Causes du vasospasme, symptômes, diagnostic et traitement

L'auteur de l'article: Alina Yachnaya, chirurgienne oncologue, diplômée en médecine et diplômée en médecine générale.

À partir de cet article, vous apprendrez: quel type de condition est appelé spasme vasculaire. Pourquoi cela se produit, les symptômes de la pathologie. Quels types de vaisseaux affectent souvent les spasmes et quels en sont les dangers pour l'homme. Diagnostic et traitement.

Le spasme vasculaire (angio- ou vasospasme) est une contraction pathologique des fibres musculaires de la paroi de l'artère, provoquant un rétrécissement de la lumière et une perturbation du flux sanguin normal. Sur le fond de l'angiospasme, il existe un manque aigu d'oxygène dans les tissus, ce qui le distingue de la vasoconstriction physiologique (vasoconstriction), élément de la régulation interne du mouvement du sang dans les capillaires et les artères.

Le processus pathologique affecte uniquement les artères musculaires et mixtes (divisé par le contenu des cellules musculaires lisses). Le type élastique (aorte et artères pulmonaires) ne souffre pas. En cas d'angiospasme, la paroi du vaisseau moyen est réduite et l'intérieur (intima) est ondulé et, dépassant dans la lumière, brise davantage le flux sanguin.

La structure de divers types de veines et d'artères. Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Le mécanisme du vasospasme n'est pas entièrement compris. On sait qu'il est associé à une violation du mouvement des ions potassium, sodium et calcium à travers les parois cellulaires. En pathologie, les deux types de canaux sont bloqués pour les déplacer, ce qui entraîne une défaillance de la régulation des processus de contraction-relaxation dans la paroi de l'artère.

Ce blocage est causé par deux raisons pouvant agir à la fois indépendamment et conjointement:

  1. Modifications biochimiques au niveau des hormones.
  2. Violation de l'innervation de la paroi vasculaire avec prédominance d'influence sympathique.

Dans le contexte du vasospasme, le flux de sang artériel diminue considérablement, ce qui entraîne l'oxygène et les nutriments nécessaires à l'activité vitale normale des tissus et une zone d'ischémie apparaît. Cette condition donne des manifestations cliniques qui dépendent de la zone avec une circulation sanguine altérée.

Le vazospasme se produit dans les artères de taille ou de diamètre moyen, ce qui est associé à leur rôle de premier plan dans la régulation de la circulation sanguine dans le corps. Ils sont plus sensibles aux influences internes et externes, provoquant normalement une vasoconstriction.

Visualisation des processus de vasoconstriction et de vasodilatation

Causes du vasospasme et quels sont les symptômes de divers organes atteints de spasme

Le spasme vasculaire, ou angiospasme, est un rétrécissement de la lumière causé par une contraction excessive des muscles des parois des vaisseaux, entraînant une altération de la circulation sanguine et une ischémie.

L'angiospasme n'est pas une maladie indépendante, c'est un symptôme de divers processus pathologiques.

Provoquer une attaque peut avoir diverses raisons, allant de l'athérosclérose à des maladies auto-immunes.

Qu'est-ce que le spasme vasculaire et sa cause, quels symptômes y a-t-il et comment soulager l'état du patient?

Quand un spasme d'artère est-il normal?

En fonction de la cause de l'angiospasme, il est divisé en:

  • Physiologique - causée par des causes naturelles;
  • Pathologique - développé en raison de violations du système vasculaire.

L'angiospasme physiologique est dû à une hypothermie, à un stress ou à une blessure. C'est une sorte de réaction défensive: en bloquant le flux sanguin périphérique, le corps réduit les pertes de chaleur à basse température ambiante et, lors de la perte de sang, il évite aux organes internes de manquer d'oxygène.

Spasme de petits vaisseaux, accompagnée de la libération d'adrénaline et de noradrénaline, hyperglycémie, forte augmentation de la fréquence cardiaque, vision en tunnel, affaiblissement de la motilité intestinale et accélération des réflexes instantanés - une partie importante de la réponse au danger, appelée "Combattre, fuir, geler" ( ").

L'angiospasme physiologique qui se manifeste par un blanchissement superficiel de la peau empêche la perte de sang massive en cas de blessure.

Cette condition ne constitue pas une menace sérieuse et disparaît naturellement peu de temps après qu'une personne cesse de subir le stress.

Spasme vasculaire pathologique

L'angiospasme pathologique, contrairement à physiologique, se produit souvent sans raison apparente. Selon la zone touchée, recouvrant le bassin du spasme, on distingue les types de spasmes vasculaires les plus courants suivants:

Beaucoup de femmes savent bien ce qu'est l'angiospasme du mamelon - un type de spasme de la périphérie vasculaire causant de graves problèmes d'allaitement. Ses crises ne surviennent que pendant l'allaitement.

Les crises d'angiospasme durent généralement environ 20-25 minutes.

Leurs répétitions fréquentes sont chargées de:

  • Gonflement des tissus dans la zone touchée, détérioration de la perméabilité des parois des capillaires;
  • L'affaiblissement de la couche musculaire des parois des veinules jusqu'à la parésie, ce qui aggrave les problèmes de circulation sanguine;
  • Ischémie avec violation subséquente des fonctions de l'organe affecté, nécrose tissulaire.

Les spasmes des vaisseaux cérébraux entraînent souvent des accidents vasculaires cérébraux, des artères coronaires - des infarctus du myocarde, des vaisseaux rétiniens - des troubles de la vision, jusqu'à la cécité.

Mécanisme de développement

Les spasmes dans différentes zones du système vasculaire surviennent pour diverses raisons et la pathogenèse de cette affection n’est pas bien comprise.

Mais leur mécanisme est toujours à peu près le même: ils résultent de problèmes de transport des ions oligo-éléments tels que le calcium, le sodium et le potassium à travers la membrane cellulaire.

L'absence de sodium et de potassium, associée à un afflux croissant d'ions calcium, conduit à ce que, au lieu d'un cycle normal de contraction et de relaxation de la paroi vasculaire, celle-ci reste dans un état réduit.

Il ne faut pas oublier qu'un vaisseau sanguin n'est pas complètement spasmé, mais une petite partie de celui-ci.

Le plus souvent, la contraction des muscles lisses des parois des gros vaisseaux se produit aux sites de caillots sanguins, de plaques athérosclérotiques et de foyers d’inflammation. Un lien entre les spasmes cérébraux et les cicatrices laissées par l'accident vasculaire cérébral et les hémorragies cérébrales a été trouvé.

Spasme des vaisseaux cérébraux

Symptômes de l'angiospasme

Étant donné que pratiquement tous les gros vaisseaux sanguins peuvent être sujets à un rétrécissement pathologique, les variétés de cette affection sont nombreuses et dépendent de la localisation du spasme. Par conséquent, ils doivent être considérés séparément.

L'angiospasme cérébral se manifeste:

  • Maux de tête, nausées et vomissements, n'apportant pas de soulagement;
  • Problèmes d'élocution, de mémoire, de perception de l'information;
  • Acouphène, assombrissement, mors et astérisques dans les yeux;
  • Attaques de vertiges et d’évanouissements caractéristiques du rétrécissement de l’ACI - artère carotide interne (à lire là où elle va);
  • Un engourdissement ou des douleurs concentrées dans un côté du corps;
  • Transpiration;
  • Augmenter ou diminuer la pression.

L'angiospasme doit être séparé de la définition, souvent considérée comme son synonyme - vasospasme. Dans le premier cas, l'attaque passe assez rapidement et dans le second, le rétrécissement de la lumière des vaisseaux est prolongé.

Un spasme des vaisseaux cardiaques donne les symptômes suivants:

  • Douleur récurrente dans le coeur;
  • Sensation de pression sur la poitrine, semblable aux sensations ressenties dans l'angine de poitrine ordinaire;
  • Peur de la mort, dépression.

Cette condition est également connue sous le nom de sténocardie de Prinzmetal. Le plus souvent, l'attaque commence pendant le sommeil ou en position verticale.

L'angiospasme cardiaque est la principale cause d'infarctus du myocarde soudain chez les jeunes de moins de 40 ans qui ne souffrent pas d'athérosclérose.

Lorsque les spasmes des artères principales sont observés des phénomènes assez divers:

"La jambe du commandant". La constriction des vaisseaux sanguins des jambes (cela se produit beaucoup moins souvent avec les mains) entraîne une sensation de picotement, un engourdissement, une pâleur et une froideur du membre.

Si le débit sanguin est altéré pendant longtemps, le membre devient bleu, une cyanose particulièrement vive est perceptible dans la zone du lit de l'ongle.

Souvent, lorsque la circulation sanguine est rétablie, la jambe se gonfle de manière notable, des douleurs musculaires commencent.

Doigt mort. Un spasme de l'artère du doigt conduit à des symptômes similaires localisés dans un doigt.

Le bleuissement est rare. Très souvent, le "doigt mort" se produit lorsque la maladie de Raynaud.

"Crapaud abdominal" - une attaque de douleur comprimant la nature dans l'abdomen avec un spasme des vaisseaux du mésentère.

La douleur dans la région de divers organes internes est pratiquement la seule manifestation notable de l'angiospasme d'autres grands vaisseaux sans examen.

L'ischémie et les changements nécrotiques ultérieurs, auxquels peut conduire le rétrécissement de la lumière de grosses artères, mettent souvent la vie en danger, car ils peuvent provoquer une crise cardiaque d'organes laissés sans électricité.

Symptômes du spasme vasculaire périphérique:

  • Engourdissement des extrémités, sensation de chair de poule qui coule, brûlante;
  • Motif de maille cyanotique - maille de points vivants ou individuels cyanotiques sur la peau des extrémités. Une fois l’attaque terminée, la cyanose est remplacée par une rougeur;
  • Transpiration;
  • Déficience visuelle temporaire, vue avant devant les yeux lorsque les artères oculaires sont rétrécies;
  • "Fièvre blanche" - la réaction pathologique du corps à une augmentation de la température dans les maladies infectieuses. La peau des membres supérieurs et inférieurs, le visage du patient pâlissent, se transpirent de sueur froide, les frissons commencent, mais la température corporelle ne baisse pas.

Les spasmes périphériques répétitifs fréquents peuvent conduire au développement d'ulcères trophiques et de gangrène sèche.

L'angiospasme pénien se manifeste de la même manière et se limite aux parties génitales. Au fil du temps, l'ischémie tissulaire conduit à un dysfonctionnement érectile irréversible.

Spasme des vaisseaux à main

Angiospasme chez les enfants

Les problèmes du système cardiovasculaire sont souvent considérés comme un problème pour les personnes âgées. Mais les angiospasmes peuvent survenir chez un enfant.

Surtout souvent, ils se manifestent sous la forme de "fièvre blanche", mais ce sont parfois des spasmes des artères du cerveau.

Les nouveau-nés y mènent:

  • Prématurité et accouchement difficile;
  • L'utilisation d'un aspirateur;
  • Habitudes nocives de la mère - tabagisme, alcoolisme.

Puisqu'un bébé ne peut pas dire qu'il ressent de l'inconfort et de la douleur, cela ne peut être compris que par des signes indirects - larmoiement, problèmes de sommeil, vomissements déraisonnables et refus de manger. La gravité des manifestations dépend de la zone touchée. Avec l'âge, la tendance à l'angiospasme disparaît généralement.

De fréquents épisodes d'angiospasme pendant la petite enfance peuvent entraîner la mort des cellules nerveuses en raison d'une ischémie et d'un retard dans le futur.

Artériospasme cérébral est parfois trouvé chez les adolescents.

Les attaques se manifestent de la même manière que chez l'adulte et sont généralement provoquées par des tensions et des charges dans un établissement d'enseignement sur fond de changements hormonaux. Il s’agit généralement d’un phénomène transitoire qui se termine par l’achèvement de la puberté.

Causes de l'angiospasme

Au rétrécissement des parois artérielles et veineuses conduisent principalement à diverses maladies.

C'est:

  • Athérosclérose, accompagnée par la formation de plaques de cholestérol devenant le foyer du spasme vasculaire;
  • Souffert d'un coup;
  • Tumeurs malignes et bénignes;
  • Anévrisme;
  • L'ostéochondrose cervicale est une cause fréquente de spasme des vaisseaux cérébraux.
  • Diabète - dans les cas graves, il est souvent accompagné d’un angiospasme périphérique;
  • Maladies vasculaires auto-immunes - polyarthrite rhumatoïde, vascularite systémique;
  • Vascularite infectieuse d'origines diverses;
  • Troubles hormonaux;
  • La maladie de Raynaud.

Des facteurs externes peuvent également entraîner à la fois un artériospasme grave et un spasme léger:

  • Le tabagisme
  • L'abus d'alcool;
  • Intoxication par des composés du plomb et du disulfure de carbone;
  • Manque de sommeil et de stress.

Prévention et traitement

L'angiospasme n'étant pas une maladie au sens littéral du terme, mais seulement une conséquence d'irrégularités du système cardiovasculaire, il est nécessaire d'éliminer les causes qui l'ont provoqué.

Selon la maladie, le traitement peut être à la fois conservateur et opérationnel - pour les tumeurs, les anévrismes, les caillots sanguins importants sans intervention chirurgicale, le patient peut mourir.

Comme prophylaxie de nouvelles crises, il est recommandé:

  • Abandonner les mauvaises habitudes telles que fumer et boire est l’une des exigences les plus importantes;
  • Pour mener une vie saine, mangez une alimentation variée et équilibrée, bougez plus;
  • Évitez le stress, le surmenage, observez le sommeil et l'état de veille;
  • Perdre du poids en cas d'obésité - cela affectera positivement la glycémie, la pression artérielle et le système cardiovasculaire.
  • Ne pas abuser de la tension artérielle et des boissons stimulantes pour le système nerveux contenant de la caféine.

Comment soulager rapidement les spasmes vasculaires?

Que faut-il faire avec le spasme pour soulager le patient?

Tout d'abord, pour soulager les spasmes artériels, des médicaments sont nécessaires pour détendre les muscles lisses, tels que:

Les NVP sont également efficaces:

  • Nise;
  • Ketorol et antagonistes vasoactifs du calcium.

Lors du rétrécissement des vaisseaux périphériques, il aide à masser et à réchauffer le membre affecté.

L'élimination rapide du spasme aidera à éviter d'éventuelles complications pouvant entraîner un dysfonctionnement des tissus. Mais il ne faut pas oublier qu'il n'est possible d'éliminer complètement les agressions qu'après un examen complet du corps, en rechercher la cause immédiate et en l'éliminer.

Symptômes de vasospasme, diagnostic et traitement

Les vaisseaux sont une partie essentielle du corps, car ils participent au processus d’échange de gaz entre les tissus et le sang. Si le flux sanguin dans les vaisseaux diminue ou s’arrête complètement, cela peut entraîner une nécrose des tissus.

Un spasme des vaisseaux sanguins peut également avoir des effets positifs. Un spasme est la réponse du corps à s'adapter à des situations stressantes. Par exemple, la vasoconstriction peut prévenir les saignements abondants.

Le vasospasme peut être enlevé avec des antispasmodiques. Cependant, si une visite intempestive chez le médecin présentant ce problème est susceptible de provoquer des complications épouvantables telles qu'un accident vasculaire cérébral, une nécrose des tissus des membres ou une crise cardiaque.

Causes du vasospasme

Le rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins résulte d'une contraction excessive et prolongée des muscles de la paroi vasculaire (augmentation du tonus).

Le mécanisme de ce phénomène est associé au désordre de la fonction des membranes des cellules musculaires lisses vasculaires, qui consiste en la perturbation des processus métaboliques à travers les membranes des ions potassium, calcium et sodium.

Cela entraîne une perturbation de l'alternance normale des périodes de relaxation et de contraction musculaires.

Les spasmes vasculaires s'observent le plus souvent dans les maladies impliquant des modifications pathologiques des vaisseaux et de leur appareil nerveux (vasculite, athérosclérose, anévrismes, etc.) ou une altération de la régulation neurohumorale du tonus vasculaire (syndrome hypothalamique, hypertension, ménopause pathologique, névrose, etc.) ).

Les facteurs de risque d’une telle violation sont les suivants:

  • fumer;
  • abus d'alcool;
  • intoxication au plomb ou au disulfure de carbone;
  • les engelures et l'hypothermie répétée;
  • stress constant;
  • diabète sucré;
  • l'hypertension.

Symptômes et types de vasospasme

Selon le lieu, il existe plusieurs types de vasospasmes avec diverses manifestations. Considérons les principaux.

Les principaux symptômes de la maladie

Le spasme vasculaire est considéré comme une affection plutôt dangereuse caractérisée par un rétrécissement entre les parois vasculaires. Le problème survient lorsque les parois des vaisseaux sanguins commencent à se contracter activement. En raison d'un vasospasme, le flux sanguin est perturbé. Nous attirons votre attention, l'état est assez dangereux, peut entraîner de graves conséquences. Comment supprimer les spasmes? Que faire

Symptômes principaux

Vous devriez être alerté par de tels symptômes désagréables:

  • Mal de tête sévère.
  • Mouches devant les yeux, vertiges.
  • Acouphène, qui augmente avec l'effort physique.
  • Vomissements, nausées.
  • La parole, la coordination du mouvement est brisée, il y a des problèmes de mémoire.

Le mal de tête peut déranger dans différentes parties de la tête. Cela peut être dû à une dépendance météorologique, à un stress important. En règle générale, à cause de cela, la pression artérielle augmente ou diminue.

Nous notons que plus tôt, ce problème inquiétait surtout les personnes âgées, car elles perdaient leur élasticité vasculaire avec l’âge. Maintenant, le problème se pose chez les jeunes. Pourquoi Tout s'explique par une écologie polluée.

Lorsque la masse d'air de substances toxiques, une personne souffre d'un manque d'oxygène. Si les substances se trouvent dans les poumons, le cerveau et les vaisseaux sanguins commencent à se rétrécir, il y a donc des sensations désagréables et douloureuses dans la région de la tête.

Raisons

Le spasme vasculaire est provoqué par de tels facteurs:

  • Fatigue extrême Si une personne doit travailler constamment, siéger dans une position devant un ordinateur, l'irrigation sanguine du cerveau commence à se détériorer, tout se termine par un spasme vasculaire.
  • Pas assez de sommeil Le cerveau, comme tous les autres organes ayant besoin de repos adéquat. S'il ne dort pas assez, il commence à être fatigué, puis un grave mal de tête avec un spasme dans les vaisseaux apparaît.
  • Manque d'oxygène Il est nécessaire de marcher le plus possible à l'air frais, sans oublier de ventiler la pièce, car la nutrition du cerveau se détériore, le travail des vaisseaux est perturbé.
  • Le tabagisme Si une personne fume plus d'un paquet par jour, elle peut se retrouver avec un spasme vasculaire.

Maladies et conditions

Il est à noter que de tels troubles peuvent entraîner des spasmes désagréables:

  • La dystonie végétative-vasculaire, dans laquelle les bourdonnements dans les oreilles, le froid dans les membres, la faiblesse dans le cœur, fait beaucoup de bruit dans les oreilles.
  • Le travail du cœur est perturbé - apparition d'une tachycardie, essoufflement.
  • Activité thyroïdienne perturbée.
  • Il y a des problèmes avec les reins.
  • Une tumeur au cerveau est formée.
  • Ostéochondrose observée du cou, tout en rétrécissant un trou dans les vertèbres.

Parfois, un spasme cérébral est déclenché par diverses situations de la vie quotidienne. Si une personne pendant une longue période arrive dans le froid sans une tenue criminelle ou boit trop. Navires compressés après avoir souffert de stress. Des émotions fortes, à la fois négatives et positives, conduisent au spasme.

Quand une personne est constamment inquiète, elle souffre de maux de tête. Tout peut se terminer par un accident vasculaire cérébral.

Qu'est-ce qu'un spasme oculaire?

Il est important de garder à l'esprit que les yeux font partie du cerveau. En cas de spasme dans les yeux, la vision est perturbée ou devient floue pendant un certain temps. Cet état dure quelques minutes et quelques heures. En cas de spasme prolongé, tout peut entraîner une nécrose de la rétine de l'œil. Par la suite, une personne peut devenir aveugle.

En règle générale, le spasme oculaire est caractéristique des patients hypertendus ou des personnes qui ont souvent mal à la tête. Parfois, le spasme vasculaire est provoqué:

  • Faible éclairage du lieu de travail.
  • Sommeil perturbé.
  • Longue assise devant la télé.

Les vaisseaux situés dans le fond de l’œil peuvent se réduire lorsque la dystonie végétative-vasculaire devient aiguë. Dans cette situation, le médecin diagnostique - angiospasme. Lorsque la maladie est causée par l'athérosclérose, on peut observer une sclérose des artères rétiniennes dans le fond d'œil. Le patient ressent une forte pulsation de sang dans les vaisseaux oculaires.

Méthodes de traitement

Il est important de noter que le spasme vasculaire est un symptôme assez grave. Il devrait être traité le plus tôt possible pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux. Tout d'abord, le médecin établit un diagnostic, recueille les tests, effectue une échographie à l'aide du doppler, IRM. Avec l'aide de l'angiographie, vous pouvez mesurer les lacunes dans les vaisseaux, la force du flux sanguin. De plus, les rayons X sont réalisés à l'aide d'un agent de contraste.

Après tous les examens, le médecin prescrit un traitement efficace. Si le spasme est provoqué par une pathologie spécifique, vous devez le soigner. Dans ce cas, ces médicaments peuvent être prescrits:

  • Nootropil, Piracetam.
  • Antispasmodiques.
  • Préparations pour améliorer l'absorption d'oxygène par les cellules du cerveau.

Techniques d'élimination des spasmes domestiques

Si vous vous sentez mal, il est temps d'agir. Il est recommandé d'utiliser de telles méthodes:

  • Bouillon de motherwort, valériane, achillée millefeuille, anis, rose de chien, agrimony, petite pervenche. Prenez des médicaments toute la journée jusqu'à ce que cela devienne plus facile.
  • L'infusion de plantain, de millepertuis et de pissenlit doit être congelée, puis utilisée comme compresse.
  • Une décoction de feuilles de thym, d'ail. Buvez avant de manger. La durée du traitement est d’au moins 2 mois.
  • Auto massage. Il faut moudre le front, les tempes, la nuque.
  • L'aromathérapie apaise, soulage les spasmes vasculaires. Il est conseillé d'utiliser de l'huile de jasmin, de la lavande.

Prévention

Renforcer les navires peuvent, en utilisant des bouillons de bouleau, le millepertuis, aubépine. L'ortie peut être incluse dans différents frais, il est impossible de s'impliquer beaucoup dans la plante, cela conduit à un épaississement du sang et à la formation de caillots sanguins.

Refuse de frire, gras, cacao, café, thé noir, crème sure, saucisses, viandes fumées, mayonnaise. Avant de manger du poulet, assurez-vous de le nettoyer de la peau. Ne vous mêlez pas de sucre, de beurre. Votre menu devrait contenir autant de produits que possible, notamment du potassium, du calcium et du magnésium. Attention à votre santé!

Spasmes des vaisseaux cérébraux

Vasospasme cérébral (syn.: Vasospasme cérébral, vasospasme cérébral) est une diminution soudaine et aiguë de la lumière des vaisseaux sanguins du cerveau, qui se développe à la suite de la contraction intense de leurs parois musculaires.

En conséquence, la quantité de sang qui circule dans le cerveau diminue fortement, jusqu’à l’arrêt complet de l’approvisionnement en sang. Une forte diminution de l'intensité du flux sanguin cérébral peut entraîner le développement d'un accident vasculaire cérébral et l'invalidité d'une personne.

C'est pourquoi il est important de comprendre ce que sont les spasmes des vaisseaux cérébraux, quels sont les symptômes et les médicaments utilisés pour le traiter.

Causes de vasospasme cérébral

L'apparition de l'angiospasme cérébral peut être causée par des maladies qui se manifestent par une augmentation du tonus de la paroi vasculaire et une obstruction du flux sanguin, telles que:

  • l'hypertension;
  • la migraine;
  • lésion athéroscléreuse des artères alimentant le cerveau;
  • les maladies de la glande thyroïde, les glandes surrénales;
  • tumeurs bénignes / malignes du système nerveux central;
  • vascularite et maladies systémiques du tissu conjonctif;
  • dystonie vasculaire végétative;
  • maladie rénale grave;
  • ostéochondrose de la colonne vertébrale (en particulier de la colonne cervicale);
  • troubles du rythme cardiaque, insuffisance cardiaque chronique, etc.

Ces personnes âgées souffrent le plus souvent, les personnes âgées, les personnes âgées, de sorte que le spasme des vaisseaux cérébraux a longtemps été considéré comme un problème «lié à l’âge».

À l'heure actuelle, l'angiospasme cérébral survient chez les personnes âgées de 30 ans, car le rythme moderne de la vie a considérablement modifié la routine et les habitudes quotidiennes d'une personne. Ces causes "domestiques" de spasmes des vaisseaux sanguins cérébraux peuvent être:

  • surmenage;
  • travail continu devant l'ordinateur, devant la télé;
  • manque chronique de sommeil;
  • stress, émotions positives ou négatives excessives;
  • tabagisme;
  • hypoxie (rester dans une pièce mal ventilée et bouchée);
  • l'utilisation de boissons alcoolisées (de petites doses d'alcool ont un effet vasodilatateur, mais lorsque vous prenez une quantité importante d'alcool, lorsqu'un syndrome de la gueule de bois apparaît, un angiospasme se produit);
  • la pression atmosphérique baisse.

Les symptômes du spasme des vaisseaux sanguins de la tête

L'angiospasme cérébral est caractérisé par l'apparition soudaine de symptômes dans le contexte du bien-être visible. Les symptômes les plus courants sont:

  • maux de tête - le symptôme le plus caractéristique - diffus ou limité à une région (cou, tempes, front, moitié de la tête), douleur prolongée ou paroxystique;
  • vertige, jusqu'à évanouissement;
  • douleur dans les yeux, assombrissement des yeux, apparition d'un voile devant les yeux, scintillement de diverses "mouches";
  • hum, acouphènes;
  • incohérence de la parole, incoordination, léthargie;
  • perte d'attention, mémoire défaillante;
  • nausée, vomissement;
  • une forte baisse de la performance, une faiblesse générale.

Diagnostic de l'angiospasme cérébral

Un spasme est un phénomène transitoire qui, après élimination, ne laisse aucune trace visible du chercheur. Confirmer la présence de spasme n'est possible que dans une situation où le diagnostic instrumental est effectué directement au moment de l'attaque.

À cet égard, les maladies organiques qui entraînent des spasmes persistants des vaisseaux cérébraux sont plus simples.

Si des symptômes indiquant un spasme des vaisseaux cérébraux vous ont amené chez un médecin, il vous demandera un examen et, lors de la confirmation du diagnostic, un traitement et des médicaments spéciaux. Méthodes de diagnostic de base:

Liste des médicaments pour la maladie

  • Dans les conditions du rythme de la vie moderne, les symptômes du vasospasme cérébral peuvent apparaître à tout âge, même chez les moins de 30 ans.
  • Les crises de céphalées douloureuses et non captivantes qui ne permettent pas de travailler ni de se reposer sont devenues un véritable fléau pour notre société.
  • Quiconque en a fait l'expérience au moins une fois veut savoir comment se débarrasser rapidement et efficacement d'un spasme de vaisseaux cérébraux. Mais il est important dans le temps d'influencer la cause de cet état et non sur ses manifestations.

Étiologie de l'état et des types de spasmes

Les causes des spasmes des vaisseaux cérébraux sont nombreuses. Les principales maladies pouvant mener au développement de cette maladie incluent:

  • hypertension artérielle d'origines diverses;
  • athérosclérose au stade de la calcification et de la lipomatose;
  • tumeurs malignes du tissu cérébral;
  • troubles endocriniens de diverses origines;
  • changements dystrophiques de la colonne cervicale;
  • situation stressante.

En outre, un certain nombre de facteurs peuvent à juste titre être qualifiés de provocateurs. Parmi eux, les premières places sont occupées par un niveau de stress accru et par un engouement excessif pour les mauvaises habitudes.

L'épuisement, en particulier les conditions de travail tendues, les horaires de travail irréguliers, l'abus de caféine, beaucoup de travail mental sédentaire provoquent souvent des maux de tête à la suite de spasmes vasculaires. Ce facteur comprend également les troubles du sommeil dus à une excitabilité accrue du système nerveux.

La consommation fréquente d'alcool et le tabagisme excessif augmentent considérablement le risque de développer une maladie cardiaque, à la suite de quoi les patients se plaignent d'un mal de tête grave. Si vous abandonnez les mauvaises habitudes, des symptômes similaires disparaissent en quelques semaines.

Resserrement de la lumière des artères

Le spasme vasculaire (angiospasme) est un rétrécissement pathologique transitoire de la lumière des artères, des vaisseaux et des capillaires, qui perturbe l'irrigation sanguine des organes et perturbe le métabolisme des tissus. En général, l'angiospasme est l'une des options possibles en cas de crise vasculaire aiguë (dystonie vasculaire).

Vasospasme: symptômes

Les symptômes du vasospasme dépendent principalement de son emplacement. Le plus souvent, l'angiospasme est localisé dans les vaisseaux des extrémités, en particulier des mains. Vasospasme à court terme se manifeste sous la forme de blanchiment et de refroidissement des doigts (syndrome de Raynaud). Dans le même temps, la douleur et la sensibilité tactile sont perturbées. La combinaison de ces symptômes en médecine s'appelle le «doigt mort».

Les mêmes signes sont observés en cas de spasme des artères principales - un symptôme de pâleur des jambes en albâtre se manifeste; un tel symptôme en médecine s'appelle la «jambe du commandant».

Fondamentalement, après le blanchiment, la peau devient bleue, puis il y a une rougeur. La pâleur est due à un écoulement de sang intense, le bleu est un signe de manque d'oxygène et une rougeur intense - la restauration de la circulation sanguine.

Ce phénomène peut durer vingt minutes, il y a rarement un parcours plus long.

L'angiospasme cérébral (vasospasme cérébral) s'accompagne d'une fatigue accrue et d'une diminution des performances. Cela réduit la tension artérielle, les maux de tête et les vertiges, ainsi que les acouphènes et les troubles de la mémoire.

On observe parfois des angiospasmes cérébraux chez les enfants alors que ceux-ci ne dorment pas bien, mangent mal et tremblent en rêve. Un diagnostic et un traitement retardés peuvent entraîner une surdité, une déficience mentale et une neuropathie peuvent se développer.

Le crapaud abdominal se manifeste par un spasme des vaisseaux sanguins dans les organes abdominaux (douleur persistante dans différentes parties de l'abdomen 20 minutes après avoir mangé, nausée, vomissements, ballonnements, chaise instable).

Souvent, il y a aussi un spasme des vaisseaux oculaires, dans lequel une personne, au début, a une sensation d'irritation dans les yeux et clignote rapidement. Les causes de spasme vasculaire de l'œil comprennent: le manque de sommeil, un éclairage insuffisant du lieu de travail, un long travail à l'ordinateur, etc.

Spasme des vaisseaux cardiaques

Le vasospasme coronarien se manifeste par une angine de poitrine qui s'accompagne d'une douleur paroxystique derrière le sternum, qui survient généralement au repos, en position couchée, pendant une nuit de sommeil. Ces symptômes sont associés à un étroit rétrécissement temporaire de la lumière des artères coronaires.

Les causes possibles du vasospasme cardiaque sont le stress, le tabagisme et une augmentation de l’activité plaquettaire. Mais les causes de la manifestation du spasme des vaisseaux cardiaques ne sont pas entièrement comprises.

Lors d'une crise, un électrocardiogramme révèle des anomalies caractéristiques, mais les artères coronaires ne sont généralement pas obstruées et il n'y a aucun signe de manque d'oxygène du myocarde. Selon certains experts, le vasospasme des vaisseaux cardiaques est associé à un dysfonctionnement des petits vaisseaux situés près des grandes artères cardiaques.

Comment enlever le spasme vasculaire

Suggérer correctement comment soulager le vasospasme, ne peut être un médecin après examen et identifier la cause. Fondamentalement, certains médicaments et méthodes traditionnelles aident à soulager rapidement la douleur et les spasmes. Par exemple, avec un spasme des organes abdominaux aide No-Shpa.

Lorsque les spasmes du cerveau et du cou, vous pouvez utiliser la perfusion de thym. Avec un spasme du coeur et une forte baisse de pression, le gingembre aidera. Mais il ne faut pas oublier que vous devez vous débarrasser des mauvaises habitudes, de l'alcool, du tabac, etc.

Il est important de se rappeler que le spasme vasculaire est une affection grave et qu'il est nécessaire de subir un examen complet pour en identifier la cause.

Vasospasme: traitement

Le traitement du vasospasme coïncide en partie avec le traitement des principales maladies accompagnées d’angiospasme. Dans tous les cas, fumer est exclu. Si l'angiospasme s'accompagne d'une pression accrue, des antihypertenseurs sont utilisés.

Lorsque l'angiospasme vasculaire périphérique, lorsque le syndrome de Rein apparaît, un blocage novocainique est prescrit. En cas de spasme oculaire, l'ophtalmologiste recommande des exercices spéciaux et des gouttes oculaires.

Le traitement médicamenteux est prescrit individuellement sur la base de la recherche et de l'identification de la cause.

Médicaments pour le spasme vasculaire

Des antispasmodiques sont prescrits pour soulager les spasmes. Ils sont divisés en groupes selon le sens de l'exposition: vasodilatateurs, bronchodilatateurs, etc. Les médicaments destinés à éliminer les spasmes des organes abdominaux sont divisés en myotropes (action sur les fibres musculaires) et neurotropes (action sur les éléments nerveux).

La papavérine est l'un des médicaments antispasmodiques les plus courants, qui est un moyen efficace d'éliminer divers types de spasmes. Ces médicaments comprennent le Dibazol, le Papazol (Dibazol + Papaverine). Le spasmolytique universel est No-Shpa.

Récemment, des préparations à base de plantes plus sûres ont été utilisées, par exemple, avisan (agissant sur les uretères), etc. Utilisez des antispasmodiques uniquement sur les conseils d'un médecin.

Comment prévenir une condition dangereuse?

Le rétrécissement soudain de la lumière entre les parois des vaisseaux sanguins dans le cerveau s'appelle le vasospasme cérébral. L'état s'accompagne d'une détérioration brutale de la santé et la crise vasculaire provoque de graves perturbations du système nerveux central, pouvant entraîner des affections très graves, notamment un accident vasculaire cérébral.

En connaître les causes ainsi que les symptômes et reconnaître que vous pouvez guérir la pathologie peut aider à prévenir une condition dangereuse.

Description de la pathologie

Un spasme des vaisseaux cérébraux est une pathologie extrêmement dangereuse pouvant entraîner un accident vasculaire cérébral si vous ne commencez pas son traitement pendant

Les vaisseaux sanguins se déplacent lorsque leurs parois commencent à se contracter et à se détendre. Si les parois sont réduites et que la relaxation ne se produit pas, il y a un vasospasme, ce qui rend le processus de circulation sanguine plus difficile et un certain cidre douloureux apparaît.

Signes caractéristiques de spasmes cérébraux:

  • Lorsqu'un spasme n'affecte que les petites artères situées à l'intérieur du tissu cérébral, les grandes artères ne subissent généralement pas de spasme.
  • Les changements pathologiques n'affectent pas l'ensemble du cerveau, mais seulement une (ou plusieurs) zones de l'hémisphère.
  • Une forte contraction des fibres musculaires dans la paroi vasculaire provoque un spasme.
  • La durée du spasme est une attaque à court terme qui survient soudainement (de quelques secondes à plusieurs heures).
  • L'intensité et la vitesse du flux sanguin diminuent, ce qui perturbe le fonctionnement des cellules nerveuses.
  • Le cerveau, qui régule l'activité de tous les systèmes et de tous les organes, est altéré. Pour fonctionner pleinement, le cerveau a besoin d'une nutrition constante, qui lui est fournie par le biais de vaisseaux qui pompent le sang.

Dans la version classique, un spasme des vaisseaux cérébraux ne détruit pas le tissu cérébral, mais provoque seulement une diminution de son activité.

Cependant, si les crises se produisent régulièrement ou parallèlement, il existe une autre pathologie cérébrale (athérosclérose, processus inflammatoires), les spasmes peuvent alors provoquer de graves troubles de la circulation sanguine.

En raison de ces caractéristiques, le spasme est considéré comme une maladie indépendante (forme primaire) et un symptôme d'autres pathologies (forme secondaire).

La principale forme de spasme est une violation de la régulation du tonus cérébral vasculaire. Dans ce cas, le spasme est la seule pathologie du cerveau, ce qui réduit la capacité du corps à maintenir la fonction contractile de la paroi de l’artère. Les médecins appellent cette affection une «crise vasculaire cérébrale».

La forme secondaire de spasme survient lorsque la maladie apparaît en raison d'autres pathologies développées dans le corps. Dans ce cas, la condition est liée non seulement à des défaillances du système végétatif, mais également aux perturbations qu’il a provoquées à la suite d’autres maladies.

À première vue, il est très difficile de savoir quelle forme d'angiospasme cérébral se produit. Dans tous les cas, la condition doit être considérée comme potentiellement dangereuse pour l'organisme et pour la vie, et son traitement ne peut être ignoré.

En cas de pathologie: causes et facteurs de risque

Les causes les plus courantes de cette pathologie sont la prédisposition génétique, le VSD et les lésions cérébrales.

La crise vasculaire cérébrale (forme primaire) survient principalement pour trois raisons:

Vasospasme

Dans ce cas, il s’agit d’un spasme des vaisseaux cérébraux - une pathologie qui, jusqu’à une date récente, s’est principalement manifestée chez les personnes âgées.

Pendant ce temps, en raison du surmenage, du manque de sommeil, du stress et d'autres facteurs pertinents pour la vie quotidienne de la plupart des gens, le vasospasme cérébral est diagnostiqué dans différents groupes d'âge.

Des maladies déjà existantes, par exemple l'ostéochondrose ou des troubles liés au lit vasculaire, peuvent également provoquer un spasme des vaisseaux sanguins.

La violation de l'apport sanguin et, par conséquent, la nutrition du cerveau, conduisent à des spasmes vasculaires. De plus, un anévrisme des vaisseaux cérébraux peut être indiqué parmi les causes.

Cependant, ce n'est pas toute la liste des raisons contre lesquelles ce trouble peut se développer, parmi lesquelles les options suivantes peuvent être identifiées:

  • dystonie vasculaire;
  • dommages aux structures fibreuses de l'artère;
  • dysfonctionnement du cœur, de la thyroïde ou des reins;
  • pathologies des structures des muscles vasculaires;
  • rigidité des parois artérielles;
  • hypertension artérielle;
  • une tumeur au cerveau.

Le vasospasme est accompagné des symptômes suivants:

  • des nausées;
  • douleur d'un côté du corps;
  • des vertiges;
  • fatigue accrue;
  • maux de tête (temples, arrière de la tête, du front ou de la tête entière; apparence - sur fond de changements des conditions météorologiques, en cas de stress);
  • les acouphènes;
  • "Echecs" en mémoire;
  • trouble de la parole;
  • changement de pression (son écart par rapport à la norme);
  • trouble d'orientation;
  • performance réduite

Le développement de cette affection peut indiquer une hémorragie intracrânienne. Ceci est accompagné par une personne consciente, une violation de la fonction de la parole (avant de parler à voix basse), une mauvaise réaction à tout type de question, une longue mastication de nourriture.

La maladie de Raynaud est un trouble paroxystique de la circulation sanguine artérielle des pieds et / ou des mains, apparaissant dans le contexte d’une exposition prolongée au stress, au froid et à d’autres facteurs. La maladie de Raynaud, dont les symptômes apparaissent le plus souvent chez les femmes, est principalement mise en évidence par la symétrie des lésions des extrémités.

Angiospasme

L'angiospasme est un rétrécissement des vaisseaux sanguins, des petites artères et des capillaires, entraînant une altération de la circulation sanguine et des échanges fluidiques entre les tissus. Tout d’abord, le cerveau, les yeux et les membres (souvent plus bas) sont touchés.

En bonne santé, les vaisseaux sanguins peuvent résister à toute activité physique d'une personne. Et fournissez un jet de sang stable à tous les membres et organes.

Mais en cas de spasme, le vaisseau se rétrécit, empêchant le sang de circuler correctement dans tout le corps. Avec le sang, l'oxygène pénètre dans les tissus. S'il n'est pas reçu, le cerveau commence à donner des signaux.

Manifesté sous forme de vertiges, de perte de conscience, de nausée et de haut-le-cœur.

Avant, la médecine considérait l'angiospasme comme une maladie caractéristique des personnes âgées. De nos jours, la présence de la maladie chez la jeune génération est de plus en plus enregistrée. Les mauvaises habitudes, les situations stressantes régulières, la névrose et la mauvaise écologie sont considérées comme les causes du rajeunissement de la maladie. Les maladies antérieures et l'hérédité apportent leur contribution.

Symptômes de l'angiospasme

Le premier signe est un mal de tête, qui s'accompagne de spasmes avec sensation de compression ou de compression du cerveau dans la région des tempes, des yeux, du cou et du front.

Les symptômes incluent également:

  • Acouphènes constants;
  • Inconfort dans la tête en toussant et en éternuant;
  • Des nausées;
  • Évanouissement;
  • Vomissements;
  • Fort assombrissement des yeux;
  • "Mouches" dans les yeux;
  • Désorientation;
  • Irradiation de la douleur dans le cou et les yeux;
  • Problèmes de mémorisation et d'assimilation de l'information;
  • Faible performance;
  • Transpiration abondante;
  • Fortement fatigue.

Raisons

L'angiospasme se développe sur le fond des maladies. À savoir:

  • Athérosclérose Les parois des vaisseaux sanguins ont une bonne élasticité, ce qui leur permet de s’étirer et de se dilater tranquillement. Dans le cas de l'athérosclérose, des plaques de cholestérol et des accumulations de sel se forment sur les parois des vaisseaux, ce qui nuit à leur capacité de modification.
  • Ostéochondrose de la colonne cervicale. Hernie - saillie des disques vertébraux, qui, à leur tour, exercent une pression sur les vaisseaux, empêchant la circulation naturelle du sang;
  • Insuffisance rénale;
  • Maladies du système endocrinien et dysfonctionnements dans le contexte de changements hormonaux;
  • Fort stress et surmenage;
  • Accident vasculaire cérébral - un trouble circulatoire aigu dans le cerveau;
  • Maladies cardiovasculaires;
  • Lésion cérébrale sévère. Par exemple, avec un coup fort;
  • Lésion cérébrale traumatique;
  • Violations de la glande thyroïde;
  • Le diabète sucré;
  • Tumeurs cérébrales;
  • Hémorragie dans le cerveau.

Classification d'état

L'angiospasme, mieux connu sous le nom de spasme vasculaire, est un rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins à la suite d'une contraction prolongée et excessive de leurs parois.

Le spasme ne dure pas longtemps - en règle générale, une attaque spasmodique dure jusqu'à 20 minutes et ne provoque pas d'inquiétude au début. Malgré cela, un spasme des vaisseaux sanguins peut avoir des conséquences graves.

Dans cet article, nous examinerons les causes, les symptômes et les méthodes de traitement de l'angiospasme qui se produit dans les membres inférieurs.

Mécanisme et causes de la pathologie

La réaction spasmodique s'explique principalement par les processus biochimiques du corps. Avec la rupture du transport des ions calcium, sodium et potassium, il se produit une contraction fréquente des muscles lisses, ainsi que des spasmes des parois vasculaires, de sorte que le tonus musculaire reste élevé.

En règle générale, l'angiospasme est localisé et ne survient que dans la zone des lésions - processus inflammatoires, anévrismes, caillots sanguins, sans affecter le flux sanguin total.

En raison du rétrécissement de la lumière des vaisseaux, le tissu dans la zone d'apparition de l'angiospasme ne reçoit pas suffisamment d'oxygène et de nutriments transportés par le sang.

Si un tel phénomène devient permanent, une ischémie peut survenir.

Spasme physiologique

Le spasme peut être de nature physiologique - c'est l'un des types de réaction protectrice du corps.

Ainsi, une réaction physiologique similaire peut survenir à la suite de blessures ou de blessures (même avec des lésions mineures des tissus des bras et des jambes).

Une réaction similaire se produit lorsqu'une forte hypothermie survient, dans laquelle le spasme remplit une fonction protectrice - économise de la chaleur pour assurer la circulation sanguine dans d'autres organes plus importants.

Spasme pathologique

Le spasme pathologique survient lors d'une réaction massive à un irritant spécifique. Par exemple, lorsque les pieds ou les mains sont trop refroidis, la chaleur provoque une expansion suffisamment rapide des parois vasculaires, mais dans le cas d'une pathologie, un fort blanchissement de la surface de la peau apparaît.

L'angiospasme est le premier signal indiquant un dysfonctionnement du système cardiovasculaire. Souvent, ce phénomène est ignoré car il ne cause pas beaucoup d’inconfort et ne dure pas longtemps. Mais avec le temps, les crampes peuvent avoir un certain nombre de conséquences négatives:

  • Les spasmes fréquents entraînent une augmentation du gonflement des tissus;
  • Les parois des vaisseaux sanguins sont affaiblies, ce qui conduit finalement à une altération de la circulation sanguine;
  • L'ischémie se développe progressivement, ce qui peut entraîner une perte de santé de l'organe endommagé, ainsi que des modifications nécrotiques.

Le plus souvent, il y a un spasme des vaisseaux des membres inférieurs. Cela peut être dû à un rétrécissement du canal de la périphérie vasculaire et à un spasme des gros vaisseaux. Dans des cas plus rares, des spasmes cérébraux ou coronaires peuvent apparaître.

Pourquoi un vasospasme apparaît-il?

Pour le moment, le mécanisme d'apparition de la pathologie n'est pas complètement compris et l'apparition de réactions spasmodiques dans différentes parties du corps a une excellente origine. Malgré cela, les facteurs suivants influencent le développement de l'angiospasme:

Traitement de la maladie

Un rythme de vie intense, des situations de stress fréquentes, le tabagisme et l'alcoolisme sont les causes les plus courantes de vasospasme cérébral.

Auparavant, une telle pathologie était le plus souvent diagnostiquée chez les hommes âgés, et aujourd'hui, les personnes de tout sexe et de tout âge peuvent en être atteintes. Cette condition est associée à une diminution de l'apport sanguin au cerveau et peut entraîner un accident vasculaire cérébral.

Par conséquent, il est important non seulement de savoir comment cela se manifeste, mais également de savoir comment éliminer le spasme des vaisseaux cérébraux?

Pourquoi un spasme des vaisseaux sanguins?

Pour le fonctionnement normal du cerveau, il a besoin de nourriture, fournie par une circulation sanguine continue. Pour ce faire, il existe de nombreux capillaires dans le tissu cérébral. En raison de facteurs négatifs affectant le corps, le flux sanguin peut être perturbé en raison de la contraction prolongée des tissus ou des spasmes des parois vasculaires.

Un spasme des vaisseaux sanguins ou, comme on l'appelle aussi, un angiospasme est un rétrécissement temporaire de sa lumière, qui a un caractère transitoire. La cause de cette affection est une contraction réflexe du tissu musculaire de la paroi vasculaire.

Les capillaires ou les petites artères sont sensibles à l'angiospasme. En conséquence, le flux sanguin est limité ou complètement arrêté.

La privation d'oxygène des cellules cérébrales entraîne diverses perturbations dans le fonctionnement du système nerveux humain.

Un trouble plus lourd est considéré comme un vasospasme. Cette condition est une nature pathologique constante. Contrairement à l'angiospasme, avec vasospasme, les symptômes apparaissent progressivement et ne peuvent pas disparaître d'eux-mêmes.

En raison de spasmes incessants, il y a une pénurie de sang dans les structures cérébrales. Les symptômes de vasospasme cérébral dans ce cas sont observés pendant plusieurs jours.

La douleur résulte de la rupture de l'anévrisme.

Les causes de cette affection sont nombreuses mais consistent le plus souvent en:

  • Surmenage Un travail long et monotone, qui nécessite une concentration accrue, conduit souvent à des spasmes.
  • Stress, fatigue physique ou psychologique.
  • Manque d'oxygène. Si vous restez longtemps dans une pièce mal ventilée, une violation de la circulation sanguine dans les tissus cérébraux peut survenir.
  • Dystonie végétative. L'angiospasme peut également être un signe de cette maladie.
  • Le tabagisme Même des doses minimales de nicotine entraînent un spasme cérébral à court terme. Si le nombre de cigarettes fumées au cours de la journée dépasse 10, le risque de développer un spasme de longue durée augmente.
  • Consommation fréquente d'alcool et de drogues.
  • Utilisation excessive de boissons contenant de la caféine.
  • Ostéochondrose. Cette maladie se caractérise par un changement d'épaisseur du cartilage des vertèbres cervicales. Cela peut entraîner un pincement des vaisseaux sanguins et, par conséquent, une carence en oxygène et en nutriments entrant dans le cerveau.
  • La présence de tumeurs et d'autres tumeurs dans le cerveau.
  • Blessures à la tête
  • Maladies neurogènes, parmi lesquelles diverses névroses.
  • Maladie rénale.
  • La présence d'un excès de poids.

L'obésité contribue au développement des plaques artérielles. L'excès de poids affecte non seulement les vaisseaux, mais également les organes du corps humain

  • Maladies de la glande thyroïde.
  • Le diabète.
  • Prédisposition génétique.
  • La vieillesse Au fil du temps, l’élasticité des parois vasculaires diminue, de sorte que lors de la compression, elles ne peuvent plus revenir à leur position initiale.

Le rétrécissement de la lumière entre les parois des vaisseaux sanguins

Le spasme des vaisseaux cérébraux est une maladie caractérisée par un rétrécissement de la lumière entre les parois des vaisseaux sanguins. Si auparavant, seules les personnes âgées souffraient de cette maladie, en raison du rythme de vie intensif, elle se produisait également chez les personnes relativement jeunes.

Chez les hommes, la maladie est diagnostiquée plus souvent. Un spasme résulte d'une malnutrition dans le cerveau et peut provoquer un accident vasculaire cérébral. Pour prévenir une maladie, il est nécessaire de connaître les causes de sa survenue. Une connaissance des symptômes de la maladie aidera à temps à consulter un médecin.

Que se passe-t-il lorsqu'un spasme des vaisseaux sanguins de la tête

Vasospasme - rétrécissement soudain de la lumière des vaisseaux sanguins dans le cerveau. Lorsque cela se produit, la santé du patient se détériore rarement. En raison du manque d'oxygène dans les cellules cérébrales, divers troubles du système nerveux central se développent. Les spasmes vasculaires à la tête sont une condition dangereuse pouvant causer le développement de maladies graves.

La survenue de spasmes est associée non seulement à des problèmes de cerveau, mais également à ceux de la colonne cervicale. Après tout, les artères alimentant le cerveau en sang le traversent. Un travail ardu prolongé affecte la qualité de l'apport sanguin au cerveau, ce qui peut entraîner une détérioration de l'état général des vaisseaux.

Le cerveau est l'organe qui régule le travail de tous les processus et systèmes du corps. Pour remplir correctement ses fonctions, il a besoin d'une bonne nutrition, qui est réalisée au moyen de vaisseaux sanguins.

Le mouvement du sang dans les vaisseaux se produit avec la réduction et la relaxation de leurs parois. Le spasme du vaisseau consiste à réduire ses parois, après quoi il ne devrait plus y avoir de relaxation. En conséquence, la circulation sanguine est entravée et un syndrome douloureux caractéristique apparaît également.