Faible teneur en fer dans le sang

Comme vous le savez, la santé et le bien-être d’une personne dépendent en grande partie des vitamines et des oligo-éléments qu’il reçoit de la nourriture. Le fer est l’une des positions les plus importantes car il participe directement aux divers processus métaboliques, influe sur le développement et la croissance de la fonction de reproduction et participe également au processus de formation du sang. Si une faible teneur en fer dans le sang est diagnostiquée, le corps commence immédiatement à réagir à la déficience de cet oligo-élément important, qui affecte à son tour la qualité de la vie humaine et le développement de diverses maladies, en particulier l'anémie ferriprive.

Les principales causes de l'insuffisance de fer dans le sang

Il convient de noter que de nombreuses personnes dans le monde souffrent de carence en fer. Les causes de faibles taux de fer dans le sang sont les suivantes:

  • Un régime alimentaire inapproprié ou strict, qui ne permet pas à l'organisme d'obtenir la quantité nécessaire de vitamines et d'oligo-éléments contenus dans les aliments.
  • Les saignements peuvent être causés par diverses blessures, des règles abondantes et des maladies telles que les ulcères.
  • Augmentation de la consommation de fer, qui est le plus souvent observée pendant l'adolescence.
  • La grossesse Le manque de fer dans le sang chez les femmes pendant la grossesse s'explique par le fait que le corps commence à travailler pendant deux ans et qu'une grande partie de cet oligo-élément entre dans le processus de formation du fœtus.
  • Grand effort physique. Très souvent, les athlètes non professionnels souffrent d'une carence en fer qui, en raison de sports actifs, oublient une nutrition adéquate.
  • Troubles dans le système hormonal.
  • Faible teneur en vitamine C, ce qui favorise l'absorption du fer dans le corps.
  • La teneur élevée en vitamine E de l'organisme, ainsi que d'éléments tels que le calcium, le zinc et les phosphates, interfère à son tour avec l'absorption normale du fer dans l'organisme.
  • Maladies du tube digestif, en particulier gastrite et dysbactériose.

En règle générale, ces raisons mêmes sont la réponse à la question de savoir pourquoi on a diagnostiqué de faibles taux de fer sérique. Des symptômes de carence en fer peuvent survenir dès les premiers symptômes, mais pour confirmer cette crainte, il sera nécessaire de faire un don de sang pour les tests.

Qu'est-ce qui cause une insuffisance en fer dans le sang avec une hémoglobine faible?

L'hémoglobine se trouve dans les globules rouges, c'est-à-dire les globules rouges. Au cœur de l'hémoglobine se trouve un ion de fer, qui se combine avec l'oxygène et le transporte dans tout le corps. Malgré les faibles taux de fer dans le sang, vous devez comprendre que la carence en cet oligo-élément est très dangereuse pour le corps humain. Dans les manifestations les plus faciles, une personne peut ne pas ressentir de grands changements et abandonner tous ses symptômes primaires au travail ou au sport.

Cependant, la carence en fer conduit au développement de l'anémie ferriprive qui, sous sa forme la plus grave, met en jeu non seulement la qualité de la vie humaine, mais aussi la vie elle-même. Reconnaître les signes de carence en fer est assez simple:

  • Une personne ressent une faiblesse, un malaise général.
  • La peau devient pâle, ce qui peut être dit des membranes muqueuses.
  • Maux de tête périodiques ou persistants observés. Si la glande devient catastrophiquement basse, la personne commence à souffrir de vertiges, ainsi que d'une perte de conscience.
  • Poursuivre la somnolence constante, ce qui nuit à la performance humaine.
  • Le rythme cardiaque s'accélère, l'essoufflement apparaît. Cela se produit à la suite du développement de l'hypoxie, c'est-à-dire du manque d'oxygène.
  • Les extrémités deviennent toujours froides.
  • Les cheveux et les ongles deviennent très fragiles.
  • Les blessures sur le corps guérissent très longtemps.

Il convient également de noter qu'il existe souvent des situations dans lesquelles le taux de fer bas est diagnostiqué dans le sang au cours du traitement normal de l'hémoglobine. Dans ce cas, pour connaître le taux de fer dans le sang, il est nécessaire d'effectuer des tests pour déterminer le taux de transferrine. Pourquoi le taux de fer dans le sang des femmes pendant la grossesse est-il faible?

En règle générale, les femmes sont beaucoup plus susceptibles de souffrir d'une carence en fer que les hommes. Pourquoi un faible taux de fer dans le sang chez les femmes est plus commun que chez les hommes? Cela se produit non seulement à cause de la grossesse et de l'allaitement, mais aussi à la suite de la menstruation. Sont à risque:

  • Femmes en âge de procréer pouvant se plaindre d'une carence en fer à la suite d'un cycle menstruel systématique.
  • Femmes pendant la grossesse. On sait que pendant cette période, le corps de la femme nécessite beaucoup plus de vitamines et d’oligo-éléments, notamment de fer. Son corps commence maintenant à travailler pour deux, avec beaucoup de fer pour le développement du fœtus.
  • Les femmes dans les dernières semaines de grossesse. À ce stade, le fœtus se développe activement et, par conséquent, on dépense encore plus de fer dans ce processus, ce qui entraîne une carence plus grave. C'est ce qui cause les faibles niveaux de fer chez les femmes enceintes.

Comment élever de faibles niveaux de fer dans le sang?

Le traitement dépendra de la cause des faibles taux de fer sérique dans le sang. Pour restaurer la concentration normale de l’oligo-élément nécessaire au corps de différentes manières:

Régime alimentaire Si les mauvaises concentrations de fer dans le sang résultent d'un mauvais régime, les écarts par rapport à la norme ne sont pas graves, mais le traitement implique une révision de votre régime et l'inclusion d'aliments caractérisés par une augmentation de la teneur en fer. Tout d'abord, il faut faire attention aux produits d'origine animale. La viande, le foie et d'autres sous-produits contiennent beaucoup de fer, alors que le corps l'absorbe beaucoup mieux que le fer, qui contient des aliments d'origine végétale.

Pour les végétariens ardents, le sarrasin, les flocons d'avoine, les noix, les fruits secs et les aliments riches en vitamine C doivent faire l'objet d'une attention particulière. Comme le fer absorbé par les plantes n'est absorbé que par 5 à 10% du corps, la vitamine C contribue à atteindre ce maximum. Il convient également de respecter certaines règles relatives à la combinaison de produits. Par exemple, vous ne devriez pas boire de thé ou de café avec de la nourriture, car ces boissons contiennent une substance tannine qui empêche l'absorption normale du fer. La même chose vaut pour le calcium.

Réception de vitamines et de compléments alimentaires. Ces médicaments sont non médicinaux et consistent en une vaste liste de vitamines et d’oligo-éléments, dont le fer ferreux. Contrairement au trivalent, ce fer sera beaucoup mieux absorbé par le corps. En fonction du fer, qui doit être compensé par l'organisme, ces vitamines, complexes et compléments alimentaires sont divisés en enfants et adultes. Il existe également un groupe distinct de médicaments conçus spécifiquement pour les femmes enceintes.

Supplémentation en fer. C'est l'option de traitement la plus extrême qui vous permet de compenser rapidement une carence importante en fer. Ces médicaments peuvent être constitués à la fois de fer bivalent et de fer ferrique. En règle générale, ces médicaments sont prescrits au cours d’une anémie ferriprive avancée. Dans ce cas, il est nécessaire de respecter strictement le dosage du médicament et toutes les prescriptions du médecin traitant, car un excès de fer n’est pas pire que sa déficience dans le corps.

La teneur en fer dans le sang et les causes de la diminution du niveau de l’oligo-élément

Chaque personne, adulte ou enfant, a probablement connu des faiblesses, de la fatigue et une mauvaise santé. La cause de ce complexe de maladies est souvent une diminution de l'oligo-élément essentiel dans le sang - le fer, car il régule bon nombre des processus physiologiques les plus importants du corps et est littéralement responsable de la santé du fer. Pourquoi ce microélément est-il si important, quelles sont les valeurs normales et que faire avec un faible taux de fer dans le corps?

Le fer dans le sang: le "violon principal" du processus d'échange d'oxygène

Sans aucun doute, l’une des fonctions les plus importantes du fer est sa participation au métabolisme de l’oxygène. Et pas seulement la participation, mais l’un des rôles principaux. Le fer est un élément clé de l'hémoglobine. La protéine même qui pénètre dans les globules rouges. Ces derniers, à leur tour, sont une sorte de véhicule permettant d’apporter de l’oxygène à chaque cellule de notre corps. En cas de carence en fer, l'hémoglobine n'est pas en mesure de lier la quantité adéquate de gaz vital, ce qui signifie que le corps commence à éprouver une privation d'oxygène, dont nous dirons plus tard les conséquences. Une autre fonction tout aussi importante de l'hémoglobine est la liaison du dioxyde de carbone et sa libération dans les poumons. Il faut dire que l’hémoglobine contient plus de la moitié du fer contenu dans notre sujet - 2,5 g contre 4 au total. Le reste se trouve dans la rate, le foie, la moelle osseuse, la myohémoglobine. À propos, à propos du rôle de ce dernier. Ce composé contenu dans les muscles peut être qualifié d'urgence de ballon à oxygène. Grâce à la myohémoglobine, nous sommes en mesure de tenir longtemps sans oxygène, par exemple sous l'eau.

Comme pour d'autres fonctions, le fer est nécessaire au processus de formation du sang, au métabolisme du cholestérol, aux réactions d'oxydo-réduction, à la production d'ADN, à la destruction de substances toxiques, au fonctionnement du système immunitaire et à la production d'hormones thyroïdiennes. En outre, le fer fait partie des cytochromes impliqués dans le processus de stockage de l'énergie. Et ce n'est pas toutes les fonctions du fer, car il est contenu dans plus de cent enzymes du corps humain [1].

Pour maintenir l'équilibre en fer dans le corps, une personne doit utiliser 10-30 mg de cet oligo-élément par jour. Les besoins après l’opération et les blessures, les femmes enceintes et allaitantes et les personnes souffrant d’un certain nombre de maladies graves augmentent.

Comment connaître le niveau d'oligo-éléments dans le sang

La meilleure façon de savoir si notre corps a suffisamment de fer pour faire un don de sang en vue d’une analyse générale ou clinique. Et des informations sur la concentration de fer dans le sang sous la forme avec les résultats que vous ne trouverez pas. Le symbole Hb ou HGb est intéressant dans ce cas. C'est le nom abrégé de l'hémoglobine. Son niveau est indiqué en grammes par litre (g / l) ou en grammes par décilitre (g / dl). Si la concentration de cette protéine contenant du fer est élevée, il y a un excès de fer dans le corps. Si bas - un manque. Ce dernier point est d'ailleurs beaucoup plus courant.

L'étude est habituellement prescrite par un médecin généraliste. Le sang est prélevé le matin à jeun par une veine. À la veille, il est recommandé de s'abstenir de nourriture abondante, d'alcool et d'effort physique excessif. Le résultat de l'analyse est rapporté dans 1-2 jours.

Il existe d'autres moyens de déterminer le taux de fer dans le sang. Ceci, par exemple, l'analyse biochimique du sang. Cependant, une telle étude est généralement assignée de manière supplémentaire - pour spécifier les résultats de l'analyse globale. Il convient de rappeler que seul un médecin peut interpréter les résultats de la recherche et poser un diagnostic.

Le fer contenu dans le sang

Pour évaluer la concentration d'hémoglobine (et donc de fer) dans le sang du patient, les résultats de l'analyse de son sang sont comparés aux valeurs normales. Ils sont généralement listés sur le formulaire d'étude. Notez que ces indicateurs les plus normaux dépendent du sexe et de l'âge (voir tableau 1) [2].

Tableau 1. Valeurs normales en hémoglobine dans différents groupes d'âge et de sexe (selon les résultats d'un test sanguin clinique)

Âge

Hommes (g / l)

Femmes (g / l)

Taux d'hémoglobine chez l'adulte

Taux d'hémoglobine chez les adolescents (g / l)

Le taux d'hémoglobine chez les enfants (g / l)

Taux d'hémoglobine chez les nourrissons (g / l)

2 semaines - 2 mois

Quant aux femmes enceintes, le taux d'hémoglobine dans le sang diminue au cours de cette période, en raison de la formation du corps du fœtus. À différents stades de la grossesse, le taux est de 110-155 g / l. Afin d'éviter les pathologies, les femmes enceintes sont très importantes pour surveiller le niveau d'hémoglobine et réussir tous les tests de routine à temps.

Causes de faibles taux de fer dans le sang

Le manque de fer, qui sous forme d'analyse signale un faible taux d'hémoglobine, une pathologie fréquente. Les causes de carence peuvent être:

  • Régime alimentaire ou malnutrition.
  • Perte de sang: don, traumatisme, menstruation abondante.
  • Consommation active de fer pendant la croissance (chez les enfants et les adolescents).
  • Grossesse et allaitement.
  • Sports actifs ou activité physique régulière.
  • Déséquilibre hormonal.
  • Troubles métaboliques de la vitamine C.
  • Excès de vitamine E, calcium, zinc, phosphates, oxalates.
  • Perturbation du tractus gastro-intestinal (gastrite, dysbiose, aggravation de l'absorption du fer).

Comment élever le niveau de microélément à la normale

Le taux de fer dans le sang peut s'écarter de la norme en ce qui concerne l'excès et le déficit. La réalité est que les médecins déclarent de plus en plus souvent un niveau inférieur de cet oligo-élément chez les patients. Le fait que le corps manque de fer peut indiquer un certain nombre de symptômes. Il s’agit de la faiblesse, de la somnolence, de la fatigue constante, de la pâleur de la peau, de la fragilité et de la sécheresse des ongles et des cheveux, de la bouche sèche. Une anomalie pathologique caractérisée par une carence en fer est appelée anémie ferriprive (IDA). Il y a plusieurs étapes.

  • La teneur en hémoglobine légère est comprise entre 90 et 120 g / l. Au même moment, le patient ressent une légère fatigue, d'autres symptômes peuvent ne pas apparaître. Dans de tels cas, l'anémie n'est souvent détectée qu'après la numération globulaire complète.
  • Moyenne - 70–90 g / l. Le patient se plaint de vertiges, de faiblesse. Pâleur observée de la peau et des muqueuses, ongles et cheveux cassants, diminution des performances, problèmes de mémoire.
  • Lourd - moins de 70 g / l. Les symptômes ci-dessus sont exacerbés et le patient ressent un rythme cardiaque soutenu et un essoufflement même avec un effort physique minimal, se plaint d'acouphènes, d'apparition de mouches devant ses yeux. Les goûts gustatifs peuvent changer, par exemple, un désir incontrôlable de manger de la craie, de l'argile ou des aliments crus apparaît.

Si une maladie causant une faible teneur en fer dans le sang a été diagnostiquée, il est nécessaire de traiter soigneusement son traitement, de respecter scrupuleusement toutes les prescriptions d'un médecin pour le traitement de cette pathologie. Rétablir l'équilibre du fer dans le corps de différentes manières.

  • Acceptation de médicaments contenant du fer
    Si nécessaire, le médecin peut vous prescrire un médicament contenant du fer. La composition de tels médicaments peut comprendre du fer bivalent ou du fer trivalent. Le fer bivalent étant mieux absorbé et absorbé, il entre donc dans la composition des médicaments destinés à une administration par voie orale. Ces médicaments sont pris avec de la nourriture, ils sont prescrits dans la plupart des cas d'anémie. La dose est prescrite à 2 mg / kg du poids corporel du patient. Après quelques jours, l'état du patient s'améliore. En moyenne, un mois plus tard, l’hémoglobine est redevenue normale. Cependant, l'utilisation du médicament ne doit pas être annulée sans l'autorisation du médecin, car l'effet thérapeutique doit être consolidé.
    Ces médicaments comprennent des médicaments à base de substances actives telles que l’hémofer, le sulfate ferreux, le fumarate ferreux, le globeron-H et quelques autres. Le médicament n'est prescrit que par un médecin, car il existe des contre-indications.
    Les injections sont principalement prescrites aux patients ayant des antécédents de maladie gastro-intestinale et d'hypersensibilité individuelle aux sels de fer, ainsi que dans les cas où il est nécessaire d'enrichir rapidement le corps en fer. Les injections ne doivent pas dépasser 10 mg de fer par jour. Ces médicaments comprennent des produits à base d'hydroxyde de fer (III), de gluconate de fer et de quelques autres. Le médicament est sélectionné individuellement.
  • Réception de complexes vitaminiques et de compléments alimentaires
    Il existe également un certain nombre de produits non médicamenteux, notamment des vitamines et des oligo-éléments, notamment du fer bivalent. En règle générale, ce sont des vitamines bien combinées avec le fer - A, B, C, D, E. Selon la quantité de fer dans leur composition, ces complexes de vitamines sont divisés en enfants, adultes et destinés aux femmes enceintes. Les complexes de vitamines sont généralement libérés sous forme de dragées, ils doivent être pris après les repas avec de l'eau, 1 ou 2 fois par jour.
    Les additifs biologiquement actifs (BAA) contenant du fer constituent un autre outil. C'est une sorte de composition de substances biologiquement actives. Ils sont pris soit avec de la nourriture, ou ils sont inclus dans la composition de ces produits ou d’autres. Aujourd'hui, les compléments alimentaires sont produits sous différentes formes: sous forme de gélules, pilules, solutions, pilules, pastilles, barres, etc. Dans les compléments alimentaires, le fer pénètre facilement dans l'organisme et participe activement aux processus physiologiques.

Le taux moyen d'apport en fer est de 10 mg par jour pour les hommes, de 15 à 20 mg pour les femmes (la limite supérieure est un indicateur pour les femmes enceintes et allaitantes), la quantité maximale admissible d'apport en fer par jour est de 45 mg. En un mois, une femme perd deux fois plus de fer qu'un homme [3].

  • Régime à haute teneur en fer
    Les aliments contenant du fer constituent une autre source de fer dans le corps. Il s’agit principalement de bœuf, de foie de porc et d’autres produits dérivés, ainsi que de bœuf, de viande de lapin, de dinde et de poisson. Parmi les produits d'origine végétale, il convient de distinguer les gruaux de sarrasin et d'avoine, les légumineuses, les pêches, les myrtilles, les noix, le son, les fruits secs et les épinards.
    Pour une meilleure digestion, il vaut la peine de consommer des produits à base de viande et de poisson accompagnés de légumes. Il est préférable de les boire avec des boissons enrichies en vitamine C, par exemple, compote, tomate ou jus d'agrumes. Cependant, les tanins et le fer se combinent peu et le thé ou le café associé à des produits contenant du fer n'est donc pas recommandé.

La carence en fer dans le corps peut être reconstituée de différentes manières: prendre des médicaments sur ordonnance, des compléments alimentaires, des complexes de vitamines et une alimentation riche en fer sont des mesures nécessaires pour ceux qui souhaitent maintenir les taux d'hémoglobine dans les valeurs normales. En règle générale, la consommation de fer dans le corps se répercute assez rapidement sur non seulement sur l'état de santé du patient, mais également sur son apparence, son humeur émotionnelle.

Prévention de la carence en fer: mieux prévenir que guérir

Nous avons demandé à l'expert de Pharmstandard comment éviter une carence en fer:

«Tout d'abord, il est nécessaire de rattraper le manque de fer à temps, si ses pertes sont causées par des facteurs externes temporaires - perte de sang, effort physique élevé, régime alimentaire malsain. En ce qui concerne les enfants et les adolescents, le taux de fer dans leur sang diminue en raison de la croissance active, et les parents doivent surveiller de près leur régime alimentaire et leur teneur en fer dans le sang. Une diminution du niveau de cet oligo-élément entraîne une dégradation de l'attention, de la mémoire, des performances et, par conséquent, une diminution des performances scolaires. Et alors pour les deux devra gronder pas l'enfant, mais lui-même. En général, tout le monde devrait faire attention à la consommation de fer. Chaque jour, pour cuisiner une variété de plats comprenant du fer, tout le monde ne le peut pas. Pour cela, il existe divers compléments alimentaires - ils aident à éviter le risque de carence en fer. Peut-être que les exigences principales des suppléments diététiques actuels sont les avantages, le goût et la facilité d'utilisation. Ainsi, notre société en tant que réducteur de fer dans le corps des compléments alimentaires produit "Ferroematogen". Il se compose de lait entier condensé, de sucre, de sirop d’amidon, d’albumine comestible, de vitamine C, de vitamine B6, de sulfates de fer et de cuivre, d’acide folique, de vanilline naturelle et de glycérine. Supplément disponible sous une forme pratique - sous la forme de pastilles à croquer, qui sont populaires chez les adultes et les enfants. Si vous le souhaitez, ils peuvent vous accompagner en voyage, au travail, au collège. ".

Fer dans le sang: taux normaux, élevés et réduits

Les métaux qui composent le sang jouent un rôle crucial dans l'activité vitale de tous, sans exception, des organismes vivants. Ils stimulent les processus métaboliques, affectent la croissance, l'hérédité, la reproduction, participent activement à la formation du sang et remplissent plusieurs autres fonctions vitales. Le plus bénéfique de ces micro-éléments pour le corps humain est peut-être le fer.

Fonctions du fer dans le sang, dont il est responsable

Outre le fait que le fer participe à l'apport d'oxygène, il remplit d'autres fonctions importantes. Tout d'abord, c'est un métabolisme. Un grand nombre de protéines et d'enzymes ont besoin de fer. Il en va de même pour le processus de conversion du cholestérol. Grâce à la glande, les cellules hépatiques parviennent à résister aux poisons et à les détruire. Il est également important de souligner les fonctions suivantes du fer dans le corps humain:

  • Production d'ADN.
  • Immunité au travail.
  • Générer l'énergie nécessaire.
  • Production d'hormones.

Le fer est également impliqué dans la transmission des impulsions et dans la synthèse du tissu conjonctif. Au niveau requis de l'élément, les processus de croissance se déroulent correctement. C'est à son niveau suffisant que la peau conserve le tonus nécessaire et que la personne ne se sent pas fatiguée.

Normes de contenu

Comme mentionné précédemment, le corps d’un adulte contient jusqu’à 5 g de fer et sa concentration dans un litre de sérum sanguin peut varier de 7 à 31 micromoles. En particulier, dans le sang normal devrait contenir:

  • chez les enfants de moins de deux ans - de 7 à 18 µmol / l de fer;
  • chez les enfants de 2 à 14 ans - de 9 à 22 µmol / l de fer;
  • chez l'homme adulte, de 11 à 31 µmol / l de fer;
  • chez la femme adulte - de 9 à 30 µmol / l de fer.

Le contenu spécifique du métal dans le corps de chaque individu dépend non seulement de son âge et de son sexe, mais également de sa taille, de son poids, du taux d'hémoglobine dans le sang, de son état de santé général et de divers autres facteurs objectifs et subjectifs.

Taux de fer sanguin bas: causes, symptômes et effets

Une alimentation végétarienne stricte ou déséquilibrée est une des principales causes de la carence en fer chez les patients de tous les groupes d'âge. Soit dit en passant, la quantité totale de fer entrant dans le corps avec la viande est absorbée jusqu'à 20%, le poisson jusqu'à 10% et les produits végétaux jusqu'à 6%. À son tour, dans les produits laitiers de cette substance utile n'est pas. En outre, pour une absorption réussie du fer, le régime doit être enrichi en vitamine C, en vitamines du groupe B et en protéines. L'excès de graisse dans le menu, au contraire, réduit l'absorption de fer.

Le nombre de causes endogènes (internes) de carence en fer dans l'organisme comprend:

  • croissance rapide avec épuisement simultané des réserves de fer dans la moelle osseuse et le foie;
  • perte de sang physiologique;
  • l'effet inhibiteur de l'œstrogène sur la consommation de fer;
  • grossesse et allaitement;
  • inflammation intestinale chronique;
  • faible acidité du suc gastrique;
  • la présence d'ulcères saignants de l'estomac et des intestins.

Les principaux symptômes de la carence en fer sont les suivants:

  • ongles et cheveux cassants;
  • le bleu des lèvres;
  • pâleur des muqueuses et de la peau;
  • infections respiratoires aiguës et stomatites fréquentes;
  • essoufflement;
  • hypotension musculaire;
  • diminution du ton émotionnel;
  • selles instables, indigestion;
  • sentiment constant de fatigue;
  • perte d'appétit;
  • l’incontinence lors des éternuements et des éclats de rire, ainsi que l’énurésie chez les enfants.

Le manque de fer dans le corps humain entraîne une violation de l'apport de cellules en oxygène et entraîne:

  • l'apparition et le développement de l'anémie ferriprive (anémie);
  • un certain nombre de changements pathologiques dans les tissus et les organes;
  • affaiblissement des forces immunitaires de l'organisme, augmentant le risque de développer des maladies infectieuses;
  • fatigue accrue;
  • retard mental et croissance des enfants.

La plupart des modifications pathologiques de la carence en fer concernent les tissus épithéliaux: peau, membranes muqueuses du tube digestif, bouche et voies respiratoires. C'est pourquoi de faibles niveaux de fer dans le sang deviennent souvent la principale cause de diverses dermatites, eczémas et autres maladies de la peau.

L’implication dans le processus pathologique déficient en fer du système nerveux central se manifeste:

  • dans l'épuisement de la sphère émotionnelle du patient avec une prédominance d'humeur pauvre et dépressive;
  • en léthargie, capacité réduite de concentration;
  • en pleurs, irritabilité.

De plus, un manque de fer dans le sang peut entraîner une diminution de la pression artérielle, des palpitations cardiaques et des étourdissements fréquents.

Actuellement, une carence profonde en fer dans le corps est éliminée grâce aux préparations ferropédiques spécialisées et à la diététique.

Niveaux élevés: causes, symptômes et effets

Dans des conditions normales, le corps dispose d'un apport inchangé de fer sous forme d'hémosidérine insoluble dans l'eau et de ferritine soluble. Dans ce cas, le premier sert de dépôt de métal en excès dans les tissus et le second, de stockage temporaire de ses réserves. En règle générale, le taux constant de fer dans le sang est maintenu grâce à la régulation de son absorption. Ainsi, le métal fourni avec les aliments est d'abord déposé dans la muqueuse intestinale, puis, si nécessaire, transporté par la protéine de transport, la transferrine, vers le foie et la moelle osseuse. À leur tour, les cellules intestinales sont régulièrement remplacées tous les trois jours par de nouvelles cellules et un excès de fer est excrété par le corps avec l'épithélium détaché.

Pendant ce temps, dans certains cas, le processus décrit est interrompu: l'intestin perd sa fonction régulatrice et tout le fer qui est entré dans le corps avec la nourriture commence à être absorbé dans le sang. Les premiers symptômes de cette pathologie, qui a reçu le nom d'hémochromatose (diabète de bronze, cirrhose pigmentée) en médecine, sont:

  • taux d'hémoglobine croissant jusqu'à 130 g / l et plus;
  • rougeur de la peau;
  • diminution du nombre de globules rouges;
  • douleur dans l'hypochondre droit.

Actuellement, l’hémochromatose est traitée avec succès avec des médicaments capables de capturer le fer, de le transférer à un état soluble et d’enlever le surplus avec de l’urine.

Comment augmenter le fer dans le sang

Pour que tous les processus se déroulent correctement, il est important de maintenir le niveau de fer requis. Pour un enfant, c'est 8-9 mg, pour les hommes 10-11 mg, mais pour les femmes jusqu'à 20 mg. Pour augmenter le niveau de fer peut être différentes méthodes. Naturellement, le médecin doit prescrire des médicaments. Les recettes traditionnelles sont également utilisées avec l'autorisation d'un spécialiste. Les propres forces peuvent affecter le niveau de l'élément en raison d'une ration bien conçue.

Des médicaments

Dans le cas où l’étude révélerait que le taux de fer est trop bas, le médecin vous prescrira des médicaments. Les noms suivants ont une grande efficacité:

  • Totem - convient aux enfants et aux femmes pendant la grossesse.
  • Hemofer - contribue non seulement à l'augmentation de l'hémoglobine, mais également à l'immunité.
  • Tardiferon - particulièrement efficace pour les pertes de sang importantes. Admettons à utiliser en pédiatrie.
  • Ferroplex - utilisé pour augmenter le niveau de fer et enrichit également le corps en acide folique.

Il existe d'autres médicaments et ils ne devraient être utilisés que pour l'usage auquel ils sont destinés.

Important: des niveaux de fer excessifs peuvent également être dangereux.

Remèdes populaires

La thérapie traditionnelle est souvent utilisée en complément du traitement traditionnel. Mais avec les cas bénins avec elle, vous pouvez améliorer considérablement votre bien-être. Utilisez mieux les recettes suivantes:

  • Un mélange d'hypericum et de plantain. Des quantités égales d'herbes sont mélangées et utilisées pour préparer le bouillon (2 cuillères à soupe. 250 ml.). Prendre 10 ml. dans un mois.
  • Le thé d'ortie fait face à la tâche. Vous pouvez le boire avec du miel ou du sucre.
  • Le trèfle est utilisé pour préparer la perfusion. Cuillère de matières premières versez un verre d'eau bouillante. Tout le volume se boit pendant la journée.
  • Rowan peut être utilisé à la fois indépendamment et sous la forme d'un additif à la rose sauvage. Ensemble, ces baies feront un thé délicieux et sain.

Ne pas oublier le persil et l'aneth. Ils peuvent être utilisés non seulement comme épice, mais également pour la préparation d’une infusion.

Des produits

Indépendamment de l'utilisation des médicaments et des prescriptions de la médecine traditionnelle, le régime alimentaire doit toujours être adapté. Pour augmenter le fer, il est important d’ajouter à votre alimentation les aliments suivants:

  • Viande de toutes les variétés.
  • Légumes, principalement verts, ainsi que verts.
  • Fruits de mer
  • Céréales
  • Noix de toutes sortes.
  • Fruits secs
  • Des oeufs

Naturellement, la vaisselle doit être bien préparée, en évitant les traitements thermiques prolongés et la friture. Légumes consommés de préférence crus.

Comment réduire le fer dans le sang

Il se peut également que le niveau de fer soit augmenté. Dans ce cas, le traitement est également prescrit par tous les moyens disponibles.

Il est nécessaire de commencer le traitement uniquement après avoir passé les tests et déterminé la cause première de la maladie.

Des médicaments

Les préparations sont prescrites individuellement, car elles présentent certaines contre-indications et effets secondaires. Leur utilisation seule peut provoquer de graves conséquences. Les médicaments suivants sont utilisés pour réduire l'hémoglobine:

  • Trental - aide à réduire l'hémoglobine, mais n'est pas utilisé avec une tendance accrue à saigner.
  • Aspirine - aide à réduire l'hémoglobine et l'amincissement du sang. Il est strictement interdit de l'utiliser pour les lésions du tube digestif.
  • Ticlopidine - utilisé pour fluidifier le sang après des pathologies graves telles que crise cardiaque et athérosclérose.
  • Clopidogrel - les lectures sont similaires à celles décrites ci-dessus. Utilisation interdite chez la femme enceinte et en pathologie rénale.

Les préparations sont suivies par des cours avec une surveillance constante de l’image de sang.

Remèdes populaires

Le choix des recettes populaires est un peu plus maigre que les méthodes visant à augmenter le fer. Pour réduire le niveau de l'élément dans le sang, vous pouvez utiliser mumiyo. Prenez la pilule pendant 10 jours, suivie d'une pause de 5 jours. En outre, le cours est répété.

Des produits

Niveaux élevés de fer - une des rares conditions où le régime alimentaire est choisi, au contraire, parmi les produits "nocifs". Contribuera à réduire le niveau de l'élément de douceur, gras et fumé. De fruits, vous pouvez manger des bananes, des raisins, des citrons.

Particulièrement utile pour inclure dans le régime alimentaire le soja, les haricots de toutes sortes, les produits laitiers, les légumes à haute teneur en acide oxalique, les poissons de rivière, ainsi que l'avoine et l'orge.

Excellentes sangsues éprouvées. Le respect des règles d'utilisation contribuera non seulement à la réduction du volume du sang, mais également à l'amélioration de la santé. La combinaison d'une bonne nutrition et de recettes populaires aidera à obtenir des résultats plus rapidement.

Causes de faible taux de fer sérique

Si l'analyse montre que le fer sérique est abaissé, il faut en trouver rapidement la raison et tout mettre en œuvre pour augmenter le taux de fer dans le sang. Le fait est que la faible teneur en cet oligo-élément conduit à un affaiblissement du système immunitaire, à des maladies constantes, à une diminution du tonus musculaire et à des problèmes de digestion. Chez les enfants, la carence en fer est à l’origine d’un retard de croissance et de développement.

En outre, une carence en fer peut indiquer des maladies très dangereuses, telles que le cancer. Dans ce cas, le traitement avec des médicaments et d’autres formes de thérapie doit commencer le plus rapidement possible. Parfois, la cause n'est pas associée à la maladie et est causée par un apport insuffisant d'un élément dans le corps avec de la nourriture. Dans ce cas, la réponse à la question de savoir comment augmenter le taux de fer dans le sang est simple: vous devez ajuster le régime alimentaire. Dans ce cas, l'utilisation de médicaments n'est généralement pas nécessaire (à moins que le médecin puisse vous prescrire l'utilisation de complexes de vitamines et de minéraux).

Fonctions du fer dans le sang

On pense que dans le corps humain, le nombre total de fer varie de deux à sept grammes, ce qui dépend du sexe, du poids et de l'âge de la personne. Dans la forme pure de cette substance dans le corps n'est pas: il est très toxique, donc lorsque l'oligo-élément pénètre dans le sang, la plus grande partie est liée aux protéines. Le reste du fer est instantanément transformé en hémosidérine ou en ferritine (composés protéiques), qui se déposent dans les tissus sous forme de réserves. Lorsque le corps est déficient en micro-élément, il les extrait.

Le corps lui-même ne produit pas de fer: cet oligo-élément provient de la nourriture, il est absorbé dans l'intestin (c'est pourquoi une faible quantité d'oligo-éléments est souvent associée à des problèmes du tractus intestinal). Après cela, le fer est dans le plasma, la partie liquide du sang.

Ensuite, environ 80% du micro-élément est inclus dans la composition de l'hémoglobine, qui est un composant du globule rouge. Ici, le fer est responsable de la fixation de l'oxygène et du dioxyde de carbone à l'hémoglobine. Cet oligo-élément ajoute de l'oxygène à lui-même dans les poumons. Ensuite, en tant que partie de l'hémoglobine, qui est située à l'intérieur des globules rouges, elle est dirigée vers les cellules, leur transmet de l'oxygène et se fixe à l'anhydride carbonique. Après cela, les érythrocytes sont envoyés aux poumons, où les atomes de fer se séparent facilement avec le dioxyde de carbone.

Fait intéressant, la capacité d'attacher et de détacher des gaz que le fer acquiert n'entre que dans la composition de l'hémoglobine. D'autres composés dans lesquels cette microcellule entre ne possèdent pas une telle possibilité.

Environ 10% du fer fait partie de la myoglobine, qui se trouve dans les muscles du myocarde et des muscles squelettiques. La myoglobine lie l'oxygène et le stocke dans des réserves. Si le corps commence à être privé d'oxygène, ce gaz est extrait de la myoglobine, pénètre dans les muscles et est impliqué dans d'autres réactions. Par conséquent, lorsque, pour une raison quelconque, l’alimentation en sang d’une partie du muscle est interrompue, le muscle reçoit encore de l’oxygène pendant un certain temps.

En outre, le fer fait partie d'autres substances et participe avec elles à la formation du sang, à la production d'ADN et au tissu conjonctif. Participe au métabolisme des lipides, aux réactions oxydatives, régule la neutralisation des poisons par le foie, favorise le métabolisme énergétique. Dans cet élément, la thyroïde a besoin de la synthèse d'hormones impliquées dans de nombreux processus métaboliques. Le rôle du fer pendant la grossesse est important: le corps du bébé l'utilise pour construire ses tissus.

On a longtemps observé que le travail du système nerveux reflétait négativement le manque de fer dans le corps. Et tout cela parce que cet élément est impliqué dans la transmission des signaux entre les cellules du cerveau. En outre, cet oligo-élément augmente la résistance du corps à la maladie et soulage la fatigue. Par conséquent, avec son manque de personnes se sentent souvent impuissants.

Quelle quantité de micro-élément devrait être?

Dans le corps masculin, les réserves de cette microcellule sont supérieures à celles de la femme et vont de 500 à 1 500 mg. Pour les femmes, ce chiffre va de 300 à 1 000 mg. Dans le même temps, les médecins affirment que la très grande majorité de la population dispose de réserves de fer au minimum. C’est pourquoi, pendant la grossesse, lorsque le corps a besoin de fer en grande quantité, on peut observer une carence et les médecins prescrivent des préparations vitaminiques et minérales pour la prévention.

Pour savoir s'il existe un manque de fer dans le corps, il est nécessaire de faire un test sanguin biochimique. Le matériel de l'étude est prélevé dans la veine, puis le fibrinogène est retiré du plasma (afin que le sang ne se coagule pas pendant l'étude) et le sérum est obtenu. Cet échantillon est pratique à utiliser lors de l’étude du sang.

Ainsi, la norme de fer sérique dans le sang d'une personne en bonne santé devrait correspondre aux valeurs suivantes:

  • jusqu'à 1 an: 7,16 - 17,9 μmol / l;
  • de 1 à 14 ans: 8,95 - 21,48 µmol / l;
  • chez les femmes après 14 ans, y compris pendant la grossesse: 8,95 - 30,43 μmol / l;
  • chez les hommes après 14 ans: 11,64 - 30,43 μmol / l.

Dans le corps féminin, son montant est inférieur à celui des hommes. Chez les femmes en âge de procréer, la concentration de fer dépend de la menstruation. Dans la seconde moitié du cycle, les indicateurs de cet oligo-élément atteignent les valeurs les plus élevées: après la menstruation, son niveau diminue de manière significative, ce qui entraîne une perte de sang pendant la menstruation.

Pendant la grossesse, la teneur en fer du corps devrait être au même niveau que celle d'une femme non enceinte.

Parallèlement, le corps a de plus en plus besoin de cet oligo-élément et il est donc nécessaire de veiller à ce qu'une quantité suffisante de fer soit fournie avec des aliments pendant la grossesse. Cela est dû au fait que non seulement l'organisme de la mère, mais aussi le bébé ont besoin de ce micro-élément. Par conséquent, à un certain stade de son développement, il commence à le prendre très rapidement en grande quantité.

C’est la raison pour laquelle le médecin recommande, pendant la grossesse, une diète spéciale, ainsi que l’utilisation de préparations spéciales à base de vitamines et de minéraux. Pour cette raison, le corps pendant la grossesse reçoit toutes les substances nécessaires. Après la naissance, un besoin aigu de fer, comme pendant la grossesse, disparaît. Mais vaut-il la peine de refuser l’utilisation de préparations de vitamines et de minéraux, devrait dire le médecin.

Symptômes de carence en fer

Lors de l'interprétation des résultats, il est très important de prendre en compte l'heure à laquelle le matériau a été prélevé: la teneur en fer du corps varie considérablement au cours de la journée. On sait que la concentration de fer le matin a des taux plus élevés que le soir.

Vous devez également savoir que la concentration de fer dans le sang dépend de nombreuses raisons: du travail de l'intestin, de la taille des réserves d'oligo-éléments stockés dans la rate, la moelle osseuse et d'autres organes, ainsi que de la production et de la dégradation de l'hémoglobine dans le corps. Le fer quitte le corps de différentes manières: avec les selles, l'urine et même dans la composition des ongles et des cheveux.

C'est pourquoi, si le corps manque de fer, il existe des troubles dans le travail de nombreux organes et systèmes. Par conséquent, la carence en micronutriments donne à connaître les symptômes suivants:

  • fatigue accrue, sentiment de faiblesse, fatigue;
  • palpitations cardiaques, essoufflement;
  • irritabilité;
  • des vertiges;
  • migraines;
  • doigts et orteils froids;
  • peau pâle, ongles cassants, chute des cheveux;
  • douleur ou inflammation de la langue;
  • fort désir de bouger les jambes (syndrome des jambes sans repos);
  • mauvais appétit, le fardeau de la nourriture inhabituelle.

En trouvant ces symptômes, vous devez passer une analyse pour déterminer le niveau de fer dans le sang. Si l'étude montre sa déficience, il faut en clarifier la raison le plus rapidement possible (surtout s'il s'agit d'une grossesse ou du corps d'un enfant en pleine croissance).

N'ayez pas peur tout de suite: dans de nombreuses situations, la carence en fer est causée par une mauvaise nutrition. Par exemple, sa pénurie est corrigée chez les végétariens, chez les personnes qui adhèrent au régime lacté (le calcium nuit à l'absorption de l'oligo-élément), ainsi que chez celles qui aiment les aliments gras. En outre, il y a peu de fer dans le corps pendant un jeûne. Après avoir corrigé le régime en prenant des préparations de vitamines et de minéraux, sa concentration revient à la normale.

Une petite quantité de fer dans le corps peut être due au besoin accru du corps en cet oligo-élément. Cela concerne principalement les jeunes enfants de moins de deux ans, les adolescents, les femmes pendant la grossesse et l'allaitement.

Parfois, une carence en fer peut provoquer des situations stressantes, un système nerveux fragile. Dans ce cas, vous devez le mettre en ordre, pour éviter le stress.

Causes pathologiques

La carence en fer peut causer diverses maladies. Parmi eux:

  • Anémie ferriprive, provoquée par des maladies du tractus gastro-intestinal, qui interfère avec l'absorption normale de l'oligo-élément dans l'intestin. Cela peut être une gastrite, une entérite, une entérocolite, diverses tumeurs de l'estomac et des intestins, une intervention chirurgicale pour enlever une partie de l'intestin grêle ou de l'estomac.
  • La présence d'inflammation, d'infections purulentes, septiques et autres.
  • Ostéomyélite (infection purulente touchant le tissu osseux).
  • Infarctus du myocarde.
  • Augmentation de la quantité d'hémosidérine pigmentée contenant du fer (formée lors de la dégradation de l'hémoglobine ou lors de l'absorption intensive de fer de l'intestin).
  • Le problème avec la synthèse de l'hormone érythropoïétine dans les reins due à une insuffisance rénale chronique ou à d'autres maladies de cet organe.
  • Rhumatisme.
  • Le fer est rapidement excrété dans les urines en raison du syndrome néphrotique.
  • Saignements de nature différente.
  • Augmentation de la formation du sang, dans laquelle le fer est utilisé.
  • Cirrhose
  • Tumeurs bénignes et oncologiques, en particulier à croissance rapide.
  • Stagnation de la bile dans les voies biliaires.
  • Carence en vitamine C, qui favorise l'absorption du fer.

En raison du fait que la carence en fer peut provoquer une variété de raisons, constatant un manque d'oligo-élément, le médecin enverra une nouvelle évaluation. Il doit être adopté le plus rapidement possible car, parmi les maladies responsables de la carence en fer dans le sang, il existe des maladies mortelles. Et alors seulement, selon les résultats de l'analyse, prescrira un traitement, prescrira les médicaments nécessaires.

L'importance de l'alimentation

Pour augmenter le fer sanguin, il est très important non seulement de prendre les médicaments prescrits, mais également de faire attention au régime alimentaire. Le menu, qui vise à augmenter le taux de fer dans le sang, devrait inclure l'utilisation de bœuf maigre, d'agneau, de veau, de lapin, de poisson, de dinde ou d'oie. Dans le porc, les micro-éléments ne suffisent pas, et les nutritionnistes ne conseillent donc pas de l'utiliser pour augmenter le fer. Pour augmenter cet oligo-élément dans le sang, le foie est bien adapté, c'est-à-dire l'organe hématogène. Mais il devrait être utilisé avec modération, car il est également responsable de l'élimination des toxines.

L'augmentation du fer dans le sang contribue au sarrasin, à la farine d'avoine, aux haricots, aux noix et aux huîtres. Le régime doit contenir des fruits et des légumes frais, dans lesquels se trouvent non seulement du fer, mais également de la vitamine C, contribuant à la digestibilité de cette microcellule.

Il est important de comprendre qu'un seul régime ne suffit pas à augmenter le taux de fer dans le sang si le problème est causé par une maladie. Même si la nourriture contient la quantité adéquate de micro-éléments, cela ne suffit pas, si le corps en raison de la maladie ne la digère pas suffisamment ou en cas de problèmes, de sorte que le micro-élément est consommé en plus grande quantité.

Par conséquent, il est très important de respecter toutes les instructions du médecin, de prendre les médicaments prescrits, y compris - de respecter la posologie. Indépendamment d'augmenter ou de diminuer la dose de médicaments ne peut en aucun cas.

De faibles niveaux de fer chez les femmes pour les symptômes et le traitement

Carence en fer, les symptômes chez les femmes dépendent du stade de la maladie - il s’agit d’une condition du corps dans laquelle le taux d’hémoglobine dans le sang diminue. Cette protéine est responsable du transport de l'oxygène des poumons vers les tissus et les organes de tout le corps. Ce processus pathologique peut survenir à tout âge, il provoque un certain nombre de symptômes désagréables. Ce problème concerne plus souvent les filles de moins de 25 ans et pendant la grossesse.

Description générale

Le manque de fer dans le corps affecte la santé de chaque personne, mais ces symptômes surviennent surtout chez les femmes. Cela se manifeste généralement par l'état malsain des cheveux et de la peau. Cette maladie est fréquente chez les femmes enceintes et pendant l'allaitement. Par conséquent, ces femmes doivent contrôler les taux d'hémoglobine au moyen de tests sanguins. Les causes de cette maladie peuvent être différentes. Les causes les plus courantes de carence en fer chez les femmes sont les suivantes:

  1. Augmentation de la consommation de fer, ce qui peut causer beaucoup de perte de sang. Cela se produit pendant la menstruation chez les femmes, avec des maladies des organes du système reproducteur, et il y a une forte perte de sang utérin. Cette condition peut également se produire lors d'avortements. Une anémie survient lorsque le volume sanguin diminue, et l'état général s'aggrave. La grossesse, la puberté ou l'allaitement peuvent affecter l'augmentation de la consommation de fer.
  2. Quantité insuffisante de fer dans le corps. Cela peut être dû à la consommation d'aliments malsains. Une alimentation en quantité insuffisante d’aliments contenant du fer dans l’alimentation d’une femme peut l’affecter et aggraver son état.

Il est nécessaire de faire attention au fait que ce processus se produit souvent dans le contexte d'autres maladies qui peuvent avoir une manifestation différente, alors qu'il est difficile de poser un diagnostic, il est donc important d'avoir une numération sanguine complète au premier soupçon d'anémie.

Le régime alimentaire est une autre cause fréquente de carence en fer chez les femmes. Souvent, les femmes qui aspirent à la forme idéale entreprennent un régime qui ne contient peut-être pas de produits contenant du fer. Par conséquent, le recours prolongé à cette méthode de perte de poids peut nuire à l’état de santé, tout en provoquant non seulement une anémie, mais également un certain nombre d’autres maladies.

Dans le cas de cette maladie, il est très important de commencer le traitement à temps pour empêcher le corps de manquer d’oxygène, ce qui peut entraîner un certain nombre de symptômes. Par conséquent, vous devez savoir par quels premiers symptômes vous pouvez reconnaître cette maladie afin de pouvoir commencer le traitement rapidement et vous protéger de la forme prononcée de carence en fer dans le corps.

Comment reconnaître la carence en fer chez les femmes dès les premiers signes

Souvent, cette maladie apparaît sur l’apparence des filles, ce qui les pousse à demander l’aide d’un spécialiste.

Pour cette maladie sont caractérisés par de tels signes:

  • La détérioration de la peau et de ses annexes. La peau devient sèche, à cause de cela, il y a un risque de gerçure et de desquamation de la peau. Les cheveux tombent et prennent une couleur terne, une fragilité. Ils souffrent d'une carence en fer et leurs ongles, ils deviennent minces et se cassent rapidement.
  • Changements graves dans la muqueuse buccale, entraînant une inflammation de la langue et une stomatite. Souvent, ces troubles entraînent une tendance accrue aux caries.
  • Changer le goût est commun, cela peut se produire chez les femmes enceintes. Le plus souvent, on souhaite manger de la craie, de l'argile, de la glace, du sable. Parfois, les filles aiment les odeurs inhabituelles - terre crue, essence, vernis, acétone.
  • Une réduction du tonus musculaire global, qui touche tous les muscles, conduit parfois à l'incontinence.
  • L'apparition de la sclérotique bleue, qui est une dystrophie cornéenne de l'oeil. Cela conduit à une nuance d'oeil bleu non naturelle.
  • Fatigue constante et fatigue accrue.
  • Manque d'appétit fréquent, ce qui conduit à une indigestion.

La présence de tous ces signes indique un problème d'hémoglobine. Cependant, le diagnostic ne peut être posé que par un médecin après avoir passé tous les tests nécessaires pour identifier les violations et déterminer la cause de cette affection.

En plus de ces troubles, cette maladie entraîne une diminution de l'immunité de la fille, qui se traduira par la fréquence des maladies virales. Par conséquent, il est important de porter une attention particulière à chaque symptôme de la maladie et de le signaler à votre médecin. Après tout, on peut parler de la transition de la maladie vers la prochaine étape.

Il est très important de prendre au sérieux la manifestation de tous les symptômes, en particulier pour les femmes enceintes et celles qui allaitent, car cela peut causer non seulement des problèmes à la femme, mais également au bébé. Par conséquent, il est généralement conseillé à ces femmes d'utiliser des médicaments qui reconstituent les réserves de fer dans le corps, mais cela n'affecte pas le bébé.

Symptômes de carence en fer dans les premiers stades de la maladie

La carence en fer dans le sang, comme une autre maladie, peut être divisée en étapes. Chaque étape est particulière en ce qu'elle présente de nouveaux symptômes, tout en aggravant l'état de la femme. Il y a 3 étapes dans l'évolution de cette maladie:

  • prélarent;
  • latent;
  • stade de carence marquée.

Le stade prélatif se caractérise par le malaise prononcé de la femme, caractérisé par la fatigue et une forte faiblesse du corps. Le système cardiovasculaire présente des dysfonctionnements qui se manifestent par un rythme cardiaque soutenu et un essoufflement.

Les filles sont caractérisées par une dépression, de graves maux de tête et des vertiges. Ceci est particulièrement dangereux pour les femmes enceintes. Dans ce cas, la patiente doit être sous surveillance constante.

À ce stade, il est difficile de respirer en raison des processus inflammatoires des papilles gustatives et de l'apparition de sillons dans certaines parties de la langue ou sur toute la surface. Un symptôme fréquent est une sensation de brûlure dans le vagin. Il est si fort qu'il est difficile pour une femme de se concentrer sur ses activités quotidiennes.

Un autre symptôme est la somnolence due à une fatigue constante, à laquelle les patients ne font pas toujours attention. Par conséquent, cette pathologie progresse et passe au stade latent.

Le stade latent où le déficit de déficit est suffisamment important pour le combler de produits est le plus prononcé. Après tout, les symptômes ci-dessus en ajoutent d'autres et provoquent un affaiblissement du corps du patient. Symptômes:

  • basse température et pression artérielle;
  • troubles de la mémoire;
  • zade éducation;
  • peau pâle;
  • détérioration de la perception de l'information.

À ce stade, c’est le plus souvent cette maladie que l’on constate, l’état général de la santé d’une femme étant nettement plus dégradé qu’au stade précédent. Il est très important de comprendre que chaque stade de cette maladie nécessite une approche thérapeutique spécifique. Par conséquent, lorsque vous consultez un médecin, vous devez vous rappeler tous les symptômes qui surviennent. Cela aidera à déterminer correctement le stade et à prescrire le traitement optimal pour chaque cas individuel. Vous devez faire attention au fait que le traitement pendant la grossesse doit être de nature spéciale et doit être effectué uniquement avec des médicaments sans danger.

Symptômes de carence sévère en fer

Une carence sévère en fer doit être traitée immédiatement après le diagnostic. Ce stade nécessite un traitement urgent en raison du danger pour la vie de la femme. Après tout, le développement d’une carence prononcée peut entraîner une perturbation du tractus gastro-intestinal, ce qui peut entraîner des brûlures d’estomac, une constipation, des ballonnements.

Les patients rapportent des rechutes fréquentes de maladies infectieuses et catarrhales qui affaiblissent le système immunitaire. Si cette pathologie est ignorée et non traitée, cela augmente le risque de formation de tumeurs à la suite de perturbations hormonales.

Le développement de la tachycardie dans le fond de cette maladie, qui peut être accompagné d'une douleur intense au coeur, est également dangereux. Cette étape s'accompagne de lésions de la peau et de ses annexes, elle se manifeste par une sécheresse et des démangeaisons dues à l'exfoliation de la couche supérieure de la peau. Il est très important d’utiliser des hydratants spéciaux afin que la peau n’éclate pas, car elle peut provoquer d’autres maladies de la peau.

Une carence sévère est très dangereuse, elle peut entraîner des processus irréversibles dans le corps dont il est impossible de se débarrasser. Une telle étape est inacceptable pour une femme enceinte, car elle peut provoquer un retard de développement chez un enfant dans un contexte de manque constant d’oxygène. L’état de santé de la femme enceinte peut en même temps s’aggraver, elle peut perdre conscience, ce qui est dangereux pour le fœtus.

Pour d'autres femmes, cette étape affecte le niveau de capacité de travail, la patiente ne peut pas fonctionner pleinement car la perception de l'information se détériore. Dans le même temps, une perte de poids est souvent observée dans le contexte d'une malnutrition persistante et d'un manque d'appétit. Un tel patient doit être placé sous la surveillance d'un médecin qui peut assurer le traitement le plus efficace possible afin de rétablir le niveau de fer nécessaire. Seule une approche thérapeutique qualifiée peut résoudre ce problème et exclure la possibilité de complications.

Prévention

Quel que soit le stade de la maladie, les symptômes peuvent affecter la vie quotidienne et causer de nombreuses difficultés, sans parler des sensations douloureuses. Toute personne ayant connu cette pathologie sait qu'il est important de suivre les règles de prévention après le traitement. Après tout, ils peuvent prévenir la récurrence des symptômes.

La prévention comprend la consommation d'aliments sains. Les médecins proposent un régime comprenant des aliments riches en fer - bœuf, œufs, légumes verts, épinards et autres. Il est important de ne pas oublier les produits contenant de l'acide ascorbique, car grâce à cela, le fer est absorbé par l'organisme.

Il est préférable d’exclure l’utilisation du café et d’autres produits perturbant l’absorption du fer. De telles méthodes préventives aideront à éviter cette maladie à n'importe quelle femme et augmenteront le niveau d'hémoglobine, ce qui permettra de garder la peau du visage et du corps jeunes, et protégera également le corps contre les conséquences négatives. Peu importe le degré de maladie rencontré par la femme et les symptômes qu’elle a ressentis, l’essentiel est de suivre un traitement complet pour en éliminer les symptômes puis appliquer des méthodes de prévention.

Qu'est-ce qu'une carence dangereuse en fer? Comment comprendre à l'avance que le corps n'a pas assez de fer? Et surtout - comment le traiter?

Le fer est un oligoélément important dans le corps humain impliqué dans le processus de respiration. Le fer fait partie des enzymes et est présent dans celles-ci sous la forme d'un complexe - l'hème (d'ailleurs, il est également présent dans l'hémoglobine). L'hémoglobine contient environ 68% du fer total dans le corps, tandis que des protéines telles que la ferritine (dépôt de fer), la myoglobine (protéine musculaire fixant l'oxygène) et la transferrine (transport du fer) représentent respectivement 27%, 4% et 0,1% des réserves. glande dans le corps humain.

Le corps humain contient environ 3 à 4 grammes de fer (0,02%), tandis que le sang contient 3,5 grammes. Pour la formation de protéines contenant du fer dans sa composition, cet oligo-élément est extrait des aliments. Selon les données russes, les besoins quotidiens en fer sont les suivants:

  • enfants 4-18 mg;
  • mâles adultes - 10 mg;
  • femmes adultes - 18 mg;
  • femmes enceintes dans la seconde moitié de la grossesse - 33 mg.

Au même moment de la journée, seuls 2 à 2,5 mg de fer peuvent être absorbés par les aliments dans le tractus gastro-intestinal. Un manque de fer conduit au développement de l'anémie ferriprive (IDA).

Comment reconnaître une carence en fer?

Les manifestations de la carence en fer sont les symptômes suivants:

1. Changements dans la peau et ses annexes (cheveux, ongles). Lorsque la carence en fer se caractérise par la sécheresse, la desquamation de la peau, la formation de fissures. Les ongles deviennent plus fins, une striation transversale apparaît sur eux, ils deviennent concaves en forme de cuillère (coilony). Les cheveux deviennent de couleur terne, grisonnent tôt, deviennent cassants et tombent.

2. Changements dans les muqueuses. La glossite apparaît - une inflammation de la langue et il y a une atrophie de ses papilles gustatives. Le manque de fer conduit à la chéilite - des fissures aux coins de la bouche, une stomatite, accentuent la tendance à la parodontose et aux caries. Une carence en fer peut provoquer l'apparition d'une gastrite atrophique, une atrophie de la membrane muqueuse de l'œsophage, une dysphagie (violation de la déglutition d'aliments), une atrophie de la muqueuse nasale.

3. La perversion du goût. Les personnes souffrant d'une carence en fer ont un désir irrésistible de manger de la craie, de la poudre pour les dents, du charbon, de l'argile, du sable, de la glace, de l'amidon et de la pâte crue, de la viande hachée et du gruau. Ces personnes ont également une prédilection pour les odeurs inhabituelles: essence, kérosène, mazout, acétone, vernis, naphtalène, odeur de terre humide, caoutchouc.

4. La «sclérotique bleue» est également un symptôme caractéristique de la carence en fer. La sclérotique (l'enveloppe protéique externe dense de l'œil) acquiert une teinte bleue, car une carence en fer entraîne une dystrophie cornéenne (la partie convexe antérieure transparente du globe oculaire) et les plexus vasculaires de l'œil, qui sont normalement invisibles, commencent à briller.

5. Hypotonie musculaire - diminution du tonus musculaire. Et cela s'applique à tous les muscles. À cet égard, il peut exister une violation de la miction allant jusqu'aux impulsions impérieuses (incapacité de garder l'ordre), l'impossibilité de garder l'urine lorsqu'on rit, que l'on tousse, éternue ou qu'on fait pipi au lit. Lorsque la carence en fer se produit des douleurs musculaires.

6. Chez les enfants, la carence en fer entraîne un retard mental et un développement moteur.

7. La carence en fer provoque des troubles du système immunitaire: les défenses de l'organisme s'affaiblissent.

Qu'est-ce qui cause la carence en fer?

Les modifications atrophiques des muqueuses dues à une carence en fer entraînent une violation de leur fonction de barrière, ce qui contribue à la pénétration de l'infection et au développement d'une grande variété de maladies. La situation est aggravée et l'immunité réduite. Par conséquent, en cas de carence en fer, une personne souffre souvent de rhinite, sinusite, gastrite, œsophagite, etc.

Les troubles musculaires dus à une carence en fer entraînent une dystrophie du myocarde, une hypotension artérielle. Il y a une tendance à la tachycardie, essoufflement.

Une carence en fer peut entraîner une insuffisance hépatique fonctionnelle, qui se traduit par une diminution de la quantité d'albumine, de prothrombine et de glucose dans le sang.

Chez la femme enceinte, une carence en fer entraîne une insuffisance placentaire: une petite quantité de fer provoque une dystrophie du myomètre et du placenta, ce qui entraîne une diminution du nombre d'hormones qu'elles produisent (progestérone, estradiol, lactogène placentaire).

Comment traiter une carence en fer?

La carence en fer est étroitement liée au concept d'anémie (faible taux d'hémoglobine et / ou de globules rouges). Il faut noter immédiatement que les anémies sévères et graves ne sont traitées que dans des conditions stationnaires (hôpitaux), car il est impossible de le faire à la maison. Les taux normaux d'hémoglobine chez les hommes sont de 130 à 160 g / l, chez les femmes de 120 à 140 g / l.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) identifie les degrés suivants d’anémie:

  • lumière (quantité d'hémoglobine de 110 à 95 g / l);
  • modéré (94-80 g / l);
  • prononcé (79-65g / l);
  • lourd (moins de 65 g / l).

Le National Cancer Institute fournit des données légèrement différentes:

  • I degré (l'hémoglobine chez les femmes est de 120-100 g / l, chez les hommes de 130-100 g / l);
  • Degré II (99-80 g / l);
  • III degré (79-65 g / l);
  • Degré IV (moins de 65 g / l).

Avec une anémie légère et modérée, vous devez comprendre les causes de son apparition. Pour ce faire, vous devez contacter un hématologue ou un thérapeute.

Si, sur la base des résultats de tous les examens, il est établi que la carence en fer est due à un apport insuffisant d'aliments, il est nécessaire de prévenir les carences répétées après le traitement effectué par le médecin (en règle générale, des médicaments contenant du fer). Pour ce faire, il est important de manger des aliments riches en fer.

Les plus riches en fer sont le foie, la viande rouge, la volaille et la viande de lapin. Dans une moindre mesure, il se trouve dans les œufs, les légumineuses, les graines de citrouille et de sésame et les céréales à grains entiers. Les légumes verts - thym, persil, salade de campagne - contiennent également du fer. En outre, le fer se trouve dans les escargots, certains types d’huîtres comestibles, les palourdes, la farine d’avoine entière (céréale obtenue à partir d’avoine non transformée), le sarrasin, les haricots; dans le maquereau et le saumon rose. Fruits riches en fer: pommes, poires, prunes, raisins, grenades, abricots, pêches. Les betteraves et les noix contiennent aussi du fer.

La vitamine C ou les protéines de la viande consommées avec des aliments améliorent l'absorption du fer. Empêcher l'absorption des œufs de fer, calcium, caféine, thé.

Recettes de médecine traditionnelle pour améliorer le sang

Pour améliorer la composition du sang, il est nécessaire de manger plus souvent la courgette, le céleri, les abricots, le rowan et les églantiers.

Il existe des méthodes traditionnelles de traitement de l'anémie: tout d'abord, 100 grammes de carottes râpées avec de la crème sure ou de l'huile végétale doivent être consommés quotidiennement le matin à jeun.

Lorsque vous perdez de la force, prenez avant les repas 1 c. cuillère d'ail, bouillie avec du miel.

Il est utile de prendre la perfusion de cumin: 2 c. À thé par tasse d'eau bouillante (dose quotidienne).

Infusion de fruits de montagne: Versez 2 tasses de fruits dans 2 tasses d'eau bouillante, laissez reposer pendant 1 heure, ajoutez du sucre ou du miel au goût. Boire toute la journée à 3-4 doses.

Pour améliorer le sang aidera l'origan: 1 cuillère à soupe. une cuillerée d'herbes hachées verser un verre d'eau bouillante, insister pour refroidir, filtrer. Buvez un verre par jour en 3-4 doses.

Les feuilles de fraise des bois insistent et boivent au lieu du thé avec du lait et du sucre.

Mélange tonique: 150 g de jus d'aloès mélangés à 250 g de miel et 350 ml de Cahors. Boire 1 c. cuillère 3 fois par jour avant les repas.

Dissoudre la poudre de gélatine dans 400 ml d’eau bouillie tiède, battre l’œuf cru, mélanger et boire à plusieurs reprises. Prenez ce mélange 2 fois par jour.

L'ortie et le bouleau se mélangent à parts égales, 2 c. cuillère mélange verser 300 ml dʻeau bouillante, insister 3 heures, égoutter. Boire par jour en 3-4 heures. La durée du traitement est de 3-4 semaines.

Une racine de persil avec une tige versez un verre d'eau, faites bouillir pendant 5 minutes, insister 1.5-2 heures. Pour accepter dans un mois, un verre - une dose quotidienne.

Décoction de racines ou de feuilles de pissenlit: 100 têtes de couleur versez 1 litre d'eau, laissez cuire pendant 20 minutes, ajoutez 100 g de miel à la décoction, prenez 1 cuillère à soupe. cuillère 3 fois par jour.

Avec l'anémie, une décoction de flocons d'avoine, d'orge, de pommes au four, de pommes fraîches, de myrtilles, de céréales germées, d'algues et de pignons de pin donne de bons résultats.

La consommation quotidienne de 1 c. À thé de raifort râpé avec du sucre ou du miel améliore l'état général.

Pour l'anémie, il est utile de manger des radis 5 à 6 fois par jour, râpés sur une râpe, lavés à l'eau. Dans le même temps, prenez quotidiennement 20 graines de moutarde. La durée du traitement est d'un mois.

Lorsque l'anémie ferriprive est utile de prendre les fruits de plantes contenant une grande quantité de fer dissous: groseille à maquereau, pêche, grenade, figues.

Collection: feuille d'ortie, couleur sarrasin, herbe de saule à prendre également; 3 cuillères à soupe verser le mélange pour préparer 2 tasses d'eau bouillante, laisser reposer pendant 2-3 heures, filtrer. Buvez 100 g 4 fois par jour.

Décoction d'avoine dans l'eau: versez un verre d'avoine avec 3 verres d'eau, laissez bouillir pendant 20 minutes. Buvez un verre 2 fois par jour.

Infusion d'herbe de pulmonaire: 2 c. cuillère d'herbe, versez un verre d'eau bouillante, insister heure, égoutter. Boire 2 c. cuillère 3 fois par jour.

Infusion de sarrasin: la couleur de sarrasin à la vitesse d'un verre d'herbe pour 1 litre d'eau bouillante, insister 40 minutes, boire comme du thé avec la leucémie, la leucémie, l'anémie.

Infusion de trèfle: 3 heures, cuillerées de prairie de trèfle, verser un verre d'eau bouillante, laisser reposer pendant une heure, filtrer. Buvez 4 verres 4 fois par jour.

Une décoction de mûres à boire sous forme de thé. Le thé à la vitamine est également utile: les fruits de cendre de montagne et de cynorhodon en 25 g, à boire dans un verre 3 fois par jour.

Infusion à froid de la montre à trois feuilles: 2 c. À thé d’herbe et 2 tasses d’eau bouillie, insister 8 heures. Cette dose quotidienne se boit en plusieurs doses.

Une décoction de noix vertes: une décoction de jeunes feuilles ou de fruits non mûrs (20 g pour 300 ml d’eau) bouillir pendant 15 minutes. Buvez comme du thé 100 ml 3 fois par jour.

Teinture des fruits verts des noix: 30 g de fruits non mûrs, finement hachés, versent 1 litre de vodka et insistent au soleil pendant 14 jours. Buvez 25 gouttes 3 fois par jour avec de l'eau.

De telles compositions sont également utiles. Hacher 400 g d'ail, presser le jus de 24 citrons. Tous verser dans un pot avec un large cou et le mettre pendant 24 jours dans un endroit sombre et chaud. Secouez quotidiennement. Prenez une cuillerée à thé de ce mélange une fois par jour avant de vous coucher dans un verre d'eau bouillie. L'amélioration de l'état général se produit déjà dans 10 à 12 jours.

Dans 400 g de graisse de porc non salée intérieure, mettez 6 grosses pommes hachées finement (vert). Bien mélanger et mettre sur un petit feu. Pendant que le saindoux est chauffé, vous devez frotter 12 jaunes d’œufs avec un verre de sucre, puis râper une barre de chocolat (400 g) et râper avec les jaunes. Passer la graisse fondue avec les pommes à travers un tamis et ajouter un mélange d'œufs au chocolat et de sucre, bien mélanger le tout et laisser refroidir. Étaler le mélange sur le pain 3 à 4 fois et boire du lait chaud.

Baume: aiguilles de sapin ou de pin, racines de framboise. 1 kg d'aiguilles, 0,5 kg de racines de framboise versez de l'eau bouillie tiède dans une casserole, portez à ébullition et laissez mijoter au bain-marie pendant 8 heures, puis enveloppez-le et mettez-le dans un endroit chaud, insistez bien la nuit, égouttez. Boire sous forme de chaleur à 1 cuillère à soupe. mettre à la cuillère 3 fois par jour avant les repas, à conserver au réfrigérateur. Ce baume a une grande force dans diverses maladies du sang, y compris les maladies malignes.

Absinthe recueillie en mai, versez de la vodka (50 g par 0,5 bouteille de vodka), insistez 3 semaines, prenez 25 gouttes 1 fois par jour avec de l’eau le matin à jeun.

En cas d'anémie, cette recette s'est également révélée être une bonne idée: 100 g de jus de radis, 100 g de jus de betterave, 100 g de jus de carotte, 100 ml de miel, 100 ml d'alcool.

Mélangez tout, insistez dans un endroit sombre et chaud pendant 10 jours. Gardez au frigo. Boire 1 c. cuillère 2 fois par jour 30 minutes avant les repas.

Symptômes de faible teneur en fer

Quel est le niveau de fer et pourquoi devrait-il être contrôlé? Chaque minéral et chaque nutriment obtenu par la nourriture joue un rôle dans le fonctionnement général du corps et dans le maintien de son équilibre.

Table des matières:

  • Symptômes de faible teneur en fer
  • Le rôle du fer chez l'homme
  • Faible teneur en fer chez les enfants
  • Faible taux de fer chez les femmes
  • Faibles niveaux de fer chez les hommes
  • Diagnostic, causes et traitement
  • La teneur en fer dans le sang et les causes de la diminution du niveau de l’oligo-élément
  • Le fer dans le sang: le "violon principal" du processus d'échange d'oxygène
  • Comment connaître le niveau d'oligo-éléments dans le sang
  • Le fer contenu dans le sang
  • Causes de faibles taux de fer dans le sang
  • Comment élever le niveau de microélément à la normale
  • Causes de l'anémie ferriprive
  • Raisons
  • Les symptômes
  • Syndrome anémique
  • Syndrome sidéropénique
  • Diagnostics
  • Traitement
  • Les conséquences
  • Prévention
  • Causes et signes de carence en fer dans le corps de la femme
  • Quel rôle joue le fer dans le corps?
  • Causes de la carence en fer chez les femmes
  • Augmentation de la consommation de fer
  • Vidéo: symptômes de l'anémie, comment augmenter l'hémoglobine
  • Vidéo: La valeur de l'hémoglobine pendant la grossesse. Bonne alimentation
  • Approvisionnement en fer insuffisant
  • Symptômes de carence en fer dans le corps de la femme
  • Étape prélarente
  • Stade latent
  • Stade de carence sévère en fer
  • Vidéo: Comment la carence en fer se manifeste. Des produits à forte teneur
  • Produits avec la plus haute teneur en fer
  • Teneur en fer dans 100 g de partie comestible
  • Causes de faibles taux de fer dans le sang: principaux problèmes de santé humaine
  • Signes de carence en fer dans le corps humain
  • Le taux de fer et les raisons de son manque d'humain
  • Comment diagnostiquer une carence en fer?
  • Comment traiter une carence en fer dans le corps?
  • Laisser un commentaire ou une question

Le fer est un minéral particulièrement important, en raison de la relation directe qu'il entretient avec l'hémoglobine, qui transporte l'oxygène dans tout le corps. En conséquence, un manque de fer dans le sang peut entraîner des problèmes critiques.

Apport quotidien en fer. Alors que l'apport quotidien en fer pour les hommes est de 8 mg par jour, ce taux pour les femmes est de 18 mg par jour et pour les enfants, il est en moyenne de 10 mg par jour.

Le rôle du fer chez l'homme

Le fer joue un rôle très important dans l'anatomie humaine au niveau cellulaire. Il s'agit du composant principal de l'hémoglobine (une protéine qui transporte l'oxygène et le dioxyde de carbone dans l'organisme), qui fait également partie des globules rouges. Il participe à de nombreux processus anatomiques clés intervenant au niveau de la cellule. L’anémie ferriprive est l’une des maladies pouvant entraîner une réduction du taux de fer. Par conséquent, étant donné le rôle que joue le fer dans le fonctionnement du corps, il est très important de maintenir sa concentration à un niveau suffisant grâce aux aliments. La teneur totale en fer dans le corps humain est en moyenne de 3,8 g chez les hommes en bonne santé et de 2,3 g chez les femmes en bonne santé. Dans la plupart des cas, les symptômes de la carence en fer se chevauchent avec ceux de l’anémie ferriprive.

Faible teneur en fer chez les enfants

Le corps des nouveau-nés contient environ 500 mg de fer. À mesure qu'ils grandissent et entrent dans la puberté, leur corps a besoin d'environ 5 000 mg de fer pour fonctionner correctement. Par conséquent, les enfants doivent recevoir 10 mg de fer par jour sous forme de nourriture. Les symptômes de la carence en fer chez les enfants jeunes et âgés sont les suivants:

  • Faiblesse générale
  • Essoufflement
  • Croissance lente
  • Sang dans les selles
  • La fragilité des ongles
  • Pikatsizm (perversion de l'appétit)
  • Capacité d'attention réduite
  • La couleur pâle du blanc des yeux (parfois avec une nuance bleuâtre)
  • Pâleur de la peau
  • Développement lent de la motricité, irritabilité

Ce sont des symptômes de faible teneur en fer chez les enfants auxquels les parents devraient faire attention. Si l'un de ces symptômes apparaît, un traitement approprié doit être instauré immédiatement après avoir consulté un médecin. Une réponse rapide est très importante car un retard peut causer des dommages irréversibles.

Faible taux de fer chez les femmes

Pendant la grossesse, les femmes enceintes doivent faire l’objet d’une surveillance étroite afin de détecter les symptômes évocateurs d’une carence en fer, car elles ont besoin de trois fois plus de fer que d’habitude (consommation quotidienne de 27 mg par jour). Certains des symptômes notables de faibles niveaux de fer chez les femmes sont les suivants:

  • Pâleur
  • Maux de tête
  • Essoufflement pendant l'activité physique
  • Froid des paumes et des pieds
  • Palpitations cardiaques
  • Faible appétit
  • La fragilité des ongles
  • Saignements menstruels abondants
  • Fragilité osseuse
  • Pikatsizm
  • Changer le sens du toucher
  • Syndrome de jambe fatiguée
  • Angine de poitrine
  • Ralentir le processus de guérison

Les symptômes énumérés de carence en fer chez les femmes n'apparaissent pas nécessairement tous ensemble. L'ensemble des symptômes peut différer, mais si l'un d'entre eux persiste, il est conseillé de consulter un médecin dès que possible. La principale cause de carence en fer chez les femmes peut être une augmentation de la perte de fer due aux saignements menstruels. En outre, ce problème peut apparaître pendant la grossesse en raison d’un besoin accru de fer dans le cadre de l’allaitement.

Faibles niveaux de fer chez les hommes

  • Déprimé
  • Faible appétit
  • Fatigue
  • Apathie
  • Altération de la mémoire
  • Perte d'appétit
  • Vertige
  • Essoufflement
  • Clou se pencher
  • Difficulté à avaler
  • Manifestations asthmatiques
  • Perte de cheveux
  • Infections chroniques de la vessie
  • Changer le sens du toucher
  • Angine de poitrine
  • Crampes aux jambes

Si l’un de ces symptômes apparaît, il est recommandé de consulter un médecin. Les faibles taux de fer dans le sang chez les athlètes masculins peuvent être dus à une mauvaise alimentation, à une perte de fer due à la sueur et à l'urine ou à une perte de sang dans le tractus gastro-intestinal.

Diagnostic, causes et traitement

En cas de ces symptômes, il est préférable de consulter un médecin. Le diagnostic repose généralement sur les résultats des tests sanguins. Déterminer la cause peut nécessiter des tests supplémentaires. Les principales causes de carence en fer sont les pertes de sang, les ulcères peptiques, le cancer de l'utérus ou du côlon et un faible apport en fer provenant des aliments. L'une des principales causes de carence en fer est également l'infection par des vers parasites, tels que les trichocéphales, les nématodes et les vers ronds. Bien que le traitement de la carence en fer dépend de la nature du problème qui l’a provoquée, il comprend généralement une supplémentation en fer. La posologie de ces suppléments doit être déterminée par le médecin. L'automédication n'est pas recommandée, car un apport trop élevé en fer peut être à l'origine d'effets toxiques.

L'anémie ferriprive est une indication directe des symptômes cités ici. Afin d'éviter une diminution de la teneur en fer, il est recommandé d'utiliser des aliments riches en fer tels que les haricots, l'avoine, le tofu, les épinards et les céréales. La plupart des maladies, autres qu'infectieuses, se développent en raison d'un excès ou d'un manque de certains nutriments et minéraux. Une alimentation équilibrée est très importante pour rester en bonne santé. Vous devez planifier votre alimentation en fonction des besoins de votre corps. La connaissance des symptômes ci-dessus y contribue et contribue également au traitement de certaines maladies à un stade précoce de leur développement. Alors, mangez des aliments sains, écoutez votre corps et soyez conscient des problèmes de santé.

Lors de la réimpression de documents du site, un hyper-lien vers le site est requis.

Source: teneur en fer dans le sang et les raisons de la diminution du niveau d'oligo-éléments

Chaque personne, adulte ou enfant, a probablement connu des faiblesses, de la fatigue et une mauvaise santé. La cause de ce complexe de maladies est souvent une diminution de l'oligo-élément essentiel dans le sang - le fer, car il régule bon nombre des processus physiologiques les plus importants du corps et est littéralement responsable de la santé du fer. Pourquoi ce microélément est-il si important, quelles sont les valeurs normales et que faire avec un faible taux de fer dans le corps?

Le fer dans le sang: le "violon principal" du processus d'échange d'oxygène

Sans aucun doute, l’une des fonctions les plus importantes du fer est sa participation au métabolisme de l’oxygène. Et pas seulement la participation, mais l’un des rôles principaux. Le fer est un élément clé de l'hémoglobine. La protéine même qui pénètre dans les globules rouges. Ces derniers, à leur tour, sont une sorte de véhicule permettant d’apporter de l’oxygène à chaque cellule de notre corps. En cas de carence en fer, l'hémoglobine n'est pas en mesure de lier la quantité adéquate de gaz vital, ce qui signifie que le corps commence à éprouver une privation d'oxygène, dont nous dirons plus tard les conséquences. Une autre fonction tout aussi importante de l'hémoglobine est la liaison du dioxyde de carbone et sa libération dans les poumons. Il faut dire que l’hémoglobine contient plus de la moitié du fer contenu dans notre sujet - 2,5 g contre 4 au total. Le reste se trouve dans la rate, le foie, la moelle osseuse, la myohémoglobine. À propos, à propos du rôle de ce dernier. Ce composé contenu dans les muscles peut être qualifié d'urgence de ballon à oxygène. Grâce à la myohémoglobine, nous sommes en mesure de tenir longtemps sans oxygène, par exemple sous l'eau.

Comme pour d'autres fonctions, le fer est nécessaire au processus de formation du sang, au métabolisme du cholestérol, aux réactions d'oxydo-réduction, à la production d'ADN, à la destruction de substances toxiques, au fonctionnement du système immunitaire et à la production d'hormones thyroïdiennes. En outre, le fer fait partie des cytochromes impliqués dans le processus de stockage de l'énergie. Et ce ne sont pas toutes les fonctions du fer, car il est contenu dans plus de cent enzymes du corps humain.

Pour maintenir l'équilibre en fer dans le corps, une personne doit utiliser 10-30 mg de cet oligo-élément par jour. Les besoins après l’opération et les blessures, les femmes enceintes et allaitantes et les personnes souffrant d’un certain nombre de maladies graves augmentent.

Comment connaître le niveau d'oligo-éléments dans le sang

La meilleure façon de savoir si notre corps a suffisamment de fer pour faire un don de sang en vue d’une analyse générale ou clinique. Et des informations sur la concentration de fer dans le sang sous la forme avec les résultats que vous ne trouverez pas. Le symbole Hb ou HGb est intéressant dans ce cas. C'est le nom abrégé de l'hémoglobine. Son niveau est indiqué en grammes par litre (g / l) ou en grammes par décilitre (g / dl). Si la concentration de cette protéine contenant du fer est élevée, il y a un excès de fer dans le corps. Si bas - un manque. Ce dernier point est d'ailleurs beaucoup plus courant.

L'étude est habituellement prescrite par un médecin généraliste. Le sang est prélevé le matin à jeun par une veine. À la veille, il est recommandé de s'abstenir de nourriture abondante, d'alcool et d'effort physique excessif. Le résultat de l'analyse est rapporté dans 1-2 jours.

Il existe d'autres moyens de déterminer le taux de fer dans le sang. Ceci, par exemple, l'analyse biochimique du sang. Cependant, une telle étude est généralement assignée de manière supplémentaire - pour spécifier les résultats de l'analyse globale. Il convient de rappeler que seul un médecin peut interpréter les résultats de la recherche et poser un diagnostic.

Le fer contenu dans le sang

Pour évaluer la concentration d'hémoglobine (et donc de fer) dans le sang du patient, les résultats de l'analyse de son sang sont comparés aux valeurs normales. Ils sont généralement listés sur le formulaire d'étude. Notez que ces indicateurs les plus normaux dépendent du sexe et de l'âge (voir tableau 1).

Tableau 1. Valeurs normales en hémoglobine dans différents groupes d'âge et de sexe (selon les résultats d'un test sanguin clinique)

Taux d'hémoglobine chez l'adulte

Taux d'hémoglobine chez les adolescents (g / l)

Le taux d'hémoglobine chez les enfants (g / l)

Taux d'hémoglobine chez les nourrissons (g / l)

2 semaines - 2 mois

Quant aux femmes enceintes, le taux d'hémoglobine dans le sang diminue au cours de cette période, en raison de la formation du corps du fœtus. À différents stades de la grossesse, le taux est de 110-155 g / l. Afin d'éviter les pathologies, les femmes enceintes sont très importantes pour surveiller le niveau d'hémoglobine et réussir tous les tests de routine à temps.

Causes de faibles taux de fer dans le sang

Le manque de fer, qui sous forme d'analyse signale un faible taux d'hémoglobine, une pathologie fréquente. Les causes de carence peuvent être:

  • Régime alimentaire ou malnutrition.
  • Perte de sang: don, traumatisme, menstruation abondante.
  • Consommation active de fer pendant la croissance (chez les enfants et les adolescents).
  • Grossesse et allaitement.
  • Sports actifs ou activité physique régulière.
  • Déséquilibre hormonal.
  • Troubles métaboliques de la vitamine C.
  • Excès de vitamine E, calcium, zinc, phosphates, oxalates.
  • Perturbation du tractus gastro-intestinal (gastrite, dysbiose, aggravation de l'absorption du fer).

Comment élever le niveau de microélément à la normale

Le taux de fer dans le sang peut s'écarter de la norme en ce qui concerne l'excès et le déficit. La réalité est que les médecins déclarent de plus en plus souvent un niveau inférieur de cet oligo-élément chez les patients. Le fait que le corps manque de fer peut indiquer un certain nombre de symptômes. Il s’agit de la faiblesse, de la somnolence, de la fatigue constante, de la pâleur de la peau, de la fragilité et de la sécheresse des ongles et des cheveux, de la bouche sèche. Une anomalie pathologique caractérisée par une carence en fer est appelée anémie ferriprive (IDA). Il y a plusieurs étapes.

  • La teneur en hémoglobine légère est comprise entre 90 et 120 g / l. Au même moment, le patient ressent une légère fatigue, d'autres symptômes peuvent ne pas apparaître. Dans de tels cas, l'anémie n'est souvent détectée qu'après la numération globulaire complète.
  • Moyenne - 70–90 g / l. Le patient se plaint de vertiges, de faiblesse. Pâleur observée de la peau et des muqueuses, ongles et cheveux cassants, diminution des performances, problèmes de mémoire.
  • Lourd - moins de 70 g / l. Les symptômes ci-dessus sont exacerbés et le patient ressent un rythme cardiaque soutenu et un essoufflement même avec un effort physique minimal, se plaint d'acouphènes, d'apparition de mouches devant ses yeux. Les goûts gustatifs peuvent changer, par exemple, un désir incontrôlable de manger de la craie, de l'argile ou des aliments crus apparaît.

Si une maladie causant une faible teneur en fer dans le sang a été diagnostiquée, il est nécessaire de traiter soigneusement son traitement, de respecter scrupuleusement toutes les prescriptions d'un médecin pour le traitement de cette pathologie. Rétablir l'équilibre du fer dans le corps de différentes manières.

Si nécessaire, le médecin peut vous prescrire un médicament contenant du fer. La composition de tels médicaments peut comprendre du fer bivalent ou du fer trivalent. Le fer bivalent étant mieux absorbé et absorbé, il entre donc dans la composition des médicaments destinés à une administration par voie orale. Ces médicaments sont pris avec de la nourriture, ils sont prescrits dans la plupart des cas d'anémie. La dose est prescrite à 2 mg / kg du poids corporel du patient. Après quelques jours, l'état du patient s'améliore. En moyenne, un mois plus tard, l’hémoglobine est redevenue normale. Cependant, l'utilisation du médicament ne doit pas être annulée sans l'autorisation du médecin, car l'effet thérapeutique doit être consolidé.

Ces médicaments comprennent des médicaments à base de substances actives telles que l’hémofer, le sulfate ferreux, le fumarate ferreux, le globeron-H et quelques autres. Le médicament n'est prescrit que par un médecin, car il existe des contre-indications.

Les injections sont principalement prescrites aux patients ayant des antécédents de maladie gastro-intestinale et d'hypersensibilité individuelle aux sels de fer, ainsi que dans les cas où il est nécessaire d'enrichir rapidement le corps en fer. Les injections ne doivent pas dépasser 10 mg de fer par jour. Ces médicaments comprennent des produits à base d'hydroxyde de fer (III), de gluconate de fer et de quelques autres. Le médicament est sélectionné individuellement.

Réception de complexes vitaminiques et de compléments alimentaires

Il existe également un certain nombre de produits non médicamenteux, notamment des vitamines et des oligo-éléments, notamment du fer bivalent. En règle générale, ce sont des vitamines bien combinées avec le fer - A, B, C, D, E. Selon la quantité de fer dans leur composition, ces complexes de vitamines sont divisés en enfants, adultes et destinés aux femmes enceintes. Les complexes de vitamines sont généralement libérés sous forme de dragées, ils doivent être pris après les repas avec de l'eau, 1 ou 2 fois par jour.

Les additifs biologiquement actifs (BAA) contenant du fer constituent un autre outil. C'est une sorte de composition de substances biologiquement actives. Ils sont pris soit avec de la nourriture, ou ils sont inclus dans la composition de ces produits ou d’autres. Aujourd'hui, les compléments alimentaires sont produits sous différentes formes: sous forme de gélules, pilules, solutions, pilules, pastilles, barres, etc. Dans les compléments alimentaires, le fer pénètre facilement dans l'organisme et participe activement aux processus physiologiques.

Le taux moyen d'apport en fer est de 10 mg par jour pour les hommes, de 15 à 20 mg pour les femmes (la limite supérieure est un indicateur pour les femmes enceintes et allaitantes), la quantité maximale admissible d'apport en fer par jour est de 45 mg. En un mois, une femme perd deux fois plus de fer qu'un homme.

Les aliments contenant du fer constituent une autre source de fer dans le corps. Il s’agit principalement de bœuf, de foie de porc et d’autres produits dérivés, ainsi que de bœuf, de viande de lapin, de dinde et de poisson. Parmi les produits d'origine végétale, il convient de distinguer les gruaux de sarrasin et d'avoine, les légumineuses, les pêches, les myrtilles, les noix, le son, les fruits secs et les épinards.

Pour une meilleure digestion, il vaut la peine de consommer des produits à base de viande et de poisson accompagnés de légumes. Il est préférable de les boire avec des boissons enrichies en vitamine C, par exemple, compote, tomate ou jus d'agrumes. Cependant, les tanins et le fer se combinent peu et le thé ou le café associé à des produits contenant du fer n'est donc pas recommandé.

La carence en fer dans le corps peut être reconstituée de différentes manières: prendre des médicaments sur ordonnance, des compléments alimentaires, des complexes de vitamines et une alimentation riche en fer sont des mesures nécessaires pour ceux qui souhaitent maintenir les taux d'hémoglobine dans les valeurs normales. En règle générale, la consommation de fer dans le corps se répercute assez rapidement sur non seulement sur l'état de santé du patient, mais également sur son apparence, son humeur émotionnelle.

Les droits d'auteur, la technologie et le design sont la propriété de Pravda.Ru LLC.

Les matériaux du site sont destinés aux personnes de plus de 18 ans (18 ans et plus).

L'utilisation des éléments du site (distribution, reproduction, transfert, traduction, traitement, etc.) n'est autorisée qu'avec l'autorisation écrite de l'éditeur. Les opinions et les opinions des auteurs ne coïncident pas toujours avec le point de vue des éditeurs.

Source: développement de l'anémie ferriprive

L'anémie ferriprive est une anémie microcytaire hypochrome, qui résulte d'une diminution absolue des réserves en fer de l'organisme. Selon l'OMS, ce syndrome se produit chez un homme sur six et sur une femme, c'est-à-dire dans le monde, environ deux cent millions de personnes y sont exposées.

Cette anémie a été décrite pour la première fois en 1554 et les médicaments utilisés pour son traitement ont été appliqués pour la première fois en 1600. C’est un problème grave qui menace la santé de la société, car il a un impact non négligeable sur les performances, le comportement, le développement mental et physiologique. Cela réduit considérablement l'activité sociale, mais malheureusement, l'anémie est souvent sous-estimée car une personne s'habitue progressivement à une diminution des réserves de fer dans son corps.

Très souvent, l’IDA s’adresse aux adolescentes, aux enfants d’âge préscolaire, aux bébés et aux femmes qui ont déjà atteint l’âge de procréer. Qu'est-ce qui cause une telle carence en fer dans le corps humain?

La perte de sang est une cause très courante d'anémie ferriprive. Cela est particulièrement vrai des pertes de sang prolongées et persistantes, même mineures. Dans ce cas, il s'avère que la quantité de fer qui pénètre dans le corps humain avec les aliments est inférieure à la quantité de fer perdue par celui-ci. Même si une personne consomme beaucoup de produits contenant du fer, cela peut ne pas compenser sa carence, car la capacité d'absorption physiologique de cet élément à partir des aliments est limitée.

Une ration quotidienne typique suppose une teneur en fer d'environ 18 grammes. Dans ce cas, environ 1,5 ou 2 grammes seulement sont absorbés, si l'organisme a davantage besoin de cet élément. Il se révèle qu'une carence en fer survient lorsque plus de deux grammes de cet élément sont perdus par jour.

La perte de fer est différente chez les hommes et les femmes. Chez l'homme, la perte de sueur, de selles, d'urine et d'épithélium ne dépasse pas un milligramme. S'ils consomment suffisamment de fer avec de la nourriture, sa carence ne se développera pas. Chez les femmes, la perte de fer est plus importante, car il existe d'autres facteurs, tels que la grossesse, l'accouchement, l'allaitement et la menstruation. Par conséquent, chez les femmes, le besoin de fer est souvent supérieur à son absorption. Alors, considérez les causes de l'anémie ferriprive plus en détail.

  1. La grossesse Il convient de noter que s'il n'y avait pas de carence en fer avant la grossesse ou l'allaitement, ces faits n'entraîneront probablement pas de diminution des réserves de cet élément. Cependant, si la grossesse se produisait une deuxième fois et que l'écart entre la première et la deuxième grossesse était faible, ou s'il existait déjà une carence en fer devant elle, il deviendrait encore plus grand. Chaque grossesse, chaque naissance et chaque période de lactation entraîne une perte d'environ 800 mg de fer.
  2. Perte de sang des voies urinaires. C'est une raison rare, mais cela se produit toujours. La carence en fer est due à la libération constante de globules rouges dans les urines. De plus, cet élément peut être perdu, n'étant pas un composant d'une hémoglobine érythrocytaire. Ce sont l'hémoglobinurie et l'hémosidérinurie chez les patients atteints de la maladie de Markiafav-Micheli.
  1. Saignements des intestins et de l'estomac. C'est la cause la plus fréquente d'anémie chez les hommes et chez les femmes, c'est la deuxième raison. Ces pertes de sang peuvent être dues à un ulcère duodénal ou à l'estomac, à des invasions d'helminthes de tumeurs intestinales ou à des maladies à l'estomac.
  2. Perte de sang dans les cavités fermées avec une récupération du fer altérée. Cette forme d'anémie ferriprive comprend l'anémie qui survient lors d'une sidérose pulmonaire isolée. Cette maladie est caractérisée par une perte de sang permanente dans le tissu pulmonaire.

Les nouveau-nés et les nourrissons sont sujets à l’anémie ferriprive pour les raisons suivantes:

  • perte de sang pendant le placenta praevia;
  • saignements intestinaux, accompagnant certaines maladies infectieuses;
  • lésion du placenta par césarienne;

Une telle condition chez l’enfant recèle de graves dangers, étant donné que le corps de l’enfant est le plus sensible à la carence en fer. À propos, une anémie chez l'enfant peut se développer à cause de la malnutrition, qui peut être exprimée en malnutrition ou en nutrition monotone. Chez les enfants également, comme chez certains adultes, la cause peut être une intoxication par les vers, en raison de laquelle la production de globules rouges et la formation de sang total sont inhibées.

L’ensemble des symptômes de l’anémie dépend de la gravité de la carence en fer et de la rapidité avec laquelle cette affection se développe. Les symptômes de l'anémie ferriprive sont mieux traités en fonction de deux syndromes importants. Mais auparavant, nous mentionnons brièvement plusieurs stades et degrés de sévérité de l'anémie. Au total, il y a deux étapes:

  1. Dans la première étape, le déficit n'a pas de clinique, une telle anémie est appelée latente;
  2. À la deuxième étape, l’anémie a développé une image clinique et de laboratoire.

En outre, la classification de l'anémie ferriprive implique la division de la maladie en fonction de sa gravité.

  1. Le premier degré de gravité est considéré comme léger. Le contenu en Hb varie de 90 à 120 g / l.
  2. Le deuxième degré de gravité moyen suggère une teneur en Hb comprise entre 70 et 90.
  3. Dans les cas graves, le contenu en Hb ne dépasse pas 70.

Et, enfin, surtout, la séparation de l'anémie ferriprive en fonction des manifestations cliniques. Il existe deux syndromes importants, chacun ayant ses propres caractéristiques.

Syndrome anémique

Il se caractérise par une diminution du nombre d'érythrocytes, de la teneur en hémoglobine ainsi que par un apport insuffisant en oxygène aux tissus. Tout cela se manifeste dans des syndromes non spécifiques. Une personne se plaint d'augmentation de la fatigue, d'une faiblesse générale, de vertiges, de palpitations, de mouches clignotantes, d'acouphènes, d'un essoufflement lors d'un effort physique, d'un évanouissement, d'une somnolence, d'une perte de performance mentale et de sa mémoire. Les manifestations subjectives perturbent initialement une personne avec une charge physique de l'avion, puis se reposent. Une étude objective révèle la pâleur de la peau et des muqueuses visibles. En outre, l'apparition de pastoznost dans le visage, les pieds et les jambes. Le matin, un gonflement se produit sous les yeux. Il est à noter que tous ces signes n'apparaissent pas immédiatement et chez une seule personne.

Avec l'anémie, le syndrome de la dystrophie du myocarde se développe. Il est accompagné de symptômes tels que tachycardie, essoufflement, arythmie, surdité de tons cardiaques, expansion modérée des bordures gauches du cœur et faible souffle systolique, manifestés au niveau des points auscultatoires. Si l'anémie est longue et sévère, ce syndrome peut entraîner une insuffisance de la circulation sanguine de nature prononcée. L'anémie ferriprive ne se développe pas de manière spectaculaire. Cela se produit progressivement, en raison de quoi le corps humain s'adapte et les manifestations du syndrome anémique ne sont pas toujours prononcées.

Syndrome sidéropénique

On l'appelle aussi syndrome d'hyposidérose. Cette affection est causée par une carence en fer dans les tissus, ce qui réduit l'activité de nombreuses enzymes. Le syndrome sidéropénique a de nombreuses manifestations. Les symptômes de l'anémie ferriprive dans ce cas sont les suivants:

  • accro aux aliments acides, salés, épicés ou épicés;
  • changements dystrophiques de la peau, ainsi que de ses annexes, qui se manifestent par la sécheresse, la perte de cheveux écaillés, le grisonnement précoce, la fragilité, les ongles ternes, etc.
  • la perversion du goût, qui se manifeste par le désir irrésistible de manger quelque chose d’improbable, comme de l’argile, de la craie;
  • la perversion de l'odorat, c'est-à-dire la dépendance à des odeurs perçues par la plupart comme désagréables, telles que l'essence, la peinture, etc.
  • stomatite angulaire;
  • l'envie d'uriner la nature impérative, l'incapacité de se retenir en éternuant, en toussant ou en riant;
  • modifications de la nature atrophique de la muqueuse gastro-intestinale;
  • glossite caractérisée par une douleur et un larmoiement dans la langue;
  • nette prédisposition aux processus infectieux-inflammatoires;
  • sidéropénique sous-fébrile, lorsque la température corporelle atteint des valeurs subfébriles.

Afin de prescrire un traitement efficace, il est nécessaire de distinguer l’anémie ferriprive des autres types d’anémie hypochrome, qui se développent pour d’autres raisons, parmi lesquelles de nombreuses pathologies causées par une altération des processus de formation de l’hémoglobine. La principale différence est que d'autres types d'anémie se produisent dans le cas d'une concentration élevée d'ions de fer dans le sang. Ses réserves sont entièrement conservées dans le dépôt et, par conséquent, les symptômes de déficience tissulaire de cet élément sont absents.

Le diagnostic ultérieur de l'anémie ferriprive consiste à déterminer les causes ayant conduit au développement de cette maladie. Les raisons que nous avons examinées ci-dessus. Vous pouvez les identifier par différentes méthodes.

Le diagnostic différentiel comprend:

  • méthodes de détermination du sang perdu chez les femmes pendant la menstruation;
  • études radiographiques de l'intestin et de l'estomac;
  • des études qui excluent ou confirment les fibromes utérins;
  • méthodes de laboratoire pour examiner le sang et la moelle osseuse et déterminer les indicateurs du métabolisme du fer; par exemple, il est difficile pour un médecin d'identifier les saignements survenus dans le tube digestif et ses causes, mais un diagnostic peut être posé en comptant le nombre de réticulocytes; une augmentation du nombre de ces éléments est un signe de saignement;
  • gastroscopie; l'irrigoscopie; colono et rectoromanoscopie; ces études sont menées même avec des saignements fréquents du nez et d’autres affections associées à une perte de sang;
  • laparoscopie diagnostique; cette intervention chirurgicale mineure, pratiquée dans le cas où il existe une perte de sang prouvée de la région gastro-intestinale, mais il n'est pas possible d'identifier la source de ce saignement; Grâce à cette méthode, tout ce qui se passe dans la cavité abdominale peut être examiné visuellement.

Le traitement de l'anémie ferriprive vise à traiter la pathologie à l'origine de la carence en fer. Un point très important est l'utilisation de médicaments contenant du fer qui aident à restaurer les réserves de fer du corps. L'administration systématique de médicaments contenant du fer est inacceptable, car elle est coûteuse, inefficace et conduit souvent à des erreurs de diagnostic.

L'anémie ferriprive est traitée avec des préparations orales contenant du fer. Les agents parentéraux sont utilisés en cas d'indications particulières. Aujourd'hui, de nombreux médicaments contenant des sels de fer, par exemple l'Orferon, le ferroplek. Les médicaments les moins chers et les plus pratiques sont ceux qui contiennent deux cents milligrammes de sulfate ferreux. Il se trouve que dans un comprimé, il y a cinquante milligrammes de fer élémentaire. Pour les adultes, une dose acceptable est un ou deux comprimés trois fois par jour. Un patient adulte doit recevoir au moins deux cents grammes par jour, soit trois milligrammes par kilogramme, ce qui représente du fer élémentaire.

Parfois, en relation avec la consommation de médicaments contenant du fer peuvent se produire des événements indésirables. Le plus souvent, cela est dû à une irritation qui se produit dans le tractus gastro-intestinal. Habituellement, cela concerne ses parties inférieures et se manifeste par une diarrhée ou une constipation marquée. Cela n’est généralement pas lié au dosage du médicament. Cependant, l'irritation qui se produit dans les sections supérieures, juste en raison de la posologie. Cela s'exprime par la douleur, l'inconfort et les nausées. Chez les enfants, les effets indésirables sont rares et se manifestent par un assombrissement temporaire des dents. Pour éviter cela, il est préférable d'administrer le médicament à la racine de la langue. Il est également recommandé de se brosser les dents plus souvent et de boire des médicaments avec du liquide.

Si les effets indésirables sont trop importants et sont associés au tractus gastro-intestinal supérieur, vous pouvez prendre le médicament après un repas et vous pouvez également réduire la dose prise à la fois. Tout en maintenant ces phénomènes, le médecin peut vous prescrire des médicaments contenant moins de fer. Si cette méthode ne vous aide pas non plus, il est conseillé de passer aux médicaments à action lente.

Nous énumérons les principales raisons qui conduisent à l’échec du traitement:

  • carence combinée, lorsque non seulement le fer suffit, mais aussi l'acide folique ou la vitamine B12;
  • mauvais diagnostic;
  • prendre des médicaments qui agissent lentement.

Pour vous débarrasser d'une carence en fer, prenez des médicaments contenant cet élément, il vous faut au moins trois mois. L'utilisation de médicaments par voie orale ne surchargera pas le corps en fer car l'absorption diminue fortement lorsque les réserves de cet élément sont restaurées.

Les principales indications pour l’utilisation de médicaments parentéraux sont les suivantes:

  • la nécessité de compenser rapidement une carence en fer, par exemple avant une chirurgie ou en cas de perte de sang importante;
  • violation de l'absorption du fer due à des lésions de l'intestin grêle;
  • effets secondaires des médicaments par voie orale.

L'administration parentérale peut entraîner des effets indésirables. Cela peut également causer une accumulation indésirable de fer dans le corps. L'effet indésirable le plus grave de la prise de médicaments à usage parentéral est une réaction anaphylactique. Il peut survenir à la fois par administration intramusculaire et intraveineuse. Cette réaction est rare, mais les médicaments à usage parentéral ne doivent dans tous les cas être utilisés que dans un établissement médical spécialisé, dans lequel des soins d'urgence peuvent être fournis à tout moment.

Toute maladie, si elle n’est pas soignée à temps, n’aboutira à rien de bon. La même chose est avec l'anémie. Dans cet état, le corps subit une sorte de stress qui peut s'exprimer en perte de conscience. Dans cet état, une personne peut se rendre à l'hôpital, où les médecins procéderont à divers examens pour en comprendre la cause. Cela comprend les tests sanguins, la gastroscopie, etc.

Par exemple, il se peut qu'une personne soit atteinte d'une gastrite avec une faible acidité de l'estomac, ce qui entraîne une réduction de la quantité de fer dans son corps. Dans ce cas, la vitamine B12 est souvent prescrite pendant vingt jours. Mais cela n'élimine pas la cause de l'anémie, car la personne a un intestin ou un estomac malade. Par conséquent, les médecins d’un tel patient donneront des recommandations relatives à sa maladie et conseilleront également, tous les quelques mois, d’analyser le sang.

La prévention de l’anémie ferriprive comprend quatre moyens principaux.

  1. Acceptation des préparations à base de fer pour la prévention des personnes à risque.
  2. Utilisation de produits contenant du fer en grande quantité.
  3. Surveillance régulière du sang.
  4. Élimination des sources de perte de sang.

Un point très important est la prévention de l'anémie chez les enfants. Il comprend:

  • régime correct de jour;
  • alimentation rationnelle;
  • cours préventifs de suppléments de fer jusqu'à 1,5 ans.

Si l'alimentation consiste à allaiter au sein, la prévention est considérée comme l'introduction ponctuelle d'aliments de complément. Si l'alimentation est artificielle, il est conseillé aux enfants de donner des préparations pour nourrissons dont les propriétés sont proches du lait maternel et dont la composition contient des formes en fer faciles à digérer.

Il est important de surveiller de près le régime alimentaire de l'enfant au cours de la seconde moitié. À l'heure actuelle, ses propres réserves de fer sont déjà épuisées. Il est donc urgent de reconstituer ses réserves. La partie protéinée du régime alimentaire y contribue, car les protéines et le fer sont les composants des globules rouges. Ces produits comprennent les œufs, la viande, le poisson, le fromage, les céréales et les légumes.

Il est également nécessaire de veiller à ce que des oligo-éléments aussi importants que le manganèse, le cuivre, le nickel, les vitamines B, etc. pénètrent dans le corps de l'enfant. Par conséquent, les aliments tels que le bœuf, les betteraves, les pois verts, les pommes de terre, les tomates, etc. doivent être présents dans le régime alimentaire.

Comme vous pouvez le constater, il est important que les adultes et les enfants surveillent leur régime alimentaire et leur mode de vie afin de prévenir l'anémie. Cependant, si vous rencontrez des symptômes dont nous avons également parlé dans cet article, vous devez immédiatement consulter un médecin et ne pas permettre à votre corps de s'habituer à cette affection douloureuse. Le traitement opportun de l'anémie ramène la personne à son activité et prolonge la vie!

Les informations sur ce site sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas un guide d'action. Ne pas se soigner soi-même. Consultez votre médecin.

Source: et signes de carence en fer dans le corps de la femme

Le fer est l'un des oligo-éléments les plus importants pour le corps, car il participe au processus d'hématopoïèse, le système de défense immunitaire, qui entre dans la composition d'hormones et d'enzymes variées. La numération globulaire complète de l'hémoglobine (teneur en fer) est une méthode indicative pour détecter les anomalies de la santé. Chez les femmes, en raison des particularités de leur physiologie, une carence en fer dans le corps peut survenir en raison de règles abondantes, pendant la grossesse ou de maladies des organes de la sphère sexuelle. Par conséquent, il est particulièrement important de bien manger pour combler le déficit.

Quel rôle joue le fer dans le corps?

Une teneur en fer normale est importante pour toutes les personnes, mais ce sont les femmes qui souffrent le plus souvent d'un manque de cet élément en raison d'une perte de sang régulière pendant la menstruation. L'élément trace est nécessaire à la mise en oeuvre de diverses fonctions:

  1. Transport d'oxygène. Le fer fait partie de l'hémoglobine du sang, la protéine à partir de laquelle se forment les globules rouges. L'hémoglobine est capable de réagir de manière réversible avec l'oxygène, en la transférant avec le sang des poumons vers les tissus d'autres organes. Il donne ici l'oxygène nécessaire au déroulement des processus biochimiques vitaux. Le dioxyde de carbone résultant est transporté via l’hémoglobine à travers les poumons vers l’extérieur. Fournit la "respiration" des cellules.
  2. Synthèse de protéines et d'enzymes. Participe aux réactions de formation des protéines et des enzymes nécessaires à la mise en oeuvre du métabolisme, à la destruction des toxines dans le foie, à la création de l'ADN, à la synthèse des cellules sanguines. La composition du sang, le niveau de leucocytes, qui sert de protection contre les infections, dépend de la teneur en fer.
  3. Synthèse d'hormones. Le fer est un élément nécessaire à la création des hormones thyroïdiennes. Avec l'aide de ces hormones et avec la participation des systèmes nerveux et immunitaire, le cœur, les reins, le cerveau et d'autres organes sont régulés.

Les besoins quotidiens en fer des femmes sont de 18 µg (pour les hommes - 10 µg). Pendant la grossesse, c'est deux fois plus. Cela s'explique par les changements hormonaux qui entraînent une rétention hydrique, une dilution du sang et une diminution de la concentration en hémoglobine. Le corps commence à dépenser du fer des «réserves» contenues dans le tissu musculaire, la moelle osseuse et le foie. Cela conduit à une fatigue accrue, à une susceptibilité aux maladies infectieuses et à des troubles du système nerveux. Pour la croissance du fœtus, la construction de cellules nécessite également du fer. La carence affecte son développement.

Le fer se trouve dans le sang (environ 68%), ainsi que dans le foie, les muscles, le cerveau et la rate. Sa quantité totale dans les tissus est d'environ 3,5 grammes.

Causes de la carence en fer chez les femmes

L'action de deux facteurs peut entraîner une carence en fer dans le corps: une consommation accrue de fer et un apport insuffisant.

Augmentation de la consommation de fer

Une des raisons de l'augmentation de la consommation dans le corps peut être une perte de sang importante. Chez la femme, au cours d'une menstruation, environ 80 ml de sang sont normalement excrétés. En cas de troubles dysfonctionnels associés à des maladies de l'appareil reproducteur (endométriose, fibromes utérins, adénomyose), des saignements utérins se produisent. Ils apparaissent également en raison de dommages aux vaisseaux lors du curetage, de l'avortement ou de l'accouchement. Une diminution du volume sanguin circulant conduit à une anémie ferriprive (anémie).

Vidéo: symptômes de l'anémie, comment augmenter l'hémoglobine

Les saignements internes se produisent également lors de maladies de l’estomac et des intestins, lors de diverses opérations et blessures. Le manque de fer conduit à des dons de sang fréquents.

La deuxième raison de l’augmentation de la consommation de fer dans le corps de la femme tient aux processus physiologiques, notamment la grossesse, l’allaitement au sein, la croissance et le développement physique, la puberté.

Vidéo: La valeur de l'hémoglobine pendant la grossesse. Bonne alimentation

Ajout: Au cours de l'effort physique, les activités sportives augmentent les coûts énergétiques. Le fractionnement des aliments et la libération d'énergie nécessitent des enzymes. En relation avec cette consommation accrue de fer.

Approvisionnement en fer insuffisant

Dans le corps, le fer n'est pas produit. La source de son revenu est la nourriture. L'absorption du fer est améliorée en présence de cuivre, de cobalt, de manganèse, d'acide ascorbique. Un excès de calcium aggrave ce processus.

Le fer ingéré avec de la nourriture peut être insuffisant dans les cas suivants:

  • manger des aliments à faible teneur en aliments végétariens;
  • mauvaise absorption des nutriments due à la gastrite, augmentation de l'acidité de l'estomac;
  • ménopause, au cours de laquelle l'absorption des nutriments par les femmes est considérablement réduite;
  • manque de vitamines C, B12, acide folique, favorisant l'absorption du fer;
  • un excès de vitamine E dans le corps, ainsi que de zinc, phosphore, calcium, oxalates, qui interfèrent avec son absorption;
  • la présence de parasites qui absorbent les nutriments du corps.

L'empoisonnement par des poisons domestiques et industriels entraîne également une carence en fer. Pour leur neutralisation dans le foie, des enzymes sont produites de manière intensive, pour la synthèse desquelles il est nécessaire. En outre, une diminution des taux d'hormones thyroïdiennes dans l'hypothyroïdie entraîne un manque de substance. Pour le réapprovisionnement, une quantité accrue de fer est nécessaire, des symptômes de sa carence apparaissent.

Symptômes de carence en fer dans le corps de la femme

En raison d'un manque de fer, le taux d'hémoglobine dans le sang diminue. Il existe un état d'anémie dite de carence en fer. Ses symptômes dépendent du degré de carence en fer. Il y a 3 stades de carence de cet élément dans le corps.

Étape prélarente

Les premiers symptômes de la carence en fer sont une indisposition persistante, une fatigue et une faiblesse. Même avec une légère charge chez une femme, son rythme cardiaque s'accélère. Apparaît irritabilité, humeur dépressive, maux de tête tourmentés, étourdissements. Il y a des difficultés à avaler, des sillons apparaissent à la surface de la langue, des rougeurs, une inflammation des papilles gustatives.

Il y a une prédilection pour l'odeur d'essence ou d'autres saveurs inhabituelles, une perversion du goût (je veux manger de la craie). Femme inquiète de se brûler dans le vagin. Les cheveux commencent à tomber, les ongles se cassent, la peau sèche.

Stade latent

La carence en fer progresse. Dans ce cas, la peau d'une femme devient pâle, avec une teinte bleuâtre. Formé dans les coins de la bouche, douleur à l'abdomen. La température et la pression sont réduites. La mémoire et la perception de l'information se détériorent.

Stade de carence sévère en fer

Il y a une violation du système digestif (éructations, brûlures d'estomac, constipation, ballonnements). L'immunité diminue. Souvent, il y a des rhumes, des maladies infectieuses sont possibles. Augmente la probabilité de tumeurs dues à des troubles hormonaux dans le corps.

Il y a une déformation des ongles, ils deviennent concaves (en forme de cuillère). Les cheveux et les ongles poussent mal. Souffrant d'essoufflement, de somnolence, de tachycardie, de douleurs au coeur. La progression de la maladie peut mettre la vie en danger.

Vidéo: Comment la carence en fer se manifeste. Des produits à forte teneur

Produits avec la plus haute teneur en fer

Le fer est mieux absorbé en présence de protéines animales, de vitamine C et de glucides simples (fructose). Il est recommandé de consommer des plats à base de céréales et de légumineuses avec de la viande ou du poisson. Le thé et le café forts rendent l’absorption du fer difficile. Avec la friture prolongée, le fer devient une forme difficilement digestible.

Teneur en fer dans 100 g de partie comestible

Si l'analyse de laboratoire confirme le manque de fer, on prescrit alors à la femme ses médicaments en association avec des vitamines. Des mesures sont prises pour éliminer les causes de la carence et traiter la maladie sous-jacente. Une bonne nutrition est recommandée.

  • Cet article est généralement lu

Les soins familiaux, la surcharge laisse à une femme un peu de temps pour réfléchir à sa santé, à une nutrition adéquate et complète. À savoir

Le besoin accru en vitamines du corps féminin est associé à des caractéristiques physiologiques. Perte de sang pendant la menstruation, charge.

50 ans est l’âge d’un autre ajustement hormonal dans le corps de la femme. Il est associé à la fin de la période de reproduction. Et à.

Bien sûr, 40 ans n'est pas la vieillesse. En règle générale, la femme a atteint le sommet de sa carrière et a accumulé une expérience de vie. Si det.

À 30 ans, la période de reproduction chez les femmes atteint son apogée. Vient ensuite l'extinction progressive de la fonction. Cela est dû à la restructuration.

Copyright © 17 Magazine pour femmes "Just-Maria.ru"

Toute utilisation du contenu du site n’est possible que s’il existe un lien direct et actif vers la source.

Source: faibles taux de fer dans le sang: principaux problèmes de santé humaine

Le fer est un minéral qui joue un rôle crucial dans notre corps en assurant le transport de l'oxygène des globules rouges à toutes les cellules du corps.

Ce minéral est le composant le plus important de l'hémoglobine, une protéine spécifique du sang humain.

Si votre corps est carencé en fer, il n’est pas en mesure de produire la quantité adéquate de globules rouges capables de transporter de l’oxygène. En conséquence, le taux d’hémoglobine dans le sang diminue et il existe une anémie ferriprive.

Signes de carence en fer dans le corps humain

Si vous présentez les symptômes suivants, vérifiez le niveau de fer dans votre corps.

  1. Fatigue chronique. Ce symptôme provient du fait que le corps subit un manque d'oxygène dans les cellules et cela se reflète dans le niveau de votre énergie. Les personnes dans cet état connaissent souvent une faiblesse et une incapacité à se concentrer. Bien que la fatigue chronique puisse être le signe d'autres maladies, ce symptôme devrait vous inciter à vérifier le niveau d'hémoglobine dans votre sang.
  2. Rhumes fréquents. Le fer joue un rôle clé dans la santé de notre système immunitaire. Un transport d'oxygène insuffisant affectera le fonctionnement de la rate, qui est un filtre naturel des bactéries qui pénètrent dans notre corps. En raison du manque d'oxygène, la formation de globules blancs, de leucocytes, destinés à lutter contre les infections, sera inhibée.
  3. Perte excessive de cheveux. Une perte d'environ 100 cheveux par jour est considérée comme normale. Si vous remarquez clairement plus de poils sur le peigne, vous devez vérifier la teneur en fer dans le sang.
  4. Pâleur L'hémoglobine donnant à la peau une teinte rosâtre, la pâleur de la peau peut être un signe d'anémie ferriprive.
  5. Langue augmentée. Le manque d'oxygène fait augmenter le volume des muscles du corps. Cependant, le seul muscle sur lequel vous pouvez remarquer ce symptôme est la langue. Les fissures dans les coins de la bouche sont également courantes chez les personnes présentant une carence en fer.
  6. Appétit perverti. Les personnes dont le corps manque de fer ont parfois envie de manger des substances non alimentaires, telles que la terre, l'argile ou la craie.
  7. Rythme cardiaque rapide et irrégulier. Dans l'anémie, le cœur pompe plus de sang à travers lui-même pour compenser le faible niveau d'oxygène.

Le taux de fer et les raisons de son manque d'humain

Les femmes en âge de procréer sont les plus exposées au risque de carence en fer en raison d'une perte de sang pendant la menstruation. Il est recommandé aux femmes âgées de 18 à 50 ans de consommer 18 mg de fer par jour.

Les femmes enceintes devraient consommer 27 mg par jour. Les hommes adultes ont besoin d'environ 8 mg de fer par jour.

Une personne peut souffrir d'une carence en fer pour plusieurs raisons:

  • Mauvaise nutrition. Les scientifiques distinguent deux types de fer: le fer hémique, absorbé par des sources animales (bœuf, foie, huîtres) et le non hémique, dérivé de plantes (sarrasin, légumineuses, épinards). Le fer hémique est mieux absorbé par notre corps. La consommation prolongée d'aliments à faible teneur en fer hémique aide à réduire le niveau de ce minéral dans le corps.
  • La grossesse Le fer est nécessaire au développement du fœtus, il est donc recommandé aux femmes enceintes d'augmenter leur apport en fer.
  • Saignements menstruels sévères chez les femmes. Normalement, la menstruation dure 4 à 5 jours et la quantité de sang perdue est d'environ 2 à 3 cuillères à soupe.
  • Saignement interne. Les ulcères, les polypes ou le cancer de l'intestin peuvent être des provocateurs de saignements internes latents. L'utilisation fréquente d'aspirine peut également entraîner des saignements gastriques.
  • Problèmes d'absorption du fer. Même si votre régime alimentaire est riche en fer, certaines maladies peuvent en perturber l'absorption. Celles-ci incluent, par exemple, la maladie coeliaque ou un pontage gastrique.

Comment diagnostiquer une carence en fer?

Pour la détermination de la teneur en fer, une numération sanguine complète est utilisée. Elle indique la teneur quantitative en hémoglobine, en hématocrite, en plaquettes, en globules rouges et blancs.

Le diagnostic de l'anémie repose sur la taille des globules rouges, de l'hémoglobine et de l'hématocrite, qui est déterminée par le pourcentage de globules rouges dans le sang. Normalement, l'hématocrite est de 34,9 à 44,5% chez les femmes et de 38,8 à 50% chez les hommes.

Un taux d'hémoglobine adéquat correspond à g / l pour les femmes et à ig / l pour les hommes. La taille et la couleur des globules rouges sont déterminées au microscope, tandis que les globules rouges pâles indiqueront également une carence en fer.

Pour compléter le diagnostic, le médecin peut déterminer le contenu de la ferritine et de la transferrine dans le sang.

La transferrine est une protéine qui transporte le fer; sa quantité indique la capacité du corps à lier des atomes de fer pour un transfert ultérieur vers les organes.

Comment traiter une carence en fer dans le corps?

Si vous pensez souffrir d'anémie ferriprive, vous devez recourir à la médecine officielle. L'autodiagnostic et l'autotraitement peuvent avoir l'effet inverse: une teneur excessive en fer dans le sang, qui contribue à la constipation et aux lésions du foie. Les mesures suivantes sont généralement prises pour éliminer l'anémie:

  • Réception d’additifs contenant du fer. Si possible, prenez des comprimés de fer à jeun pour aider le corps à mieux l'absorber. Cela peut prendre plusieurs mois, parfois, des suppléments de fer, avec des effets secondaires possibles: constipation et coloration de la chaise en noir.
  • Régime alimentaire avec consommation accrue d’aliments contenant du fer: viande rouge, noix, épinards. Un apport simultané en vitamine C aidera le corps à absorber plus activement le fer. Ajoutez des agrumes à votre alimentation.
  • Traitement des saignements. Si une carence en fer est provoquée par des saignements, des menstruations internes ou excessives, les suppléments de fer sont inutiles. Il est nécessaire de demander l'aide d'un médecin.

Expérience dans le service de diagnostic clinique 14 ans.

Laisser un commentaire ou une question

Bonjour, Elena Anatolyevna, j'ai 49 ans et il y a quelques années, l'indice de fer a commencé à décliner, tombant à 11 unités. Sur la recommandation du médecin, j'ai commencé à prendre du fer et la numération sanguine a commencé à revenir à la normale et a augmenté à 60 unités. Dès que j'arrête de prendre les comprimés, le fer tombe. En 2016, lors d'une gastro-entéroscopie, j'ai présenté une déodénite avec une légère érosion. Ma question est la suivante: l’érosion peut-elle saigner causant une diminution permanente des taux de fer et, dans l’affirmative, quoi faire dans cette situation.

Oui, c'est possible La perte de sang chronique est la principale cause de la carence en fer chez l’adulte. Il est nécessaire d’établir la cause de la perte de sang, puis d’agir, car l’anémie est un symptôme secondaire.

Bonsoir! J'ai de l'hémoglobine 64, du fer sérique 2, de la ferritine 3.4. Comment traiter? Le docteur a dit de boire du sorbif, mais je me sens très mal de sa part!

Vous devez de toute urgence contacter un hématologue. Pr mon hémoglobine 93, tous ont sonné l'alarme et vous en avez 64. J'ai recommandé un compte-gouttes avec firinzhekty 1000 mg IV dans 200 ml de solution de fih une fois. Observation pendant 3 mois et nouvelle visite chez un hématologue

Chez la moitié féminine de la population, une diminution du fer dans le sang est observée plus souvent que chez l'homme. Selon une étude menée aux États-Unis, environ 11% des femmes sont préoccupées par le déclin de son niveau. Afin de maintenir la teneur en fer dans le sang, il convient de fournir chaque jour jusqu'à 18 µg de cet oligo-élément avec de la nourriture. Le fer est un oligo-élément essentiel au travail harmonieux et harmonieux du corps humain. Il effectue de nombreuses tâches complexes: transfert de l'oxygène, construction de molécules de protéines à partir d'acides aminés, d'hormones, travail des muscles squelettiques, respiration des tissus.

Causes de la carence en fer

La chute et le manque de fer ont plusieurs causes:

diminution de sa recette

présence de pertes pathologiques

En plus des facteurs familiers à toutes les personnes, les femmes ajoutent des coûts associés à des moments tels que la grossesse, l'accouchement et l'allaitement, les saignements pendant la menstruation. Environ 25% des femmes qui ne sont dérangées par rien perdent jusqu'à 80 ml de sang en un cycle menstruel, ce qui correspond à 40 mg de fer par mois.

Chacune de ces causes entraîne à un stade précoce l'apparition d'une carence en fer latente, ou latente, non manifestée cliniquement, puis d'une anémie dans laquelle se manifeste le manque de fer dans le corps.

Parmi les principales raisons de la diminution du fer dans le sang des femmes, il convient de noter:

Saignements utérins intenses et anormaux pendant les règles.

Grossesse et allaitement, lorsque le fer maternel utilise non pas un, mais deux organismes. Cela est particulièrement vrai pour la deuxième grossesse, si elle survient peu de temps après la première. Imaginez, 800 mg de fer sont consommés au cours d’un cycle de grossesse, d’accouchement et de lactation.

Les maladies du tractus gastro-intestinal occupent la deuxième place en tant que facteur de faible teneur en fer chez les femmes. Hémorroïdes, ulcères gastriques et duodénaux, érosion de la muqueuse gastrique, colite ulcéreuse, invasions helminthiques, liste incomplète des affections à l'origine de sa carence.

Maladies du système urinaire: pathologie rénale, lithiase urinaire, cystite hémorragique.

Endométriose, kystes ovariens.

Malnutrition: végétarisme, rejet de produits d'origine animale.

Diminution de la sécrétion gastrique. Pour les hommes, cela ne veut pas dire grand-chose, car ils ne s'inquiètent pas de l'augmentation des coûts dans le contexte de la grossesse ou de l'allaitement.

Carence en vitamine B12 et acide folique pour améliorer l'absorption.

Excès de sels de calcium et hypovitaminose à la vitamine C.

Carence en fer chez les femmes

Les symptômes de carence en fer dans le corps d'une femme sont classiquement divisés en deux groupes: le syndrome anémique et le syndrome sidéropénique.

Le syndrome d'anémie se caractérise par: pâleur de la peau et des muqueuses, faiblesse, fatigue, perte d'intérêt dans l'environnement, maux de tête, vertiges, hypotension artérielle, papillotement sous les yeux des "mouches", essoufflement, palpitations, évanouissements.

Le syndrome de sidéropénie comprend des modifications de la peau, des ongles, des cheveux, une faiblesse musculaire ne correspondant pas au degré d'anémie, à une perversion du goût et à une odeur. La peau des mains et des pieds est souvent sèche, avec des fissures, des ongles exfoliants et cassants, des fissures apparaissent aux coins de la bouche. La langue devient rouge vif, la douleur apparaît - la glossalgie. Les femmes atteintes d'anémie sévère sont mal à l'aise en raison du besoin fréquent d'uriner, de problèmes intestinaux directement liés à la faiblesse des muscles lisses et à la perturbation des sphincters. Le goût est perverti, je veux manger de la terre, de la craie, du charbon, de l'argile, du sable, de la glace, de la pâte crue, du gruau et de la viande fraîche. Apparaît des addictions à des saveurs étranges. Beaucoup disent qu'ils aiment l'odeur du kérosène, du mazout, de l'essence, de l'acétone, des gaz d'échappement des voitures. La relation entre la carence en fer et l'apparition de ces caractéristiques peut être clairement identifiée, bien que la cause ne soit pas entièrement connue. Pour d'autres types d'anémie, de tels phénomènes sont absents.

Prise de sang et normes

Le sang est prélevé d'un doigt (capillaire) et d'une veine (veineuse). Le premier est nécessaire pour l'analyse clinique du sang. Le spécialiste y verra une diminution de l'hémoglobine, de l'hématocrite, des érythrocytes, de l'indice de couleur, des indices spécifiques des érythrocytes. Le sang veineux est nécessaire à l'analyse de la biochimie et permet de déterminer le fer sérique contenu dans le sang et la capacité totale de liaison du sérum au fer.

Ces dernières années, la ferritine a été déterminée dans des laboratoires russes - un indicateur très important dans l’ensemble du métabolisme du fer. 10-12 jours après le début du traitement, il est conseillé de déterminer le niveau de réticulocytes, dont le contenu vous indiquera si le traitement est efficace. En savoir plus sur la ferritine ici.

Les règles relatives au don de sang sont courantes: d'une veine, le sang est donné à jeun, vous pouvez boire de l'eau avant l'examen. L'exercice, le tabagisme et l'alcool sont exclus pour éviter les faux résultats. Le délai d'exécution moyen est de 5 à 6 heures.

En fonction de la faible teneur en fer, il existe trois degrés de maladie:

  • légère, l'hémoglobine est déterminée dans la plage de 110 à 90 g / l.
  • modérée à 90-70 g / l.
  • lourd - moins de 70 g / l.

La teneur standard dans le sang du fer sérique chez la femme est de 8,95 à 25,1,1 µmol / l.

Traitement de l'anémie ferriprive chez les femmes

Le manque de fer dans le corps entraîne l'apparition de nombreux problèmes, il est donc nécessaire de corriger son niveau. En l'absence de traitement, la carence en fer augmente rapidement et l'hémoglobine diminue progressivement. Tout cela est accompagné de manifestations cliniques prononcées. Il existe des directives de traitement qui sont suivies dans le monde entier.

Le traitement médicamenteux consiste en premier lieu à utiliser des complexes spéciaux de préparations à base de fer. Aujourd'hui, ils utilisent deux groupes principaux, ils comprennent le fer bivalent ou trivalent. Afin d'augmenter rapidement le fer dans l'organisme chaque jour, il devrait recevoir 100 à 300 mg sous une forme bivalente.

Pour faciliter leur utilisation, les préparations se présentent sous plusieurs formes: comprimés, gouttes, sirops, suspensions. Selon les instructions, il est nécessaire de prendre des préparations à base de fer pendant les repas ou immédiatement après. Il est important de prendre en compte l’effet de certains aliments sur l’absorption du fer. Les tanins dans le thé, le lait et les produits laitiers, les sels de calcium réduisent ce processus. Les médicaments les plus populaires et les plus efficaces aujourd'hui sont: Aktiferrin, Ferrum-Lek, Maltofer, Maltofer Fall, Totem. Des composés inorganiques (sulfate ferreux) et organiques (gluconate ou polymaltozate) peuvent être utilisés. Les composés organiques du fer sont plus facilement tolérés et ont moins d'effets secondaires.

La durée de la prise de ces médicaments varie de trois à six mois, il est donc très important de respecter cette règle. Si, au bout d'un mois après le début du traitement, le patient constate une bonne augmentation de l'hémoglobine et arrête de prendre le médicament, l'effet est presque immédiatement perdu. Cela est dû au fait que le fer n’est entré que dans le sang et que tout le dépôt de notre corps est encore vide. Lors de la prise de préparations de fer bivalent, l'apparition de telles complications est possible: assombrissement de l'émail des dents, douleurs abdominales, indigestion et diarrhée.

Les préparations de fer ferrique, complexe hydroxyde-polymaltose, sont mieux tolérées et n'ont aucun effet secondaire. Pour cette raison, ils se positionnent comme la référence en matière de thérapie. Mais si vous souhaitez obtenir une réponse rapide, les experts préfèrent les médicaments bivalents.
Formes créées pour l'introduction d'intramusculaire et intraveineux. Ils sont prescrits dans les cas où l'inefficacité de prendre le médicament par la bouche et avec une anémie sévère a été prouvée.

Comment augmenter le taux de fer dans le sang par le régime? Traiter l'anémie avec de la nourriture ne suffit pas! Mais ajuster le régime alimentaire est très important. Tout le fer contenu dans les aliments est contenu sous deux formes: hémique et non hémique. La forme hémique du fer est mieux absorbée par le corps, jusqu'à 80%. Il est recommandé d'inclure dans le régime une quantité suffisante de viande. Les produits végétaux, les céréales, les grenades, les pommes et leur teneur élevée en fer non hémique sont mal absorbés à moins de 20%. Leur consommation, même en très grande quantité, n'aura aucun effet.

En savoir plus sur la façon d'augmenter le taux de fer dans le sang en adaptant le régime alimentaire dans notre article sur les produits contenant du fer.

Méthodes de prévention de la carence en fer.

Selon les statistiques de l'OMS, si la prévalence de l'anémie ferriprive dans le pays dépasse 40%, il est recommandé de l'enrichir, ce qui signifie l'enrichissement en fer avec une sorte de nourriture. Un autre moyen plus efficace s'appelle la supplémentation. Il implique de prendre une substance de l'extérieur. Un exemple frappant: prendre des suppléments de fer pour les femmes enceintes et allaitantes à des doses prophylactiques.

Si vous vous trouvez dans les signes de carence en fer ci-dessus, vous devez consulter un médecin. Il peut s'agir du médecin traitant ou d'un hématologue - un spécialiste des maladies du système hématopoïétique, d'un hématologue. Cependant, l'auto-traitement n'est pas montré. Il est nécessaire de mener une enquête qui permettra à la fois de déterminer les causes de la carence en fer et de déterminer l’ensemble des mesures qui l’aideront à augmenter rapidement, de prescrire le traitement approprié et de déterminer la période de traitement nécessaire. Rappelez-vous, l'anémie ferriprive, quelle qu'en soit la cause, la maladie se corrige, le principal est de suivre toutes les recommandations du spécialiste.