Quelles sont les maladies cardiaques les plus dangereuses

Au XXIe siècle, le nombre d'habitants sur Terre s'élevait à 7,5 milliards. Malgré l'augmentation naturelle annuelle, le déclin de la population mondiale réduit ces données.

Les maladies cardiaques figurent en tête de la liste des pathologies mortelles - elles tuent plus de personnes sur la planète que toutes les autres maladies réunies.

Autrefois, on pensait que les hommes étaient plus sujets aux maladies cardiaques, mais ces pathologies sont devenues aujourd'hui la cause de décès la plus fréquente chez le beau sexe.

Les maladies cardiaques n'ont pas d'âge, elles tuent non seulement les personnes âgées, mais également suffisamment de jeunes, même de jeunes enfants.

Quelles sont les maladies cardiaques les plus dangereuses?

Des recherches menées par des scientifiques du monde entier ont montré que des facteurs héréditaires (prédisposition génétique), des maladies congénitales ou des infections pénétrant dans l'organisme par des facteurs externes peuvent provoquer l'apparition d'une pathologie cardiaque.

Également causer le développement d'une maladie cardiaque peut entraîner un mode de vie inapproprié et l'exposition à la toxicomanie.

L’une des premières causes sur la liste des causes de maladies mortelles est probablement le stress constant, le surmenage et le manque de sommeil. Les maladies les plus dangereuses du cœur et des vaisseaux sanguins incluent:

  1. Coronaropathie - Cardiopathie ischémique. Il se développe avec la défaite des vaisseaux coronaires et des artères myocardiques, peut avoir une forme aiguë (infarctus du myocarde) et chronique, dont le nom est l'angine de poitrine.
  2. Maladie cardiaque congénitale. Des pathologies se développent au cours de la période de développement prénatal du fœtus (le plus souvent, l’insuffisance en oxygène du bébé dans le ventre de la mère entraîne de telles perturbations); dans certains cas, les nourrissons contractent une maladie lors d’un travail intense et prolongé.
  3. Pathologie des vaisseaux cérébraux.
  4. La thrombose veineuse et les processus pathologiques des artères périphériques entraînent un blocage des veines et une perturbation de la circulation naturelle, entraînant le développement d'un déficit aigu en oxygène.
  5. Cardiopathie rhumatismale. Le plus souvent, il se développe comme une complication après une infection par une bactérie streptocoque.

Les symptômes de la maladie cardiaque sont des signes assez caractéristiques, dont l’apparence ne fait malheureusement pas toujours l’objet d’une attention particulière:

  1. Une sensation de fatigue constante devrait alerter le patient, surtout si elle est apparue soudainement, il n'y a pas si longtemps et ne part pas récemment. La même chose s'applique aux troubles du sommeil, tels que l'insomnie et une courte nuit de repos.
  2. L'apparition d'une arythmie quotidienne, non associée à un effort physique, à des situations stressantes ou à un sentiment de peur.
  3. Presque chaque maladie cardiaque cause des difficultés respiratoires, cela devient compliqué.
  4. La douleur thoracique est également constamment accompagnée d'une maladie cardiaque. De plus, le degré de douleur peut être différent, ainsi que sa localisation.

Le symptôme principal de la maladie cardiaque est le gonflement des jambes, qui ne se manifeste pas seulement après un effort physique, le port de chaussures inconfortables ou une journée de travail consacrée aux jambes. Les gonflements dans les pathologies cardiaques se produisent indépendamment de ces facteurs et créent une sensation d'inconfort aux membres inférieurs.

Quoi d'autre pourrait être?

Maladie cardiaque, particulièrement mortelle - l'éternel problème de la médecine. Il semblerait que dans le monde moderne, tant de médicaments et de médicaments ont été créés pour presque toutes les maladies qu'il ne devrait pas y avoir beaucoup de personnes décédées des suites d'une maladie cardiaque.

Mais en réalité, le problème de la cardiopathologie existe toujours et n’est pas résolu: les traitements médicaux et chirurgicaux sont destinés à corriger les problèmes cardiaques et à rétablir le fonctionnement normal de cet organe, mais toutes les maladies ne répondent pas à une telle thérapie.

Le diagnostic opportun de la pathologie et la mise en place d'un traitement efficace sont gênés par le fait que les maladies cardiaques ne présentent pas de manifestations cliniques spécifiques, le patient ne se plaint pas de quelque chose en particulier et ne prête souvent pas attention aux symptômes qui apparaissent.

Les cardiopathies les plus dangereuses, dont le pronostic est initialement défavorable:

  1. Cancer du coeur. Même avec une radiothérapie spécifique, le patient décède dans l'année qui suit le développement de la pathologie.
  2. Infarctus du myocarde. La mort survient si le patient ne reçoit pas à temps des soins d'urgence spécialisés.
  3. Cardiomyopathie (à la fois restrictive et dilatée). Cela complique le diagnostic et le traitement des symptômes bénins de son développement. Quelle que soit la forme de la pathologie, l'issue dans les deux cas est défavorable: les patients décèdent d'une insuffisance circulatoire causée par des lésions vasculaires non seulement du cœur, mais également de tous les organes internes.

Le traitement des maladies cardiovasculaires dépend toujours du diagnostic de la pathologie. Le patient ne peut pas toujours compter sur un rétablissement complet, surtout s'il n'a pas immédiatement demandé de l'aide.

La thérapie peut durer des années, dans certains cas, jusqu'à la fin de la vie. Les cas particulièrement graves de pathologie nécessitent une intervention chirurgicale: un stimulateur cardiaque peut être implanté ou un pontage coronarien.

Il convient de noter que lorsque les femmes reçoivent un diagnostic de maladie cardiaque, le traitement est administré à l’aide de médicaments légèrement différents de ceux prescrits aux hommes.

Des études ont montré que certains anticoagulants avaient un meilleur effet sur les hommes que sur les femmes, et la sélection des médicaments est effectuée en tenant compte des caractéristiques physiologiques individuelles de chaque patient.

Prévention des maladies cardiaques

Si vous suivez certaines recommandations, le développement de maladies cardiaques peut être prévenu. Pour faire ceci:

  1. En temps opportun traiter absolument toutes les maladies qui se produisent dans le corps. Lors de la prescription de médicaments, le médecin doit en boire jusqu'au bout malgré l'amélioration de l'état de santé. Les formes résiduelles de toute infection peuvent entraîner le développement de cardio-rhumatismes.
  2. Il est nécessaire de diversifier et de rationaliser le régime alimentaire, d'abandonner les mauvaises habitudes et l'exercice.
  3. Pendant la grossesse, une femme ne peut pas se soigner elle-même, ce qui est le cas pour toutes les maladies: chaque médicament a des contre-indications, dans cette situation il est très dangereux pour le futur bébé. Le choix des médicaments pour le traitement des femmes enceintes n’est effectué que par un gynécologue. Un examen régulier par un médecin, une attitude attentive face à son état de santé, un sommeil réparateur et une bonne nuit de sommeil permettront à une femme de réduire le risque de développer une pathologie fœtale et des complications chez le bébé.

Le cœur est un organe très important et la vie de toute personne en dépend.

Par conséquent, il est nécessaire de préserver soigneusement ce type de "moteur" du corps. Dès l'apparition des premiers symptômes d'anomalie, vous devez immédiatement consulter un médecin spécialiste et procéder au traitement approprié pour éviter le développement de complications plus graves, parfois mortelles.

Maladie cardiaque: liste et symptômes

Le cœur est l'organe sans le travail correct pour lequel une vie humaine de grande qualité est impossible. Le cœur se forme à la cinquième semaine de la grossesse d’une femme et nous accompagne jusqu’à sa mort, c’est-à-dire qu’il fonctionne beaucoup plus longtemps qu’une personne. Dans ces conditions, il est clair qu'une attention particulière doit être portée au cœur et, dès l'apparition des premiers signes d'une violation de son travail, consultez un médecin. Nous vous proposons une liste générale des maladies cardiaques et vous informons également des principaux symptômes auxquels il convient de prêter attention afin de rester en bonne santé tout au long de votre vie.

Brève classification de la maladie cardiaque

Le cœur étant un organe à l'anatomie et à la physiologie complexes, les maladies cardiaques, accompagnées d'une violation de sa structure et de sa fonction, sont diverses. Ils peuvent être conditionnellement combinés en plusieurs groupes.

  1. Cardiopathie ischémique
    • Mort coronaire soudaine;
    • L'angine de poitrine;
    • Angine instable;
    • Infarctus du myocarde.
  2. Hypertension et hypotension
    • L'hypertension;
    • Hypertension artérielle symptomatique;
    • Hypotension.
  3. Maladies du myocarde
    • Myocardite;
    • Lésions myocardiques dans les maladies systémiques;
    • Tumeurs du coeur;
    • Cardiomyopathie.
  4. Maladies péricardiques
    • Péricardite;
    • Tumeurs et malformations du péricarde.
  5. Maladies endocardiques
    • Endocardite infectieuse;
    • Endocardite autre étiologie (y compris rhumatismale).
  6. Malformations cardiaques
    • Malformations cardiaques acquises;
    • Malformations cardiaques congénitales.
  7. Troubles du rythme et de la conduction
  8. Échec circulatoire

Principaux symptômes de la maladie cardiaque

Les maladies du système cardiovasculaire sont diverses. Ils peuvent être accompagnés des principaux symptômes suivants:

Douleur à la poitrine

La douleur à la gauche du sternum ou dans la région du mamelon gauche est une plainte fréquente chez les patients de plus de 40 ans. La douleur à la hanche est moins fréquente, mais il s’agit d’un signe de diagnostic grave de maladie coronarienne.
La douleur de l'IHD est associée à un manque d'oxygène dans le muscle cardiaque causé par un apport sanguin insuffisant. La circulation sanguine dans les vaisseaux du myocarde est altérée en raison de la formation de plaques d'athérosclérose, ce qui rétrécit la lumière des artères. Avec un blocage complet des artères du cœur, une nécrose du myocarde se produit - infarctus. La privation d'oxygène du cœur est accompagnée de douleurs angineuses.
Les douleurs angineuses sont localisées le plus souvent derrière le sternum, beaucoup moins souvent dans l'épigastre (tiers supérieur de l'abdomen) et très rarement dans la région du mamelon gauche (sommet du cœur). Le patient ne peut pas indiquer le point le plus douloureux. En règle générale, il couvre la zone de douleur avec sa main. Un geste très symptomatique est un poing fermé au sternum.

La douleur angineuse typique est de nature compressive, moins souvent elle est pressante ou brûlante. Des douleurs coupantes, coupantes et coupantes peuvent survenir lors d'autres maladies cardiaques, mais elles ne sont pas caractéristiques des cardiopathies congénitales. Irradiation de la douleur dans l'épaule gauche, l'omoplate n'est pas toujours associée à l'angine de poitrine et peut ne pas être de nature coronarienne. Dans l'IHD, la douleur peut se propager à la mâchoire, aux dents, à la clavicule, à l'oreille droite et à l'épaule droite.
La douleur à l’angine de poitrine apparaît soudainement, paroxystique, le plus souvent pendant la marche, l’effort physique, l’anxiété, ainsi qu’au contact du froid et de la marche contre le vent. La douleur associée au mouvement des mains, un long séjour dans une position inconfortable, le plus souvent non associée à une maladie cardiaque. Dans certains types d'angor, la douleur d'un personnage typique se produit la nuit.

La douleur de l’angine de poitrine s’arrête généralement rapidement, quelques minutes après l’arrêt de la charge. Si une crise survient pendant la marche, l’arrêt permet une cessation rapide de la crise. Parfois, ils parlent du "symptôme d'une vitrine" lorsque le patient est contraint de s'arrêter pour une courte période à cause de la douleur, prétendant envisager une vitrine.
La nitroglycérine, prise sous la langue, entraîne un soulagement rapide de la douleur. Si la douleur dans la région du cœur disparaît une fois que la consommation de nitrates n'a pas été ingérée, elle dure des heures, voire des jours - ce n'est pas une angine de poitrine. L'infarctus du myocarde, caractérisé par "l'insensibilité" du syndrome douloureux à la nitroglycérine, constitue une exception.
Si un patient présente diverses plaintes concernant une douleur prolongée dans la région du cœur (dans la région du mamelon gauche), les enregistre pour mémoire, rappelle les détails, le plus souvent son angine n'est pas confirmée.

Faiblesse et fatigue

Ce sont des plaintes non spécifiques, mais elles peuvent être observées chez de nombreux patients cardiaques. La faiblesse est l'un des premiers signes d'insuffisance circulatoire. Dans le même temps, la réduction du volume minime de la circulation sanguine entraîne l’insuffisance en oxygène des tissus, en particulier des muscles.
Une faiblesse cardiaque peut accompagner une maladie cardiaque inflammatoire (endocardite, myocardite). Elle accompagne assez souvent la dystonie neurocirculatoire.
La faiblesse se produit avec la progression de l'angine de poitrine et de l'infarctus du myocarde.

Mal de tête

Les maux de tête peuvent être le signe d’une augmentation de la viscosité du sang, ce qui se produit lors d’une érythrocytose secondaire sur fond de malformations cardiaques. Dans l'hypertension, le mal de tête est provoqué par un spasme des vaisseaux cérébraux. La douleur dans la dystonie neurocirculatoire est associée à une altération du tonus vasculaire.
Des épisodes de maux de tête associés à des vertiges transitoires apparaissent dans la thromboembolie de l'artère cérébrale en présence de fibrillation auriculaire, ainsi que dans l'athérosclérose cérébrale.

Évanouissement

Une perte de conscience à court terme peut être une manifestation d'une bradycardie sévère (longues pauses du travail du cœur en regard d'un fond de fibrillation auriculaire, d'un blocage sino-auriculaire ou auriculo-ventriculaire). L'évanouissement se produit également avec une hypotension significative.

Battement de coeur

Les palpitations cardiaques sont l'un des premiers signes d'insuffisance cardiaque. Il est particulièrement amélioré après avoir mangé, pris des liquides (y compris de l'alcool), après un effort physique.
Dans les cas graves d'insuffisance cardiaque, le patient s'habitue à un battement de coeur et ne s'en plaint pas. La combinaison de plaintes de pouls rapide et de manque de preuves objectives est le signe d'une réaction névrotique.
Une fréquence cardiaque irrégulière est le plus souvent un signe de fibrillation auriculaire (fibrillation auriculaire). Les troubles du rythme surviennent dans diverses maladies cardiaques, ce qui complique souvent leur évolution.

Essoufflement

La dyspnée est l'un des principaux signes d'insuffisance circulatoire, ce qui complique l'évolution de nombreuses maladies cardiaques. Au début de la maladie, l'essoufflement ne survient qu'avec un effort physique considérable. Progressivement, la tolérance à l'exercice diminue, un essoufflement apparaît au cours d'une activité normale, puis au repos. Il y a des crises d'étouffement la nuit: l'asthme cardiaque.
L'essoufflement causé par une insuffisance circulatoire peut être accompagné d'un gonflement des ailes du nez, de la participation des muscles de la ceinture scapulaire. Il est renforcé par la conversation. Dans certains cas, l’essoufflement est arrêté après la prise de nitroglycérine, auquel cas il s’agit d’une douleur angineuse.

Channel One, l'émission “Live Healthy” avec Elena Malysheva sur le thème “3 signes inattendus d'un cœur malade”

Maladies du coeur et des vaisseaux sanguins et leurs symptômes

Toutes les pathologies du système cardiovasculaire doivent être traitées après un diagnostic approfondi sous la direction d'un médecin, à l'aide de méthodes thérapeutiques et chirurgicales. Pour naviguer dans la variété des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi que pour comprendre quand un appel immédiat à une brigade d'ambulances est nécessaire et quand vous pouvez vous en sortir avec une visite chez un thérapeute local, vous devez connaître les principaux symptômes de ces maladies.

Liste des maladies cardiaques et leurs symptômes

Les maladies cardiovasculaires sont classées dans les catégories suivantes:

Arythmie - changements dans la contraction rythmique et séquentielle des oreillettes et des ventricules;

Cardiopathie ischémique - troubles circulatoires et formation de tissu cicatriciel;

Myocardite, péricardite, endocardite - maladies inflammatoires du muscle cardiaque;

Maladie cardiaque - dysfonctionnements congénitaux et acquis de l'appareil valvulaire ventriculaire;

L'insuffisance cardiovasculaire est un groupe de maladies qui repose sur l'insolvabilité de l'activité cardiaque en vue d'assurer une circulation sanguine normale.

Dystonie végéto-vasculaire - violation du tonus vasculaire;

Hypertension - une augmentation systématique de la pression artérielle.

Toutes ces maladies du cœur et des vaisseaux sanguins ont des causes différentes de développement, de symptômes, de méthodes de traitement et de pronostic de récupération.

Arythmie

Normalement, le cœur réduit de façon constante et rythmique ses oreillettes et ses ventricules. Cette activité est étroitement liée au fonctionnement du système de conduction, qui envoie des impulsions au muscle cardiaque.

Causes de l'arythmie:

Changements structurels dans le système conducteur;

Déséquilibre électrolytique;

Changements végétatifs dans le système nerveux central;

Effets secondaires des médicaments;

Complications causées par la maladie coronarienne.

Le diagnostic de l'arythmie est réalisé à l'aide d'un cardiogramme, le traitement de cette pathologie est assez complexe et prend en compte les caractéristiques individuelles de l'organisme.

L'asystole ventriculaire - se manifestant par un tremblement et un tremblement des ventricules, se présente comme une complication d'une maladie cardiaque, due à un choc électrique, une surdose de glycosides, de l'adrénaline, de la quinine (dans le traitement du paludisme). Pronostic - La mort clinique soudaine est possible en raison d'un arrêt du traitement ou d'une chute brutale du débit cardiaque. Pour soulager une crise d'asystole ventriculaire, il est nécessaire de commencer immédiatement la réanimation à l'aide d'un massage cardiaque externe et d'une respiration artificielle. Il est nécessaire d'appeler l'équipe de cardiologie "ambulance";

Fibrillation auriculaire - se manifestant par une fibrillation auriculaire et un flutter (250 à 300 fois par minute), une contraction chaotique et non rythmique des ventricules. Se produit en tant que symptôme de maladie de la valve mitrale, thyrotoxicose, athérosclérose, infarctus du myocarde, due à une surdose de glycosides, intoxication alcoolique. La patiente peut ne pas ressentir l'arythmie, la prenant pour un rythme cardiaque rapide. Pronostic - l'apparition de thromboembolie;

Tachycardie paroxystique - se manifeste par l'apparition soudaine et soudaine de palpitations cardiaques, battements de coeur - 160-220 battements par minute. En outre, transpiration abondante, motilité intestinale accrue, légère hyperthermie. Si l'attaque dure plusieurs jours, une angine, une faiblesse, des évanouissements, une augmentation de l'insuffisance cardiaque se joignent à ces symptômes. Aide à la tachycardie paroxystique - massage de l'artère carotide, activation du nerf vague par pression sur les yeux et la zone du plexus solaire, ainsi que la rétention de la respiration, une forte rotation de la tête. Si ces techniques sont inefficaces, il se produit alors une tachycardie ventriculaire ou un infarctus du myocarde - des soins médicaux immédiats sont nécessaires;

Tachycardie sinusale - fréquence du rythme sinusal manifeste de plus de 90 battements par minute, se manifeste par une forte diminution de la pression artérielle, une augmentation significative de la température, une anémie, une myocardite. Le patient connaît une augmentation de la fréquence cardiaque. Aide - maintien de la respiration, massage du plexus solaire et de la zone de l'artère carotide, pression sur les globes oculaires;

Bradycardie sinusale - se manifeste par une diminution de la fréquence cardiaque avec un rythme sinusal rythmique inférieur à 60 battements par minute. Il survient dans l'infarctus du myocarde, conséquence de certaines maladies infectieuses et des effets secondaires des médicaments. Le patient ressent un ralentissement du rythme cardiaque, ses membres ont froid, il peut y avoir une faiblesse ou une attaque d'angine de poitrine;

Extrasystole - se manifeste par des contractions prématurées des ventricules, ressenties par le patient, comme un affaissement du cœur ou un accident vasculaire cérébral accru. Après cela, un désir réflexif apparaît pour prendre une profonde respiration. Le traitement nécessite souvent une systole, car ils conduisent à une fibrillation auriculaire et ventriculaire;

Blocs cardiaques - se manifestent par un ralentissement ou une cessation complète de la transmission d'une impulsion électrique à travers le système de conduction cardiaque. Le rythme cardiaque du patient ralentit, il s'évanouit en raison du fait que le cerveau n'est pas suffisamment alimenté en sang, il y a des convulsions, une insuffisance cardiaque est diagnostiquée. Pronostic - avec blocage intraventriculaire (transversal complet), une mort subite est possible.

Cardiopathie ischémique

Cette maladie cardiaque grave, qui se base sur une diminution de l'apport sanguin au muscle cardiaque, provoque un infarctus du myocarde, une angine de poitrine et une cardiosclérose.

L'infarctus du myocarde est une déficience aiguë de l'apport sanguin au muscle cardiaque, ce qui entraîne une nécrose focale de ses zones. En raison de la mort du myocarde, la capacité contractile du cœur est altérée. La crise cardiaque est due à une thrombose des artères qui alimentent le cœur en sang, à un blocage vasculaire avec des plaques athérosclérotiques. La période aiguë d'une crise cardiaque est caractérisée par une très forte douleur à la poitrine, dont la nitroglycérine ne soulage pas l'intensité. En outre, il existe des douleurs à l'estomac, une crise d'asphyxie, une hyperthermie, une augmentation de la pression artérielle, un pouls rapide. Pronostic - le patient peut mourir d'un choc cardiogénique ou d'une insuffisance cardiaque. Aide d’urgence avant l’arrivée de «l’ambulance» - prendre des analgésiques, de l’aspirine et de fortes doses de nitroglycérine.

Angine de poitrine («angine de poitrine») - se manifeste par une douleur thoracique soudaine due à un apport sanguin insuffisant dans le myocarde. La principale cause de l'angine est l'athérosclérose des artères coronaires. La douleur au cours de l'angine de poitrine, a des limites claires d'aspect et de rémission, presque immédiatement est arrêté par la nitroglycérine. Le facteur qui déclenche l'attaque est le stress ou la tension physique. Une douleur compressive et pressante apparaît derrière le sternum, donne au cou, à la mâchoire inférieure, au bras gauche ou à l'omoplate et peut ressembler à une brûlure d'estomac. En outre, il y a une augmentation de la pression artérielle, la transpiration apparaît, la peau devient pâle. Si on diagnostique une angine de poitrine au repos, on associe à ces symptômes une suffocation, une sensation de manque d'air aigu. Une attaque d'angine de plus de 30 minutes est un soupçon d'infarctus du myocarde. Premiers secours - La nitroglycérine sous la langue à deux reprises avec une pause de 2 à 3 minutes, suivie de la prise de Corvalol ou de Validol pour supprimer un mal de tête, puis une "ambulance" cardiologique doit être appelée.

Cardiosclérose - lésions du myocarde et des valves cardiaques par du tissu cicatriciel résultant d'athérosclérose, de rhumatisme articulaire aigu, de myocardite. Symptômes - arythmie et troubles de la conduction. Pronostic - la formation d'anévrisme, la formation d'insuffisance cardiaque chronique et de malformations cardiaques.

Myocardite, péricardite, endocardite

Ce groupe de maladies est caractérisé par des processus inflammatoires dans les tissus du myocarde causés par des microorganismes pathogènes. Les réactions allergiques et les processus auto-immunes de formation d'anticorps dirigés contre les tissus de leur propre organisme complètent leur effet négatif.

Types de maladies cardiaques inflammatoires:

Myocardite infectieuse-allergique - survient après une maladie infectieuse ou pendant celle-ci. Symptômes: malaise général, troubles du rythme cardiaque, douleurs dans la région cardiaque, essoufflement, douleurs articulaires, légère fièvre. Au bout de quelques jours, les phénomènes de myocardite augmentent et augmentent. Une insuffisance cardiaque se forme: cyanose de la peau, gonflement des jambes et de l'abdomen, essoufflement grave, foie hypertrophié.

Myocardite rhumatismale, auto-immune, par radiation - il existe des formes aiguës et chroniques qui se manifestent par les symptômes d'intoxication suivants: fatigue, hyperthermie, éruptions cutanées, nausées et vomissements. En cas d'accès intempestif à un médecin, les doigts se déforment sous forme de baguettes de tambour, ainsi que les déformations des ongles sous forme de verres de montre convexes.

Endocardite - inflammation de l'endocarde, c'est-à-dire de la paroi interne du cœur recouvrant l'appareil valvulaire.

La péricardite est une inflammation de la membrane qui recouvre le cœur à l'extérieur (péricarde).

Ces manifestations nécessitent un traitement immédiat chez le médecin, le repos au lit. Le cardiologue vous prescrira des anti-inflammatoires (ibuprofène, diclofénac, indométhacine), des glucocorticoïdes (prednisone), des diurétiques et des antiarythmiques. Le pronostic du développement d'une cardite est une guérison complète lorsque le traitement est instauré de manière opportune.

Maladie cardiaque

Ces maladies comprennent des dysfonctionnements et des anomalies dans la structure de l'appareil valvulaire: sténose (incapacité d'ouvrir complètement les valves), insuffisance (incapacité de fermer complètement les valves), combinaison de sténose et d'insuffisance (maladie cardiaque combinée). Si le défaut n'est pas congénital, il est dû à un rhumatisme, à l'athérosclérose, à la syphilis, à une endocardite septique, à des lésions organiques.

Types de malformations cardiaques:

Un défaut de la valve mitrale (sténose et insuffisance) est déterminé lorsqu'un cardiologue écoute le cœur et se caractérise par l'apparition d'un rougissement brillant et d'une couleur écarlate des lèvres. De plus, un essoufflement, des palpitations, un gonflement des extrémités, une hypertrophie du foie sont diagnostiqués.

Maladie de la valve aortique (sténose et insuffisance) - au premier et au deuxième stade de la maladie, il n’ya pas de problème, au troisième stade de l’angine de poitrine, des vertiges et une perte de clarté de la vision sont diagnostiqués. Au 4ème stade, même la plus petite charge entraîne une altération de la circulation sanguine cérébrale et cardiaque: arythmie, essoufflement, asthme cardiaque;

Insuffisance de la valve aortique - aux 1er et 2ème stades, il n’ya pas de plainte, au 3ème stade de la sténocardie du défaut, à la pulsation des artères de la tête, de l’artère carotide, de l’aorte abdominale, visible à l’œil nu. Au 4ème stade, insuffisance cardiaque prononcée, arythmie. Au 5ème stade, les symptômes de la maladie sont encore aggravés;

Anomalie de la valve tricuspide - peut être diagnostiquée par pulsation des veines du cou, hypertrophie du foie, gonflement des bras et des jambes. Il existe une relation directe: plus la pulsation des veines est forte, plus l'insuffisance valvulaire est prononcée. La sténose de la valve ne donne pas une pulsation prononcée.

Échec cardiovasculaire

Ce terme générique fait référence aux maladies qui empêchent le cœur d’assurer la circulation sanguine normale. L'échec cardiovasculaire est aigu et chronique.

Types d'insuffisance cardiaque aiguë:

L'asthme cardiaque est une conséquence de la cardiosclérose, de l'hypertension, de l'infarctus du myocarde et de la cardiopathie aortique. La base de la pathologie est la stagnation du sang dans les poumons, car le ventricule gauche ne peut pas fournir un flux sanguin normal dans la circulation pulmonaire. Dans les vaisseaux des poumons, le sang s'accumule, stagne, sa fraction liquide est aspirée dans le tissu pulmonaire. Les murs des bronchioles s'épaississent à cause de cela, leurs vaisseaux rétrécissent, l'air se dégrade. Symptômes vifs de l'asthme cardiaque: toux, appelée «cœur», respiration sifflante, essoufflement, peur de la mort, lèvres et peau bleues. Les palpitations cardiaques et l'hypertension artérielle complètent le tableau général. Premiers soins consiste à donner au patient une position semi-assise, à mettre de la nitroglycérine sous la langue, à donner du Corvalol, à fournir un bain de pieds à chaud. Avant l'arrivée d'une ambulance, afin de faciliter le travail du cœur, il est possible de poser des harnais en caoutchouc sur les cuisses pendant 15 à 20 minutes, en essayant d'appuyer les artères et non les artères. Prévision - en l'absence de l'effet des procédures de réanimation, un œdème pulmonaire se produit;

Œdème pulmonaire - L'absence d'assistance nécessaire en cas d'asthme cardiaque entraîne le fait que la fraction liquide du sang ne se déverse pas seulement dans les bronches, mais également dans les alvéoles et s'y accumule. L'air, qui pénètre encore dans les poumons remplis de liquide en petite quantité, bat ce liquide dans les vésicules pulmonaires dans la mousse. Symptômes de l'œdème pulmonaire: suffocation atroce, mousse rose saillante de la bouche et du nez, respiration bouillonnante, rythme cardiaque rapide. Un patient excité a peur de la mort, il est couvert d'une sueur froide et collante. L'augmentation de la pression artérielle diminue fortement à mesure que la situation évolue. Les premiers secours doivent être rapides: le patient est allongé, il lui fait prendre un bain de pied chaud, il met un harnais sur ses pieds, 1 à 2 comprimés de nitroglycérine sont placés sous la langue. 2 à 4 ml de Lasix ou de furosémide sont administrés par voie intraveineuse ou orale. Le patient a besoin d'air frais, il est soulagé au maximum par ses vêtements serrés, les fenêtres sont ouvertes. Avant le soulagement de l'oedème pulmonaire, le transport à l'hôpital d'un tel patient est impossible;

Insuffisance ventriculaire droite - se développe à la suite d’une transfusion sanguine incorrecte et de ses substituts, de maladies pulmonaires (asthme, pneumonie, pneumothorax) ainsi que dans le contexte d’une embolie pulmonaire. Il y a une surcharge du cœur droit, il y a un spasme du petit cercle de la circulation sanguine. La stase sanguine qui en résulte affaiblit le fonctionnement du ventricule droit. Symptômes: essoufflement, baisse de la pression artérielle, cyanose des lèvres et de la peau du visage, gonflement important des veines du cou;

Thromboembolie - la douleur intense derrière le sternum, l'expectoration de sang pendant la toux s'ajoute aux symptômes ci-dessus. La pathologie survient à la suite de la pénétration d'un caillot sanguin dans les vaisseaux de l'artère pulmonaire. Prédiction - le blocage est fatal. Dans cette situation, une thérapie thrombo-dissolvante urgente, l’introduction de thrombolytiques (Eufillin, Lasix, Strofantina) est nécessaire avant l’arrivée d’une ambulance. Le patient à ce moment devrait être dans une position à moitié couchée;

Collapse - une condition survient quand une forte expansion des vaisseaux sanguins et une diminution du volume sanguin circulant. Causes de collapsus: surdosage de nitroglycérine ou d’hypotenseurs, empoisonnement, effets de certaines infections, dystonie vasculaire. Symptômes - faiblesse soudaine et vertiges, essoufflement, forte diminution de la pression artérielle, désolation des veines, soif et frissons. La peau du patient devient pâle et froide au toucher, ce qui peut entraîner une perte de conscience. Aidez avant l’arrivée des «soins d’urgence» - élevez les jambes au-dessus de la tête pour donner du sang au cerveau, couvrez le corps, donnez-vous à boire un café fort et fort pour faire augmenter rapidement la pression artérielle.

L'hypertension

La véritable cause du développement de l'hypertension n'est pas entièrement comprise. Son apparence provoque un traumatisme mental, une obésité, une tendance à la salure, une prédisposition héréditaire.

Au premier stade, la pression atteint des valeurs de 160 à 180 mm Hg. Art. à 95-105 mm Hg. Art. L'augmentation de la pression est caractéristique du changement climatique, du stress physique ou émotionnel, des changements climatiques, de l'inclusion de plats tranchants dans l'alimentation. Symptômes supplémentaires: maux de tête, acouphènes, insomnie, vertiges. A ce stade, il n'y a pas de changement dans le travail du cœur ni dans le dysfonctionnement rénal;

Dans la deuxième étape, la pression augmente à 200 à 115 mm Hg. Art. Pendant le repos, il ne tombe pas à la norme, tout en restant légèrement surélevé. Des modifications du ventricule gauche (hypertrophie), une réduction du débit sanguin rénal, des spasmes des vaisseaux cérébraux apparaissent;

Dans la troisième étape, la pression monte à 280-300 mm Hg. Art. à 120-130 mm Hg. Art. Pendant cette période, des accidents vasculaires cérébraux, des crises d'angor, une crise d'hypertension, un infarctus du myocarde, un œdème pulmonaire, des lésions rétiniennes sont possibles.

Si, au premier stade de l’hypertension, il suffit de revoir le mode de vie et le régime pour que les indicateurs de pression artérielle reviennent à la normale, les deuxième et troisième stades doivent être traités avec des préparations pharmaceutiques prescrites par un médecin.

Diagnostic de maladie cardiaque

Selon les statistiques médicales, environ 60% des décès prématurés sont dus à des maladies cardiovasculaires. L’étude diagnostique de l’état du muscle cardiaque et de son fonctionnement aidera à établir le diagnostic correct et à commencer le traitement.

Méthodes de diagnostic communes:

Électrocardiogramme (ECG) - fixation d'impulsions électriques émanant du corps du sujet. Elle est réalisée à l'aide d'un électrocardiographe. Seul un spécialiste est capable d'évaluer les résultats d'un ECG. Il sera capable de détecter une arythmie, l'absence ou la diminution de la conductivité, une maladie coronarienne, un infarctus du myocarde;

L'échographie cardiaque ou l'échocardiographie est une étude très informative qui permet d'évaluer le système cardiovasculaire dans un complexe, d'identifier les signes d'athérosclérose, de voir des caillots sanguins, de suivre le flux sanguin. Les patients qui ont eu une crise cardiaque, une échocardiographie est effectuée régulièrement. La procédure permet à terme de détecter les malformations cardiaques, les anévrismes aortiques et ventriculaires et les processus oncologiques. En utilisant les ultrasons du cœur, on peut mesurer l’épaisseur des parois du muscle cardiaque et du péricarde, surveiller l’activité des valves cardiaques;

Imagerie par résonance magnétique - aide à déterminer la source de bruit dans le coeur, à trouver un site de nécrose du myocarde, à identifier un dysfonctionnement vasculaire;

Scintigraphie du muscle cardiaque - réalisée à l'aide d'un agent de contraste qui, une fois entré dans le sang, aide à évaluer les caractéristiques du débit sanguin;

Surveillance cardiaque par Holter - observation des modifications diurnes du travail du cœur et des vaisseaux sanguins à l'aide d'un appareil mobile fixé à la ceinture du sujet. Il aide à établir la cause des battements de coeur irréguliers et des douleurs à la poitrine.

Il est possible de réaliser de telles études de sa propre initiative, mais seul un cardiologue qualifié sera en mesure d’interpréter correctement leurs résultats.

Prévention des maladies du coeur

Les principaux facteurs provoquant l'apparition de pathologies cardiaques:

Mode de vie sédentaire;

Tabagisme et abus d'alcool;

L'excès dans le régime alimentaire des graisses animales réfractaires, du sel;

Surmenage psycho-émotionnel à long terme;

Pour éliminer les risques de maladies cardiaques et vasculaires, les cardiologues suggèrent de suivre des règles simples dans la vie quotidienne:

Respectez les principes d'une alimentation saine, réduisez la quantité de graisse dans votre régime et augmentez la quantité de fibres;

Arrêtez de fumer, ne pas abuser de l'alcool;

Limitez le temps passé sans mouvement, faites plus souvent de l'exercice physique à l'air frais;

Dormir, éviter le stress, être drôle avec des situations difficiles;

Utilisez un minimum de sel dans le processus de cuisson;

Reconstituer les stocks de potassium et de magnésium dans le corps en prenant un complexe d'oligo-éléments;

Connaître les normes d'âge et de sexe de la glycémie, de la tension artérielle, de l'indice de masse corporelle et viser de tels indicateurs.

S'il existe des conditions préalables au développement de pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins, vous devez immédiatement éliminer les facteurs de risque, empêchant ainsi l'apparition de maladies graves.

Quel médecin traite les maladies cardiaques?

Si vous ressentez un essoufflement, une douleur à la poitrine, un gonflement, une augmentation ou un ralentissement du rythme cardiaque, une augmentation significative et systématique de la pression artérielle, vous devez vérifier l'état de votre cœur et de vos vaisseaux sanguins. Pour un examen et un traitement éventuel, vous devez contacter un cardiologue. Ce médecin traite les maladies du système cardiovasculaire et effectue une rééducation ultérieure.

Si un cathétérisme ou une angioplastie des vaisseaux cardiaques est nécessaire, l'aide d'un chirurgien vasculaire peut être nécessaire. L'arythmie est traitée sous la supervision d'un électrophysiologiste. Il sera en mesure d'étudier de manière approfondie les causes des arythmies cardiaques, d'introduire un défibrillateur et d'arythmies ablatées. La chirurgie à cœur ouvert est effectuée par un médecin étroitement spécialisé, un chirurgien cardiaque.

Réponses aux questions populaires

Quelles maladies cardiaques causent un handicap?

L’approche de l’attribution d’un groupe de personnes handicapées dans le cas de cardiopathologie a récemment changé.

Maintenant, il est administré en présence d'un complexe de symptômes:

Perturbation permanente importante du fonctionnement des organes et des systèmes, résultant d'une maladie cardiaque et de ses conséquences;

Capacité réduite à travailler, mener des activités en libre service et non professionnelles (c'est-à-dire la capacité de communiquer, d'apprendre, de se déplacer, de s'orienter dans l'espace);

La nécessité de mesures de protection sociale.

Aux fins de l'invalidité nécessite une combinaison de ces signes, une invalidité importante. Un nouvel examen est effectué tous les 1-2 ans, dans la mesure où l'état de santé des patients présentant une maladie fondamentale peut changer pour le mieux.

Fondamentalement, les patients atteints des maladies suivantes peuvent prétendre à un handicap:

Condition après l'infarctus du myocarde;

3 degrés d'hypertension artérielle avec des lésions organiques;

Insuffisance cardiaque sévère.

Un ECG ne peut-il pas montrer une maladie cardiaque?

Une telle méthode courante de diagnostic des pathologies cardiovasculaires, telle que l’électrocardiographie, permet de montrer l’activité des tissus cardiaques et de donner l’occasion d’étudier son rythme.

Cependant, un ECG ne peut pas déterminer de manière informative:

La vitesse et la direction du flux sanguin dans ses valves;

Activité excessive ou insuffisante du muscle cardiaque (signe d'infarctus du myocarde);

Y a-t-il une accumulation de liquide dans le péricarde (sac cardiaque)?

Y a-t-il des signes d'athérosclérose dans l'aorte?

Est-il possible de boire de l'alcool avec une maladie cardiaque?

La réponse est catégoriquement négative.

Dans les anomalies cardiaques, l’utilisation d’alcool, même à faible dose, entraîne les conséquences suivantes:

Hypertension artérielle;

Réduire l'effet des médicaments qui soulagent l'hypertension;

Risque accru de crise cardiaque chez les patients atteints d'ischémie cardiaque;

Probabilité accrue d'effondrement vasculaire;

Développement accéléré de l'athérosclérose en raison de la capacité de l'alcool à résister au foie lors du développement de lipides bénéfiques et de la perte des propriétés de la surface interne des vaisseaux sanguins pour résister à la fixation des plaques;

Le développement de la cardiomyopathie grasse ("alcoolique"), conduisant à la dystrophie du myocarde, à l'amincissement des parois des cavités cardiaques et à la perte de leur élasticité.

Une attention particulière à votre santé, un examen opportun, la mise en œuvre des recommandations du médecin vous aidera à éviter les pathologies graves du système cardiovasculaire et leurs complications mortelles. Afin d'éviter les facteurs de risque, vous devez suivre les règles d'un mode de vie sain, soigner vous-même et vos proches.

Éducation: Un diplôme en "cardiologie" reçu à l'Université de médecine de Moscou nommée. I.M. Sechenov (2015). Ici, les études de troisième cycle ont été achevées et le diplôme «Cardiologue» a été obtenu.

Maladies cardiaques: symptômes, traitement, liste des principales affections

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de deuxième catégorie, responsable du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

De cet article, vous apprendrez ce que sont les maladies cardiaques (congénitales et acquises). Leurs causes, symptômes et méthodes de traitement (médical et chirurgical).

Les maladies cardiovasculaires sont l’une des principales causes de décès. Les statistiques russes montrent qu'environ 55% des citoyens décédés souffrent précisément des maladies de ce groupe.

Par conséquent, il est important que chacun connaisse les signes de pathologies cardiaques pour pouvoir identifier la maladie à temps et commencer le traitement immédiatement.

Il est également important de subir un bilan de routine avec un cardiologue au moins une fois tous les 2 ans et à partir de 60 ans - tous les ans.

La liste des maladies cardiaques est longue, elle est présentée dans le contenu. Ils sont beaucoup plus faciles à guérir s'ils sont diagnostiqués au stade initial. Certaines d'entre elles sont complètement traitées, d'autres pas, mais dans tous les cas, si le traitement est débuté à un stade précoce, il est possible d'éviter le développement de la pathologie, les complications et la réduction du risque de décès.

Cardiopathie ischémique (CHD)

Il s'agit d'une pathologie dans laquelle l'apport sanguin au myocarde est insuffisant. La raison en est l'athérosclérose ou la thrombose des artères coronaires.

Classification CHD

À propos du syndrome coronarien aigu devrait être discuté séparément. Son signe est une attaque de douleur à la poitrine longue (plus de 15 minutes). Ce terme ne désigne pas une maladie distincte, mais est utilisé lorsqu'il est impossible de distinguer l'infarctus du myocarde de l'angor instable par les symptômes et l'ECG. Le patient reçoit un diagnostic préliminaire de syndrome coronarien aigu et commence immédiatement un traitement thrombolytique, qui est nécessaire pour toute forme aiguë de maladie coronarienne. Le diagnostic final est posé après un test sanguin pour les marqueurs d'infarctus: troponine T cardiaque et troponine cardiaque 1. Si leur niveau est élevé, le patient est atteint de nécrose du myocarde.

Symptômes de coronaropathie

Un signe d'angine de poitrine - des attaques de brûlure, des douleurs à la poitrine. Parfois, la douleur donne au côté gauche, à différentes parties du corps: omoplate, épaule, bras, cou, mâchoire. Moins fréquemment, la douleur est localisée dans l'épigastre, de sorte que les patients peuvent penser qu'ils ont des problèmes d'estomac et non de cœur.

Avec des crises d'angine stable provoquées par une activité physique. Selon la classe fonctionnelle de la sténocardie (ci-après «FC»), la douleur peut être provoquée par une charge d'intensité différente.

L'angor instable diffère de stable en ce que les attaques deviennent plus fréquentes, commencent à apparaître au repos, peuvent durer plus longtemps - 10-30 minutes.

La cardiosclérose se manifeste par des douleurs thoraciques, un essoufflement, de la fatigue, un œdème et des troubles du rythme.

Les signes d'infarctus du myocarde (ci-après MI) peuvent être différents. Selon les symptômes, il existe plusieurs formes d'IM.

Selon les statistiques, environ 30% des patients décèdent de cette maladie cardiaque au cours de la journée sans consulter un médecin. Par conséquent, étudiez attentivement tous les signes d'infarctus du myocarde à temps pour appeler une ambulance.

Symptômes de MI

La douleur dure de 15 minutes (parfois même un jour). La nitroglycérine n'est pas enlevée. Les analgésiques ne l'affaiblissent que pendant un moment.

Autres symptômes: essoufflement, arythmies.

Les principaux signes: sensation d'étouffement, manque d'air, panique.

Supplémentaire: cyanose des muqueuses et de la peau, accélération du rythme cardiaque.

Traitement de CHD

Traitement à long terme: aspirine, bêta-bloquants, statines, inhibiteurs de l'ECA.

À l'hôpital, le patient recevra des antagonistes du calcium (vérapamil, diltiazem) et de l'aspirine. Ce dernier devra être pris de manière continue.

À leur arrivée, les médecins commenceront immédiatement ce traitement: ils inhaleront de l'oxygène, injecteront une solution de morphine, si la nitroglycérine n'a pas soulagé la douleur, injecteront de l'héparine pour fluidifier le sang.

Traitement complémentaire: élimination de la douleur par la nitroglycérine ou des analgésiques narcotiques par voie intraveineuse; obstruction de la nécrose ultérieure du tissu myocardique à l'aide de thrombolytiques, de nitrates et de bêta-bloquants; consommation régulière d'aspirine.

Ils restaurent la circulation sanguine dans le cœur à l'aide de telles opérations chirurgicales: angioplastie coronaire, stenting, pontage coronarien.

Insuffisance cardiaque chronique

Il s’agit d’une condition du cœur dans laquelle il est incapable de pomper complètement le sang dans le corps. La cause en est des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins (malformations congénitales ou acquises, cardiopathie ischémique, inflammation, athérosclérose, hypertension, etc.).

En Russie, plus de 5 millions de personnes souffrent de CHF.

Stades de l'ICC et leurs symptômes:

  1. 1 - l'initiale. Il s'agit d'une légère défaillance du ventricule gauche, qui ne provoque pas d'altération de l'hémodynamique (circulation sanguine). Les symptômes sont absents.
  2. Étape 2A. Trouble de la circulation sanguine dans l'un des cercles (le plus souvent - petit), augmentation du ventricule gauche. Signes: essoufflement et palpitations avec peu d'effort, cyanose des muqueuses, toux sèche, gonflement des jambes.
  3. Étape 2B. L'hémodynamique est altérée dans les deux cercles. Les cavités cardiaques subissent une hypertrophie ou une dilatation. Signes: dyspnée au repos, douleur à la poitrine, coloration bleue des muqueuses et de la peau, arythmies, toux, asthme cardiaque, gonflement des membres, abdomen, hypertrophie du foie.
  4. Étape 3 Troubles circulatoires sévères. Modifications irréversibles du cœur, des poumons, des vaisseaux sanguins et des reins. Tous les signes caractéristiques du stade 2B sont renforcés et les symptômes d'atteinte aux organes internes se rejoignent. Le traitement est déjà inefficace.

Traitement

Tout d'abord, le traitement de la maladie sous-jacente est nécessaire.

Un traitement médical symptomatique est également effectué. Le patient est prescrit:

  • Inhibiteurs de l'ECA, bêta-bloquants ou antagonistes de l'aldostérone - pour réduire la tension artérielle et prévenir la progression de la maladie cardiaque.
  • Diurétiques - pour éliminer l'œdème.
  • Glycosides cardiaques - pour traiter les arythmies et améliorer les performances du myocarde.

Défauts de la valve

Il existe deux types typiques de pathologies valvulaires: la sténose et l'insuffisance. Avec la sténose, la lumière de la valve est rétrécie, ce qui rend difficile le pompage du sang. Et en cas d'insuffisance, la valve, au contraire, ne se ferme pas complètement, ce qui entraîne l'écoulement du sang dans la direction opposée.

Le plus souvent, ces défauts de la valvule cardiaque sont acquis. Apparaître dans le contexte de maladies chroniques (par exemple, cardiopathie ischémique), d'inflammations différées ou de mode de vie inapproprié.

Les valves aortiques et mitrales sont les plus sensibles aux maladies.

Symptômes et traitement des maladies valvulaires les plus courantes:

À un stade sévère, on observe des crises d'angine de poitrine, des évanouissements lors d'un effort physique, une pâleur de la peau, une pression artérielle systolique basse.

Prolapsus de la valve mitrale

Le prolapsus de la valve mitrale est une autre pathologie courante. Trouvé dans 2,4% de la population. C'est un défaut congénital dans lequel les valves de la valve "s'enfoncent" dans l'oreillette gauche. Dans 30% des cas, il est asymptomatique. Les médecins signalent un essoufflement, des douleurs au niveau du cœur, des nausées et une sensation de "coma" dans la gorge, des arythmies, de la fatigue, des vertiges, une élévation de température fréquente allant jusqu'à 37,2–37,4%.

Le traitement peut ne pas être nécessaire si la maladie ne présente pas de symptômes. Si le défaut est accompagné d'arythmies ou de douleurs cardiaques, un traitement symptomatique est prescrit. Avec un fort changement de la valve, sa correction chirurgicale est possible. Au fur et à mesure que la maladie évolue avec l'âge, les patients doivent être examinés par un cardiologue une à deux fois par an.

Anomalie d'Ebstein

L'anomalie d'Ebstein est le déplacement des feuillets de la valve tricuspide dans le ventricule droit. Symptômes: essoufflement, tachycardie paroxystique, évanouissement, gonflement des veines du cou, augmentation de l'oreillette droite et de la partie supérieure du ventricule droit.

Le traitement avec flux asymptomatique n'est pas effectué. Si les signes sont prononcés, une correction chirurgicale ou une greffe de valve est effectuée.

Malformations cardiaques congénitales

Les anomalies congénitales de la structure cardiaque comprennent:

  • Défaut septal auriculaire - la présence d’un message entre les oreillettes droite et gauche.
  • Le défaut du septum interventriculaire est un message pathologique entre les ventricules droit et gauche.
  • Complexe d'Eisenmenger - défaut septal ventriculaire, situé haut, l'aorte est décalée vers la droite et connectée simultanément aux deux ventricules (dextroposition aortique).
  • Le canal artériel ouvert - la communication entre l'aorte et l'artère pulmonaire, qui est normalement présent au stade embryonnaire du développement, n'est pas devenu envahissant.
  • La tétrade de Fallot est une combinaison de quatre malformations: un défaut septal ventriculaire, une dextr position aortique, une sténose de l'artère pulmonaire et une hypertrophie ventriculaire droite.

Cardiopathies congénitales - signes et traitement:

Tout sur les maladies du système cardiovasculaire

Les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins sont considérées comme l'une des causes les plus courantes de mortalité prématurée chez l'homme. Le symptôme principal, qui indique le développement possible de processus pathologiques, se manifeste sous forme de douleur dans la région thoracique, donnant à gauche. En outre, le patient peut perturber le gonflement ou l’essoufflement. Lorsque la moindre manifestation indique un dysfonctionnement possible du système, vous devez consulter un médecin. Le médecin effectuera des études pertinentes dont les résultats confirmeront ou excluront la pathologie. Sur la liste des maladies cardiaques courantes, leurs symptômes, leur traitement et leurs causes de développement - plus loin dans cet article.

L'ischémie

La maladie coronarienne est une maladie courante caractérisée par des dommages au myocarde. Se produit à la suite d'une altération de l'apport sanguin au muscle cardiaque et se classe au premier rang de la liste des pathologies dangereuses. Manifesté sous forme aiguë et chronique. La progression de la maladie conduit souvent au développement d'une cardiosclérose athéroscléreuse.

La thromboembolie, l'athérosclérose des artères coronaires, l'hyperlipidémie, les problèmes de surcharge pondérale (obésité), les mauvaises habitudes (tabagisme, alcool), l'hypertension artérielle sont parmi les principales causes et facteurs de risque d'apparition du SCI. Il faut prendre en compte que les hommes sont plus susceptibles d'avoir la maladie. La prédisposition héréditaire contribue également à son développement.

Les signes communs d'ischémie incluent des sensations douloureuses de caractère paroxystique dans la région de la poitrine, une accélération du rythme cardiaque, des vertiges, des nausées, des vomissements, des évanouissements et un gonflement.

Une forme d'ischémie est l'angine instable. Selon le tableau de classification de Braunwald, le risque de développer un état d'infarctus dépend des classes de la maladie:

  • Première classe. Il se caractérise par une angine de poitrine ordinaire. La douleur se produit sur le fond des charges. En état de repos, les attaques sont absentes pendant deux mois.
  • Deuxième classe. Angor stable au repos. Cela peut également se produire de deux à soixante jours.
  • Troisième année Forme aiguë qui se produit dans les dernières 48 heures.

Le traitement dépend de la forme clinique de l'ischémie, mais vise toujours à prévenir les complications et les conséquences. Traitement médicamenteux appliqué, ainsi que mesures visant à corriger le mode de vie: nutrition adéquate, élimination des mauvaises habitudes. Au cours du traitement, une intervention chirurgicale peut s'avérer nécessaire - pontage artériel coronarien ou angioplastie coronaire.

Insuffisance cardiaque chronique

L'insuffisance cardiaque est une maladie cardiaque courante causée par un mauvais apport sanguin aux organes vitaux. Les violations se produisent indépendamment de l'activité humaine (à la fois au repos et pendant l'exercice). À mesure que la pathologie se développe, le cœur perd progressivement sa capacité à se remplir et à se vider. Les principaux symptômes de la maladie cardiaque:

  • Œdème périphérique. Initialement, il se produit dans la zone des pieds et des jambes, puis s'étend jusqu'aux hanches et au bas du dos.
  • Essoufflement.
  • Faiblesse générale, fatigue.
  • Toux sèche. Au fur et à mesure que la maladie se développe, le patient commence à développer des expectorations, puis des saignements.

La pathologie oblige le patient à se coucher avec la tête surélevée. Sinon, la toux et l'essoufflement ne font qu'augmenter. La liste des principaux facteurs contribuant au développement de la maladie est assez longue:

  • L'ischémie
  • Crise cardiaque.
  • L'hypertension.
  • Maladies affectant le système endocrinien (diabète sucré, problèmes de glande thyroïde, glandes surrénales).
  • La malnutrition qui conduit au développement de la cachexie ou de l'obésité.

Parmi les autres facteurs qui sont les causes de l'insuffisance cardiovasculaire, des malformations cardiaques congénitales et acquises, de la sarcoïdose, de la péricardite, de l'infection par le VIH, sont distingués. Pour minimiser la probabilité de maladie, il est recommandé au patient de ne pas utiliser de boissons alcoolisées, de caféine à forte dose, de fumer, afin de suivre le système de saine alimentation.

Le traitement doit être complet et opportun, sans quoi le développement d'une pathologie peut avoir des conséquences irréversibles - c'est une issue fatale, une augmentation du coeur, une perturbation du rythme, la formation de caillots sanguins. Pour éviter d'éventuelles complications, les médecins prescrivent aux patients un régime thérapeutique spécial, une activité physique optimale. Le traitement médicamenteux repose sur la prise d'inhibiteurs, d'adénobloquants, de diurétiques et d'anticoagulants. L'implantation de stimulateurs artificiels peut également être nécessaire.

Cardiopathie valvulaire

Un groupe de maladies graves affectant les valves cardiaques. Conduire à la violation des principales fonctions du corps - la circulation sanguine et les chambres de phoques. Les pathologies les plus courantes incluent la sténose. En raison du rétrécissement de l'orifice aortique, ce qui crée de sérieux obstacles à l'écoulement du sang du ventricule gauche.

La forme acquise est le plus souvent due à une maladie valvulaire rhumatismale. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les valves subissent de fortes déformations, ce qui entraîne leur épissure et, par conséquent, la réduction de l'anneau. Le développement d'une endocardite infectieuse, d'une insuffisance rénale et de la polyarthrite rhumatoïde contribue également à l'émergence de la maladie.

Souvent, la forme congénitale peut être diagnostiquée à un jeune âge (jusqu'à trente ans) et même à l'adolescence. Par conséquent, il est nécessaire de prendre en compte le fait que le développement rapide de la pathologie contribue à la consommation d'alcool, de nicotine, à une augmentation systématique de la pression artérielle.

Pendant une longue période (en compensant la sténose), une personne peut ne présenter presque aucun symptôme. Le tableau clinique externe de la maladie est manquant. Les premiers signes apparaissent sous la forme d'essoufflement lors d'un effort physique, de battements de coeur rapides, de sentiments d'indisposition, de faiblesse générale, de perte de force.

Des évanouissements, des vertiges, une sténocardie et un œdème des voies respiratoires se manifestent souvent au stade de l'insuffisance coronaire. La dyspnée peut perturber le patient même la nuit, lorsque le corps n'est soumis à aucun effort et qu'il est au repos.

Les patients présentant une maladie cardiaque (y compris ceux qui sont asymptomatiques) doivent être surveillés par un cardiologue et examinés. Ainsi, en particulier, tous les six mois, les patients subissent une échocardiographie. Des médicaments sont prescrits pour soulager la maladie et prévenir d'éventuelles complications. Les antibiotiques doivent être pris à des fins préventives.

Dans le même temps, la méthode de traitement principale consiste à remplacer la zone affectée de la valvule aortique par une solution artificielle. Après la chirurgie, les patients devraient prendre des anticoagulants pour le reste de leur vie.

Malformations congénitales

La pathologie est souvent diagnostiquée tôt chez le nourrisson (immédiatement après la naissance, l'enfant doit être examiné avec soin). Formé au stade de développement intra-utérin. Les principaux signes de maladie cardiaque sont:

  • Décoloration de la peau. Ils deviennent pâles, acquièrent souvent une teinte bleuâtre.
  • Insuffisance respiratoire et cardiaque tracée.
  • Il y a des bruits dans le coeur.
  • Un enfant peut prendre du retard dans son développement physique.

Dans la plupart des cas, la principale méthode de traitement est la chirurgie. Souvent, il n'est pas possible d'éliminer complètement le défaut ou ce n'est pas possible. Dans de telles circonstances, une transplantation cardiaque doit être effectuée. La pharmacothérapie vise à éliminer les symptômes, à prévenir le développement d’une insuffisance chronique, d’une arythmie.

Selon les statistiques, dans 70% des cas, la première année de la vie se termine fatalement pour un enfant. Le pronostic est significativement amélioré si la maladie a été détectée à un stade précoce. La principale prévention consiste à planifier soigneusement la grossesse, ce qui implique le respect d’un mode de vie correct, l’élimination des facteurs de risque, un suivi régulier et la mise en œuvre de toutes les recommandations du médecin traitant.

Arythmie et cardiomyopathie

La cardiomyopathie est une maladie du myocarde qui n'est pas associée à une origine ischémique ou inflammatoire. Les manifestations cliniques dépendent de la forme du processus pathologique. Les symptômes communs incluent l'essoufflement qui survient pendant l'effort physique, des douleurs dans la poitrine, des vertiges, de la fatigue, un gonflement prononcé. La préférence est donnée à la prise de diurétiques, d’anticoagulants, de médicaments antiarythmiques. Une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

L'arythmie est caractérisée par une perturbation du rythme. Ce type de pathologie comprend la tachycardie, la bradycardie, la fibrillation auriculaire. L'extrasystole est considérée comme l'une des formes. Dans la plupart des cas, asymptomatiques, mais au fur et à mesure que la maladie progresse, il se produit un rythme cardiaque rapide ou lent, un affaiblissement périodique. Accompagné de maux de tête, vertiges, douleurs dans la poitrine. Au cours du traitement, un traitement médical et des méthodes chirurgicales sont utilisés.

Maladies inflammatoires

Les manifestations cliniques de l'inflammation du coeur dépendent de la structure du tissu impliquée au cours de la progression de la pathologie:

  • Endocardite. Le processus inflammatoire affecte les membranes cardiaques.
  • La myocardite est caractérisée par une lésion du muscle cardiaque.
  • Péricardite. Cette maladie est caractérisée par la localisation de l'inflammation dans la région du coeur.

Les symptômes communs incluent la douleur, les troubles du rythme cardiaque, l'essoufflement. Si un processus infectieux était impliqué, les patients ont une température corporelle élevée.

Toutes les maladies cardiaques ne sont pas indiquées. La liste des titres peut être poursuivie. Par exemple, le stress mental (sur le fond de la prévalence du nerf vague) ou physique peut souvent entraîner une névrose, une dystonie vasculaire, un prolapsus de la valve mitrale (formes primaire et secondaire) ou un trouble de nature différente.

Les méthodes de diagnostic modernes permettent de déterminer rapidement la présence d'une pathologie et de prendre toutes les mesures nécessaires. La plupart des maladies cardiaques ne peuvent pas être guéries jusqu’à la fin, mais elles peuvent être arrêtées pour améliorer l’état général du patient, pour réduire les risques au minimum ou pour éviter une éventuelle invalidité.

Le groupe à risque comprend à la fois des hommes et des femmes, mais la plupart des affections ne peuvent être diagnostiquées que chez les personnes âgées, souvent âgées. Le principal problème du traitement réside dans le traitement inopportun d’une aide qualifiée qui, à l’avenir, peut fortement lier et limiter les possibilités de la médecine moderne.

Il est important de suivre toutes les recommandations du médecin, de prendre les médicaments prescrits et de maintenir un mode de vie approprié. Si nous parlons de méthodes et de moyens de traitement traditionnels, vous devez consulter un spécialiste avant de les utiliser.