Pourquoi mon coeur a-t-il mal après avoir mangé?

Une situation dans laquelle beaucoup de gens ont mal au cœur après avoir mangé. Au moins une fois dans sa vie, presque chaque personne ressent cette sensation; la majorité ne lui prête tout simplement aucune attention. Il faut comprendre que l'apparition au milieu de la douleur pressante du sternum ne peut pas être une conséquence de la suralimentation banale.

Quel est le syndrome gastrocardique

Le plus souvent, nous pouvons parler de complications graves qui se développent dans le corps. La douleur au coeur pendant le repas peut se manifester par des maladies cardiologiques, pulmonaires, infectieuses et gastro-intestinales. De plus, une telle douleur a souvent une connotation psychologique. Par conséquent, lorsque de telles sensations se manifestent, le patient devrait consulter un médecin dès que possible.

Le syndrome gastrocardiaque est une pathologie qui se développe à l'intersection de la cardiologie et de la gastroentérologie. Cette déviation implique l'excitation du nerf vague et peut ressembler à une crise cardiaque.

La plupart des gastro-entérologues associent les manifestations de ce syndrome à l'athérosclérose des vaisseaux coronaires. Lorsque la nourriture pénètre dans l'estomac, la circulation cardiaque déjà altérée diminue, ce qui provoque la douleur caractéristique. On pense que les manifestations de cette maladie peuvent être amplifiées en présence de dystonie végétovasculaire.

Parmi les causes de la pathologie sont:

  1. Excitation du nerf vague avec irritabilité accrue des récepteurs situés dans l'estomac et le bas de l'œsophage. Cela se produit avec la prise de nourriture.
  2. Avaler de l'air en grande quantité (aérophagie).
  3. Augmentation de la pression intra-abdominale sur le fond de la flatulence prononcée. Dans ce cas, l'excitation du nerf vague se produit en raison de la position élevée du diaphragme.

On pense que la pathologie survient chez les personnes ayant un système nerveux excitable. En outre, les patients présentant des ulcères d'estomac et des tumeurs malignes dans le tube digestif sont sensibles au développement du syndrome.

Autres maladies provoquant des douleurs cardiaques

La douleur cardiaque après un repas peut être causée par un certain nombre de facteurs. Selon la raison, il peut y avoir un inconfort de nature différente. Ils sont capables de percer, couper, pleurnicher. Il est également possible que la gravité et la pression apparaissent dans le sternum.

Douleur gastrite

La gastrite est une inflammation qui apparaît dans la cavité de la muqueuse gastrique. En raison de cette maladie, un certain nombre de perturbations dans le fonctionnement des organes du tube digestif sont possibles. L'une des raisons de son apparition est la formation d'anticorps dirigés contre les cellules gastriques. En outre, la déviation peut se produire en raison de ces facteurs:

  • mauvaise alimentation et échec de la diète;
  • fumer;
  • abus d'alcool;
  • problèmes de régulation du système nerveux.

Si nous parlons d'une maladie sous une forme chronique, alors en dehors de la période d'exacerbation, aucun symptôme n'apparaît. Habituellement, la douleur se manifeste dans le processus de manger ou dans la demi-heure après avoir mangé. Ils peuvent avoir une nature différente selon la forme de la maladie. Assez souvent, le sternum provoque une gêne, à cause de laquelle les patients les confondent avec la manifestation d'une maladie cardiaque.

L'ulcère peptique peut également causer des douleurs à la poitrine. Ils peuvent être accompagnés des symptômes suivants:

  • phénomènes dispersifs;
  • une heure après avoir mangé, les douleurs commencent dans le cœur;
  • la douleur dite "affamée" résultant d'un estomac vide la nuit.

L'exacerbation de la maladie est le plus souvent observée à l'automne et au printemps. En même temps, l'état du patient ne s'améliore pas avec l'application d'une bouillotte et l'administration d'antiacides.

Trop manger

La douleur au cœur après avoir mangé peut être la consommation fréquente d'aliments en grande quantité. Naturellement, dans ce cas, nous ne parlons pas de maladies cardiaques. Des sensations désagréables se produisent sur le fond de la formation de gaz accrue et une sensation de lourdeur après avoir mangé. Cela peut provoquer une douleur, comme le coeur, localisée dans le sternum.

Certains aliments, tels que l'ail, peuvent également provoquer de telles sensations. Vous devez également prendre en compte les caractéristiques individuelles de l'organisme, car il existe une intolérance banale par une personne pour certains types d'aliments.

Diagnostics

Si le patient après un repas a mal au cœur, il est nécessaire de procéder à un examen complet. Les caractéristiques de détection de la maladie dépendent du degré de sa manifestation. Après avoir ressenti des douleurs à la poitrine, la plupart des patients se tournent vers un cardiologue, même si en réalité, la nature de la maladie est gastro-entérologique. Le diagnostic standard de telles plaintes implique une approche intégrée:

  1. Électrocardiographie. La procédure vous permet d'identifier des anomalies dans le travail du cœur.
  2. Échographie du système cardiovasculaire et du tube digestif. Ainsi, un spécialiste peut déterminer d'éventuelles maladies du cœur, de l'estomac, des intestins, du foie, etc.
  3. Radiographie de contraste. Nommé si une maladie des organes abdominaux est suspectée.

Ablation d'électrocardiogramme chez un jeune homme

Le choix des méthodes de diagnostic dans chaque cas est purement individuel. Déterminant le cours des mesures à prendre, le médecin doit s’appuyer sur les plaintes du patient. Par exemple, les méthodes de recherche endoscopiques sont strictement interdites dans le syndrome gastrocardiaque.

Traitement

Le déroulement spécifique du traitement est déterminé par les résultats du diagnostic. En fonction de la maladie identifiée, le traitement suivant peut être prescrit au patient:

  1. Les mesures modernes de lutte contre le syndrome gastrocardiaque comprennent la psychothérapie et une nutrition adéquate. Le patient doit suivre un régime et manger par petites portions, en évitant de trop manger. Une étape très importante consiste à arrêter la consommation de produits d'origine chimique et d'aliments, entraînant une formation excessive de gaz. Avant de manger, le patient doit prendre des antispasmodiques. Si ce traitement a échoué, une opération est réalisée pour suturer l'anneau hernial et renforcer l'estomac.
  2. En cas de gastrite, le patient se voit prescrire un régime alimentaire et un traitement médicamenteux. Un ensemble de techniques physiothérapeutiques peut également être réalisé.
  3. Un ulcère nécessite un traitement immédiat. Si la maladie est négligée, le seul moyen de s'en débarrasser est la chirurgie.

Par conséquent, si un patient a des douleurs après avoir mangé dans la région du cœur, alors la pathologie des organes gastro-intestinaux en est le plus souvent la cause. Pour déterminer la maladie spécifique est nécessaire de consulter un spécialiste. Le traitement dépendra du type de maladie et des caractéristiques de sa manifestation. Dans la plupart des cas, une personne devra simplement normaliser son régime alimentaire et mener une vie saine.

Pourquoi mon coeur a-t-il mal après avoir mangé?

Gêne thoracique au moins une fois dans chaque vie vécue chaque. L'un des principaux symptômes de la cardiologie est la douleur cardiaque. Actuellement, la période de stress systématique, de consommation excessive d'alcool, de tabac, entendent de plus en plus souvent parler de douleurs cardiaques après avoir mangé.

Les raisons pour lesquelles le coeur a mal après un repas ne sont pas toujours simples, et il est utile de les déterminer le plus tôt possible pour éviter des complications graves. À l'aide d'analyses précises, le médecin aidera à déterminer la cause de la douleur cardiaque après avoir mangé et décidera des mesures à prendre à cet égard.

Un cœur peut-il avoir mal après un repas?

Avez-vous déjà réfléchi à la question de savoir pourquoi le cœur fait mal après un repas et de quoi il s'agit. Le cœur est un organe creux de tissu fibreux et musculaire qui prélève du sang dans les veines et le renvoie aux artères. Il est 2/3 dans la moitié gauche de la poitrine et 1/3 est localisé à droite. Il a deux oreillettes gauche et deux droites et le ventricule.

La paroi du coeur se compose de plusieurs couches:

Il possède un riche réseau de vaisseaux sanguins et lymphatiques.

  • sensible;
  • sympathique (branches du coeur);
  • système nerveux parasympathique.

Les branches du coeur commencent par les branches du nerf vague (nerf vague) - X est une paire de nerfs crâniens.

Nervus vagus fournit l'innervation des muscles lisses:

Il affecte la sécrétion des glandes de l'estomac et du pancréas.

La structure du coeur humain

Causes de la douleur

Les raisons de la douleur cardiaque sont les suivantes:

  • dissection aortique;
  • embolie pulmonaire;
  • hypertension pulmonaire.
  • la pleurésie;
  • une pneumonie;
  • la trachéobronchite;
  • pneumothorax spontané.
  • reflux oesophagien;
  • ulcère d'estomac;
  • la gastrite;
  • pancréatite.
  • chondrite costale;
  • discopathie cervicale;
  • blessure

Nous aborderons plus en détail certaines des raisons de la douleur cardiaque après avoir mangé.

Gastrite

Inflammation de la membrane muqueuse de la paroi de l'estomac, ce qui entraîne une partie de son dysfonctionnement.

L'une des pathogenèses de la gastrite est la formation d'anticorps dirigés contre les propres cellules de la muqueuse gastrique.

Le deuxième mécanisme est:

  • violation du régime alimentaire;
  • consommation excessive d'alcool;
  • fumer;
  • la présence de reflux duodénogastrique;
  • trouble de la régulation des systèmes humoral et nerveux du corps.

La gastrite chronique ne présente pas de symptômes évidents en dehors de la période d'exacerbation. Selon le type de gastrite en violation du régime alimentaire, la douleur au cœur après l’alimentation survient immédiatement ou après une demi-heure.

  • brûlures d'estomac persistantes,
  • éructations (parfois avec une odeur d'oeufs pourris),
  • vomissements (vomissures) avec des particules d'aliments,
  • ballonnements, grondement.

Des selles instables ayant tendance à la diarrhée sont caractéristiques.

Ulcère de l'estomac

Il s'agit d'une maladie récurrente à long terme, qui survient lors d'un changement de période d'exacerbation et de rémission, avec une composante obligatoire, à savoir l'apparition d'un ulcère défectueux dans la paroi de l'estomac.

La pathogenèse des ulcères peptiques est réduite à un déséquilibre entre les facteurs d’agression du succus gastrique (suc gastrique) et les mécanismes de la muqueuse gastrique.

Le symptôme principal est la douleur.

Selon l'emplacement du défaut, des attaques d'exacerbation peuvent accompagner:

  • douleur au coeur après avoir mangé, elles peuvent apparaître dans les 30 minutes - 1 heure après avoir mangé, il est possible l'apparition de douleurs affamées et nocturnes;
  • une dyspepsie peut survenir;
  • ont souvent une certaine saisonnalité (printemps, automne).

Il faut souligner que la douleur ne s'estompe pas après:

  • prendre des antiacides
  • prendre des médicaments antisécrétoires;
  • utilisation de bouillottes.

Hernie de l'oesophage

Douleur dans l'épigastre, aggravée après avoir mangé et en position couchée, ou avec un changement brutal de la posture.

Certains patients remarquent un syndrome épiphrenal - douleur pseudocardique (Bergmann, 1932). Ce complexe de symptômes se manifeste par:

  • après avoir mangé, ça fait mal dans la région du cœur;
  • épisodes de brady ou de tachycardie;
  • vertiges, évanouissements, effondrement.

Pour beaucoup, le symptôme se manifeste immédiatement après un repas ou la nuit, en position horizontale.

Son apparence est associée à la tension des branches du nerf vague lors de la perforation de l'estomac par l'ouverture de la hernie.

Pancréatite

La base de la pathogenèse est une violation de la sortie des sécrétions pancréatiques en raison du blocage du canal de Wirsung.

De la clinique se distingue:

  • douleur soudaine et insupportable dans le processus xiphoïde et dans la poitrine, surtout s'il s'agit de nourriture grasse, frite ou après une consommation excessive d'alcool;
  • 3-4 heures après avoir mangé.

Dans des situations peu graves:

  • légère douleur;
  • a un caractère de zona;
  • irradiant dans le bas du dos, omoplate gauche, pas souvent - dans la poitrine.
  • des nausées;
  • vomissements atroces;
  • baver;
  • violation de la chaise, principalement la constipation.

Ne disparaît pas complètement après avoir pris des antiacides ou mangé. Parfois, vous devez prendre des antispasmodiques et des analgésiques puissants.

Les personnes atteintes de pancréatite chronique se plaignent de:

  • douleur continue ou paroxystique;
  • apparaissant au-dessus de l'abdomen ou épigastrique.
  • perte d'appétit;
  • n'aime pas, même dégoût pour les aliments gras et frits;
  • des nausées;
  • gonflement;
  • la caractéristique est la présence de matières fécales «grasses» pâteuses, grisâtres et offensantes - stéatorrhée;
  • perte de poids

Si votre coeur fait mal après le café?

Les scientifiques ont constaté que le café ne pouvait pas affecter le travail des organes internes, en particulier du cœur, si avant de boire cette boisson, il n'y avait aucun problème de santé humaine. Mais une consommation excessive de cette boisson peut affecter le travail de l'organisme dans son ensemble.

En tant que telle, la caféine n’a pas de propriétés négatives, mais a certains effets sur les organes et les systèmes, ce qui peut avoir des effets néfastes sur le corps humain.

On croit donc que le café augmente la pression. En fait, la caféine ne lui permet pas de diminuer, ce qui a des conséquences désagréables pour les personnes souffrant d'hypertension.

Cette boisson aide à éliminer du corps:

Que peut causer des douleurs cardiaques et des problèmes avec le système nerveux.

Dans le cas où une personne ne peut pas refuser une telle boisson préférée, il est nécessaire de modifier le régime en l'enrichissant d'aliments riches en magnésium, en calcium et en potassium:

  • abricots secs;
  • Le kiwi;
  • produits laitiers;
  • du chocolat;
  • graines de citrouille;
  • les noix;
  • pommes de terre au four;
  • les raisins secs.

Que faire avec une douleur au coeur après avoir mangé?

Les personnes qui avaient mal au cœur après avoir mangé se demandaient probablement pourquoi mon cœur me faisait mal après avoir mangé et quoi faire.

Compte tenu du fait que les douleurs peuvent porter diverses origines et être à l'origine de maladies graves et de maladies représentant un danger de mort, il est nécessaire de procéder à un examen approfondi lors d'une visite:

  • médecin généraliste;
  • cardiologue;
  • un neurologue;
  • un gastroentérologue;
  • un chirurgien;
  • oncologue;
  • dans certains cas, un psychologue.

Il est également nécessaire de passer une série de tests généraux et de tests spéciaux que le médecin vous prescrira, qui permettront:

  • établir exactement pourquoi le cœur fait mal après avoir mangé;
  • prescrire et ajuster le traitement, le régime alimentaire et le schéma thérapeutique.

Vidéo utile

Pour plus d'informations sur les problèmes cardiaques, voir la vidéo suivante:

Conclusion

  1. Il est déraisonnable de négliger un symptôme tel que la douleur au cœur après avoir mangé. Ses causes sont nombreuses et pas toujours banales. Un symptôme aussi grave peut laisser présager des perturbations irréparables dans le corps.
  2. Il faut se rappeler qu’en plus des gastrites et des ulcères d’estomac, l’infarctus aigu du myocarde ou «angine de poitrine», ainsi que des maladies infectieuses nécessitant un traitement non standard ne peuvent pas être exclus.
  3. Vous ne devriez pas vous soigner vous-même et recourir à la médecine traditionnelle vous-même, seul un médecin expérimenté et qualifié sera en mesure de déterminer pourquoi le cœur a mal après avoir mangé et la cause de ces douleurs, de prescrire le traitement approprié et adéquat.

Vous aimez cet article? Notez ce genre de choses!

Et suivez également les informations du site sur les réseaux sociaux: Vkontakte, Odnoklassniki, Facebook, Twitter ou Google Plus.

Vous avez une question ou une expérience sur le sujet? Posez une question ou parlez-en dans les commentaires.

Articles connexes

Il y avait un petit écart dans la vie pendant la grossesse, lorsque, après avoir mangé dans la région du cœur, la fatigue se faisait sentir. Même pas juste après un repas, mais si nous chantons bien. Surtout si vous vous allongez plus tard que parfois en abusant. Quelques mois d'inquiétude, pas après chaque repas, mais tous les deux ou trois jours. La douleur n'est pas forte, elle n'a pas pris d'analgésiques, naturellement. Juste un sentiment désagréable. J'ai essayé de ne pas me coucher après le repas, mais de faire quelque chose: faire la vaisselle, ranger (en général, être debout). Sur le long terme aussi, après avoir mal au dos, peut-être que ce cœur m'a rendu, je ne sais pas. Même s'asseoir la première demi-heure après avoir mangé était difficile. Ensuite, tout est allé de soi et après la grossesse ne s'est pas manifesté. En général, je n’ai jamais eu de problèmes cardiaques, alors je n’ai même pas pensé à la nécessité d’aller chez le médecin. Mais si j'étais très inquiet, j'irais certainement. Ne négligez pas tout de même cela.

Douleur au coeur après avoir mangé. Pourquoi le syndrome gastrocardique apparaît-il?

Tous les processus dans le corps sont accompagnés d'un travail accru du système circulatoire et nerveux. Le nerf vague, qui appartient à la paire X de nerfs crâniens, innerve de nombreux organes et processus. Avec l'excitation excessive du nerf vague, on observe des modifications fonctionnelles du système cardiovasculaire, appelées syndrome gastrocardiaque. Cette pathologie s'appelle également le syndrome de Rechmeld. Le syndrome se développe chez les personnes souffrant de troubles du système vasculaire.

Pourquoi après avoir mangé un syndrome gastrocardiaque?

De nombreux experts estiment que le syndrome gastrocardiaque se développe chez l'homme dans le contexte de changements athérosclérotiques. Ils expliquent cela par le phénomène de «vol» de la circulation coronaire lorsque l'estomac est trop rempli de masses alimentaires.

Lorsque les aliments pénètrent dans l'estomac, les mécanorécepteurs et les chimiorécepteurs réagissent à ce processus avec une sensibilité accrue. Ces récepteurs sont situés dans le bas de l'œsophage, dans l'estomac et dans les parties initiales de l'intestin. La sensibilité des récepteurs entraîne une surexcitation du nerf vague et un syndrome gastrocardiaque se développe.

Les personnes en surpoids et ayant un système nerveux labile sont plus sensibles à une stimulation excessive du nerf vague. En outre, le syndrome gastrocardique se développe sur le fond de l'ulcère gastrique, la hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme, les néoplasmes œsophagiens et le ventricule cardiaque de l'estomac.

Symptômes caractéristiques du syndrome gastrocardiaque

L'attaque du syndrome gastrocardiaque se développe après un repas. Le patient ressent un changement de rythme cardiaque, une perturbation du rythme cardiaque, une douleur dans la région du cœur. La douleur cardiaque peut être d'une nature différente - brûlure, douleur, oppression, acquérant parfois une nature intense qui ressemble à une attaque d'angine de poitrine et qui provoque souvent la peur de la mort. L'attaque d'une telle douleur peut durer plusieurs heures. Les patients peuvent clairement définir l'emplacement de la douleur - à gauche derrière le sternum, dans la région du cœur, une douleur qui ne rayonne nulle part.

L'apparition du syndrome gastrocardiaque s'accompagne d'une augmentation de la pression artérielle, d'une pâleur, d'une protrusion de sueur froide sur la peau et de vertiges. Une caractéristique du syndrome est la disparition des symptômes après le vomissement, que le patient provoque lui-même, ou la disparition des symptômes après des éructations prolongées.

Quel est le diagnostic de syndrome gastrocardiaque?

Fondamentalement, le diagnostic du syndrome gastrocardiaque est basé sur l'exclusion de la pathologie cardiaque et d'autres maladies du médiastin. À cette fin, les patients reçoivent un électrocardiogramme et ne présentent habituellement aucun signe d’ischémie myocardique. Pour exclure une hernie de l’ouverture œsophagienne du diaphragme, une échographie des organes abdominaux et une radiographie de contraste sont réalisées. Ces méthodes de recherche excluront la pathologie du foie et du pancréas.

Pour le diagnostic du syndrome gastrocardiaque, l'examen endoscopique est strictement interdit, car une irritation des zones de récepteurs de l'œsophage et de l'estomac entraîne une excitation excessive du nerf vague et un arrêt cardiaque est possible. Afin de diagnostiquer un ulcère peptique, ces patients subissent un test respiratoire à l'uréase.

Diet - le meilleur traitement du syndrome gastrocardiaque

Le traitement de cette pathologie consiste en une nutrition fractionnée et une psychothérapie appropriées. Les repas doivent être de petites portions, en évitant de trop manger. Il est important de limiter l'utilisation de produits chimiques grossiers et de produits conduisant à une formation excessive de gaz. En cas d'excès de poids, sa normalisation est recommandée.

Avant de manger, la prise d'antispasmodiques recommandée. En l'absence de pathologie organique, la psychothérapie est la méthode de traitement la plus efficace. Le traitement médicamenteux du syndrome gastrocardiaque consiste en l'utilisation de sédatifs et de sédatifs.

En raison de l’inefficacité du traitement médicamenteux de la pathologie organique, il est procédé à un traitement chirurgical visant à suturer l’anneau herniaire, à réparer l’estomac et à renforcer le ligament œsophagien - diaphragmatique.

Vous ne devez pas ignorer ces symptômes, car la douleur ressentie au cœur après la première repas ne signifie pas toujours un syndrome gastrocardiaque.

Syndrome gastrocardique

Le syndrome gastrocardique (syndrome de Rehmelda) est un complexe d'anomalies cardiaques survenant après un repas, en particulier lorsque l'on a trop mangé.

Signes de

Après avoir mangé, le patient atteint du syndrome gastrocardiaque ressent des palpitations, une pression et des douleurs dans la région du cœur, un changement du rythme cardiaque, des sauts de pression, des vertiges. Cependant, les éructations ou les vomissements, que vous devez causer vous-même, améliorent généralement l'état.

En outre, les patients peuvent ressentir de la peur lors de la manifestation du symptôme gastrocardiaque. Leur peau est pâle, des sueurs froides coulent sur leurs corps.

Description

Le syndrome gastrocardique a été décrit par L. Rechmeld en 1912. Certes, il considérait cet état comme une forme particulière de névrose du coeur.

Le syndrome gastrocardiaque perturbe le travail du cœur et des artères coronaires. Cela se produit par réflexe, en raison de l'irritation des récepteurs de l'œsophage et de la région cardiaque de l'estomac. Et comme le cœur est relié à de nombreux organes par des arcs réflexes (voies par lesquelles passent les impulsions des récepteurs aux organes), ceci permet, d'une part, de masquer les maladies cardiaques comme des maladies d'autres organes, par exemple l'infarctus du myocarde, masqué comme un ulcère gastrique. Mais, d'autre part, les organes situés à proximité du cœur peuvent également être déguisés en maladie cardiaque, ce qui se produit dans le cas du syndrome gastrocardiaque.

Facteurs de risque du syndrome gastrocardiaque:

En outre, le syndrome de Rehmelda peut se développer avec un ulcère gastrique, un cancer du cardia ou de l'œsophage.

Diagnostics

Il est assez difficile de diagnostiquer le syndrome gastrocardiaque, car il est masqué par une maladie cardiaque. Seul un médecin peut le faire et seulement après un examen approfondi et un interrogatoire du patient.

Au cours de l'enquête, vous devez faire:

Mais la détection et les discussions de groupe n'est pas recommandée, car ces études peuvent entraîner une détérioration du patient.

Une attention particulière doit être portée à la condition cardiaque du patient, si un inconfort à la poitrine est présent non seulement après avoir mangé - peut-être que c'est l'angine de poitrine qui débute.

Traitement

L’attention principale dans le traitement du syndrome gastrocardiaque devrait être portée au régime. Il devrait y avoir un patient souvent, mais en petites portions. Trop manger ou boire beaucoup de liquides à la fois n'est pas impossible. Le dernier repas ne devrait pas être moins de trois heures avant le coucher. Il est impératif d'exclure les aliments qui causent le météorisme ou la constipation chez un patient.

Le syndrome gastrocardique et les médicaments sont traités. Les sédatifs et les antispasmodiques donnent un bon effet s’ils sont pris 20-30 minutes avant les repas. De plus, les antispasmodiques sont mieux à injecter.

Mode de vie

La règle principale pour une personne souffrant du syndrome gastrocardiaque est de ne pas trop manger! Dans votre régime alimentaire, vous devez éliminer les aliments gras épicés. Tous les aliments doivent être chauds. Vous ne devriez pas refuser la viande, cependant, dans le régime devrait être autant que possible de fruits et légumes. Mais n'en faites pas trop, la fibre est bonne, elle dégage les intestins, mais son excès peut causer la constipation.

Pourquoi le cœur peut faire mal après un repas: les causes et leur élimination

Quand, après avoir mangé, cela fait mal au moins une fois dans la région du cœur, mais tout le monde l'a senti. Certains se tournent immédiatement vers un cardiologue, d'autres ignorent le problème, dans l'intention de trop manger. Mais dans l'un ou l'autre cas, la lourdeur du sternum au centre est causée par le stress constant, l'abus d'alcool, le tabagisme et la dégradation de l'environnement.

Une douleur intense au sternum au milieu ne se produit pas toujours lorsque vous mangez trop. Le plus souvent, il s'agit d'un signe de complications pathologiques dans le corps, qui indiquent la manifestation de la maladie de nature cardiaque, vasculaire, pulmonaire, gastro-intestinale, infectieuse et psychologique.

Grâce à certains tests, vous serez en mesure d'identifier la cause de ce qui est malade dans la région du cœur et de suivre un traitement.

Pressions cardiaques douloureuses au coeur

Causes de douleurs cardiaques après avoir mangé

De nombreux facteurs peuvent provoquer une pression désagréable et des douleurs au cœur après avoir mangé.

Gastrite

Gastrite - processus inflammatoire qui recouvre la cavité de la muqueuse gastrique et conduit à l'échec de son travail.

L'une des principales causes de la manifestation de la maladie est la formation d'anticorps dirigés contre les propres cellules de l'estomac. Parfois, une pathologie survient à l'arrière-plan:

  • pas de nourriture de régime obéissance;
  • abus d'alcool;
  • le tabagisme;
  • échec de la régulation normale du système nerveux humain.
Gastrite

La gastrite sous forme chronique ne suggère pas la présence de certains symptômes en dehors de la période d'exacerbation. Et en fonction du type de gastrite manifestée, en l’absence de menu diététique, la douleur apparaît immédiatement ou dans la demi-heure suivant le repas.

Un ulcère d'estomac peut-il causer de la douleur après avoir mangé?

Bien sûr que oui. Après tout, une manifestation obligatoire de cette maladie pathologique est un défaut ulcératif de la cavité gastrique.

Et, selon le lieu de l'ulcère, des attaques d'aggravation peuvent accompagner:

  • douleur au coeur après avoir mangé une demi-heure ou une heure après avoir mangé. Il peut y avoir des douleurs affamées qui se manifestent la nuit.
  • phénomènes de dispersion;
  • de telles attaques peuvent donner des exacerbations à certaines saisons de l'année, par exemple: en automne ou au printemps.

Le syndrome douloureux ne disparaît pas après:

  • utilisation d'antiacides et de médicaments antisécrétoires;
  • Appliquer une bouillotte sur le site de la douleur.

Trop manger

Une surconsommation constante entraîne une indigestion, qui devient un provocateur actif de la douleur dans le sternum. Il y a une formation accrue de gaz et une sensation de lourdeur après avoir mangé. Bien que la fatigue après le repas puisse être une réaction (réaction) aux produits, par exemple: des bonbons ou des produits à base de farine. L'ail peut provoquer une gêne. Tout dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Que dois-je faire si mon cœur me fait mal après un repas?

Ceux qui ont déjà ressenti une douleur à la poitrine après avoir mangé tentent de comprendre les causes de ce phénomène et les mesures à prendre.

Compte tenu du fait que divers facteurs peuvent causer des douleurs cardiaques après un repas, divers facteurs doivent être examinés. Seuls des experts hautement spécialisés aideront à identifier la cause de l'inconfort. Il est nécessaire de faire appel à un thérapeute, un cardiologue, un neurologue, un gastro-entérologue, un chirurgien, un oncologue et, le cas échéant, à un psychologue. Mais personne ne dit que vous devriez prendre rendez-vous avec tous les médecins en même temps. Venez chez le thérapeute, il vous examinera et vous dirigera vers des spécialistes restreints.

Ce n'est qu'après un rendez-vous chez le médecin et une série de tests que vous pouvez déterminer la cause d'une douleur cardiaque après avoir mangé.

Il est nécessaire de mener une série d'études de laboratoire et cliniques permettant de déterminer:

  • pourquoi il y a une douleur dans le coeur après avoir mangé;
  • assigner une nutrition appropriée et équilibrée dans un cas particulier, un traitement médicamenteux.

Il n’est pas nécessaire de reporter au médecin le traitement ultérieur. Après tout, la détection rapide des pathologies au stade initial de développement assurera l'efficacité du traitement et le rétablissement complet.

Pourquoi s'embêter avec des douleurs au cœur après avoir mangé et que faire?

Tout le monde peut tomber malade après avoir mangé dans le sternum, sauf que tout le monde n'y prête pas attention, oubliant ainsi un symptôme pour trop manger. En fait, ce syndrome ne devrait pas passer inaperçu, car il peut indiquer des problèmes de tractus gastro-intestinal et de cœur, ainsi que des connotations psychologiques.

Quelles sont les raisons?

Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine de douleurs dans le sternum après avoir mangé, dont certains sont associés à des pathologies graves. Considérez chacun d'eux.

Trop manger

Une consommation excessive et fréquente d'aliments peut provoquer une indigestion pouvant entraîner de graves douleurs cardiaques. Cela est dû à la fatigue accrue due aux gaz et aux aliments. Il y a aussi des aliments qui peuvent causer des douleurs cardiaques, y compris l'ail.

Problèmes avec les organes digestifs

Une gêne mammaire survenant après un repas peut indiquer différentes pathologies du tractus gastro-intestinal:

  • Gastrite. En raison du processus inflammatoire, qui s'accompagne de cette pathologie, il existe un certain nombre de défaillances des organes du tractus gastro-intestinal (GIT). En règle générale, les douleurs à la poitrine se produisent après ou pendant le repas lui-même. Comme ils peuvent être de nature différente et d’intensité différente, on confond souvent ce symptôme avec la manifestation d’une crise cardiaque, mais si la douleur est accompagnée de manifestations concomitantes, nous pouvons parler en toute sécurité de la gastrite. Ces manifestations comprennent: brûlures d'estomac persistantes, éructations, vomissements, distension abdominale, grondement dans l'estomac.
  • RGO (reflux gastro-oesophagien). La maladie se caractérise par le mouvement inverse du contenu de l'estomac dans l'œsophage. Dans ce cas, l'acide gastrique, atteignant l'arrière de la gorge, provoque des sensations désagréables et un goût désagréable dans la bouche. Les nausées et les brûlures d'estomac sont les principaux symptômes de la pathologie. Avec eux, la maladie peut être accompagnée de douleurs à la poitrine.
  • Un ulcère à l'estomac. Lors d'une exacerbation, la maladie peut entraîner des douleurs cardiaques dont l'intensité dépend de la localisation de l'ulcère et de son état. Les crises douloureuses commencent immédiatement après le repas, ainsi qu’en 30 à 60 minutes. Il est important que la douleur ne s'atténue pas lors de la prise de pilules ou de l'application d'un coussin chauffant.
  • Hernie de l'oesophage. La douleur dans la région du sternum, qui devient plus intense après avoir mangé ou couché, indique une hernie de l'œsophage. Cette maladie s'accompagne également de nausées et de brûlures d'estomac. À la douleur s'ajoutent la tachycardie et la bradycardie. En général, une personne peut souffrir de vertiges.
  • Indigestion Si la nourriture ne passe pas par l'estomac par l'estomac à cause d'une indigestion, des douleurs fantômes dans le cœur sont observées. Dans le même temps, il est difficile d’avaler des aliments.
  • Syndrome de dumping. Se produit après une chirurgie pour une gastrectomie. Les symptômes associés peuvent inclure: chute de tension, vertiges, transpiration intense, perte de conscience. Cela est dû au fait que les aliments non transformés pénètrent rapidement dans l'estomac dans l'intestin grêle, ce qui entraîne un étirement des parois de l'organe creux, la libération d'histamine et de kinines, qui augmentent la motilité du péristaltisme.
  • Pancréatite Une douleur insupportable après avoir mangé à la poitrine, en particulier après avoir mangé des aliments gras et frits, indique une pancréatite. Un symptôme de douleur est observé quelques heures après le lever de la table et s'accompagne de nausées. Parfois, la douleur donne dans l'épaule gauche, l'omoplate. Une personne s'inquiète de ces manifestations - perte d'appétit, aversion pour les aliments gras et frits, ballonnements, stéatorrhée.
  • Maladies de la vésicule biliaire. Ils peuvent provoquer des douleurs au sternum, surtout après avoir mangé des aliments gras. Les autres symptômes de la pathologie de la vésicule biliaire sont les suivants: douleur au côté droit de l'abdomen, perte d'appétit, nausées et vomissements.

Problèmes cardiaques

Parmi les problèmes cardiaques pouvant entraîner une gêne thoracique après avoir mangé, il y a:

  • Angine de poitrine La maladie est également appelée angine de poitrine et est une forme de maladie coronarienne, qui se manifeste par des accès de douleur à la poitrine. Dans ce cas, vous devez enrichir votre alimentation en fruits et légumes, en éliminant les aliments lourds.
  • Infarctus du myocarde. Symptôme préoccupant après un infarctus du myocarde de type gastritique, caractérisé par une douleur dans la région épigastrique. Les symptômes ressemblent beaucoup à ceux de la gastrite. Un appel urgent au médecin est requis.

Maladies respiratoires

Les maladies des poumons et de la plèvre peuvent être accompagnées de douleurs à la poitrine, même après avoir mangé. Si la douleur est localisée directement dans le sternum, au milieu, cela indique une trachéobronchite. En règle générale, la pathologie se développe sur le fond de ARVI.

Syndrome gastrocardique

Il s’agit d’une pathologie dont le développement se situe à la jonction de la cardiologie et de la gastro-entérologie. Il représente l'excitation du nerf vague qui se déroule comme une crise cardiaque.

De nombreux experts estiment que ce syndrome est une conséquence de l'athérosclérose des vaisseaux coronaires. Lorsque la nourriture pénètre dans l'estomac, la circulation sanguine cardiaque déjà perturbée est réduite, ce qui est provoqué par une douleur à la poitrine. L'exacerbation de cette pathologie contribue à la dystonie végétative (VVD).

Raisons psychologiques

Les problèmes d’organes internes peuvent provoquer des douleurs après un repas, mais aussi des causes psychologiques:

  • Cardioneurose. Si les tests ne donnent aucun résultat, alors il s’agit du caractère psychogène de la douleur - la cardionévrose. Cette pathologie se caractérise par une sensation de «pierre dans la poitrine» et une boule derrière le sternum après avoir mangé. Une augmentation du rythme cardiaque, des interruptions du rythme et d'autres symptômes associés surviennent après des expériences intenses.
  • Troubles de panique. Après avoir mangé, des douleurs cardiaques peuvent survenir en raison de divers troubles de panique, anxiété, stress et TRI.

Diagnostics

Afin de déterminer exactement ce qui a causé la douleur au cœur après avoir mangé, il est nécessaire de passer une série d'examens:

  • Électrocardiographie. La procédure révélera le dysfonctionnement du coeur.
  • Échographie du système cardiovasculaire et des organes gastro-intestinaux. Vous permet de déterminer s'il existe des pathologies du coeur, de l'estomac, des intestins, du foie.
  • Radiographie de contraste. La procédure vise à identifier les maladies des organes abdominaux.

Que faire Recommandations de traitement

Il sera possible de choisir un traitement spécifique seulement après avoir reçu les résultats de la recherche, mais il existe une liste de certaines règles, en respectant laquelle la condition peut être grandement soulagée

  • refuser le chocolat, les aliments épicés et gras, le café et les boissons alcoolisées;
  • les agrumes et leurs jus, ainsi que les tomates, irritent l'œsophage; ils doivent donc être exclus du régime alimentaire;
  • modifiez votre régime alimentaire - mangez régulièrement 3 à 4 fois par jour en petites portions;
  • établir un régime de boire - boire 7-8 verres d'eau par jour;
  • marcher régulièrement après les repas, ce qui est bon pour une bonne digestion.

Ainsi, la douleur dans le cœur après avoir mangé n'est pas un symptôme qui devrait être ignoré. Cette pathologie peut être causée par des maladies graves nécessitant un traitement immédiat. Vous ne devez pas vous soigner vous-même ni essayer de soulager la maladie en utilisant des méthodes de médecine traditionnelle. Seul un médecin peut déterminer la cause de la douleur et prescrire le traitement approprié.

Après avoir mangé mon coeur fait mal

Vous apprendrez de cet article: quelles maladies peuvent être accompagnées de douleurs dans la région du cœur, pouvons-nous apprendre les caractéristiques de la douleur, comment le coeur souffre et comment d’autres organes sont blessés. Pourquoi devez-vous faire attention aux symptômes supplémentaires? Que faire lorsque des douleurs cardiaques sont apparues et quel spécialiste contacter.

  • Caractéristiques de la douleur dans la maladie cardiaque
  • Si pas le coeur, alors quoi?
  • Diagnostic: principaux signes de douleurs cardiaques et non cardiaques
  • Que faire, comment aider

Le cœur est un organe vital associé à tous les organes et tissus du système plexus vasculaire et nerveux. Par conséquent, la douleur dans la région de la poitrine où elle se trouve est toujours perçue comme un signe de pathologie cardiaque. Mais ce n’est que dans 60 à 70% des cas. Environ 30 à 40% des douleurs ne sont pas d'origine cardiaque et sont associées à la pathologie d'autres systèmes.

Il est possible d'arrêter complètement (soulager) les douleurs cardiaques, mais cela ne suffit pas pour se débarrasser de la maladie causale dont ils sont le symptôme. Afin de résoudre ce problème, vous devez contacter un spécialiste qui possède le plus de connaissances sur l'origine des douleurs cardiaques. Cela peut être un cardiologue, un médecin généraliste ou un médecin de famille.

Caractéristiques de la douleur dans la maladie cardiaque

Le cœur peut faire mal de différentes manières: il écrase, poignarde, gémit, se brûle, cuit; et avec des forces différentes, du léger inconfort aux sensations intenses et douloureuses. La localisation peut aussi être différente, mais correspond toujours à la localisation du cœur: la région du sternum, la moitié gauche de la poitrine et les zones proches (moitié gauche du cou, épaule, omoplate, région paravertébrale et interscapulaire).

Si écrase

La douleur la plus commune qui survient dans les maladies cardiaques est la pression (à 95–99%). Il indique une violation de la circulation sanguine dans les artères coronaires, la maladie coronarienne et l'angine de poitrine.

Ses caractéristiques typiques sont:

  • Il est provoqué et amplifié par tout effort physique, expérience ou stress psycho-émotionnel.
  • Il est localisé clairement derrière le sternum ou à sa gauche.
  • Peut donner dans la main gauche et la spatule.
  • Accompagné d'une sensation de manque d'air, d'essoufflement et de faiblesse.
  • Passe au repos après la fin du stress ou de la prise de nitroglycérine.

Des manifestations similaires sont possibles avec les dommages inflammatoires du myocarde - myocardite. Pour distinguer l'angine de poitrine de l'inflammation, il sera utile d'ajouter des critères supplémentaires au tableau.

Douleur pressante dans le coeur - un signe fiable de maladie cardiaque.

Si cuire

La douleur derrière le sternum ou dans le côté gauche de la poitrine peut être aiguë, brûlante. Les patients disent que leur cœur leur fait mal, comme s'il était en train de brûler, leur brûlait à la poitrine. De telles caractéristiques du syndrome de la douleur chez 95 à 99% indiquent une pathologie cardiaque particulièrement dangereuse:

1. Infarctus du myocarde

  • Cuit derrière le sternum et donne à la moitié gauche du cou, l'omoplate, l'épaule.
  • Se produit soudainement ou après une douleur pressante précédente, plus souvent lors d'un stress physique ou psycho-émotionnel.
  • Accompagné d'une baisse de pression, battements de coeur fréquents, transpiration, peur de la mort, essoufflement sévère.
  • Les analgésiques ou la nitroglycérine ne soulagent pas les symptômes.

2. Embolie pulmonaire

Il s’agit d’un blocage des vaisseaux pulmonaires par des caillots de sang qui y pénètrent par les veines des membres inférieurs. Selon les caractéristiques de la douleur et des manifestations cliniques, la maladie est difficile à distinguer de l'infarctus du myocarde (ils sont presque identiques).

3. Anévrisme disséquant de l'aorte

Avec cette pathologie, il se produit une rupture de la partie élargie anormalement du plus grand vaisseau du corps près du lieu de sortie du coeur.

Douleur brûlante semblable à un infarctus, mais:

En cas de douleur aiguë au cœur, vous devez d’abord réfléchir aux maladies les plus graves pouvant entraîner la mort si le patient ne reçoit pas de soins d’urgence.

Si ça poignarde

La douleur à la suture n’est pas spécifique aux maladies cardiaques, mais elle peut en indiquer 20 à 25%. Ceux-ci peuvent être:

Si les sensations de poignardage sont associées à ces maladies, elles sont:

  • Permanent et ne dépendent pas de la position du corps ou de certains mouvements (tourner ou incliner le corps, lever le bras);
  • peut augmenter lors de la marche ou du stress psycho-émotionnel;
  • accompagné de faiblesse générale ou d'irritabilité;
  • les palpitations sont spasmodiques ou perturbées;
  • peut augmenter à la hauteur d'une respiration profonde.

Environ 80% des douleurs lancinantes dans la région du cœur sont le symptôme d'affections non associées à une pathologie cardiaque.

Si gémissements ou inconfort

La douleur et l’inconfort du cœur sont les types de cardialgie les plus non spécifiques, en fonction des caractéristiques desquelles il est impossible de savoir à quoi ils sont associés et quoi faire. Ils indiquent également que le cœur fait mal, de même que les maladies d'autres organes et systèmes (muscles et nerfs, poumons et plèvre, estomac et œsophage). Par conséquent, seuls ils ne peuvent pas être guidés. Il faut porter une attention particulière à l'état général, à l'âge du patient et aux autres manifestations caractéristiques de la pathologie cardiaque:

Tous ces symptômes, associés à une douleur ou à une gêne au cœur, peuvent indiquer l’une de ses maladies: des cardialgies secondaires inoffensives chez les personnes en bonne santé, en passant par la surcharge corporelle, à une forme indolore d’infarctus du myocarde et d’embolie pulmonaire. Pour établir la véritable cause, il est nécessaire de faire des examens dont le volume ne peut être décidé que par un spécialiste (cardiologue, généraliste, médecin de famille).

Si ce n'est pas le coeur - quoi?

En général, la douleur, localisée dans la région du cœur - derrière le sternum et la face antérieure de la moitié gauche du thorax, indique que la pathologie n'est pas de cet organe. Ils peuvent être causés par les lésions décrites dans le tableau.

Pour comprendre pourquoi il s’agissait d’une douleur au cœur, faites attention à leur nature (aiguë, brûlante, douloureuse, etc.), mais également à d’autres symptômes existants. Mais rappelez-vous qu’elles ne sont pas toujours liées entre elles, car elles peuvent être des manifestations combinées de différentes maladies chez une même personne (par exemple, une pathologie de l’œsophage et une maladie ischémique ou une pleuropneumonie et une névralgie intercostale).

Diagnostic: principaux signes de douleurs cardiaques et non cardiaques

Le tableau décrit les critères et les signes les plus fréquents permettant de déterminer ce qui est lié à la douleur dans la région du cœur - avec ou sans défaite. Ces données aideront à comprendre ce qu’il faut faire avec un malade et s’il a besoin de soins d’urgence.

Que faire, comment aider

Si la cause de la douleur vous est inconnue

Si vous ne pouvez pas déterminer la cause de la douleur cardiaque - quelle que soit la cause de son apparition, procédez comme suit:

En cas de douleurs thoraciques cardiaques ou non cardiaques, Citramon, Copacil ou tout autre médicament contenant de la caféine ne doit en aucun cas être pris!

Si vous connaissez la cause de la douleur

Si vous connaissez la cause exacte ou exacte de la douleur cardiaque, en plus des événements principaux, procédez comme suit:

  1. Avec angine de poitrine:
  • Prenez la nitroglycérine sous la langue;
  • Chew Cardiomagnyl ou un autre médicament contenant de l'acide acétylsalicylique;
  • avec une pression et un pouls normaux ou élevés, des bêta-bloquants peuvent être pris (métoprolol, bisoprolol, nébival);
  • Garder la douleur plus de 30 minutes est une raison pour faire un appel en ambulance;
  • Si la douleur disparaît, contactez votre cardiologue, votre médecin généraliste ou votre médecin de famille.
  1. Avec la myocardite et la péricardite, tout ce qui peut être fait dans la première étape des soins est de prendre des analgésiques. Assurez-vous de consulter votre cardiologue et le plus tôt sera le mieux.
  2. En cas de névralgie intercostale, d'ostéochondrose ou d'autres problèmes de la colonne vertébrale, prenez des analgésiques (Analgin, Diclofenac, Dolarin, Nimid) et consultez un neurologue.
  3. Si vous avez des problèmes d'estomac et d'œsophage, suivez le régime. Vous pouvez également prendre des médicaments contre la douleur: Omez, Famotidine, Maalox, Motorix, Motilium. Pour une aide spécialisée, contactez votre gastro-entérologue.

La douleur cardiaque est un symptôme non seulement de la maladie cardiaque. Chaque fois qu'il apparaît, il faut avant tout exclure sa pathologie (cette affection est la plus dangereuse et nécessite le plus souvent des soins médicaux d'urgence).

Types d'extrasystoles

Des extrasystoles apparaissent:

  • avec des modifications organiques du cœur et des vaisseaux sanguins (anomalies congénitales et acquises, maladies inflammatoires, cardiomyopathies) ou la présence de maladies d'autres organes et systèmes (thyroïde, maladies neurologiques, maladies auto-immunes, pathologie du foie et des reins);
  • sous divers états fonctionnels.

Il existe deux types d’extrasystoles:

  • charges excessives;
  • le stress;
  • mauvaises habitudes (abus d'alcool, nicotine, café);
  • fièvre et intoxication;
  • dystonie vasculaire végétative;
  • jours critiques pour les femmes;
  • régime alimentaire malsain (consommation excessive d'aliments et consommation systématique d'aliments lourds, gras ou frits).

Causes de l'arythmie après avoir mangé

Après avoir mangé, l'arythmie a un caractère fonctionnel et dépend de l'interaction des organes et des systèmes corporels ainsi que des caractéristiques du corps. Ce phénomène est bénin et ne nécessite aucune correction médicale.

Assez souvent, des arythmies légères se produisent après l'ingestion de fast food ou de repas copieux, avec la consommation fréquente d'aliments de longue conservation, saturés en sodium, d'agents de conservation et d'arômes.

En outre, on peut observer des extrasystoles ou une tachycardie lors de la consommation fréquente de boissons sursaturées en caféine (café, énergie tonifiante et stimulante, Coca-Cola, thé noir fort).

La principale cause d'arythmie après avoir mangé est considérée comme un flux sanguin actif dans l'estomac, destiné à stimuler les processus de digestion et d'évacuation des aliments. En même temps, le cœur est déficient en sang et, pour compenser l'activité cardiaque normale, il commence à diminuer plus souvent avec une augmentation de l'intensité des contractions.

Par conséquent, les patients constatent une augmentation significative des contractions cardiaques 10 à 20 minutes après avoir mangé, des perturbations dans son travail, qui disparaissent progressivement ou diminuent d'elles-mêmes.

Il aggrave l'arythmie après avoir mangé - en prenant une position horizontale du corps (les personnes susceptibles de développer des extrasystoles ou des tachyarythmies ne doivent pas se coucher après un repas) - cela aggrave encore l'écoulement d'une grande masse de sang du cœur et aggrave la gravité et les manifestations cliniques de l'arythmie.

Le syndrome gastrocardique se manifeste souvent:

  • avec IRR;
  • avec une grande ouverture;
  • avec l'obésité;
  • avec une alimentation excessive, la fermentopathie.

Les symptômes

Les principaux signes d'arythmie après avoir mangé sont:

  • malaise dans la région du cœur, sensations de compression et de contraction dans la poitrine, courts spasmes, interruptions du travail du cœur;
  • palpitations cardiaques;
  • essoufflement;
  • étourdissements légers, parfois des évanouissements à la suite d'une baisse de la pression artérielle et de la circulation sanguine du cerveau;
  • faiblesse musculaire;
  • transpiration excessive, transpiration froide;
  • perte de concentration, baisse de l'activité cérébrale.
  • il y a souvent une sensation de lourdeur dans l'estomac, des nausées.

Tous ces signes sont dus au manque d'oxygène, aux écoulements de sang artériel du cœur et du cerveau dus à la direction du sang riche en oxygène dans le tractus gastro-intestinal, nécessaire au maintien des processus métaboliques.

Le cœur compense le manque d'oxygène par une tachycardie et des extrasystoles isolées. Par conséquent, les extrasystoles individuelles pendant ou après un repas ne sont pas considérées comme dangereuses et ne peuvent pas être traitées.

Mais avec des accès fréquents de tachyarythmie après avoir mangé, l'aggravation des symptômes de l'insuffisance en oxygène, il est nécessaire de reconsidérer sérieusement le mode de vie:

  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • normaliser le régime alimentaire et le régime alimentaire;
  • mener une vie saine et active - s'adonner à des sports calmes, plus souvent au grand air, surtout pendant la période de digestion active des aliments;
  • remplacer les boissons contenant de la caféine par un régime alimentaire sain (eau minérale sans gaz, thé vert, jus de fruits).

Il est important de se rappeler que les facteurs aggravants de l'arythmie après avoir mangé sont pris en compte:

  • le stress;
  • maladies infectieuses accompagnées de fièvre, d'intoxication;
  • la déshydratation;
  • manque de vitamines, de magnésium et de potassium;
  • charges excessives.

Par conséquent, pendant la période d'exposition de ces agents défavorables au corps, il est nécessaire d'écouter votre bien-être, une boisson et des aliments enrichis supplémentaires, la consommation fractionnée d'aliments équilibrés et bien digestibles.

Le développement d’extrasystoles et de tachyarythmies organiques ne peut donc pas être exclu si des anomalies cardiaques permanentes ou une augmentation persistante du rythme cardiaque apparaissent, un appel urgent à un spécialiste et un examen permettant d’exclure une pathologie organique du système cardiovasculaire ou des maladies graves d’autres systèmes: processus hématopoïétiques, endocriniens, nerveux ou auto-immuns, processus oncologiques. les maladies.

Règles de puissance

L'apparition d'épisodes récurrents de tachycardie ou d'extrasystole après avoir mangé est un signal:

  • défaillance possible du système cardiovasculaire;
  • interaction insuffisante des organes et des systèmes du corps;
  • surcharge constante du système digestif avec le besoin d'oxygène et d'énergie supplémentaires pour la digestion complète des aliments;
  • manque d'oxygène aux organes;
  • système nerveux végétatif paradisiaque.

Si, après avoir mangé, une arythmie apparaît, il faut avant tout modifier le régime alimentaire et le mode de vie.

Les règles principales de la nutrition incluent:

  1. Vous ne pouvez pas manger une grande quantité de nourriture à la fois - la nourriture doit être fractionnée, distribuée tout au long de la journée;
  2. Ne vous couchez pas après le déjeuner ou le dîner;
  3. Adhérez aux principes d'une alimentation équilibrée:
    • Il est conseillé de ne pas manger de grandes quantités de sel, sucre, sucreries, viandes grasses et poissons, plats frits et épicés, viandes fumées, cornichons, plats lourds et difficiles à digérer (vermicelles, crêpes, raviolis, raviolis), des produits à longue durée de vie, restauration rapide;
    • augmentation de l'alimentation des produits à base de lait fermenté, des céréales, des herbes, des légumes, des fruits et des aliments riches en fibres.
  4. Organisation des jours de jeûne en présence de surcharge pondérale.
  5. Il est plus courant de manger des aliments bien traités thermiquement et des liquides sous forme de chaleur.
  6. Après avoir mangé, il est conseillé de se promener au grand air.

Traitement

Le syndrome gastrocardique ne nécessite pas de correction médicale - il suffit de normaliser le régime alimentaire et de suivre un régime pour mener une vie saine avec un niveau d'activité physique modéré. En présence de signes d’extrasystoles fonctionnelles ou d’apparition d’attaques douloureuses, le spécialiste peut vous recommander de prendre des antispasmodiques ou des sédatifs.

Signes de

Après avoir mangé, le patient atteint du syndrome gastrocardiaque ressent des palpitations, une pression et des douleurs dans la région du cœur, un changement du rythme cardiaque, des sauts de pression, des vertiges. Cependant, les éructations ou les vomissements, que vous devez causer vous-même, améliorent généralement l'état.

En outre, les patients peuvent ressentir de la peur lors de la manifestation du symptôme gastrocardiaque. Leur peau est pâle, des sueurs froides coulent sur leurs corps.

Description

Le syndrome gastrocardique a été décrit par L. Rechmeld en 1912. Certes, il considérait cet état comme une forme particulière de névrose du coeur.

Le syndrome gastrocardiaque perturbe le travail du cœur et des artères coronaires. Cela se produit par réflexe, en raison de l'irritation des récepteurs de l'œsophage et de la région cardiaque de l'estomac. Et comme le cœur est relié à de nombreux organes par des arcs réflexes (voies par lesquelles passent les impulsions des récepteurs aux organes), ceci permet, d'une part, de masquer les maladies cardiaques comme des maladies d'autres organes, par exemple l'infarctus du myocarde, masqué comme un ulcère gastrique. Mais, d'autre part, les organes situés à proximité du cœur peuvent également être déguisés en maladie cardiaque, ce qui se produit dans le cas du syndrome gastrocardiaque.

Facteurs de risque du syndrome gastrocardiaque:

  • position haute du diaphragme;
  • l'obésité;
  • régime alimentaire malsain, trop manger régulièrement;
  • l'angine de poitrine;
  • athérosclérose;
  • trouble du système nerveux autonome.

En outre, le syndrome de Rehmelda peut se développer avec un ulcère gastrique, un cancer du cardia ou de l'œsophage.

Diagnostics

Il est assez difficile de diagnostiquer le syndrome gastrocardiaque, car il est masqué par une maladie cardiaque. Seul un médecin peut le faire et seulement après un examen approfondi et un interrogatoire du patient.

Au cours de l'enquête, vous devez faire:

  • électrocardiographie (ECG), sans changements pathologiques sur elle;
  • échographie de la cavité abdominale;
  • radiographie.

Mais la détection et les discussions de groupe n'est pas recommandée, car ces études peuvent entraîner une détérioration du patient.

Une attention particulière doit être portée à la condition cardiaque du patient, si un inconfort à la poitrine est présent non seulement après avoir mangé - peut-être que c'est l'angine de poitrine qui débute.

Traitement

L’attention principale dans le traitement du syndrome gastrocardiaque devrait être portée au régime. Il devrait y avoir un patient souvent, mais en petites portions. Trop manger ou boire beaucoup de liquides à la fois n'est pas impossible. Le dernier repas ne devrait pas être moins de trois heures avant le coucher. Il est impératif d'exclure les aliments qui causent le météorisme ou la constipation chez un patient.

Le syndrome gastrocardique et les médicaments sont traités. Les sédatifs et les antispasmodiques donnent un bon effet s’ils sont pris 20-30 minutes avant les repas. De plus, les antispasmodiques sont mieux à injecter.

Mode de vie

La règle principale pour une personne souffrant du syndrome gastrocardiaque est de ne pas trop manger! Dans votre régime alimentaire, vous devez éliminer les aliments gras épicés. Tous les aliments doivent être chauds. Vous ne devriez pas refuser la viande, cependant, dans le régime devrait être autant que possible de fruits et légumes. Mais n'en faites pas trop, la fibre est bonne, elle dégage les intestins, mais son excès peut causer la constipation.

Pourquoi après avoir mangé un syndrome gastrocardiaque?

De nombreux experts estiment que le syndrome gastrocardiaque se développe chez l'homme dans le contexte de changements athérosclérotiques. Ils expliquent cela par le phénomène de «vol» de la circulation coronaire lorsque l'estomac est trop rempli de masses alimentaires.

Lorsque les aliments pénètrent dans l'estomac, les mécanorécepteurs et les chimiorécepteurs réagissent à ce processus avec une sensibilité accrue. Ces récepteurs sont situés dans le bas de l'œsophage, dans l'estomac et dans les parties initiales de l'intestin. La sensibilité des récepteurs entraîne une surexcitation du nerf vague et un syndrome gastrocardiaque se développe.

Les personnes en surpoids et ayant un système nerveux labile sont plus sensibles à une stimulation excessive du nerf vague. En outre, le syndrome gastrocardique se développe sur le fond de l'ulcère gastrique, la hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme, les néoplasmes œsophagiens et le ventricule cardiaque de l'estomac.

Symptômes caractéristiques du syndrome gastrocardiaque

L'attaque du syndrome gastrocardiaque se développe après un repas. Le patient ressent un changement de rythme cardiaque, une perturbation du rythme cardiaque, une douleur dans la région du cœur. La douleur cardiaque peut être d'une nature différente - brûlure, douleur, oppression, acquérant parfois une nature intense qui ressemble à une attaque d'angine de poitrine et qui provoque souvent la peur de la mort. L'attaque d'une telle douleur peut durer plusieurs heures. Les patients peuvent clairement définir l'emplacement de la douleur - à gauche derrière le sternum, dans la région du cœur, une douleur qui ne rayonne nulle part.

L'apparition du syndrome gastrocardiaque s'accompagne d'une augmentation de la pression artérielle, d'une pâleur, d'une protrusion de sueur froide sur la peau et de vertiges. Un symptôme caractéristique du syndrome est la disparition des symptômes après le vomissement, que le patient provoque indépendamment, ou la disparition des symptômes après une longue éructation aérienne.

Quel est le diagnostic de syndrome gastrocardiaque?

Fondamentalement, le diagnostic du syndrome gastrocardiaque est basé sur l'exclusion de la pathologie cardiaque et d'autres maladies du médiastin. À cette fin, les patients reçoivent un électrocardiogramme et ne présentent habituellement aucun signe d’ischémie myocardique. Pour exclure une hernie de l’ouverture œsophagienne du diaphragme, une échographie des organes abdominaux et une radiographie de contraste sont réalisées. Ces méthodes de recherche excluront la pathologie du foie et du pancréas.

Pour le diagnostic du syndrome gastrocardiaque, l'examen endoscopique est strictement interdit, car une irritation des zones de récepteurs de l'œsophage et de l'estomac entraîne une excitation excessive du nerf vague et un arrêt cardiaque est possible. Afin de diagnostiquer un ulcère peptique, ces patients subissent un test respiratoire à l'uréase.

Diet - le meilleur traitement du syndrome gastrocardiaque

Le traitement de cette pathologie consiste en une nutrition fractionnée et une psychothérapie appropriées. Les repas doivent être de petites portions, en évitant de trop manger. Il est important de limiter l'utilisation de produits chimiques grossiers et de produits conduisant à une formation excessive de gaz. En cas d'excès de poids, sa normalisation est recommandée.

Avant de manger, la prise d'antispasmodiques recommandée. En l'absence de pathologie organique, la psychothérapie est la méthode de traitement la plus efficace. Le traitement médicamenteux du syndrome gastrocardiaque consiste en l'utilisation de sédatifs et de sédatifs.

Avec l'inefficacité du traitement médicamenteux de la pathologie organique, un traitement chirurgical est réalisé, qui vise à suturer l'anneau herniaire, à fixer l'estomac et à renforcer le ligament œsophagien - diaphragmatique.

Vous ne devez pas ignorer ces symptômes, car la douleur ressentie au cœur après la première repas ne signifie pas toujours un syndrome gastrocardiaque.