Bradycardie fœtale en début de grossesse

La fréquence cardiaque chez le nourrisson devrait être normale. Aller au-delà de ces limites constitue une menace pour la poursuite du développement intra-utérin. La bradycardie fœtale en début de grossesse est moins souvent diagnostiquée qu'aux stades avancés. Par conséquent, l'observation continue en utilisant des ultrasons, il devient important lors de la conduite du développement fœtal.

Causes de la bradycardie fœtale pendant la grossesse

La bradycardie fœtale pendant la grossesse est un trouble du rythme descendant. Chaque étape, chaque semaine de développement intra-utérin est déterminée par ses frontières.

La bradycardie d'embryon peut survenir pour plusieurs raisons:

  1. abus d'alcool;
  2. fumer;
  3. prendre des médicaments puissants;
  4. exposition toxique à l'environnement;
  5. l'anémie;
  6. situations stressantes;
  7. malformations génétiques;
  8. conflit rhésus;
  9. vieillissement prématuré du placenta;
  10. toxémie, oligohydramnios ou haute eau.
Il est important de comprendre que la bradycardie fœtale en début de grossesse ne peut être diagnostiquée comme pathologique. Après 20 semaines seulement, la mesure de la fréquence cardiaque devient un indicateur informatif pour évaluer l'état du nourrisson.

Fréquence cardiaque

La deuxième semaine, après la fécondation de l'œuf, est caractérisée par la formation du cœur dans l'embryon. La fréquence peut atteindre 40 battements / minute, ce qui est la norme, car le système nerveux central n'est pas encore complètement formé et ne participe pas à l'activité vitale.

  • De 5 à 6 semaines, vous pouvez surveiller votre rythme cardiaque avec une échographie. À ce stade, la fréquence cardiaque moyenne atteint 86 battements / min.
  • à 14 semaines, la fréquence atteint 156 battements, avec une augmentation quotidienne de 2-3 points.
  • À partir de la 15ème activité générique, le taux varie de 140 à 160 battements par minute. Une diminution de la fréquence cardiaque à 120 indique un manque aigu d'oxygène et une hypoxie a débuté chez le nourrisson. La bradycardie chez le fœtus est fixée à des taux encore plus bas.
Si la pathologie est suspectée, une échographie est répétée après 3 à 7 jours pour confirmer le diagnostic. Si pendant une période de 10 minutes l'enfant a une diminution stable du rythme cardiaque, moins de 120 battements, une bradycardie fœtale est établie pendant la grossesse.

Types de réduction du rythme

Si le fœtus est atteint de bradycardie au début de la grossesse, la femme est à risque et sous la surveillance étroite de médecins. Cette situation est associée à une menace pouvant survenir ultérieurement.

Il existe deux types de faible fréquence cardiaque:

  • basal - déterminé par la fréquence avec des paramètres pouvant atteindre 110 battements / min. Avec un diagnostic opportun et après le début de la thérapie compensatoire ne provoque pas de complications graves. Cela ne se produit pas rarement en raison d’une pression réduite chez une femme ou d’une compression intra-utérine de la tête du bébé.
  • La vue sans but est causée par une fréquence cardiaque allant jusqu'à 90 battements. Le bébé n'a pas assez d'oxygène, il existe un danger pour la vie de l'enfant et un traitement immédiat est nécessaire.
Le type le plus dangereux est le type de sinus. Le rythme cardiaque du bébé devient à peine perceptible - environ 70 battements par minute. Il y a une menace de décoloration, la future mère est immédiatement hospitalisée, jusqu'à l'accouchement.

Bradycardie en début de grossesse - traitement

Le principal danger est l’arrêt cardiaque et la mort de l’enfant. Les conséquences du développement de la pathologie peuvent ne pas être réversibles. Par conséquent, le traitement doit être commencé le plus tôt possible.

La pathologie implique l’utilisation d’une thérapie compensatoire ainsi que de mesures de sécurité supplémentaires:

  1. compte-gouttes avec des solutions de carboxylase et de bicarbonate de sodium;
  2. glucose, gluconate de sodium et acide ascorbique par voie intraveineuse;
  3. supplémentation en fer pour l'anémie;
  4. adaptation du régime alimentaire en faveur d'une alimentation saine et du rejet des aliments frits, fumés et salés;
  5. exclusion des mauvaises habitudes.
Lors du diagnostic de maladies infectieuses, un traitement en douceur est prescrit.

Surveillance constante de la fréquence cardiaque de l'enfant à l'aide d'un diagnostic par ultrasons, d'un CTG et de l'auscultation.

La détection d'une fréquence cardiaque basse chez un nourrisson au cours des dernières périodes suggère l'utilisation d'une césarienne planifiée.

Afin de minimiser l'apparition de pathologies chez un enfant, il est nécessaire de normaliser le schéma posologique quotidien, de renoncer à l'alcool et de faire de l'exercice modéré. Marcher au grand air devrait devenir une habitude et les médicaments ne devraient être placés que sous la stricte surveillance d'un médecin.

Bradycardie fœtale

La bradycardie est une affection dans laquelle la fréquence cardiaque (fréquence cardiaque) ralentit. Un phénomène similaire peut survenir à n'importe quel stade du développement prénatal. La bradycardie chez le fœtus survient dans la pathologie du système cardiovasculaire, ainsi que dans le cas d'autres complications graves pendant la grossesse.

Fréquence cardiaque normale

Le muscle cardiaque commence à fonctionner dès la 3e semaine de grossesse. Cependant, il est impossible d'entendre son impact sur cette période. Les appareils à ultrasons modernes peuvent déterminer le rythme cardiaque du fœtus à 5-6 semaines d’obstétrique. Pendant cette période, la fréquence cardiaque du bébé est approximativement égale à celle du pouls de la mère. Au fil du temps, la fréquence cardiaque augmente progressivement pour atteindre un maximum vers la fin du premier trimestre de la grossesse. Au début du deuxième trimestre, la fréquence cardiaque fœtale commence à diminuer.

Le taux de fréquence cardiaque fœtale par semaine:

La bradycardie est une diminution de la fréquence cardiaque du fœtus. Lors de la détermination de la fréquence cardiaque, il est nécessaire de prendre en compte la durée de la grossesse à partir de la date de la dernière menstruation. Chez les femmes avec un cycle irrégulier doit être guidé par la date estimée de la conception. Si la date de conception est impossible à calculer, il est nécessaire de déterminer la durée de la grossesse par échographie.

Causes de la bradycardie

La diminution du rythme cardiaque fœtal n’indique pas toujours l’apparition d’une pathologie grave. Une telle condition peut être transitoire, associée à toute perturbation temporaire de l'activité cardiaque. La position inconfortable du fœtus, le clampage à court terme des vaisseaux sanguins et d’autres facteurs n’affectant pas le développement général de l’enfant dans le ventre de la mère peuvent entraîner une bradycardie. La bradycardie peut être héréditaire et n'indique pas la formation d'anomalies graves du cœur et des vaisseaux sanguins chez le fœtus.

Causes du ralentissement pathologique du rythme cardiaque:

  • anomalies chromosomiques fœtales;
  • défauts cardiaques et vasculaires congénitaux;
  • insuffisance placentaire.

La bradycardie, apparue jusqu'à 8 semaines de grossesse, indique très probablement la présence d'anomalies chromosomiques. Cette condition est souvent trouvée dans le syndrome de Down, Edwards, Patau et quelques autres maladies. Il est possible de confirmer ou d'infirmer le défaut des chromosomes en utilisant un «double test» (test sanguin pour hCG et PAPP-A) et une échographie pour une période de 12 à 14 semaines. Un diagnostic précis peut être posé lors de procédures invasives: biopsie chorionique, amniocentèse et cordocentèse.

La bradycardie chez le fœtus au cours du premier trimestre de la grossesse peut indiquer la présence de malformations du système cardiovasculaire. La cause directe de la formation de telles anomalies est une variété de facteurs:

  • maladies infectieuses subies par une femme pendant la grossesse (y compris la rubéole);
  • rayonnements et autres types de rayonnements;
  • vivre dans une zone peu écologique;
  • prendre certains médicaments.

Dans de nombreux cas, il est impossible de déterminer la cause exacte de la formation de coronaropathie (cardiopathie congénitale).

La bradycardie, survenue au cours des trimestres II et III de la grossesse, indique très probablement le développement d'une insuffisance placentaire. Dans cet état, le placenta n’est pas en mesure de fonctionner pleinement, c’est-à-dire d’alimenter le bébé en nutriments et en oxygène. Dans cette situation, tous les organes internes du fœtus, y compris le cœur, sont touchés. La bradycardie se développe, indiquant une hypoxie chronique et une fonction cardiaque irrégulière.

Causes possibles de l'insuffisance placentaire:

  • maladies maternelles chroniques;
  • l'anémie;
  • toxicose sévère en début de grossesse;
  • prééclampsie;
  • pathologie du liquide amniotique (eau vive et eau basse);
  • maladies infectieuses pendant la grossesse;
  • pathologie du système de coagulation du sang;
  • le stress;
  • mauvaises habitudes de la mère (tabagisme, dépendance à l'alcool);
  • grossesse multiple;
  • enchevêtrement du cordon.

Chacune de ces causes entraîne une diminution de la circulation sanguine dans le placenta, une malnutrition du fœtus, un manque d'oxygène et le développement d'une hypoxie chronique. La bradycardie est l'une des manifestations de l'hypoxie fœtale. Il n'est pas toujours possible de déterminer la cause exacte de la réduction de la fréquence cardiaque.

Diagnostics

L'apprentissage de la bradycardie fœtale n'est pas possible sans un examen spécial. Une femme enceinte ne peut pas entendre le battement de coeur de son bébé et suggère la présence de n'importe quel problème. Au cours de la seconde moitié de la grossesse, un signe indirect de bradycardie peut être une augmentation ou un ralentissement des mouvements du fœtus. Un changement soudain de l'activité motrice d'un bébé indique un développement possible d'hypoxie et une diminution concomitante de la fréquence cardiaque.

Un point important: tout changement dans l'activité motrice du fœtus - la raison de se tourner vers le médecin. Les mouvements fréquents ou trop rares du bébé, ainsi que l'absence complète de mouvements du fœtus pendant plusieurs heures constituent un symptôme alarmant. Dans une telle situation, il ne faut pas hésiter, le bébé peut avoir besoin d'une aide d'urgence d'un spécialiste.

Les méthodes suivantes aident à calculer la fréquence cardiaque fœtale et à identifier la bradycardie:

Auscultation du foetus

À partir de 18 semaines de grossesse à chaque apparition, le médecin écoutera les battements de coeur du fœtus à l'aide d'un appareil spécial - un stéthoscope obstétrical. Un stéthoscope est un tube creux en bois ou en métal. Le médecin applique un stéthoscope sur le ventre de la future mère, trouve le moment où le cœur du bébé est bien entendu et compte le rythme cardiaque en une minute. Une diminution de la fréquence cardiaque inférieure à 120 battements par minute indique le développement d'une tachycardie.

Sur la période de grossesse de 18 à 24 semaines, le médecin n’est pas toujours en mesure d’entendre le cœur du bébé. Cela peut être dû aux raisons suivantes:

  • femmes en surpoids (développement prononcé de graisse sous-cutanée sur l'abdomen);
  • l'emplacement du placenta sur la paroi antérieure de l'utérus;
  • débit d'eau élevé;
  • augmentation de l'activité motrice du fœtus pendant l'examen.

Dans ces situations, le médecin peut ne pas entendre le battement de coeur ou ne pas l’écouter pas assez clairement. Plus la période de grossesse est longue, plus il est facile pour le médecin d'évaluer le rythme cardiaque fœtal à l'aide d'un stéthoscope obstétrical. Pour un diagnostic précis de l'activité cardiaque du bébé, des méthodes instrumentales (échographie, CTG) sont utilisées.

Échographie cardiaque

Le médecin peut déterminer la fréquence cardiaque du fœtus à la 6e semaine de développement intra-utérin. L'étude est réalisée par un capteur transvaginal. Au cours du premier trimestre, le médecin ne peut calculer que la fréquence cardiaque, mais pas la raison du développement de la bradycardie.

La structure du cœur peut être évaluée dès 10-14 semaines de gestation, lors du premier dépistage par échographie. Cependant, les médecins préfèrent ne pas se presser et ne cherchent pas à poser le diagnostic au cours de cette période. Mieux encore, le cœur fœtal est visible pendant une période de 18 à 22 semaines lors du deuxième dépistage par échographie. Pendant cette période, le médecin peut non seulement calculer la fréquence cardiaque, mais également identifier diverses malformations fœtales conduisant à une bradycardie.

Dans la période de 18 à 22 semaines, seules les anomalies majeures du cœur et de certains vaisseaux peuvent être détectées. Des dommages mineurs à l'appareil de la valve, des défauts septaux et d'autres conditions sont détectés beaucoup plus tard - à 30-34 semaines de gestation. Plus l'appareil est précis et les qualifications du médecin élevées, plus il est susceptible de détecter diverses malformations du système cardiovasculaire dans le temps.

L'échographie du cœur fœtal est nécessairement une étude assignée à toutes les femmes pendant la grossesse. Si une pathologie est détectée, un échoCG est prescrit avec la cartographie vasculaire Doppler obligatoire.

Autres indications pour l'échocardiographie fœtale:

  • rubéole subie par une femme pendant la grossesse (et quelques autres maladies infectieuses conduisant à la formation de malformations cardiaques);
  • l'utilisation de drogues tératogènes par une femme;
  • maladies maternelles (diabète, troubles du rythme cardiaque);
  • malformations cardiaques congénitales chez une femme ou dans la famille immédiate;
  • anomalies chromosomiques suspectées chez le fœtus.

La cardiotocographie fœtale est prescrite après 32 semaines de gestation. L'évaluation de la fréquence cardiaque fœtale est effectuée à l'aide d'un appareil spécial. Les capteurs se superposent au ventre de la future mère, après quoi l'activité cardiaque fœtale est enregistrée pendant 15 à 45 minutes. L'évaluation CTG est effectuée en points:

  • 8-10 points - la norme;
  • 6-7 points - hypoxie fœtale;
  • moins de 6 points - l'état critique du fœtus.

Le résultat de CTG affecte la gestion future de la grossesse. À la naissance, l'activité cardiaque fœtale est également évaluée régulièrement à l'aide de CTG.

Tactiques contre la bradycardie chez le fœtus

La détection de la bradycardie est une raison pour l'observation ciblée d'une femme enceinte. La tactique de gestion future dépendra de la cause de la bradycardie. La décélération transitoire de la fréquence cardiaque n'est pas préoccupante. Si l'activité cardiaque fœtale revient à la normale pendant le réexamen, aucun traitement spécial n'est administré.

Lorsque la bradycardie apparaît sur fond de malformations cardiaques, la consultation d'un chirurgien vasculaire est nécessaire. De nombreuses maladies cardiaques sont corrigées chirurgicalement après l'accouchement. Certaines chirurgies cardiaques sont effectuées par voie intra-utérine. Le chirurgien sera en mesure de donner des recommandations de traitement précises après un examen complet.

La bradycardie fœtale avec insuffisance placentaire peut nécessiter un traitement hospitalier. Pour restaurer la fonction du placenta, des médicaments prescrits améliorent le flux sanguin utéro-placentaire. Parallèlement, le traitement de la maladie sous-jacente à l'origine de l'insuffisance placentaire (gestose, syndrome d'hypercoagulothérapie, polyhydramnage, etc.) est réalisé.

Les naissances en bradycardie peuvent passer par le canal de naissance dans des conditions satisfaisantes pour le fœtus. La raison de la césarienne peut être:

  • malformations congénitales du cœur et des vaisseaux sanguins du fœtus;
  • insuffisance placentaire grave et hypoxie grave;
  • conditions nécessitant une livraison d'urgence.

La décision finale est prise après un examen complet du patient et l'identification d'une cause possible de bradycardie fœtale.

Rythme cardiaque faible

Le développement et la formation du cœur sont un processus extrêmement complexe qui se produit dans les premières semaines de la grossesse. Un rythme cardiaque faible chez un fœtus peut être réparé dès la 5e semaine de grossesse et, à partir de 8-9 semaines de gestation, le cœur dispose déjà de quatre cavités: deux atriums et deux ventricules.

Au cours des trois premiers mois de la grossesse, la fréquence cardiaque est un indicateur extrêmement variable. Cela est principalement dû au fait que le développement du cœur, le système végétatif nerveux, qui joue un rôle important dans la contraction du cœur, se produit.

La fréquence cardiaque est normale

À quelle fréquence le cœur devrait-il battre chez un fœtus en bonne santé? Fréquence cardiaque:

  • 6-8 semaines de grossesse - 100-130 battements par minute;
  • 9-10 semaines de grossesse - 170-190 battements par minute;
  • À partir de 11 à 12 semaines et jusqu'à l'accouchement, le rythme cardiaque devrait être de 140 à 160 battements par minute.

Vous pouvez voir que le nombre de battements de coeur par minute dépend de la durée de la grossesse. Le facteur principal dans le développement sain de l’enfant n’est que le rythme cardiaque normal, il indique un développement adéquat.

Palpitations cardiaques fœtales

Une hypoxie prolongée peut entraîner des battements de coeur foetaux en sourdine. Il vient remplacer les tachycardies et se caractérise par une diminution du nombre de battements par minute. Le ralentissement du rythme cardiaque est considéré comme le cas si le nombre de coups est inférieur à 120, un tel écart est également appelé bradycardie. Brachycordia pendant le travail est la principale cause de la chirurgie. Le rythme cardiaque fœtal chez le fœtus est la raison principale des examens supplémentaires et, si nécessaire, du traitement.

Comment entendre le battement de coeur

Dès le début de la grossesse, vous pouvez entendre le battement de coeur à l’échographie. Pour cela, des capteurs vaginaux spéciaux sont utilisés, vous permettant d’écouter le rythme cardiaque à partir de la 5e semaine de grossesse. Lors de l'échographie abdominale, le rythme cardiaque fœtal peut être fixé à partir de 6 à 7 semaines. Avec l'aide d'un stéthoscope, le rythme cardiaque peut être entendu entre 22 et 23 semaines de grossesse. Le stéthoscope obstétrical est un tube spécial pour écouter le rythme cardiaque. L'une de ses extrémités est appliquée à l'oreille du médecin et la seconde au ventre d'une femme enceinte. L'application d'un stéthoscope est nécessaire sous le nombril à gauche ou à droite, en fonction de l'emplacement du fœtus.

Fréquence cardiaque fœtale par semaine: le cas échéant, normes, déviations possibles

L'auteur de l'article: Nivelichuk Taras, chef du département d'anesthésiologie et de soins intensifs, expérience de travail de 8 ans. Enseignement supérieur dans la spécialité "Médecine générale".

Vous apprendrez de cet article: à quel moment le fœtus commence à avoir un battement de coeur, quel devrait être le taux de fréquence cardiaque (HR) au cours des différentes périodes de développement intra-utérin et si le sexe de l’enfant l’affecte. Déviations possibles de la norme et de leur signification.

Le cœur est l’un des premiers organes non seulement posés, mais aussi pleinement fonctionnel dès les premières semaines du développement intra-utérin. Par conséquent, l'enregistrement des battements de coeur est utilisé comme critère fiable pour évaluer l'état du fœtus:

  • si le cœur se contracte, cela signifie que le fœtus est vivant;
  • la fréquence cardiaque (fréquence cardiaque) correspond-elle aux paramètres normaux pour différentes périodes de grossesse?
  • déterminer la pathologie intra-utérine en fonction de la nature des écarts par rapport au rythme cardiaque normal et prendre des mesures pour préserver la vie de l'enfant.
Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La fréquence cardiaque fœtale est l’un des indicateurs les plus importants de sa santé et de son développement, de la gestation à l’âge de 5 à 6 semaines, jusqu’à l’accouchement. L'avantage le plus important de ce paramètre est qu'il peut être évalué non seulement par un spécialiste utilisant des méthodes spéciales (auscultation, échographie, cardiotocographie). Même une future mère ou toute autre personne peut écouter le rythme cardiaque d'un enfant en attachant une oreille, un stéthoscope ou un capteur portable connecté à un smartphone ou à un autre gadget aux points de l'abdomen droit. Mais il vaut mieux ne confier l'évaluation finale de ce paramètre qu'à un spécialiste - obstétricien-gynécologue.

Lorsque vous entendez le premier battement de coeur et à quel point c'est important

Le moment du début de la formation du cœur et l'apparition de ses contractions diffèrent. Le premier correspond à 2–3 semaines, le second à 4–5 semaines de développement intra-utérin, quel que soit le sexe de l'enfant. Toutefois, pour résoudre le problème des pulsations cardiaques (HR) et, plus encore, pour prendre en compte le cœur, il vous faut un appareil à ultrasons spécial de haute précision. Par conséquent, jusqu'à 5–6 semaines de grossesse, la fréquence cardiaque fœtale n'est pas un paramètre approprié pour évaluer son développement.

Si la grossesse se déroule normalement, il suffit de procéder à une échographie standard à travers la paroi abdominale après 5 à 6 semaines pour voir où se situe l'embryon (dans l'utérus ou à l'extérieur de sa cavité) et s'assurer de sa viabilité en présence de battements cardiaques. Il n’est pas nécessaire de les compter, car cette information à ce stade précoce de développement n’a aucune valeur. Cela devient pertinent à partir de 10 semaines jusqu'à la fin de la grossesse et de l'accouchement.

Si la grossesse se déroule avec des anomalies ou s’il est nécessaire d’évaluer le rythme cardiaque au tout début de la grossesse, cela peut être fait en 4 semaines à l’aide de la méthode transvaginale (échographie vaginale). Mais une méthode plus appropriée dans une telle situation est considérée comme une analyse de sang ou d'urine pour déterminer le niveau d'une hormone de grossesse spéciale - la gonadotrophine chorionique humaine (hCG). Si un fœtus de tout sexe se développe normalement, sa concentration doublera deux fois tous les 2-3 jours à 10 semaines (la norme de 5 à 6 semaines est de 1 000 à 33 100 mIU / ml).

Fréquence cardiaque fœtale

Le rythme cardiaque d'un fœtus en bonne santé, quel que soit son sexe, peut être caractérisé par les signes suivants:

Rythme cardiaque fœtal entendu à 6 semaines

Pour quoi et comment est l'auscultation du rythme cardiaque fœtal?

Pendant de nombreuses années, luttant sans succès contre l'hypertension?

Le responsable de l'institut: «Vous serez étonné de la facilité avec laquelle il est possible de guérir l'hypertension en la prenant tous les jours.

Le rythme cardiaque du bébé dans le ventre de la mère est non seulement le son le plus agréable pour une femme enceinte, mais également un signal grâce auquel le médecin peut dire beaucoup au sujet de la vitalité et de la santé de l’enfant. L'écoute de la fréquence cardiaque (FC) à l'aide d'un tube spécial - un stéthoscope obstétrique - est appelée auscultation du rythme cardiaque fœtal. Pour la première fois, cette méthode a été appliquée au début du XIXe siècle par le français Laenneck, découvreur de ce diagnostic de la santé infantile.

  • Pourquoi écouter le ventre de maman
  • Quand sont-ils examinés et comment s'y préparer
  • Comment est l'écoute et stéthoscope obstétrique
  • Points d'auscultation
  • Pathologie du rythme cardiaque

Pourquoi écouter le ventre de maman

Pendant toute la durée de la grossesse, il est nécessaire de mesurer le rythme cardiaque de l’enfant pour exclure la présence de cardiopathie congénitale et de gros vaisseaux sanguins. En examinant les tons et les bruits du cœur du fœtus, résultant du flux sanguin dans l'aorte, le médecin dresse un portrait de la santé de l'enfant. La fréquence et le rythme du pouls changent en fonction du développement du fœtus. Les mesures doivent donc être effectuées périodiquement pendant 40 semaines. La formation du coeur se produit à partir de la 4ème semaine, durant cette période c'est un tube creux. Et dès la 5ème semaine, les premières contractions musculaires apparaissent. À partir de la sixième semaine, le rythme cardiaque peut être déterminé par échographie. Étonnamment, à ce stade, la fréquence cardiaque fœtale coïncide avec celle du parent (la différence peut être de +/- 3 battements).

Pour le traitement de l'hypertension, nos lecteurs utilisent avec succès ReCardio. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Fréquence cardiaque fœtale hebdomadaire:

Fréquence cardiaque normale (battements par minute)

Quand sont-ils examinés et comment s'y préparer

Aux premiers stades de l'auscultation, on ne l'utilise pas comme méthode d'écoute de la fréquence cardiaque, en raison de son imprécision. À cette époque, les méthodes les plus populaires sont l’échographie, la phonocardiographie ou la cardiotocographie, l’échocardiographie. L'écoute avec un stéthoscope obstétrical est pertinente à partir de 18-20 semaines de grossesse. La future mère devrait suivre les recommandations suivantes avant de consulter le médecin:

  1. Videz la vessie et les intestins afin que le bruit intestinal n'interfère pas avec l'examen.
  2. Assurez-vous de prendre une douche le soir ou juste avant la réception.
  3. Gardez le calme et la tranquillité: l'excitation de la mère peut affecter le rythme cardiaque de l'enfant, ce qui signifie que les résultats de l'examen seront déformés.

Comment est l'écoute et stéthoscope obstétrique

L'outil que le médecin utilise pendant l'auscultation est un stéthoscope obstétrical. C'est un long tube avec un large entonnoir à l'extrémité, grâce auquel il est possible d'appliquer étroitement l'instrument sur l'abdomen d'une femme. Le plus souvent, un stéthoscope est en bois.
Avant l'examen, le médecin effectue les manipulations préparatoires suivantes:

  • établit un canapé avec un drap individuel;
  • prépare une table avec des outils;
  • lave les mains et les réchauffe.

Le patient prend une position horizontale, les jambes sont légèrement fléchies. À l'aide de techniques spéciales (techniques de Léopold), le médecin détermine la position du fœtus dans l'utérus et l'état de son fond. Après cela, un stéthoscope est appliqué à la partie la plus large de l'estomac. Pendant l'examen, le médecin ne tient pas le téléphone. Ayant trouvé le meilleur point pour écouter le rythme cardiaque, le médecin enregistre les caractéristiques de la fréquence cardiaque fœtale. L'auscultation est effectuée lors de la visite de chaque femme chez son obstétricien-gynécologue.

Points d'auscultation

Les points d'auscultation sont les zones situées sur l'abdomen de la femme, dans lesquelles il y a une meilleure audibilité du rythme cardiaque du bébé à naître en fonction de la présentation du fœtus. Il existe deux principaux types de présentation: pelvienne et tête. La présentation pelvienne est appelée lorsque le bassin de l'enfant est dirigé vers la sortie de l'utérus. Mal de tête - lorsque la tête de l'enfant est dirigée vers la sortie. Dans ce cas, il existe deux types de présentation de maux de tête - occipital et facial. Occipital - le fœtus est dans la position embryonnaire, le facial - la poitrine du fœtus est adjacente à la paroi de l'utérus et la tête est aussi droite que possible.

Points d'écoute des bruits du coeur les plus forts dans diverses présentations et positions du fœtus

Dans le cas de la position frontale du fœtus, le médecin écoute les battements du cœur du côté de la poitrine du fœtus, dans le cas de l'occipital - du dos.

Quatre points d'auscultation, qui permettent une écoute de haute qualité de la fréquence cardiaque, quelle que soit la position du fœtus:

  1. A gauche sous le nombril et à gauche au niveau de l'emplacement du nombril
  2. Juste en dessous du nombril et juste au niveau de l'emplacement du nombril

Pathologie du rythme cardiaque

Il y a les pathologies suivantes:

  • tachycardie (palpitations cardiaques);
  • battement de coeur étouffé;
  • rythme cardiaque faible;
  • le battement de coeur n'est pas buggé.

Examinons les causes et les conséquences possibles de ces déviations dans l’ordre. La tachycardie du fœtus en début de grossesse peut être due à l'état instable de la mère, au début du développement de la privation d'oxygène par le fœtus, au risque de complications graves (malformations ou retard de développement, cordon ombilical ou placenta). En outre, les raisons possibles de ce phénomène sont plus nombreuses:

  • anxiété de la mère avant l'enquête sur le stress;
  • anémie ferriprive;
  • surmenage, surstimulation;
  • une pièce encombrée dans laquelle l'examen est effectué;
  • d'autres facteurs externes ou internes.

Dans ce cas, des recherches supplémentaires sont toujours attribuées. Battement de coeur étouffé - un battement de coeur peut être difficile à entendre si:

  • l'enfant a une activité motrice accrue;
  • la mère a peu ou beaucoup d'eau;
  • le placenta est situé sur la paroi frontale de l'utérus;
  • hypoxie prolongée se produit;
  • le fœtus a une présentation pelvienne;
  • la mère a une surépaisseur de la paroi abdominale antérieure (avec obésité).

L'hypoxie fœtale est une privation d'oxygène ou, en d'autres termes, un manque d'air. Une contraction faible du muscle cardiaque: au début, cela peut indiquer une menace pour l’échec de la grossesse. Mais parfois, ce phénomène est dû à un âge gestationnel mal défini. Aux premier et troisième trimestres, un rythme cardiaque faible indique la présence d'une privation prolongée d'oxygène du fœtus en oxygène. Dans certains cas, cet état de fait devient une indication pour une livraison urgente.

La fréquence cardiaque n'est pas surveillée: avec une taille d'embryon de 5 mm ou plus, l'absence de battement de coeur signifie le diagnostic d'une grossesse non en développement.

Entre 18 et 28 semaines, l’absence de rythme cardiaque signifie la mort du fœtus. Un obstétricien-gynécologue prescrit un travail artificiel ou une opération destructrice des fruits.

L'auscultation est considérée comme une méthode obsolète de surveillance de la santé du fœtus, mais elle est toujours utilisée activement en médecine.

- en laissant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation

  • Arythmie
  • Athérosclérose
  • Varices
  • Varicocèle
  • Veines
  • Les hémorroïdes
  • L'hypertension
  • Hypotonie
  • Diagnostics
  • Dystonie
  • AVC
  • Crise cardiaque
  • L'ischémie
  • Du sang
  • Opérations
  • Le coeur
  • Les navires
  • Angine de poitrine
  • Tachycardie
  • Thrombose et thrombophlébite
  • Thé de coeur
  • Hypertonium
  • Bracelet de pression
  • Vie normale
  • Allapinine
  • Aspark
  • Detralex

Fréquence cardiaque du fœtus pendant la grossesse

La fréquence cardiaque (FC) est un indicateur important qui permet aux médecins de déterminer la santé de l’enfant à naître.

Les battements cardiaques fœtaux peuvent être entendus dans le mois qui suit la conception, mais à ce stade, il est impossible de compter le nombre de battements sans équipement spécial. La fréquence cardiaque diffère selon les périodes de la grossesse. En conséquence, les normes de fréquence cardiaque sont déterminées par semaine.

Méthodes de mesure de la fréquence cardiaque:

  • Ultrasons (ultrasons). Le moyen le plus courant d’évaluer la taille du fœtus, la durée de la grossesse, l’état du placenta, etc. À l’aide des ultrasons, écoutez les bruits du cœur, examinez sa structure, détectez les anomalies;
  • auscultation. Cela implique d'écouter le rythme cardiaque avec un stéthoscope. Détermine la fréquence cardiaque approximative, la clarté des tons et la présentation de l'enfant Le dispositif peut être utilisé même par une personne sans formation médicale, mais il n'est efficace qu'à partir du 3ème trimestre. Dans certains cas, l'auscultation n'est pas possible. Par exemple, en cas de surcharge pondérale chez les femmes enceintes, de petites ou de grandes quantités de liquide amniotique;
  • cardiographie (CTG). Méthode informative pour déterminer le rythme cardiaque du bébé, sa privation en oxygène et prendre des mesures rapides. L'appareil CTG est équipé de capteurs de contractions utérines, de mouvements foetaux. Ils enregistrent l'activité de l'utérus, explorent les phases de veille et de sommeil de l'embryon. Le premier CTG est réalisé après 32 semaines. La seconde est juste avant la naissance. Dans de rares cas, le CTG est fabriqué pour la durée de la grossesse selon les indications;
  • échocardiographie. Conduit à 2-3 trimestres avec suspicion de malformations cardiaques chez l'embryon. EchoCG est une échographie avec étude de la structure du bébé et de la circulation sanguine.

Soins auto

Tableau de fréquence cardiaque d'embryon par semaine

Le rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse est vérifié pour chaque femme inscrite. Cet indicateur vous permet de:

  • confirmer le fait de la grossesse. Après le premier délai, la femme est envoyée au diagnostic. À partir de la 3ème semaine, vous pouvez entendre un battement de coeur à l’échographie. Si l'activité cardiaque du fœtus n'est pas observée, faites une échographie après un certain temps. Un manque de rythme cardiaque indique un avortement raté;
  • évaluer l'état du fœtus. Le cœur de l'enfant est sensible aux changements. Le stress, les maladies maternelles, la quantité d'oxygène dans l'espace environnant, les phases de sommeil et de repos affectent immédiatement le rythme cardiaque. Si le cœur bat trop souvent pendant longtemps, l'irrigation sanguine du fœtus est perturbée. S'il est ralenti, cela indique une détérioration de l'état du bébé. Les méthodes d'édition dépendent en grande partie de la durée pendant laquelle le rythme cardiaque est devenu pathologique;
  • contrôle du fœtus pendant l'accouchement. Au cours de l'accouchement, l'enfant subit une forte charge et manque d'oxygène. Le contrôle de la fréquence cardiaque vous permet d'identifier les difficultés telles que le clampage du cordon ombilical, le décollement du placenta et de prendre des mesures d'urgence pour éliminer les conséquences. À la naissance, le rythme cardiaque de l’enfant est vérifié après chaque contraction.

Il existe une croyance selon laquelle le fœtus peut déterminer le sexe de l'enfant. Soi-disant, les filles ont un rythme cardiaque de 150-170 battements par minute, alors que les garçons ont un rythme cardiaque de 130-150. Par conséquent, beaucoup de gens pensent que si une échographie montre une fréquence cardiaque fœtale de 146 battements par minute ou de 137, 143, un garçon naîtra. Et qui sera à 167 battements, ou 158, 172 - un garçon.

Cette hypothèse n’est pas étayée par des scientifiques. Le sexe par fréquence cardiaque ne peut être déterminé qu’avec une précision de 50%. La fréquence cardiaque chez les garçons et les filles reflète la capacité de lutter contre le manque d'oxygène. Et le genre n'a aucune influence sur cette capacité.

Si vous voulez connaître le sexe du futur enfant, contactez un spécialiste en échographie. Il est possible de déterminer le sexe à partir de 15-16 semaines.

La fréquence des contractions du cœur varie non seulement selon les phases d'activité du bébé, mais également selon la durée de la grossesse.

  • à la semaine 7, le taux est de 115 coupes;
  • au 8ème battement de coeur peut sauter jusqu'à 170 battements par minute;
  • pendant 11 semaines, la fréquence cardiaque est généralement maintenue à 150 battements. Les écarts mineurs vers le haut ou vers le bas sont autorisés.

À partir de la treizième semaine, les médecins et le rythme cardiaque en continu sur l'échographie vérifient la nature et le rythme, l'emplacement du cœur.

À partir du deuxième trimestre, la fréquence des contractions se stabilise et atteint 140-160 battements. Si le pouls est rapide, par exemple 170-180, cela indique un manque d'oxygène. Si faible, moins de 120 - sur l'hypoxie.

Observation du docteur

Le contrôle du rythme cardiaque est nécessairement effectué lors de l'accouchement, en particulier en présence de toute pathologie. Le rythme cardiaque est de 140 battements. Mais parfois, cela peut aller jusqu'à 155.

Bradycardie fœtale

Université d'État Kabardino-Balkarienne. H.M. Berbekova, Faculté de médecine (KBSU)

Niveau d'éducation - Spécialiste

Établissement d'enseignement public "Institut d'études médicales avancées" du ministère de la Santé et du Développement social de Tchouvachie

La grossesse est une période difficile et cruciale. À cette époque, une femme est responsable non seulement de sa propre santé, mais également de son enfant à naître. Une surveillance constante par un médecin est nécessaire pour éviter ou détecter des problèmes de développement du fœtus. La bradycardie fœtale est une des anomalies. Cela vaut-il la peine de paniquer et de tirer la sonnette d'alarme à ce sujet? Pas besoin de paniquer, mais de passer par tous les examens prescrits par le médecin et le traitement nécessaire est sans aucun doute nécessaire. Qu'est-ce que la bradycardie fœtale?

Rythme cardiaque fœtal

Les premières cellules du myocarde sont déposées dans l'embryon pendant 2 à 3 semaines supplémentaires. Les premiers battements du cœur naissant peuvent être entendus à l'aide d'une échographie réalisée par voie transvaginale à 5 semaines de gestation. Mais jusqu’à 5 mois de grossesse, l’écoute du rythme cardiaque fœtal n’est pas informative du point de vue de la présence ou de l’absence de pathologie. De la onzième à la treizième semaine, une échographie avec audition est effectuée uniquement pour confirmer la grossesse et le fait que le bébé est en vie.

À différents stades de la formation des organes et des systèmes, le cœur du foetus bat à différentes vitesses. Le système nerveux ne régule pas le travail du cœur avant 9 semaines, moment où la fréquence cardiaque atteint son maximum pendant toute la grossesse - 175 à 190 battements par minute. Ensuite, il commence à diminuer et une fréquence cardiaque stable s'établit à 14 semaines. Par la suite, jusqu'à la livraison, 120 à 160 battements par minute sont considérés comme la norme.

La bradycardie est un battement de coeur plus lent. C'est une déviation encore plus dangereuse que la tachycardie. La bradycardie d'embryon en début de grossesse correspond à une réduction du rythme cardiaque en dessous de 120 battements. Si une échographie à 5-6 semaines montre une diminution significative du rythme cardiaque (jusqu'à 50-70 battements), cela peut indiquer des facteurs héréditaires défavorables et la possibilité d'une grossesse évanouie. Dans ce cas, le réexamen est prévu dans une semaine. Un rythme cardiaque lent aux 2e et 3e trimestres de la grossesse s'accompagne d'une diminution de l'activité fœtale et, dans la plupart des cas, indique une violation de la nutrition intra-utérine et un manque d'oxygène.

Raisons

Pour diverses raisons, le rythme cardiaque du futur bébé peut ralentir. La première auscultation du fœtus est réalisée à 20 semaines. En cas de suspicion de bradycardie, la femme sera sous contrôle constant jusqu'à la naissance. Causes de la bradycardie fœtale:

Pourquoi une bradycardie fœtale survient-elle en début et en fin de période?

La bradycardie fœtale est détectée lors d'un examen de routine. Dans un embryon, le problème est déterminé si son cœur se contracte moins de 110 fois par minute. C'est une pathologie assez dangereuse, à la suite de laquelle le corps du fœtus ne reçoit pas assez d'oxygène, ce qui affecte négativement son développement. Avec les problèmes à long terme, le développement prénatal est perturbé et l'embryon meurt.

Fréquence cardiaque fœtale

La fréquence des contractions du cœur d'un enfant est surveillée tout au long de la grossesse. La fréquence et la durée des contrôles dépendront de l’état du corps de la future mère. Si les paramètres sont supérieurs ou inférieurs à la normale, les enquêtes sont effectuées plus souvent.

Normalement, le cœur du fœtus devrait battre de 110 à 170 battements par minute. Tout au long de la grossesse, les taux varient. S'ils dépassent la norme, ils diagnostiqueront une tachycardie et si le fœtus est trop bas, une bradycardie est détectée.

Le développement du cœur de l'embryon se produit à partir de la deuxième semaine. Les premiers battements de coeur se produisent sur le troisième et vous pouvez l'écouter avec des cavités cardiaques entièrement formées les 6-8.

Au début

La bradycardie fœtale précoce est un concept relatif, car il n'y a pas de normes clairement définies pour cette période. Au tout début du développement, le cœur se contracte à une fréquence d'environ 40 battements. Peu à peu, les veines, les vaisseaux, l'aorte et le rythme cardiaque se forment tous les jours. À la fin de la neuvième semaine, le rythme cardiaque atteint déjà 175 battements.

Le système nerveux se développe progressivement, ce qui affecte le fonctionnement des organes internes, et la réduction diminue progressivement jusqu'à 157 battements jusqu'à la 14e semaine.

Étant donné que toutes les femmes peuvent avoir des tailles d'embryons différentes, la fréquence cardiaque est calculée en tenant compte de la longueur du fœtus. S'il s'agit d'environ cinq millimètres, le corps doit battre environ 100 coups. Avec un gros embryon, les indicateurs peuvent être 10 à 20 unités plus élevés.

Si l'enfant mesure plus de 8 millimètres et que le rythme cardiaque n'est pas entendu, le fœtus est probablement décédé.

Après la 20e semaine, vous pouvez obtenir des informations précises sur l'état de l'embryon. Pendant cette période, il est plus facile d'identifier les anomalies dans le corps. On entend non seulement le pouls, mais aussi la position du myocarde. Au deuxième trimestre, les indicateurs devraient se situer entre 140 et 160 coups.

En retard

La bradycardie tardive chez le fœtus est dangereuse si les taux chutent en dessous de 85 coups.

Les problèmes ne sont pas visibles, car le pouls est un paramètre individuel qui peut être affecté par les caractéristiques physiologiques du corps de la femme, les caractéristiques génétiques, la taille du fœtus et d’autres facteurs.

Pour déterminer la fréquence de contraction du cœur utilisé par ultrasons. Avec elle, identifier et processus pathologiques dans le muscle cardiaque.

Le fait que le corps soit réduit plus lentement qu'il ne le devrait ne peut apprendre qu'à la vingtième semaine. La déviation est difficile à remarquer à une date ultérieure. Les particularités du corps de la femme et du déroulement de la grossesse jouent un rôle important à cet égard.

Les anomalies pathologiques sont bien observées au troisième trimestre sur la cardiotocographie. Selon la durée de portage d'un enfant, différentes méthodes de diagnostic sont utilisées:

  1. Échographie transvaginale. Avec son aide, la bradycardie est parfaitement détectée dans l'embryon à la 6ème semaine.
  2. Echographie dans la cavité abdominale à partir de la 7ème semaine.
  3. Auscultation Le rythme et la fréquence cardiaque du stéthoscope sont à l’écoute de la 20e semaine.
  4. La cardiotocographie est prescrite au troisième trimestre.
  5. Jusqu'à la 34e semaine, des informations détaillées peuvent être obtenues par dopplerométrie des vaisseaux utérins.

En outre, le sang et l'urine sont donnés pour des tests de laboratoire. Le débit sanguin dans les vaisseaux du cordon ombilical est déterminé.

Dans la période de la 18ème à la 24ème semaine, un électrocardiogramme peut être réalisé. Cela est nécessaire si vous soupçonnez une violation du cœur et des vaisseaux sanguins d'une femme ou pendant une grossesse infructueuse. Une échographie Doppler du débit sanguin dans l'utérus et le placenta est également réalisée.

Pourquoi

Ce problème n'indique pas toujours une maladie grave. Cela peut se produire avec une perturbation temporaire du système cardiovasculaire. On peut observer une bradycardie si le bébé s'est mis dans une position inconfortable et que des vaisseaux ont été transmis dans d'autres cas qui ne sont pas liés à une déficience intellectuelle.

Les contractions diminuées du cœur peuvent être dues à des particularités génétiques ou à des anomalies graves.

Le ralentissement pathologique est associé à:

  • anomalies chromosomiques;
  • malformations congénitales;
  • insuffisance placentaire.

Si le problème est survenu jusqu'à deux mois, il survient généralement avec des anomalies chromosomiques telles que le syndrome de Down, le syndrome d'Edwards et d'autres. Pour identifier le problème prescrit un examen supplémentaire.

Au premier trimestre, le problème peut parler des maux du développement. De tels écarts se développent sous l’influence de:

  1. Maladies infectieuses subies par les femmes enceintes.
  2. Irradiation.
  3. Vivre dans une situation environnementale défavorable.
  4. L'utilisation de certains médicaments.

Il est souvent impossible de déterminer pourquoi une malformation cardiaque est survenue. Aux deuxième et troisième trimestres, le problème peut être associé à une insuffisance placentaire.

Le placenta fournit au fœtus des nutriments et de l'oxygène. Si cette fonction est altérée, tous les organes sont affectés. Un problème similaire se produit en raison de:

  • maladie maternelle chronique;
  • l'anémie;
  • toxicose sévère en début de grossesse;
  • prééclampsie;
  • pathologie du liquide amniotique;
  • maladies antérieures d'origine infectieuse;
  • système de coagulation sanguine altéré;
  • stress et mauvaises habitudes de la mère;
  • enchevêtrement du cordon;
  • grossesse multiple.

Dans la plupart des cas, une diminution de la fréquence cardiaque est associée à une hypoxie. Mais parfois, la cause de ce problème ne peut pas être découverte.

Traitement de pathologie

La bradycardie chez le fœtus pendant la grossesse est traitée en normalisant le mode de vie et en modifiant le régime alimentaire de la femme, ainsi qu'en nommant des complexes vitaminiques.

Même en cas de petits écarts par rapport à la norme, la future mère devrait toujours être sous la surveillance d'un médecin. Si la fréquence des contractions du cœur chez le fœtus est trop faible, il est important de suivre toutes ses instructions.

Dans la plupart des cas, une hospitalisation et un traitement hospitalier sont nécessaires.

Si le problème est apparu à une date ultérieure et que le développement prénatal de l'embryon se déroule sans déviation, une césarienne est recommandée comme méthode d'accouchement.

Si l'échographie montre une détérioration du cœur du fœtus, un ralentissement ou un arrêt du mouvement, la présence de mouvements respiratoires soudains et de convulsions, la femme doit:

  1. Abandonnez complètement vos mauvaises habitudes.
  2. Normaliser le mode de vie.
  3. Utiliser les complexes de vitamines et de minéraux sélectionnés par le médecin.
  4. Buvez des thés et des teintures à base de plantes médicinales.
  5. Prenez des médicaments sélectionnés.

Dans chaque cas, attribuez des méthodes individuelles pour résoudre le problème.

Mesures préventives

Afin d'éviter toute anomalie dans le développement de l'embryon, il convient d'accorder une plus grande attention à:

  1. Planifier une grossesse
  2. Le traitement des maladies chroniques avant la conception.
  3. Mode de vie sain.
  4. Marcher dans l'air frais.
  5. L'utilisation de vitamines et de minéraux.
  6. Repos régulier.
  7. Éliminer le stress et l'effort physique.
  8. Passage des examens préventifs.

Il est beaucoup plus facile d'essayer d'éviter la bradycardie que de l'éliminer. Grâce au respect de recommandations simples, vous pouvez réussir à donner naissance à un bébé en parfaite santé.

Les mesures préventives vous permettent d'éviter le développement de la bradycardie et d'éliminer le processus pathologique dans les premières étapes de la formation. Avec cela, vous pouvez également réduire le risque d'anomalies dans le développement du fœtus.

Rythme cardiaque fœtal

La fréquence cardiaque du fœtus doit être mesurée tout au long de la grossesse. Certaines femmes sont diagnostiquées fréquemment, d'autres moins souvent, mais dans tous les cas, mesurer le rythme cardiaque fœtal et en connaître le rythme est tout simplement nécessaire. Le pouls, son rythme et son caractère changent tout au long de la grossesse. Il est donc conseillé de diviser les 40 semaines en intervalles.

Fréquence cardiaque fœtale à 4-14 semaines de grossesse

Bien que le myocarde commence à décliner 3 semaines après la conception, ce n'est que 6 semaines d'obstétrique de grossesse après une échographie que vous pouvez entendre comment le cœur de votre bébé commence à battre. À ce stade, le rythme normal est considéré comme le nombre de battements égal au pouls de la mère (environ 83 battements par minute + - 3). Au cours de ce premier mois, le rythme cardiaque fœtal augmentera de 3 battements / min par jour. Pendant cette période, l’âge gestationnel du fœtus peut même être déterminé par la fréquence cardiaque.

Au début de la 9e semaine, le rythme cardiaque fœtal est d’environ 175 U / min.

Cette différence de performance indique le développement de cette partie du système nerveux, responsable du fonctionnement des organes internes.

Fréquence cardiaque fœtale à 15-42 semaines de grossesse

À ces dates, une échographie contrôlera sans aucun doute la position du cœur dans la poitrine du fœtus, la fréquence cardiaque et leur caractère.

Le pouls de l'enfant variera au cours de la période prénatale. L'enfant n'est pas en repos constant: il bouge, dort, bâille, etc. Toutes ces actions affecteront naturellement le système circulatoire et la fréquence cardiaque, respectivement.

Il convient de garder à l'esprit que l'audibilité de la fréquence cardiaque dépend de la position du fœtus (pelvien, céphalique), de la position (comment le bébé tourne), de la nature du tissu abdominal de la mère, etc.

La fréquence cardiaque au deuxième trimestre est de 140 à 160 battements par minute. Un chiffre inférieur à 85 et supérieur à 200 est considéré comme non normal, une bradycardie ou une tachycardie est diagnostiquée, respectivement, à la violation. L'indice supérieur à 160 battements par minute indique le stade initial de l'hypoxie fœtale. Lorsqu'un enfant manque cruellement d'oxygène, la fréquence cardiaque tombe en dessous de 120 battements.

Pendant l'accouchement

Si le risque de grossesse est élevé, le rythme cardiaque fœtal est surveillé pendant toute la période du travail. Lorsqu'une grossesse à terme est considérée comme normale, 140 battements par minute, quand elle n'est pas à terme - environ 155 battements par minute pendant l'accouchement. Pendant l'accouchement, le nombre de contractions du cœur fœtal est généralement contrôlé par auscultation (écoute avec un tube spécial avec une extension à la fin). Certaines cliniques utilisent des capteurs spéciaux.

La fréquence cardiaque fœtale sera mesurée de manière continue pendant le travail dans les cas suivants:

  • en présence de RCIU (développement retardé) du fœtus et d'hypoxie chronique;
  • si l'accouchement a lieu tôt ou tard;
  • grossesses multiples en accouchement naturel;
  • si l'anesthésie épidurale est utilisée;
  • si des stimulants du travail sont utilisés;
  • en présence de maladies chroniques chez la mère (sévère);
  • avec prééclampsie.

Comment mesurer la fréquence cardiaque

Pour obtenir des données précises sur la fréquence cardiaque fœtale, le CTG, l’ECG, les ultrasons et l’auscultation sont utilisés.

Échographie du foetus et de son coeur

Au début de la grossesse, le spécialiste déterminera le rythme cardiaque avec une sonde transvaginale. Dès la 7e semaine, le son du cœur sera entendu lors du diagnostic d'un capteur transabdominal (le médecin les portera à travers l'estomac de la femme).

Une «coupe à quatre chambres» du cœur fœtal est utilisée pour déterminer les troubles du développement. Ce sont souvent les malformations du cœur qui entraînent une diminution ou une augmentation du rythme cardiaque. Avec cette "tranche", le médecin de l'échographie voit parfaitement 2 oreillettes et 2 ventricules du fœtus.

S'il existe des suspicions et que le nombre de battements de cœur fœtaux n'est pas normal, des méthodes de recherche supplémentaires sont prescrites.

ECG (échocardiographie)

Cette méthode de diagnostic est réalisée selon les indications, si des anomalies ont été détectées lors d'une échographie: retard de croissance intra-utérine du fœtus, travail du cœur ne répondant pas aux normes, pathologie de la structure cardiaque ou du développement fœtal. Avec elle, vous pouvez vérifier en détail la structure du cœur, la performance de toutes les fonctions et la présence de troubles du flux sanguin dans toutes les parties du cœur.

À l'électrocardiogramme, utilisez l'image bidimensionnelle et dopplerométrique. Le plus informatif est la période de 18-28 semaines d’obstétrique en raison d’un niveau suffisant de GCI.

En plus de la référence après l'échographie, l'échocardiographie est prescrite à la femme si elle a plus de 38 ans et si son système endocrinien (diabète) ou cardiovasculaire (cardiopathie congénitale, par exemple). Le gynécologue peut également décider de procéder à un ECG si la future mère a contracté une maladie infectieuse (particulièrement grave) pendant sa grossesse ou si elle a des enfants atteints de coronaropathie.

Auscultation du coeur fœtal

Au début, cette méthode n'est pas appliquée en raison de sa non-efficacité. Mais après 20 semaines, le gynécologue écoutera certainement le rythme cardiaque fœtal avec un tube spécial (en bois, en plastique ou en aluminium) lors de chaque examen. Pendant la procédure, la future mère devrait s’allonger sur le canapé.

Chaque semaine, le médecin entend de plus en plus clairement le rythme cardiaque fœtal parmi les souffles intestinaux ou les vaisseaux utérins. Souvent, le médecin doit rechercher le point le plus favorable pour l’utilisation de l’auscultation, car la clarté des tons dépend de la position du fœtus, de ses mouvements et de son placenta praevia.

Avec l'aide de l'auscultation, on peut supposer la position du bébé dans l'utérus. Si le battement de coeur se fait entendre au nombril de la femme, le bébé est en position transversale. Si en dessous du nombril ou à gauche, l'enfant est mal présenté. Si nombril supérieur - dans le bassin.

Il est important que le gynécologue entende le rythme d'un coup. Si la fréquence des contractions cardiaques est sans rythme, on peut alors suspecter une hypoxie (dans ce cas, le coup devient sourd) ou une maladie cardiaque congénitale.

Parfois, le médecin ne peut pas entendre le battement de coeur:

CTG (cardiotocographie)

À partir d’environ 32 semaines d’obstétrique, une méthode assez efficace pour diagnostiquer la fonction cardiaque, la CTG, fait son apparition. Cette méthode est bonne car, à un moment donné, fixe le travail des vaisseaux de l’utérus et du fœtus. Si la grossesse est complètement saine et que le médecin ne soupçonne aucune anomalie, le CTG peut ne pas être administré à une femme enceinte.

Procédure: la future mère a 2 capteurs sur le ventre, avec lesquels elle doit rester environ une heure (parfois 30 minutes suffisent). CTG n'affecte pas la santé du fœtus ni la condition de la femme.

Cas où une cardiotocographie est requise pour:

  • augmentation de la température corporelle de la mère (au-dessus de 38 à 38,5 degrés);
  • sur l'utérus, il y a une cicatrice après la chirurgie;
  • une femme enceinte souffre de maladies endocriniennes ou cardiovasculaires chroniques (tachycardie sinusale);
  • prééclampsie (toxicose tardive avec présence de protéines dans les urines);
  • accouchement prématuré ou grossesse reportée;
  • pendant le travail, lorsque la stimulation du travail est prescrite;
  • eau basse ou haute eau;
  • RCIU du fœtus (retard de développement intra-utérin);
  • la doplérométrie a révélé une violation du flux sanguin dans les artères;
  • maturation précoce du placenta;
  • le gynécologue lors de l'auscultation observe un ralentissement, une accélération du rythme, d'autres troubles.

Si le rythme cardiaque fœtal devient moins fréquent en réponse aux contractions utérines, cela peut indiquer des anomalies du débit sanguin utéro-placentaire et une hypoxie du fœtus. Il est particulièrement dangereux de réduire la fréquence des contractions à 70 ou moins pendant 1 minute.

Bradycardie fœtale

Cette complication est une fréquence cardiaque fœtale anormalement basse, généralement temporaire. Symptômes de la bradycardie: diminution de la fréquence cardiaque à 110 et moins, ainsi que ralentissement de l’activité du fœtus, visible sur le CTG.

La bradycardie est le plus souvent observée lors de l'accouchement, lorsqu'une femme prend des analgésiques, des hormones synthétiques et des médicaments qui sont injectés dans l'espace épidural de la moelle épinière pour soulager la douleur.

Les autres causes de bradycardie comprennent l'hypotension artérielle chez une femme enceinte et le clampage du cordon ombilical. Lorsque le fœtus ne reçoit pas suffisamment d'oxygène, une détresse fœtale survient, entraînant un ralentissement de la fréquence cardiaque. Lorsque la femme enceinte est allongée sur le dos, il se produit une pression qui affecte négativement un gros vaisseau sanguin appelé veine cave supérieure. Cela peut ralentir l'apport d'oxygène au bébé dans l'utérus et entraîner une bradycardie. De nombreux médecins recommandent aux femmes après le 2ème trimestre d'éviter de se reposer et de dormir sur le dos, il est préférable de se coucher sur le côté gauche.

En outre, la bradycardie fœtale peut provoquer des maladies auto-immunes de la mère, une gestose, une anémie. Dans ce cas, le traitement des complications conduira à la normalisation du rythme cardiaque.

La cause de cette complication peut aussi être une malformation congénitale. Celles-ci peuvent être des anomalies structurelles qui peuvent être réfutées ou confirmées sur un ECG.

Tachycardie fœtale

La tachycardie fœtale est peu fréquente - elle ne représente pas plus de 0,5 à 1% de toutes les grossesses diagnostiquées.

Pour aider le médecin à déterminer la nature de la tachycardie, l’âge gestationnel, la durée de la tachycardie, la présence d’un dysfonctionnement cardiaque.

La tachycardie peut varier du simple sinus à diverses "tachyarythmies".

Causes:

  • du côté de la mère: hyperthyroïdie ou prise de médicaments;
  • côté fœtal: infection intra-utérine, hypoxie, anémie fœtale, anomalies chromosomiques: trisomie 13 ou syndrome de Turner.

Traitement: un pronostic à long terme avec un traitement opportun est généralement favorable, la tachycardie survient au cours de la première année de la vie de l’enfant.

Oh oui, j'ai failli oublier. Le sexe d'un enfant ne peut pas être déterminé par battement de coeur, aussi ne croyez pas aux contes de grand-mère.