Interprétation des résultats de l'échographie cardiaque pour le diagnostic

Le décodage des résultats des ultrasons du cœur est un élément important de tout le complexe de diagnostic. En cardiologie, cet examen est une échocardiographie, utilisée pour identifier, confirmer diverses insuffisances cardiaques (fonctionnelle, morphologique). En utilisant cette méthode, il est devenu possible de trouver les anomalies structurelles du système cardiaque humain.

L'échocardiographie est une méthode de recherche courante qui présente de nombreux avantages:

  • complètement non invasif;
  • très informatif;
  • en sécurité
  • non contre-indiqué chez les nouveau-nés et les femmes enceintes;
  • ne nécessite pas de formation spéciale;
  • peut être tenu à tout moment de la journée;
  • coût de procédure peu coûteux;
  • grande rapidité d'exécution (jusqu'à 10 minutes);
  • répétition multiple de l'étude (par opposition à l'examen aux rayons x);
  • disponibilité de dispositifs de diagnostic à la périphérie;
  • vous permet de surveiller en permanence le patient pendant le traitement.

Pour surveiller l’état du système cardiovasculaire, l’ECG et l’Echocg sont les méthodes principales d’examen par instrument. Ils sont informatifs et accessibles aux habitants de la périphérie. L'ECG évalue et diagnostique les anomalies dans la propagation du pouls cardiaque.

L'échocardiographie évalue la construction même de l'organe cardiaque, les volumes de ses parties, l'épaisseur des murs, les valves des cloisons. La technique est capable d'identifier différentes lésions volumiques (tumeurs, abcès, excroissances) et d'évaluer le flux sanguin dans le cœur.

La précision de l'échographie dépend de nombreux facteurs. Pour la recherche qualitative, un gel spécial est utilisé, qui offre la meilleure pénétration des ultrasons dans les structures cardiaques. Le contenu en information de l'étude dépend en grande partie de la méthodologie, de la précision de sa mise en œuvre. L'interprétation correcte des résultats est importante. Une mauvaise interprétation des indicateurs peut conduire à un diagnostic inexact, à la nomination d'un traitement inadéquat. L'examen doit être interprété par un spécialiste. Il détectera non seulement les écarts par rapport à la norme, mais pourra également suspecter la maladie en fonction des valeurs obtenues.

Il existe 2 principaux types de maladies des valves cardiaques: sténose, insuffisance valvulaire. La sténose est une condition pathologique qui se traduit par une réduction de la taille de l'ouverture de la valve. Pour cette raison, il devient plus difficile pour les parties supérieures du cœur de pousser le sang dans l'autre (parties inférieures de l'organe). Cette affection entraîne une hypertrophie (épaississement des parois) de certaines parties du cœur.

L'échec est une pathologie radicalement différente. Avec cette maladie, les vannes à valve ne peuvent pas effectuer pleinement leur travail. Pendant la contraction du cœur, une partie du sang revient en raison de l'infériorité des valves. Dans le même temps, l'efficacité du fonctionnement du corps diminue considérablement; les tissus du corps reçoivent moins d'oxygène et de nutriments.

Les deux maladies se présentent sous trois formes de sévérité (plus la valeur est élevée, plus l'affliction est dure). Dans la terminologie médicale, il existe une phrase telle que relative insuffisance. Il se produit lorsque les lésions pathologiques des parties adjacentes du cœur. En même temps, la valve est pleine, saine et normale. C'est une défaillance médiocre, car la valve n'est pas endommagée.

Péricarde - l'enveloppe extérieure du cœur, le sac qui l'entoure à l'extérieur. Entre une telle coquille et le coeur reste une cavité en forme de fente. Aux endroits des gros vaisseaux (dans les parties supérieures du cœur), le péricarde grandit avec l'organe.

Le péricarde cède très souvent aux processus infectieux et inflammatoires. Par conséquent, la péricardite se produit. Des adhérences se développent dans la cavité entre l’organe et le péricarde, le liquide s’accumule (normalement, jusqu’à 30 ml sont excrétés). Avec une accumulation importante d’un tel fluide, le travail d’un organe pose des difficultés.

Les normes des valeurs de la recherche sont très différentes chez les adultes et les enfants. Cela s'explique par le fait que le travail du cœur, sa fonctionnalité est complètement dépendante de l'âge de la personne. Chez les enfants, sur fond de vitesse de circulation sanguine élevée, on note un volume de coeur et de vaisseaux beaucoup plus petit que chez les adultes. Seulement plus près de 18 ans, ces organes augmentent et la vitesse moyenne diminue.

Pendant l'examen d'un patient adulte, faites attention à l'apparence, à la taille des principaux éléments du cœur:

  • gauche, oreillette droite;
  • ventricule gauche et droit;
  • septum interventriculaire (mzhp).

Il est important de se rappeler que certains éléments peuvent changer en fonction de la systole ou de la diastole de l'organe. Ceux-ci incluent le ventricule gauche, mzhp. Le médecin lors de l'examen attire l'attention sur la morphologie de l'organe:

  • sa taille;
  • volumes de la cavité;
  • épaisseur de la paroi;
  • état de la valve;
  • la présence de formations thrombotiques;
  • tissu cicatriciel.

Également nécessairement déterminer les paramètres du cœur, la fréquence de ses contractions. Ceci prend en compte l'état des parois du corps, leur taille, leur épaisseur, la structure des éléments de la valve, les grands vaisseaux, la valeur de la fraction d'éjection.

Les valeurs normales de certains indicateurs lors de l’interprétation:

  1. 1. La taille de la cavité LP (oreillette gauche) - 8 - 40 mm.
  2. 2. La cavité du pancréas (ventricule droit) - 9 - 30 mm.
  3. 3. La taille de la cavité VG (ventricule gauche) peut aller jusqu'à 41 mm (systolique), jusqu'à 57 mm (diastolique).
  4. 4. L'épaisseur du dos du LV - 12-18 mm (systolique), 7-12 (diastolique).
  5. 5. Épaisseur du MF (septum interventriculaire) - 11-16 mm (systolique), 7-12 mm (diastolique).
  6. 6. Aorte (division ascendante) - jusqu'à 40 mm.
  7. 7. La taille de l'artère pulmonaire - de 18 à 28 mm.

Ultrasonographie du décodage des indicateurs cardiaques normaux

Normes d'échocardiographie et d'interprétation des résultats

Pendant de nombreuses années, luttant sans succès contre l'hypertension?

Le responsable de l'institut: «Vous serez étonné de la facilité avec laquelle il est possible de guérir l'hypertension en la prenant tous les jours.

L'échographie cardiaque ou l'électrocardiographie (échocardiographie) sont les méthodes de diagnostic les plus couramment utilisées dans la pratique médicale. L'article examinera quelles données peuvent être obtenues au cours de la session, ainsi que certaines caractéristiques de la procédure telles que les normes d'échocardiographie et d'interprétation des résultats.

Indications pour

L'électrocardiographie est utilisée pour identifier diverses pathologies, ainsi que les malformations cardiaques congénitales et acquises. Parmi les indications de cette méthode figurent les suivantes:

Pour le traitement de l'hypertension, nos lecteurs utilisent avec succès ReCardio. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

  • fatigue, vertiges, perte de conscience;
  • œdème, toux sèche, non associé au rhume, essoufflement;
  • douleur à la poitrine, surtout du côté gauche;
  • hypertrophie du foie, extrémités froides, sensation d'avoir un battement de coeur fort ou, au contraire, sa décoloration;
  • souffle cardiaque, performance anormale du cardiogramme.

Il est obligatoire d'étudier à l'aide d'une échographie chez les patients atteints de rhumatisme, en cas de suspicion d'anomalies myocardiques congénitales ou acquises, afin d'identifier les causes des attaques de tachycardie. EchoCG aide à surveiller la dynamique de l'activité cardiaque pendant le traitement d'une maladie.

Ce que voit le spécialiste

Au cours de l'échocardiographie, le médecin peut évaluer le travail du cœur en fonction de plusieurs critères. Chacune d'elles a certaines normes, et un écart par rapport à l'un ou l'autre indique la présence de diverses pathologies.

L'échographie vous permet d'évaluer ces indicateurs:

  • les principales caractéristiques des cavités cardiaques;
  • caractéristiques ventriculaires et auriculaires;
  • le fonctionnement des vannes et leur état;
  • l'état des parois des vaisseaux sanguins;
  • la direction et l'intensité du flux sanguin;
  • caractéristiques des muscles cardiaques pendant la période de relaxation et de contraction;
  • Y a-t-il de l'exsudat dans le péricarde?

Les médecins utilisent certaines normes d'échocardiographie pour établir un diagnostic, mais des dérogations mineures dans une direction ou une autre sont parfois autorisées. Cela dépend de l'âge, du poids du patient et d'autres caractéristiques individuelles.

Quelles abréviations sont utilisées dans le protocole

Ayant reçu le protocole EchoCG complété par un spécialiste, le patient est confronté à des abréviations incompréhensibles. Par exemple, SDLA est la pression moyenne dans l'artère pulmonaire, CO et DO sont les axes court et long. Les abréviations les plus couramment utilisées sont visibles sur la figure.

Dans la plupart des cas, il est impossible de diagnostiquer uniquement par les résultats du protocole. Le spécialiste prend en compte des caractéristiques telles que les indicateurs d'échographie, les antécédents du patient, la chronologie et l'intensité des symptômes, ainsi que d'autres nuances. Ensemble, ces données aident à déterminer avec précision l'une ou l'autre pathologie.

Concepts de base et normes de l'échographie pour un adulte

Le cœur se compose de plusieurs sections, chacune jouant un rôle important. Une perturbation du fonctionnement de l’une des chambres peut provoquer une insuffisance cardiaque et d’autres complications graves. L'organe comprend l'oreillette gauche et droite, les ventricules et les valvules.

La méthode de diagnostic échocardiographique vous permet de visualiser l’état de cet organe, de visualiser le travail des valves, l’épaisseur du myocarde, la vitesse et la direction du flux sanguin, la présence de vasoconstriction et de caillots de sang.

Il n'y a pas de frontières claires dans cette zone, car chaque organisme est individuel. Mais certaines normes existent toujours. Pour un adulte, les indicateurs doivent être les suivants:

  • dans la phase de systole et de diastole, l’épaisseur de paroi du ventricule gauche est de 10–16 et 8–11 mm;
  • la paroi du ventricule droit ne doit pas être étendue et dépasser les limites de 3 à 5 mm;
  • septum interventriculaire dans la diastole et la phase systole - 6-11 et 10-15 mm;
  • circonférence aortique - de 18 à 35 mm;
  • chez les femmes et les hommes, la masse totale du myocarde doit être comprise entre 90 et 140 g et 130 et 180 g;
  • fréquence cardiaque - 75–90;
  • la fraction d'éjection ne doit pas être inférieure à 50%.

En outre, ces paramètres chez les patients adultes sont évalués comme le volume de liquide dans la poche cardiaque (35 mètres carrés), le diamètre de la valvule aortique ne doit pas dépasser un centimètre et demi, l'ouverture de la valvule mitrale (4 cm 2).

Les taux de performance chez les nouveau-nés

L'échocardiographie est souvent réalisée chez le nouveau-né. Cette méthode vous permet d'identifier les déviations dans le travail du corps et ses défauts. Le déchiffrement de l'échocardiographie chez l'enfant est un processus complexe dans lequel un sinologue est impliqué.

Les indicateurs normaux de l'examen par échographie chez les bébés après la naissance sont déterminés par un tableau spécial.

Dans le même temps, la taille de l'extrémité diastolique du ventricule gauche chez les garçons devrait être comprise entre 17 et 22 mm et chez les filles entre 16 et 21 mm. Un indicateur tel que le volume systolique final du ventricule gauche chez les bébés des deux sexes varie de 11 à 15 mm. Le diamètre du ventricule droit chez les garçons ne doit pas violer les limites de 6 à 14 mm, chez les filles de 5 à 13 mm. La taille de l'oreillette gauche chez les garçons devrait être de 12 à 17 mm, chez les filles de 11 à 16 mm.

Un autre indicateur essentiel est la fraction d'éjection du coeur. Sous ce concept signifie le volume de sang qui pousse le ventricule gauche. Il devrait être de 65 à 75%. Alors que la vitesse de circulation du sang à travers la valve de l'artère pulmonaire est de 1,4 à 1,6 mm / s.

Avec l'âge, ces chiffres changent. À partir de 14 ans, les normes de l’enfant correspondent aux adultes.

C'est important! L'échographie du cœur de l'enfant est parfois pratiquée in utero. Cette méthode de diagnostic vous permet d’identifier divers défauts à un stade précoce du développement et de sélectionner le traitement nécessaire.

Quand avez-vous besoin d'un examen supplémentaire?

Parfois, les résultats obtenus en échographie ne permettent pas un diagnostic précis. Examen complémentaire prescrit aux patients présentant de tels troubles:

  • On soupçonne une hypertension pulmonaire lorsque des signes tels qu'une ouverture lente de la valve aortique, sa fermeture pendant la phase systole, une éjection pathologiquement accrue du ventricule cardiaque droit, une épaisseur de paroi ventriculaire anormale sont détectés;
  • une malformation artérielle ouverte peut indiquer une augmentation de la paroi de l'oreillette et des ventricules, le mouvement de sang de l'aorte dans l'artère pulmonaire. Lors de la détection de tels signes, le patient est tenu de subir des méthodes d'examen supplémentaires;
  • le défaut du septum qui sépare les ventricules, dit épaississement des parois du corps, retarde le développement du patient, sang du ventricule gauche à droite;
  • la violation de l'intégrité des valves et de leurs ramifications indique souvent le développement d'une endocardite d'origine infectieuse;
  • avec une diminution du nombre de contractions cardiaques, une diminution de la fraction d'éjection et une augmentation du volume des chambres d'organe, un processus inflammatoire du myocarde est suspecté;
  • une quantité excessive de liquide dans la poche cardiaque indique la survenue d'une péricardite exsudative.

L'infarctus du myocarde est souvent indiqué par une lente réduction des zones du myocarde. L’épaississement des parois du ventricule gauche et de l’atrium, une faible compression des feuillets de la valve mitrale parlent de son prolapsus.

Diagnostics communs

L'interprétation de l'échocardiographie permet de révéler diverses perturbations dans le fonctionnement du système cardiovasculaire. Considérons les diagnostics les plus courants du fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins.

Insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque est une maladie dans laquelle l’organe vital d’une personne ne peut pleinement remplir ses fonctions. En d'autres termes, l'activité contractile du cœur est perturbée et une quantité insuffisante de sang est poussée dans l'artère.

Les causes de cette pathologie incluent la maladie ischémique, diverses anomalies congénitales et acquises. Le patient dans cet état ressent une fatigue chronique, une douleur à la poitrine, un essoufflement. Les symptômes se manifestent souvent par des engourdissements dans les membres, des œdèmes, des picotements dans les mains et les pieds.

L'insuffisance cardiaque est considérée comme l'une des maladies les plus courantes affectant principalement les personnes âgées.

Arythmies

La violation de la fréquence de contraction du muscle cardiaque à un degré plus ou moins important dans la pratique médicale est caractérisée par une arythmie. Il existe des arythmies physiologiques et physiologiques. Physiologiques sont normaux, surviennent chez les patients avec un effort physique intense, le stress, la consommation d'alcool et d'autres conditions. Pathologiques sont dangereux pour la vie et la santé, sont le résultat de certaines maladies.

Les principales manifestations de cette maladie sont l'essoufflement, le rythme cardiaque rapide ou lent, les vertiges, la perte de conscience. À l'aide de l'échocardiographie, il est possible d'identifier la maladie décrite, de sélectionner le traitement nécessaire.

Pré-infarctus et infarctus

À l'aide d'une échographie du cœur, un spécialiste peut déchiffrer l'état préinfarctus. Dans le même temps, la contractilité du myocarde est sévèrement altérée, la vitesse de circulation du sang dans les organes est réduite.

La crise cardiaque elle-même s'accompagne du développement d'une nécrose ischémique. Souvent, en l'absence de soins médicaux opportuns, le patient décède.

L'hypertension

Normalement, la tension artérielle d’une personne ne doit pas dépasser 120/80 mm Hg. Art. Avec une augmentation persistante de ces chiffres en dehors de la norme, il est d'usage de parler du développement de l'hypertension artérielle ou de l'hypertension.

Les symptômes de la pathologie comprennent de graves maux de tête, des nausées, une faiblesse, un essoufflement, des acouphènes et la vue avant dans les yeux.

À l'échographie, la maladie peut être attribuée à la présence de signes tels que sténose aortique et valve bicuspide, athérosclérose de la racine aortique.

Les patients sont traités avec des médicaments antihypertenseurs, une intervention chirurgicale est moins fréquente.

Dystonie végétative

Dans la dystonie végétative-vasculaire chez l'homme, la régulation du tonus vasculaire du système nerveux autonome est perturbée. La maladie est accompagnée de maux de tête fréquents, transpiration, douleurs dans la région du sternum, froid dans les membres, évanouissements périodiques ou conditions pré-inconscientes.

La pathologie est diagnostiquée par échocardiographie, électrocardiographie et autres techniques.

Maladies inflammatoires

Les maladies inflammatoires du myocarde apparaissent dans le contexte de lésions organiques causées par des infections bactériennes. Nous parlons ici d'endocardite, de péricardite et de quelques autres.

Malformations cardiaques

Au cours de l'échocardiographie, le médecin peut identifier diverses anomalies cardiaques congénitales ou acquises. Tous sont divisés selon certains principes, sont simples ou complexes. En même temps, les valves, les cloisons et d’autres parties du corps peuvent être affectées.

À l'aide d'ultrasons, un spécialiste évalue l'état et la taille des ventricules, des cloisons, de l'activité de la valve et d'autres caractéristiques. À temps pour identifier les défauts en utilisant l'échocardiographie peut avoir un enfant encore dans l'utérus. Cette technique est utilisée avec succès pendant la grossesse, elle est relativement sûre et informative.

C'est important! Si des manifestations gênantes sont détectées, il est recommandé de subir un examen par ultrasons.

L'échocardiographie est l'une des méthodes les plus fréquemment utilisées pour diagnostiquer les pathologies cardiovasculaires. Un équipement spécial vous permet d'identifier les violations de l'organe vital chez les enfants et les adultes en début de développement. Il est utile de choisir le bon traitement et d'éviter les complications dangereuses pour la santé.

Ce que l’échographie cardiaque montrera: normes et écarts dans le protocole de l’étude

A quoi sert EchoCG?

EchoCG est utilisé pour identifier les changements dans la structure des tissus du muscle cardiaque, les processus dystrophiques, les malformations et les maladies de cet organe.

Une étude similaire est menée chez les femmes enceintes présentant une pathologie suspectée de développement fœtal, des signes de retard de développement, la présence d'épilepsie, de diabète sucré et de troubles endocriniens.

Les indications pour l'échocardiographie peuvent être des symptômes de malformations cardiaques, avec suspicion d'infarctus du myocarde, d'anévrisme de l'aorte, de maladies inflammatoires, de néoplasmes de toute étiologie.

Une échographie du coeur doit être effectuée si de tels symptômes sont observés:

  • douleurs à la poitrine;
  • faiblesse pendant l'exercice et indépendamment de celle-ci;
  • palpitations cardiaques:
  • interruptions du rythme cardiaque;
  • gonflement des mains et des pieds;
  • complications de la grippe, des ARVI, des amygdalites, des rhumatismes;
  • hypertension artérielle.

L'examen peut être effectué sous la direction du cardiologue et de manière autonome. Il n'y a pas de contre-indications pour cela. Une préparation spéciale à l'échographie du cœur n'est pas effectuée, il suffit de se calmer et d'essayer de maintenir un état d'équilibre.

Pour le traitement de l'hypertension, nos lecteurs utilisent avec succès ReCardio. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Le spécialiste au cours de l'étude évalue les paramètres suivants:

  • l'état du myocarde dans la phase de systole et de diastole (contraction et relaxation);
  • la taille des cavités cardiaques, leur structure et l'épaisseur de la paroi;
  • l'état du péricarde et la présence d'exsudat dans la poche cardiaque;
  • le fonctionnement et la structure des valves artérielles et veineuses;
  • la présence de caillots sanguins, de tumeurs;
  • les conséquences des maladies infectieuses, l'inflammation, les souffles cardiaques.

Le traitement des résultats est le plus souvent effectué à l'aide d'un programme informatique.

Plus de détails sur cette méthodologie de recherche sont décrits dans cette vidéo:

Performance normale chez les adultes et les nouveau-nés

Il est impossible de définir des normes uniformes pour l’état du muscle cardiaque chez les hommes et les femmes, chez les adultes et les enfants d’âges différents, chez les patients jeunes et âgés. Les indicateurs ci-dessous sont des valeurs moyennes, dans chaque cas, il peut y avoir de petites différences.

Chez l'adulte, la valve aortique doit s'ouvrir de 1,5 cm ou plus, la zone d'ouverture de la valvule mitrale chez l'adulte est de 4 centimètres carrés. Le volume d'exsudat (fluide) dans la poche cardiaque ne doit pas dépasser 30 m².

Dérogations à la norme et aux principes de décodage des résultats

Grâce à l'échocardiographie, il est possible de détecter de telles pathologies du développement et du fonctionnement du muscle cardiaque et des maladies associées:

  • insuffisance cardiaque;
  • ralentissement, accélération ou rythme cardiaque intermittent (tachycardie, bradycardie);
  • préinfarctus, infarctus du myocarde;
  • l'hypertension;
  • dystonie végétative-vasculaire;
  • maladies inflammatoires: myocardite cardiaque, endocardite, péricardite exsudative ou constrictive;
  • cardiomyopathie;
  • signes d'angine de poitrine;
  • malformations cardiaques.

Le rapport d'examen est complété par un spécialiste effectuant une échographie du coeur. Les paramètres du fonctionnement du muscle cardiaque dans ce document sont indiqués en deux valeurs: la norme et les indicateurs du sujet. Le protocole peut contenir des abréviations incompréhensibles pour le patient:

  • MLW - la masse du ventricule gauche;
  • IMVG est l'indice de masse;
  • KDR - taille finale diastolique;
  • TO - axe long;
  • KO - axe court;
  • LP - oreillette gauche;
  • PP - oreillette droite;
  • EF est la fraction d'éjection;
  • MK - valvule mitrale;
  • AK - valve aortique;
  • DM - mouvement myocardique;
  • DR - taille diastolique;
  • PP - volume systolique (quantité de sang que le ventricule gauche éjecte en une contraction;
  • TMMZhPd - l'épaisseur du myocarde du septum interventriculaire dans la phase diastole;
  • TMMZhPS - le même dans la phase systole.

Diagnostics dangereux lorsque des recherches et des traitements supplémentaires sont nécessaires.

Les caractéristiques de la structure du cœur, l'épaisseur de ses parois, les caractéristiques de fonctionnement, l'état des valvules, comme indiqué dans le protocole d'échographie cardiaque, aident à poser un diagnostic correct. Selon les résultats de l'échocardiographie, le cardiologue peut proposer de subir un autre examen de laboratoire et un examen instrumental, ainsi que de prescrire un traitement.

Les résultats de l'échographie du muscle cardiaque, nécessitant un diagnostic plus détaillé:

Un ralentissement de l'ouverture de la valve artérielle, la fermeture de cette valve en phase systolique, une éjection excessivement accrue du ventricule droit sont des signes d'hypertension pulmonaire.

En d'autres termes, la pression dans l'artère pulmonaire augmente progressivement. Une augmentation du ventricule droit, une pression systolique paradoxale peuvent indiquer le même diagnostic. Dans la forme aiguë de l’hypertension, l’épaisseur de la paroi du ventricule est comprise entre 6 et 8 et 10 mm.

  • Un ventricule élargi et une paroi de l'oreillette, la présence d'une décharge de sang de l'aorte dans l'artère pulmonaire sont le signe d'une maladie cardiaque congénitale telle qu'un canal artériel ouvert reliant l'aorte à l'artère pulmonaire.
  • L’augmentation de l’épaisseur de la paroi et du volume de la cavité cardiaque, associée à un retard de développement, l’écoulement de sang dans le ventricule droit par le ventricule gauche sont les signes d’un défaut septal ventriculaire congénital, un écart entre les ventricules gauche et droit.
  • Les oreillettes épaissies, une fente dans le septum inter-auriculaire sont les signes d'un défaut congénital de ce septum.
  • L’épaississement des parois de la valve mitrale, la sténose du ventricule droit et de l’oreillette gauche sont des signes de sténose. C'est une diminution de l'espace entre le ventricule gauche et l'oreillette gauche. Signes additionnels: tachycardie, douleur au coeur, essoufflement, vertiges.
  • L'augmentation de l'épaisseur et du volume des parois de l'oreillette gauche et du ventricule, la faible compression de la valve mitrale dans la phase systole sont des signes de prolapsus de cette valve. Symptômes supplémentaires: faiblesse, essoufflement, intolérance à l'effort physique.
  • Les contractions pathologiquement faibles de la région myocardique sont un signe d'infarctus du myocarde.
  • L'humidité accumulée dans le péricarde (sac cardiaque) est un signe d'épanchement péricardique.
  • Une diminution de la fonction de contraction, une augmentation de la taille des cavités cardiaques, une diminution du volume total de l'éjection ventriculaire gauche inférieure à 50% sont des signes d'un processus inflammatoire affectant le myocarde.
  • Les branches et les ruptures des valves cardiaques sont des signes d'endocardite infectieuse.
  • Pour la déclaration du diagnostic spécifié, le cardiologue procédera à une anamnèse, prescrira un examen supplémentaire et le traitement optimal pour chaque cas spécifique.

    Que montrent les chiffres sur le tonomètre?

    • 1 Qu'est-ce que la pression artérielle?
    • 2 types de pression artérielle
    • 3 Que signifient les chiffres sur le tonomètre?
    • 4 Décrypter la pression sur le tonomètre
      • 4.1 Performance normale
      • 4.2 Déviations
        • 4.2.1 Performance maximale
        • 4.2.2 Performance inférieure

    Beaucoup de gens savent quels chiffres lors de la mesure de la pression artérielle sont la norme médicale. Mais tout le monde ne comprend pas exactement ce que signifie un indicateur particulier. Les hypertendus ne sont pas les seuls à devoir contrôler leur tension artérielle. Un rythme de vie intense et un stress fréquent entraînent des sauts de tension artérielle, même chez les personnes en bonne santé. Par conséquent, une surveillance régulière permet de contrôler l'état de santé et de réagir en temps utile aux éventuelles violations.

    Quelle est la pression artérielle?

    Les vaisseaux sanguins du corps humain sont principalement représentés par les veines et les artères. Le sang circulant dans la lumière des vaisseaux exerce une pression constante sur leurs parois. Sa force dépend de l'élasticité des parois vasculaires et de la fonction de pompage du myocarde. La pression artérielle est également appelée artérielle et est de plusieurs types: intracardiaque, veineux et capillaire. Les deux derniers types sont pratiquement indépendants du cycle cardiaque. En raison de la pression artérielle, l'oxygène et les nutriments sont transportés par le sang vers les organes internes.

    Plus l'artère est proche du cœur, plus la pression artérielle sera élevée. Lors de la mesure, les valeurs moyennes sont déterminées; par conséquent, la mesure est généralement effectuée sur l'artère brachiale, qui est suffisamment éloignée du cœur pour prendre en compte les données extraites de celle-ci. Si nécessaire, la pression artérielle est mesurée sur le poignet et pour déterminer les troubles vasculaires - sur les jambes.

    Retour à la table des matières

    Types de pression artérielle

    Il existe deux indicateurs de la pression artérielle: systolique (indice supérieur) et diastolique (indice inférieur). Le premier indique la pression maximale du sang au moment de la contraction du muscle cardiaque, le second fixe la valeur minimale lors de sa relaxation. Le stade d'augmentation de la pression artérielle est appelé systole et le stade de réduction est appelé diastole. La pression supérieure est souvent appelée "cœur", car elle dépend du nombre de battements de coeur par unité de temps et montre la résistance des parois des vaisseaux sanguins. La pression inférieure s'appelle «rénale» et reflète la résistance des vaisseaux sanguins.

    Retour à la table des matières

    Que signifient les chiffres sur le tonomètre?

    Un appareil pour mesurer la pression s'appelle un tonomètre. Il est de deux types - mécanique et électronique. Ce dernier, à son tour, est automatique et semi-automatique. L'appareil mécanique utilise une méthode sonore (auscultatoire): l'air est forcé manuellement et le pouls est entendu à l'aide d'un stéthoscope. Cette méthode nécessite certaines compétences. L'utilisation d'un tonomètre électronique simplifie grandement le processus de mesure. Ces appareils sont donc recommandés par des experts pour une utilisation à domicile. Dans un appareil semi-automatique, l'air est pompé comme dans un tonomètre mécanique et dans un automatique - à l'aide d'un logiciel. Dans les deux appareils, les lectures de pression sont automatiquement affichées sur un affichage électronique.

    Les tonomètres modernes indiquent non seulement la pression artérielle, mais également le pouls, le niveau de charge...

    La pression artérielle est mesurée en millimètres de mercure et indiquée par deux chiffres dans la barre oblique droite: 120/80 mm Hg. où le premier chiffre est l'indice systolique (sys) et le second est le diastolique (dia). Le troisième chiffre sur le tonomètre indique le pouls. La mesure du pouls vous permet de connaître les éventuelles irrégularités du système cardiovasculaire. Chez un adulte en bonne santé, le cœur bat à une fréquence de 60 à 80 battements / min. Les indicateurs de tonomètre peuvent ne pas être fiables si les règles de la manipulation ne sont pas suivies. Mesurer la pression artérielle doit être dans une position assise calme, la main doit être détendue et le brassard ne doit pas être en dessous du niveau de la cellule cardiaque.

    Retour à la table des matières

    Décrypter la pression sur le tonomètre

    Afin de déchiffrer correctement les mesures, vous devez d’abord comprendre ce qu’est une norme commune et individuelle. Il existe des normes moyennes, mais il est préférable de ne pas vous focaliser sur elles, mais sur votre pression de travail. On peut le déterminer en surveillant les chiffres indiquant une pression sur plusieurs jours deux fois par jour, une heure après le réveil du matin et le soir.

    Retour à la table des matières

    Performance normale

    Le concept de la norme dans la mesure de la pression artérielle est relatif, car de nombreux facteurs influencent le résultat: le moment où la mesure est effectuée; état psychologique d'une personne; médicaments ou médicaments stimulants; exercice et plus. Cependant, au cours de la recherche médicale effectuée, les normes optimales ont été déterminées. Ils dépendent du sexe, de l'âge et de la prédisposition génétique. Les valeurs moyennes de pression en fonction du sexe et de l'âge sont présentées dans le tableau:

    Ce que l’échographie cardiaque montrera: normes et écarts dans le protocole de l’étude

    L'échographie cardiaque est une méthode de diagnostic informative et sans danger. Échocardiographie (EchoCG), que cette étude montrera-t-elle, quelles maladies détecte-t-elle et qui doit la subir?

    La valeur de cette méthode de diagnostic est qu’elle est capable de déterminer la pathologie du muscle cardiaque très tôt, lorsque le patient ne présente pas encore de symptômes de maladie cardiaque. La simplicité et la sécurité de la méthode permettent son utilisation chez les enfants et les adultes.

    Pour les indications graves, il est possible de déterminer à l'aide d'une échocardiographie les pathologies du développement du cœur du fœtus avant même la naissance de l'enfant.

    A quoi sert EchoCG?

    EchoCG est utilisé pour identifier les changements dans la structure des tissus du muscle cardiaque, les processus dystrophiques, les malformations et les maladies de cet organe.

    Une étude similaire est menée chez les femmes enceintes présentant une pathologie suspectée de développement fœtal, des signes de retard de développement, la présence d'épilepsie, de diabète sucré et de troubles endocriniens.

    Les indications pour l'échocardiographie peuvent être des symptômes de malformations cardiaques, avec suspicion d'infarctus du myocarde, d'anévrisme de l'aorte, de maladies inflammatoires, de néoplasmes de toute étiologie.

    Une échographie du coeur doit être effectuée si de tels symptômes sont observés:

    • douleurs à la poitrine;
    • faiblesse pendant l'exercice et indépendamment de celle-ci;
    • palpitations cardiaques:
    • interruptions du rythme cardiaque;
    • gonflement des mains et des pieds;
    • complications de la grippe, des ARVI, des amygdalites, des rhumatismes;
    • hypertension artérielle.

    L'examen peut être effectué sous la direction du cardiologue et de manière autonome. Il n'y a pas de contre-indications pour cela. Une préparation spéciale à l'échographie du cœur n'est pas effectuée, il suffit de se calmer et d'essayer de maintenir un état d'équilibre.

    Le spécialiste au cours de l'étude évalue les paramètres suivants:

    • l'état du myocarde dans la phase de systole et de diastole (contraction et relaxation);
    • la taille des cavités cardiaques, leur structure et l'épaisseur de la paroi;
    • l'état du péricarde et la présence d'exsudat dans la poche cardiaque;
    • le fonctionnement et la structure des valves artérielles et veineuses;
    • la présence de caillots sanguins, de tumeurs;
    • les conséquences des maladies infectieuses, l'inflammation, les souffles cardiaques.

    Le traitement des résultats est le plus souvent effectué à l'aide d'un programme informatique.

    Plus de détails sur cette méthodologie de recherche sont décrits dans cette vidéo:

    Performance normale chez les adultes et les nouveau-nés

    Il est impossible de définir des normes uniformes pour l’état du muscle cardiaque chez les hommes et les femmes, chez les adultes et les enfants d’âges différents, chez les patients jeunes et âgés. Les indicateurs ci-dessous sont des valeurs moyennes, dans chaque cas, il peut y avoir de petites différences.

    Chez l'adulte, la valve aortique doit s'ouvrir de 1,5 cm ou plus, la zone d'ouverture de la valvule mitrale chez l'adulte est de 4 centimètres carrés. Le volume d'exsudat (fluide) dans la poche cardiaque ne doit pas dépasser 30 m².

    Dérogations à la norme et aux principes de décodage des résultats

    Grâce à l'échocardiographie, il est possible de détecter de telles pathologies du développement et du fonctionnement du muscle cardiaque et des maladies associées:

    • insuffisance cardiaque;
    • ralentissement, accélération ou rythme cardiaque intermittent (tachycardie, bradycardie);
    • préinfarctus, infarctus du myocarde;
    • l'hypertension;
    • dystonie végétative-vasculaire;
    • maladies inflammatoires: myocardite cardiaque, endocardite, péricardite exsudative ou constrictive;
    • cardiomyopathie;
    • signes d'angine de poitrine;
    • malformations cardiaques.

    Le rapport d'examen est complété par un spécialiste effectuant une échographie du coeur. Les paramètres du fonctionnement du muscle cardiaque dans ce document sont indiqués en deux valeurs: la norme et les indicateurs du sujet. Le protocole peut contenir des abréviations incompréhensibles pour le patient:

    • MLW - la masse du ventricule gauche;
    • IMVG est l'indice de masse;
    • KDR - taille finale diastolique;
    • TO - axe long;
    • KO - axe court;
    • LP - oreillette gauche;
    • PP - oreillette droite;
    • EF est la fraction d'éjection;
    • MK - valvule mitrale;
    • AK - valve aortique;
    • DM - mouvement myocardique;
    • DR - taille diastolique;
    • PP - volume systolique (quantité de sang que le ventricule gauche éjecte en une contraction;
    • TMMZhPd - l'épaisseur du myocarde du septum interventriculaire dans la phase diastole;
    • TMMZhPS - le même dans la phase systole.

    Diagnostics dangereux lorsque des recherches et des traitements supplémentaires sont nécessaires.

    Les caractéristiques de la structure du cœur, l'épaisseur de ses parois, les caractéristiques de fonctionnement, l'état des valvules, comme indiqué dans le protocole d'échographie cardiaque, aident à poser un diagnostic correct. Selon les résultats de l'échocardiographie, le cardiologue peut proposer de subir un autre examen de laboratoire et un examen instrumental, ainsi que de prescrire un traitement.

    Les résultats de l'échographie du muscle cardiaque, nécessitant un diagnostic plus détaillé:

    Un ralentissement de l'ouverture de la valve artérielle, la fermeture de cette valve en phase systolique, une éjection excessivement accrue du ventricule droit sont des signes d'hypertension pulmonaire.

    En d'autres termes, la pression dans l'artère pulmonaire augmente progressivement. Une augmentation du ventricule droit, une pression systolique paradoxale peuvent indiquer le même diagnostic. Dans la forme aiguë de l’hypertension, l’épaisseur de la paroi du ventricule est comprise entre 6 et 8 et 10 mm.

  • Un ventricule élargi et une paroi de l'oreillette, la présence d'une décharge de sang de l'aorte dans l'artère pulmonaire sont le signe d'une maladie cardiaque congénitale telle qu'un canal artériel ouvert reliant l'aorte à l'artère pulmonaire.
  • L’augmentation de l’épaisseur de la paroi et du volume de la cavité cardiaque, associée à un retard de développement, l’écoulement de sang dans le ventricule droit par le ventricule gauche sont les signes d’un défaut septal ventriculaire congénital, un écart entre les ventricules gauche et droit.

    Pour la déclaration du diagnostic spécifié, le cardiologue procédera à une anamnèse, prescrira un examen supplémentaire et le traitement optimal pour chaque cas spécifique.

    uziprosto.ru

    Encyclopédie échographie et IRM

    Diagnostic échographique du coeur: normes et pathologies échographiques

    Le cœur est l'un des plus importants pour maintenir la vie des organes. Par conséquent, cet organe a une organisation à la fois structurelle et fonctionnelle assez compliquée. Pour diagnostiquer les troubles cardiaques, de nombreuses méthodes de diagnostic ont été inventées ou adaptées: à partir de l'examen et jusqu'à la tomographie de contraste. Cependant, toutes les méthodes ne peuvent pas afficher simultanément l'état de la structure et du fonctionnement du moteur le plus important en temps réel. Le diagnostic par ultrasons répond à ces exigences.

    Indications et contre-indications

    Les indications de l'échographie cardiaque, en règle générale, sont déterminées lors de l'examen clinique.

    • Examen de routine des nouveau-nés, des adolescents en période de croissance intensive, des athlètes et des femmes en phase de planification de la grossesse
    • Troubles du rythme cardiaque
    • L'hypertension
    • Après avoir souffert de pathologies cardiovasculaires aiguës
    • Signes cliniques de modifications de la structure cardiaque (élargissement des limites des ventricules et des oreillettes, faisceau vasculaire, configuration pathologique, bruit au-dessus des points de la valve)
    • Signes ECG d'irrégularités dans la structure ou la fonction du cœur
    • Lorsque les données sont disponibles pour l'insuffisance cardiaque
    • Avec des maladies rhumatismales
    • Si une endocardite bactérienne est suspectée
    • Suspicion de maladie cardiaque inflammatoire ou de péricarde pour une autre raison
    • Traitement de suivi ou surveillance avant et après une chirurgie cardiaque
    • Contrôle pendant la ponction péricardique

    Les contre-indications pour l'échographie du coeur, ainsi que les contre-indications pour l'échographie pour le moment, ne sont pas disponibles.

    Il existe certaines limitations, par exemple, lors de la réalisation d'une procédure d'échographie transthoracique du coeur chez les personnes gravement graisseuses ou présentant une lésion sous-cutanée grave dans la zone de la procédure, avec un stimulateur cardiaque établi.

    Il est difficile de réaliser des ultrasons avec une aération accrue des poumons, qui recouvrent de plus en plus le cœur et le changement de phase du support reflète les ultrasons.

    La préparation

    Avant qu'une échographie du coeur ne nécessite pas de formation spéciale, il n'est pas nécessaire de suivre un régime ni de modifier le régime de consommation d'alcool. Il est important que l’anxiété au cours de la procédure puisse quelque peu fausser les résultats, car le cœur est l’un des premiers organes à réagir aux changements d’humeur.

    La procédure est sans douleur et sans danger, il n’ya donc aucune raison de s’inquiéter. Aussi, avant que l'échographie n'est pas recommandé d'utiliser des substances qui peuvent affecter le rythme et la conductivité du cœur (ne pas fumer pendant 2 heures). Lors de la réalisation d'une échographie transœsophagienne, une anesthésie est nécessaire: une anesthésie locale de la cavité buccale est réalisée et, si nécessaire, une anesthésie générale pour l'insertion du capteur.

    Comment est le diagnostic

    L'échographie cardiaque peut être réalisée de différentes manières. L'utilisation la plus courante des méthodes transthoraciques et transoesophagiennes.

    Avec la méthode transthoracique par ultrasons, le capteur est installé sur la région du sternum dans ses tiers moyen et inférieur et dans la région gauche du thorax. Le patient est couché sur le côté gauche. Un gel acoustique spécial est appliqué sur la zone de projection de l’organe à tester, ce qui facilite les ultrasons. La procédure ne dure généralement pas plus d'une demi-heure.

    Une échographie transœsophagienne est effectuée après l'installation de la sonde à ultrasons dans la lumière de l'œsophage. Dans ce dernier cas, il n’ya pas d’obstacle sous forme de tissu pulmonaire ni de graisse sous-cutanée prononcée possible pour les ultrasons.

    L'œsophage est très pratique pour l'étude car il se situe très près du cœur et directement au niveau de l'oreillette gauche, sans le péricarde. Cependant, l'installation du capteur dans l'œsophage peut entraîner des inconvénients considérables pour le patient. Dans ce cas, une formation spécifique est nécessaire - une anesthésie générale.

    L'échocardiographie de stress est un autre moyen de diagnostiquer par ultrasons des maladies du système cardiovasculaire. Cette méthode implique une échographie du coeur après stimulation de son travail. Pour cela, des préparations spéciales ou des exercices peuvent être utilisés.

    Cette méthode est utilisée dans le diagnostic de la cardiopathie ischémique, des troubles du rythme du rythme ou de l'insuffisance fonctionnelle des valves (lorsque ces troubles sont causés sous la supervision d'un médecin pour sa détection et sa documentation).

    Séparément, il y a une dopplerographie par ultrasons. Cette méthode est basée sur la réflexion des ultrasons sur une période de temps à partir d'un point qui a changé de position et est conçue pour détecter les violations du flux sanguin, en particulier pour le cœur - dans ses cavités. En déterminant la vitesse et la direction du flux sanguin, il est possible de déterminer l’état des valves: débit, insuffisance ou sténose.

    Diagnostic cardiaque fœtal

    Pour déterminer l'état du cœur fœtal, une autre méthode est utilisée - la cardiotocographie, qui examine le rythme cardiaque fœtal, le rythme, l'accélération et le ralentissement afin de détecter l'hypoxie intra-utérine fœtale.

    Les résultats de l'étude: déviations et normes

    Résultats normaux

    1. L'échographie du coeur est d'abord examinée et évaluée en fonction des indicateurs de l'aorte. Dans la partie ascendante, son diamètre ne dépasse normalement pas 40 mm. L'artère pulmonaire est normale entre 11 et 22 mm.
    2. Indicateurs de l'oreillette gauche: sa taille devrait être comprise entre 20 et 36 mm.
    3. Ventricule droit: épaisseur de paroi - 2-4 mm, diamètre compris entre 7 et 26 mm.
    4. Ventricule gauche: diamètre diastolique final 37–55 mm
    5. diamètre systolique final de 26–37 mm,
    6. volume diastolique de 55 à 149 ml,
    7. volume systolique de 18 à 40 ml (respectivement, la fraction d’éjection de 55 à 65%),
    8. paroi arrière épaisseur 9–11 mm.
    9. L'épaisseur du septum interventriculaire est de 9–10 mm (légère diminution de la systole).
    10. La vitesse maximale du flux sanguin à travers la valve mitrale est comprise entre 0,6 et 1,3 m / s.
    11. à travers la valve tricuspide 0,3 - 0,7 m / s,
    12. la surface de l'orifice auriculo-ventriculaire gauche est d'environ 5 cm², la droite d'environ 6 cm²,
    13. l'épaisseur des soupapes ne doit pas dépasser 2 mm.
    14. Les valvules sont normalement lisses, complètement fermées dans la systole des ventricules et prolabiruut pas plus de 2 mm, dans la systole auriculaire ouverte sans sténose.
    15. Valve aortique: trou d'environ 3-4 cm².

    Signes de pathologies échographiques

    • L'hypertension artérielle et l'hypertension artérielle symptomatique (syndrome de l'hypertension artérielle dans d'autres maladies) se caractérisent par un épaississement de la paroi ventriculaire gauche. Il est également possible qu’il existe une cause d’hypertension: coarctation de l’aorte (rétrécissement après que l’artère sous-clavière gauche a quitté l’arc - au site du ligament artériel) ou dysfonctionnement de la valve aortique (sténose), expansion de l’aorte dans la partie ascendante. De plus, les plaques athéroscléreuses découvertes dans l’ouverture aortique peuvent provoquer une hypertension artérielle.
    • Cardiopathie valvulaire. Ces violations sont caractérisées par des trous de valve de sténose ou, inversement, par une insuffisance de valve. La valve mitrale est le plus souvent touchée.

    Sténose de la valve mitrale

    Avec sa sténose, le symptôme le plus important sera une réduction de la région de l'orifice auriculo-ventriculaire gauche, une fermeture précoce des valves de la valve (plus tôt que la valve tricuspide), des signes supplémentaires d'une ouverture plus lente de la valve dans la systole auriculaire, un épaississement de la paroi auriculaire gauche, une expansion de sa cavité, peut apparaître plus tard - l’épaississement des parois du ventricule droit et de l’oreillette droite, ce qui réduit le remplissage du ventricule gauche et, par conséquent, la libération dans l’aorte.

    Insuffisance de la valve mitrale

    Cette pathologie est caractérisée par la présence d'un flux sanguin inversé (régurgitation) dans la systole du ventricule gauche à l'oreillette gauche: au stade de la lumière, 30% de la fraction d'éjection est atteinte, dans le milieu jusqu'à 50%, dans le cas du flux intense, la majeure partie du volume de l'oreillette ne se remplissant pas du sang pulmonaire. les veines et du ventricule gauche. Une hypertrophie compensatoire ultérieure de la paroi ventriculaire gauche et une augmentation de sa cavité se développent. Les maladies rhumatismales provoquent le plus souvent une telle maladie cardiaque.

    Valve tricuspide pathologique

    Les défauts valvulaires (sténose et insuffisance) de la valvule tricuspide sont moins fréquents, leurs signes échographiques sont similaires à ceux des vices mitraux, à l'exception de l'absence de manifestations du côté gauche du cœur dans une sténose tricuspide.

    • Défauts aortiques: la sténose est caractérisée par une diminution de la surface de l'orifice aortique, avec le temps l'épaississement du myocarde ventriculaire gauche se développe pour résister à la résistance des valves. L'insuffisance aortique est caractérisée par une fermeture incomplète de la valve en diastole et, par conséquent, par une régurgitation partielle du sang dans la cavité du ventricule gauche. Les indicateurs sont les mêmes: 30% du reflux - pour une sévérité légère, 30 à 50% pour le degré modéré et plus de 50% - une insuffisance aortique sévère (une échographie détermine également la longueur du flux sanguin projeté dans le ventricule gauche: respectivement, par degré de gravité 5 mm, 5 –10 mm et plus de 10 mm).
    • Les défauts de la valve de l'artère pulmonaire ont des manifestations similaires à celles de l'aorte, mais sont beaucoup moins fréquents.
    • L'endocardite bactérienne crée une image de l'insuffisance aortique (généralement) due à un changement de la configuration normale des feuillets valvulaires. Outre les modifications du cœur, caractéristiques de l'insuffisance aortique, des végétations bactériennes sont détectées lors de l'échographie des valves, qui sont à la base du diagnostic.
    • État post-infarctus.

    L’infarctus du myocarde est généralement diagnostiqué à l’aide de méthodes d’examen plus rapides et plus simples, qui permettent de diagnostiquer une affection aiguë et de prendre des mesures urgentes. Par conséquent, l'échographie est davantage utilisée pour évaluer les dommages causés au muscle cardiaque par le processus pathologique et pour clarifier le foyer de l'infarctus.

    Localisation de la lésion - détermination de la zone de modification de l'échogénicité de la paroi du ventricule gauche, y compris du tissu cicatriciel et des zones d'activité motrice réduite ou absente.

    Les complications de l'infarctus du myocarde détectées par échographie peuvent inclure: un anévrisme cardiaque (saillie d'une paroi ventriculaire gauche amincie dans la cavité péricardique), une rupture du septum interventriculaire (égalisation de la pression sanguine dans les ventricules gauche et droit), une rupture de la paroi cardiaque et une tamponnade (remplissage de la cavité de la vessie, augmentation de la pression à cet endroit et perturbation du cœur), rupture du muscle papillaire (elle maintient la foliole de la valve mitrale, respectivement, lorsque le muscle est rompu par une échographie, signes d'insuffisance de la valve) et autres.

    Après un infarctus du myocarde reporté ou dans sa période aiguë, des troubles de la conduction ou du rythme cardiaque peuvent apparaître.

    • Rythme myocardique et troubles de la conduction.

    Encore une fois, l'électrocardiographie est décisive dans le diagnostic. Cependant, l'échographie peut être utilisée pour clarifier la nature du trouble: clarifier le taux de réduction des chambres individuelles, identifier les changements dans la structure du myocarde (cicatrice post-infarctus), pouvant causer divers troubles de la conduction, extrasystoles.

    La péricardite est sèche (inflammation du sac péricardique), effusive (un liquide apparaît dans la cavité - exsudat) et constrictive (après le rinçage du péricarde entre les feuilles, des pointes de fibrine peuvent se former, ce qui limite le mouvement du cœur). Mieux sur l'échographie peut déterminer l'accumulation de liquide, qui ressemble à une extension de la bande hypoéchogène autour du cœur. En outre, la tâche de l'échographie est de surveiller les aiguilles pour l'aspiration de ce fluide.

    Conclusion

    L'échographie est aujourd'hui une méthode presque universelle pour étudier les troubles de divers systèmes de l'organisme, y compris cardiovasculaires. ECHO du coeur est utilisé avec succès pour identifier des pathologies organiques et fonctionnelles du coeur.

    Échographie du coeur: transcription, normale

    Si vous avez déjà subi une échographie des reins ou, par exemple, des organes abdominaux, souvenez-vous que, pour une interprétation approximative de leurs résultats, vous ne devez pas forcément consulter un médecin. Vous pouvez apprendre les informations de base avant de consulter un médecin. Les résultats de l'échographie cardiaque ne sont pas si faciles à comprendre. Par conséquent, il peut être difficile de les résoudre, surtout si vous démontez chaque indicateur par numéro.

    Bien entendu, vous pouvez simplement regarder les dernières lignes du formulaire, où le résumé de la recherche générale est écrit, mais cela ne clarifie pas toujours la situation. Afin de mieux comprendre les résultats obtenus, nous vous donnerons les normes de base de l’échographie cardiaque et les éventuels changements pathologiques qui peuvent être établis par cette méthode.

    Normes en échographie pour les cavités cardiaques

    Pour commencer, nous donnons quelques chiffres qui seront certainement présents dans chaque conclusion de l’échocardiographie Doppler. Ils reflètent les divers paramètres de la structure et de la fonction des différentes chambres du cœur. Si vous êtes un pédant et que vous déchiffrez vos données de manière responsable, portez une attention particulière à cette section. Vous trouverez peut-être ici les informations les plus détaillées par rapport à d'autres sources Internet destinées à un large éventail de lecteurs. Différentes sources peuvent avoir des données légèrement différentes. voici les chiffres sur les matériaux du manuel «Normes en médecine» (Moscou, 2001).

    Paramètres du ventricule gauche

    La masse du myocarde du ventricule gauche: hommes - 135-182 g, femmes - 95-141 g.

    L'indice de masse du myocarde du ventricule gauche (dans la forme appelée souvent IMVG): hommes 71-94 g / m2, femmes 71-89 g / m2.

    Volume diastolique final (PFE) du ventricule gauche (volume du ventricule au repos): hommes - 112 ± 27 (65-193) ml, femmes 89 ± 20 (59-136) ml

    Taille de l'extrémité diastolique (CDR) du ventricule gauche (la taille du ventricule en centimètres qu'il a au repos): 4,6 - 5,7 cm

    Taille systolique finale (CAD) du ventricule gauche (taille du ventricule qu’il a lors de la contraction): 3,1 à 4,3 cm

    Épaisseur de paroi de diastole (en dehors des contractions cardiaques): 1,1 cm

    En cas d’hypertrophie - augmentation de l’épaisseur de la paroi du ventricule due à une sollicitation excessive du cœur - ce chiffre augmente. Les figures 1,2–1,4 cm indiquent une hypertrophie non significative, 1,4–1,6 moyenne modérée, 1,6–2,0 moyenne significative, et une valeur supérieure à 2 cm indique un degré élevé d'hypertrophie.

    Fraction d'émission (FE): 55-60%.

    Au repos, les ventricules sont remplis de sang, qui ne leur est pas complètement éjecté lors des contractions (systole). La fraction d'éjection indique la quantité de sang projetée par le cœur lors de chaque contraction par rapport à la quantité totale, normalement un peu plus de la moitié. Avec une diminution du taux de FE, ils parlent d’insuffisance cardiaque, ce qui signifie que le corps pompe de manière inefficace le sang et qu’il peut stagner.

    Volume systolique (quantité de sang émis par le ventricule gauche lors d’une contraction): 60-100 ml.

    Paramètres du ventricule droit

    Epaisseur de paroi: 5 ml

    L'indice de taille est 0,75-1,25 cm / m2

    Taille diastolique (taille seule) 0,95-2,05 cm

    Les paramètres du septum interventriculaire

    Epaisseur au repos (épaisseur diastolique): 0,75-1,1 cm

    Excursion (se déplaçant d’un côté à l’autre lors des contractions cardiaques): 0,5 à 0,95 cm On observe une augmentation de cet indicateur, par exemple dans certaines malformations cardiaques.

    Paramètres de l'oreillette droite

    Pour cette cavité cardiaque, seule la valeur de BWW est déterminée - le volume au repos. Une valeur inférieure à 20 ml indique une diminution du poids corporel, un indicateur supérieur à 100 ml indique une augmentation et un poids corporel supérieur à 300 ml se manifeste avec une augmentation très significative de l'oreillette droite.

    Paramètres de l'oreillette gauche

    Taille: 1.85-3.3 cm

    Indice de taille: 1,45 - 2,9 cm / m2.

    Très probablement, même une étude très détaillée des paramètres des cavités cardiaques ne vous donnera pas de réponses particulièrement claires à votre question sur la santé. Vous pouvez simplement comparer vos indicateurs avec ceux optimaux et sur cette base tirer des conclusions préliminaires quant à savoir si tout est tout à fait normal. Pour plus d'informations, contactez un spécialiste; pour une couverture plus large, le volume de cet article est trop petit.

    Normes en échographie pour les valves cardiaques

    L’interprétation des résultats de l’inspection des vannes devrait représenter une tâche plus simple. Vous n'aurez qu'à regarder la conclusion générale à propos de leur état. Il n'y a que deux processus pathologiques principaux, les plus courants: la sténose et l'insuffisance valvulaire.

    Le terme «sténose» fait référence au rétrécissement de l'ouverture de la valve, dans laquelle la chambre suprême du cœur pompe à peine le sang et peut subir une hypertrophie, ce que nous avons vu dans la section précédente.

    L'échec est la condition opposée. Si, pour une raison quelconque, les valves de la valve, qui empêchent normalement l'inversion du sang, cessent de remplir leurs fonctions, le sang qui est passé d'une chambre du cœur à une autre revient partiellement, ce qui réduit l'efficacité de l'organe.

    Selon la gravité du trouble, la sténose et l'insuffisance peuvent atteindre 1,2 ou 3 degrés. Plus le degré est élevé, plus la pathologie est grave.

    Parfois, à la conclusion d'une échographie du cœur, on peut répondre à une définition comme «insuffisance relative». Dans cet état, la valve elle-même reste normale et des troubles de la circulation sanguine surviennent du fait que des modifications pathologiques se produisent dans les cavités cardiaques adjacentes.

    Normes en échographie péricardique

    Le péricarde, ou péricarde, est le "sac" qui entoure le cœur à l'extérieur. Il se confond avec l'organe dans la région de la décharge des vaisseaux, dans sa partie supérieure, et entre celui-ci et le cœur lui-même, une cavité en forme de fente.

    La pathologie la plus courante du péricarde est un processus inflammatoire, ou péricardite. Avec la péricardite, des adhérences peuvent se former entre le péricarde et le cœur et accumuler des liquides. Normalement, il est de 10-30 ml, 100 ml indique une petite accumulation, et plus de 500 parle d'une accumulation importante de liquide, ce qui peut entraîner des difficultés à travailler le cœur et à le presser...

    Pour maîtriser la spécialité de cardiologue, une personne doit d'abord étudier dans une université pendant 6 ans, puis étudier la cardiologie séparément pendant au moins un an. Un médecin qualifié possède toutes les connaissances nécessaires, grâce auxquelles il peut non seulement déchiffrer facilement la conclusion d'une échographie du coeur, mais aussi diagnostiquer et prescrire un traitement en fonction. Pour cette raison, le spécialiste ne doit pas déchiffrer les résultats d'une étude aussi complexe, telle qu'une échocardiographie, et ne pas essayer de le faire vous-même, car il «cueille» longtemps et sans succès des chiffres et tente de comprendre le sens de ces indicateurs. Cela vous fera économiser beaucoup de temps et de nerfs, car vous n'aurez pas à vous soucier de vos propres conclusions, probablement décevantes et, encore plus probablement, erronées concernant votre santé.