Coeur nouveau-né

- maladie cardiaque congénitale ou acquise;

- hypotension ou hypertension;

J'aimerais parler plus en détail de la maladie cardiaque, car ce problème survient le plus souvent et peut avoir des conséquences très terribles s'il n'est pas détecté à temps et si le traitement n'est pas commencé. Si vous donnez quelques exemples tirés des statistiques, alors chaque centième enfant souffre d’une forme de maladie cardiaque et chaque milleième d’une pathologie grave. En outre, il convient de noter que les enfants souffrant de maladie cardiaque souffrent de certaines violations dans la formation du système cardiovasculaire. Les causes de cardiopathie congénitale sont très nombreuses, mais les principales sont les suivantes:

  • hérédité génétique;
  • si l’âge de la femme pendant la grossesse a dépassé 35 ans et que son père a 45 ans;
  • infection intra-utérine;
  • mauvaise écologie;
  • dépendance à l'alcool ou aux drogues de la mère, effet des toxines sur le corps de la femme enceinte;
  • échec dans le métabolisme normal d'une femme ou diabète;
  • médicaments susceptibles de provoquer ces complications et à ne pas prendre pendant la grossesse.

Quelles pathologies du système cardiovasculaire sont congénitales

La maladie cardiaque congénitale est une structure de coeur ou de vaisseau anormalement formée au cours du développement de l'embryon. Pour diviser les pathologies qui se produisent chez les nouveau-nés peuvent être divisés en trois catégories.

  1. S'il y a des perturbations dans la formation du septum auriculaire ou interventriculaire, l'artère est complètement ouverte. De telles anomalies doivent être attribuées au groupe de défauts blancs pouvant survenir chez les nouveau-nés.
  2. Il existe un déplacement important des vaisseaux sanguins ou plusieurs déviations par rapport à la norme dans la structure des vaisseaux cardiaques: sténose du ventricule droit, localisation anormale de l'aorte, septum entre les ventricules présentant des défauts prononcés. Ces pathologies appartiennent au groupe bleu.
  3. Il y a une sténose de l'aorte et de l'artère pulmonaire, ce qui cause des problèmes de flux sanguin complet, cette pathologie sans dérivation.

Le gros plus est que vous pouvez déterminer la présence de pathologies du cœur même pendant la grossesse et avant la naissance de l'enfant, vous pouvez faire les premières tentatives pour traiter le problème. Si vous avez une maladie cardiaque bleue, vous ne pouvez pas vous passer de la chirurgie, mais

le diagnostic est fait à l'enfant avant la naissance. En présence de cette pathologie, l'accouchement devrait avoir lieu dans une clinique de chirurgie cardiaque. Il était donc possible de se faire opérer immédiatement après la naissance. La cardiopathie blanche peut être guérie avec l'aide de la thérapie et le traitement se produira à mesure que l'enfant se développe.

Il convient de noter que même dans l’utérus, le cœur du bébé a une caractéristique: une fenêtre ovale. Cette fenêtre ne se ferme qu’après la naissance de l’enfant et constitue le septum interaural. Chez environ la moitié des nouveau-nés, cette fenêtre se fermera au cours de la première année de vie. Cette anomalie s'appelle une anomalie mineure du développement normal d'un nouveau-né.

Comment reconnaître qu'un enfant a des problèmes cardiaques



Le cœur et les vaisseaux sanguins alimentent tout le corps en sang; par conséquent, pour les maladies cardiaques, ce n'est pas seulement le cœur lui-même qui souffre, mais également d'autres organes, qui reçoivent moins d'oxygène et de nutriments.

Comment reconnaître qu'un enfant a des problèmes cardiaques

5. Si un enfant se plaint de douleurs derrière le sternum, c'est une autre source de préoccupation. Essoufflement, les palpitations sont également des signes d'une fonction cardiaque anormale. Il est utile de consulter un cardiologue pédiatre, même si les symptômes énumérés se manifestent parfois après un effort physique.

Causes de problèmes cardiaques chez les enfants

L’état du système cardiovasculaire de l’enfant a également des effets négatifs sur l’environnement social de l’enfant, car étudier est un travail très difficile. Le système cardiovasculaire de l’enfant réagit de manière aiguë à une augmentation de la charge mentale et à une diminution de l’activité motrice. Les parents attentionnés et les enseignants doivent tout faire pour préserver la santé de l'enfant qui est devenu élève. Tout d'abord, vous devez organiser le bon mode de la journée, ainsi qu'une bonne nutrition, du repos et une activité physique suffisante.

Toutes les émotions négatives affectent négativement le cœur et les vaisseaux sanguins de l'enfant. Par conséquent, la bienveillance, la patience et l'aide sont le meilleur remède contre le stress.

Le nombre d'enfants présentant des anomalies congénitales augmente chaque année. Les maladies associées au système cardiovasculaire occupent l'une des premières places parmi les maladies infantiles. Le cœur doit être protégé dès l'enfance, il est donc très important de reconnaître les problèmes des enfants cardiaques à temps et de commencer le traitement.

Signes de maladie cardiaque chez les nouveau-nés

Maladie cardiaque chez le nouveau-né: causes, types, symptômes

Publié par Татьяна Рудакова le 31 juillet 2013

Si les enfants ont une malformation cardiaque congénitale, cela signifie qu'ils sont nés avec un problème dans la structure du cœur. Certains défauts sont simples et disparaissent sans traitement. Par exemple, une petite ouverture entre les cavités cardiaques peut ensuite se fermer d'elle-même. D'autres blessures sont plus complexes et peuvent nécessiter une série d'opérations.

Comment fonctionne le coeur? Les deux chambres droites à travers les artères pulmonaires fournissent du sang veineux aux poumons où il est enrichi en oxygène. Puis, des poumons, le sang artériel retourne dans les cavités gauches du cœur par les veines pulmonaires. De là, à travers l'aorte, il se dirige vers tous les autres organes. Une maladie cardiaque chez le nouveau-né signifie qu’un défaut de la structure cardiaque est apparu au cours du développement fœtal. Le cœur du bébé ne commence à battre que le 22e jour après la conception. Pendant cette période, il a la forme d'un tube qui se plie et forme une boucle. Au 28e jour après la conception, le cœur retrouve la forme voulue. C'est à ce moment même qu'une malformation cardiaque peut commencer à se développer. On ne sait pas avec certitude pourquoi cela se produit, mais il est suggéré que certaines maladies, certains médicaments et certaines gènes pourraient jouer un rôle.

Les maladies cardiaques chez les nouveau-nés peuvent être de différents types, à savoir:

  • Des trous dans le coeur. S'il y a des trous entre les chambres cardiaques, le sang enrichi en oxygène et non enrichi en oxygène peut être mélangé. Exemples de telles blessures: défaut septal ventriculaire et inter-auriculaire, canal artériel ouvert.
  • Obstruction du flux sanguin. Lorsque les valves cardiaques et les vaisseaux sanguins sont plus étroits que nécessaire, il est plus difficile pour le cœur de pomper le sang à travers eux. Les défauts les plus courants de ce type sont la sténose pulmonaire et la sténose aortique.
  • Anomalie des vaisseaux sanguins. Cette maladie cardiaque chez les nouveau-nés est associée à une formation ou à une localisation anormale des vaisseaux sanguins. Un exemple est la transposition des artères principales lorsque l'artère pulmonaire et l'aorte se trouvent du mauvais côté du cœur.
  • Anomalie des valves cardiaques. Lorsque les valves ne s'ouvrent et ne se ferment pas correctement, le sang ne peut pas s'écouler normalement.
  • La combinaison des vices. Certains enfants peuvent naître en même temps avec plusieurs malformations cardiaques.

Lorsqu'un nouveau-né a une maladie cardiaque grave, les symptômes apparaissent dès les premières heures, les premiers jours ou les premières semaines de la vie. Les symptômes peuvent inclure une couleur de peau malsaine, une respiration rapide, un gonflement des jambes et de l'abdomen. Les défauts moins graves peuvent ne présenter aucun signe et apparaissent déjà à un âge plus avancé. Ils peuvent inclure un essoufflement et de la fatigue lors d'un effort physique, un gonflement des mains et des pieds. Une maladie cardiaque grave chez les nouveau-nés, même si elle ne met pas la vie en danger, doit être traitée immédiatement, sinon il existe un risque de complications telles que:

  • insuffisance cardiaque congestive;
  • ralentissement du développement et de la croissance;
  • sensibilité aux infections des voies respiratoires, y compris la pneumonie;
  • trouble du rythme cardiaque;
  • problèmes émotionnels;
  • cyanose caractérisée par une peau bleu grisâtre;
  • difficultés d'apprentissage.

Articles connexes

Maladie cardiaque chez les nouveau-nés

Au cours du développement d'un bébé dans l'utérus, il arrive que les processus de croissance et de formation des tissus et des organes soient perturbés, entraînant ainsi l'apparition de défauts. Les malformations cardiaques sont l’un des plus dangereux.

Qu'est-ce qu'une malformation cardiaque?

On appelle pathologie la structure du cœur et les gros vaisseaux qui s’en éloignent. Les malformations cardiaques interfèrent avec la circulation sanguine normale, sont détectées chez un nouveau-né sur 100 et figurent au deuxième rang des statistiques pour les anomalies congénitales.

Tout d'abord, il existe une anomalie congénitale avec laquelle l'enfant est né, ainsi que acquise, résultant de processus auto-immuns, d'infections et d'autres maladies. Dans l'enfance, les anomalies congénitales sont plus courantes et se divisent en:

  1. Pathologies dans lesquelles le sang est déversé du côté droit. Ces maux sont appelés "blancs" à cause de la pâleur de l'enfant. Quand ils sont du sang artériel pénètre dans le veineux, provoquant souvent une augmentation du flux sanguin vers les poumons et une diminution du volume sanguin dans un grand cercle. Les défauts de ce groupe sont les défauts des cloisons séparant les cavités cardiaques (oreillettes ou ventricules), le fonctionnement du canal artériel après la naissance, la coarctation de l'aorte ou le rétrécissement de son lit ainsi que la sténose pulmonaire. À la dernière pathologie, le débit sanguin dans les vaisseaux pulmonaires diminue au contraire.
  2. Pathologies dans lesquelles la décharge de sang se produit à gauche. Ces défauts sont appelés "bleus", car l'un de leurs symptômes est la cyanose. Ils se caractérisent par l'entrée de sang veineux dans le sang artériel, ce qui réduit la saturation du sang en oxygène dans le grand cercle. Un petit cercle avec de tels défauts peut être épuisé (avec la triade ou avec la tétrade de Fallot, ainsi qu'avec l'anomalie d'Ebstein), et enrichi (avec le mauvais arrangement des artères pulmonaires ou de l'aorte, ainsi qu'avec le complexe d'Eisenheimer).
  3. Pathologies dans lesquelles il y a une obstruction du flux sanguin. Celles-ci incluent des anomalies de la valvule aortique, tricuspide ou mitrale, dans lesquelles le nombre de leurs valvules change, leur insuffisance se forme ou une sténose valvulaire se produit. Ce groupe de défauts comprend également un mauvais placement de la crosse aortique. Avec de telles pathologies, les écoulements artério-veineux sont absents.

Symptômes et signes

La plupart des bébés ont des malformations cardiaques qui se sont développées de manière intra-utérine et se manifestent cliniquement même pendant le séjour des miettes à la maternité. Parmi les symptômes les plus courants notés:

  • Augmentation du pouls.
  • Les membres et le visage bleus se situent au-dessus de la lèvre supérieure (on l’appelle le triangle nasolabial).
  • La pâleur des paumes, du bout du nez et des pieds sera également froide au toucher.
  • Bradycardie
  • Régurgitations fréquentes.
  • Essoufflement.
  • Mauvaise allaitement.
  • Prise de poids insuffisante.
  • Évanouissement
  • Oedème
  • Transpiration

Pourquoi les enfants nés avec une malformation cardiaque?

Les médecins n'ont pas encore identifié les raisons exactes de l'apparition de ces pathologies, mais on sait que les violations du développement du cœur et des vaisseaux sanguins provoquent de tels facteurs:

  • Dépendance génétique
  • Maladies chromosomiques.
  • Maladies chroniques chez la future mère, par exemple, maladie de la thyroïde ou diabète.
  • L'âge de la future mère a plus de 35 ans.
  • Prendre des médicaments pendant la grossesse qui ont un effet négatif sur le fœtus.
  • Situation environnementale défavorable.
  • Restez enceinte dans un contexte fortement radioactif.
  • Fumer au premier trimestre.
  • La consommation de drogues ou d'alcool dans les 12 premières semaines après la conception.
  • Antécédents obstétricaux médiocres, par exemple, une fausse couche ou un avortement dans le passé, un accouchement prématuré.
  • Maladies virales au cours des premiers mois de la grossesse, notamment la rubéole, l’herpès et la grippe.

La période de la troisième à la huitième semaine de grossesse est appelée la période la plus dangereuse pour la formation de malformations cardiaques. C'est pendant cette période que les chambres du cœur, ses cloisons, ainsi que les grands vaisseaux ont été déposés dans le fœtus.

La vidéo suivante décrit plus en détail les causes pouvant entraîner une cardiopathie congénitale.

Pour chaque enfant, le développement d'une malformation cardiaque passe par trois phases:

  • La phase d'adaptation, quand compenser le problème du corps de l'enfant, mobilise toutes les réserves. S'ils ne suffisent pas, l'enfant meurt.
  • Stade de compensation, pendant lequel le corps de l'enfant travaille de manière relativement stable.
  • Le stade de décompensation, dans lequel les réserves sont épuisées, et les miettes de l'insuffisance cardiaque.

Diagnostics

Il est possible de suspecter le développement d'une cardiopathie congénitale chez un enfant lors des examens échographiques de routine effectués pendant la grossesse. Certaines pathologies deviennent perceptibles par le médecin depuis la 14ème semaine de gestation. Si les obstétriciens sont conscients du vice, ils développent une tactique spéciale pour la conduite de l’accouchement et décident à l’avance avec le chirurgien cardiaque de la question de la chirurgie cardiaque du bébé.

Dans certains cas, une échographie au cours de la grossesse ne montre pas de maladie cardiaque, en particulier si elle est associée à un petit cercle de la circulation sanguine, ne fonctionnant pas chez le fœtus. Vous pouvez ensuite identifier la pathologie du nouveau-né après avoir examiné et écouté le cœur de bébé. Le médecin sera alerté par la pâleur ou la cyanose de la peau du jeune enfant, une modification de la fréquence cardiaque et d'autres symptômes.

Après avoir écouté le bébé, le pédiatre détecte les bruits, les bips fendus ou d’autres changements inquiétants. C'est la raison pour envoyer le bébé chez un cardiologue et le nommer:

  1. Échocardioscopie, à travers laquelle vous pouvez visualiser le défaut et établir sa gravité.
  2. ECG pour détecter les arythmies cardiaques.

Certains bébés pour le diagnostic par rayons X passent des rayons X, un cathétérisme ou une tomodensitométrie.

Dans la plupart des cas, avec des malformations cardiaques chez le nouveau-né, il nécessite un traitement chirurgical. L'opération chez les enfants atteints de malformations cardiaques est réalisée en fonction des manifestations cliniques et de la gravité de la pathologie. Certains bébés subissent un traitement chirurgical immédiat immédiatement après la découverte du défaut, tandis que d'autres pratiquent une intervention au cours de la deuxième phase, lorsque le corps compense sa force et qu'il est plus facile de se faire opérer.

En cas de décompensation lors d’un défaut, le traitement chirurgical n’est pas indiqué car il ne pourra pas éliminer les modifications irréversibles apparues dans les organes internes de l’enfant.

Tous les enfants atteints de malformations congénitales, après clarification du diagnostic, sont répartis en 4 groupes:

  1. Les enfants qui n'ont pas besoin d'une opération urgente. Leur traitement est retardé de plusieurs mois, voire de plusieurs années, et si la dynamique est positive, le traitement chirurgical peut ne pas être requis du tout.
  2. Les nourrissons qui devraient être opérés dans les 6 premiers mois de la vie.
  3. Bébé, à opérer dans les 14 premiers jours de la vie.
  4. Les miettes qui sont envoyées immédiatement après la naissance à la table d'opération.

L'opération elle-même peut être effectuée de deux manières:

  • Endovasculaire. De petites perforations sont pratiquées sur l’enfant et, par l’intermédiaire de grands vaisseaux, captées jusqu'au cœur, contrôlant l’ensemble du processus au moyen de rayons X ou d’échographies. Si les parois sont défectueuses, la sonde leur amène l'obturateur, qui ferme l'ouverture. Un conduit spécial est installé sur le canal artériel non fermé. Si l'enfant a une sténose de la valve, une chirurgie plastique par ballonnet est effectuée.
  • Ouvert Le thorax est coupé et l'enfant est connecté à une circulation sanguine artificielle.

Avant et après le traitement chirurgical, on prescrit aux enfants présentant un défaut des médicaments appartenant à différents groupes, tels que les cardiotoniques, les bloqueurs et les antiarythmiques. Avec certains défauts, l'enfant n'a pas besoin de chirurgie ni de traitement médicamenteux. Par exemple, cette situation est observée avec la valve à double feuille de l'aorte.

Les conséquences

Dans la plupart des cas, si vous manquez votre temps et que vous ne faites pas l'opération à temps, le risque de complications diverses de votre enfant augmente. Chez les enfants présentant des anomalies, des infections et une anémie apparaissent plus fréquemment et des lésions ischémiques peuvent survenir. En raison du travail instable du cœur, le travail du système nerveux central peut être perturbé.

L'endocardite, causée par une bactérie dans le cœur, est considérée comme l'une des complications les plus dangereuses des malformations congénitales et après une chirurgie cardiaque. Ils affectent non seulement la paroi interne de l'organe et de ses valves, mais aussi le foie, la rate et les reins. Pour prévenir une telle situation, des antibiotiques sont prescrits aux enfants, en particulier si une intervention chirurgicale est prévue (traitement des fractures, extraction dentaire, chirurgie des végétations adénoïdes, etc.).

Les enfants atteints de malformations cardiaques congénitales ont également un risque accru de complications telles que les angines, comme les rhumatismes.

Prévisions: combien d'enfants vivent avec une maladie cardiaque

Si vous ne recourez pas rapidement à la chirurgie, environ 40% des bébés présentant des anomalies ne vivent pas jusqu'à un mois et environ 70% des enfants atteints de cette pathologie décèdent. Ces taux de mortalité élevés sont associés à la gravité des défauts et à leur diagnostic tardif ou incorrect.

Les défauts les plus fréquents détectés chez les nouveau-nés sont le canal artériel non comprimé, le défaut septal auriculaire et le défaut du septum qui divise les ventricules. Pour réussir l'élimination de ces défauts, il est nécessaire d'effectuer l'opération à temps. Dans ce cas, les prévisions pour les enfants seront favorables.

Vous pouvez en apprendre davantage sur les malformations cardiaques congénitales en visionnant les vidéos suivantes.

Symptômes de malformations cardiaques congénitales et acquises

Les malformations cardiaques sont des maladies chroniques progressives caractérisées par des modifications pathologiques des valvules cardiaques, des parois, des septa et des vaisseaux. En conséquence, le flux sanguin est perturbé dans l'organe lui-même, ainsi que dans les petits et grands cercles de la circulation sanguine. Malformations cardiaques chez les adultes et les enfants - un vaste groupe de maladies congénitales et acquises.

Que sont les malformations cardiaques congénitales?

Ce sont les défauts anatomiques du muscle cardiaque, de ses valves ou de ses vaisseaux. Ils se forment au cours de la période de développement prénatal et se produisent chez 5 à 10 personnes sur 1 000 nouveau-nés. La cause exacte de leur développement n'est pas connue, mais on pense qu'ils sont liés à des facteurs génétiques et environnementaux. Les cardiopathies congénitales peuvent être la conséquence d’infections transmises par la mère au cours du premier trimestre de la grossesse. Parmi toutes les anomalies congénitales, cette espèce occupe la deuxième place, juste derrière les vices du système nerveux. Il existe environ 100 cardiopathies congénitales et leur classification est assez compliquée. Les défauts chez les nouveau-nés se caractérisent principalement par des lésions des parois du myocarde et des gros vaisseaux adjacents.

Quels sont les signes?

La combinaison des signes d'anomalies congénitales du cœur dépend du type et de la gravité du défaut. Dans certains cas, les symptômes de la proca du coeur sont observés immédiatement. Parfois, la maladie n'est pas détectée chez le nouveau-né et se poursuit ensuite sans manifestation visible pendant une longue période. Les symptômes d'anomalies du cœur apparaissent souvent chez l'adulte. Les principaux signes de cardiopathie congénitale pouvant être présents chez les enfants:

  • essoufflement;
  • souffle cardiaque;
  • évanouissement;
  • rhumes fréquents,
  • manque d'appétit;
  • sous-développement, faible croissance;
  • sous-développement des muscles et des membres;
  • La zone bleue autour de la bouche et du nez, des oreilles, des membres;
  • chez les enfants plus âgés, il y a la léthargie, la réticence à bouger et à jouer.

Examen du coeur d'un enfant

Tous les symptômes de la coronaropathie sont conditionnellement divisés en quatre groupes:

  1. Le syndrome cardiaque se manifeste par un essoufflement, une douleur à la poitrine, une insuffisance cardiaque, des battements de coeur fréquents, une peau pâle, une cyanose ou une cyanose de la peau et des muqueuses.
  2. Le syndrome d’insuffisance cardiaque s’exprime en tachycardie, cyanose, essoufflement.
  3. Avec le syndrome d'hypoxie chronique, il y a un retard dans le développement et la croissance, un épaississement des phalanges terminales des doigts, une déformation des ongles.
  4. Troubles respiratoires: retard et accélération de la respiration, rétraction du bas de la poitrine, saillie de l'abdomen, cyanose de la membrane muqueuse et de la peau, surdité de tons, pouls lent ou rapide.

Il existe plusieurs classifications des cardiopathies congénitales. Division acceptée en deux groupes: blanc et bleu. Dans le premier cas, un écoulement gauche-droite se produit sans mélanger le sang veineux et artériel. Dans le second cas - l'écoulement est de droite à gauche, le sang artériel est mélangé à du sang veineux.

Les symptômes du bleu blemish sont détectés à un âge précoce. Une anomalie du cœur peut se manifester par une attaque soudaine, caractérisée par un essoufflement, une agitation nerveuse, une cyanose et même une perte de conscience.

Les signes de vice blanc sont les mêmes, mais apparaissent à un âge plus avancé - chez les enfants à partir de 8 ans. De plus, avec cette pathologie, la partie inférieure du corps est généralement en retard de développement.

Les vices acquis

Les malformations cardiaques acquises peuvent se développer chez les adultes et les enfants. Ce sont des défauts d'une ou de plusieurs vannes, on les appelle donc des vannes. Cela peut être une sténose (contraction) ou une défaillance des valves, ainsi que de leurs combinaisons. Les défauts existants empêchent un flux sanguin normal. Les anomalies cardiaques acquises se développent à la suite d'une maladie, d'une surcharge ou d'une expansion des cavités cardiaques. Ce défaut peut être causé par des processus inflammatoires, des maladies infectieuses et des réactions auto-immunes.

Nous vous conseillons de lire:

Les manifestations cliniques dépendent du type de défaut et de sa gravité. Les symptômes sont déterminés par la localisation (valve mitrale, aortique ou tricuspide) et le nombre de valves affectées. En outre, les signes dépendent également de la forme fonctionnelle: sténose, insuffisance, présence de sténose ou insuffisance sur plusieurs valves cardiaques, présence de la sténose et insuffisance sur une valve.

Sténose mitrale

Elle se caractérise par un essoufflement, qui survient au début uniquement avec l'exercice, puis dans un état calme. Toux sèche ou humide, enrouement, hémoptysie. Les palpitations deviennent plus fréquentes, dans le travail du cœur, des interruptions se produisent, les membres gonflent. Les patients se plaignent de douleurs à la poitrine et sous les côtes à droite. Le patient ressent de la faiblesse et de la fatigue. Dans les cas graves, un œdème pulmonaire et des crises d'asthme sont possibles.

Insuffisance mitrale

Au début, la dyspnée n'est présente que pendant l'exercice, puis au bout d'un moment, elle semble au repos. Le patient se plaint de douleurs au cœur, de faiblesse et de palpitations. Il y a une toux sèche ou légèrement humide. L'examen révèle un bruit dans la partie supérieure du cœur, une augmentation du myocarde en haut et à gauche.

Insuffisance aortique

Les signes subjectifs d'un tel défaut peuvent ne pas se manifester longtemps à cause d'une compensation due au travail du ventricule gauche. Les douleurs cardiaques liées à l'insuffisance aortique sont généralement peu ou pas soulagées après la prise de nitroglycérine. Les patients se plaignent de maux de tête, d'étourdissements, d'essoufflement et de douleurs à la poitrine pendant l'exercice, puis au repos, de palpitations, d'une sensation de lourdeur et de douleur dans l'hypochondre droit. Il y a une pâleur de la peau, une pulsation des artères du cou et de la tête, un gonflement des jambes, un évanouissement est possible.

Sténose aortique

Les signes d'un tel défaut peuvent ne pas apparaître longtemps. Les symptômes typiques sont les maux de tête, les vertiges, les évanouissements, l'essoufflement dû à l'effort, des douleurs à la poitrine, généralement constrictives. À l'avenir, il y a des douleurs dans l'hypochondre à droite, une fatigue élevée, un gonflement des extrémités, un essoufflement au repos, des crises d'asthme. Pâleur observée de la peau, pouls rare, augmentation de la pression diastolique ou normale et réduction de la pression systolique. Les signes de sténose aortique sont plus prononcés avec le stress physique et émotionnel.

Insuffisance tricuspide

Ce type de maladie cardiaque à l'état pur se développe rarement, il est généralement associé à d'autres défauts de la valve. Avec le développement de l'insuffisance tricuspide, un œdème se produit, une lourdeur dans l'hypochondre droit, une ascite est possible. La peau devient bleuâtre, une teinte jaunâtre peut être présente, on observe un gonflement et une pulsation des veines du foie et du cou. La pression artérielle augmente, le pouls s'accélère. Le travail du foie, des reins, du tube digestif peut être cassé.

Vices combinés

Les malformations cardiaques combinées sont plus courantes que les isolées. En même temps, une vanne peut être actionnée, deux ou trois.

Des défauts combinés sont possibles, dans lesquels deux défauts sont détectés dans une valve: à la fois sténose et insuffisance. Les symptômes de la maladie cardiaque combinée dépendent de la prédominance d’une lésion sur une autre. Dans certains cas, les signes des deux défauts sont exprimés de manière égale.

La sténose et l'insuffisance simultanées les plus souvent observées de la valve mitrale. Les symptômes de chacun prévalent généralement. Les signes d'un tel défaut sont en premier lieu l'essoufflement et la cyanose de la peau. Si la sténose de la valve mitrale du cœur prévaut, on note alors un léger pouls, une augmentation de la pression diastolique et une pression systolique basse. Si l'insuffisance est plus prononcée que la sténose, la tension artérielle et le pouls peuvent rester normaux.

De même, dans le cas d'une maladie mitrale, où règne une sténose, il y aura des signes de sténose de l'ouverture auriculo-ventriculaire gauche. Il s’agit d’un essoufflement, d’une hémoptysie, de palpitations, d’un dysfonctionnement du cœur. Si l'insuffisance mitrale est plus prononcée. Parmi les symptômes figurent des douleurs au coeur, une toux sèche ou avec une petite quantité de crachats.

Maria - 16 février 2017 - 05:29

J'ai 33 ans, un diagnostic récent: Q21.1. UPU. Fonctionnement Ltd. Ensuite, il y a quelques 3 autres lettres, je ne peux pas déchiffrer l'écriture, ni l'OHI, ni le CAC, ou peut-être le NHO
Le médecin a déclaré que le trou était petit et que la chirurgie n'était pas nécessaire. Mais les maux de tête constants me tourmentent quand je me lève brusquement dans les yeux étourdis et sombres, je suis toujours lent, des essoufflements fréquents se produisent (peu importe la force avec laquelle j'essaie de respirer de l'air profond, je ne peux pas respirer), même au repos. Je transpire aussi beaucoup, je pense que c'est aussi en quelque sorte lié au cœur. Ces symptômes ne suffisent-ils pas pour la chirurgie? Il me semble que l'ouverture du trou résoudrait tous ces problèmes, qui causent un grand inconfort depuis de nombreuses années, depuis l'adolescence. Dites-moi s'il vous plaît, est-il possible de faire l'opération sans attendre que l'ouverture augmente?

Invité - 4 juillet 2017 - 03h45

J'ai 20 ans, j'ai souvent des douleurs à la poitrine, plus souvent du côté droit quand je me lève brusquement, j'ai la tête qui tourne, des yeux sombres, je me sens constamment faible et une somnolence personnelle et mon visage est tout le temps rouge, parfois pâle avec des nuances roses, peut J'ai des maladies cardiaques. Et le fait que ma mère soit morte de poudre de coeur à 30 ans me fait encore plus peur.

Signes de problèmes cardiaques d'un enfant

Malheureusement, les problèmes cardiaques peuvent ne pas apparaître uniquement chez les adultes - chaque année, les cas d'anomalies cardiaques sont de plus en plus fréquents chez les nourrissons et les enfants. Même une observation attentive et scrupuleuse pendant la grossesse et le respect de toutes les recommandations d'un obstétricien-gynécologue ne garantissent pas une cardioamnose favorable pour un futur bébé - les échographies ne permettent pas toujours de révéler des anomalies mineures susceptibles d'indiquer des problèmes, par conséquent, excluent à 100% les cas d'anomalies congénitales de la région cardiaque. est impossible. Oui, et les problèmes acquis du système cardio-vasculaire ne sont pas rares en pédiatrie moderne: rhumes fréquents, maux de gorge, grippe et autres maladies apparemment non liées peuvent mettre le muscle cardiaque à rude épreuve, provoquant toutes sortes d'anomalies chez les enfants.

Par conséquent, il est extrêmement important de déterminer à temps le bon fonctionnement du cœur du bébé et, au moindre soupçon de violation, de faire appel à un cardiologue expérimenté afin d’exclure la possibilité d’anomalies graves. Que rechercher lors de l’évaluation du système cardiovasculaire d’un enfant? Quels symptômes sont considérés comme des sonneries d'alarme pour signaler un problème cardiaque? Les bases de l'autodiagnostic des troubles cardiaques chez l'enfant aideront à résoudre ces questions passionnantes.

Facteurs de risque contribuant au développement de problèmes cardiaques chez les bébés

Les maladies cardiaques peuvent survenir seules - il n'est pas nécessaire qu'elles aient été précédées de violations. Cependant, il convient de faire particulièrement attention si les situations suivantes ont été observées dans l’histoire de la grossesse de la mère et du nourrisson:

  • La présence de maladies chroniques chez la mère. La grossesse est un stress énorme pour le corps de la femme. Il n’est donc pas surprenant qu’au cours de ces neuf mois, tous les problèmes, même cachés, s’exacerbent. Ces pathologies affectent non seulement le bien-être de la future mère, mais également les caractéristiques du développement de l’enfant, et c’est le système cardiovasculaire qui est l’un des premiers à en souffrir.
  • Processus infectieux pendant la grossesse. Une charge virale sévère affecte directement le cœur du fœtus. Par conséquent, les futures mamans doivent faire preuve de prudence en période de morbidité saisonnière et au contact des malades, en particulier au cours du premier trimestre, au cours duquel se forment les organes de bébé.
  • Habitudes néfastes de la mère. Boire de l'alcool, des stupéfiants, fumer pendant la gestation peuvent être un "déclencheur" pour le développement de problèmes cardiaques. Par conséquent, tous les effets négatifs doivent être exclus - de cette manière, vous pouvez augmenter les chances de donner naissance à un bébé en bonne santé.
  • Travail lourd. Les problèmes cardiaques chez les nouveau-nés associés à des complications lors de l'accouchement représentent 40% du nombre total de cas. En outre, il est assez difficile de s’assurer contre une telle tournure des événements: la seule chose à faire est de consulter régulièrement un gynécologue, de passer tous les examens de routine et de vous préparer correctement au processus d’accouchement.
  • Mauvaise situation environnementale. Les statistiques montrent que les bébés vivant dans des zones industrielles polluées sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de maladies cardiaques que leurs pairs des zones rurales.
  • Environnement social. Les bébés de la vie intra-utérine commencent à ressentir les tensions et les chocs nerveux qui se produisent autour. Si une situation psychologique défavorable règne dans la famille, si la mère est sous tension pendant la grossesse, puis chez le nouveau-né, il n’est pas surprenant que le bébé soit ultérieurement victime de maladies cardiaques.

Les émotions négatives, le stress et la négativité affectent les vaisseaux sensibles du nourrisson. La principale tâche des parents est donc d'éliminer tous les facteurs gênants pouvant déclencher des troubles cardiovasculaires.

Signes indiquant une cardiopathie congénitale

Les bébés qui viennent de naître ne peuvent pas encore se plaindre de la douleur caractéristique du sternum, des arythmies et des autres symptômes associés à la maladie cardiaque. Cependant, les parents attentionnés et les pédiatres expérimentés peuvent reconnaître la présence de problèmes par les signes caractéristiques qui seront observés chez le bébé:

  • Faible prise de poids De nombreuses anomalies congénitales du système cardiaque se manifestent principalement par un retard dans le développement physique, le facteur le plus évident étant un gain de poids adéquat. Si un enfant bien nourri dans les premiers mois de sa vie ajoute moins de 400 grammes, il a l’air paresseux, affaibli et hagard, il est urgent de consulter un cardiologue. Dans ce cas, seul un examen approfondi aidera à confirmer ou à infirmer le diagnostic excitant.
  • Cyanose de la peau. Un mauvais apport sanguin dans les vaisseaux périphériques et diverses anomalies vasculaires entraînent un faible apport en oxygène à la peau, ce qui lui confère une teinte violette / bleuâtre prononcée. La cyanose peut couvrir tout le corps et ne peut se manifester que dans les zones les plus sensibles (triangle nasolabial, sur les lèvres, sous les ongles, etc.), mais dans tous les cas, après avoir constaté un tel symptôme, il convient de vérifier l'état du cœur de l'enfant.
  • Essoufflement. La fréquence et la profondeur de la respiration aideront également à reconnaître les problèmes cardiaques. Si le bébé respire de manière superficielle, superficielle et fréquente, mais qu'il n'a pas non plus de maladies respiratoires ni catarrhales, vous devez faire attention au système cardiovasculaire - dans certains cas, les troubles cardiaques se produisent.
  • Tachycardie. Le signe le plus évident qui aide à comprendre si les déviations de la chapelure dans le travail du cœur est la fréquence cardiaque (fréquence cardiaque). Normalement, le pouls d'un nouveau-né jusqu'à trois mois varie entre 100 et 150, diminuant jusqu'à six mois pour atteindre 90 à 120 battements par minute. En mesurant cet indicateur au fil du temps, on peut évaluer dans quelle mesure le cœur s’acquitte de la fonction qui lui est assignée.
  • Fatigue Si la miette suce faiblement, ne montre aucun intérêt pour la nourriture, a l'air fatiguée et ne veut pas bouger activement (naturellement, conformément à la norme d'âge), vous devriez penser à la prochaine visite chez le pédiatre. Un tel comportement peut être un trait caractéristique du type psychologique de l'enfant ou peut indiquer la présence de problèmes cardiaques.
  • Bruit dans le coeur. À l'examen, chaque pédiatre écoute toujours le travail du cœur et des vaisseaux sanguins afin d'exclure la présence de bruits et autres bruits pathologiques. Au moindre soupçon de pathologie, une échocardiographie est nommée, qui peut déterminer plus en profondeur la nature du bruit survenu. Les sons organiques aident à reconnaître les malformations graves et les indications fonctionnelles de la croissance rapide de l'organisme ne doivent donc pas effrayer les parents.

Symptômes de maladies du système cardiovasculaire chez les enfants d'âge préscolaire et scolaire

Les enfants plus âgés peuvent déjà dire à leurs parents de l’inconfort qui les inquiète, alors il est plus facile de comprendre si le système cardiovasculaire fonctionne correctement. La cause de préoccupation dans ce cas peut être:

  • Inconfort, tendresse dans la poitrine. Si un enfant se plaint de douleurs à la poitrine, il ressent une sensation de lourdeur et de pression - vous devez absolument consulter un cardiologue. N'oubliez pas que l'enfant ne peut pas exprimer clairement ses sentiments: certains disent que la poitrine est douloureuse, d'autres décrivent la douleur comme une sensation de brûlure, d'autres se plaignent de lourdeur et de gêne et qu'elle peut se manifester à la fois pendant l'exercice et dans un état de repos absolu. Par conséquent, pour tous les problèmes possibles, il est nécessaire d'être vigilant.
  • Problèmes d'estomac. Souvent, les enfants confondent les douleurs cardiaques et les troubles gastriques. Si le bébé se plaint de brûlures d'estomac, de ballonnements, de nausées et d'attaques qui se manifestent assez souvent et ne sont pas associées à un changement de régime alimentaire, cela peut servir d'indicateur de cardiopathologie.
  • Vertiges fréquents. En principe, la faiblesse et les vertiges sont totalement indépendants des anomalies vasculaires - peut-être que l'enfant mange simplement mal ou réagit trop violemment au changement de temps. Cependant, des cas souvent répétés, en particulier de longue durée ou accompagnés d'un évanouissement, devraient alerter les parents attentifs - cela peut indiquer que le cœur ne fait pas face à l'apport sanguin du corps.
  • Douleur qui s'étend à la main gauche. Ce symptôme évoque des problèmes cardiaques graves et prolongés, qui se rencontrent non seulement chez les adultes, mais également chez les enfants. Si une gêne touche le sternum, l'épaule gauche et le bras, il est urgent de déclencher l'alarme.
  • Sueurs froides Une transpiration sévère est le plus souvent associée à une diminution de l'immunité, mais si une transpiration froide et moite se manifeste sans raison apparente, vous pouvez suspecter des problèmes cardiaques chez votre enfant.
  • Ronflement Normalement, l'enfant ne doit pas faire de bruit fort pendant son sommeil. S'il ronfle, renifle ou siffle, mais que la respiration nasale n'est pas difficile en même temps, vous devriez peut-être faire attention à l'état de son système cardiovasculaire, subir un examen supplémentaire et passer des tests.
  • Forte toux. Le plus souvent, le syndrome de la toux accompagne les rhumes, mais si le virus est vaincu et que la toux ne veut pas disparaître, il convient de déterminer si les poumons reçoivent suffisamment d'oxygène - cette affection peut être directement liée à des anomalies cardiaques ou vasculaires.
  • Puffiness L'apparition d'un œdème est plus caractéristique des adultes qui sont habitués à avoir un régime inadéquat, alors que chez les bébés, ce symptôme est un signe évident de mauvaise santé. Si le cœur pompe le sang moins intensément que le nécessite l'organisme, le liquide commence à stagner dans les membres, ce qui entraîne un gonflement.
  • Fatigue Habituellement, la quantité d'énergie des enfants ne peut être enviée - de petits "énergisants" sont prêts à sauter, courir et rouler jour et nuit. Si la miette abandonne les jeux en plein air, souffre d'essoufflement ou de faiblesse, même avec un peu d'effort physique, et essaie d'éviter les cours qui nécessitent une activité physique, réfléchissez-y - s'agit-il d'une caractéristique de son caractère ou d'un symptôme alarmant?

Les maladies associées à l'activité cardiaque occupent l'une des principales places parmi les pathologies de l'enfant. Par conséquent, il est nécessaire de prendre soin du cœur dès la petite enfance, de surveiller de près son état de santé et, au moindre soupçon, de consulter son médecin traitant - une telle prévoyance peut vous éviter des troubles cardiaques plus graves!

Maladies cardiovasculaires chez les enfants

Quand un enfant "vilain" coeur.

On croit que les problèmes cardiaques - seulement le sort des adultes. Pendant ce temps, année après année, les maladies cardiovasculaires chez les enfants rajeunissent rapidement. Parfois, un enfant est né avec une maladie cardiaque congénitale.

Malheureusement, il est difficile de détecter rapidement les problèmes cardiaques chez un enfant. Pourquoi cela se passe-t-il? Le corps de l'enfant immature a des capacités compensatoires étonnantes, de sorte que le bébé se sent bien pendant longtemps. Et les maladies cardiaques elles-mêmes n'ont souvent pas de manifestations spécifiques, se faisant passer habilement pour d'autres maladies.

Malformations cardiaques congénitales: quelque chose s'est mal passé

Ils se forment en cas de développement intra-utérin inadéquat de vaisseaux partant du cœur, de valves cardiaques, de cloisons ou de parois.

Défaut septal ventriculaire ou inter-auriculaire le plus courant, une fenêtre ovale ouverte, une corde supplémentaire, un canal aortique ouvert, une sténose aortique ou un tronc pulmonaire. Les vices sont simples ou combinés. Les changements violent le mouvement du sang dans le cœur et / ou à travers les vaisseaux.

Les défauts graves sont diagnostiqués à l'échographie dans l'utérus de la mère ou immédiatement après la naissance. Cependant, il est souvent difficile d'identifier la maladie au cours des premiers mois ou des premières années de la vie. Souvent, le défaut est «inaudible» et l'enfant se développe normalement jusqu'à un certain moment.

Que peut garder les parents

À un âge précoce

Pendant l'allaitement, l'enfant se fatigue rapidement, il ne prend pas de poids. Il y a une peau bleue autour des lèvres ou une pâleur inhabituelle, un essoufflement au cours d'une partie ou au repos. L'enfant souffre souvent d'infections virales respiratoires aiguës ou de pneumonie et peut s'évanouir brièvement.

Dans la vieillesse

Les enfants se plaignent de douleurs à la poitrine, de maux de tête, de "décolorations" ou d'interruptions du cœur, de difficultés respiratoires. Mauvais exercice: exercice, monter les escaliers, courir.

Quelle est la ruse

Ralentissement du développement physique et mental, insuffisance cardiovasculaire, pneumonie prolongée et fréquente, changements de doigts tels que des "baguettes", des ongles - "lunettes de montre", épisodes de perte de conscience souvent accompagnés d'une insuffisance de la circulation sanguine dans le cerveau.

Comment procéder

Sans assistance médicale ne peut pas faire. Une miette avec un vice grave n'est pas viable et nécessite un traitement chirurgical immédiatement après la naissance. La correction des défauts moins complexes est effectuée plus tard, lorsque l'enfant grandit un peu et devient plus fort.

Les enfants atteints de malformations doivent faire l’objet d’un suivi prolongé auprès d’un cardiologue, qui leur prescrit des médicaments pour que le cœur reste actif avant et après la chirurgie.

Avec de petites anomalies, l'opération n'est pas montrée - par exemple, avec un accord supplémentaire. L’enfant n’est pas en retard sur son développement et, ayant atteint l’âge adulte, mène une vie normale.

Cœur et infections - une relation dangereuse

Les agents pathogènes peuvent endommager le tissu cardiaque: ils provoquent une inflammation musculaire (myocardite) ou des modifications de la structure du muscle cardiaque (cardiomyopathie), une inflammation de la membrane interne ou externe (endocardite, péricardite).

Les "coupables" les plus courants sont les infections des voies respiratoires supérieures: virus respiratoires, virus de la grippe et bactéries (streptocoques, staphylocoques).

Risque élevé de complications cardiaques

Il existe chez les enfants jusqu'à l'âge de trois ans, atteints de malformations cardiaques congénitales ou de la présence d'une maladie chronique.

Si l'enfant souffre d'une infection des "jambes" ou, sans attendre son rétablissement, retourne à l'école et retourne à une activité physique normale.

Que peut garder les parents

Trois à quatre semaines après une maladie infectieuse aiguë, un ou plusieurs symptômes apparaissent:

* La température corporelle augmente à nouveau entre 37,2 et 37,5 ° C et persistera longtemps.

* Douleur dans la poitrine ou le côté gauche de la poitrine, douleur abdominale et / ou selles molles.

* Peau pâle et transpiration excessive.

* Les pieds gonflent en fin d’après-midi, les chaussures deviennent petites.

* L'enfant se plaint de "décoloration" au niveau du cœur et / ou du rythme cardiaque, de vertiges et de maux de tête.

* Le manque d'air pendant l'effort physique, dans les cas graves, l'essoufflement apparaît même au repos.

* Changements de comportement: le bébé se fatigue rapidement et s’assied souvent pour se reposer, se couche tôt, sans cause.

Quelle est la ruse

Des conséquences graves se forment jusqu'à la mort

* Insuffisance cardiovasculaire aiguë ou chronique.

* Troubles du rythme cardiaque possibles.

* Fermeture avec des caillots sanguins (caillots sanguins) de la lumière des vaisseaux lors du développement d'un infarctus du myocarde, du rein, de la rate ou d'autres organes.

Comment procéder

Contactez un médecin dès que possible. Si vous manquez l'heure, il y a une forte probabilité que l'enfant développe des complications graves.

Les arythmies chez les enfants - quand le cœur s'emballe

Normalement, le cœur bat sous l’influence d’impulsions électriques qui lui sont successives, assurant régulièrement l’acheminement du sang vers les organes et les tissus.

Dans les arythmies, la fréquence, le rythme et la séquence des contractions du cœur sont perturbés. "Moteur" fonctionne par intermittence, diminue ou augmente la fréquence cardiaque.

Les arythmies surviennent chez environ 20 à 25% des enfants d’âges différents.

Troubles cardiaques

Avec défauts congénitaux ou acquis, maladies infectieuses ou auto-immunes, arythmies héréditaires.

Troubles extracardiaques

Ils surviennent le plus souvent chez les enfants et sont les manifestations d'une autre maladie ou condition:

* Traumatisme à l'accouchement, manque d'oxygène dans l'utérus ou au moment de la naissance, infection intra-utérine.

* Immaturité du système nerveux.

* Augmentation ou diminution de la fonction thyroïdienne, diabète.

* Adaptation hormonale à l'adolescence.

* Maladies chroniques: amygdalite, antrites, lésions du tractus gastro-intestinal, anémie ferriprive et bien d’autres.

Dans le traitement de la maladie sous-jacente et éliminer la cause du coeur normal.

Que peut garder les parents

Les enfants se plaignent rarement, mais certains symptômes peuvent être une arythmie suspectée.

À un âge précoce

Bouffées de chaleur en rampant ou en se retournant, sommeil agité, caprices sans cause. Échec de la poitrine ou succion lente, prise de poids médiocre.

Dans la vieillesse

Fatigue, faible tolérance à l'effort, hypotension artérielle, étourdissements et évanouissements. Sensations de "décoloration", de chocs violents ou d'interruptions du cœur.

Quelle est la ruse

Chez environ 20% des enfants, les arythmies «disparaissent» avec l’âge et ne nécessitent pas de traitement spécial.

La maladie peut également survenir avec des complications: circulation sanguine altérée, crises cardiaques soudaines d’une fréquence pouvant aller jusqu’à 100-250 battements / minute, certaines parties du cœur commencent à se contracter à un rythme différent.

Comment procéder

Ne remettez pas à "faire attention" à un cardiologue pour des conseils et un examen complet.

Augmentation de la pression artérielle - "jeu" de vaisseaux sanguins

Elle est causée par une augmentation du tonus musculaire vasculaire et une rétention hydrique dans le corps. Le degré et la gravité de l'hypertension artérielle (AH) sont déterminés en fonction des normes d'âge de la pression artérielle.

AG primaire

Se produit avec des malformations congénitales du coeur et des vaisseaux sanguins, prédisposition héréditaire.

Hypertension secondaire

Il se développe le plus souvent dans les cas de maladies des reins et des voies urinaires, du diabète sucré, de l'obésité, des maladies de la thyroïde, de la surmenage psycho-émotionnelle et des modifications hormonales au cours de l'adolescence.

Que peut garder les parents

Au début, l'enfant ne se plaint pas. Au fil du temps, maux de tête et vertiges, malaises, fatigue et faiblesse, douleurs cardiaques.

Quelle est la ruse

La transformation de la forme infantile de la maladie en hypertension «adulte» est possible. Rarement une crise hypertensive se développe avec une augmentation persistante de la pression artérielle, qu'il est difficile de réduire avec des médicaments.

Comment procéder

L'enfant a besoin d'un examen approfondi, avec l'aide non seulement d'un cardiologue, mais également de médecins d'autres spécialités. Objectif: identifier la véritable cause de la maladie et le traitement approprié.

Les maladies cardiovasculaires chez les enfants constituent un problème assez grave. Pour identifier une maladie cardiaque, il est important que l'enfant subisse les examens médicaux prévus à temps. Et, bien sûr, quand il y a des signes avant-coureurs, vous devriez consulter un médecin rapidement.

Auteur: Koretskaya Valentina Petrovna, pédiatre,

Les signes de la maladie du système cardiovasculaire chez les enfants

Les maladies cardiaques chez les enfants sont un problème assez commun. Ils se développent chez les adolescents et les nourrissons. Les maladies du cœur raccourcissent l'espérance de vie et constituent l'une des principales causes de décès subit.

Les parents doivent surveiller attentivement leur vie et celle de leurs enfants, car il est possible de prévenir le développement de nombreuses pathologies.

Maladie cardiaque chez les enfants

Les maladies cardiaques sont congénitales et acquises. La plupart des anomalies congénitales sont diagnostiquées au stade prénatal du développement du bébé. Beaucoup d'entre eux ne peuvent être éliminés qu'avec l'aide de chirurgiens.

L'acquisition peut survenir quel que soit l'âge. Les raisons peuvent être différentes: de l’infection dans l’enfance à la maladie de la mère pendant la période de gestation du bébé.

Maladies cardiovasculaires courantes (CAS):

  1. Arythmie. Etat pathologique du coeur, dans lequel il y a violation du rythme, contraction et séquence d'excitation du muscle cardiaque. La maladie peut survenir quel que soit l'âge, souvent à la suite de troubles graves du système nerveux. Il y a une arythmie chez les enfants en bonne santé. Célébré sur fond d'effort physique, sous l'influence de la chaleur ou de fortes émotions émotionnelles.
  2. Syndrome de dystonie végétative-vasculaire (VVD). Il est diagnostiqué en raison du complexe entier exprimé de divers symptômes. Manifesté chez les enfants sous forme de syndromes cardiaques, respiratoires, névrotiques, de crises végétatives-vasculaires, de syndrome de thermorégulation. Pour le traitement du VSD chez les enfants par des méthodes médicales, physiothérapeutiques et psychologiques.
  3. Vices et anomalies du développement du système cardiovasculaire. Ces problèmes se manifestent au stade de développement prénatal. Les facteurs externes négatifs qui ont influencé une femme entre 4 et 8 semaines de grossesse (maladies virales différées telles que la grippe, la rubéole, les maladies chroniques, le travail dans des industries dangereuses, le traitement médical, les facteurs héréditaires, les mauvaises habitudes) ont une grande influence.

Le nombre d'enfants souffrant de maladies cardiaques augmente chaque année. Des conditions stressantes, une nutrition de mauvaise qualité, une mauvaise situation environnementale - tout cela a un effet négatif sur les enfants en âge préscolaire. Beaucoup d'entre eux deviennent handicapés. Tout est aggravé par le fait que l'enfant ne peut pas exprimer clairement ses plaintes, de sorte que la plupart des maladies ne sont diagnostiquées que sur examen médical.

Vous ne devriez pas manquer les examens prévus du pédiatre.

Vices "blancs" et "bleus"

En plus de la classification congénitale et acquise des maladies, il existe:

  1. Défauts à l’emplacement du défaut (dans la valve mitrale, aortique, tricuspide ou dans l’ouverture ovale).
  2. Aussi sur les modifications anatomiques dans le muscle cardiaque (sténose, coarctation, atrésie, hypoplasie, ainsi qu'un défaut dans les structures cardiaques).
  3. Selon le degré de pathologie, basé sur les données hémodynamiques (1, 2, 3 et 4 degrés).

Selon les paramètres hémodynamiques, les défauts sont divisés en:

Lorsque la première forme de défauts marqués écoulement de sang de gauche à droite. Le mélange artériel et veineux n'est pas marqué. Dans le deuxième type - il y a un reflux de sang veineux dans le sang artériel, caractérisé par une cyanose.

Ceux-ci comprennent:

  1. Maladie de Fallo.
  2. Transposition de grands vaisseaux.
  3. Tronc artériel commun.
  4. Valve tricuspide Atresia.

Jusqu'à récemment, la plupart de ces pathologies ont coûté la vie à des enfants, souvent au stade prénatal. Maintenant, ils aident ces enfants, effectuent des opérations complexes et, non seulement ils survivent, mais certains d'entre eux ont des chances de se rétablir complètement.

Maladie cardiaque chez les adolescents

Les parents devraient accorder une attention particulière à la santé de l'enfant à l'adolescence. Au cours de cette période, il se développe rapidement et le muscle cardiaque augmente.

De tels changements peuvent déclencher le développement de diverses maladies cardiovasculaires:

  1. Prolapsus bicuspide. Pathologie dans laquelle il y a une violation de la valve située entre l'oreillette gauche et le ventricule.
  2. La dystonie neurocirculatoire est une maladie multifactorielle pouvant survenir dans des situations stressantes. Elle se caractérise par des troubles fonctionnels primaires de l'activité CAS, qui sont basés sur des imperfections ou des troubles de la régulation des fonctions végétatives non liés à la névrose ou à une pathologie organique des systèmes nerveux et endocrinien.
  3. IRR - un complexe de problèmes communs qui se posent souvent à cet âge en raison de la restructuration du corps. Le corps d’un adolescent grossit rapidement, mais le CCC n’a pas le temps de le faire. Par conséquent, un tel diagnostic peut être posé à presque chaque seconde des 13-16 ans. Les organes internes reçoivent moins d'oxygène, on observe une tachycardie et des maux de tête.

C'est important! Lorsque l'IRR peut être présent, douleur cardiaque, tachycardie ou vice versa - bradycardie, mauvaise humeur, sensation de dépression, larmoiement. L'enfant devient suspicieux, des sautes d'humeur brutales sont constatées, des peurs non fondées apparaissent, ce qui peut conduire à la dépression.

Lorsque vous devez sonner l'alarme:

  1. dyspnée
  2. cyanose ou pâleur excessive de certaines zones,
  3. les poches
  4. toux sèche
  5. douleur au coeur,
  6. souffle cardiaque ou tachycardie.

Dans tous les cas, il est impossible de le faire sans l'avis d'un expert. Il est nécessaire de procéder à un examen approfondi et de surveiller l’état de la maladie. Beaucoup d'entre eux sont traités au début et ne se manifestent pas à l'âge adulte.

Heart bosse: qu'est-ce que c'est, les raisons de la formation

C'est la formation d'un renflement arrondi au niveau du sternum. Il est dû à une cardiopathie congénitale. Dans les espaces intercostaux 6 et 7, des tremblements visibles du muscle cardiaque. La cyanose des lèvres et du visage d'un enfant est également présente. Il y a des douleurs dans le cœur, une toux, une voix rauque, des accès de hoquet. Pour vous débarrasser de la bosse cardiaque, vous devez éliminer la cause première: la cardiopathie congénitale. Après un examen, un chirurgien cardiaque vous indiquera quoi faire et planifie une opération. L'automédication dans de tels cas peut être mortelle.

Caractéristiques du système cardiovasculaire de l'adolescent

La masse du cœur d’un enfant, par rapport à son corps, est nettement supérieure à celle d’un adulte. En conséquence, le rythme cardiaque est plus élevé. Avec l'âge, il diminue, mais à la puberté, il y a encore un saut.

Avec la croissance du corps grandit et des organes internes. Parfois, il y a une telle image que la cavité CVS grandit plus rapidement que la lumière des ouvertures de valve des veines principales. À cet égard, a révélé le syndrome de coeur "jeune".

Partagez trois formes:

  1. mitral,
  2. syndrome du coeur "goutte à goutte" adolescent,
  3. hypertrophie d'organe.

Avec la croissance de l'enfant, le nombre de navires augmente.

Facteurs de risque

Chaque personne a sa propre prédisposition à certaines maladies. Si vous suivez les conseils d’experts, le risque de développer ces maladies ou cette détérioration est minimisé.

Qu'est-ce que vous devez savoir pour bien vous préparer?

Facteurs de développement de la maladie cardiaque congénitale:

  1. Hérité de parents proches.
  2. Les habitudes néfastes de la mère de l'enfant pendant la grossesse et avant la conception.
  3. Infection au stade de développement intra-utérin.
  4. La présence de la mère du diabète et de l'hypertension.
  5. Blessures pendant l'accouchement.

Les maladies cardiovasculaires acquises sont dues à:

  1. Consommer des aliments riches en cholestérol.
  2. La présence d'hypertension.
  3. Excès de poids.
  4. Mode de vie sédentaire et inactif.

Si les parents envisagent une grossesse, ils sont obligés de faire attention à leur mode de vie. Après tout, beaucoup de maladies de la SAE pourraient avoir un enfant et ne pas être si les parents se comportaient correctement.

Prévention

Pour que chaque enfant soit en bonne santé, mais aussi pour les générations futures, la société doit comprendre l’importance des mesures préventives.

Donc, les règles de base:

  1. Nutrition rationnelle. L'enfant doit manger en fonction de son âge. Il est nécessaire de lui fournir des légumes frais, des fruits, suffisamment de viande et de produits laitiers.
  2. Activité physique. Un enfant peut fréquenter les clubs de sport ou les clubs de danse, ou simplement marcher au grand air tous les jours.
  3. Contrôle sur le poids de l'enfant. Au cours des dernières années, les enfants et les adolescents se sont «nettement rétablis». Vous ne devez pas ignorer le problème, vous devez contacter un spécialiste dès les premiers signes.
  4. Abandonnez complètement vos mauvaises habitudes.
  5. Observez la santé de l'enfant et, en cas de croissance rapide, consultez un médecin.

Ces règles ne limitent pas l'enfant. Au contraire, ils contribueront à vivre pleinement et à ne pas dépendre des maladies de la SCA. Les maladies cardiaques chez les adolescents et les enfants sont traitées de manière globale. L'essentiel est de consulter un médecin à temps. Toute maladie du système cardiovasculaire est très dangereuse et, en cas de traitement tardif, peut avoir des conséquences irréversibles.