Douleurs cardiaques liées à l'ostéochondrose - différences par rapport à d'autres maladies, traitement

Ostéochondrose - une maladie courante de la colonne vertébrale, qui provoque de nombreuses sensations désagréables. Le symptôme principal de l'exacerbation de la maladie est l'apparition d'une douleur spécifique derrière les côtes du thorax.
La douleur cardiaque liée à l'ostéochondrose est un symptôme spécifique d'une maladie articulaire. Se pose en arrière-plan des lésions des vertèbres dans la région thoracique ou cervicale. Le facteur ne représente pas une menace directe pour la vie et la santé du patient, mais peut provoquer le développement de pathologies cardiaques assez dangereuses s'il n'est pas pris au moment opportun d'éliminer les mesures.

Différences de douleur cardiaque d'autres maladies

La douleur cardiaque, provoquée par des processus négatifs dans le myocarde et par l'ostéochondrose, présente des différences significatives. Tout d'abord, ce sont les conséquences d'un symptôme dangereux, de régularité et de progrès.

Avec la défaite de l'aorte et des vaisseaux sanguins du cœur, la douleur est un signe incontestable d'aggravation de l'état du patient, pouvant entraîner une crise cardiaque. Elle a un caractère constant et croissant.

L'ostéochondrose se manifeste par des douleurs cardiaques comme suit:

  • Des douleurs surviennent lorsque des mouvements physiques naturels sont exécutés - courir, marcher, onduler, tourner la tête. Il peut également provoquer une forte toux, un hoquet ou un rire.
  • L'inconfort dure de quelques jours à un mois. Au cours de cette période, le patient ressent un picotement modéré derrière le sternum, le confondant par erreur avec des anomalies cardiaques.
  • Au matin, la douleur s'intensifie. Cela est dû à une position anormale du corps pendant le sommeil ou à un lit inconfortable qui provoque des spasmes musculaires.
  • Si le diagnostic d'ostéochondrose a déjà été posé, la douleur derrière le sternum est toujours le premier signe d'une exacerbation de la maladie. La réception des principaux médicaments - AINS, analgésiques, corticostéroïdes, élimine rapidement la manifestation de la pathologie.
  • La douleur survient immédiatement après un soupir profond, un éternuement, en raison de l'impact sur la colonne vertébrale et, par conséquent, les racines nerveuses.
  • Contrairement aux crises cardiaques, qui s'accompagnent de crises de panique, la douleur liée à l'ostéochondrose n'affecte pas l'état émotionnel du patient.

En général, la douleur cardiaque provoquée par l'ostéochondrose est caractérisée par une faible intensité, une régularité et des conséquences bien moindres que pour les maladies cardiovasculaires.

Symptomatologie

Douleurs cardiaques, elles apparaissent au fond des lésions cervicales et thoraciques de la colonne vertébrale, beaucoup moins souvent avec localisation lombo-sacrée. La douleur du sternum n'est pas une menace directe pour le cœur, mais, sous forme constante, elle peut constituer une cause secondaire du développement d'une arythmie, d'une tachycardie. Par conséquent, les mesures thérapeutiques doivent être prises dès l'apparition des premiers symptômes:

  • L'apparition de douleurs dans le cou, le bas du dos, la ceinture scapulaire, suivie d'une localisation derrière les côtes;
  • Douleur douloureuse dans les os du sternum - les côtes;
  • Le malaise est impermanent - la douleur aiguë est remplacée par une sensation de brûlure ou disparaît rapidement sans l'usage de drogues;
  • Un engourdissement, des picotements des doigts et des orteils apparaissent, les membres pâlissent;
  • Il y a une sensation de brûlure dans la poitrine, il y a une sensation de congestion, de manque d'air;
  • Les études de matériel du système cardiovasculaire ne montrent pas d'anomalies, par exemple, un cardiogramme ne peut enregistrer que des arythmies mineures;
  • Les anesthésiques disponibles soulagent la douleur cardiaque; les médicaments cardiaques n'ont aucun effet;
  • Un inconfort apparaît pendant un effort physique actif, pendant le sommeil, lors de réactions naturelles du corps - bâillements, éternuements, hoquet, rire, pleurs, etc.

Les symptômes énumérés, à condition que le patient ne présente pas diverses maladies cardiaques, peuvent indiquer une évolution rapide ou une exacerbation de l'ostéochondrose.

Les causes de l’état désagréable doivent être identifiées et un traitement immédiat doit commencer.

Raisons

Les causes de la douleur cardiaque sont les processus étiologiques de la maladie sous-jacente. Les tissus osseux des articulations de la colonne vertébrale deviennent plus minces, remplacés par des excroissances défectueuses - les ostéophytes. Le résultat est un rétrécissement de l'espace interdisque, une friction osseuse anormale, un pincement des racines nerveuses antérieures de la colonne vertébrale.

La douleur du sternum se manifeste par les manifestations suivantes de l'ostéochondrose et de ses complications:

  • Déplacement du disque vertébral;
  • L'ostéophyte exerce une pression sur le tissu conjonctif et les fibres nerveuses;
  • La croissance osseuse endommage les muscles environnants, provoquant ainsi le début du processus inflammatoire;
  • Spasmes musculaires;
  • La survenue d'une hernie intervertébrale.

La douleur derrière le sternum survient généralement dans la région des côtes, moins souvent dans la région cervicale. Par conséquent, le système nerveux central perçoit le pincement des nerfs dans cette zone comme une douleur au cœur, due à la proximité de processus pathologiques avec l'organe central.

De nombreuses terminaisons nerveuses, à la fois dans la colonne vertébrale et dans le myocarde, sont étroitement liées. La survenue de douleurs dans les articulations, situées dans le même plan que le cœur, affecte inévitablement le nœud sympathique thoracique - les impulsions sont instantanément transmises par les fibres.

Il existe des douleurs réfléchies ou fausses, perçues par le patient comme le premier signe d'anomalie cardiaque.
N'oubliez pas que la colonne vertébrale est le point central de tout le système musculo-squelettique. En comprimant la moelle épinière, les terminaisons nerveuses avec le tissu osseux entraînent des douleurs dans les parties du squelette les plus proches du site de la lésion.

Dans le cas d'une ostéochondrose thoracique (cervicale), il s'agit du cou, de l'arrière de la tête et de la main gauche - une douleur intense se reflète depuis la zone touchée jusqu'aux endroits qui sont généralement associés à l'activité cardiaque. Bien que dans la colonne vertébrale, le malaise peut être absent ou être insignifiant.

Mesures thérapeutiques

Le traitement des douleurs cardiaques peut être divisé en deux zones:

  • Thérapie de la maladie sous-jacente.
  • Prévention des complications du système cardiovasculaire, telles que la tachycardie, l'arythmie, l'hypertension.

L’élimination des symptômes de l’ostéochondrose s’effectue selon plusieurs méthodes:

  1. Traitement de la toxicomanie. Prescrire des médicaments ne peut que médecin, assurez-vous de consulter avant d'acheter. Il comprend plusieurs groupes de médicaments: les AINS destinés à soulager les processus inflammatoires des articulations et des tissus environnants - Voltaren, Diclofenac, Ibuprofen, Meloxicam; Anesthésiques pour la constitution rapide du syndrome de la douleur - «Analgin», «Cétones», «Baralgin», «Butadion»; Les corticostéroïdes pour bloquer l'activité anormale du système immunitaire contre son propre corps - le plus souvent attribué à «l'hydrocortisone». Il se présente sous différentes formes: pilules, injections, pommades. Chondroprotecteurs pour accélérer la régénération du tissu cartilagineux - "Don", "Hondroksid", "Struktum", "Terafleks".
  2. Physiothérapie Électrophorèse avec novocaïne, magnétothérapie, exposition aux ultraviolets, traitement par courants alternatifs - de nombreux types de physiothérapie sont indiqués dans l'ostéochondrose. En fonction de l'état du patient, de son activité physique, de son âge, de son sexe, de ses contre-indications individuelles, la procédure la plus efficace est choisie.
  3. Thérapie manuelle, acupression. Les méthodes d'exposition manuelle aux vertèbres touchées par l'ostéochondrose sont très efficaces dans la lutte contre la pathologie. Avec une expérience suffisante, le chiropraticien accomplit plusieurs tâches à la fois - stabilisation des disques vertébraux (contraction), amélioration de la circulation sanguine et nutrition des os, du cartilage, du tissu conjonctif, prévention des nouvelles croissances ostéophytiques.
  4. Acupuncture Fait référence aux moyens de la médecine chinoise non traditionnelle. Dans la plupart des cas, plusieurs séances suffisent pour éliminer les symptômes primaires et améliorer de manière significative le bien-être. L’essence de la technique consiste à agir sur les terminaisons nerveuses dans la zone touchée par l’ostéochondrose par des injections avec des aiguilles ultra-minces. En conséquence, non seulement la douleur et l'inflammation sont éliminées, mais les muscles sont renforcés, la circulation sanguine dans la zone touchée s'améliore.
  5. Thérapie d'exercice. L'exercice thérapeutique est indiqué pour tous les patients présentant un diagnostic d'ostéochondrose. Des exercices réalisables pour le dos et le cou, la natation, la marche, soulagent très rapidement les spasmes musculaires, renforcent la colonne vertébrale, favorisent sa souplesse et préviennent les processus stagnants. Traitements d'eau particulièrement recommandés. Après un mois de natation active, des améliorations visibles se produisent - le corps est renforcé, la fonction motrice est totalement restaurée, l'état émotionnel est stabilisé.

Le traitement des douleurs cardiaques et des complications associées, telles que l'hypertension, repose sur les principes suivants:

  • Expansion des vaisseaux sanguins, pour la normalisation de la circulation sanguine. À ces fins, les vasodilatateurs sont prescrits - "Pentoxifylline", "Actovegin", "Berlition".
  • Éliminer les spasmes dans les muscles entourant la colonne vertébrale. Soulage efficacement le tonus accru des relaxants musculaires - "Sirdalud", "Midokalm" ou "Baclofen".
  • Enlèvement des poches des tissus enflammés. Les diurétiques éliminent rapidement l'excès de liquide dans les tissus - "Torasémide", "Triamteren", "Furosémide".
  • Élimination du stress dû à la douleur constante. Teintures sédatives et comprimés à base de Valériane, Agripaume, Menthe. Dans les cas graves, les antidépresseurs sont prescrits.
  • Renforcer le système immunitaire pour prévenir les maladies infectieuses pouvant affecter les articulations. Complexe vitaminique - "Milgamma", "Neuromultivit", "Complivit", "Multi-tabs".

Après un traitement complet, la maladie régressera longtemps. Mais sans traitement d'entretien ni mesures préventives, l'ostéochondrose se rappelle régulièrement. Par conséquent, afin de maintenir l'activité physique jusqu'à un âge avancé, il conviendrait de revoir le mode de vie et de suivre les recommandations des meilleurs experts en rhumatologie.

Prévention

Pour que les douleurs cardiaques résultant du diagnostic d'ostéochondrose ne deviennent ni permanentes ni chroniques, des efforts doivent être déployés pour empêcher l'évolution de la pathologie articulaire. Les rhumatologues recommandent de suivre les règles ci-dessous:

  • Réviser le régime en abandonnant les aliments nocifs au profit des légumes, des fruits, des céréales et des produits laitiers. Tout d’abord, il s’agit d’aliments riches en graisses, frits et frits qui affectent négativement le taux de cholestérol - le principal responsable des plaques athérosclérotiques dans les vaisseaux sanguins.
  • Organiser des exercices réalisables. Cela peut être la natation, les exercices du matin ou la marche quotidienne. L'essentiel est la constance et la régularité. Sauter des classes signifie créer des conditions favorables à la croissance des os (ostéophytes), qui provoquent non seulement des douleurs au coeur, mais deviennent également la principale cause de perte de la fonction motrice.
  • En peu de temps pour se débarrasser des mauvaises habitudes - le tabagisme, l'alcool, l'utilisation de drogues interdites conduisent au développement rapide d'ostéochondroses, de maladies du système cardiovasculaire et nerveux.
  • Traiter en temps opportun toutes les maladies infectieuses, y compris les infections virales respiratoires aiguës saisonnières et les infections respiratoires aiguës. Rappelons que c’est avec les virus que le processus inflammatoire commence dans les articulations et les tissus environnants.
  • Si le travail implique une position statique longue, assurez-vous de prendre de courtes pauses toutes les 50 à 60 minutes. Un échauffement de cinq minutes atténuera les tensions, augmentera la circulation sanguine et contribuera à l'activité mentale.

À première vue, les règles sont simples, mais au début, le patient aura du mal à faire face à de nombreuses années de dépendance. Par conséquent, vous devriez demander à vos proches de fournir tout le soutien possible dans une lutte difficile pour leur propre santé. Si, pour une raison quelconque, il est difficile à mettre en œuvre, vous pouvez suivre un cours de psychothérapie. Après 20 à 30 jours, la qualité de vie s’améliorera de manière significative et la douleur cardiaque provoquée par l’ostéochondrose ne reviendra jamais.

Douleur au coeur avec ostéochondrose: symptômes cardiaques

L'ostéochondrose est une maladie dégénérative dystrophique affectant la colonne cervicale, thoracique ou lombosacrée. Elle se caractérise par la destruction progressive des disques intervertébraux cartilagineux, puis des vertèbres, constituées de tissus osseux. Malgré l'appartenance de l'ostéochondrose aux pathologies du système musculo-squelettique, ses symptômes sont très spécifiques. Par conséquent, dans le diagnostic des médecins rencontrent certaines difficultés et la nécessité d'études différentielles.

Lorsqu'ils consultent un médecin, les patients se plaignent d'avoir mal à l'estomac, au bas de l'abdomen et à l'hypochondre droit. Ils souffrent de vertiges fréquents, d'essoufflement, de sauts de tension artérielle soudains. Mais le plus souvent, il y a des douleurs dans la région du coeur dans l'ostéochondrose, en particulier dans la colonne vertébrale thoracique.

Symptômes typiques

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

La douleur au cœur avec ostéochondrose est l'un des principaux symptômes de la pathologie. Souvent, les patients s'adressent à des vertébrologues sous la direction d'un cardiologue. C'est à eux que s'adressent les patients suspects d'une crise d'angine de poitrine ou d'un état pré-infarctus. Le cardiologue effectue un examen complet pour exclure une pathologie spécifique. Selon les résultats de l’examen radiographique, il est généralement possible d’établir rapidement la cause de la douleur cardiaque - l’ostéochondrose des régions thoracique et cervicale.

Leur intensité dépend du degré de destruction des disques intervertébraux et de la déstabilisation des vertèbres. Au stade initial de la pathologie, il y a de légères sensations de gêne derrière le sternum. Progressivement, la gravité des cardialgies augmente, elle commence à se manifester sous forme d'attaques qui ne s'affaiblissent pas pendant plusieurs jours, voire parfois plusieurs semaines. Les sentiments sont profonds, ennuyeux, oppressants, souvent accompagnés de palpitations cardiaques.

La cardialgie, provoquée par des pathologies cardiovasculaires, diffère de la douleur cardiaque provoquée par l'ostéochondrose. Il y a une sensation de chaleur qui se propage rapidement dans toute la poitrine. Si une personne prend de la nitroglycérine, du validol et du corvalol pour soulager une prétendue attaque d'angine de poitrine, il n'y a aucune amélioration de son bien-être.

Dans l'ostéochondrose de la région cervicale, souvent associée à une cardialgie, des douleurs sont observées à l'emplacement des apophyses épineuses dans la région inférieure du cou. La douleur thoracique est accompagnée par une faiblesse du bras gauche - épaule, avant-bras, main, doigts. Dans ce cas, l'intensité de la douleur augmente lorsque vous vous déplacez avec la main et le corps (lorsque vous vous penchez, que vous vous tournez).

En cas d’ostéochondrose, une douleur cardiaque de nature légèrement différente. Il y a souvent une propagation des impulsions de douleur de la région affectée de la colonne vertébrale vers les fibres musculaires de la poitrine, qui ont une innervation commune avec 5, 6, 7 racines dorsales cervicales. La cardialgie se développe dans le quadrant supérieur gauche du corps. Il est ressenti simultanément dans la poitrine, le cou, la main gauche et parfois sur le visage. Les patients sont intéressés à traiter les médecins, si le coeur peut blesser avec l'ostéochondrose. Les vertébrologues et les neurologues répondent toujours de manière positive. Ce symptôme est caractéristique de la pathologie du système musculo-squelettique, permet un diagnostic plus facile.

Causes de cardialgie vertébrale

Comment reconnaître une douleur cardiaque avec ostéochondrose ou cardialgie associée à des pathologies cardiovasculaires? Les patients ont injecté une solution de Novocaïne dans la région de 6,7 de la première vertèbre cervicale et thoracique. Si la douleur est déclenchée par l'ostéochondrose, elle disparaît rapidement sous l'action de l'anesthésique. Et après une injection particulière d'eau distillée, des fourmillements se sont produits. Les douleurs ont disparu en raison du blocage médical des impulsions transmises au système nerveux central par les disques et les vertèbres touchés.

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Le développement de cardialgies durables est dû à l’amincissement des tissus cartilagineux et à la croissance des os. À mesure que la maladie progresse, les disques perdent leur capacité d'amortissement, ce qui entraîne une déstabilisation des vertèbres. Les racines antérieures de la moelle épinière sont irritées en les pressant:

  • vertèbre déplacée;
  • ostéophyte formé (croissance osseuse);
  • gonflement inflammatoire des tissus mous;
  • muscle squelettique spasmodique.

Il y a une impulsion de douleur qui est envoyée à la région du coeur. Sous son influence, les terminaisons nerveuses sensorielles sont excitées, transmettant des impulsions au système nerveux central. Le système nerveux central les perçoit comme un signe d'insuffisance cardiaque.

À la suite d’études cliniques, il a été constaté que la douleur cardiaque provoquée par l’ostéochondrose, en tant que symptôme, se reflétait ou se manifestait directement dans la poitrine. Par conséquent, un double mécanisme de développement est caractéristique de la cardialgie. La douleur, localisée dans le cœur, est due à une violation de son innervation. Dans la région cardiaque, il existe un nœud en forme d'étoile, à cause duquel l'innervation sympathique du muscle cardiaque se produit. Si des impulsions de douleur lui sont transmises depuis la partie de la colonne vertébrale touchée par l'ostéochondrose, une personne ressent une sensation de douleur aiguë et perçante dans le cœur.

Il existe également un mécanisme réflexe pour le développement de cardialgies. La compression des racines de la colonne vertébrale provoque un trouble de la transmission des impulsions dans les tissus de la main gauche. Il y a une violation de l'innervation du coeur par le système nerveux autonome, provoquant un réflexe cardialgia. Ceci est confirmé par une augmentation de l'intensité de l'inconfort avec une activité motrice croissante. Une personne ressent des douleurs réfléchies au niveau du cœur, des épaules, de l'avant-bras, de la nuque et de la tête. Ils persistent pendant plusieurs jours. Mais les symptômes vasculaires de l'ostéochondrose sont absents et les modifications négatives ne sont pas détectées sur l'électrocardiogramme.

Comment distinguer la douleur de l'ostéochondrose

Il existe plusieurs façons de distinguer les douleurs cardiaques de l'ostéochondrose. Il se différencie par sa durée, son intensité et les conséquences qui en découlent. Mais les médecins recommandent de ne pas faire de diagnostics à domicile et de demander immédiatement une aide médicale. Après avoir établi la cause de cardialgie, le patient récupère beaucoup plus rapidement. À l'examen, le diagnostic principal est établi sur la base des sensations décrites, subjectives et objectives. Qu'est-ce qui blesse le coeur dans l'ostéochondrose, quels sont les symptômes:

  • on observe une cardialgie pendant plusieurs jours et parfois des douleurs dans la région thoracique persistent pendant 1 à 3 mois. Ils peuvent augmenter pendant quelques jours, puis leur gravité diminue progressivement. Une personne ne ressent qu'un peu d'inconfort;
  • souvent, lorsqu’une attaque survient, il suffit de cracher ou de faire un mouvement insouciant en rafales. La cardialgie peut apparaître après avoir basculé, retourné le corps, un tremblement de la main et même des éclats de rire;
  • Parfois, la douleur au cœur survient le matin, même avant que la personne ne se couche. La raison - dormir dans une position inconfortable du corps, provoquant des spasmes musculaires et une compression des terminaisons nerveuses;
  • une cardialgie accompagne presque toujours l'exacerbation de l'ostéochondrose thoracique et, dans certains cas, du col utérin. Après le soulagement d'une attaque avec les AINS, les relaxants musculaires, les glucocorticoïdes et la douleur au cœur disparaissent;
  • cardialgie, non éliminée par la nitroglycérine, le Validol, Valocordin, est le principal symptôme de l’ostéochondrose thoracique;
  • la progression de la pathologie du système musculo-squelettique est indiquée par l'absence d'anomalie de l'ECG dans le cœur tout en préservant la cardialgie;
  • Les douleurs cardiaques sont aggravées par une augmentation de l'activité motrice, la musculation et même un changement de la position du corps. Leur intensité diminue après un long repos;
  • la gravité des cardialgies augmente pendant plusieurs heures après une respiration profonde ou un éternuement en raison d'une atteinte grave des racines de la colonne vertébrale;
  • Les neurologues et les vertébrologues distinguent le symptôme de Nery dans le tableau clinique - l'apparition de douleurs dans la région lombaire lors de la flexion passive de la tête humaine. Ce mouvement peut également provoquer une augmentation des cardialgies sur le fond d'une hernie intervertébrale formée;
  • la gravité de l'inconfort augmente en raison de l'impact mécanique sur la colonne vertébrale - impact, contusion, compression.

La cardialgie rend une personne inquiète, inquiète de son état de santé. Et lors d'une attaque d'angine de poitrine, il y a une forte peur. Si la douleur ne disparaît pas avant plusieurs heures, des attaques de panique peuvent survenir. Les cardialgies courtes sont caractéristiques des pathologies cardiovasculaires, dont l'intensité est nettement supérieure à celle de l'ostéochondrose. La cause de la douleur devient souvent toute activité physique, par exemple monter un escalier. Surmenage neuropsychiatrique, stress prolongé, états dépressifs peuvent également les provoquer. La douleur cardiaque disparaît après avoir pris de la nitroglycérine ou du validol.

Douleur associée

Les patients prennent souvent rendez-vous avec un urologue et un gynécologue à cause de la douleur dans le bas-ventre. C'est la manifestation de l'ostéochondrose de la colonne lombo-sacrée. Les ostéophytes formés enfreignent les racines de la colonne vertébrale, provoquant une violation de l'innervation. Par conséquent, lorsque les patients atteints d'ostéochondrose souffrent d'abdomen inférieur, les vertébrologues répondent par l'affirmative. La progression de la pathologie est indiquée par l’absence dans le tableau clinique de signes caractéristiques de maladies urogénitales - saignements, apparition de pertes de fromage, boutures et brûlures pendant la miction. Mais des difficultés à vider la vessie et les intestins dans le contexte d'innervation frustrée ne sont pas exclues. Lors de l’exacerbation de l’ostéochondrose, d’autres symptômes spécifiques peuvent apparaître:

  • douleur mammaire nécessitant un diagnostic différentiel pour exclure les tumeurs bénignes ou malignes;
  • Douleurs dans l'hypochondre, région épigastrique, ressemblant à une attaque de gastrite, cholécystite, pancréatite, colique hépatique, hépatite.

Des cas même de survenue de maux de dents lors de la récurrence d'ostéochondrose cervicale. En outre, la condition humaine peut être compliquée par une pression artérielle élevée, des maux de tête et des vertiges. L'état psychoémotionnel est souvent déstabilisé - le sommeil est perturbé, l'anxiété et la fatigue rapide se produisent.

Les principales méthodes de traitement

Les douleurs cardiaques ne disparaîtront qu'après le transfert de la principale pathologie au stade de rémission soutenue. Il est inapproprié de prendre des médicaments cardiovasculaires présentant un large éventail de contre-indications ayant un effet toxique sur le corps humain. Le médecin peut vous prescrire des antihypertenseurs, si l'ostéochondrose est accompagnée de sauts brusques de la pression artérielle. Mais leur besoin disparaît une fois que le patient a terminé le traitement complet.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de la gêne, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

L'effet de l'ostéochondrose sur le coeur

Les médecins doivent souvent faire face à des douleurs thoraciques avec un cœur en parfaite santé. Leur apparence est principalement associée à un infarctus du myocarde ou à une angine de poitrine. Cependant, le cardiogramme ne révèle pas d'anomalies pathologiques, et l'auscultation et plusieurs autres études indiquent un état cardiaque normal, en plus de prendre des médicaments pour le cœur ne soulagent pas la douleur. Souvent, les patients doivent consulter de nombreux spécialistes de profils différents, prendre des dizaines de médicaments pour le cœur, avant de recevoir le diagnostic correct: ostéochondrose de la colonne vertébrale. L'ostéochondrose peut-elle affecter le cœur et comment cela se produit-il?

Douleur cardiaque en tant que symptôme d'ostéochondrose

Cette maladie est en effet souvent accompagnée d'un syndrome douloureux cardiologique survenant sur le fond d'un cœur en parfaite santé.

Une douleur cardiaque peut être un signe d'ostéochondrose

Cardialgia peut avoir une grande variété de manifestations cliniques. Le symptôme principal est la présence de douleur dans le cœur. Dans l'ostéochondrose, ils peuvent survenir et augmenter de façon paroxystique, bien qu'ils durent généralement longtemps. Les sentiments sont profonds, ennuyeux ou pressants, souvent accompagnés de battements de coeur rapides. Leur caractéristique dans les maladies de la colonne vertébrale est une manifestation floue. Souvent, les patients remarquent une sensation de chaleur dans la poitrine. La réception de validol ou de nitroglycérine n'entraîne pas un soulagement de la maladie.

Si des douleurs cardiaques surviennent dans l'ostéochondrose cervicale, il y a souvent des douleurs marquées au niveau des apophyses épineuses des vertèbres inférieures de la section du cou. Peut-être une diminution de la force musculaire de la main gauche, une faiblesse du petit doigt. Des symptômes similaires peuvent apparaître dans les formes cervicothoracique ou thoracique. La douleur augmente à la suite d'un mouvement dans la colonne vertébrale touchée, ainsi que pendant le mouvement des bras.

Dans l'ostéochondrose, une douleur d'une autre nature peut également apparaître dans la région du cœur. Par exemple, les impulsions douloureuses peuvent se propager de la zone touchée aux muscles de la partie antérieure de la poitrine, innervés par les racines cervicales V, VI, VII. Dans de tels cas, la douleur est ressentie dans tout le quadrant supérieur gauche du corps, y compris la poitrine, le cou, le bras gauche, dans certains cas - même une partie du visage. Ces douleurs sont assez longues: elles peuvent durer plusieurs heures et même plusieurs jours. Dans ce cas, comme pour la localisation de la douleur uniquement dans la région cardiaque, même au plus fort de l'attaque, les troubles vasculaires ne sont pas fixes, l'électrocardiogramme ne révèle aucune anomalie et la nitroglycérine et le validol n'arrêtent pas l'attaque.

Mécanismes de douleur cardiaque

Comment exactement l'ostéochondrose affecte-t-elle le coeur? Le mécanisme de développement du syndrome de la douleur est le suivant: à la suite d'une déformation pathologique des disques intervertébraux, les racines antérieures de la moelle épinière sont irritées, provoquant des pulsions douloureuses. Ils sont envoyés au cœur, provoquant l'excitation des terminaisons des racines nerveuses sensorielles, par lesquelles les impulsions sont transmises au système nerveux central. En elle, les pulsions sont perçues comme une douleur.

De telles données démontrent que la douleur dans la région du cœur est le résultat d'une ostéochondrose thoracique ou cervicale. Avec l'apparition de douleurs au coeur, les patients ont été injectés avec une solution de novocaïne dans la zone VI, VII de la vertèbre cervicale et I-thoracique. En conséquence, la douleur a disparu. Avec l’introduction d’eau distillée, les patients ont noté des picotements dans la poitrine. Cela signifie que pendant le blocage des impulsions des segments affectés de la colonne vertébrale, la douleur s'est arrêtée. Dans les cas où le blocus n'a pas été mis en place mais qu'un nouveau facteur irritant a été ajouté, l'augmentation de la douleur a été enregistrée.

Les résultats de la recherche montrent que le syndrome de la douleur avec localisation dans la région du coeur dans l'ostéochondrose peut être reflété ou se produire uniquement dans la surface antérieure du thorax, dans la zone de projection du cœur. Pour cette raison, les douleurs cardiaques ont un double mécanisme de développement.

  1. Il peut y avoir des douleurs qui sont vraiment localisées dans le cœur. Leur apparition est associée à la propagation des influx de douleur le long des fibres du système nerveux autonome, avec des disques intervertébraux innervants et le corps vertébral des branches nerveuses jusqu'au nœud en forme d'étoile, qui assure une innervation sympathique du muscle cardiaque. Dans ce cas, la cardialgie est associée à une violation de l'innervation du cœur.
  2. Un réflexe est un autre mécanisme de développement de douleurs cardiaques. Elle est causée par une violation de l'innervation des tissus de la main gauche et de la ceinture scapulaire dans la forme cervicale et thoracique de l'ostéochondrose. Les récepteurs de ces zones ne reçoivent pas un nombre suffisant d'impulsions, ils affectent donc le système nerveux autonome associé à l'innervation du cœur. Ainsi, dans ce cas, la cardialgie est réflexe. Ceci est confirmé par le fait que, en raison de la tension physique du bras avec une innervation altérée des tissus, une douleur apparaît dans la région du cœur. Dans le même temps, les sensations ne se limitent pas au cœur: elles s'étendent au bras et au quadrant supérieur gauche du corps, peuvent durer de plusieurs heures à plusieurs jours et ne sont pas accompagnées de troubles vasculaires ni de modifications de l'ECG.

Différences de douleur dans l'ostéochondrose de l'angine

Comment le coeur souffre-t-il d'ostéochondrose? Est-il possible de différencier ces douleurs de celles résultant de maladies cardiaques? Dans les deux cas, la douleur peut survenir ou augmenter avec l'effort physique et être de nature différente: faible, avec sensation de brûlure, intense.

Malgré certaines difficultés de diagnostic, il existe un certain nombre de signes sur la base desquels il est possible d'établir la cause exacte de la douleur.

Coeur avec cardiopathie

Cardiopathie

  • Les douleurs cardiaques durent assez longtemps, parfois pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.
  • Peut augmenter pendant 2-3 jours, puis s'atténuer.
  • L'attaque est souvent déclenchée par une forte élévation de la tête ou de la main, des mouvements de rotation ou d'inclinaison, une toux, des mouvements négligents de la colonne thoracique ou cervicale.
  • Des douleurs cardiaques surviennent parfois lorsqu’on reste longtemps dans une position statique ou dans une position inconfortable, par exemple pendant le sommeil.
  • La douleur survient souvent lors de l'exacerbation de la forme cervicale ou thoracique de la maladie, tandis que les symptômes cardiovasculaires peuvent être éliminés par des mesures correctives, qui sont utilisées pour l'ostéochondrose.
  • La nitroglycérine ne contrôle pas la douleur: elle ne passe que lors de la prise d'analgésiques.
  • Un ECG répété ne révèle pas de violation.
  • Si la douleur au cœur est une conséquence de l'influence de l'ostéochondrose, elle peut s'intensifier avec un changement brutal de la position du corps, entraînant une plus grande atteinte des fibres nerveuses. L'augmentation de la douleur est également déclenchée par une respiration profonde, un éternuement et une toux.
  • L'augmentation de la douleur résultant de l'inclinaison du menton sur la poitrine (le symptôme dit de Neri) indique la présence d'une hernie intervertébrale.
  • L'intensité de la douleur cardiaque augmente avec l'exposition à la colonne vertébrale.
  • La douleur ne s'accompagne pas d'un sentiment de peur et d'anxiété.
  • Ils ne constituent pas une menace pour la vie.
    L'angine peut survenir pendant le sommeil.

Angine de poitrine, infarctus du myocarde

  • Le syndrome de la douleur ne dure pas longtemps.
  • Les douleurs sont de haute intensité.
  • Associée à une activité physique - par exemple, monter les escaliers.
  • Peut être déclenché par une surcharge neuro-psychologique.
  • Prendre des médicaments pour le coeur soulage ou réduit la douleur.
  • Le cardiogramme a enregistré des écarts par rapport à la norme.
  • La douleur est permanente et ne change pas avec la charge sur la colonne vertébrale.
  • Les patients ont peur de la mort.

Communication du rythme cardiaque, de la tachycardie, des arythmies avec des pathologies de la colonne vertébrale

En cas de maladies de la colonne vertébrale accompagnées de changements dégénératifs, l'artère vertébrale (vertébrale) passe le long de la colonne vertébrale. Le vaisseau est comprimé par les os ostéophytes ou les muscles spastiques, ce qui provoque une augmentation de la pression intravasculaire.

En raison de la violation de l'artère vertébrale, le coeur fait mal

Une tachycardie se développe dans le contexte d'un état pathologique. "Pomper" le sang dans un vaisseau pressé demande plus d'effort de la part du corps. Pour cette raison, la fréquence cardiaque augmente. La manifestation externe d'un stress accru sur le cœur avec ostéochondrose devient le rythme cardiaque.

Dans l'ostéochondrose, la tachycardie présente certaines particularités:

  • observé en permanence, y compris dans un état de repos complet;
  • devient plus prononcé lorsque le changement de posture devient plus inconfortable ou augmente la charge sur la colonne vertébrale;
  • le rythme sinusal du coeur est préservé: il n'y a pas d'interruptions dans le travail du coeur, les battements se suivent à intervalles égaux;
  • la tachycardie est réduite à la suite d’activités visant à traiter la maladie sous-jacente - l’ostéochondrose.

Dans les cas où le muscle cardiaque ne peut pas supporter une charge importante, une arythmie et une extrasystole se développent.

Avec la localisation de la maladie dans la colonne lombaire, un effet plutôt prononcé de l'ostéochondrose sur les organes internes situés dans la cavité abdominale est possible. En particulier, il y a un effet sur le cortex surrénalien, qui commence à sécréter plus de catécholamines. Ces composés chimiques provoquent un spasme des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne de brusques baisses de pression et des battements de coeur. À chaque libération de prostaglandines, on observe une augmentation des symptômes.

Extrasystole

Une extrasystole, ou trouble du rythme cardiaque, se produit lors de l'excitation prématurée de tout le muscle cardiaque ou de ses parties. Une telle contraction du cœur est le résultat d'impulsions extraordinaires. Ils proviennent de différentes parties du myocarde, tandis que, lorsque le cœur fonctionne normalement, l'impulsion prend sa source dans le nœud sinusal.

Lorsque l'ostéochondrose se manifeste, l'extrasystole se manifeste aux stades avancés. Au début, les palpitations cardiaques sont de courte durée.

Avec un effort physique intense, des mouvements brusques, des courbes, des virages, la racine nerveuse est atteinte. Lorsqu'un nerf est comprimé dans la colonne vertébrale thoracique, le fonctionnement du muscle cardiaque peut être perturbé.

Extrasystole manifestée dans les stades avancés

En cas de manifestation à long terme du symptôme, le risque d'hypoxie chronique du myocarde augmente. Dans l'ostéochondrose, les battements prématurés n'apparaissent qu'après l'exercice. Dans ce cas, le muscle cardiaque n'a pas assez d'oxygène pour faire passer le sang et des coupures supplémentaires sont nécessaires.

Le plus souvent, l'arythmie survient lors de l'ostéochondrose thoracique. Prolapsus du disque intervertébral conduit à la violation des racines nerveuses. En cas de compression du nerf cardiaque, la synchronicité du rythme cardiaque est perturbée et une arythmie se développe. Il existe également un lien imaginatif: une augmentation de la taille du cœur entraîne des troubles importants dans la partie médiane de la colonne vertébrale, notamment des échanges, qui provoquent le développement de l’ostéochondrose et de la scoliose.

Les extrasystoles, les arythmies, les palpitations se manifestent souvent dans l'ostéochondrose cervicale. Avec cette forme de pathologie, l'artère vertébrale est écrasée. Ce grand vaisseau alimente un quart du tissu cérébral. Le manque d'oxygène au cerveau provoque une hypoxie et provoque une violation de l'innervation centrale des organes internes. Dans le contexte des processus décrits, il se produit souvent des interruptions dans le travail du cœur.

Les manifestations de la fonction cardiaque altérée dans l'ostéochondrose sont:

  • battement de coeur;
  • tension accrue dans la région interscapulaire;
  • sensation d'essoufflement;
  • développement fréquent d'états pré-inconscients;
  • fièvre, transpiration excessive;
  • sensation de malaise interne;
  • amplification du pouls avec des ondes fortes occasionnelles;
  • augmentation de l'éjection extrasystolique (mesurée par un tonomètre).

Hypertension dans l'ostéochondrose cervicale et thoracique

L'ostéochondrose s'accompagne souvent d'une augmentation de la pression. La cause de ce phénomène est la compression de l'artère vertébrale le long de la colonne vertébrale. Il est souvent comprimé à la suite d'un spasme musculaire, d'un gonflement des tissus mous ou d'un déplacement du disque intervertébral. Et puisque le vaisseau vertébral est responsable de la circulation sanguine dans le cerveau, le rétrécissement de sa lumière conduit à une nutrition insuffisante du cerveau. Dans de telles conditions extrêmes, le corps prend des mesures pour éliminer les déficiences et la nutrition normale des cellules du cerveau.

Avec un rétrécissement important de la lumière de l'artère pour le passage d'un volume sanguin suffisant, une augmentation de la vitesse du flux sanguin est nécessaire. Pour cette raison, le corps commence à libérer des substances qui contribuent à l'hypertension. Ce n'est qu'ainsi que l'on peut restaurer une nutrition normale du tissu cérébral.
L'identification du lien entre ostéochondrose et hypertension artérielle est nécessaire pour choisir la bonne stratégie de traitement. Parfois, on prescrit au patient des médicaments pour réduire la pression, qui dans ce cas ne sont pas efficaces.

Un tel traitement est non seulement souvent inutile, mais peut même avoir des conséquences négatives. La prise d’antihypertenseurs permet de réduire la pression, de réduire le volume de sang qui passe à travers l’artère comprimée, ce qui entraîne à nouveau un apport insuffisant en oxygène et en nutriments au cerveau. Les manifestations de cette condition sont:

  • vertiges occasionnels;
  • somnolence;
  • faiblesse
  • perturbation de la conscience;
  • l'apparition de "mouche" devant les yeux;
  • vision double;
  • vision réduite;
  • déficience auditive;
  • Perte de conscience - se produit quand une privation importante d'oxygène en tant que réaction protectrice du corps.

L'ostéochondrose ne provoque pas seulement le développement de l'hypertension, mais aggrave également son évolution.

À la suite de recherches scientifiques, il a également été prouvé que l’ostéochondrose des régions cervicale et thoracique aggrave le cours de l’hypertension, puisqu’elle augmente la résistance de l’organisme au traitement antihypertenseur.

Diagnostics

Pour déterminer la relation entre les douleurs cardiaques, les palpitations, les battements avec ostéochondrose, une électrocardiographie est réalisée.

Pour identifier la pathologie de la colonne vertébrale, une tomographie par résonance magnétique ou calculée est attribuée.

L'électromyographie est prescrite pour exclure la neuropathie périphérique, conduisant à la manifestation d'un syndrome douloureux similaire.

Traitement de la douleur cardiaque avec ostéochondrose

Quelles méthodes sont utilisées pour traiter les douleurs cardiaques de nature vertébrale dans l'ostéochondrose? Le traitement doit viser principalement le traitement de la maladie sous-jacente et l’élimination des symptômes.

Quand la douleur peut aider au massage

  1. La physiothérapie, la thérapie manuelle, l'acupression sont assez efficaces pour soulager les douleurs cardiaques. En ce qui concerne le massage de santé général des muscles du dos, dans ce cas, il peut être inefficace, car les douleurs cardiaques sont la conséquence de problèmes avec la colonne vertébrale et non avec les muscles. Les fibres musculaires recouvrent la colonne vertébrale d'environ 6 cm chez l'homme et 4 cm chez la femme. Le massage superficiel traditionnel accélère les processus métaboliques dans les fibres musculaires à la surface et à une profondeur de 1,5 cm, mais il ne peut avoir d’effet significatif sur les muscles situés en profondeur et les tissus mous entourant les disques intervertébraux. L'acupressure profonde est la plus efficace contre les douleurs cardiaques causées par l'ostéochondrose.
  2. Un bon effet est obtenu lorsque vous utilisez des pommades contenant du venin d’abeille ou de serpent, de la térébenthine, de l’huile de théier, des antidouleurs. Après le frottement, ils pénètrent à une profondeur de plus de 2 cm et permettent une libération prolongée et prolongée de chaleur des tissus et une expansion locale des vaisseaux sanguins. Grâce à cette action, les spasmes musculaires sont éliminés, le degré de compression des racines nerveuses est réduit, la nutrition normale des tissus est rétablie, de sorte que la douleur, y compris dans la région du cœur, disparaisse ou disparaisse.
  3. Les douleurs cardiaques sévères causées par l'ostéochondrose peuvent également être traitées avec des analgésiques. Cependant, ces médicaments n'affectent pas la cause de leur apparition. En outre, l'utilisation fréquente d'analgésiques a un effet négatif sur le tractus gastro-intestinal.
  4. Le traitement médicamenteux comprend également l'utilisation de vasodilatateurs, de diurétiques et d'anti-inflammatoires.

Moyens de réduire la pression

L'hypertension est dangereuse en soi et, si elle est associée à l'ostéochondrose, la menace augmente plusieurs fois. Pour le traitement de l'hypertension artérielle causée par l'ostéochondrose cervicale, d'autres méthodes sont utilisées. Dans ce cas, il est nécessaire de résoudre les tâches suivantes:

L'acupuncture peut réduire la pression

  1. Rétablir un apport sanguin normal au cerveau. La pentoxifylline est prescrite à cette fin. Son action est basée sur l'expansion des vaisseaux sanguins et une augmentation du flux sanguin vers le cerveau et d'autres organes.
  2. Éliminer les spasmes musculaires. Peut-être que la compression de l'artère vertébrale est associée au muscle contracté. Dans ce cas, le spasme peut être éliminé et la pression peut être normalisée en utilisant:
    • massage
    • physiothérapie;
    • acupuncture;
    • prendre des relaxants musculaires.
  3. Enlevez les poches des tissus. La compression de l'artère vertébrale est souvent le résultat d'un gonflement des tissus mous. Dans de tels cas, appliquez:
    • Acupressure ou massage thérapeutique classique;
    • physiothérapie;
    • les diurétiques;
    • préparations pour la correction de la microcirculation sanguine.
  4. Traiter l'ostéochondrose cervicale. Améliorer l'état de la colonne vertébrale, réduire la gravité des processus dégénératifs, restaurer le cartilage permettra simultanément de normaliser la pression artérielle. Pour ce faire, utilisez:
    • Thérapie d'exercice;
    • traction vertébrale;
    • massage
    • réflexologie;
    • thérapie manuelle;
    • chondroprotecteurs.

Vidéo: Comment distinguer les douleurs cardiaques de l'ostéochondrose?

Erreurs de traitement

  1. La douleur cardiaque avec l'ostéochondrose sauna ne guérira pas

Les patients se rendent souvent dans des hammams et des saunas pour le traitement de la douleur cardiaque provoquée par l'ostéochondrose, et utilisent des bouillottes à la maison. Cependant, dans certains cas, une telle thérapie peut avoir un impact négatif sur l'évolution de la maladie et provoquer son aggravation. L'exposition à la chaleur entraîne un œdème des disques intervertébraux, entraînant une augmentation du degré de compression des racines nerveuses. Très souvent, la phase aiguë de l'ostéochondrose, accompagnée d'une augmentation de la douleur au dos et au coeur, commence chez les patients précisément après une visite au bain ou au hammam.

  • La deuxième erreur commune est une tentative d'auto-réduction des disques. Cela aggrave souvent l'évolution de la maladie et, dans le cas de l'ostéochondrose cervicale, un tel traitement peut avoir des conséquences très tristes, car les gros vaisseaux et les nerfs traversent la région du cou. Toute procédure de traitement ne peut être effectuée par un spécialiste qu'après que le diagnostic a été clarifié et que la cause de la douleur cardiaque a été établie.
  • Comment distinguer les symptômes de douleurs cardiaques liés à l'ostéochondrose des autres maladies?

    En cas d'ostéochondrose au cœur, il est important de reconnaître les symptômes à temps et de commencer immédiatement le traitement. Le mode de vie sédentaire sédentaire, les mauvaises habitudes, l’accessibilité des moyens de transport, le manque de temps pour faire du sport ont conduit au fait que l’ostéochondrose est devenue un fléau non seulement des personnes âgées, mais aussi de la jeune génération. Il y a une douleur dans la région lombaire, le cou, entre les omoplates. La douleur liée à l'ostéochondrose menace de provoquer une gêne, allant même jusqu'à des crises aiguës au cœur.

    C'est probablement l'ostéochondrose qui provoque une douleur cardiaque. Comment distinguer les douleurs cardiaques de l'ostéochondrose et des véritables maladies cardiaques, de quoi un symptôme peut-il menacer et comment s'en débarrasser?

    Causes de douleur dans le coeur

    L'ostéochondrose est une maladie de la colonne vertébrale, caractérisée par un déplacement et une déformation des disques intervertébraux, un amincissement du tissu cartilagineux, un pincement ou une irritation du nerf, une surcharge musculaire, une circulation sanguine altérée et, par conséquent, une douleur dans un endroit particulièrement vulnérable. C'est une situation courante lorsque les patients se plaignent de douleurs cardiaques auprès de médecins, mais les méthodes de diagnostic cardiaque indiquent des fréquences cardiaques normales. Vous devriez consulter un neurologue et faire une tomographie par résonance magnétique ou calculée de la colonne vertébrale. Très probablement, le diagnostic suivant est l'ostéochondrose, et il donne également au coeur.

    La colonne vertébrale remplit des fonctions de soutien, de motricité, de protection et de dépréciation. Dans la zone arrière se concentre un grand nombre de terminaisons nerveuses associées à tous les organes. Il n’est pas surprenant que des lésions de la colonne vertébrale, une hernie, des nerfs pincés affectent la santé du corps.

    L'ostéochondrose de la région thoracique affecte la deuxième vertèbre thoracique, qui est directement connectée au cœur, d'où la douleur et les palpitations. Il existe deux types de troubles cardiaques fonctionnels:

    • En raison de la compression des vaisseaux sanguins résultant du déplacement des vertèbres, une quantité insuffisante de sang pénètre dans le cœur (provoque une arythmie et une tachycardie);
    • Douleur réfléchie, quand elle peut faire mal à l’épaule ou dans la région thoracique et donner au coeur (une sorte d’écho de douleur).

    Il est important de comprendre que la douleur dans la région du cœur est révélatrice de problèmes de santé. Par conséquent, boire des médicaments et espérer qu’ils disparaîtront par eux-mêmes est une solution déraisonnable au problème. Si vous n'avez jamais vécu cela auparavant, vous devriez immédiatement contacter un cardiologue, qui vous recherchera pour les maladies cardiaques naturelles «primaires» et, s'il n'est pas présent, il vous enverra pour un examen plus approfondi.

    Si vous savez que, hélas, vous êtes le propriétaire de l'ostéochondrose, alors si vous ressentez une douleur cardiaque liée à l'ostéochondrose de la région thoracique, déterminez s'il s'agit d'une maladie cardiaque ou d'une douleur associée à la maladie.

    Les signes de la douleur dans le coeur de l'ostéochondrose

    La douleur cardiaque avec ostéochondrose est appelée fausse. Bien que cette douleur ne menace pas la santé du cœur, elle peut néanmoins provoquer le développement de maladies dangereuses.

    Le syndrome de douleur cardiaque est accompagné des symptômes suivants:

    • Avant la localisation de la douleur dans le cœur, elle était ressentie dans le dos, le cou, le bas du dos, les épaules;
    • Le patient s'inquiète de la sensation de brûlure à la poitrine, des côtes lui fait mal;
    • La douleur est de nature changeante: elle survient de manière aiguë et augmente paroxystique ou apparaît progressivement, se poursuit "douloureusement" et ne lâche pas pendant une longue période;
    • Douleur au cœur avec ostéochondrose exacerbée lors de charges sur la colonne vertébrale, mauvaise position du corps, position assise prolongée dans une position et même lors de mouvements;
    • Parfois, il y a un engourdissement et une diminution de la température des extrémités, des fourmillements dans le bout des doigts, une faiblesse des bras et des jambes;
    • Cardiogramme, indicateurs de cholestérol dans le sang, auscultation - tout est normal;
    • Les comprimés tels que Valocordin, Validol, Corvalol, Nitroglycerin n'apportent aucun soulagement et les analgésiques aident;
    • Au niveau de la poitrine, il fait chaud, la température peut baisser et des plaintes de matité et de chaleur;
    • La douleur disparaît et revient après un moment.

    Les symptômes ci-dessus permettent de mieux comprendre comment un cœur souffre d'ostéochondrose. Mais pour les détails et la nomination du régime de traitement nécessaire, il faut subir un diagnostic complet spécialisé.

    Qu'est-ce qu'une dangereuse ostéochondrose thoracique?

    L'ostéochondrose et le coeur sont souvent utilisés ensemble dans la même phrase que des concepts inséparables. Les médecins soulignent le lien étroit qui existe entre les problèmes de la colonne vertébrale et la survenue de pathologies cardiaques: arythmies, tachycardies, extrasystoles.

    L'ostéochondrose accompagne le pincement ou le pincement des vaisseaux sanguins. Les "canaux" par lesquels le cœur fait couler le sang sont rétrécis. Pour que le sang reçoive encore assez de sang, le cœur doit travailler de manière plus dynamique, la fréquence des contractions augmente. Cela conduit à une circulation sanguine plus lente et une pression artérielle élevée. D'où l'effet de l'ostéochondrose sur le coeur.

    La tachycardie due à l'ostéochondrose peut être déterminée par les caractéristiques suivantes:

    • Un rythme fréquent est observé sous la charge et dans un état de repos complet, c'est-à-dire est permanent;
    • Le rythme sinusal n'est pas modifié: intervalles égaux entre les battements, rythme lisse;
    • Attaques de chaleur possibles, plaintes de matité;
    • Après élimination de la cause principale - l'ostéochondrose - le rythme cardiaque revient automatiquement à la normale.

    Une douleur cardiaque avec ostéochondrose et tachycardie sont les principaux symptômes de la maladie, mais pas les seuls. La tachycardie menace la prochaine étape - l'arythmie ou extrasystole, qui se transforme en hypoxie. Et c'est une maladie grave.

    À la suite d'une perturbation du système circulatoire, d'interruptions du cœur, d'une mauvaise circulation du sang, des tissus et des organes, le cerveau ne reçoit pas d'énergie - une privation d'oxygène survient. Il est accompagné de vertiges, de somnolence, de faiblesse, de maux de tête, de nausées, de vomissements, de pâleur, d'une accélération du pouls, de sensation d'étouffement, etc. Du muscle cardiaque dépend directement de la vitesse de pensée, mémoire, réaction, orientation, état mental. Donc, l'hypoxie est lourde de conséquences.

    Pour tenter d'augmenter la pression, le corps se condamne à une autre maladie, l'athérosclérose. Il y a une modification des vaisseaux sanguins, le sang s'épaissit et ne transporte pas de nutriments. Le résultat est une perte de mémoire, des problèmes d'audition et de vision.

    La perturbation du coeur provoque également une ostéochondrose de la colonne lombaire. En raison de l'impact sur les glandes surrénales, un grand nombre de catécholamines sont libérées, provoquant un spasme des vaisseaux sanguins et une pression artérielle ultérieure. Dans le corps, tout est interconnecté, vous ne devriez donc pas être surpris lorsque votre cœur vous fait mal au cours de l'ostéochondrose. Pour que la douleur ressentie au niveau de la région du cœur due à l'ostéochondrose ne devienne pas chronique et n'entraîne pas de maladies graves dans le corps, vous devez immédiatement prendre un traitement approprié.

    Comment éliminer la douleur

    Une fois la maladie diagnostiquée, le médecin doit obtenir un schéma thérapeutique détaillé, qui peut inclure une intervention médicale, une thérapie physique, l’homéopathie et d’autres moyens de se débarrasser de la maladie. La thérapie vise à éliminer la cause des plaintes du patient (à savoir, l’ostéochondrose) et à soulager simultanément l’inflammation et la douleur (c’est-à-dire à soulager l’état physique et psycho-émotionnel de la personne).

    Les principales méthodes de traitement sont les suivantes:

    • Le repos au lit est prescrit jusqu'au soulagement complet du syndrome douloureux aigu. Des chaufferettes sont appliquées sur le patient, des compresses et, en cas de douleurs sévères, l'aspersion de la zone avec de la lidocaïne est autorisée.
    • Pour éliminer la douleur dans la région cardiaque, des médicaments anti-inflammatoires stéroïdiens et non stéroïdiens, des analgésiques et des antispasmodiques sont prescrits. Mais il n’est pas conseillé d’abuser en raison de la capacité d’absorption et des effets négatifs sur le tractus gastro-intestinal et d’autres effets secondaires;
    • Outre les médicaments par voie orale, une série de pommades, gels et huiles est prescrite pour soulager la douleur. Sont efficaces ceux qui comprennent la térébenthine, le venin de serpent, l’huile de théier, le venin d’abeille - substances ayant un effet réchauffant, provoquant la dilatation des vaisseaux sanguins, soulageant les spasmes et les inflammations et apaisant la douleur;
    • Le traitement médicamenteux implique la prise de médicaments nootropes pour une circulation sanguine normale, de médicaments régénérants (chondroprotecteurs), de vasodilatateurs, de diurétiques;
    • La physiothérapie est un adjuvant courant pour l'ostéochondrose et les douleurs cardiaques. Avec l'aide du courant, les tissus sont régénérés plus rapidement;
    • La thérapie manuelle est un massage ponctuel en profondeur qui vise directement la colonne vertébrale et les tissus paravertébraux. Il se produit par étapes, conçu pour réchauffer, détendre les zones du corps, renforcer le corset musculaire, corriger la posture. Il comprend les manipulations et les exercices du médecin pour le patient lui-même, la procédure consistant à étirer la colonne vertébrale sous son propre poids;
    • Acupuncture (acupuncture) - cette technique nous est venue de l’Est, elle est associée au mouvement de l’énergie dans le corps humain et à l’impact sur des points particuliers, qui sont le centre de la concentration d’énergie. Cette médecine alternative est considérée comme populaire et efficace, capable d’arrêter les douleurs cardiaques liées à l’ostéochondrose et d’améliorer le corps et l’esprit;
    • Dans la période subaiguë, des exercices physiques spéciaux sont effectués, pour visiter la piscine afin de charger uniformément la colonne vertébrale, pour former le dos, pour former des muscles forts;
    • Les bains de sel de mer, d'huiles essentielles bischofite et aromatiques ont un effet relaxant et réchauffant. Ils soulageront la tension et soulageront la douleur dans le cœur. La baignade doit être courte et non dans de l’eau chaude, mais agréablement chaude;
    • Le régime alimentaire est important pour se débarrasser des problèmes de la colonne vertébrale et, par conséquent, des perturbations du cœur. Les kilos superflus créent une pression sur les départements lombaire et autres, de sorte que le frottement des disques intervertébraux augmente. En outre, le surpoids conduit à un mode de vie sédentaire, ce qui affecte également la santé du dos. Moins gras, sucré, salé, épicé - et le corps vous dira merci.

    Traitement de l'ostéochondrose et des douleurs cardiaques

    Vous ne pouvez pas choisir pour le traitement primaire d'un seul problème - le coeur ou l'ostéochondrose. Le traitement de l'ostéochondrose doit être complet. Si vous utilisez uniquement des pommades ou des injections, n'attendez pas un résultat long. Même s’il est possible de soulager les symptômes, la cause restera non traitée et la douleur réapparaîtra forcément. Erreurs dans le traitement de l’ostéochondrose

    Avec la cardialgie, les blagues sont mauvaises et, par conséquent, il ne faut pas retarder le traitement avec l'apparition du moindre symptôme de problèmes cardiaques ou d'organes étroitement liés.

    Et dans tous les cas, ne commettez pas les erreurs suivantes:

    • L'automédication est dangereuse. Si l'ostéochondrose est déjà présente dans le cœur, lisez simplement l'article sur Internet, achetez des médicaments sans autorisation et commencez un traitement - cela donne lieu à un résultat nul, au mieux, et à un préjudice irréparable au pire;
    • Il est particulièrement dangereux de réinitialiser automatiquement les disques. S'il s'agit de la région cervicale, il y a de gros vaisseaux et des nerfs dont le pincement peut entraîner à la fois une incapacité temporaire de tourner la tête et des conséquences irréversibles;
    • Une visite à un bain ou à un sauna n’a pas toujours un effet bénéfique sur le corps. Dans la période aiguë, à la suite d'une surchauffe du corps, un œdème discal intervertébral est possible, un nerf pincé et une augmentation de la douleur;
    • Un massage régulier ne donnera pas les résultats escomptés, car il a un effet plus superficiel et vise à travailler avec le tissu musculaire plutôt que la colonne vertébrale. L'effet relaxant est garanti, cependant, mais il ne peut pas être guéri par l'ostéochondrose;
    • Spécialiste manuel et acupuncteur doivent nécessairement avoir une formation médicale, sinon ils peuvent aggraver la maladie et aggraver la maladie. Assurez-vous de préciser s'il peut confirmer les qualifications avec des diplômes, des certificats, etc.

    La colonne vertébrale est la base du corps, et le maintien de sa santé est essentiel au fonctionnement de tout le corps, à une vie pleine et sans problèmes. Mangez bien, menez une vie active, faites du sport, suivez régulièrement des cours de massage, maintenez votre posture - et vous ne serez alors plus dérangé par une colonne vertébrale malade, des palpitations au cours de l'ostéochondrose et des problèmes similaires.