Malformations cardiaques acquises

Lorsque la maladie cardiaque acquise survient une inflammation de la paroi interne du cœur. Dommage à l'appareil valvulaire du cœur, qui se traduit par une insuffisance valvulaire. Il y a un rétrécissement des trous entre le coeur.

En cas de lésion athéroscléreuse, une insuffisance valvulaire se forme dans le cœur. C'est leur manque de fermeture. Il existe plusieurs types de malformations cardiaques de caractère acquis.

Selon la localisation de la maladie cardiaque, il existe certains signes cliniques. Ainsi que le cours ultérieur de la maladie cardiaque acquise. La nature de la lésion du muscle cardiaque est également importante.

Qu'est ce que c'est

Malformations cardiaques acquises - lésions du muscle cardiaque résultant de diverses maladies. Dans le même temps, il existe plusieurs types de malformations cardiaques acquises. Le premier type de malformation acquise est appelé insuffisance de la valve mitrale.

Le deuxième type de malformations est appelé sténose de l'ouverture veineuse gauche. Le troisième type de défauts est l'insuffisance aortique. Le quatrième type de maladie cardiaque est appelé sténose aortique. Le cinquième type de maladie cardiaque est caractérisé par une sténose aortique.

L'insuffisance de la valvule mitrale est caractérisée par le déroulement du processus pathologique, qui dépend du degré d'insuffisance de la valvule. Ainsi que l'état des muscles du coeur. Habituellement, ce type de défauts est caractérisé par une évolution favorable de la maladie. Cela conduit le patient à un état de décompensation plutôt tardif.

La sténose de l'ouverture veineuse gauche conduit à une défaillance circulatoire. L'insuffisance valvulaire aortique est caractérisée par l'évolution de la maladie, qui dépend du degré d'insuffisance valvulaire. La sténose de la bouche de l'aorte est caractérisée par le développement d'une décompensation dans les stades ultérieurs.

Raisons

Quelles sont les principales causes de maladie cardiaque acquise? Les principaux facteurs étiologiques des malformations acquises incluent les rhumatismes, l’endocardite septique subaiguë, l’athérosclérose et la syphilis. En outre, en fonction du type de maladie cardiaque, on distingue les causes possibles suivantes:

En outre, l'étiologie des malformations cardiaques acquises est associée à des maladies congénitales. Avoir des anomalies congénitales peut causer une maladie cardiaque. Bien que nous parlions de vices acquis. Les malformations cardiaques acquises se produisent dans le cas de processus pathologiques graves dans le corps.

Les symptômes

Quels sont les principaux signes cliniques de la maladie? Les symptômes de la maladie cardiaque acquise sont généralement associés au type de maladie. En outre, les symptômes sont déterminés par l'évolution et la localisation du processus lésionnel. En cas d'insuffisance de la valve mitrale, les symptômes suivants sont observés:

  • élargissement du coeur à gauche;
  • affaiblissement du premier ton;
  • souffle systolique à l'apex;
  • le pouls et la pression sont normaux.

Lorsque la sténose de l'ouverture veineuse gauche est observée, le tableau clinique le plus grave. Le patient se plaint des symptômes suivants:

  • augmenter le coeur en place;
  • expansion de l'oreillette gauche;
  • élargissement du ventricule droit.

Aussi caractérisé par un bruit présystolique. Le syndrome de ronronnement félin est noté. Chez les patients atteints de ce type de maladie cardiaque acquise, une certaine apparence est constatée. L'apparence peut être décrite comme suit:

  • cyanose des joues;
  • acrocyanose;
  • cyanose muqueuse;
  • essoufflement (aggravé par un effort physique);
  • hémoptysie

Le défaut est compliqué par la fibrillation auriculaire. Il y a une faiblesse de l'estomac droit. La stagnation s'observe d'abord dans le petit et ensuite dans la grande circulation.

L'insuffisance de la valve aortique est caractérisée par une peau pâle, une pulsation des vaisseaux du cou. En outre, les symptômes suivants sont souvent observés:

  • pouls haut et rapide;
  • augmentation maximale de la pression artérielle;
  • si la pression est réduite, elle l'est encore plus;
  • élargissement du coeur à gauche;
  • compensation pour insuffisance aortique.

Lorsque la sténose de la bouche de l'aorte développe des symptômes, dans lesquels il existe un syndrome de "ronronnement du chat". Lorsque cela se produit, une augmentation du cœur à gauche. Pouls rare, petit, lent. La pression artérielle est réduite.

En savoir plus sur le site: bolit.info

Besoin urgent d'un avis spécialisé!

Diagnostics

Avec les malformations cardiaques acquises, le diagnostic repose sur la collecte de l'anamnèse. Dans ce cas, l’histoire consiste à recueillir des informations qui aboutissent à l’étiologie de la maladie. Les plaintes du patient sont également d'une grande importance.

L'inspection et la palpation revêtent une grande importance dans le diagnostic des maladies cardiaques acquises. Dans le même temps, on détecte la cyanose et d'autres signes de la maladie. Il y a une auscultation des poumons. La taille du foie est également déterminée.

Les diagnostics sont basés sur l'électrocardiographie. C'est par cette méthode que l'arythmie et le blocage peuvent être détectés. Les données de phonocardiographie sont importantes. Dans le même temps, un certain bruit et une tonalité cardiaque sont notés.

La radiographie du coeur joue un grand rôle. Cela vous permet de déterminer la stagnation pulmonaire. Et les données de l'échocardiographie peuvent faire un diagnostic précis de la maladie cardiaque. Le diagnostic le plus précis est fait sur la base d'une IRM.

Le diagnostic de laboratoire est également obligatoire. Depuis cela, dans l'image du sang et de l'urine a révélé un processus pathologique. Y compris effectuer l'analyse sur la détermination du sucre. Ainsi que la définition du cholestérol.

La consultation de spécialistes joue un rôle primordial dans le diagnostic des malformations cardiaques acquises. Dans ce cas, le patient est conseillé par un cardiologue. Cela permet non seulement de prescrire certaines études, mais également de détecter la maladie à un stade précoce de la maladie.

Souvent, les tests rhumatoïdes vous permettent de poser le diagnostic le plus précisément possible. Elle est considérée comme une méthode de diagnostic importante permettant de détecter efficacement une maladie. Cette méthode est une étude supplémentaire.

Prévention

La prévention des maladies cardiaques acquises vise à prévenir certaines maladies. Ces maladies incluent:

L'élimination des foyers d'infection est une méthode prophylactique obligatoire pour les défauts acquis. En particulier, la réhabilitation des foyers infectieux. Joue le rôle d'un mode de vie sain. Y compris le durcissement et la formation du corps.

Faire du travail physique lourd n'est pas recommandé! Les sports et l'entraînement doivent être choisis par un professionnel spécial, l'entraîneur établit généralement la norme. Toutefois, si les maladies cardiaques ne peuvent être surmontées, il est important de prévenir le développement de l'insuffisance cardiaque. Ceci est réalisé à travers les activités suivantes:

  • exercices thérapeutiques;
  • bonne nutrition;
  • élimination du sel;
  • exclusion des changements climatiques brusques.

Les repas doivent être complets, soit une quantité importante d’aliments protéinés. Le sel peut nuire au corps et à l'état du système cardiovasculaire. Le climat le plus défavorable dans les montagnes.

Dans la prévention des malformations cardiaques acquises, une grande importance est accordée aux méthodes d’examen clinique. L'examen clinique peut prévenir le développement de la maladie. Et aussi pour identifier les déviations dans la période initiale de la maladie.

Il faut abandonner les mauvaises habitudes. Augmentation prédominante du tabagisme et de la consommation excessive d'alcool. Ces habitudes nuisent au fonctionnement du système cardiovasculaire. Occupation efficace en prévention dans la piscine. Les procédures hydriques affectent le plus possible le fonctionnement du cœur.

Traitement

Dans le traitement des malformations cardiaques acquises, le traitement conservateur revêt une importance primordiale. Avec un traitement conservateur, un traitement symptomatique est utilisé. Il vise à corriger les arythmies cardiaques. Et aussi pour le traitement de l'insuffisance cardiaque.

Une condition obligatoire dans le traitement des malformations cardiaques acquises est la consultation d'un chirurgien cardiaque. Comme il est souvent nécessaire une intervention chirurgicale. Selon les types de maladies cardiaques prescrit un traitement.

Par exemple, dans la sténose mitrale, une intervention chirurgicale est effectuée. Cela implique la séparation des feuillets de la valve et la dilatation du trou. Dans la sténose aortique, une commissurotomie est réalisée. En cas d'échec - prothèses.

Parfois, il est nécessaire de remplacer la valve par une valve artificielle. Cette méthode permet de remédier aux défauts combinés. Une opération pour leurs prothèses simultanées est également requise.

En cas d'insuffisance de la valve mitrale, le traitement n'est pas nécessaire! En cas de sténose de l'ouverture veineuse gauche, la méthode la plus radicale est la chirurgie, dans laquelle l'ouverture rétrécie est élargie. Cela permet d'obtenir une efficacité dans le traitement des malformations cardiaques.

En cas d'insuffisance de la valve aortique, le traitement des maladies causant une maladie cardiaque est important. En cas de sténose de la bouche aortique, le traitement est radical. C'est-à-dire avec l'utilisation d'une intervention chirurgicale.

Chez les adultes

La cardiopathie acquise chez l’adulte est associée à la pénétration de l’infection et à de mauvaises habitudes. Souvent, la maladie chez l’adulte est aggravée par certaines affections du corps. Qui est:

Ces facteurs prédisposants conduisent à de tels états du corps dans lesquels non seulement la protection immunitaire est affaiblie, mais aussi le système cardiovasculaire. Surtout au moment de l'ajustement hormonal du corps.

Il convient également de noter que les femmes enceintes atteintes de malformations cardiaques présentent diverses complications. Il y a souvent une toxicose tardive. Faiblesse caractéristique du travail. Contrairement aux femmes en bonne santé.

Ce sont les femmes en travail qui développent une défaillance circulatoire. Une consultation avec un gynécologue et un cardiologue est nécessaire. Si les malformations cardiaques sont graves, l'avortement est recommandé.

Les malformations cardiaques acquises chez l’adulte se développent à tout âge. Le plus souvent, la maladie survient chez les personnes âgées. Y compris les jeunes affaiblis.

Les malformations cardiaques acquises chez l'adulte peuvent être compliquées par diverses conditions. Les complications les plus fréquentes de la maladie cardiaque chez les adultes comprennent:

  • insuffisance cardiaque;
  • insuffisance circulatoire.

Et plus le patient est âgé, plus les symptômes sont graves. Chez les personnes âgées, la mortalité est plus courante que chez les jeunes. Cela est dû non seulement à l'affaiblissement de la fonction du corps, mais également à des complications plus graves résultant d'un traitement tardif.

Chez les enfants

Les malformations cardiaques acquises chez les enfants sont associées à des lésions rhumatismales de la paroi interne du cœur. Souvent, les maladies cardiaques chez les enfants ont des symptômes associés. C'est-à-dire que les signes de dommages s'étendent à l'oreillette et aux ventricules.

En outre, en cas d'inflammation de la muqueuse du cœur chez les enfants, un microorganisme pathogène se produit. Ces microorganismes entraînent le développement de malformations associées à la microflore pathogène. Dans l'étiologie de la maladie chez les enfants émettent:

Quels sont les principaux symptômes de la maladie cardiaque acquise chez les enfants? Les principales caractéristiques des défauts acquis chez les enfants comprennent:

  • essoufflement;
  • fatigue
  • des vertiges;
  • évanouissement;
  • pulsation des vaisseaux sanguins dans la poitrine.

Si ces symptômes sont présents chez les enfants, il est urgent de consulter un cardiologue pédiatre. Ce spécialiste aidera à diagnostiquer avec précision, en se concentrant sur les plaintes, les signes cliniques. Dans le diagnostic de la maladie chez les enfants, utilisez:

  • technique instrumentale;
  • tests de laboratoire.

Dans le traitement des malformations cardiaques acquises, il est important de recourir à un traitement conservateur. Une intervention chirurgicale est également nécessaire. Mais assurez-vous de témoigner!

Prévisions

Avec les malformations cardiaques acquises, le pronostic est ambigu. Le pronostic de cette maladie est influencé par les méthodes de traitement médical. Ainsi que la présence de complications possibles.

Le type de maladie influe sur le pronostic de la maladie cardiaque acquise. Par exemple, il existe des malformations cardiaques qui ne nécessitent pas de traitement radical. Et il y a des espèces qui en ont besoin.

Plus la maladie progresse facilement, meilleur est le pronostic. En outre, en plus du traitement thérapeutique, vous devez suivre certaines techniques. Y compris le refus de nourriture nocive et de mauvaises habitudes.

Exode

La mort est observée dans certains cas. Surtout si des complications sont impliquées dans le processus pathologique. Jusqu'à défaillance circulatoire.

La récupération est possible. Surtout si l'évolution de la maladie n'est pas si grave. Et la maladie a été traitée tôt.

Le résultat est influencé par l'état du patient. Dans des conditions précédant une diminution des performances, une personne perd sa qualité de vie. L'évolution de la maladie dépend donc de l'évolution de la maladie.

Durée de vie

Plus le processus pathologique est facile, plus l'espérance de vie est élevée. La durée de vie est influencée par le traitement prescrit. Dans le processus de traitement devrait être un traitement conservateur.

Mais généralement, un traitement conservateur ne suffit pas. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire. Cependant, seulement sur ordonnance du médecin!

Seul un spécialiste peut décider d'un traitement ultérieur. Faites attention à la localisation du processus affecté, ainsi que la présence de symptômes aigus. Par conséquent, l'évolution grave de la maladie nécessite un traitement adéquat, un diagnostic rapide et une approche intégrée!

Malformations cardiaques acquises: symptômes et traitement

Les malformations cardiaques acquises (ou valvulaires) sont des troubles du fonctionnement du cœur causés par des modifications structurelles et fonctionnelles du fonctionnement d'une ou de plusieurs valves cardiaques. De tels troubles peuvent se manifester par une sténose ou une insuffisance valvulaire (ou leur combinaison) et se développer à la suite de lésions de leur structure causées par des facteurs infectieux ou auto-immunes, d'une surcharge et d'une dilatation (augmentation de la lumière) des cavités cardiaques.

La plupart des défauts valvulaires sont provoqués par des rhumatismes. Les lésions les plus fréquemment observées de la valve mitrale (environ 50 à 70% des cas), un peu moins souvent - aortiques (environ 8 à 27% des cas). Les défauts de la valve tricuspide sont détectés beaucoup moins souvent (pas plus de 1% des cas), mais peuvent souvent être détectés avec la présence d'autres défauts de la valve.

Cette pathologie est provoquée par le processus inflammatoire qui, prenant naissance dans la paroi de la valvule, entraîne sa destruction, une déformation cicatricielle, une perforation ou un collage des valvules, des muscles papillaires et des cordes. À la suite de tels changements, le cœur commence à fonctionner dans des conditions de stress accru, d’augmentation de la taille, et l’affaiblissement de la fonction contractile du myocarde entraîne le développement d’une insuffisance cardiaque.

Raisons

Les causes les plus courantes de développement de malformations cardiaques acquises sont les suivantes:

Dans de rares cas, les défauts valvulaires sont causés par des lésions mécaniques du cœur, des tumeurs ou des parasitoses.

Classification des maladies cardiaques acquises

Différents systèmes sont utilisés pour classer les malformations cardiaques acquises:

  • sur le facteur étiologique: rhumatismal, athérosclérotique, syphilitique, etc.);
  • en fonction de la gravité de la maladie valvulaire: sans effet significatif sur l'hémodynamique des cavités cardiaques, sévérité modérée et sévère;
  • sur l'effet sur l'hémodynamique totale: compensée, sous-compensée, décompensée;
  • sous forme fonctionnelle: simple (sténose ou insuffisance valvulaire), combinée (présence de sténose et insuffisance sur l'une des valves), combinée (sténose ou insuffisance présente sur plusieurs valves).

Les symptômes

La gravité de ceux ou des symptômes associés à une maladie cardiaque acquise est déterminée par le site de localisation ou par une combinaison du défaut.

Insuffisance de la valve mitrale

Au stade initial (stade de la compensation), il n’ya pas de plainte. Avec la progression de la maladie, le patient apparaît de tels symptômes;

  • essoufflement à l'effort (il peut alors aussi se produire au repos);
  • cardialgie (douleur au coeur);
  • battement de coeur;
  • toux sèche;
  • gonflement des jambes;
  • douleur dans l'hypochondre droit.

Sténose de la valve mitrale

  • Essoufflement à l'effort (il peut alors se produire au repos);
  • enrouement;
  • toux sèche (parfois avec une petite quantité d'expectorations muqueuses);
  • cardialgie;
  • hémoptysie;
  • fatigue accrue.

Insuffisance de la valve aortique

Au stade de la compensation, le patient note des épisodes de battement de coeur et de pulsation derrière le sternum. Au stade de la décompensation, il se plaint de:

  • cardialgie;
  • vertiges (évanouissements possibles);
  • essoufflement à l'effort (il apparaît alors au repos);
  • gonflement des jambes;
  • douleur et lourdeur dans l'hypochondre droit.

Sténose aortique

Cette maladie cardiaque ne peut pas se manifester pendant une longue période. Les symptômes apparaissent lorsque la lumière du conduit aortique est réduite à 0,75 mètre carré. voir:

  • douleurs thoraciques de nature contractante;
  • des vertiges;
  • évanouissement.

Insuffisance valvulaire tricuspide

  • Essoufflement;
  • battement de coeur;
  • lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • gonflement et pulsation des veines jugulaires;
  • les arythmies sont possibles.

Sténose tricuspide

  • Pulsation dans le cou;
  • inconfort dans l'hypochondre droit;
  • la peau est froide au toucher (en raison d'une diminution du débit cardiaque).

Diagnostics

Pour le diagnostic de la maladie cardiaque acquise, le patient doit consulter un cardiologue. Dans le processus de conseil du patient, le médecin collecte les antécédents de la maladie et de la vie, examine le patient et lui assigne un certain nombre d'études diagnostiques:

  • analyse d'urine;
  • test sanguin biochimique;
  • ECG;
  • Echo-KG;
  • Dopler-Echo-KG;
  • phonocardiographie;
  • radiographie thoracique simple;
  • techniques de contraste radiographique (ventriculographie, angiographie);
  • CT ou IRM.

Traitement

Pour le traitement de la cardiopathie valvulaire, on a utilisé des techniques médicales et chirurgicales. La pharmacothérapie est utilisée pour corriger l’état du patient pendant l’état de compensation du défaut ou pour préparer le patient à l’opération. Il peut s'agir d'un complexe de médicaments appartenant à différents groupes pharmacologiques (diurétiques, bêta-bloquants, anticoagulants, inhibiteurs de l'ECA, glucosides cardiaques, antibiotiques, cardioprotecteurs, antirhumatismaux, etc.). En outre, le traitement médicamenteux est utilisé lorsqu'il est impossible d'effectuer une opération chirurgicale.

Pour le traitement chirurgical des cardiopathies acquises sous-compensées et décompensées, les types d'interventions suivants peuvent être effectués:

  • en plastique;
  • préservation de la valve;
  • remplacement (prothèses) de la valve par des prothèses biologiques et mécaniques;
  • remplacement valvulaire associé à un pontage coronarien pour coronaropathie;
  • remplacement de la valve avec préservation des structures sous-valvulaires;
  • reconstruction de la racine aortique;
  • restauration du rythme sinusal du coeur;
  • atrioplastie de l'oreillette gauche;
  • remplacement de la valve pour les défauts causés par une endocardite infectieuse.

Après traitement chirurgical, les patients suivent un cours de rééducation et, après leur sortie de l'hôpital, ils doivent être enregistrés auprès d'un cardiologue. Pour se remettre d'un tel traitement, ils peuvent être prescrits:

  • Thérapie d'exercice;
  • exercices de respiration;
  • préparations médicales pour la prévention des rechutes et le maintien de l'immunité;
  • tests de contrôle pour évaluer l'efficacité du traitement par coagulants indirects.

Prévention

Afin de prévenir le développement de cardiopathies valvulaires, le patient doit suivre rapidement un traitement pour les pathologies pouvant causer des lésions des valves cardiaques et mener une vie saine, dont les activités suivantes sont incluses:

  1. Traitement en temps opportun des maladies infectieuses et inflammatoires.
  2. Maintenir l'immunité.
  3. Cesser de fumer et de la caféine.
  4. Combattre le surpoids.
  5. Activité physique suffisante.

Maladie cardiaque acquise

Brève description de la maladie

Cardiopathie acquise - dommages aux valves cardiaques se développant, contrairement à une anomalie congénitale, au cours de la vie du patient, souvent à l’âge adulte.

Causes de

Les maladies cardiaques acquises se développent le plus souvent en raison de rhumatismes, d’athérosclérose et d’endocardite infectieuse. Moins souvent - en raison de blessures, de maladies du tissu conjonctif (dermatomyosite, sclérodermie, spondylarthrite ankylosante), de la syphilis, de pathologies dégénératives des cuspides du cœur avec inclusion de sels de chaux.

Le développement de la maladie est le suivant: un processus inflammatoire commence dans les valves des valves, les endommageant, les détruisant et provoquant des cicatrices. En raison d'un dysfonctionnement des valves, le cœur commence à travailler avec une charge excessive, un épaississement des régions du cœur apparaît. Après cela, la cavité cardiaque se dilate, la fonction contractile du muscle cardiaque diminue et des symptômes d'insuffisance cardiaque apparaissent.

Allouer un défaut compensé et décompensé. Si le défaut ne s'accompagne pas de signes de manque de circulation sanguine, il est considéré comme compensé, si de tels signes apparaissent - décompensés.

Symptômes de la maladie cardiaque acquise

Les symptômes de la maladie cardiaque acquise varient selon le type de maladie.

Dans la sténose mitrale, l'oreillette gauche se dilate, la pression diminue dans celle-ci et dans les veines qui la traversent. Le patient a le souffle court, ce qui avec la charge se complique d'hémoptysie et de toux. Dans les cas plus complexes, une crise d'asthme ou un œdème pulmonaire peuvent commencer. Le teint du patient est rosâtre, il a des palpitations, des interruptions dans le travail du cœur. On connaît également les symptômes d’un défaut acquis de ce type: douleur épigastrique, gonflement des extrémités, douleur dans l’hypochondre droit.

En cas d'insuffisance de la valve mitrale, le sang lors de la contraction du ventricule gauche pénètre à nouveau partiellement dans l'oreillette gauche. Le patient se plaint d’essoufflement, de faiblesse, de palpitations. Le principal symptôme de la maladie cardiaque acquise est le souffle systolique au sommet du cœur. Une hypertrophie du myocarde est notée à gauche et en haut.

En cas d'insuffisance de la valve aortique, il n'y a pas de fermeture complète de la valve aortique pendant la diastole, le sang retourne donc dans le ventricule gauche. Plaintes des patients: palpitations, douleur prolongée lors d'un effort physique, essoufflement.

Les symptômes caractéristiques de ce type de maladie cardiaque sont la pâleur, des pulsations dans les artères du cou. L'impulsion apicale du cœur est décalée vers la gauche et vers le bas.

Diagnostic de la maladie

À l'examen, le médecin, après avoir écouté les plaintes du patient, mesuré le pouls, la pression, écoute le cœur. En cas de suspicion de maladie cardiaque, le patient est soumis à un examen supplémentaire.

Pour déterminer le défaut acquis, un examen aux rayons X est effectué - c’est ainsi que sont évalués l’état des poumons, la taille du cœur et ses cavités.

Un électrocardiogramme est utile pour diagnostiquer les troubles du rythme et de la fréquence cardiaque.

Selon l’étude de l’échocardiogramme, le travail des valvules cardiaques, connaître la taille des cavités cardiaques, recevoir des données sur l’épaisseur et le travail du muscle cardiaque.

Il est également possible d’effectuer un cathétérisme et une angiographie - c’est ainsi que sont évalués la pression dans les cavités cardiaques, le volume de sang, la capacité du cœur à s’injecter du sang, la fonction de ses valves et la perméabilité artérielle.

Traitement de la maladie cardiaque acquise

Le traitement des malformations cardiaques acquises se résume au fait que le patient choisit une image et un mode de vie qui correspondent à l’état de son système circulatoire, en tenant compte de l’ampleur des lésions cardiaques.

Étant donné qu’il n’existe aucun médicament capable de corriger les troubles qui ont entraîné une maladie cardiaque au niveau physique, le traitement des malformations cardiaques acquises est généralement chirurgical. S'il y a une possibilité, le défaut détecté par la chirurgie est corrigé pour le patient: une valvulolotomie est réalisée (la dissection des valvules cardiaques valvulaires supplémentaires est effectuée) ou une valvuloplastie (le fonctionnement de la valvule est restauré). Si la vanne est endommagée et qu’il est impossible de la restaurer, elle est modifiée. Les vannes sont fabriquées à partir de matériaux artificiels et biologiques.

Le traitement médicamenteux d’une anomalie acquise n’est prescrit que pour stabiliser le rythme cardiaque, guérir et prévenir l’insuffisance cardiaque, les complications et les rechutes de la maladie sous-jacente à l’origine de la maladie cardiaque.

Prévention des maladies

Pour la prévention des maladies cardiaques acquises, les maladies pouvant causer des dommages aux valves cardiaques sont traitées.

Le plus souvent, le défaut acquis provient de rhumatismes. Il est donc important d'identifier et d'éliminer rapidement l'infection à streptocoque.

De plus, les patients atteints de rhumatisme se voient également prescrire une prophylaxie à base de bicilline (un antibiotique à action prolongée): le médicament est administré mensuellement tout au long de l'année. De plus, en cas de suspicion de malformation cardiaque, le patient est surveillé en permanence par un cardiologue.

Vidéos YouTube liées à l'article:

L'information est généralisée et est fournie à titre informatif seulement. Aux premiers signes de la maladie, consultez un médecin. L'auto-traitement est dangereux pour la santé!

Maladie cardiaque (congénitale acquise) - danger, traitement, pronostic

Transition rapide sur la page

Le but de cet article est de répondre aux questions les plus fréquentes sur les malformations cardiaques chez les personnes qui n’ont pas de formation médicale. L’auteur considérera que sa tâche est accomplie si, à partir des informations présentées, l’un des lecteurs est en mesure d’aider ses connaissances et ses amis, et il leur conseille de contacter un cardiologue au sujet de plaintes concernant des irrégularités dans le travail du cœur.

Bien sûr, cela est probablement lié à des défauts acquis, car les troubles congénitaux, que l’on peut encore appeler «maux de l’embryogenèse cardiovasculaire», apparaissent très tôt dans le champ de vision des médecins, parfois même avant la naissance, et les chirurgiens cardiologues opèrent souvent les patients dès les premières heures. après la naissance.

Par conséquent, nous nous concentrerons toujours sur la description des signes de maladie cardiaque survenant au cours de la vie, à condition qu'il n'y ait pas eu d'anomalie congénitale.

La question la plus fréquemment posée est peut-être «combien de personnes vivent avec une malformation cardiaque». Il est regrettable qu’à la Runet, on ne pose pratiquement aucune question permettant de retracer le principe actif - par exemple, «quels sont les premiers signes d’une maladie cardiaque»? Par conséquent, l'article sera principalement consacré à la révision des symptômes et des maladies associées, car il en est chassé. Vous pouvez vous rendre à un rendez-vous avec un cardiologue et vous faire soigner par des professionnels. Mais tout d’abord, vous devez déterminer quelle affection est appelée maladie cardiaque.

Maladie cardiaque - qu'est-ce que c'est?

Qu'est ce que c'est La maladie cardiaque est une maladie congénitale ou acquise de la structure du cœur et des vaisseaux, entraînant une insuffisance de l'apport sanguin dans les organes et une insuffisance cardiaque chronique.

Si nous nous souvenons que le cœur est une pompe qui pompe le sang, les défauts de cette pompe elle-même ne peuvent qu'engendrer plusieurs troubles majeurs. Ces conséquences d'une maladie cardiaque sont:

  • Le développement de l'insuffisance cardiaque chronique (s'il est impossible de réaliser la fonction contractile du myocarde);
  • Le mélange de sang artériel et veineux entre eux (s'il y a un message dans le septum interventriculaire);
  • La survenue d'une ischémie chronique de tissus ne recevant pas un apport sanguin suffisant.

Petite anatomie

Tout le monde sait qu'il existe dans le cœur humain quatre compartiments isolés: une paire d'atriums et une paire de ventricules. Les oreillettes jouent le rôle de collectionneurs, elles recueillent le sang qui coule dans le cœur. Il faut se rappeler que:

  • L'oreillette gauche recueille le sang écarlate enrichi en oxygène des veines pulmonaires qui le transportent hors des poumons.

Ensuite, le sang se déplace dans le ventricule gauche et, pour éviter tout retour, il existe une valve mitrale spéciale entre l'oreillette et le ventricule gauche, appelée bicuspide. Ensuite, il est jeté dans l'aorte sous systole sous une pression importante (systolique).

Pour que le sang ne revienne pas, cette fois dans le ventricule gauche, il existe des valves semi-lunaires situées dans l'aorte. Ils sont conçus pour résister à une forte pression.

Remarque: pour beaucoup, il peut sembler être une erreur: après tout, le sang noir doit couler dans les veines, qui sont pauvres en oxygène et non enrichies en sang artériel, qui a une couleur écarlate. Ceci, bien sûr, est vrai, mais en médecine et en anatomie, l'approche est légèrement différente: les vaisseaux qui amènent le sang au cœur sont appelés des veines. Par conséquent, les veines qui font partie de la grande circulation sanguine contiennent en réalité du sang noir dont l’hémoglobine a besoin d’échange de dioxyde de carbone en oxygène. Mais les veines qui s'étendent des poumons et qui tombent dans l'oreillette gauche contiennent du sang artériel écarlate.

  • La veine cave supérieure et inférieure se déversent dans l'oreillette droite. Ils apportent du sang noir provenant d'organes et de tissus ou de la circulation systémique.

Par analogie avec la moitié gauche du cœur, qui déplace le sang artériel, la moitié droite, qui «fonctionne» avec le sang veineux, possède également une valve entre l'oreillette droite et le ventricule, mais ne contient qu'une valve en plus - c'est ce qu'on appelle tricuspide ou tricuspide. Du ventricule droit, du sang est libéré dans le tronc pulmonaire ou l'artère pulmonaire. En conséquence, il comporte également des valves semi-lunaires qui empêchent le flux sanguin inverse dans le ventricule droit lorsqu'il est détendu.

Donc, dans le cœur, il y a un appareil composé de quatre valves différentes. Si vous y réfléchissez, vous comprendrez que les défauts des valves sont les plus fréquents.

Et ils sont de deux types: lorsque le trou de la valve est trop petit et que, malgré de gros efforts, le sang fuit d’une cavité du cœur à l’autre, ou dans les vaisseaux, dans un volume beaucoup plus petit. Le deuxième type est lorsque l'appareil de la vanne est détruit et commence juste à "couler" comme un robinet gâté. En conséquence, émettre:

  • sténose valvulaire;
  • défaillance de la valve.

Selon les mécanismes de l'endommagement, la sténose survient le plus souvent avec des anomalies de l'embryogenèse ou est congénitale. Mais l'échec est souvent une souffrance acquise, qui est une complication de nombreuses maladies. Par exemple, une endocardite bactérienne classique survient chez les utilisateurs de drogues injectables.

Dans le même temps, les microorganismes «dévorent» les valves des valves, ce qui entraîne une insuffisance des valves et des complications bactério-septiques. Mais nous en parlerons plus loin. En attendant, considérons les malformations cardiaques congénitales les plus courantes chez les enfants associées aux valves. Ce sont les états les plus faciles à comprendre.

Cardiopathie congénitale chez l'enfant

Les maladies cardiaques congénitales chez les nouveau-nés et les enfants plus âgés associées à un appareil valvulaire peuvent être classées comme suit:

1) Constriction ou sténose isolée de l'artère pulmonaire. Il se produit fréquemment, dans 6-9% des cas de tous les défauts. Cette obstruction entraîne une augmentation significative de la pression dans le ventricule droit, même jusqu’à 200 mm de mercure.

Souvent, ce défaut est asymptomatique et les enfants se plaignent d’essoufflement pendant l’exercice, si la sténose est mineure.

Si elle est prononcée, l'enfant présente une cyanose diffuse, des douleurs au cœur et un essoufflement au moindre effort, des vertiges, des évanouissements et des troubles du rythme qui augmentent le risque de mort subite.

2) insuffisance valvulaire congénitale du tronc pulmonaire. C'est un défaut rare, sa fréquence n'est que de 0,3%. Le sang retourne simplement dans le ventricule droit et peu dans les poumons. Les garçons sont plus souvent malades.

En raison de perturbations hémodynamiques, l’insuffisance cardiaque se développe rapidement. Chez ces patients, le bien-être se dégrade en décubitus dorsal et il est plus facile pour eux de s’allonger sur le ventre. Il y a des plaintes de palpitations, essoufflement pendant l'exercice, peut développer une cyanose.

3) sténose aortique congénitale. Naturellement, avec une diminution du débit cardiaque et la présence d'une obstruction, une augmentation de la pression et une hypertrophie du myocarde dans le ventricule gauche se développent. Souvent, ce défaut est "silencieux" pendant longtemps, puis, avec la croissance du corps, on se plaint de pâleur, de tachycardie, d'essoufflement, de perte de conscience associée à une réduction du débit cardiaque.

En parlant de sténose aortique congénitale, sachez que ce défaut particulier, non diagnostiqué dans l’enfance, peut entraîner la mort subite chez les jeunes athlètes. Pendant l'exercice, l'arythmie et l'arrêt cardiaque sont fatals en raison d'une insuffisance marquée du flux sanguin coronaire. Après tout, le cœur lui-même est alimenté en sang par l'aorte et une quantité insuffisante de sang y pénètre.

4) Insuffisance congénitale de la valve aortique ou présence de la valve bicuspide (normalement, il devrait y avoir trois feuilles). Il est rare, mais est souvent associé à d'autres défauts, tels que la coarctation aortique (rétrécissement). Souvent, il est complètement asymptomatique pendant longtemps et ne se manifeste que par l'échocardiographie.

Si nous parlons des défauts des valves qui se trouvent entre l'oreillette et le ventricule, il s'agit également d'une défaillance et d'une sténose, de la valve mitrale ou de la valve tricuspide, qui suivent le tableau clinique correspondant. En outre, il existe un très grand nombre de malformations cardiaques non associées aux valves. Nous nous limitons à une brève description.

Malformations cardiaques congénitales non liées aux valves

Comme vous le savez, il n’ya pas de bagatelle dans le développement du cœur, surtout si l’on rappelle qu’il provient d’un seul tube qui commence à se plier et à «gonfler» de manière capricieuse. À la suite d’anomalies de développement, par exemple, les malformations suivantes peuvent survenir:

  • Canal aortique ouvert;
  • Défauts du septum interventriculaire, septum interauriculaire;
  • Anomalies de la confluence des veines pulmonaires dans l'oreillette gauche;
  • Anévrisme du septum interventriculaire;
  • Coarctation (rétrécissement) de l'aorte;
  • La tétrade de Fallot («défaut bleu» dans laquelle se combinent une sténose profonde et sous-valvulaire du tronc pulmonaire, un défaut septal ventriculaire, résultant en un mélange de sang veineux et artériel). Il existe également une hypertrophie du ventricule droit et une dextraction de l'aorte ou une anomalie de la position de ce vaisseau;
  • Enfin, il peut y avoir une anomalie de la position intrathoracique du cœur, il peut y avoir un seul ventricule, il peut y avoir diverses anomalies des artères coronaires.

En outre, les variantes d'hypoplasie les plus diverses sont possibles, à savoir le sous-développement de différentes parties du cœur, l'atrésie des gros vaisseaux et d'autres types de malformations congénitales.

Étant donné que certaines malformations congénitales sont "muettes" et ne manifestent que des complications, parfois très graves, dans la plupart des cas, l'ECG et l'échographie cardiaque vous permettent soit de confirmer le diagnostic, soit de "soupçonner que quelque chose ne va pas", et de consigner l'enfant auprès d'un cardiologue.

Tournons-nous vers les défauts cardiaques acquis. Quelles sont les raisons de leur apparition et chez quelles personnes les chances d'apparition d'une maladie cardiaque sont-elles les plus grandes?

Causes des malformations cardiaques acquises, variétés

La cause des malformations cardiaques acquises est la survenue d'une faiblesse de la valvule car il ne s'agit plus ici d'anomalies vasculaires, d'atrésie ni d'autres troubles congénitaux. Il existe ici de nombreuses "variations" sur le thème de la sténose et des signes de défaillance des quatre valves, soit sous forme pure, soit en combinaison les unes avec les autres.

Il affecte souvent la valve mitrale - plus de 50% du nombre total de cas. Environ 30% des cas surviennent dans l'appareil valvulaire aortique et les 20% restants sont des combinaisons de ces troubles et des défauts des valves du tronc pulmonaire.

En règle générale, les maladies suivantes entraînent le plus souvent des défauts acquis:

  • Rhumatisme. C’est la cause la plus fréquente, en particulier l’endocardite rhumatismale - une maladie de la paroi interne de la paroi du cœur;
  • Autre étiologie endocardite, par exemple, endocardite bactérienne, septicémie;
  • L'athérosclérose est une maladie qui conduit à la rigidité, voire à la calcification des tissus de l'appareil valvulaire du coeur.
  • Infections spécifiques. Ceux-ci incluent la syphilis, la brucellose et la borréliose (maladie de Lyme). Toutes ces maladies se caractérisent par un parcours long et chronique et par la formation d'un défaut plusieurs années après l'infection;
  • Blessures et contusions au cœur, par exemple, une blessure émoussée aux organes thoraciques lorsqu’elle heurte le volant de la voiture lors d’un accident;

D'autres maladies systémiques traitées par un rhumatologue peuvent également entraîner une inflammation et des cicatrices dans l'appareil valvulaire. Ceux-ci incluent la sclérodermie, le lupus érythémateux, la dermatomyosite et la spondylarthrite ankylosante, ou la spondylarthrite ankylosante.

En présence de telles maladies, il est nécessaire de subir une échographie du cœur chaque année afin de surveiller la présence de modifications inflammatoires dans l'appareil valvulaire.

Symptômes et degrés de maladie cardiaque chez les adultes et les enfants

Afin de soupçonner un vice, vous n'avez pas besoin d'être un spécialiste des fusées. Le plus souvent, le patient est préoccupé par les signes et symptômes de malformations cardiaques suivants:

  1. Essoufflement et faiblesse, surtout pendant l'exercice;
  2. Il est possible de changer la couleur de la peau, par exemple, l’apparence d’une teinte grise ou gris-bleu, mais cela se produit très rarement. La pâleur survient plus souvent, par exemple dans le cas d'une sténose cicatricielle acquise de l'aorte;
  3. L'apparition de paroxysmes de tachycardie et de troubles du rythme;
  4. Évanouissements, épisodes syncopaux de perte de conscience;
  5. Vertiges et maux de tête;
  6. L’apparition d’un œdème des tissus périphériques, d’une ascite, indique une insuffisance cardiaque congestive et la survenue d’un asthme cardiaque ou de sa terrible complication - un œdème pulmonaire indique une stagnation du liquide.

Les symptômes de maladie cardiaque chez les adultes sont complétés par des accès de cardialgie, principalement dans le contexte de stress physique ou émotionnel.

Bien sûr, la douleur et l'évanouissement ne se produisent pas immédiatement et pas avec chaque forme de vice. A tel point que chaque défaut peut être classé en fonction du stade ou de la gravité des changements. Il existe donc trois degrés de maladie cardiaque acquise:

Maladie cardiaque 1 degré - elle est entièrement compensée et, même pendant l'exercice, il n'y a pas de perturbation hémodynamique.

Cardiopathie 2 degrés ou sous-compensée - quand elle présente déjà des symptômes spécifiques associés à l'activité physique. En plus de l'effort physique, des signes de troubles hémodynamiques se développent dans des conditions telles que la grossesse ou une forte fièvre, en cas de tachycardie.

Grade 3 - défaut décompensé. Quand il est déjà au repos ou avec peu d’effort, les symptômes caractéristiques se manifestent, il existe des signes progressifs d’insuffisance cardiaque.

Bien entendu, il faut traiter l'étau, sans attendre sa décompensation. Quels sont les traitements pour les maladies cardiaques?

Traitement des malformations cardiaques, caractéristiques

Le traitement des malformations cardiaques acquises au tout début est conservateur. Les patients sont indemnisés pour l'hypertension artérielle, régularisent le rythme cardiaque, guérissent l'infection (par exemple, avec une endocardite bactérienne).

Le patient doit être consulté par un chirurgien cardiaque, car dans la plupart des cas, un traitement chirurgical est nécessaire. Pour ce faire, maintenant développé toutes les options nécessaires pour les interventions chirurgicales.

Ainsi, en cas de sténose, une commissurotomie est réalisée (dissection des adhérences, ce qui conduit à un rétrécissement de la lumière), et en cas d'insuffisance, un remplacement complet de la valve mitrale, aortique ou tricuspide est possible.

En cas de défauts combinés, ils s'efforcent actuellement de réaliser une intervention chirurgicale simultanée et, si ce n'est pas possible, ils effectuent une opération en plusieurs étapes.

Ainsi, la chirurgie cardiaque est une opportunité de récupérer radicalement et définitivement du défaut, mais l'opération doit avoir des indications claires.

Maladie cardiaque et invalidité, combien vivent?

On sait que de nombreux défauts subsistent au stade de l’indemnisation et ne portent pas atteinte au bien-être des patients, tout en n’affectant pas leur capacité à travailler.

Les soins constants apportés à un tel patient consistent à éviter les infections, à se rendre dans des pays chauds, à prévenir l'obésité, à faire un effort physique important, en d'autres termes, à provoquer une décompensation et à provoquer une insuffisance cardiaque.

De plus, la synchronisation du débit compensé dépend du type de défaut. Ainsi, dans la sténose mitrale, l'hypertrophie se développe rapidement, puis l'insuffisance cardiaque.

Une question importante est l'invalidité et les maladies cardiaques, combien de personnes vivent avec un tel diagnostic? Étant donné que le facteur le plus important qui détermine l’invalidité persistante est un dysfonctionnement prononcé, l’invalidité est administrée aux patients présentant une anomalie partiellement ou totalement décompensée.

Par exemple, un enfant peut se voir attribuer le statut d'enfant handicapé, mais après l'opération, le handicap peut être supprimé. En règle générale, pour la plupart des malformations graves congénitales, telles que la valvule aortique bicuspide, la tétrade de Fallot, il n'y a pas de problèmes sur l'UIT, et le handicap est mis «automatiquement».

La situation est la même chez l'adulte: en cas de décompensation en âge de travailler, on établit 3 ou 2 groupes qui, après chirurgie et récupération fonctionnelle, sont supprimés la disparition des symptômes d'insuffisance circulatoire. L’invalidité permanente est indiquée chez les patients pour lesquels la chirurgie n’est pas indiquée (par exemple, par la somme des contre-indications relatives - présence de diabète grave, d’asthme et d’autres maladies).

Dans ce cas, la question de la nomination du groupe est tranchée individuellement, mais dans tous les cas, le patient doit être enregistré avec un degré de trouble circulatoire d'au moins 2A degré (gonflement modéré des jambes avec NK dans un grand cercle, œdème pulmonaire dans NK dans un petit cercle) pour pouvoir prétendre à aide de l'état.

Maladie cardiaque acquise

Malformations cardiaques acquises - groupe de maladies (sténose, insuffisance valvulaire, défauts combinés et combinés), accompagnées d'une violation de la structure et du fonctionnement de l'appareil valvulaire du cœur et entraînant des modifications de la circulation cardiaque. Les malformations cardiaques compensées peuvent se dérouler dans l'ombre, essoufflement manifeste décompensé, palpitations, fatigue, douleurs cardiaques, tendance à l'évanouissement. Avec l'inefficacité du traitement conservateur est réalisée une intervention chirurgicale. Développement dangereux d'insuffisance cardiaque, d'invalidité et de décès.

Maladie cardiaque acquise

Malformations cardiaques acquises - groupe de maladies (sténose, insuffisance valvulaire, défauts combinés et combinés), accompagnées d'une violation de la structure et du fonctionnement de l'appareil valvulaire du cœur et entraînant des modifications de la circulation cardiaque. Les malformations cardiaques compensées peuvent se dérouler dans l'ombre, essoufflement manifeste décompensé, palpitations, fatigue, douleurs cardiaques, tendance à l'évanouissement. Avec l'inefficacité du traitement conservateur est réalisée une intervention chirurgicale. Développement dangereux d'insuffisance cardiaque, d'invalidité et de décès.

En cas de malformations cardiaques, les modifications morphologiques des structures du cœur et des vaisseaux sanguins entraînent une altération de la fonction cardiaque et de l'hémodynamique. Il existe des malformations cardiaques congénitales et acquises.

Les malformations congénitales sont causées par une altération du développement du cœur et des principaux vaisseaux sanguins pendant la période prénatale ou par la préservation des caractéristiques de la circulation intra-utérine après la naissance. Diverses formes de malformations cardiaques congénitales se produisent chez 1 à 1,2% des nouveau-nés et incluent à la fois relativement bénignes et incompatibles avec les conditions de la vie. Parmi les malformations cardiaques formées par voie intra-utérine, les plus fréquentes sont les anomalies septales interventriculaires et inter-auriculaires, la sténose et la localisation anormale des gros vaisseaux qui se développent à la suite d'une mauvaise formation de la cavité cardiaque ou de la division du tronc vasculaire commun primaire entre l'aorte et l'artère pulmonaire.

Après la naissance, tout en préservant les caractéristiques circulatoires intra-utérines, des malformations cardiaques telles que le canal artériel ouvert (botal) ou la non-fusion de l'ouverture ovale (fenêtre ovale ouverte) se développent. Dans les malformations cardiaques congénitales, on peut observer à la fois des lésions isolées du cœur et des vaisseaux, ainsi que des complications (par exemple, la triade de Fallot ou la tétrade). Parmi les malformations cardiaques congénitales, il existe également des malformations intra-utérines dans le développement de l'appareil valvulaire: les valvules semi-lunaires de l'aorte et la table pulmonaire, les auriculaires gauche et droit.

Parmi les maladies cardiaques acquises, plus de 50% sont dues à une lésion de la valve bicuspide (mitrale), environ 20% de la valve lunaire aulmonoïde. Les types suivants de défauts d'orifices auriculo-ventriculaires et de valvules sont rencontrés: sténose, insuffisance, prolapsus. La défaillance des vannes est due au durcissement (déformation et raccourcissement) des vannes, qui les empêche de se fermer complètement.

Une sténose (contraction) de l'orifice auriculo-ventriculaire se développe à la suite des adhérences cicatricielles post-inflammatoires des feuillets de la valve, réduisant ainsi la région de l'orifice. Souvent, une défaillance et une sténose se produisent simultanément sur le même appareil valvulaire - une telle malformation cardiaque est appelée une combinaison. Si les modifications affectent plusieurs valves, parlez de maladie cardiaque combinée.

Pendant le prolapsus valvulaire, il fait saillie, gonfle ou fait tourner les valvules dans la cavité cardiaque. Le rhumatisme et l’endocardite rhumatismale (75% des cas) jouent un rôle de premier plan dans le développement des malformations cardiaques acquises. Une part moins importante est due à l’athérosclérose, à la sepsie, aux traumatismes, aux maladies du tissu conjonctif systémiques et à d’autres causes.

Classification

Les malformations cardiaques acquises sont classées selon les critères suivants:

  1. Étiologie: rhumatismale, due à une endocardite infectieuse, athérosclérotique, syphilitique, etc.
  2. Localisation des vannes affectées et leur nombre: isolées ou locales (avec la défaite de 1 vanne), combinées (avec la défaite de 2 vannes ou plus); défauts des valves aortique, mitrale, tricuspide, valve de la valve pulmonaire.
  3. Lésion morphologique et fonctionnelle de l'appareil valvulaire: sténose de l'orifice auriculo-ventriculaire, insuffisance valvulaire et leur combinaison.
  4. La sévérité du défaut et le degré de perturbation hémodynamique du coeur: n'affectant pas de manière significative la circulation intracardiaque, modérée ou prononcée.
  5. L'état de l'hémodynamique générale: malformations cardiaques compensées (sans défaillance circulatoire), sous-compensées (avec décompensation transitoire provoquée par une surcharge physique, fièvre, grossesse, etc.) et décompensées (avec insuffisance circulatoire avancée).

Défaillance de la valve auriculo-ventriculaire gauche (insuffisance mitrale)

En cas d'insuffisance mitrale, la valve bicuspide au cours de la systole du ventricule gauche ne bloque pas complètement l'ouverture auriculo-ventriculaire gauche, ce qui entraîne une régurgitation (projection inverse) de sang dans l'oreillette. L'insuffisance de la valve mitrale peut être relative, organique et fonctionnelle.

Les raisons de l'insuffisance relative de cette maladie cardiaque sont la myocardite, la dystrophie du myocarde, entraînant un affaiblissement des fibres musculaires circulaires servant d'anneau musculaire autour de l'orifice auriculo-ventriculaire ou une lésion des muscles papillaires, ce qui facilite la fermeture des valves systoliques. La valve mitrale avec insuffisance relative n'est pas modifiée, mais le trou qu'elle recouvre est agrandi et ne recouvre donc pas complètement les volets.

Le rôle principal dans le développement de la carence organique est joué par l'endocardite rhumatismale, qui provoque le développement du tissu conjonctif au niveau des cuspides de la valve mitrale, et plus tard - des rides et des raccourcissements des cuspides, ainsi que des fibres tendineuses qui y sont connectées. Ces modifications entraînent une fermeture incomplète des valves au cours de la systole et la formation d'un intervalle, contribuant au courant inverse du sang dans l'oreillette gauche.

En cas d'insuffisance fonctionnelle, l'appareil musculaire qui régule la fermeture de la valve mitrale est altéré. En outre, la déficience fonctionnelle est caractérisée par une régurgitation du sang du ventricule gauche à l'oreillette et se rencontre souvent avec un prolapsus de la valve mitrale.

Au stade de la compensation en cas d'insuffisance mineure ou modérée de la valve mitrale, le patient ne se plaint pas et ne diffère pas de l'extérieur des personnes en bonne santé; La pression artérielle et le pouls ne sont pas modifiés. Une insuffisance cardiaque mitrale compensée peut rester longtemps, cependant, avec un affaiblissement de la contractilité du cœur gauche, la congestion augmente tout d'abord dans la petite circulation, puis dans la circulation principale. Au stade décompensé, cyanose, essoufflement, palpitations apparaissent, gonflement ultérieur des membres inférieurs, douleur douloureuse, foie hypertrophié, acrocyanose, gonflement des veines du cou.

Rétrécissement de l'ouverture auriculo-ventriculaire gauche (sténose mitrale)

Dans la sténose mitrale, la lésion de l'ouverture atrioventriculaire gauche (atrioventriculaire) est généralement une endocardite rhumatismale à long écoulement, moins souvent une sténose congénitale ou se développe en raison d'une endocardite infectieuse. La sténose de l'orifice mitral est causée par l'adhésion des feuillets valvulaires, leur compaction, leur épaississement et également le raccourcissement des cordons tendineux. À la suite de modifications, la valve mitrale prend la forme d'un entonnoir avec une ouverture en forme de fente au centre. Plus rarement, la sténose est causée par un rétrécissement cicatriciel de l'anneau valvulaire. Avec une sténose mitrale prolongée, le tissu de la valve peut se calcifier.

Il n'y a aucune plainte pendant la période de compensation. Avec décompensation et développement de la stagnation, toux, hémoptysie, essoufflement, palpitations et interruptions, des douleurs cardiaques apparaissent dans la circulation pulmonaire. Lors de l'examen du patient, des acrocyanoses et des rougissements cyanotiques sur les joues sous forme de "papillon" attirent l'attention sur eux-mêmes. Chez les enfants, il existe un retard de développement physique, "bosse cardiaque", infantilisme. En cas de sténose mitrale, le pouls des bras gauche et droit peut différer. Étant donné qu'une hypertrophie auriculaire gauche importante provoque une compression de l'artère sous-clavière, le remplissage du ventricule gauche diminue et, par conséquent, le volume systolique diminue - le pouls à gauche devient un petit remplissage. Assez souvent, la sténose auriculaire développe une fibrillation auriculaire, la pression artérielle est généralement normale, moins souvent, il existe une légère tendance à la diminution de la pression systolique et à l'augmentation de la pression diastolique.

Insuffisance de la valve aortique

L'insuffisance de la valve aortique (insuffisance aortique) se développe avec une fermeture incomplète des valvules semi-lunaires, bloquant normalement l'ouverture aortique, ce qui entraîne du sang dans la diastole provenant de l'aorte dans le ventricule gauche. Chez 80% des patients, une insuffisance de la valve aortique se développe après une endocardite rhumatismale, beaucoup moins souvent à la suite d'une endocardite infectieuse, de lésions aortiques athéroscléreuses ou syphilitiques et de blessures.

Modifications morphologiques de la valve dues à la cause du développement du défaut. En cas de lésions rhumatismales, des processus inflammatoires et sclérotiques au niveau des feuilles de la valve entraînent la formation de rides et raccourcissements. Dans l’athérosclérose et la syphilis, l’aorte elle-même peut être affectée, ce qui dilate et retarde les valves de la valve intacte; parfois des déformations cicatricielles de la valve sont exposées. Le processus septique provoque la désintégration des pièces de la valve, la formation de défauts dans les lambeaux et leur cicatrisation et raccourcissement ultérieurs.

Les sensations subjectives liées à l'insuffisance aortique peuvent ne pas se manifester longtemps, ce type de maladie cardiaque étant compensé par le travail accru du ventricule gauche. Avec le temps, une insuffisance coronaire relative se développe, se manifestant par des soubresauts et des douleurs (comme le sténocarde) dans la région du cœur. Ils sont causés par une hypertrophie myocardique grave et une aggravation du remplissage sanguin des artères coronaires à une pression artérielle basse aortique au cours de la diastole.

Les manifestations fréquentes de l'insuffisance aortique sont les suivantes: maux de tête, battements de la tête et du cou, vertiges, évanouissements orthostatiques résultant de l'apport sanguin au cerveau avec une pression diastolique basse.

Un affaiblissement supplémentaire de l'activité contractile du ventricule gauche conduit à une stagnation du cercle pulmonaire de la circulation sanguine et à l'apparition d'un essoufflement, d'une faiblesse, de palpitations, etc. À l'examen externe, on note une pâleur de la peau et une acrocyanose causées par un mauvais apport sanguin au lit artériel de la diastole.

Des fluctuations brusques de la pression artérielle dans la diastole et la systole provoquent une pulsation dans les artères périphériques: sous-clavière, carotidienne, temporale, brachiale, etc., et un balancement rythmique de la tête (symptôme de Musset), un changement de couleur des phalanges lorsqu'on appuie sur l'ongle (symptôme de Quincke ou pouls capillaire) pupilles en systole et dilatation en diastole (symptôme de Landolfi).

Le pouls avec insuffisance de la valve aortique est rapide et élevé en raison de l'augmentation du volume systolique de sang dans l'aorte pendant la systole et d'une pression de pouls élevée. La pression artérielle dans ce type de maladie cardiaque est toujours changée: le diastolique est réduit, le systolique et le pouls - augmentés.

Sténose aortique

Un rétrécissement ou une sténose de l'orifice aortique (sténose aortique, rétrécissement de l'orifice aortique) avec des contractions du ventricule gauche empêche l'expulsion de sang dans l'aorte. Ce type de maladie cardiaque se développe après une endocardite rhumatismale ou septique, accompagnée d’athérosclérose, d’anomalies congénitales. La sténose de l'orifice aortique est due à la fusion des cuspides de la valve aortique semi-lunaire ou à une déformation cicatricielle de l'orifice aortique.

Les signes de décompensation se développent avec une sténose aortique sévère et un flux sanguin insuffisant dans le système artériel. Diminution de l'apport sanguin au myocarde conduit à une douleur dans le type stenokadicheskogo de coeur; diminution de l'apport sanguin au cerveau - maux de tête, vertiges, évanouissements. Les manifestations cliniques sont plus prononcées lors d'activités physiques et émotionnelles.

En raison de l'irrigation sanguine insatisfaisante du lit artériel, la peau du patient est pâle, le pouls est petit et rare, la pression artérielle systolique est abaissée, la pression artérielle diastolique est normale ou augmentée et la tension artérielle du pouls est réduite.

Défaillance de la valve auriculo-ventriculaire droite (insuffisance tricuspidienne)

Une cardiopathie tricuspide peut entraîner une insuffisance organique et relative de la valve auriculo-ventriculaire droite (tricuspide). Les causes de l’échec organique sont l’endocardite rhumatismale ou septique, les lésions accompagnées de la rupture du muscle papillaire de la valvule tricuspide. L'insuffisance tricuspidienne isolée se développe extrêmement rarement, elle est généralement associée à une autre maladie cardiaque valvulaire.

La défaillance organique est due à la dilatation du ventricule droit et à l’étirement de l’orifice auriculo-ventriculaire droit; souvent associée à une maladie cardiaque mitrale, lorsque, en raison d'une pression élevée dans le petit cercle de la circulation sanguine, la charge sur le ventricule droit augmente.

En cas d'insuffisance de la valve tricuspide, une congestion marquée du système veineux de la circulation pulmonaire provoque l'apparition d'œdèmes et d'ascites, des sensations de lourdeur dans l'hypochondre droit, des douleurs associées à l'hépatomégalie. La peau est bleuâtre, parfois avec une teinte jaunâtre. Les veines cervicales et les veines du foie (le syndrome du pouls veineux positif) gonflent et palpitent. La pulsation des veines est associée au reflux de sang du ventricule droit dans l'oreillette par un orifice auriculo-ventriculaire qui n'est pas recouvert par une valve. En raison de la régurgitation sanguine, la pression dans l'oreillette augmente et la vidange des veines hépatiques et cervicales devient difficile.

Le pouls périphérique ne change généralement pas ou devient petit et fréquent, la pression artérielle est abaissée, la pression veineuse centrale augmente jusqu'à 200–300 mm de colonne d'eau.

En raison d'une congestion veineuse prolongée dans la circulation systémique, la cardiopathie tricuspide est souvent accompagnée d'une insuffisance cardiaque grave, d'une insuffisance rénale, du foie et du tractus gastro-intestinal. Des changements morphologiques prononcés sont observés dans le foie: le développement du tissu conjonctif dans celui-ci provoque la fibrose dite cardiaque du foie, entraînant de graves troubles métaboliques.

Malformations cardiaques combinées et combinées

Les malformations cardiaques acquises, en particulier d’origine rhumatismale, incluent souvent une combinaison de défauts (sténose et insuffisance) de l’appareil valvulaire, ainsi que des lésions simultanées combinées de 2 ou 3 valves cardiaques: aortique, mitrale et tricuspide.

Parmi les malformations cardiaques combinées, on détecte le plus souvent l'insuffisance de la valve mitrale et la sténose mitrale avec une prédominance des signes de l'un d'eux. Cardiopathie mitrale combinée se manifestant rapidement par un essoufflement et une cyanose. Si l'insuffisance mitrale prévaut sur la sténose, alors la pression artérielle et le pouls ne changent presque pas, sinon le pouls est faible, la pression artérielle systolique basse et élevée sont déterminés.

La cause de la maladie cardiaque aortique combinée (sténose aortique et insuffisance aortique) est généralement une endocardite rhumatismale. Caractéristique de l'insuffisance de la valve aortique (augmentation de la pression du pouls, pulsation vasculaire) et de la sténose aortique (pouls lent et faible, pression du pouls réduite), les signes de comorbidité aortique ne sont pas aussi prononcés.

Les lésions combinées de 2 et 3 valves manifestent séparément les symptômes typiques de chaque défaut. En cas d'anomalies cardiaques combinées, il est nécessaire d'identifier la lésion prédominante pour déterminer la possibilité d'une correction chirurgicale et de nouvelles évaluations pronostiques.

Diagnostic de la maladie cardiaque acquise

Les patients soupçonnés d'avoir une maladie cardiaque se sentent au repos, leur tolérance à l'exercice, clarifiant les antécédents rhumatismaux et autres, conduisant à la formation de défauts dans l'appareil valvulaire du cœur.

L'utilisation de méthodes physiques (examen, palpation) révèle la présence de cyanose, de pulsations des veines périphériques, d'essoufflement, d'œdème. La percussion du coeur est déterminée (pour déterminer l'hypertrophie), les sons et les tonalités cardiaques sont entendus (pour déterminer le type de défaut), l'auscultation des poumons et la palpation de la taille du foie (pour le diagnostic de l'insuffisance cardiaque) sont effectuées.

Un enregistrement ECG et une surveillance ECG quotidienne sont effectués pour diagnostiquer le rythme cardiaque, le type d'arythmie, le blocage, les signes d'ischémie. Des échantillons avec une charge sont réalisés lorsque l’on soupçonne une insuffisance aortique en présence d’un cardiologue-réanimateur, car ils sont dangereux pour les patients cardiaques. Avec l’aide de la phonocardiographie, l’enregistrement du bruit et des sons cardiaques permet de reconnaître les anomalies cardiaques, y compris les cardiopathies valvulaires.

Une radiographie du cœur est réalisée en quatre projections avec œsophage contrasté pour diagnostiquer la congestion pulmonaire (ligne de Curley), confirmer l'hypertrophie du myocarde, clarifier le type de maladie cardiaque. En utilisant l'échocardiographie, le défaut lui-même est diagnostiqué, la zone de l'orifice auriculo-ventriculaire, la sévérité de la régurgitation, l'état et la taille des valvules, les cordes, la pression dans le tronc pulmonaire, la fraction du débit cardiaque. Des données plus précises peuvent être obtenues par MSCT ou IRM du cœur.

D'après les études de laboratoire, les tests rhumatoïdes, la détermination du sucre, du cholestérol, des analyses cliniques générales de sang et d'urine constituent le principal atout diagnostique des malformations cardiaques. Un tel diagnostic est réalisé à la fois lors de l'examen initial des patients présentant une suspicion de maladie cardiaque et dans les groupes de patients du dispensaire avec un diagnostic établi.

Traitement des maladies cardiaques acquises

Le traitement conservateur des malformations cardiaques implique la prévention des complications et des récidives de la maladie primaire (rhumatisme, endocardite infectieuse, etc.), la correction des troubles du rythme et de l'insuffisance cardiaque. Tous les patients présentant des malformations cardiaques identifiées ont besoin d'une consultation avec un chirurgien cardiologue pour déterminer le moment du traitement chirurgical opportun.

Dans la sténose mitrale, la commissurotomie mitrale est réalisée avec séparation des valves valvulaires supplémentaires et expansion de l'ouverture auriculo-ventriculaire, ce qui permet d'éliminer partiellement ou totalement la sténose et d'éliminer les troubles hémodynamiques graves. En cas d'insuffisance, le remplacement de la valve mitrale est effectué.

En cas de sténose aortique, une commissurotomie aortique est réalisée et, en cas d'insuffisance, un remplacement de la valve aortique est effectué. Lorsque des défauts combinés (sténose du trou et défaillance de la valve) remplacent généralement la valve détruite par une valve artificielle, les prothèses sont parfois associées à une commissurotomie. Avec des défauts combinés, ils subissent actuellement une chirurgie prothétique simultanée.

Prévisions

Des modifications mineures de l’appareil valvulaire cardiaque, qui ne sont pas accompagnées de lésions du myocarde, peuvent rester longtemps dans la phase de compensation et ne pas perturber la capacité du patient à travailler. Le développement de la décompensation des anomalies cardiaques et de leur pronostic ultérieur est déterminé par un certain nombre de facteurs: attaques rhumatismales répétées, intoxication, infections, surcharge physique, surmenage nerveux, chez les femmes - grossesse et accouchement. Des dommages progressifs à l'appareil valvulaire et au muscle cardiaque entraînent le développement d'une insuffisance cardiaque, d'une décompensation développée aiguë - jusqu'à la mort du patient.

Évolution pronostique défavorable de la sténose mitrale, car le myocarde de l'oreillette gauche n'est pas en mesure de maintenir le stade compensé pendant une longue période. Dans la sténose mitrale, on observe le développement précoce de l'insuffisance circulatoire et circulatoire.

Les perspectives de travailler avec des malformations cardiaques sont individuelles et sont déterminées par la quantité d'activité physique, la forme physique du patient et son état. En l'absence de signes de décompensation, la capacité de travail ne doit pas être perturbée, avec développement d'une insuffisance circulatoire, un travail léger ou un arrêt du travail est indiqué. En cas de malformations cardiaques, l’activité physique modérée, l’arrêt du tabac et de l’alcool, la thérapie physique, le traitement de sanatorium dans les stations cardiologiques (Matsesta, Kislovodsk) sont importants.

Prévention

Les mesures visant à prévenir le développement de malformations cardiaques acquises comprennent la prévention des rhumatismes, des états septiques et de la syphilis. À cette fin, la rééducation des foyers infectieux, le durcissement et l’amélioration de la forme du corps sont effectués.

Avec la maladie cardiaque développée afin de prévenir l'insuffisance cardiaque, il est conseillé aux patients d'observer un mode moteur rationnel (marche, exercices thérapeutiques), une alimentation riche en protéines, une réduction de l'apport en sel, l'abandon des changements climatiques brusques (en particulier alpin) et un entraînement sportif actif.

Afin de surveiller l'activité du processus rhumatismal et la compensation de l'activité cardiaque lors de malformations cardiaques, il est nécessaire de faire procéder à un examen de suivi par un cardiologue.