Médicaments efficaces contre les effets de l'AVC

L'ischémie cérébrale aiguë (ONMK) survient soudainement, provoquant des troubles de la parole, des mouvements et d'autres fonctions du corps. La réversibilité des violations qui en résulteront dépendra de l’aide fournie en temps utile et de la consommation de médicaments prescrits. Déterminez quel remède contre l'AVC aidera à rétablir une fonction altérée et à réduire le risque de rechute.

Quels médicaments aident à restaurer

Après une attaque ischémique, afin de réduire les dommages au cerveau, on prescrit au patient des médicaments pour améliorer la circulation cérébrale et des médicaments qui stimulent la restauration de la conduction nerveuse. Les médicaments sont choisis en fonction de la gravité des lésions cérébrales et de la localisation du nid après une violation grave de la circulation cérébrale.

Considérez les principaux médicaments après un AVC et leurs effets sur le corps humain:

    Drogues à base de Tsitikolin (Cerakson). Lors de la prise de médicaments, il y a une amélioration du métabolisme du tissu nerveux et une diminution des poches. Les médicaments aident à restaurer les chaînes neuronales responsables de la mémoire, de l’attention, de la pensée et d’autres processus cognitifs.

Gliatilin. Réduit les phénomènes génératifs, améliore le flux sanguin cérébral et stimule les processus métaboliques dans les cellules nerveuses.

Actovegin. Quand un accident vasculaire cérébral protège et stimule la restauration du tissu cérébral. Le médicament est utilisé pour le traitement et afin de prévenir les accidents vasculaires cérébraux chez les personnes souffrant d'attaques ischémiques transitoires.

Mexidol. Le médicament est prescrit dans des pilules ou des injections. En cas d'accident vasculaire cérébral, Mexidol réduit la demande en oxygène des tissus et empêche la mort des cellules du cerveau.

Glycine et cérébrolysine. Les médicaments rétablissent le flux sanguin cérébral et ne provoquent pas d'effets indésirables. Ils peuvent être donnés à la victime s’il n’est pas immédiatement possible (au cours des trois premières heures) de l’emmener à l’hôpital.

Médicaments nootropes. Ce groupe de médicaments améliore le métabolisme cérébral. Après un brainstorming, nootropes (Encephabol, Nootropil) stimule la régénération partielle des tissus, améliore le métabolisme des acides aminés et prévient l'hypoxie.

Piracetam ou Aminalon. Chez les patients atteints de VSD, les médicaments qui combinent les effets des agents nootropiques et vasoactifs sont recommandés. Piracetam après un accident vasculaire cérébral contribue à une légère psychostimulation du cerveau, améliorant ainsi la réflexion et la mémoire.

Réducteur de sang (aspirine, warfarine). Un anticoagulant est nécessaire pour faciliter la circulation sanguine cérébrale et réduire le risque de formation de caillots intravasculaires. Les anticoagulants réduisent le risque de récidive.

  • Apaisante. Les somnifères et les antidépresseurs après un AVC sont indiqués au début de la période de rétablissement. À ce stade, la tension nerveuse de la victime peut provoquer une crise récurrente qui se soldera par la mort. Les médicaments apaisants aident à soulager l'anxiété du patient et à assurer la paix.
  • Antihypertenseurs. Les médicaments à effet hypotenseur sont prescrits à tout le monde. Cela est nécessaire pour prévenir les crises hypertensives, qui affectent négativement la circulation cérébrale.
  • Les préparations pour le traitement de l'AVC cérébral sont sélectionnées individuellement, en tenant compte des processus intervenant dans les tissus cérébraux.

    L’efficacité des médicaments anti-AVC dépend non seulement des médicaments choisis, mais également de l’état général du patient. Chez les personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques graves, l’effet de la consommation de drogues sera plus faible que chez une personne relativement en bonne santé.

    Mais les analgésiques à effet antispasmodique en cas d'AVC aigu sont interdits. L'acceptation des antispasmodiques provoque une diminution du tonus vasculaire et une détérioration de la circulation sanguine cérébrale déjà altérée. S'il est nécessaire d'éliminer les spasmes vasculaires, les médicaments antispasmodiques pour le traitement de l'AVC ischémique sont utilisés sous surveillance médicale.

    Quels droppers ont mis dans un accident vasculaire cérébral

    La thérapie de restauration au début de la période post-AVC vise à améliorer la circulation cérébrale et à rétablir les connexions neuronales. Les compte-gouttes après un AVC sont constitués d'une solution basique: 0,9% de chlorure de sodium, additionnée de:

    • Cavinton;
    • La cinnarizine;
    • Actovegin;
    • Le piracétam;
    • Sulfate de magnésium.

    D'autres médicaments pour le traitement de l'AVC peuvent être ajoutés par goutte. Possible perfusion simultanée de 2-3 médicaments compatibles.

    La perfusion intraveineuse vous permet de saisir les médicaments lentement, en maintenant un certain niveau de substances actives dans le sang. Cela donne un effet plus élevé que celui donné par les injections intraveineuses et intramusculaires.

    Ce qu’il faut piquer avec un AVC est décidé par le médecin. Les préparations en vue de la restauration des troubles résultants sont sélectionnées individuellement, en tenant compte du mécanisme des lésions cérébrales (ischémie ou hémorragie), des comorbidités, de l'âge et de la nature des troubles de la parole et du mouvement apparus.

    Vitamines après un AVC

    Les vitamines sont nécessaires pour renforcer le corps affaibli par la maladie.

    Liste des vitamines essentielles de l'AVC:

    • A. Stimule la croissance et la régénération des tissus endommagés.
    • B1 et B6. Contribue à la stabilisation de la pression artérielle, améliore le flux sanguin cérébral, améliore la conductivité des neurones.
    • C. Renforce la paroi vasculaire et accélère la récupération des vaisseaux endommagés.
    • B. affecte la circulation sanguine et le système nerveux périphérique. C'est nécessaire pour la normalisation du sang et la restauration des connexions neuronales.
    • E. empêche l'apparition de radicaux libres qui violent le métabolisme et causent le vieillissement cellulaire.

    En plus des vitamines, pour renforcer les défenses, ils prescrivent l'utilisation de minéraux: potassium, magnésium et autres. Les patients sont des complexes recommandés de vitamines et de minéraux. La liste des médicaments destinés à restaurer un grand et souvent des médicaments produits par différentes sociétés pharmacologiques, malgré la même composition, ont des noms différents. Avant de prendre le médicament acheté, vous devriez consulter votre médecin - le mauvais ratio de vitamines et de minéraux est dangereux pour les accidents vasculaires cérébraux.

    Variétés de Thérapie

    Le traitement médicamenteux de l’AVC peut être divisé en groupes:

    • antihypertenseurs;
    • nootropique;
    • désintégration du sang;
    • les décongestionnants;
    • cardiotonique;
    • cérébrale.

    Les préparatifs du brainstorming sont sélectionnés en fonction des symptômes. En plus des symptômes apparus, le médecin, en choisissant le traitement, prend en compte le mécanisme de développement des accidents vasculaires cérébraux: ischémie ou hémorragie.

    Avec accident vasculaire cérébral ischémique

    Dans cette forme, l'arrêt du flux sanguin vers le site cérébral se produit en raison du blocage de l'artère par un thrombus ou une plaque athéroscléreuse.

    Le traitement de l'ischémie cérébrale vise à rétablir le flux sanguin dans la région du tissu cérébral. Voyons quels médicaments sont prescrits:

    • Médicaments nootropes. Les neuroprotecteurs vont réduire l'hypoxie, réduire la superficie de la zone touchée et prévenir d'autres dommages aux neurones.
    • Éclaircissement du sang. Des médicaments après un AVC, réduisant la viscosité du sang, sont nécessaires pour améliorer le flux sanguin cérébral et prévenir la réapparition de caillots sanguins.
    • Apaisante. Les médicaments hypnotiques et sédatifs pour les accidents vasculaires cérébraux accompagnés d'un processus ischémique sont nécessaires au stade aigu de la maladie. Le repos réduit les dommages causés aux cellules du cerveau et évite les complications post-AVC précoces.
    • Hypotensive. Des médicaments réduisant la pression sont nécessaires pour éviter une pression indésirable sur les vaisseaux.
    • Diurétique. Nécessaire pour prévenir le gonflement du cerveau dans la phase aiguë de la maladie.

    La liste des médicaments peut être complétée par des statines et des complexes de vitamines et de minéraux. Quels médicaments prendre et à quelle dose sont choisis individuellement.

    Au stade aigu, il s'agit de compte-gouttes ou d'injections de récupération après un AVC, et plus tard, lors de la rééducation des complications post-AVC, les médicaments sont prescrits sous forme de comprimés. Les préparations pour l'AVC ischémique sont sélectionnées individuellement, en tenant compte des déviations et du stade de la maladie.

    On peut souvent demander aux proches de prescrire les pilules les plus efficaces pour le cerveau après un AVC ou de prescrire des injections pour accélérer la rééducation. Mais il n'y a pas de «super remède» et le traitement après un AVC est long, malgré le fait que le médecin décide des médicaments à traiter, en tenant compte du mécanisme de la pathologie et de la nature des déviations.

    Avec accident vasculaire cérébral hémorragique

    La rupture du vaisseau, accompagnée de la formation d'un hématome intracrânien ou d'une imprégnation sanguine du tissu cérébral.

    Le traitement des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques avec trempage du sang dans les tissus cérébraux est légèrement différent des lésions cérébrales ischémiques. Les médicaments sont prescrits pour la récupération après un AVC avec des effets anti-œdémateux, hypotenseur, neuroprotecteur et sédatif.

    La seule différence est que les médicaments pour les AVC hémorragiques doivent non seulement empêcher le développement de la privation d'oxygène dans les cellules du cerveau, mais également empêcher toute hémorragie ultérieure. La liste des médicaments pour l'AVC est reconstituée:

    Lors de la formation d'un hématome de grande taille, afin d'éviter la compression de la structure cérébrale, les patients sont rapidement retirés par des caillots sanguins. Une fois que le caillot de sang a été retiré, des préparations standard pour le traitement des accidents vasculaires cérébraux sont utilisées.

    Mesures préventives

    Un mode de vie sain et l'exclusion des produits nocifs du menu (gras, viandes fumées, cornichons) contribuent à réduire le risque d'ischémie aiguë.

    La prophylaxie médicamenteuse n’est indiquée que chez les personnes qui ont eu un accident vasculaire cérébral. Cela est nécessaire en raison du fait que l’accident vasculaire cérébral a un risque accru de développer une deuxième attaque. Certains médicaments prescrivent des traitements de courte durée, alors que d’autres nécessitent une consommation à vie. Considérez constamment quels médicaments vous devez prendre après un AVC:

    • antihypertenseurs;
    • des anticoagulants (sous contrôle du PTV);
    • statines (si haut cholestérol).

    La prévention par d’autres moyens s’effectue en soutenant des cours deux fois par an. Le patient reçoit des compte-gouttes, des injections et des médicaments sous forme de pilules.

    La liste de ce qu'ils appellent pour la prévention des AVC:

    Les médicaments sont administrés par goutte à goutte ou par injection intramusculaire. Piracetam, pour la prévention de possibles complications après un accident vasculaire cérébral, est prescrit par des traitements de longue durée. Certains neurologues appellent ce médicament «pilule de la mémoire», car la stimulation du médicament augmente l'activité cérébrale. En plus des médicaments qui affectent le cerveau, la thérapie comprend des vitamines et d'autres médicaments destinés au renforcement du corps en général. Quoi boire après un accident vasculaire cérébral en période de rééducation - désigne un neurologue.

    Les médicaments de prévention des accidents vasculaires aident à maintenir les processus métaboliques dans le tissu cérébral, à améliorer le métabolisme et à prévenir la formation de caillots sanguins ou de plaques athérosclérotiques au début et à la fin de la période post-AVC.

    Les médicaments après un AVC aident à réduire les dommages au tissu cérébral et à prévenir les complications graves. Ce qu'il faut prendre - le médecin décide, en tenant compte de la période post-AVC et de la nature des violations identifiées chez le patient, de sorte que les médicaments de prévention soient sélectionnés individuellement pour chaque patient. Mais il est impossible de prévenir les accidents vasculaires cérébraux, mais éviter les mauvaises habitudes et un mode de vie sain peut aider à réduire le risque d'attaque.

    L'auteur de l'article
    Ambulance paramédicale

    Diplômes "Urgences et Soins d'Urgence" et "Médecine Générale"

    Médicaments efficaces contre le coup du cerveau

    Chaque année dans le monde, plus de 35 millions de cas d’AVC ont été enregistrés. Il occupe une position de leader dans la mortalité et pour des raisons d'invalidité précoce. Les accidents vasculaires cérébraux appartiennent à la catégorie des pathologies du lit vasculaire dans le pool cérébral. La nomination rapide d’un médicament efficace contre les accidents cérébrovasculaires est le principal facteur permettant de réduire les délais de rééducation et de réduire la mortalité.

    Le type d'accident vasculaire cérébral est déterminé par la pathogenèse des modifications morphologiques:

    • type hypoxique se développe en raison du blocage du navire;
    • type hémorragique se développe en raison de la rupture du navire et une hémorragie dans les régions régionales du cerveau.

    Un accident vasculaire cérébral hypoxique survient dans 85% des cas.

    Dans le traitement des émissions:

    • la thérapie de base, qui a lieu sans tenir compte du type d’AVC;
    • thérapie spécifique, qui a lieu avec le diagnostic du type ONMK (troubles aigus de la circulation cérébrale).

    Les approches du traitement de l'AVC diffèrent par la période aiguë de la maladie (2-3 heures) et par la période de récupération.

    Au stade initial de l’accident vasculaire cérébral, les médicaments du groupe des médicaments vasoactifs sont utilisés. Les médicaments vasoactifs interagissent avec les récepteurs des terminaisons nerveuses des vaisseaux sanguins, des nœuds autonomes du système nerveux autonome et du centre vasomoteur du tronc cérébral. Ils peuvent améliorer les troubles hémodynamiques et prévenir le développement de complications.

    Les médicaments suivants: clonidine, méthyldopa, guanfacine, réserpine, propranalol appartiennent à la catégorie des antihypertenseurs. Dans leur action pharmacologique, ils sont classés comme sympatholytiques et bêta-bloquants. Ils affectent le centre vasomoteur de la médullaire oblongée.

    Les médicaments suivants appartiennent au groupe des gangliobloquants: Trimetafan, Pentamine, Benzogeksony. Ces médicaments exercent leur action sur les récepteurs cholinergiques, agissant directement sur les ganglions autonomes.

    Le groupe des sympatholytiques comprend les médicaments suivants: guanidine, phentolamine, nicergoline, prazozine, dihydroergotoxine, pyrroxan. Ces médicaments agissent sur les récepteurs adrénergiques des éléments musculaires lisses vasculaires.

    Les médicaments suivants sont considérés comme des inhibiteurs d'enzymes: Trasilol, Contrycal, Gordox. Ces médicaments sont par nature des régulateurs humoraux du système kallicrin-kinine.

    Les médicaments suivants: Parmedin, Etamzilat, Dobezilat - appartiennent au groupe des médicaments endothéliotropes. Ces médicaments réalisent leurs fonctions à travers l'endothélium vasculaire. Il existe d'autres médicaments agissant sur l'endothélium vasculaire, mais ils ont un mécanisme pharmacologique différent.

    L'acide acétylsalicylique et le dipyridamole appartiennent à la catégorie des agents antiplaquettaires. Ils interfèrent avec le "collage" des plaquettes et contribuent ainsi à optimiser le flux sanguin dans les tissus.

    L'acide ascorbique et la rutine sont des inhibiteurs de la peroxydation, qui améliorent la microcirculation en raison de la diminution du niveau d'endothélium nuisible des radicaux peroxydes.

    Cette forme d’attaque se développe dans la plupart des cas dans le contexte d’une crise hypertensive. La première étape de la normalisation de la circulation cérébrale est la stabilisation de la pression artérielle systémique. A cette fin, les médicaments suivants sont prescrits:

    • Clophéline sous forme de pilule ou d'ampoules. Prendre 0,075 g ou 0,01 ml de solution en ampoules. Pendant la période de crise, 0,15 mg 2 à 3 fois par jour ou par voie intramusculaire avec 1 ml de solution.
    • Methyldopa sous forme de pilule. Prendre 0,25 g dose quotidienne de trois grammes.
    • Réserpine en comprimés de 0,25 g ou sous forme de solution à 0,1%. Dans un comprimé de 0,25 g ou par voie intramusculaire deux fois par jour, 1 ml.
    • Solution de trimétaphane à 5% dans des ampoules de 5 ml. Solution intraveineuse à 0,1% pour une solution de glucose à 5% 1 fois par jour.

    Les médicaments ont un effet multiforme sur la fonction cérébrale lors d'un AVC:

    • Améliorer le flux sanguin cérébral.
    • Augmente le tonus des artères et des veines.
    • Améliore la stabilité fonctionnelle et les réactions orthostatiques du cerveau.

    Lors de l'utilisation de médicaments vasoactifs, des effets indésirables peuvent survenir:

    • léthargie, hypodynamie, somnolence;
    • perte de mémoire, libido et éjaculation;
    • congestion nasale et bouche sèche.

    Lors de l’utilisation de gangliobloquants, les réactions négatives suivantes sont possibles:

    • Vertiges et évanouissements.
    • Obstruction intestinale.
    • Dysarthrie et dysphagie.

    Dans la période aiguë, l'AVC est utilisé par un groupe important de médicaments qui améliorent les paramètres rhéologiques du flux sanguin:

    • La streptokinase est injectée par voie intraveineuse à 750 000 U;
    • La fibrinolizine est administrée par voie intraveineuse dans 20 000 UI;
    • L'héparine est utilisée par voie intraveineuse à 5 000 U;
    • Acenocoumarol est pris en comprimés de 0,16 g par jour.

    Avec le développement de l'AVC augmente la coagulation du sang et il y a un risque direct de caillots sanguins.

    Résultats de la prise d'agents fibrinolytiques:

    • absence de complications hémorragiques cérébrales;
    • amélioration de la circulation cérébrale;
    • activation de la fibrinolyse systémique.

    Les résultats de l'utilisation des médicaments antithrombotiques:

    • effet thrombostatique prononcé;
    • augmenter la résistance capillaire;
    • réduction des radicaux libres;
    • normalisation du métabolisme des lipides;
    • effets anti-adhésifs et anti-agrégants.

    Avec le développement de ONMK se produisent des phénomènes d'œdème intracellulaire et de gonflement du cerveau. Pour soulager cette maladie, il est nécessaire d’utiliser des diurétiques et d’autres agents anti-gonflement du cerveau.

    Les agents déshydratants les plus efficaces sont les diurétiques osmotiques:

    • Mannitol sous forme d'une solution à 30% de 30 ml. Introduit par voie intraveineuse à raison de 1 g par kilogramme.
    • Glycérol sous forme d'une solution à 50% de 50%. Il est administré par voie intraveineuse à raison de 1 g par kilogramme.
    • Furosémide sous la forme d'une solution à 1% dans des ampoules de 1 ml. Introduit par voie intraveineuse à 0,16 g.
    • L'hydrochlorothiazide. 0,2 g une fois le matin.

    Résultats lors de l'utilisation de diurétiques:

    • abaisser la pression intracrânienne;
    • diminution de la pression du liquide céphalorachidien;
    • optimisation de l'équilibre intracérébral eau-électrolyte;
    • diminution de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique.

    Après la restauration des paramètres hémodynamiques de base et la fin de la période aiguë de l’accident vasculaire cérébral, la phase de rééducation du traitement suit. Les objectifs du soutien aux drogues sont les suivants:

    • Correction des troubles métaboliques du cerveau.
    • Correction des troubles vasculaires ischémiques.
    • Trophisme amélioré du cerveau.
    • Intensification de l'apport en oxygène du tissu cérébral.

    La liste des médicaments efficaces pour le traitement de l'AVC pendant la période de récupération:

    • Cérébrolysine. Il appartient au groupe des médicaments nootropes. Il contient des agents neuroleptiques actifs. Le médicament a une action dirigée spécifique à un organe. Il améliore le métabolisme intracérébral, diminue la sensibilité au manque d'oxygène et à l'action des radicaux peroxydes. La cérébrolysine est le seul médicament doté d'une activité efficace pour protéger et restaurer les cellules du cerveau. Le cours recommandé d'injections quotidiennes est de 20 jours. Les doses recommandées de 10 à 30 ml.
    • Fezam. Le médicament avec un effet vasodilatateur et nootropique. Il traduit les processus métaboliques dans le cerveau à un niveau plus élevé. Améliore la rhéologie du sang. Il a un effet vasodilatateur. Cours 1-3 mois. Prenez une capsule une fois par jour.
    • Actovegin. Fait référence à un groupe d'antihypoxants. Stabilise les cellules du cerveau. Effet positif sur l'utilisation du glucose par les cellules cérébrales. Augmente la concentration de substrats énergétiques (ATP, ADP). Le cours est de cinq semaines. Prendre 1 comprimé pendant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.
    • Glycine. Il appartient à la catégorie des agents métaboliques. Il optimise les processus d'inhibition protectrice du système nerveux central. Soulage la tension nerveuse et augmente les performances intellectuelles. La durée du traitement est de 14 à 15 jours. Prendre 1 comprimé le matin et le soir.
    • Mildronat. Traite les médicaments améliorant les échanges cérébraux. Il améliore l'apport en oxygène et l'élimination des substances toxiques. Il a un effet tonique. Augmente les réserves d'énergie. Le cours dure 4 à 6 semaines, 1 g par jour.
    • La cinnarizine. Appartient à la catégorie des médicaments vasodilatateurs. Il améliore l'apport d'oxygène au cerveau et aux organes. Améliore la rhéologie du sang. Le cours dure un mois. 1 comprimé (0,25 g) trois fois par jour.
    • Cerakson. Appartient à la catégorie des médicaments nootropes. Favorise une récupération plus rapide des cellules endommagées. Réduit la gravité des symptômes neurologiques. Corrige les troubles cognitifs. Le cours dure 1-2 mois. Formes de libération du médicament: ampoules, pilules, gouttes dans le nez, solution buvable. La dose quotidienne est de 1 g.

    Selon l'académicien Myasoedov, au cours de la période de convalescence d'un accident vasculaire cérébral, il est important de suivre un régime alimentaire spécial pour éliminer les effets néfastes de la malnutrition.

    Le régime alimentaire doit comprendre une quantité suffisante de légumes (carottes, betteraves) et de fruits (oranges, papayes), de produits laitiers et d'huiles végétales.

    Pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux devrait utiliser la médecine traditionnelle. Les plus populaires pendant la période de réhabilitation sont la teinture de cônes de pin, les décoctions de conifères et les mélanges de citron et de miel.

    La perturbation de la circulation cérébrale est la cause du handicap et conduit au handicap. Un accident vasculaire cérébral est une complication terrible de diverses formes de pathologies. Un diagnostic opportun et un traitement médicamenteux adéquat sont la clé d'un pronostic favorable.

    Quels médicaments prescrits pour les accidents vasculaires cérébraux

      Contenu:
    1. Quelle est l'efficacité du traitement médicamenteux contre les AVC?
    2. Quels médicaments sont prescrits pour un AVC
      1. Médicaments sur ordonnance en fonction du tableau clinique
      2. Quels médicaments sont efficaces contre les accidents vasculaires cérébraux?
    3. Quels droppers ont mis dans un accident vasculaire cérébral
    4. Quelles vitamines prendre après un AVC
    5. Quels sont les compléments alimentaires après un AVC

    La conséquence d'un accident vasculaire cérébral est le développement de phénomènes atrophiques et nécrotiques du tissu cérébral. Immédiatement après l'attaque, il est nécessaire de prévenir le développement de complications graves et de minimiser le risque de rechute. Les médicaments pour les accidents vasculaires cérébraux sont une mesure obligatoire nécessaire à la récupération et à la réadaptation du patient.

    Quelle est l'efficacité du traitement médicamenteux contre les AVC?

    Pour comprendre comment les médicaments efficaces pour le cerveau, après un AVC, doivent tenir compte des spécificités de cette pathologie. Lors de troubles causés par des attaques ischémiques ou hémorragiques, des modifications irréversibles se produisent dans les tissus cérébraux. Pour cette raison, même les médicaments modernes pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux ne peuvent que prévenir la pathologie ou réduire l'intensité des conséquences.

    Le traitement médicamenteux sur ordonnance vise à atteindre les objectifs suivants:

    1. Prévenir le développement de l'AVC.
    2. Localisation des changements pathologiques.
    3. Drogue réhabilitation - la restauration de la zone du cerveau touchée et la restauration des fonctions perdues.

    Quels médicaments sont prescrits pour un AVC

    La liste des médicaments pour les accidents vasculaires cérébraux dépend du stade et de l’ampleur des lésions tissulaires, ainsi que des objectifs thérapeutiques poursuivis.

    Prescription de médicaments en fonction du tableau clinique de la maladie

    Le médecin traitant prescrit un traitement médicamenteux en tenant compte de l'état du patient et du degré de développement de modifications pathologiques et nécrotiques. L'auto-traitement dans ce cas est inacceptable, car une erreur dans la prescription et la prise de médicaments peut entraîner des complications graves:

    • Au début de la maladie - dès les premiers signes d’un AVC en développement, le traitement est réduit à la nécessité d’empêcher la création de conditions préalables au développement de la maladie. Avec une pression artérielle élevée, des médicaments antihypertenseurs sont prescrits.
      Pour protéger les cellules nerveuses, prescrire des médicaments nootropes. Les neuroprotecteurs n'ont pas d'effets secondaires et aident à maintenir la circulation cérébrale dans un état normal. La durée de la prise de médicaments nootropes dépend du degré de lésion cérébrale et est attribuée individuellement.
      Si nécessaire, il peut être démontré que vous buvez une cure de vitamines et de sédatifs, en particulier si l'hypertension est provoquée par une fatigue accrue résultant du stress.
    • La période aiguë - les 2-3 premières heures après une attaque ischémique ou hémorragique sont critiques pour le patient. Au cours de cette période, il est nécessaire de prescrire des médicaments capables d'éliminer les causes du développement de la pathologie.
      Les comprimés et les injections destinés à récupérer après un accident vasculaire cérébral devraient principalement rétablir l'apport sanguin normal au cerveau. Pour cette raison, les médicaments sont nécessairement prescrits pour réduire la coagulation du sang. Il a été prouvé que la nomination d’Actovegin en AVC, au cours des trois premières heures suivant l’attaque, réduit considérablement l’intensité du développement de la paralysie.
      Les médicaments qui améliorent la circulation cérébrale peuvent soulager l’enflure du cerveau et prévenir une deuxième attaque. Les analgésiques, ainsi que pour les manifestations sévères d'injections, sont également utilisés traditionnellement dans les premières heures après un infarctus cérébral et, si nécessaire, dans un traitement ultérieur.
    • Stabilisation de la maladie - après la stabilisation relative de la maladie, le patient reçoit son congé de l'hôpital et se voit prescrire un traitement contre les accidents cérébrovasculaires à la maison avec des médicaments. Souvent, prendre des médicaments durera toute la vie. Le cours de thérapie est prescrit individuellement. La victime devra prendre des sédatifs ou des antidépresseurs légers, ainsi que des somnifères pour surmonter l'anxiété et la peur d'une éventuelle rechute.
      Ceraxone est prescrit en cours de traitement pour normaliser l'activité cérébrale. Une utilisation à long terme d'agents antiplaquettaires (médicaments efficaces pour éclaircir le sang) qui empêchent l'apparition de formations thrombotiques est également nécessaire. Si nécessaire, vous devrez prendre un traitement anticonvulsivant. Si la douleur est observée, des analgésiques sont administrés.

    Quels médicaments sont efficaces contre les accidents vasculaires cérébraux?

    Il existe des recommandations européennes pour les groupes d'antihypertenseurs et de réduction des médicaments pour les accidents vasculaires cérébraux.

    Les médicaments suivants ont fait leurs preuves en thérapie:

    • Le cours de traitement avec Cerakson - l'ingrédient actif Tsiticolin est une partie de la drogue. Son action consiste essentiellement à améliorer la fonction des processus métaboliques des cellules nerveuses.
      Ceraxon dans accident vasculaire cérébral supprime le gonflement du cerveau, ce qui réduit l'intensité des manifestations de déficience cognitive, dysfonctionnement du cerveau, responsable de la mémoire et de l'attention. L'utilisation de Cerakson est possible aussi bien au stade aigu que lors de la rééducation ultérieure du patient.
    • Gliatilin - nommé dans la période aiguë et la période de récupération avec des lésions ischémiques, en particulier le tronc cérébral.
      Le traitement médicamenteux de la drogue Gliatilin de course recommandé pour les patients dans le coma. Prendre le médicament aide à réduire les phénomènes dégénératifs et involutifs. Le principe de fonctionnement de l'outil est associé à une augmentation du débit sanguin cérébral et à une amélioration des processus métaboliques des tissus nerveux.
      La durée de prise de Gliatilin est de 3 à 6 mois. Si nécessaire, vous pouvez répéter le traitement.
    • Actovegin - le médicament a fait ses preuves dans le traitement des patients atteints de diabète. Actovegin est utilisé comme un remède pour la récupération après un AVC, ainsi que comme une mesure préventive.
      Le médicament est compatible avec presque n'importe quel médicament. Actovegin associé à Cortexin exerce un effet protecteur et stimulant sur les tissus cérébraux et constitue la meilleure mesure pour les patients présentant un degré quelconque de troubles pathologiques.
    • Le médicament Mexidol - le principal avantage des comprimés et des injections est d’augmenter la résistance des tissus à la privation d’oxygène. Compatibilité Actovegin avec Mexidol vous permet de créer les conditions nécessaires au rétablissement accéléré du patient. Dans le même temps, Cortexin peut être administré pour éliminer les effets des troubles ischémiques et hémorragiques.

    Au moment où il y a un coup de l'AVC, ce qui permet d'éliminer complètement les effets des troubles de la circulation cérébrale, à condition qu'il soit administré dans les 2-3 heures suivant l'attaque. Enzyme MASP-2 vous permet de minimiser les complications. Un coup dans l'abdomen est effectué exclusivement par des professionnels de la santé.

    Quels droppers ont mis dans un accident vasculaire cérébral

    Un traitement réparateur est prescrit pour améliorer les fonctions cérébrales. Les compte-gouttes portent des indications individuelles. Utilisés traditionnellement: Piracetam, Actovegin, Vinpocetine et Pentoxifylin.

    Un compte-gouttes en chlorure de sodium est nécessaire pour les dommages hémorragiques. La composition du médicament dans ses propriétés pharmacologiques ressemble au plasma. L’acceptation de NaCl réduit le gonflement du cerveau et conduit à la normalisation des fonctions métaboliques du corps. Le compte-gouttes est prescrit dans la thérapie complexe et pendant la période de rééducation après un accident vasculaire cérébral avec des médicaments NSP. On pense que cela contribue à une amélioration de l'absorption des médicaments par l'organisme.

    Quelles vitamines prendre après un AVC

    Simultanément à la prise de médicaments anticoagulants et de médicaments nootropes, on prescrit au patient une série de vitamines visant à soutenir le travail du cerveau humain et de l’organisme tout entier.

    De manière optimale, la nomination d'un complexe de vitamines, y compris les groupes B, E, C et A. Pour la prévention, vous pouvez simultanément prendre des produits apicoles.

    Bien après un accident vasculaire cérébral aide Perga. La composition de cette substance unique comprend un grand nombre d'acides aminés qui aident à renforcer les parois des vaisseaux sanguins et à excréter les toxines et les caillots de sang du corps. Prenez correctement Perga assez facilement. Quand les accidents vasculaires cérébraux devraient être consommés jusqu'à 5 grammes. mélanger à jeun.

    Quels sont les compléments alimentaires après un AVC

    Il est possible de prendre des médicaments homéopathiques et des suppléments diététiques après un AVC du cerveau uniquement dans un état de non-acuité et seulement après la fin du traitement médicamenteux. De manière optimale, le cours du traitement vise à restaurer le patient ou à prévenir le développement de dommages ischémiques.

    Le traitement des effets d'un coup de cerveau avec des médicaments homéopathiques peut également être efficace. Si vous prenez des médicaments en même temps, vous devriez consulter un neurologue.

    Pour améliorer le bien-être du patient, vous pouvez utiliser:

    • Compléments alimentaires Tiansha - les suppléments sont fabriqués à l'aide de méthodes de traitement chinois. Les comprimés apaisants de Tiens aident à détendre le système nerveux sans conséquences négatives pour le tractus gastro-intestinal et le foie humain. Le principal impact des compléments alimentaires est de restaurer les réserves de l’organisme.
    • Traitement des accidents vasculaires cérébraux avec Papaya Attiva - il a été remarqué que la prise de suppléments affecte le système immunitaire humain. La papaye aide à lutter contre les effets d’un AVC en rétablissant et en normalisant les processus métaboliques et l’approvisionnement en sang du cerveau.
    • La seconde fraction du médicament ASD est en fait un sorbant naturel. Élimine efficacement les toxines et les accumulations toxiques du corps humain, y compris les formations thrombotiques et athérosclérotiques. Le médicament ASD fraction 2 est totalement sans danger. La seule chose qui représente un inconfort, une odeur désagréable et le goût des médicaments.

    Lors du traitement d'un accident vasculaire cérébral, il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas de panacée pour cette maladie. Il est impossible de récupérer complètement des lésions ischémiques ou hémorragiques. Par conséquent, la tâche principale de la médecine officielle est l’utilisation de mesures préventives.

    AVC Principes du traitement de l'AVC. Traitements médicamenteux et chirurgie pour AVC. Prévention des accidents vasculaires cérébraux

    Traitement de l'AVC

    Le traitement de l'AVC doit commencer le plus tôt possible, en utilisant toutes les méthodes et tous les moyens possibles. Le fait est que, immédiatement après le développement d'un accident vasculaire cérébral, seule une certaine partie des cellules nerveuses meurt. Au cours des heures qui suivent, dans le contexte de complications et de troubles de la circulation cérébrale en développement, d'autres neurones meurent, ce qui aggrave l'état du patient et réduit ses chances de récupérer.

    Principes du traitement de l'AVC

    Dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux devrait suivre certaines règles qui vont stabiliser le patient au début de la maladie, réduire la gravité des lésions cérébrales et créer des conditions pour la restauration future des fonctions altérées.

    Le traitement de l'AVC devrait inclure:

    • Premiers secours Il est fourni par des personnes proches de la victime au moment de l'accident vasculaire cérébral ou par les médecins d'urgence qui contactent le patient en premier.
    • Correction des troubles du système cardiovasculaire. Au cours de la période aiguë d'accident vasculaire cérébral, le patient peut ressentir une augmentation ou une diminution critique de la pression artérielle, une insuffisance cardiaque ou une interruption du fonctionnement. Tous ces phénomènes doivent être identifiés et résolus rapidement à l'aide de drogues.
    • Correction des troubles du système respiratoire. Il est important de veiller à ce que le patient victime d'un AVC puisse respirer correctement. Si la conscience est tellement perturbée que le patient ne peut pas respirer de manière indépendante, il ne devrait être connecté au ventilateur et débranché de celui-ci que lorsque la respiration autonome a été restaurée.
    • Correction des troubles de la coagulation. Elle est réalisée à l'aide de médicaments qui «diluent» le sang (nécessaire pour les AVC ischémiques) ou «épaississent» celui-ci (nécessaire pour les AVC hémorragiques).
    • Contrôler la température du corps. Avec une augmentation excessive de la température, l'introduction d'antipyrétiques, ainsi que le refroidissement physique du corps (compresses humides, fixation de sacs de glace sur la zone des gros vaisseaux sanguins, etc.) sont mis en évidence.
    • Combattre l'enflure du cerveau. Les médicaments diurétiques sont utilisés pour éliminer les liquides du cerveau et du corps dans son ensemble.

    Premiers secours pour accident vasculaire cérébral

    Si une personne présente les symptômes d’un accident vasculaire cérébral, il faut d’abord assurer sa sécurité, c’est-à-dire éviter tout risque de blessure ou de dommage. À l'avenir, il faudra veiller à ce que le patient soit emmené dès que possible dans un établissement médical où il recevra des soins spécialisés.

    Les premiers soins pour accident vasculaire cérébral comprennent:

    • Appelle une ambulance. Si une personne perd conscience ou tombe, perd soudainement la capacité de parler, de bouger les bras ou les jambes, et également en cas de mal de tête grave, d'asymétrie faciale ou d'autres symptômes d'un accident vasculaire cérébral, une ambulance doit être appelée immédiatement. Si le patient est inconscient, cela devrait être signalé au répartiteur (dans ce cas, la voiture peut arriver plus rapidement).
    • Évaluation de l'état du patient. Vous devriez approcher la victime et essayer de lui parler. S'il est conscient, vous devriez trouver son nom, ce qui le concerne et qui de ses proches peut appeler. Si le patient est inconscient, assurez-vous de sa sécurité jusqu'à l'arrivée de l'ambulance. En outre, lors de l'examen d'un patient inconscient, il convient de déterminer s'il respire et s'il a un rythme cardiaque (pouls). Si la victime ne respire pas ou si son cœur ne bat pas, vous devez immédiatement commencer la réanimation - procéder à une ventilation "bouche à bouche" ou "bouche à nez" et effectuer un massage cardiaque artificiel.
    • Livraison de la victime dans un lieu sûr. Si une personne a perdu connaissance sur la chaussée, dans un tramway ou dans une autre zone dangereuse, il convient de la déplacer sur le trottoir, dans la pièce ou dans un autre endroit sûr.
    • Enlèvement des vêtements serrés. Pour améliorer la respiration du patient doit être retiré de ses vêtements extérieurs serrés et chauds (manteau de fourrure, manteau), cravate.
    • Mettre le patient inconscient dans une position sûre. Le patient doit être tourné du côté droit. Son bras gauche devrait être plié au coude et placé sous le cou. La jambe droite (située en dessous) doit être redressée et la jambe gauche pliée au niveau des articulations du genou et de la hanche, en la poussant vers l’avant. La tête du patient doit être légèrement inclinée. Le patient dans cette position ne tombera pas face contre terre et, en cas de vomissement commencé, le vomissement ne s'étouffera pas.
    • L'élimination de la nourriture et de l'apport liquidien. Il est strictement interdit de donner à un patient victime d'un accident vasculaire cérébral de l'eau ou de la nourriture, car en cas de violation des réflexes de déglutition ou de toux, le patient peut s'étouffer, ce qui peut provoquer la mort avant l'arrivée de l'ambulance.

    Traitement de la toxicomanie. Quels médicaments prescrits pour les accidents vasculaires cérébraux (Ceraxon, Aktovegin, vitamines)?

    Traitement médicamenteux de l'AVC

    Liste de médicaments pour le traitement de l'AVC cérébral

    Le traitement de l'AVC avec des médicaments vous permet de rétablir la circulation normale de la zone touchée et de minimiser le risque de complications. Choisir un traitement et expliquer quels médicaments sont prescrits après une violation aiguë de la circulation cérébrale aidera le médecin traitant. Dans certains cas, les médicaments aident à restaurer partiellement les fonctions perdues et à réduire la zone de la lésion. Les médicaments peuvent être prescrits à titre préventif contre une éventuelle récurrence de la maladie.

    L'efficacité du traitement médicamenteux

    La pharmacothérapie est l’une des options de traitement de l’ischémie dans une région limitée du cerveau. Les médicaments après un AVC sont pris pour 3 raisons principales:

    • En tant que moyen d'empêcher une nouvelle grève. Dans ce cas, des médicaments nootropes, des vitamines et des suppléments nutritionnels peuvent être prescrits pour améliorer l'apport sanguin en neurones contenant de l'oxygène et des nutriments.
    • Méthode pathogénétique. Cette méthode thérapeutique implique la réduction de l’activité des processus pathologiques menant à une perte de fonction après un AVC. En présence d'une maladie vasculaire cérébrale, de tels médicaments sont constamment nécessaires pour traiter une pathologie et réduire le risque d'accident vasculaire cérébral.
    • En tant que méthode de traitement syndromologique. La pharmacothérapie est axée sur l’accélération de la rééducation. L'usage de drogues rétablit les fonctions cognitives, le tonus musculaire, la parole, la coordination motrice et l'état psycho-émotionnel.

    En présence d'un syndrome douloureux aigu et de vasospasmes fréquents, des analgésiques sont pris.

    Après un AVC ischémique

    L'accident ischémique se développe dans les troubles circulatoires cérébraux aigus en raison du blocage de l'artère cérébrale par un caillot sanguin ou une plaque de cholestérol. En conséquence, une région limitée du cerveau ne reçoit ni nutriments ni oxygène. Dans les 2-3 premières heures qui suivent le développement de l'ischémie, des thrombolytiques sont nécessaires pour le clivage des caillots sanguins et la restauration du trophisme naturel.

    Les anticoagulants sont les deuxièmes plus importants pour réduire le risque de développer un nouveau thrombus:

    Les anticoagulants peuvent provoquer le développement d'une hémorragie interne, accident vasculaire cérébral hémorragique en présence des contre-indications suivantes:

    • dommages à plus de 50% de l'artère cérébrale centrale;
    • lésions érosives ulcéreuses du tractus gastro-intestinal;
    • graves dommages au foie ou aux reins;
    • hypertension artérielle.

    Pour tout type d'accident vasculaire cérébral, les neuroprotecteurs sont prescrits dans une situation critique. De tels médicaments dans les accidents vasculaires cérébraux de type ischémique (Ceraxon) réduisent la surface des lésions tissulaires et améliorent la transmission de l'influx nerveux.

    Après un AVC hémorragique

    L'AVC hémorragique se développe avec la rupture d'un vaisseau bloqué. La pathologie se caractérise par des saignements dans le cerveau et la formation d'une cavité remplie de sang. Le premier a nécessité des angioprotecteurs et des médicaments hémostatiques. Parmi ces derniers, on distingue l'etamzilat, le gemlibra, le cyclonamide.

    Pour normaliser la pression artérielle, pour arrêter un flux sanguin important dans la cavité cérébrale, utilisez Clophelin. S'il est inefficace, les médicaments du groupe ganglioblocker sont utilisés pour les accidents vasculaires cérébraux: Dimecolin et Pentamine.

    Quels médicaments sont prescrits

    La liste des médicaments devant traiter un AVC cérébral ne peut être établie que par le médecin traitant. Le recours à l'auto-traitement est strictement interdit, car le risque de complications ou de rechutes est élevé.

    La liste des médicaments pour un AVC cérébral est sélectionnée en fonction de la gravité du processus pathologique:

    • Au stade initial du développement de la maladie, apparaissent les premiers symptômes sur la base desquels les médicaments appropriés sont sélectionnés. Les médicaments sont axés sur l'élimination d'un ou plusieurs signes d'un tableau clinique de l'accident vasculaire cérébral. Dans l'hypertension, des antihypertenseurs sont nécessaires pour normaliser la pression artérielle. Des médicaments nootropes sont prescrits pour améliorer la circulation cérébrale et le trophisme des neurones. Des médicaments sédatifs sont prescrits dans un contexte de stress ou de surmenage. La durée du traitement dépend du bien-être du patient.
    • Lors de l’exacerbation d’un accident vasculaire cérébral dans les 2-3 premières heures, seuls les médicaments nécessaires à la stabilisation de la circulation cérébrale normale sont nécessaires. Les anticoagulants sont le moyen le plus efficace dans une situation critique. Ils réduisent la coagulation du plasma et le collage des plaquettes, réduisant ainsi le risque de formation de thrombus et de blocage total des petits vaisseaux. En raison de l'action anticoagulante dans 95% des cas, il est possible d'éviter la paralysie et d'éviter la récurrence des accidents vasculaires cérébraux. La douleur aide à arrêter les analgésiques.
    • Après la sortie de l'hôpital, le traitement médicamenteux se poursuit à la maison. En même temps, il est nécessaire de prendre des médicaments anti-AVC de façon continue. Si le patient développe une anxiété et une anxiété quant à la possibilité d'une rechute, le médecin lui prescrit des sédatifs, des antidépresseurs légers et des médicaments qui améliorent le sommeil. Environ 2-3 ans devront boire des médicaments anticoagulants en raison du risque élevé de formation de caillots sanguins.

    Seule une thérapie complexe avec plusieurs médicaments permet de rétablir la circulation sanguine.

    Myorelaxants

    Les préparations pour le traitement des accidents vasculaires cérébraux, nécessaires pour relâcher les muscles squelettiques, sont dans la plupart des cas utilisées pour restaurer la fonction motrice. Trois mois après avoir été atteint d'une pathologie, un tonus musculaire accru se développe, ce qui provoque l'apparition de spasmes et de crampes sévères. En conséquence, la contraction du groupe musculaire devient difficile pour le patient à se déplacer. Le patient ressent des douleurs coupantes sévères. Par conséquent, le traitement avec des relaxants musculaires est axé sur l'élimination de l'hypertonus.

    Le traitement des relaxants musculaires dure jusqu'à la fin des mesures de rééducation permettant de reprendre l'activité motrice du patient. Le tonus musculaire reviendra à la normale de manière indépendante avec le temps. Jusqu'à ce que cela se produise, les pilules ne s'arrêtent pas.

    Antidépresseurs

    Au cours de la période de rééducation, 80% des patients sont déprimés. Ce comportement est dû à la perte de certaines fonctions et à la perte de motivation pour les restaurer. Pour améliorer le contrôle psycho-émotionnel, les antidépresseurs sont prescrits après un accident vasculaire cérébral. Ils appartiennent au groupe des médicaments psychotropes et sont donc pris sous la surveillance d'un médecin.

    Anticonvulsivants

    Anticonvulsivants - médicaments conçus pour réduire l'activité épileptique. Lors de l'utilisation de ce groupe de médicaments, la prudence est de mise car ils provoquent de la somnolence, des troubles de la mémoire, une faiblesse grave et des vertiges fréquents. Dans 80% des cas, la carbamazépine est prescrite comme anticonvulsivant et la phénytoïne dans les autres cas.

    Antiplaquettaires et anticoagulants

    Ces médicaments pour les accidents vasculaires cérébraux sont nécessaires pour prévenir les rechutes. Les agents antiplaquettaires réduisent la capacité des plaquettes à se coller les unes aux autres, constituant ainsi un moyen de prévention des caillots sanguins. Les anticoagulants sont nécessaires pour réduire la coagulation du sang. Dans des conditions de viscosité accrue dans le sang, le risque de formation de caillots augmente.

    Les médicaments antiplaquettaires les plus populaires sur le marché pharmacologique:

    Les injections d'héparine dans l'estomac ne sont effectuées que par du personnel médical.

    Les anticoagulants sont prescrits aux patients prédisposés à une coagulation sanguine accrue. La pathologie est dangereuse à cause d'une violation de la circulation sanguine naturelle. Avec une augmentation de l’agrégation plaquettaire, il existe un risque de formation de caillots sanguins et d’obstruction du vaisseau avec rupture ultérieure.

    Il est important de se rappeler qu’avec la nomination simultanée d’agents antiplaquettaires et d’anticonvulsivants, il est nécessaire de donner périodiquement du sang pour une analyse biochimique. Ce besoin est dû au risque élevé de saignement. Les premiers signes de complications lors de la prise de 2 médicaments seront:

    • des vertiges;
    • pulsions émétiques;
    • apparition déraisonnable d'hématomes sur différentes parties du corps;
    • la diarrhée

    Avec le développement des symptômes, vous devez immédiatement appeler l’équipe d’ambulances.

    Cérébroprotecteurs neurométaboliques

    Les médicaments contre les accidents vasculaires cérébraux complètent les cérébroprotecteurs neurométaboliques, dont la tâche principale est de stimuler les processus métaboliques dans les tissus du système nerveux central. Le second nom pour les médicaments est les médicaments nootropes ou neuroprotecteurs. L'utilisation de ce groupe de médicaments vous permet d'éliminer certains processus pathologiques: ischémie, hypoxie du cerveau, intoxication intracellulaire après nécrose. Les cérébroprotecteurs vous permettent d'augmenter la consommation de glucose par les neurones, de stimuler le métabolisme des acides nucléiques.

    Vitamines

    Des études cliniques ont démontré qu’après un AVC, le processus de rééducation pouvait être accéléré par les vitamines. Dans ce cas, la posologie doit être ajustée par un spécialiste, en fonction du régime alimentaire et des paramètres de laboratoire. Une hypervitaminose est possible en cas d’abus de drogues. Vitamines prescrites sous forme d'injections d'un accident vasculaire cérébral. Les groupes suivants sont les plus efficaces:

    • vitamine A - stimule la croissance et la division cellulaire, augmente la régénération des tissus;
    • la thiamine et la riboflavine stabilisent la pression artérielle, améliorent le fonctionnement des neurones et la circulation cérébrale;
    • l'acide ascorbique active la régénération de l'endothélium vasculaire et contribue à la formation de nouveaux vaisseaux;
    • La vitamine D maintient le nombre d'éléments formés dans la plage normale, en empêchant le sang de s'épaissir, et a également un effet positif sur le travail des systèmes cardiovasculaire et nerveux;
    • La vitamine E est un antioxydant naturel et empêche le développement de réactions oxydatives déclenchées par les radicaux libres.

    Les compléments alimentaires à base de produits d'origine naturelle peuvent être pris à toutes les étapes du traitement anti-AVC. Au cours des 1-2 premiers mois, les médecins spécialistes prescrivent un complément alimentaire pour améliorer la circulation cérébrale et accélérer les processus de régénération tissulaire. Au fil du temps, au cours des 6 prochains mois, les suppléments biologiques aident à corriger les carences nutritionnelles et à reconstituer la réserve d’oligo-éléments dans le corps.

    Au cours des premiers mois, la tâche principale du patient est de normaliser l'activité fonctionnelle des systèmes digestif et immunitaire. Par conséquent, des suppléments nutritionnels sont nécessaires pour récupérer après un AVC. Les suppléments ainsi que d'autres médicaments doivent être pris sous la surveillance d'un médecin.

    Médicaments contre les attaques cérébrales - utilisation de médicaments en fonction du groupe et du mécanisme d'action

    En Russie, 400 000 cas d’AVC sont enregistrés chaque année, dont un tiers a une issue fatale. Ce risque mortel n'est en second lieu qu'après la coronaropathie (parmi les problèmes du système circulatoire) et nécessite donc une attention accrue. Quels médicaments pour les accidents vasculaires cérébraux sont efficaces?

    Objectifs de la pharmacothérapie de l'AVC

    Trouble aigu du système cardiovasculaire, caractérisé par une aggravation de la circulation cérébrale ou une hémorragie et caractérisé par des symptômes neurologiques focaux ou cérébraux qui persistent plus de 24 heures, le terme «accident vasculaire cérébral» est expliqué dans la médecine officielle. Le résultat de cette situation peut être la mort du patient au cours de la même période. Le schéma thérapeutique est choisi en fonction du type de problème:

    • AVC ischémique - se caractérise par la mort des fibres nerveuses due à un mauvais apport sanguin. La pharmacothérapie, dans une telle situation, contribue à accélérer l’adaptation sociale en raison du raccourcissement du processus de récupération du tissu cérébral endommagé.
    • L'accident vasculaire cérébral hémorragique se caractérise par une hémorragie dans l'espace libre du cerveau, suivie de la formation d'un hématome, qui engendre la mort. Tous les médicaments ne sont utilisés qu'après l'élimination de la source de l'hémorragie.

    La neuroplasticité est une caractéristique du cerveau - la capacité de rétablir les connexions perdues par la formation de nouveaux circuits entre des neurones intacts: le schéma thérapeutique principal vise à activer cette capacité. Les médicaments sélectionnés pour traiter les accidents cérébrovasculaires aident:

    • démarrer le processus de récupération des tissus endommagés et leur adaptation;
    • limiter la lésion (pour éviter la propagation aux zones saines);
    • prévenir les récidives;
    • réduire l'enflure du cerveau.

    Le traitement médicamenteux de l'AVC comporte plusieurs étapes, chacune ayant des objectifs différents. Dans la période de réadaptation, qui dure plus de 3 mois (après cette période, on peut parler de prédictions positives), des médicaments sont nécessaires pour:

    • éliminer les troubles de la parole et les troubles cognitifs;
    • normaliser le fond émotionnel;
    • aider à réduire les spasmes musculaires des membres paralysés;
    • améliorer la circulation sanguine, améliorer le flux d'oxygène;
    • améliorer l'état des vaisseaux sanguins, contrôler la pression artérielle.

    Après l'attaque, le patient est hospitalisé et à l'hôpital, il utilise également un grand nombre de médicaments pouvant stabiliser la pression artérielle, la fréquence cardiaque, le taux de coagulation du sang et aider à réduire le risque d'œdème cérébral. À chaque stade de l’accident vasculaire cérébral, le traitement présente des caractéristiques spécifiques:

    1. Initiale. La tâche clé est la prévention de la progression des changements pathologiques. Les antihypertenseurs (à haute pression), les neuroprotecteurs, les sédatifs (pour calmer un fond émotionnel excité) et les complexes multivitaminés peuvent être utilisés.
    2. Épicé L'état critique dure 3 heures (depuis l'apparition des troubles circulatoires) et nécessite le rétablissement de l'apport sanguin cérébral. Désagrégants utilisés, anticoagulants, médicaments pour soulager la douleur et éliminer l'œdème.
    3. Réhabilitation. Les sédatifs, les antiplaquettaires, les antidépresseurs et les hypnotiques constituent un traitement de rééducation de soutien, prescrit à vie. De plus, des relaxants musculaires, des nootropiques, des anticonvulsivants et des analgésiques peuvent être utilisés.

    Types de médicaments pour le coup du cerveau

    Pour les patients qui ont eu une hémorragie, les médecins prescrivent de la vitamine K (Vikasol, comprimés), du chlorure de calcium (par voie intraveineuse), de l'acide ascorbique et de l'acide aminocaproïque pour arrêter le saignement et prévenir la formation de caillots sanguins. Dans les accidents ischémiques, il est important de rétablir le flux sanguin. Appliquez donc Euphyllinum (dilate les vaisseaux sanguins), Aspirine (réduit la viscosité du sang), Trental. En plus de la thérapie différenciée décrite, il existe un traitement général pour lequel des médicaments des groupes suivants peuvent être utilisés: