.

Si vous avez le cœur faible, vous pouvez vous sentir fatigué, même lorsque vous vous détendez à la maison. Lorsque vous marchez et faites vos activités quotidiennes, vous pouvez vous sentir encore plus hagard.

Les problèmes de circulation sanguine sont l’une des raisons pour lesquelles les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ressentent une fatigue constante.

Un cœur faible ne peut pas pomper efficacement le sang vers tous les organes et muscles du corps. Ils ne reçoivent pas assez de nutrition et d'oxygène, d'où la fatigue.

2. Vous n'avez souvent pas assez de souffle

Une personne moyenne peut marcher rapidement pendant 20 minutes sans reprendre son souffle.

Celui qui a le coeur faible peut marcher sans halètement pendant moins de 10 minutes.

Le manque de souffle, surtout si vous vous réveillez au milieu de la nuit, devrait vous alerter. En médecine, ce phénomène est appelé dyspnée nocturne paroxystique et est un symptôme classique d'un cœur affaibli.

3. Vos jambes sont enflées

Avec un coeur faible chez une personne, la circulation sanguine à la périphérie du corps est perturbée. Les liquides commencent à s'infiltrer et s'accumulent sous la peau, en particulier sur les jambes. Cela est dû au fait que la gravité tire le liquide vers le bas.

L'œdème est généralement observé dans les deux jambes. Il peut disparaître le matin et réapparaître le soir.

En soi, un léger gonflement des jambes n'est pas dangereux. Mais si la condition s'aggrave et que l'enflure s'aggrave, vous aurez peut-être de la difficulté à marcher. L'œdème est généralement traité avec des diurétiques, qui éliminent l'excès de liquide du corps.

4. Toux qui échoue

L'accumulation de liquide ne peut être limitée aux jambes. Du liquide peut s'accumuler dans les poumons, ce qui peut entraîner des difficultés respiratoires et la toux.

Une telle toux peut être persistante et agaçante. Certaines personnes remarquent que la toux se fait sentir pendant la journée, alors que chez d'autres, elle n'apparaît qu'en position couchée.

Parfois, une toux peut être accompagnée d'un écoulement de mucus mousseux rose. Faites également attention à la respiration sifflante, qui est souvent confondue avec une toux allergique.

En tout cas, si vous avez une longue toux persistante, c'est déjà une raison pour consulter un médecin.

Signes d'insuffisance cardiaque

5. Perte d'appétit

Une personne au cœur faible perd souvent son appétit ou son intérêt pour la nourriture. L'explication peut être due au fait que le liquide dans l'estomac procure une sensation de satiété et interfère avec une digestion normale.

Il convient de noter que la perte d'appétit n'indique pas toujours un cœur affaibli et qu'il existe de nombreuses autres maladies caractérisées par un manque d'appétit.

6. Douleur au bras

Lorsque le cœur ne fonctionne pas correctement, la douleur dans le bras gauche survient le plus souvent chez l'homme, tandis que chez la femme, la douleur peut être observée dans une ou les deux mains. En outre, de nombreuses femmes ont signalé une douleur inhabituelle à l'épaule peu avant une crise cardiaque.

Cela est dû au fait que la douleur cardiaque se propage à travers la moelle épinière, où se trouvent les récepteurs de la douleur et de nombreuses autres terminaisons nerveuses. Le cerveau peut confondre ces sensations et causer de la douleur dans une ou les deux mains.

7. anxiété sévère

Plusieurs études ont montré que les personnes souffrant d'anxiété dès leur plus jeune âge sont plus susceptibles de développer une maladie coronarienne.

L'anxiété elle-même peut être un symptôme de nombreuses maladies et est provoquée par le stress, les attaques de panique fréquentes, les phobies graves et d'autres troubles.

Une anxiété constante peut conduire à une tachycardie et à une hypertension artérielle, entraînant éventuellement une maladie coronarienne.

8. Peau pâle ou bleuâtre

Il est à noter que les personnes qui ont la peau pâle depuis la naissance ne souffrent pas nécessairement de maladie cardiaque.

Cependant, si la peau est devenue exceptionnellement pâle, cela peut indiquer une diminution du débit sanguin en raison d'une faiblesse du cœur, qui n'est pas en mesure de pomper correctement le sang à travers le corps. Les tissus qui ne reçoivent pas suffisamment de sang perdent leur couleur.

Souvent, une personne peut pâlir à cause du choc provoqué par une circulation sanguine insuffisante. C’est pour cette raison que les personnes souffrant de crise cardiaque ou d’insuffisance cardiaque pâlissent.

9. Éruption cutanée ou taches inhabituelles.

Les personnes souffrant d'eczéma ou de zona ont un risque accru de développer une maladie cardiaque.

Les chercheurs ont donc découvert que les patients atteints d'eczéma souffraient d'hypertension dans 48% des cas et d'hypercholestérolémie dans 29% des cas. Dans le même temps, le zona augmente le risque de crise cardiaque de 59%.

10. palpitations cardiaques

Une fréquence cardiaque élevée indique souvent un cœur faible. Cela est dû au fait que le cœur travaille de toutes ses forces, ce qui porte davantage le muscle cardiaque.

Imaginez un cheval tirant une charrette. Si un cheval est faible et fragile, il sera capable de tirer le chariot au maximum de ses capacités, mais sur une courte distance, après quoi sa force s'épuise.

La même chose peut arriver avec un cœur faible, c'est pourquoi il est si important de consulter un médecin à temps pour un traitement en temps opportun.

Le sexe peut-il causer des problèmes cardiaques?

Chacun de nous a entendu des histoires sur la mort d'une personne lors de rapports sexuels agités. Habituellement, un des interlocuteurs ajoute: "En tout cas, il est mort heureux" ou "J'aimerais pouvoir mourir de cette façon". Mais ces histoires ont-elles quelque chose à voir avec la réalité? Ou est-ce que ce sont tous des mythes?

Le sexe comme activité physique

Essayons de répondre à cette question et commençons par essayer de déterminer si le sexe représente réellement un effort physique aussi lourd. Les scientifiques ont essayé de mesurer combien d'énergie est dépensée lors des rapports sexuels. Les résultats de leurs recherches peuvent vous surprendre.

Le sexe moyen (mais personnellement, cela ne s'applique évidemment pas à vous) dure entre 5 et 15 minutes, tout en dépensant le moins d’énergie nécessaire pour vaincre les deux escaliers. Les jeunes et les vigoureux dépensent peut-être deux ou trois fois plus pour atteindre un niveau d’entraînement décent en termes de consommation d’énergie. Mais ceci est l'exception plutôt que la règle.

Quant à la réaction du système cardiovasculaire, elle est très limitée: le pouls peut atteindre 130 battements par seconde et la pression - 170 mm Hg. Bien sûr, ces chiffres sont au-delà de la norme, mais ils sont loin de ceux qui peuvent être soumis à un effort physique vraiment intense. Inutile de dire que même le nettoyage de la neige dans la cour maintient votre cœur dans une plus grande tension.

Sexe et risque de maladie cardiaque

Moins de 1% des infarctus du myocarde associés à des rapports sexuels. À titre de comparaison, l'activité physique intense représente 5% et les accès de colère 3%. En 1996, dans une étude statistique, il a été considéré que chez les personnes en bonne santé sans maladie cardiaque antérieure, le risque de subir une crise cardiaque pendant les rapports sexuels était d'environ 2 cas par million. Mais même si une personne avait déjà subi un infarctus du myocarde, le risque d'en contracter un nouveau à la suite de batailles au lit est extrêmement faible - environ 20 pour un million. (Et si une personne ne néglige pas l'exercice - encore moins).

En général, l'activité sexuelle n'est pas dangereuse, même pour les personnes souffrant de maladie coronarienne. Cependant, ces personnes doivent encore suivre certaines règles.

Par exemple, des chercheurs allemands ont découvert de manière fiable qu'une crise cardiaque lors d'un rapport sexuel survient plus souvent chez les hommes âgés qui s'engagent dans des relations extraconjugales avec de jeunes femmes. Une explosion émotionnelle causée par un nouveau partenaire et un environnement inhabituel peuvent considérablement augmenter la fréquence et la pression cardiaques, ce qui affecte négativement les risques cardiaques. Ainsi, il est préférable que les hommes âgés soient fidèles à leur femme et répandent l'énergie accumulée sur le tapis roulant. C'est plus sûr pour la santé.

Chaque année, des centaines de milliers de personnes souffrent d'infarctus du myocarde, beaucoup d'entre elles subissant une endoprothèse vasculaire des artères coronaires et un pontage aorto-coronaire. Ils quittent les murs de la clinique avec un ensemble considérable d'ordonnances médicales, mais peu de médecins conseillent leurs patients sur leur vie sexuelle. Ce qui est très déprimant car, selon l'une des études, la consultation compétente d'un médecin sur ce sujet contribue à la reprise réussie de la vie sexuelle à part entière dans 30 à 40% des cas.

Les maladies coronariennes ne doivent pas être un obstacle à votre vie sexuelle! La plupart des patients sont en mesure de reprendre leurs relations sexuelles après une période de rééducation, quand ils se sentent bien, peuvent tranquillement surmonter deux escaliers et effectuer des exercices physiques. En règle générale, cela se produit deux semaines après l'insertion du stent et six semaines après le shunt. Mais si vous vous inquiétez de symptômes cardiaques, tels que douleurs à la poitrine et essoufflement, assurez-vous de consulter votre fournisseur de soins de santé sur votre vie sexuelle.

Le sexe peut-il avoir un effet positif sur l'état du système cardiovasculaire?

Alors que beaucoup de gens craignent une crise cardiaque au lit, certaines preuves récentes suggèrent le contraire. Il a été constaté que les hommes qui ont des relations sexuelles au moins deux fois par semaine sont moins susceptibles de développer une maladie coronarienne que ceux qui le font une fois par mois ou moins. Bien entendu, cela ne signifie pas que l'activité sexuelle prévient complètement les maladies cardiaques. Mais cela montre une fois de plus que le sexe de haute qualité fait partie d’un mode de vie sain.

Les premiers signes de maladie cardiaque

Quels sont les premiers symptômes de problèmes cardiaques?

Le tout premier signe de problèmes cardiaques naissants. La dyspnée se manifeste lorsque le cœur est encore légèrement touché, mais ne peut plus pomper suffisamment de sang.

Ce sont des signes de troubles vasculaires. Un gonflement des maladies cardiaques commence à apparaître dans les cas où le cœur ne fait plus face à la charge accrue et à une décompensation.

Lèvres bleues

En cas d'insuffisance de la circulation sanguine du coeur, on note une couleur pâle ou bleuâtre des lèvres. Si les lèvres sont complètement pâles - devrait être exclu l'anémie (anémie).

Si vous voyez une personne souffrant d'obésité devant vous, il est presque certain qu'elle suspecte des maladies cardiovasculaires. Les kilos en trop sont une charge supplémentaire sérieuse pour le cœur.

La couleur bleutée des joues peut indiquer une altération de la valvule mitrale.

Nez cahoteux rouge

Un nez rouge et bosselé avec des traînées de vaisseaux sanguins permet de suspecter une hypertension.

Signes de conditions nécessitant des soins médicaux d'urgence:

  • dyspnée superficielle dans laquelle le patient ne peut pas respirer à fond;
  • pâleur sévère ou teint rouge anormal;
  • pouls faiblement palpable mais rapide;
  • un regard soudainement faible;
  • l'apparition de troubles de la parole;
  • l'incapacité du patient à répondre au discours qui lui est adressé;
  • perte de conscience

Il ne faut pas ignorer la sensation de malaise dans la poitrine, la lourdeur ou la douleur derrière le sternum, la douleur qui se propage au bras, au dos, sous l'omoplate, la gorge, la mâchoire, le manque d'air - ce sont les symptômes d'une crise cardiaque.

Cœur douloureux: signes cachés

Les signes d’une crise cardiaque nous sont bien connus: douleur ou pression derrière le sternum, essoufflement, rythme cardiaque anormal, sensation de peur, transpiration, vertiges et parfois perte de conscience. Cependant, il existe un certain nombre de signes permettant de le soupçonner et de le prévenir longtemps avant l'attaque.

Les premiers signes d'insuffisance cardiaque commencent à apparaître plusieurs mois, voire plusieurs années, avant une crise cardiaque. Ceux-ci peuvent être les signes suivants.

Ce qui peut confondre la douleur de l'angine. avec brûlures d'estomac, mal aux dents, névralgie intercostale, douleurs musculaires, pincement du nerf. Le test est simple: prenez de la nitroglycérine. La douleur dans l'angine de poitrine est significativement réduite ou cesse.

Ces "douleurs" survenant périodiquement chez les hommes de plus de 40 ans et chez les femmes de plus de 45 ans devraient être la raison de la visite au thérapeute pour un examen cardiaque.

Se sentir à court d'air

Essoufflement - est une respiration rapide et une sensation de manque d'air, qui se produit pendant l'exercice ou le stress émotionnel, puis pendant les activités quotidiennes. C'est un symptôme de problèmes avec les poumons ou le coeur.

L'essoufflement «cardiaque» se produit plus souvent dans la position couchée. Il arrive que les cœurs pendant quelques jours avant l'attaque dorment même assis ou souffrent d'insomnie.

Augmentation de la fatigue, fatigue

Ce symptôme est noté par la plupart des femmes qui ont subi une crise cardiaque. Une fatigue inhabituelle au travail quotidien les a peut-être hantés pendant plusieurs mois avant l'attaque, mais ils ne l'ont pas écoutée.

65% des hommes chez qui on a diagnostiqué une coronaropathie souffraient de dysfonctionnement érectile depuis plusieurs années. Chez les femmes, cela se manifeste par une diminution de la libido, une difficulté à atteindre l'orgasme.

Si le problème d'érection persiste pendant longtemps et ne dépend pas du stress au travail ni de la fatigue physique, vous devez consulter un thérapeute ou un cardiologue pour vérifier votre cœur.

Ronflement et apnée du sommeil

Selon les statistiques, l’apnée du sommeil multiplie par trois le risque de crise cardiaque au cours des cinq prochaines années. C'est pourquoi les difficultés respiratoires pendant le sommeil et le ronflement ne doivent pas passer inaperçus - ce sont des problèmes qui nécessitent une correction immédiate du thérapeute. Peut-être avec un cardiologue.

Gingivite et parodontite

Curieusement, la gingivite et les saignements peuvent également être associés à une maladie cardiaque.

Deux théories expliquent ce fait. Premièrement, dans les maladies cardiovasculaires, l'apport sanguin au corps est altéré, les petites artères sont affectées et les tissus autour de la dent sont très sensibles à la quantité d'oxygène fournie. Deuxièmement, il est connu que les maladies de la cavité buccale peuvent être compliquées par des maladies cardiaques (par exemple, une myocardite après un mal de gorge). Cela signifie que les bactéries responsables de l'inflammation des gencives peuvent être impliquées dans les lésions des artères qui alimentent le cœur et dans le développement de l'inflammation.

Lorsque le cœur cesse de fonctionner à pleine puissance, le sang ne peut plus éliminer les produits métaboliques et les liquides des tissus. En conséquence, un gonflement se forme - un signe d'insuffisance cardiaque. D'abord discrets, ils grandissent avec le temps. Un gonflement peut être suspecté par les chaussures et les bagues. Ce symptôme nécessite des examens cardiaques obligatoires.

Une perturbation du rythme cardiaque peut survenir longtemps avant l'attaque. Parfois, il est détecté uniquement sous charge. Il peut être détecté par un ECG préventif, qui doit être effectué une fois par an pour les hommes de plus de 40 ans et pour les femmes après 45 ans.

Les personnes présentant des facteurs de risque d'infarctus du myocarde doivent être particulièrement attentives à la présence de ces symptômes. Ceux-ci incluent: hypertension, hypercholestérolémie, crise cardiaque chez le patient ou ses proches, tabagisme, diabète. hypodynamie. l'obésité.

Les premiers signes de maladie coronarienne

La maladie coronarienne se compose de plusieurs maladies, dont la cause fondamentale est le manque d'oxygène. Ce facteur a un impact significatif sur le travail du muscle cardiaque, ce qui entraîne la perte de la capacité de travail de l’organe.

Comme toute autre maladie, il est préférable de prévenir ou de traiter la maladie ischémique à ses débuts, plutôt que de la déclencher. Il est donc très important de pouvoir déterminer les symptômes de cette maladie.

Selon la forme de la maladie, les symptômes de la maladie coronarienne seront différents. De nombreuses personnes vivent avec la maladie pendant plusieurs années et ne réalisent même pas que leur muscle cardiaque manque cruellement d'oxygène. Si vous visitez des fauteuils de massage plusieurs fois par semaine. si vous courez le matin, dînez et dînez tranquillement et que vous ne ressentez aucune gêne au niveau du cœur, cette maladie ischémique est considérée comme asymptomatique. Dans la plupart des cas, une personne ressent une douleur dans la région du cœur mais ne comprend pas à quoi cela est lié.

Ne pensez pas que la douleur sera permanente. Il y a ce qu'on appelle les pics et les plus bas de la maladie coronarienne. Une telle maladie se développe lentement et ses symptômes eux-mêmes peuvent changer avec le temps. Parfois, il semble que la maladie a reculé, mais en réalité, elle a commencé à se développer différemment.

Les premiers symptômes de la maladie peuvent être des maux de dos. Certaines personnes commencent à ressentir des douleurs au côté gauche de la mâchoire et à la main gauche. Si vous commencez à remarquer des palpitations cardiaques et une transpiration excessive, vous devriez consulter un médecin. Le symptôme le plus courant de la maladie reste la douleur au côté gauche de la poitrine. Vous ne pourrez peut-être même pas utiliser un masseur. parce que vous sentirez son contact incroyablement fort. L'essoufflement apparaît lorsque le patient est atteint d'une maladie ischémique lorsqu'il est surexcité ou lourd.

Il existe une forme dite arythmique de maladie ischémique, dans laquelle une personne subit un changement dans la fréquence de contraction du muscle cardiaque. Le plus populaire dans cette forme de maladie est la fibrillation auriculaire. Interruptions dans le coeur, alors que parfois les gens ne se sentent presque pas et pendant longtemps ne leur prêtent pas attention. Tous les symptômes que nous avons cités ci-dessus sont caractéristiques de la maladie de gravité modérée. Si une personne a commencé la maladie, la privation d'oxygène provoquera non seulement de vives douleurs dans la région cardiaque, mais peut également entraîner un infarctus du myocarde.

Dans ce dernier cas, il est effrayant de constater qu’après une crise cardiaque, certaines cellules du muscle cardiaque meurent et ne peuvent pas être restaurées.

L'homme est devenu malade de cœur

Que faire si un cœur s'empare soudainement? C'est bien si cela s'est passé à la maison ou dans un lieu public, en présence d'autres personnes susceptibles de venir à la rescousse. Malheureusement, les circonstances ne sont pas toujours les mêmes. Comment pouvez-vous vous aider si personne n'est là et que vous ne pouvez tout simplement pas avoir accès aux médicaments ou au téléphone?

Hélas, aujourd'hui, les 25-30 ans ne sont pas assurés contre une crise cardiaque, en particulier dans les grandes villes: la vie est pleine de stress nerveux, de tabac, d'alcool, tout cela ne contribue pas à la santé du cœur.

Supposons que vous ayez une situation conflictuelle au travail. Ensuite, vous êtes rentré chez vous en voiture et, sur une route déserte, vous avez soudainement ressenti une forte douleur à la poitrine. L'hôpital le plus proche se trouve à 5 km et il est peu probable que vous vous y rendiez dans un tel état... Il vaut mieux s'arrêter immédiatement: très souvent, des accidents se produisent car une attaque cardiaque est arrivée au conducteur juste derrière le volant.

Voir le reportage photo: Les catastrophes de la semaine

Prenez une autre option. Supposons que vous vous promeniez dans les bois ou à la campagne. Il n'y a personne près et il n'y a bien sûr pas de médicament avec vous. Même si vous ne voyez personne à proximité, n'intervenez pas pour demander de l'aide. Soudain, quelqu'un t'entend encore?

La troisième option: vous êtes seul à la maison. Il est peu probable que vous puissiez quitter l'appartement vous-même et faire sonner la porte à quelqu'un si vous ne pouvez même pas atteindre le médicament. Il est peu probable que les voisins de derrière le mur entendent vos appels à l'aide, crier à travers la fenêtre est inutile à cause du bruit de la rue. Même si vous appelez une ambulance, vous devrez attendre au moins 20 minutes. Dans une métropole, ce temps peut prendre jusqu'à une heure. Mais dans tous les cas, si possible, appelez une ambulance - ce ne sera pas pire.

Lors d’une crise cardiaque, une personne s’affaiblit rapidement en raison d’une perturbation du travail du cœur. Il n'y a que 10 secondes. avant de perdre conscience. Dans de telles situations, il est recommandé de pratiquer de toute urgence la respiration artificielle. Mais, même si vous pouvez le faire, une autre personne est nécessaire pour la procédure de réanimation. Et la sienne, ce qui arrive parfois, la panique s'empare. Il semble être paralysé ou commet des actions absolument dénuées de sens. En conséquence, la mort peut survenir. Mais il y avait une chance de se sauver eux-mêmes!

Alors, premiers secours vous-même: commencez à tousser! Oui, oui et plus fort! Avant de tousser, assurez-vous de prendre une profonde respiration à chaque fois.

La toux doit être profonde, "thoracique" et expectorante, comme dans le cas des maladies pulmonaires. Période "toux d'haleine" - environ toutes les 2 secondes. Faites-le jusqu'à ce que l'aide arrive ou que votre cœur commence à battre plus uniformément.

Comment ça marche? Le fait est que les respirations profondes fournissent de l'oxygène aux poumons et que la toux contracte le muscle cardiaque et améliore la circulation du sang. Cela aide le cœur à retrouver un rythme normal.

Mais même si le rythme a été rétabli et s’est amélioré, ne laissez pas tout suivre son cours. Prenez des médicaments immédiatement et consultez votre médecin, faites faire votre cardiogramme. Peut-être même nécessiter une hospitalisation.

Cependant, la mesure décrite ici pour la réanimation après une crise cardiaque est extrême, exceptionnelle. Si la vie et la santé vous sont chères, il ne vous fera pas de mal de faire l’avance par d’autres moyens.

1. Gardez les médicaments pour votre cœur avec vous, même si vous ne vous considérez pas comme un «noyau dur». À propos, une personne souffrant d'insuffisance cardiaque, qui porte constamment avec elle de la nitroglycérine ou du valocordin, est dans une meilleure position que celle qui se considère en bonne santé et ne prend pas les médicaments avec elle.

Comprenez la règle: les médicaments pour le cœur doivent toujours être à portée de main! Laissez-les reposer dans le tiroir de votre bureau, dans le tiroir de la table de chevet et dans les poches de vos vêtements. Si vous n'en avez pas besoin personnellement, cela peut être utile à quelqu'un d'autre qui, en votre présence, deviendra malade de cœur.

2. Vous devez toujours avoir votre téléphone à portée de main - fixe ou mobile. Bien sûr, pas le fait que dans le cas d’une détérioration soudaine du bien-être, vous puissiez l’utiliser, mais c’est quand même au moins un filet de sécurité.

3. En cas de stress grave, essayez de respirer plus profondément (même s'il n'y a aucun signe de crise cardiaque). Si possible, ne conduisez pas. Prenez des sédatifs.

Comment distinguer les maladies cardiaques des autres

De nombreuses personnes souffrent de douleurs à la poitrine, pas nécessairement à cause d'une maladie cardiaque. Cela est souvent dû à une autre maladie. Si le cœur a mal, il peut être causé par des maladies du système musculo-squelettique, respiratoires, digestives et autres. Cependant, seul un médecin peut établir un diagnostic précis après avoir examiné le patient.

Mais toute personne ayant connu ces symptômes doit savoir si son cœur a mal quoi faire et comment reconnaître qu’il s’agit bien d’une maladie cardiaque. Il est nécessaire de savoir qu'en cas de pathologies graves, consulter un spécialiste rapidement. Les symptômes de la maladie peuvent être différents, vous devez apprendre à les reconnaître. La chose la plus importante est de distinguer les douleurs cardiaques des douleurs non cardiaques. Pour ce faire, vous devez savoir quelle est la durée et l'intensité de l'attaque. En outre, il est souhaitable de disposer d'informations sur d'autres maladies dont les symptômes sont similaires à ceux du coeur.

Les premiers symptômes d'une crise cardiaque

Une gêne thoracique peut apparaître pour diverses raisons. Pour comprendre ce qui fait mal au cœur, il est conseillé de connaître quelques symptômes caractéristiques. Les attaques ne sont pas toujours accompagnées de sensations désagréables. Dans le même temps, les personnes atteintes d'autres maladies se plaignent du fait qu'il leur est difficile de respirer, cela fait mal au côté gauche de la poitrine. Mais tout cela n’est pas une conséquence de maladies cardiaques.

Les premiers signes qui indiquent que le travail du moteur du corps humain est brisé apparaissent le plus souvent pendant plusieurs mois, voire des années avant la première attaque. Par conséquent, tout le monde devrait savoir comment et où le cœur fait mal. Les premiers signes de la maladie, qui devraient alerter, sont:

  1. Sensation douloureuse derrière les côtes. Ils donnent dans le dos, le bras, le cou, les dents. Le côté gauche est le plus souvent touché. En même temps, il y a essoufflement, nausée, transpiration excessive.
  2. Malaise après une activité physique, stress, qui disparaît après un repos ou des comprimés de nitroglycérine.
  3. La dyspnée apparaît même avec un effort modéré, un travail simple, en mangeant et même en position couchée. Avant de commencer l'attaque, le patient peut être endormi ou souffrir d'insomnie.
  4. Une fatigue intense liée aux choses habituelles peut commencer bien avant la première attaque.
  5. Chez l'homme, la dysfonction érectile se développe parfois plusieurs années avant qu'un diagnostic de maladie coronarienne ne soit diagnostiqué.
  6. Puffiness Ce symptôme est considéré comme la preuve la plus élémentaire d’altération de la performance cardiaque. Au début, les œdèmes sont presque imperceptibles, avec le temps, ils deviennent plus nombreux. Cela se remarque lorsqu'une personne retire ses chaussures ou ses bagues de ses doigts. Si un gonflement est observé, vous devriez consulter un spécialiste et être examiné.
  7. Cesser de respirer pendant une nuit de sommeil, ainsi que de ronfler. Ces signes indiquent une prédisposition à une crise cardiaque.

Signes de maladie coronaire

1. Infarctus du myocarde

Les crises cardiaques peuvent survenir différemment et la façon dont le cœur fait mal, les symptômes chez les femmes et les hommes dans différentes situations peuvent être différents Dans le cas de l'infarctus du myocarde, tout se passe comme ceci:

  • Il y a une sensation de lourdeur, de douleur dans la partie centrale de la poitrine, du bras.
  • La gêne s'étend au bras gauche, au cou, à la gorge et à la mâchoire inférieure.
  • Étourdi, transpiration, peau plus pâle, nausée.
  • Dans l'estomac, il y a une sensation de lourdeur, dans la poitrine, il brûle.
  • Anxiété, faiblesse.
  • Pouls rapide.

Le déroulement d'une crise cardiaque peut être différent. Les signes sont parfois complètement absents. Parfois, le patient dit qu'il ressent une gêne dans la poitrine, parfois, il n'y a pas de tels symptômes et le processus peut être sans douleur. Signes de crise cardiaque étendue: essoufflement, lèvre bleue, etc. très semblable aux symptômes de l'insuffisance cardiaque aiguë.

La durée d'une telle attaque est d'environ trente minutes. La nitroglycérine n'aide pas du tout.

La manifestation principale de la maladie coronarienne - les attaques d'angine. Lorsque cela se produit, la douleur au coeur, les symptômes chez les femmes et les hommes sont les mêmes. Parmi eux:

  • palpitations cardiaques;
  • essoufflement;
  • troubles du coeur;
  • pouls irrégulier;
  • étourdi, nauséeux;
  • faiblesse, transpiration.

Chez les patients atteints de maladie coronarienne, ils disent avoir une pression dans la poitrine qui pique et écrase. Il y a un sentiment de débordement. Souvent, la gêne est transmise au bras, au cou et à la gorge. Le plus souvent, observé avec une activité physique, le stress et s'arrêter quand une personne est au repos.

Avec l'angine de poitrine, des douleurs dans le cœur, dont les causes sont différentes, apparaissent à tout moment, même la nuit. Cette forme est considérée comme défavorable.

Cardiopathie inflammatoire

La péricardite est une inflammation de la membrane cardiaque externe, dont le symptôme principal est une douleur sourde dans la région du cœur. Il fait généralement mal au centre de la poitrine et, dans certains cas, donne au bras, au dos, au cou. En avalant, en toussant, etc. l'inconfort augmente. S'allonger devient pire, mieux assis. Bien que la nature de la douleur soit généralement sourde et douloureuse, elle est parfois aiguë. La péricardite est également caractérisée par des palpitations.

L'inflammation du myocarde est l'une des raisons pour lesquelles le cœur fait mal, environ 90% des personnes se plaignent de ce problème. Sa forme peut être différente, il apparaît indépendamment de l'effort physique, mais après un certain temps, il peut devenir plus fort. La nitroglycérine n'aide pas.

Maladie valvulaire

Si une maladie valvulaire est présente, sa gravité ne peut pas être jugée par les symptômes. Le patient ne peut se plaindre de rien et être en même temps dans un état grave. Principaux symptômes:

  • L'essoufflement, qui est observé non seulement sous une charge élevée, mais même dans les cas les plus usuels et en position couchée;
  • Inconfort dans la poitrine pendant l'exercice, respirer l'air froid;
  • Faiblesse, vertiges;
  • Trouble du rythme cardiaque. Ceci, en particulier, pouls irrégulier, rythme cardiaque rapide, fonction cardiaque irrégulière.

Cette pathologie conduit souvent à une insuffisance cardiaque. Puis les symptômes suivants apparaissent: les jambes gonflent, le Zhiaot gonfle, le poids augmente.

Presque toutes les personnes atteintes d'une telle pathologie se plaignent de douleur. Avec le développement de la maladie, le cœur a mal, les symptômes changent. Au début, la douleur est longue, ne dépend pas de l'activité physique, la nitroglycérine n'aide pas. Se sent à divers endroits. En outre, il est spontané ou paroxystique après l'exercice et passe le plus souvent après la prise d'un comprimé de nitroglycérine. Son personnage est différent, sa localisation est précise, mais parfois elle s’étend sur une grande surface. La nitroglycérine n'aide pas toujours.

Il existe plusieurs types d'arythmie. Ils sont caractérisés par des changements de fréquence cardiaque. Il y a plusieurs types de maux dans lesquels il y a des douleurs cardiaques marquées, donnant à la main gauche.

Ces maladies peuvent être acquises ou héritées. Pendant longtemps, ils ne peuvent pas parler d'eux-mêmes. Parfois, le cœur fait mal, que faire, devrait inciter le médecin. Cette douleur est généralement douloureuse, coupante ou poignardée. Accompagné de surpression.

Prolapsus de la valve mitrale

La douleur douloureuse ou oppressante qui apparaît à gauche n'est pas causée par une activité physique. Ils ne s'arrêtent pas après avoir pris de la nitroglycérine. En outre, des vertiges, des battements de coeur rapides, des maux de tête peuvent survenir matin et soir. Essoufflement possible, état faible.

Avec une maladie similaire, il y a une sensation de pression dans la poitrine. Il y a un rythme cardiaque fort, une faiblesse, de la fatigue, un essoufflement lors d'une activité physique. Au fil du temps, essoufflement pendant la nuit, vertiges. Si vous changez soudainement la position du corps, des évanouissements peuvent survenir. Les crises d'asthme et d'angine sont possibles.

Thromboembolie de l'artère pulmonaire

Il s'agit d'une condition très grave dans laquelle des soins d'urgence sont nécessaires. Le premier signe de la maladie est une douleur lancinante dans la région du cœur, qui se renforce avec l'inspiration et n'est pas administrée ailleurs. Le patient tourne la peau bleue, diminue la pression artérielle, essoufflement, palpitations cardiaques. La nitroglycérine ne fonctionne pas.

Une dissection aortique résulte d'une sensation de cambrure soudaine et très forte dans la poitrine. Ils sont parfois si douloureux qu'une personne peut perdre connaissance. Le patient a besoin de soins médicaux d'urgence.

S'il y a un anévrisme de l'aorte, on observe une douleur au cœur ou une douleur lancinante, ce qui devrait être fait par un spécialiste. Si l'anévrisme se rompt, la douleur devient insupportable. Si vous n'agissez pas, cela peut être fatal.

1) Névralgie intercostale. Beaucoup de gens qui ressentent une douleur similaire dans la région du cœur la prennent pour le cœur. Cependant, en réalité, ils sont différents. Lorsque la douleur névralgie est aiguë, la nature poignante. Ils sont aggravés par la toux, la respiration profonde, les angles vifs du corps, etc. Cela peut passer très vite, parfois la douleur dure plusieurs heures. Le patient peut localiser l’inconfort, il se situe entre les côtes droites. Dans le cas de l'angine de poitrine, une personne ressent une sensation de brûlure et de craquelure qui ne disparaît pas avec un changement de la position du corps. L'emplacement exact est impossible à déterminer.

2) Ostéochondrose. Cette maladie est assez simple à prendre pour l'angine de poitrine. Une personne est sûre que son cœur lui fait mal, les symptômes sont les suivants: son bras gauche est engourdi, cela devient plus douloureux lorsqu’il se déplace. Surtout tout cela ressemble à de l'angine quand une attaque se produit pendant une nuit de sommeil. La principale différence est que la nitroglycérine ne fonctionne pas.

3) Maladies du système nerveux central. Dans une telle situation, les patients se plaignent souvent. Cependant, les symptômes sont différents. Cela peut être une douleur régulière, à court terme, aiguë ou douloureuse dans la région du cœur. En règle générale, les névroses se caractérisent par divers troubles du système autonome. Une personne peut ressentir un sentiment d'anxiété, elle développe une insomnie ou, au contraire, une somnolence accrue. Mes mains sont froides ou froides, ma tête commence à faire mal, beaucoup plus. Souvent, les patients souffrant de névrose se plaignent des nombreux symptômes qui ne sont pas réellement ressentis. Et les "noyaux" partagent très discrètement leurs sentiments. Il est parfois difficile de comprendre qu'un patient soit atteint de coronaropathie ou de névrose cardiaque, car le cardiogramme ne montre aucun changement.

4) Violations du tractus gastro-intestinal. Cependant, dans ce cas, les symptômes de la douleur cardiaque sont quelque peu différents. Ils durent plus longtemps, quand la personne est malade, elle se déchire et a des brûlures d'estomac. L'intensité est due à la consommation de nourriture. Les symptômes de la pancréatite aiguë ressemblent souvent à ceux de l'infarctus du myocarde. Parfois, des exacerbations de maladies de la vésicule biliaire sont données sur le côté gauche de la poitrine et il semble que le cœur soit douloureux. Pour comprendre le problème, prenez des antispasmodiques. Si le soulagement est venu, cela signifie que le patient a des maladies gastro-intestinales.

5) Maladie pulmonaire. La douleur, semblable au coeur, apparaît parfois avec la pneumonie. Cela peut être avec une pleurésie. Mais dans ce cas, la douleur est aiguë, aggravée par l'inhalation et la toux.

Chaque personne qui ressent une douleur à la poitrine pense quoi faire ensuite. Si l'on suppose que le cœur fait mal, il est nécessaire de prendre des mesures urgentes. Après tout, la cause peut être grave, en particulier un infarctus du myocarde ou une crise d’angine de poitrine. Par conséquent, vous devez procéder comme suit:

  • Calme-toi et assieds-toi. La condition stressante ne fera qu'aggraver la situation.
  • Nous devons essayer de prendre une position différente. S'il y a un soulagement après cela, il est possible que la raison en soit différente. Si la douleur augmente, il y a une douleur pressante dans le cœur, il y a un risque qu'il s'agisse d'une angine.
  • Il est recommandé d'ouvrir l'accès à l'air frais et d'ouvrir la fenêtre.
  • Pour respirer n'a pas été contraint, vous devez rendre les vêtements plus souples, déboutonner le col
  • Si vous soupçonnez une angine de poitrine, vous devez prendre un comprimé de nitroglycérine et le mettre sous votre langue. Si le soulagement n'arrive pas dans un quart d'heure, vous devez prendre une autre pilule. Vous devriez appeler et appeler les soins d'urgence. Avec une crise cardiaque, le médicament ne fonctionne pas.

Si même la douleur dans la région du coeur, les raisons pour lesquelles le spécialiste doit établir, est passée, vous devriez bientôt aller à l'hôpital et être examiné. L'automédication est inacceptable.

À Nizhny Novgorod, vous pouvez vous soumettre à un examen préventif au "Road Clinical Hospital", où travaillent des professionnels.