Occlusion des artères des jambes et son traitement

Les violations de la perméabilité vasculaire et les maladies qui leur sont associées peuvent avoir de graves conséquences, voire une invalidité. Les maladies des organes et des systèmes de formation du sang prennent des formes de plus en plus graves et sont très courantes. L'occlusion des artères se manifeste par une violation aiguë et aiguë de l'apport sanguin. Cela est dû au blocage du vaisseau et à la propagation du processus pathologique causé par la formation de thrombus ou une exposition traumatique.

Occlusion et ses causes

Nous avons constaté que l'occlusion se produit en raison d'un blocage du navire. Quels facteurs peuvent causer ce même blocage?

Les causes du processus pathologique sont dues aux types de dommages:

  1. Le vaisseau est affecté par un processus inflammatoire infectieux. Le résultat est qu'il est bloqué par des accumulations purulentes et des caillots sanguins. Ce type d'occlusion d'un membre inférieur s'appelle une embolie.
  2. Le blocage du vaisseau avec des bulles d’air est une complication grave dans le contexte illettré d’un système de perfusion intraveineuse et d’une injection intraveineuse. La même complication peut se développer en raison de maladies pulmonaires graves et de blessures. C'est ce qu'on appelle une embolie aérienne.
  3. Dans les maladies pathologiques du cœur, un embole artériel peut se développer. Il se caractérise par l'encrassement du vaisseau avec des caillots sanguins venant directement du cœur. Dans certains cas, ils se forment dans ses valves.
  4. Une embolie mortelle peut survenir en raison de blessures, de troubles métaboliques et d'obésité. Dans ce cas, le vaisseau est bouché par un thrombus constitué de tissu adipeux.

Un blocage vasculaire peut survenir dans le contexte des maladies suivantes:

  • thromboembolie (plus de 90% des cas d’occlusion se produisent à l’arrière plan);
  • infarctus du myocarde;
  • maladie cardiaque;
  • maladie ischémique;
  • hypertension et arythmie;
  • athérosclérose;
  • anévrisme cardiaque;
  • période postopératoire sur les artères;
  • vasospasme;
  • blessures liées à l'électricité;
  • la leucémie;
  • les engelures aux extrémités.

Processus d'occlusion

À la suite d'un spasme ou d'une action mécanique, un thrombus se forme et le vaisseau se bloque. Ceci est facilité par une diminution du débit sanguin, un trouble de la coagulation et un changement pathologique de la paroi vasculaire.

Des troubles ischémiques associés au fait qu’un trouble métabolique se produit, une insuffisance en oxygène et une acidose sont notés. À la suite de ces réactions, des éléments cellulaires meurent, ce qui provoque un gonflement et une perturbation persistante de la circulation sanguine.

Types d'occlusion

En fonction de la localisation du processus pathologique, on distingue les types de blocage des membres inférieurs suivants:

  1. La défaite des petites artères, entraînant une souffrance des pieds et de la jambe. C'est le type d'occlusion le plus courant.
  2. Obstruction des artères de gros et moyen diamètre. Les parties iliaques et fémorales des membres inférieurs sont atteintes. Une maladie telle que l'occlusion de l'artère fémorale superficielle survient.
  3. Il existe souvent un type d'occlusion mixte, lorsque les deux types précédents existent simultanément. Par exemple, affection de l'artère poplitée et de la jambe inférieure.

Les symptômes

Les symptômes se développent progressivement et provoquent les étapes suivantes de la maladie.

Stade I

Elle se caractérise par la pâleur de la peau et le refroidissement des membres. Avec la marche longue, la fatigue des jambes se manifeste dans les muscles du mollet.

Étape II

A est marqué par la douleur liée à la constriction et au caractère croissant de la personne qui marche sur de courtes distances. Les signes caractéristiques sont une raideur et une légère boiterie.

Les douleurs B sont aiguës, ne permettent pas de parcourir de longues distances. La boiter est en croissance.

Étape III

Les douleurs sont prononcées. La douleur aiguë ne disparaît pas au repos des membres inférieurs.

Étape IV

Violations de l'intégrité de la peau, exprimées en changements trophiques. De la gangrène et des ulcères se forment sur les membres affectés.

Diagnostics

Le diagnostic de l'occlusion des artères des membres inférieurs est basé sur un certain nombre de procédures suivantes:

  1. Examen des membres par un chirurgien vasculaire. Visuellement, vous pouvez voir la sécheresse et l'amincissement de la peau, un gonflement et un gonflement.
  2. Scan des artères. Cette méthode vous permet de détecter l'emplacement du blocage du navire.
  3. Cheville-index brachial. Il s'agit d'une étude au cours de laquelle le débit sanguin des membres est évalué.
  4. MSCT-angiographie. Il est utilisé comme une méthode supplémentaire pour la non-information du reste.
  5. Angiographie avec rayons X et agent de contraste.

Traitement

Le traitement est effectué par un chirurgien vasculaire et est effectué en fonction du stade de la maladie.

La maladie de stade I est traitée de manière conservatrice. Pour ce faire, utilisez la gamme de médicaments suivante:

  • agents thrombolytiques;
  • antispasmodiques;
  • médicaments fibrinolytiques.

Souvent prescrit des procédures de physiothérapie ayant un effet positif. C'est la magnétothérapie, la barothérapie et d'autres. La plasmophérèse a également prouvé son efficacité.

La phase II nécessite une intervention chirurgicale, qui comprend:

  • thrombectomie (excision de thrombus);
  • la manœuvre;
  • prothèses vasculaires.

Ces manipulations vous permettent de rétablir un flux sanguin normal dans les membres inférieurs.

La phase III comprend une intervention chirurgicale d'urgence comprenant:

  • thrombectomie;
  • la manœuvre;
  • fasciotomie;
  • nécrotomie;
  • amputation économe.

Le stade IV implique uniquement l'amputation du membre, car une intervention au niveau vasculaire peut entraîner des complications et la mort.

Prévention

La prévention comprend les mesures suivantes:

  1. Contrôle de la pression artérielle. Traitement opportun de l'hypertension.
  2. Le régime alimentaire devrait exclure les aliments gras et frits et être enrichi en fibres végétales.
  3. Exercice modéré, perte de poids.
  4. Le tabac et la consommation d'alcool sont exclus.
  5. Minimiser les situations stressantes.

Au moindre signe d'occlusion des membres inférieurs, il est nécessaire de procéder à un examen par un chirurgien vasculaire. Les conséquences graves peuvent être évitées si vous faites appel à un spécialiste à temps.

Symptômes et traitement de l'occlusion de l'artère du pied

L'occlusion est une déficience aiguë du débit sanguin associée au rétrécissement ou au blocage complet des vaisseaux sanguins. Il survient en tant que symptôme d'une maladie spécifique et provoque des modifications pathologiques dans les tissus et organes voisins.

Causes de l'occlusion

Par lieu d'occlusion sont:

Cette anomalie a plusieurs causes principales.

Embolie

Une barrière se forme dans le vaisseau sous la forme d'une certaine formation étrangère au site de bifurcations.

On distingue les types d’embolie suivants:

  • Émergé sur le fond de l'infection. Les accumulations de pus ou de micro-organismes inhibent le flux sanguin.
  • Air. La bulle d'air pénètre dans l'artère et engorge le vaisseau. Se produit à la suite d'un traumatisme respiratoire ou d'injections imprécises.
  • Gras Les cellules adipeuses s'accumulent dans le thrombus. Cet embole peut frapper une personne à la fois en raison de dommages et sur le fond de perturbations métaboliques dans le corps.
  • Artériel En présence de malformations cardiaques dans les valvules sont formés des caillots de sang mobiles.

Thrombose

Sur les parois des artères s'accumulent progressivement des grappes de cellules étrangères qui bloquent la circulation du sang.

Même si le vaisseau ne se rétrécit pas jusqu'au bout, le site de thrombose devient sensible à la thromboembolie.

Anévrisme

Il s’agit d’une forte augmentation des parois vasculaires, prédisposant à la défaite de cette région par thrombose ou embolie.

Blessures

À la suite d'une violation de l'intégrité du tissu musculaire ou osseux, une partie des cellules est séparée et commence à voyager dans le sang, s'accumulant et provoquant une thrombose.

Présence de maladies de fond

L'occlusion des artères des membres inférieurs ne se produit jamais en tant que phénomène indépendant. Cela peut être une conséquence ou un symptôme des maladies suivantes:

  • toute anomalie dans le travail du cœur: crise cardiaque, malformation, ischémie, anévrisme;
  • haute pression;
  • blessure due à un choc électrique;
  • les engelures.

Processus d'occurrence

L'algorithme pour le développement de l'occlusion est le suivant:

  1. Un caillot de sang se forme dans le système circulatoire.
  2. Il obstrue le navire.
  3. Le flux sanguin ralentit ou s'arrête complètement.
  4. Des déformations occlusives de la paroi vasculaire se produisent, des modifications pathologiques des tissus sont déclenchées.

Quand l'ischémie survient:

  • troubles métaboliques;
  • manque d'oxygène;
  • une acidose;
  • gonflement.

Types et stades d'occlusion

Les occlusions de jambe diffèrent par la localisation du problème dans le sang:

  • Obstruction de petites artères. Cela affecte les pieds et les jambes.
  • La défaite des grands et moyens. Les artères iliaques et fémorales souffrent.
  • Type mixte, combinant les deux précédents (occlusion de l'artère poplitée et du bas de la jambe).

La maladie se développe généralement par étapes et présente les symptômes suivants:

  1. La peau des jambes devient pâle et froide au toucher. La fatigue apparaît dans les mollets.
  2. Il y a une douleur dans les membres, une boiterie, une raideur des muscles.
  3. Le syndrome de la douleur ne passe pas même pendant le repos.
  4. Nécrotique, stade final. Les changements cutanés trophiques entraînent des ulcères qui menacent de se transformer en gangrène.

Les symptômes

La maladie a les manifestations suivantes:

  • claudication localisée à la cheville;
  • ischémie des membres;
  • sensation de douleur de nature incompréhensible même la nuit;
  • paresthésie;
  • des frissons;
  • convulsions.

Un examen supplémentaire démontre une réaction non standard des vaisseaux au mouvement d'une personne (rétrécissement des parois au lieu d'une expansion).

Diagnostics

Le plus souvent dans les jambes se produit l'occlusion de l'artère iliaque ou fémorale. Qu'est-ce que c'est et quels sont les premiers secours pour le corps - informez le chirurgien vasculaire.

L'occlusion vasculaire négligée des membres inférieurs a des conséquences graves pour le corps, allant jusqu'à l'amputation des jambes. Toute suspicion de la maladie nécessite une enquête minutieuse à l'hôpital:

  1. Le chirurgien évalue visuellement le site du blocage présumé, en notant la présence de poches, de sécheresse et d'autres lésions cutanées.
  2. Un scanner vasculaire aide à isoler les segments blessés.
  3. Si l'image n'est pas claire, une radiographie ou une angiographie est prescrite dans laquelle un colorant de contraste est injecté dans l'artère.
  4. L'index cheville-brachial aide à évaluer l'état du système circulatoire.

Traitement

Si une occlusion est suspectée, il est urgent de contacter un chirurgien vasculaire.

Chaque stade de la maladie a ses propres méthodes de traitement:

  1. La première étape nécessite un traitement conservateur, éliminant les symptômes. Le médecin prescrit des médicaments et détermine le schéma thérapeutique des médicaments suivants:
    • antispasmodique pour éliminer les spasmes des parois des artères;
    • thrombolyse pour thrombose;
    • médicaments fibrinolytiques:
    • les lipotropes;
    • suppléments vitaminiques, axés sur l'apport supplémentaire de vitamines des groupes B et C;
    • vasodilatateurs qui augmentent la clairance pour la circulation sanguine.

Les procédures de physiothérapie sont montrées au patient pour restaurer le corps:

  • thérapie par aimants;
  • barothérapie;
  • plasmaphérèse.

Traitement anti-oculaire prescrit.

  1. Au deuxième stade, on ne peut pas se passer de manipulations chirurgicales: excision d'un caillot sanguin, stenting, pontage et prothèses. Ils visent à rétablir une circulation sanguine saine.

Dans 90% des cas, si les premières phases de l'occlusion commencent à être traitées, le patient sera complètement guéri.

L'endartériectomie de l'artère fémorale a fait ses preuves, avec la création d'un patch latéral augmentant le diamètre du vaisseau.

  1. La troisième étape comprend une thrombectomie, une fasciotomie et une amputation avec sursis.
  2. Avec les changements trophiques, accompagnés de gangrène, toute intervention sur les vaisseaux aggravera l’état du patient. Afin d'éviter la mort, le chirurgien prend une décision concernant l'amputation complète du membre, en commençant par le tiers inférieur de la cuisse. L'artériographie détermine le degré de fonctionnement nécessaire.

Pronostic et prévention

L'occlusion des membres inférieurs nécessite souvent une intervention chirurgicale et un nettoyage mécanique des artères. Le chirurgien vasculaire élimine les caillots sanguins ou découpe des plaques entières, en ajustant le mouvement normal du sang. Cas fréquents de pontage artériel.

Au stade nécrotique de la maladie, accompagné du développement rapide de la gangrène, le médecin peut décider de procéder à une amputation partielle ou complète du membre afin d’éviter les décès dus au:

  • la septicémie;
  • insuffisance rénale;
  • défaillance multiviscérale.

Seul le fait de rechercher rapidement une aide médicale et des soins intensifs dès le début aidera à éviter un résultat tragique.

Les agents antiplaquettaires contribuent à l'absorption des caillots sanguins.

Pour réduire le risque de la maladie peut être, en adhérant aux règles suivantes d'un mode de vie sain:

  • les personnes souffrant d'hypertension doivent contrôler leur tension artérielle et éviter les rechutes;
  • tout ce qui est épicé, frit et gras affecte non seulement l'état du tractus gastro-intestinal, mais contribue également à la formation de caillots sanguins à partir de plaques de cholestérol. La fibre végétale contenue dans les légumes, les fruits, le pain à grains entiers et le son a un effet nettoyant sur tout le corps et élimine les produits de décomposition;
  • la lutte contre l'inactivité physique devrait se dérouler tout au long de la journée. Charge, sport régulier, charge supplémentaire sous la forme d'un refus raisonnable de la part de l'ascenseur et du transport, améliore le métabolisme, augmente le tonus, renforce les vaisseaux sanguins, réduit l'excès de poids;
  • l'alcool et le tabagisme sont contre-indiqués;
  • les situations stressantes provoquent l'hypertension;
  • les chaussures doivent être souples, confortables et ne pas presser le pied;
  • l'hygiène personnelle protège les membres des blessures et des infections fongiques;
  • un apport supplémentaire de complexes de vitamines et de minéraux aura un effet tonique sur le corps, augmentant les taux d'hémoglobine.

Le blocage des vaisseaux sanguins bloque le passage du sang, dont l’une des tâches principales est d’alimenter les cellules de tout le corps en nutriments et en oxygène. Un traitement rapide de l'occlusion de l'artère des membres inférieurs permet d'éviter l'invalidité.

Qu'est-ce que l'occlusion des vaisseaux des membres inférieurs

Les pathologies du système circulatoire sont responsables de l’ensemble des maladies, parmi les principales causes d’invalidité et de mortalité. Ceci est facilité par la prévalence et la persistance des facteurs de risque. Les maladies n'affectent pas toujours le cœur et les vaisseaux sanguins en même temps, certaines se développent dans les veines et les artères. Il y en a beaucoup, mais l'occlusion des artères des membres inférieurs est la plus dangereuse.

Le concept d'occlusion (occlusion) des vaisseaux des jambes

Le blocage des artères des membres inférieurs empêche l'apport d'oxygène et de nutriments aux organes et tissus qu'ils fournissent. Plus souvent atteint les artères poplitées et fémorales. La maladie se développe brutalement et de manière inattendue.

La lumière du vaisseau peut être bloquée par des caillots sanguins ou des embolies d’origines diverses. Le diamètre de l'artère dépend de sa taille et devient impraticable.

Dans le même temps, une nécrose tissulaire se développe rapidement dans la zone située en dessous du blocage des artères.

La sévérité des signes de pathologie dépend de la localisation de l'occlusion et du fonctionnement du flux sanguin collatéral dans les vaisseaux sains, passant parallèlement à la victime. Ils fournissent des nutriments et de l'oxygène aux tissus ischémiques.

L'occlusion des artères est souvent compliquée par une gangrène, un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque, entraînant une invalidité ou la mort du patient.

Il est impossible de comprendre ce qu'est l'occlusion des vaisseaux des jambes, de se rendre compte de la gravité de cette maladie, sans en connaître l'étiologie, les manifestations cliniques, les méthodes de traitement. Il est également nécessaire de prendre en compte l’importance de la prévention de cette pathologie.

Plus de 90% des cas de blocage dans les artères des jambes ont deux raisons principales:

  1. Thromboembolie - des caillots sanguins se forment dans les vaisseaux principaux, le flux sanguin est acheminé vers les artères des extrémités inférieures et se chevauche.
  2. Thrombose - un thrombus résultant de l’athérosclérose apparaît dans l’artère, se dilate et ferme sa lumière.

Étiologie

L'étiologie des cas restants est la suivante:

  • l'accumulation de plaques de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins dans l'athérosclérose avant qu'il ne soit bloqué;
  • embolie avec des particules de corps gras ou étrangers, bulles d'air, fluide d'injection;
  • anévrisme des artères - leur étirement et leur saillie, dans lesquels les caillots de sang et les embolies s'accumulent rapidement;
  • lésion mécanique des vaisseaux sanguins, pression, blocage du flux sanguin;
  • maladies inflammatoires des artères, accompagnées d'un gonflement et d'une accumulation d'exsudat;
  • l'ischémie cardiaque, l'hypertension, les maladies cardiaques, l'infarctus du myocarde, le diabète sucré contribuent au développement de l'occlusion;
  • leucémie - la lumière de l'artère obstrue les cellules malignes en expansion.

Facteurs de risque

L'occlusion vasculaire est une maladie pour laquelle la présence de facteurs de risque est particulièrement importante. Les minimiser réduit le risque d'obstruction. Ils sont:

  • alcoolisme, toxicomanie, tabagisme;
  • l'hérédité;
  • opération sur les jambes;
  • alimentation déséquilibrée;
  • grossesse, accouchement;
  • surpoids;
  • mode de vie sédentaire;
  • le sexe - plus souvent les hommes sont malades, l'âge - plus de 50 ans.

L’impact des causes sous-jacentes et des facteurs de risque s’accumule le plus souvent pendant une longue période.

C'est important! Les experts notent la propagation de l'occlusion des vaisseaux des jambes chez les jeunes, dont beaucoup sont assis devant des ordinateurs et des moniteurs de gadgets. Par conséquent, lorsque les premiers signes d'occlusion apparaissent, quel que soit le groupe d'âge, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Types et signes de la maladie

L'occlusion des artères peut se produire n'importe où sur le membre inférieur, recouvrant différents diamètres de vaisseaux. Conformément à cela, il existe des types d'occlusions:

  1. Obstruction des grandes et moyennes artères. Alimentation en sang perturbée dans le fémoral et les zones adjacentes.
  2. Blocage de petits vaisseaux qui fournissent du sang aux jambes et aux pieds.
  3. Obstruction mixte - grandes et petites artères en même temps.

Selon les facteurs étiologiques ayant provoqué l’émergence et le développement de la maladie, les occlusions sont divisées en types suivants:

  • obstruction du navire par des bulles d'air;
  • artérielle - l'obstruction crée des caillots sanguins;
  • adiposité - blocage de l'artère par des particules graisseuses.

L'obstruction des vaisseaux de la jambe se présente sous deux formes:

L'occlusion aiguë se produit lorsqu'une artère est bloquée par un thrombus. Développe soudainement et rapidement. La maladie chronique est lente, les manifestations dépendent de l'accumulation de plaques de cholestérol sur la paroi du vaisseau et de la réduction de sa lumière.

Symptomatologie

Le premier signe d'obstruction de l'artère de la jambe est un symptôme de la claudication intermittente. La marche intensive commence à causer des douleurs dans les membres, une personne épargnant sa jambe, boiter. Après un court repos, les sensations douloureuses disparaissent. Mais avec le développement de la pathologie, la douleur apparaît à cause de charges insignifiantes sur le membre, la boiterie augmente, un repos prolongé est nécessaire.

Au fil du temps, il existe 5 symptômes principaux:

  1. Douleur constante, aggravée même par une légère augmentation des charges sur la jambe.
  2. Pâle et froide à la peau sur la lésion, qui finit par prendre une teinte bleuâtre.
  3. La pulsation des vaisseaux sanguins dans la zone de blocage n'est pas détectable.
  4. Diminution de la sensibilité des jambes, sensation de chair de poule qui coule, qui disparaît progressivement, engourdissement persistant.
  5. L'apparition de la paralysie des membres.

Il est important de savoir que quelques jours après l'apparition des signes caractéristiques de blocage, une nécrose des tissus commence au site d'occlusion du vaisseau, une gangrène peut se développer.

Ces processus étant irréversibles, un traitement tardif entraînera une amputation du membre et une invalidité du patient.

S'il y a des signes de claudication intermittente ou d'au moins un symptôme occlusif majeur, c'est la raison d'une visite d'urgence chez le médecin.

Méthodes de traitement

Le phlébologue effectue les études nécessaires pour confirmer le diagnostic. Après cela, prescrire un traitement. Aux stades initiaux du développement de la maladie, elle est conservatrice et est réalisée à domicile. Appliquer un traitement médicamenteux:

  • des anticoagulants qui fluidifient le sang et abaissent sa viscosité (Cardiomagnyl, Plavix, Aspirin Cardio);
  • antispasmodiques qui soulagent les spasmes vasculaires (No-Spa, Spasmol, Papaverine);
  • agents thrombolytiques (fibrinolitiques) qui détruisent les caillots sanguins (prourokinase, actilase);
  • analgésiques, soulagement des accès de douleur (Ketanol, Baralgin, Ketalgin);
  • glycosides cardiaques qui améliorent le fonctionnement du cœur (Korglikon, Digoxin, Strofantina);
  • médicaments antiarythmiques, normalisation du rythme cardiaque (Novocainamide, Procaïnamide).

L'effet anticoagulant de la pommade d'héparine est utilisé pour le traitement local de l'occlusion. Attribuer des complexes de vitamines. Utilisez la physiothérapie.

L'électrophorèse accélère et assure une pénétration maximale des médicaments sur le site des lésions artérielles.

La magnétothérapie soulage la douleur, améliore la circulation sanguine, augmente la saturation en oxygène du sang.

En cas de développement grave d'occlusion et de pharmacothérapie inefficace, un traitement chirurgical est appliqué:

  1. Thrombectomie - élimination des caillots sanguins de la lumière du vaisseau.
  2. Stenting - l'introduction d'un ballon spécial ouvre la lumière artérielle et un stent est installé pour empêcher son rétrécissement.
  3. Le shunt consiste à créer une artère de contournement pour remplacer la zone touchée. Un implant ou un vaisseau sain d'un membre peut être utilisé à cet effet.

Avec le développement de la gangrène effectuer une amputation partielle ou complète du membre.

Prévention

La mise en place de règles simples de prévention réduit considérablement le risque de développer la maladie:

  1. Menez une vie active, appliquez un exercice modéré.
  2. Assistez aux patinoires, piscines, gymnases.
  3. Arrêtez de fumer et de l'alcool, ou réduisez l'utilisation de spiritueux au minimum.
  4. Mangez le bon aliment, qui contient suffisamment de vitamines et d’oligo-éléments. Excluez les produits qui augmentent le cholestérol dans le sang, sa viscosité, sa tension artérielle, contenant une grande quantité de graisse.
  5. Ne pas permettre une augmentation significative du poids corporel, le maintenir à l'état normal.
  6. Évitez le stress, apprenez à vous en débarrasser.
  7. Contrôler l'évolution et le traitement des maladies chroniques pouvant causer une obstruction des vaisseaux des jambes.

Conclusion

L'occlusion des artères des membres inférieurs se développe dans la plupart des cas pendant longtemps, de sorte que les premiers symptômes apparaissent dès les premiers stades de la maladie. Ils signalent des problèmes avec les navires. Nous ne devons pas manquer ce moment et rendre visite à un spécialiste. C’est le seul moyen de déterminer correctement la cause de l’occlusion des vaisseaux, de l’éliminer, d’arrêter le développement de la pathologie et d’avoir un pronostic favorable pour le rétablissement.

causes, symptômes et traitement de la maladie

Qu'est-ce que l'occlusion et pourquoi cela se produit-il?

L'occlusion des artères des membres inférieurs est divisée en aiguë et chronique. De cela variera la sévérité des symptômes et l'approche thérapeutique. L'occlusion aiguë est moins fréquente et sa cause est un blocage des vaisseaux sanguins avec un caillot sanguin qui s'est détaché, le plus souvent avec une thrombophlébite. L'occlusion chronique, qui s'accompagne d'un blocage progressif des artères poplitées ou tibiales, ainsi que de petites artérioles des membres inférieurs, se développe dans le contexte de l'athérosclérose.

Manifestations cliniques de la pathologie

La variante chronique de la pathologie causée par l'athérosclérose se développe progressivement au fur et à mesure que le cholestérol se dépose sur la paroi vasculaire. Par conséquent, les symptômes de la pathologie apparaissent lentement. L'occlusion a 4 stades de sévérité:

  1. Blanchissement de la peau des pieds, doigts froids, fatigue et douleurs dans les muscles du mollet après une longue marche.
  2. Un symptôme caractéristique apparaît - claudication intermittente. Lorsque vous marchez longtemps, avec l'évolution de la maladie et sur de courtes distances, des douleurs aiguës apparaissent dans les muscles du mollet. Le symptôme disparaît lorsque le patient s’arrête quelques minutes. Les vasodilatateurs Ambulance tels que la nitroglycérine peuvent également aider.
  3. La douleur dans les membres inférieurs est également observée dans un état de repos, ne disparaît pratiquement pas après la prise d'un vasoconstricteur à courte durée d'action. Les premiers changements trophiques apparaissent - assombrissement de la peau, érosion et ulcères superficiels.
  4. En raison de troubles de la circulation sanguine, des ulcères trophiques se forment sur les jambes, qui ne guérissent pas, et le risque de gangrène est élevé. En raison de changements nécrotiques, les sensations douloureuses seront minimes, voire totalement absentes.

Variétés de la maladie

Les thrombi peuvent être localisés dans différentes parties des vaisseaux, bloquant les voies conductrices du flux sanguin. Par conséquent, les experts médicaux distinguent les types de blocage suivants des vaisseaux des jambes:

  1. Violation des petites artères fonctionnelles. Les symptômes de la maladie dans ce cas s'étendent à la région de la cheville. C'est le type d'occlusion le plus courant.
  2. Encrassement de la cavité des gros vaisseaux artériels. La région iliaque et la région fémorale des jambes sont touchées. L'occlusion de l'artère fémorale superficielle est diagnostiquée.
  3. Occlusion de l'artère poplitée. La forme combinée de la maladie, qui inclut les deux types de désordres du système artériel des jambes en raison du blocage des vaisseaux. La défaite de l'artère poplitée est considérée comme la forme d'occlusion la plus dangereuse.

Selon l'emplacement de la sténose, l'occlusion peut être divisée en plusieurs types:

Membres inférieurs

Le type de pathologie le plus commun. Plus de 50% des cas d'obstruction vasculaire surviennent dans les artères poplitées et fémorales.

Il est nécessaire de prendre des mesures immédiates pour le traitement thérapeutique quand il détecte au moins un des 5 signes:

  • Douleur intense et incessante au membre inférieur. Lorsque vous réorganisez la douleur de la jambe amplifiée à plusieurs reprises.
  • Dans la zone de passage des artères ne peut pas sentir le pouls. C'est un signe d'occlusion.
  • La zone touchée est caractérisée par une peau froide et sans sang.
  • Des sensations d'engourdissement, de chair de poule, de légers picotements sont les signes d'une lésion vasculaire débutante. Après un certain temps, un engourdissement du membre peut survenir.
  • Parésie, incapacité de bouger ou de soulever une jambe.

À la manifestation des signes énumérés il est nécessaire de voir un spécialiste de toute urgence. Lors de l'exécution des processus d'occlusion peut commencer la nécrose des tissus, et ensuite - l'amputation du membre.

SNC et cerveau

Ce type de pathologie occupe la troisième place dans la propagation. Le manque d'oxygène dans les cellules cérébrales et le système nerveux central est dû au blocage de l'artère carotide de l'intérieur.

Ces facteurs causent:

  • Des vertiges;
  • Mémoire défaillante;
  • Esprit flou;
  • Engourdissement des membres et paralysie faciale;
  • Développement de la démence;
  • AVC

Artères sous-clavières et vertébrales

Raisons

Les causes de la diminution du débit sanguin dans les vaisseaux sont les suivantes:

  1. Embolie - blocage de la lumière du vaisseau avec formation d'une consistance dense. La cause de l'embolie est souvent associée à plusieurs facteurs:

Diagnostic dans des conditions médicales

Le diagnostic des troubles thromboblittants des vaisseaux des jambes survient pendant la conversation avec le patient et pendant les procédures correspondantes. Le médecin fait attention à:

  1. Pouls artériel des jambes. La pulsation de l'artère tibiale dorsale de la zone externe du pied est exprimée de manière lente ou complètement absente.
  2. Oscillogramme Etant donné qu'un certain pourcentage de personnes même en bonne santé peut ne pas avoir de pouls dans les artères des pieds, c'est une telle procédure qui permet de déterminer la présence de troubles occlusifs.
  3. Les résultats de l'artériographie. Cet examen radiologique des artères est effectué en introduisant une substance radio-opaque dans la lumière du vaisseau. Donc, il s'avère que la nature de la lésion occlusive, sa longueur. Après opération assignée.

Le traitement médicamenteux n’est que le premier stade de la maladie. La thérapie est à long terme et implique l'utilisation de médicaments du groupe pharmacologique des thrombolytiques et des antispasmodiques. Des procédures supplémentaires pour le traitement sont prescrites par un médecin. Les plus populaires sont la magnétothérapie, la barothérapie, la plasmaphérèse.

Pour diagnostiquer la maladie, il est nécessaire de réaliser un certain nombre d'examens, notamment la palpation du pouls dans les zones à problèmes, les tests fonctionnels, les analyses de sang en laboratoire, le balayage duplex, l'artériographie par tomodensitométrie, l'angiographie par résonance magnétique.

Comment traiter

Il est possible de traiter l'occlusion d'un membre seulement après avoir posé un diagnostic précis et le stade de la maladie.

Stade 1 - traitement conservateur avec utilisation de médicaments: médicaments fibrinolytiques, antispasmodiques et thrombolytiques.

Des procédures physiques sont également désignées (thérapie magnétique, barothérapie), ce qui implique une dynamique positive.

La phase 2 est basée sur une intervention chirurgicale. Le patient subit une opération de pontage thrombo-embolique qui permet de rétablir le flux sanguin correct dans les artères veineuses.

Stade 3 - traitement chirurgical immédiat: excision d'un thrombus avec pontage en dérivation, prothèses d'une partie du vaisseau affecté, parfois amputation partielle.

Stade 4 - La mort tissulaire naissante nécessite une amputation immédiate du membre, car une opération ménagère peut provoquer une issue fatale pour le patient.

Après les opérations, le traitement ultérieur empêchant la réembolie joue un rôle important dans l’effet positif.

Il est important de commencer le traitement dès les premières heures d'occlusion, sinon le processus de gangrène commencera, ce qui entraînera une nouvelle invalidité avec perte de membre.

Si vous trouvez des signes de la maladie décrite, il est nécessaire de faire une hospitalisation urgente et de consulter un médecin spécialisé dans les vaisseaux sanguins. Tout dépend du stade de l'ischémie qui a commencé à se développer en raison de cette maladie:

  1. Ischémie de tension et degré IA. A ce stade précoce, il suffit de procéder à un traitement conservateur. Les thromboliques, les agents fibrinolytiques, les agents antiplaquettaires et les antispasmodiques sont administrés par voie intraveineuse. Effectuer divers traitements de physiothérapie, notamment la barothérapie, la magnétothérapie et la diadynamie.
  2. Diplôme d'ischémie IB-IIB. Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous passer d'une intervention d'urgence, ce qui devrait permettre de rétablir rapidement le flux sanguin. Une dérivation, une thrombectomie ou une embolectomie est réalisée. Si l'occlusion n'est pas prolongée, des prothèses du segment d'artère peuvent être réalisées.
  3. Ischémie IIIa-IIIb degré. Une thrombectomie ou une embolectomie d'urgence est réalisée, de même que des pontages de dérivation, mais en plus d'un traitement comme une fascitotomie. L'amputation est possible à un niveau bas.
  4. Ischémie de grade IIIB. Dans ce cas, la chirurgie vasculaire est strictement contre-indiquée car elle peut entraîner un syndrome post-ischémique et une issue potentiellement fatale. À ce stade, l'amputation des membres supérieurs ou inférieurs affectés est obligatoire.

Pour prévenir la réapparition du problème, le traitement se poursuit après la chirurgie, à savoir le traitement anticoagulant.

Le traitement des occlusions des vaisseaux de la jambe peut être conservateur et opérationnel. La prescription de médicaments dépend du type de navire affecté.

L'étendue du traitement médicamenteux de l'occlusion des artères des membres inférieurs est affectée par la gravité des symptômes. Recommandé la nomination de ces médicaments:

Le traitement conservateur de l'occlusion des vaisseaux veineux des jambes comprend la nomination de:

Les indications d'une chirurgie de reconstruction vasculaire sont un blocage segmentaire de l'artère tout en maintenant la partie non affectée de l'artère distale par rapport au site du blocage («flux sanguin distal»). Une lésion courante de l'artère est une contre-indication à la chirurgie, de même que l'état général grave, les lésions concomitantes du cœur, des reins et du cerveau.

Dans l’occlusion athéroscléreuse des membres inférieurs, il est possible de réaliser une opération d’endarrhérectomie ou une opération de pontage continu de l’artère fémorale vers l’artère poplitée.

Une endartériectomie peut être recommandée pour les occlusions localisées de faible étendue (pas plus de 5 cm). L'accès à l'artère est planifié selon l'artériographie.

La palpation du vaisseau nu complète le diagnostic. Une incision artérielle peut être pratiquée transversalement, immédiatement en aval du site d'occlusion.

Récemment recommandé une artériotomie longitudinale, parfois sur une grande étendue. Les plaques d'athérome, les caillots sanguins et l'intima altérée sont éliminés sous le contrôle de l'oeil.

Le segment intimal distal pour l'empêcher d'être enveloppé de sang est ourlé aux couches extérieures de la paroi de l'artère. La plaie de l'artère doit être fermée sans rétrécir le vaisseau.

À cette fin, il peut être recommandé d’emmancher une pièce de Dacron ou de Téflon. Pour éliminer l'intima et les caillots de sang, utilisez des outils spéciaux tels que des spatules et des bougies.

La dérivation pontage fémoro-poplité est planifiée en stricte conformité avec les données de l'artériographie; Il ne peut être pratiqué que si le segment de l'artère poplitée est suffisamment long et éloigné du site d'occlusion, exempt de plaques athérosclérotiques et des vaisseaux bien entretenus du bas de la jambe.

L'opération peut commencer par l'exposition des artères fémorale et poplitée. Il est nécessaire de sélectionner pour l'anastomose un site d'artère exempt de modifications sclérotiques.

Cependant, ce n'est pas toujours possible. L'artère fémorale est exposée à partir d'une petite incision sous le ligament pupart, tenue parallèlement à ce dernier.

Après avoir isolé l'artère profonde, les fémurs sont isolés en appliquant trois pinces vasculaires spéciales ou de minces tubes en caoutchouc sur une partie de l'artère fémorale pour l'anastomose. L'anastomose est mieux située au-dessus de la décharge de l'artère profonde de la cuisse, afin de maintenir cette dernière en tant que principale garantie pour la cuisse.

Une artère de 1,5 cm de long est coupée longitudinalement avec excision d'une partie de la paroi du vaisseau. Une anastomose de la prothèse avec une artère impose une extrémité du côté de l'atraumatique avec un fil synthétique avec un point de recouvrement à travers toutes les couches.

Afin de rendre la prothèse imperméable au sang, retirez la pince de l'artère et remplissez la prothèse de sang. Après 2-3 minutes d'attente, le sang est aspiré par la lumière de la prothèse.

La période postopératoire, complications de l'occlusion du membre inférieur

En période postopératoire avec occlusion des membres inférieurs, le traitement anticoagulant n’est pratiqué que dans certains cas, lorsque la coagulation sanguine est établie chez ce patient (thromboélastogramme, coagulogramme). Dans ces cas, un traitement soigneux à l'héparine est recommandé 6 heures après la chirurgie. Il peut être poursuivi pendant 1-2 semaines (pelentan, fenilin).

Lors de la manifestation de symptômes indiquant une thrombose de la prothèse (disparition de la pulsation restaurée des artères périphériques), sa révision et l'élimination des caillots sanguins sont montrées.

L'infection d'une plaie par la formation de lingettes purulentes très loin à la surface de la prothèse est une autre complication très grave. Les fibres plastiques résistent parfaitement au pus et la prothèse ne souffre pas de cette complication, mais la fusion purulente est dangereuse dans l'anastomose de la prothèse et de l'artère, ce qui peut entraîner un saignement secondaire.

Les résultats de l'opération avec occlusion des membres inférieurs

Les résultats positifs des opérations immédiatement après l'intervention pour l'occlusion des membres inférieurs avec l'utilisation de prothèses fluctuent. Cependant, plus tard, pendant les 2-3 premières années, une thrombose prothétique survient souvent. Des résultats positifs à 3-5 ans, considérés comme déjà stables, ont été notés chez 30 à 60% des patients. La thrombose est principalement due à la progression ultérieure de la maladie sous-jacente (rétrécissement sclérotique de la région anastomotique).

Prévention

Un certain nombre de mesures sont utilisées pour prévenir l’occlusion vasculaire:

  • Une bonne nutrition, enrichie de vitamines et de fibres, à l'exception des aliments gras et frits;
  • Perte de poids;
  • Surveillance constante de la pression artérielle;
  • Traitement de l'hypertension artérielle;
  • Éviter le stress;
  • Consommation minimale d'alcool et de tabac;
  • Léger effort physique.

En présence de thrombose, ne négligez pas les recommandations du médecin. Ne pas éviter les interventions chirurgicales.

Un traitement précoce avec le développement de tout type d'occlusion est la clé du rétablissement. Dans près de 90% des cas, un traitement précoce et une intervention chirurgicale rétablissent le flux sanguin correct dans les artères.

Le début tardif du traitement menace l'amputation d'un membre ou la mort subite. La mort d'une personne peut déclencher l'apparition d'une septicémie ou d'une insuffisance rénale.

Causes et traitement de l'occlusion de l'artère du pied

Contenu:

L'occlusion des artères des jambes est une obstruction soudaine des vaisseaux due au développement de processus pathologiques en leur sein, à la formation de caillots sanguins ou à des causes traumatiques.

Cette maladie est très grave et une assistance professionnelle devrait être fournie le plus tôt possible. Les principales raisons peuvent être considérées comme l’embolie. Dans ce cas, le vaisseau est bouché non seulement par un thrombus, mais aussi par une bulle d'air, une goutte de graisse et un thrombus en mouvement. D'autres conditions peuvent être attribuées aux causes d'occlusion, par exemple:

Le plus souvent, les emboles s'attardent aux endroits de séparation de l'artère en deux parties, c'est-à-dire à l'endroit appelé bifurcation.

Tableau clinique

Dans la moitié des cas, l'occlusion des artères fémorales et poplitées est enregistrée. Ils subissent le plus souvent une thrombose. Les symptômes de ces affections sont aujourd'hui bien étudiés et bien décrits. Et si vous trouvez au moins un de ces signes, vous devez consulter un médecin d'urgence, car le retard peut entraîner la mort.

La première chose à laquelle vous devriez faire attention est la douleur. Il est diffus et apparaît sous le site d'occlusion. Si vous changez la position de la jambe, par exemple, soulevez-la ou abaissez-la, la douleur ne se calme pas et ne diminue même pas.

Le deuxième symptôme est la disparition du pouls sur la jambe à des endroits proches du passage des artères. Si le pouls n'est pas déjà dans la cuisse, l'occlusion s'est produite quelque part légèrement plus basse. Mais s'il y a un pouls dans la région de la cuisse, mais qu'il manque au-dessous du genou, cela indique un blocage du vaisseau situé sous le genou et en dessous.

Le troisième symptôme est la pâleur de la peau. En dessous de la zone touchée, la peau pâlit, puis des taches de cyanose commencent à apparaître sur la jambe. À la palpation, la jambe atteinte est beaucoup plus froide qu'une jambe saine.

Le quatrième symptôme est la paresthésie, c’est-à-dire le fourmillement dans la jambe, le rampement et l’engourdissement. Ce sont tous de vrais signes de mauvaise circulation. La sensibilité au toucher disparaît progressivement et, avec un engourdissement croissant, la douleur peut disparaître complètement.

Et enfin, le cinquième signe - paralysie complète du membre et violation de sa fonction. Si un avis médical n'est pas demandé dans les 4 à 6 heures suivant les premières manifestations, l'occlusion peut alors conduire à une nécrose et au développement d'une gangrène. Cela devient une cause fréquente d'invalidité chez les hommes de plus de 60 ans.

Traitement médicamenteux

L'occlusion des artères des membres inférieurs est une maladie dont le traitement doit commencer immédiatement et uniquement à l'hôpital. Le traitement sera long et dépendra du niveau d'occlusion, ainsi que des causes de la maladie.

Le plus important est de libérer la lumière du vaisseau du thrombus. Les médecins recommandent donc en premier lieu les anticoagulants directs et indirects. L'héparine, l'hirudine et l'hydrocitrate de sodium, le clexane, le danaparoïde, la lépirudine peuvent être référés aux anticoagulants directs. Ces médicaments ne sont prescrits que par injection.

Les anticoagulants indirects sont utilisés sous forme de pilule. Ceux-ci comprennent des médicaments tels que la warfarine, l'acénocoumarol, la fenindione. Cependant, ils doivent être pris sous surveillance médicale stricte - ils peuvent provoquer un effet secondaire tel qu'un saignement interne.

Quant aux thrombolytiques, qui comprennent la streptokinase, l’urokinase, la prourokinase, la ténectlase, ils sont utilisés assez rarement, car ils développent souvent des complications et des réactions allergiques.

En cas d'obstruction grave d'une veine ou d'une artère, la chirurgie est réalisée sous anesthésie générale.

Prévention

La première chose à faire est de commencer à contrôler le niveau de pression artérielle. Cette pression accrue entraîne diverses maladies du coeur et des vaisseaux sanguins. En outre, il est nécessaire de refuser l'utilisation de café et de thé, d'aliments épicés, salés et gras.

La deuxième règle, tout aussi importante, est la normalisation de la nutrition. Dans ce cas, la consommation d'aliments gras devrait être minimisée, mais l'utilisation dans le régime alimentaire de fruits et légumes est la bienvenue. En outre, après 40 ans, il est conseillé de donner du sang pour le cholestérol tous les six mois.

Un autre problème est le surpoids. Chaque kilogramme supplémentaire représente une charge accrue sur le cœur et les vaisseaux sanguins. Si, à un jeune âge, il n’est pratiquement pas ressenti, le surpoids peut, à un âge avancé, causer de nombreux problèmes, notamment une thrombose.

Il est nécessaire d'arrêter de fumer et de boire de l'alcool. Il y a des cas où la fumée du tabac a entraîné un rétrécissement marqué des vaisseaux sanguins et l'arrêt du flux sanguin à travers eux. Et bien sûr, évitez les situations stressantes et évitez les soucis pour les bagatelles. Et au moindre soupçon de blocage d'une veine, un besoin urgent de consulter un médecin.

À propos, vous pouvez également être intéressé par les matériaux GRATUITS suivants:

  • Livres gratuits: "TOP 7 exercices néfastes pour les exercices du matin, que vous devriez éviter" | "6 règles d'étirement efficace et sûr"
  • Restauration des articulations du genou et de la hanche en cas d'arthrose - Vidéo gratuite du webinaire, qui a été réalisée par le docteur en thérapie du sport et en médecine sportive - Alexander Bonin
  • Cours gratuits sur le traitement des maux de dos dispensés par un médecin certifié en physiothérapie. Ce médecin a développé un système de récupération unique pour toutes les parties de la colonne vertébrale et a déjà aidé plus de 2 000 clients souffrant de divers problèmes de dos et de cou!
  • Vous voulez apprendre à traiter un nerf sciatique? Ensuite, regardez attentivement la vidéo sur ce lien.
  • 10 éléments nutritionnels essentiels pour une colonne vertébrale en bonne santé - dans ce rapport, vous apprendrez ce que votre régime alimentaire quotidien devrait être afin que vous et votre colonne vertébrale gardiez toujours un corps et un esprit en bonne santé. Information très utile!
  • Avez-vous l'ostéochondrose? Ensuite, nous recommandons d'explorer des méthodes efficaces de traitement de l'ostéochondrose lombaire, cervicale et thoracique sans médicament.

Comment traiter l'occlusion des artères (obstruction vasculaire) des membres inférieurs

L'occlusion des artères des membres inférieurs est une maladie assez commune. Cette pathologie affecte les vaisseaux sanguins des jambes, mais elle est dangereuse pour tout le corps humain.

Raisons

Il y a des raisons qui provoquent une occlusion des vaisseaux des membres inférieurs:

  • Embolie - le chevauchement de la lumière des veines avec des caillots sanguins qui sont tombés au site de blocage par le flux sanguin. Une embolie se forme dans la zone des vaisseaux ramifiés de faible épaisseur.
  • Thrombose Si la pathologie est causée par une thrombose, elle se développe progressivement. Un thrombus est situé sur la paroi vasculaire et augmente progressivement, en fermant la lumière entre les parois des vaisseaux.
  • Anévrisme. Les vaisseaux se dilatent et s'allongent, le flux sanguin est perturbé et l'occlusion se développe.
  • La lésion provoque la rupture d’un vaisseau, le blocage ou l’écrasement de sa lumière, ce qui provoque une embolie ou une thrombose, puis une occlusion.

Types et signes de la maladie

L'occlusion des membres inférieurs peut se produire dans n'importe quelle zone des jambes et la lumière des gros et des petits vaisseaux est obstruée.

Il existe de tels types de la maladie:

  • Obstruction des grandes artères qui perturbe le flux sanguin dans les zones fémorales.
  • Blocage des petites artères qui fournissent du sang aux pieds et à la jambe inférieure.
  • Blocage mixte immédiatement petits et grands navires.

Selon les facteurs qui ont provoqué le développement de la maladie, distingue ses types:

  • Artériel Un caillot de sang apparaît dans les grandes artères ou sur les valves cardiaques, puis est transporté par le mouvement du sang dans les systèmes inférieurs du corps.
  • Air. La lumière du vaisseau ferme l'air, ce qui peut être dû à une lésion des poumons.
  • Gras Après une fracture osseuse, un morceau de graisse chevauche le vaisseau.

L'obstruction des artères est aiguë et chronique:

  • Une occlusion aiguë se développe lorsqu'un vaisseau est obstrué par un caillot sanguin et évolue rapidement.
  • L'occlusion chronique se développe lentement, ses symptômes dépendent de la formation de plaques de cholestérol sur les parois des artères et de la réduction progressive de la lumière des vaisseaux.

Le symptôme initial de la pathologie est la boiterie. La marche rapide est douloureuse. Le patient épargne sa jambe et commence à boiter. Après le repos, la douleur passe. Mais peu à peu la maladie progresse, la douleur apparaît plus souvent.

Le patient développe les symptômes suivants:

  • Douleur constante, exacerbée par une faible charge.
  • La peau de la zone touchée devient pâle et froide, puis devient bleuâtre.
  • La pulsation des artères à la place du blocage est absente.
  • La sensibilité est réduite, un engourdissement des jambes survient.
  • La paralysie des jambes se développe.

Après un blocage du vaisseau après quelques heures, une nécrose des tissus se produit sur le site de l'occlusion, une gangrène peut apparaître. C'est un processus irréversible pouvant conduire à une amputation d'un membre. Par conséquent, si une personne présente des symptômes d'occlusion, elle devrait immédiatement consulter un médecin.

Diagnostics

Le diagnostic au stade initial de la maladie aidera à prescrire un traitement rapidement, ce sera simple. Si une personne est fatiguée en marchant ou si une maladie concerne une personne à risque, elle devrait consulter un médecin pour un examen. Le médecin procède à un examen pour déterminer si l'apport sanguin aux membres inférieurs s'est détérioré.

  • inspection visuelle;
  • rechercher la pulsation du navire;
  • tomographie;
  • forme d'onde pour déterminer la présence de la maladie.

En outre, le médecin peut prescrire à un patient une artériographie, qui déterminera l’image de la maladie, l’emplacement exact de la lésion vasculaire. Dans ce cas, un agent de contraste est injecté dans les vaisseaux. Un diagnostic opportun aide à éviter la progression de la maladie et à prévenir les complications.

Méthodes de traitement

Le traitement de l'obstruction des vaisseaux sanguins est effectué à l'aide de médicaments. Le premier stade de la maladie est traité de manière conservatrice avec des médicaments.

La deuxième phase de la maladie et les suivantes sont traitées chirurgicalement.

Conservateur

Avant de traiter les occlusions sur les jambes, un patient est examiné et le diagnostic est confirmé. Puis prescrire un traitement. Au début de la maladie, la thérapie est conservatrice, elle peut être effectuée à la maison. Le patient est prescrit à différents groupes de médicaments:

  • Anticoagulants réduisant la viscosité du sang:
    • L'aspirine;
    • Cardiomagnyl.
  • Antispasmodique:
    • Spasmol;
    • Mais Shpa.
  • Les fibrinolytiques qui détruisent et éliminent les caillots sanguins:
    • Actilase;
    • Prourokinase.
  • Analgésiques:
    • Le cétanol;
    • Baralgin.
  • Glycosides cardiaques:
    • La digoxine;
    • Korglikon.

Appliquez des outils qui améliorent la fréquence cardiaque, tels que Novocainamide. La pommade à l'héparine est utilisée pour le traitement topique. Les complexes de vitamines et le traitement physiothérapeutique sont recommandés pour les patients. L'électrophorèse favorise la pénétration rapide de substances médicinales dans la zone touchée. On prescrit aux patients une thérapie magnétique qui permet de soulager la douleur, normalise la circulation sanguine, améliore l'apport sanguin en oxygène.

Opération

Les patients dans la deuxième phase de la maladie subissent une intervention chirurgicale:

  • stenting;
  • la manœuvre;
  • excision d'un caillot de sang;
  • prothèses

L'opération est conçue pour rétablir la circulation sanguine. Lorsque vous vous déplacez vers la zone touchée du navire, descendez le shunt et rétablissez le flux sanguin. Une thrombectomie est utilisée pour retirer un thrombus de l'artère. Au stade 3 de la maladie, on prescrit aux patients une nécrotomie, c'est-à-dire une amputation du tissu nécrotique, ainsi qu'une fasciotomie, lorsque la pression exercée sur le muscle est réduite en disséquant le fascia.

Au stade 4 de la maladie, un traitement plus radical est effectué. Si le patient a développé une gangrène, la jambe est amputée.

Si vous n'effectuez pas d'amputation, une infection sanguine peut entraîner la mort du patient. Lorsque les premiers symptômes de troubles circulatoires des jambes doivent consulter un médecin. La maladie lancée comporte de nombreuses complications, notamment le risque de décès.

Médecine populaire

Au stade de la récupération, après avoir consulté un médecin, vous pouvez appliquer des recettes folkloriques. Les patients boivent des tisanes et font des bains.

Pour un usage interne, vous pouvez utiliser la recette suivante: prendre aubépine et églantier, 1 cuillère à soupe. l., ajoutez 1 c. feuilles broyées de myrtille et d'immortelle. Verser la composition dans un thermos et verser de l'eau bouillante. Insister 3 heures. Boire toute la journée. Le thé élimine les vaisseaux sanguins des plaques de cholestérol.

Les patients désignent une décoction de racine de valériane à l’intérieur et en compresse. Vous pouvez cuisiner une collection de fruits d’aubépine, de fraises et de cendres de montagne. 2 cuillères à soupe de baies versez 400 g d’eau bouillante. Brew une demi-heure. Boire pendant la journée pour 4 doses.

Vous pouvez faire une infusion de fleurs de châtaignier, de fenouil, d'adonis et de mélisse. 1 cuillère à soupe l des mélanges d’herbes préparent un verre d’eau bouillante. La drogue est bue par jour. Le traitement dure une semaine, après quoi ils font une pause et recommencent le traitement.

Les noix, les feuilles d'ortie et l'ail sont utilisés pour traiter:

  • Le bain de feuilles d'ortie améliore la circulation sanguine. 4 cuillères à soupe l ortie verser 1 litre d'eau bouillante. Ajoutez l'infusion au bain. La procédure est effectuée pendant 20 minutes.
  • Prendre l'infusion d'ail. Il faut moudre 50 g d'ail, verser un verre de vodka, insister 2 semaines dans un endroit sombre. 10 gouttes d'infusion diluées dans 100 g d'eau bouillie, boire 3 fois par jour.
  • Pour la teinture, 1 kg de noix pelées est mis dans une bouteille de 3 litres. Verser le miel liquide, couvrir de cellophane. La fermentation se produit. Le pot est fermé avec un couvercle en fer et mis au froid pendant 3 mois. Puis versez le liquide, ajoutez 30 g de pollen d'abeille. Au cours du mois, il est nécessaire de consommer quotidiennement pour 1 c. ce remède. Ensuite, faites une pause de 2 semaines et répétez le cours.

Prévention

Pour prévenir le développement de l'occlusion des membres inférieurs, vous devez suivre les règles qui empêchent le développement de l'obstruction des vaisseaux sanguins, avoir un effet positif sur tout le corps. Il faut:

  • refuser les boissons alcoolisées et le tabagisme;
  • se débarrasser de l'excès de poids;
  • suivre un régime;
  • effectuer des exercices physiques;
  • faire les courses du matin;
  • normaliser la pression artérielle.

Les patients âgés de plus de 45 ans doivent maintenir un mode de vie sain, diagnostiquer et traiter l'athérosclérose de manière opportune, et un traitement régulier dans un sanatorium est utile.