Œdème rénal - causes et traitement

Il n'y a personne qui ne serait pas confronté à des poches. Après avoir bu du liquide pendant la nuit, le matin, vous pouvez vous lever avec les poches sous les yeux ou les jambes gonflées, ce qui, tout au long de la journée, sera très gênant. Cependant, les poches peuvent apparaître non seulement en raison d'une consommation excessive de liquide, mais également pour d'autres raisons. La boursouflure est directement liée à la rétention d'eau dans le corps. Les causes les plus courantes sont les modes de vie malsains, les maladies cardiovasculaires, les blessures et les luxations et les maladies rénales. L'œdème rénal plus souvent que d'autres causes provoque un gonflement sous les yeux, sur les mains et les pieds. Un spécialiste expérimenté, en regardant simplement le patient, conclura que les reins ont besoin d'un traitement.

Alors, quel est l'œdème rénal? Il s'agit d'un type de rétention d'eau provoqué par une maladie rénale. En règle générale, la cause principale de cette affection est le développement insuffisant des reins. Tout le monde sait que les reins du corps humain agissent comme une sorte de filtre. Si le corps développe des modifications pathologiques, le processus de filtration est suspendu, il y a un déséquilibre complet dans le corps, ce qui provoque un gonflement grave. Si la cause de la dysfonction rénale est détectée à temps, des mesures sont prises pour restaurer le processus de filtration, ce qui peut soulager les poches.

Anatomie

Le rein est l'organe responsable du fonctionnement du système urinaire. La structure de la structure anatomique du corps comprend:

  • Substance corticale. Ici, à l'aide des artères glomérulaires, le sang est filtré dans un fluide appelé urine primaire.
  • Matière cérébrale. Les capillaires situés à cet endroit renvoient l'urine primaire au matériel cérébral, ce qui vous permet d'introduire les substances bénéfiques restantes dans le corps. Après toute l'utilité du corps dont il a besoin, l'urine pénètre dans le pelvis et est appelée secondaire.
  • Lokhanka. C'est le site de collecte des urines déjà filtrées. Après avoir filtré l'urine à l'aide des uretères, il est envoyé à la vessie.

Physiologie

La structure anatomique et les caractéristiques physiologiques des reins affectent pleinement la régulation de la composition du sang. Si des processus inflammatoires ou des modifications pathologiques se produisent dans la structure anatomique pour diverses raisons, le processus de filtration est totalement violé, ce qui provoque un gonflement excessif.

Si vous considérez l'œdème rénal du point de vue de l'anatomie, il s'agit d'une accumulation excessive de liquide dans la zone du tissu musculaire. C’est en eux que le liquide est localisé, bien qu’avec le bon fonctionnement des reins, il ne soit pas observé là-bas. Il s'infiltre à travers les parois translucides des vaisseaux sanguins, provoquant un gonflement du corps. Si le travail des reins est normalisé, les vaisseaux retiennent le liquide à l'aide d'une pression osmotique, les empêchant de dépasser leurs limites.

Raisons

La survenue d'un œdème rénal est due à la présence de modifications pathologiques des reins et d'autres maladies affectant la rétention d'eau dans le corps:

    Pyélonéphrite. Une maladie dans laquelle des processus inflammatoires graves se produisent. En règle générale, le développement de la pathologie est causé par un certain nombre de bactéries, en particulier Escherichia coli.

En attendant, toutes les causes susmentionnées d'œdème ne sont pas les seules. L'œdème peut être causé par la progression des maladies cardiovasculaires, des modifications de la composition et de la circulation du sang, pendant la grossesse ou à la suite de l'utilisation d'un médicament.

Les symptômes

Connaissant l’évolution des symptômes de l’œdème rénal, il est facile de comprendre que la rétention hydrique est associée à une violation du processus de filtration du corps. C'est typique pour eux:

  • les premiers symptômes apparaissent sur le visage: sous les yeux et sur les paupières, puis sur tout le visage;
  • La deuxième étape est la survenue d'un œdème dans la paroi abdominale et les membres inférieurs.

De tels œdèmes disparaissent et réapparaissent pendant la période rapide. Dans le même temps, la zone des poches est caractérisée par la douceur et la friabilité. En appuyant sur le gonflement, vous pouvez voir qu'il est extrêmement mobile.

Pendant ce temps, si vous ne traitez pas d'œdème du rein, la maladie commence à s'aggraver avec des symptômes supplémentaires. Par exemple, une personne s'inquiète d'une faiblesse constante et d'une somnolence, de migraines éternelles, de maladies des articulations, de mictions fréquentes et de douleurs aiguës aux reins.

Diagnostics

Pour identifier la cause du gonflement, il convient de recourir à une série de procédures de diagnostic:

  • Tests sanguins biochimiques. Avec une analyse générale du sang, il est assez difficile de reconnaître la cause du gonflement. Par exemple, il est impossible de voir le niveau d'excès d'urée, de cholestérol et de créatinine. Cependant, des études biochimiques peuvent révéler une quantité inadéquate de perturbations des protéines et des électrolytes.
  • Définition du facteur rhumatismal. Le fait est que la glomérulonéphrite provoque une amygdalite à streptocoque et, pour la déterminer, il est nécessaire d'identifier le facteur rhumatismal.
  • Examen biochimique de l'urine. En cas de pénurie d'acide urique, de créatinine et d'urée dans les urines, une pathologie rénale est diagnostiquée.
  • L'échographie des vaisseaux sanguins et des reins vous permet d'identifier tous les problèmes existants.

Traitement

Après avoir diagnostiqué la cause de l'œdème rénal, un diagnostic approprié est établi. Dans les processus inflammatoires aigus, un gonflement sévère apparaît. Dès que le patient commence son traitement, l'œdème disparaît, ce qui provoque l'arrêt du traitement sans autorisation. En raison d'un traitement inadéquat, une rechute se produit, ce qui rapproche le patient du passage de la maladie à une maladie chronique.

Une fois que la maladie est entrée dans la forme chronique, le traitement est repris, ce qui peut avoir des conséquences encore plus graves. Il convient de rappeler que l’œdème rénal n’est pas seulement une apparence endommagée, mais aussi une cloche qui provoque de graves dysfonctionnements dans le corps qu’il convient de traiter.

La thérapie de l'œdème rénal comprend:

  • Élimination complète de la cause des poches. Si vous ne guérissez pas la maladie, toutes les autres mesures seront inappropriées.
  • L'utilisation de médicaments diurétiques.
  • Numéro de régime 7 et 7a. Ils limitent l'utilisation de liquide et de sel, qui sont un puissant provocateur de rétention de liquide dans les tissus musculaires.
  • Des médicaments pour renforcer les vaisseaux sanguins. Ils sont attribués à des patients dont les vaisseaux sanguins sont faibles.
  • Médicaments destinés à la normalisation de l'équilibre hydrique et électrolytique.

Pour réduire le gonflement sera utile méthode conservatrice de traitement. Cela inclut l'utilisation de fruits et de légumes qui éliminent les liquides du corps. Les remèdes populaires, les massages, les bains et un bon repos ne sont pas moins utiles.

Remarquer dans la matinée des enflures sous les yeux ne nécessite pas d'hésitation et de retarder une randonnée chez un spécialiste. Avec le temps, la maladie identifiée non seulement éliminera le gonflement, mais empêchera également son développement ultérieur.

Un signe d'accumulation excessive de liquide dans l'espace intercellulaire - œdème rénal: comment se distinguer du cœur et se débarrasser du gonflement des tissus

L'œdème rénal est un signe d'accumulation excessive de liquide dans l'espace intercellulaire en cas de dysfonctionnement du système urinaire. Le gonflement des tissus dans la partie supérieure du torse ne fait pas qu'aggraver l'apparence, il nécessite également l'attention du médecin. Avec la normalisation des organes en forme de jambe, l'œdème disparaît progressivement.

Il est important de savoir distinguer l'œdème rénal de l'œdème cardiaque. Mauvais choix de médicaments, auto-traitement, non-respect du régime provoquent une augmentation des symptômes négatifs, une altération du métabolisme sel-eau. Quelles maladies provoquent un symptôme désagréable? Comment se débarrasser de l'œdème rénal? Réponses dans l'article.

Causes de

Le gonflement des tissus apparaît en violation du fonctionnement des filtres naturels. La défaite des glomérules dans les reins est la principale raison de l'activation des mécanismes qui déclenchent la rétention hydrique.

Les symptômes négatifs apparaissent en premier dans les zones où la fibre est la plus lâche. Le visage est le plus vulnérable. À mesure que la stagnation de la lymphe se développe et que la fonction excrétrice rénale se détériore davantage, l'œdème se propage de haut en bas.

Les principales causes d’accumulation excessive de liquide dans le tissu extracellulaire:

  • réduction de la capacité de filtration des organes du haricot;
  • perméabilité capillaire excessive;
  • une augmentation de la concentration en ions sodium dans le sang;
  • la quantité de protéines dans le sang est inférieure à la normale;
  • excès de consommation de liquide;
  • activation de la filtration protéique dans la zone de la membrane glomérulaire rénale.

Regardez la liste des médicaments contre la douleur et les caractéristiques de leur utilisation pour soulager la douleur aux reins.

Comment prendre Nolitsin 400 mg pour traiter la cystite? Les règles d'utilisation des drogues sont décrites dans cet article.

Signes et symptômes

Maladie rénale, mauvaise alimentation, consommation d'une grande quantité d'eau, café, violation du métabolisme des minéraux provoquent des poches de gravité variable. Le premier signe de processus négatifs dans les filtres naturels est un gonflement des paupières, puis un gonflement se propage au visage. Contrairement à l'œdème cardiaque, avec des lésions rénales, les symptômes négatifs sur les jambes sont absents au début, les symptômes négatifs ne sont visibles que sur la partie supérieure du corps.

Comment distinguer le gonflement dans les maladies des reins et du coeur? Cette question se pose souvent chez les patients. Le tableau contient les principaux signes de rétention hydrique dans les pathologies des organes en forme de haricot et de dysfonctionnement cardiaque, l'hypertension artérielle.

Les principales différences d'œdème rénal du coeur:

Quelles maladies des reins causent un œdème

L'excès de liquide s'accumule dans l'espace extracellulaire lorsque les filtres naturels sont endommagés:

  • tumeurs (bénignes et malignes);
  • amylose rénale;
  • pathologie systémique du tissu conjonctif;
  • glomérulonéphrite;
  • tous types et stades d'insuffisance rénale;
  • pénétration de sels de métaux lourds dans le corps.

Diagnostics

Si vous avez un œdème des paupières, du visage, un inconfort au niveau de la région lombaire, vous devriez consulter un urologue ou un néphrologue, avec un gonflement prononcé des jambes, une douleur dans le sternum, contactez un cardiologue. Les données du tableau vous aideront à trouver un médecin. En cas de doute, vous devriez consulter un thérapeute. Le médecin vous dirigera ensuite vers un spécialiste.

Pour clarifier les causes du gonflement, effectuez un diagnostic complet:

  • numération globulaire biochimique et complète;
  • tests rénaux pour clarifier la nature de la lésion des organes bobiformes;
  • analyse d'urine (général et bakposev);
  • test sanguin pour le facteur rhumatismal;
  • Échographie Doppler de filtres naturels.

L'œdème rénal se différencie par les manifestations d'autres maladies:

  • thrombose vasculaire. Le symptôme principal est le caractère unilatéral du gonflement dans la zone de blocage des veines;
  • l'obésité. En appuyant sur la zone enflée, vous pouvez entendre que la couche de graisse sous-cutanée est lâche, il n'y a pas de douleur. L'excès de graisse s'accumule lentement, lutter contre les signes d'obésité est plus difficile que d'éliminer l'œdème rénal;
  • maladie cardiaque. Les principales différences par rapport aux poches sur le fond des lésions du tissu rénal sont indiquées dans le tableau;
  • lymphœdème. Le problème survient lorsque la stagnation de la lymphe, dans les cas avancés, l’éléphantiasis se développe avec une croissance active des tissus. Les zones enflées sont denses, le gonflement augmente si le patient reste assis longtemps;
  • gonflement dans la zone d'inflammation. Caractéristiques: les tissus sont chauds et denses, la peau est fortement étirée, la palpation provoque une douleur aiguë. Des symptômes négatifs sont observés autour des plaies purulentes et à l'intérieur des tissus après la pénétration d'agents infectieux.

Apprenez à vous préparer pour un scanner des reins avec contraste et comment se déroule la procédure.

Vous trouverez sur cette page les premiers signes et symptômes d’urétrite non spécifique chez la femme.

Rendez-vous sur http://vseopochkah.com/bolezni/drugie/glomerulonefrit-u-detej.html et lisez des informations sur le diagnostic de glomérulonéphrite aiguë chez les enfants et sur les options de traitement de la maladie.

Traitements efficaces

Éliminer l'œdème rénal est plus facile que les maladies cardiaques, mais avec des cas négligés de pathologies, une forme grave de maladie et une perturbation grave du travail des organes en forme de haricot, le traitement est souvent prolongé. Avec l'augmentation rapide du gonflement, il est nécessaire de placer le patient dans un hôpital pour des mesures urgentes.

Les principales méthodes de thérapie:

  • Traitement de la pathologie de fond. Le médecin choisit des médicaments à action anti-inflammatoire, antibactérienne, antispasmodique, en fonction du type de maladie. La restauration des fonctions excrétoires, accumulatrices et excrétoires des reins réduit le risque de rétention d'eau, le gonflement disparaît. Dans les formes sévères de pathologies, un traitement chirurgical est prescrit, une hémodialyse est réalisée.
  • Diurétiques d'admission. Les médicaments diurétiques choisissent le néphrologue en tenant compte de la maladie identifiée. Il est interdit de prendre des composés qui accélèrent l'élimination des excès de liquide, sans prescription médicale: de puissants diurétiques provoquent une forte diminution du taux d'électrolytes dans le sang, une crise hypertensive, le développement d'une insuffisance cardiaque. Les entreprises pharmaceutiques produisent des diurétiques thiazidiques à boucle, osmotiques.
  • Bonne nutrition. En cas de maladie rénale, il est important de réduire la quantité de sel dans l’alimentation à 3 g, d’abandonner la viande fumée, les épices et les plats épicés. Attribuer les numéros de régime 7 et 7a. Les conservateurs, les colorants, les produits nocifs formés par la viande et le poisson rôtis, les bulles de gaz des boissons gazeuses sucrées, l'alcool et le café fort ont un effet négatif sur les glomérules. Vous ne pouvez pas souvent manger des fruits et des baies acides, des épinards, des légumineuses, des oignons frais et de l'ail, des radis. Tous les repas et toutes les boissons doivent être légèrement réchauffés: irrite les tissus rénaux, à la fois froids et chauds.
  • Remèdes populaires. Les décoctions à base de plantes améliorent l'écoulement des liquides, stimulent la circulation sanguine dans les tissus rénaux, préviennent la stagnation de l'urine et réduisent l'inflammation. Les plantes médicinales suivantes sont utiles pour les reins: myrtille, persil, renouée, pissenlit, feuilles de bouleau, soie de maïs, orthophonum staminate, millepertuis, dogrose. Toutes les formulations pour administration orale à base d'herbes, de fruits, de racines et de feuilles ne peuvent être utilisées qu'avec l'autorisation du médecin traitant.
  • Remèdes à la maison pour réduire le gonflement des tissus. Pour réduire les poches, appliquez des compresses avec du thé vert, une décoction de persil et des pommes de terre râpées crues. Bon effet donne l'application de l'argile blanche, pulpe de chou avec du miel. Les remèdes locaux chez un tiers des patients suppriment le gonflement, mais dans le cas de troubles graves, une augmentation ou une diminution marquée du taux d'électrolytes est rarement efficace.
  • Normalisation du métabolisme de l'eau et des électrolytes. Des tests spéciaux montrent le niveau de potassium, de magnésium, de calcium, de sodium et d'autres substances dans le sang. En cas de manque ou d’excès d’un électrolyte, de compositions contenant du potassium, des préparations à base de fer et de magnésium sont prescrites. Des nutriments supplémentaires peuvent être obtenus à partir des aliments: par exemple, beaucoup de potassium contient des raisins secs et des abricots secs. Réduire le niveau de sodium aide un régime sans sel ou une limitation nette de ce nom.
  • Réception des médicaments renforçant un mur vasculaire. Tant que la haute perméabilité des capillaires et des gros vaisseaux persiste, les poches ne sont pas éliminées: les composants sanguins pénètrent constamment dans la substance intercellulaire et un gonflement apparaît. Un effet positif est donné des médicaments Ascorutin, Troxevasin (capsules). De plus, des formulations locales (onguents et gels) sont utilisées dans la zone des poches: Lioton, Troxérutine, Fleboton, Venorutine, Troxevasin-gel.
  • Prévention de la stagnation de la lymphe et du sang. Une faible activité physique, la réticence à faire de l'exercice à la maison ou à la gym entraînent souvent la stagnation. L'enflement des tissus rénaux se développe avec la défaite des filtres naturels, mais le manque de mouvement altère également le flux sanguin dans les organes en forme de haricot, affectant négativement l'état du patient.

Gonflement des pieds pour maladie rénale que pour traiter

Principaux symptômes d'insuffisance rénale: quels signes indiquent que vos reins ne vont pas bien

Pendant de nombreuses années à essayer de guérir les reins?

Chef de l'Institut de néphrologie: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de guérir vos reins en les prenant tous les jours.

Petits organes du corps humain - les reins jouent l'un des rôles les plus importants dans le maintien de l'activité vitale. Les organes qui fonctionnent normalement éliminent les scories accumulées, l'excès de liquide, purifient le sang des toxines, maintiennent le niveau nécessaire d'équilibre des éléments chimiques et régulent la pression artérielle.

Les maladies rénales affectent non seulement leur état, mais entraînent également la détérioration inévitable d'autres organes, caractérisée par les symptômes les plus divers.

Les symptômes chez les hommes et les femmes ne sont pas particulièrement différents, en raison de la même structure des reins.

Pour le traitement des reins, nos lecteurs utilisent avec succès Renon Duo. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Types de maladies

La pathologie rénale peut se manifester par une maladie aiguë ou chronique. Les symptômes et le traitement dépendent de la maladie rénale rencontrée chez une personne. Les maladies aiguës apparaissent soudainement et violent en quelques jours les fonctions essentielles des organes. Les maladies chroniques se caractérisent par une destruction progressive des tissus rénaux. Il arrive parfois que la maladie soit détectée lorsqu'il n'est plus possible de restituer la structure d'origine des tissus et que, lors de l'élaboration du schéma thérapeutique, elle ne soit guidée que par le support de l'organe.

Les maladies rénales présentent des symptômes similaires et certaines différences par rapport à d'autres maladies, ce qui permet de suspecter la pathologie d'un organe.

Symptômes généraux

  • Les douleurs La douleur survient dans la région lombaire d'un ou des deux côtés. Il est nécessaire de prendre en compte le fait que la douleur n'est pas caractéristique ou très insignifiante pour certaines pathologies rénales et qu'elle peut déjà être associée à des exacerbations répétées du processus inflammatoire. Donner au pubis, à la partie supérieure de la hanche, à l’estomac douloureux est caractéristique lors d’une crise de colique néphrétique.
  • Sang dans l'urine - hématurie. Ce symptôme apparaît dans la lithiase urinaire, la pyélonéphrite chronique, les maladies inflammatoires, les tumeurs. L'urine est tachée de rose, et si elle est endommagée par une pierre, l'uretère peut être écarlate et opaque.
  • Les œdèmes sont l’un des tout premiers signes de glomérulonéphrite, la pyélonéphrite. Un œdème et des poches apparaissent le matin sous les yeux. Les jambes sont enflées et les mains moins souvent. Chez les enfants, on peut observer un gonflement sur les traces profondes de gomme sur les jambes.
  • La violation de la miction est caractérisée par la douleur, l'anurie - l'absence d'urine, l'oligurie - une diminution significative de la quantité de liquide. Avec des processus irréversibles, une pollakiurie constante se développe - l'excrétion de l'urine en grande quantité, parfois jusqu'à 10 litres par jour.
  • Se sentir mal. En raison du fait que la principale fonction excrétrice des reins est perturbée, les produits de décomposition et les toxines s'accumulent dans le corps. Tout cela affecte le bien-être général d'une personne: il y a une faiblesse, une performance réduite, des maux de tête et un manque d'appétit. Le processus inflammatoire et l'intoxication du corps provoquent fièvre, frissons, transpiration.

Les maladies rénales chroniques affectent également l'apparition de l'hypertension, la couleur et la structure de la peau. Avec la pyélonéphrite, il y a une augmentation de la pâleur et des cernes dans la région des yeux, avec la glomérulonéphrite, la peau est sèche.

Naturellement, le corps de chaque patient réagit différemment aux modifications des reins, de sorte que tous les symptômes peuvent être atténués ou aigus. Chez certains patients, les plaintes ne sont enregistrées que pour un ou deux symptômes, souvent certains signes de pathologie passent à d'autres. Selon les troubles survenus, les causes de la maladie, les pathologies rénales sont divisées en dizaines de maladies.

Symptômes de maladie rénale en fonction des troubles

Les changements pathologiques survenant dans les reins sont caractéristiques de divers types de maladies. Le diagnostic initial est établi sur la base des plaintes du patient. Un médecin qualifié commence donc la conversation en identifiant tous les symptômes qui dérangent, même les plus insignifiants.

Néphrolithiase

Le terme néphrolithiase se réfère à une maladie comme une maladie rénale, c'est-à-dire des calculs dans les reins eux-mêmes. La maladie doit être distinguée de la lithiase urinaire, dans laquelle des calculs sont détectés dans tous les organes du système urinaire. Néphrolithiase le plus souvent pendant une longue période est presque asymptomatique. La maladie se présente sous deux formes:

  • Forme légère avec douleur sourde constante dans la région lombaire. La douleur est aggravée par l'effort physique, lors des secousses lors de la conduite en transport.
  • La forme sévère se manifeste par des douleurs aiguës et insupportables. Un malade recherche la position la plus indolore du corps - il s'accroupit, se penche. Mais la douleur ne s'atténue pas, mais continue de donner à l'aine, à la jambe, à l'abdomen. Au plus fort de l'attaque peuvent apparaître des nausées, des vomissements, des symptômes de choc - sueurs froides, pâleur de la peau, palpitations cardiaques.

Déplacer la pierre vers le bas des uretères endommage sa couche muqueuse, ainsi du sang peut apparaître dans l'urine. La longue durée de la néphrolithiase conduit au développement d'une pyélonéphrite chronique et à ce stade, les symptômes d'une pathologie secondaire se rejoignent.

Glomérulonéphrite

La glomérulonéphrite désigne des maladies de nature immunitaire-inflammatoire, c'est-à-dire que son développement nécessite une réponse inflammatoire et une perturbation du système immunitaire. Le plus souvent pour la première fois que la glomérulonéphrite est enregistrée chez les enfants, la maladie devient dans la plupart des cas chronique et provoque une insuffisance rénale et une invalidité. Pour la glomérulonéphrite aiguë sont caractéristiques:

  • Syndrome urinaire.
  • Oedème
  • Augmentation de la pression artérielle.

En règle générale, la maladie commence par une détérioration de l'état de santé général - maux de tête, fatigue, apathie, une augmentation significative de la température est possible, mais si le système immunitaire fonctionne toujours correctement. Au matin, on peut porter attention aux paupières enflées; pendant 3 à 4 jours de développement, l’oligurie se joint, c’est-à-dire une diminution de l’urine excrétée, sa quantité augmentant, mais elle est déterminée par des analyses à faible densité.

La plupart des patients ont une hématurie - l'urine prend une couleur rougeâtre. Dans de rares cas, le symptôme principal est la protéinurie, c'est-à-dire l'excrétion de protéines dans l'urine. Dans environ 60% des cas, les chiffres relatifs à l'hypertension artérielle sont enregistrés et peuvent durer jusqu'à trois semaines ou plus.

Au fur et à mesure que l'accumulation de laitier augmente la charge sur le foie, la taille du corps augmente en conséquence. Troubles du système nerveux - irritabilité, sommeil médiocre, dépression.

Pyélonéphrite

La pyélonéphrite est l'une des pathologies les plus courantes du rein. Sa forme aiguë se développe fortement et se caractérise par:

  • La température élevée monte jusqu'à 39 degrés et plus.
  • Frilosité, transpiration.
  • Symptômes d'intoxication - maux de tête, nausées.
  • Alors les douleurs de dos se rejoignent et le plus souvent elles sont d'un côté.
  • La douleur peut être donnée dans le bas de l'abdomen, région de l'aine.
  • Urine trouble avec signes d'hématurie.

À mesure que la maladie progresse, les douleurs deviennent nocturnes et s'aggravent en position couchée. Si la pyélonéphrite se développe sur le fond de la lithiase urinaire, alors il y a des attaques de coliques rénales. Chez certains patients marqués des poches du visage.

Les patients peuvent ressentir de la fatigue, des douleurs paroxystiques, des sueurs nocturnes. Souvent, la maladie est confondue avec l'ostéochondrose.

Maladie rénale polykystique

La polykystose est caractérisée par la formation de kystes remplis de liquide dans les tissus rénaux. Au début de son développement, la polykystose ne se manifeste pratiquement pas et peut constituer une découverte aléatoire au cours de l'examen. La croissance des kystes conduit à l'expansion du corps et à ce moment, un groupe de signes apparaissent:

  • Douleur intense au bas du dos et à l'abdomen.
  • L'hématurie se produit périodiquement.
  • La faiblesse augmente, l'appétit s'aggrave, le poids diminue.
  • Quantité abondante d'urine légère jusqu'à 3 litres par jour.
  • Troubles dyspeptiques - nausée, diarrhée, constipation.
  • Certains patients se plaignent de prurit.

Une polykystose sans traitement est à la base du développement d’une insuffisance rénale grave.

Insuffisance rénale

Une insuffisance rénale entraîne la mort des néphrons, qu'il est presque impossible de récupérer.

Vidéo: Comment garder vos reins en bonne santé

Trucs et conseils de médecins réputés. Apprenez à donner la santé à vos reins.

La survenue d'œdème des jambes dans les maladies rénales

Les jambes gonflent pour de nombreuses raisons. Les principales sont les suivantes: //nashinogi.ru/simptomy/oteki-opuholi/pochemu-otekayut-prichiny.html. Cela peut être un gonflement après une blessure, associé à un style de vie sédentaire ou une position debout longue sur ses pieds dans une position inconfortable et des chaussures de mauvaise qualité. Les membres gonflent à cause des maladies cardiovasculaires, des problèmes articulaires, des allergies ainsi que pendant la grossesse. Un gonflement sous les yeux, les mains, les pieds, une peau pâle dans les endroits enflés peut signaler des problèmes aux reins.

Fonction rénale

Les reins sont un organe apparié qui est inclus dans le système urinaire du corps. L'objectif principal est d'éliminer l'excès de liquide, les déchets, les composés toxiques du corps avec l'urine (au cours du métabolisme, de nombreuses substances toxiques, y compris l'ammoniac, se forment dans le corps).

Au cours de la journée, environ 150 litres passent par les reins. l'urine primaire, après filtration, sépare le liquide en excès et le retire du corps (un litre et demi à deux litres). L'urine est un produit issu du traitement du plasma, dépourvue de protéines et de glucose, mais contenant de nombreux produits métaboliques. L'urine est libérée une fois que le sang dans les reins est filtré et nettoyé des impuretés nocives et inutiles. Les reins contrôlent le volume sanguin dans le corps, affectent la coagulation du sang, stabilisent l’acidité.

Réglez les reins et la quantité de liquide dans le corps et surveillez le bon ratio sels minéraux et oligo-éléments (maintenez l'équilibre eau-sel). Une autre fonction importante du corps est la production d'hormones qui contribuent à la préservation de l'eau dans le corps.

Comment se forme le gonflement

Le corps humain est constitué de soixante-dix pour cent de l'eau, dont les deux tiers se trouvent dans les cellules, un tiers entre elles. Si le volume de fluide dans l'espace intercellulaire augmente, un œdème apparaît, ce qui l'informe du développement de processus pathologiques dans le corps.

L'œdème rénal se forme lorsque les reins ne sont plus en mesure de travailler. Ils commencent à retirer l'excès de liquide du corps en petites quantités et l'envoient à la place dans l'espace intercellulaire, ce qui provoque un gonflement (ils sont particulièrement visibles le matin). De l'œdème provoqué par une maladie cardiaque, le système rénal distingue une distribution plus uniforme sur la surface du tissu sous-cutané. Ils sont aussi plus doux, pâteux. La peau au-dessus de l'œdème est pâle et sèche.

Ce qui distingue l’œdème rénal de la cardiopathie, c’est également le fait que les gonflements provoqués par le cœur se forment d’abord sur les jambes, alors que pour les problèmes de reins du pied, les derniers gonflent. Ils apparaissent d’abord sous les yeux, puis descendent lentement vers les mains, puis la personne remarque que ses mollets et ses pieds ont commencé à enfler. Très rarement, des œdèmes se forment dans les cavités abdominales et thoraciques, ou immédiatement dans tous les tissus.

Causes des problèmes

Les reins sont un organe très vulnérable du corps: puisque c'est ici que le sang est filtré et que des substances non désirées sont éliminées à travers eux, ils sont constamment exposés à des attaques de micro-organismes nuisibles. Parmi les raisons qui causent des problèmes aux reins, il y a les intoxications, les maladies infectieuses, les réactions allergiques, les anomalies de la structure de l'organe. Un gonflement des jambes dû aux reins peut apparaître si les maladies suivantes sont observées dans le corps:

  • Processus de la tumeur.
  • La glomérulonéphrite est une inflammation des reins lorsque les capillaires glomérulaires sont endommagés. La cause principale de la maladie est le streptocoque du groupe A, les antigènes staphylococciques, le pneumocoque, les virus de l'hépatite B, C. Se développe souvent après des maladies infectieuses des voies respiratoires (amygdalite, trachéite), après une réaction allergique.
  • L'amyloïdose des reins est une violation du métabolisme des protéines, des glucides, qui provoque l'apparition dans les organes internes d'une substance spéciale, l'améloïde, lorsque les protéines insolubles se déposent dans les reins et perturbent le fonctionnement de l'organe.
  • Insuffisance rénale - toutes les fonctions des reins sont perturbées, ce qui entraîne une violation du métabolisme de l'eau, de l'azote, des électrolytes et d'autres types.
  • La néphrite est un processus inflammatoire au niveau des reins, lorsque l'hypothermie affecte les capillaires glomérulaires. Les principaux symptômes de la forme aiguë peuvent être représentés par un œdème: ils commencent par le visage et descendent lentement. Dans cette maladie, les vaisseaux du corps souffrent, la pression artérielle augmente, la quantité d'urine diminue lorsque vous urinez, car la plus grande partie de l'eau en excès ne quitte pas le corps, mais demeure, formant un œdème.
  • La néphrose est une maladie caractérisée par des échanges altérés sel-eau et protéines-lipides, provoqués par des processus infectieux chroniques (comme la tuberculose), des maladies suppuratives des os et des poumons, une intoxication et pouvant être dus à une néphrite.
  • La vascularite est une lésion des capillaires et des veinules qui a conduit à une maladie de l'appareil glomérulaire des reins et des petits vaisseaux de la peau, généralement due à une maladie infectieuse, à des réactions allergiques, à l'hérédité.

En cas de défaillance des reins, le liquide qu'ils retirent du corps s'attarde et ne peut rester dans le sang. Son excès fuit à travers la paroi et s'accumule dans les espaces interstitiels et les cavités, formant un œdème. Une autre raison de l'apparition d'un gonflement des membres et du visage est la trop grande perméabilité des capillaires. Également affecter l'apparition de gonflement, une augmentation de la production de l'hormone aldostérone, ce qui entraîne un retard dans le corps de l'eau et des ions de sodium.

Une autre raison pour laquelle les jambes gonflent en raison d'une maladie rénale est la diminution de la quantité de protéines dans le sang. Les reins, à cause de la maladie qui les a frappés, ainsi que de l'urine, commencent à les éliminer du corps. Leur absence entraîne une perturbation de la sortie de l'excès de liquide de l'espace intercellulaire.

Symptômes principaux

En cas de dysfonctionnement des reins, un désordre métabolique survient dans le corps, ainsi que des équilibres eau-sel et protéines. L'enflure des jambes n'est qu'un des symptômes et non le premier. Il faut faire attention aux signes suivants:

  • douleur persistante dans la région lombaire: dans une maladie chronique, la douleur est monotone; si les douleurs sont fortes et parfois aiguës, cela signale un blocage du conduit;
  • avec un léger tapotement sur les cuisses du dos, une douleur très forte se fait sentir;
  • douleur accrue après un effort physique intense;
  • la quantité d'urine diminue, la miction s'accompagne de brûlures, le sang apparaît dans les urines troubles;
  • maux de tête;
  • la température corporelle augmente, la fièvre;
  • la pression artérielle augmente;
  • faiblesse, soif, perte d'appétit, bouche sèche;
  • le liquide s'accumule dans la cavité abdominale;
  • des poches apparaissent d'abord sur le visage (l'enflure sous les yeux est particulièrement prononcée), ensuite sur les bras et seulement ensuite sur les jambes.

Un gonflement des jambes dû aux reins peut indiquer un stade assez grave de la maladie. Si les symptômes ci-dessus sont accompagnés de poches, il est impossible de tarder et d'avoir un besoin urgent de consulter un médecin: si les reins refusent complètement de remplir leurs fonctions, il faut s'attendre à une issue fatale.

Diagnostic requis

Le premier symptôme de l'œdème rénal est une augmentation déraisonnable du poids, due à la rétention d'eau dans le corps. Il existe non seulement un œdème évident, mais également un œdème caché. Pour les détecter, des diurétiques sont administrés aux patients. S'il y a un œdème caché dans le corps, les patients peuvent perdre de un à deux kilogrammes au cours de la journée, car l'excès d'eau sortira avec l'urine.

Pour déterminer si la raison du fait que les pieds sont douloureux et gonflés, ce sont les reins, le médecin vous prescrira de faire un test de sang et d’urine. Si la transcription des résultats montre la présence de protéines dans l'urine, il s'agit d'un signe clair de maladie rénale. Afin de déterminer pourquoi le gonflement est exactement apparu, il faudra consulter des spécialistes de différents profils et effectuer des recherches supplémentaires: ultrasons, imagerie par ordinateur ou résonance magnétique.

Traitement efficace

Si le cas n’est pas commencé, l’œdème rénal disparaît quelques jours après le début du traitement. Dès que les tumeurs s'atténuent, le traitement ne doit jamais être interrompu: il est très difficile de traiter les reins, certaines maladies disparaissent pendant un certain temps, après quoi des récidives se produisent.

Pour éliminer l'excès d'eau du corps, le médecin vous prescrit des diurétiques; en parallèle, pour soutenir le travail du cœur et pour que l'urine ne supprime pas le potassium du corps, vous devez boire de l'Asparkam ou un autre médicament ayant un effet similaire. En cas de maladie du corps, il est nécessaire d'éviter les courants d'air, le surmenage, de surveiller la santé, de ne pas se soigner soi-même.

Habituellement, un régime sans sel est prescrit à cet effet pendant toute la durée du traitement, car le sel retient les liquides dans le corps. Il est souhaitable que le menu comprenne autant de légumes que possible, ainsi que des produits contenant la quantité nécessaire de protéines (viande maigre, poisson, poitrine bouillie). Après entente avec le médecin, vous pouvez utiliser des tisanes (par exemple, du thé de pissenlit).

Si la situation est plus grave, il est possible que le traitement soit retardé de nombreuses années. Pendant le traitement, il convient de respecter toutes les recommandations du médecin et le schéma de traitement qui leur est prescrit. Si cela n'est pas fait, une maladie rénale peut entraîner une intervention chirurgicale, au cours de laquelle un rein sera enlevé et le risque de décès est élevé.

La glomérulonéphrite (néphrite glomérulaire) est une maladie rénale de nature immuno-inflammatoire, dans laquelle les glomérules sont endommagés (glomérules). Le code de la maladie pour la CIM 10 - N00-N08 (maladies glomérulaires).

La glomérulonéphrite se développe sur 10-25 ans. Dans le même temps, la fonctionnalité des reins est préservée. Mais la maladie progresse et conduit finalement à une insuffisance chronique. La glomérulonéphrite occupe la deuxième place parmi les affections rénales acquises chez les enfants après les infections des voies urinaires. Cela devient une cause fréquente d'invalidité précoce. La néphrite glomérulaire aiguë peut tomber malade à différents âges. Mais dans la plupart des cas, il est diagnostiqué à 40 ans.

Pour le traitement des reins, nos lecteurs utilisent avec succès Renon Duo. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

  • Causes et facteurs de développement
  • Formes de la maladie
  • Tableau clinique
  • Glomérulonéphrite aiguë
  • Forme chronique
  • Complications possibles
  • Diagnostics
  • Traitements efficaces
  • Médicaments
  • Régime alimentaire et règles nutritionnelles
  • Médecine traditionnelle
  • Directives de prévention

Causes et facteurs de développement

Les boucles capillaires de glomérules forment un filtre qui pénètre dans les tubules des reins. Si le glomérule est endommagé, le filtrage est rompu. Les protéines et autres composants sanguins pénètrent dans l'urine par les capillaires endommagés et les reins ne peuvent éliminer les toxines et les produits métaboliques du corps. La glomérulonéphrite se développe.

Le développement de la pathologie est influencé par des facteurs auto-immuns et inflammatoires. Ses causes peuvent être précédées par des maladies chroniques de divers organes et systèmes causées par Staphylococcus, Neisseria meningitidis, Toxoplasma et divers virus.

Virus prédisposant au développement de la glomérulonéphrite:

A révélé que la forme aiguë de la néphrite glomérulaire est causée par des streptocoques néphritogènes du groupe A.

Facteurs auto-immuns - une violation du système immunitaire après des infections, lorsque les cellules rénales commencent à être perçues comme étrangères.

Apprenez à vous préparer à une échographie des reins et au déroulement de la procédure.

Qu'est-ce que l'augmentation de la créatinine dans le sang et des indicateurs ka inférieurs? Lisez la réponse à cette adresse.

  • prédisposition génétique;
  • foyers d'infection chronique;
  • l'hypovitaminose;
  • maladies systémiques (lupus érythémateux, vascularite);
  • l'hypothermie;
  • intoxication par des substances toxiques (alcool, mercure, plomb);
  • vaccination et transfusion sanguine;
  • radiothérapie.

Formes de la maladie

La glomérulonéphrite a plusieurs versions de la classification, qui est effectuée en fonction des caractéristiques étiologiques, des signes cliniques et morphologiques, du déroulement du processus.

Selon le mécanisme de développement de jade glomérulaire est:

  • primaire - apparaît comme une maladie isolée;
  • secondaire - agit dans le contexte de pathologies déjà existantes.

Par la nature du flux:

  • Aiguë - se produit pour la première fois et soudainement, se poursuit rapidement, avec un traitement rapide, la récupération se produit.
  • Glomérulonéphrite chronique - se développe après une crise aiguë en l'absence ou à l'échec du traitement. Il se caractérise par des périodes d'exacerbations et de rémissions.
  • Subaigu (malin) - progresse rapidement et est très difficile à traiter avec des moyens spéciaux. 80% des cas aboutissent au décès.

Par la nature des manifestations cliniques:

  • latent (environ 45% des cas);
  • néphrotique (25%);
  • hypertendu (20%);
  • hématurique (5%);
  • mixte (hypertensive non nutritionnelle).

Tableau clinique

Les symptômes de la glomérulonéphrite sont différents et dépendent directement de sa forme.

Glomérulonéphrite aiguë

Son départ est toujours soudain, le patient commence à se soucier:

  • faiblesse générale;
  • somnolence;
  • mal de tête;
  • des nausées;
  • douleur lombaire (peut être absent);
  • perte d'appétit;
  • une température élevée peut monter;
  • forte réduction de la miction.

La réduction de l'excrétion de l'urine se poursuit jusqu'à 5 jours. Ensuite, cela devient plus, mais la densité diminue.

Symptômes spécifiques du jade glomérulaire aigu:

  • Œdème - se produisent souvent sur le visage le matin. Peut être frontal, répandu dans tout le corps.
  • Hypertension - survient chez 60% des patients. Dans les cas graves, l'hypertension artérielle peut durer plusieurs semaines. Environ 85% des enfants atteints de glomérulonéphrite aiguë ont des lésions cardiovasculaires.
  • Hématurie - traces de sang dans l'urine, à cause de quoi il devient brun foncé ou noir.

Forme chronique

Son parcours est plus sobre que sous forme aiguë. Les symptômes se développent lentement et peuvent être asymptomatiques. Pendant de nombreuses années, on ne peut observer que quelques changements dans les indices de l'urine. La fonction rénale diminue progressivement, la pression artérielle augmente.

Pour toutes les formes de néphrite glomérulaire chronique, les rechutes périodiques sont caractéristiques. Leurs manifestations cliniques ressemblent à des glomérulonéphrites aiguës ou se répètent. Les exacerbations surviennent plus souvent en automne-printemps, lorsque les infections à streptocoques sont activées.

Complications possibles

Dans la glomérulonéphrite aiguë peuvent être observés:

  • déficience visuelle;
  • insuffisance cardiaque et rénale aiguë (1 à 3% des cas);
  • passage à la forme chronique.

Les progrès de la glomérulonéphrite chronique, qui ne se prête pas au traitement, mènent à la dernière étape du processus de destruction - rein secondaire ridé et insuffisance rénale chronique. Ce facteur provoque une invalidité précoce.

Diagnostics

Les diagnostics du néphrologue sont basés sur les résultats d'une série de tests et de symptômes. Caractéristique de la maladie change dans l'urine et le sang:

  • les impuretés du sang dans l'urine, il ressemble à la couleur "viande slop";
  • protéinurie modérée pendant 2-3 semaines;
  • l'examen au microscope d'un sédiment d'urine trouve des cylindres granulaires et hyalins;
  • l'échantillon selon Zimnitsky montre une nycturie, une diminution de la densité de l'urine et une diurèse;
  • la quantité de cholestérol, la créatinine, l'azote est augmenté dans le sang, la RSE, la leucocytose est accélérée.
  • Échographie des reins et des vaisseaux rénaux;
  • biopsie.

Traitements efficaces

Le traitement de la néphrite glomérulaire ne peut commencer qu'après avoir découvert ses causes et déterminé sa forme. L’approche thérapeutique de la glomérulonéphrite doit être complète et réalisée à l’hôpital.

Médicaments

Dans la forme aiguë, due à une infection, des antibiotiques sont prescrits au patient pendant au moins 10 jours (érythromycine, ampicilline), des médicaments diurétiques.

La correction du statut immunitaire est réalisée à l'aide d'agents hormonaux (prednisolone) et non stéroïdiens (cyclophosphamide). Le complexe thérapeutique comprend la prise d’AINS (Diclofenac) et de médicaments destinés à soulager les symptômes (diminution de la pression, soulagement des poches).

Après le retrait des symptômes aigus peuvent être prescrits:

Dans les cas graves, une hormonothérapie complète et des cytostatiques sont indiqués. Si un patient présente des complications pouvant mettre sa vie en danger, il est recommandé de procéder à une procédure d'hémodialyse - désintoxication du sang. Parfois, une greffe de rein est nécessaire.

Régime alimentaire et règles nutritionnelles

Les personnes atteintes de glomérulonéphrite doivent rationaliser leur régime alimentaire. Sans régime alimentaire contre la glomérulonéphrite, un traitement complet est impossible.

Strictement interdit d'utiliser:

  • chou blanc;
  • pommes douces;
  • abricots en tous genres;
  • raisins secs, raisins;
  • produits laitiers fermentés;
  • des pommes de terre;
  • Fumé, frit, salé, mariné.

Dans le régime alimentaire devrait être un minimum de produits de potassium et de protéines. Limitez votre consommation de sel. Des boissons profiteront à la décoction de rose sauvage et de jus de citrouille. Tous les plats sont souhaitables pour cuisiner pour un couple.

Comment traiter l'inflammation rénale chez l'homme? Découvrez des options de traitement efficaces.

Lisez comment se débarrasser du sable dans les reins des femmes à cette adresse.

Suivez le lien http://vseopochkah.com/mochevoj/mocheispuskanie/tabletki-ot-nederzhanija.html et lisez les informations sur les causes et le traitement de l'incontinence urinaire d'effort chez la femme.

Médecine traditionnelle

Les remèdes populaires peuvent constituer un traitement supplémentaire. En aucun cas, ne peut refuser les médicaments prescrits par le médecin. Les remèdes populaires peuvent atténuer les symptômes de la maladie, ne la laissez pas progresser rapidement.

  • Soie de maïs (1 c. À thé) mélangée à 1 c. À thé de queues de cerise. Versez ½ litre d'eau bouillante. Insistez jusqu'à ce que le remède devienne chaud. Buvez 50 ml avant les repas trois fois par jour.
  • Fleurs de sureau (1 cuillère) à brasser dans un verre d'eau. Laisser refroidir le bouillon et boire 0,3 tasse 3 fois par jour.
  • Préparer un mélange de 4 cuillères à soupe de graines de lin, 3 cuillères à soupe de feuilles de bouleau séchées et 3 cuillères à soupe de racines de la herse de champ. Versez ½ litre d'eau bouillante et laissez reposer pendant 2 heures. Accepter à l'intérieur 70 ml pendant une semaine.

Directives de prévention

Vous ne pouvez pas vous protéger complètement du développement de nombreuses formes de glomérulonéphrite. Mais vous pouvez réduire le risque de maladie.

  • À temps pour traiter toutes les infections, en particulier celles causées par les streptocoques (amygdalite, pharyngite).
  • Vérifiez régulièrement la pression.
  • Surveiller la glycémie.
  • Donner périodiquement de l'urine et du sang pour la recherche.
  • Aux premiers symptômes d'une violation du système urinaire, consultez un médecin.

Découvrez toutes les caractéristiques de la glomérulonéphrite après avoir visionné la vidéo suivante:

La survenue d'œdème des jambes dans les maladies rénales

Les raisons pour lesquelles les jambes gonflent sont nombreuses, les principales étant les suivantes: http://nashinogi.ru/simptomy/oteki-opuholi/pochemu-otekayut-prichiny.html. Cela peut être un gonflement après une blessure, associé à un style de vie sédentaire ou une position debout longue sur ses pieds dans une position inconfortable et des chaussures de mauvaise qualité. Les membres gonflent à cause des maladies cardiovasculaires, des problèmes articulaires, des allergies ainsi que pendant la grossesse. Un gonflement sous les yeux, les mains, les pieds, une peau pâle dans les endroits enflés peut signaler des problèmes aux reins.

Fonction rénale

Les reins sont un organe apparié qui est inclus dans le système urinaire du corps. L'objectif principal est d'éliminer l'excès de liquide, les déchets, les composés toxiques du corps avec l'urine (au cours du métabolisme, de nombreuses substances toxiques, y compris l'ammoniac, se forment dans le corps).

Au cours de la journée, environ 150 litres passent par les reins. l'urine primaire, après filtration, sépare le liquide en excès et le retire du corps (un litre et demi à deux litres). L'urine est un produit issu du traitement du plasma, dépourvue de protéines et de glucose, mais contenant de nombreux produits métaboliques. L'urine est libérée une fois que le sang dans les reins est filtré et nettoyé des impuretés nocives et inutiles. Les reins contrôlent le volume sanguin dans le corps, affectent la coagulation du sang, stabilisent l’acidité.

Réglez les reins et la quantité de liquide dans le corps et surveillez le bon ratio sels minéraux et oligo-éléments (maintenez l'équilibre eau-sel). Une autre fonction importante du corps est la production d'hormones qui contribuent à la préservation de l'eau dans le corps.

Comment se forme le gonflement

Le corps humain est constitué de soixante-dix pour cent de l'eau, dont les deux tiers se trouvent dans les cellules, un tiers entre elles. Si le volume de fluide dans l'espace intercellulaire augmente, un œdème apparaît, ce qui l'informe du développement de processus pathologiques dans le corps.

L'œdème rénal se forme lorsque les reins ne sont plus en mesure de travailler. Ils commencent à retirer l'excès de liquide du corps en petites quantités et l'envoient à la place dans l'espace intercellulaire, ce qui provoque un gonflement (ils sont particulièrement visibles le matin). De l'œdème provoqué par une maladie cardiaque, le système rénal distingue une distribution plus uniforme sur la surface du tissu sous-cutané. Ils sont aussi plus doux, pâteux. La peau au-dessus de l'œdème est pâle et sèche.

Ce qui distingue l’œdème rénal de la cardiopathie, c’est également le fait que les gonflements provoqués par le cœur se forment d’abord sur les jambes, alors que pour les problèmes de reins du pied, les derniers gonflent. Ils apparaissent d’abord sous les yeux, puis descendent lentement vers les mains, puis la personne remarque que ses mollets et ses pieds ont commencé à enfler. Très rarement, des œdèmes se forment dans les cavités abdominales et thoraciques, ou immédiatement dans tous les tissus.

Causes des problèmes

Les reins sont un organe très vulnérable du corps: puisque c'est ici que le sang est filtré et que des substances non désirées sont éliminées à travers eux, ils sont constamment exposés à des attaques de micro-organismes nuisibles. Parmi les raisons qui causent des problèmes aux reins, il y a les intoxications, les maladies infectieuses, les réactions allergiques, les anomalies de la structure de l'organe. Un gonflement des jambes dû aux reins peut apparaître si les maladies suivantes sont observées dans le corps:

  • Processus de la tumeur.
  • La glomérulonéphrite est une inflammation des reins lorsque les capillaires glomérulaires sont endommagés. La cause principale de la maladie est le streptocoque du groupe A, les antigènes staphylococciques, le pneumocoque, les virus de l'hépatite B, C. Se développe souvent après des maladies infectieuses des voies respiratoires (amygdalite, trachéite), après une réaction allergique.
  • L'amyloïdose des reins est une violation du métabolisme des protéines, des glucides, qui provoque l'apparition dans les organes internes d'une substance spéciale, l'améloïde, lorsque les protéines insolubles se déposent dans les reins et perturbent le fonctionnement de l'organe.
  • Insuffisance rénale - toutes les fonctions des reins sont perturbées, ce qui entraîne une violation du métabolisme de l'eau, de l'azote, des électrolytes et d'autres types.
  • La néphrite est un processus inflammatoire au niveau des reins, lorsque l'hypothermie affecte les capillaires glomérulaires. Les principaux symptômes de la forme aiguë peuvent être représentés par un œdème: ils commencent par le visage et descendent lentement. Dans cette maladie, les vaisseaux du corps souffrent, la pression artérielle augmente, la quantité d'urine diminue lorsque vous urinez, car la plus grande partie de l'eau en excès ne quitte pas le corps, mais demeure, formant un œdème.
  • La néphrose est une maladie caractérisée par des échanges altérés sel-eau et protéines-lipides, provoqués par des processus infectieux chroniques (comme la tuberculose), des maladies suppuratives des os et des poumons, une intoxication et pouvant être dus à une néphrite.
  • La vascularite est une lésion des capillaires et des veinules qui a conduit à une maladie de l'appareil glomérulaire des reins et des petits vaisseaux de la peau, généralement due à une maladie infectieuse, à des réactions allergiques, à l'hérédité.

En cas de défaillance des reins, le liquide qu'ils retirent du corps s'attarde et ne peut rester dans le sang. Son excès fuit à travers la paroi et s'accumule dans les espaces interstitiels et les cavités, formant un œdème. Une autre raison de l'apparition d'un gonflement des membres et du visage est la trop grande perméabilité des capillaires. Également affecter l'apparition de gonflement, une augmentation de la production de l'hormone aldostérone, ce qui entraîne un retard dans le corps de l'eau et des ions de sodium.

Une autre raison pour laquelle les jambes gonflent en raison d'une maladie rénale est la diminution de la quantité de protéines dans le sang. Les reins, à cause de la maladie qui les a frappés, ainsi que de l'urine, commencent à les éliminer du corps. Leur absence entraîne une perturbation de la sortie de l'excès de liquide de l'espace intercellulaire.

Symptômes principaux

En cas de dysfonctionnement des reins, un désordre métabolique survient dans le corps, ainsi que des équilibres eau-sel et protéines. L'enflure des jambes n'est qu'un des symptômes et non le premier. Il faut faire attention aux signes suivants:

  • douleur persistante dans la région lombaire: dans une maladie chronique, la douleur est monotone; si les douleurs sont fortes et parfois aiguës, cela signale un blocage du conduit;
  • avec un léger tapotement sur les cuisses du dos, une douleur très forte se fait sentir;
  • douleur accrue après un effort physique intense;
  • la quantité d'urine diminue, la miction s'accompagne de brûlures, le sang apparaît dans les urines troubles;
  • maux de tête;
  • la température corporelle augmente, la fièvre;
  • la pression artérielle augmente;
  • faiblesse, soif, perte d'appétit, bouche sèche;
  • le liquide s'accumule dans la cavité abdominale;
  • des poches apparaissent d'abord sur le visage (l'enflure sous les yeux est particulièrement prononcée), ensuite sur les bras et seulement ensuite sur les jambes.

Un gonflement des jambes dû aux reins peut indiquer un stade assez grave de la maladie. Si les symptômes ci-dessus sont accompagnés de poches, il est impossible de tarder et d'avoir un besoin urgent de consulter un médecin: si les reins refusent complètement de remplir leurs fonctions, il faut s'attendre à une issue fatale.

Diagnostic requis

Le premier symptôme de l'œdème rénal est une augmentation déraisonnable du poids, due à la rétention d'eau dans le corps. Il existe non seulement un œdème évident, mais également un œdème caché. Pour les détecter, des diurétiques sont administrés aux patients. S'il y a un œdème caché dans le corps, les patients peuvent perdre de un à deux kilogrammes au cours de la journée, car l'excès d'eau sortira avec l'urine.

Pour déterminer si la raison du fait que les pieds sont douloureux et gonflés, ce sont les reins, le médecin vous prescrira de faire un test de sang et d’urine. Si la transcription des résultats montre la présence de protéines dans l'urine, il s'agit d'un signe clair de maladie rénale. Afin de déterminer pourquoi le gonflement est exactement apparu, il faudra consulter des spécialistes de différents profils et effectuer des recherches supplémentaires: ultrasons, imagerie par ordinateur ou résonance magnétique.

Traitement efficace

Si le cas n’est pas commencé, l’œdème rénal disparaît quelques jours après le début du traitement. Dès que les tumeurs s'atténuent, le traitement ne doit jamais être interrompu: il est très difficile de traiter les reins, certaines maladies disparaissent pendant un certain temps, après quoi des récidives se produisent.

Pour éliminer l'excès d'eau du corps, le médecin vous prescrit des diurétiques; en parallèle, pour soutenir le travail du cœur et pour que l'urine ne supprime pas le potassium du corps, vous devez boire de l'Asparkam ou un autre médicament ayant un effet similaire. En cas de maladie du corps, il est nécessaire d'éviter les courants d'air, le surmenage, de surveiller la santé, de ne pas se soigner soi-même.

Habituellement, un régime sans sel est prescrit à cet effet pendant toute la durée du traitement, car le sel retient les liquides dans le corps. Il est souhaitable que le menu comprenne autant de légumes que possible, ainsi que des produits contenant la quantité nécessaire de protéines (viande maigre, poisson, poitrine bouillie). Après entente avec le médecin, vous pouvez utiliser des tisanes (par exemple, du thé de pissenlit).

Si la situation est plus grave, il est possible que le traitement soit retardé de nombreuses années. Pendant le traitement, il convient de respecter toutes les recommandations du médecin et le schéma de traitement qui leur est prescrit. Si cela n'est pas fait, une maladie rénale peut entraîner une intervention chirurgicale, au cours de laquelle un rein sera enlevé et le risque de décès est élevé.