Causes de maladie cardiaque chez le fœtus pendant la grossesse. Traitement et pronostic

La cardiopathie congénitale est une épreuve pour le nourrisson et ses parents.

La santé d'un enfant atteint d'une cardiopathie congénitale diagnostiquée dépend de la rapidité avec laquelle le problème a été identifié et de l'efficacité du traitement.

Une maladie cardiaque chez le fœtus se développe au cours des sept premières semaines de grossesse. Par conséquent, la future mère doit respecter certaines règles afin de ne pas nuire au bébé à naître.

Une femme enceinte ne doit pas prendre de médicaments sans ordonnance de son médecin, boire de l’alcool, prendre de la drogue et fumer. En outre, il existe encore des facteurs pouvant causer des lésions intra-utérines au cœur du fœtus:

  • l'exposition;
  • effets chimiques et toxiques;
  • prendre des médicaments avec du lithium;
  • diabète sucré;
  • l'hérédité.

Les causes peuvent être très différentes, mais un traitement est nécessaire, le plus souvent chirurgical.

Diagnostic d'anomalies cardiaques fœtales

Les médecins diagnostiquent une cardiopathie congénitale, même au stade prénatal: dans les cas graves, la chirurgie est pratiquée immédiatement après la naissance de l'enfant ou pendant la période de son développement prénatal.

Le dépistage prénatal permet d'identifier les pathologies cardiaques. L'examen primaire des femmes enceintes est effectué par des obstétriciens qui, si nécessaire, recommandent des patientes pour des examens supplémentaires.

Pour confirmer ou rejeter la maladie cardiaque apparente chez le fœtus, il faut un spécialiste en échocardiographie. La précision du diagnostic est d'environ cinquante pour cent du nombre total de sujets.

Afin d'obtenir des données plus fiables, les patients soupçonnés d'être atteints de coronaropathie fœtale sont référés à la génétique pour identifier un facteur de risque héréditaire.

Le risque d'anomalies cardiaques chez le fœtus est assez élevé dans de tels cas:

  • image anormale des cavités cardiaques à l'échographie;
  • bradycardie fœtale;
  • une maladie infectieuse ou virale transmise par une future mère;
  • L'hydropisie du fœtus n'est pas à l'abri;
  • la présence de diabète enceinte;
  • hernie diaphragmatique du fœtus.

Les taux les plus élevés d’information dans l’identification des cardiopathies congénitales dans les cliniques de cardiologie prénatale.

Actuellement, les activités de diagnostic prénatal sont divisées en deux étapes:

  • Dépistage par ultrasons pour les femmes enceintes.
  • Procédures de diagnostic au département de cardiologie.

Le dépistage par ultrasons pour les femmes enceintes, de quoi s'agit-il? Ceci est une image ultrasonore du fœtus, qui est obtenue sur un appareil spécial.

Un professionnel engagé en échographie note les paramètres suivants: la symétrie des cavités du cœur et de ses valves; l'emplacement correct et la décharge de l'aorte et des artères, leur diamètre, une image de la voûte aortique et du canal artériel.

Lorsque des anomalies sont détectées, un spécialiste en échographie dirige la femme vers une échocardiographie fœtale.

Une indication spéciale est considérée comme l'étanchéité de la région du cou chez le fœtus, car ce symptôme est généralement un marqueur des ruptures dans les chromosomes, dans lesquelles certaines formes d'anomalies cardiaques se produisent.

Formes d'anomalies cardiaques chez le fœtus:

  • malformations congénitales;
  • tumeurs bénignes et malignes;
  • les arythmies et la bradycardie;
  • des anomalies du muscle cardiaque.

Les indications ultrasonores du cœur sont influencées par divers paramètres: le bon fonctionnement de l'appareil, le trimestre de la grossesse, l'épaisseur de la paroi abdominale de la future mère, la taille du fœtus et sa position dans l'utérus.

Malformations cardiaques, en fonction de l'hémodynamique et de la nature des anomalies:

  • l'absence d'un seul ventricule;
  • atrésie tricuspide;
  • sous-développement du côté gauche du cœur;
  • coarctation de l'aorte;
  • sténose pulmonaire;
  • Le vice d'Ebstein;
  • artères du tronc commun.

En période de développement prénatal, il est difficile de détecter des anomalies telles que la tétrade de Fallot, le rétrécissement des valvules artérielle et pulmonaire, la coarctation aortique.

Maladie cardiaque chez le fœtus. Prévisions

Après avoir passé l'échographie et le diagnostic, la future mère peut paniquer, ce qui n'est pas la peine de le faire.

La plupart des anomalies cardiaques sont corrigées chirurgicalement et la probabilité d'une longue vie active chez un enfant est assez élevée.

Il y a aussi des défauts qui ne nécessitent pas de traitement, de tels enfants ne sont observés.

L'intervention chirurgicale est effectuée de manière obligatoire si la violation anatomique de la structure du cœur entraîne une insuffisance cardiaque et un développement physique altéré de l'enfant.

Diagnostiqués pendant la grossesse, les malformations cardiaques graves chez le fœtus avec un risque élevé de mortinatalité sont considérées comme des indications d'avortement. Une femme devrait prendre une décision à ce sujet elle-même.

Mesures préventives

Des mesures préventives ainsi que des soins médicaux de haute qualité pour les femmes enceintes ont permis de réduire considérablement le pourcentage de risque d'anomalies fœtales au cours de cette période.

Les mesures préventives primaires sont les suivantes:

  • Nutrition adéquate des femmes enceintes, y compris des aliments riches en minéraux et en vitamines. Les femmes qui portent un enfant devraient prendre de l’acide folique en supplément. Assez d'acide folique contient de la farine de maïs et du blé.
  • Les femmes doivent être informées des mauvaises habitudes responsables du développement anormal du fœtus et de l’importance de renoncer à l’alcool, au tabac et aux drogues, s’il existe des précédents avec ces substances dans l’histoire.
  • Un obstétricien, qui consulte les femmes, surveille le poids de la patiente, est attentif aux patients diabétiques.
  • Les médecins doivent surveiller les médicaments et avertir des effets de certains groupes de médicaments sur le développement physique du fœtus.
  • Une femme enceinte qui n'a pas reçu de vaccin antirubéoleux dans son enfance peut contracter cette maladie - dans ce cas, le risque d'avoir un enfant atteint de cardiopathie congénitale. Par conséquent, les femmes qui envisagent d'avoir un bébé reçoivent un vaccin antirubéoleux avant leur grossesse.

Malformations cardiaques critiques chez le fœtus

Critique est un défaut dans lequel il existe une forte probabilité de mort du fœtus au cours des premières heures de la vie.

Vices dangereux pour la vie d’un enfant:

  • sous-développement du côté gauche du cœur;
  • TMS;
  • il n'y a pas de communication directe entre les veines pulmonaires;
  • tronc artériel commun;
  • valves aortiques rétrécies;
  • obstruction des valves de l'artère pulmonaire (atrésie complète);
  • la lumière de l'aorte est rétrécie.

Si un défaut critique est diagnostiqué, est-il possible d'accoucher ou vaut-il mieux mettre fin à la grossesse?

Le risque de fausse couche ou de décès prématuré d'un enfant est accru par les facteurs suivants:

  • Dans la famille, il y a eu des cas de décès prématuré d'enfants atteints de graves anomalies cardiaques.
  • Une femme enceinte souffre de maladies chroniques, notamment du diabète. Les femmes atteintes de diabète insulinodépendant subissent une césarienne. Dans certains cas, les enfants naissent prématurément, faibles, immatures et peuvent ne pas survivre.
  • Les infections sont les plus dangereuses: herpès, leucoplasmose, ureaplasmose. Dans ces cas, il est recommandé d'interrompre la grossesse, car le taux de décès des enfants de ces mères est très élevé.

Chirurgies foetales

Le développement élevé des technologies médicales permet l’élimination des malformations cardiaques en période de développement prénatal. De telles opérations s'appellent foetales.

En utilisant la chirurgie fœtale, les médecins éliminent les maladies coronariennes complexes (anomalies des valves cardiaques, septa interauraux et interventriculaires et autres).

Le diagnostic de sous-développement du côté gauche du cœur est une phrase pour le fœtus, mais la chirurgie fœtale donne vie à ces enfants.

Sans intervention chirurgicale au cours du développement fœtal, les nouveau-nés ont besoin d'une greffe du cœur d'un donneur.

Comment effectuer une opération sur le fœtus avec hypoplasie du côté gauche du cœur

Une équipe de médecins est impliquée dans la chirurgie: spécialiste en échographie, cardiologue, obstétricien, néonatologiste, anesthésiste.

L’opération est surveillée par un échographe, un cardiologue qui perce le péritoine de la femme enceinte, son utérus, puis la poitrine du fœtus et son cœur. Un guide est inséré dans l’ouverture pour élargir la valve aortique à l’aide d’une canette.

Le traitement est effectué sous anesthésie générale ou locale et des médicaments anesthésiques peuvent être ajoutés à la femme enceinte. La méthode permet de ne pas affecter le cordon ombilical.

Dans le cas d'une intervention chirurgicale sur le fœtus, le principe est utilisé: minimum à l'extérieur, maximum à l'intérieur.

Le temps de séjour de la mère à l'hôpital pour pas plus de dix jours, la récupération est réussie et assez rapidement.

Maladie cardiaque chez le fœtus pendant la grossesse

Causes de maladie cardiaque chez le fœtus pendant la grossesse

Le coeur est formé à 5 semaines, à 8-9 semaines, vous pouvez écouter la fréquence des contractions. À l'aide de l'échographie, les organes internes peuvent être vus, mais dans les premiers stades, une telle enquête est non informative.

Les principales causes de malformation congénitale sont les suivantes:

  1. Prédisposition génétique. Si l'un des parents est diagnostiqué avec des anomalies dans la structure de l'organe, le risque d'apparition d'une pathologie chez l'enfant augmente considérablement.
  2. Environnement défavorable, contact avec les rayons X ou avec des substances toxiques.
  3. Le facteur de risque élevé est le diabète et d'autres maladies chroniques.
  4. La présence de mauvaises habitudes - le tabagisme, l'abus d'alcool.
  5. Acceptation de certains médicaments. Il s’agit souvent de femmes traitées avec des médicaments contenant des hormones.
  6. Les bactéries nuisibles infectieuses et virales menacent non seulement d'infecter le nourrisson, mais également de développer le défaut de divers organes internes.
L'impact négatif augmente de manière significative car la femme ne sait pas qu'elle est enceinte pendant la formation du muscle cardiaque. Elle continue à prendre des médicaments et à mener un style de vie défavorable au développement du fœtus.

Comment diagnostiquer une maladie cardiaque chez le foetus

Pendant la gestation, une maladie cardiaque chez un enfant peut être suspectée par échographie, auscultation et cardiotocographie ultérieure. Pour confirmer le diagnostic, on utilise l’échocardiographie fœtale - un appareil basé sur les ondes ultrasonores et équipé de programmes de traitement du signal cardio.

Echo kg permet, avec une probabilité élevée, de diagnostiquer la maladie dès la 16e semaine de développement intra-utérin. Cet indicateur indique une préparation au travail opportune, ce qui augmentera les chances de survie et réduira le risque de complications.

Les mesures de diagnostic visent à décider d'interrompre une grossesse ou de sauver une vie. La situation est due au fait que certaines violations sont incompatibles avec la vie. Une telle prévision décevante est associée à un soulagement de l'état psychologique d'une femme.

Un autre avantage du diagnostic de malformation du fœtus pendant la grossesse est qu’il donne aux médecins le temps de bien se préparer à la naissance d’un bébé. Immédiatement après la naissance, l’enfant peut avoir besoin d’une intervention chirurgicale pour rétablir la santé de l’organe interne.

Spécialistes, médecins et cardiologues pédiatres assisteront à l'accouchement pour examiner le nouveau-né et, si nécessaire, pour une intervention urgente, pour venir en aide au nourrisson et à la mère.

Maladie cardiaque chez le fœtus pendant la grossesse: symptômes

Si pendant la grossesse la question de la maladie cardiaque chez le fœtus était grave, après l'accouchement, en particulier dans les premiers jours, vous devriez écouter et pouvoir identifier les signes de violation:

  • manque d'oxygène et essoufflement;
  • un changement brusque de la couleur de la peau, souvent une cyanose et une pâleur;
  • anxiété et pleurs sans cause;
  • manque d'appétit.
Les enfants de moins d'un an diagnostiqués d'insuffisance cardiaque sont très agités et actifs, les jeunes enfants sont plus calmes et plus passifs. Les symptômes qui se manifestent à des intervalles différents dépendent du type de défaut.

En relation avec la menace sur la vie de l'enfant, il existe des signes selon lesquels les médecins déterminent le défaut chez le nouveau-né:

  1. Bruits - sont observés avec des troubles de la circulation sanguine et de fortes chutes de pression dans la cavité du muscle cardiaque. Mais avec une pathologie congénitale, cet indicateur ne peut pas être le principal. Après plusieurs jours d’observation ou s’accompagnant de symptômes cliniques supplémentaires, des troubles du fonctionnement de l’organe interne sont suggérés.
  2. La cyanose (couleur bleuâtre de la peau) se manifeste par un manque d'oxygène. Le sang ne fournit pas suffisamment d'oxygène au cœur mais également aux autres organes. Les experts prescrivent un certain nombre de mesures de diagnostic pour déterminer la cause d’une telle pathologie.
  3. Des spasmes de la périphérie des vaisseaux peuvent être détectés en relation avec les extrémités froides, ainsi que le bout du nez. Le développement d'un trait est dû à une insuffisance cardiaque.
Les caractéristiques de la pathologie sont une augmentation de la fréquence cardiaque, des réactions œdémateuses, un essoufflement ou une respiration rapide. Chez les nouveau-nés, cette affection sera normale et il est donc difficile de suspecter un défaut. Les médecins prescrivent des mesures supplémentaires de diagnostic uniquement avec des symptômes prononcés.

Maladie cardiaque chez un enfant pendant la grossesse

Le diagnostic par ultrasons est très informatif et relativement sûr pour détecter les malformations cardiaques congénitales. Dans le même temps, il peut être effectué avant même la naissance d'un enfant afin de décider de la poursuite de la grossesse ou de la nécessité d'une opération précoce.

Cependant, la subjectivité de l'enquête et les erreurs techniques peuvent conduire à des conclusions erronées. Dans les cas douteux, vous devez répéter l'échographie et mener une étude approfondie du cœur du nouveau-né.

Lire dans cet article.

Causes de maladie cardiaque chez le fœtus

Les malformations cardiaques sont causées par des défauts chromosomiques, peuvent survenir lors de mutations de gènes, d’exposition au milieu extérieur, mais dans le très grand nombre (environ 90%), il existe plusieurs facteurs dommageables en même temps. Les raisons prouvées de l'apparition d'une structure anormale du cœur et des gros vaisseaux incluent:

  • famille - la naissance d'enfants avec des déviations dans la structure du cœur, la présence d'un défaut du père ou de la mère, des parents proches par le sang, des maladies héréditaires dans la famille;
  • Cartes mères - les rhumatismes, les maladies auto-immunes, les infections virales (la rubéole, l'herpès, la grippe, le cytomégalovirus, le virus d'Epstein-Barr), de la chlamydia, la toxoplasmose, ureaplasmosis, syphilis, prenant des médicaments avec des effets tératogènes dans les premiers mois de la grossesse, l'âge de plus de 40 ans, ou jusqu'à 16, le sucre diabète, phénylcétonurie, thyrotoxicose;
  • foetus - arythmie, mutations chromosomiques, anomalies d’autres organes, faible masse, hydropisie, grossesse multiple, hypoxie.

Compliqué pendant la grossesse

Des facteurs environnementaux tels que la pollution de l'air, les sols, les rayonnements ionisants, les risques professionnels (chez les mères et les pères), le tabagisme, l'alcoolisme et la toxicomanie ont également un effet négatif. Une perturbation du développement du coeur peut également être associée à une grossesse compliquée, à une menace de fausse couche et à un degré grave de toxicose précoce.

Le manque de vitamines, en particulier d'acide folique, entraîne une structure anormale des organes internes, notamment du système cardiovasculaire.

Et voici plus d'informations sur l'anévrisme cardiaque chez les enfants.

Le défaut est-il visible à l'échographie?

Vous pouvez voir le cœur du fœtus à 10 ou 11 semaines de grossesse, mais pour en évaluer la structure, il faut au moins 20 semaines. Les anomalies cardiaques avec un examen qualifié et un équipement moderne sont visibles avec une grande confiance, mais les troubles du rythme associés, la dystrophie ou l’inflammation du myocarde, la faiblesse du muscle cardiaque ne se manifestent qu’après la naissance.

Pour les femmes enceintes, une échographie cardiaque fœtale est obligatoire dans la liste des examens; certaines catégories peuvent nécessiter une échocardiographie prolongée avec Doppler. En plus des facteurs de risque ci-dessus, ceux-ci incluent les femmes atteintes de ces conditions:

  • diabète gestationnel (survient seulement pendant la grossesse);
  • bloc auriculo-ventriculaire ou autres types de troubles de la conduction myocardique;
  • prendre des inhibiteurs de l'ECA, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des rétinoïdes, des anticonvulsivants, des médicaments antitumoraux;
  • insémination artificielle;
  • grossesse multiple;
  • épaisseur du collet du fœtus supérieure à 3 mm à l'échographie au 3ème mois.

Échographie cardiaque foetale, ventricule gauche, cartographie des couleurs

Lors de l'échocardiographie, il est possible d'identifier de telles déviations du développement du coeur: ouvertures du septum, modification de l'emplacement des gros vaisseaux, rétrécissement de l'ouverture de la valve, non-fermeture, fusion ou anomalie des valves de la valve, sous-développement ventriculaire, fermeture intempestive des trous et des conduits, ainsi que leurs combinaisons.

Peut-il y avoir des erreurs dans la détermination de l'état du myocarde

Des difficultés et des erreurs dans le diagnostic des violations de la structure du cœur du fœtus sont associées à de telles caractéristiques:

  • petite taille;
  • structure complexe;
  • changement structurel à mesure qu'il se développe;
  • évaluation du système cardio-vasculaire sans instruments ayant un mode cardiaque spécial;
  • erreurs techniques;
  • manque de qualifications ou d'expérience du médecin.

Grossesse et accouchement avec suspicion de maladie cardiaque fœtale

Si le diagnostic de malformation congénitale du cœur est confirmé, la femme enceinte doit être examinée:

  • échographie répétée du cœur pour surveiller la dynamique du défaut;
  • échographie de visée (appareil de classe expert) pour examiner le cerveau et les organes internes afin d'exclure les anomalies extracardiaques;
  • conseil génétique;
  • test du liquide amniotique.

En cas d'anomalies multiples ou de défauts dans lesquels une mortalité extrêmement élevée (absence du ventricule gauche, sténose sous-aortique et lésions du myocarde), la mère peut se voir proposer un avortement. Les naissances présentant des anomalies congénitales du développement du cœur doivent être effectuées dans des centres cardiologiques, où une femme enceinte en fin de période est constamment surveillée.

Après la naissance, une échographie est effectuée sur l’enfant et celui-ci est transféré en réanimation ou en chirurgie cardiaque.

Si une aide d'urgence n'est pas nécessaire, le nouveau-né entre dans le service de pathologie ou dans la cardiologie de l'enfant pour une évaluation plus poussée. Cela est dû au fait que les symptômes de malformation congénitale ne sont pas toujours évidents, ils peuvent être masqués par des maladies des poumons, du cerveau et les données lors de l'écoute (bruits et cliquetis d'ouverture de la valve) peuvent également correspondre à de petites anomalies du cœur.

En plus de la ré-échographie, les nouveau-nés sont prescrits:

  • ECG pour la détection des arythmies, l'hypertrophie ou la surcharge du coeur;
  • Rayons X de la poitrine - détectent les processus congestifs dans les poumons, l'expansion du coeur, la cardiomégalie;
  • ventriculographie, aortographie avec des vaisseaux et des parties du coeur contrastés;
  • sonder pour mesurer la pression, la présence de messages pathologiques entre des parties du cœur.

Signes de malformations congénitales chez un enfant

Les anomalies les plus courantes dans le développement du cœur et les signes pouvant être détectés par échocardiographie sont décrits dans le tableau.

Les maladies cardiaques chez le fœtus pendant la grossesse, ainsi que chez les nouveau-nés, sont accompagnées de symptômes complexes et peuvent être déclenchées à la fois par des facteurs externes affectant la femme enceinte et par des facteurs internes - maladies et mode de vie. Les diagnostics modernes du matériel permettent de déterminer la présence d’une pathologie et d’empêcher en temps voulu son développement.

Qu'est-ce qu'une maladie cardiaque congénitale?

La cardiopathie congénitale (CHD) est causée par la déformation de la structure du muscle cardiaque d'un enfant dans l'utérus. La pathologie est mortelle, il est donc important pour une femme enceinte de subir un examen à temps pour augmenter les chances de préserver la santé du bébé.

Une défaillance du muscle cardiaque affecte directement le système d'approvisionnement en sang, dont dépendent la santé de l'organisme et le développement de l'embryon dans l'utérus, ainsi que la formation ultérieure d'un enfant déjà né.

AIDE! Les anomalies cardiaques à développement rapide peuvent être de différents niveaux de complexité, leurs symptômes peuvent également varier, mais ce sont les défauts du muscle cardiaque qui sont la cause la plus fréquente de mortalité infantile.

Définition de la maladie

Les cardiopathies congénitales peuvent affecter le développement du bébé dans l'utérus. Le muscle cardiaque déjà formé du fœtus est sensible aux effets négatifs sur le corps d'une femme enceinte. La survenue d'un défaut s'accompagne souvent de conditions préalables externes et d'une prédisposition aux maladies cardiaques.

Le plus souvent, la pathologie se manifeste chez le nouveau-né au cours des premiers mois de sa vie. Il est important que les mères surveillent leur état de santé et le développement physique de l'enfant afin de détecter rapidement les maladies du cœur et de prévenir l'apparition de complications.

Maladie cardiaque chez le fœtus

Le muscle cardiaque se forme dans l’embryon au cours du premier trimestre de la grossesse. Déjà à ce stade, il est possible d'examiner, de connaître l'état du cœur de l'enfant et la présence d'anomalies et de pathologies congénitales.

Il y a 3 phases principales dans le développement d'un défaut à l'état fœtal:

  1. La réponse du corps à un dysfonctionnement de la circulation sanguine, dans lequel le muscle cardiaque s'adapte à de nouvelles conditions.
  2. Compensation relative de la fonctionnalité du coeur.
  3. La phase terminale, qui provoque le développement de maladies concomitantes avec des symptômes aggravants. Cela finit toujours par la mort.

Afin de ne pas retarder la pathologie à des processus irréversibles et d'éviter des conséquences graves, il est important de procéder à un examen complet de la femme enceinte et de surveiller l'état du fœtus entre 12 et 14 semaines de grossesse et avant l'accouchement.

Maladie cardiaque chez les enfants

Les maladies cardiaques chez les jeunes enfants se manifestent par une diminution de l’efficacité de l’organe avec des signes concomitants de la maladie. Dans ce cas, les symptômes peuvent être différents, chacun des types de pathologie ayant ses propres critères de diagnostic. De légères irrégularités dans le fonctionnement du système cardiovasculaire peuvent être asymptomatiques pendant une longue période et ne se manifester que chez les adolescents.

IMPORTANT! Chez les nouveau-nés, il est possible de diagnostiquer une maladie cardiaque dans la plupart des cas. Les parents et les parents du bébé ne doivent pas ignorer les signes externes et internes d’écart par rapport à la norme et constituent une raison importante pour le traitement d’un enfant dans un établissement de santé.

Variétés de malformations cardiaques

Selon la gravité de la maladie cardiaque, il existe 4 formes principales:

  • Avec circulation inchangée ou légèrement modifiée du petit cercle, dans lequel la zone principale de la maladie est les valves cardiaques et l'aorte.
  • Avec augmentation du flux sanguin vers les poumons.
  • Avec une circulation sanguine affaiblie dans les poumons.
  • Forme combinée de maladie cardiaque, caractérisée par une violation des vaisseaux associés à des parties du muscle cardiaque.

En outre, selon la CIM, il existe une classification des pathologies cardiaques tenant compte de la lésion:

  • Atrésie de l'artère pulmonaire, caractérisée par un développement incomplet de la valvule cardiaque, de sorte que le sang pendant la circulation ne traverse pas les poumons et ne les sature pas en oxygène.
  • Défauts d'obstruction dans lesquels se produit une sténose de la valve de l'artère pulmonaire. La pathologie est un défaut des cuspides de la valve, dans lequel ils ne peuvent pas s'ouvrir complètement et assurer l'écoulement normal du sang, ce qui provoque une augmentation de la pression cardiaque.
  • La tétrade de Fallot est l'une des pathologies cardiaques les plus dures, comprenant des manifestations de sténose valvulaire et de défaut septal ventriculaire (VSD), qui entraîne un manque d'oxygène lors de la circulation sanguine, une augmentation de la pression et une insuffisance du flux sanguin.
  • La transposition des gros vaisseaux qui se produit lors du mauvais emplacement des artères des poumons et de l'aorte, ce qui entraîne des troubles circulatoires et une nouvelle mort.
  • Hypoplasie cardiaque caractérisée par un ventricule non formé et entraînant la mort d'un enfant.

Les symptômes d'anomalies cardiaques diffèrent selon le service concerné et la complexité de chaque cas. Mais il existe des caractéristiques communes qui signalent la présence d'une pathologie dans le système cardiovasculaire, apparaissant chez un enfant dans les premiers jours après la naissance. Parmi eux:

  • l'apparition d'essoufflement et de difficulté à respirer;
  • cyanose et pâleur de la peau (cyanose);
  • appétit soudain saute;
  • anxiété de l'enfant pendant l'allaitement;
  • faible activité et fatigue;
  • pleurs déraisonnables;
  • l'apparition de bruit dans le coeur;
  • symptômes d'insuffisance cardiaque, en particulier rythme cardiaque irrégulier, augmentation de la respiration, apparition de poches;
  • froid dans les membres;
  • dysfonctionnements du coeur, détectés dans le diagnostic.

ATTENTION! La plupart de ces signes ne peuvent pas être identifiés avant l'accouchement. Il est donc important de faire attention à l'état de santé de la future mère, de vérifier son statut hormonal et de suivre l'évolution de la grossesse.

Les causes

L'apparence de la PSV d'un enfant est favorisée par des facteurs dépendant de l'environnement de la future mère, de son mode de vie. Les causes suivantes de maladie cardiaque chez un nouveau-né ou un fœtus pendant la grossesse chez une femme sont le plus souvent établies:

  • Pathologie héréditaire. Le risque de malformation cardiaque chez un enfant est élevé lorsqu'il est diagnostiqué chez le plus proche parent.
  • Conditions environnementales défavorables de logement et de séjour fréquent.
  • Contacter la future mère avec des substances chimiques nocives.
  • Exposition fréquente aux rayons X, surtout pendant la grossesse.
  • Anomalies chromosomiques du développement de l'embryon.
  • La présence de diabète. Ce diagnostic est particulièrement dangereux pour les femmes dans la situation. Ses formes aiguës nécessitent parfois une interruption de grossesse pour ne pas mettre en danger la vie d'une femme.
  • Mauvaises habitudes de la future mère, en particulier alcoolisme et tabagisme actif.
  • Utilisation à long terme d'antibiotiques et d'antiviraux enceintes, de tranquillisants.
  • La présence d'avortement (chirurgical et médicamenteux).
  • Le passage de l'évolution thérapeutique d'une femme sur la base de médicaments hormonaux pour soigner les maladies gynécologiques, l'infertilité.
  • La présence de pathologies virales chez la fille en position (cytomégalovirus, leucoplasmose, ureaplasmose, herpès, Coxsackie).
  • La présence de futures mères avec des enfants avec des malformations cardiaques.

Il est nécessaire d'éliminer les causes possibles de l'impact négatif sur le fœtus et, si nécessaire, de changer de lieu de résidence et de travail. Une attention particulière devrait être accordée au développement de l'embryon au premier trimestre, lors de la formation des organes vitaux, en particulier du cœur.

La santé de la future mère devrait également être prise en compte, car les femmes malades risquent de souffrir de cardiopathie intra-utérine fœtale nécessitant une interruption de grossesse:

Ces maladies chez les femmes enceintes consomment beaucoup d'énergie, détériorent considérablement l'état de santé et génèrent un risque élevé d'anomalies diverses, y compris de coronaropathies, chez un enfant.

Méthodes de diagnostic de la maladie chez le fœtus et le nouveau-né

Pour qu'un nouveau-né ait la possibilité de vivre pleinement sa vie future, les femmes enceintes et celles qui ont accouché doivent subir un diagnostic à temps.

Pour les femmes dans la position de la seule méthode possible de diagnostic - l'échographie, qu'il est recommandé d'effectuer périodiquement, à partir de la 16e semaine de grossesse. Déjà à l'âge de 3 ou 4 mois de gestation, il est possible, à l'aide de cette étude, de déterminer les déviations de la fonctionnalité du muscle cardiaque. C'est souvent après une échographie que le traitement préventif est prescrit pour pouvoir porter l'enfant et sauver sa vie.

Lors de la confirmation du diagnostic de coronaropathie chez le fœtus, il est nécessaire de subir régulièrement un examen complet, prescrit par un médecin, et au 3ème trimestre, une échocardiographie doit être réalisée pour étudier les caractéristiques anatomiques de la pathologie du bébé. Le diagnostic de malformations cardiaques rares mais graves associées à des anomalies chromosomiques oblige la femme enceinte à subir une procédure de caryotypage visant à examiner les cellules d'un embryon en développement. Souvent, ces pathologies indiquent le développement du syndrome de Down et d'autres anomalies physiques et mentales chez un enfant.

Pour un nouveau-né, les chances de diagnostiquer correctement une anomalie cardiaque, de déterminer son type, son stade et les caractéristiques du traitement sont plus élevées. Dans ce cas, les méthodes matérielles suivantes sont utilisées:

  • Échographie du cœur du bébé permettant de connaître l'état de santé de chaque service.
  • Échocardiographie, dans laquelle le médecin a l’occasion d’étudier et d’analyser les caractéristiques structurelles du muscle cardiaque du bébé.
  • La tomographie, qui permet de déterminer l’emplacement de la pathologie, permet d’établir le degré de dommage causé à chaque couche de l’organe.
  • Phonocardiographie qui enregistre avec précision les sons du coeur.
  • L'imagerie par résonance magnétique (IRM), qui permet de déterminer avec précision le type et les caractéristiques de la pathologie cardiaque. L'imagerie par résonance magnétique permettra de déterminer la présence de toutes les maladies et dysfonctionnements possibles du système cardiovasculaire du nourrisson.

IMPORTANT! Des mesures diagnostiques opportunes permettront à la future mère de commencer le traitement et de prévenir les effets de la coronaropathie.

La principale méthode de traitement des malformations cardiaques chez le nouveau-né est la chirurgie, qui permet de corriger la malformation, en particulier si elle est nécessaire aux stades sévères de la pathologie. Des interventions visant à rétablir l’approvisionnement en sang dans le corps, dont l’urgence dépend de la gravité de la coronaropathie, sont au cœur de cette intervention. Pour déterminer la nécessité d’une intervention chirurgicale ou la possibilité de la reporter, utilisez la répartition des malformations cardiaques en groupes:

  1. Zéro, pour lequel les patients ne nécessitent pas de chirurgie et sont limités à un traitement médicamenteux.
  2. Le premier, dans lequel l'opération est recommandée pour 1-3 ans.
  3. La seconde consiste à intervenir au moins 3 à 6 mois après la naissance.
  4. Le troisième, dans lequel un traitement chirurgical est nécessaire pendant 1-3 semaines.
  5. Le quatrième, dans lequel une opération d'urgence est requise, dans les deux premiers jours après la naissance.

AIDE! L’opération consiste essentiellement à introduire du sang artificiel directement dans l’artère pulmonaire, ce qui garantit la saturation des poumons et du muscle cardiaque en oxygène. Cette procédure entraîne une diminution de la charge sur le cœur des enfants, ce qui augmente les chances d'un bébé de vivre pleinement et longtemps.

Des médicaments sont prescrits aux bébés présentant des lésions minimes du muscle cardiaque et à ceux ayant subi une intervention chirurgicale:

  • Pour stimuler le métabolisme myocardique ("Panangin", "Asparkam").
  • Pour la normalisation de la microcirculation ("Nicotinate xanthinol").
  • Pour la délivrance d'attaques d'arythmie ("Altalex", "Persen").
  • Pour normaliser la pression artérielle ("Propranolol").
  • Glycosides cardiaques ("digoxine").

La posologie et la durée du traitement sont déterminées individuellement par le médecin.

Mesures préventives

Les mesures préventives de base pour la prévention des cardiopathies congénitales devraient être appliquées par la future mère pendant la planification et pendant la grossesse. Les recommandations pour cette période sont les suivantes:

  • rejet de mauvaises habitudes;
  • promenades régulières dans l'air frais;
  • maintenir un mode de vie sain;
  • correction diététique - il devrait être équilibré, y compris les fruits et légumes, les plats de viande et de poisson, les produits laitiers;
  • activité physique adéquate;
  • visites régulières chez le médecin, le passage de la recherche;
  • annulation de tout médicament, à l'exception des vitamines et des médicaments prescrits par le médecin.

Si ces règles sont suivies et que la grossesse est facile, une femme pourra supporter et donner naissance à un enfant en bonne santé sans maladies ni pathologies graves.

Conclusion

La cardiopathie fœtale peut être déclenchée par de nombreux facteurs. Il est important, au cours de la grossesse et de la préparation, d'éliminer les causes de l'impact négatif dans le temps, de procéder à des diagnostics et de surveiller la santé du fœtus. Les mesures préventives peuvent réduire considérablement le risque de développer une coronaropathie chez un bébé.

Si un enfant a un diagnostic de maladie cardiaque, les parents doivent immédiatement commencer le traitement. Il est important de se rappeler que les mesures thérapeutiques peuvent normaliser l’état du bébé et lui donner l’occasion de vivre longtemps.

Sous le défaut cardiaque, comprendre les violations de sa structure (divers défauts de la valvule ou des murs) pouvant provoquer une insuffisance cardiaque. Insuffisance cardiaque - réduisant la capacité du cœur à remplir sa fonction principale - de fournir du sang et des tissus aux organes. En conséquence, le corps manque d'oxygène. Toutes les violations de la structure du cœur sont divisées en deux grands groupes:

  1. Cardiopathies congénitales (cardiopathies congénitales) - l’anomalie est posée à la période prénatale et touche principalement les parois du myocarde.
  2. Cardiopathie acquise - le défaut concerne le plus souvent la structure de l'appareil valvulaire du cœur.

Le traitement dépend de la capacité du cœur à assumer ses fonctions. Si cela ne se produit pas, alors la chirurgie est prescrite. Avec un résultat positif, il est possible de restaurer complètement la fonction cardiaque et d’éviter une insuffisance cardiaque.

Est-il possible de planifier une grossesse avec un défaut dans la structure du cœur

Pour un certain nombre de raisons physiologiques, notamment en raison d’une augmentation du volume sanguin de 25 à 50%, le cœur fonctionne à une vitesse élevée pendant la grossesse. N'ayant aucun défaut dans la structure du cœur, il est impossible de l'oublier, vous devez planifier de donner naissance à un enfant en bonne santé et ne pas nuire à votre propre santé. Beaucoup de malformations cardiaques sont asymptomatiques et une personne peut ne pas en être informée. Un obstétricien-gynécologue vous orientera probablement vers un électrocardiogramme et une échographie du cœur.

En abordant la planification de la grossesse de manière responsable, la fille peut examiner seule l'état de son cœur avant la conception. Ceci est particulièrement utile en cas de problèmes du système cardiovasculaire:

  • essoufflement;
  • palpitations cardiaques;
  • fatigue accrue;
  • gonflement.

Dans la très grande majorité des cas (90%), la maladie cardiaque acquise se développe en tant que complication du rhumatisme. La surveillance de la maladie cardiaque est particulièrement nécessaire pour les patients avec ce diagnostic. Grossesse alors qu’il est important de planifier une période de processus rhumatismal inactif.

La méthode principale de surveillance de l'état du cœur est l'échographie, auxiliaire - ECG. La gynécologie obstétricale moderne a dans son arsenal de nombreuses façons de réduire le risque de grossesse chez les femmes souffrant de maladie cardiaque.

Il y a deux manières principales de faire ceci:

  1. Planification du moment optimal de la conception - après avoir évalué l'état de la patiente, il est recommandé de déterminer quelle période est la meilleure pour tomber enceinte.
  2. En cas de grossesse non planifiée, le médecin peut évaluer les risques et recommander le maintien ou l'interruption de la grossesse.

Après une opération cardiaque réussie, il n'est pas recommandé à la femme d'être enceinte pendant un an, mais le pronostic est alors très favorable. Cependant, dans chaque cas, ce problème devrait être résolu avec le médecin.

Avec plusieurs pathologies complexes, le risque de décès maternel est extrêmement élevé - 40 à 70% des cas. Parmi ces états:

Dans ces conditions, les médecins ne recommandent pas de tomber enceinte et insistent pour interrompre une grossesse existante. La grossesse et les malformations cardiaques peuvent être compatibles si la circulation sanguine n’est pas altérée. Mais plus ces troubles sont prononcés, plus le processus rhumatismal est actif, plus le risque pour la femme enceinte et le fœtus qu'elle porte est élevé.

Les subtilités de la grossesse

Les anomalies congénitales de la structure du cœur pendant la grossesse ayant leurs propres caractéristiques, le médecin agira donc de manière particulière pour que le fœtus et la future mère soient mieux protégés.

Le tableau présente certaines caractéristiques de la grossesse présentant neuf des défauts les plus courants de la structure du cœur.

Est-il possible de déterminer une maladie cardiaque sur une échographie

Le diagnostic par ultrasons est très informatif et relativement sûr pour détecter les malformations cardiaques congénitales. Dans le même temps, il peut être effectué avant même la naissance d'un enfant afin de décider de la poursuite de la grossesse ou de la nécessité d'une opération précoce.

Cependant, la subjectivité de l'enquête et les erreurs techniques peuvent conduire à des conclusions erronées. Dans les cas douteux, vous devez répéter l'échographie et mener une étude approfondie du cœur du nouveau-né.

Lire dans cet article.

Causes de maladie cardiaque chez le fœtus

Les malformations cardiaques sont causées par des défauts chromosomiques, peuvent survenir lors de mutations de gènes, d’exposition au milieu extérieur, mais dans le très grand nombre (environ 90%), il existe plusieurs facteurs dommageables en même temps. Les raisons prouvées de l'apparition d'une structure anormale du cœur et des gros vaisseaux incluent:

  • famille - la naissance d'enfants avec des déviations dans la structure du cœur, la présence d'un défaut du père ou de la mère, des parents proches par le sang, des maladies héréditaires dans la famille;
  • Cartes mères - les rhumatismes, les maladies auto-immunes, les infections virales (la rubéole, l'herpès, la grippe, le cytomégalovirus, le virus d'Epstein-Barr), de la chlamydia, la toxoplasmose, ureaplasmosis, syphilis, prenant des médicaments avec des effets tératogènes dans les premiers mois de la grossesse, l'âge de plus de 40 ans, ou jusqu'à 16, le sucre diabète, phénylcétonurie, thyrotoxicose;
  • foetus - arythmie, mutations chromosomiques, anomalies d’autres organes, faible masse, hydropisie, grossesse multiple, hypoxie.
Compliqué pendant la grossesse

Des facteurs environnementaux tels que la pollution de l'air, les sols, les rayonnements ionisants, les risques professionnels (chez les mères et les pères), le tabagisme, l'alcoolisme et la toxicomanie ont également un effet négatif. Une perturbation du développement du coeur peut également être associée à une grossesse compliquée, à une menace de fausse couche et à un degré grave de toxicose précoce.

Le manque de vitamines, en particulier d'acide folique, entraîne une structure anormale des organes internes, notamment du système cardiovasculaire.

Et voici plus d'informations sur l'anévrisme cardiaque chez les enfants.

Le défaut est-il visible à l'échographie?

Vous pouvez voir le cœur du fœtus à 10 ou 11 semaines de grossesse, mais pour en évaluer la structure, il faut au moins 20 semaines. Les anomalies cardiaques avec un examen qualifié et un équipement moderne sont visibles avec une grande confiance, mais les troubles du rythme associés, la dystrophie ou l’inflammation du myocarde, la faiblesse du muscle cardiaque ne se manifestent qu’après la naissance.

Pour les femmes enceintes, une échographie cardiaque fœtale est obligatoire dans la liste des examens; certaines catégories peuvent nécessiter une échocardiographie prolongée avec Doppler. En plus des facteurs de risque ci-dessus, ceux-ci incluent les femmes atteintes de ces conditions:

  • diabète gestationnel (survient seulement pendant la grossesse);
  • bloc auriculo-ventriculaire ou autres types de troubles de la conduction myocardique;
  • prendre des inhibiteurs de l'ECA, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des rétinoïdes, des anticonvulsivants, des médicaments antitumoraux;
  • insémination artificielle;
  • grossesse multiple;
  • épaisseur du collet du fœtus supérieure à 3 mm à l'échographie au 3ème mois.
Échographie cardiaque foetale, ventricule gauche, cartographie des couleurs

Lors de l'échocardiographie, il est possible d'identifier de telles déviations du développement du coeur: ouvertures du septum, modification de l'emplacement des gros vaisseaux, rétrécissement de l'ouverture de la valve, non-fermeture, fusion ou anomalie des valves de la valve, sous-développement ventriculaire, fermeture intempestive des trous et des conduits, ainsi que leurs combinaisons.

Peut-il y avoir des erreurs dans la détermination de l'état du myocarde

Des difficultés et des erreurs dans le diagnostic des violations de la structure du cœur du fœtus sont associées à de telles caractéristiques:

  • petite taille;
  • structure complexe;
  • changement structurel à mesure qu'il se développe;
  • évaluation du système cardio-vasculaire sans instruments ayant un mode cardiaque spécial;
  • erreurs techniques;
  • manque de qualifications ou d'expérience du médecin.

Grossesse et accouchement avec suspicion de maladie cardiaque fœtale

Si le diagnostic de malformation congénitale du cœur est confirmé, la femme enceinte doit être examinée:

  • échographie répétée du cœur pour surveiller la dynamique du défaut;
  • échographie de visée (appareil de classe expert) pour examiner le cerveau et les organes internes afin d'exclure les anomalies extracardiaques;
  • conseil génétique;
  • test du liquide amniotique.

En cas d'anomalies multiples ou de défauts dans lesquels une mortalité extrêmement élevée (absence du ventricule gauche, sténose sous-aortique et lésions du myocarde), la mère peut se voir proposer un avortement. Les naissances présentant des anomalies congénitales du développement du cœur doivent être effectuées dans des centres cardiologiques, où une femme enceinte en fin de période est constamment surveillée.

Après la naissance, une échographie est effectuée sur l’enfant et celui-ci est transféré en réanimation ou en chirurgie cardiaque.

Si une aide d'urgence n'est pas nécessaire, le nouveau-né entre dans le service de pathologie ou dans la cardiologie de l'enfant pour une évaluation plus poussée. Cela est dû au fait que les symptômes de malformation congénitale ne sont pas toujours évidents, ils peuvent être masqués par des maladies des poumons, du cerveau et les données lors de l'écoute (bruits et cliquetis d'ouverture de la valve) peuvent également correspondre à de petites anomalies du cœur.

En plus de la ré-échographie, les nouveau-nés sont prescrits:

  • ECG pour la détection des arythmies, l'hypertrophie ou la surcharge du coeur;
  • Rayons X de la poitrine - détectent les processus congestifs dans les poumons, l'expansion du coeur, la cardiomégalie;
  • ventriculographie, aortographie avec des vaisseaux et des parties du coeur contrastés;
  • sonder pour mesurer la pression, la présence de messages pathologiques entre des parties du cœur.

Signes de malformations congénitales chez un enfant

Les anomalies les plus courantes dans le développement du cœur et les signes pouvant être détectés par échocardiographie sont décrits dans le tableau.

Cardiopathie congénitale chez le fœtus

Maladie cardiaque congénitale

Articles liés:

  • Causes et symptômes de la maladie cardiaque, traitement et prévention
  • Traitement des remèdes populaires de maladie cardiaque
  • Maladie cardiaque aortique
  • Maladie cardiaque acquise

Définition de la maladie

Le cœur est constitué de muscles qui se contractent constamment, pompant le sang à travers les vaisseaux. L'organe est divisé par quatre chambres. Les deux chambres supérieures s'appellent les oreillettes, les deux chambres inférieures les ventricules. Le sang circule des oreillettes vers les ventricules, puis à travers les quatre valves cardiaques vers les artères principales.

Les cardiopathies congénitales sont un problème grave, elles sont dues à la perturbation du développement fœtal. La pathologie peut survenir immédiatement après la naissance de l'enfant et se poursuivre sans aucun symptôme particulier. La maladie est détectée par des défauts anatomiques du cœur, de ses valves et de ses vaisseaux. Selon les statistiques, des malformations congénitales sont diagnostiquées chez 6 à 8 enfants sur 1 000 nouveau-nés. Cette maladie est plus souvent que d'autres maladies la cause du décès.

Maladie cardiaque chez le fœtus

Les malformations cardiaques chez le fœtus sont principalement de nature génétique. Les principales raisons de leur développement sont des facteurs externes dans la formation du fœtus au cours du premier trimestre de la grossesse. Ceux-ci incluent les maladies virales de la mère, la consommation d'alcool, les drogues, les effets de la prise de certaines drogues, l'effet des radiations. La santé de l'enfant à naître dépend également de la santé du père.

Parmi les facteurs de risque pour la naissance d'un enfant souffrant d'une maladie cardiaque, il y a l'âge de la mère, les maladies endocriniennes des deux parents. La présence de toxicose et la menace d'interruption de grossesse au cours du premier trimestre, la mort à naître dans les antécédents médicaux de la mère, la naissance d'enfants présentant des anomalies congénitales dans la famille - peuvent être à l'origine du développement pathologique du fœtus.

Malheureusement, la planification de la grossesse n’est pas encore très répandue, aussi une conception informelle ne peut-elle pas garantir la santé de futurs bébés. Comme le cœur se forme entre 6 et 8 semaines de grossesse, une femme, ignorant souvent qu'elle deviendra bientôt mère, mène une vie normale, ne prête aucune attention particulière à l'apparition d'infections et toute, même une légère défaillance, contribue au développement d'un certain défaut d'un organe important..

- Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le (quelques mots!) Et appuyez sur Ctrl + Entrée

- Vous n'avez pas aimé l'article ou la qualité des informations fournies? - écris-nous!

- recette inexacte? - écrivez-nous à ce sujet, nous allons certainement le clarifier à partir de la source originale!

Maladie cardiaque chez les enfants

Il existe un grand nombre de vices différents. Défaut septal ventriculaire et interatrial le plus courant, canal artériel ouvert, rétrécissement de la lumière aortique, sténose aortique et artère pulmonaire. Changements dans la structure des grands navires importants. Plus de 100 cardiopathies congénitales différentes sont connues à ce jour.

Les formes de défauts sont divisées en accompagnées d'une peau bleuâtre, et celles dans lesquelles la peau est mise en évidence de couleur pâle. La tétrade fallo, la position incorrecte de l'aorte et de l'artère pulmonaire allant du cœur, le blocage des trous de l'artère pulmonaire font partie des défauts dans lesquels la peau présente une teinte bleue. Les défauts, qui sont déterminés par la couleur blanche de la peau, se manifestent par un défaut du septum interauriculaire et interventriculaire. La peau des lèvres, des oreilles et du corps d'un enfant atteint d'une maladie cardiaque à la naissance a une couleur bleue ou bleuâtre.

Le bleu de la peau devient plus intense pendant l'allaitement, lorsque le bébé crie. En cas de malformation cardiaque blanche, la peau pâlit et les membres se refroidissent. Le défaut est diagnostiqué par des signes externes. L'écoute du cœur vous permet d'identifier les bruits. Le bruit chez l’enfant n’est pas le principal symptôme de la maladie cardiaque, mais s’ils sont présents, un examen approfondi est nécessaire.

Détection de signes d'insuffisance cardiaque chez un enfant défavorable. Les modifications sont déterminées à l’aide d’un électrocardiogramme et de rayons X.

Étude échocardiographique utilisée. De nombreux enfants souffrant d'une maladie cardiaque après la naissance peuvent se développer normalement et avoir l'air extérieurement en bonne santé pendant dix ans de leur vie. Mais après cette période, la maladie se manifeste et empêche l'enfant de mener une vie normale. De tels enfants ont tendance à prendre du retard dans leur développement physique, ils ont le souffle court avec l'effort, la pâleur ou la couleur bleue de la peau.

Les complications des cardiopathies congénitales, de l'insuffisance cardiaque, de l'endocardite virale et de la pneumonie à long terme due à la stagnation du sang dans la circulation pulmonaire sont dangereuses. Les enfants peuvent également souffrir d'hypertension pulmonaire, de syncope à court terme et de syndrome d'angine de poitrine. Infarctus du myocarde possible avec sténose aortique et violation de la ramification de l'artère coronaire gauche.

Le traitement des anomalies cardiaques congénitales n’est résolu que par la chirurgie. Les chirurgiens cardiaques spécialistes modernes effectuent des opérations de reconstruction complexes, même avec des défauts complexes. Grâce à la détection précoce et au traitement approprié des pathologies cardiaques, le traitement est favorable dans la plupart des cas. Le traitement thérapeutique est souvent auxiliaire et est utilisé si une intervention chirurgicale est nécessaire.

Maladie cardiaque congénitale

Que sont les malformations cardiaques?

Dans différents pays, une cardiopathie congénitale survient chez 1 à 10 nouveau-nés sur 1 000, principalement chez les prématurés. Le plus souvent, les médecins trouvent un shunt - le chemin reliant les deux structures anatomiques - les côtés droit et gauche du cœur ou le cœur avec les artères et les veines du cœur. Assez souvent, les enfants ont un rétrécissement des valves cardiaques. Malformations cardiaques congénitales. en raison de la localisation anormale de gros vaisseaux sanguins, sont relativement rares. Les malformations cardiaques sont de gravité variable. Certains d'entre eux menacent la vie et, s'ils ne sont pas traités, environ 20% des enfants mourront dans les premières années de leur vie. Cependant, avec un diagnostic opportun, la plupart des malformations cardiaques congénitales peuvent être guéries. Les formes bénignes de malformations cardiaques sont moins dangereuses et asymptomatiques. Ils peuvent se manifester chez le nouveau-né dans les premières années de la vie.

Symptômes de la maladie cardiaque congénitale

  • Essoufflement.
  • Troubles de la croissance.
  • Teinte bleue de la peau.

Causes de la maladie cardiaque congénitale

Des malformations cardiaques congénitales peuvent survenir en raison d'une susceptibilité héréditaire ou des effets néfastes de facteurs environnementaux. Il existe actuellement une perception selon laquelle la plupart des malformations cardiaques congénitales sont causées par des défauts chromosomiques. L'action de l'environnement, des facteurs tératogènes, seulement environ 2-4% des causes de malformations cardiaques. Le cœur se forme entre 3 et 8 semaines de grossesse. Les principales causes des cardiopathies congénitales sont donc des maladies ou des troubles de l’une des fonctions du corps de la femme enceinte qui se sont développés au cours de cette période. Chez le fœtus, la cardiopathie congénitale peut être causée par la scarlatine, la rubéole, la rougeole ou les oreillons qu'une femme a subis pendant sa grossesse. Les cardiopathies congénitales ont d’autres causes, telles que l’hypoxie (manque d’oxygène) du fœtus, une altération du métabolisme et du métabolisme hormonaux, des radiations, une mauvaise alimentation de la femme enceinte.

Traitement des malformations cardiaques congénitales

Indépendamment de la gravité de la maladie cardiaque, le traitement est principalement chirurgical. Dans les cas extrêmement graves, les nouveau-nés sont opérés au cours des premières heures ou des premiers jours de la vie. En raison de la croissance du cœur, comme de tout le corps du nouveau-né, certains défauts des valves ou des cloisons ne peuvent être actionnés qu'après avoir atteint la puberté. Si une opération pour maladie cardiaque ne peut pas être différée, dans ce cas, elle est effectuée immédiatement et au bout de quelques années, elles sont répétées. Parfois, les malformations cardiaques ne sont pas opérées, par exemple avec un petit défaut du septum interventriculaire - avec le temps, la cloison de l'enfant se ferme spontanément.

Même après l'intervention chirurgicale la plus courante chez les enfants, des antibiotiques sont prescrits à des fins prophylactiques. Cela est dû au fait que toute infection peut toucher le cœur, principalement sa couche interne - l'endocarde et les valves cardiaques. Dans ce cas, la vie du patient est en grand danger.

Tant que le traitement n'est pas terminé, les enfants doivent éviter les jeux actifs, durant lesquels leur corps est soumis à un stress accru.

Comment une anomalie cardiaque est-elle révélée?

Chez le fœtus, une maladie cardiaque est généralement diagnostiquée lors de l'examen de la femme enceinte et chez le nouveau-né lors du premier examen de routine. Une cyanose cutanée est un symptôme de certaines malformations cardiaques: en raison d'un manque d'oxygène, le visage du nouveau-né devient bleuâtre. Une couleur de peau caractéristique est un symptôme commun suggérant une maladie cardiaque congénitale chez un nouveau-né. Un diagnostic plus précis est établi lors de l'écoute des bruits et des bruits cardiaques ou du cathétérisme de la cavité cardiaque. L'échographie est une autre méthode de diagnostic.

Chez un nourrisson, un symptôme de maladie cardiaque peut être une toux avec écoulement rouge-brun. Le flegme prend une telle couleur en raison du fait que le sang stagne dans les poumons et que les produits de sa pourriture pénètrent dans le mucus.

Maladie cardiaque chez le fœtus

La grossesse elle-même est une période très difficile dans la vie d'une femme. Il est encore plus difficile de donner naissance à un bébé lorsque la future mère sait qu’il souffre d’une maladie cardiaque congénitale.

Malheureusement, les statistiques sont implacables: plus de 75% des enfants nés avec une malformation cardiaque congénitale meurent généralement jusqu'à six mois. Verser de l'huile sur le feu et les médecins eux-mêmes. Après avoir diagnostiqué une malformation cardiaque, ils disent immédiatement que l'enfant ne survivra pas, quelle que soit la gravité de la violation! Notre consultant, responsable du service de cardiologie périnatale du Centre de chirurgie cardiovasculaire. A.N. Bakuleva, MD Elena Dmitrievna BESPALOVA pense différemment: «La détection en temps voulu d'une malformation cardiaque, la préparation du futur bébé à l'accouchement et l'opération à venir sauveront sa vie et, dans 90% des cas, se débarrasseront à jamais de cette maladie!»

Le risque est une cause noble?

Dans notre pays, il est à la mode de faire du sport, de bien manger et, dernièrement, il est très honorable de porter une attention particulière à votre santé. Malheureusement, la planification de la grossesse ne figure toujours pas dans cette catégorie de popularité. Et après tout, la santé des futurs bébés dépend du «caractère non aléatoire de la conception». Selon des études récentes, les nouveau-nés présentant des malformations cardiaques dans 90% des cas n'apparaissent pas dans des familles à risque, mais dans des parents pleinement prospères et relativement en bonne santé!

Quelle est la raison? Tout d'abord, en raison du fait que la formation du cœur se produit au cours de la sixième à la huitième semaine de grossesse, c'est-à-dire lorsque la femme elle-même ne peut même pas soupçonner qu'elle deviendra bientôt mère. Le point le plus important est la cinquième semaine de grossesse, responsable des processus de séparation de diverses structures et parties du cœur. N'importe quel, même le plus petit échec du programme peut conduire à la formation d'une malformation cardiaque spécifique. Influencer le mécanisme de sa formation n’est pas si difficile: il suffit parfois d’une «mauvaise» pilule, d’une cigarette fumée ou de 50 ml d’alcool.

Quelques mois avant l'événement à venir, une femme qui planifie sa grossesse exclut de son régime tout ce qui pourrait nuire à un bébé à naître - certains médicaments, cigarette, alcool - pour tenter de minimiser le risque de contracter une infection virale respiratoire aiguë ou les IRA - ces infections courantes. plus dangereux dans les dix premières semaines de grossesse. Ainsi, cette mère a des chances de donner naissance à un bébé complètement sain et fort.

Deviner sur le marc de café

Malheureusement, aucun d'entre nous n'est à l'abri de la naissance d'un bébé atteint d'une cardiopathie congénitale. Mais il y a des femmes pour qui chaque grossesse est une sorte de loterie: et si vous avez de la chance et que votre enfant naît en bonne santé? Quels sont les facteurs de risque?

- La famille a des parents atteints de malformations cardiaques. La probabilité de sa récurrence chez un enfant est assez élevée. Si de telles violations étaient observées chez la mère, la probabilité de transmission des mauvais gènes au bébé serait 5 à 7 fois plus élevée que si le père avait une maladie cardiaque.

- La présence d'enfants de femmes atteintes de cardiopathie congénitale. S'il existe des facteurs à l'origine de la maladie qui n'ont pas été éliminés, il est possible que cela se répète.

- Maladie maternelle chronique. L'un des plus dangereux dans ce cas est le diabète sucré insulino-dépendant (diabète de type 2). Non seulement la probabilité de malformations est terrible, mais le résultat de la grossesse elle-même. Dans la seconde moitié de la grossesse, l'état de la femme s'aggrave en raison de sa maladie principale. Cela conduit le plus souvent au fait qu'une femme enceinte doit être administrée avant l'accouchement (parfois à la 33ème semaine). En conséquence, l'enfant naît prématuré, de faible poids et immature. La présence d'une maladie cardiaque dans une telle situation aggrave la condition des bébés. Souvent, les enfants ne survivent tout simplement pas.

- L'impact de facteurs externes - contact avec des produits chimiques, conditions de vie environnementales défavorables, rayons X. Ainsi, ils notent que chez les femmes peintres, la probabilité d'avoir des enfants avec divers défauts, y compris le cœur, est extrêmement élevée. Même s’ils arrêtent de travailler à l’avance, cette possibilité demeure. Et dans le cas des rayons X, une seule intervention suffit, surtout si l'intervention est effectuée avant la 8ème semaine de grossesse.

- Acceptation de certains médicaments - antibiotiques, tranquillisants, antiviraux - en particulier au cours du premier trimestre de la grossesse. Je voudrais surtout mentionner les femmes qui ont été traitées pour l'infertilité pendant une longue période ou qui ont décidé d'une fécondation in vitro. Ces femmes prennent beaucoup de médicaments - antiviraux et hormonaux. Et cela peut avoir des effets néfastes sur le déroulement de la grossesse et la santé du futur bébé, même après l’arrêt du traitement médicamenteux.

- La présence d'infection chez une femme - cytomégalovirus, ureaplasmose, leucoplasmose, virus de l'herpès, virus de Coxsackie. C'est l'un des facteurs les plus dangereux, car une femme peut être porteuse de ces infections pendant une longue période sans le savoir. En règle générale, ils ne se manifestent d'aucune manière ou leurs symptômes sont très fréquents et ils ne peuvent être détectés qu'à l'aide de tests spéciaux. De plus, il existe des centaines de milliers de virus. Éliminer la présence dans le corps d'une femme - est tout simplement impossible. Celles-ci incluent, par exemple, le virus Coxsackie, qui comporte de nombreuses options - les femmes ne sont pas examinées lors de consultations classiques. Mais parfois, c'est à cause de lui que la grossesse se termine très mal. Les infections virales sont la cause de défauts extrêmement graves. Cela est dû au fait qu’ils sont capables d’agir sur l’une des périodes critiques de la formation du cœur - la période de différenciation cellulaire - qui conduit à de graves perturbations anatomiques de la structure. Ainsi, chez trois femmes enceintes sur quatre qui n'ont pas guéri d'infections latentes, une hypoplasie (sous-développement) du cœur gauche du fœtus est observée. Ce défaut réduit la qualité de vie du bébé et même un grand nombre d'opérations ne prolongent que brièvement sa vie.

Diagnostics

L’une des composantes du succès du traitement des malformations cardiaques est l’étude de tous les aspects de cette maladie, même avant la naissance d’un bébé. Il existe des indicateurs indirects de la possibilité de développer une maladie cardiaque pendant la grossesse: retard de développement du fœtus, hydropisie fœtale, présence d'une artère dans le cordon ombilical (normalement, il devrait y en avoir deux). Toutes ces violations sont une bonne raison d'aller pour des examens supplémentaires.

Déterminer avec précision la présence ou l'absence de cardiopathie congénitale chez le fœtus n'est possible qu'avec l'aide de l'échographie. À l'aide des méthodes de diagnostic modernes, cela peut être fait très tôt, à partir de la 14e à la 15e semaine de grossesse.

Si ce n'est pas possible, un contrôle à 18-20 semaines est requis. Pendant cette période, vous pouvez détecter absolument toutes les pathologies cardiaques connues. Il est très important que l'échographie soit approfondie et ciblée. Le médecin doit être capable de regarder le cœur et de savoir quoi regarder.

Si la cardiopathie congénitale du bébé est confirmée, ne manquez jamais l’échographie aux derniers stades de la grossesse. Cet examen permet de comprendre si le myocarde est bien ou mal réduit, s'il y a du liquide dans le péricarde - tous ces changements fonctionnels sont des manifestations d'une infection intra-utérine. Ils peuvent être ajustés avant l’accouchement à l’aide des médicaments les plus banals - actavigil ou carillons - médicaments qui améliorent l’apport en oxygène. Cette thérapie est utilisée dans le développement de toute infection intra-utérine, la détection de l'hypoxie ou un retard de développement, et elle traite bien le rythme hypoxique (associé à une déficience en oxygène). Si la perturbation du rythme cardiaque est organique, ce qui est également facile à détecter avec une échographie du coeur, une thérapie cardiaque peut aider - elle est effectuée dans un hôpital sous la supervision d'un médecin.

À un stade ultérieur de la grossesse - 33 à 34 semaines - une échocardiographie est prescrite à une femme enceinte. Il est nécessaire pour comprendre l’état de l’anatomie du vice lors de la naissance d’un enfant.

Certaines malformations cardiaques sont associées à des maladies associées à des pannes chromosomiques. Dans ce cas, une procédure de caryotypage génétique est requise. Il s'agit d'une procédure invasive destinée à examiner les cellules du fœtus. Elle n'est utilisée que dans des cas exceptionnels. Ainsi, la forme complète des communications atrio-veino-triculaires est l’une des violations les plus flagrantes de l’anatomie des valves cardiaques; dans 50% des cas, elle est associée à la maladie de Down. Si, en même temps, le fœtus est diagnostiqué avec le syndrome de Down, le médecin peut suggérer aux parents d'interrompre la grossesse. De tels enfants naissent très lourds, ils ne peuvent pas subir de chirurgie ou d’incubation, beaucoup ne peuvent pas être anesthésiés.

Quelle est la prévision

Le terrible diagnostic a donc été confirmé: le futur bébé a une malformation cardiaque. Pourquoi devrions-nous nous préparer davantage? Plus de 100 maladies cardiaques différentes sont connues des spécialistes. Parmi eux, il y a des défauts favorables, c'est-à-dire ceux sur lesquels on peut opérer. Ces défauts incluent le canal artériel ouvert (normalement, la communication entre l'aorte et l'artère pulmonaire devrait se fermer immédiatement après la naissance de l'enfant), les défauts septaux interauraux et interventriculaires (ouvertures dans la cloison du coeur), des modifications mineures des valves cardiaques. Parfois, ils sont tellement insignifiants qu’ils ne nécessitent aucune intervention chirurgicale, mais seulement une surveillance plus étroite du médecin. Ces défauts ne perturbent pas le fonctionnement normal du cœur et sont souvent spontanément fermés au cours de la première année de vie. Si le cardiologue suggère que ces défauts peuvent entraîner une insuffisance cardiaque au fil du temps, une intervention chirurgicale est nécessaire. Du point de vue des chirurgiens cardiaques, ils n'appartiennent pas à la catégorie des complexes et leur équipement est bien développé. Il existe des malformations cardiaques plus complexes et plus grosses, telles qu'une violation de la structure et la localisation des principaux vaisseaux sanguins ou des modifications brutales de la structure des valves cardiaques. Le résultat de l'opération dans ce cas dépend des caractéristiques de la maladie - un même défaut peut avoir plusieurs variations anatomiques - ainsi que de la rapidité avec laquelle des violations de l'anatomie cardiaque ont été détectées, que le bébé ait été emmené rapidement dans une clinique spécialisée. Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire dans les premiers jours, voire les premières heures après la naissance du bébé.

Il existe un groupe de défauts dits indésirables quand une opération est impossible et que le risque de issue fatale pour le bébé est élevé. Dans de tels cas, les femmes ont la possibilité de faire l’objet d’une enquête et, après un choix plus éclairé, de mettre fin à leur grossesse ou de la sauver.

En attente d'un miracle

La grossesse n’est pas une maladie, même si vous portez un bébé atteint d’une cardiopathie congénitale. Par rapport à une grossesse normale, votre comportement ne sera pas fondamentalement différent. Comme tout le monde - une alimentation équilibrée, davantage de promenades au grand air et des exercices raisonnables.

Vous devez vous efforcer de faire en sorte que la grossesse soit aussi chargée que possible et que le bébé soit né suffisamment mature, fort et avec un bon poids. Votre tâche principale est d’avoir un bébé aussi prêt que possible pour toute chirurgie cardiaque. Lorsque vous choisissez un hôpital, vous devez être guidé par la gravité de la maladie cardiaque. S'il s'agit d'un simple défaut ne nécessitant pas de chirurgie d'urgence au cours des trois premiers mois de votre vie ou du premier semestre, vous pouvez accoucher dans un hôpital ordinaire.

L'essentiel est de disposer des services de périnatologie et de réanimation, ainsi que de tout le matériel nécessaire au diagnostic des femmes et des fœtus pendant l'accouchement. S'il s'agit d'un défaut urgent nécessitant une intervention chirurgicale au cours de la première semaine de vie, il est nécessaire d'accoucher dans une grande métropole abritant une clinique de cardiologie, et de préférence dans une maternité spécialisée. Il est très important de transférer le nouveau-né au centre cardiaque pour la chirurgie le plus rapidement possible. Malgré le fait que de nombreux médecins sont réassurés et envoient les femmes porteuses d'un mal de cœur, par césarienne, ne vous précipitez pas pour faire un choix. En raison d'une certaine circulation intra-utérine avant la naissance, la plupart des malformations cardiaques congénitales sont compensées. Par conséquent, presque tous les bébés tolèrent l'accouchement. Et si vous n’avez pas de contre-indications obstétricales ou de maladies chroniques graves, vous pouvez alors donner naissance au bébé naturellement. Si, lors de l'accouchement naturel, les première et deuxième périodes sont excessivement retardées, il est déjà possible de recourir à une césarienne. Les situations où une césarienne est requise sont des cas isolés. Celles-ci incluent les maladies cardiaques critiques, lorsque la fenêtre ovale se ferme avant la naissance, avec une grossesse presque à terme (35 à 36 semaines), ou l’une des options pour un trouble du rythme cardiaque, le soi-disant flutter auriculaire, lorsque leur nombre de contractions atteint 300 par minute. Bien entendu, pour la plupart des parents, le diagnostic de cardiopathie congénitale ressemble à une phrase. Mais même si votre bébé, qui n'est pas encore né, va avoir une grave opération du coeur, cela ne veut pas dire qu'il restera invalide à vie. Dans la plupart des cas, votre enfant ne sera pas différent des enfants ordinaires!