Symptômes, traitement et premiers secours pour les arythmies cardiaques

Premiers secours: arythmie cardiaque, symptômes, traitement. De telles questions attirent souvent non seulement les malades, mais aussi leurs proches. L'arythmie cardiaque est une fréquence et un rythme cardiaque anormaux. Le muscle cardiaque assure la circulation du sang dans les vaisseaux, grâce auquel tous les organes du corps humain sont alimentés en nourriture et en oxygène. Le processus de circulation sanguine est dû aux impulsions électriques qui se produisent dans les ventricules cardiaques lors de la fermeture et de l’ouverture des cavités cardiaques. Au repos, le nombre de battements de coeur (pouls) d’une personne peut aller de 60 à 80 battements par minute. Pendant le sommeil, l'activité cardiaque diminue et au cours de l'exercice, au contraire, elle augmente. Dans l'oreillette droite se trouve le nœud sinusal, qui est un conducteur de signaux électriques. Si un dysfonctionnement survient dans un système établi du muscle cardiaque, une arythmie survient.

L'arythmie peut être considérée comme une maladie distincte et indépendante ou comme un symptôme d'une maladie. Les causes de l'arythmie peuvent être:

  • épuisement nerveux, stress;
  • surmenage physique;
  • l'hypertension;
  • abus d'alcool;
  • perturbation endocrinienne;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • blessure à la tête;
  • maladies des glandes surrénales;
  • mode de vie sédentaire.
  1. 1. L'arythmie sinusale est exprimée par des intervalles de battement de coeur inégaux. Les réductions inégales associées au système respiratoire sont considérées comme la norme et se retrouvent souvent chez les jeunes. Mais parfois, une violation peut être due à un manque de magnésium, de potassium et de calcium. Les modifications de la composition électrolytique du sang ne permettent pas au muscle cardiaque de se détendre et de fonctionner pleinement. Dans certains cas, l'arythmie sinusale est associée à une maladie du foie, une pression artérielle élevée et un manque d'oxygène.
  2. 2. Extrasystoles - une violation du rythme cardiaque, dans ce cas, une contraction extraordinaire du cœur ou de ses chambres individuelles est observée. Il y a une forte poussée, une insuffisance cardiaque et un manque d'air. Des extrasystoles sont présentes dans les cardiopathies rhumatismales, les infarctus du myocarde, les insuffisances cardiaques chroniques, les maladies coronariennes.
  3. 3. La fibrillation auriculaire (fibrillation auriculaire) est caractérisée par une contraction fréquente et chaotique des oreillettes. Il y a une sensation désagréable dans le coeur et un essoufflement. La fibrillation auriculaire est observée dans les cardiopathies ischémiques, les cardiopathies mitrales, l’état contribue à la formation de caillots sanguins.
  4. 4. La bradycardie sinusale est caractérisée par un nombre réduit de battements de cœur, inférieurs à 60 battements par minute. Chez les personnes formées, la contraction du cœur peut atteindre jusqu'à 40-59 battements par minute. Chez une personne moyenne, un tel pouls est le symptôme d'une maladie: infarctus du myocarde, augmentation de la pression intracrânienne; hypothyroïdie - manque d'hormones thyroïdiennes; grippe, hépatite; intoxication chimique.
  5. 5. Tachycardie sinusale - maladie dans laquelle le nombre de battements cardiaques dépasse 100 battements par minute. La condition est associée à la fréquence de la respiration, le pouls s'accélère lors de l'expiration. La tachycardie sinusale peut être physiologique, par exemple chez les jeunes, les athlètes, les personnes atteintes de dystonie neurocirculaire et survient en réponse à l’exercice, au stress. Cette forme irrégulière de tachycardie ne nécessite aucun traitement. Les formes pathologiques de la tachycardie sinusale provoquent: une insuffisance circulatoire aiguë; dysfonctionnement thyroïdien; l'hypoxie; médicaments adrénergiques; l'hypovolémie; hypotension artérielle; diminution du volume sanguin circulant.
  6. 6. La tachycardie paroxystique se traduit par des crises cardiaques à une fréquence de 140 à 200 battements par minute. Cette forme de tachycardie est divisée en: formes auriculaire, auriculo-ventriculaire et ventriculaire. Causes: infarctus du myocarde; maladie cardiaque; cardiomyopathie; cardiopathie ischémique.
  7. 7. Bloc cardiaque - débit imputable à une impulsion électrique dans une section distincte du système conducteur. La condition est associée à tout dommage au muscle cardiaque. En fonction du développement et de la force du blocus, les éléments suivants sont séparés: blocus du premier degré - passage retardé des impulsions; blocus du deuxième degré - passage partiel et incomplet des impulsions; blocus du troisième degré - absence totale d'impulsions; le blocus peut être présent en permanence ou se produire à certains moments. Symptômes de l'arythmie: faiblesse, vertiges; anxiété; décoloration, battement du cœur; essoufflement, respiration intermittente; douleur pressante à la poitrine; assombrissement des yeux; fatigue

Premiers secours pour l'arythmie cardiaque: un algorithme d'action

Les premiers soins pour les arythmies cardiaques impliquent la mise en œuvre de nombreuses actions importantes. Dans ce cas, vous devez normaliser le rythme cardiaque du patient dès que possible, car c’est de là que dépendra en grande partie le déroulement de la crise et le bien-être général de la personne.

Souviens toi! Une arythmie cardiaque peut survenir spontanément chez toute personne, même s’il ne s’était jamais déjà plaint de problèmes de myocarde. C'est pourquoi il est important de savoir comment soulager une attaque à domicile sans nuire au patient.

Raisons

Les troubles du rythme cardiaque peuvent être causés par les causes courantes suivantes:

  1. Stress sévère ou tension nerveuse. C’est l’un des facteurs les plus fréquents mais aussi les plus dangereux pouvant provoquer une perturbation critique du travail du myocarde.
  2. Fatigue chronique ou épuisement physique. Dans un tel état, tôt ou tard, la personne commencera à «passer» les systèmes du corps, ce qui peut se manifester non seulement dans les arythmies, mais aussi dans les troubles hormonaux, les troubles endocriniens, etc.
  3. L'effet de certaines maladies cardiaques. Les crises cardiaques et les maladies cardiaques, dans lesquelles la fonction du myocarde est gravement altérée, sont particulièrement dangereuses. De plus, des palpitations cardiaques peuvent survenir avec une bradycardie, des arythmies, des tachycardies et d'autres maladies non traitées.
  4. Hypertension et sauts fréquents de la pression artérielle.

De plus, les mauvaises habitudes d’une personne (fumer, boire) jouent un rôle important dans le développement de l’arythmie. En outre, le travail du myocarde est compromis par une alimentation mal équilibrée, au cours de laquelle le corps ne reçoit pas un nombre suffisant d'oligo-éléments utiles.

Symptômes d'une attaque

Les signes d'un trouble du rythme cardiaque sont dans la plupart des cas les mêmes. L'attaque peut être déterminée par les symptômes suivants:

  • essoufflement;
  • membres tremblants;
  • des vertiges;
  • plus de 90 battements par minute ou moins de 60 à basse pression (au repos);
  • l'apparition de douleurs dans le cœur;
  • ressentir un rythme cardiaque lent ou une augmentation de celui-ci;
  • nausée

Ces signes peuvent être montrés séparément ou sont observés chez le patient tous ensemble. Si cette condition dure plus d'une heure, vous devez appeler une ambulance.

C'est important! Si le temps n'arrête pas l'attaque et ne demande pas l'aide d'un médecin, la personne peut développer des complications dangereuses sous forme d'insuffisance cardiaque. C'est pourquoi il est impossible de quitter un tel état sans attention ni traitement.

Principes de premiers secours

Avant l'arrivée des médecins, les premiers secours pour l'arythmie incluent l'algorithme d'actions suivant:

  1. Fournir à une personne une paix complète, en éliminant les efforts physiques. Il est conseillé de poser ou de poser le patient sur une surface plane.
  2. Si le cœur ne fonctionne pas correctement, les vomissements provoqués aideront à normaliser sa fonction.
  3. Fournissez de l'air frais au patient en ouvrant la fenêtre.
  4. Desserrer la sangle sur le pantalon et faciliter le flux d'air vers la gorge.
  5. Demandez à la personne de faire un exercice de respiration. Cela aidera à normaliser le pouls.
  6. En parallèle avec la gymnastique respiratoire, appuyez sur les paupières du patient pendant dix secondes. Cela aidera à le calmer.

Souviens toi! En raison du manque d'air, le patient peut développer une attaque de panique. C'est pourquoi il est nécessaire de le calmer et de dire que ces symptômes sont temporaires. Avec la normalisation de l'état du rythme cardiaque est normalisé.

Aide pour les arythmies ventriculaires

Dans le cas où un rythme cardiaque anormal serait causé par un travail anormal des ventricules, le symptôme principal sera une diminution du pouls. Dans un tel état, le pouls sera à peine perceptible.

Les premiers secours pour rétablir le rythme cardiaque impliquent les actions suivantes:

  1. Mettez un homme et jetez sa tête en arrière. Cela aidera à améliorer la respiration.
  2. Défaire les vêtements et la ceinture.
  3. Suivez le pouls et appelez une ambulance.

Si, au bout de dix minutes, l'attaque ne disparaît pas (la personne peut s'évanouir), le patient devra subir un massage cardiaque et une respiration artificielle. Pour ce faire, le patient est placé sur une surface plane. La personne chargée de l'aide s'assied à gauche. Il sera donc pratique pour lui de pratiquer la respiration artificielle.

D'autres mesures d'urgence pour les femmes et les hommes ne peuvent être fournies que par un spécialiste, car la poursuite du traitement implique l'introduction d'un certain nombre de médicaments.

Aide à la fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire s'accompagne dans la plupart des cas d'une accélération critique de la fréquence cardiaque. Dans cette condition, les premiers soins suivants doivent être donnés:

  • assurer à une personne une paix totale en éliminant les causes de l'attaque;
  • donner au patient un léger médicament apaisant;
  • quand vous avez le souffle court, vous devriez mettre la personne à l'intérieur, essayez de la calmer;
  • dans un état critique sans rythme cardiaque, une réanimation cardiopulmonaire doit être effectuée;
  • Appelle un docteur.

C'est important! Des premiers soins appropriés peuvent non seulement corriger l’arythmie du coeur, mais aussi sauver la vie d’une personne.

Traitement médicamenteux

Les médicaments suivants peuvent être utilisés pour soulager une attaque et traiter plus avant l'arythmie:

Souviens toi! Prendre des médicaments n'est possible qu'avec l'autorisation d'un médecin. Une mauvaise sélection du médicament ou de son dosage ne peut qu'aggraver l'état du patient. Un médecin peut seulement prescrire un médicament spécifique pour chaque patient individuellement, en fonction de son diagnostic et de son état.

Quand une hospitalisation est nécessaire

Lorsque le médecin arrive, le patient doit se rappeler les causes présumées de l’attaque. Au cas où une arythmie ne se développerait pas pour la première fois, les médecins devraient être informés du traitement antérieur. Cela aidera le médecin à déterminer les médicaments utilisés par le patient et à choisir le bon traitement.

Si la fourniture de premiers secours d'urgence ne conduit pas à une dynamique positive du bien-être du patient, il doit être hospitalisé. Dans cet état, il n’est pas nécessaire de refuser un traitement en hospitalisation, car à la maison, il n’est pas toujours possible pour une personne de recevoir des soins médicaux complets.

Les principaux symptômes nécessitant une hospitalisation sont:

  • perte de conscience;
  • pâleur et faiblesse grave;
  • absence d'amélioration de l'état de la personne après les premiers soins d'urgence;
  • diminution de la pression artérielle ou, au contraire, sa forte augmentation,
  • la nécessité d'un traitement chirurgical ou d'un diagnostic approfondi du patient.

Le traitement dépend du diagnostic du patient. Dans ce cas, il est important de se rappeler que plus le traitement est commencé tôt, plus le risque de complications est faible. Si une personne commence immédiatement à prendre des médicaments, son état est complètement normalisé.

Mesures préventives

Les crises d'arythmie donnent beaucoup de problèmes et d'inquiétudes à une personne. Pour réduire le risque de développer une telle condition, les recommandations suivantes doivent être ajoutées:

  1. Arrêtez de fumer et de boire de l'alcool.
  2. Minimiser le stress, les soucis.
  3. Suivez un régime. Le menu doit être enrichi de produits bien affichés sur le travail du cœur (citrouille, abricots secs, noix).
  4. Entraînez-vous à marcher au grand air et pratiquez des sports légers (natation, gymnaste).
  5. Observez le mode optimal de repos et de travail.
  6. Maintenir votre poids est normal.
  7. Traiter en temps opportun les maladies du myocarde.
  8. Surveillez les niveaux de cholestérol et de sucre dans le sang, car ces indicateurs peuvent causer des dommages au cœur.

Les mesures de premiers soins pour les arythmies cardiaques ne sont pas très compliquées. Le principal est que, dans cet état, vous ne soyez pas dérouté, mais agissez strictement selon les instructions. Avec une assistance rapide au patient ne menace pas de complications dangereuses.

Symptômes et premiers secours pour les arythmies cardiaques

Une personne ordinaire qui ne connaît pas le concept d'arythmie, ses symptômes, les particularités des premiers secours et du traitement, est souvent prise au dépourvu par une violation flagrante de la fréquence des contractions du muscle cardiaque, de l'apparition d'une gêne ou d'une douleur localisée à la poitrine. Bien sûr, dans de tels cas, un besoin urgent de consulter un médecin pour un soutien médical d'urgence. Cependant, un dicton populaire, qui a été opéré par les habitants de la Rome antique, dit: Celui qui est averti n'est plus sans armes. Par conséquent, les informations sur la manière de supprimer une arythmie à la maison ne seront certainement pas superflues.

L'arythmie cardiaque: qu'est-ce que c'est?

Normalement, le nombre de battements par minute du cœur d’une personne en bonne santé varie entre 60 et 90 battements. Les athlètes et les personnes âgées ont généralement un pouls rare, les enfants et les adolescents étant plus fréquents. La bradycardie est diagnostiquée dans les cas où la pulsation est inférieure à 60 battements par minute. Sous tachycardie, comprenez le rythme cardiaque de 100 battements et plus. La variété paroxystique se caractérise par un début d’attaque net et une fréquence cardiaque élevée de plus de 145 battements par minute. Pour établir la forme exacte de la pathologie, il est nécessaire de réaliser un ECG et de passer une série d'analyses supplémentaires.

La tachycardie est le plus souvent provoquée par:

  • maladie ischémique;
  • facteurs héréditaires;
  • dystrophie et autres anomalies du myocarde;
  • malformations cardiaques;
  • cardiomyopathie;
  • athérosclérose;
  • crise cardiaque.

Les violations de la fréquence des contractions du muscle cardiaque sont souvent dues à une intervention chirurgicale, à la consommation incontrôlée de produits pharmaceutiques, à des anomalies des systèmes endocrinien et nerveux, à un déséquilibre hormonal, à l'obésité et à diverses maladies des organes internes. Les personnes à haut risque sont régulièrement exposées à un stress physique ou mental, à l'abus d'alcool et de boissons à forte teneur en caféine.

Types d'arythmie, leurs symptômes et leurs signes

Les violations les plus courantes du fonctionnement automatique du nœud sinusal sont les suivantes:

  1. L'arythmie de type sinusale, qui est une insuffisance de la fréquence cardiaque et qui est principalement diagnostiquée chez les patients plus jeunes.
  2. Bradycardie Caractérisé en ralentissant le rythme du myocarde.
  3. Tachycardie (sinus), caractérisée par un rythme cardiaque rapide à partir de 100 battements par minute et plus. L'échec survient le plus souvent en raison d'une excitation émotionnelle ou d'un effort physique accru. Elle peut être déclenchée par une VSD, une anémie, une insuffisance cardiaque, une myocardite ou une thyréotoxicose.
  4. Dans le cas d'asystole auriculaire, le fonctionnement du nœud sinusal est presque complètement supprimé.

Avec la fibrillation auriculaire, considérée comme l’une des plus dangereuses, la fréquence cardiaque est irrégulière et la fréquence des battements varie de 110 à 160 battements par minute. Le scintillement se manifeste par une forme paroxystique ou prolongée, alors que le patient peut ne pas ressentir de gêne grave ou ne ressentir qu'une augmentation du rythme cardiaque. Des problèmes similaires accompagnent souvent une maladie ischémique, une thyréotoxicose ou des anomalies mitrales.

Les extrasystoles sont caractérisées par des contractions prématurées du muscle cardiaque, qui surviennent généralement chez les personnes qui ne se plaignent pas de leur propre santé. Dans de tels cas, la pathologie extrasystolique ne nécessite aucune mesure thérapeutique. Cependant, s'il est observé plus souvent plusieurs fois dans la minute, accompagné de vertiges, d'une perte de coordination et d'autres symptômes négatifs, vous devez contacter un cardiologue qualifié.

Un groupe séparé comprend les troubles d'origine neurogène. Dans de tels cas, le fonctionnement normal du cœur est entravé par le système nerveux agissant sur le muscle cardiaque dans un ordre divers: le nerf parasympathique (errant) dans un état de tonus accru a pour effet de ralentir le rythme et une augmentation du tonus du système nerveux sympathique conduit à des palpitations cardiaques. La raison de cet échec peut être un enthousiasme excessif pour les aliments gras et frits, l'alcool, ainsi que la consommation régulière de caféine, le tabagisme et un mode de vie sédentaire.

Il existe de nombreux types d’arythmies causées par diverses causes et présentant un certain nombre de caractéristiques distinctives. Les symptômes les plus courants sont:

  1. La tachycardie sinusale est caractérisée par une fréquence cardiaque rapide supérieure à 95-100 battements par minute. Chez la plupart des patients, il existe: une léthargie générale, l'apparition d'une dyspnée, une augmentation de la fréquence cardiaque et une condition «brisée».
  2. La tachycardie paroxystique se distingue par le bon rythme avec battement de coeur rapide de 130 battements par minute. Accompagné de mictions fréquentes, de douleurs à la poitrine, de transpiration accrue et d'évanouissements.
  3. La fibrillation auriculaire est diagnostiquée par un rythme cardiaque irrégulier et un taux de contraction de plus de 150 battements par minute. Il est considéré comme un signe de problèmes graves du système cardiovasculaire et peut être déclenché par divers défauts.
  4. En cas de blocus ou de flottement de divers départements, il y a une expansion des élèves et un arrêt temporaire de la respiration.

Outre les symptômes décrits ci-dessus, une crise d'arythmie s'accompagne le plus souvent d'une faiblesse générale et d'un syndrome de douleur oppressante située du côté gauche de la poitrine et qui «cède» au cou, à la mâchoire ou au bras. Les patients se plaignent souvent d'une anxiété accrue, allant parfois jusqu'à la panique. De nombreuses personnes ne ressentent pas l’attaque et l’échec du rythme ne se fait sentir qu’après la visite au cabinet du médecin et son examen diagnostique.

Si certains des symptômes de l'arythmie cardiaque ne posent pas de risque grave pour la santé et peuvent éventuellement disparaître d'eux-mêmes, alors d'autres ne font qu'aggraver la maladie qui les a causés et conduire à son développement rapide.

La myocardite est souvent un précurseur de la fibrillation auriculaire et des extrasystoles récurrentes peuvent conduire à un diagnostic d'insuffisance coronaire.

Premiers soins pour les arythmies à la maison: que faire?

Si l'attaque s'est produite pour la première fois, vous devez appeler une ambulance dès que possible car il est très difficile d'identifier vous-même un type d'arythmie. Aider à la maison en attendant un ambulancier implique les actions suivantes:

  1. Les premiers secours commencent par aérer la pièce. En cas de dyspnée, il est préférable de placer le patient en position semi-assise, de déboutonner les boutons de sa chemise ou de retirer les éléments du vêtement qui empêchent une respiration normale.
  2. Il est nécessaire de mesurer le pouls et la pression artérielle.
  3. Dans certains cas, un changement de position (passer de la position couchée à la position assise et vice versa) peut empêcher une attaque imminente.
  4. En prévision de l’équipe médicale d’urgence, il est possible d’utiliser les méthodes de thérapie manuelle comme étant les plus sûres. Toutes les quelques secondes, vous devez exercer une légère pression sur les paupières. En outre, le patient constitue un soutien émotionnel extrêmement important et la création d’une atmosphère de détente confortable.

Que faire avec les arythmies cardiaques? Prendre des médicaments avec des effets anti-arythmiques sans l'autorisation d'un médecin n'est pas recommandé. Dans les cas extrêmes, il est permis de boire une pilule "Valocordin" ("Corvalol") ou un autre sédatif, prescrit par un cardiologue. Les soins d'urgence pour la fibrillation auriculaire seront beaucoup plus efficaces si vous fournissez au médecin ces informations:

  1. Les données de mesure sur le pouls et le niveau de pression artérielle (en mm Hg) doivent être enregistrées quotidiennement dans un cahier séparé.
  2. Facteurs précédant le début d'une attaque (situations stressantes, consommation d'alcool, sevrage d'une drogue en particulier).
  3. Plaintes du patient avant et pendant l'attaque, en particulier après le rétablissement du rythme cardiaque.

Dans le cas d'un pouls fortement réduit, la tête du patient est projetée en arrière pour faciliter le flux d'oxygène. L'évanouissement nécessite une respiration artificielle ou un massage de la poitrine, qui devrait être pratiqué par une personne ayant une certaine formation. Cette technique est souvent utile: le visage du patient est placé sous un jet d’eau froide ou descendu dans un réservoir. Ainsi, vous pouvez obtenir une diminution réflexe de la fréquence des contractions du muscle cardiaque, ce qui vous permet d'arrêter l'attaque. En cas de bradycardie, il est conseillé au patient de se coucher afin que ses jambes soient au-dessus du niveau de la tête.

Si les premiers soins préhospitaliers pour les arythmies ne donnent pas de résultats positifs, il faut provoquer le réflexe nauséeux, irritant la région du larynx par les doigts. Grâce à cette stimulation, il est possible de stabiliser le rythme cardiaque même en l'absence de vomissements. En cas d’essoufflement ou de gonflement accompagnant souvent la fibrillation auriculaire, il est utile d’aider le patient à s’asseoir. Dans les situations critiques, lorsque la respiration ou le rythme cardiaque cesse, une réanimation cardiaque pulmonaire d'urgence est effectuée. Pour certains types d’arythmie, le traitement suivant est suggéré:

  1. Pour les extrasystoles, les préparations à base de potassium, les sédatifs et les médicaments contenant de l'atropine toxique sont principalement utilisés. Si les crises deviennent plus fréquentes - le patient doit être hospitalisé avec une injection intraveineuse de "lidocaïne" et un traitement intensif de la maladie qui a provoqué l'apparition d'arythmies.
  2. Dans le cas de la bradycardie sinusale, ils ont généralement recours à des vasodilatateurs tels qu'Actovegin et à la Zufilline. Avec des complications, le patient peut avoir besoin d'un stimulateur cardiaque.
  3. La tachycardie paroxystique nécessite un massage des globes oculaires, des vomissements artificiels et une pression sur l'abdomen. Si ces méthodes n'ont pas l'effet souhaité, le patient peut nécessiter une hospitalisation urgente.

Lorsque l’exacerbation de la fibrillation auriculaire abaisse le rythme ventriculaire, pour lequel on a eu recours à la thérapie par impulsions électriques, "Quinidine", "Digoxine", ainsi que des médicaments du groupe des anticoagulants (l’un des représentants les plus efficaces est le "Coumadin"). En cas d'asystolie, de flutter auriculaire et de ventricules, un massage cardiaque d'urgence, l'utilisation de chlorure de calcium, une injection de lidocaïne, une stimulation cardiaque temporaire ou une intervention chirurgicale sont souvent nécessaires.

Certains médicaments pour les arythmies, notamment les coagulants et d’autres médicaments puissants, entraînent un certain nombre d’effets secondaires graves, notamment l’apparition d’un saignement interne. Par conséquent, ils doivent être prescrits exclusivement par le médecin traitant, en fonction des résultats des analyses biochimiques, des examens par ultrasons et des caractéristiques individuelles du patient.

Recettes de médecine traditionnelle

Comment supprimer l'arythmie à la maison? Les recettes de médecine traditionnelle suivantes vous seront utiles, car elles vous permettront de vous débarrasser rapidement des symptômes désagréables, de stabiliser votre rythme cardiaque et d'augmenter le niveau de vos défenses naturelles:

  1. Le jus de radis, de carottes et de betteraves fraîchement pressé, mélangé dans des proportions égales, est pris quotidiennement dans la première moitié de la journée. L'utilisation régulière de cet outil améliore considérablement l'état général dans tous les types d'arythmie.
  2. L'écorce de citron avec les figues peut réduire l'intensité du rythme cardiaque.
  3. Une décoction de parties séchées de menthe poivrée est une recette très polyvalente, qui évite diverses formes de tachycardie. Buvez il est nécessaire tous les jours pendant une longue période peu avant le premier repas.

De bonnes propriétés thérapeutiques ont: rouge sang aubépine, légionnaire, jus de betterave avec adjonction de miel, calendula, mélisse, citron, valériane, cônes de houblon, romarin sauvage, digitale, bleuet et asperges. Pour les adultes et les enfants souffrant d'arythmie, il sera très utile de diversifier leur alimentation avec des aliments riches en magnésium et en potassium (bananes, sarrasin, farine d'avoine, fruits secs, pommes de terre nouvelles et noix). Manger de la nourriture est préférable, en la divisant en petites portions. Sinon, le débordement d'estomac provoque une irritation du nerf vague, qui exerce une pression directement sur le nœud sinusal.

Premiers secours pour les arythmies cardiaques

Le rythme élevé de la vie moderne, les situations stressantes, l’excitation constante ne constituent pas une liste complète des causes qui provoquent le développement de pathologies cardiaques. Une des maladies les plus courantes est l'arythmie, qui est exprimée en violation du mode du muscle cardiaque. Les attaques se produisent soudainement. Par conséquent, vous aurez peut-être besoin de premiers soins pour les arythmies.

Comment déterminer le début de l'attaque?

L'arythmie provoque les symptômes suivants:

  • Étourdissements et faiblesse générale;
  • Poussez dans le coeur et sa décoloration;
  • Essoufflement;
  • La sensation d'un changement dans le rythme du muscle cardiaque (accélération, ralentissement, flottement).

Un besoin urgent de consulter un médecin si la fréquence cardiaque dépasse 120 battements par minute, si l'attaque dure plusieurs heures, se répète régulièrement ou se produit pour la première fois.

Action urgente

Avant qu'une brigade d'ambulances puisse apparaître, vous pouvez arrêter une attaque d'arythmie chez vous à l'aide de méthodes simples. Il est important de ne pas paniquer, d'essayer de désamorcer la situation et de rassurer le patient en lui procurant calme et réconfort, en le protégeant des efforts physiques.

Principes généraux de premiers secours

La personne est assise sur une chaise, la tête haute, ou posée sur un lit. Le patient doit être placé en position assise, puis allongé pour déterminer la position dans laquelle il se sentira soulagé. Si la maladie reste grave, il est nécessaire de normaliser le travail du cœur en vomissant. Il est possible de provoquer un réflexe par irritation du larynx avec les doigts. La stimulation aidera à rétablir facilement le rythme du muscle cardiaque à la maison, même en l'absence de vomissements.

Fenêtres ouvertes à l'intérieur pour assurer le libre accès de l'oxygène. Il est recommandé de faire un exercice de respiration simple: fermez les yeux et prenez une grande respiration, retenez votre respiration pendant 2-3 secondes. En parallèle, vous devez appuyer sur les paupières (trois fois pendant 10 secondes pendant une minute). De telles manipulations rétabliront le rythme cardiaque normal et calmeront rapidement le patient.

Le traitement de l'arythmie implique l'utilisation de médicaments sédatifs, en particulier si le patient souffre d'une maladie coronarienne. Avant l'arrivée des spécialistes, vous devez prendre les médicaments suivants: Corvalol, teinture de valériane ou Motherwort, Valocordin. Le manque d'air et les vertiges peuvent provoquer une crise de panique chez un patient. Il est donc important de le calmer en expliquant que les symptômes sont temporaires.

Actions pour les arythmies ventriculaires

Si un trouble du rythme cardiaque se développe en raison d'un travail anormal des ventricules cardiaques, le symptôme principal sera une baisse du pouls. Ce sera faible, ce sera difficile à déterminer. Comment supprimer une crise d'arythmie dans un cas similaire? Le traitement implique les actions suivantes:

  1. Repoussez la tête du patient pour aider à ouvrir les voies respiratoires.
  2. Détachez vos vêtements pour qu’ils ne retiennent pas votre souffle.
  3. Surveiller la fréquence des contractions cardiaques.
  4. En l'absence d'améliorations, un massage cardiaque externe et une respiration artificielle sont nécessaires. Le patient est placé sur une surface dure et jette sa tête en arrière. La personne qui fournit les premiers secours est située à gauche afin de pratiquer facilement la respiration artificielle.

Les autres soins d'urgence pour les arythmies ne devraient être fournis que par un spécialiste, car le traitement nécessitera l'utilisation de médicaments spéciaux.

Aide à la fibrillation auriculaire

Avec le développement d'une attaque à la maison, vous pouvez faire ce qui suit:

  • Assurez le repos en éliminant les causes de l'arythmie;
  • Le patient devrait prendre un sédatif;
  • En présence d'œdème ou d'essoufflement, vous devez asseoir le patient.
  • Dans une situation critique, en l'absence de rythme cardiaque ou de respiration, une réanimation cardio-respiratoire est nécessaire.

Une manipulation appropriée avant l'arrivée des médecins aidera à réduire le risque de complications et à sauver des vies.

Consommation de drogue

Aujourd'hui, les pharmacies proposent une large gamme de médicaments efficaces pour soulager et traiter les crises d'arythmie. Les médicaments sont disponibles sous forme de comprimés et pour l'administration parentérale (intraveineuse et intramusculaire).

En cardiologie pour le traitement des arythmies cardiaques sont largement utilisés tels médicaments:

  • Digoxine. Le médicament réduit la fréquence cardiaque, élimine les causes de la maladie. Un apport régulier nécessite une augmentation progressive de la dose;
  • Verapamil Il est recommandé d’utiliser cet outil lors d’une attaque de tachycardie. La prudence devrait être utilisé dans la vieillesse;
  • Adénosine. Le médicament est administré par voie intraveineuse, élimine donc les symptômes de l'arythmie dans les 30 à 60 secondes;
  • Flekainid. Le médicament est largement utilisé pour la tachycardie.

C'est important! Indépendamment de la gravité de la maladie, le médecin doit prescrire les médicaments. Il sélectionne individuellement les médicaments en tenant compte des symptômes et des causes de la pathologie, de l'état du patient et des caractéristiques de son corps. Pour un traitement efficace nécessite des médicaments réguliers et la mise en œuvre de toutes les recommandations.

Quand une hospitalisation est-elle nécessaire?

Après l'arrivée des ambulanciers, le patient doit se rappeler les raisons qui ont provoqué l'apparition d'un dysfonctionnement cardiaque. Si une crise d'arythmie ne s'est pas produite pour la première fois, il faut informer les médecins du traitement prescrit par le médecin et des médicaments utilisés par le patient.

En l'absence de dynamique positive après l'hospitalisation, une hospitalisation sera proposée au patient. Vous ne devez pas refuser un traitement en hospitalisation, car en ambulatoire, il n'est pas toujours possible de fournir des soins médicaux complets. À l'hôpital, le patient sera sous la surveillance constante de spécialistes, un examen complet sera effectué et des procédures seront prescrites.

Les principaux symptômes d'hospitalisation du patient:

  • Faiblesse grave;
  • Abaisser la pression artérielle;
  • Développement de l'asthme cardiaque;
  • Perte de conscience;
  • Le manque d'efficacité du traitement;
  • Le besoin de chirurgie.

Le traitement du patient dépend de la précision du diagnostic. Vous devez commencer le traitement le plus tôt possible pour réduire le risque de complications. Il est important de se rappeler que l’arythmie est une pathologie cardiaque grave et que la recherche opportune d’une assistance médicale détermine l’efficacité des manipulations.

Premiers soins pour la fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire (IA) est caractérisée par un rythme cardiaque irrégulier. La fréquence du pouls varie de 100 à 150 battements par minute. Le scintillement est paroxystique ou stable. Cette maladie est plus susceptible aux personnes souffrant de diverses maladies cardiaques. De cet article, vous apprendrez quoi faire s'il y avait une attaque.

Actions avant l'arrivée du médecin

Comme pour tout trouble de la santé humaine, il existe des signes distinctifs de malaise caractéristiques de l'AM. Les principaux indicateurs d’arythmie cardiaque sont déterminés par les caractéristiques suivantes:

  • sensation de ralentissement du rythme cardiaque ou d'augmentation marquée;
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • l'apparition d'essoufflement, des nausées, des vertiges, des tremblements des extrémités;
  • douleurs douloureuses dans la région du coeur.

Ces caractéristiques peuvent apparaître toutes ensemble ou séparément. Dans ce cas, la personne malade doit fournir les premiers soins pour normaliser le rythme cardiaque:

  1. Étendez-vous sur une surface plane, assurez la paix, éliminez tout effort physique. En cas d’essoufflement important, il est préférable d’organiser la demi-position assise du corps de la personne piquée.
  2. Organisez l'air frais dans la pièce.
  3. Desserrez la ceinture sur la ceinture, défaites les vêtements sur la poitrine et le cou.
  4. Convaincre la personne de faire des exercices de respiration.
  5. Pour calmer les malades, vous pouvez appuyer doucement sur les paupières pendant 10 secondes.
  6. Des vomissements normalisés aideront à normaliser le cœur.
  7. Si une arythmie est suspectée, une personne malade peut recevoir du Validol, de la Valériane et du Corvalol, qui contribuent à la normalisation du rythme cardiaque.

Les autres mesures d'urgence pour une personne présentant des signes d'IA devraient être fournies par un spécialiste. Par conséquent, il est nécessaire d'appeler une ambulance sans délai.

La vidéo présentée montre des exemples de secourisme indépendant à domicile lors d'une crise d'arythmie avant l'arrivée du médecin.

Actions du personnel médical

L'hospitalisation d'un patient présentant des signes de fibrillation auriculaire est obligatoire si les mesures principales fournies ne permettent pas d'obtenir un résultat positif.

Principaux symptômes d'hospitalisation:

  • une forte augmentation ou diminution de la pression artérielle;
  • manque de signes visuels d'amélioration;
  • perte de conscience;
  • faiblesse générale, pâleur accrue.

En règle générale, le médecin établit la cause probable de la fibrillation auriculaire et prescrit un traitement pour son élimination.

Raisons possibles:

  • dysfonctionnement thyroïdien;
  • insuffisance cardiaque;
  • l'hypertension;
  • capacité de ventilation pulmonaire réduite;
  • violations de l'équilibre hydrique et électrolytique d'une personne;
  • prescription abusive de médicaments.

Pour la nomination du traitement correct du patient effectuer des activités de diagnostic:

  • électrocardiogramme cardiaque confirme la présence d'arythmies cardiaques;
  • Échographie du cœur avec des éléments de cardiographie - pour déterminer l’état des vaisseaux sanguins et des valvules cardiaques, la taille du cœur et ses cavités;
  • ECG quotidien - pour fixer le pouls et le cœur pendant 24 heures;
  • tests de laboratoire pour la présence des niveaux requis de potassium et de magnésium, détermination de l'état de la glande thyroïde, détection des écarts dans l'état acido-basique du corps.

Guidé par les données, le patient se voit prescrire un traitement.

Et dans la vidéo présentée, un expert explique les conséquences d’une visite prématurée chez le médecin en cas d’attaque par une IA:

Traitement de la fibrillation auriculaire

Les préparations pharmacologiques sont utilisées pour soulager la première attaque d'AMM et éliminer les manifestations douloureuses pour:

  • stabiliser le pouls, éliminer les causes des arythmies - Digoxine;
  • ajuster le travail du muscle cardiaque dans le sens de l'amélioration et de la stabilisation, soulageant une crise d'arythmie - vérapamil;
  • élimination rapide des signes de MA - Adénosine;
  • réduire la fréquence cardiaque - Flekainid.

Avec l'apparition périodique de crises chez un patient atteint d'AM, vous pouvez utiliser les soins d'urgence comme:

  • Sotalol, Amiodarone - médicaments antiarythmiques;
  • Diltiazem, vérapamil - agents qui favorisent l'inhibition du calcium dans les cellules du muscle lisse;
  • Propranolol, Atenolol - aider à ralentir le rythme cardiaque, réduire la pression artérielle.

Le traitement ultérieur est effectué avec des médicaments:

  • Panangin, Asparkam - améliorer la nutrition cardiaque;
  • L'aspirine, la tiklopidine - fluidifie le sang, prévient la formation de caillots sanguins;
  • Héparine, warfarine - pour prévenir les caillots sanguins;
  • Carvedilol, Pindolol - bêta-bloquants des canaux calciques.

Les critères applicables aux premiers secours en cas de fibrillation auriculaire sont simples. Dans cette situation, l'autodiscipline et l'absence de confusion entre les autres peuvent jouer un rôle décisif. Si vous agissez strictement selon le schéma ci-dessus, une assistance fournie en temps utile vous aidera à éviter des complications plus graves.

Premiers secours pour les arythmies cardiaques

La principale condition d’existence de l’organisme est la fourniture de sang à tous les organes et tissus. Cette fonction est assurée par une pompe biologique unique: le cœur, qui fonctionne à un certain rythme. Que faire avec une arythmie cardiaque forte à la maison? Qu'est-ce que l'arythmie du coeur, ses symptômes, les méthodes de traitement et les premiers secours lors d'une attaque. Vous pouvez lire à ce sujet et beaucoup d'autres choses dans notre article.

Que faire en cas d'arythmie cardiaque

En règle générale, les patients souffrant d’arythmie disposent d’une trousse de premiers soins et savent quoi faire dans de tels cas. Et si une attaque a eu lieu pour la première fois, il est très important de fournir les premiers soins rapidement et correctement. Algorithme de secourisme avant une arythmie:

  • Il est pratique d’asseoir le patient, c’est mieux en position semi-assise. Si la condition est inconsciente, allongez-vous avec le pied levé;
  • Fournir de l'air frais, défaire le col du vêtement, la ceinture;
  • Compter rapidement le pouls, mesurer la pression;
  • Le patient doit prendre des respirations aussi profondes que possible, suivies d'un délai de 3-4 secondes;
  • Pendant les soins, il est nécessaire d'appliquer une serviette humide froide sur le visage, de donner de l'eau froide à boire;
  • Si la tachycardie est déterminée, essayez de la supprimer par réflexe en exerçant une pression rythmique sur la paupière supérieure, les yeux fermés. Vous pouvez également appuyer avec vos doigts sur la zone sinus-carotidienne - au centre du côté du cou;
  • Donnez une boisson au patient sédatif - teinture de valériane, valocordin, Corvalol.

Si, au cours d'un traitement de premiers soins, lors d'une crise d'arythmie, une personne a perdu conscience, vous devez l'étendre à l'horizontale, lever les jambes, jeter la tête en arrière, assurez-vous que la langue ne se soulève pas et ne bloque pas la gorge. Lorsque la respiration cesse et que le pouls disparaît, appliquez des techniques de réanimation - massage cardiaque indirect et respiration artificielle.

Soins d'urgence pour le patient

À l'arrivée de l'équipe d'ambulance, des soins médicaux d'urgence sont fournis au patient souffrant d'une arythmie:

  • Un enregistrement d’ECG d’urgence est effectué;
  • Les médicaments antiarythmiques sont administrés par voie intraveineuse: novokinamide - un antiarythmique, asparkam ou panangin - contiennent du potassium ("vitamine" cardiaque), de la strophantine - glycoside cardiaque, qui améliore la contraction du coeur et d'autres médicaments en fonction d'indications (réduction de pression, antispasmodique).

Dans le syndrome de Morgagni-Adams-Stokes, des soins d'urgence sont fournis: des mesures de réanimation sont prises, de l'atropine et de la prednisone sont administrées, le patient est hospitalisé. Dans le cas d'une fibrillation ventriculaire, le cœur est «déclenché» par l'influence d'un électrodibrillateur, ou des médicaments sont administrés par voie intracardiaque, après quoi le patient reçoit un traitement intensif à l'hôpital.

Le concept de rythme cardiaque et ses troubles

Le myocarde ou muscle cardiaque est le seul du corps à se contracter, quelle que soit la volonté de la personne, son sommeil ou sa vigilance tout au long de sa vie. Cela est dû au programme génétiquement intégré et au système électrique autonome du cœur. Il consiste en un générateur d’impulsions électriques et de conduits électriques conducteurs.

C'est le générateur ou le stimulateur cardiaque qui définit une certaine fréquence de contractions du myocarde, normalement de 60 à 80 par minute. C'est le nœud sinusal situé dans l'oreillette droite. Le pouls passe par les oreillettes, ils se contractent, les ventricules sont détendus à ce moment-là (diastole). Ensuite, il pénètre dans le noeud auriculo-ventriculaire (atrioventriculaire) et à partir de celui-ci par les voies (fibres de His-Purkinje) jusqu'aux ventricules, provoquant une contraction simultanée de leurs fibres (systole), les oreillettes étant relâchées.

La répétition rythmique de ces cycles et fournit une libération de sang pendant la systole et le flux sanguin des organes pendant la diastole. Les perturbations rythmiques peuvent survenir dans n’importe laquelle des zones énumérées - dans la région du sinus, des nœuds auriculo-ventriculaires ou dans le système conducteur.

Types d'arythmie

Il existe de nombreuses options pour les violations du rythme cardiaque - simples et combinées, en fonction des causes et de la localisation des changements pathologiques. Sur le plan anatomique, il existe les types d’arythmie suivants:

  • Sinus, résultant d'un dysfonctionnement du nœud sinusal;
  • Auriculaire résultant d'une conduction impulsionnelle altérée dans les oreillettes;
  • Ventriculaire, sa cause est une violation des voies.
C'est
est utile
à savoir!

Selon la nature des battements de coeur, ils se distinguent comme suit: Avec des battements de coeur uniformes (rythmiques):

  • Tachycardie - pouls plus de 80 par minute;
  • Bradycardie - pouls inférieur à 60 par minute;
  • Tachycardie paroxystique - augmentation paroxystique de la fréquence cardiaque de 150 ou plus par minute.

Avec contraction inégale du coeur:

  • Extrasystoles - une contraction extraordinaire du cœur, suivie d'une pause, peut survenir dans l'oreillette, le nœud et le ventricule;
  • Fibrillation auriculaire - contractions irrégulières du cœur dues à la perte de la phase auriculaire, lorsque leurs muscles se contractent, «tremblent» jusqu'à une fréquence de 350 par minute, les ventricules ne reçoivent pas une impulsion rythmique suffisante, leurs contractions sont faibles et irrégulières;
  • La fibrillation auriculaire ou le flutter auriculaire est une forme plus grave d'arythmie, lorsque des fibres musculaires individuelles se contractent de manière opposée et qu'il n'y a pas de contraction de l'oreillette entière;
  • La fibrillation (flutter) des ventricules est la forme la plus grave d'arythmie, lorsque seules les fibres individuelles sont réduites et qu'il n'y a pas de systole en elle-même, la condition est terminale, suivie d'un arrêt cardiaque, si elle n'est pas administrée à temps.

Causes de la pathologie

Des troubles du rythme peuvent survenir à la suite de diverses maladies, ainsi que chez des personnes en bonne santé. Toute pathologie cardiaque peut être accompagnée d'arythmie: anomalies congénitales et acquises, inflammation du myocarde et des membranes, troubles ischémiques vasculaires, dystrophie du myocarde d'origines diverses.

Parmi les pathologies extracardiaques, les arythmies peuvent causer:

  • Infections aiguës et chroniques;
  • L'hypertension;
  • Diverses intoxications;
  • Maladies du système nerveux central;
  • Violation des processus métaboliques;
  • Troubles endocriniens - diabète;
  • Pathologie de la glande thyroïde;
  • Prédisposition héréditaire aux arythmies.

Chez les personnes en bonne santé, l'arythmie a un caractère temporaire et épisodique, elle résulte de la réaction du corps au stress, d'une activité physique excessive, d'un séjour prolongé dans une pièce boueuse, d'une consommation excessive de boissons contenant de la caféine et de certains médicaments, d'une augmentation de la température corporelle (pour chaque degré supérieur à 37 ° C). 10 battements du pouls).

Symptômes du processus pathologique

Parfois, une arythmie, surtout si elle n’est associée à aucune maladie, peut ne pas se manifester, mais être détectée par hasard sur un ECG. Dans la plupart des cas, le patient présente les symptômes suivants:

  • Sensation de palpitations. Elle peut se manifester de différentes manières, en fonction du type d'arythmie. D'après les mots des malades, le cœur «saute», «tombe», «se fige», etc.
  • La douleur du sternum, généralement due à une sténocardie de type pression, est associée à une ischémie du myocarde;
  • Essoufflement, sensation de manque d'air causée par l'hypoxie;
  • Vertiges dus à une circulation sanguine cérébrale altérée;
  • Frissons dans le corps, anxiété.

Il peut même y avoir une perte de conscience et des convulsions si une ischémie cérébrale grave se développe. Ces attaques sont caractéristiques d'un blocage des sinus ou des noeuds auriculo-ventriculaires (syndrome de Morgagni-Adams-Stokes) et, bien qu'elles durent généralement une à deux minutes, elles peuvent souvent provoquer le développement d'une crise cardiaque et d'une insuffisance cardiaque aiguë.

Mesures de diagnostic

Initialement, le patient est interrogé sur les plaintes et examiné, écoute le cœur et examine le pouls. De plus, des études spéciales sont effectuées pour déterminer la nature et la cause du trouble du rythme cardiaque.

Électrocardiographie (ECG)

L'essence de la technique dans l'enregistrement et l'enregistrement des potentiels électriques du cœur. En raison de l'imposition d'électrodes sur différentes zones, vous pouvez déterminer avec précision l'endroit où se trouve la lésion, son degré, la capacité fonctionnelle du myocarde. Pour un diagnostic plus précis, plusieurs modifications de la cardiographie sont utilisées:

  • ECG avec provocation - des échantillons d'atropine, d'exercices révèlent des formes cachées d'arythmie;
  • La surveillance Holter - l'enregistrement quotidien continu de l'ECG avec un appareil portable, vous permet d'identifier la dynamique des perturbations pendant la journée, la fréquence des extrasystoles et des convulsions;
  • EFI transesophagien (étude électrophysiologique) - l'électrode est insérée à travers la sonde dans l'œsophage à la distance la plus proche du cœur;
  • EFI intracardiaque invasif - l'électrode est insérée à travers la sonde vasculaire directement dans la cavité cardiaque, la méthode la plus informative.

Écho cardiaque (échocardiographie)

Les ultrasons peuvent déterminer les modifications structurelles du cœur en tant que cause des arythmies. Il existe également une technique d'échographie transœsophagienne et d'examen duplex: l'échographie avec Doppler et la cartographie couleur.

Outre des études spéciales, un examen général complet du patient est prescrit pour identifier les maladies existantes pouvant provoquer des arythmies.

Traitement de l'arythmie

La lutte contre l'arythmie ne se limite pas à la prise de médicaments. Le traitement comprend des traitements diététiques et des exercices thérapeutiques. Les méthodes de médecine traditionnelle sont également une aide précieuse.

Traitement médicamenteux

Un ensemble de médicaments comprend des agents antiarythmiques de différents groupes en fonction du mécanisme d’action (flekainide, métaprolol, ibutilide, vérapamil), des glycosides cardiaques, des préparations contenant du potassium, un complexe de vitamines (nécessairement de l’acide ascorbique et folique, de la vitamine E).

Le programme de traitement de chaque patient est choisi individuellement, ainsi que la dose de médicament. Ils doivent être prescrits par un cardiologue ou un arythmiste selon un schéma avec contrôle périodique de l'ECG.

Exercices de respiration

La thérapie par l'exercice constitue une aide précieuse dans le traitement et la prévention des crises d'arythmie. Il existe différentes méthodes d’exercices respiratoires dans sa forme pure, et en les combinant avec des exercices. Les plus populaires étaient les complexes de Strelnikova et Buteyko.

La technique de gymnastique Strelnikova présentée en vidéo:

Bonne nutrition

Sans respect d'un certain régime, même un traitement médicamenteux peut ne pas produire l'effet escompté. Il est nécessaire d'exclure du régime des aliments nocifs pour le cœur: viandes grasses, pâtisseries, chocolat, assaisonnements épicés, sauces, cornichons, cornichons, fumés, thé et café forts, alcool, afin de minimiser la consommation de sel.

Pour aider votre coeur, le menu quotidien devrait inclure:

  • Fruits et légumes frais
  • Baies;
  • Les verts;
  • Les noix;
  • Le miel;
  • Fruits secs

Les fruits particulièrement utiles pour le cœur sont les abricots, les bananes, le melon, les avocats, les framboises, les raisins, les pamplemousses, les citrons, les légumes à base de citrouille, les poivrons, les carottes, les betteraves, les tomates et le chou.

La viande de volaille maigre, les produits laitiers à faible teneur en matière grasse, les fromages non salés, le poisson et les légumineuses satisfont mieux aux besoins en protéines.

Méthodes folkloriques

À la maison avec des arythmies peuvent également aider les remèdes populaires. La médecine traditionnelle propose d'aider à traiter l'arythmie cardiaque et à renforcer le cœur avec les recettes suivantes:

  • Bouillon de hanches - 3 cuillères à soupe de baies brassent 1 litre d’eau bouillante dans un thermos, insistez 1 à 2 heures par jour, filtrez, prenez une demi-tasse 3-4 fois après les repas;
  • Miel avec citron - 4 citrons entiers dispersés dans un hachoir à viande, mélanger avec 1 l de miel, prendre 1 cuillère à soupe le matin et le soir avant les repas;
  • Bouillon Kalynovy - 1 verre de baies dans 1 litre d'eau, porter à ébullition, laisser sur feu doux pendant 10 minutes, prendre une demi-tasse 2 à 3 fois par jour, de préférence avec du miel.

Dans la fourniture d'assistance et de traitement des arythmies sont très populaires:

  • Racine de valériane;
  • Motherwort;
  • Menthe poivrée;
  • Feuille et racine de persil;
  • Feuille et racine de panais;
  • Racine de feuille et céleri.

Avant de choisir un médicament national, vous devez consulter un médecin.

Complications possibles

Une perturbation prolongée et persistante du rythme cardiaque conduit finalement à une altération de la circulation sanguine et au développement d'une hypoxie du cœur, du cerveau et de tous les autres organes. C'est la raison de leur échec et de l'apparition de conséquences telles qu'un accident vasculaire cérébral, un infarctus du myocarde, une insuffisance cardiaque aiguë, jusqu'à la cessation de l'activité cardiaque.

Mesures préventives

Il est tout à fait possible de prévenir l'apparition de la plupart des cas et types d'arythmie, en éliminant l'influence de facteurs nocifs sur le cœur. Cela implique:

  • Mode de vie sain;
  • Activité physique dosée raisonnable;
  • Repos complet;
  • Bonne nutrition;
  • Rejet des mauvaises habitudes.

Il faut apprendre à éviter les réactions de stress à diverses situations de la vie, à développer une pensée positive. Pour que le cœur «ne bronche pas» des crises d'arythmie, vous devez consulter régulièrement un médecin, vous soumettre à un examen et à un traitement préventif des maladies chroniques existantes, utiliser des moyens de médecine traditionnelle éprouvés.

Victor Sistemov - Expert du site 1Travmpunkt