Tachycardie permanente

Le nombre de contractions du cœur, qui est généralement déterminé en une minute, s'appelle la fréquence cardiaque (FC). Normalement, chez une personne adulte en bonne santé, en état de repos physique et au calme émotionnel, le cœur diminue de 60 à 80 fois. La tachycardie est l'un des signes les plus courants d'un dysfonctionnement du cœur, ainsi que d'autres systèmes et organes.

Qu'est ce que c'est Un effort physique important, une détresse émotionnelle et d'autres facteurs augmentent le nombre de contractions au-dessus des valeurs normales - c'est ainsi que la tachycardie se manifeste. Le terme a une origine latine et signifie littéralement: "tahi" - fréquent, "cardia" - coeur. L'augmentation de la fréquence cardiaque n'est pas toujours un phénomène physiologique (normal). Considérez les conditions pathologiques possibles dans lesquelles ce symptôme peut se produire.

Classification de la tachycardie

L’une des fonctions du cœur est l’automatisme, c’est-à-dire la capacité de générer de façon indépendante (autonome) des impulsions nerveuses, sous l’influence desquelles une réduction se produit à une certaine fréquence. La capacité du cœur à s'auto-contracter est possible grâce au système conducteur, constitué de faisceaux, de fibres et de nœuds qui assurent la cohérence du travail. Le système de conduction est représenté par des parties sinus-auriculaires et auriculo-ventriculaires. La tachycardie a lieu lorsqu'il y a une implication dans le processus pathologique de n'importe quelle partie du système de conduction.

  1. La tachycardie sinusale - est due à une violation de la production d’impulsions nerveuses par le nœud sinusal, qui contrôle le rythme cardiaque.
  2. La tachycardie auriculaire (ou autre nom - supraventriculaire) est une forme rare de la maladie dans laquelle la lésion est localisée dans la région auriculaire. Cette pathologie s'accompagne d'un engouement pour la fréquence des contractions pouvant atteindre 140 battements par minute et conduit souvent à des évanouissements.
  3. La tachycardie auriculo-ventriculaire est une violation de la conduction du pouls des oreillettes aux ventricules. Cliniquement, il est plus résistant à l’oreillette, pire à être traité avec des médicaments.
  4. Tachycardie ventriculaire - augmentation des contractions ventriculaires du cœur de plus de 100 battements par minute. Il se produit sur le fond d'un anévrisme, une maladie cardiaque, un infarctus du myocarde, etc. Certains experts appellent tachycardie ventriculaire, fibrillation ventriculaire.

La tachycardie peut avoir:

  1. Aiguë avec une maladie cardiaque.
  2. Flux paroxystique - une augmentation soudaine (de 150), puis diminue aux valeurs normales de la fréquence cardiaque. Cette condition est appelée paroxysme.
  3. Cours récurrent.

Signes de palpitations

Symptômes accompagnant la tachycardie:

  • sensation du coeur;
  • douleur à la poitrine.

Pas toujours, mais possible:

  • des vertiges;
  • assombrissement des yeux;
  • évanouissement;
  • sensation d'essoufflement.

Causes de la tachycardie

La tachycardie est un symptôme (un symptôme distinct), ce qui signifie qu'elle se manifeste dans diverses maladies du cœur et d'autres systèmes (par exemple, nerveux, endocrinien, etc.).

Problèmes cardiaques

Les causes courantes de tachycardie, qui résultent précisément de modifications pathologiques du système de conduction cardiaque, sont les suivantes:

  • myocardite (inflammation de la couche musculaire du coeur);
  • dommages organiques du myocarde;
  • cardiopathie ischémique.

Une perturbation du rythme cardiaque (autrement dit, une arythmie) est également une cause de tachycardie. L'arythmie peut être congénitale et acquise. Cette dernière survient dans le contexte de maladies telles que: rhumatismes, hypertension, maladie thyroïdienne, maladie coronarienne, etc. La tachycardie est un symptôme constant de la fibrillation auriculaire, lorsque des fibres musculaires individuelles se contractent au hasard et poussent le sang dans un volume inférieur.

Causes non associées à des pathologies du coeur

  1. L'anémie (diminution du nombre de globules rouges et / ou d'hémoglobine) est une autre cause de tachycardie. Avec cette pathologie, une personne se plaint de vertiges, de fatigue, d'assombrissement périodique des yeux, de pâleur inhabituelle de la peau. Les femmes qui ont des saignements abondants pendant la menstruation, la grossesse, etc. sont prédisposées à l’anémie.
  2. Avec le phéochromocytome (tumeur des glandes surrénales), les patients se plaignent non seulement de pouls rapide, mais aussi d’augmentation de la pression artérielle, d’hyperhidrose (transpiration accrue), de maux de tête, de tremblements des mains, etc.
  3. La tachycardie est causée par la diminution du volume sanguin en circulation, provoquée par des blessures majeures, accompagnée d'une perte de sang abondante. Dans le même temps, une augmentation de la fréquence cardiaque compense la pénurie de sang perdu.
  4. La tachycardie accompagne la déshydratation, qui accompagne de nombreuses maladies infectieuses.
  5. Si une irritation, un tremblement de la main, une perte de poids et des troubles menstruels sont observés chez les femmes présentant une fréquence cardiaque élevée, la cause en est probablement une maladie de la thyroïde - l'hyperthyroïdie.
  6. Une augmentation de la fréquence cardiaque, accompagnée de symptômes tels que douleur thoracique, vertiges, essoufflement - indique une dystonie végétative-vasculaire.

Quand la tachycardie n'est pas un signe de la maladie?

Le rythme cardiaque rapide n'est pas une pathologie dans les cas suivants:

  1. Après l'exercice.
  2. À la saison chaude
  3. Au cours d'expériences émotionnelles fortes.
  4. Augmentation de la température corporelle.

La gueule de bois: un pas de la tachycardie à la panique!

Le syndrome de la gueule de bois sévère, ou plus simplement, la gueule de bois est un cas particulier où une accélération du rythme cardiaque peut ne pas être un signe de maladie. Une telle tachycardie peut provoquer des attaques de panique, car les personnes "avec la gueule de bois" prennent souvent la tachycardie pour une crise cardiaque. Afin de ne pas être dans une situation désagréable, vous devez boire avec modération ou ne pas boire du tout. À la rigueur, un extrait d’agripaume et des sédatifs similaires peuvent aider.

La tachycardie physiologique ne s'accompagne pas de: essoufflement, douleur à la poitrine, évanouissement, assombrissement des yeux, vertiges. Une fois le facteur de tachycardie éliminé, le rythme cardiaque redevient rapidement normal.

Quand ai-je besoin de voir un spécialiste?

Un thérapeute cardiaque et un cardiologue s'occupent des maladies cardiaques. Demander de l'aide qualifiée dans les cas suivants:

  • s'il y a des interruptions dans le travail du cœur (il bat plus souvent ou, au contraire, il s'arrête);
  • en cas d'évanouissement périodique;
  • douleur à la poitrine inquiète;
  • il y a des vertiges accompagnés d'un assombrissement des yeux.

Diagnostic des causes de la tachycardie

Le diagnostic de la maladie, dans lequel se produit une tachycardie, commence par un examen visuel général et une enquête. Le médecin mesure le pouls, effectue une auscultation (écoute) du cœur. Le pouls est mesuré au poignet en une minute. La fréquence du pouls ne correspond pas toujours à la fréquence cardiaque. En règle générale, les ambulanciers utilisent cette méthode pour se faire une idée de l'état de santé.

Pour clarifier la véritable cause (étiologie) de la maladie, le spécialiste est assisté par des méthodes de recherche supplémentaires, notamment:

  1. Sang pour l'analyse générale. Il détermine le nombre d'éléments formés, ce qui permet au médecin de reconnaître la leucémie, l'anémie, etc.
  2. Sang pour les hormones thyroïdiennes. Cette analyse aide à identifier l'hyperthyroïdie.
  3. Si une tumeur des glandes surrénales est suspectée, une analyse d'urine est prescrite, dans laquelle peuvent se trouver des produits de dégradation de l'adrénaline.

Parmi les méthodes de recherche instrumentale, l'exactitude la plus diagnostique est fournie par:

  1. ECG - vous permet de déterminer la fréquence, le rythme des contractions cardiaques, etc. Grâce à son aide, les modifications caractéristiques de diverses pathologies du système cardiovasculaire sont détectées. Les types d’ECG suivants sont utilisés pour examiner les patients:
    • avec une charge - aide à identifier les interruptions de rythme pendant l'exercice (ergométrie de vélo);
    • des résultats plus précis sur la maladie permettent d'obtenir un ECG intra-oesophagien - dans cette étude, une électrode est insérée dans la partie thoracique de l'œsophage;
    • Surveillance cardiaque Holter - implique l'enregistrement de l'ECG tout au long de la journée, utilisée pour déterminer l'apparition soudaine d'une tachycardie.
  2. La phonocardiographie est une méthode de diagnostic qui vous permet d’enregistrer des sons cardiaques à l’aide de capteurs. Lorsque la tachycardie sur le phonocardiogramme est déterminée par une augmentation des contractions du cœur, ainsi que par des changements de tons.
  3. Les ultrasons du coeur aident à déterminer le travail des valves et du muscle cardiaque. Avec l'aide de l'échographie a révélé des défauts et une maladie cardiaque chronique.

Conséquences de la tachycardie

La tachycardie, apparue dans le contexte de maladies de divers organes (à l'exception du cœur), ne représente pas une grande menace pour la santé et la vie du patient. Les pathologies cardiaques ont des conséquences graves. Au plus redoutable d'entre eux sont:

  1. Thromboembolie (formation de caillots sanguins) - se produit en raison du retard du sang dans les cavités (ventricules, oreillettes) du cœur, ce qui entraîne la destruction des cellules sanguines et l'activation du système de coagulation sanguine. À partir de la cavité cardiaque, un thrombus peut pénétrer dans la circulation sanguine, bloquant le vaisseau qui alimente n’importe quel organe (poumon, cerveau, rein, etc.). En conséquence, sa mort vient. La tachycardie prédispose à la formation de caillots sanguins pendant plus de 2 jours, ainsi qu'à l'insuffisance cardiaque chronique, au diabète sucré et à l'hypertension.
  2. Choc cardiogénique - se produit lorsque le cœur gauche est insuffisant, ce qui empêche le sang de s'écouler dans le volume adéquat dans la grande circulation. Cela se traduit par une chute brutale de la pression. Souvent, le choc cardiogénique se termine par une mort subite.
  3. Infarctus du myocarde - est dû à une ischémie (carence en nutriments provenant du sang), car pendant la tachycardie, le cœur ne pompe pas un volume de sang total. Le risque de crise cardiaque augmente chez les personnes ayant des antécédents d’athérosclérose, d’hypertrophie du myocarde et d’hypertension artérielle.

L'affaiblissement progressif du corps est une conséquence de la tachycardie. Il survient lors de crises fréquentes mais courtes, associées à des interruptions constantes de l'apport en oxygène et en nutriments aux tissus corporels. En outre, sur le fond de telles attaques, la fatigue, la somnolence et la perte de poids peuvent survenir.

Traitement

Comment prendre une attaque de tachycardie:

  • permettre une respiration libre, par exemple, défaire le col étroit d'une chemise;
  • mettez une serviette ou un mouchoir trempé dans de l’eau froide sur votre front;
  • si l'état le permet, le rythme cardiaque peut être réduit de la manière suivante: vous devez retenir votre souffle et fatiguer votre pression abdominale. À ce moment, le travail du nerf vague est activé, ce qui inhibe l'activité du cœur;
  • prenez n'importe quel médicament qui abaisse la fréquence cardiaque (la posologie est strictement conforme aux instructions!);
  • si l'attaque est extrêmement intense, il est préférable d'appeler une ambulance.

Traitement de la toxicomanie

La pharmacothérapie implique la nomination des médicaments suivants:

  1. Sédatifs à base de plantes - Persen, Valériane, extraits d’agripaume et synthétiques, par exemple, le diazépam. Tous ces médicaments sont prescrits pour la dystonie végétative-vasculaire. Ils affectent le système nerveux en réduisant le rythme cardiaque.
  2. Médicaments aux propriétés anti-arythmiques - prescrits par le médecin en tenant compte des causes de pathologies concomitantes et de l'âge du patient. Ceux-ci comprennent: les bêta-bloquants (aténolol, timolol, propranolol, etc.), les antagonistes du calcium (vérapamil, diltiazem, etc.). L'automédication avec ces médicaments est exclue, car le même remède peut avoir un effet thérapeutique sur un type de tachycardie et des contre-indications pour une utilisation sous un autre type.

Traitement chirurgical

L'intervention chirurgicale est montrée dans la pathologie des cas suivants:

  1. Si dans l'anamnèse il y a des maladies de la glande thyroïde et des glandes surrénales. Pendant l'opération, la tumeur est retirée, ce qui produit un excès d'hormones qui affectent le rythme cardiaque;
  2. En cas de défauts cardiaques graves, de troubles de l'apport sanguin lors d'une chirurgie cardiaque, les défauts mécaniques sont corrigés, ce qui entraîne également la disparition de la tachycardie.

Si la tachycardie est une autre maladie, le traitement vise à éliminer la maladie à l'origine du tachycordia. Par exemple, en cas d'anémie, des préparations à base de fer sont prescrites, en cas de maladies infectieuses accompagnées d'hyperthermie et de tachycardie, des antibiotiques sont prescrits, etc.

Lorsqu'il est nécessaire de rétablir rapidement la fréquence cardiaque, un traitement par électropulse est réalisé dans l'unité de soins intensifs. Il consiste essentiellement en l'effet d'une décharge électrique sur le système conducteur du cœur lors de violations graves de la fonction de pompage et de fibrillation ventriculaire. Avec cette thérapie, il est possible de rétablir un rythme cardiaque normal.

Médecine traditionnelle et phytothérapie contre la tachycardie

Les infusions, décoctions, teintures pour éliminer la tachycardie doivent être utilisées avec beaucoup de prudence. Vous ne pouvez pas vous soigner sans consulter un spécialiste. Les recettes suivantes de la médecine traditionnelle aideront à affecter la fréquence cardiaque:

  • Motherwort herbe sèche - vous pouvez acheter dans une pharmacie sous forme emballée et infuser sous forme de thé;
  • 20 g d’Adonis, versez un verre d’eau bouillante et laissez bouillir au maximum 5 minutes à feu doux. Le bouillon doit refroidir et brasser pendant 2 heures. Le produit résultant doit être pris 20 ml trois fois par jour;
  • extrait d'Eleutherococcus, vendu dans la chaîne de pharmacie. Il faut prendre 20 gouttes avant de manger trois fois par jour;
  • Les inflorescences sèches de Calendula (80 g) sont versées avec de l'eau bouillante (1 l). Une heure plus tard, la perfusion est filtrée et consommée 100 ml 3 fois par jour.

Prévention

Les directives suivantes aideront à réduire la fréquence des attaques de tachycardie:

  1. Suivre un régime. En fait, il n'y a pas de régime alimentaire spécial pour la tachycardie. Cependant, éviter certains aliments peut réduire le nombre de crises et améliorer la qualité de la vie. Il est nécessaire d'exclure l'utilisation de boissons alcoolisées, de café fort et de thé (et vert aussi). Augmentez le risque de crise cardiaque, d'athérosclérose et, par conséquent, de tachycardie, des produits contenant des graisses animales. Ils sont recommandés pour utiliser dans une petite quantité.
  2. Cesser de fumer. La nicotine contracte les vaisseaux sanguins, contribuant à l'ischémie et à l'attaque de la tachycardie.
  3. Limitez les exercices excessifs, ce qui contribue à augmenter le rythme cardiaque. Il est utile de faire de la thérapie physique sous la direction d'un instructeur.

Quels sont les symptômes et les signes de la tachycardie, que faut-il faire et quelles actions ne devraient pas être prises avec des palpitations cardiaques?

Les symptômes de la tachycardie ne sont pas évidents. Et quand une personne rencontre un patient souffrant d'un trouble similaire dans l'activité du muscle cardiaque, quand elle voit les manifestations de la tachycardie, ses symptômes, elle peut devenir confuse, ne sachant pas quoi faire ou quoi ne pas faire.

De l'article, vous apprendrez quel type de pathologie et quels sont ses signes. Comment aider le patient en cas d'attaque de tachycardie dont les symptômes sont facilement déterminés par le pouls.

Qu'est-ce que la tachycardie cardiaque?

Pour répondre à la question de savoir qu'est-ce que la tachycardie cardiaque, dont les symptômes ont récemment été perturbés, passons à la langue grecque antique. En traduction, ce terme médical signifie "cœur rapide". La tachycardie n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme concomitant d'une autre maladie. Une condition dans laquelle le coeur fonctionne à une fréquence de plus de 90 battements par minute. Les raisons de cette condition peuvent être différentes, mais elles sont combinées en deux catégories principales:

  • troubles physiologiques de l'activité du cœur;
  • pathologies psychosomatiques ou neurogènes.

Symptômes et signes

Lors d'une attaque de tachycardie, le pouls augmente de 90 à 200-240 battements par minute. À ce rythme de travail, les ventricules cardiaques ne se remplissent pas complètement de sang, ce qui entraîne une chute de la pression artérielle. Du sang inadéquat est fourni à tous les autres organes.

Dans certains cas, avec un rythme rapide et prolongé, une personne peut éprouver un essoufflement, une sensation de manque d'oxygène. L’un des symptômes de la tachycardie est l’hypotension, en particulier sa forme pathologique, dans laquelle l’augmentation du rythme rythmique est une mesure compensatoire dans les cas d’hypoxie tissulaire avec une diminution de la pression insuffisante pour une personne.

Ainsi, les symptômes de la tachycardie cardiaque sont exprimés comme suit:

  • rythme cardiaque rapide;
  • douleur à la poitrine;
  • hypotension, accompagnée de faiblesse, de vertiges;
  • l'essoufflement qui se produit lors de la marche, du travail physique, mais aussi au repos.

En même temps que les symptômes mentionnés de la tachycardie, on observe parfois les signes de tachycardie suivants:

Causes et caractéristiques de la manifestation

En cardiologie, on distingue classiquement 4 types de tachycardie:

  1. Physiologique est une réaction normale du corps à une activité physique, à une augmentation de la température de l'air, à une cigarette fumée ou à une tasse de café ivre. En règle générale, un cœur en bonne santé se stabilise rapidement, dans les 5 à 10 minutes suivant l’élimination du facteur provoquant.
  2. Pathologique (extracardiaque), c'est-à-dire sortant du myocarde, à la suite d'autres maladies. Par exemple, l'hyperthyroïdie, une tumeur des glandes surrénales, des maladies des systèmes nerveux et endocrinien, le cancer.
  3. Pathologique (intracardiaque), associé directement au système cardiovasculaire. Il se pose en raison de pathologies dans le muscle cardiaque, le système circulatoire.
  4. Idiopathique ou tachycardie d'étiologie inconnue. L'origine de cette augmentation du rythme cardiaque reste incertaine.

La tachycardie intracardiaque pathologique peut provoquer les maladies cardiaques suivantes:

Quelle que soit la cause des palpitations cardiaques, on ne peut s'en débarrasser sans éliminer la maladie primaire.

Chez les femmes

Les palpitations cardiaques chez les femmes se développent, généralement à la ménopause, c'est-à-dire après 45 à 50 ans. Les attaques se produisent pendant la journée, pendant l'exercice ou le stress, et la nuit, l'état redevient normal.

Les symptômes qui accompagnent la tachycardie suggèrent que les femmes sont sujettes à la dystonie vasculaire (VVD), dans laquelle les palpitations cardiaques des sinus se produisent plus souvent que les autres. L'hyperthyroïdie, une maladie associée à l'hyperfonctionnement de la thyroïde, est une autre cause de son apparition, beaucoup moins fréquente.

La tachycardie ventriculaire est révélatrice de modifications pathologiques du muscle cardiaque et ne diffère pratiquement pas des symptômes de la tachycardie cardiaque chez les hommes. Les femmes subissent rarement une pulsation accrue des ventricules, conséquence de pathologies telles que:

Les femmes souffrent également de tachycardie nodulaire, caractérisée par des impulsions entre les oreillettes et les ventricules, et auriculaire. Le dernier type de palpitations cardiaques est caractérisé par l'apparition d'impulsions dans les oreillettes.

Pendant la grossesse, l'altération hormonale du corps, l'anxiété, les femmes deviennent souvent la cause des symptômes de la tachycardie. Une forte augmentation de la fréquence des SS est dangereuse pour le futur bébé, elle peut provoquer une fausse couche. Par conséquent, la future mère, dont le cœur est sujet à une augmentation du rythme cardiaque, doit garder son cœur sous contrôle.

Il devrait être plus attentif aux médicaments qui peuvent également causer une augmentation de la fréquence cardiaque. Il est nécessaire de surveiller l'état de la glande thyroïde, pour laquelle la grossesse est un test sérieux; la malnutrition devrait être évitée. Cela conduit à la déshydratation, l'anémie. Ce n’est un secret pour personne que certaines femmes, même pendant la grossesse, ont tendance à suivre un régime qui entraîne l’épuisement du corps, avec toutes ses conséquences. Le pouls fréquent chez une femme enceinte peut même provoquer une augmentation de la température corporelle.

Chez les hommes

Le nombre normal de contractions du muscle cardiaque chez l'homme est de 60 à 90 battements par minute.

La fréquence cardiaque augmente pendant l'activité physique, les sports, l'irritation nerveuse, le stress, c'est-à-dire sous l'influence de la libération d'adrénaline dans le sang.

Les symptômes de la tachycardie cardiaque chez les hommes sont presque les mêmes que chez les femmes. Mais les hommes sont plus susceptibles que les femmes d'avoir des palpitations cardiaques pour les raisons suivantes:

  1. Les hommes sont plus touchés par le stress;
  2. L'augmentation de l'effort physique inhérente au style de vie masculin crée des risques pour le système cardiovasculaire;
  3. Le tabagisme et l'alcool, qui sont plus sujets aux représentants du sexe fort, affectent la fréquence cardiaque. Le syndrome de la gueule de bois très prononcé, accompagné d'hypotension et de palpitations cardiaques, est en général un symptôme de la tachycardie chez l'homme.
  4. Contrairement aux hommes, les femmes avant la ménopause sont protégées par les hormones sexuelles des lipoprotéines qui empêchent le développement de l’athérosclérose.

Chez les hommes, une augmentation du rythme cardiaque provoque un sentiment de peur, des attaques de panique.

Chez les enfants

Chez les enfants, un rythme cardiaque normal est plus rapide que chez les adultes. Par exemple, chez un nourrisson, le cœur bat avec une fréquence de 140 à 160 battements par minute, chez un bébé de six mois à un an - 120-130, dans les 3-5 ans - la fréquence cardiaque est de 100-105 battements par minute.

La tachycardie pathologique chez les enfants est considérée comme une condition lorsque la fréquence de la SS dépasse de 20 à 30 coups la normale. Il s'accompagne des symptômes suivants: vertiges, douleur au cœur, léthargie générale, couleur de la peau pâle, essoufflement.

Parmi les causes extracardiaques de symptômes de tachycardie chez les enfants figurent les suivantes:

  • une glycémie réduite, auquel cas l'enfant manque d'énergie, devient somnolent et léthargique;
  • un déséquilibre des électrolytes dans le sang (manque d'ions magnésium ou potassium);
  • troubles hormonaux, production accrue d'hormones thyroïdiennes ou de glandes surrénales;
  • violation de l'équilibre acido-basique;
  • effet secondaire du médicament.

Lorsque la fréquence cardiaque reste stable pendant une longue période et que les symptômes mentionnés de la tachycardie se manifestent simultanément, il y a lieu de faire appel à un cardiologue pédiatre.

Que dois-je faire avec une attaque?

Toute personne qui sent que les symptômes de la tachycardie se manifestent peut essayer de s’aider de façon autonome.

  1. Supprimez ou libérez tout ce qui gêne la respiration - une ceinture à la ceinture, une cravate.
  2. Lavez votre visage avec de l'eau froide. Vous pouvez mettre une compresse fraîche sur le front.
  3. Allongez-vous sur le canapé, mais l'oreiller ne doit pas être trop haut.
  4. Retenez votre souffle pendant 10 secondes dans une respiration calme mais profonde.
  5. Essayez de déclencher un réflexe nauséeux, ou la toux.

Non seulement les malades, mais toutes les personnes en bonne santé devraient savoir à quoi ressemble la tachycardie, ses symptômes et ce qu'il faut faire si quelqu'un a une crise de palpitations cardiaques.

Quelles actions ne peuvent pas être prises?

Pendant l'attaque, vous ne pouvez pas prendre un bain chaud, boire stimulant les boissons du système nerveux.

Les patients prédisposés à la tachycardie doivent généralement éviter toute action qui affecte l’augmentation du rythme cardiaque. Ils ne peuvent pas:

  • boire du café, du cacao, manger de grandes quantités de chocolat;
  • prendre des médicaments contenant de la caféine;
  • manger des aliments épicés et salés;
  • faire du sport;
  • sans les recommandations du médecin traitant de prendre des médicaments et des compléments alimentaires.

Traitement

En fonction de la manière dont la tachycardie se manifeste et de ses signes, des mesures de diagnostic sont attribuées en premier lieu, puis des méthodes thérapeutiques sont sélectionnées. Par exemple, dans le traitement des palpitations dans le TRI et de certaines maladies cardiaques immédiates, utilisez:

  • physiothérapie
  • balnéothérapie,
  • Thérapie d'exercice,
  • psychocorrection et hypnose.

Ces méthodes thérapeutiques complètent le traitement médicamenteux qui, ensemble, donne un bon résultat. En cas de palpitations cardiaques et d’augmentation de la pression sanguine, le médecin peut vous prescrire Reserpin.

Avec des impulsions rapides appliquées Anaprilin, bêta-bloquant, ce qui réduit la sensibilité à l'adrénaline. Cela réduit la fréquence cardiaque et la pression artérielle. Le médicament agit efficacement et rapidement. Mais pour éviter un surdosage, qui peut nuire au travail du cœur, le dosage devrait être prescrit par le médecin traitant.

Vidéo utile

Informations utiles sur la tachycardie dans cette vidéo: