Médicaments contre les caillots sanguins: préparations pour les vaisseaux

Pour nettoyer les vaisseaux sanguins et normaliser la circulation sanguine, des médicaments contre les caillots sanguins sont prescrits. La formation de thrombus est un processus naturel qui protège les veines et les capillaires de la perte de sang quand ils sont endommagés. Mais ce mécanisme est toujours utile, car il y a des situations où il interfère avec le mouvement du flux sanguin et menace la vie du patient.

Types de médicaments à partir de caillots sanguins

Les médecins prescrivent un traitement contre les caillots sanguins dans les vaisseaux au stade initial, lorsque la maladie est plus facile à traiter. Plus souvent, les thrombi sont localisés dans les vaisseaux des jambes - les veines. Lorsque le caillot de sang se développe, la lumière se ferme, le sang cesse de circuler. Il y a un risque de formation de caillot de sang provenant du mur et de son déplacement jusqu'au cœur. Si cela se produit, la mort subite est imminente.

Maladie de la thrombose appelée phlébite. Il aide la nouvelle génération de médicaments qui aident à diluer et à prévenir la formation de nouveaux caillots, augmentent l'élasticité des parois des vaisseaux. Ils sont pris pour la prophylaxie ou pour le traitement. Les premiers signes de la maladie sont un gonflement des jambes, une douleur, une rougeur de la peau, une lourdeur, une sensation de brûlure. Les facteurs prédisposant à l'apparition de caillots sanguins sont la prédisposition génétique, les varices, l'obésité, les lésions vasculaires, la sédentarité, les infections.

Les causes des caillots sanguins sont les processus athérosclérotiques, la perturbation du coeur, les vaisseaux sanguins, les modifications des paramètres rhéologiques du sang, la circulation sanguine altérée. Les complications sont une thrombose aiguë ou purulente. Les médicaments contre la thrombose rétablissent le microcourant, normalisent la coagulation du sang, bloquent l'activité des plaquettes, réduisent la capacité d'agrégation (collage) des globules rouges.

Les injections intraveineuses et les pilules pour la thrombose - un examen des médicaments

Selon les statistiques médicales, plus de 70% de la population de tous les âges est exposée à la formation de caillots sanguins dans les veines superficielles et profondes. La maladie, qui résulte le plus souvent de varices et de certaines maladies systémiques, affecte principalement les membres inférieurs. Avant de prescrire un traitement contre les caillots sanguins dans les vaisseaux, il est nécessaire d'établir les causes exactes du développement et de la nature de la pathologie.

Bases du traitement de la thrombose

Un thrombus est une formation dense constituée de plaquettes, d'érythrocytes, de leucocytes et de fibrine, une protéine de poids moléculaire élevé, à structure fibreuse, responsable de la formation d'un caillot sanguin. Les caillots sanguins qui se forment dans les grands et les petits vaisseaux sont caractérisés par une croissance constante et des changements de forme. Si elles ne sont pas traitées, les caillots peuvent se rompre et se déplacer dans le corps avec la circulation sanguine, entraînant souvent une thromboembolie - blocage des vaisseaux vitaux, qui est mortel dans 50% des cas.

Lorsque les premiers signes de thrombose des membres inférieurs (gonflement, sensation de lourdeur, sensation de brûlure et de tremblement dans les jambes) apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. La maladie peut être soignée à un stade précoce, avec de petits caillots sanguins et un risque minime de développer des complications dangereuses.

Selon le principe d'action, tous les médicaments provenant de caillots sanguins dans les vaisseaux sont divisés en deux groupes: les anticoagulants et les thrombolytiques.

Les anticoagulants et les antiplaquettaires sont des substances qui inhibent l'activité de la coagulation sanguine et préviennent la formation de caillots. Les types d'anticoagulants suivants sont distingués:

  • Action directe - médicaments qui inhibent l'activité de la thrombine dans le système circulatoire et réduisent la coagulation du sang;
  • Action indirecte - substances qui ralentissent la synthèse de la prothrombine dans les cellules du foie.

Les médicaments thrombolytiques sont des médicaments qui dissolvent les thrombi de fibrine déjà formés. L'action des médicaments repose sur la libération dans l'organisme ou sur l'activation de la production de sa propre plasmine, une enzyme de la famille des sérine protéases, qui provoque la dégradation de nombreux types de protéines, y compris la fibrine et ses agrégats dans le sang.

Les anticoagulants

Les préparations peuvent être utilisées à des fins thérapeutiques et prophylactiques dans les cas suivants:

  • Thrombose veineuse profonde et périphérique;
  • Troubles de la coagulation sanguine;
  • Processus inflammatoires dans les veines et les artères, entraînant un rétrécissement de leur lumière;
  • Prévention de la formation de caillots sanguins dans certaines études de laboratoire ou après une chirurgie vasculaire.

Médicaments d'héparine

L'héparine est un puissant anticoagulant direct produit par les cellules du foie, du poumon et des parois vasculaires. En raison de son action rapide (dans les 1-2 minutes avec une administration intraveineuse et dans les 30 à 60 minutes avec une administration sous-cutanée), la substance constitue la base des médicaments pour le traitement d'urgence de la thrombose. Les médicaments à base d'héparine les plus populaires comprennent:

  • L'héparine. Les moyens pour les injections intraveineuses et sous-cutanées sont disponibles en ampoules de verre de 5 ml. Le médicament est pré-dilué dans une solution isotonique de chlorure de sodium et administré par voie intraveineuse à une dose de 5 000 à 10 000 UI toutes les 4 à 6 heures. À des fins thérapeutiques et prophylactiques, des injections de thrombose dans l'abdomen sont parfois prescrites. Dans le cas standard, il est nécessaire de hacher l'héparine à une dose de 8 à 10 000 UI toutes les 12 heures, en insérant une aiguille profondément sous la peau, à 2 ou 3 cm sous le nombril. La durée et le nombre de traitements sont déterminés individuellement. Le prix moyen d'un emballage du médicament est de 350 à 420 roubles;
  • Enoxaparine (Clexane, Flenox). Le principe actif du médicament est l’héparine de bas poids moléculaire, qui présente une efficacité plus élevée et un risque moindre d’effets secondaires par rapport à l’analogue de haut poids moléculaire. Le médicament est disponible sous forme de solution pour les injections intraveineuses et sous-cutanées. La dose recommandée est de 20 à 40 mg par jour en une ou deux injections. La durée du traitement est d'environ 7-10 jours. Le coût du médicament est de 800-1200 roubles par paquet de 10 flacons de 0,2 mg;
  • Gels et onguents à base d'héparine (Lioton, Hepatrombin). Une petite quantité de fonds doit être appliquée sur la peau des membres inférieurs jusqu'à 2-3 fois par jour. En raison du risque minimal d'effets secondaires, la durée du traitement est illimitée. Les médecins recommandent l'utilisation d'une pommade pour la thrombose des membres inférieurs en association avec des préparations systémiques. Le prix des produits à usage local varie de 250 à 1000 roubles par paquet.

Préparations d'hirudine

L'hirudine est une enzyme qui inhibe directement la thrombine. La substance est produite par les glandes salivaires de sangsues et de certains reptiles. La liste des médicaments anti-thrombotiques à base d'hirudine comprend:

  • Arixtra. L’analogue synthétique de l’hirudine, dont le fondaparinux sodique est le principal composant actif, est produit sous forme de solution pour administration par voie intraveineuse et sous-cutanée. La dose recommandée de médicament est de 2,5 mg par jour et la durée du traitement est de 8 à 45 jours, en fonction de la nature des dommages subis par le système circulatoire. Le prix moyen par paquet est de 6500-7200 roubles;
  • Xarelto. Le médicament est disponible sous forme de comprimés contenant 15 ou 20 mg de rivaroxaban micronisé. Le plus souvent, l'outil est prescrit pour la prévention de la thromboembolie systémique dans les lésions graves des veines et des artères. Selon les instructions, il est nécessaire de prendre un anticoagulant une unité par jour, le déroulement du traitement est déterminé individuellement. Le prix moyen des comprimés est de 1270-1500 roubles par paquet.

Autres drogues

Les autres anticoagulants efficaces comprennent:

  • Exanta. Le médicament de la dernière génération à base de ximélagatran est disponible sous forme de pilule. Dans le cas standard, vous devez prendre 24 mg du médicament deux fois par jour pendant 8 à 11 jours. Le coût d'emballage (14 comprimés) fait 280-340 roubles;
  • Warfarine. L'action indirecte anticoagulante est disponible sous forme de comprimés contenant 2,5 mg de warfarine sodique. La posologie quotidienne est de 2 à 4 unités du médicament et est calculée en fonction de la nature du tableau clinique, du poids et de l'âge du patient. Il est nécessaire de prendre des comprimés pour la thrombose une fois par jour à intervalles réguliers. La durée du traitement principal et du traitement d'entretien est déterminée individuellement. Le prix est de 65-120 roubles par paquet;
  • Aspirine et ses analogues. Le médicament à base d'acide acétylsalicylique a des effets analgésiques et anti-agrégants. Dose quotidienne - 1-6 comprimés effervescents, durée du traitement - 3-5 jours. Prendre de l'aspirine pour la prévention de la thrombose devrait être uniquement avec la permission du médecin traitant.

L'utilisation de médicaments fluidifiant le sang et éliminant les caillots sanguins, il est recommandé de combiner l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (Butadion) et d'angioprotecteurs - substances renforçant les parois des vaisseaux sanguins et normalisant les propriétés rhéologiques du sang (Troxevasin, Etamzilat, bioadditif sur la base du fruit de la kachte). Dans la période aiguë de la maladie est nécessaire de se conformer au repos au lit pendant 1-3 semaines.

Thrombolytique

Pour le traitement des lésions des veines profondes et superficielles, utilisez les préparations de thrombus suivantes:

  • Fibrinolysine. Le médicament est disponible sous la forme d'une solution pour injection dans une veine ou sous la peau de la paroi abdominale antérieure. La substance active est la plasmine, qui détruit les agrégats de fibrine dans le sang. Le contenu d'un flacon à une dose de 20 ou 40 000 UI est administré une fois par jour. Selon les instructions d'utilisation, l'outil est utilisé en association avec l'héparine sous le contrôle de la coagulation du sang. Prix ​​par paquet est de 950-1200 roubles;
  • Streptokinase. Un des médicaments les plus efficaces qui dissolvent les caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins. L'outil est disponible sous forme de lyophilisat pour une dilution dans du chlorure de sodium isotonique. Le liquide préparé à la dose de 25 à 150 000 UI est introduit goutte à goutte dans une veine ou une artère. Le schéma exact et la durée du traitement sont déterminés individuellement. Le coût du médicament est de 3000 à 3800 roubles.

L'autotraitement de la thrombose à tous les stades est strictement interdit. La prise incontrôlée de médicaments visant à éclaircir le sang et à résorber les caillots formés peut entraîner le développement de complications mortelles.

Contre-indications

Les contre-indications absolues à l'utilisation de médicaments pour la thrombose des veines profondes des membres inférieurs sont:

  • Hypersensibilité aux composants principaux et auxiliaires du médicament;
  • Saignement aigu de toute localisation;
  • Coagulation sanguine pathologiquement basse;
  • Certains troubles du coeur;
  • Maladies oncologiques;
  • Pathologie sévère des reins, du foie, du tractus gastro-intestinal.

Un traitement médicamenteux doit être administré avec prudence pendant la grossesse et l'allaitement, à un âge avancé, le premier jour après la chirurgie.

Effets secondaires

Les effets indésirables les plus fréquents après la prise de médicaments sous forme d'injections et de comprimés pour la formation de caillots dans les jambes sont les suivants:

  • Réactions allergiques de divers types;
  • Troubles digestifs (douleur, nausée, troubles des selles);
  • Vertiges, faiblesse, acouphènes;
  • Thrombocytopénie, saignements;
  • Insuffisance rénale, foie.

Si l'un de ces symptômes se manifeste, vous devez arrêter le traitement et consulter un médecin.

La prévention et le traitement précoce de la thrombose reposent sur la prise d’anticoagulants qui empêchent la formation de caillots de fibrine. Afin d'éliminer les formations existantes (thrombus), les thrombolytiques sont prescrits en association avec des anticoagulants et d'autres médicaments afin de normaliser le flux sanguin général et local.

Injections contre les caillots sanguins après la chirurgie

Thrombophlébite après la chirurgie

La thrombophlébite, qui se développe après une intervention chirurgicale, se caractérise par un petit nombre de symptômes, leur non spécificité, leur manque de fiabilité.

Parfois, le premier signe de thrombose est une thromboembolie pulmonaire à développement rapide avec une issue fatale.

Si la thrombose des membres inférieurs après la chirurgie n'est pas déterminée à temps, aucun traitement n'est prescrit, cela entraînera le développement d'une re-formation de caillots sanguins.

Les patients présentant un profil chirurgical se voient attribuer des événements qui préviennent la thrombose.

Facteurs prédisposants

Certains facteurs cliniques et pathogénétiques constituent un groupe de risque pour le développement de la formation de thrombus dans la période postopératoire. Ceux-ci comprennent:

  1. Le patient a plus de 40 ans.
  2. Paralysie des muscles squelettiques, immobilisation prolongée pour cause de blessure entraînant une immobilité prolongée.
  3. Maladies oncologiques.

Groupes à risque

Selon le degré de risque de thrombose, les patients sont divisés en trois grands groupes.

Risque élevé: la présence de multiples facteurs, la vieillesse, en particulier après une fracture, un accident vasculaire cérébral. En l'absence de mesures préventives, la mortalité dans ce groupe atteint 1%, l'apparition d'une thrombose veineuse profonde de la jambe est notée dans 40% des cas.

Groupe à risque moyen: patients âgés de plus de 40 ans, ayant un poids corporel normal, ayant subi une opération importante sans immobilisation prolongée, une paralysie concomitante des membres inférieurs, des néoplasmes malins, une maladie variqueuse, ne prenant pas de médicaments estrogéniques.

En l'absence de prophylaxie adéquate chez ces patients, une thrombose des veines profondes des membres inférieurs se développe dans 10 à 20% des cas. Le taux de mortalité est de 0,4%.

Le faible risque de complications est observé chez les patients dont les fonctions motrices sont préservées, dont le poids est normal, qui ne reçoivent pas de traitement avec des préparations hormonales, qui ont subi des opérations mineures sans complications. La thrombose veineuse profonde de la jambe est de 2%, le risque de thromboembolie ayant une issue fatale allant jusqu'à 0,002%.

La prédisposition à l'apparition d'une thrombose est causée par des troubles des facteurs de coagulation du sang. La résistance à la protéine C activée augmente, le nombre de fractions d'antithrombine diminue et l'activation de la plasmine est perturbée. L'apparition d'anticorps spécifiques dans le sang au cours de la collagénose systémique et de la thrombocytopathie contribue à la thrombose.

Manifestations cliniques

Dans les premiers stades de la thrombophlébite des membres inférieurs après l'opération, il se manifeste par une douleur aiguë le long des veines, un léger gonflement de la jambe. Les symptômes associés sont une faiblesse, un malaise général. Forte augmentation possible de la température corporelle, frissons. À l'examen, des lignes rouges apparaissent dans la projection de la veine touchée. La peau du membre inférieur est bleu-violet, œdémateuse.

Avec la défaite des veines profondes en 2-3 jours sur la jambe, en raison du développement du flux sanguin collatéral, une grille vasculaire apparaît. Le patient a tendance à garder sa jambe dans une position surélevée, donc soulagée. Les respirations profondes, la toux causent une douleur accrue.

Lorsqu'une thrombose ascendante se développe, le thrombus se déplace le long de la veine fémorale, un gonflement de la hanche, une douleur à la jambe le long du vaisseau apparaît.

Avec le développement de l'embolie pulmonaire, le tableau clinique de l'insuffisance cardiaque et vasculaire aiguë se développe. La pression artérielle diminue, le pouls s'accélère rapidement, le rythme cardiaque est interrompu. Les patients se plaignent d'une douleur thoracique aiguë, d'une sensation de manque d'air.

La thrombose vasculaire profonde ascendante provoque une insuffisance vasculaire aiguë, entraînant l'apparition d'accidents vasculaires cérébraux, de paralysies, de parésies, de troubles psychotiques aigus.

La clinique caractéristique de la thrombose mésentérique est une douleur aiguë sévère à l’abdomen. Le syndrome douloureux est associé à des nausées, des vomissements et des selles molles. Il y a un mélange de sang dans les selles.

Traitement conservateur de la thrombophlébite postopératoire:

    Le patient est assigné au repos dans la phase aiguë de la maladie. Le membre inférieur affecté est fixé en position relevée sur un pneu spécial. Bandage élastique des extrémités, application de compresses avec des onguents anti-inflammatoires et résorbables.

Le traitement des complications, telles que l'embolie pulmonaire, la thrombose des vaisseaux mésentériques est effectué dans des conditions de réanimation et de thérapie intensive.

En cas d'obstruction des gros vaisseaux, un traitement chirurgical est effectué. L'objectif est de restaurer la perméabilité de la lumière des vaisseaux sanguins.

Après la chirurgie, un bandage élastique du membre affecté est nécessaire.

Avertissement de développement de la thrombose

La prévention de l'apparition d'une thrombophlébite après une chirurgie est réalisée à l'aide de faibles doses d'héparine.

Le schéma d'administration de l'héparine à un patient est le suivant: 2 heures avant l'opération, 5 000 UI d'héparine sont injectées sous la peau. Les injections sont poursuivies toutes les 12 heures après la fin de l'opération jusqu'à ce que le patient soit transféré en mode ambulatoire ou complètement déchargé. La nomination de l'héparine à petites doses réduit la fréquence des complications après trois interventions chirurgicales. Le risque d'embolie pulmonaire fatale est réduit de 50% pour la prévention des petites doses d'héparine.

L'utilisation de dextrane, un polysaccharide de haut poids moléculaire, est moins efficace pour prévenir la thrombose des vaisseaux profonds des membres inférieurs. Pour la prévention de l'embolie pulmonaire, cet outil est efficace. Toutefois, le dextran n’a pas été utilisé dans la prévention des complications postopératoires en raison de son coût élevé et de ses effets secondaires fréquents sous forme d’anaphylaxie. L'utilisation de dextran est contre-indiquée dans un certain nombre d'interventions postopératoires.

L'administration de préparations prophylactiques à base d'acide salicylique est inefficace.

Prophylaxie mécanique

Méthode de prévention non-médicamenteuse est la nomination de compression périodique. La méthode est pratique car elle n'augmente pas le risque de saignement.

Des dispositifs spéciaux de compression pneumatique pour la compression dosée ont été développés. Fournir une compression de l'extérieur, réduire la congestion dans les membres inférieurs, stimuler la fibrinolyse naturelle. La compression intermittente est indiquée chez les patients chirurgicaux présentant un risque de thrombose veineuse des membres inférieurs. L'efficacité de l'utilisation de petites doses d'héparine et de compression dosée est approximativement égale.

Pour réduire le risque de thrombose des veines profondes des membres inférieurs, on utilise des sous-vêtements de compression - bas, bas, bas-culottes.

Caillots de sang: un examen des médicaments avec le prix

Caillots sanguins - l'apparition de caillots sanguins dans le système cardiovasculaire, parfois accompagnés d'un processus inflammatoire au site du thrombus.

Les conséquences dangereuses de la maladie peuvent être:

  • Violations graves des tissus trophiques, ulcères trophiques, gangrène, nécessité de l'amputation du membre.
  • Thromboembolie des vaisseaux sanguins du cœur et des poumons, entraînant un risque élevé de décès.

Compte tenu de la prévalence et des complications possibles de la maladie, de nombreux patients s'intéressent au type de médicaments disponibles pour les caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins, à la manière dont ils sont pris, à la liste des contre-indications et aux coûts.

Variétés de drogues

Le traitement de la thrombose est une combinaison des tâches suivantes:

  1. Amincissement du sang, restauration de la continuité de la circulation sanguine.
  2. Absorption de caillots sanguins déjà formés dans les veines.
  3. Prévention de la thrombose.
  4. Restauration de l'élasticité perdue et du tonus vasculaire.

Compte tenu de ce qui précède, les médicaments provenant de caillots sanguins peuvent être divisés en plusieurs groupes:

  • Anticoagulants - médicaments qui abaissent la viscosité du sang.
  • Agents antiplaquettaires - caillots sanguins, normalisant les propriétés rhéologiques du sang.
  • Trombolitiki - médicaments qui absorbent les caillots sanguins.

Les anticoagulants

Les médicaments contre les caillots sanguins, conçus pour fluidifier le sang, afin de prévenir sa coagulation excessive. Généralement recommandé de recevoir pendant une longue période.

Les plus efficaces sont actuellement considérés: Warfarine, Héparine, Aspirine.

Comprimés contre les caillots sanguins qui inhibent l'action des particules sanguines qui augmentent sa coagulation. Les indications d'admission sont les suivantes: thrombose, crise cardiaque, fibrillation auriculaire, chirurgie des vaisseaux cardiaques.

Une liste des contre-indications à recevoir: maladies du foie et des reins, varices du tractus gastro-intestinal, accidents vasculaires cérébraux hémorragiques, maladies de la membrane muqueuse de l’estomac et des intestins, thrombocytopénie, les 3 premiers mois et les 30 derniers jours de la grossesse.

Le prix de 50 comprimés est de 120 roubles.

Un médicament anti-thrombus populaire qui peut réduire la coagulation sanguine excessive et empêcher le collage des plaquettes.

La médecine de boisson est nécessaire pour les patients atteints d'athérosclérose, d'angine, avec des antécédents de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux, avec une thrombose veineuse de différentes étiologies.

Pour la prévention de la thrombose, prenez 1/4 comprimé par jour.

La liste des contre-indications à l'admission comprend: les enfants et les adolescents jusqu'à 12 ans; prédisposition à l'allergie à l'acide acétylsalicylique; hémophilie, asthme bronchique, maladies du tractus gastro-intestinal; premier et dernier 3 mois de grossesse; graves affections du foie et des reins.

Le coût de l'emballage de l'aspirine à 500 mg sera de 230 roubles.

Le médicament active la vitesse du flux sanguin, nécessaire à la prévention des caillots sanguins. Il est produit sous forme de solution injectable et fait également partie de nombreuses préparations anti-thrombiques à usage externe.

L'héparine sous forme de solution peut être administrée par goutte à goutte ou par injection. Une liste de recommandations de traitement: thrombose de vaisseaux profonds d'étiologies diverses, thrombophlébite aiguë, mastite, hématomes étendus.

Utilisé pour l'hémodialyse, le lavage des cathéters intraveineux.

Contre-indications à recevoir sont:

  1. Tendance à saigner.
  2. AVC hémorragique.
  3. Période de menstruation.
  4. La grossesse
  5. Période d'allaitement.
  6. Processus générique.
  7. La menace d'une naissance prématurée.
  8. Lésions de la muqueuse gastrique et intestinale.

Le prix des ampoules d'emballage héparine sera de 350 à 500 roubles.

Antiplaquettaire

Ce groupe de médicaments aide avec succès à traiter et à prévenir la thrombose. L'efficacité des effets antiplaquettaires repose sur leur capacité à normaliser les propriétés rhéologiques du sang, à réduire l'activité des substances qui provoquent la production de thrombine.

Trombo Ass

Il est utilisé pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques, l'angine de poitrine, avec thrombose veineuse profonde, dans la période postopératoire pour prévenir la formation de thrombus.

Contre-indiqué dans les circonstances suivantes:

  • Manque de 18 ans.
  • Diathèse hémorragique.
  • Saignement.
  • 1 et 2 trimestres de grossesse, allaitement.
  • Maladies de la muqueuse gastro-intestinale.

Le coût du médicament est de 40 à 50 roubles par paquet de 30 pièces.

Clopidogrel

Réduit le taux d'agrégation plaquettaire en supprimant leur liaison et la formation de caillots. Il est utilisé pour prévenir la thrombose dans les cas d'accident ischémique cérébral, de crise cardiaque, de syndrome coronaire aigu, de fibrillation auriculaire.

Contre-indications: réaction allergique, grossesse et allaitement, tendance aux saignements, échec à atteindre 12 ans.

Le prix de 30 comprimés de clopidogrel commence à 380 roubles.

Supprime l'activité des plaquettes, prolonge le temps de prothrombine, prévient la formation de caillots sanguins.

Indications de traitement: thrombose et thromboembolie de l'artère pulmonaire, prévention de l'occlusion vasculaire lors de la fibrillation auriculaire, hypertension artérielle, maladies cardiaques, diabète sucré. Efficace pour la prévention de la thrombose après endoprothèse des articulations des jambes.

Anti-recommandations d'utilisation: allergies, saignements, dysfonctionnement du foie et des reins, grossesse et allaitement, échec à atteindre 18 ans.

C'est un médicament assez coûteux, pour un paquet de 60 comprimés, vous devrez payer environ 1 500 roubles.

Thrombolytique

Ce sont des médicaments qui dissolvent les caillots sanguins déjà en stock. Disponible sous forme de solutions pour les compte-gouttes et les injections qui doivent être effectuées directement dans la zone de localisation du caillot.

Lorsque vous utilisez des médicaments pour sucer des caillots sanguins, le risque de saignement est accru; ils ne doivent donc être utilisés qu'à l'hôpital, sous la surveillance du médecin traitant.

Fibrinolysine

Disponible en poudre pour injection à partir de plasma humain. Particulièrement efficace pour dissoudre les caillots de sang frais. Indications d'utilisation:

  1. Embolie des artères du poumon, vaisseaux cérébraux.
  2. Thrombophlébite aiguë.
  3. Thrombophlébite de nature chronique dans la période aiguë.
  4. Crises cardiaques.

Contre-indications: saignements; l'hépatite; la grossesse exacerbation de la tuberculose; lésions ulcéreuses de la muqueuse gastrique et intestinale; effets de la maladie des radiations.

Prix ​​1 ampoule Fibrinolizin sera de 120 roubles.

Le médicament pour la résorption des caillots sanguins 2 génération, qui est considéré comme le plus efficace et le plus efficace parmi les agents thrombolytiques.

Dissout les caillots sanguins, sans perturber le flux sanguin, a un faible risque de saignement. L'efficacité du médicament est accélérée, ce qui vous permet de dissoudre rapidement les caillots.

Il est recommandé d’utiliser le médicament dans les 3 heures qui suivent un AVC et une crise cardiaque, afin de réduire les risques de complications et de décès.

Contre-indications: diathèse hémorragique, rétinopathie, endocardite, pancréatite, lésions ulcéreuses du tractus gastro-intestinal, hépatite et cirrhose du foie, varices oesophagiennes.

Cet outil est l'un des plus chers, le prix est de 26 000 roubles.

Médicament particulièrement efficace pour le traitement précoce des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, de la thrombose veineuse des membres inférieurs.

En raison de ses propriétés, il transforme le plasminogène en plasmine, une protéase capable de dissoudre les caillots sanguins.

Contre-indications à utiliser: risque accru de saignement, hémophilie, thrombocytopénie, période postopératoire jusqu'à 28 jours, maladies des vaisseaux hépatiques, accident vasculaire cérébral hémorragique, rétinopathie diabétique, choc cardiogénique, grossesse.

Le coût du médicament: à partir de 10 000 roubles par paquet.

Conclusion

En plus des médicaments énumérés dans les caillots sanguins, les patients à risque, il est recommandé d'utiliser en permanence des médicaments veinotoniques - des médicaments normalisant la structure des parois des vaisseaux sanguins, en leur donnant tonus et élasticité, augmentant la résistance des capillaires.

Les phlébotoniques les plus efficaces sont: Phlebodia 600, Detralex, Antistax, Phlebofan.

Il est nécessaire de porter une attention particulière au régime quotidien, d'exclure les produits qui augmentent la viscosité du sang du menu, d'abandonner le tabagisme et la dépendance à l'alcool.

Une condition préalable au maintien d'une viscosité sanguine normale est de boire beaucoup de liquide. Un patient présentant un risque de thrombose devrait boire au moins 2 litres de liquide par jour.

Et surtout: pour tout signe de thrombose, une hospitalisation urgente du patient est nécessaire! Dans la plupart des cas, les caillots sanguins sont incapables de se dissoudre, un traitement complexe urgent est nécessaire pour rétablir la perméabilité des veines.

Les injections intraveineuses et les pilules pour la thrombose - un examen des médicaments

Selon les statistiques médicales, plus de 70% de la population de tous les âges est exposée à la formation de caillots sanguins dans les veines superficielles et profondes. La maladie, qui résulte le plus souvent de varices et de certaines maladies systémiques, affecte principalement les membres inférieurs. Avant de prescrire un traitement contre les caillots sanguins dans les vaisseaux, il est nécessaire d'établir les causes exactes du développement et de la nature de la pathologie.

Bases du traitement de la thrombose

Un thrombus est une formation dense constituée de plaquettes, d'érythrocytes, de leucocytes et de fibrine, une protéine de poids moléculaire élevé, à structure fibreuse, responsable de la formation d'un caillot sanguin. Les caillots sanguins qui se forment dans les grands et les petits vaisseaux sont caractérisés par une croissance constante et des changements de forme. Si elles ne sont pas traitées, les caillots peuvent se rompre et se déplacer dans le corps avec la circulation sanguine, entraînant souvent une thromboembolie - blocage des vaisseaux vitaux, qui est mortel dans 50% des cas.

Lorsque les premiers signes de thrombose des membres inférieurs (gonflement, sensation de lourdeur, sensation de brûlure et de tremblement dans les jambes) apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. La maladie peut être soignée à un stade précoce, avec de petits caillots sanguins et un risque minime de développer des complications dangereuses.

Selon le principe d'action, tous les médicaments provenant de caillots sanguins dans les vaisseaux sont divisés en deux groupes: les anticoagulants et les thrombolytiques.

Les anticoagulants et les antiplaquettaires sont des substances qui inhibent l'activité de la coagulation sanguine et préviennent la formation de caillots. Les types d'anticoagulants suivants sont distingués:

  • Action directe - médicaments qui inhibent l'activité de la thrombine dans le système circulatoire et réduisent la coagulation du sang;
  • Action indirecte - substances qui ralentissent la synthèse de la prothrombine dans les cellules du foie.

Les médicaments thrombolytiques sont des médicaments qui dissolvent les thrombi de fibrine déjà formés. L'action des médicaments repose sur la libération dans l'organisme ou sur l'activation de la production de sa propre plasmine, une enzyme de la famille des sérine protéases, qui provoque la dégradation de nombreux types de protéines, y compris la fibrine et ses agrégats dans le sang.

Les anticoagulants

Les préparations peuvent être utilisées à des fins thérapeutiques et prophylactiques dans les cas suivants:

  • Thrombose veineuse profonde et périphérique;
  • Troubles de la coagulation sanguine;
  • Processus inflammatoires dans les veines et les artères, entraînant un rétrécissement de leur lumière;
  • Prévention de la formation de caillots sanguins dans certaines études de laboratoire ou après une chirurgie vasculaire.

Médicaments d'héparine

L'héparine est un puissant anticoagulant direct produit par les cellules du foie, du poumon et des parois vasculaires. En raison de son action rapide (dans les 1-2 minutes avec une administration intraveineuse et dans les 30 à 60 minutes avec une administration sous-cutanée), la substance constitue la base des médicaments pour le traitement d'urgence de la thrombose. Les médicaments à base d'héparine les plus populaires comprennent:

  • L'héparine. Les moyens pour les injections intraveineuses et sous-cutanées sont disponibles en ampoules de verre de 5 ml. Le médicament est pré-dilué dans une solution isotonique de chlorure de sodium et administré par voie intraveineuse à une dose de 5 000 à 10 000 UI toutes les 4 à 6 heures. À des fins thérapeutiques et prophylactiques, des injections de thrombose dans l'abdomen sont parfois prescrites. Dans le cas standard, il est nécessaire de hacher l'héparine à une dose de 8 à 10 000 UI toutes les 12 heures, en insérant une aiguille profondément sous la peau, à 2 ou 3 cm sous le nombril. La durée et le nombre de traitements sont déterminés individuellement. Le prix moyen d'un emballage du médicament est de 350 à 420 roubles;
  • Enoxaparine (Clexane, Flenox). Le principe actif du médicament est l’héparine de bas poids moléculaire, qui présente une efficacité plus élevée et un risque moindre d’effets secondaires par rapport à l’analogue de haut poids moléculaire. Le médicament est disponible sous forme de solution pour les injections intraveineuses et sous-cutanées. La dose recommandée est de 20 à 40 mg par jour en une ou deux injections. La durée du traitement est d'environ 7-10 jours. Le coût du médicament est de 800-1200 roubles par paquet de 10 flacons de 0,2 mg;
  • Gels et onguents à base d'héparine (Lioton, Hepatrombin). Une petite quantité de fonds doit être appliquée sur la peau des membres inférieurs jusqu'à 2-3 fois par jour. En raison du risque minimal d'effets secondaires, la durée du traitement est illimitée. Les médecins recommandent l'utilisation d'une pommade pour la thrombose des membres inférieurs en association avec des préparations systémiques. Le prix des produits à usage local varie de 250 à 1000 roubles par paquet.

Préparations d'hirudine

L'hirudine est une enzyme qui inhibe directement la thrombine. La substance est produite par les glandes salivaires de sangsues et de certains reptiles. La liste des médicaments anti-thrombotiques à base d'hirudine comprend:

  • Arixtra. L’analogue synthétique de l’hirudine, dont le fondaparinux sodique est le principal composant actif, est produit sous forme de solution pour administration par voie intraveineuse et sous-cutanée. La dose recommandée de médicament est de 2,5 mg par jour et la durée du traitement est de 8 à 45 jours, en fonction de la nature des dommages subis par le système circulatoire. Le prix moyen par paquet est de 6500-7200 roubles;
  • Xarelto. Le médicament est disponible sous forme de comprimés contenant 15 ou 20 mg de rivaroxaban micronisé. Le plus souvent, l'outil est prescrit pour la prévention de la thromboembolie systémique dans les lésions graves des veines et des artères. Selon les instructions, il est nécessaire de prendre un anticoagulant une unité par jour, le déroulement du traitement est déterminé individuellement. Le prix moyen des comprimés est de 1270-1500 roubles par paquet.

Autres drogues

Les autres anticoagulants efficaces comprennent:

  • Exanta. Le médicament de la dernière génération à base de ximélagatran est disponible sous forme de pilule. Dans le cas standard, vous devez prendre 24 mg du médicament deux fois par jour pendant 8 à 11 jours. Le coût d'emballage (14 comprimés) fait 280-340 roubles;
  • Warfarine. L'action indirecte anticoagulante est disponible sous forme de comprimés contenant 2,5 mg de warfarine sodique. La posologie quotidienne est de 2 à 4 unités du médicament et est calculée en fonction de la nature du tableau clinique, du poids et de l'âge du patient. Il est nécessaire de prendre des comprimés pour la thrombose une fois par jour à intervalles réguliers. La durée du traitement principal et du traitement d'entretien est déterminée individuellement. Le prix est de 65-120 roubles par paquet;
  • Aspirine et ses analogues. Le médicament à base d'acide acétylsalicylique a des effets analgésiques et anti-agrégants. Dose quotidienne - 1-6 comprimés effervescents, durée du traitement - 3-5 jours. Prendre de l'aspirine pour la prévention de la thrombose devrait être uniquement avec la permission du médecin traitant.

L'utilisation de médicaments fluidifiant le sang et éliminant les caillots sanguins, il est recommandé de combiner l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (Butadion) et d'angioprotecteurs - substances renforçant les parois des vaisseaux sanguins et normalisant les propriétés rhéologiques du sang (Troxevasin, Etamzilat, bioadditif sur la base du fruit de la kachte). Dans la période aiguë de la maladie est nécessaire de se conformer au repos au lit pendant 1-3 semaines.

Thrombolytique

Pour le traitement des lésions des veines profondes et superficielles, utilisez les préparations de thrombus suivantes:

  • Fibrinolysine. Le médicament est disponible sous la forme d'une solution pour injection dans une veine ou sous la peau de la paroi abdominale antérieure. La substance active est la plasmine, qui détruit les agrégats de fibrine dans le sang. Le contenu d'un flacon à une dose de 20 ou 40 000 UI est administré une fois par jour. Selon les instructions d'utilisation, l'outil est utilisé en association avec l'héparine sous le contrôle de la coagulation du sang. Prix ​​par paquet est de 950-1200 roubles;
  • Streptokinase. Un des médicaments les plus efficaces qui dissolvent les caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins. L'outil est disponible sous forme de lyophilisat pour une dilution dans du chlorure de sodium isotonique. Le liquide préparé à la dose de 25 à 150 000 UI est introduit goutte à goutte dans une veine ou une artère. Le schéma exact et la durée du traitement sont déterminés individuellement. Le coût du médicament est de 3000 à 3800 roubles.

L'autotraitement de la thrombose à tous les stades est strictement interdit. La prise incontrôlée de médicaments visant à éclaircir le sang et à résorber les caillots formés peut entraîner le développement de complications mortelles.

Contre-indications

Les contre-indications absolues à l'utilisation de médicaments pour la thrombose des veines profondes des membres inférieurs sont:

  • Hypersensibilité aux composants principaux et auxiliaires du médicament;
  • Saignement aigu de toute localisation;
  • Coagulation sanguine pathologiquement basse;
  • Certains troubles du coeur;
  • Maladies oncologiques;
  • Pathologie sévère des reins, du foie, du tractus gastro-intestinal.

Un traitement médicamenteux doit être administré avec prudence pendant la grossesse et l'allaitement, à un âge avancé, le premier jour après la chirurgie.

Effets secondaires

Les effets indésirables les plus fréquents après la prise de médicaments sous forme d'injections et de comprimés pour la formation de caillots dans les jambes sont les suivants:

  • Réactions allergiques de divers types;
  • Troubles digestifs (douleur, nausée, troubles des selles);
  • Vertiges, faiblesse, acouphènes;
  • Thrombocytopénie, saignements;
  • Insuffisance rénale, foie.

Si l'un de ces symptômes se manifeste, vous devez arrêter le traitement et consulter un médecin.

La prévention et le traitement précoce de la thrombose reposent sur la prise d’anticoagulants qui empêchent la formation de caillots de fibrine. Afin d'éliminer les formations existantes (thrombus), les thrombolytiques sont prescrits en association avec des anticoagulants et d'autres médicaments afin de normaliser le flux sanguin général et local.

Traitement par injection de thrombophlébite du membre inférieur

Un article sur le sujet: "Les injections pour le traitement de la thrombophlébite des membres inférieurs" est l’information la plus importante sur la maladie.

Norme de traitement de la thrombophlébite

La thérapie médicamenteuse avec des agents pharmacologiques anticoagulants qui empêchent la coagulation du sang est la norme de traitement de la thrombophlébite reconnue par les phlébologues européens. Cependant, en général, le traitement optimal de la thrombophlébite (en particulier superficielle) reste controversé, comme le prouvent par exemple les revues Cochrane d’études cliniques dans le domaine de la phlébologie.

Les principaux médicaments utilisés pour réduire la capacité de coagulation du sang - les anticoagulants directs - peuvent prévenir la formation de caillots sanguins, mais n'agissent pas directement sur le caillot sanguin présent dans les veines. Les préparations de ce groupe pharmacologique sont utilisées dans le traitement de la thrombophlébite aiguë et de la thrombophlébite veineuse profonde.

Lorsque des veines saphènes sont touchées, des injections sont toujours administrées pour traiter une thrombophlébite. Tout d'abord, l'héparine (non fractionnée) est injectée dans le bolus veineux. Le médicament agit en activant l'antithrombine III, mais son action est très courte. Dans le même temps, une thrombocytopénie induite par l'héparine (dans près de 6% des cas), prédisposant à la thrombose en raison de la formation d'anticorps contre l'héparine, lorsqu'elle se lie à la protéine du facteur plaquettaire PF4, est mentionnée parmi les effets secondaires hématologiques de l'héparine. Ces anticorps activent les plaquettes, la composition du sang doit donc être surveillée. Et vous ne devez pas prendre d'anti-inflammatoires non stéroïdiens pendant le traitement par Héparine!

Aujourd'hui, en cas de thrombophlébite aiguë des membres inférieurs, du point de vue de l'efficacité maximale possible et des effets indésirables moins prononcés, l'utilisation des héparines dites de faible poids moléculaire (fractionnées) - Enoxaparine sodique (autres dénominations commerciales Anfibra, Clexane, Hemapaxan, Lovenox), Dalteparin est plus justifiée. (Fragmina) ou Tinzaparin. Ces médicaments sont injectés par voie sous-cutanée (dans la région du péritoine) 1 à 2 fois par jour.

Il aide à réduire la synthèse du facteur II de la coagulation (thrombine) et empêche la formation d'injections de thrombus lors d'une thrombophlébite avec le Fondaparinux (Arixtra), qui est injecté par voie sous-cutanée une fois par jour.

Pas plus tôt que 72 heures après l'arrêt de l'héparine, l'administration orale (une fois par jour) d'antagonistes de la vitamine K - médicaments antithrombotiques du groupe des anticoagulants indirects - est prescrite. Ces médicaments - Warfarin (Varferex) ou Atcenocumarol - bloquent le facteur de coagulation sanguine, qui est synthétisé dans le foie avec la participation de la vitamine K. La dose est déterminée individuellement, en fonction des résultats d'un test sanguin pour le temps de prothrombine; le traitement conventionnel est de trois mois.

L'aspirine pour la thrombophlébite des veines superficielles peut dans certains cas être utilisée pour diluer le sang (l'acide acétylsalicylique inhibe l'agrégation plaquettaire); sa posologie quotidienne varie de 0,125 à 0,3 g. Les nouveaux médicaments anticoagulants comprennent le rivaroxaban (Xarelto), qui est censé être pris un comprimé (0,01 g) une fois par jour.

En cas de thrombophlébite des veines profondes des membres inférieurs et de thromboembolie pulmonaire, et également, si les autres médicaments n’agissent pas, un traitement plus agressif des thrombolytiques est nécessaire: Streptokinase, Urokinase ou Alteplazy. Lorsqu'ils sont injectés dans une veine par le biais d'une intraveineuse ou d'un cathéter directement dans un caillot sanguin, ces médicaments dissolvent le caillot sanguin qui s'est formé. Leur utilisation est associée à un risque d'hémorragie grave et, en règle générale, ils ne sont utilisés que dans des situations mettant la vie en danger dans l'unité de soins intensifs cliniques.

Selon des experts étrangers, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) soulagent non seulement la douleur et l'inflammation, mais réduisent également le risque d'expansion de la thrombophlébite de surface dans le système veineux profond, similaire aux héparines de bas poids moléculaire. Le diclofénac ou le kétoprofène sont recommandés plus souvent que les autres (comprimé 2 fois par jour).

Antibiotiques pour la thrombophlébite du membre inférieur

Dans certains établissements médicaux, des antibiotiques pour la thrombophlébite des membres inférieurs sont encore prescrits à tous, et un traitement empirique est effectué au moyen d’injections intramusculaires de pénicilline.

Des experts de la Société américaine pour les maladies infectieuses (IDSA) expliquent que la thrombophlébite purulente des veines périphériques survient plus fréquemment chez les patients sous cathétérisme intraveineux et que les signes d'inflammation veineuse sont une réaction locale plutôt qu'une réponse systémique à une infection bactérienne. C'est pourquoi les antibiotiques pour la forme superficielle de la maladie ne sont pas inclus dans la norme obligatoire de traitement de la thrombophlébite en médecine occidentale.

Mais s'il y a suspicion d'infection et également lorsqu'un test sanguin a révélé la présence d'une bactérie (due au développement d'une inflammation streptococcique des vaisseaux lymphatiques), les patients ont immédiatement procédé à une IV avec de la vancomycine. La céfalexine ou la ceftriaxone, des antibiotiques céphalosporines actifs contre un large éventail de microbes à Gram négatif, sont injectés par voie intraveineuse.

Ces dernières années, nos médecins ont commencé à utiliser moins d'antibiotiques pour la thrombophlébite des membres inférieurs: lorsque les patients présentent un foyer inflammatoire, un traumatisme ouvert, le diabète, des maladies rhumatismales ou le VIH.

Pommade pour thrombophlébite des membres inférieurs

Avec la localisation de la pathologie dans les veines saphènes, les pommades sont largement utilisées pour la thrombophlébite des membres inférieurs, qui doivent être appliquées sur la peau au-dessus du vaisseau endommagé au moins deux fois par jour. Ce sont des outils tels que:

  • Pommades et gels pour héparine: pommade pour héparine, héparine-Akrigel, trombogel, thromboles, lyogel, hépatrombine, Lioton, gel pour pulvérisation de Viatrombe. L'utilisation continue de ces onguents est autorisée pendant une semaine, puis la consultation du phlébologue est nécessaire. Les pommades contenant de l'héparine ne sont pas prescrites pour la thrombophlébite veineuse profonde.
  • 5% de pommade au butadion (soulage la douleur et réduit l'intensité de l'inflammation).
  • La pommade au diclofénac (et le Diclac, le Diclofénacol, le Diklovit, etc. le contenant) soulagent la douleur et l’inflammation).
  • gels avec ketoprofenom Ketonal ou Febrofid (agissent de la même manière).
  • préparations à base de rutine, qui aident à réduire la coagulation du sang, soulagent l'enflure et réduisent la douleur: gel à 2% de Venoruton (Rudozid), gels de Troxerutin (Troxegel) et de Troxevasin. Au cours des trois premiers mois de la grossesse, ces fonds ne sont pas applicables.

Mais la pommade Vishnevsky pour la thrombophlébite sans ulcères trophiques est totalement inutile, car elle est un antiseptique utilisé uniquement pour les suppurations externes, outre le goudron de bouleau entrant dans la composition de la pommade qui irrite la peau.

En outre, il ne faut pas faire de bouffées de chaleur ni de compresses d'alcool avec une thrombophlébite des membres inférieurs; les compresses ne peuvent être que froides (pour réduire la douleur).

Traitement des ulcères avec thrombophlébite des membres inférieurs

Du point de vue de la technique, le traitement des ulcères dans la thrombophlébite des membres inférieurs n’est pas très différent du traitement des plaies ouvertes et doit être effectué conformément aux règles.

Premièrement, il est nécessaire de tuer les agents infectieux. Les antibiotiques systémiques appropriés sont prescrits par le médecin, par exemple, la clindamycine (150-300 mg 4 fois par jour).

Les zones de nécrose doivent être débarrassées des tissus morts en lavant l'ulcération avec une solution de furaciline, du peroxyde d'hydrogène, de la chymotrypsine, de la chlorhexidine, de la dékaméthoxine, etc. Et seulement après séchage avec une pommade de serviette stérile peut être appliqué à l'ulcère: Levomekol, Dioxycol, Baneocin, Streptonitol, Méthyluracile, émulsion de synthomycine, etc. Tous les onguents suggèrent de s'habiller avec leur changement quotidien. Il existe des pansements spéciaux (Proteox et autres) qui accélèrent la guérison des ulcères.

La guérison des ulcères dans la thrombophlébite commence par les couches basales de la peau et du tissu sous-cutané - par la formation de tissu de granulation. Si ce processus est trop lent (en raison d'un apport sanguin insuffisant dans les tissus), il peut être un peu stimulé - utilisez le remède Kolocil pour le pansement, ainsi que les vitamines A, B1, B2 et B5.

Avec une petite zone d'ulcères, il guérit de lui-même. Mais avec des dommages importants, il peut être nécessaire de le fermer avec une greffe de peau pendant la chirurgie plastique.

Traitement chirurgical de la thrombophlébite des membres inférieurs

La décision de procéder à un traitement chirurgical des thrombophlébites des membres inférieurs est prise uniquement en fonction des indications suivantes:

  • lorsqu'un thrombus formé dans la grande veine externe de la jambe est déjà détecté dans la grande veine saphène sur la cuisse et qu'il existe un réel danger de pénétration de la fistule saphéno-fémorale dans les veines profondes (la soi-disant thrombophlébite ascendante);
  • lorsqu'il existe une menace de séparation du thrombus et de transfert de l'embole dans l'artère pulmonaire avec une probabilité élevée de chevauchement (thromboembolie);
  • avec suppuration d'un caillot de sang et fusion de la paroi du vaisseau dans lequel il a adhéré, avec développement d'un abcès;
  • si plusieurs caillots de sang se trouvent dans les veines profondes de la jambe ou de la cuisse;
  • à condition que le patient n'accepte pas de traitement conservateur avec des anticoagulants;
  • Si le développement de thrombophlébite se produit sur le fond de l'oncologie.

Dans la chirurgie vasculaire moderne, le traitement chirurgical des thrombophlébites aiguës des membres inférieurs comprend:

  • ligature (intersectomie) de la veine externe, au-dessus du thrombus ou dans la région de la fistule saphéno-fémorale;
  • thrombectomie endovasculaire (nettoyage endoscopique de la veine à l'aide d'un cathéter);
  • recouvrement partiel de la lumière du vaisseau affecté par un étincelage ou un clampage;
  • phlébectomie (retrait de la veine touchée);
  • Implantation endovasculaire d'un filtre de VCI en métal temporaire ou permanent dans la veine cave inférieure (réalisée avec un risque élevé de thromboembolie pulmonaire de retarder l'apparition de gros caillots jusqu'à leur effondrement ou lors d'une thrombose veineuse profonde proximale aiguë).

La dernière méthode a été introduite aux États-Unis en 2003. Pendant ce temps, selon la FDA, chez 35,6% des patients opérés, le filtre de la VCI ne pouvait pas être conservé sur le site d'installation; 7,6% avaient une perforation veineuse; 15,8% ont développé une embolie pulmonaire (malgré le filtre).

Le traitement de la thrombophlébite au laser est utilisé pour fermer la lumière de la veine (oblitération) et empêcher le caillot de pénétrer dans la circulation systémique. Cette manipulation est effectuée par voie endoscopique.

Autres méthodes de traitement de la thrombophlébite du membre inférieur

La compression des vaisseaux avec un bandage en maille ou un tricot de compression spécial est la norme pour le traitement de la thrombophlébite des membres inférieurs dans le monde. Cette pression externe contribue à la normalisation du transit sanguin veineux et améliore la santé des patients. Les médecins sélectionnent la classe de produits de compression requise: Classe 1 - 18-22 mm Hg. v. Grade 2 - 23-32 mm Hg. v. Grade 3 - 34-46 mm Hg. v. Grade 4 - plus de 49 mm Hg. Art. Tout tricot spécial est porté immédiatement après le réveil du matin, en position ventrale.

Après la période aiguë de thrombophlébite, des procédures de kinésithérapie sont prescrites: UHF, électrophorèse ou iontophorèse (avec héparine et autres médicaments), thérapie magnétique, etc. Un massage régulier pour la thrombophlébite des membres inférieurs est contre-indiqué, mais des séances de massage pneumatique peuvent être prescrites pour soulager un fort œdème des jambes.

L'hirudothérapie contre les thrombophlébites est utilisée depuis longtemps et avec succès pour soulager la douleur et les tensions constantes dans les jambes. Et grâce à l'hirudine - une enzyme anticoagulante de la salive de la sangsue, qui lui permet de se nourrir de sang - son utilisation a pour effet une thrombolyse, c'est-à-dire une résorption progressive des caillots. À propos, vous pouvez utiliser un gel à base d'hirudine - Hirudoven.

L'homéopathie pour le traitement de la thrombophlébite de la jambe propose des préparations de Varipulsum (avec de l'arnica, du lycopodium, du soufre et du zinc), du Venopulsaninum et du Plebohamum. Et pour le traitement des ulcères trophiques, il existe de tels moyens pour réduire la suppuration, tels que Arnica, Lachesis et Hepar sulfuris. La physiothérapie, c'est-à-dire la gymnastique avec thrombophlébite des membres inférieurs (bien sûr, lorsque le stade aigu passe), suggère un exercice léger, par exemple, une mesure de la marche sur de courtes distances.

Gymnastique avec thrombophlébite du membre inférieur

La position de base pour effectuer les exercices recommandés est la position couchée. Habituellement, ils commencent par «décharger» les jambes, pour lesquelles un coussin est placé de manière à ce que non seulement les pieds, mais aussi une partie du tibia y soient placés.

Dans une telle position, alternativement, on devrait faire des mouvements avec les pieds «en soi - de soi-même» (lentement); puis pliez et dépliez les orteils.

Le prochain exercice consiste à fléchir les jambes au niveau des articulations du genou. Après cela, nous compliquons la tâche: la jambe pliée au genou doit être relevée jusqu'à la cage thoracique (sans relever la tête). Chaque exercice de jambe est effectué 5 à 6 fois.

Lors de l'exercice suivant, la jambe pliée au genou et près de la poitrine doit être redressée; puis pliez à nouveau vers la poitrine et redressez-vous horizontalement (avec chaque jambe 5 fois).

En guise de répit, vous pouvez vous allonger pendant une minute, les jambes tendues (les pieds et les jambes restent sur l'estrade). Et encore, exercez pour les pieds: mouvements de rotation simultanés vers, puis dans des directions opposées.

Maintenant, vous devez sortir l'oreiller de sous vos pieds, pliez vos jambes au niveau des genoux et fixez un oreiller entre eux, que vous devez comprimer et déverrouiller jusqu'à 10-12 fois, sollicitant vos muscles de la cuisse. Et le dernier exercice dans la position couchée est le fameux «vélo».

Nous nous assoyons en abaissant lentement les jambes au sol. Dans cette position, il est simplement nécessaire de plier et de déplier les jambes au niveau des genoux (alternativement avec chaque jambe).

Nous nous levons également lentement et en position debout, nous commençons à rouler sur les pieds du talon aux orteils et à l'arrière (12-15 fois).

Traitement populaire de la thrombophlébite du membre inférieur

Pour la plupart, le traitement traditionnel de la thrombophlébite offre un moyen de guérir les ulcères aux jambes. Ainsi, pour laver les ulcérations, il est recommandé d’utiliser une décoction de feuilles de plantain ou de fleurs de calendula; pour le séchage des ulcères humides - le traiter avec une solution d'alun brûlé, de propolis ou de momie (3 g par demi-tasse d'eau bouillie).

Il est également proposé de traiter les thrombophlébites avec de la soude - sous la forme de compresses avec des pommes de terre crues râpées (pour sécher l’ulcère). Et pour resserrer la surface de l'huile d'argousier appropriée, mélangée à quelques gouttes d'huiles essentielles de tea tree, de géranium ou de millepertuis.

Le traitement de la thrombophlébite à l’aloe vera consiste en l’irrigation de l’ulcère avec de la sève fraîche de la plante, ainsi qu’en appliquant un pansement humidifié sur la plaie.

Dans la thrombophlébite, on utilise couramment un traitement à base de plantes, dont les décoctions doivent être utilisées sous forme de compresses et de lotions. C'est une absinthe amère (contient l'antibiotique naturel Chamazulene et un antinéptique cinéole) et de la chicorée ordinaire (nettoie les foyers purulents en raison du glycoside d'antibine). Contribue à la régénération des racines de consoude dans les tissus endommagés (sous forme de lotions à la décoction - 15 g pour 200 ml d'eau). Les racines de garance sont riches en acides phénol carboxyliques et en anthracène aglycones, qui présentent également des propriétés antibactériennes.

Infusion d'eau de trèfle d'herbe Les médecins recommandent depuis longtemps de l'utiliser à l'intérieur (deux fois par jour, 100-150 ml): cette plante contient de la coumarine lactone et de la dicoumarine, qui empêchent la coagulation du sang.

Une teinture d'esprit issue de la peau d'un fruit de marron d'Inde peut ralentir l'agrégation des plaquettes sanguines - en raison de la présence d'esculine et de fraxine dans sa composition. Il suffit de prendre 15 gouttes deux fois par jour. L'écorce de saule blanc, qui contient des glycosides phénoliques tels que la salicine et la salicortine, possède également des propriétés anticoagulantes. En fait, il y a plus de 120 ans, l'aspirine était synthétisée à partir d'écorce de saule.

Le cuivre dans le traitement de la thrombophlébite

Il est suggéré d'utiliser le cuivre dans le traitement de la thrombophlébite à l'aide d'une pièce de monnaie en cuivre ou d'une petite plaque de cuivre à mettre dans les chaussures pour que le métal touche le talon lors de la marche. Comme, tous les symptômes de la maladie disparaissent. Le mécanisme d'action d'une pièce de cuivre sur la formation de caillots sanguins dans les veines des jambes ou sur le renforcement de la circulation veineuse n'est pas expliqué.

On sait qu'avec la participation du cuivre, il se produit la formation de globules rouges et la production d'hémoglobine transportant l'oxygène. Mais avec la thrombophlébite, un facteur important est l’état des parois vasculaires, c’est-à-dire une production suffisante d’élastine (tropoélastine) formant des tissus fibreux. Pour la synthèse de cette protéine, un catalyseur de réticulation d'acides aminés est nécessaire - le peptide extracellulaire lysyl oxydase, qui contient dans sa structure cyclique complexe une métalloprotéine avec l'ion actif Cu + 2.

Bien sûr, le cuivre de la pièce sous le talon n'entrera pas dans le corps! Mais reconstituer les "réserves de cuivre" aidera la nourriture. Parmi les plantes médicinales, les plus riches en Cu sont les graines de sésame, de citrouille, de tournesol, de lin et de coriandre (coriandre); noix, forêt et pignons de pin; les cacahuètes et toutes les légumineuses; sarrasin, mil et avoine; champignons et ail (presque en quantités égales), etc.

À propos des autres produits jugés utiles dans cette pathologie, voir plus loin dans la section Régime alimentaire pour la thrombophlébite des membres inférieurs.

Traitement de la thrombophlébite dans les sanatoriums

Il est utile pour la circulation sanguine veineuse et pour la récupération générale de poursuivre le traitement de la thrombophlébite dans les sanatoriums: trois mois après la stabilisation de l’état avec la forme superficielle de la maladie et au plus tôt six mois plus tard - avec une thrombophlébite des veines profondes.

À cette fin, les établissements de sanatorium et de spa à profil vasculaire et cardiologique conviennent, ainsi que de nombreuses stations thermales balnéologiques à plusieurs profils, où se trouvent de l'eau minérale et de la boue, du dioxyde de carbone et du radon sulfure d'hydrogène.

Avec cette pathologie, le traitement balnéologique sous forme de bains ou l’adoption de procédures à base d’eau dans des réservoirs et des piscines ouverts contribue à la normalisation de l’hémodynamique, à l’augmentation du tonus vasculaire et à l’amélioration du travail de l’ensemble du système circulatoire.

La guérison des ulcères trophiques de la jambe est la condition principale du succès du traitement de la thrombophlébite dans les sanatoriums. Et avec une thrombophlébite purulente, les recours sont contre-indiqués.

Le traitement de la thrombophlébite est effectué, tels que les sanatoriums tels que:

  • "Sinyak" (région de Transcarpatie, district de Moukatchevo, s.Sinyak), connu en dehors de l'Ukraine pour son origine unique d'eau sulfurée d'hydrogène.
  • sanatorium eux. Pirogov (Odessa, Saint-Limannaya), où le traitement est effectué avec de la boue thérapeutique et de la saumure Kuyalnik Liman.
  • "Khmilnyk" (région de Vinnytsia, Khmilnyk, Kurortnaya str., 2), où se trouvent des eaux minérales de radon et de la boue de tourbe.
  • Lazurny (région de Zaporozhye, Berdyansk, Central Boulevard, 4a) propose un traitement à l’eau minérale de chlorure de sodium et à la boue de silt de sulfure.
  • Le sanatorium clinique "Avangard" (région de Vinnitsa, Nemirov, Shevchenko str., 16) est connu pour sa méthode brevetée de pneumopressage volumique sur le système veineux, grâce à laquelle la trophicité des tissus vasculaires est restaurée.
  • Le sanatorium d'Eisk (Russie, région de Krasnodar, Yeisk, Kommunarov str., 41) est spécialisé dans la péloïodothérapie et les bains minéraux.
  • Victoria Sanatorium (territoire de Stavropol, Essentuki, rue Pouchkine, 22).
  • "Tarkhany" (territoire de Stavropol, Pyatigorsk, K. Marx St., 14).
  • "Printemps" (Territoire Stavropol, Pyatigorsk, Boulevard Gagarine, 2).
  • le complexe multiprofil de sanatorium et de villégiature «Svetlana» (Territoire de Krasnodar, Sotchi, Kurortniy Prospect, 75).

Régime alimentaire pour thrombophlébite des membres inférieurs

Il n’existe pas de régime particulier destiné aux patients atteints de thrombophlébite. Mais cela ne signifie pas qu'il n'y a pas d'aliments indésirables dans le régime alimentaire pour cette maladie.

Des spécialistes de l'Académie de nutrition et de diététique (États-Unis) notent qu'un régime pour la thrombophlébite des membres inférieurs est en principe impossible. Cette pathologie nécessite la restriction de l'apport alimentaire de la principale vitamine de la coagulation sanguine - la vitamine K.

Cette vitamine essentielle a trois modifications: K1 (phylloquinone), K2 (ménaquinone) et K3 (menadione).

Notre source principale de coagulation de vitamines est le chou de sang (toutes les espèces). Les légumes à feuilles vertes (laitue, épinards, persil, basilic, coriandre) sont la source la plus riche en vitamine K1, qui permet au sang de se coaguler.

La vitamine K2 aide à prévenir le durcissement des artères, facteur commun du développement de maladies cardiovasculaires, et retient également le calcium dans les os, protégeant ainsi de l'ostéoporose. Cette vitamine est abondante dans les poissons (sardines, thon et saumon) et les crevettes. Mais sa présence dans la viande, les produits laitiers et les œufs dépend de l'alimentation de la vache ou du poulet: seule la consommation d'herbe fraîche garantit la présence de vitamine K2 dans les produits d'origine animale.

En médecine ayurvédique, le curcuma est utilisé depuis des milliers d'années pour fluidifier le sang contenant de la curcumine, qui agit comme un agent antiplaquettaire. Et selon le European Journal of Nutrition, le traitement de la thrombophlébite des membres inférieurs peut également être effectué avec des anticoagulants naturels, en utilisant des aliments contenant beaucoup de dérivés de l'acide salicylique: gingembre, poivre de Cayenne, ail, oignon, paprika, thym, aneth, origan, raisin et cerise, les framboises et les canneberges, les fraises et les airelles, ainsi que les agrumes.

La thrombophlébite est une maladie grave et courante. Elle se caractérise par une inflammation des parois vasculaires veineuses, un rétrécissement de la lumière veineuse, la formation d'un dangereux caillot sanguin - thrombus. Avec une forte croissance de caillots sanguins, il se produit une occlusion des veines superficielles profondes des membres inférieurs, le caillot se détache et pénètre dans le système circulatoire dans les poumons, provoquant une mort subite.

La maladie est principalement localisée dans les veines des membres inférieurs - profondes, superficielles. Les raisons principales sont la prédisposition génétique, les lésions de la paroi veineuse, les varices, le surpoids, les infections, la vie sédentaire, l’âge avancé. Pour éviter les effets dangereux de la thrombophlébite, le traitement de la maladie doit être instauré dès les premiers signes de la maladie:

  • Puffiness des membres inférieurs.
  • Douleur dans les jambes.
  • Rougeur sur la peau.
  • Lourdeur, sensation de brûlure.

Thrombophlébite dans les jambes

Souvent, les patients attribuent la fatigue normale à leurs symptômes, ne demandent pas de soins médicaux à temps, ce qui entraîne une thrombophlébite purulente, aiguë et chronique. La médecine conservatrice propose des médicaments efficaces pour le traitement de la thrombophlébite - anticoagulants, antiplaquettaires, fibrinolytiques, antibiotiques en présence d'une co-infection.

Médicaments externes

Le traitement de la thrombophlébite doit être complexe. Il faut combiner l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens qui empêchent la formation de nouveaux caillots sanguins. Une efficacité élevée est démontrée par l'utilisation d'agents externes - le groupe pharmacologique de pommades, gels. Ceux-ci comprennent:

    Pommade d'héparine. Traite les médicaments de la catégorie des anticoagulants. Le principe actif, l'héparine, pénètre dans les tissus superficiels profonds des membres inférieurs. Il a un effet apaisant, anti-inflammatoire, stimule la circulation sanguine, réduit le gonflement des tissus. Normalement, le médicament contre la thrombophlébite est prescrit trois fois par jour avec un traitement de sept jours.

Pommade de thrombose

  • Pommade Hépatrombine. La composition du médicament à usage externe comprend l’héparine en association avec d’autres substances, l’allantoïne, le dexpanthénol. Le médicament a une action antimicrobienne, régénérante et anti-inflammatoire complexe. Le traitement est individuel, ne dépasse pas trois fois la posologie quotidienne.
  • Lioton 1000. Un médicament qui empêche la formation de caillots sanguins. Réduit le gonflement des veines superficielles profondes des membres inférieurs. La composition comprend de l'héparine sodique, qui aide à éliminer l'inflammation. L'avantage du médicament - peut être utilisé pendant une longue période.
  • Les patients se voient prescrire Diclofenac, Indovazin, Nurofen en tant que médicament analgésique non stéroïdien. Leur substance active inhibe la production d’enzymes prostaglandines responsables de thromboses, inflammations des parois vasculaires des membres. Les médicaments sont appliqués sur la veine 2 à 3 fois par jour pendant une à deux semaines pour un soulagement intense de la douleur.
  • Gel de Venen. Le médicament à base de plantes agit comme un anticoagulant, diluant efficacement le sang et favorisant un flux sanguin normal. Le médicament est utilisé matin et soir, en frottant la peau avec des mouvements de massage.
  • Traitement externe

    En choisissant des médicaments externes pour le traitement de la thrombose, il est nécessaire de prendre en compte le stade, la durée de la maladie, l’état des vaisseaux veineux, la coagulation du sang et le niveau des plaquettes. Il est recommandé de ne pas prendre de médicament, mais de consulter un phlébologue qui, sur la base du tableau clinique et des données de diagnostic, choisit un médicament efficace pour prescrire un schéma thérapeutique complexe.

    Médicaments à usage interne

    En même temps que les onguents, les gels pour le traitement de la thrombophlébite veineuse profonde des membres inférieurs, les vaisseaux veineux superficiels, les médicaments sont pris par voie orale. Les médicaments ont un effet puissant, ils ont des effets secondaires, ils doivent donc être pris sous la direction d'un médecin. Traitement médicamenteux le plus souvent recommandé:

      Warfarine. Les comprimés sont inclus dans le groupe des coagulants indirects. La substance active réduit la coagulation du sang, réduit le risque de nouveaux caillots sanguins. Traitement: un comprimé deux fois par jour est pris entre les repas avec de l'eau. La durée du traitement atteint par intermittence six mois.

    Comprimés dans le traitement

  • Dipyridamole. Forme posologique - comprimés. Il est utilisé pour traiter la thrombose, la phlébite, la thrombophlébite veineuse profonde des membres inférieurs. L'outil est pris par voie orale, un comprimé trois fois par jour. Le cours varie de semaines à six mois.
  • Cardiomagnyl. Le médicament contient de l'acide acétylsalicylique, diluant efficacement le sang, l'hydroxyde de magnésium, neutralisant l'effet négatif de l'acide acétylsalicylique sur la muqueuse gastrique. Les comprimés prennent 1 à 2 pièces par jour.
  • Troxérutine. Le médicament appartient au groupe des angioprotecteurs. L'ingrédient actif améliore le tonus des veines superficielles et profondes des membres inférieurs. En raison de l'action du médicament, la perméabilité capillaire est réduite, l'inflammation est soulagée, le gonflement des tissus est réduit. Prendre une capsule 2 à 3 fois par jour. La durée du traitement est de 5 à 7 semaines.
  • Butadion. Le médicament appartient au groupe des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Après ingestion, les substances actives se déplacent avec le sang dans les tissus superficiels profonds. Ils ont un effet analgésique, soulagent l'inflammation. Cours NVPS - 14 jours, 1 tablette.
  • Pour que l'effet de la pharmacothérapie soit plus rapide, il est recommandé d'utiliser des médicaments à usage externe interne au complexe. Méfiez-vous du choix d'un remède contre la thrombophlébite veineuse profonde pour les maladies gastro-intestinales.

    Injections intraveineuses et intramusculaires

    Pour prévenir la formation de nouveaux caillots sanguins, pour réduire la coagulation sanguine, pour réduire le nombre de plaquettes, vous pouvez procéder par injection. Utilisez des médicaments:

    • Streptokinase. Injecté par voie intraveineuse à travers le compte-gouttes 30 gouttes en une minute. Le traitement de la thrombophlébite est effectué à l'état stationnaire sous la surveillance d'un médecin.
    • Exanta. Le médicament le plus récent pour le traitement des maladies des veines. Au début du cours, Exant est administré en injection à l’intention d’un phlébologue. En outre, le médicament peut être pris par voie orale.
    • L'héparine. Attribuer par voie intraveineuse, intramusculaire, en diluant le médicament dans une solution saline. La dose est progressivement réduite après quelques jours. L'héparine réduit la coagulation du sang.
    • Des antibiotiques à large spectre sont injectés en cas de suspicion d'infection. Prescrit pour éliminer l'infection n'est pas long, car les médicaments contribuent à l'épaississement du sang.

    En cas de douleur intense, le médecin vous prescrira des analgésiques intraveineux et intramusculaires pour soulager la douleur. Le cours ne dure pas plus de trois jours, au bout desquels des préparations non stéroïdiennes moins fortes sont transférées au traitement.

    Thrombophlébite chez la femme enceinte

    Pendant la période où elle porte un bébé, une femme qui subit un fort gain de poids ressent une lourde charge sur le corps, y compris au niveau des extrémités inférieures. Les préparations contre la thrombophlébite veineuse profonde pendant la grossesse sont choisies par le médecin, car l'utilisation de médicaments qui fluidifient fortement le sang n'est pas recommandée.

    La médecine de Detralex est le seul remède que le docteur a prescrit pendant la grossesse (la deuxième moitié du terme). Basé sur des ingrédients à base de plantes, il est considéré comme sûr pour la future mère. La composition du sang pendant l'utilisation de Detralex ne change pas, le médicament améliore le tonus des veines profondes et superficielles des membres inférieurs. Pour éviter le risque de maladie lors du portage d'un enfant, il est conseillé aux femmes enceintes de limiter leur consommation de liquide, de faire de petites marches tous les jours et de réaliser des exercices thérapeutiques.

    Il existe de nombreux médicaments efficaces contre les maladies veineuses. Afin de prévenir une intervention chirurgicale, il est nécessaire, dès les premiers signes de la maladie, de faire appel à un phlébologue.

    L'inflammation des parois des vaisseaux sanguins, ou phlébite, est une maladie courante dont le risque augmente chaque année. Une de ses formes les plus courantes est la thrombophlébite - inflammation des veines, en général, des membres inférieurs, accompagnée de la formation d’un caillot de sang dans la lumière de la veine.

    Les sources de cette maladie peuvent être différentes. En général, ils peuvent être divisés en deux groupes principaux: infectieux et aseptique. Dans le premier cas, des facteurs pathogènes deviennent la cause de la maladie, dans le second cas, des substances agressives pénètrent dans la veine. En règle générale, la phlébite normale survient en premier et, si certains facteurs sont présents, elle conduit à une thrombophlébite. Ces facteurs peuvent être:

    • Circulation sanguine lente.
    • Changements dans la composition du sang.
    • Coagulabilité accrue.
    • Maladies ou lésions des vaisseaux sanguins.
    • La présence d'infection dans le corps.
    • Réactions allergiques.
    • Injections intraveineuses.
    • Opérations transférées.

    Symptômes et types

    Les manifestations de la maladie peuvent être différentes, en fonction de la taille du caillot sanguin formé, de la taille de l'inflammation, etc.

    En général, il existe trois types principaux de thrombophlébite:

    • Localisé dans le bas de la jambe. Elle se caractérise par des accès de douleur soudains, des douleurs musculaires sont ressenties, des douleurs. L'œdème se développe sur la zone touchée, la peau devient bleu bleuâtre.
    • Localisé dans la veine fémorale. Les manifestations dans ce cas sont moins prononcées. Dans cette zone, la vitesse du flux sanguin est élevée et la lumière des veines est plus intense, de sorte que la douleur et le gonflement apparaissent généralement dans une moindre mesure. Il a des veines gonflées dans la partie supérieure de la cuisse et à l'aine.
    • Thrombophlébite ilio-fémorale. Des sensations douloureuses sont observées dans le cas d'un chevauchement complet du canal veineux. Dans ce cas, la douleur s'est propagée à la région lombaire. Ce type de maladie se caractérise par une augmentation significative de la température, une cyanose de la peau et un gonflement dans la zone de localisation du thrombus.

    Diagnostic et traitement

    Avant de prendre toute méthode de traitement, il est important de consulter un médecin pour un diagnostic précis. Il est extrêmement dangereux de s'auto-traiter dans ce cas. Pour différencier la maladie, vous aurez peut-être besoin non seulement d'un examen visuel, mais également de méthodes telles que l'examen échographique des vaisseaux sanguins, l'angiographie par tomodensitométrie, la tomodensitométrie, ainsi qu'une radiographie pulmonaire pour éliminer le développement d'un thromoembolie.

    Les méthodes de traitement de la thrombophlébite dépendent de la gravité de la maladie, du site de localisation et d'un certain nombre d'autres facteurs. La pommade la plus couramment utilisée, ayant dans la composition de l'héparine ou de ses dérivés. En cas d'inflammation infectieuse, une cure d'antibiotiques est nécessaire. Cependant, toutes ces méthodes ne sont utilisées que dans les stades initiaux et dans la forme bénigne de la maladie. Si le processus est déjà allé très loin, une hospitalisation urgente peut être nécessaire et les méthodes de traitement sont chirurgicales. Vous devez manger uniquement des aliments frais avec des varices.

    Technique efficace

    Les injections de thrombophlébite sont considérées comme le moyen le plus efficace de traiter cette maladie. Si la maladie n'a pas encore atteint le stade où il est impossible d'y faire face sans chirurgie, l'utilisation d'anticoagulants peut aider à se débarrasser de la thrombophlébite et à réduire le risque de formation de caillots sanguins.

    Cette méthode est très populaire dans les pays européens. Il est fiable et fonctionne très rapidement. Pour cela, des préparations d'héparine de bas poids moléculaire sont utilisées. Ils sont administrés une ou deux fois par jour.

    Si la thrombophlébite est détectée très tôt, une seule injection peut suffire à la thrombose veineuse pour empêcher le développement de la maladie. À l'avenir, vous pourrez utiliser des pommades et des comprimés classiques.

    Parfois, les agents thrombolytiques sont associés à des anti-inflammatoires d'origine non stéroïdienne. En cas d'inflammation infectieuse, le patient reçoit également des injections d'antibiotiques à large spectre, contenant généralement des céphalosporines. Pour maximiser l'efficacité d'un tel traitement, il est important de déterminer avec précision la source de l'inflammation et de sélectionner le médicament le plus efficace.

    Enfin, une autre option pour les injections dans la thrombophlébite des membres inférieurs est attribuée exclusivement à la thromboembolie. Dans ce cas, les anticoagulants agressifs sont injectés directement dans le thrombus. Ils fluidifient le sang et vous permettent de retirer le caillot sans nuire au patient. De tels outils ne peuvent être utilisés que sous la supervision d'un médecin. Les effets secondaires ne peuvent être utilisés que dans des conditions stationnaires et dans les cas où la vie du patient est en danger. Comment prévenir les varices sur les jambes, cela ne peut dire que le médecin traitant.

    Il est important de se rappeler qu'aucune drogue, et plus encore, une injection de thrombophlébite dans une veine, ne peut être utilisée indépendamment. La thrombophlébite et ses complications peuvent être mortelles pour la santé humaine. En outre, les effets secondaires de nombreux médicaments augmentent considérablement le risque de saignement.

    Cependant, dans certains cas, seules les injections intraveineuses peuvent empêcher le développement de la maladie. Habituellement, ce patient est placé à l'hôpital. Surveiller son état et procéder à tous les examens nécessaires.

    Une méthode éprouvée de traitement des varices à la maison pendant 14 jours!

    Il y a des contre-indications. Consultez un médecin.

    Aujourd'hui, la question des méthodes et des schémas thérapeutiques pour les patients avec un diagnostic établi - thrombose veineuse profonde des membres inférieurs - se pose avec une urgence particulière. Cela est dû au développement fréquent de la maladie en âge de travailler.

    Les médecins sont particulièrement préoccupés par l'invalidité d'une grande partie des patients après avoir souffert d'une maladie et par le développement ultérieur du syndrome post-thrombotique, par la progression de l'insuffisance veineuse chronique et, surtout, par le risque élevé de décès des patients présentant une embolie pulmonaire aiguë.

    Approche thérapeutique

    Les principales tâches résolues par une thérapie active contre la thrombose veineuse profonde sont les suivantes:

    • prévention de l'embolie pulmonaire, de l'AVC ischémique et de la pneumonie due à une crise cardiaque en cas d'embolie déchirée;
    • interrompre la formation de caillots sanguins anormaux;
    • diminution du taux de coagulation du sang;
    • restauration de la recanalisation et de la perméabilité vasculaire;
    • exclusion des facteurs de formation de caillots sanguins;
    • prévention du syndrome post-thrombotique.

    Thérapie conservatrice

    La méthode principale de traitement d'un processus thrombotique aigu est la thérapie conservatrice, effectuée dans le département de chirurgie, où le patient entre. Un patient présentant des masses de sang épaisses dans le lit veineux dès son admission à l'hôpital est considéré comme un patient potentiel présentant un risque d'embolie pulmonaire.

    Si le diagnostic est établi, le traitement est démarré immédiatement. En fonction de la gravité des symptômes, du stade de la maladie, celle-ci est réalisée à l'hôpital (au stade I) ou en clinique externe (pendant la période de stabilisation).

    Mode

    Mode avant examen:

    Avant l'examen échographique et la détermination de la forme et de la localisation d'un caillot sanguin, ainsi que pour identifier le risque d'embolie au cours des 5 premiers jours, les patients sont soumis à un repos au lit strict.

    Dans le même temps, une compression obligatoire du membre affecté avec un bandage élastique est requise. Pour normaliser l'écoulement veineux, l'extrémité du lit est relevée de 20 ° ou le pied est fixé dans un conducteur spécial pour l'immobilisation.

    Le besoin de paix physique et d’état de confort psychologique du patient pendant cette période est dû à:

    • la menace d'un caillot serré et d'un transfert rapide de la circulation sanguine vers n'importe quel organe;
    • la possibilité de thromboembolie pulmonaire, suivie de la mort.

    Mode après examen:

    Un patient est autorisé à se lever et à bouger si une thrombose des formes suivantes est diagnostiquée lors d'une angiographie par échographie:

    • forme pariétale lorsque le corps d'un caillot de sang est étroitement ajusté contre la paroi du vaisseau;
    • occlusif lorsque des masses thrombotiques bloquent la lumière de la veine.

    Cela signifie que la flottation (mouvement) d'un caillot de sang dans le lit veineux est absente. Cependant, même dans ces conditions, s'il y a douleur et gonflement de la jambe, le repos au lit est indiqué.

    À mesure que les manifestations de ces symptômes diminuent, l'activité est résolue en observant un bandage du membre jusqu'à l'aine pendant jusqu'à 10 jours. Ce temps est généralement suffisant pour réduire le risque d'embolie pulmonaire et fixer le thrombus sur la paroi de la veine. Les patients qui stimulent la circulation sanguine dans les veines peuvent se lever, marcher un peu.

    Lorsqu'une forme flottante de thrombose est détectée, lorsque le caillot ne recouvre pas la veine, mais y flotte sous l'action du flux sanguin, le patient n'est pas autorisé à se lever et le membre inférieur est fixé dans une position surélevée, le risque de détachement de l'embole (thrombus en mouvement) et la survenue d'un embolie pulmonaire étant très élevés.

    Les patients ne peuvent se lever et bouger qu'après avoir mené un traitement actif et éliminé complètement la menace qui pèse sur leur vie.

    Drogues et schémas thérapeutiques

    Le traitement de la thrombose implique avant tout l’utilisation d’anticoagulants à action directe et, en premier lieu, d’héparine, qui réduit rapidement la coagulation du sang, désactivant l’enzyme thrombine et inhibant la formation de nouveaux caillots pathologiques.

    Héparinothérapie à l'hôpital

    Tout d'abord, une dose unique d'héparine est injectée par voie intraveineuse au patient - 5 000 unités.

    Ensuite, pour l'introduction du médicament à l'heure, utilisez le compte-gouttes (vitesse d'administration jusqu'à 1200 UI / heure). Dans les jours suivants, l'héparine est administrée par voie sous-cutanée à une dose de 5 000 unités jusqu'à 6 fois par jour. L'utilisation de l'héparine sous sa forme pure n'est possible qu'à l'hôpital, en raison de complications éventuelles si elle est utilisée au bon dosage et de la nécessité d'une surveillance constante.

    L’efficacité du traitement à l’héparine est confirmée par un indicateur de la durée de la coagulation du sang, qui devrait être 1,5 à 3 fois plus élevé que l’indicateur principal.

    En règle générale, un traitement adéquat à l'héparine permet l'administration quotidienne de 30 000 à 40 000 unités du médicament. Avec ce traitement, le risque de re-thrombose est réduit à 2 - 1,5%.

    Avec une tendance positive pendant 4 à 7 jours dans ce schéma thérapeutique, au lieu de la forme habituelle d'héparine, la fraxiporine de faible poids moléculaire est utilisée dans des seringues toutes faites, qui ne sont injectées par la sous-cutané dans l'abdomen qu'une à deux fois par jour.

    Le traitement par l'héparine utilisant des compte-gouttes intraveineux se poursuit pendant 10 jours simultanément avec un traitement anticoagulant, antibactérien, rhéologique et par compression.

    Thérapie rhéologique

    Tenu jusqu'à 15 jours, envoyé:

    • changer la viscosité du sang et du plasma;
    • pour la correction de l'hématocrite (le nombre de globules rouges dans le sang capable de transporter de l'oxygène);
    • pour contrer l’agrégation (agglutination) des érythrocytes.

    Fournit une perfusion intraveineuse ou au goutte à goutte de médicaments tels que:

    • Reopoliglyukin (goutte-à-goutte, 400 - 800 ml dans une dose quotidienne). Le remplacement plasmatique, qui normalise l'hémodynamique, améliore la circulation sanguine dans les vaisseaux, augmente le volume de liquide dans le sang et empêche l'adhésion des plaquettes et des globules rouges.
    • La pentoxifylline est un médicament antiplaquettaire qui réduit la viscosité du sang et active la microcirculation dans les zones où l’approvisionnement en sang est perturbé. Le médicament est administré par voie intraveineuse ou goutte à goutte avec l'utilisation d'une solution de chlorure de sodium (0,9%) et d'une durée allant jusqu'à 180 minutes.
    • L'acide nicotinique, administré par voie intramusculaire 4 à 6 ml par jour, possède un vasodilatateur et un faible effet anticoagulant.

    Antibiotiques

    Le traitement est indiqué pour les symptômes inflammatoires prononcés de thrombose veineuse profonde des membres inférieurs, d'une durée de 5 à 7 jours. Les antibiotiques sont utilisés: ciprofloxacine - en comprimés; céfazoline, lincomycine, céfotaxime - sous forme d’injections intramusculaires.

    Compression et Bandages

    La compression élastique est un élément indispensable du traitement de la thrombose. Pour cela, des bandages élastiques sont utilisés, couvrant le membre douloureux des doigts au pli de l'aine. Avec ce type de thérapie:

    • le débit veineux s'améliore;
    • un réseau de vaisseaux de dérivation se développe activement, assurant un écoulement de sang veineux au lieu de la veine bloquée principale (les "collatérales");
    • empêche la destruction des valves veineuses;
    • augmente la vitesse du flux sanguin dans les veines profondes;
    • amélioration de la fonction de drainage lymphatique.

    À propos de la sélection des sous-vêtements de compression peut apprendre de cet article.

    Comment traiter: médicaments essentiels

    Les anticoagulants

    Environ 6 à 10 jours après le début du traitement par l'héparine, le schéma thérapeutique permet de passer aux anticoagulants et aux désagrégants indirects, des agents qui empêchent l'adhérence des plaquettes.

    La warfarine est appelée anticoagulant à long terme, inhibant la synthèse de la vitamine K, un puissant coagulant.

    Il est pris 1 fois par jour à une heure donnée. En cas d'utilisation de warfarine, il est nécessaire de surveiller l'indicateur de l'INR afin de déterminer quel test sanguin est effectué tous les 10 jours. La warfarine a beaucoup de contre-indications, elle est donc utilisée uniquement après que le médecin a choisi une dose spécifique et sous contrôle strict de laboratoire.

    Aujourd'hui, il existe d'autres médicaments d'action similaire: énoxaparine, clexane, daltéparine ou fenindione, fraksiparine.

    Actuellement, les sociétés pharmaceutiques occidentales mènent des recherches sur des médicaments anticoagulants encore plus ciblés, ne nécessitant pas de tests constants. Cela permet d'utiliser des héparines de bas poids moléculaire pour le traitement ambulatoire.

    Antiplaquettaire

    L'acide acétylsalicylique, pris à raison de 50 mg par jour, contribue à maintenir la viscosité du sang suffisamment bas pour empêcher la formation de caillots sanguins pathologiques. Pour des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, en fonction de la dynamique de la maladie, il est souhaitable de prendre des comprimés enrobés pendant 4 à 8 semaines.

    Il est recommandé de prendre des médicaments veinotoniques, qui aident à augmenter le tonus des veines, à renforcer les parois vasculaires, à améliorer la microcirculation et à normaliser le flux sanguin: escuzan, detralex, phlébodia.

    Phlébotonique

    Les résultats de la thérapie de compression, qui se poursuit sur une base ambulatoire, sont plus prononcés si le site du processus inflammatoire est lubrifié avec des pommades et des gels phlébotropes spéciaux: Troxevasin, Venoruton, Venitan, Escuzan, Lioton-gel, Reparil-gel. Ces agents ont d'excellents effets veno-toniques et anti-inflammatoires.

    Intervention chirurgicale

    Le choix du traitement de la thrombose dépend directement de son degré d ’« embolie », c’est-à-dire de la possibilité qu’un caillot de sang flottant se détache du mur et pénètre dans les poumons, le cœur ou le cerveau avec du sang, provoquant une embolie.

    Le traitement chirurgical est généralement indiqué dans deux cas:

    • avec un caillot de sang flottant et la menace pour la vie du patient;
    • avec la forme segmentaire de thrombose et la période récente de formation de caillots en l’absence de pathologies graves chez le patient.

    L’intervention chirurgicale a pour objectif de retirer la masse thrombotique et d’empêcher la formation de caillots sanguins dans le lit vasculaire en direction d’organes importants.

    Le type de chirurgie dépend de l'emplacement du thrombus qui recouvre le vaisseau. Appliquer:

      Chirurgie pour retirer un caillot sanguin ou thrombectomie chirurgicale avec extraction du sang dense de la veine par une petite incision. La procédure n'est utilisée que pour les formes graves de la maladie, lorsque la probabilité de nécrose tissulaire est établie.

    Cependant, les experts estiment que la thrombectomie pratiquée après 10 jours de formation de caillots sanguins est inefficace en raison de sa fusion étroite avec la paroi vasculaire et de la destruction des valvules.

  • Ligature de la veine.
  • Chevauchement du shunt artério-veineux. Actuellement utilisé très rarement en raison de la procédure sous anesthésie générale, de l'impossibilité de la réaliser avec des changements trophiques prononcés dans les tissus et de la difficulté d'accès répété en raison du développement du tissu cicatriciel.
  • Installation de «filtres à cava» autobloquants. Il s’agit d’un dispositif permettant de retenir les caillots de sang en mouvement (embolies) lorsqu’il se dirige vers des organes importants (poumons, cœur, cerveau). Il est implanté dans la lumière de la veine par la méthode endovasculaire (à travers le vaisseau). La méthode est utilisée uniquement lorsqu'il est impossible d'utiliser des anticoagulants.
  • Coudre ou suturer le navire. Il est utilisé lorsqu'il est impossible d'utiliser un filtre cava. Dans cette procédure, le mur de la veine cave est cousu avec des pinces métalliques.
  • Dissolution de masses thrombotiques ou thrombolyse.
  • La thrombolyse est une procédure dans laquelle un caillot de sang est résorbé. Le chirurgien vasculaire pénètre dans la veine, bloqué par un caillot dense, dans lequel un agent de dissolution spécial, thrombolytique, est administré à l'aide d'un cathéter.

    Les médicaments modernes peuvent en fait dissoudre les embolies flottantes, potentiellement mortelles. Cependant, cette méthode de thrombose veineuse profonde est très rarement utilisée en raison du grand nombre de restrictions et du risque élevé de saignement. Par conséquent, la thrombolyse n’est indiquée que dans des cas rares et graves ou en cas de danger direct pour la vie.

    Devrais-je me tourner vers la médecine traditionnelle?

    Le traitement de la maladie peut être complété par des recettes de médecine traditionnelle, mais uniquement sur recommandation d'un phlébologue.

      Huile de poisson La composition de l'huile de poisson comprend des glycérides et des acides gras spéciaux, qui possèdent les propriétés de destruction de la fibrine - une protéine qui participe à la formation d'un caillot sanguin. En outre, ils contribuent à la dilution du sang.

    Afin d'éviter l'huile de poisson, boire 1 cuillère à soupe deux à trois fois par jour. Mais une manière plus rationnelle consiste à utiliser l'huile de poisson dans des capsules qui ne dégagent pas d'odeur désagréable et sont beaucoup plus pratiques à utiliser. La dose habituelle de 1 - 2 capsules jusqu'à 3 fois par jour avec les repas. Contre-indications: réactions allergiques, calculs biliaires et lithiase urinaire, pathologie de la glande thyroïde.

  • Bains d'infusion de pied féminin des marais. Une herbe sèche de 150 g est versée avec de l’eau bouillante dans un volume de 10 litres. Insister 60 minutes. Pendant une demi-heure avant le coucher, gardez vos pieds au chaud.
  • Compresses de caillé ou d'argile. Un massage quotidien du talon avec du fromage cottage ou de l'argile a un très bon effet sur le flux sanguin veineux. Dans les zones d'inflammation et les zones douloureuses, les jambes ne sont pas massées, mais simplement appliquées du fromage cottage chaud ou de l'argile sous forme de compresse pendant 2 à 3 heures.
  • Quoi ne pas faire?

    Ne violez pas le mode désigné. L'ascension et la circulation précoces en présence d'un thrombus flottant dans la veine du membre inférieur peuvent entraîner sa séparation et le développement rapide d'une embolie pulmonaire.

    Ne prenez aucun médicament ni infusion à base de plantes sans consulter un médecin. L'acceptation des anticoagulants, la capacité du sang à se coaguler rapidement et à former des caillots impose certaines restrictions à toutes les procédures et à tous les médicaments.

    Par exemple, de nombreux médicaments réduisent l'effet de la warfarine ou inversement, ce qui signifie qu'il existe une forte probabilité de saignement, d'accident vasculaire cérébral hémorragique ou inversement - caillots sanguins et re-formation de caillots sanguins. La même chose s'applique aux remèdes traditionnels. Ainsi, une ortie très utile contient beaucoup de vitamine K et une décoction de boisson incontrôlée peut contribuer à un fort épaississement du sang.

    En cas de non-respect du traitement compressif avec pansement obligatoire du pied douloureux, le flux sanguin est altéré et, par conséquent, la formation de nouveaux caillots sanguins.

    Prévention

    Il convient de garder à l’esprit que pendant une période prolongée, une thrombose est possible (de 1 an à 9 ans). Selon les statistiques, au bout de 3 ans, 40 à 65% des patients en non-respect des traitements de prévention et des traitements prescrits deviennent handicapés en raison d'une insuffisance veineuse chronique.

    À cet égard, assurez-vous de:

    • respect de toutes les ordonnances médicales et de tous les médicaments;
    • l'utilisation de bas de compression;
    • dépistage de la coagulation sanguine lors de la prise de contraceptifs oraux (chez les femmes en âge de procréer);
    • tests de laboratoire réguliers pour l'INR de la coagulation du sang;
    • cesser de fumer;
    • le respect du mode d'activité physique correct n'est pas autorisé: position debout longue sur les jambes, position assise, passage brutal d'un effort physique intense à une fixation à long terme des membres (par exemple, après un entraînement sportif - un long trajet en voiture lorsque les jambes sont presque immobiles);
    • l'utilisation de certains produits (oignons, pommes, thé vert, oranges, vin rouge naturel à petites doses) contenant des produits chimiques qui aident à prévenir l'apparition de formations thrombotiques.

    La tâche principale de la médecine moderne dans le domaine du traitement et de la prévention de la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs (tibia, hanche ou autre vaisseau) est de prévenir ou de suspendre rapidement le développement de cette maladie dangereuse qui se produit pendant le repos prolongé au lit chez les personnes âgées et les jeunes femmes., prenant des contraceptifs, les femmes enceintes, les femmes en travail et même parmi les étudiants qui abusent de fumer.

    Les facteurs provocants sont les longs vols et les passages à niveau, les accouchements difficiles, en particulier après une césarienne, une chirurgie abdominale étendue et de graves fractures.

    La prévention de la formation et de la croissance de caillots sanguins dans les veines profondes réduit considérablement le risque de crise cardiaque, d’embolie, d’accident vasculaire cérébral (AVC) et, par conséquent, sauve des vies et la santé.

    Vidéo utile

    Regardez une vidéo sur la façon de reconnaître la maladie et sur ce qu'il faut faire pour sauver des vies: