Blocage du bloc de branche gauche: types, causes, symptômes, traitement

En déchiffrant l'électrocardiogramme, les patients voient souvent la conclusion suivante: «blocage du faisceau gauche de la branche de His». Ce diagnostic soulève de nombreuses questions et préoccupations. Quelle est cette structure de coeur? Quel est le danger de son blocus et comment reconnaître sa survenue? Dans l'article, nous allons essayer de démonter le syndrome de blocage de cet élément du cœur de manière aussi simple et détaillée que possible.

Qu'est-ce qu'un paquet de sien?

Les contractions du myocarde sont effectuées par le système de conduction cardiaque. Il s'agit d'un ensemble de cardiomyocytes spéciaux, dans lesquels se produisent une excitation, et de fibres, à travers lesquelles des impulsions sont transmises à toutes les structures du cœur.

La première onde d'excitation, qui définit le rythme cardiaque de base, est générée par le nœud sinusal situé au sommet de l'oreillette droite. L'impulsion traverse le myocarde auriculaire, le faisant se contracter, ainsi que le long de trois chemins inter-noeuds menant au noeud auriculo-ventriculaire. Il est localisé dans le septum interauriculaire et est responsable de la propagation de l'excitation à travers les ventricules. L'impulsion électrique du nœud AV atteint le myocarde le long des fibres du faisceau de His. Son tronc se désintègre au tout début du septum interventriculaire en deux jambes, droite et gauche, s'étendant jusqu'aux sections correspondantes du myocarde ventriculaire. La jambe gauche dans l'épaisseur des muscles cardiaques est divisée en branches antérieures et postérieures. Le faisceau de His se termine par de nombreuses ramifications: les fibres de Purkinje, qui pénètrent dans la paroi musculaire des ventricules.

Ainsi, le faisceau de His est un fragment du système de conduction cardiaque responsable de la propagation d'une impulsion électrique et de la contraction des ventricules. La violation de la conduction le long du tronc ou de branches individuelles est appelée un blocus. Dans la Classification internationale des maladies de la dixième révision, les BLNPG figurent dans la section I44 (code de la CIM-10 I44.4 - I44.7).

Types de blocus

Le niveau de lésion est déterminé par la section du faisceau dans laquelle l'excitation du noeud AV cesse d'être effectuée. On distingue les types de blocus suivants:

  • faisceau unique - violation de la propagation d'une impulsion électrique le long de la jambe droite ou de l'une des branches (arrière ou avant) de la jambe gauche;
  • deux faisceaux - l’excitation du tronc principal du faisceau de His n’atteint pas les deux branches de la jambe gauche ni l’une des branches et la jambe droite;
  • trekhpuchkovaya - défaite unique des deux jambes.

Chacun des 3 types de blocages peut être complet (la conductivité est complètement interrompue) ou partiel (la conductivité est ralentie). Cela se reflète dans les modifications caractéristiques sur l'ECG. En outre, les types de blocage suivants du faisceau de His sont enregistrés sur le cardiogramme:

  • Constante - ECG - des signes de perturbations de conduction dans le faisceau sont affichés en permanence;
  • intermittent - le blocus apparaît et disparaît pendant l'enregistrement par cardiogramme;
  • transitoire - les modifications ne sont pas enregistrées à chaque enregistrement ECG;
  • en alternance - pendant l'enregistrement ECG, différents types de blocus se remplacent.

Causes courantes des blocages du LNPG

Une perturbation de la conduction dans les fibres du faisceau de His peut survenir pour des raisons à la fois cardiaques et non cardiaques. Les maladies du système cardiovasculaire dans lesquelles ce syndrome peut survenir sont les suivantes:

  • Malformations cardiaques: sténose ou insuffisance de la valve aortique, insuffisance mitrale, malformations du septum auriculaire ou interventriculaire;
  • Formes chroniques d'ischémie cardiaque, en particulier en combinaison avec l'hypertension artérielle;
  • Infarctus aigu du myocarde;
  • Inflammation de la couche musculaire du coeur (myocardite) d'origines diverses;
  • Maladie cardiaque rhumatismale;
  • Cardiomyopathie de toute genèse.

Causes extracardiaques des blocages - maladies dans lesquelles il existe une lésion secondaire du myocarde ventriculaire (hypertrophie, transformation dystrophique). Ceux-ci comprennent:

  • Maladies du système respiratoire, accompagnées d'une obstruction grave des poumons: emphysème, bronchopneumopathie chronique obstructive, bronchectasie, asthme bronchique sévère. Conduire au développement du coeur "pulmonaire" - hypertrophie du myocarde.
  • Embolie pulmonaire (PE).
  • Intoxication à l'alcool et aux drogues entraînant des dommages importants au myocarde.
  • Maladies de la glande thyroïde, accompagnées de thyrotoxicose.
  • Obésité associée à une hypertension artérielle et à une maladie vasculaire athéroscléreuse.

Blocus de la branche antérieure de la jambe gauche du faisceau de son

En cas de violation du passage du pouls par la branche antérieure gauche du PG, l'excitation n'atteint pas la paroi antérolatérale du ventricule gauche. Le blocus de la branche antérieure de la jambe gauche du faisceau de His se produit lorsque:

  • infarctus aigu du myocarde antérieur ou antérolatéral;
  • expansion marquée des parois du ventricule gauche due à l'hypertension, maladie cardiaque valvulaire;
  • myocardite d'origine rhumatismale et infectieuse;
  • cardiomyopathie.

Le blocus de la branche arrière du paquet de jambe gauche de His

Il survient moins souvent que la défaite de la branche antérieure. L'impulsion électrique ne s'applique pas à la partie inférieure postérieure du VG. Le blocus de la branche postérieure du PNRP survient lorsque:

  • infarctus aigu du myocarde phrénique postérieur;
  • TELA;
  • cardiosclérose athéroscléreuse;
  • cardiomyopathies d'origine différente.

Blocage incomplet du bloc de branche gauche

Cela se manifeste par un ralentissement de la conductivité le long des deux branches du LNPG. Dans ce cas, le ventricule gauche est excité plus lentement que le droit. Causes:

  • l'hypertension;
  • infarctus du myocarde;
  • maladie de la valve aortique congénitale et acquise;
  • cardiosclérose.

Blocage complet du bloc de branche gauche

La conductivité le long du tronc principal de la jambe gauche du faisceau de Son cesse complètement. L'excitation du ventricule droit et de la moitié droite du septum interventriculaire n'est pas modifiée, le ventricule gauche est excité après eux par des impulsions traversant les fibres contractiles. Les raisons sont les mêmes que dans le blocus incomplet du paquet LN de His. Dans ce cas, les dommages à la membrane musculaire du cœur sont plus importants.

Les symptômes

Le tableau clinique des troubles de la conduction le long de la jambe gauche du faisceau de His varie en fonction du niveau de la lésion. En l'absence du passage d'une impulsion le long d'une des branches (antérieure ou postérieure), il peut ne pas y avoir de symptôme du tout ou des plaintes sur les manifestations de la maladie sous-jacente qui a provoqué le blocus. Un blocus à un et deux faisceaux est souvent détecté uniquement lors de la réalisation d’un ECG. Leur apparition n'affecte pas la qualité de vie et la santé du patient.

Le blocage complet du tronc général du PNRP se manifeste par une sensation de battement de coeur, une douleur derrière le sternum, une irradiation au niveau du cou, de l’épigastre et du bras gauche. Mais les symptômes de maladies entraînant des lésions étendues du système de conduction cardiaque (infarctus du myocarde, myocardite, hypertension, malformations cardiaques) sont mis en avant.

En cas de violation complète ou partielle de la conduite du pouls dans toutes les branches du faisceau de His (blocage à trois faisceaux), les manifestations cliniques sont plus prononcées. Les principaux symptômes du syndrome sont:

  • sensations de palpitations;
  • étourdissements;
  • évanouissements fréquents dus à une ischémie cérébrale (syndrome de Morgagni-Adams-Stokes);
  • des nausées;
  • douleur dans le coeur.

La survenue de symptômes BLNPG ne peut être ignorée. Cela peut entraîner de graves perturbations du rythme cardiaque, notamment une fibrillation ventriculaire et une asystolie, mort cardiaque subite.

Diagnostics

L'électrocardiographie est le «gold standard» pour le diagnostic de ses blocages. Les signes de perte de conductivité sont souvent enregistrés sur le cardiogramme avant le début des manifestations cliniques. Pour déterminer le type et le suivi dynamique des manifestations de blocus, un contrôle quotidien de l'ECG est effectué (contrôle de Holter).

L'échographie cardiaque (échocardiogramme), l'examen Doppler des vaisseaux coronaires, la surveillance de la pression artérielle, l'ECG transoesophagien, la détermination des marqueurs biochimiques des lésions du myocarde sont des méthodes de diagnostic complémentaires pour la BLNPG, qui déterminent la cause principale du syndrome.

Signes de blocus ECG

Pour détecter les signes ECG de divers blocages de la LDL, il convient de prendre en compte les modifications du complexe ventriculaire (dents Q, R, S) dans les dérivations gauche et la position de l'axe électrique du cœur.

Signes de BLNPG sur l'ECG

Avec le blocus de la branche postérieure gauche, le complexe ventriculaire est déformé. Dans la première norme et les dérivations AVL, elle prend la forme r S - une onde R de faible amplitude pénètre dans la profondeur S sans aucune onde Q. Dans la troisième norme et les dérivations AVF, le complexe n’a pas d’onde S et le Q peu profond se transforme en R (complexe q R de forte amplitude). Le R le plus élevé est enregistré en avance III, c'est-à-dire l'axe électrique du coeur est décalé vers la droite.

La violation de la conduction le long de la branche antérieure gauche se reflète sur le cardiogramme par les modifications suivantes:

  • complexe q R dans les dérivations I, AVL;
  • r complexe S dans les dérivations II-III, AVF;
  • Ecart EOS vers la gauche - R forte amplitude dans la première avance standard.

En cas de BLNPG incomplète, la durée du complexe ventriculaire est étendue à 0,1-0,11 s. La division de l'onde R est enregistrée dans les premières dérivations standard, du cinquième au sixième thorax et AVL. S étendu et profond peut être trouvé dans les premier et deuxième thoracique, troisième standard et renforcé de la jambe gauche. L'axe électrique n'est pas décalé.

Avec un blocage complet, la déformation des dents est plus prononcée qu'avec un incomplet. De la même manière, l’onde R prend la forme de la lettre M et S devient semblable à la «jambe de chèvre». Le complexe ventriculaire dure plus de 0,12 s. Parfois, la déviation de l'EOS à gauche est enregistrée sur le cardiogramme.

Traitement

Les BLNPG à deux faisceaux incomplets ou incomplets ne nécessitent pas de traitement. Ils n'entraînent pas de complications graves. La découverte de ses signes ECG chez un enfant avant l'adolescence peut être considérée comme une variante de la norme à l'exception des lésions organiques du myocarde.

Lorsque le blocage complet nécessite un traitement de la cause sous-jacente du syndrome. Les types de médicaments suivants sont souvent prescrits:

  • Injections de vitamines du groupe B (thiamine, riboflavine) et d'acide nicotinique.
  • Préparations à base de plantes ayant une action sédative: teintures de valériane, d’origine mère, préparations à base de plantes complexes («Sedavit», «Novo-Passit»).
  • Médicaments pour le traitement de l'hypertension artérielle: inhibiteurs de l'ECA (Captopril, Enalopril), inhibiteurs calciques (Vérapamil, Nifédipine), antagonistes du récepteur de type 2 (Losartan, Valsartan), diurétiques (Lasix) "," Indapamid "," Hydrochlorothiazide "), les bêta-bloquants (" Metaprolol "," Atenolol ").
  • Médicaments améliorant la circulation sanguine dans les artères coronales (traitement de l’ischémie cardiaque): nitroglycérine, mono- et dinitrates d’isosorbide, molsidomine.
  • Glycosides cardiaques (traitement de l'insuffisance cardiaque): Korglikon, Strofantin, Digoxin.
  • Statines (traitement des lésions athérosclérotiques des vaisseaux coronaires): "Atorvastatin", "Simvastatin".
  • Acide acétylsalicylique ("Aspirine cardio", "Aspikard", "Akard") - antiagrégant pour la prévention des caillots sanguins.
  • Antibiotiques pénicilline pour le traitement des lésions infectieuses de la muqueuse du coeur.
  • Préparations pour l'élimination de l'obstruction chronique des poumons: inhalations d'hormones stéroïdiennes et de bêta-bloquants (Berotek, Berodual, Budésonide).

Un blocus à trois faisceaux qui se transforme en une conduction altérée du noeud AV avec le développement du syndrome de Morgagni-Adams-Stokes nécessite une intervention chirurgicale. Le patient est implanté avec un stimulateur artificiel pour une stimulation permanente.

Les remèdes populaires sont inefficaces dans le développement de BLNPG. Les remèdes à base de plantes contenant des herbes ayant un effet sédatif prononcé (valériane, menthe poivrée, amarante, aubépine) aideront à éliminer les symptômes d’une accélération du rythme cardiaque. Cependant, les recettes de médecine traditionnelle ne peuvent être utilisées qu'en complément d'un traitement traditionnel prescrit par un médecin.

Danger et complications

Détection du blocus du paquet de siens - est-ce dangereux?

La violation partielle de la conductivité dans les branches individuelles de la LDLH n'a pas de conséquences dangereuses en l'absence d'autres pathologies du système cardiovasculaire. Il n'a pas besoin d'être traité. Il est recommandé de passer chaque année un électrocardiogramme pour une observation dynamique du travail du cœur. Le pronostic pour la vie et la santé est favorable. De telles perturbations de la conduction cardiaque ne constituent pas un critère permettant de reporter le service militaire ou de ne pas permettre d'effectuer un travail lié à un effort physique actif.

Un blocus complet de la jambe gauche du faisceau de His ou un blocus à trois faisceaux est une condition dangereuse pour la santé et la vie. S'ils ne sont pas correctement traités, ils peuvent être fatals. Les complications les plus fréquentes de la PBLNPG sont l'asystolie (cessation de l'activité cardiaque), la fibrillation ventriculaire, les attaques de tachycardie paroxystique.

Prévention

La prévention du développement et de la progression de la BLNPG est similaire aux recommandations pour la prévention de toutes les maladies cardiovasculaires. Ses points principaux sont:

  • Mode de vie actif.
  • Contrôle du poids
  • Renonciation à l'alcool et au tabagisme.
  • Élimination du stress, mode de travail rationnel et repos.
  • L'utilisation de sel dans une dose quotidienne de pas plus de 5 g / jour.
  • Contrôles réguliers et ECG.

Blocage du pied de branche

Parfois, un patient qui a reçu un rapport d’ECG de la part d’un médecin peut entendre qu’il bloque son paquet. Cela peut poser certaines questions au patient, en particulier s’il s’agit d’un petit enfant, car le blocus existe également chez les enfants. Qu'est-ce que c'est - une maladie ou un syndrome, existe-t-il une menace pour la vie et la santé, que faut-il faire dans une telle situation, nous allons examiner dans cet article.

La figure montre le système neuromusculaire du cœur.

Ainsi, le faisceau de His fait partie du muscle cardiaque, constitué de fibres musculaires atypiques et comprend le tronc et deux jambes - la gauche (ses branches avant et arrière) et la droite. Le tronc est situé dans la partie supérieure du septum entre les ventricules et les jambes sont respectivement envoyées vers les ventricules droit et gauche, se séparant pour former les plus petites fibres de Purkinje situées au plus profond du muscle cardiaque. La fonction de ces structures est de transmettre les impulsions électriques qui se produisent dans l'oreillette droite au myocarde ventriculaire, les faisant se contracter à un rythme correspondant au rythme des oreillettes. Si la conduction d'une impulsion est partiellement ou complètement perturbée, un blocage du faisceau de la branche de His se développe. Il s'agit d'un des types de troubles de la conduction, survenant le plus souvent sans manifestation clinique, qui se caractérise par un blocage complet ou partiel du chemin des impulsions dans les ventricules cardiaques. Il survient chez 6 personnes sur 1 000 et après 55 ans - chez 2 personnes sur 100, le plus souvent chez les hommes.

Il existe les types de blocus suivants:

- faisceau unique - blocus de la jambe droite; blocage de la branche antérieure ou postérieure de la jambe gauche;
- deux faisceaux - blocus des deux branches de la jambe gauche; blocus de la jambe droite avec une branche de la jambe gauche;
- trekhpuchkovaya - blocus des jambes droite et gauche.

Chacun de ces types de blocus peut être complet ou incomplet. De plus, le blocus peut être permanent, intermittent (apparition et disparition lors de l'enregistrement d'un ECG), transitoire (non enregistré sur chaque électrocardiogramme) ou en alternance (changement de blocs de différentes jambes lors de l'enregistrement d'un ECG).

Causes du blocus des paquets de Guis

Les maladies de la conductivité à l'intérieur des ventricules peuvent être causées par des maladies telles que:

- malformations cardiaques congénitales et acquises - sténose des valves aortique et mitrale, sténose de l'artère pulmonaire, sténose et coarctation de la bouche aortique, insuffisance de la valve aortique, défaut septal interaural
- cardiomyopathie, myocardiodystrophie d'origine diverse - endocrinienne (thyrotoxicose, diabète sucré), métabolique (anémie), alimentaire (alcoolisme, obésité), auto-immune (lupus érythémateux systémique, polyarthrite rhumatoïde)
- maladie coronarienne
- la cardiosclérose, conséquence de nombreuses maladies cardiologiques, entraîne le remplacement d'une partie des fibres musculaires par du tissu cicatriciel, y compris des fibres musculaires atypiques
- myocardite d'origine virale ou bactérienne
- maladie cardiaque dans les rhumatismes - endocardite, myocardite
- infarctus du myocarde
- hypertension artérielle à long terme, conduisant à une hypertrophie du myocarde
- intoxication par les glycosides cardiaques
- embolie pulmonaire
- maladies pulmonaires chroniques (bronchite obstructive chronique, emphysème pulmonaire, asthme bronchique sévère) conduisant à la formation d'un cœur pulmonaire - stagnation du sang dans l'oreillette droite et le ventricule avec hypertrophie et dilatation

Chez les jeunes enfants et les adolescents, un blocus droit incomplet par un seul bras peut être accompagné d'anomalies mineures du développement du coeur (corde supplémentaire dans le ventricule gauche, fenêtre ovale ouverte, prolapsus de la valve mitrale) et, en l'absence de lésion organique du coeur, est considérée comme une variante de la norme.

Le blocus simple ou double gauche est presque toujours associé à une cardiopathie acquise plutôt qu'à une maladie congénitale et ne peut être considéré comme une variante de la norme.

Symptômes de blocage du bloc de branche

En règle générale, le blocus droitier ne se manifeste pas et est détecté par hasard lors du passage d'un ECG prévu. La présence de plaintes telles qu'essoufflement, douleur cardiaque, sensation de perturbation du cœur, fatigue, peut être due à la maladie sous-jacente qui a provoqué le blocus.

Avec un hémiblocart gauche antérieur ou postérieur (l’une des branches), les manifestations cliniques sont également minimes et sont causées par la maladie sous-jacente.

Un bloc gauche complet peut se manifester par des palpitations, des vertiges, des douleurs dans la région du cœur. Cela peut être dû à des modifications massives du muscle cardiaque du ventricule gauche, par exemple à un infarctus aigu du myocarde.

Le blocage à trois faisceaux est provoqué par un blocage complet ou incomplet du trajet d'une impulsion. Le blocus incomplet est caractérisé par le retard des impulsions arrivant aux ventricules et réalisé le long de plusieurs fibres intactes, et complet - par l'absence de conduction des impulsions aux ventricules et l'apparition d'un foyer ectopique (non localisé, le cas échéant), et la séparation complète de l'oreille et des ventricules se produit, réduit dans leur rythme avec une fréquence de 20 - 40 battements par minute. Une telle fréquence de contractions est nettement inférieure à la norme et ne peut permettre une libération adéquate de sang dans l'aorte. Il se manifeste cliniquement par des étourdissements fréquents, une sensation d'insuffisance cardiaque et une tendance à s'évanouir à la suite d'une forte diminution du débit sanguin cérébral (attaques de Morgagni-Edems-Stokes). Cela peut entraîner le développement de complications potentiellement mortelles ou la mort subite du cœur.

Diagnostics

Cette perturbation de la conduction peut être détectée par électrocardiographie standard. La tactique du médecin dépend du type de blocus identifié.

Lorsqu'un blocage droit incomplet est détecté et en l'absence de maladie cardiaque, le médecin peut le considérer comme une variante de la norme physiologique et ne pas prescrire de méthodes d'examen supplémentaires.

Le blocage à deux faisceaux nécessite un examen plus détaillé du patient. Si un blocus complet à gauche est détecté sur un électrocardiogramme pour la première fois de la vie, une hospitalisation immédiate est nécessaire à l'hôpital, même si le patient ne se plaint pas, cette affection étant provoquée par des processus étendus dans le myocarde. La prescription de ces processus (cardiosclérose chronique ou infarctus aigu du myocarde, en particulier sa forme indolore) est préférable à découvrir à l'hôpital sous la supervision d'un médecin. En outre, les manifestations d'un tel blocus sur l'ECG masquent l'ECG - le critère de l'infarctus du myocarde, de sorte que le médecin ne peut tout simplement pas confirmer ou infirmer la crise cardiaque uniquement par l'ECG. Un bloc gauche complet existant de longue date en l'absence de détérioration du cours de la maladie sous-jacente ne nécessite pas d'observation stationnaire.

Le blocus à trois faisceaux est une indication pour une hospitalisation d'urgence à l'hôpital pour un examen plus complet et pour résoudre le problème de la chirurgie cardiaque.

Les signes de blocus sur l'ECG sont:

- blocus de la jambe droite. Dans les dérivations droites (V 1, V2), les complexes en forme de M du type Rsr ou rSR, dans les dérivations gauche (V5, V6), l’onde S est large, encochée, le complexe QRS est supérieur à 0,12 s.

- blocus de la jambe gauche. Dans les dérivations gauche (V5, V6, I,) des complexes ventriculaires déformés élargis sans onde Q avec une extrémité fendue de l'onde R, dans les dérivations droites (V1, V2, III,) des complexes déformés avec une extrémité fendue de l'onde S, la largeur du complexe est supérieure à 0,12 s

- blocus à trois faisceaux - signes de blocus droit et gauche, signes de bloc auriculo-ventriculaire I, II, III degré.

À partir de méthodes supplémentaires d’examen à la clinique ou au département de cardiologie, le patient peut être affecté à des méthodes de diagnostic de routine - analyses générales de sang et d’urine, analyses de sang biochimiques, et également:

  • La surveillance quotidienne de l’ECG détecte un blocage transitoire pendant la journée.
  • L'électrocardiographie extra-oesophagienne aide à diagnostiquer les troubles du rythme avec la non-informativité d'un ECG normal
  • L'échocadiographie diagnostique la pathologie organique du coeur, évalue la fraction d'éjection, la contractilité du myocarde.
  • La tomodensitométrie du coeur (tomodensitométrie multispirale) ou l'IRM du cœur (imagerie par résonance magnétique) peuvent être montrées dans des cas controversés et non diagnostiqués pour le dépistage de la maladie cardiaque.

Traitement du blocage du pied de branche

Il n'y a pas de traitement médical spécifique pour ce trouble de conduction. Les patients avec un blocage du paquet droit de His en l'absence de la maladie sous-jacente n'ont pas besoin de traitement. Les groupes de médicaments suivants peuvent être prescrits aux patients présentant un blocage à un ou deux faisceaux pour le traitement de la maladie sous-jacente:

- vitamines - thiamine (vitamine B1) avec acide lipoïque, riboflavine (vitamine B2), acide nicotinique (vitamine PP)
- antioxydants - ubiquinone, carnitine, mexidol, preductal
- sédatifs d'origine végétale (millepertuis, motherwort, valériane, sauge)
- antihypertenseurs pour le traitement de l'hypertension artérielle - inhibiteurs de l'ECA (périndopril, lisinopril), antagonistes des récepteurs de l'angiotensinogène II (losartan, valsartan), bêta-adrénobloquants (bisoprolol, aténolol), antagonistes des canaux calciques (amlodipine, verapamil) Les deux derniers groupes doivent être administrés avec prudence, car ils réduisent la fréquence cardiaque.
- médicaments anionaux destinés au traitement des cardiopathies ischémiques - dérivés nitrés à action brève et prolongée (nitroglycérine, isoket, cardiket, monochinkwe)
- agents antiplaquettaires pour la prévention de la thrombose au coeur et dans les vaisseaux sanguins - aspirine, cardiomagnyle, cul thrombotique
- hypolipémiants permettant de normaliser le cholestérol - statines (rosuvastatine, atorvastatine, simvastatine)
- les diurétiques et les glycosides cardiaques dans le développement de l'insuffisance cardiaque chronique - indapamide, diuver, lasix; strophantine, digoxine
- médicaments pour le traitement de maladies du système broncho-pulmonaire ayant provoqué le développement de médicaments mimétiques adrénergiques inhalés par le coeur "pulmonaires" et de glucocorticoïdes (berotek, beroduel, esprit, baclazone)
- antibiotiques, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens pour l'inflammation de la muqueuse du coeur - pénicilline; nimésulide, diclofénac

En plus du médicament, une méthode chirurgicale est utilisée pour traiter le blocage, qui consiste à installer un stimulateur cardiaque (EX) sur le patient. Un blocage complet à droite, en particulier en combinaison avec l'hémiblocade gauche (blocage d'une branche de la jambe gauche), et un blocage gauche complet apparu au cours de la période aiguë d'infarctus du myocarde (10 à 14 jours) sont des indications permettant d'effectuer une stimulation temporaire en insérant une électrode dans la veine centrale à droite ventricule. Un blocage à trois faisceaux avec un bloc auriculo-ventriculaire complet, un rythme ventriculaire rare et des attaques de Morgagni-Edems-Stokes (attaques par perte de conscience) est une indication de la stimulation permanente (implantation d'un stimulateur artificiel ou défibrillateur cardiaque).

Mode de vie avec blocus de son paquet

Un patient souffrant d'un blocage de la jambe droite sans manifestations cliniques ni maladie cardiaque peut mener une vie saine avec des efforts physiques habituels. En présence de la maladie sous-jacente qui a provoqué le blocus à double ou à trois faisceaux, vous devez limiter les charges et le stress, vous reposer davantage, bien manger, vous débarrasser des mauvaises habitudes.

Lors de l'installation du patient, celui-ci doit toujours être muni d'une carte de stimulateur cardiaque, éviter l'exposition à proximité d'appareils électriques et d'un téléphone portable à la zone d'implantation. Par exemple, ne pas s'appuyer contre la télévision, parler au téléphone, l'appuyer contre l'oreille du côté opposé, avoir un sèche-cheveux ou un rasoir électrique à moins de 10 cm de la zone d'implantation.

Le patient doit consulter son médecin une fois par an pour un ECG, ou plus souvent s'il est prescrit par le médecin traitant. Lors de l'installation d'un EKS, la première visite chez le médecin - chirurgien cardiologue et arythmiste après la sortie aura lieu dans trois mois, puis dans six mois, puis deux fois par an.

Des complications

Les complications comprennent les tachycardies ventriculaires paroxystiques, la fibrillation ventriculaire, l'asystole (cessation de l'activité cardiaque - mort subite du cœur). Les complications de la maladie sous-jacente chez un patient bloqué peuvent être une insuffisance cardiaque aiguë ou chronique, des complications thromboemboliques (embolie pulmonaire, accident vasculaire cérébral).

La prévention de l'apparition de complications consiste en un examen opportun, des visites régulières chez le médecin et l'exécution de toutes ses prescriptions, en particulier pour les patients souffrant de maladies cardiaques et vasculaires.

Prévisions

Pour résumer tout ce qui est écrit, on peut dire que le blocus du paquet de His n’est pas une maladie, mais un symptôme de maladie cardiaque, qui est détecté sur un électrocardiogramme ou se manifeste cliniquement. Pour savoir quelles peuvent être les conséquences de tel ou tel type de blocage, il est nécessaire de prendre en compte que le pronostic dépend de la maladie qui a conduit au développement du blocage.

Avec un blocage monobloc droit et l'absence de pathologie cardiaque ou pulmonaire, le pronostic est favorable. Avec le développement d'un blocus complet de la jambe gauche dans le contexte de l'infarctus du myocarde, le pronostic est défavorable, car le taux de mortalité atteint 40-50% dans la période aiguë de l'infarctus. Le pronostic du blocage à trois faisceaux est également défavorable, car il augmente le risque d'asystolie.

Blocus de la jambe gauche (blocus gauche) du faisceau de son

Le blocus de la jambe gauche du faisceau de His est un type de violation de la conduction de l'impulsion d'excitation le long du système de conduction ventriculaire. Dans la très grande majorité des cas, cette pathologie se développe à nouveau dans le contexte d'une lésion myocardique connue, mais dans certaines situations, il n'est pas possible d'établir une raison spécifique. Chez de nombreux patients, le blocage du faisceau gauche de His ne s'accompagne d'aucun symptôme significatif, bien que le degré de gravité dépende en grande partie de la nature et de la gravité de la maladie sous-jacente.

Blocus du paquet gauche de Ses: causes

En pratique clinique, le blocage permanent et transitoire du faisceau gauche de son faisceau dans plus de la moitié des cas est dû à une maladie coronarienne. L’hypoxie ("privation d’oxygène") du myocarde est à la base de cette maladie, ce qui empêche le cœur de s’acquitter de ses fonctions.

Le blocus se développe souvent en tant que complication d'un infarctus aigu du myocarde, dans lequel une partie du muscle cardiaque, y compris certaines parties du système conducteur, est tuée. Après compensation de la maladie et de la formation de cardiosclérose post-infarctus, le blocus persiste plusieurs années, voire toute la vie.

Les autres causes de développement de BLNPG sont:

  • L'amylose
  • L'hypertension.
  • Hémochromatose.
  • Cardiomyopathie.
  • Cardiopathie valvulaire et autres.


Il convient de garder à l'esprit que le blocus de LNPG peut également se produire dans des conditions normales, bien qu'il s'agisse d'une situation plutôt rare. L’apparition de cette pathologie chez les athlètes, qui est associée à une hypertrophie sévère du myocarde ventriculaire gauche dans le contexte d’un effort physique intense, constitue un problème particulier.

Blocus du paquet gauche de His: symptômes

Dans la plupart des cas, le blocus du LNPG n’a pas de tableau clinique indépendant et est caché sous le masque de la maladie sous-jacente qui a conduit à son apparition. Cependant, il a été observé que chez les patients présentant un blocage du faisceau gauche du faisceau de His, la contractilité du myocarde est réduite, ce qui perturbe la circulation sanguine dans les grands et les petits cercles. Cela se manifeste par les symptômes suivants:

  • Diminution de la tolérance à l'exercice.
  • Essoufflement.
  • Œdème périphérique.
  • Faiblesse générale.
  • Coloration cyanotique (cyanose) des lèvres, phalanges des ongles des doigts et lobes des oreilles.

Le plus souvent, le blocage est détecté accidentellement lors d'un examen électrocardiographique planifié (par exemple, lors d'un examen médical) ou lors de l'examen d'une autre maladie. Il existe des critères clairs pour diagnostiquer le blocage du LNPG, ce qui vous permet de poser un diagnostic en quelques secondes, même dans les conditions de la clinique de district. Ceux-ci comprennent:

  • Allongement du complexe ventriculaire (plus de 0,12 seconde).
  • La dent large déformée de R dans les affectations du thorax gauche et dans le plomb standard.
  • Dans les dérivations thoraciques droites, les complexes ventriculaires se présentent sous la forme de QS ou de rS.

Des méthodes de recherche supplémentaires pour confirmer le diagnostic de blocage du LNPG ne sont généralement pas nécessaires. Selon les indications, une surveillance Holter, une échocardiographie et d'autres examens peuvent être effectués, mais utilisés pour évaluer la maladie sous-jacente.

Blocus du paquet gauche de son: est-ce dangereux?

En soi, le blocus de la jambe gauche du sien ne constitue pas un danger pour la vie et la santé du patient. Les exceptions sont les cas de blocage chez des patients affaiblis atteints de maladies cardiovasculaires décompensées, lorsqu'une violation supplémentaire de la conduction intraventriculaire aggrave encore l'insuffisance cardiaque.

Cependant, des données provenant de grandes études montrent que la présence du blocus du paquet gauche du paquet de His n’est pas aussi inoffensive qu’il semble au premier abord. Il est prouvé que le blocus est associé à une augmentation de 2,4 fois le risque de décès par maladie cardiaque.

La détection du blocage de la LNPH chez une personne en bonne santé est également défavorable sur le plan pronostique, car dans ce cas, le risque de développer une maladie cardiaque augmente de 2 fois dans les années à venir.

Blocus de la jambe gauche de son athlète

Il a été établi qu'un effort physique intense peut conduire à une restructuration du myocarde, y compris au développement de son hypertrophie. L'allongement de la conductivité de la jambe gauche de Hiss chez les athlètes est dû au décalage entre la masse du myocarde et le nombre de fibres dans le système conducteur.

Il existe également une violation du métabolisme du muscle cardiaque et l'émergence de zones d'ischémie transitoire et permanente, ce qui nécessite un examen approfondi et, souvent, la désignation d'un traitement spécifique.

Il faut également garder à l'esprit que les athlètes ont souvent une bradycardie compensatoire due à une hypertension myocardique. Le blocus de la jambe gauche du paquet de sien peut lui-même entraîner un ralentissement de la fréquence cardiaque. Afin d'éviter de graves complications et même la mort subite, il est recommandé d'arrêter l'exercice et de subir un examen approfondi.

Blocus du paquet gauche de His: traitement

Dans des cas typiques, le blocage du paquet gauche de son paquet ne nécessite pas de traitement spécifique. Tous les efforts doivent être dirigés vers le traitement de la maladie sous-jacente. Le patient doit régulièrement prendre les médicaments recommandés et se soumettre à des examens périodiques pour détecter rapidement les événements indésirables et les complications.

Les situations suivantes sont des indications pour un traitement spécifique du blocage du GNL:

  • Détérioration significative de l'état général et des paramètres hémodynamiques après la détection du blocage.
  • Diminution progressive de la fréquence cardiaque.
  • Blocage complet de la jambe gauche du faisceau de His, avec la menace de développement d'un bloc auriculo-ventriculaire complet.

Le traitement le plus efficace pour bloquer le GNL consiste à installer un stimulateur cardiaque. Si le patient a des contre-indications à cette manipulation, on lui prescrit un traitement antiarythmique. La décision finale sur la nécessité d'un type de traitement particulier est prise par le médecin sur la base des résultats d'un examen approfondi.

Le blocus du paquet gauche de His - un motif sérieux pour une visite chez le médecin

Université d'État Kabardino-Balkarienne. H.M. Berbekova, Faculté de médecine (KBSU)

Niveau d'éducation - Spécialiste

Cycle de certification pour le programme "Cardiologie clinique"

Académie de médecine de Moscou. I.M. Sechenov

Le cœur, qui est l’un des organes les plus importants du corps humain, joue le rôle d’un véritable «moteur» qui déclenche la fonction de pompage de grandes quantités de sang. Le sang, lavant tous les organes internes, les nourrit, les saturant en oxygène et fournissant les conditions nécessaires au fonctionnement normal. L'activité du muscle cardiaque dépend à bien des égards de l'état de santé général et des sensations subjectives d'une personne, ainsi que du fonctionnement des autres systèmes vitaux. Et toute lésion et tout état pathologique de l’activité du cœur, la survenue d’échecs dans son travail, conduisent à de graves problèmes de santé, pouvant avoir de très graves conséquences, non seulement pour le muscle cardiaque et la santé humaine, mais aussi pour la vie. Pour identifier cette pathologie peut être basée sur l'analyse des symptômes et des caractéristiques générales de la maladie.

Le blocus de la jambe gauche du paquet de His - qu'est-ce qui se manifeste et comment se manifeste-t-il?

Chacun de nous a sûrement ressenti une gêne prononcée à cause des défaillances du rythme cardiaque, qui peuvent commencer à se développer pour diverses raisons objectives. Insuffisance respiratoire, lourdeur désagréable au cœur, inconfort physique - ces symptômes peuvent suggérer une arythmie facilement détectable lors d'un examen complet.

Et le blocus de la branche antérieure du faisceau gauche de His, faisant référence au concept d '«arythmies», peut être défini comme l'une des pathologies les plus fréquemment rencontrées aujourd'hui dans l'activité du cœur. Symptômes prononcés, manifestations diverses, qui peuvent être déterminés même sans examen par un cardiologue. Cependant, leur apparition, même en petite quantité, constitue déjà une raison sérieuse de se rendre à la clinique. Le spécialiste aidera à traiter les dysfonctionnements cardiaques, à déterminer la cause de la pathologie cardiaque et à mettre au point la méthode la plus efficace de mesures correctives pour stabiliser la maladie, éviter les complications possibles et parfois sauver le patient.

Le plus souvent, cette pathologie cardiaque est retrouvée chez la moitié masculine de la population; cependant, la fréquence de diagnostic de BPVLNPG est insignifiante par rapport au fond général des affections cardiaques: seulement 0,7% de leur nombre total. La vieillesse est la principale catégorie d'âge des personnes qui ressentent les manifestations de cet état.

Un blocage complet du paquet gauche de Son paquet se produit relativement peu fréquemment. Il ne peut pas être exclu ici quand une sensation d'oppression des muscles et de lourdeur apparaît dans la région du muscle cardiaque, lorsque des sensations de ralentissement du rythme cardiaque, d'irrégularités dans la perception de la réalité, de vertiges et de perte de conscience probable. Si vous donnez une définition générale de ce concept, à savoir un blocus de la jambe gauche du cœur et du faisceau de His, cet état pathologique peut être classé comme une diminution prononcée de la fonction du tissu musculaire. L'impulsion transmise dirigée à travers la partie gauche du faisceau est faiblement ressentie ou n'est pas diagnostiquée du tout.

Les sensations générales suggèrent la présence de certains dysfonctionnements dans l'activité du muscle cardiaque, mais même un blocage incomplet du faisceau gauche du faisceau de His devrait être détecté à l'aide d'un examen instrumental. Par exemple, un électrocardiogramme détectera immédiatement les signes de l'état pathologique en question: une irrégularité du rythme cardiaque, une intensité relativement faible du travail du muscle cardiaque.

Il faut se rappeler que l’état de BLNPG n’est pas considéré comme une maladie distincte et indépendante; le plus souvent, cette condition anormale est une conséquence ou une manifestation parallèle d'une lésion existante du système cardiaque. Et dans ce cas difficile, vous avez d'autant plus besoin de l'assistance compétente d'un spécialiste de l'activité du système cardiaque.

Variétés de la maladie

En fonction du type de lésion de la région cardiaque et du degré de détection des symptômes associés, cette pathologie diffère de plusieurs degrés:

  • seule une partie de la tige est touchée;
  • la lésion est complètement détectée dans toute la partie gauche du faisceau;
  • et pleine forme, lorsque le médecin diagnostique le manque de conductivité sur toute la longueur du côté gauche;
  • partielle, sinon incomplète. Et dans ce mode de réalisation, il y a un léger retard dans le processus des deux ventricules cardiaques.

Outre ces variétés, le blocus de la branche postérieure de la jambe gauche du faisceau de His peut se produire en trois étapes et se manifester par la suite. La première étape est caractérisée par un certain retard dans le processus de conduite d'une impulsion, qui est transmise à travers l'oreillette via le tronc. Au deuxième stade de développement, une absence partielle d'impulsions conduites dans les oreillettes peut déjà être diagnostiquée. Ces deux premières étapes doivent être attribuées à un blocage incomplet. La troisième étape est la manifestation la plus grave du blocus du faisceau gauche du faisceau de His: ici se révèle un manque absolu de conduction des tissus et, par conséquent, le ventricule manifeste des contractions indépendantes, quel que soit le flux d'influx nerveux du côté gauche.

En conséquence, le rythme cardiaque est considérablement réduit et peut même atteindre un indicateur inférieur à 21-45 battements par minute (alors que le nombre normal de battements cardiaques chez une personne en bonne santé est de 40 à 65 battements par minute).

Symptômes du blocus de la jambe gauche et symptômes

Le traitement de cet état pathologique mettant la vie en danger ne peut être prescrit qu'après que les mesures de diagnostic nécessaires ont été prises. Cependant, la présence de manifestations subjectives, qui incluent principalement le poids dans la région du cœur, une interruption et des différences de rythme cardiaque remarquables, accompagnée d'une détérioration de la santé, allant jusqu'à une perte d'orientation, une force différente du vertige, laisse le temps d'identifier le début du processus pathologique.

Les signes de blocus de la jambe gauche peuvent se manifester par:

  • un ralentissement prononcé de la conduction de l'impulsion transmise à travers les tissus de gauche, tandis que le ventricule commence à montrer des contractions dans un mode différent;
  • le processus d'excitation du ventricule gauche est effectué avec la conduction des impulsions;
  • le processus d'excitation a lieu sur le devant des tissus de la moitié gauche.

Cependant, les manifestations susmentionnées de l’état pathologique ne peuvent être détectées que par des méthodes électrocardiographiques: le blocage du faisceau gauche de la branche de His sur l’ECG peut se manifester par un changement du mode précis des contractions cardiaques, un retard important de la contraction ventriculaire. Cette méthode permet également d'identifier le type de pathologie, son stade et les caractéristiques de la manifestation, ce qui est important lors de la prescription d'un traitement. En outre, un cardiogramme est recommandé lors du diagnostic de tout type de pathologies cardiaques, qui s'accompagnent d'une insuffisance marquée de la fréquence cardiaque et d'une arythmie.

Et pour commencer le traitement de cette pathologie, il est nécessaire d'identifier les causes probables du blocus. Le LNPG n'étant pas considéré comme une maladie indépendante, mais résultant d'un processus pathologique parallèle, il est possible que les causes en soient la violation des fonctions du cœur et la détérioration de son état général.

Les principales causes de la pathologie

Le blocage des tissus de l'une des jambes du muscle cardiaque du faisceau de His, ainsi que de ses branches, peut survenir pour plusieurs raisons indépendantes, parmi lesquelles il convient de souligner les suivantes:

  • la sténose;
  • la défaillance de la valve tricuspide;
  • septum interaural défectueux;
  • cœur pulmonaire;
  • IHD et ses variétés;
  • manifestations de la myocardite;
  • infarctus du myocarde et ses conséquences.

Le blocage des parties droite et gauche peut se manifester par l'activation de l'embolie pulmonaire, alors que le taux de réduction du ventricule est nettement différent du taux d'impulsion.

La maladie peut également se développer en fonction de certains facteurs étiologiques qui expliquent la nature de cette pathologie et déterminent la vitesse de son développement.

Facteurs étiologiques affectant le processus d'activation

Des modifications significatives des niveaux hormonaux causées par certaines influences externes sont également des causes supplémentaires du blocage du faisceau gauche de His. Les facteurs étiologiques les plus courants pouvant largement influer sur l'apparition des premiers signes de blocus sont les suivants:

  • empoisonner le corps du patient avec un grand nombre de résidus de médicaments utilisés dans le traitement de la cardiopathie concomitante. Ceux-ci comprennent divers types de diurétiques, la symptomatologie et les glycosides cardiaques;
  • Abus de mauvaises habitudes qui affectent négativement tout le système cardiaque d'une personne. Cela peut être l’alcoolisme, la toxicomanie, le tabagisme;
  • thyrotoxicose;
  • quantité insuffisante de certaines substances dans le corps. C’est le potassium, le magnésium, qui sont responsables de l’équilibre électrolytique dans le corps. Leur quantité importante, ainsi que certaines de leurs faiblesses, affectent l'équilibre du travail du système cardiaque.

En raison de ces situations, la poutre antérieur-supérieure perd son rythme de travail, les contractions ventriculaires passent indépendamment de l’arrivée et du processus de conduction impulsionnelle à travers les tissus des jambes.

Méthodes d'exposition diagnostique

L'électrocardiogramme et la tomographie par émission sont considérés comme les plus efficaces. Ces méthodes de recherche permettent de poser un diagnostic préliminaire précis pour identifier les principales causes de cette pathologie cardiaque. Grâce à cette étude diagnostique, il devient possible de déterminer la méthode de traitement thérapeutique la plus efficace.

Événements médicaux

Le traitement de cette affection repose sur la comparaison des résultats de l’ECG et de l’ECG avec les valeurs normales du rythme cardiaque. Comme le blocus du faisceau de His n'est pas reconnu comme une maladie cardiaque indépendante, cette affection accompagne généralement une maladie cardiaque spécifique ou plusieurs maladies. Par conséquent, le traitement doit viser principalement à éliminer les causes sous-jacentes de cette affection. Et le traitement des dommages cardiaques primaires est déterminé à la fois par la maladie elle-même et par son degré de développement, ses manifestations et l'état général du patient.

Les méthodes les plus efficaces incluent les méthodes d'exposition suivantes:

  • A la racine du blocage du faisceau d'insuffisance cardiaque de Son, un large spectre de glycosides cardiaques sera souvent prescrit, ainsi que de la nitroglycérine, des antihypertenseurs qui stabilisent le travail du cœur et son rythme;
  • médicaments immunitaires visant à stimuler les défenses de l'organisme et à augmenter sa résistance à toutes sortes de maladies, y compris les maladies cardiaques. Le médicament le plus populaire à l’heure actuelle est un médicament à large spectre appelé «Transfer Factor Cardio»: aucun effet secondaire, un effet rapide sur le muscle cardiaque et une stimulation de l’immunité ne sont les principales manifestations de ce médicament;
  • Les nitrates et les antihypertenseurs sont également souvent prescrits des médicaments pour une condition donnée. Ils vous permettent de stabiliser l'état général, de rétablir le rythme normal des contractions cardiaques.

Cependant, il convient de prendre en compte qu’il n’existe pas de traitement universel du blocus des tissus du faisceau de His; Dans ce cas, le principal objectif des effets thérapeutiques doit être considéré comme le traitement de la maladie sous-jacente du système cardiaque avec le maintien parallèle de l’état du patient. Cette pathologie a une conséquence probable désagréable en cas d'insuffisance du traitement principal: le blocage de ce type peut entraîner un blocage complet du cœur et de ses oreillettes, dont le pronostic est mauvais pour le patient et qui, dans cette situation, nécessite une intervention médicale spéciale immédiate.

Quel est le pronostic de cette pathologie du système cardiaque?

Prévisions

La mise en scène d'une prévision préliminaire de l'évolution de la maladie ne peut être réalisée qu'après un diagnostic approfondi et une prise en compte du degré de développement de la lésion principale du muscle cardiaque. Si cet état pathologique du système cardiaque est détecté à un stade précoce, le pronostic peut être très positif pour le patient: avec un flux asymptomatique, le patient a une survie d'environ 65 à 85% pendant une période de 15 à 20 ans. Cependant, compte tenu de certaines irrégularités graves dans le fonctionnement du système cardiovasculaire et de leur longue durée, le pronostic est pire: déjà 55 à 60%. Si la maladie sous-jacente est négligée, a des symptômes prononcés, la probabilité de mort subite du patient augmente plusieurs fois et le pronostic préliminaire de survie est réduit à 15-20%.

Blocage transitoire des jambes du paquet gis et des branches de la jambe gauche

ECG avec blocage transitoire du paquet droit de His:

Le blocus des jambes ou des branches de la jambe gauche peut être irréversible et durer longtemps, même jusqu'à la fin de la vie du patient. Dans d'autres cas, le blocus est observé pendant une période courte ou longue, puis disparaît. en parlant du blocus transitoire de la jambe ou de la branche de la jambe gauche. Le plus souvent, un blocus transitoire se produit pendant une courte période. Elle apparaît généralement dans le contexte de modifications organiques du muscle cardiaque et éventuellement du système de conduction sous l’effet d’un stress supplémentaire, d’une détérioration de la nutrition du myocarde ou de l’ajout d’une autre maladie. Une charge fonctionnelle supplémentaire sur le système conducteur du cœur entraîne une perturbation de la conduction de l'excitation le long de l'une des jambes ou des branches de la jambe gauche.

Il en résulte un blocage transitoire des jambes. Dans de tels cas, un blocus transitoire des jambes ou des branches de la jambe gauche peut survenir pendant la période aiguë d'infarctus du myocarde, avec embolie pulmonaire, occasionnellement avec une crise d'angine de poitrine et d'autres maladies. Suite à l'affaissement des événements aigus, la conduction de l'excitation le long de la jambe du faisceau de His ou le long de la branche de la jambe gauche est restaurée et l'image électrocardiographique du blocus disparaît. Le blocage transitoire du faisceau de His peut dans de rares cas avoir un caractère purement neurogène; par exemple, l’apparition d’un blocus transitoire de la jambe droite chez une personne en bonne santé en raison de la peur est décrite.

Avec un blocage transitoire de la jambe gauche ou droite du faisceau de His ou de branches de la jambe gauche, les complexes ventriculaires caractéristiques du blocage de la jambe peuvent parfois alterner avec des complexes normaux. Un complexe «bloqué» peut être situé entre deux abréviations normales; dans de tels cas, cela est dû au fait que l'une des jambes, en raison d'une détérioration de la conduction, ne peut pas conduire une autre impulsion de réduction (se trouve dans la phase réfractaire). À l'avenir, la conductivité sur la jambe est restaurée et le complexe QRS normal est enregistré.

Dans d'autres cas, le blocus des jambes ou des branches de la jambe gauche ne se produit que lorsque le rythme dépasse une certaine fréquence, et lorsque le rythme diminue (au-dessous d'une certaine fréquence), les complexes ventriculaires redeviennent normaux. Parfois, à un rythme normal, le blocus des jambes ou des branches est fixé, tandis qu'en ralentissant le rythme, la forme normale de l'ECG est observée, car les jambes sont capables de mener une excitation. Dans de rares cas, un blocage incomplet des jambes peut devenir complet avec une diminution de la durée du cycle cardiaque.

Des cas sont également décrits lorsque, avec des complexes QRS normaux, des complexes ventriculaires caractéristiques du blocage du faisceau gauche ou droit de His ont été observés sur un ECG.

"Guide d'électrocardiographie", VN Orlov

Quel est le blocus du paquet gauche de son?

  • Système de conduction cardiaque
  • Blocage du pied de branche
  • Facteurs étiologiques
  • Blocus caractéristique de la jambe gauche
  • Mesures de diagnostic
  • Traitement tactique

Peu de personnes sans formation médicale savent ce qu'est le blocus du paquet gauche de His et pourquoi il se produit. Le coeur est l'organe le plus important du corps humain. Sa fonction principale est de pomper le sang et de nourrir tous les tissus et organes. On sait que cet organe est constitué de trois couches: la couche interne (endocarde), la couche moyenne (myocarde) et la couche externe (épicarde). Le myocarde provoque la contraction du coeur. La réduction résulte de la génération et de la conduction d'impulsions électriques.

Il s'ensuit que les principales fonctions du cœur sont les suivantes:

N'oubliez pas l'automatisme fourni par le stimulateur. Les fonctions additionnelles du myocarde comprennent la réfractarité (inertie des cardiomyocytes) et la hyperactivité (excitation conductrice le long des voies secondaires). Le blocus du faisceau de la branche de His fait référence à une perturbation de la conduction. Un tel état est inclus dans le groupe des arythmies, c'est-à-dire les conditions dans lesquelles le rythme, la fréquence, la séquence d'excitation de différentes zones du cœur peuvent changer et diminuer en général. Quelle est l'étiologie, la clinique et le traitement de cette maladie?

Système de conduction cardiaque

Une personne en bonne santé a un rythme cardiaque sinusal. Il est fourni grâce au système de conduite. Ce système est une chaîne composée de plusieurs nœuds. Dans ces nœuds, il existe des grappes de cellules capables d'être rapidement excitées et de conduire une impulsion d'un département à un autre. En fin de compte, cela conduit à une réduction du myocarde. Le système conducteur comprend les structures suivantes:

  • noeud sinusal;
  • noeud auriculo-ventriculaire;
  • Son paquet, constitué de deux jambes (gauche et droite);
  • Fibres de Purkinje.

Le nœud sinusal est le premier lien. Il est localisé dans l'oreillette droite. De lui, l'impulsion pénètre dans le noeud auriculo-ventriculaire. L'excitation auriculaire se produit ici. Avec l'aide de la jambe gauche du faisceau de His, l'excitation est transmise au ventricule gauche. Right, respectivement, est responsable du ventricule droit. Actuellement, on distingue les pathologies suivantes du système conducteur: altération de la formation des impulsions et altération du progrès.

Blocage du pied de branche

Le paquet de sien se compose de plusieurs branches: deux avant et arrière. Le blocage du bloc de branche gauche (BLNPG) est une pathologie dans laquelle la fonction de la holding est perturbée. Elle se caractérise par un ralentissement du passage du pouls sur la jambe gauche ou de sa terminaison. Le diagnostic est posé uniquement sur la base d'études instrumentales (résultats d'un électrocardiogramme). Il faut se rappeler que ce n’est pas une maladie indépendante, mais une manifestation de toute pathologie du coeur. Il est établi que cette maladie survient chez 0,6% de la population mondiale. Les personnes âgées sont à risque. Les hommes souffrent de cette maladie plus souvent que les femmes.

Il existe plusieurs formes de blocus du paquet de His. Dans le premier cas, une seule branche de la jambe gauche est touchée, dans le second, les deux. Le blocus est complet et incomplet. Avec un blocus complet, l'excitation sur la jambe gauche s'arrête. Avec partielle - l'excitation des ventricules est un peu en retard. Il y a 3 degrés de cette condition pathologique. Au degré 1, toutes les impulsions arrivent aux ventricules, mais leur durée augmente. À 2 degrés, certaines impulsions n'atteignent pas les ventricules. Les 2 premiers degrés sont un blocus incomplet. Le blocus complet est la condition la plus grave. Dans ce cas, les impulsions n'arrivent pas et le ventricule gauche commence à se contracter de lui-même. Normalement, la fréquence des contractions est de 60 à 80 battements par minute. Avec un blocus complet de la jambe gauche, le taux de réduction est de 20 à 40 battements par minute.

Facteurs étiologiques

Quelles sont les causes du blocus du paquet gauche de son? À ce jour, le blocus des jambes a de nombreuses raisons. La cause la plus commune est associée à une maladie cardiaque chez l'homme. La violation de la conductivité peut être une manifestation d'une maladie coronarienne (crise cardiaque), d'une myocardite, d'une insuffisance de la fonction cardiaque, de diverses malformations de cet organe. L'intoxication par des médicaments (glycosides cardiaques, diurétiques, sympathomimétiques) est également importante dans le développement du blocage. Dans certains cas, le blocus du paquet gauche de His est causé par le tabagisme, l’alcoolisme et l’usage de substances narcotiques. Les autres facteurs étiologiques possibles comprennent les troubles électrolytiques (manque de potassium ou son excès, manque de magnésium). La cause du blocage peut être une thyrotoxicose.

En cas de pathologie des branches antérieure et postérieure de la jambe gauche, les causes peuvent différer quelque peu. Ainsi, la pathologie de la branche antérieure survient dans la plupart des cas dans le contexte d'un infarctus antérieur, d'une cardiosclérose, d'une hypertension, d'une maladie de la valve aortique et d'une insuffisance mitrale. La raison peut être un défaut du septum entre les oreillettes, le dépôt de sels de calcium, une cardiomyopathie, une inflammation du muscle cardiaque. Le blocage de la branche postérieure peut être le résultat d'un infarctus postérieur, de l'athérosclérose, d'une calcification, d'une myocardite. Plus rarement, un double blocage buccal est détecté lorsque la pathologie est observée à la fois dans les branches postérieure et antérieure de la jambe gauche.

Blocus caractéristique de la jambe gauche

S'il y a un blocage de la branche antérieure de la jambe gauche, le passage de l'impulsion sera perturbé dans la surface antéro-latérale du ventricule gauche. Dans le même temps, le ventricule droit n'intervient pas dans le processus, car la jambe droite du faisceau de celui-ci en est responsable.

Selon les statistiques, cette pathologie peut être diagnostiquée chez 3 personnes âgées sur 4, soit 75%. Les troubles de la conduction constituent souvent le symptôme le plus important des maladies du système cardiovasculaire.

Lors du blocage de la branche antérieure du paquet gauche de son paquet, les symptômes sont non spécifiques ou ils sont complètement absents. Dans de rares cas, il y a une arythmie.

En ce qui concerne la pathologie de la branche postérieure, la conduction de l'excitation dans les parties postérieure et inférieure du ventricule gauche est perturbée. Souvent, vous pouvez trouver un tel état quand, en même temps, il y a un blocus des jambes gauche et droite. Cela indique des changements marqués dans le muscle cardiaque.

Mesures de diagnostic

Le diagnostic de cette perturbation de la conduction repose sur les résultats d'une étude instrumentale. Le plus important est l'électrocardiographie. D'autres types de celui-ci peuvent être utilisés: surveillance quotidienne, rythmocardiographie. Afin de déterminer la pathologie organique, il est recommandé de réaliser une IRM, une tomographie par émission de positrons, une échocardiographie. Avec la pathologie de la branche antérieure de la jambe gauche sur le cardiogramme, vous pouvez voir les changements suivants: l'apparition de l'onde Q dans la sonde I standard et la VAV.

La caractéristique la plus caractéristique est une onde R élevée dans ces mêmes dérivations et un S profond dans les dérivations III et RV. L'allongement du complexe QRS est souvent noté. Le bloc de branche postérieur est caractérisé par la présence d'une onde Q en avance III et d'une onde R en I et aVL. De plus, il existe un S profond dans les dérivations I, aVL et VI.

Une caractéristique distinctive du blocage de la branche postérieure de la jambe gauche est le changement d'axe électrique du cœur.

Il dévie vers la droite ou a une disposition verticale.

Traitement tactique

La pathologie de la jambe gauche n'est qu'un signe de la maladie sous-jacente. Il n'y a pas de traitement spécifique pour cette condition. Le traitement doit être orienté vers le traitement de la maladie sous-jacente (maladie coronarienne, hypertension, myocardite). Si le blocage est compliqué d’insuffisance cardiaque, d’angine de poitrine, d’hypertension, le traitement doit inclure la prise de glycosides cardiaques, de nitroglycérine et d’antihypertenseurs.

Récemment, un médicament tel que Transfer Factor Cardio a été utilisé avec succès. Il s’agit d’un outil immunitaire qui renforce l’effet des autres médicaments, stimule le système immunitaire et possède la propriété de la mémoire immunitaire. Il est important que le blocus de son pied puisse conduire à un blocage auriculo-ventriculaire complet, ce qui aggrave le pronostic à vie. Le blocus de la jambe gauche peut provoquer une mort subite du cœur. La survie moyenne est de 2,5 à 5 ans. Ainsi, la pathologie du système de conduction cardiaque est très dangereuse et, si elle n'est pas traitée, peut entraîner la mort du patient. Le traitement doit être effectué uniquement après avoir consulté un cardiologue.