Portez le sang au coeur

(lat. veine - vaisseau sanguin vécu)

les vaisseaux transportant le sang des organes et des tissus au coeur. Un grand cercle de circulation sanguine (voir Cœur, Circulation sanguine) recueille le sang saturé de dioxyde de carbone, de produits métaboliques, d'hormones des glandes endocrines et d'autres substances provenant d'organes et de parties du corps et le porte vers l'oreillette droite. Un petit cercle permet l'écoulement du sang enrichi en oxygène des poumons vers l'oreillette gauche. Le système de la veine porte (Voir. Veine porte) permet le transfert des nutriments absorbés dans le tractus gastro-intestinal dans la circulation sanguine commune. Le système veineux provient du réseau capillaire. Il se forme ici des veinules à la fusion de la paroi de V. La paroi de V. est beaucoup plus mince et plus plastique que la paroi des artères (ses artères), ses muscles sont développés relativement faiblement; la tension artérielle chez V. est très faible, et chez V. large, elle est inférieure à la pression atmosphérique. Les mouvements respiratoires de la poitrine (effet de succion), les mouvements du diaphragme et les contractions profondes des extrémités - contraction musculaire - ont une grande influence sur la progression du sang dans la poitrine. Les valves V., situées sur le flux sanguin, ne transfèrent le sang qu'au cœur. De nombreuses terminaisons nerveuses dans les parois de certains grands vagins (creuses supérieure et inférieure, portail, etc. v.) Participent à la régulation de la circulation sanguine.

Données générales Les veines sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang vers le coeur;

Système veineux

Les veines sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang vers le coeur. Les veines de la circulation systémique transportent le sang du corps et s'écoulent dans l'oreillette droite par deux vaisseaux - les veines creuses supérieure et inférieure. Les veines de la petite circulation (pulmonaire) pénètrent dans l'oreillette gauche par quatre veines pulmonaires. Enfin, les veines de la troisième circulation cardiaque, qui s’écoulent dans l’oreillette droite principalement par le sinus veineux (sinus coronarius cordis), sont isolées.

La combinaison de toutes les veines est un système veineux qui fait partie du système cardiovasculaire.

1. Transport de sang d'organes et de parties du corps pour assurer la circulation sanguine. De plus, le sang qui s'écoule dans les veines de la circulation pulmonaire est saturé de dioxyde de carbone et de produits métaboliques, et le sang circulant dans les veines de la circulation pulmonaire est enrichi en oxygène.

2. Le système veineux assure le transfert dans le sang général des nutriments absorbés dans le tractus gastro-intestinal.

3. Le système veineux contient des hormones qui pénètrent dans le sang à partir des glandes endocrines.

4. Le rôle des veines est extrêmement important en pathologie: ce sont les veines qui propagent les processus inflammatoires, les cellules tumorales, les emboles adipeux et aériens. Un certain nombre de maladies, telles que les varices, les troubles veineux de la circulation cérébrale, les accidents vasculaires cérébraux, etc., sont causées par une lésion du système veineux.

Il y a des veines superficielles et profondes.

Les veines superficielles sont situées dans le tissu sous-cutané et proviennent des plexus veineux superficiels ou des arcs veineux de la tête, du tronc et des membres.

Des veines profondes, souvent associées, commencent dans des parties séparées du corps et accompagnent les artères. C'est pourquoi elles sont appelées satellites veineux.

Le réseau veineux (communications) et les plexus veineux sont largement développés dans le réseau veineux, qui assure la circulation du sang d'un système veineux à un autre. Les petites et moyennes veines, ainsi que certaines grandes, ont des valves veineuses (lambeaux) - des plis semi-lunaires sur la coque interne, généralement disposés par paires. Un petit nombre de valves ont des veines de membres inférieurs. Les valves permettent au sang de circuler vers le cœur et l'empêchent de refluer. Les deux veines creuses, les veines de la tête et du cou n'ont pas de valves.

La paroi de la veine ainsi que la paroi de l'artère sont constituées de trois couches: interne - endothélial, muscle moyen-lisse et externe - tissu conjonctif (adventice). Cependant, les éléments élastiques qu'il contient sont peu développés en raison de la basse pression et de la faible vitesse du flux sanguin dans les veines.

Insérer les mots manquants:

Le système circulatoire est composé de …………………….. et circulatoire …………………. Les navires

transportant le sang du coeur, sont appelées....................., et au coeur -..................

ils sont situés nombreux navires avec des parois très minces - ………………….

Le sang est une forme de tissu conjonctif. Il circule dans le système circulatoire et

se compose d'une partie liquide - …………………… et de cellules sanguines. Globules rouges

appelé ………………………, ils transportent de l'oxygène dans tout le corps. Les cellules blanches

sang - ……………………., protège le corps des germes.

Mots-clés: veines, vaisseaux, globules rouges, artères, cœur, capillaires

Vue d'ensemble des vaisseaux transportant du sang jusqu'au coeur humain

Le cœur et les vaisseaux sanguins sont le système qui fait circuler le sang dans le corps humain. Le système cardiovasculaire a pour objectif principal de fournir de l'oxygène aux organes et aux tissus en les saturant de micronutriments. Il nettoie également le corps de dioxyde de carbone et d'autres déchets.

Dans cet article, vous apprendrez l’anatomie du système d’approvisionnement en sang, ses principaux composants et fonctions.

Beaucoup de nos lecteurs pour le traitement des maladies du coeur appliquent activement la technique bien connue basée sur des ingrédients naturels, découverte par Elena Malysheva. Nous vous conseillons de lire.

N'oubliez pas que si vous avez des questions en cours de lecture, vous pouvez contacter les spécialistes du portail en toute sécurité. Les consultations sont gratuites.

Résumé du système

Le cœur et les vaisseaux sanguins forment un système unique appelé fermé. Le mouvement du sang est assuré par le travail des muscles et des parois. Ces derniers se présentent sous la forme des composants suivants:

Au fur et à mesure que les artères s'étendent du cœur, leur diamètre diminue. Et en conséquence, elles se transforment en artérioles microscopiques, qui sont incorporées dans les organes et les enveloppes, converties en capillaires. Ce système poursuit le trajet des artères, s’agrandissant dans les veines le long desquelles le flux sanguin se déplace dans la direction opposée à celle de l’organe principal.

Les vaisseaux sanguins sont divisés en deux cercles de circulation sanguine. Le grand commence par le ventricule de la chambre gauche et se termine dans l'atrium de la chambre droite. Le petit est à l'opposé du miroir.

Il est nécessaire de comprendre l’importance de ce système, car il couvre 90% du corps et ne manque que dans les zones suivantes du corps:

Beaucoup de nos lecteurs pour le traitement des maladies du coeur appliquent activement la technique bien connue basée sur des ingrédients naturels, découverte par Elena Malysheva. Nous vous conseillons de lire.

  • l'épiderme;
  • membrane muqueuse;
  • le cuir chevelu;
  • dans les organes de vision et du cartilage.

Les vaisseaux s'appellent comme les organes auxquels ils transportent le sang. Par exemple:

  • pulmonaire alimente le système respiratoire;
  • l'ulna fournit des os;
  • médial, enveloppe hanche, etc.

La plupart des petites artères de l'anatomie sont appelées "branches" et les veines, "affluents".

But des navires

Selon leur fonction et leur anatomie, les vaisseaux sont divisés en:

  • Conducteur. Ceux-ci incluent les artères qui transportent le sang vers l'organe principal et les veines qui lui fournissent le sang.
  • L'alimentation est microvaisseaux situés dans les tissus.

Ainsi, les vaisseaux non seulement conduisent et redistribuent le sang, mais sont également responsables de l'échange normal d'éléments nutritifs dans les organes et les tissus.

Comme nous le savons déjà, la circulation sanguine se déplace dans deux cercles. Au cours d'une grande, le flux sanguin sous forte pression va dans les deux artères coronaires. L'artère coronaire droite fournit le ventricule de la chambre droite, le septum de l'organe et le ventricule postérieur de la chambre gauche. Les sections restantes sont fournies par l'artère coronaire gauche.

Le petit trajet d'approvisionnement en sang prend sa source dans le ventricule de la chambre droite. De là, la circulation sanguine commence à pénétrer dans le tronc pulmonaire. Le flux sanguin est distribué aux deux artères pulmonaires à droite et à gauche et est dirigé vers le canal des voies respiratoires supérieures et inférieures. Une fois parvenus à destination, il est débarrassé de son CO₂ et traverse les veines pulmonaires jusqu’au cœur, à savoir vers l’oreillette gauche. De là, la circulation sanguine passe par une ouverture spéciale dans le ventricule et une grande voie d'approvisionnement en sang commence à nouveau. C'est pourquoi le système cardiovasculaire est appelé fermé.

Vous pouvez voir le système en action plus en détail avec le schéma №1.

Numéro de régime 1. Le chemin du sang dans les artères coronaires et coronaires

Données médicales sur les artères

Les artères ressemblent à des tubes en apparence, mais elles ont une structure de paroi complexe. Aux endroits où les artères se ramifient, leur diamètre diminue, mais au total, il devient plus grand. En conséquence, il existe de grandes artères, coronaires, moyennes et petites. Chacun a trois coquilles.

Les parois des vaisseaux sanguins imprègnent des millions de terminaisons nerveuses. En raison de leur sensibilité élevée, ils réagissent à tout changement dans le sang et envoient un signal à une section spéciale du système nerveux central.

Il convient de noter que les artères coronaires ou coronaires du cœur jouent un rôle important dans l’approvisionnement en sang. Ce sont ces voies qui fournissent le plus de sang au muscle cardiaque. Sur l’approvisionnement coronarien, jusqu’à 10% en moyenne du flux sanguin total passe par l’aorte. La particularité de ce système réside dans le fait que les vaisseaux situés à la surface du muscle ont une structure étroite, quel que soit le volume de sang circulant le long de ceux-ci.

Après avoir étudié avec soin les méthodes d'Elena Malysheva dans le traitement de la tachycardie, des arythmies, de l'insuffisance cardiaque, de la sténacordie et de la guérison générale du corps, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.

En ce qui concerne le système artériel, en tant que composant du système cardiovasculaire, il est particulier à sa présence dans tout le corps, grâce à quoi un apport de sang enveloppant est fourni.

Anatomie et but des veines

Les veines sont ces vaisseaux qui apportent le sang au coeur. Le sang est de couleur sombre en raison de la saturation des produits après un échange dans les organes. Les murs de la couronne ont une structure similaire à celle des artères, mais ont une structure plus fine. Ils sont situés à une distance proche de l'épiderme. Et l'approvisionnement en sang veineux est fermé.

La combinaison de veines dans le corps forme une structure qui fait partie intégrante du système cardiovasculaire. La grille de petits vaisseaux est transformée en veinules post-capillaires, qui se développent ensemble et en créent de grandes. C'est à partir de ces points que commencent les veines, situées dans chaque organe, et remplissent également la fonction d'enveloppe.

Il existe trois types de veines:

  1. Superficielles, plus proches de la surface de la peau et partant de plexus veineux du corps, de la tête et des membres.
  2. Des couples profonds et souvent en mouvement se forment dans les zones où se trouvent les artères coronaires. À cet égard, les médecins les appellent "compagnons des veines".
  3. La grande veine cardiaque commence à l’avant de la région musculaire supérieure du cœur. C'est la concentration des petites veines des ventricules des deux chambres.
  4. Les jugulaires qui transportent le sang coulent du dessus du corps. Sur le chemin, ils sont synthétisés avec les veines du haut du corps, formant une brachiocéphalie, ils se transforment en une veine cave, se déplaçant dans le sternum et se connectant avec les veines du bas du corps.

Les veines ont une caractéristique intéressante - les communications, c.-à-d. communiquer entre eux. Petites et moyennes et certaines grandes, y compris pulmonaire, ont des lambeaux et sont souvent situés dans une paire.

Schéma numéro 2. Le fonctionnement des veines pulmonaires et des artères coronaires.

Brèves informations sur les capillaires

Les capillaires sont de petits vaisseaux situés entre les artérioles et les veinules. La fonction principale est d'assurer la circulation du sang de transport. En d'autres termes, ils saturent les organes en O₂ et en micro-éléments et les purifient des déchets, ainsi que du dioxyde de carbone.

Lors d'essais scientifiques, il a été révélé que les capillaires:

  • avoir l'apparence de tubes étroits pénétrés par les plus petits pores;
  • avoir une forme différente;
  • leur longueur peut atteindre 700 microns;
  • diamètre pas plus de 30 microns / kV;
  • les murs ont deux couches, externe et interne.

Séparément, il convient de noter, la membrane capillaire. La couche externe est formée de cellules denses et la couche interne est constituée de péricytes et de membranes qui enveloppent chaque capillaire. À travers les murs, ils reçoivent des échanges de produits. Et comme elles ont, comme les artères et les veines, des terminaisons nerveuses, elles communiquent également avec le système nerveux central, ce qui permet au corps de comprendre dans quel état se trouvent les processus métaboliques. Vraiment, la structure étonnante du corps humain!

Comment vérifier les navires

Il existe des techniques assez simples pour contrôler les navires, incl. artères pulmonaires. En même temps, en médecine, aucun équipement sophistiqué n'est nécessaire pour pénétrer à l'intérieur. Il suffit de mener une analyse complète sur le sujet de la mesure du pouls, de la pression, de la fréquence cardiaque et le patient peut obtenir des données sur le fonctionnement du cœur.

Afin de mieux contrôler les navires, il est nécessaire de mener une série d'activités:

  • électrocardiogramme;
  • l'échocardiographie est réalisée en mode de charge physique;
  • une échographie examine l'artère carotide et les membres inférieurs;
  • contrôle d'élasticité:
  • La rhéovasographie examine le flux sanguin dans les membres.

En outre, le patient subit un test de diagnostic sanguin en électrolytes, minéraux, sucre, etc. De plus, les vaisseaux peuvent être contrôlés par Doppler ou par tomodensitométrie.

Les experts recommandent que tous les citoyens âgés de 30 ans subissent un examen annuel des navires. Cela empêchera le développement de maladies.

Imaginez juste que chaque jour, minute et seconde, indépendamment de l'état physique et mental de votre corps, de nombreuses réactions chimiques se produisent. Le sang indique au système nerveux comment les choses se passent dans le corps. Chaque cellule a sa propre fonction et assure la vie humaine. Le coeur fonctionne bien et ainsi de suite. Par conséquent, la connaissance du fonctionnement du corps est importante pour chaque personne. La connaissance, c'est le pouvoir!

  • Avez-vous souvent des sensations désagréables au niveau du coeur (douleur lancinante ou compressive, sensation de brûlure)?
  • Soudain, vous pouvez vous sentir faible et fatigué.
  • Pression constante.
  • À propos de la dyspnée après le moindre effort physique et rien à dire...
  • Et vous prenez un tas de médicaments depuis longtemps, suivez un régime et surveillez votre poids.

Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes, la victoire n’est pas de votre côté. C'est pourquoi nous vous recommandons de vous familiariser avec la nouvelle technique d'Olga Markovich, qui a trouvé un remède efficace pour le traitement des maladies cardiaques, de l'athérosclérose, de l'hypertension et du nettoyage vasculaire. En savoir plus >>>

un p et je

vaisseau qui transporte le sang du coeur

• voie de communication importante (autoroute, rivière, etc.)

• un grand vaisseau sanguin à travers lequel du sang frais circule dans les organes

• conducteur du coeur

• somnolent, dont le traumatisme menace le sommeil éternel

• dire en grec "voie aérienne"

• collègue et partenaire veine

• comparaison de sang pour la rivière

• chemin de message important (élevé)

• vaisseau du coeur

• Un vaisseau sanguin qui transporte le sang du coeur vers tous les organes et tissus du corps.

• Sleepy, le traumatisme qui menace de dormir éternellement

• g. anatomiste. filon de bataille, alokra; les artères transportent le sang rouge du cœur à toutes les parties du corps, d'où il est renvoyé par les veines les plus fines des cheveux (les sangs inverses); c'est une grande circulation sanguine, nutritionnelle; les artères, ou veines de guerre, conduisent le sang noir qui est transformé en poumons dans le cœur, d'où il retourne au cœur avec des veines; Ceci est une petite circulation sanguine, respiratoire. Vous pouvez sentir la veine de guerre derrière la pommette, juste au niveau de l'oreille, du cou, etc. Les médecins appellent ce combat un pouls et le sentent généralement sous le métacarpe, sous le pouce. Artériel, artériel, au combat, veines d'aloès relatives. Sang artériel, écarlate, combat, vivant; contrebalancer veineux, noir, mort, somnolent. En se brisant dans toutes les parties du corps en coupes invisibles, les veines de guerre diminuent; de là viennent les mêmes petites branches des veines inverses qui, se fusionnant progressivement, forment des troncs épais, déversant du sang noir dans le foie et le cœur, en vue de leur traitement et de leur renouvellement. Artériotomie g. saignements d'une veine de guerre, laissant maintenant complètement de la coutume

Portez le sang au coeur

22 février Plusieurs master classes en ligne gratuites sur le EGE-2019! Connectez-vous!

25 décembre Le cours de russe de Lyudmila Velikova est affiché sur notre site Web.

- Professeur Dumbadze V. A.
de l'école 162 du district de Kirovsky à Saint-Pétersbourg.

Notre groupe VKontakte
Applications mobiles:

Lequel des signes suivants est typique des artères humaines?

1) ne transporter que du sang artériel

2) porter le sang au coeur

3) ont beaucoup de valves artérielles

4) les parois des artères sont épaissies par rapport aux parois des veines

Le symptôme est caractéristique des artères - les parois des artères sont épaissies par rapport aux parois des veines.

1 - faux, parce que les artères pulmonaires transportent du sang veineux; 2 - faux, parce que le coeur porte le sang dans les veines; 3 - faux, parce que il n'y a pas de valves dans les artères (valves dans les veines).

Maladies cardiovasculaires

Un organisme est un système complexe dans lequel chaque organe a sa place spécifique. Le cœur remplit l'une des fonctions les plus importantes: il assure le mouvement du sang dans tout le corps, à travers de nombreux vaisseaux sanguins. Le sang fournit des nutriments et de l'oxygène à un grand nombre de cellules du corps. De retour au cœur, elle enlève les déchets des cellules. Les vaisseaux qui transportent le sang du cœur sont appelés artères et qui le ramènent au cœur sont les veines. L'artère principale du corps est l'aorte qui émerge du cœur et se ramifie en de nombreux vaisseaux qui parcourent tout le corps. Les plus petits vaisseaux s'appellent des capillaires.

Le cœur est un muscle très fort qui fournit du sang. Chez l'adulte, le volume sanguin total dans le système vasculaire est compris entre 5 et 6 l. Au repos, le sang lave toute la circulation sanguine en une minute et, pendant un effort physique, effectue 8 à 10 circuits au cours de la même période, ce qui signifie qu'il distribuera la même quantité de nutriments aux tissus de l'organisme par le même nombre de fois.

L'oxygène de l'air pénètre dans les poumons et enrichit le sang. Le sang oxygéné (artériel) est envoyé des poumons au cœur, puis de tous les tissus. Il transporte l'oxygène dans les tissus et en élimine le dioxyde de carbone produit par le métabolisme, pour revenir aux poumons (sang veineux) par le cœur. La pression artérielle dans les artères est beaucoup plus élevée que dans les veines.

Lorsque vous accélérez le flux sanguin, les déformations des valves ou la dilatation des cavités cardiaques, des sons supplémentaires, généralement appelés bruit, peuvent se produire. La fréquence cardiaque chez une personne en bonne santé dépend du mode de vie, de l'intensité du travail, de l'alimentation, de l'âge et de l'état émotionnel. Cela correspond à la fréquence du pouls. Par exemple, avec une fréquence cardiaque de 70, le nombre de battements de coeur est également égal à 70 battements par minute.

Fréquence cardiaque normale (battements par minute)

Au nouveau-né 140

Dans la première année de vie 120

En deuxième année de vie 110

À l'âge de 5 ans 96–100

À l'âge de 10 ans, 80–90 ans

Adulte 60–80

Chez une personne au repos, le cœur se contracte à une fréquence de 70 battements par minute, rejetant 70 ml de sang (volume systolique) à chaque contraction. Par conséquent, la quantité de sang pompée chaque minute est la suivante: 70 coups? 70 ml = 4,9 l.

Pendant l'exercice, la fréquence cardiaque peut atteindre 150 battements par minute et le volume systolique de plus de 150 ml. En conséquence, le débit cardiaque variera de 20 à 25 litres par minute. Exactement la même quantité de sang chaque minute doit retourner au cœur par les veines, sinon les ventricules ne pourront pas fournir le débit cardiaque correspondant et une insuffisance cardiaque se produira. Dans le même temps, les grandes veines situées près du cœur débordent de sang, ce qui entraîne une augmentation de la pression veineuse et un développement rapide de l'œdème.

L'œdème de l'insuffisance cardiaque est dû non seulement à l'augmentation de la pression veineuse et à la filtration des fluides capillaires, mais également à la diminution du débit sanguin rénal, ce qui entraîne une diminution de l'excrétion de sodium par les reins et une rétention d'eau dans les tissus. La marche et toutes sortes d'exercices physiques accélèrent la circulation sanguine et empêchent le blocage des vaisseaux sanguins, en particulier des artères. Lorsque la circulation dans les reins est perturbée, ils deviennent incapables d'éliminer efficacement les toxines toxiques, ce qui perturbe l'équilibre hydrique du corps. Ceci, à son tour, conduit à une tension excessive des artères du cœur et nuit à leur activité.

La plupart des gens naissent avec un cœur en bonne santé. À la naissance, on nous donne un cœur avec des artères pures. Mais nos mauvaises habitudes mènent à la dégénérescence (dégénération). Le secret de la longévité réside dans l'état du système vasculaire. V. Osler, professeur de médecine canadien et écrivain, a déclaré: «Une personne de 28 à 29 ans peut avoir des artères de 60 ans et un homme de 40 ans est tout aussi dégénératif qu’à 80 ans».

Pour les maladies cardiaques, les plantes contenant une grande quantité de sels de potassium, ainsi que les monosaccharides, le glucose et le fructose sont particulièrement utiles: pommes de terre (spécialement cuites), abricots, raisins et cassis.

Le cœur est mieux traité pendant la période de sa plus grande activité, c’est-à-dire de 11 à 13 heures. Les performances du cœur diminuent vers 13 heures, à 21 heures et pendant la nuit - il n’est pas nécessaire de le soumettre à une surcharge. Les signes de problèmes cardiaques sont l’apparition de traînées rouges sur le blanc des yeux, les poches, la noirceur sous les yeux, des défauts de la peau du nez et du front, des rougeurs aux aisselles, des paroles hâtives, la peur du public (peur de parler devant le public), la peur des hauteurs, une façon de travailler intense (grincements de dents ou lèvres), anxiété ou peur sans cause, timidité, sensation subjective d'épuisement mental.

Conseils utiles

• Pour prévenir le développement de maladies cardiovasculaires, il suffit de consacrer 20 à 30 minutes de votre temps libre, 3 à 4 fois par semaine, à un repos actif ou à un exercice indépendant. Par conséquent, chez les hommes ayant une activité physique élevée, la mortalité est 2 fois plus basse, comme en témoignent les études de scientifiques de l'Université du Minnesota.

• Lorsque la circulation sanguine se détériore, un engourdissement se produit du bout des doigts à l'avant-bras. Chacun de nous a senti sa main devenir "muette" si vous gardiez la tête haute longtemps ou si vous la mettiez sous la tête pendant votre sommeil. La même chose se passe avec une jambe repliée dessous. Cette position des membres provoque une tension musculaire dans les épaules, des maux de tête ou des vertiges. Pour prévenir les engourdissements, effectuez régulièrement les exercices simples suivants:

Exercice 1. Pliez vos paumes verticalement devant votre poitrine et frottez-les avec force pendant 2 minutes.

Exercice 2. Les bouts de tous les doigts, et en particulier l’index, massent soigneusement le bout des doigts de l’autre main. Effectuez l'exercice alternativement avec le bout des doigts de la main droite et de la main gauche.

Exercice 3. Après avoir mesuré la distance de 3 doigts entre le coude et le coude, dirigez-vous vers l’arrière de la main et trouvez le point «te-sanry» au milieu de l’avant-bras, frottez-le doucement 20 fois.

Le coeur

De quoi est fait le coeur?

Le cœur est un organe musculaire creux avec une paroi à trois couches. Le cœur entoure et protège le sac extérieur ou le péricarde rempli de liquide. La couche intermédiaire, composée principalement du muscle cardiaque, s'appelle le myocarde. La couche interne lisse s'appelle l'endocarde.

Il y a quatre caméras dans le coeur.

Les chambres hautes sont appelées les oreillettes gauche et droite; les chambres inférieures s'appellent les ventricules gauche et droit. Les cavités cardiaques collectent et pompent le sang dans différentes parties du corps par les vaisseaux sanguins qui leur sont connectés. Les parois des ventricules sont beaucoup plus épaisses et musclées que celles des oreillettes, car les ventricules font un excellent travail de pompage.

Après le traitement dans divers tissus du corps, le sang retourne au cœur et y pénètre par deux oreillettes. L'oreillette droite reçoit le sang de tous les tissus du corps, à l'exception des poumons. Ce sang est pauvre en oxygène, c'est-à-dire l'oxygène est éliminé, mais il contient de grandes quantités de dioxyde de carbone, qui doit être éliminé du corps. L'oreillette gauche reçoit du sang riche en oxygène (ou oxygéné) des poumons afin de le pomper dans différents tissus.

Les deux ventricules sont des parties du cœur qui pompent le sang vers différentes parties du corps. Le sang pauvre en oxygène circule de l'oreillette droite vers le ventricule droit, qui pompe le sang vers les poumons, où il est enrichi en nouvelles quantités d'oxygène. De même, le sang riche en oxygène circule de l'oreillette gauche vers le ventricule gauche, qui pompe le sang dans toutes les autres parties du corps.

Vaisseaux sanguins

Les vaisseaux sanguins qui apportent le sang au coeur s'appellent les veines.

Les vaisseaux sanguins qui prélèvent le sang du cœur sont appelés artères. Les deux veines situées du côté droit du cœur et qui transportent le sang pauvre en oxygène des tissus du corps à l’oreillette droite sont appelées la veine cave supérieure et inférieure. Le manque d'oxygène déplace le sang dans le ventricule droit, puis passe à travers les artères pulmonaires vers les poumons. Le sang oxygéné retourne des poumons dans l'oreillette gauche par les veines pulmonaires et quitte le cœur par la plus grande artère ou aorte.

Comment le cœur fait-il circuler le sang exactement de la bonne manière?

Dans le cœur, plusieurs valves à structure unilatérale empêchent l'inversion du flux sanguin et facilitent son déplacement dans le bon sens. Quatre types de valves régulent la circulation sanguine.

La valve tricuspide ou tricuspide est située entre l'oreillette droite et le ventricule droit. La valve mitrale est située entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche.

La valve pulmonaire contrôle le flux sanguin du ventricule droit vers les artères pulmonaires. Enfin, la valve aortique régule le flux sanguin du ventricule gauche à l'aorte.

Toutes ces vannes fonctionnent comme des portes battantes ne s’ouvrant que dans un sens. La circulation du sang dans la direction opposée provoque leur fermeture, ce qui empêche un écoulement inverse.

Les artères sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang du cœur aux organes, contrairement aux veines qui ont du sang.

Les artères sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang du cœur aux organes, contrairement aux veines, dans lesquelles le sang se rend au cœur («centripète»). Le nom «artères», c'est-à-dire «transportant de l'air», est attribué à Erasistrata, qui croyait que les veines contenaient sang et artères - air.

Il convient de noter que les artères ne transportent pas nécessairement du sang artériel. Par exemple, le tronc pulmonaire et ses branches sont des vaisseaux artériels qui transportent du sang non oxygéné vers les poumons. En outre, les artères dans lesquelles le sang artériel circule normalement peuvent contenir du sang veineux ou un mélange de sang pour le traitement de maladies telles que les malformations cardiaques congénitales.

Les artères battent au battement du coeur. Ce rythme peut être ressenti si vous appuyez vos doigts là où les artères se trouvent près de la surface. Le plus souvent, le pouls est tâtonné autour du poignet, où la pulsation de l'artère radiale peut être facilement détectée.

Structure de l'artère
Les parois des artères sont constituées de trois couches, ou membranes: l’intérieur ou l’endothélium (constitué d’une couche de cellules endothéliales situées sur la couche conjonctive), moyen (tissu élastique et fibres de muscles lisses; cette couche est la plus épaisse et permet de contrôler les changements de diamètre de l’artère) et externe. - adventice (constituée de tissu conjonctif).

Les parois des artères ont une épaisseur et une élasticité considérables, car elles doivent résister à une pression artérielle élevée. Grâce aux éléments élastiques et musculaires, les artères sont capables de maintenir les parois en tension, de se contracter puis de se détendre, assurant ainsi une circulation sanguine uniforme. En particulier, les petites artères et artérioles se distinguent par leur forte capacité à se contracter. Au cours du vieillissement, les parois des artères s'épaississent progressivement; dans le même temps, le diamètre des vaisseaux augmente. La lumière du vaisseau grandit généralement dans les artères centrales et plus souvent, les parois deviennent plus épaisses. Le vieillissement des fibres d'élastine, une protéine du groupe des scléroprotéines, joue un rôle déterminant dans ces processus. Il consiste en une augmentation de la teneur en certains acides aminés et en un dépôt de sels de calcium. Les fibres de collagène sont également soumises au processus de vieillissement, qui se traduit par une diminution de la longueur des chaînes et de leur degré de torsion, ainsi que par une augmentation du nombre de liaisons transversales.

Types d'artères
Type élastique - aorte, grandes artères. Dans la paroi d'une telle artère, il y a principalement des fibres élastiques, il n'y a pratiquement pas d'éléments musculaires.
Type de transition - artères de diamètre moyen. Dans le mur et les fibres élastiques, et les éléments musculaires.
Type musculaire - artérioles, précapillaires. Dans le mur principalement des éléments musculaires.
Système d'artère
Après avoir quitté le cœur, le sang circule dans le système des artères, puis dans les capillaires, dans le système des vaisseaux veineux. Le sang dans l'artère pulmonaire (dans la circulation pulmonaire) provient du ventricule droit. L'artère principale émerge du ventricule gauche, appelé l'aorte - le plus grand vaisseau de diamètre dans tout le système circulatoire. Dans l'aorte, il y a plusieurs sections. Ce navire commence par le soi-disant. bulbe aortique, qui passe dans l'aorte ascendante, qui tourne, formant un arc de l'aorte, et est envoyé à gauche et en arrière, se déplaçant dans l'aorte descendante. Deux artères coronaires partent du bulbe aortique et la tige brachio-céphalique, l'artère carotide commune gauche et l'artère sous-clavière gauche partent de l'arc aortique. Le tronc brachio-céphalique est divisé en l'artère carotide commune droite et l'artère sous-clavière droite.

Les artères carotides communes (droite et gauche), traversant l'ouverture supérieure de la poitrine, se ramifient en deux artères carotides - le tissu externe de la tête et du cou, qui alimente le sang, et l'intérieur qui conduit le sang au cerveau et aux yeux. Les artères vertébrales partent des artères sous-clavières et contribuent à l'apport de sang au cerveau. Ensuite, les artères sous-clavières forment des branches qui fournissent du sang à la paroi antérieure du thorax et du diaphragme, et les branches suivantes permettent au sang d'atteindre la partie supérieure de la poitrine et les fragments inférieurs du cou. En passant sous la clavicule, l'artère sous-clavière devient l'artère axillaire; à l'aisselle, il se ramifie en direction de la paroi latérale du thorax et des membres inférieurs. Sortant de l'aisselle et allant à l'épaule, il devient l'artère brachiale. Derrière l'articulation du coude, l'artère brachiale est divisée en deux: les artères radiales et ulnaires. Ceux qui, à leur tour, ayant fourni du sang à l'avant-bras, passent à la paume, formant deux arcs artériels palmaires superficiels et profonds, qui passent dans les vaisseaux de la paume.

Dans l'aorte descendante, les parties thoracique et abdominale sont isolées. De l'aorte thoracique, il existe de nombreuses artères intercostales qui acheminent le sang vers la paroi thoracique, ainsi que les branches internes vers les organes internes du thorax. Les formes de l'aorte abdominale appariées (artères rénale, surrénalienne et ovarienne chez la femme et les testicules chez l'homme) et non appariée (artères gastrique, hépatique et splénique, artères mésentériques supérieures et inférieures). À la fin, l'aorte abdominale est divisée en artères iliaques communes.

Chaque artère iliaque commune est divisée en une interne, alimentant les organes pelviens (vessie, organes génitaux), et en externe, qui, passant sous le ligament inguinal, devient l'artère fémorale. Les branches de l'artère fémorale fournissent du sang aux muscles de la cuisse. Au-dessous du genou, l'artère fémorale commence à s'appeler l'artère poplitée, puis elle est divisée en artères tibiales: la partie antérieure et la partie postérieure descendant jusqu'au pied, qui forme la petite artère tibiale et est divisée en artères plantaires. Artérioles, petits vaisseaux (seuls les capillaires sont plus petits, dont la structure ressemble à la structure des artères, mais le diamètre est beaucoup plus petit, partent de toutes les petites artères sans exception).

Pression et maladie
La tâche principale des artères est de conduire le sang provenant du cœur sous une certaine pression. Il existe deux valeurs de pression artérielle. Lorsque le muscle cardiaque se contracte pour entraîner le sang dans les artères, il est associé à une pression plus élevée que lorsqu'il est détendu. Ainsi, dans le cycle de contraction et de relaxation, la pression dans les artères fluctue entre les limites supérieure et inférieure. La valeur supérieure est appelée pression systolique et la valeur inférieure - diastolique. Le niveau optimal de pression, mesuré par la méthode de Korotkov, au repos chez une personne en bonne santé est inférieur à 120/80 mm Hg. et dans tous les cas ne doit pas dépasser 140/90 mm Hg. - augmentation (hypertension) est généralement la preuve de dommages au système circulatoire, l'hypotension peut être encore plus dangereux. Si l'hypertension n'est pas traitée, le risque de perte de vision, de développement d'insuffisance rénale, de maladie coronarienne, d'insuffisance coronaire aiguë, de choc cérébral ou de décès lié à une crise hypertensive augmente.

En 1896, le médecin italien Scipione Riva-Rocci construisit un prototype d'appareil moderne de mesure de la pression artérielle. Mais ils mesurent la pression selon la méthode de N. S. Korotkov. Aujourd'hui, en plus de ces dispositifs classiques, consistant en un brassard gonflé et un manomètre à mercure, dans la vie moderne et pour la surveillance continue de la pression, des tonomètres électroniques modernes sont également utilisés. Dans de nombreux pays, les médecins enregistrent la pression des patients de la manière suivante: RR = 130/85. La désignation RR est prise en l'honneur de l'inventeur; une valeur plus élevée correspond à la pression systolique et une valeur inférieure à diastolique.

Pour un travail continu, le cœur a besoin d'oxygène et de nutriments. L'entrée de ces composants est fournie par les artères coronaires (droite et gauche), qui commencent dans le bulbe aortique, puis divergent dans le muscle cardiaque et, divisées en petits vaisseaux, pénètrent à l'intérieur. Le déséquilibre entre le flux sanguin vers le muscle cardiaque et les besoins de ce dernier conduit à l'apparition d'une insuffisance coronaire (il est le plus souvent associé à une diminution de la lumière de l'une des artères coronaires en raison de modifications sclérotiques du vaisseau). La première période de la maladie est asymptomatique, mais lorsque la lumière du vaisseau est réduite de manière significative, une douleur thoracique se produit, suivie d'une sensation de suffocation de plus en plus nette. Avec le développement ultérieur, le processus peut conduire à un chevauchement complet des artères coronaires et à la menace d'un infarctus du myocarde. Le système de vaisseaux coronaires peut, si nécessaire, permettre la circulation du sang dans d’autres vaisseaux, en contournant les artères rétrécies ou bloquées - de telles connexions supplémentaires entre les artères malades et les artères saines voisines sont appelées anastomoses.

Diverses affections douloureuses peuvent endommager les parois des artères (il s’agit tout d’abord de l’athérosclérose et de l’artériosclérose de Menkeberg); vers l'extérieur, cela ressemble à un rétrécissement du navire, un renflement ou (rarement) une expansion du navire. La cause la plus fréquente de tels dommages - il s’agit d’un anévrisme - est un processus dégénératif-dystrophique des artères ou des tissus adjacents, une sclérose en plaques ou des blessures; De plus, l'anévrisme cérébral peut être congénital. Un anévrisme rompu d’un gros vaisseau peut entraîner une hémorragie interne mortelle.

Cet article a été ajouté automatiquement de la communauté.

Par quel vaisseau quel sang coule?

Le sang artériel circule dans les artères et le flux veineux dans les veines?

C'est une idée fausse très commune. Cela se produit en raison de la consonance des mots dans les paires «artère - artérielle» et «veine - veineuse» (sang) et en raison de la méconnaissance de ces concepts.

Les vaisseaux sont divisés en artères et veines, selon l'endroit où ils transportent le sang. Les artères sont les vaisseaux de sortie et le sang les traverse du cœur aux organes.

Les veines sont les vaisseaux qui amènent le sang des organes au coeur.

Et il est important que le sang artériel ne soit pas simplement du sang qui traverse les artères, mais du sang saturé en oxygène et du sang veineux, qui est saturé en dioxyde de carbone.

Cela semble une question si étrange: «Mais le sang artériel peut-il circuler dans les veines et le sang veineux dans les artères?» Il existe une réponse positive paradoxale. Dans la circulation pulmonaire, dans laquelle le sang est saturé d'oxygène dans les poumons, c'est exactement ce qui se passe. Du cœur aux poumons en passant par les vaisseaux de sortie (c'est-à-dire les artères), le sang circule et est saturé de dioxyde de carbone (veineux). Et de retour - des poumons au cœur - en passant par les vaisseaux sanguins (c'est-à-dire les veines), du sang riche en oxygène (artériel) va au cœur. Dans la grande circulation, "servant" tous les organes du corps et transportant de l'oxygène, le sang artériel (du coeur) fait circuler le sang artériel (avec de l'oxygène) et revient dans les veines (jusqu'au cœur) - veineux (avec du dioxyde de carbone).