Valves cardiaques prothétiques - types et indications pour la chirurgie

Une enquête complète est menée pour déterminer les risques éventuels et les facteurs négatifs susceptibles d’affecter les résultats de l’opération. Des évanouissements fréquents, des difficultés respiratoires et une douleur thoracique aiguë, qui est de nature régulière, peuvent indiquer le besoin de valvules cardiaques prothétiques.

Il convient de noter que la prothèse valvulaire aortique en temps opportun peut prolonger considérablement la vie du patient, tout en le préservant des conséquences quotidiennes graves d’une maladie prolongée. La médecine moderne est capable de gérer efficacement les complications possibles et l'efficacité de l'opération en fait une bonne alternative aux simples attentes.

L'essence de l'opération et les indications pour l'intervention d'un chirurgien cardiaque

Le remplacement de la valve aortique est une procédure ouverte. Il peut être réalisé par plusieurs méthodes de chirurgie mini-invasive. La tâche principale à laquelle le chirurgien est confronté consiste à retirer la valve malade et à la remplacer par une valve mécanique ou biologique préalablement convenue. Les indications pour la chirurgie sont d'estimer la fraction d'éjection, si elle est inférieure à 55% - cela devient l'indication pour la chirurgie.

De plus, les diamètres diastoliques et systoliques sont pris en compte, ce qui, lorsqu'ils atteignent des diamètres respectifs de 75 mm et 55 mm, sont également des facteurs déterminant les indications de la chirurgie. La survenue d'une insuffisance aortique aiguë est également une indication du remplacement de la valve cardiaque.

Les experts divisent les patients en patients présentant des formes asymptomatiques et chroniques de la maladie. Cependant, même avec une forme asymptomatique, si une diminution de la tolérance est observée avec une augmentation de l'activité physique, des indications peuvent également être données pour le remplacement d'une valve cardiaque.

La fraction d'exil est un paramètre assez complexe, dont l'ampleur est influencée par un grand nombre de facteurs. À cet égard, on pense que cette valeur n'est pas absolument prévisible et peut donc être exclue en tenant dûment compte des antécédents médicaux du médecin traitant.

Avec l'opération dans un tableau clinique compréhensible, il ne vaut pas la peine de la resserrer. Des lésions myocardiques irréversibles commencent à se développer à la suite de l'apoptose.

Types de prothèses

Il existe plusieurs types de valves artificielles. Parfois, la valvule cardiaque d'un autre patient est utilisée comme prothèse valvulaire aortique. La valve pulmonaire la plus courante se situe entre la chambre inférieure droite du cœur et l'orifice de l'artère pulmonaire.

Cette option est utilisée en intervention chirurgicale chez les patients de moins de 25 ans pour qui cette opération complexe est la plus acceptable. La valve pulmonaire est très durable, son avantage est qu’elle grandit avec un homme. Le taux de survie est plus efficace car le risque de contracter une infection est plus faible.

Des complications

La triste statistique indique que plus de 50% des patients qui utilisent un traitement médicamenteux mourront dans un délai d'un an, alors que l'opération sur la valve du ventricule gauche peut prolonger considérablement la durée de vie du patient.

Les complications et les facteurs de risque sont:

  • faiblesse du ventricule gauche;
  • cardiopathie ischémique;
  • crises cardiaques transférées précédemment;
  • épuisement du patient;
  • faible capacité de régénération.

À cet égard, de nombreux experts s'accordent à dire que la prothèse valvulaire mitrale ne devrait être réalisée qu'en cas d'urgence et en présence de conditions favorables augmentant l'efficacité des mesures prises. La calcification profonde, l'insuffisance de la valve mitrale, la fibrose foliaire peuvent surmonter efficacement le remplacement de la valve mitrale.

L’opération est effectuée avec «l’éteinte» du cœur du patient et en utilisant l’appareil cœur-poumon. Dans ce cas, le cœur malade est exclu du système circulatoire et le chirurgien peut accéder au site de l'opération. La valvule mitrale prothétique la plus efficace est réalisée sur le cœur hypothermique (contraction due à une légère exposition à de basses températures).

Ensuite, le chirurgien effectue une troncature de la valve affectée, effectue des manipulations afin d’enlever les tissus et de préparer les prothèses. De plus, le chirurgien résèque le fil tendineux.

Après avoir fixé les sutures en forme de U autour de la circonférence de l'anneau fibreux, la valve mitrale est réalisée dans une position anatomiquement correcte. Tout l'air est aspiré des cavités cardiaques, toutes les incisions chirurgicales sont suturées et le patient commence à se déconnecter progressivement du système de dérivation cardiopulmonaire.

Le remplacement de la valve aortique est effectué dans le même ordre, uniquement avec un type de valve différent. Parfois, il peut être nécessaire de remplacer plusieurs valves à la fois (aortique et mitrale ou tricuspide).

Comme déjà mentionné, la période postopératoire peut aller jusqu'à trois ans. Le premier examen du patient après l'opération est effectué avec un bon tableau clinique au bout de six mois. Pour rétablir le rythme sinusal, par exemple la fibrillation auriculaire ou la détection d’une maladie postopératoire très dangereuse - endocardite prosthétique infectieuse, une activité physique accrue peut être prescrite. Leur objectif est d'augmenter la taille du cœur, d'augmenter le pompage de plus de sang afin de stabiliser la maladie et de réduire l'impact des infections.

Même avec une longue période postopératoire, en présence de risques supplémentaires, les personnes souffrant de sténose aiguë sans cette opération décèdent dans un délai de 2 à 5 ans. La principale chose qui arrête les médecins après un long examen de l'état du patient est le risque actuel de mort subite. Une condition stable ou une préparation à la chirurgie peut entraîner un retard. La valvule mitrale prothétique est réalisée après une étude minutieuse des modifications du comportement du cœur, de la structure et du travail des organes.

Bioprothèses des valves cardiaques

En chirurgie cardiaque, en règle générale, l'apparition de symptômes graves est une condition plus dangereuse pour le patient que les risques associés à la chirurgie. Les valvules cardiaques prothétiques sont compliquées par un certain nombre de maladies qui affectent la stabilité du tissu cardiaque, les performances de la valvule ou l'état général du patient.

Le médecin prescrit une série de tests pour exclure la cardiopathie ischémique, l’impact négatif des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques. Un coronogramme et un cathétérisme coronaire révèlent un éventuel blocage des artères. Les cas plus graves peuvent nécessiter plusieurs traitements ou chirurgies restauratrices, y compris un pontage coronarien.

Autres types d'opérations

La valvuloplastie est le plus souvent utilisée pour l'opération de jeunes plus endurants. Cette option implique l'expansion de la lumière de l'artère de la valvule native, sans l'utilisation de prothèses artificielles.

Les valves cardiaques prothétiques sont pratiquées dans des salles d'opération et sont des opérations de type ouvert. Dans ce cas, des méthodes de chirurgie peu invasives peuvent être appliquées. Malgré les risques indiqués et les complications possibles, les valvules cardiaques prothétiques sont une procédure assez courante, qui est très souvent pratiquée chez les patients diagnostiquant des problèmes d'insuffisance aortique.

L'opération est réalisée à l'aide des dernières technologies permettant de réduire le temps nécessaire à l'opération, d'accroître l'efficacité et de réduire le pourcentage de risque. La direction de la chirurgie cardiaque est très populaire. Il existe un grand nombre de chirurgiens cardiaques qualifiés pouvant effectuer des opérations très complexes, avec de nombreuses années d'expérience et une équipe d'infirmières et de personnel de soutien bien coordonnée.

Valve aortique se rétrécissant

Le rétrécissement de la valve aortique entraîne une augmentation de la pression à l'intérieur du ventricule gauche. L'intensité des contractions du cœur est augmentée afin de pousser un volume de sang croissant dans un passage conditionnel décroissant. L'hypertrophie du muscle cardiaque peut provoquer une insuffisance cardiaque. Le remplacement opportun des valves peut arrêter ce processus et réduire la pression dans le ventricule gauche.

L'évaluation des dommages au cœur se résume finalement à la détermination de sa capacité contractile. Même une charge élevée sur le ventricule gauche peut être tolérée par le patient pendant une longue période. On peut observer une dilatation (expansion) du ventricule, de sorte que la contractilité de tout le cœur diminue progressivement. Selon les conditions dans chaque cas particulier, la capacité du patient à récupérer, après la pose de la prothèse valvulaire et la réduction de la pression à l'intérieur du ventricule, la contractilité normale du cœur peut ne pas être restaurée.

Cela est dû à une dilatation excessive et à un degré élevé de lésion des tissus cardiaques. Un diagnostic incorrect, des antécédents de mauvaise qualité peuvent conduire à une situation où, à la suite d'une crise cardiaque, des lésions myocardiques sont déjà présentes. Les prothèses ne peuvent pas restaurer ces muscles et, par conséquent, l'efficacité de la chirurgie du patient diminue.

Le remplacement de la valve est réduit au rétablissement de l'état normal du ventricule, à la contractilité du cœur et à la réduction de la pression à l'intérieur du ventricule. Le plus souvent, cela est réalisé en revenant à la taille originale du cœur.

Conclusion

Même une opération réussie, une période postopératoire réussie ne garantit pas une guérison complète de la sténose. Un patient qui a une valve mécanique installée a besoin de médicaments en permanence. En outre, la durée de vie des vannes mécaniques est limitée, ce qui nécessite une nouvelle opération et un diagnostic rapide des violations des conditions de travail.

Les caractéristiques individuelles du cœur du patient peuvent entraîner le fait que le passage conditionnel d'une valvule artificielle peut ne pas répondre aux exigences du cœur. Cela signifie que la réduction de pression à l'intérieur du ventricule restera, à un degré ou à un autre.

Valvules cardiaques prothétiques: complications

Le remplacement de la valve cardiaque est une intervention chirurgicale qui consiste à remplacer une (ou plusieurs) valves cardiaques par une prothèse.

L'indication de telles opérations est une perturbation irréversible des fonctions des vannes et l'impossibilité d'effectuer leur correction plastique. Ces troubles sont dus à des pathologies congénitales ou acquises de la structure tissulaire de la valvule cardiaque.

Le plus souvent, il est nécessaire de remplacer les valves mitrale et aortique. Actuellement, grâce aux réalisations de la chirurgie cardiaque, le remplacement de la valve est une opération courante dans tout centre spécialisé; L'effet à long terme de l'opération dépend directement du traitement qualifié ultérieur et du contrôle effectué par un spécialiste - le cardiologue, qui est déjà en consultation externe, au lieu de résidence du patient.
Dans ce cas, s'il n'y a pas de modifications fibreuses marquées dans l'appareil valvulaire ou de calcification des feuillets valvulaires, une opération de claphosapping est effectuée, si possible. Dans les prothèses, des prothèses artificielles et biologiques peuvent être utilisées.

Les vannes artificielles (mécaniques) sont équipées d'un élément de verrouillage spécial de type pétale ou à vannes. Cet élément est composé de composés de silicone et de graphite et est fixé sur un cadre en métal. En raison de leur grande fiabilité, les prothèses dites «à boule» sont devenues assez courantes mais, dans certains cas, leur utilisation est impossible en raison de la grande taille du cadre. Dans de telles situations, la préférence est donnée aux prothèses relativement petites et légères de pliage ou de disque, qui ont également une inertie moindre de l'élément de blocage.

Sans exception, les valves artificielles présentent un inconvénient majeur: le patient chez qui elles sont installées doit prendre des anticoagulants à vie. En outre, il a besoin d'une surveillance mensuelle des taux de coagulation du sang, car le risque de thromboembolie est élevé. Les anticoagulants peuvent comporter un certain nombre de contre-indications, telles que l'âge avancé, l'hypertension de stade II, la lithiase urinaire, l'ulcère peptique et l'ulcère duodénal, etc. Dans ce cas, les prothèses biologiques dotées d'un obturateur tricuspide d'origine naturelle doivent être utilisées. En particulier, on utilise la xénoklapanie du tissu péricardique, les valvules xénaortales et l'alllokane du tissu de la dure-mère, montés sur un cadre en métal ou en polymère. L'avantage incontestable des valves biologiques est qu'elles ont un poids et une taille relativement faibles et, surtout, des propriétés hémodynamiques très proches de la nature et que le risque de complications thromboemboliques est faible. Moins les prothèses valvulaires naturelles - une probabilité élevée de destruction, en raison de la calcification et de la rupture des valvules à des périodes éloignées.

Toutes les opérations sur les valves prothétiques, quel que soit le type de prothèse, sont effectuées sur un coeur arrêté pendant une cardioplégie froide (irrigation du coeur avec des solutions médicinales refroidies ayant une fonction protectrice) et sur un dispositif connecté qui fournit une circulation artificielle.

Pour déterminer la tactique de traitement et la nécessité d'une intervention chirurgicale, il est nécessaire d'identifier le degré de gravité des troubles des fonctions de l'appareil valvulaire cardiaque et d'évaluer la fonction contractile du muscle cardiaque. À cette fin, on utilise généralement des méthodes de recherche non invasives, telles que la radiographie, l’ECG, l’échoCG et la phonocardiographie.

L’indication sans équivoque du remplacement de la valvule cardiaque est une altération marquée de la circulation sanguine due à la calcification et à la fibrose des cuspides. En outre, l'indication chirurgicale peut être une endocardite septique bactérienne, s'il existe des complications emboliques, si le traitement antibactérien s'est avéré inefficace ou si une étude échocardiographique révèle des signes de destruction de la valvule.

Les contre-indications à une intervention chirurgicale peuvent être causées par l'état grave du patient, du fait de lésions de divers organes qui se sont développées dans le prolongement d'une insuffisance cardiaque congestive. Le principal problème des patients souffrant d'insuffisance cardiaque est le développement d'une insuffisance respiratoire et / ou rénale-hépatique irréversible due à un pontage cardiopulmonaire. La rapidité de la détection de la pathologie et de son orientation vers les prothèses revêt donc une grande importance. La présence d'une infection chronique chez le patient (y compris pyélonéphrite, amygdalite et même carie dentaire) constitue une contre-indication au cœur car elle augmente considérablement le risque de développer une inflammation endocardique inflammatoire au cours de la période postopératoire. Dans ce cas, le plus important est un examen approfondi du patient pour identifier les foyers possibles d’infection et le traitement des maladies chroniques existantes, y compris une réorganisation complète de la cavité buccale.

En postopératoire, le patient qui subit un remplacement de valvule cardiaque a besoin d’une limitation importante de son activité physique et d’une stricte observance du régime sel-eau, ce qui implique une réduction de la quantité de liquide consommée et de sel, ainsi que la présence dans le régime d’aliments riches en sels de magnésium et de potassium. En outre, pendant six mois, il a été montré l’utilisation de petites doses de diurétiques, de glycosides cardiaques et de stéroïdes anabolisants permettant d’économiser le potassium. La conformité avec le régime sel-eau est particulièrement importante pour les patients chez lesquels on a diagnostiqué une insuffisance circulatoire au stade IV. En outre, il a été démontré que ces patients attribuaient des médicaments du groupe des hépatoprotecteurs et des vasodilatateurs. Si un patient est diagnostiqué avec un rhumatisme, alors il est présenté un traitement anti-inflammatoire, qui est prescrit individuellement, en tenant compte du degré d'activité du processus pathologique.

La complication la plus grave qui peut survenir après une intervention chirurgicale pour remplacer une valvule cardiaque est la thromboembolie. Son développement est possible grâce à la fibrillation auriculaire, à un traitement anticoagulant mal administré, à l’exacerbation du processus rhumatismal chronique et au dysfonctionnement de la prothèse. Afin d'éviter le développement de cette complication, il est nécessaire de mener un traitement anticoagulant rationnel. Ainsi, lors d'une opération qui s'est déroulée sans complications, il a été montré au patient l'introduction de l'héparine 4 à 6 fois par jour à partir du deuxième jour suivant l'opération. Une dose individuelle de cet anticoagulant est choisie pour le patient. À partir du cinquième jour, procédez à l’introduction d’anticoagulants indirects et la dose d’héparine est progressivement réduite. Lorsque l'indice de prothrombine normal est atteint, l'héparine est annulée et le patient est transféré à la prise constante d'anticoagulants indirects. Il est important de noter que la dose quotidienne d'anticoagulants requise peut varier en fonction de la présence dans le régime alimentaire du patient d'aliments contenant de la vitamine K. À cet égard, un contrôle particulier de l'indice de prothrombine est nécessaire au printemps, car la tendance actuelle est à la diminution de la coagulation sanguine. ; ainsi qu'à la fin de l'été et au début de l'automne, car au cours de cette période, au contraire, la coagulation du sang a tendance à augmenter.

L'effet des anticoagulants indirects est nettement renforcé par l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (en particulier, la pentoxifylline et le nanthinol nicotinate) et peut être affaibli par la prescription de médicaments diurétiques, d'hépatoprotecteurs (essentiels), de certains contraceptifs hormonaux et de glucocorticoïdes. Si l'un des médicaments énumérés est pris par le patient, un contrôle plus fréquent de l'indice de prothrombine et, si nécessaire, un ajustement des doses d'anticoagulant sont nécessaires. Les indications pour réduire la dose (sans annulation brusque!) Les anticoagulants sont des symptômes tels qu'une augmentation du saignement des gencives, des saignements de nez, l'apparition de globules rouges dans l'urine. L'apparition d'une diminution incontrôlée de la coagulation sanguine et de symptômes d'hémorragie intracavitaire est une indication d'une hospitalisation urgente et d'un traitement ultérieur à l'hôpital.

Il faut se rappeler qu'une forte diminution de la résistance du corps aux anticoagulants indirects est souvent l'un des symptômes du développement de l'hépatite!

Une surveillance spéciale du traitement anticoagulant en cours est nécessaire si le patient muni d'une valvule prothétique nécessite une intervention chirurgicale d'urgence ou non urgente. En cas de chirurgie d'urgence, l'utilisation d'anticoagulants indirects est immédiatement annulée. Dans la période postopératoire, à partir du deuxième jour, procéder à l'introduction de l'héparine s / c, au moins 4 fois par jour. À partir du cinquième jour, en l'absence de complications, le patient est progressivement transféré aux anticoagulants indirects. Si une opération programmée doit être effectuée, les anticoagulants indirects sont annulés trois jours avant l'intervention et le patient reçoit de l'héparine s / c à des doses quotidiennes allant de 2 500 à 5 000 UI; La dernière administration du médicament est effectuée la veille de l'intervention chirurgicale (12 heures). Dans le cas d'une période postopératoire simple, la tactique d'administration de l'héparine et du transfert du patient aux anticoagulants indirects est similaire à celle utilisée pour les opérations d'urgence (voir ci-dessus). Si un patient avec une valvule cardiaque prothétique a besoin d'une chirurgie ambulatoire (y compris l'extraction de la dent), la prise d'anticoagulants indirects est interrompue la veille de l'intervention et reprend le deuxième jour suivant.

Si un patient présente des symptômes d’endocardite infectieuse au début ou à la fin de la période postopératoire suivant une valvule cardiaque prothétique, il s’agit d’une hospitalisation immédiate dans un hôpital ou un service spécialisé. La prévention de cette complication consiste en l’amélioration de tout foyer infectieux chronique et la nomination de médicaments antibactériens, en tenant compte de la sensibilité de la microflore à ceux-ci. Si un patient avec une valvule cardiaque prothétique présente un symptôme tel que fièvre prolongée pour des raisons non claires, un traitement avec des médicaments antibactériens à large spectre est effectué. Dans ce cas, des hémocultures bactériologiques répétées (au moins 3 fois par jour) sont présentées afin d'isoler l'agent pathogène et de sélectionner le médicament antibactérien optimal dans ce cas. Le traitement est effectué exclusivement dans des conditions stationnaires, car il y a des raisons de penser qu'il s'agit d'une endocardite infectieuse.

L'expérience à long terme des opérations de prothèse valvulaire cardiaque montre clairement que l'espérance de vie et sa qualité chez les patients opérés sont plusieurs fois supérieures à celles des patients non opérés. Il est important que la majorité des patients après cette opération reprennent une vie et un travail à part entière.

Types de dentiers

Bioprothèses

  • Obtenu à l'autopsie (homogreffe ou allogreffe) ou fabriqué à partir de péricarde de bovin ou de porc (xénogreffe, par exemple une prothèse Carpentier-Edwards). Les vannes du péricarde peuvent être attachées aux trois supports métalliques ("cadre") ou au cadre métallique extérieur ("sans cadre").
  • Ils ne nécessitent pas de traitement anticoagulant à long terme (dans la plupart des cas en Russie, ils sont prescrits aux patients atteints de fibrillation auriculaire et / ou d’atriomalie, ce qui nécessite l’utilisation de la warfarinase pour la bioprothèse valvulaire.). Après la chirurgie, la warfarine ou l’aspirine est habituellement prescrite pendant 6 semaines, le temps que la surface de la prothèse soit endothélialisée.
  • Durée de fonctionnement 10-15 ans, ils sont donc généralement implantés:
  • patients âgés, en réduisant leur activité physique diminue le stress physique sur la valvule;
  • ceux pour qui les anticoagulants sont contre-indiqués;
  • les jeunes femmes avec une grossesse prévue.

Métallique

  • Trois types principaux:
  • Les prothèses en boule (par exemple, la prothèse Starr-Edwards) sont obsolètes et sont rarement utilisées de nos jours. Durable, fonctionne bien, mais crée une résistance accrue au flux sanguin et a une thrombogénicité élevée;
  • prothèses rotatives (par exemple, Bjork-Shily, MedtronicHall);
  • prothèses bicuspides - les plus courantes dans le présent. Longue durée de vie, faible résistance au flux sanguin et faible thrombogénicité.
  • Une longue durée de vie (plus de 20 ans), mais une thrombogénicité élevée, nécessitent donc une prophylaxie par anticoagulants à vie.

Caractéristiques cliniques

  • Les bioprothèses de valvule doivent avoir un son légèrement différent de celui des natives, mais peuvent avoir un bruit d'exil.
  • Les prothèses métalliques se caractérisent par un «clic» lors de l'ouverture et de la fermeture. Ce doit être un son clair - un son sourd ou étouffé suggère une thrombose ou de la végétation sur la valve. Vous pouvez entendre les légers bruits de la circulation sanguine. Les autres bruits (pansystolique, diastolique) signifient une régurgitation due à un dysfonctionnement de la prothèse.
  • Toutes les procédures et opérations non cardiaques chez les patients porteurs de valvules cardiaques artificielles nécessitent une prophylaxie préalable avec des antibiotiques.
  • Les patients munis de valves artificielles doivent subir un examen annuel.
  • Principes de la prophylaxie antibiotique.

Échocardiographie

Pendant le fonctionnement normal de la prothèse, la vitesse du flux sanguin systolique trans-aortique est généralement augmentée. Les prothèses métalliques peuvent fournir des débits sanguins élevés (> 3 m / s) et, pour ces valves, leur plage normale doit être prise en compte.

Plus la valve est petite, plus le débit sanguin est élevé.

  • Bioprothèses: les homotransplantations ressemblent à des valves normales; dans les valves du péricarde, l’anneau a généralement un diamètre plus petit et, par conséquent, la vitesse du flux sanguin augmente légèrement, bien que les valves d’un type plus récent, sans cadre, ressemblent presque à celles natives et que la vitesse d’écoulement soit dans les limites de la normale.
  • Les valves métalliques provoquent des «ombres» sur l'échocardiogramme, qui limitent la réception des informations. Ainsi, dans les cas où il est nécessaire d’évaluer en détail les performances de la vanne, un TFE peut être nécessaire. Pour les valves à disque en métal, la présence de jets de «régurgitation» minces est normale.

Des complications

Thrombose prothétique

Se produit généralement en raison d'une utilisation inappropriée d'anticoagulants. Le degré de risque est plus élevé dans le cas du remplacement de la valve mitrale. Elle se manifeste par une décompensation de l'insuffisance cardiaque ou une embolie systémique. Traitement: traitement à l'héparine ± thrombolyse, thrombectomie ou reprothèse.

Hémolyse

  • L'hémolyse modérée est caractéristique des valvules métalliques. Une hémolyse sévère survient en cas de dysfonctionnement de la valve artificielle, de formation de fistule paraprothétique ou d'endocardite de la valve artificielle.
  • Dans le sang: anémie, ↑ nombre de réticulocytes, ↑ LDH, haptoglobines.
  • Détection de l'hémosidérine dans l'urine.
  • L'anémie est traitée avec du sulfate de fer ± transfusion sanguine, et la cause qui l'a provoquée peut nécessiter des représailles, bien que de nouveaux dispositifs pour la fermeture percutanée des fistules paraprothétiques émergent actuellement.

Endocardite infectieuse

Peut se développer chez 5% des patients porteurs de valves artificielles.

  • Endocardite précoce de la valve artificielle (8: annuler la warfarine. S'il existe des facteurs de risque de saignement, injecter 0,5 à 2,5 mg de vitamine K par voie orale (phytoménadione).

Grand saignement: annulez la warfarine. Injectez du plasma frais congelé ± 5 mg de vitamine K (lentement, par voie intraveineuse ou orale). Demander l'aide d'un spécialiste pour arrêter le saignement.

Haute température et basse pression après la chirurgie pour remplacer la valve mitrale gauche

22/09/2016, Nina, 67 ans

Médicaments acceptés: aris, mucolane, dopamine, klexon, Cac arythmie ou leurre en corvitine

Conclusion de l'ECG, de l'échographie et d'autres études: sclérose marginale tricuspide de la valve aortique des cuspides hypoplasie de la cuspide coronaire gauche, la fermeture des cuspides n'est pas complète, régurgitation aortique 3 c. dilatation de l'hypertrophie LP et LV, LV Dysfonctionnement diastolique du VG Régurgitation mitrale de type 1 1 c. Régurgitation tricuspide 2 c. À soupe Signes d'hypertension artérielle pulmonaire modérée. IHD, angine de poitrine progressive instable, défaut aortique combiné non rhumatismal avec prédominance d'AN III et sténose d'un degré TH 1 CH 11 AB B Hypertonique. b-nb 111 st, cœur hypertensif de grade 2 OVR

Plaintes: Avant la chirurgie de la dyspnée. Haute pression 200-220 à 180. Douleur pressante dans le côté gauche de la faiblesse de la poitrine

Question:

Après chirurgie, remplacement de la valve mitrale gauche (n ° 24) à haute température et à très basse pression. Quelles raisons peuvent causer cela?

TEMPERATURE RESISTANTE APRES REMPLACEMENT DE LA VANNE AORTIQUE

CRÉER UN NOUVEAU MESSAGE.

Mais vous êtes un utilisateur non autorisé.

Si vous vous êtes inscrit plus tôt, connectez-vous (formulaire de connexion dans la partie supérieure droite du site). Si vous êtes ici pour la première fois, inscrivez-vous.

Si vous vous enregistrez, vous pouvez continuer à suivre les réponses à vos messages, poursuivre le dialogue sur des sujets intéressants avec d'autres utilisateurs et consultants. En outre, l’enregistrement vous permettra d’échanger en privé des consultants et d’autres utilisateurs du site.

Température après prothèses

zvezdo4ka141878, écrit le 28 juillet 2011, 10:21
Primorsk, 44 ans

  • Page 1 sur 4
  • ctrl →
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Eh bien, puisque vous avez déjà été à l'hôpital plusieurs fois, il est peu probable qu'ils vous aident ici. Tout de même, il n'y a pas de médecins. En général, la température après la chirurgie augmente presque tous. J'ai eu 37 mois, puis ça s'est passé tout seul. En règle générale, à Bakulevek, les médecins avaient pour position 37: une température normale, mais 37,3 et plus, déjà anormale. Un membre de la famille - également âgé de moins de 38 ans, mais un mois plus tard, les médecins ont également réussi à le faire tomber. La seule question qui se pose est la suivante: avez-vous exclu l'endocardite infectieuse? Avez-vous pris du sang pour l'ensemencement?

Y a-t-il des symptômes? Par expérience, je peux dire que la maladie est semblable au premier jour où vous tombez malade de la grippe ou des ARVI (faiblesse, courbatures, transpiration, perte d’appétit, perte de poids), seulement à présent cela dure six mois, pas plus de deux ans. Cela encore, je dois dire, l'état. J'ai perdu près de 20 kg en six mois. Eh bien, s’il n’ya pas de végétation, alors, pour autant que je sache tout ce qui se passe, c’est très bien. Et voici une autre chose - jusqu'à votre diagnostic, j'ai mangé des antibiotiques. Ils arrêtent cette merde. En d’autres termes, après 10 jours d’amoxil ou d’avelox, vous conduisez comme neuf, puis tout est neuf.

Sur les veines, pas au courant. À l'hôpital, ils en ont pris un, semble-t-il. Et à propos de Bakulevki - ils ont un convoyeur là-bas. Coupé-cousu-suivant. Si vous n'avez pas besoin de couper, cela ne vous intéresse pas. Ne les blâmez pas pour cela, ils ont une telle spécificité.

Valve cardiaque mécanique après chirurgie

Les valves du cœur sont nécessaires pour assurer la bonne direction du flux sanguin dans le sang. Grâce à leur travail sur la fréquence cardiaque, le sang circule des oreillettes vers les ventricules et de là vers l'aorte et le tronc pulmonaire. La destruction de la valve menace d'altérer la circulation sanguine normale. En outre, cela peut conduire à une insuffisance cardiaque chronique aiguë ou grave, devenir une menace pour la vie humaine.

La médecine moderne peut aider les patients aux prises avec des problèmes similaires. Maintenant, les chirurgiens cardiologues installent des valvules artificielles qui ne sont pas pires que les «vraies». L'opération de remplacement de la valve améliore le bien-être du patient.

Les changements de santé favorables deviennent perceptibles peu après la chirurgie et, au cours des semaines et des mois à venir, l'état du patient s'améliore encore. Les changements positifs inspirent, mais malheureusement, certains patients se «détendent» et cessent de surveiller leur santé de près.

Cependant, une chose à retenir. L'opération, bien sûr, donnera le résultat. Mais ce qui va arriver ensuite ne dépend que du patient. Après avoir remplacé les vannes, vous ne pourrez vivre une vie longue et épanouissante que si vous suivez certaines des recommandations nécessaires, qui seront discutées dans cet article.

Si vous vous préparez à subir une opération de remplacement de la valvule cardiaque, il est recommandé de subir une réadaptation cardiaque dans un sanatorium après votre sortie de l'hôpital. Vous serez ajusté traitement de la toxicomanie, mode étendu de l'activité physique, des instructions pour la vie future. En savoir plus sur ce sujet ici, avec des questions et pour vous inscrire à la réadaptation, appelez le 8 (925) 642-52-86.

Quand les valves sont-elles remplacées et comment sont-elles?

Il est assez difficile de donner des recommandations générales sur le mode de vie après le remplacement de la valve, tout d’abord parce que les patients soumis à cette opération sont très différents.

Le remplacement de la valve valvulaire est effectué chez les jeunes, les adolescents et même les enfants, dont le seul problème est la pathologie de l'appareil valvulaire du cœur. Dans le même temps, l’opération peut être pratiquée sur des patients âgés dont le cœur a déjà réussi à souffrir considérablement de coronaropathie et d’insuffisance cardiaque chronique. L'état de santé initial et le système cardiovasculaire des patients diffèrent considérablement, ce qui détermine en grande partie les caractéristiques du mode de vie après l'intervention chirurgicale. Et pas seulement ça...

Le remplacement de la valve peut être nécessaire chez les patients atteints de diverses maladies. Les valvules sont détruites ou cessent d'exercer leur fonction à la suite de rhumatismes, endocardites, anévrismes de l'aorte, malformations cardiaques congénitales, infarctus du myocarde, etc. La cause du problème affecte également le traitement ultérieur.

Les valves artificielles elles-mêmes sont de trois types. Mécanique fabriquée à partir de matériaux hypoallergéniques - variétés de métal et de plastique. Ils sont installés une fois pour la vie. Biologique (porcin) dure 5 à 15 ans, à la suite de quoi le patient est réopéré pour les remplacer. Enfin, il existe des valves donneuses, elles sont utilisées très rarement. Les caractéristiques de la vie après une chirurgie dépendent en grande partie du type de valve. Et maintenant - sur les recommandations après le remplacement de la vanne.

Traitement médicamenteux après le remplacement de la valve

Les patients subissant une intervention chirurgicale doivent prendre les médicaments prescrits par un cardiologue.

Pr et l'installation des valves du donneur au patient après la chirurgie et à vie devra prendre des médicaments qui suppriment l'immunité. Cela réduit le risque de rejet de tissus étrangers. Si un patient après un remplacement valvulaire présente des symptômes de maladies cardiovasculaires (par exemple, il souffre d'angine de poitrine, d'hypertension artérielle, etc.), il doit prendre les médicaments appropriés régulièrement et de façon continue. La composition de la thérapie, la posologie des médicaments déterminée par le médecin. Si, à un moment donné, le schéma thérapeutique recommandé a cessé de fonctionner comme auparavant, il est nécessaire de consulter un médecin pour un examen et une correction du traitement. Si le patient devait remplacer une valvule présentant une cardiopathie rhumatismale, il pourrait être nécessaire de prendre des antibiotiques périodiquement après la chirurgie pour prévenir les attaques rhumatismales. Le traitement anticoagulant est indiqué pour tous les patients munis de valves mécaniques et biologiques. Un corps étranger est effectivement injecté dans le cœur, ce à quoi le système sanguin réagit lorsque la coagulation est accrue. En conséquence, des caillots sanguins peuvent se former sur la valve, ce qui gênera son travail, pourra se dégager et pénétrer dans le sang, ce qui entraînera des complications dangereuses, voire mortelles - accident vasculaire cérébral, thrombose vasculaire et embolie pulmonaire.

Les anticoagulants préviennent la formation de caillots sanguins et, par conséquent, leur utilisation est obligatoire. Parmi ceux-ci, le plus couramment utilisé est la warfarine, un anticoagulant indirect. Les personnes qui ont une valve biologique installée doivent prendre de la warfarine pendant 3 à 6 mois (à quelques exceptions près), et les personnes ayant une valve mécanique devront prendre le médicament en continu.

Les anticoagulants sont des médicaments qui permettent de sauver la vie de patients porteurs de valves artificielles. Cependant, en plus des avantages, ils peuvent porter et nuire. La capacité du sang à coaguler est un mécanisme de protection qui empêche la perte de sang résultant de blessures. En cas d'usage excessif d'anticoagulants, lorsque la coagulation est trop supprimée, le patient peut présenter les complications correspondantes, parfois même des saignements abondants et un accident vasculaire cérébral hémorragique.

Pour éviter cela, il est très important de surveiller l'état du système de coagulation du sang. Par conséquent, les patients prenant de la warfarine doivent surveiller l’INR (attitude normalisée au niveau international, elle détermine le caractère adéquat du traitement anticoagulant). Il est généralement maintenu à un niveau compris entre 2,5 et 3,5 (il peut y avoir quelques variations, selon les cas). Un test sanguin pour déterminer l'INR doit être effectué chaque mois.

Après avoir remplacé les valves, il est également recommandé à certains patients de prendre des agents antiplaquettaires - des médicaments à base d’aspirine.

Exercice après le remplacement de la valve

Souvent, le remplacement des valves est adressé aux patients chez qui, avant l'opération, des manifestations d'insuffisance cardiaque chronique étaient présentes, aggravant la tolérance aux charges et ne donnant pas aux patients la possibilité de se déplacer librement et activement.

L’opération améliore la santé, mais les patients ne savent souvent pas s’ils peuvent augmenter la charge, dans quel mode et dans quelle mesure. Afin de déterminer le mode d'exercice, il est préférable qu'un patient subisse un programme de rééducation en sanatorium. Il sera sélectionné pour une série d'exercices physiques qu'il effectuera sous la supervision d'un médecin. Progressivement, en tenant compte de la dynamique, le mode moteur va s'étendre. Ainsi, à la fin de la période de réadaptation, une personne sera en mesure de mener une vie active complète et de transporter librement des charges quotidiennes et autres.

Si le patient ne prévoit pas de rééducation dans un sanatorium avec des questions relatives à l'activité physique, il doit contacter un cardiologue. Vous pouvez clarifier toutes les questions avec un médecin: la possibilité de pratiquer différents sports, soulever des poids, conduire une voiture, etc.

Au cours des premières semaines, pendant la période de récupération qui suit la chirurgie, il est très important de contrôler le degré de stress. Il est nécessaire d’être actif au point de ne pas surcharger le cœur, d’autre part, de ne pas ralentir la récupération et de ne pas contribuer au développement de complications.

Certains patients ne bougent pas beaucoup car la planification des charges et la mise en place des exercices exigent de la discipline, des efforts et des efforts. Ceux qui sont paresseux doivent se rappeler que l'activité physique améliore le pronostic des maladies cardiaques, entraîne le système cardiovasculaire, a un effet curatif général et aide à obtenir les meilleurs résultats de l'opération.

Régime après remplacement de la valve

Les patients d'âge moyen et avancé, en particulier ceux qui ont une maladie coronarienne, sont invités à suivre un régime alimentaire particulier. Il est nécessaire de réduire le nombre de graisses animales et de glucides facilement digestibles contenus dans le régime alimentaire, ainsi que de réduire la consommation de sel, de café et d'autres stimulants. Dans le même temps, les aliments doivent être enrichis avec des huiles végétales, des fruits et légumes frais, du poisson et des produits à base de protéines.

Les jeunes patients qui ne sont pas atteints d'athérosclérose et de ses complications ne sont peut-être pas aussi stricts avec leur régime alimentaire, bien qu'il leur soit préférable de suivre un régime conforme aux principes de la saine alimentation pour prévenir les maladies coronariennes.

La consommation excessive d'alcool est contre-indiquée chez tous les patients après le remplacement des valves cardiaques.

Travailler après le remplacement de la valve

Quelques semaines après l'opération, les patients parviennent généralement à rétablir leur capacité de travail au même niveau. Dans certains cas, une transition vers des conditions de travail plus légères est nécessaire. Parfois, les patients forment un groupe de personnes handicapées.

La formulation ci-dessus est plutôt simplifiée, mais il est impossible de donner des chiffres précis ici. Cela dépend beaucoup de la valvule qui était prothétique, du type de valvule artificielle associée à la maladie dans laquelle l’opération a été pratiquée, du champ dans lequel la personne est engagée.

En général, les perspectives d'activité sur le marché du travail sont favorables. Même les athlètes professionnels sont revenus au sport après cette opération et ont poursuivi leur carrière avec succès.

Autres recommandations

Les patients qui ont subi une opération de remplacement de valve doivent suivre certaines astuces obligatoires.

Si des symptômes de problèmes cardiaques (douleurs à la poitrine, sensation d'insuffisance cardiaque), des signes de troubles circulatoires (enflure des jambes, essoufflement) et d'autres symptômes imprévus apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Les patients qui ont été installés valve biologique, il n'est pas recommandé de prendre des suppléments de calcium. Dans le régime alimentaire, il est conseillé de ne pas abuser des produits avec son contenu: lait et produits laitiers, sésame, noix (amandes, brésiliennes), graines de tournesol, soja. Tous les médecins, y compris le dentiste, doivent avertir le patient qu’il a une valve artificielle.

Suivre les recommandations nécessaires aidera le patient à maintenir un excellent état de santé pendant longtemps et à vivre pleinement.

L'amélioration des résultats de l'opération de remplacement de la valve contribue à la rééducation cardiore. Pour toute question ou pour écrire au programme, appelez le 8 (925) 642-52-86.

Le traitement de la sténose des valves cardiaques dépend souvent des symptômes présents chez le patient. Avec une telle maladie, remplacez la valve par une prothèse. Indépendamment du fait que les scientifiques médicaux améliorent constamment les compétences de l’opération de transplantation de valvules cardiaques (biologiques, mécaniques), ainsi que les travaux sur la progression des prothèses artificielles, le remplacement de la valvule cardiaque dans la période postopératoire peut comporter un certain nombre de complications.

Faits saillants

La valve cardiaque est un élément du cadre cardiaque interne qui représente les plis du tissu conjonctif. Le travail des valves a pour but de distinguer la quantité de sang dans les ventricules et les oreillettes, ce qui permet aux chambres de se reposer à tour de rôle après le déplacement du sang alors qu'il est réduit.

Si, pour diverses raisons, la valve ne remplit pas sa fonction, une violation de l'hémodynamique intracardiaque se produit. Par conséquent, par étapes, le muscle cardiaque vieillit, une infériorité cardiaque apparaît. De plus, le sang ne peut pas circuler normalement à travers le corps en raison de la perturbation du pompage du cœur, ce qui entraîne la stagnation du sang dans les organes. Cela concerne les reins, le foie et le cerveau.

Le non traitement des manifestations stagnantes contribue au développement de la maladie de tous les organes humains à la suite du décès. Sur cette base, la pathologie valvulaire est un problème très dangereux qui nécessite une chirurgie cardiaque.

Les types de chirurgie suivants sont distingués:

en plastique; remplacement de la valve.

Le plastique doit restaurer la valve sur la bague de support. Une opération pour défaillance cardiaque est utilisée.

Les prothèses permettent le remplacement complet de la valve. Remplacez souvent les valves cardiaques mitrale et aortique.

Quand est-ce que la chirurgie?

L'opération est prescrite en cas de lésion grossière de la valve avec développement d'une maladie cardiaque, ce qui a un impact significatif sur l'hémodynamique.

Le développement de la maladie valvulaire est dû à un rhumatisme. C'est une forme d'infection à streptocoque et se caractérise par des lésions au cœur et aux articulations. Les rhumatismes surviennent souvent après des maladies fréquentes telles que des angines, des angines.

Le remplacement de la valvule dépend du degré d'insuffisance cardiaque administré par échocardioscopie.

L'opération est affectée dans les cas suivants:

sténose de la valve aortique, qui se traduit par des symptômes tels que perte de conscience, douleur thoracique, essoufflement; manifestation clinique de la sténose aortique chez des patients ayant subi un pontage aéro-coronarien; insuffisance cardiaque grave, caractérisée par un essoufflement avec peu d’activité ou de repos, une forte enflure des membres, de la zone du visage, du corps, modérée, une sténose mitrale prononcée; symptômes d'insuffisance cardiaque au stade initial de développement - essoufflement lors d'un effort physique intense, fréquence cardiaque perturbée chez les patients présentant une légère sténose de la valve mitrale; l'endocardite est un facteur de maladie de la valve.

Vous ne pouvez pas opérer

L'opération est contre-indiquée en raison d'un certain nombre de maladies:

infarctus aigu du myocarde; circulation sanguine altérée dans le cerveau aigu (accident vasculaire cérébral); maladies infectieuses, fièvre; exacerbée et aggravée lors de maladies chroniques (asthme bronchique, diabète sucré); insuffisance cardiaque grave, fraction d’éjection, qui dans la sténose mitrale est inférieure à 20%.

Les étapes de la prothèse

L'opération se déroule sous anesthésie générale, souvent à cœur ouvert. L'intervention chirurgicale dure en moyenne 6 heures.

Le chirurgien fait une grande incision au thorax (sténotomie médiane). Le patient est connecté à la machine cœur-poumon. Il y a un processus de refroidissement du cœur, le rythme cardiaque ralentit au minimum. Le médecin retire la valvule mitrale endommagée. Installez l'implant. La prothèse mécanique est durable, ne nécessite pas de remplacement. Il a un inconvénient - il augmente le taux de prothrombine dans le système circulatoire, contribue à l'apparition de caillots sanguins. La valve biologique doit être remplacée, après 10 à 15 ans, en raison de l'usure. Les coutures s'améliorent. Déconnexion progressive du patient de l'appareil.

Cette opération est courante dans le traitement de la sténose cardiaque. Si la chirurgie est réussie et que la guérison du patient se passe sans complications, il sera bientôt capable d’oublier son problème cardiaque.

Le seul rappel après une chirurgie cardiaque sera une cicatrice.

Période postopératoire de récupération

Après l'opération, le patient reste dans l'unité de soins intensifs. À la sortie de l'anesthésie, le patient est retiré du tube de respiration des poumons. Le tube peut être laissé à temps pour que l'excès de liquide sorte des poumons.

Un jour après la chirurgie, le patient peut manger des aliments sous forme solide. Après 2 jours, vous êtes autorisé à vous lever et à marcher. Pendant un moment, peut-être la sensation de douleur à la poitrine. En fonction de l'état général du patient, le congé survient 4 à 5 jours plus tard.

Conséquences possibles après le remplacement de la vanne

La chirurgie cardiaque est une intervention chirurgicale complexe pouvant entraîner des complications et des problèmes imprévus.

La croissance du tissu cicatriciel. Saignement après avoir pris des anticoagulants. Thromboembolie. Infection de la valve remplacée. Anémie hémolytique.

Chez certains patients, une prolifération de tissu cicatriciel fibreux se produit sur le site de la prothèse. Ce processus se produit à la suite d'une valve mécanique biologique ou transplantée en position assise. Cette complication contribue à la formation de thrombose de l'implant et nécessite une nouvelle intervention urgente.

Les anticoagulants sont des agents qui fluidifient le sang. Ils ne rendent pas le sang liquide, mais ne permettent pas la formation de caillots sanguins, ils augmentent le temps de coagulation du sang. Par conséquent, le travail des anticoagulants vise à retirer le caillot sanguin de la valve jusqu'à ce qu'il devienne un caillot sanguin.

Dans certains cas, lorsqu’un anticoagulant est pris chez des patients, des saignements dans d’autres organes, souvent dans l’estomac, s’ouvrent. Sur cette base, il est conseillé aux patients de contrôler la couleur de leurs urines et de leurs matières fécales. En cas de saignement, la couleur devient sombre. Si vous ressentez des signes d’un état défavorable de l’estomac, contactez un spécialiste.

Une complication postopératoire grave est la thromboembolie, qui provoque une thrombose. Les symptômes de la thrombose comprennent:

essoufflement; des vertiges; esprit flou; perte de la vue, de l'ouïe; faiblesse, engourdissement de tout le corps.

Si l'un des symptômes survient, vous devez immédiatement consulter un médecin.

En plaçant un objet étranger stérile dans le corps humain, il peut être infecté. Par conséquent, en cas d'augmentation de la température, de maladies respiratoires longues, il est nécessaire de consulter un médecin. Sur la base des tests effectués, la cause des symptômes correspondants sera déterminée. Ou une prothèse artificielle a été infectée, ou c'est un autre facteur.

Les personnes portant une prothèse artificielle lors d'une visite chez le dentiste, subissant une coloscopie, une gastroscopie, une angiographie, afin d'éviter toute infection de la prothèse, il est nécessaire d'informer les médecins de la présence d'une valvule cardiaque artificielle. En outre, prévenez les infections de la peau en présence de plaies, coupures, vésicules, éraflures.

L'anémie hémolytique est assez rare. Avec l'anémie, une personne se sent faible, la fatigue ne passe pas. Les symptômes sont très similaires lors de la prise d'anticoagulants, alors que les complications surviennent et se développent de manière complètement différente.

Mode de vie postopératoire

Après la chirurgie, il est recommandé au patient de suivre les règles.

Visiter le médecin régulièrement (chaque mois pendant un an après la prothèse, l’année suivante, une fois par an, puis une visite annuelle avec ECG et échocardioscopie). Prenez les médicaments prescrits en temps opportun. Observez le mode de travail, reposez-vous. Suivez les aliments diététiques. Éliminer les mauvaises habitudes.

Les prothèses sont considérées comme des interventions chirurgicales graves et nécessitent une surveillance constante par un spécialiste. En même temps, en remplaçant la valve, la vie du patient est prolongée et sa qualité améliorée.

Comment guérir l'hypertension pour toujours?!

En Russie, de 5 à 10 millions d'appels aux soins médicaux d'urgence concernant une augmentation de la pression se produisent chaque année. Mais la chirurgienne cardiaque russe Irina Chazova affirme que 67% des patients hypertendus ne soupçonnent pas qu’ils sont malades!

Comment pouvez-vous vous protéger et vaincre la maladie? Un des nombreux patients guéris - Oleg Tabakov, a déclaré dans son entretien comment oublier pour toujours l'hypertension...

Du travail du muscle cardiaque dépend de la vie humaine. Mais une circulation normale ne peut être assurée que si les valves cardiaques fonctionnent correctement. La plus grande charge pèse sur la valve aortique qui, après certaines maladies reportées, peut cesser de fonctionner normalement. Ainsi se développe une malformation cardiaque, ce qui conduit à de graves violations de la circulation sanguine, et donc du travail de tout l'organisme.

Le remplacement de la valve aortique est actuellement possible. Dans l'article, nous examinerons quelles indications existent, comment se déroule l'opération et quelles en sont les conséquences.

Causes des problèmes de valve

Cette valve est située entre le ventricule gauche et l'aorte, qui transportera du sang riche en oxygène dans tout le corps. Au cours du processus de remplissage du cœur avec du sang, cette valve doit être à l'état fermé. Lorsque le ventricule se contracte, il s'ouvre et transfère du sang à l'aorte.

Le remplacement de la valve aortique du cœur est nécessaire lorsqu'il ne peut pas fonctionner correctement, ce qui entraîne une altération de la circulation sanguine. Parfois, la malformation de la valve aortique est observée depuis la naissance - il s’agit d’un défaut congénital. Mais il y a des cas où il a travaillé normalement pendant de nombreuses années, puis commence à ne plus s'ouvrir ni se fermer complètement, puis ils parlent de la pathologie acquise de la valve aortique. Cela peut être dû à l'usure avec l'âge, à la suite d'une augmentation des sels de calcium sur la valve, ce qui perturbe son fonctionnement.

Certaines maladies peuvent entraîner un dysfonctionnement des valves, telles que:

Les complications après une maladie, par exemple, une infection à streptocoque peuvent bien avoir un impact négatif sur la valvule. Une endocardite, lorsque l’infection affecte le cœur et ses valves. Un anévrisme aortique. état dans lequel la valve ne peut pas se fermer complètement après l'éjection de sang et dont une partie retourne dans le ventricule.

Toutes ces maladies et pathologies peuvent nécessiter une intervention chirurgicale pour remplacer la valve aortique.

Caractéristiques de l'opération de remplacement de la vanne

Ce type de chirurgie est considéré comme le plus difficile. Tous les chirurgiens ne peuvent pas pratiquer une opération à cœur ouvert. Une telle intervention nécessite un équipement moderne et des médecins hautement qualifiés.

À l'heure actuelle, dans notre pays, le nombre de cliniques équipées des technologies les plus récentes est insuffisant. Il n'est donc pas possible de fournir une assistance rapide à tous ceux qui en ont besoin. Remplacer la valve aortique du cœur est pour beaucoup le seul moyen de sauver des vies, mais malheureusement, tout le monde n’attend pas son tour.

Mais il existe des centres de cardiologie étrangers prêts à recevoir des patients étrangers et à leur fournir l'assistance nécessaire, leur sauvant ainsi la vie.

Types de vannes

Même les possibilités de la science et de la technologie modernes ne permettent toujours pas de créer la valve parfaite. Les variétés utilisées ont maintenant leurs avantages et leurs inconvénients. Pour remplacer les chirurgiens, utilisez plusieurs types de prothèses:

Valves mécaniques. Créez-les à partir d'alliages modernes de haute résistance. Leur avantage réside dans leur fonctionnement indéfini, mais le patient devra prendre des anticoagulants toute sa vie pour éviter la formation de caillots sanguins.Les prothèses biologiques sont fabriquées à partir de valves animales. Après leur installation, l’utilisation de médicaments anticoagulants n’est plus nécessaire, mais la durée de vie prothétique n’est que de 10 à 15 ans et une seconde intervention est alors nécessaire. Les vannes du donneur proviennent de la personne décédée. Ces valves ne peuvent pas durer éternellement.

Lorsque le remplacement de la valve aortique est requis, le choix de la variété dépend de plusieurs facteurs:

Groupe d'âge des patients Santé générale Pour quelle raison le remplacement de la valve est-il nécessaire? La présence d'autres maladies chroniques Le patient a-t-il la possibilité de prendre des anticoagulants pour la vie.

Une fois le type de vanne sélectionné, l'opération de remplacement est difficile.

Types de chirurgie

Jusqu'à récemment, l'opération de remplacement de la valve aortique sur le cœur nécessitait nécessairement l'arrêt du muscle cardiaque et l'ouverture de la poitrine. Ce sont les opérations dites ouvertes. Pendant la chirurgie, la vie du patient est supportée par un pontage cardiopulmonaire.

Mais maintenant, dans certaines cliniques, il est possible de remplacer la valvule aortique sans ouvrir la poitrine. Il s'agit d'opérations peu invasives dans lesquelles un arrêt cardiaque n'est pas nécessaire, ainsi que de grandes incisions.

Bien entendu, force est de constater que la réalisation de telles interventions chirurgicales nécessite une réelle habileté de la part du chirurgien. Par exemple, les cliniques israéliennes sont réputées pour leurs chirurgiens cardiaques. Ainsi, de nombreux patients, si les fonds le permettent, sont envoyés dans ce pays pour y mener une telle opération.

Préparation à la chirurgie

Le remplacement de la valve aortique nécessite une préparation minutieuse du patient. Après avoir consulté un médecin, le patient se voit prescrire un certain nombre d'études:

La première chose à faire est d'être examiné par un médecin: des analyses de sang sont effectuées, un échocardiogramme permet de déterminer le mouvement du cœur et de ses valves, ainsi qu'un électrocardiogramme pour suivre le rythme cardiaque. Le cathétérisme cardiaque est réalisé - il s’agit de l’insertion d’un mince tube dans lequel un agent de contraste est injecté, puis d’une photo prise qui vous permet de déterminer s’il ya des problèmes de fonctionnement de la valve aortique.

Quelques jours avant la chirurgie, le patient doit observer les recommandations suivantes:

Arrêtez de prendre des médicaments anti-inflammatoires et de l'aspirine. Ne prenez pas d'anticoagulants. La veille de la chirurgie, vous ne devez inclure que des aliments légers. Le jour de l'opération, vous ne devez pas du tout manger.

Ce n’est qu’après toutes les préparations nécessaires à l’opération que le médecin prescrit un temps d’opération et la valve aortique sera remplacée.

Effectuer une opération

Lorsque le patient est sur la table d'opération, il reçoit une anesthésie générale et s'endort. Si l'opération est réalisée avec une ouverture de la poitrine, le chirurgien fait une incision au milieu et pousse la poitrine vers le haut afin que vous puissiez atteindre le cœur.

Un arrêt cardiaque est nécessaire pour pouvoir effectuer un remplacement. Le patient est donc connecté à un appareil cœur-poumon. Le médecin de l'aorte fait une incision, retire une valvule usée ou endommagée et en remplace une nouvelle. Après cela, l'aorte est suturée, le muscle cardiaque est lancé, la cage thoracique est connectée et suturée.

Après une intervention chirurgicale pour remplacer la valve aortique

Une fois l'opération terminée, le patient est envoyé à l'unité de soins intensifs. Ici, il est sorti de l'anesthésie et surveillé les fonctions vitales:

La fréquence cardiaque est déterminée, la respiration et la pression artérielle sont surveillées, ainsi que le contenu en oxygène dans le sang. Un tube est inséré dans la bouche et les poumons pour assurer une ventilation supplémentaire. Un système de drainage est installé pour drainer le fluide thoracique. Un patient est inséré dans la vessie avec un cathéter afin de drainer l'urine.

Après avoir remplacé la valve aortique, le patient passe généralement de 5 à 7 jours à l’hôpital s’il n’ya pas de complications.

Complications pendant la chirurgie

Une intervention chirurgicale sur le coeur est toujours un gros risque. Lors de la planification du remplacement de la valve aortique, les complications suivantes sont possibles:

Saignement possible pendant la chirurgie L'apparition de caillots, en cas d'accident vasculaire cérébral ou de problèmes rénaux Complications de l'anesthésie

Il existe également des facteurs qui augmentent le risque de complications pendant la chirurgie:

La présence de maladies cardiaques. Les maladies pulmonaires. L'hypertension. Le diabète sucré. L'obésité. Le tabagisme. La présence d'infections dans le corps.

Complications après la chirurgie

Pour tout chirurgien, non seulement le processus de l'opération et son résultat sont importants, mais également la période de récupération, qui peut aussi être accompagnée de complications graves:

La croissance du tissu cicatriciel. Dans certains cas, après la chirurgie, le tissu cicatriciel fibreux se développe rapidement chez le patient au site de remplacement de la valve. Ce processus ne dépend même pas du type de valve et peut entraîner une thrombose. Mais, grâce aux méthodes opératoires modernes, une telle complication est assez rare: saignement lors de la réception d'anticoagulants. De plus, il peut se produire non seulement dans la région de la valve, mais aussi dans n’importe quel organe, par exemple dans l’estomac. Vous pouvez le reconnaître par les manifestations suivantes: le patient a un essoufflement, un trouble de la conscience, une vision et une audition sont retrouvés, une perte et une faiblesse dans le corps.

4. Infection de la valve livrée. Même la valve la plus stérile, une fois à l'intérieur, peut être infectée. C’est pourquoi, si soudainement la température corporelle augmente, des problèmes respiratoires apparaissent, il est nécessaire d’informer immédiatement le médecin afin de réaliser des tests et d’éliminer les infections valvulaires.

5. Anémie hémolytique. Il endommage un grand nombre de globules rouges lors du contact avec le matériau de la valve. Il y a une forte faiblesse, la fatigue, qui ne passe pas après le repos.

En règle générale, en cas de maladie cardiaque, le patient appartient à un groupe d'invalidité particulier. Tout cela est déterminé par une commission spéciale de médecins. Si la valve aortique est remplacée, l'invalidité peut être supprimée si le conseil de médecins estime que vous êtes en bonne santé et que vous n'avez pas besoin de paiements spéciaux de l'État. Dans certains cas, quittez le 3ème groupe.

Période postopératoire

Pendant plusieurs jours, après l'opération de remplacement de la valve, on injecte au patient des analgésiques pour réduire la douleur. Mais au bout d'un moment, ils sont annulés. En outre, le patient peut être confronté aux problèmes suivants:

Œdème des extrémités, sensations douloureuses dans la région de l'incision, processus inflammatoire à l'endroit où l'incision a été pratiquée, nausée, attachement à l'infection.

Si toutes ces manifestations persistent trop longtemps, vous devez en informer le médecin. La chirurgie de remplacement de la valve aortique (les critiques des patients l’indiquent) apporte des améliorations notables en quelques semaines. Des changements positifs importants se produisent dans quelques mois.

Après l'opération, les médecins recommandent d'observer le régime de travail et de repos et de faire strictement de l'exercice.

Le mieux est que le patient passe la période de convalescence non pas chez lui, mais dans un établissement spécialisé, par exemple dans un sanatorium ou dans un centre de réadaptation cardiologique.

Là, sous la supervision des médecins, il y a une récupération du corps, chaque programme individuel est sélectionné. La réadaptation peut prendre un temps différent. Tout dépend de l'état général du patient, de la complexité de l'opération et des capacités régénératrices du corps.

Le médecin doit obligatoirement prescrire des médicaments au patient après la chirurgie. Leur réception doit être effectuée strictement selon le schéma et ne peut être annulée indépendamment

Si diverses procédures physiothérapeutiques et interventions médicales sont nécessaires, vous devez alors vous informer qu'il existe une valvule aortique artificielle.

S'il existe des maladies cardiaques concomitantes, le remplacement de la valve ne les guérit pas. Vous devez donc consulter un cardiologue et effectuer le traitement approprié.

Thérapie réparatrice à domicile

Si le patient n’a pas la possibilité de se rendre au sanatorium pour se rétablir après la chirurgie, toutes les recommandations du médecin à la maison doivent être strictement suivies.

Si une valve mécanique est installée, il est obligatoire de prendre des anticoagulants, et cela devra être fait toute ma vie. Faire des exercices spéciaux selon les recommandations du médecin qui aideront à normaliser la fonction respiratoire. et.

Seul le respect de toutes les recommandations du médecin aidera à rendre la vie normale et complète après le remplacement de la valve aortique.

Changement de mode de vie

Toute intervention chirurgicale sur le muscle cardiaque nécessite une révision radicale de leur mode de vie. Le remplacement de la valvule aortique (les confirmations le confirment) ne fait pas exception. Les patients ont après la chirurgie:

Excluez de votre vie toutes les mauvaises habitudes si, bien sûr, le chemin est la vie. Fumer, boire de l'alcool et consommer de grandes quantités de caféine n'est pas compatible avec une valvule artificielle, ni même avec une maladie cardiaque. Vous devez pratiquement éliminer les aliments gras de votre alimentation. Réduisez votre consommation de sel à un minimum de 6 grammes par jour. contiennent plus de légumes et de fruits frais, consomme une quantité suffisante d’eau propre, mais sans essence, introduit progressivement des charges qui renforceront le muscle cardiaque. Chaque jour, par tous les temps, faites des promenades avec ezhem vozduhe.Isklyuchit de sa vie surcharge psycho-affectif, stressy.Sostavit en même temps que le calendrier du jour, le médecin et le bâton vitamines ego.Upotreblyat pour maintenir l'équilibre minéral.

Si vous examinez les examens des patients ayant subi une opération de remplacement de la valve, vous pouvez être sûr que la plupart d'entre eux ont pu retrouver un mode de vie normal. Les symptômes désagréables disparus qui ne donnaient pas de repos, le travail du coeur normalisé.

Le remplacement de la valvule aortique (les examens le confirment) n’est pas un obstacle à une future grossesse. De nombreuses femmes souffrant de maladies cardiaques n’espéraient même pas devenir mères et une telle opération leur donne cette opportunité.

Dans une telle situation, le plus important est de trouver un spécialiste compétent pour que vous puissiez avoir confiance en l'issue positive de l'opération. La science et la médecine modernes ne peuvent pas mettre une croix sur sa vie, même en présence de pathologies graves dans le coeur, alors n'abandonnez pas. Nous devons toujours espérer que tout ira pour le mieux, et le miracle se produira - votre cœur travaillera longtemps et de manière fiable. Prenez soin de vous et soyez en bonne santé.

Le remplacement de la valve cardiaque a été effectué partout depuis de nombreuses années et s'est avéré être une opération sûre et très efficace pour rétablir l'hémodynamique normale du cœur et du corps dans son ensemble.

Pendant la vie, les vannes fonctionnent en permanence, ouvrant et fermant des milliards de fois. Avec l'âge, certaines parties de leurs tissus peuvent s'user, mais leur degré n'est pas critique. Diverses maladies - l'athérosclérose, l'endocardite rhumatismale, les lésions bactériennes des pointes causent des dommages beaucoup plus importants à l'état de l'appareil valvulaire.

changements liés à l'âge de la valve aortique

Les lésions valvulaires sont les plus courantes chez les personnes âgées; elles sont à l'origine de l'athérosclérose, accompagnée du dépôt de masses lipidiques dans les valves, de leur compactage et de leur calcification. La nature continuellement récurrente de la pathologie provoque des périodes d'exacerbations avec des dommages aux tissus de la valve, une microthrombogenèse, une ulcération, suivies de déflexions et d'une sclérose. La prolifération du tissu conjonctif conduit finalement à la déformation, au raccourcissement, au compactage et à la mobilité réduite des cuspides de la valve - un défaut est formé.

Parmi les jeunes patients nécessitant une transplantation de valves artificielles, principalement des patients atteints de rhumatisme. Le processus inflammatoire infectieux sur les cuspides s'accompagne d'ulcération, de thrombose locale (endocardite verruqueuse), de nécrose du tissu conjonctif, à la base de la valve. En raison de la sclérose irréversible, la valvule change de configuration anatomique et devient incapable de remplir sa fonction.

Les défauts de l'appareil valvulaire du cœur entraînent une perturbation hémodynamique totale dans l'un des cercles ou les deux. Avec le rétrécissement de ces ouvertures (sténose), il n’ya pas de vidage complet des cavités cardiaques, qui sont obligées de travailler de manière améliorée, hypertrophiées, puis épuisées et en expansion. Lorsqu'une valve est insuffisante, lorsque ses volets ne se ferment pas complètement, une partie du sang retourne dans le sens opposé et surcharge également le myocarde.

L'augmentation de l'insuffisance cardiaque, la stagnation dans le grand ou le petit cercle de la circulation sanguine provoquent des modifications secondaires des organes internes et sont également dangereuses pour l'insuffisance cardiaque aiguë. Par conséquent, si le temps ne prend pas de mesures pour normaliser le mouvement du sang intracardiaque, le patient sera condamné à mort pour insuffisance cardiaque décompensée.

La technique traditionnelle de remplacement de la valve implique un accès ouvert au cœur et son arrêt temporaire de la circulation. De nos jours, la chirurgie cardiaque est largement utilisée comme méthodes de correction chirurgicale plus effractées et moins invasives, moins risquées et aussi efficaces qu'une intervention ouverte.

La médecine moderne offre non seulement des méthodes d'opération alternatives, mais également des conceptions plus modernes des valves elles-mêmes, et garantit également leur sécurité, leur durabilité et le plein respect des exigences du patient.

Indications et contre-indications pour les valvules cardiaques prothétiques

Les opérations cardiaques, quelle que soit la manière dont elles sont effectuées, comportent certains risques, sont techniquement complexes et nécessitent la participation de chirurgiens cardiaques hautement qualifiés travaillant dans une salle d'opération bien équipée. Elles ne sont donc pas réalisées de la sorte. En cas de maladie cardiaque, pendant un certain temps, le corps lui-même doit faire face à la charge accrue et à l'affaiblissement de ses capacités fonctionnelles. Un traitement médicamenteux est prescrit. Seule l'inefficacité des mesures conservatrices rend nécessaire une intervention chirurgicale. Les indications pour les valves cardiaques prothétiques prennent en compte:

Sténose (contraction) sévère du trou de la valve, qui ne peut pas être éliminée par simple dissection des valves; Sténose ou insuffisance valvulaire due à la sclérose, fibrose, dépôts de sel de calcium, ulcération, raccourcissement des valves, leurs rides, restriction de la mobilité pour les raisons susmentionnées; Sclérose des tendons, violant le mouvement des valves.

Ainsi, toute modification structurelle irréversible des composants de la valve rendant impossible un écoulement sanguin unidirectionnel correct constitue la raison de la correction chirurgicale.

Contre-indications à la chirurgie pour remplacer la valve cardiaque, aussi. Parmi eux - l’état grave du patient, la pathologie d’autres organes internes rendant l’opération dangereuse pour la vie du patient, des troubles hémorragiques marqués. Un obstacle au traitement chirurgical peut être le refus du patient de l'opération, ainsi que la négligence du défaut, lorsque l'intervention est inappropriée.

Les valves mitrale et aortique sont le plus souvent remplacées, elles sont généralement également affectées par l'athérosclérose, les rhumatismes et l'inflammation bactérienne.

Selon la composition de la prothèse valvulaire cardiaque est mécanique et biologique. Les vannes mécaniques sont entièrement constituées de matériaux synthétiques, ce sont des structures métalliques avec des volets semi-circulaires se déplaçant dans une direction.

Les atouts des valves mécaniques sont leur résistance, leur durabilité et leur résistance à l'usure. Les inconvénients sont le besoin d'un traitement anticoagulant à vie et la possibilité d'implantation uniquement avec un accès libre au cœur.

Les valves biologiques sont constituées de tissus animaux - des éléments du péricarde du taureau, des valves de porcs, qui sont fixés sur un anneau synthétique installé à l'endroit de la fixation de la valve cardiaque. Les tissus animaux entrant dans la fabrication de prothèses biologiques sont traités avec des composés spéciaux qui empêchent le rejet immunitaire après implantation.

Les avantages d'une valve artificielle biologique - la possibilité d'implantation avec une intervention endovasculaire, limitant la période de réception des anticoagulants dans les trois mois. L'usure rapide est un inconvénient majeur, surtout si une telle prothèse remplace la valvule mitrale. En moyenne, la valve biologique est en service depuis environ 12-15 ans.

La valvule aortique est plus facile à remplacer par n'importe quel type de prothèse que la valvule mitrale. Par conséquent, lorsqu'une valvule mitrale est affectée, elle utilise d'abord différents types de plastiques (commissurotomie), et ce n'est que s'ils sont inefficaces ou impossibles, que la valvule est totalement remplacée.

Préparation à la chirurgie de remplacement valvulaire

La préparation à la chirurgie commence par un examen approfondi comprenant:

Tests sanguins généraux et biochimiques; Test d'urine; Détermination de la coagulation du sang; Électrocardiographie; Échographie du coeur; Radiographie thoracique.

Selon les modifications associées, l'angiographie coronaire, les ultrasons des vaisseaux sanguins et autres peuvent être inclus dans la liste des procédures de diagnostic. Les consultations de spécialistes restreints, les conclusions d'un cardiologue et d'un thérapeute sont obligatoires.

La veille de l'opération, la patiente s'entretient avec le chirurgien, un anesthésiste, prend une douche et dîne - au plus tard 8 heures avant l'intervention. Il est conseillé de se calmer et de dormir suffisamment, de nombreux patients sont aidés par une conversation avec leur médecin, une clarification de toutes les questions d'intérêt, une connaissance de la technologie de l'opération à venir et une connaissance du personnel.

Technique de remplacement des valves cardiaques

La valve cardiaque prothétique peut être réalisée par un accès ouvert et de manière mini-invasive sans incision du sternum. Une chirurgie ouverte est réalisée sous anesthésie générale. Une fois le patient plongé dans l'anesthésie, le chirurgien traite le champ opératoire - la face antérieure du thorax, dissèque le sternum dans le sens longitudinal, ouvre la cavité péricardique et suit ensuite la manipulation du cœur.

valve cardiaque prothétique

Pour couper l'organe de la circulation sanguine, un appareil cœur-poumon est utilisé, ce qui permet aux valves d'être implantées sur le cœur qui ne fonctionne pas. Afin de prévenir les dommages hypoxiques du myocarde, il est traité avec une solution saline froide tout au long de l'opération.

Pour installer la prothèse en utilisant une incision longitudinale, la cavité cardiaque désirée est ouverte, les structures modifiées de la propre valvule sont retirées, à la place desquelles un artificiel est installé, après quoi le myocarde est suturé. Le cœur «commence» avec une impulsion électrique ou un massage direct, la circulation artificielle est désactivée.

Une fois la valve cardiaque artificielle installée et le cœur câblé, le chirurgien examine la cavité péricardique et la plèvre, élimine le sang et suture la plaie en couches. Pour connecter les moitiés du sternum peuvent être utilisés supports métalliques, fils, vis. Des sutures ordinaires ou des produits cosmétiques intradermiques avec des sutures auto-résorbables sont appliqués sur la peau.

La chirurgie ouverte est très traumatisante, le risque opérationnel est donc élevé et la récupération postopératoire prend beaucoup de temps.

remplacement de la valve aortique endovasculaire

La technique de prothèse valvulaire endovasculaire donne de très bons résultats. Elle ne nécessite pas d’anesthésie générale. Elle est donc tout à fait réalisable pour les patients atteints de maladies concomitantes graves. L'absence d'une grande incision permet de minimiser le séjour à l'hôpital et la rééducation ultérieure. Un avantage important des prothèses endovasculaires est la possibilité d'effectuer une opération sur un cœur en marche sans utiliser d'appareil de circulation sanguine artificiel.

Dans les prothèses endovasculaires, un cathéter avec une valve implantable est inséré dans les vaisseaux fémoraux (artère ou veine en fonction de la cavité du cœur à pénétrer). Après la destruction et l'enlèvement de fragments d'une valve endommagée, une prothèse est installée à sa place, qui se dilate elle-même grâce à un squelette de stent flexible.

Après l’installation de la valve, une endoprothèse coronaire peut également être réalisée. Cette caractéristique est très pertinente pour les patients chez lesquels les valves et les vaisseaux sont affectés par l'athérosclérose et lors de la manipulation, deux problèmes peuvent être résolus à la fois.

La troisième variante de la prothèse est un mini-accès. Cette méthode est également peu invasive, mais une incision de 2-2,5 cm est pratiquée sur la paroi thoracique antérieure lors de la projection de l’apex du cœur, un cathéter est inséré dans la valvule touchée à travers l’apex de l’organe. Le reste de la technique est similaire à celle des prothèses endovasculaires.

La transplantation de valvules cardiaques est souvent une alternative à la transplantation, ce qui peut améliorer considérablement le bien-être et augmenter la longévité. Le choix de l’un des modes de fonctionnement énumérés et du type de prothèse dépend de l’état du patient et des capacités techniques de la clinique.

La chirurgie ouverte est la plus dangereuse, et la technique endovasculaire est la plus chère, mais avec des avantages significatifs et la plus préférable pour les patients jeunes et âgés. Même s'il n'y a pas de spécialistes et de conditions pour le traitement endovasculaire dans une ville particulière, mais que la patiente ait la possibilité financière d'aller dans un autre centre médical, elle devrait en profiter.

Si le remplacement de la valvule aortique est nécessaire, le mini-accès et la chirurgie endovasculaire sont préférables, tandis que le remplacement de la valvule mitrale est plus souvent effectué par voie ouverte en raison des particularités de son emplacement dans le cœur.

Période postopératoire et rééducation

L’opération de remplacement de la valve cardiaque est très laborieuse et dure au moins deux heures. À la fin de l'opération, l'opérateur est placé dans l'unité de soins intensifs pour une observation ultérieure. Après une journée et dans un état favorable, le patient est transféré dans un service régulier.

Après une opération ouverte, les points de suture sont traités quotidiennement, ils sont retirés pendant 7 à 10 jours. Tout ce terme nécessite une hospitalisation. Avec la chirurgie endovasculaire, vous pouvez rentrer chez vous pendant 3-4 jours. La plupart des patients ont noté une amélioration rapide de leur santé, une augmentation de leur force et de leur énergie, une facilité à effectuer leurs tâches ménagères ordinaires - manger, boire, marcher, se doucher, ce qui auparavant provoquait un essoufflement et une fatigue intense.

Si, pendant les prothèses, il y avait une incision dans le sternum, la douleur peut être ressentie pendant une période assez longue, pouvant aller jusqu'à plusieurs semaines. Avec de fortes sensations désagréables, un analgésique peut être pris, mais si un œdème, une rougeur progresse dans la zone de la suture, des pertes pathologiques apparaissent, vous ne devez pas hésiter à consulter un médecin.

La période de rééducation dure en moyenne environ six mois, au cours desquels le patient retrouve force, activité physique, s’habitue à prendre certains médicaments (anticoagulants) et à un suivi régulier de la coagulation du sang. Il est formellement interdit d'annuler, de prescrire ou de modifier de manière indépendante la posologie des médicaments. Cette opération doit être effectuée par un cardiologue ou un thérapeute.

Le traitement médicamenteux après le remplacement de la valve comprend:

Anticoagulants (warfarine, clopidogrel) - tout au long de la vie avec des prothèses mécaniques et jusqu'à trois mois avec des coagulogrammes biologiques (INR) sous contrôle continu; Antibiotiques pour les défauts rhumatismaux et le risque de complications infectieuses; Traitement d'angine, d'arythmie, d'hypertension, etc. concomitants - bêta-bloquants, antagonistes du calcium, inhibiteurs de l'ECA, diurétiques (la plupart d'entre eux sont déjà familiers au patient et il ne fait que continuer à les recevoir).

Les anticoagulants dotés d’une valve mécanique implantée préviennent les caillots sanguins et les embolies provoquées par un corps étranger dans le cœur, mais ils ont également un effet secondaire: le risque de saignement, d’accident vasculaire cérébral (AVP), une surveillance régulière du RIN (2,5-3,5) est une condition indispensable de toute vie. prothèse.

Parmi les effets de la transplantation de valves cardiaques artificielles, la thromboembolie est le plus grand danger, empêchant la prise d'anticoagulants, ainsi que l'endocardite bactérienne - une inflammation de la couche interne du cœur, lorsque des antibiotiques sont nécessaires.

Au stade de la réadaptation, certains troubles de l’état de santé sont possibles. Ils disparaissent généralement au bout de quelques mois, voire six mois. Ceux-ci comprennent la dépression et la labilité émotionnelle, l'insomnie, une déficience visuelle temporaire, un inconfort thoracique et la zone de suture postopératoire.

La vie après l'opération, à condition que la récupération réussie ne diffère pas de celle des autres personnes: la valve fonctionne bien, le coeur aussi, il n'y a aucun signe de son échec. Cependant, la présence d'une prothèse dans le cœur nécessitera des changements de mode de vie, d'habitudes, des visites régulières chez un cardiologue et un contrôle de l'hémostase.

Le premier examen de suivi d'un cardiologue est effectué environ un mois après les prothèses. Dans le même temps, des analyses de sang et d'urine sont effectuées, ainsi qu'un ECG. Si l'état du patient est bon, le médecin devra à l'avenir être consulté une fois par an, dans d'autres cas, plus souvent, en fonction de l'état du patient. Si vous devez subir d'autres types de traitement ou d'examens, vous devez toujours être prévenu à l'avance de la présence d'une valvule prothétique.

Le mode de vie après le remplacement de la valve nécessite l'abandon des mauvaises habitudes. Tout d’abord, vous devriez arrêter de fumer, et il est préférable de le faire avant l’opération. Le régime alimentaire n'impose pas de restrictions significatives, mais il est préférable de réduire la quantité de sel et de liquides consommée pour ne pas augmenter la charge sur le cœur. En outre, vous devez réduire la proportion de produits contenant du calcium, ainsi que la quantité de graisses animales, d'aliments frits, de produits fumés au profit de légumes, de viande maigre et de poisson.

Une rééducation de haute qualité après une valve cardiaque prothétique est impossible sans une activité motrice adéquate. Les exercices aident à améliorer le tonus général et à entraîner le système cardiovasculaire. Dans les premières semaines, ne soyez pas trop zélé. Il est préférable de commencer avec un exercice réalisable, qui servira de prévention des complications, sans surcharger le cœur. Progressivement, le volume des charges peut être augmenté.

Pour éviter que l'activité physique ne nuise à l'activité physique, les experts recommandent la rééducation dans les sanatoriums, où des instructeurs de thérapie par l'exercice aideront à former un programme individuel d'éducation physique. Si cette possibilité n'existe pas, toutes les questions concernant les activités sportives seront clarifiées par le cardiologue du lieu de résidence.

Le pronostic après la transplantation de la valve artificielle est favorable. En quelques semaines, l'état de santé est rétabli et les patients retrouvent une vie et un travail normaux. Si l'activité professionnelle est associée à des charges de travail intenses, il peut être nécessaire de se traduire par un travail plus facile. Dans certains cas, le patient reçoit un groupe de personnes handicapées, mais celui-ci n'est pas lié à l'opération elle-même, mais au fonctionnement du cœur dans son ensemble et à la capacité de réaliser l'un ou l'autre type d'activité.

Les examens des patients après une intervention chirurgicale pour remplacer une valvule cardiaque sont plus souvent positifs. La durée de récupération est différente pour tout le monde, mais la majorité note une tendance positive au cours des six premiers mois, et les proches sont reconnaissants aux chirurgiens de pouvoir prolonger la vie d'un être cher. Les patients relativement jeunes se sentent bien, certains oublient même la présence d'une valve prothétique. Les personnes âgées ont plus de difficultés, mais constatent également une amélioration significative.

La transplantation de la valve cardiaque peut être faite gratuitement, aux frais de l'État. Dans ce cas, le patient est mis en file d'attente et la priorité est donnée à ceux qui nécessitent une intervention chirurgicale urgente ou urgente. Un traitement payant est également possible, mais bien sûr, il n’est pas bon marché. La vanne elle-même, selon la conception, la composition et le fabricant peut coûter jusqu'à un mille et demi mille dollars, le fonctionnement - de 20 000 roubles. Le seuil supérieur du coût de l'opération est difficile à déterminer: certaines cliniques facturent 150 000 à 400 000 $, dans d'autres, le prix de l'ensemble du traitement atteint un million et demi de roubles.