Que faire en cas d’insuffisance cardiaque?

Des problèmes mineurs dans le rythme cardiaque peuvent se manifester chez une personne en bonne santé et même chez un enfant. Souvent, ils ne constituent pas une menace pour la santé humaine. Mais de telles perturbations peuvent aussi être le signe d’une maladie grave. Il est utile que chaque personne sache pour quelle raison une insuffisance cardiaque peut survenir et ce qu'il convient de faire.

Qu'est-ce qui cause une attaque

Souvent, l'insuffisance cardiaque ne constitue pas une menace pour la santé.

Des changements de rythme cardiaque peuvent survenir pour plusieurs raisons. Le plus souvent, une telle défaillance peut survenir après une activité physique ou en raison d'une maladie cardiaque grave.

Tous les facteurs d'influence peuvent être divisés en trois types:

  1. Dommages cardiaques organiques (maladie cardiaque)
  2. Déplacement de l'équilibre eau-sel et déséquilibre des substances minérales
  3. Effets externes sur le corps (surmenage, stress, épuisement)

Tous peuvent contribuer au développement d'interruptions du rythme des contractions cardiaques. Le résultat est des complications et une menace pour la vie.

Comme il passe

Chaque personne peut avoir une crise de différentes manières. Les symptômes les plus courants incluent:

  • Peur soudaine et panique
  • Dyspnée, manque d'oxygène
  • Toux, même avec des expectorations
  • Piqûre et compression de la douleur au cœur
  • Sentiment de s'arrêter ou de sauter du cœur
  • Vertige
  • Faiblesse, évanouissement

Des signes similaires peuvent servir de manifestations de nombreuses autres maladies. Pour établir un diagnostic précis, consultez un médecin.

Extrasystole - c'est quoi

L'extrasystole est une pathologie assez fréquente chez les personnes âgées. Ce type d'arythmie cardiaque est caractérisé par une contraction intempestive de ses différents services. Cette pathologie se manifeste par de forts battements de cœur, qui surviennent soudainement et viennent frapper le rythme principal.

Ce phénomène est dû à la formation de foyers ectopiques ou de zones d'activité accrue. Ils créent les impulsions qui déclenchent le mécanisme de contraction du cœur pendant son repos.

De tels tremblements se produisant rarement peuvent ne pas être dangereux, mais vous devez faire attention à la santé. Avec des répétitions fréquentes, tout le corps peut être blessé. Le résultat de nombreuses contractions imprévues est une diminution du volume de sang éjecté et une réduction du flux sanguin vers le cerveau et les vaisseaux sanguins du cœur.

Des extrasystoles peuvent se produire dans de telles parties du cœur - le ventricule, l’oreillette ou un nœud antoventriculaire. Cette pathologie du coeur nécessite un traitement obligatoire.

Trouble du rythme cardiaque: causes

Les malformations cardiaques peuvent causer des troubles du rythme cardiaque

Afin de choisir une thérapie efficace, vous devez d’abord connaître la raison pour laquelle de telles interruptions se développent dans le rythme cardiaque.

Un grand nombre de facteurs variés provoquent des perturbations du rythme cardiaque. Ils sont divisés en quatre types.

Maladies du système cardiovasculaire:

  • Malformations cardiaques
  • Crises cardiaques
  • Myocardite et péricardite
  • Endocardite et cardite rhumatismale
  • Cardiosclérose
  • Augmentation de la pression artérielle
  • Hypertrophie ventriculaire
  • Maladies ischémiques

Maladies du système nerveux:

Pathologie des organes internes:

  • Le diabète
  • Déséquilibre hormonal
  • Troubles surrénaliens
  • Ulcères d'estomac

Pathologie du système respiratoire

  • Troubles hormonaux chez les femmes (menstruation, ménopause)
  • Fort stress et détresse émotionnelle.
  • Période de gestation
  • Mauvaises habitudes (tabagisme, alcoolisme)
  • Malnutrition, obésité
  • Consommation excessive
  • Pénurie, épuisement physique
  • Hypothermie ou surchauffe du corps
  • Prendre certains types de drogues
  • Empoisonner le corps

Classification des violations

La tachycardie paroxystique nécessite des soins médicaux immédiats.

Les interruptions du rythme cardiaque peuvent se manifester par divers symptômes. Sur cette base, il existe plusieurs types d’arythmie cardiaque:

  • La tachycardie sinusale se développe avec une augmentation du rythme cardiaque pouvant atteindre 150 battements par minute et plus. Peut être dû à un travail physique ou à une situation stressante.
  • La bradycardie sinusale se développe lorsque le nombre de battements cardiaques est ralenti à moins de 60 battements par minute. Une condition similaire peut survenir pendant le sommeil.
  • La tachycardie paroxystique nécessite des soins médicaux d’urgence. Il se manifeste par une fréquence de battement de 140 à 200 battements par minute avec repos.
  • Extrasystole se développe avec des contractions extra-péritonéales du coeur. Cette pathologie peut apparaître à la suite d'une maladie cardiaque, après un surdosage de médicaments ou de médicaments.
  • La fibrillation auriculaire se produit lors de la contraction chaotique de divers muscles du cœur. Dans ce cas, les ventricules peuvent se contracter avec une fréquence pouvant atteindre 150 battements par minute et les oreillettes peuvent être au repos.
  • Le blocage cardiaque se caractérise par une cessation complète ou une distorsion du rythme, la disparition du pouls. La personne perd connaissance, des convulsions sont possibles. Mort possible.

Chaque type de trouble a ses propres symptômes et nécessite un traitement approprié.

Comment est extrasystole

Une transpiration accrue peut être un symptôme de l'extrasystole

Les échecs du rythme cardiaque ne sont pas toujours clairement ressentis par l'homme. Il existe des cas où la pathologie est détectée uniquement lors de l'examen programmé. De plus, l'état de santé général affecte la gravité des symptômes d'arythmie cardiaque.

Le plus souvent, les battements prématurés sont ressentis comme une forte secousse ou un battement de coeur de l'intérieur. Les patients peuvent même sentir que le cœur tourne. Ces symptômes sont le résultat d'une forte contraction du cœur.

Des extrasystoles peuvent également survenir avec d'autres symptômes:

  • Transpiration accrue
  • Manque d'oxygène
  • Forte faiblesse
  • Anxiété
  • Vertige
  • Évanouissement

Ces symptômes sont dus à un apport sanguin insuffisant au cerveau. En cas de ces symptômes, un besoin urgent de consulter un médecin. L'extrasystole peut avoir des conséquences graves.

Extrasystole dans l'enfance

De telles défaillances du travail cardiaque en tant qu'extrasystole sont souvent détectées chez un enfant. Il est diagnostiqué chez les enfants à tout âge, même pendant le développement du fœtus. Les études statistiques suggèrent que plus de 70% de tous les enfants ont une arythmie cardiaque.

Les raisons du développement des extrasystoles chez les enfants émettent également beaucoup:

  • Malformations cardiaques congénitales
  • Cardiomyopathie
  • Infections des muscles cardiaques
  • Pathologies du système endocrinien
  • Pathologie du système nerveux
  • Carence en vitamines, mauvaise nutrition
  • Exercice excessif
  • Expérience émotionnelle
  • Les foyers inflammatoires chroniques dans le corps

Quel que soit le facteur d'apparition de la pathologie, un traitement approprié est nécessaire. Souvent, il suffit de normaliser le régime alimentaire et le régime journalier. Dans les cas extrêmes, une intervention chirurgicale et un stimulateur cardiaque sont nécessaires.

Regardez la vidéo sur la violation du rythme cardiaque chez un enfant:

Comment agir

Lors d'une attaque d'extrasystole, la pression artérielle et le pouls doivent être mesurés.

Une crise d'arythmie peut survenir soudainement. Tout d’abord, vous devriez appeler la brigade des ambulances. Ceci est important à faire lors de la première attaque. Avant l'arrivée de l'équipe médicale, il est nécessaire que les personnes présentes à la maison fournissent les premiers soins au patient.

  1. Apaiser les malades
  2. Mettez le patient ou plus pratique pour s'asseoir
  3. Ouvrez la fenêtre pour le flux d'air
  4. Mesurer la pression artérielle et le pouls
  5. Demandez à retenir votre souffle pendant 10-15 secondes, puis toussez bien
  6. Vomissements en appuyant sur la racine de la langue
  7. Donne à manger une croûte de pain
  8. Lavez le visage ou baissez-le un moment dans une bassine d'eau froide.
  9. La respiration artificielle dans un évanouissement doit être effectuée par une personne ayant une formation appropriée.

De telles mesures aideront à améliorer l'état du patient et à surmonter l'attaque.

L’équipe médicale normalise l’état du patient à l’aide de médicaments. L'hospitalisation est nécessaire pour le diagnostic et la prescription du traitement.

Méthodes de diagnostic modernes

Lorsque la fréquence cardiaque diminue, vous devez effectuer un ECG

Il existe actuellement de nombreuses méthodes modernes de diagnostic de diverses maladies humaines. L’examen des patients présentant une insuffisance cardiaque est effectué dans l’ordre suivant:

  1. Dans un premier temps, le médecin procède à un examen complet du patient et collecte des informations. Pour le diagnostic, il existe des données très importantes sur les signes de pathologie, sur le nombre et l'intensité des crises, sur la présence d'autres pathologies et sur la prise de médicaments. Ensuite, le médecin écoute le rythme cardiaque et capte le pouls.
  2. Le cardiogramme du cœur est nécessairement désigné comme deuxième étape de l'examen. Cette étude nous permet d’évaluer plus précisément le rythme cardiaque. Dans certains cas, un ECG est réalisé sur Holter. Cette méthode consiste à fixer au corps humain un capteur portable qui enregistre le rythme cardiaque pendant 1 à 2 jours. En plus de cela, le patient doit tenir un journal, où il écrit une liste de toutes ses actions et de son état de santé pendant leur exécution.
  3. La prochaine étape de l'enquête est nécessaire lorsque les méthodes conventionnelles ne détectent pas l'insuffisance cardiaque. L’ergométrie et le test sur tapis roulant sont utilisés à ces fins. Ces tests vous permettent de mesurer le niveau de pression artérielle et le pouls en mouvement.
  4. Les méthodes supplémentaires d’examen sont l’échographie, le doppler et l’IRM du cœur. Ils sont effectués pour identifier les dommages organiques.
  5. Avec l'évanouissement fréquent prescrit test avec une table oblique. Pendant l'étude, le patient est placé sur une table spéciale, qui passe d'une position horizontale à une position verticale. Dans le même temps, une surveillance constante de l’état du patient est maintenue.
  6. Une méthode de recherche fiable est la méthode de cartographie. Cette méthode consiste à implanter de fines électrodes spéciales dans le cœur du patient, permettant de suivre toutes les impulsions. De ce fait, il est possible d'identifier le type d'arythmie, son lieu d'origine et son mécanisme.

Après avoir effectué tous les examens nécessaires, le médecin peut identifier avec précision la cause des défaillances du rythme cardiaque et prescrire le traitement approprié.

Comment traiter l'extrasystole

Si les troubles du rythme cardiaque sont accompagnés de dyspnée, un traitement médicamenteux doit être pris.

Les méthodes de traitement des extrasystoles sont choisies en fonction des raisons de son apparition. Les manifestations rares de la pathologie n'entraînent pas de conséquences graves et ne nécessitent pas de traitement médical. Il suffit d'éliminer la cause externe et le rythme du rythme cardiaque est normalisé.

Par exemple, si la cause était un médicament, il devrait être annulé. Si la cause de l'arythmie est une tension émotionnelle ou un stress, vous devez prendre un sédatif.

Lorsqu'il est accompagné d'attaques fréquentes, de symptômes tels que des battements de coeur sévères, une faiblesse, un essoufflement, le médecin vous prescrit un médicament. La posologie est choisie par le médecin. L'auto-traitement est inacceptable.

Les antiarythmiques les plus courants:

Le traitement dure jusqu'à la cessation complète des attaques. Réduisez progressivement le dosage puis supprimez complètement. Dans les cas graves, les médicaments peuvent durer toute la vie.

En cas d’inefficacité des médicaments, l’ablation par radiofréquence peut être appliquée. Cette procédure consiste en l'introduction de courants conducteurs du cathéter endovasculaire. En conséquence, l'électrode agit sur les zones où la conductivité est violée et bloque les impulsions erronées.

Bradycardie

En cas d'attaque rare de bradycardie, aucun traitement médicamenteux n'est également nécessaire. Normaliser votre routine quotidienne contribue à améliorer votre bien-être. Les médicaments doivent être utilisés avec une forte diminution d'efficacité et des étourdissements fréquents.

Tachycardie

Quand les tachycardies utilisent la teinture d’aubépine

En cas de tachycardie, le traitement repose sur les sédatifs, qui ont un effet bénéfique sur le système nerveux et normalisent le rythme cardiaque. Ces médicaments peuvent être d'origine naturelle ou synthétique.

Médicaments contre la tachycardie:

Avec fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire implique un traitement médicamenteux obligatoire pour rétablir le rythme cardiaque. Le traitement est prescrit par un médecin en fonction de l’état du patient, de son âge et des maladies associées.

Les principaux groupes de médicaments pour la fibrillation auriculaire:

  • Antiarythmique (Atenolol, Nebilet, Carvedilol)
  • Médicaments réduisant l'excitabilité des fibres (Kordaron, Quinidine, Allapinin)
  • Glycosides (Korglikon, Digoxine)
  • Anti-caillots sanguins (Aspirine Cardio, CardioMagnil)

Conséquences des arythmies cardiaques et du pronostic chez les patients

Accident vasculaire cérébral ischémique peut être une complication possible de l'insuffisance du rythme cardiaque.

Le pronostic pour un patient présentant cette pathologie dépend de la cause de l'apparition et de la gravité des symptômes. Avec un traitement en temps opportun, on peut obtenir de bons résultats et rétablir la santé.

En l'absence de traitement approprié, une insuffisance du rythme cardiaque peut entraîner de graves complications.

La complication la plus évidente est la perturbation de l'approvisionnement en sang et de la nutrition de tous les organes et systèmes de l'organisme. La famine d'oxygène se produit.

Les complications possibles incluent également:

  • L'effondrement se produit avec une chute brutale de la pression artérielle et des évanouissements
  • Le choc arythmogène se manifeste par une forte diminution du débit sanguin dans tous les organes et une perte de conscience.
  • L’accident ischémique cérébral résulte d’une thrombose accrue et d’un blocage vasculaire.
  • Une embolie pulmonaire semblable à une ischémie survient lorsque l'artère est bloquée et peut entraîner la mort.
  • L’infarctus du myocarde est dû au fait que, lorsque les palpitations cardiaques se développent, le sang s’écoule rapidement et n’a pas le temps de nourrir les muscles cardiaques eux-mêmes, ce qui entraîne leur mort.
  • La fibrillation ventriculaire provoque un arrêt cardiaque et la mort

Afin d'éviter de telles complications graves, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin lorsque surviennent les premières crises d'arythmie.

Méthodes de prévention

L'exercice physique est la prévention des problèmes de rythme cardiaque.

La prévention aide à maintenir la santé et le rythme naturel du rythme cardiaque.

Mesures préventives de base:

  • Éliminer les mauvaises habitudes
  • Exercice
  • Mangez des aliments sains et nutritifs
  • Prenez les médicaments uniquement tels que prescrits par un médecin et respectez scrupuleusement la posologie.
  • Surveillez votre poids
  • Évitez les situations stressantes
  • Évitez l'hypothermie et la surchauffe.
  • Subir des examens médicaux réguliers

Une arythmie cardiaque peut survenir pour plusieurs raisons. Dans de nombreux cas, ils ne présentent aucun risque pour la santé et, pour normaliser le rythme cardiaque, il suffit d’éliminer les facteurs externes qui affectent le corps.

L'arythmie du coeur peut être un symptôme de pathologies cardiaques graves ou d'organes internes individuels. Dans ce cas, le traitement de la cause sous-jacente et l'utilisation de médicaments pour éliminer l'arythmie sont nécessaires.

Avec un traitement correct et rapide, les violations du rythme cardiaque peuvent être guéries. Les complications se développent en l'absence du traitement nécessaire et des lésions aux organes internes résultant de troubles circulatoires et de manque d'oxygène.

Insuffisance cardiaque

Les plaintes d'interruptions dans le travail du cœur sont assez fréquentes chez un médecin généraliste, il s'agit d'une sensation subjective du patient, généralement décrite comme si le cœur «s'arrête», quelque chose «se retourne» ou «gargouille» dans la poitrine. La véritable cause de ces plaintes est une violation du rythme et de la conduction (arythmie).

Les interruptions dans le travail du cœur dans un langage médical sont appelées arythmies. Par arythmie, on entend un changement de fréquence, de séquence ou de force du rythme cardiaque.

Dans des conditions normales du cœur, une impulsion nerveuse se forme dans le nœud sinusal, elle définit la fréquence cardiaque, elle est un moteur de la fréquence cardiaque. Normalement, cette fréquence est de 60 à 80 impulsions par minute, puis l'impulsion nerveuse le long des voies conductrices atteint le noeud auriculo-ventriculaire, la vitesse de propagation de l'impulsion nerveuse étant de 0,8 à 1,0 m / s, la vitesse diminue à 0,05 m / s. Grâce à ce mécanisme, les oreillettes sont d'abord réduites. Ensuite, l'influx nerveux du nœud auriculo-ventriculaire le long du faisceau auriculo-ventriculaire (son faisceau) à une vitesse de 1,5 m / s, atteint les fibres de Purkenye où il se propage à une vitesse de 3-4 m / s et provoque une réduction des ventricules, provoquant une circulation sanguine dans le sang. navires et va à tous les organes.

Sur la base des caractéristiques structurelles du système de conduction cardiaque, les troubles du rythme sont divisés en:

• troubles du rythme lorsque l'automatisme du nœud sinusal change, lorsque le rythme ou la séquence du développement des impulsions change (tachycardie sinusale, bradycardie sinusale, arythmie sinusale);

• troubles du rythme lorsqu'un cœur d'activité accrue apparaît dans le cœur, capable de produire des impulsions autres que le nœud sinusal (extrasystole (supraventriculaire, ventriculaire), tachycardie paroxystique (auriculaire, ventriculaire);

• violation de la conduction du pouls des oreillettes vers les ventricules ou à l'intérieur des ventricules eux-mêmes (bloc sino-auriculaire, bloc intra-auriculaire, bloc auriculo-ventriculaire, bloc intraventriculaire).

Causes physiologiques des arythmies

Chaque personne en bonne santé est peut-être confrontée à un sentiment de perturbation du cœur. Beaucoup ne font tout simplement pas attention à cela. Les causes physiologiques de l'insuffisance cardiaque incluent: stress physique ou émotionnel prononcé, stress, surcharge de travail, tabagisme, consommation excessive d'alcool, café, thé fort, médicaments (hormones glucocorticoïdes, hormones thyroïdiennes, aminophylline, atropine, diurétiques, médicaments antihypertenseurs ), une montée rapide en hauteur, un changement brusque de la position du corps.

Norme et pathologie

Normalement, une personne en bonne santé peut ressentir une perturbation du cœur. En règle générale, il s’agit d’une unique contraction extraordinaire du cœur, le phénomène est tout à fait normal, surtout s’il a provoqué des facteurs. Ainsi, les rares sensations épisodiques d'insuffisance cardiaque qui ne s'accompagnent pas de symptômes «dérangeants» ne devraient pas vous inquiéter et ne nécessitent pas de traitement spécial.

Mais il existe des situations où ces sensations se produisent fréquemment, plus de 2 à 3 fois par semaine, ou sont permanentes. L'anxiété est causée par les symptômes suivants qui peuvent accompagner la sensation d'insuffisance cardiaque: essoufflement, faiblesse générale, vertiges, peau pâle, nausée, pulsations des veines du cou, douleur ou sensation de brûlure à la poitrine, perte de conscience.

Maladies dans lesquelles il y a des interruptions dans le travail du cœur

Les causes des arythmies sont diverses. Il est habituel de les diviser en maladies cardiaques, c'est-à-dire associées à une maladie cardiaque, et non cardiaques, sans association avec une maladie cardiaque.

Causes cardiaques des troubles du rythme.

• La cardiopathie ischémique est un groupe important, qui comprend l'angine de poitrine, l'angine de poitrine instable, l'infarctus du myocarde aigu, la cardiosclérose post-infarctus et l'ischémie silencieuse du myocarde. Outre les troubles du rythme, cette pathologie est caractérisée par la présence d'une gêne, de brûlures ou de douleurs thoraciques s'étendant jusqu'à la mâchoire inférieure, bras gauche, sous l'omoplate gauche. Les douleurs sont provoquées par un effort physique, la prise de nourriture, le stress, disparaissent après la fin de l'exposition au facteur provoquant, en prenant de la nitroglycérine.

• L'hypertension artérielle, caractérisée par une augmentation du profil de pression artérielle au-dessus de 140/90 mm Hg, est souvent accompagnée de maux de tête, de "mouches" vacillantes devant les yeux, d '"acouphènes", de vertiges.

• L'insuffisance cardiaque, qui inquiète les patients face à un essoufflement, qui augmente en position ventrale et pendant l'exercice, peut entraîner un œdème des jambes.

• Les malformations cardiaques congénitales et acquises sont caractérisées par l’apparition d’un essoufflement, de pulsations des veines du cou. Parfois, les patients eux-mêmes entendent un «bruit» supplémentaire lorsque le cœur travaille au repos et peuvent provoquer un œdème des jambes.

• Myocardite Outre les troubles du rythme cardiaque, il peut y avoir augmentation de la température corporelle, essoufflement, apparition d'un œdème, éruption cutanée, douleurs dans les articulations.

• Les cardiomyopathies sont accompagnées par un essoufflement croissant, une faiblesse générale.

• Endocardite infectieuse, pour laquelle une fièvre prolongée est typique, quelques semaines à partir de 37 ° C, des éruptions cutanées, des douleurs aux articulations et aux muscles peuvent apparaître, une toux sèche, une aggravation en position couchée, une augmentation progressive de l'essoufflement, un œdème.

• Péricardite (exsudative et adhésive), il est également possible d'augmenter la température corporelle au-dessus de 37 ° C, des douleurs dans la moitié gauche de la poitrine, une augmentation progressive de l'essoufflement.

• Embolie pulmonaire - crises soudaines de dyspnée, sans lien clair avec l'activité physique, vertiges, perte de conscience soudaine pouvant survenir, souvent constatées chez les patients atteints de thrombophlébite des membres inférieurs.

Causes extracardiaques des troubles du rythme

• La dystonie végétative-vasculaire - un déséquilibre du système nerveux autonome, est plus souvent observée à un jeune âge, à la période de la puberté. Les troubles du rythme peuvent être accompagnés de maux de tête, d'une sensation de "manque d'air", d'une augmentation de la pression artérielle, d'une sensation de peur et d'une anxiété générale.

• Thyrotoxicose - augmentation de la production d’hormones thyroïdiennes, caractérisée par des sautes d’humeur, des troubles du sommeil, une diarrhée, une bouche sèche, une excitabilité générale, des démangeaisons possibles; Dans les tumeurs du cortex surrénalien (phéochromocytome), la montée d'adrénaline dans la circulation sanguine augmente, ce qui entraîne une augmentation du rythme cardiaque, de la pression artérielle et de l'essoufflement.

• L’anémie (diminution du taux d’hémoglobine) est en outre caractérisée par un essoufflement, un effort physique, des vertiges, une pâleur de la peau, des ongles cassants, des cheveux, un amincissement et une "sécheresse" de la peau. Les symptômes se développent progressivement.

• Perte de sang aiguë, choc d'étiologies diverses alors que le tableau clinique se développe rapidement, les troubles du rythme du rythme s'accompagnent d'essoufflement, de faiblesse générale, de pâleur de la peau et de perte de conscience. Une crise aiguë de douleur peut s'accompagner de troubles du rythme.

• Toute maladie accompagnée de fièvre.

• Troubles de l'équilibre électrolytique en présence d'une carence en potassium et en magnésium, ainsi que de troubles du rythme, de spasmes musculaires, de troubles gastro-intestinaux, d'irritabilité.

• Maladies du tractus gastro-intestinal (gastrite chronique, gastroduodénite, maladies de la vésicule biliaire, de l'intestin).

• infections virales aiguës.

Traitement symptomatique de l'insuffisance cardiaque

En cas de sensation d'interruption du travail du cœur, avant de commencer le traitement, il est nécessaire de déterminer la cause exacte de ces sensations, de clarifier la nature des troubles du rythme, de son danger potentiel pour la personne, d'essayer d'éliminer les facteurs provoquants, le cas échéant, et uniquement après que le médecin a prescrit un traitement.. L'usage indépendant de médicaments antiarythmiques peut avoir des effets néfastes sur votre santé et mettre votre vie en danger.

Comme les médicaments symptomatiques peuvent être utilisés

• antiarythmiques - un groupe important de médicaments dont le mécanisme d’action diffère et qui se divisent en plusieurs groupes:

1 groupe de bloqueurs des canaux sodiques stabilisants à base de monambra est divisé en 3 sous-groupes: 1A quinidine, procaïnamide; 1B lidocaïne; 1C propafénone, etatsizin.
Bêta-bloquants du groupe 2 (bisoprolol, métoprolol, propranolol).
Antagonistes des canaux potassiques du groupe 3: amiodarone (cordarone), sotalol.
Inhibiteurs des canaux calciques du groupe 4 (vérapamil, diltiazem).
Digoxine du groupe 5, adénosine.

• des sédatifs à base de plantes à base d’agripaume, de valériane et de pivoine;

• sédatifs combinés (Corvalol, Valocordin);

• des médicaments métaboliques sont prescrits pour améliorer les processus métaboliques du cœur (mildronate, mexidol, acides gras oméga-3-polyinsaturés, préparations de magnésium);

Quel genre de médecin contacter si vous ressentez une insuffisance cardiaque

Si la sensation d'interruption du travail du cœur se produit rarement, qu'elle soit épisodique et ne s'accompagne pas d'autres symptômes, vous pouvez alors consulter un médecin de manière planifiée. Le premier médecin consulté devrait être un thérapeute.

Le thérapeute prescrira toutes les recherches nécessaires et décidera d'autres tactiques.

Si la sensation d'interruption du travail du cœur est devenue fréquente ou permanente, accompagnée de l'apparition de symptômes alarmants, il est alors nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible. Lorsque la sensation d'interruption est accompagnée de vertiges, d'essoufflement grave, de perte de conscience, de douleurs à la poitrine, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Quels tests pour passer avec des interruptions dans le travail du coeur

Le nombre minimum d’examens pour les troubles du rythme et de la conduction comprend

• test sanguin clinique (pour exclure l'anémie, l'infection, les maladies du sang, les maladies inflammatoires non infectieuses);

• total d'analyse d'urine (pour évaluer l'état des reins);

• test sanguin biochimique (transaminases, bilirubine - évaluation de l'état du foie, créatinine, électrolytes - pour évaluer la fonction rénale, exclure les perturbations électrolytiques, le taux de glucose);

• détermination du niveau d'hormones thyroïdiennes (le niveau d'hormone stimulant la thyroïde est d'abord étudié);

• un électrocardiogramme doit être réalisé pour évaluer objectivement le rythme cardiaque, la correction du rythme, pour diagnostiquer les causes cardiaques possibles du développement d'un trouble du rythme;

• une radiographie de la poitrine pour évaluer la taille du cœur, l’état du tissu pulmonaire;

• une surveillance quotidienne de l'électrocardiogramme est nécessaire pour réparer les troubles du rythme, clarifier la nature des troubles du rythme, modifier le rythme cardiaque pendant la journée, en fonction du niveau d'activité physique, enregistrer les éventuels épisodes d'ischémie myocardique sans douleur;

• effectuer une échocardiographie (ECHO-CS), nécessaire pour évaluer les modifications structurelles et fonctionnelles du cœur (état des valves, du muscle cardiaque, du péricarde, du diamètre de l'artère pulmonaire, de la pression dans l'artère pulmonaire, des tumeurs cardiaques, etc.).

Après avoir effectué le volume d'examen standard, le médecin détermine généralement les raisons du développement de l'arythmie. Il peut être nécessaire de consulter un spécialiste: cardiologue, endocrinologue, gastro-entérologue.

Si les méthodes indiquées ne permettent pas de corriger l’arythmie, des tests d’activité physique sont effectués. Pendant le test, un tapis roulant ou un vélo d’exercice est utilisé et un électrocardiogramme est enregistré pendant le chargement. Au lieu de l'activité physique, les médicaments peuvent être utilisés. Le test avec une table inclinée est utilisé en cas de perte de conscience inexpliquée. La recherche électrophysiologique et la cartographie, à l'aide d'électrodes spéciales, étudient la propagation des impulsions nerveuses le long du système de conduction cardiaque, mais il est également possible que des effets thérapeutiques soient utilisés au cours de cette étude, le plus souvent utilisée pour la fibrillation auriculaire (fibrillation auriculaire).

Le trouble du rythme cardiaque est un problème très grave qui peut entraîner non seulement une gêne pour le patient, mais aussi des complications graves telles qu'un accident vasculaire cérébral, une insuffisance cardiaque, une thromboembolie de localisation différente. Par conséquent, en cas de sensation d'insuffisance cardiaque, il est nécessaire de consulter un médecin pour un examen. Si les troubles du rythme sont bénins, vous devrez être surveillé. Si votre arythmie est dangereuse, une visite précoce chez le médecin peut vous sauver la vie.

Trouble du rythme cardiaque

Le trouble du rythme cardiaque est une manifestation clinique qui, dans la plupart des cas, indique la survenue d'une maladie dans le corps. Face à une manifestation similaire peut à la fois adultes et enfants. Le sexe n'a pas d'importance non plus. Un grand nombre de facteurs qui ne sont pas toujours associés à des pathologies du coeur peuvent conduire à l'apparition d'un tel symptôme. En outre, il existe un groupe de raisons assez inoffensives.

Le tableau clinique sera déterminé par la condition qui a entraîné un changement de rythme, une augmentation ou un ralentissement des contractions cardiaques. Les principaux symptômes sont l’essoufflement, les vertiges, les fluctuations de la pression artérielle, la faiblesse et la douleur dans la région du cœur.

Identifier les causes des arythmies cardiaques peut être fait en utilisant des méthodes d’analyse de laboratoire et instrumentales. La thérapie sera de nature individuelle, mais la base est la médication et le traitement avec des remèdes populaires.

L'arythmie cardiaque dans la Classification internationale des maladies est codée par plusieurs valeurs. Le code pour la CIM-10 est le 49.0-І49.8.

Étiologie

Les cliniciens identifient un très grand nombre de causes d'anomalies cardiaques, à la fois pathologiques et physiologiques.

Pathologies cardiovasculaires entraînant l'apparition du symptôme principal:

La deuxième catégorie de causes pathologiques comprend les maladies qui affectent le système nerveux. Parmi ces maux à souligner:

  • VSD;
  • névrose et neurasthénie;
  • accident vasculaire cérébral et autres affections caractérisées par une insuffisance de la circulation cérébrale;
  • les néoplasmes de toute origine dans le cerveau;
  • lésion cérébrale traumatique.

Causes de troubles du rythme cardiaque associés à d'autres organes internes:

  • diabète sucré;
  • teneur faible ou élevée en hormones thyroïdiennes;
  • lésions surrénales;
  • hernie du diaphragme oesophagien;
  • un large éventail de maladies du système respiratoire;
  • lésion ulcéreuse du duodénum ou de l'estomac.

Sources physiologiques de ce symptôme:

  • le syndrome prémenstruel est la cause la plus courante d'arythmie chez les adolescentes;
  • la ménopause;
  • l'effet prolongé de situations stressantes ou de surtensions nerveuses;
  • la période de procréation - pendant la grossesse augmente souvent le rythme cardiaque;
  • abus de mauvaises habitudes;
  • mauvaise alimentation, en particulier utilisation de grandes quantités de café;
  • pas assez de sommeil;
  • hypothermie prolongée ou surchauffe du corps.

En outre, la prise incontrôlée de certains groupes de médicaments peut entraîner des troubles du rythme cardiaque, par exemple:

  • les diurétiques;
  • substances hormonales;
  • les antidépresseurs;
  • des antibiotiques;
  • drogues contenant de la caféine.

La violation du rythme cardiaque chez les enfants, et dans certains cas chez les adolescents, peut être due à:

  • maladie cardiaque congénitale;
  • prédisposition génétique;
  • intoxication alimentaire grave;
  • surdose de drogue;
  • perturbation du fonctionnement du système nerveux central;
  • le flux de maladies infectieuses;
  • pathologies des autres organes internes mentionnés ci-dessus.

Il convient de noter que le principal groupe à risque comprend les personnes exposées à l'obésité et les personnes du groupe d'âge supérieur à 45 ans.

Dans certains cas, les causes de l'apparition d'un tel symptôme sont introuvables.

Classification

En médecine, il est habituel de distinguer les types suivants d’arythmie cardiaque:

  • La tachycardie sinusale est une condition dans laquelle la fréquence cardiaque atteint cent cinquante battements et plus par minute. Chez une personne en bonne santé, cela peut se produire sur fond de stress ou d'effort physique intense;
  • bradycardie sinusale - dans de tels cas, la situation est complètement opposée à la précédente. La fréquence cardiaque tombe en dessous de soixante battements par minute. Un trouble similaire chez les adultes en bonne santé se produit pendant le sommeil;
  • tachycardie paroxystique - la fréquence cardiaque varie de cent quarante à deux cents battements par minute, à condition que la personne soit au repos. Cette condition nécessite des premiers soins urgents;
  • Extrasystole - un trouble caractérisé par le fait que certaines parties du cœur se contractent hors du temps. Il est formé pour tous les problèmes cardiaques, en cas de surdosage avec des drogues, des drogues ou de l'alcool. Il convient de noter que chez les enfants, l’extrasystole peut être fatale;
  • fibrillation auriculaire - diffère des battements en ce que la réduction de certains groupes de muscles cardiaques se produit de manière chaotique. La fréquence des contractions ventriculaires peut atteindre cent cinquante battements par minute et les atriums à ce moment-là ne peuvent généralement pas être réduits;
  • rythme cardiaque idioventriculaire, qui a le sens opposé du pouls - des ventricules aux oreillettes;
  • forme nodulaire du rythme - est un type assez rare de trouble du rythme cardiaque, mais il est observé dans la plupart des cas chez les enfants.

Symptomatologie

Le danger de l’arythmie est qu’elle peut, en général, ne pas manifester de quelque manière que ce soit, pourquoi une personne peut même ne pas être au courant de l’existence d’une telle violation. C’est pour cette raison qu’un trouble du rythme cardiaque est très souvent constaté lors de bilans de routine.

Cependant, dans certains cas, l’échec du rythme des contractions cardiaques est accompagné des symptômes suivants:

  • essoufflement, qui apparaît soit avec un léger effort physique, soit au repos;
  • la sensation de "choc" dans la poitrine;
  • vertige intense;
  • diminution de l'acuité visuelle ou assombrissement des yeux;
  • faiblesse et fatigue déraisonnables;
  • l'enfant ne montre pas l'activité et l'intérêt habituels pour les choses ou les gens qui l'entourent;
  • douleur dans la région du coeur. Une telle manifestation peut avoir un caractère différent, par exemple poignarder ou écraser;
  • irradiation de la douleur dans la main gauche et la région de l'omoplate;
  • changement de comportement du patient;
  • sensation d'essoufflement;
  • faible état

Il convient de noter que ces signes sont loin de tous les signes d’un trouble du rythme cardiaque; leur présence et l’intensité de leur manifestation différeront d’un patient à l’autre.

En cas d'un ou plusieurs symptômes, la victime doit recevoir les premiers secours. Tout d'abord, il est nécessaire d'appeler la brigade des ambulances et de suivre les règles de premiers secours pendant l'attente:

  • rassurez le patient et mettez-le de telle sorte que la partie supérieure du corps soit plus haute que les membres inférieurs - avec une fréquence cardiaque rapide, avec un pouls rare, la position de la personne doit être opposée;
  • fournir de l'air frais dans la pièce;
  • libérer le patient de vêtements étroits et étroits;
  • toutes les quinze minutes, pour mesurer la pression artérielle et les indicateurs de fréquence cardiaque, enregistrez-les pour une présentation ultérieure aux médecins visiteurs;
  • donnez au patient un médicament sédatif. Si l'attaque ne se développe pas pour la première fois, donnez-lui les médicaments destinés à normaliser la maladie, mais à condition qu'ils soient prescrits par le médecin traitant.

Diagnostics

Pour identifier les causes de l'apparition et le type de troubles du rythme cardiaque, le médecin doit:

  • étudier l'histoire de la maladie et l'histoire de la vie du patient - il sera parfois possible de mettre en évidence les facteurs conduisant à la perturbation du rythme cardiaque;
  • procéder à un examen objectif - pour déterminer l'augmentation ou la diminution de la fréquence cardiaque, ainsi que pour mesurer la pression artérielle;
  • interroger soigneusement le patient, s’il est conscient, de la fréquence des crises d’arythmie, de la présence et du degré d’intensité des symptômes.

Parmi les méthodes instrumentales d’examen en violation du rythme cardiaque, il convient de souligner:

  • ECG, y compris surveillance quotidienne;
  • test du tapis roulant et ergométrie du vélo;
  • ECG transoesophagien;
  • dopplerographie
  • Échographie.

Parmi les tests de laboratoire, des tests sanguins spécifiques ont une valeur diagnostique qui peut être utilisée pour déterminer les dommages inflammatoires du coeur.

Traitement

Ce qu’il faut faire et comment traiter les patients dont la fréquence cardiaque est altérée connaît un cardiologue. Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer la cause de l'apparition du symptôme principal, car un traitement individuel est prescrit. Traitement spécialement sélectionné avec soin pour les enfants et les femmes pendant la grossesse.

Il est prescrit la correction des violations de la fréquence cardiaque, qui utilise:

  • médicaments antiarythmiques;
  • complexes de vitamines;
  • installation de stimulateurs cardiaques;
  • procédures de physiothérapie, parmi lesquelles - l’influence du champ magnétique basse fréquence, du dioxyde de carbone et des bains de radon.

Dans certains cas, les patients peuvent révéler un désir de traitement avec des remèdes populaires, mais cela ne peut être fait qu'après avoir consulté votre médecin. Les plus efficaces d'entre eux sont:

  • fleurs de calendula;
  • écorce de cendre de montagne;
  • fleurs de bleuet bleu;
  • l'achillée et le fenouil;
  • racine de valériane;
  • feuilles de fraise des bois;
  • menthe et mélisse;
  • pommes et miel;
  • oignons et céleri;
  • prêle des champs et aubépine;
  • rose sauvage et radis;
  • chicorée et noix.

Des complications

De nombreux patients ne sont pas conscients du risque d'arythmie cardiaque. Ignorer les symptômes et ne pas vouloir faire appel à une aide qualifiée peut entraîner les complications suivantes:

Prévention

Pour éviter les problèmes d'apparition d'un trouble du rythme cardiaque, vous devez:

  • abandonner complètement la dépendance pernicieuse;
  • mener une vie active;
  • manger sainement et équilibré;
  • ne prenez que les médicaments prescrits par le clinicien et en respectant scrupuleusement la posologie;
  • maintenir un poids corporel normal;
  • éviter le stress autant que possible;
  • réduire les effets sur le corps de températures trop élevées ou trop basses;
  • subir un examen médical complet régulièrement.

Le pronostic d'un trouble du rythme cardiaque dépend directement du type de trouble, de la cause ayant conduit à un tel trouble, de l'accès opportun à un cardiologue, du traitement complexe et de la catégorie d'âge du patient.

Trouble du rythme cardiaque: de quoi s'agit-il et comment est-il traité?

L'activité cardiaque normale s'appelle une réduction de l'ordre de 60 à 80 battements par minute. Les impulsions doivent aller à intervalles réguliers. Ce travail est attribué aux cardiomyocytes par les cellules du stimulateur cardiaque. Sous l'influence de certaines causes, leur fonction change. La perturbation du rythme cardiaque se manifeste sous la forme de différentes options. En cas d’arythmie, les patients sont perturbés par des symptômes dont la gravité est déterminée par la gravité de la maladie.

Classification

Pourquoi un trouble du rythme cardiaque survient-il et de quoi s'agit-il? Par «arythmie», on entend des modifications accompagnées d'un trouble de la séquence et de la régularité des contractions du myocarde. Les battements par minute seront variables.

Le rythme cardiaque devient différent du sinus. Il est observé normalement chez une personne en bonne santé. Toute cause provoquant une arythmie peut entraîner une perturbation des fonctions vitales dont le cœur est responsable.

La classification la plus courante des perturbations du rythme selon Zhuravleva et Kushavsky de 1981. Il comprend les options suivantes pour la pathologie du système cardiovasculaire:

  1. Changement d'automatisme dans le nœud sinusal (arythmie nomotope):
    1. bradycardie sinusale;
    2. tachycardie sinusale;
    3. faible conductivité des sinus;
    4. arythmie sinusale.
  2. Rythme ectopique (arythmie hétérotopique):
    1. rythme cardiaque auriculaire;
    2. rythme auriculo-ventriculaire (nodal);
    3. dissociation de la fonction du type auriculo-ventriculaire;
    4. rythme idioventriculaire (ventriculaire);
    5. migration du stimulateur supraventriculaire;
  3. Trouble du rythme associé à une modification de l'excitabilité du myocarde:
    1. tachycardie paroxystique;
    2. extrasystole.
  4. Troubles du rythme par type de changement de conductivité et d'excitabilité:
    1. scintillement (fibrillation, flutter) des ventricules;
    2. fibrillation auriculaire (fibrillation auriculaire);
    3. flutter auriculaire;
  5. Trouble du rythme associé à un changement de conductivité:
    1. blocus auriculaire;
    2. blocus sino-auriculaire.
  6. Forme auriculo-ventriculaire des blocages:
    1. stimulation ventriculaire prématurée;
    2. blocus des ventricules (branches du faisceau de His).


Chaque maladie de la classification indiquée a ses propres causes, son traitement. Les symptômes de l'arythmie cardiaque sont exprimés en fonction de la gravité de la maladie et du traitement.

Causes d'anomalies du rythme cardiaque

En cas d’insuffisance cardiaque, l’importance principale est de rechercher la cause. De nombreuses options pour les arythmies sont similaires. Il est possible de comprendre le type de trouble que présente le patient à l’aide d’un examen approfondi.

Facteurs endogènes

Certaines maladies sont dangereuses pour le système cardiovasculaire. Ceux-ci incluent les causes suivantes d'arythmie cardiaque:

  1. Maladies chroniques du système cardiovasculaire. Lorsque les symptômes d'arythmie apparaissent, les processus ischémiques dans le myocarde, la myocardite, l'infarctus du myocarde, les anomalies congénitales et acquises revêtent une importance primordiale. Chez les personnes de plus de 40 ans, l’athérosclérose joue un rôle important. Le dépôt de cholestérol sous forme de plaques sur les parois des vaisseaux sanguins ne leur permet pas de conserver les propriétés d'élasticité.
  2. Pathologie du système nerveux.
  3. Perturbation des processus métaboliques sous forme d'hypokaliémie ou d'hyperkaliémie.
  4. Les changements hormonaux associés aux maladies de la glande thyroïde (hypothyroïdie et thyréotoxicose).
  5. Trouble du rythme cardiaque comme l'une des manifestations de la pathologie du cancer.

Dans certains cas, les patients atteints de glomérulonéphrite ou de pyélonéphrite se plaignent également d'une insuffisance cardiaque. Pour cette raison, il est important de se rappeler que la pathologie d'autres systèmes d'organes peut perturber le rythme normal.

Facteurs exogènes

Certains facteurs environnementaux (ou activités humaines) nuisent au corps. Ils provoquent un rythme cardiaque irrégulier, dont les symptômes peuvent ne pas perturber une personne pendant longtemps. Les facteurs agissant de l'extérieur comprennent:

  1. Âge supérieur à 40 ans. Le plus souvent, les personnes de cette catégorie commencent à ressentir des symptômes désagréables au niveau du cœur, caractéristiques des arythmies.
  2. Effort physique intense, stress intense.
  3. Fumer du tabac, boire de l'alcool. Les substances toxiques affectent négativement les vaisseaux et le myocarde.
  4. Les lésions cérébrales traumatiques endommagent le système nerveux central ou autonome. Tout symptôme peut avoir un effet négatif sur le cœur.
  5. Il n'est pas recommandé de boire plus de 3 tasses de café. En raison du contenu d'une grande quantité de caféine, une accélération des contractions est notée, la pression artérielle augmente. Des modifications de l'état du système cardiovasculaire peuvent entraîner des arythmies.
  6. Sous l'influence d'anesthésiques augmente la charge sur le myocarde. Cela devient l'une des raisons de la violation de son travail.

Dans certains cas, établir la cause échoue. Si le facteur n'est pas complètement compris, il est idiopathique. Les phénomènes prédisposants sont considérés comme une violation du régime de travail et de repos, de l'obésité et d'un mode de vie sédentaire.

Un adulte et un adolescent peuvent tomber malades. Les principales causes de l'arythmie chez un enfant en bas âge sont les défauts, les maladies et la mauvaise hérédité. En pédiatrie, donnez des recommandations individuelles, en fonction de l'âge.

Maladies pour lesquelles des troubles du rythme surviennent

La pathologie du système cardiovasculaire entraîne non seulement une défaillance des fonctions cardiaques. L'apparition de signes de la maladie est possible si le patient a:

  • athérosclérose;
  • myocardite;
  • anomalies congénitales de la structure;
  • processus dystrophiques dans le myocarde;
  • crise cardiaque;
  • insuffisance cardiaque;
  • phéochromocytome;
  • l'hypertension;
  • hernie dans l'ouverture œsophagienne du diaphragme;
  • cardiomyopathie.

L'arythmie est plus fréquente chez les patients, la cause principale étant un trouble du fonctionnement du système cardiovasculaire.

Myocardite

La myocardite provoque une inflammation musculaire. Cela se produit après l'infection des cardiomyocytes. La violation du rythme cardiaque se produit sous l'influence de substances toxiques sécrétées par des micro-organismes.

Le tableau clinique dépend du degré de changement des parois de l'organe et de la gravité du processus. L'apparition peut être asymptomatique. Sur la base des données de physiopathologie, même les cellules cardiaques légèrement atteintes provoquent des arythmies.

Infarctus du myocarde

Une mauvaise circulation des vaisseaux coronaires conduit à une nécrose du myocarde. Sur le site local se forment des foyers qui cessent d’être actifs. Dans certains cas, un spasme des artères se produit le même résultat. L'algorithme de soins d'urgence correctement choisi réduit le risque de complications.

L'une des conséquences d'un état post-infarctus est un trouble du rythme cardiaque. Les sites nécrosés dans le myocarde peuvent être grands ou petits.

Phéochromocytome

L'éducation est une tumeur localisée dans la médulla des glandes surrénales. On le trouve au début, à l'adolescence et à l'âge adulte. Les cellules commencent à produire de grandes quantités de catécholamines. Ceux-ci incluent l'adrénaline et la noradrénaline. Dans de rares cas, la tumeur devient maligne. Ce type de cellule se propage par la circulation sanguine vers d'autres organes.

Un phéochromocytome survient toujours avec une augmentation de la pression artérielle. Au cours de la crise provoquée par les catécholamines, il augmente considérablement. Au cours de la période intercritique, il est régulièrement maintenu en grand nombre ou peut diminuer. Quand même une petite tumeur est formée, le rythme cardiaque change. Au stade préhospitalier, une assistance est fournie pour normaliser la pression. Le patient est livré à l'hôpital et après l'examen est opéré.

Manifestations d'arythmie cardiaque

Les manifestations et les signes d'arythmie dépendent de la variante de la maladie selon la classification. Certains patients se sentent satisfaits et dans de rares cas, des symptômes désagréables apparaissent dans la région cardiaque. Une évolution asymptomatique prolongée affecte négativement le myocarde et cette condition est difficile à détecter à un stade précoce.

Bloc auriculo-ventriculaire

Lorsque le fonctionnement normal du noeud auriculo-ventriculaire est perturbé, un déséquilibre se produit entre les oreillettes et les ventricules. L'impulsion est difficile à tenir et le rythme cardiaque diminue. La fréquence des contractions du myocarde est d'environ 25 à 45 par minute. Les symptômes suivants sont caractéristiques:

  • faiblesse grave sur le fond de la bradycardie;
  • essoufflement;
  • des vertiges;
  • assombrissement des yeux;
  • évanouissement;

Pour le blocage auriculo-ventriculaire, les épisodes de perte de conscience sont caractéristiques. L'évanouissement dure environ quelques secondes.

Fibrillation auriculaire (scintillement)

Cette variante de l’arythmie est plus fréquente que d’autres. Le code ICD - I 48 lui a été attribué. La fréquence cardiaque peut atteindre 600 battements par minute. Le processus ne s'accompagne pas d'un travail coordonné des oreillettes et des ventricules. Les patients décrivent une détérioration dramatique du bien-être. Certains d'entre eux indiquent des procès-verbaux de tels changements.

Tout commence par des sentiments de palpitations, d'interruptions et de faiblesse. Peu à peu, il y a un manque d'air, une sensation de peur et une douleur à la poitrine. Lorsque la fibrillation auriculaire se produit, la situation s'aggrave considérablement. Tout prend quelques minutes. Pendant ce temps, ne laisse pas le sentiment que "le coeur va bientôt sortir de ma poitrine."

Syndrome des sinus

Cette variante de l'arythmie est associée à un trouble de la formation d'impulsions dans le nœud sinusal et à une conduction ultérieure dans les oreillettes. La bradycardie semble normale chez les personnes en bonne santé qui ont une formation sportive.

Les gens sentent des pauses pendant le travail du cœur et le pouls est récolté. Dans le syndrome grave, il y a une tendance à l'évanouissement, qui est précédée par un assombrissement des yeux ou une sensation de chaleur.

Extrasystole

Sous l'influence de divers facteurs, le système de conduction cardiaque génère des contractions extraordinaires du myocarde (extrasystoles). Les manifestations individuelles ne mettent pas la vie en danger et sont rarement ressenties par les humains. Quand ils sont nombreux ou deviennent un groupe, les patients commencent à se plaindre. Ils ont un battement de coeur fort, et entre les battements individuels, il y a une pause, que les gens décrivent comme étant en train de s'estomper.

Diagnostic de pathologie

Avant de commencer à traiter le patient, un examen complet est effectué. Cela inclut la mise en œuvre de méthodes de laboratoire et instrumentales. Après avoir reçu la conclusion, le médecin détermine la tactique supplémentaire du patient, en fonction des caractéristiques individuelles.

Test sanguin

Cette option d'enquête est parmi les méthodes les plus abordables. Il inclut les paramètres par lesquels la probabilité du processus inflammatoire est déterminée. Cela peut être fait en évaluant le taux de leucocytes dans le sang et le taux de sédimentation érythrocytaire (VES). Il est important d’étudier et d’analyser la biochimie. La composition en électrolytes joue un rôle important dans le fonctionnement normal du myocarde. Un déséquilibre du potassium et du magnésium dans la circulation sanguine entraîne des arythmies.

Profil lipidique

Ce type d'examen est nécessaire pour tous les patients. En cas de troubles du rythme, il est nécessaire d'évaluer l'état de la paroi vasculaire. Sur la base des résultats obtenus, le médecin commence le traitement. Si les lipides à haute densité sont très petits et que les limites de cholestérol nocif dépassent les valeurs admissibles, un traitement est nécessaire.

ECG (électrocardiographie)

La méthode instrumentale est considérée comme l’un des principaux moyens de déterminer l’arythmie du coeur. Tous les troubles survenant dans le myocarde seront reflétés sur le film. L'électrocardiographie (ECG) révèle les éléments suivants:

  1. La source du rythme, dont la tâche est de former des impulsions.
  2. La fréquence des contractions du coeur.
  3. Violation de la conduction des oreillettes aux ventricules.
  4. Possible contractions extraordinaires du myocarde.
  5. Fibrillation ou flutter auriculaire.

Un certain nombre de patients ayant participé à cette enquête ont pu détecter des changements qui ne se sont pas manifestés.

ECG Holter

À l'aide d'une méthode de recherche moderne, il est possible de détecter les modifications détectées par l'électrocardiogramme. L'avantage est de le tenir dans les 24 heures. Pendant tout ce temps, le patient est attaché au capteur, ce qui supprime tous les indicateurs d'activité cardiaque.

On recommande au patient de mener une vie normale. Pour qu'il ne manque aucun détail concernant l'activité, un journal est commencé. Sur ses pages, le sujet corrige sa charge, son stress et d'autres paramètres que le médecin vous recommandera. Le lendemain, il retourne chez son cardiologue pour évaluer les résultats obtenus.

Surveillance d'événement

Cette version de l'étude est réalisée à l'aide d'un appareil portable pour l'enregistrement d'un électrocardiogramme. La commodité de la méthode réside dans son application uniquement lorsque cela est nécessaire. Les indications sont:

  • douleur dans le coeur;
  • palpitations cardiaques;
  • sentiment de perturbation;
  • sensation de décoloration;
  • l'apparition de vertiges et un mal de tête aigu;
  • faible état

Après avoir enregistré les données au moment voulu, le patient peut transmettre des informations à son médecin par téléphone à l'aide d'un capteur audio.

Test du tapis roulant

Les patients ressentent de la douleur lors d'un effort physique normal ou en cas de stress intense. Il est parfois difficile d’estimer un indicateur et c’est pour cette raison que des tests de charge sont attribués. Le patient se tient sur le tapis roulant et le médecin détermine le rythme souhaité.

S'il n'y a pas de changement, l'angle d'inclinaison change, ce qui augmente la vitesse. En cas de douleur, d'interruptions et d'autres désagréments, la procédure est terminée et les données obtenues sont évaluées. Lorsqu'un trouble du rythme cardiaque est confirmé, un traitement est prescrit.

Test d'inclinaison

Une telle procédure est une variante de celle décrite ci-dessus. Son essence réside dans la conduite de la charge orthostatique. Avant de commencer l'étude, le patient est placé sur une table spéciale. Il est fixé avec des sangles et transféré d'une position horizontale à une position verticale. En cours d’exécution, les indicateurs suivants sont évalués:

  • niveau de pression artérielle;
  • Modifications de l'ECG;
  • hémodynamique cérébrale.

En cas d'évanouissement, déterminez la cause à l'aide d'un test d'inclinaison.

Échocardiographie (échocardiographie)

L'étude fournit une opportunité d'évaluer l'état des éléments structurels du cœur, le niveau de la circulation sanguine, la pression dans les vaisseaux. S'il y a des changements associés à l'âge ou à une maladie infectieuse, même des déviations mineures peuvent être envisagées.

Méthode de recherche électrophysiologique

Pour évaluer l'état du cœur, une électrode est insérée dans l'œsophage par le passage nasal (échocardiographie transœsophagienne). S'il est impossible de l'exécuter de cette manière, la procédure est effectuée par voie intraveineuse. Le capteur entre dans la cavité et le médecin délivre une légère impulsion. Cela provoque une arythmie.

Échographie thyroïdienne

La méthode présentée est assignée à chaque patient souffrant d’arythmie. La cause de cette maladie peut être causée par une altération de la fonction thyroïdienne. Si elle est réduite chez un patient, il se produit alors une bradycardie et un blocage faciles à détecter avec un ECG. Dans l'hyperthyroïdie, on note une tachycardie et des extrasystoles.

Traitement des arythmies cardiaques

Le choix du traitement repose sur les causes de l'arythmie, les manifestations cliniques et les maladies concomitantes. Il comprend plusieurs options:

En l'absence d'effet, le traitement des troubles du rythme cardiaque est effectué par des chirurgiens cardiaques.

Méthode de drogue

Afin de choisir les bons moyens, une enquête complète. Sous le contrôle de l'électrocardiographie, les résultats du traitement avec des médicaments antiarythmiques sont évalués. Les classes de médicaments suivantes sont prescrites (en fonction des preuves):

  1. Médicaments stabilisant la membrane cellulaire (classe 1) - "Lidocaïne", "Quinidine", "Propafenon".
  2. Bêta-bloquants (classe 2) - "Métoprolol", "Aténolol".
  3. Inhibiteurs des canaux potassiques (grade 3) - «Amiodarone», «Sotalol».
  4. Inhibiteurs des canaux calciques (grade 4) - Vérapamil, Diltiazem.

Le patient est sous la surveillance d'un médecin, si nécessaire, il devrait être testé. Selon la nature psychosomatique et l'attitude du patient à l'égard de sa santé, la consultation d'autres spécialistes est désignée. Selon le témoignage peut nécessiter des fonds supplémentaires. Ils devraient être bien combinés avec des pilules pour l'arythmie.

Traitement non médicamenteux

Si la thérapie est menée à bien et que l'état est normalisé, des remèdes populaires peuvent être prescrits. À cette fin, des herbes médicinales sont utilisées, qui sont mélangées dans un rapport spécifique. La racine de valériane, la mélisse, l’agripaume et l’anis sont largement utilisés. Les ingrédients se combinent, versent de l'eau bouillante et insistent environ une demi-heure. La perfusion obtenue est ensuite administrée à raison de ½ tasse trois fois par jour.

Une des méthodes thérapeutiques est un mode de vie et une nutrition appropriés. Il est nécessaire d'abandonner le tabac, les boissons alcoolisées et la malbouffe. Pour garder votre cœur en bonne santé, il est recommandé de boire de l’eau (1,5 à 2 litres par jour). En cas de gonflement, le problème est résolu avec votre médecin.

Le régime devrait contenir beaucoup de fruits et légumes frais. Pour le myocarde, les bananes, les fruits secs et les pommes de terre au four sont considérés comme particulièrement bénéfiques. Ils sont plus riches en autres produits que le potassium, indispensable au fonctionnement du cœur.

En l'absence de dynamique de traitement à domicile, le patient est référé pour une intervention chirurgicale. Les plus courants et efficaces sont:

  • cardioversion;
  • mise en scène d'un stimulateur artificiel;
  • l'ablation;

La cardioversion est indiquée chez les patients souffrant d'arythmie ventriculaire. La méthode est basée sur l'utilisation de décharge électrique. Il est important de procéder à un diagnostic différentiel correctement. Si la perturbation de la conduction est auriculaire, la procédure sera contre-indiquée. Cela est dû au risque élevé de formation de caillots sanguins.

Si le cœur lui-même ne peut pas faire face au problème, un stimulateur artificiel est placé sous la peau. Lorsqu'un foyer d'arythmie est détecté, un cathéter est inséré dans le but de le détruire - l'ablation. Cette méthode de traitement ramènera le patient à une vie bien remplie.

Complications des troubles du rythme cardiaque

Le risque d'arythmie ne réside pas seulement dans la violation du flux sanguin dans les organes vitaux. Si elles ne sont pas traitées, les conséquences possibles, notamment:

  1. Infarctus du myocarde. Lors d'une crise d'arythmie, le cœur se contracte à un rythme accéléré et parfois les vaisseaux coronaires ne supportent pas la charge.
  2. AVC La formation de caillots sanguins associée à la violation du myocarde. Au fil du temps, des caillots se forment qui peuvent pénétrer dans les vaisseaux sanguins du cerveau et provoquer des troubles circulatoires.
  3. Fibrillation des ventricules. La tachycardie, qui se transforme en scintillement, se complique. Le myocarde perd sa capacité à se contracter et le sang ne circule pas dans les vaisseaux jusqu'aux organes. Après quelques minutes, l'activité cardiaque cesse et la mort clinique se produit. S'il ne fournit pas une assistance rapide, il se transforme en biologique.

Dans certains cas, il existe des patients présentant un trouble du rythme du rythme, qui a un parcours fulminant. Ces conséquences de la maladie se développent rapidement et il est impossible d'avoir le temps d'aider pendant la phase préhospitalière. Ce scénario de développement fait référence à la mort subite cardiaque.

Prévisions

Pour la vie et la santé, le pronostic est favorable pour un diagnostic et un traitement précoces. S'il y a des complications et des comorbidités, il est évalué sur la base de la gravité, de la forme de l'arythmie, de la dynamique de l'état après le traitement.

Les patients présentant un risque de troubles du rythme cardiaque doivent en tenir compte et éviter les facteurs provoquant une telle maladie. Comme mentionné ci-dessus, si vous ressentez des symptômes désagréables, vous devez subir un examen complet. Un traitement précoce préservera la santé et évitera les complications.